– « Florian Philippot, gagner la guerre de la résistance, c’est perdre la bataille des élections dans un pays qui vote Pétain, « le chef de guerre » collabo, Emmanuel Macron, le traître ! » Appel du Général de Gaulle.

– « Véronique, avez-vous retrouvé le lien sur le Brexit, l’article où vous communiquiez le pourcentage exact des votes favorables à la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne AVANT la publication des résultats du référendum populaire et CONTRE tous les sondages qui prédisaient l’échec du Brexit ? »

Moi :

– « Oui, mon Général ! »

– « Alors qu’attendez-vous pour le rajouter dans le corps de l’article où j’explique pourquoi Emmanuel Macron est mort, malgré toutes les apparences de succès qu’il affiche en pleine débâcle électorale ?

Merci à l’administrateur bénévole de mon site de m’avoir aidée à retrouver les liens de trois articles recherchés par le Général de Gaulle !
– Oui, ce n’est pas moi qui ajoute les trois articles publiés à la fin de mes posts.
J’ignore même qui s’en occupe (choix humain ou algorithmes).
Et je lui fais naïvement confiance : – c’est le “dieu-hasard” !

A part tricher et mentir, cet individu ne sait rien faire d’autre. C’est un parfait comédien. Il a raté sa vocation comme Volodymyr Zélensky, d’ailleurs, le cabotin, président factice de l’Ukraine. »

Moi :

– « Mission accomplie ! »

[En fait pas encore, en cours d’accomplissement… il faut que je remonte le temps jusqu’à l’année 2016. Si le “dieu-hasard” pouvait me donner un petit coup de main, un signe, je suis preneuse. Merci ! ]

– « Pour le lien vers l’article sur les résultats du Brexit ? Vous auriez pu le faire plus tôt ! Vous auriez dû le faire plus tôt. C’est important de prouver que vous êtes réellement en contact avec nous et surtout avec moi. Je n’aime pas passer pour un imbécile ! »

  • C’est surtout moi, mon Général, qui vais passer pour une imbécile à vous entendre ?

Le Général est de mauvaise humeur :

– « Non, j’essaie de vous apprendre à être plus attentive et plus rigoureuse dans votre travail de communication. Prédire, c’est bien, prouver que ce que vous avez prédit s’est réalisé, c’est encore mieux ! »

En fait, moi, je considère que les lecteurs sont quand même capables de vérifier par eux-mêmes si je dis « vrai ou pas » : – pensée intérieure non formalisée ni verbalisée mais « entendue » par le Général.

– « Non, Mademoiselle, les Français ont une cervelle de moineau. Ils oublient tout et ils croient en plus tout ce qui leur est raconté par des médias payés, subventionnés, pour les tromper. »

[- m’énerve avec ce « Mademoiselle »!]

– « Donc il vous appartient d’établir le lien entre vos prédictions passées et leurs réalisations présentes, chaque fois que c’est le cas et, fort heureusement, c’est souvent.

Pour les prédictions non encore prouvées, c’est une question de temps comme ce commentateur qui s’étonnait en 2018, sur ce même blog, de votre prédiction d’une guerre en Europe qui serait probablement nucléaire, cette fois-ci. Aujourd’hui, soit quatre ans après, cette prédiction prend tout son sinistre sens. Elle prend corps sur le terrain européen du conflit ukrainien et le nombre de morts réels que génère ce conflit devenu une guerre mondiale à cause des sanctions financières voulues par les Ricains. 

D’ailleurs je vous demanderais aussi de mettre en ligne cet article, le commentaire de votre ex-follower sceptique et votre réponse récente. Car vous négligez trop souvent aussi de suivre les réactions de vos lecteurs et d’approuver ou pas leurs commentaires, mieux de les critiquer en cas d’exposition d’arguments infondés. »

Moi :

– « Je croyais que vous vouliez délivrer un message à Florian Philippot, pas me passer un savon ?! Avec les chaleurs torrides de cette mi-juin 2022, rassurez-vous, j’ai déjà pris au moins une douche ! »

Lui, le Général [qui m’oblige à préciser qui il est, pas simplement écrire « lui ».] :

– « Justement, c’est parce que j’ai un message à délivrer à ce jeune politicien encore novice, quoiqu’il en pense, dans la politique, que j’aurais souhaité être crédible. Donc, avant toute chose, vous allez aussi prouver qu’en 2018, vous aviez prévu pour l’Europe ce qui se passe maintenant. Vous l’aviez prévu longtemps avant 2018 et annoncé dans d’autres articles plus anciens publiés avant 2014 sur le blog ouvert dans le Club de Médiapart et, plus tard, à compter de 2014, sur votre blog WordPress : – « Déu vos guard ».

Mais il serait trop long de reprendre toutes vos prédictions exactes. Il y en a tant ! 

Cependant faites-moi quand même le plaisir de publier le commentaire du sceptique et votre réponse, ainsi que le lien de l’article commenté, publié en 2018. »

Moi :

– « Cet article, message adressé par vous à Florian Philippot, va se transformer en table des matières ! »

Le Général :

– « Si vous mettiez à jour régulièrement vos prédictions et organisiez leurs liens avec les événements du temps présent, nous ne serions pas obligés de tenir ce type de récapitulatifs barbants mais probants. »

J’admire la rime… j’aime bien les rimes, ce qui agace le Général qui aime aller à l’essentiel.

Pourtant, cette rime-là, elle est de lui.

– « Véronique, on n’est pas là pour faire de la poésie mais pour avancer et, surtout, prévenir ! Il faut sortir de l’impasse « élections truquées » d’une manière ou d’une autre, qu’elle soit dite démocratique ou pas, impasse bâtie par les premiers responsables de cette immense farce qui va devenir sanglante, croyez-moi sur parole ! Après tout, une élection, c’est une prise de pouvoir. Si le peuple ne peut plus prendre le pouvoir par les urnes, il faut réfléchir à lui redonner le pouvoir hors des urnes. »

  • Évidemment, cet article devait être court !

En plus, il restera deux autres articles à publier, le premier sur le comptage des votes et le pourcentage publié lors des résultats des élections présidentielles, cette fois-ci avec les chiffres trouvés par le Général de Gaulle sur des sites gouvernementaux, qui plus est. Je peux vous assurer que ce sera du lourd !

Et le second article et dernier article pour la fin de semaine, la fin de week-end. Là, j’ai tendance à renâcler un peu. Il s’agit de rappeler quels sont les « élus » de ce siècle de guerre mondiale en reprenant, à la demande du Général, un article ancien publié dans ce blog où je désignais déjà les noms des hommes qui allaient changer le destin du monde… sauf à ne pas vouloir ou pouvoir assumer leur destin à eux… plus un “petit” nouveau d’où mes réticences sentimentales selon le Général qui s’en agace !

  • Car le monde ne peut être changé que par des hommes qui acceptent leur destin,
  • devenir des « élus » !

Le Général de Gaulle insiste sur le fait que ces élus ne sont pas forcément élus par les voix du peuple. La voix des armes n’est pas que la voie insurrectionnelle. C’est la voix du peuple, devenu enfin une seule voix, un peuple uni par le désespoir qui tonne contre le pouvoir usurpateur, un pouvoir usurpé donc illégitime, repris par le peuple qui l’arraisonne.

– “Ah, aussi, Véronique, rappelez-moi de vous rappeler (humour) de mettre aussi en ligne le lien sur l’article qui prédisait la fin du parti « LR », « Les Républicains », avant même que ne soient publiés les résultat du second tour des primaires de ce défunt parti.

Vous voudrez bien aussi publier ou republier aujourd’hui, cette nuit certes, l’article non encore publié qui protestait contre la censure de WordPress, je ne sais comment vous appelez cette « suspension » de publication. En effet, pour la énième fois, l’un de mes articles, celui sur la disparition du parti “LR”, était purement et simplement effacé, supprimé de votre blog « Déu vos guard », le lendemain des élections présidentielles, sans doute parce que les résultats officiels de ces élections nationales confirmaient ma prédiction. Lien de cet article à mettre en ligne aussi, merci !

Merci, mon “dieu-hasard” de l’avoir affiché en bas de l’article d’aujourd’hui !

C’était prévu dans l’inclusion du sigle politique « LR-EM », parti présidentiel appelé « La République En Marche ». En effet, vos élus républicains s’étaient déjà ralliés à Emmanuel Macron, avant toute organisation de leurs primaires et avant les élections présidentielles de 2022.

Votre foutriquet de Président, Emmanuel Macron, aime à se moquer du bon peuple, en lui annonçant à l’avance comment il va le cocufier.

  • C’est typique de cet homme cynique sans aucune envergure morale !

Emmanuel Macron adore se payer le luxe de dire la vérité à ce bourriquet de peuple français qui l’ignore, une vérité qui l’humilie et l’avilit chaque jour davantage. Plus la farce dure, plus la torture est polie !

  • Je sais que vous avez le morale en berne, Florian Philippot.

C’est oublier comment vous avez su rassembler les foules dans la rue contre une dictature sanitaire stupide n’ayant pour seul objectif cupide que d’enrichir le « Big Pharma », expression de votre siècle, et d’endurcir les conditions d’exploitation d’un peuple de France déjà en très grande souffrance.

– Réfléchissez-y, vous qui me cherchiez à Colombey-les-Deux-Églises dans une tombe que je n’habite point !

Article du 03 mai 2015 – Merci au “dieu-hasard”, l’administrateur bénévole de mon site ?
Vous découvrirez aussi, dans les commentaires, que j’avais prédit en 2015, donc six avant la réalisation de cette prédiction, ce qui vient de se passer en 2021 avec le départ des Américains d’Afghanistan et le retour des Talibans au pouvoir.
– Facile à vérifier !

Lisez les commentaires dont principalement celui du May 4, 2015 at 4:57 pm à la fin de l’article.
– Et moi, j’avais oublié cette prédiction sur les Talibans qui s’est malheureusement réalisée :
[ Quant au Qatar, ils s’allient aux Talibans afghans, provoquant la colère du président afghan, mais sans inquiéter les pays occidentaux qui “s’en tamponnent le coquillard”, USA, France, etc..
J’ai oublié l’Europe, mais c’est “normal”, l’Europe s’étant oubliée elle-même, ayant oublié d’exister pour être le bouclier de ses peuples, dont elle “se tamponne aussi le coquillard”.
La preuve ?
Non, vous ne le savez pas non plus ?
Les Talibans afghans ont un bureau officiel au Qatar.
Les autorités qataries leur apporte ainsi soutien logistique et assistance politique.
Pour la paix !
Rien que pour la paix.
La paix qui sera donnée aux femmes et aux fillettes afghanes, après le départ total des Occidentaux, responsables de tous les maux selon les Talibans afghans SOUTENUS par le Qatar ?
Car les Talibans afghans, pour faire cesser leurs attaques terroristes contre leur propre population, exigent le départ total de tous les Occidentaux [Chrétien excécrable, Juif excécré et athée “mécréant”
[…]] 

____________________________________

Être anti-vaxx, comme vous dites aujourd’hui, c’est être anti-système.

– Pourquoi voudriez-vous que des Français anti-système valident et cautionnent un système qui les tyrannise et les martyrise, allant jusqu’à occire socialement des soignants simplement parce qu’ils ne sont pas vaccinés ?

Pourtant, nous savons tous, et vous, le premier, que les citoyens vaccinés ont été la première source de contamination « de la » Covid 19 à cause du Passe vaccinal. Car, vaccinés, ils étaient tout autant contagieux que les non-vaccinés,

  • à la différence près que les Français vaccinés n’avaient point besoin d’effectuer des tests PCR (- non fiables!) pour se frotter les uns aux autres dans les restaurants, les cinémas et autres points de rassemblement
  • et répandre davantage la peste bubonique du pouvoir macronesque à ceux qui n’étaient pas malades, vaccinés ou pas.

– Par conséquent, Florian Philippot, pourquoi voudriez-vous être élu par les urnes alors que vous serez élu par la rue ?

Je vous le demande, à vous, président d’un parti, « Les Patriotes », qui a pour vocation de résister à l’occupation territoriale de la France contre les traîtres à la nation française ?

– Restez unis avec Nicolas Dupont-Aignan et ajoutez le parti de François Asselineau trop rétif pour entendre raison à l’heure actuelle mais qui sera captif de la déception de son parti principal, l’UPR. La division opérée par Génération Frexit va porter ses fruits.

  • Car vous devez vous préparer au Frexit !

– Oui, vous devez préparer la France au Frexit et vous le savez.

La seule réussite d’Emmanuel Macron sera de prouver que l’Europe, l’Union Européenne telle qu’elle a été configurée, ne sert à rien.

La Russie gagnera, l’Europe s’effondrera comme un château de cartes et, alors, les peuples retrouveront leur liberté dans un chaos salvateur.

La politique de la peur fera place aux peurs, les vraies peurs :

  • peur de mourir de faim,
  • peur de mourir de maladie sans être soigné, car il est prévu de supprimer la Sécurité Sociale, d’où la volonté gouvernementale de laisser périr l’hôpital public,
  • peur de mourir dans la rue tué par une police devenue la milice d’un pouvoir dictatorial
  • ou peur de mourir égorgé par ceux qui aspirent à remplacer les Français sur leurs propres terres ancestrales.

Il ne faudra pas craindre d’avoir peur demain, dans si peu de temps.

Il faut craindre maintenant de ne pas avoir peur de mourir de faim à cause d’Emmanuel Macron.

Il faut craindre maintenant de ne pas avoir peur de mourir de maladie dans un couloir d’hôpital à bout de souffle à cause d’Emmanuel Macron.

Il faut craindre maintenant de ne pas avoir peur de mourir sous les coups de policiers français aux ordres d’un pouvoir illégal car usurpé à cause d’Emmanuel Macron.

Car votre actuel Président de l’Europe prévoit déjà leur remplacement par des policiers européens, fraîchement naturalisés « européens ».

Il faut craindre, oui, maintenant, de mourir égorgé à tout moment par des « déséquilibrés », maladie fanatique  qui est l’autre nom d’une haine génocidaire frappant tout Chrétien et tout Juif, tout mécréant croisant les protégés de la République d’Emmanuel Macron.

– Florian Philippot, préparez-vous aux élections de la rue et oubliez les élections truquées par Emmanuel Macron ! 

  • Suivez la voix du peuple que vous avez appelé à résister avec vous !
  • Il vous attend dans la rue.»

________________________________________

J’ignore si c’est l’appel du 18 juin 2022 du Général de Gaulle à choisir la voix de la rue plutôt que les voix des urnes.

Mais le Général me demande de publier illico presto mon article ce jour, plutôt cette nuit, nuit du 18 juin 2022, ce qui signifie que je finirais de l’illustrer plus tard par des vidéos ou des images, et, surtout, après avoir mis en ligne :

– « promis, juré, sinon je vais en enfer ! »

  • les liens des articles prouvant que les prédictions citées par le Général de Gaulle se sont bien réalisées
  • parmi tant d’autres que je ne pourrais pas en une seule semaine, ni même un mois, sur plusieurs années, toutes les reprendre.

Merci à l’avance pour votre compréhension :

– vous allez voir petit à petit se compléter cet article au fur à mesure des ajouts (prédictions et illustrations).

  • Et moi, je vais encore passer une nuit blanche,
  • à travailler pour le grand homme et pour ses « élus » au service de la France éternelle.

____________________________

– « Ah, mon Général, juste une question, s’il vous plaît ? 

  • Comment avez-vous trouvé, Pierre de Gaulle, votre petit-fils, lors de son intervention à l’occasion de la Fête Nationale de la Fédération de la Russie le 14 juin 2022 ? »

Réponse du grand homme :

  • « Comme un de Gaulle ! Il est de mon sang, du sang des héros.»

——————————————-

Discours de Pierre de Gaulle, petit-fils du général de Gaulle à l’occasion de la Fête Nationale de la Fédération de Russie

Accueil/Actualités de la MRSCCoopération franco-russe/

Discours de Pierre de Gaulle, petit-fils du général de Gaulle à l’occasion de la Fête Nationale de la Fédération de Russie

[ L’Ambassade de Russie en France, 14 juin 2022.

ZDRASTVOUILLTE !
OT IMENI FRANTSOUSKAVO NARODA GORIATCHO PRIVETSTVOUIOU ROUSSKILLE NAROD I IEVO PRAVITELEILLE I PREZIDENT VLADIMIR POUTINE (Au nom du peuple français, je salue cordialement le peuple russe et ses dirigeants et le Président Vladimir Poutine).

Vos Excellences, Mesdames, Messieurs les Officiels, Mesdames, Messieurs,
Je vous remercie, au nom de ma famille et de mon père, l’Amiral de Gaulle, de nous inviter pour la célébration de votre fête Nationale.

Nos peuples sont liés par de longues années d’amitié et par le sang versé contre les Nazis. C’est l’occasion pour moi de répéter que la relation franco-russe était pour le Général de Gaulle d’une importance toute particulière. La France et la Russie sont proches l’une de l’autre mais aussi unies par la conscience de leur communauté d’intérêts et de destins.

Plus encore, la Russie était vue par mon grand-père comme l’allié de revers indispensable à sa sécurité mais parce qu’elle participait à sa conception de l’équilibre de l’Europe et de sa place de l’Europe dans le monde. Le Général disait même : « La décision funeste de Napoléon d’attaquer Alexandre 1er est la plus lourde erreur qu’il ait commise. Rien ne l’y forçait. C’était contraire à nos intérêts, à nos traditions, à notre génie. C’est de la guerre entre Napoléon et les russes que date notre décadence. »

Je viens ici pour affirmer une nouvelle fois haut et fort, qu’il est de l’intérêt de la France de garder de bonnes relations avec la Russie et de dire qu’il faut que nous travaillions ensemble en vue d’aider à l’union et à la sécurité de notre continent, ainsi qu’à l’équilibre, au progrès et à la paix du monde tout entier.

Chacun reconnaît aujourd’hui la responsabilité des États-Unis dans le conflit actuel, le rôle funeste de l’Otan qui s’élargit sans cesse et la politique inconsidérée du Gouvernement Ukrainien. Ce dernier, fort de belles promesses et nourri d’illusions américaines et européennes, a conduit une politique très condamnable à l’égard des populations russophones du Donbass, multipliant discrimination, spoliation, embargos et bombardements. Les Occidentaux ont malheureusement laissé faire Zelenski, ses oligarques et les groupes militaires néo-nazis s’enfermer dans une spirale de guerre.

Cet aveuglement est lourd de conséquence pour le peuple ukrainien. Mais ne nous y trompons pas : que veulent les Américains si ce n’est provoquer une nouvelle confrontation Est-Ouest, dont le seul but est d’affaiblir et de diviser l’Europe pour imposer leurs directives, leur économie et leur système ? Depuis la première guerre mondiale, les Américains ont conclu un pacte pour établir un équilibre nécessaire des forces en Europe et s’associer à la sécurité du continent européen. Ce n’est pas en organisant une escalade militaire systématique en Ukraine, qu’ils respecteront leur engagement, ni leurs grands principes de liberté et de démocratie !

Les États-Unis sont dans l’erreur, l’Otan est dans l’erreur, dont l’expansionnisme débridé et irréfléchi conduit inexorablement au déséquilibre du Monde et à l’injustice. Les belles promesses des Américains de ne pas élargir l’Otan à l’Est, ni au Nord, n’ont pas été respectées. Les accords de Minsk n’ont pas été respectés.

La réalité, c’est que les Américains n’ont jamais accepté, ni l’Occident avec eux, qu’après la difficile transition de 1991 et la reconstruction qui a suivi, que la Russie ne s’intègre pas dans son monde unipolaire. Les Américains ni l’Europe, n’ont jamais accepté que la Russie se transforme selon le modèle occidental, à son image.

A cause de cela et d’emblée, le Président Poutine fût perçu comme un dictateur, alors que c’est un grand leader pour son pays !

Les États-Unis n’ont jamais non plus accepté la perte du rôle du dollar comme monnaie prépondérante dans le règlement des échanges internationaux dans le monde. Le pire est, que dans cet aveuglement, ils ne font que renforcer, en déplaçant les intérêt économiques et financiers à l’Est, la position de la Chine et de la monnaie chinoise qu’ils veulent aussi combattre ! Les sanctions, qui sont celles de la politique du faible, sont inopérantes, sauf à affaiblir les Européens et autres nations du monde. Les Africains eux-mêmes, par l’intermédiaire du Président de l’Union Africaine, Monsieur Macky Sall, s’en inquiètent considérablement.

En provoquant une crise économique profonde, systémique et durable qui nous touche déjà tous, du prix du pain, au chauffage et aux carburants mais aussi par la pénurie agro-alimentaire, des matières premières et des métaux industriels qu’elle entraîne, les Américains affaiblissent les Européens à leur profit. Aura-t-on oublié que depuis au moins un siècle, toutes les crises financières majeures viennent des États-Unis ? « Notre dollar, votre problème » disait Henry Kissinger. Les Américains nous tiennent toujours par leur endettement, qu’ils exportent.

En imposant aussi un modèle culturel et social qui repose sur le culte de la jouissance et de la consommation, les Américains sapent le socle de nos valeurs traditionnelles et les deux piliers de la civilisation que sont la famille et la tradition.

L’Europe et bien sûr la France ont tout à perdre à s’enfermer dans cette escalade militaire et idéologique voulue par les États-Unis et l’Otan. Charles de Gaulle le disait : « l’Amérique ne fait pas partie de l’Europe. Je crois l’avoir découvert sur la carte. »

De la conjoncture actuelle, terrible et redoutable, La France peut et doit jouer un rôle capital. La France et la Russie sont toutes deux filles de l’Europe. La France ne doit pas oublier qu’elle est l’ainée des nations européennes et qu’aucune n’a derrière elle une aussi longue trainée de gloire. Mon grand-père a toujours soutenu et défendu l’impérative nécessité, même aux moments les plus difficiles de l’histoire, de construire et préserver une relation forte et partagée avec la Russie.

Il aimait la Russie. Nous aimons, ma famille et moi, la Russie et son peuple. Le peuple russe, dont le droit de propriété est si injustement bafoué partout dans le monde. Cela me rappelle les pires moments de l’occupation et du régime de Vichy en France. Et les artistes, les sportifs russes, sont-ils aussi responsables ?

Cette politique systématique et aveugle de confiscation et de discrimination du peuple russe tout entier est scandaleuse et me choque considérablement.

Permettez-moi de citer encore une fois le Général de Gaulle : « En France, on n’a jamais considéré la Russie comme un ennemi. Je suis pour le développement de l’amitié franco-russe et je n’ai jamais envoyé et je n’enverrai jamais des armes aux gens qui se seraient battus contre la Russie soviétique. »

Les Américains donnent de l’argent (et des armes), nous les payons en parts d’indépendance. Je regrette que le Gouvernement français se commette dans cette soumission à l’Otan et donc à la politique américaine.

Je déplore, que de par la volonté de certains présidents français, la France se soit dissoute dans l’Otan. Or, le Général de Gaulle s’est toujours efforcé de maintenir l’indépendance de la France dans le commandement intégré de l’Otan.

L’Otan absorbe l’Europe. Depuis, les Américains ne parlent plus à la France et ne nous considèrent plus comme une nation forte et indépendante.

Faut-il rappeler le camouflet récent subi par la France dans la rupture brutale et unilatérale du contrat d’achat des sous-marins australiens par l’Australie, Membre du Commonwealth et qui fût orchestré par les anglais et les américains ? La France peut-elle se contenter, outre sa perte de souveraineté, des trois jours d’avance en munitions et en carburant que lui octroie l’Otan ? Je ne comprends pas la politique du Président français.

Fort de ses convictions, de son armée et de la force de dissuasion qu’il a lui-même construite au grand dam des Américains, le Général de Gaulle a eu la détermination de sortir de l’Otan, tout en restant comme membre de droit de l’Alliance Atlantique. Je souhaiterais que le Président français ait ce courage et cette volonté, plutôt que de subir les affres de la pensée unique et de la politique commune imposée par les Américains, qui le rendent dépendant.

De la même manière, je ne me reconnais pas dans la France d’aujourd’hui, dans cette politique du « en même temps », qui nous affaiblit. Je ne me reconnais pas dans l’abandon actuel des valeurs, de notre histoire, de notre culture, de nos grands principes de liberté, du devoir et de la sécurité.

Le Général de Gaulle écrivait. « Il existe un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde. » Notre but est et doit rester d’établir une entente européenne entre l’Atlantique et l’Oural. Au milieu des alarmes du monde et des dangers de la crise actuelle, la France peut et doit, à nouveau, peser de tout son poids et chercher un arrangement avec les pays belligérants et la Russie en particulier.

On ne fait pas la guerre tout seul !

C’est une conviction que les idéologies, donc les régimes qui les expriment, en Ukraine comme ailleurs, ne sont que de passage. « Seuls comptent, appuyés sur les fondements politiques, la patine des siècles et la capacité des pays à rester grands ».

Comme le disait le Général de Gaulle en 1966 lors de son deuxième voyage en Russie : « La visite que j’achève de faire à votre pays, c’est une visite de la France de toujours à la Russie de toujours. »

Je vous remercie.

Pierre de Gaulle]

______________________________

« En même temps », je suis en train de regarder, en ce moment, à deux heures du matin, « le Bourgeois Gentilhomme » sur France-Culturebox.

– Et je me dis qu’il n’y a pas qu’à notre époque que les folies orientales déséquilibrent les « bobo-bourgeois » français !

La scène dans laquelle Monsieur Jourdain devient « Mamamouchi » est un vrai régal de « commedia dell’arte » avec son festival de masques et de déguisements grotesques, Molière se moquant de cette mode orientaliste, de ce mirage boboïste toujours en vogue au XXIème siècle.

Article interdit aux moins de seize ans et aux intersectionnalistes. – « Qué calor ! » Une chaleur torride… comme une envie de toi.

– La chaleur, cette montée en température corporelle due à la météo, hot, very hot !

Je le suis, après l’avoir précédé.

Sa monture l’attend à l’extérieur, un splendide bolide pour un amateur de vitesse et de sensations fortes :

  • rien de surprenant quand on est un mâle dominant comme lui !

– Alors, comment résister à la tentation du vide, à ce vertige des sens et comment ne pas se le figurer comme un « rider » s’enfonçant dans la nuit profonde, une nuit sans fin où les hommes se confondent avec les loups pour devenir des killers ?

______________________________

Speed, very speed and velocity : – there’s a killer on the road !

______________________________

« Riders on the storm » –

Storm like une tempête, la tempête où se perd la silhouette de l’homme que l’on aime et que l’on s’entête à aimer en espérant, un jour, son retour.

C’est la figure légendaire du héros solitaire, le « lonesome  cowboy» qui chevauche de ville en ville, de fille en fille, et ne se pose jamais quelque part ni ne se repose longtemps dans leurs bras.

  • Il le sait, une belle l’attend, – il en est sûr !, là-bas, n’importe où !

Il est sûr de son pouvoir de séduction, tellement sûr de sa victoire en toute situation…, sinon il ne serait pas un mâle dominant, un « mâle Alpha ».

______________________________

Alpha Male : 15 traits & How to Be One to Live the Best Life

Updated on Jun 07, 2022 | Published on Sep 19, 2020

 Reviewed by Dr. Nereida Gonzalez-Berrios, MD , Certified Psychiatrist

An alpha male ranks at the top of the socio-sexual hierarchy. He is the most desirable of all men having greater access to money, power, status, and mates. The alpha is most attractive in the block and often tagged as a “real man”.

[…]

[…]

11. Master the game of attraction and seduction

A true alpha male knows the art of attracting females. He is an artist who very artistically seduces the woman he finds attractive. He will not shy away from expressing his desires or needs.

If you truly want to become an alpha, you must give up the mentality of settling for less. You have to develop a mindset where settling is not an option. Otherwise, your habit of settling will pervade every area of your life!

Instead of settling with whatever or whoever you get in life (a classic beta male trait) start stretching yourself to the land of endless possibilities. Resolve to date high-quality women only.

Go out with charming women who are confident, independent and brings out the best in you. Of course, you can’t do it in one day. But you have to practice being confident with women.

You don’t have to compromise and get into a relationship with someone you do not love. Instead, start going out on date nights with your idea of a romantic partner. Eventually you will find the “one”.

[…]]

___________________________

« Riders on the storm » for « Alpha woman » 

_____________________________________

Un autre homme dégage ce parfum de virilité extrême qui rend folles les femmes jusqu’aux plus sages et les excite pour son plus grand plaisir de mâle Alpha :

– c’est Elvis Presley.

C’est le seul homme que je connaisse qui rivalise de sex-appeal avec lui, mon mâle Alpha :

  • Elvis Presley à qui je rends hommage ce soir !

______________________________

Elvis Presley – Trouble (Supper Club)

(’68 Comeback Special)

14 nov. 2019

Lyrics :

[ If you’re looking for trouble

You came to the right place

If you’re looking for trouble

Just look right in my face

I was born standing up

[…]

I’ve never looked for trouble

But I’ve never ran

I don’t take no orders

From no kind of man

———————

I’m only made out

Of flesh, blood and bone

But if you’re going to start a rumble

Don’t you try it on alone

———————-

Because I’m evil, my middle name is misery

Well I’m evil, so don’t you mess around with me

I’m evil, evil, evil, as can be

I’m evil, evil, evil, as can be


————————

So don’t mess around don’t mess around don’t mess around with me

I’m evil, I’m evil, evil, evil

So don’t mess around, don’t mess around with me

I’m evil, I tell you I’m evil

So don’t mess around with me

Yeah! ]

_________________________________

Publicité

  • « The most wanted »

Sauf que le mien, mon mâle Alpha, il est encore plus beau, plus stylé, ses traits fins ciselés par le soleil du midi et ses yeux bruns allongés,

  • ombragés par des pulsions interdites et une passion totalement inédite,
  • une fiction inaffichable dont il est l’acteur désirable en diable sans en être vraiment l’auteur.

_____________________________________

  • Sooner or later  !

Le son de la vidéo n’est pas très bon mais le montage vidéo, lui, est top :

trop « lui », tellement « lui », mon mâle Alpha !

– Au fait, mon amour, comment se porte « le petit Nicolas » ?

  • Un tango, mon toréador adoré, avec une passe spéciale, une « Veronica », non ?
  • Tu ne veux toujours pas apprendre à danser le tango, mon si bel hidalgo ?

Tu as raison :

– il y a des situations, plutôt des excitations, que même un mâle Alpha a du mal à contrôler… n’est-ce pas ?

_____________________________

Elvis Presley got erection filming ‘Girls! Girls! Girls!’ — and it wasn’t edited out

By 

Ben Cost

November 1, 2021 12:23pm 

 Updated

(swoosh effect)

This Day in NY Sports History: Giants draft Lawrence Taylor

MORE ON:ELVIS PRESLEY

[ Elvis Presley was well-known for making the women swoon with his moves.

However, the King of Rock and Roll apparently turned himself on as well after getting “excited” while shooting a dance scene with actress Laurel Goodwin during the 1962 musical comedy “Girls! Girls! Girls!” The steamy scene was described in “Good Rockin’ Tonight,” a memoir by Presley’s former manager, Joe Esposito.

“Damn pants were rubbing me the wrong way and I couldn’t stop the feeling,” the “Burning Love” singer supposedly told Esposito of the tentpole moment, the Mirror reported.

The spontaneous arousal occurred while Presley was grooving with Laurel to the song “The Walls Have Ears.”

“The dance scene with Laurel was complicated … at some point during all the wiggling and jumping, those pants really rubbed him the wrong way, and Little Elvis, as he called it, became erect,” Esposito recalled.

The Mississippi-born star was apparently so shocked at the manhood-moving moment that he ran over to Esposito and exclaimed, “Did you see that? Did you see what happened below the belt?” 

“Geez, I hope they don’t have to reshoot this,” Presley supposedly lamented, while his manager was certain “Little Elvis” wouldn’t make the final cut.

Apparently, the close-up "Girls! Girls! Girls!" scene between Elvis Presley and Laurel Goodwin was too hot for him to handle.
Apparently, the close-up “Girls! Girls! Girls!” scene between Elvis Presley and Laurel Goodwin was too hot for him to handle.

However, when the “Blue Suede Shoes” crooner sat down to watch the rough cuts, he noticed that the incident was left in. Despite the scene’s inappropriate nature, “Girls! Girls! Girls!” director Norman Taurog had decided to use the existing cut because of how complicated the scene was to shoot, according to the Express.

“Hot damn! Will you look at that? I was hoping it wouldn’t show because the pants were black,” Esposito recounted his client telling him at the time. “But there it is, sticking out like a sore thumb … well, sort of like a sore thumb.”

Elvis Presley covers up a bit in the scene.
Elvis Presley covers up a bit in the scene.
[– Yes, he covers up a “bite”, “Little Elvis”. Sorry,the joke was so easy in french !]
Elvis Presley reportedly got aroused while filming a scene with actress Laurel Goodwin for the 1962 musical comedy "Girls! Girls! Girls!" -- and it still made the cut.
Elvis Presley reportedly got aroused while filming a scene with actress Laurel Goodwin for the 1962 musical comedy “Girls! Girls! Girls!” — and it still made the cut.

The manager added: “I couldn’t believe it when the movie came out. There was Elvis, dancing around the apartment with Little Elvis at attention and aimed directly at Laurel!”

This isn’t the first time a character has accidentally been filmed at full attention. In perhaps the most infamous phallic cameo to date, the priest in Disney’s animated “The Little Mermaid” seemed to be drawn as visibly excited in the original VHS cut of the film. The risqué snippet has since been deleted by Disney. ]

[Bilder] 22 Modesünden, die jeder Mann vermeiden sollte
I love “Little Nicholas”, too !

– For « Little Nicholas » is also an Alpha male :

  • « He doesn’t take no orders
  • From no kind of man » !
  • but from women ?

What’s your reaction to this article?

reaction
Top Notch

RECOMMENDED FOR YOU, my killer,

  • but remember :
  • kill me softly, not badly, please !”
– Encore une (vidéo) pour la route !

____________________________________________________

CENSORSHIP OF MY BLOG “Déu vos guard”

Mon blog “Deu vos guard” vient d’être déréférencé, non par WordPress, correction, mais par un seul navigateur “DuckDuckgo” sur les deux ou trois navigateurs testés pour accéder à Google. En fait DuckDuckGo est un métamoteur qui remouline des résultats de recherche déjà trouvés. J’avais eu le tort d’installer ce navigateur de recherche. Ensuite l’enlever est assez galère sauf à avoir les bonnes instructions.

Un ami vient de constater que le moteur de recherche “Microsoft Bing” a déréférencé aussi mon blog “Déu vos guard”. Bien sûr, cette censure indirecte s’applique sans concertation et sans explication, validée par les pratiques d’une “cancel culture” à l’hypocrisie déplorable, toujours sous couvert de lutte contre le racisme, le sexisme et que sais-je encore !, alors qu’on tue des Chrétiens chaque jour dans le monde entier et qu’on abandonne les femmes afghanes à leur cruel sort en aidant même les Talibans à se maintenir au pouvoir.

Enfin, ayons une pensée pour Julian Assange persécuté dans ces démocraties occidentales qui se prétendent défenseurs de la liberté d’expression et qui ont et vont emprisonné(er) à vie un journaliste. – – Bravo, les cons !

Communication en direct et sans filtre avec le Colonel Arnaud Beltrame. Moi : –  « Parle  et que ta parole soit libre en ce monde, ici-bas ! Car je ne sais pas encore ce que tu veux que j’écrive. »

J’ai prié toute la nuit et j’ai visionné des vidéos catholiques questionnant la possibilité métaphysique d’une après-vie, interrogeant la probabilité d’un au-delà, reprenant le débat théologique sur la résurrection des morts, nouveau Credo, ou la résurrection de la chair, des corps, au jour du Jugement dernier, ancien Credo d’inspiration judaïque, pour savoir si j’étais damnée, comme ils disent parfois, moi, la « sorcière », condamnée à voir de vivants  défunts et à ne jamais savoir où se trouve la frontière entre la vie et la mort.

Eschatologie catholique 15
Les Expériences de Mort Imminente (EMI) – Near Death Experiences
  • Car la Vie ne meurt pas !

Et mes visiteurs sont bien vivants.

  • Médium malgré moi, je suis.

Curieusement, personnellement, je ne crois en rien :

– désolée !

J’ai besoin de voir pour croire et je suis pire qu’une « Saint-Tomate » lorsque je lis, sans l’avoir vécu, donc sans l’avoir vu, la relation de phénomènes paranormaux dits inexplicables.

Eschatologie catholique 24 : La question des âmes errantes (2 de 2), par Arnaud Dumouch

Je ne veux pas être instrumentalisée, ni manipulée, encore moins me faire de la publicité, une publicité qui serait coupable d’exploiter la mort d’un homme remarquable assassiné, égorgé après avoir été mis hors d’état de se défendre par un lâche individu immonde, tache nauséabonde d’une religiosité fanatique à la férocité incurable.

  • Non, pas par un guerrier, encore moins par un soldat  !

C’était juste une crevure humaine hurlant sa haine islamiste, une ordure fondamentaliste, d’une stupidité abyssale presqu’anale, qui voulait tuer un représentant de l’ordre, de l’ordre français,

  • en profitant de l’honnêteté d’un homme de loi qui avait foi en l’Homme, trompé par une parole non respectée, une parole de djihadiste,
  • la taqiya des négriers et autres esclavagistes avariés du cerveau s’attaquant aux proies si faciles et variées, trop civilisées, d’un pays aujourd’hui vandalisé et tiers-mondisé.

Il lui a suffi d’une fausse promesse traîtresse de se rendre si le gendarme se désarmait pour s’emparer de l’arme à feu du lieutenant-colonel.

Comme me l’avait montré Arnaud Beltrame, le fourbe islamiste avait alors volontairement tiré sur les jambes et la main du lieutenant-colonel pour l’immobiliser, pas pour le tuer.

Paranormal 6a — Les esprits des morts, approche théologie catholique

Car le criminel sadique voulait que le Français soit conscient au moment de l‘abattage rituel, dit « hallal » en langue arabe, le temps de la durée de l’assassinat de cette noble victime, innocente de tout crime, mais qui devait ressentir la longue agonie du sacrifié offert à un « Allah » satanique.

Car le djihadiste savait déjà qu’il égorgerait à l’arme blanche le gendarme qui s’était volontairement livré à lui,

  • égorgement ignoble dit « ritualisé » que vous, les Français, vous acceptez de vulgariser, en laissant cet acte sadique être pratiqué dans des abattoirs publics abominables contre des animaux sans défense sur votre territoire laïque.

Si les abattages rituels étaient interdits comme dans certains pays pourtant musulmans telle que l’Indonésie, ex-pays bouddhiste, ces fous d’Allah, en France, ne pourraient pas s’entraîner à égorger des êtres vivants et conscients, animaux laissés dans l’ignorance de leur sort détestable ou contre des humains sans intelligence aux corps vulnérables qui seront lardés de coups de couteaux jusqu’à leur ouvrir la gorge.

Cette abomination sanguinaire est un acte satanique sans rapport aucun avec une foi divine, tentative de décapitation d’une cruauté insupportable dans notre monde occidental autrefois chrétien.

C’est le retour aux sacrifices humains et animaux, le retour aux cultes païens antiques alors que le sacrifice du fils de l’Homme devait mettre fin à tous les autres sacrifices animaux et humains :

– la preuve en est, Jésus est appelé « l’Agneau de Dieu », « Agnus Dei ».

Il meurt chaque dimanche et s’offre au bourreau humain à la place de l’agneau pascal sur l’autel de la communion, de la réconciliation de l’homme avec Dieu.

Il devient ce bouc émissaire, porteur de tous nos péchés, envoyés dans le désert de l’absence de notre foi en l’Homme pour y périr au nom d’une communauté d’hommes sauvages et perdus dans une humanité sans avenir.

Padre Pio : « Je ne peux même pas le regarder… »

– « « Bélier » plutôt que « bouc émissaire » dans mon cas ! », corrige avec un certain humour noir, Arnaud Beltrame.

  • Oui, les « Bélier »-s sont souvent excessifs en toute chose !

Remarque ajoutée par moi.

  • Tu as combattu avec courage, bravoure même, sauf qu’en face de toi, se trouvait une larve humaine ignorante des codes de l’honneur chevaleresque, bavant sa haine cauchemardesque de la vie humaine et surtout de la foi chrétienne.

Ton tueur est de l’espèce de ces crapules qui copulent avec les femmes en les traitant comme des chiennes, femelles qu’ils font siennes dans un rapport de force sans pitié, jusqu’au point de bascule civilisationnel entre l’ère chrétienne et le désert confessionnel des nouveaux barbares de cette fin de siècle,

  • le temps revenu des guerres et des misères grégaires.
TÉMOIGNAGE CHOC – ELLE MEURT DANS UN ACCIDENT ET VOIT JÉSUS😮 EMI – N. Saracco
Émission CARÊMENT BIEN

Pendant ce temps, toujours dans notre temps, des écrivains hautains à l’oeil bovin publient des livres puritains vantant l‘Islam, Boboïstes libertins et crétins à l’hypocrisie putride et à l’haleine fétide, celle des chacals, les charognards de nos libertés publiques.

Maintenant je sais pourquoi Arnaud Beltrame voulait communiquer avec vous et faire publier cet article. Le “revenant” veut revenir sur un thème très connu des intellectuels français américanisés et hypnotisés par des modes de pensées aseptisés. Leurs publicitaires déversent en Europe, et particulièrement en France, leurs tombereaux d’idioties transgenres.

Il est vrai que la connerie, qualité humaine, n’a pas de sexe 

  • et que le con reste du genre masculin contre toute vérité physiologique !

Ce thème révolutionnaire, dixit les pantouflards de canapé et les visionnaires de chewing-gum, porte un nom célèbre,

  • si vous en êtes !
Les âmes du Purgatoire entre Ciel et enfer

Pour vous le faire savoir, je vais vous montrer comment fonctionne ma communication médiumnique, « clairaudience » qui fut brouillée un instant, quand le mot-charnière du discours d’Arnaud Beltrame a été prononcé par lui.

– Comment entendre ou comprendre de simples consonnes et voyelles associés, un nom commun très long composé de plusieurs syllabes dit par un « Vivant » ?

– Reconstitution de la construction phonique :

D’abord j’entends une rime qui sonne avec « civilisationnel ».

Aussi je cherche par rapport à « tionnel ».

Là, je bute sur des « Non » à répétition, les « Non » d’Arnaud Beltrame qui me guide dans mon brouillard auditif :

  • « Non » pas « communicationnel »,
  • « Non » pas « insurrectionnel », mais je me rapproche.
  • « Non » pas « sectionnel », presque, presque…

Je passe sur la lecture des dictionnaires de rimes à la recherche d’un mot se terminant par « sectionnel ».

Je dois retrouver le bon mot par mes propres moyens parce que je n’arrive pas à comprendre le sens du qualificatif choisi par Arnaud Beltrame et que je n’entends que « tionnel ».

J’aurais bien marquer « résurrectionnel » mais le « Non » de mon visiteur est tellement fort que j’y renonce.

Arnaud Beltrame m’explique :

  • « C’est chrétien, « résurrectionnel » ! 
  • Or le mot recherché est à l’opposé de la doctrine chrétienne. »

Enfin, j’entends :

– « Oui » !

Sauf que je viens de lire à la va-vite quatre mots à la suite.

– « C’est « Oui » ! », confirme mon visiteur.

  • « « Oui » quoi ? « Intersectionnel » ? » demandè-je.

Voilà, c’est dit “intersectionnel” !

  • Le terme est validé, ouf.

J’ai une excuse :

– le terme sociologique « intersectionnel », de plus en plus journalier dans nos médias, n’est pas inclus dans mon vocabulaire familier.

Le qualificatif rébarbatif « intersectionnel » appartient au jargon néologisé de la « Théorie des genres », en opposition au vocabulaire traditionnel chrétien.

Mais, pour moi, c’est d’abord une thèse fumeuse cependant très juteuse pour ses inventeurs amerloques au vu des budgets publiques et privés alloués pour la répandre.

  • Il s’agit ni plus ni moins que de nier la réalité physiologique de la nature humaine dans le cadre d’un transformisme prométhéen et prometteur
  • idéologisé par les concepteurs d’une biorobotique visant l’immortalité pour des multi-milliardaires qui se rêvent d’être des dieux à la place de Dieu.
EMI : Y a-t-il quelque chose après la mort ?

Diocèse d’Avignon
28,8 k abonnés
Avez-vous déjà entendu parler des “Expériences de Mort Imminente” ?
Les EMI : signe du ciel qui nous ouvre la vie invisible…
Médecin spécialiste des miracles à Lourdes, Patrick Theillier engage une réflexion en se fondant sur des témoignages dont il présente la réalité scientifique.


Caméra et édition : Clément Leroy

_____________________________________

Or, en philosophie, la logique n’autorise pas les sophismes niant la réalité :

– ce qui est vrai ne peut pas être faux et ce qui est faux ne peut pas être vrai !

  • C’est une règle fondamentale de la logique.

Un homme, « homo », un être humain est genré à sa naissance,

  • sexualisé : « vir » ou exclusif « mulier ».

Il n‘est pas possible de nier cette réalité physiologique, sauf à vouloir devenir fou.

Par contre, il est possible de changer cette réalité physiologique pour des raisons purement dogmatiques, pas toujours logiques, qui n’ont rien à voir avec la science biologique.

Le neutre latin « homo »  n’existe malheureusement pas en français, sauf à employer le terme spécifique « humanité » ou l’expression « être humain ».

Et qui pourrait considérer que l’androgynie est une neutralité sexuelle ? L’hermaphrodisme naturel est un troisième sexe qui, à mon avis, devrait être respecté en tant que tel, sans pression sociale castratrice.

Et « homo » est devenu le « vir » de l‘humanité, le premier sexe incarnant “l’homme”, cette fois-ci, sexualisé, l’homme “viril”.

TÉMOIGNAGE CHOC – MIRACLES sur MIRACLES, UN AGENT SECRET LIBANAIS DEVIENT PRÊTRE😮 Carrément bien

Amusons-nous :

– il y quelques années, les médias du mainstream affirmaient que la spécieuse « Théorie des genres » n’aurait jamais existé !

Donc, quand des méchants parents, appartenant sans vergogne aux fascistes de la « Manifestation pour tous », se plaignaient que la « Théorie des genres » était enseignée à tort à leur progéniture par l’Éducation Nationale, niant l’identité physique sexuelle de leurs filles « OU exclusif » de leurs garçons,

  • c’était forcément de vilains complotistes.

Mais, fort heureusement, pour ceux qui ont de la mémoire, nous savons aujourd’hui qu’être complotiste, c’est simplement annoncer à l’avance ce qui sera dévoilé, révélé ou déballé par le pouvoir en place quelques années plus tard.

Il n’y a que, vous, les autochtones dociles en voie d’extinction, imbéciles heureux, qui continuez de croire les médias français, les plus grands diffuseurs de fake news en Europe.

Aujourd’hui, la « Théorie des genres » s’affiche sans vergogne dans toutes les bonnes thèses universitaires. C’est le mot-clef, la « frontière » (autre mot-clef essentiel aussi du vocabulaire des “open”, open borders, “open” ceci, “open” cela), affabulateurs systémiques qui appartiennent à cette intelligentsia mondialiste à la novlangue pétardière et parasitaire.

Par prudence, j’ai recherché la définition exacte de cet adjectif « intersectionnel », néologisme sociologique qui sert à démolir le christianisme séculaire, selon mon visiteur, aux seules fins non avouées d’en revenir aux mœurs païennes anciennes.

[Sous le prétexte fallacieux de « libérer des femmes » et de « promouvoir l’homosexualité », as usually, ajout de ma part.]

Sheikh Utheymin : – Faut il l’accord de la première femme pour en épouser une seconde ?
A votre avis, les féministes françaises ?
Quelle merveilleuse religion qui prône l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes !
Mais la religion ennemie des femmes, c’est le christianisme et sa monogamie… pour qui ? Les hommes.

_____________________________

Aparté :

D’ailleurs, à ce sujet, je demande officiellement aux États occidentaux de bien vouloir dédommager les descendantes d’Éve en leur accordant la totalité des gages qui auraient dû être versés à leurs ancêtres genrés sexuellement, leurs mères, grand-mères, arrière-grand-mères, « femmes », ascendantes femelles de l’espèce humaine afro-affreusement exploitées par leurs mâles mais ayant survécu à leurs monstruosités surréelles, et ce, depuis la nuit des temps :

  • j’écrirais même depuis la création d’Adam et d’Éve !

A mille euros l’année, toute petite somme symbolique distribuée à toutes les femmes, mais réparation ancestrale nécessaire, comptabilisée et cumulée à partir de la naissance d’Éve jusqu’à ce jour de victoire des femmes sur leurs hommes abhorrés et non plus adorés, Conchita la ménagère devrait enfin pouvoir s’offrir le palais de ses rêves sans avoir besoin d’épouser son Prince charmant :

– elle pourra même l’entretenir, son homme, l’enrichir et le chérir !

Le comble du féminisme révolutionnaire…, le féminisme réactionnaire.

A ce sujet, les femmes des pays islamiques aimant souffrir et être « mâle-traitées », si j’en crois ce que racontent aujourd’hui nos féministes afro-françaises si chouchoutées par leurs hommes déconstruits, il faudra respecter le principe discriminatoire de libre détermination des sexes et surtout de l’auto-servitude volontaire des soumises à la chiennerie masculine :

  • donc tant pis pour les soumises islamiques, pas de réparation financière pour elles.
Conseil aux frères qui veulent pratiquer la Polygamie
– “Epouse-moi, chéri, avec l’accord de ta première femme… ou pas ! “
– La loi française l’interdit ?

Pas de problème, interdiction même pas évoquée pour une vidéo datée du 22 juillet 2021 !
Le “Vivre ensemble” dans l’avenir, à la française, c’est la polygamie pour les femmes musulmanes,
qu’elles le veuillent ou pas !
Pour les mécréantes françaises, les Muzzs qui se passent de leur avis de chiennes, parleront de “polyamour”, alors qu’aimer sa ou ses femmes n’est pas une obligation pour un Muzz.
C’est écrit dans le Coran :
– Pour se marier avec une femme, même musulmane, l’Islam rassure :

– “l’homme n’est pas obligé d’aimer sa femme. Sa miséricorde lui suffira !”
Précision utile : – la vidéo est tournée à Tanger au Maroc mais s’adresse “aussi” et surtout aux Français, langue de diffusion du message d’Allah.

______________________________

Il serait impossible de compter sur la solidarité de ces femmes fières d’être inférieures aux hommes, les mêmes qui, dans les pays occidentaux, considèrent que le port du voile est le seul symbole de sororité qui vaille pour se protéger contre les représailles de leurs maîtres-chien-nes :

  • « 55 nuances de grey  », de gré ou de force,
  • les couleurs du foulard de la honte  pour ces tristes masochistes !

Ainsi, forte de ce principe d’auto-servitude volontaire défendue par nos féministes françaises si intelligentes et si indépendantes, vous comprendrez que je n’adresse pas cette demande légitime de réparation financière aux États musulmans qui asservissent les femmes, même si je ne manque pas de « CRAN » en règle générale.

Pour ma part, en tant que femme libre, je ne fais qu’inscrire la condition féminine dans le cadre d’une démarche initiée par nos frères noirs français. Après tout, Louis-Georges Tin, l’ex-président du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) avait, lui aussi, proposé de faire campagne pour obtenir de l’État français des réparations financières au bénéfice des descendants des esclaves noirs.

Les femmes ont été les esclaves des hommes depuis trop longtemps, depuis la nuit des temps, travailleuses du sexe s’offrant gratuitement, mais pas gracieusement, à leurs mâles dominants… il paraît.

Je ferme la parenthèse et je remercie Arnaud Beltrame de m’avoir permis d’exposer mon point de vue sur la « Théorie des genres » et ses légers travers tétralogiques.]

Parole du Jour, Parole de Dieu, lundi 13 juin 2022.
– Après, en toute connaissance, le prophète étant jugé selon ses actes comme l’arbre aux fruits qu’il produit, choisissez votre religion !
Mais, arrêtez de dire faussement que l’islam, c’est pareil que le christianisme.
– Oui, aimer, c’est tout donner et, si l’on aime vraiment, on ne compte pas !

– Oui, “quand on aime, on ne compte pas” dit le proverbe français.
Et surtout pas l’argent car l’amour n’a pas de prix.

Je ne supporte plus les adeptes du “Tous pareils” qui donnent leur avis sur le Coran sans l’avoir jamais lu.
Si je te demande ton avis sur le dernier livre de Michel Houellebecq “Anéantir” et que tu me réponds :
– “Je ne l’ai pas encore lu, donc je ne peux pas donner d’avis !”,
– Dans ce cas, comment peux-tu, comment pouvez-vous soutenir raisonnablement et intellectuellement que les Evangiles, la Bonne Nouvelle du Seigneur, seraient “pareils” que le Coran, le livre du Jihad ?

__________________________________

  • Maintenant revenons aux choses sérieuses !

Arnaud [Beltrame] veut dénoncer ce qui va faire exploser de l’intérieur notre société française déjà fragilisée par nos renoncements quotidiens à être des Chrétiens, sur un territoire archipellisé volontairement par nos élus politiques irresponsables ou incapables, cyniques et tyranniques.

Et surtout, il venait nous prévenir de l’imminence d’une guerre non pas extérieure, mais intérieure, une guerre civile qui sera voulue et entretenue par un « Emmanuel Macron » en pleine perdition politique.

Pour ces raisons, le « Philosophe » qui s’est converti au christianisme et a offert sa vie pour sauver la vie d’une étrangère, c’est à dire une inconnue, veut vous faire savoir ce qui se cache derrière cette « Théorie des genres » en vous révélant ses liens avec le terrorisme montant des « Blacks Panthers » et son assimilation au Jihad.

  • Le colonel précise qu’il n’est pas raciste !

Le pasteur américain, Martin Luther King, a été assassiné en 1968 tandis qu’il défendait pacifiquement les droits des Noirs à être traités à égalité avec les Blancs.

L’activiste chrétien, Nelson Mandela, devenu Président de l’Afrique du Sud en 1994, ne voyait pas d’autre sortie de l’apartheid pour son pays que la réconciliation des Blancs avec les Noirs, des Noirs avec les Blancs.

Ce n’est pas par les divisions ethniques que vous obtiendrez l’unité sociale d’un pays, unité nécessaire à sa refondation nationale et à sa reconstruction économique.

Le Mariage Chretien selon la Bible
– Black Brother, I love you !
So wisely funny, humour et amour…
Et vous préféreriez un mariage islamique à un mariage chrétien ?
  • Mais nos dirigeants mondialistes le savent bien.

C’est pour cette raison qu’ils autorisent et encouragent le développement de thèses racialistes haineuses et honteuses telles que la « Théorie des genres ».

La nomination à la tête de l’Éducation Nationale de Monsieur Pap Ndiaye est un indicateur inquiétant, venant conforter le positionnement « anti-flic » d’un Ministre de la Justice, Eric Dupont-Moretti, dont le laxisme judiciaire, pour servir un clientélisme électoral islamique, ne fait plus aucun doute (sic).

Or, selon Arnaud Beltrame, si le pire est à venir, c’est dans l‘enceinte de nos établissements scolaires, et particulièrement des écoles primaires, que se joue la bataille des valeurs universelles qui ne sont plus celles des « Lumières » portées par la flamme purificatrice de la Révolution française.

Les Universités françaises ont abdiqué leur droit à défendre leur autonomie de pensée, à conserver leur héritage gréco-latin et à développer leur humanisme philosophique.

La sociologie anglo-saxonne est venue remplacer par sa novlangue et ses concepts plaqués or dollarisé, un savoir irremplaçable et, par conséquent, non remplacé.

TÉMOIGNAGE BOULEVERSANT – UN MÉDECIN CARTÉSIEN EST GUÉRI PAR JÉSUS😮
ALBERTO MAALOUF | Carrément bien

La culture européenne a été effacée dans les Universités publiques sommées de se plier aux normes formelles plus qu’intellectuelles anglo-saxonnes. Même la langue française est menacée de disparition pour accélérer l’internationalisation de nos élites françaises.

Le pouvoir en place pourra nommer, en France, à la tête des Universités ou d’autres institutions publiques, des Américains, des Canadiens ou des Anglais qui viendront coloniser et viennent déjà coloniser la haute Fonction Publique. Cette réforme, faire disparaître la préférence française par voie de nomination discrétionnaire de nos présidents et directeurs « français » dans la haute Fonction publique d’État, est avalisée et précipitée par Emmanuel Macron.

– D’où ces attaques perpétuelles contre tous les grands corps d’État français,

  • l’ENA pour les préfets,
  • le corps diplomatique pour les ambassadeurs,
  • et vous verrez bientôt, le corps professoral pour les présidents d’Université ! 

La cooptation fraternelle ne suffira plus.

Relaxe totale d’ Alberto Maalouf
Diffusée en direct le 22 sept. 2021
NDML
153 k abonnés
Résumé écrit avec les détails de la relaxe totale d’Alberto MAALOUF, communiqué officiel de NDML (vous pouvez le partager) : https://www.ndml.fr/proces-alberto-ma…

______________________________________

« Je » [Arnaud Beltrame] le dis pour les francs-maçons français qui se pensent protégés par le statut international de leurs Loges. Les Anglo-Saxons ne leur laisseront aucune place d’importance pour des postes qui seront réservés à l’avance à l’internationale.

Et les Français ont si mauvaise presse qu’ils ne pourront pas, eux, s’exporter, malgré leurs compétences devenues de toutes façons obsolètes. Les classements internationaux tel que PISA sont méprisés par des enseignants enfermés dans leurs convictions gauchistes, eux pour qui la France reste un système élitiste dont il faudrait raboter les exigences irréalistes.

Les études ne seront plus gratuites, le secteur de l’enseignement privé atlantiste ayant lancé depuis longtemps une OPA (Offre Publique d’Achat) contre l’Éducation Nationale française.

  • Mais vous [les haut fonctionnaires] aurez tout perdu car vos salaires n’en seront pas revalorisés davantage, bien au contraire !

Coûtant trop chers à l’État, vous serez remplacés par des enseignants virtuels qui dispenseront un savoir encyclopédique pour une somme très modique en piratant vos cours, ce qui est déjà le cas à l’internationale.

L’Histoire nous est confiée … 12 juin 2022
Henri Boulad
46,6 k abonnés
Ac 2, 1-11 – Gn 11, 1-9 – Jn 7, 37-39
Homélie du P. Henri Boulad, sj Collège de la Sainte Famille Le Caire – Égypte
Pour plus d’informations sur les prochaines homélies et conférences du Père Henri Boulad : Veuillez visiter la page FaceBook : https://www.facebook.com/henri.boulad...
et/ou contactez-nous par courriel sur henribouladonline@gmail.com

____________________________

La plus grave de ces déviances gouvernementales est d’encourager la « Théorie des genres », ce wahhabisme qui porte les habits du wokisme et devient le nouveau terreau du terrorisme islamiste,

  • au nom d’une égalité fasciste qui réclame le droit exorbitant et débilitant de ne pas travailler pour avoir un salaire,
  • de démériter pour avoir un diplôme
  • et d’hériter de la maison de ses voisins français au prétexte d’être traité pareillement que les enfants légitimes de ces autochtones actifs,
  • natifs français qui ne seront plus les bénéficiaires des fruits du travail de leurs pères.

Car le projet principal d’Emmanuel Macron est de mettre fin à la transmission héréditaire des biens immobiliers pour satisfaire les besoins de nouveaux arrivants prêts à vous dégager de vos terres ancestrales par tous moyens belliqueux.

  • Il vous faudra choisir entre partir ou… mourir !
La France Chrétienne – Avec Baptiste Marchais et SOS Calvaires25 déc. 2021
Boulevard Voltaire
75,7 k abonnés
Avec @BENCH&CIGARS et @Sos Calvaires nous avons posé une croix au Monastère de Currières sur Chartreuse cet automne.
L’occasion d’aller à la rencontre de cette France chrétienne qui subsiste et résiste, bien loin des caméras des médias de grand chemin.

_______________________________

Vous en avez la preuve tous les jours avec la loi des 48H00 permettant à des squatters de venir s’installer chez vous, dans votre appartement ou dans votre maison acquise chèrement, et d’en devenir officiellement propriétaires malgré vos titres de propriété authentiques.

Vos parlementaires ne sont guère pressés de faire voter des lois rétablissant votre droit de propriété précarisé par ces exceptions à la loi générale nationale, exceptions qui sont, de fait, anticonstitutionnelles.

A l‘inverse, ces députés Godillot répondront toujours « présents » au vote en catimini de lois scélérates qui réduisent ou même suppriment vos libertés publiques inscrites dans la Constitution. Ces lois scélérates votées à la hâte nuisent à votre qualité de vie en s’attaquant à la jouissance de vos biens :

– à ce sujet, n’oubliez jamais que votre premier bien, pour pouvoir jouir de tous vos biens, c’est la vie, votre vie !

Vous aviez un droit à la sécurité physique que vous avez volontairement négligé, sinon sacrifié à des intérêts étrangers contraires aux intérêts du peuple de France.

Baptiste Marchais et l’abbé Matthieu Raffray : Oui, au catholicisme viril ! – Le Zoom – TVL
1 juil. 2021
Chaîne officielle TVLibertés
516 k abonnés
La rencontre était improbable sur le papier !

Matthieu Raffray, un jeune prêtre traditionaliste de l’Institut du Bon Pasteur, professeur de philosophie et de théologie à Rome face à Baptiste Marchais, sportif de haut niveau, star montante de YouTube.
De cette rencontre naît une remarquable convergence de vue.
Chacun des invités, avec ses mots et son parcours, professe une même idée, une même évidence au regard de l’état du catholicisme en France : la Tradition est la condition du renouveau de l’Eglise en France et en Occident !
Mieux, ils s’accordent sur la nécessité de revendiquer un catholicisme viril.
Un entretien qui sort totalement des sentiers battus !
Retrouvez-nous sur : https://www.tvlibertes.com/ https://www.facebook.com/tvlibertes/ https://twitter.com/tvlofficiel?lang=fr

____________________________________

  • [ Désolée, l’article devait être court.

Tous mes visiteurs me disent la même chose à chaque fois :

– « Tu verras, je n’en ai pas pour longtemps, ce sera court. »]

_____________________________________

Éléments de compréhension sur l’intersectionnalité amphigourique,

  • uniquement si vous pensez possible de comprendre ce galimatias de fadaises :

____________________________________

  • Définition du mot « intersectionnel »

https://fr.wiktionary.org/wiki/intersectionnel

Étymologie

(Siècle à préciser) Dérivé de intersection, avec le suffixe -el.

Adjectif 

[…]intersectionnel \ɛ̃.tɛʁ.sɛk.sjɔ.nɛl\

  1. Relatif à une intersection.
    • Ce projet met l’accent sur l’aspect interdisciplinaireintersectionnel et critique qui caractérise les études de genre en tant que domaine scientifique.
  2. (En particulier) Relatif à l’intersectionnalisme ou à l’intersectionnalité

[…]]

LA THÉORIE DU GENRE DÉMONTÉE EN 13 MINUTES… 4 févr. 2020
Virginie Vota
99,9 k abonnés
👍 Merci à tous ceux qui soutiennent mon travail : https://fr.tipeee.com/virginie-vota
Le relativisme culturel des sciences sociales s’attache à “déconstruire” la réalité des faits, allant jusqu’à nier l’existence des deux sexes/genres, sans aucun argument rationnel.
Or les différences entre les hommes et les femmes ont été scientifiquement prouvées.
En revanche, déclarer que les hommes sont potentiellement des agresseurs est réellement sexiste… sans que cela ne dérange personne.
De fait, les expressions d'”oppression patriarcale” et de “sexisme” (entendu comme le fait de “diviser” l’humanité en deux sexes) employées de façon victimaire et à toutes les sauces deviennent absurdes.
→ SOURCES : • Vidéo de Noémie de Lattre, « Le sexisme tue et si on tuait le sexisme ? » : urlr.me/vRJSM
• Documentaire de Herald Eia (2012) : https://www.dailymotion.com/video/xp0tg8
• Project Syndicate, tribune de Greta Thumberg : https://www.project-syndicate.org/com…
• Révolution féministe, « Qu’est-ce que le patriarcat ? » : https://revolutionfeministe.wordpress… • Tribune de Léonore Lépinard, dans Libération (28 janvier 2020)

___________________________________

Petit rappel agacé pour les sociologues qui font de la prose sans le savoir :

« Est scientifique ce qui est exact et réel, reproductible physiquement et biologiquement.

Les ressentis, les malaises et les névroses civilisationnels ne sont pas scientifiques.

Ce sont des psychopathologies qui relèvent de la psychiatrie, une science médicale, je vous l’accorde bien volontiers. »

Mais continuons notre exploration innovatrice dans le domaine de la psychanalyse freudienne pithiatique :

___________________________________

  • Intersectionnalité

Étymologie

(Siècle à préciser) De l’anglais intersectionality, voir intersectionnel et -ité. […]

  • La notion d’intersectionnalité a connu en France une importation soudaine et multiforme à partir de la deuxième moitié des années 2000. Forgée par la juriste américaine Kimberlé Crenshaw à la fin des années 1980 dans la foulée du Black feminism, elle vise à décrire des formes combinées de domination renvoyant aux dilemmes stratégiques et identitaires de certaines catégories de la population (Crenshaw, 1989). — (Alexandre Jaunait, Sébastien Chauvin, « Intersectionnalité », dans Catherine Achin, Dictionnaire. Genre et science politique. Concepts, objets, problèmes, Presses de Sciences Po, collection « Références », Paris, 2013, page 286-297)

[…]]

Vous avez dit théorie du genre ?
1 déc. 2017
Les Philogynes
108 k abonnés
Réponse à l’argument de la théorie du genre (soit une construction purement sociale) pour expliquer les différences hommes/femmes au niveau de la personnalité.
Il s’agit de la suite de la précédente vidéo «Névrosisme et Agréabilité chez les femmes », je ferai d’autres vidéos plus longues et plus poussées sur ce thème.
La bibliographie pour cette vidéo : Costa, P. T., Terracciano, A., & McCrae, R. R. (2001).
Gender differences in personality traits across cultures: Robust and surprising findings.
Journal of Personality and Social Psychology, 81, 322–331. Lippa, R. A., Collaer, M. L., & Peters, M. (2010).
Sex differences in mental rotation and line angle judgments are positively associated with gender equality and economic development across 53 nations.
Archives of sexual behavior, 39(4), 990-997. McCrae, R. R., Terracciano, A., & 78 Members of the Personality Profiles of Cultures Project (2005).
Universal features of personality traits from the observer’s perspective: Data from 50 cultures.
Journal of Personality and Social Psychology, 88, 547-561. Guiso, L., Monte, F., Sapienza, P., & Zingales, L. (2008).
Culture, gender, and math. SCIENCE-NEW YORK THEN WASHINGTON-, 320(5880), 1164. Schmitt, D. P., Realo, A., Voracek, M., & Allik, J. (2008).

Why can’t a man be more like a woman ? Sex differences in Big Five personality traits across 55 cultures.
Journal of personality and social psychology, 94(1), 168.
The Rose project : http://roseproject.no/network/countri… http://roseproject.no/
Un documentaire pour approfondir le « Norwegian Gender Paradox » : https://www.youtube.com/watch?v=p5LRd…
Je suis psychologue, diplômé de l’université Paris Descartes, j’y ai été formé à créer des programmes pour développer la créativité et l’intelligence émotionnelle chez les commerciaux et les managers.
Je forme moi même des hommes depuis 2012 dans le domaine de la séduction et du développement de compétences socio-cognitives.
Pour me contacter : contact@lesphilogynes.com
Pour une formation avec moi c’est par ici : http://lesphilogynes.com/
Vous avez dit théorie du genre ? : https://youtu.be/UAJK8KmQtXQ

______________________________________

Il se fait tard.

Je propose à Arnaud Beltrame de mettre en ligne deux liens Internet pour confirmation de ses craintes :

  1. le premier vers un article du Point sur le « wokisme, la nouvelle stratégie des islamistes occidentaux »
  2. et le second vers une étude de Fondapol sur la montée en puissance de l’islamisme woke dans le monde occidental :

___________________________________

https://www.lepoint.fr/societe/wokisme-la-nouvelle-strategie-des-islamistes-occidentaux-12-06-2022-2479220_23.php

Wokisme, la nouvelle stratégie des islamistes occidentaux ?

Un rapport de la Fondapol décrit le recours des islamistes à des thèmes – race, religion, décolonisation – qui recoupent les préoccupations des woke.

Par Anna Bonalume

[…]]

Une polytechnicienne détruit le mythe de la théorie du genre
11 mars 2020
À Jamais Idéaliste
1,82 k abonnés
Cheval de troie de l’idéologie LGBT, la théorie du genre s’est diffusée à toute la société sans crier gare.
Esther Pivet a mené une enquête afin de démasquer les origines de cette vision du monde propre aux pire déviances individualistes.

_____________________________

https://www.fondapol.org/etude/la-montee-en-puissance-de-lislamisme-woke-dans-le-monde-occidental/

Mai 2022

Résumé

Les dernières décennies ont vu une mutation de la stratégie et du discours de l’islam radical ainsi que de ses militants. Ces mutations résultent de la présence nombreuse et désormais durable de populations musulmanes dans le monde occidental. Devant l’irréalisme d’un projet originaire d’islamisation intégrale, ses militants ont évolué dans une double direction : la recherche d’une emprise maximale sur les communautés musulmanes occidentales et la promotion de leur vision et de leurs revendications auprès des institutions et des grands acteurs politiques, économiques, culturels et sociaux des pays d’accueil. Ces militants sont issus de nouvelles générations, nées et formées en Occident, la plupart du temps en sciences sociales, et non plus dans les filières scientifiques et technologiques comme leurs aînés. Simultanément, ces nouveaux islamistes endossent des thèmes ultraprogressistes, leur permettant de conclure des alliances avec la gauche radicale. Les développements les plus récents ont ainsi vu se multiplier les ponts entre islam radical et ce qui est désormais nommé « culture woke », dans un contexte de propagation des contenus profondément modifié par les chaînes satellitaires et les réseaux sociaux.

Cette note de Lorenzo Vidino, directeur du programme de recherche sur l’extrémisme à l’université George-Washington, présente les structures, soutiens et thèmes de cet « islamisme woke » ou « islamo-wokisme », mais aussi les réactions négatives, particulièrement en France et au sein même des musulmans occidentaux.

L’auteur montre que les nouveaux militants islamistes utilisent rarement les références traditionnelles mais reprennent plutôt le langage de la discrimination, de l’antiracisme, de l’oppression intériorisée, de l’intersectionnalité et de la théorie postcoloniale. C’est cette nouvelle approche qui leur donne un accès au monde politique, médiatique et à la société civile, ce que leurs prédécesseurs n’auraient jamais osé espérer.

Il demeure la question de savoir si une telle mutation traduit une adoption des valeurs occidentales par cette nouvelle génération de militants, via le progressisme, ou si, à l’inverse, le wokisme est en train de devenir un puissant vecteur de l’influence islamiste dans le monde occidental.

Lorenzo Vidino,

Directeur du programme sur l’extrémisme à l’université George-Washington

__________________________________

L’appel de 76 universitaires à lutter contre le “décolonialisme” et l’“intersectionnalité”
Valeurs actuelles
Ces professeurs d’université lancent un Observatoire du décolonialisme et des idéologies identitaires, qui appelle à la riposte contre les phénomènes de censure et d’intimidation.

– « Le 20/12/21, mon Général, vous affirmiez : – « Dead, Macron is dead ! » but “Macron is” très en vie, réélu Président de la République française. Réponse : – « Macron is dead et la France aussi. »

Le Général de Gaulle est têtu, très têtu.

Depuis que je le fréquente, déjà adolescente, ma famille étant gaulliste, j’ai appris à le connaître. De mes « visiteurs » devenus des familiers, il est sans doute le plus hautain et le plus lointain, n’admettant que très peu la contradiction et n’acceptant pas la facilité, les raisonnements à courte vue et la paresse intellectuelle.

Je me rappelle encore quand j’avais fait « l’impasse » sur l’histoire contemporaine et la Constitution du 04 octobre 1958, parce que « ça » me barbait…

C’était un mardi après-midi, durant ma classe d’hypokhâgne à Janson de Sailly.

  • Allez savoir pourquoi !?, le professeur d’histoire qui enseignait aussi à Sciences-Po Paris, avait décidé, tout à coup, d’effectuer un contrôle des connaissances.

Le sujet : – « La Vème République et la rédaction de la Constitution du 04 octobre 1958 par un certain Charles de Gaulle. Pourquoi et comment, sources d‘inspiration et nouvelles orientations politiques ? »

Enfin, un « truc » comme « ça »…

– Si on en faisait grogner quelques uns ?

Le Général trouve que je ne devrais pas en parler car cet épisode peu glorieux de ma vie scolaire peut me desservir. En plus, il considère qu’il n’aurait jamais dû me céder ! Donc lui-même était en faute, selon lui.

Je vous explique :

– Dans ces moments-là de grande solitude, devant une page obstinément blanche d’autant plus que je déteste cette période de l’histoire contemporaine, histoire d’une humanité déshumanisée qui avait été capable du pire au nom du meilleur, de la pureté de la race aryenne, eh bien, je zappe régulièrement et constamment les leçons de cette partie de l’histoire contemporaine.

  • Et c’est moi, en plus, qui écris cet article sur de la musique militaire pour lui faire plaisir, au Général, moi qui étais anti-militariste !

– Oui, ce soir, le Général a des humeurs guerrières.

Mais revenons à la Constitution de 1958.

– Qu’auriez-vous fait à ma place ?

Sans doute la même chose que moi :

– « Allez, mon Général, soyez indulgent ! Ayez pitié. Sinon je vais avoir une très mauvaise note ! »

Réponse tandis que le temps presse et que l’aiguille sur l’horloge ronde ne s’arrête pas, elle, d’écrire les secondes qui s’écoulent, puis les minutes qui s’écroulent :

– « Vous n’aviez qu’à apprendre vos leçons d’histoire, Mademoiselle. Je ne suis pas à votre disposition, encore moins pour vous encourager à la paresse ! »

– « Promis, c’est la dernière fois que je ferais appel à vous, mon Général ! Regardez, un quart d’heure s’est déjà écoulé et le devoir doit être rédigé en deux heures de temps ».

Le professeur d’histoire, inquiet et protecteur, m’interroge :

– « Un problème, Véronique ? »

Car je n’écris toujours rien.

– « Non, Monsieur, je réfléchis à la composition de ma dissertation. »

En moi-même :

– « Promis, je ne recommencerais plus, plus jamais ! S’il vous plaît ?! J’apprendrais les leçons d’histoire à partir de 1870 [- Beurk !] et je terminerais de lire les trois volumes de vos mémoires de guerre, moi qui ai horreur de la guerre et de toute guerre sur cette terre de damnés ! »

Je vois le Général de Gaulle daigner « s’incarner », rentrer dans ma ou notre dimension. Moi seule le vois. Il vient à côté de moi et reste debout, légèrement incliné vers moi. Je lève mon stylo, prête à écrire ce qu’il va me dicter.

  • J’ai eu « 18/20 ».

– « Ce n’est pas bien, insiste le Général, en ce moment même où je rédige cet article, certains vont considérer que vous trichez parfois en vous servant de vos dons de médium. C’est dommage de vous exposer ainsi à la jalousie de personnes qui ne vous veulent pas forcément du bien.»

– « Mon Général, je suis en vérité. Je ne suis pas une sainte et vous m’avez sauvée ! Et je me moque de l’avis des autres, vous le savez. Vous devriez être content de m’avoir aidée, non ? »

Réponse sèche : – « Non ! »

Voilà, maintenant vous savez quel lien m’unit au Général de Gaulle, l’un de mes « familiers » parmi tous les visiteurs que je reçois « chez moi », familier de longue date qui a souvent désapprouvé mon comportement d’ « anarchiste » et mes caprices de « petite fille », car, selon lui :

– « La vie, c’est comme la guerre. Il faut la gagner dans tous les sens du terme ! »

Il faut que je change de musique militaire et que je revienne à l’époque de « Sambre et Meuse » :

– « Gloire à la Légion ! », super…

  • Je vais faire une overdose !

Soit, j’obéis.

– Même pas le droit de me mettre des boules Quiès dans les oreilles parce qu’il écoute la musique « par moi » (?) !

  • Bon, passons, mais encore quelques marches militaires et c’est moi qui vais tuer l’armée française !

Cependant, j’obéis, car, chaque fois que le Général de Gaulle a prédit un événement politique ou l’avènement d’un « grand homme », l’histoire lui a donné raison.

C’est pour cette raison que les articles où le Général de Gaulle annonce l’avenir ou explique le présent pour les idiots utiles qui n’ont rien compris à rien sont souvent « attaqués », censurés indirectement en m’interdisant, même à moi, leur accès sur Internet ou effacés purement et simplement de mon blog « Deu vos guard », sans m’en prévenir.

Généralement une protestation publique sur un réseau social connu permet de faire restaurer l’article supprimé qui réapparaît « miraculeusement », d’autant plus que c’est le Général de Gaulle qui m’avertit de ces manœuvres insidieuses qu’il ne supporte pas et qui vient me demander d’exiger la republication d’un de ses articles à lui supprimés.

Le dernier article attaqué était l’annonce faite par lui de la disparition du parti « LR », avant même la fin des primaires « LR », qu’importe celle ou celui qui serait sélectionn é-e, lorsqu’il m’avait demandé de le republier juste après les résultats du premier tour des élections présidentielles. J’ai compris pourquoi quand j’ai constaté que l’article avait été supprimé opportunément de mon blog. J’ai publié une protestation sur ce même blog : – RAS LE BOL !

Le grand homme considère que ces actes de censure sont des attaques personnelles contre lui.

  • Donc, quand Emmanuel Macron prétend l’honorer, il ferait mieux de se taire.

La première des qualités que doit avoir un homme, pour plaire au Général, c’est la loyauté envers son chef.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que, pour le Général de Gaulle, Emmanuel Macron a plus l’image de « Gnathon », le traître égoïste, décrit dans  Les Caractères ou les Moeurs de ce siècle  (1688) par La Bruyère que celle de Télémaque, le « bon » fils d’Ulysse et de Pénélope dont le dévouement filial est souligné dans les quatre premiers livres de l’Odyssée.

Gnathon « se caractérise » par la monstruosité de son égoïsme qui le conduit à une totale insensibilité : – «tous les hommes ensemble sont à son égard comme s’ils n’existaient point. » « Gnathos » en grec signifie « mâchoire ». C’est une synecdoque (désignation du tout par une partie) qui réduit Gnathon à sa mâchoire, représentative de son appétit féroce, « la mâchoire d’un prédateur » (dicté par le Général en ces termes). 

Ces références sont choisies par le Général de Gaulle, lui-même.

J’ai failli confondre « Gnathon », « l’égoïste qui ne vit que pour soi » avec « Gnafron », le savetier, amateur de Beaujolais, le beau-père philosophe de Guignol. J’avais oublié qu’il existait un « Gnathon » dans les Caractères de La Bruyère.

– Vous vous en souveniez du personnage « Gnathon », vous qui me lisez ?

  • Ouf, j’ai le droit de changer de musique, yes !
  • D’accord pour les ballets baroques de Jean-Baptiste Lully en l’honneur du Roi-Soleil, solennels plus que militaires ?

Finalement, je viens encore de changer pour :

  • Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes : Ballet héroïque.

– Revenons à Macron le traître… qui est mort !

Le Général reprend :

– « Il ne le sait pas, ni vous non plus, nation de « zombies », ces morts-vivants dont vous raffolez (sic), [vous, les Français et les Françaises], si morts qu’ils ont élu un mort à leur tête de nœud ! »

[- Ai-je bien entendu mon Général «tête de noeud »?]

– « Oui, Véronique, « tête de noeud » ! 

  • Prière de conserver ce terme :

– j’ai encore le droit de choisir mes qualificatifs, moi qui suis plus vivant que lui, votre Président fantoche, votre président-fantôme, qui fait semblant d’exister mais ne sert à rien, sinon à faire disparaître, à effacer la France des nations de votre monde !

Emmanuel Macron s’est pendu lui-même, il a été réélu en trichant.

  • Vous le savez bien, vous qui saviez pour les « 58 % » ! »

[- Ouh là, je vais me prendre un savon…]

– Pourquoi, Mademoiselle, n’avez-vous pas publié le chiffre des « 58 % », chiffre qui vous avait été donné deux semaines avant le second tour, pratiquement la veille des résultats du premier tour des élections présidentielles ?

Moi :

– « Parce que ce chiffre ne correspondait à rien et que, justement, il m’a été donné trop tôt lors du premier tour des élections présidentielles.

  • Que pouvais-je en faire ?
  • Comment aurais-je pu « deviner », supposer, supputer qu’Emmanuel Macron ferait « ces » « 58 % » au second tour des élections présidentielles ?

Pour moi, 58 % était un chiffre trop haut pour Marine Le Pen et aussi trop haut pour Emmanuel Macron.

  • Oui, je l’ai « reçu », « entendu répété plusieurs fois » avant que ne soit connu le résultat du second tour, sauf que personne, même pas vous, n’a daigné m’expliquer, dire simplement :

– « 58 %, c’est le chiffre du résultat du second tour des élections présidentielles », en ajoutant si possible « en faveur d’Emmanuel Macron » ! »

Le Général, agacé :

– « Et vous pensiez quoi, que c’était une martingale pour gagner au tiercé, peut-être ? 

Quand il vous a été donné le pourcentage exact du résultat du référendum en faveur du Brexit, pourtant, vous n’avez pas hésité à le publier « AVANT » la connaissance de ce résultat, alors que tous les sondages prédisaient un référendum anti-Brexit. Est-ce exact ? [Véridique]

  • Pourquoi avez-vous douté, cette fois-ci ? 

Sur Gettr, vous avez annoncé la couleur et même prédit la triche électorale juste une heure avant sa formalisation. Une heure après, la publication de votre message a été confirmée. Une grande chaîne de télévision publique française rectifiait le nombre de votes exprimés en faveur du RN (Rassemblement National) :

  • subito presto, disparaissait des urnes à l’écran de télévision plus d’un million de votes exprimés en faveur du RN !

Mais, là aussi, vous n’aviez pas osé, Véronique, donner auparavant le chiffre de plus d’un million, un million et demi au moins de bulletins pro-Marine Le Pen qui ont été retirés, supprimés des urnes pour obtenir le fameux pourcentage de 58 %,

  • 58 % de taux de réussite décidé par Macron et ses sbires,
  • juste après le premier tour des élections présidentielles  et bien avant le second tour des élections présidentielles ?

L’aigrefin avait calculé très précisément son taux de réussite présidentiel qu’il voulait crédible mais pas trop bas non plus. Pour gouverner les mains libres, il lui fallait une majorité absolue « officielle » et se rapprocher des 60 % sans les atteindre.

Ce tricheur, ce menteur, ce falsificateur est à la tête de la France sans qu’aucun parti politique d’opposition n’ait osé protester tant sur l’absence de campagne électorale qui a permis ce désastre social que sur la tricherie, les tricheries manifestes manigancées avec un aplomb et un toupet hors du commun par votre foutriquet, comme l’a si bien baptisé le philosophe que vous aimez bien, Michel Onfray.

C’est d’ailleurs sa marque de fabrique à Emmanuel Macron, cette assurance cynique que les Français sont trop c.ns pour le contrer.

– Et les Français lui ont donné raison !

  • Ils ont tout gobé, l’hameçon et le fil à plomb.

Être élu dans ces conditions, c’est rendre l’âme et faire rendre son âme à la France.

  • « Vive la France, libre, dans l‘honneur et dans l’indépendance ! »

Appel du 22 juin 1940 de Charles de Gaulle.

  • « Votre mort-vivant, Emmanuel Macron, est en train d’enterrer votre beau pays, la France.

– Emmanuel Macron est mort, oui, il est mort politiquement et mondialement.

  • Il ne représente plus rien, pas même lui-même car il n’existe pas réellement.

C’est juste un exécuteur des basses œuvres qui va exécuter sa feuille de route, sans état d’âme, sans État du tout, et son ordre de mission, c’est :

  • EXECUTER LA FRANCE ET LA DECAPITER ! »

_______________________________________________

– « Ah, Véronique, faites-moi plaisir à moi aussi [je vois le Général de Gaulle sourire, amusé] :

  • veuillez bien rédiger pour moi cet article sur la vision de l’Europe par…,
  • vous savez bien, celui dont j’attends un « Sursaut » !

– Et épargnez-moi vos doléances sur vos problèmes de communication. »

Moi :

– « Je lui ai dit « Adieu ! ». Donc, pour moi, c’est comme pour Macron. »

  • « Non », corrige le Général, « vous lui avez dit :

– « Adios ! », en espagnol ou – « Adéu », en catalan, ce qui n’a pas la même signification du tout. »

Je fatigue, des fois.

– « Il est tard, nous en reparlerons demain, si demain vient à point nommé. »

– « Tout vient à point à qui sait attendre, Véronique ! » conclut le Général.

Avertissement : – article interdit aux moins de 16 ans et aux indécis du sexe indéterminé ! Dédicace spéciale pour l’homme que j’aime.

– “Ti amo sempre !

Ce soir, je n’ai pas envie d’être sage :

  • normal, j’ai envie de lui !

Et moi, en vérité, je n’ai pas appris à réprimer mes envies.

– Quoi, mes écrits ?

  • Qu’est-ce qu’ils ont mes écrits, mon chéri d’amour ?

Ce n’est qu’une page blanche sur laquelle j’étancherais ma soif de toi.

Si j’étais un homme écrivant, donc un écrivain, vous décrivant la femme que j’aime, vous applaudiriez la courbe des lettres et les rondeurs de son corps adoré, la poésie des messages fugaces qui passent mais ne s’effacent pas, même peints avec un tube de rouge à lèvres sur le tain d’un miroir de train :

– pub impudique pour dire au monde entier que c’est lui que j‘aime !

– “Che confusione Nicholas perchè ti amo !

Alors, je vous pose cette question  encore nécessaire à notre époque :

– Ai-je le droit, oui ou non, nom d’une pipe pas en bois, de vous décrire l’homme que j’aime,

  • de la même manière somptuaire dont vous décririez la femme que vous aimez,
  • si vous étiez un homme et l’être aimé, une femme  ?

Donc je vous prierais d’accepter le rapport devenu ordinaire de l’égalité entre tout homme et toute femme dans ces temps trop vulgaires, écriture aphrodisiaque qui se mesure à la force érotique de deux corps différents qui s’attirent, qui s’aimantent, quand l’homme et la femme se capturent mutuellement et s’aventurent dans la découverte d’une nature, leur nature sexuelle, homme et femme, femme et homme :

– parce qu’il n’est pas moi et parce que je ne suis pas lui,

  • parce que c’est un homme et parce que je suis une femme !

Et si vous saviez combien il est homme, mon bel indifférent, oh oui, si heureusement différent de moi !

Il affiche tous les défauts du sexe masculin qui le rendent si conquérant qu’il en est incroyablement irrésistible, susceptible et irréductible, autoritaire et réfractaire à tout dressage communautaire.

Et moi, je deviens une descendante d’Eve, perplexe, qui rêve devant son Adam, propriétaire exclusif d’un outil magique dérangeant car dérogeant aux règles élémentaires de la gravité physiologique :

– Comment « il» fonctionne et surtout comment « le » faire fonctionner à la demande ?

  • Est-ce qu’ « il» fonctionne au doigt et à l‘oeil, surtout à l’oeil, excitation produite à la vue… la vue de quoi ?
  • Ou faut-il lui dire un mot hypnotique ou hypnopompique, comme,  par exemple :

– « Je t’aime » ?

  • Ou encore serait-ce automatique, comme d’appuyer sur le point G, un G perdu dans la géographie si particulière d’un coin vaginal que les hommes en ont fait le saint Graal de l’extase féminine ?

– Simple curiosité féminine !

Changement de décor.

Il est là-bas, assis sur une estrade, mon magnifique mâle.

Il domine la salle et son regard de braise vient de s’enflammer.

Le brun sombre de ses yeux devient couleur d’ambre, couleur des yeux du tigre à l’approche de sa proie.

  • J’étais venue pour lui et il savait que je viendrais !

– Mais comment fait-il pour savoir à l’avance ce que j’ignorais moi-même, puisqu’une heure avant, je ne savais pas moi-même ce que je voulais ?

  • Femme, je suis, un peu changeante, extravagante,
  • femme, je fuis, très indécise et me voulant insoumise,
  • ondoyante comme le signe de ma naissance.

Je n’ai pas le choix, je dois rester.

Je peste contre moi-même car je déteste qu’il puisse lire en moi avec tant de facilité alors que, moi, sincèrement, je ne le comprends pas et ne le comprendrais quasiment jamais.

Il me faut rester sur place, moi qui avais cru pouvoir le surprendre :

– c’est télépathique, une transmission de pensée, cette capacité de prévision de mes réactions, ou simplement logique comme une déduction mathématique  ?

  • Mais, normalement, une femme n’est pas logique, n’est-ce pas ?
  • La preuve, je suis nulle dans les jeux de logique.

Pour moi, cet homme reste décidément un très grand mystère, à la fois fascinant et mortifiant, un mystère non élucidé.

Il porte son costume bleu qu’il sait être mon ou son costume préféré, de ce bleu roy qui électrise ses beaux yeux ténébreux et galvanise sa virilité presqu’exagérée tant il est… trop, trop, trop !

La chemise, un ton plus clair, adoucit la crudité de ce bleu orageux.

Effrontément, je viens m‘asseoir devant, là où une place vide s’offre à ma vue, à sa vue, ce qui m’évite de devoir traverser des rangées de sièges occupés par des spectateurs attentifs que mon débarquement tardif dérange. La dame qui avait posé des affaires sur ce fauteuil vide se précipite pour m’en débarrasser.

La salle est tellement pleine que des personnes, arrivées elles aussi en retard, se saisissent de sièges pliants oubliés à l’entrée pour s’asseoir dans des allées latérales et tenter de se rapprocher de l’orateur si captivant qu’elles le retrouvent avec une admiration non feinte.

Je ne vais pas retranscrire son discours et ses interventions.

Ce n’est pas mon propos.

En plus, un de mes « visiteurs » m’a demandé de réserver un prochain article critique sur les positionnements historiques et politiques de ce conférencier qui semble ignorer pourquoi il est né.

Aussi, je me contenterais, car telle est ma jouissance pleine et entière, de rappeler que cet article est un article « spéciale dédicace » qui lui est dédié.

Or tout artiste dédicace ses œuvres littéraires à la fin de son spectacle.

Cependant, quand sa conférence s’est achevée, je n’ai pas osé venir murmurer à son oreille pour que mes lèvres chatouillent cette moitié d’abricot doré, ce lobe d’oreille adorée si tentant et si joliment ourlé  afin de faire frissonner mon mâle de plaisir, mieux, de désir !

Près de lui, très près de lui, je me serais penchée sur lui tandis qu’il aurait cherché son stylo de marque, déjà sorti de son fourreau noir si élégant, prêt à dégainer la lame d’encre.

Car, à peine avais-je pris, dans mon sac à main, le livre qu’il aurait dû me dédicacer, que je voyais mon bel indifférent renoncer à finir de ranger toutes ses affaires, se saisir de l’étui noir et… m’attendre.

– Trop mimi, ce chifoumi à trois positions, trop craquant, ce communicant éloquent, convaincant et parfois provocant, trop, trop, trop …, comment le dire ?

Non, vous n’avez pas trouvé ?

Évidemment, il a fallu attendre, moi aussi, patiemment, que les « autres » viennent le trouver qui, pour préciser son point de vue insuffisamment développé par manque de temps, qui, pour venir solliciter une intervention, qui, pour se présenter à lui et obtenir un interview, qui… sachant que, déjà, la conférence s’était prolongée encore et encore.

– Stop ! Et moi alors ?

Ma huitième merveille du monde à moi, c’est lui !

Mais le regarder compensait l’attente, la récompensait, attente devenue détente du moment que je pouvais l’imaginer déjà à moi et rien qu’à moi, un peu, pas beaucoup de temps, le temps d’un rêve.

Il aurait dû, il aurait pu me chasser, écrire à la hâte une dédicace « bidon » :

– « Pour Machine, très cordialement , signé, Bidule »

Et me rendre le livre qu’il oublie régulièrement de faire rééditer, exemplaire unique qui va devenir « collector ».

Pour être honnête, s’il avait écrit ce type de dédicace, je l’aurais…

– Je ne sais pas, moi !, je l’aurais étripatouillé au lieu de tenter de le chatouiller amoureusement, tout doucement, pour le… tenter comme Eve.

De toutes façons, il aurait mieux fallu m’écrire :

– « Adieu ! »

Sous des cieux cléments plutôt que griffonner à la va-vite une dédicace académique, à son habitude, d’une platitude anémique.

  • Un homme prévenu en vaut deux !

Moi, j’avais imaginé que mon écrivain serait venu avec une pile de livres, de ses livres, débordant du plateau spectaculaire de l’estrade.

Sauf qu’il m’avait été « dit » (clairaudience) d’arriver avec mon exemplaire à moi plutôt que d’en racheter un autre à lui faire dédicacer car il n’en aurait pas… d’autres livres de lui… avec lui !

  • Si, moi, je ne le connais pas, pas autant que je le voudrais, d’autres le connaissent par coeur !

Du coup, il n’y avait pas de file d’attente d’admiratrices venant se faire dédicacer ses livres achetés sur place, livres non republiés malgré un succès d’édition croissant et grandissant.

  • Au fait, chéri, fais corriger ton nom d’auteur mal orthographié sur le site de la FNAC !

Décidément, il faudrait vraiment que tu engages un agent littéraire pour t’occuper de tes affaires et de ta carrière artistique.

Parfois je m’interroge sur l’avenir politique de mon « grand homme » et sur son présent schématique dans lequel il s’efface au profit d’autres, ses pairs, tandis qu’il classe par catégories sociales ses relations efficaces et qu’il casse celles qui l’agacent… peut-être un peu comme moi !

  • Car je peux être très agaçante, il paraît.

– Aguichante, non, pas tant que ça !, mais agaçante, oui, plus sûrement.

La preuve, j’avais rêvé que je patienterais dans la longue file d’attente de ses admiratrices et qu’il ne m’aurait pas vue, pas vue avant d’arriver à sa hauteur, poussée par les autres femmes pressées de l’atteindre.

Et j’aurais alors, hardiment, à force d’être poussée, dépassé la ligne à ne pas franchir, celle qui vous tient en retrait devant l’écrivain connu et vous maintient dans la file des inconnues à qui un brillant intellectuel rédige des dédicaces banales et vénales,

  • pour vendre son livre plutôt que de vous l’offrir ! 

Seulement, moi, j’aurais fait le tour de sa petite table, ce jour remarquable où il ne m’aurait pas vue arriver vers lui dans une librairie bien cotée de la capitale catalane.

Et, tandis qu’il aurait signé une énième fois avec son stylo Mont-Blanc, sans liesse aucune, une formule de politesse pour une étrangère, je me serais penchée vers lui, du côté de cette côte d’Eve prise à Adam, du côté de son coeur d’homme pris par une femme… mais par quelle femme ?

J’aurais frôlé son oreille avec mes lèvres pour y déposer un message d’amour et faire monter sa température corporelle, augmenter sa fièvre réelle par une invitation à me suivre le temps d’une petite pause, d’une re-création ou d’une récréation, le temps d’une dédicace personnelle très spéciale, une dédicace à l’encre séminale, portant sa signature, une signature A.D.N. unique, la sienne.

Dans une ambiance glaciale d’impatience générale, nous serions revenus reprendre notre place, moi, en-dehors de la file de ses admiratrices anonymes, et lui, derrière sa petite table professorale, pour nous séparer définitivement, sans qu’il ait jamais pu signer aucune dédicace à l’encre de son stylo Mont-Blanc sur le livre que j’emporterais vierge de toute trace de lui.

– L’avait-il prévu aussi, lui qui portait, ce soir-là, sauf erreur de ma part, une ceinture avec boucle à clic automatique, la ceinture du « Big Boss » ?

  • Ou l’ai-je fantasmé ?
  • Tellement plus pratique… pour une dédicace très spéciale.

_____________________________________

1. Définition du mot « Fantasme » en psychanalyse  :

Jean Laplanche et J.-B. Pontalis décrivent le « fantasme » comme un « scénario imaginaire où le sujet est présent et qui figure, de façon plus ou moins déformée par les processus défensifs, l’accomplissement d’un désir et, en dernier ressort, d’un désir inconscient. »

Vocabulaire de la psychanalyse (1967), P.U.F., Paris, 1984 (8e édition).

_______________________________________

2. Mécanisme psychique de la « Catharsis »

La catharsis est la clef de tous les plaisirs artistiques, art de la représentation psychique qui s’incarne dans une créativité humaine jamais vaine.

 Piera Aulagnier explique la « catharsis » comme une « prime de plaisir » liée à la mise en forme représentative dans le cadre de l’activité de penser.

C’est le plaisir minimal inhérent à l’activité de représentation et le désir de perpétuer ce plaisir, sans lesquels la vie psychique perdrait mouvement et souffle.

[ Le plaisir définit la qualité de l’affect présent dans un système psychique chaque fois que ce dernier a réussi son but. Or, il n’est pas au pouvoir de l’activité de représentation de ne pas atteindre son but, elle ne peut aboutir qu’à une représentation […]. Doit-on dès lors affirmer que toute mise en représentation comporte un éprouvé de plaisir ? […] Nous répondrons par l’affirmative en ajoutant que si tel n’était pas le cas, manquerait la première condition pour qu’il y ait vie, c’est-à-dire l’investissement de l’activité de représentation.]

Aulagnier, Piera. (1975). La violence de l’interprétation. Paris : PUF, p. 31.

J’avais un rendez-vous à Venise avec “Lou-p”, il y a si longtemps, dans un endroit tellement secret que même les Vénitiens de notre temps ne le connaissent pas.

_______________________________________

En livrant cet écrit que, peut-être, tu ne liras jamais, je me délivre de toi.

  • Alors, quoi, mes écrits ?
  • Ils sont juste jubilatoires et libératoires.

Ils me permettent de t’aimer, toi, mon amant imaginaire, sans jamais m’offrir à toi.

  • Écrits dérisoires en attendant que l’histoire se termine, remember :

– « Kill me softly but not badly ! »

De Antonio Vivaldi, le Diable Rouge, virtuose vénitien du signe ondoyant de la Cité des Eaux :
“Storm”, “la Tempête”.
Vidéo choisie pour son interprète en hommage à mon arrière-grand tante,
premier prix de violon au conservatoire national supérieur de musique de Paris,
ville-capitale où elle y tenait un salon littéraire.

Synchronicité du sacré :

Le dimanche, jour de repos du Seigneur, terminait cette semaine où je te proposais de m’écrire « Adieu » comme seule dédicace plutôt qu’une formule de politesse insipide.

Pour ne pas me dire “Adieu”, encore moins me l’écrire, tu m’opposais alors un jeu de mots subtil, habile échappatoire d’un fin bretteur de l’art oratoire qui venait de fasciner tout son auditoire, jusqu’à moi-même :

– «Moi aussi, je pense « à-Dieu » ! J’y pense même très souvent, oui, très très souvent. »,

répliquas-tu.

Ce jeu de mots a résonné ensuite tel un écho dans l’homélie dominicale d’une messe diffusée sur une chaîne de télévision publique, en écho de ta réponse, cette réplique que j’ai reprise in extenso et in texto plus haut.

  • Tu vois, Lui aussi, Il pense à toi !

Car Il a repris tes mots à toi, ton propre jeu de mots cité dans l’homélie du dimanche destinée à ses ouailles, dimanche qui suivait le jour de nos retrouvailles :

– «Adieu… Á Dieu ! ».

Je te mets la preuve en lien.

________________________________________

https://www.lejourduseigneur.com/homelie/homelie-du-22-mai-2022

Esprit-Saint : le présent | Homélie du 22 mai 2022 à Celles-sur-Belle

TEXTE DE L’HOMÉLIE

Prédicateur : Père Édouard Roblot
Paroisse : Abbatiale Notre-Dame
Ville : Celles-sur-Belle
Temps : Temps Pascal
Jour : 6ème dimanche
Année : C

[ Aimez-vous les adieux, frères et sœurs ? Vous savez, ces adieux qui arrivent après une semaine d’amitié et de vacances ; à la fin d’un pèlerinage où notre âme a été touchée… Nous voudrions ne jamais nous quitter, n’est-ce pas ?

Pourquoi ces moments sont-ils tant redoutés ? Certainement parce que nous avons peur de retrouver l’ordinaire après l’extraordinaire

[…] !

Nous n’aimons pas les adieux ?

Alors, dans l’Esprit du Père et du Fils reçu à notre baptême et notre confirmation, soyons « à-Dieu » ! ]

________________________________________

Vous trouverez son image iconique à la fin de la vidéo “Follia” de Vivaldi.
– Choix du hasard, celui d’être “à-Dieu” ?
Un choix doit être libre et consenti à défaut d’être éclairé :
– “Moi, je n’aime pas le port du voile et la polygamie. Et Tu a trop d’épouses !
Parce que, même avec Lui, j’ai toujours dit : – “Non !” à Son appel, la vocation d’aimer.

Nicolas de Largillière – Portrait of Elizabeth Throckmorton

For those people who are asking who the woman in the portrait is, her name was Elizabeth Throckmorton, a canoness of the Order of the Dames the Augustines Anglaises.

Her portraitist is a frenchman painter named Nicolas de Largillière painted in 1729 and is in the National Gallery of Art in Washington DC.

__________________________________________

Dieu a décidément beaucoup d’humour et surtout beaucoup d’amour pour toi à qui Il aime répondre personnellement, en personne.

Pour quelqu’un qui fuit toute relation personnelle, c’est aussi une autre façon de te répondre à toi, en personne, par rapport à tes écrits qui n’engagent jamais personne, surtout pas toi en ta personne.

  • Car le Seigneur se joue des hommes qui croient pouvoir se jouer de Lui !

– Tu vois, tu n’as pas invoqué le nom de Dieu en vain.

  • Ne me demande pas ce qu’Il a voulu te dire, plus sûrement à toi,
  • me dire peut-être à moi aussi…

Je ne sais pas.

– Oui, je ne sais toujours pas ce que tu viens faire dans ma vie :

  • alors, je considère que tu es mon amant imaginaire. 
Corinthiens 3:19 – “Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu.”

– « S.P.H. » : – « Société de Protection des Hommes », avec les mêmes missions que la SPA, pour une espèce animale en voie de disparition, les hommes, les « viri », nos mâles, quoi !

– Même si, enfant, je n’aimais pas jouer à la poupée, moi aussi, j’adorerais jouer à la poupée avec mon “Ken” !
Et lui montrer combien il serait tellement mignon s’il se décidait à porter des habits couleur des terres catalanes, brûlées par le soleil du Roussillon.

_____________________________________

Avant que l’on ne soit obligées, vous et moi, les femmes qui aimons les hommes, à coucher avec nos copines parce qu’il n’existera plus aucun homme mâle aux alentours mais que de pâles copies de sexe indéterminé, incolore, inodore et sans saveur, réagissons et vite :

– Sauvons nos mecs, l’objet de nos amours exclusifs, nos fils et nos voyous/voyeurs, nos hommes,

  • notre partie de nous-mêmes,
  • cette moitié de l’Humanité, irremplaçable et oh combien détestable !

Car il est si bon de pouvoir détester nos mâles, de temps en temps, histoire de se prouver que nous sommes les seules capables de les aimer malgré tout,

  • et surtout, malgré eux !

– « Tu m’aimes, chéri ? »

Réponse attendue mais souvent entendue ainsi :

  • borborygme guttural et inaugural d’une grande déclaration d’amour après un long temps prudent de réflexion  :

– « Bah ouais, tu sais bien, quoi… ?»

La femme :

– Mais tu m’aimes… bien ou beaucoup, très beaucoup ? »

  • Un peu, beaucoup, à la folie ou… pas du tout, avoue, oui, avoue !!?

Notre grand fou n’est pas assez fou pour prendre le risque de s’engager à vie, d’abord, et de finir encagé à vie, toujours, pour nous plaire, juste à nous parce qu’il nous fait envie, envie de lui.

  • Bien réfléchir avant de répondre à cette question vitale :

– « M’aimes-tu ? »

Une femelle ne raisonne pas comme un mâle.

Elle aime ou pas.

Lui ne raisonne pas non plus.

D’ailleurs un homme ne raisonne pas du tout :

  • il désire, c’est tout !

Et il désire le temps de son désir, c’est tout… aussi…, aussi-tôt plié, aussi-tôt… oublié.

– C’est vous dire combien la relation peut vite devenir éphémère ou… imaginaire !

Un petit mâle comme le mien qui s’appelait “Chocolat” ! J’adorais son poil… ses poils.
  • Plaire à nos mâles indociles à la queue préhensile paraît facile tant ils peuvent être débiles quand ils se croient amoureux,
  • faibles et bêtes quand ils deviennent fébriles et aventureux.

Sans défense, nos hommes si forts ont alors l’air de petits garçons perdus dans une grande cour de récréation, tournant sur eux-mêmes et se retournant à la recherche de notre regard, éperdus d’amour et un rien hagards, croisés par hasard ou au détour d’un couloir dans le seul espoir de nous apercevoir.

– Et ils seraient nos agresseurs, eux, si maladroits dans ce désarroi étourdi qui nous les rend si séduisants dans leur désespérance de notre absence ?

Nos hommes sont nos petits garçons, tels que nous les avons éduqués, nous :

  • des petits rois que nous avons adorés
  • et que nous nous sommes accaparées dans le seul but inavouable de les rendre complètement dépendants de nous,
  • femmes inégalables !

Les apparences sont trompeuses dans ces civilisations dites patriarcales où la place de l’homme est décidée par… les femmes,

  • c’est à dire par nous-mêmes, mesdames !

Voyez Madame au moment de l’annonce du sexe du bébé (au masculin, « bébé », forcément !) :

– « Alors, « il » est de quel sexe, ton « bébé » ? »

Tout au masculin.

– « C’est un garçon ! »

  • Hip, hip, hourra, cent fois hourra, mille fois hourra !!!!!!!!!!!!!!!

– Toi, une femme, tu as réussi à mettre au monde cette petite terreur de la nature, ce petit mâle qui se prendra pour un chef, ton chef,

  • et que tu consoleras et rassureras, à chaque échec de sa vie,
  • en lui affirmant qu’il est le « Roi du monde » !

Ce qui est mal, très mâle.

Mais la faute à qui ?

– Cherchez l’erreur !

  • C’est un garçon, tout est dit,
  • et il aura tous les droits,
  • grâce à toi, sa mère.

Et le petit mec, seul membre qui manque à cette femme, peut lire dans les yeux de la mère qu’il est son trésor, qu’elle l’adore et qu’il comble tous ses désirs tout autant qu’il comblera tous les désirs d’une autre femelle, des autres femelles qui l’ont conçu culturellement et passionnément « homme ».

Sérieusement, il y aurait moins de mâles dominants si, nous, les femmes, ne nous laissions point dominer par nos petits bonhommes, à peine plus hauts que quatre pommes,

  • la pomme fatale d’Eve offerte à son mâle, déjà un pur crétin par nature !

J’ai bien peur que certains hommes ne puissent même pas s’imaginer ne pas plaire aux femmes, tant Madame leur mère les a idolâtrés !

– Trop aimés ?

Je ne sais pas.

Je l’ignore.

– Je trouve que l’on n’aime jamais assez, alors… surtout nos hommes !

En fait, nos bébés d’hommes ne savent pas reconnaître les signes du « Non » chez une femme.

– Normal, maman n’a jamais su leur dire « non » !

Donc, plutôt que de rééduquer les hommes, nos hommes, si on commençait par rééduquer leurs mères, c’est à dire nous-mêmes ?

– « Chéri, je t’ai dit « Non » . Et non, c’est non ! »

Même pas une seconde après :

– « Oh non, mon bébé d’amour, ne crie pas ! Tiens, maman te le donne.

  • Tu vois, maman t’aime ! »

Bah ouais, quoi, on les aime, nos petits mâles, même quand ils grandissent.

– Étonnez-vous ensuite que nos mâles ne supportent pas la frustration du manque !

Par conséquent, comment voulez-vous, vous qui les avez mis au monde, comment pouvez-vous accepter de voir ainsi traités, « mâle-traités » ceux que vous avez si mal éduqués, sans réagir ?

– Vous savez bien qu’ils sont incapables de vivre sans nous, nos mâles, et que nous les rendons très malheureux, en les chassant de nos vies ?

  • Oui, ils sont indéfendables et indécrottables.

J’écris cet article parce que j’ai retrouvé mon mâle, chien errant sans collier, tout maigrichon, les yeux fiévreux, la queue entre les pattes, quoique tout ragaillardi de me revoir !

Normalement, il n’est pas vraiment à moi.

D’ailleurs, c’est pour cette raison que je me propose de créer cette association :

  • la « S.P.H. », la « Société Protectrice des Hommes » !

Tu comprends, si tu laisses partir ton chien et que tu l’abandonnes, dans ce cas, je devrais pouvoir l’adopter, non ?

– C’est incroyable de le retrouver dans un pareil état, si piteux, rien que la peau sur les os, misérable, le pantalon flottant sur ses grandes jambes et les yeux rougis par la fatigue de longues veilles à… à faire quoi d’ailleurs ?

  • Un homme, ça se nourrit !

– Non, pas tout seul… il n’a pas appris.

Toutes les femmes le savent.

Une femme veille sur son mâle et surveille s’il a le poil brillant, les yeux éclatants et les muscles bandants,

  • surtout un muscle !

Car les femelles de notre espèce et de notre civilisation ne castrent pas leurs mâles.

Je me suis posée la question, cette question primordiale :

– à savoir si je devais aller déposer plainte pour « mâle-traitance » vu l’état dans lequel je l’ai « enfin » retrouvé.

Faisons un deal, ma chérie, ma sœur, tendre femelle de mon espèce :

– je te le laisse, mais, à une seule condition, que tu t’en occupes bien !

Sinon, je viendrais le récupérer, te le retirer pour le recueillir chez moi ou chez une autre femelle de notre espèce qui saura beaucoup mieux s’en occuper en respectant la règle de trois suivante :

  1. nourrir ton mâle abondamment, il ne doit pas maigrir.
  2. sortir ton mâle fréquemment, il ne doit pas s’enfuir !
  3. séduire ton mâle opportunément, il ne doit pas saillir ailleurs que chez toi, ailleurs qu’en toi.

De cette manière, ton mâle heureux n’ira pas agresser les autres femelles à qui tu rendras ce fier service de sororité incendiaire :

– épuiser ton mâle avant de le laisser partir en promenade, camarade !

  • Ne rends pas ton homme malheureux pour le bien-être de l’humanité toute entière.
– Conchita la ménagère qui philosophe !

Et, si tu n’en veux plus, si tu dois partir, si tu peux jouir sans lui à en mourir, alors abandonne-le, sans le faire souffrir, à un refuge « S.P.H. », « Société Protectrice des Hommes » :

– Promis, moi, je l’aimerais !

Moi ou une autre de mes sœurs qui appartiennent à cette espèce animale dans laquelle le mâle dominant ne domine que celles qui le lui font croire… pour qu’il reste notre petit « Roi » à nous !

– « Oui, mon chéri, tu es le plus beau, le plus intelligent et le plus fort ! »

Et, en plus, c’est vrai puisque c’est moi qui t’aime tant… qui te le dis absolument.

– « Bon, tu me le donnes, maintenant, ce beau mâle qui vagabonde, toi, ma sœur, femelle de notre espèce animale, toi qui es provisoirement propriétaire de ce joli corps masculin ?

Abandonne-le officiellement, plutôt que de le laisser vadrouiller n’importe où, pour aller dragouiller je ne sais où et revenir dans un si sale état, état précaire, sans pouvoir se débrouiller tout seul, à apitoyer le monde entier sur son sort ? 

Avant de franchir la porte du refuge « S.P.H. », merci de bien vouloir signer ce bon d’abandon :

– « A votr’bon coeur, Mesdames, à adopter !»

Sauf lui, il est à moi… et rien qu’à moi.

  • Non, l’échange ne sera pas possible, je ne suis pas échangiste.
– Hommage à Michel Legrand !

THE WINDMILLS OF YOUR MIND

[ “Round like a circle in a spiral, like a wheel within a wheel

Never ending or beginning on an ever spinning reel

Like a snowball down a mountain, or a carnival balloon

Like a carousel that’s turning running rings around the moon

Like a clock whose hands are sweeping past the minutes of its face

And the world is like an apple whirling silently in space

Like the circles that you find in the windmills of your mind !

Like a tunnel that you follow to a tunnel of its own

Down a hollow to a cavern where the sun has never shone

Like a door that keeps revolving in a half forgotten dream

Or the ripples from a pebble someone tosses in a stream

Like a clock whose hands are sweeping past the minutes of its face

And the world is like an apple whirling silently in space

Like the circles that you find in the windmills of your mind !

Keys that jingle in your pocket, words that jangle in your head

Why did summer go so quickly, was it something that you said ?

Lovers walking along a shore and leave their footprints in the sand

Is the sound of distant drumming just the fingers of your hand ?

Pictures hanging in a hallway and the fragment of a song

Half remembered names and faces, but to whom do they belong ?

When you knew that it was over you were suddenly aware

That the autumn leaves were turning to the color of her hair !

Like a circle in a spiral, like a wheel within a wheel

Never ending or beginning on an ever spinning reel

As the images unwind, like the circles that you find

In the windmills of your mind !

Quand j’arrive toujours en retard… mais n’oublie pas :
– “Non, surtout toi ! Moi, pas du tout.”

– Ce n’est pas du cinéma ! Vladimir Poutine, Président de la Russie, ne plaisante pas avec la mort. Les va-t’en-guerre d’une guerre perdue d’avance seront détruits à cause de leur orgueil insensé.

J’ai beaucoup de mal à écrire cet article.

En fait, je ne veux pas.

Mais je n’ai pas le choix.

– Vous ne comprenez rien, médias sans mémoire, parias sans histoire validant les charias de l’immédiateté pulsionnelle et de la malhonnêteté intellectuelle !

Dans la nuit du 06 au 07 mai 2022, j’ai entendu plusieurs fois « guerre globale » accompagnée de la vision de Vladimir Poutine expliquant au monde entier que, pour sauver le monde de cette « guerre globale », il devait l’arrêter.

Et tous les imbéciles vaniteux, hostiles à la Russie, se félicitaient de ce discours dont ils ne comprenaient pas le sens.

La plupart prenaient cette déclaration comme la preuve de l’acceptation publique de la défaite russe par l’actuel Président russe.

Ils oubliaient, ces hommes sans cervelle et sans mémoire, ils oubliaient que d’autres, avant les Russes, avaient autrefois choisi de mettre fin à une guerre globale, à une guerre mondiale totale, de la même manière que Vladimir Poutine s’apprête à mettre fin à cette partie d’échecs fatale, en sacrifiant son fou.

Le Président de la Russie a ordonné en partie le retrait de ses hommes des terres d’Ukraine, comme l’océan qui se retire avant un tsunami.

Le tsunami nucléaire va tout dévaster.

– Posez-vous la question de savoir pourquoi JF Kennedy, président américain assassiné parce qu’il préférait la paix avec la Russie plutôt que la guerre sur la terre entière, me court après pour que je crie à l’Amérique que ce qu’il avait pu éviter en 1962 ne sera pas évitable en 2022 ?

  • Et pour que j’écrive ces terribles mots, à sa demande expresse : « guerre nucléaire » ?!

John Fitzgerald Kennedy exige que je traduise ensuite cet article en anglais, article que je rédige d’abord en français, ma langue non pas natale, étant née au Maroc et ayant d’abord parlé cette langue presque maternelle, celle de l’amour, l’amour de Mina, la langue arabe, langue gutturale aux accents non convertibles dans notre alphabet français et dans son alphabet anglo-américain.

Je dois l’écrire ainsi, j’ignore pourquoi et, à vrai dire, vu l’instant décisif que nous allons tous vivre, je n’en comprends pas complètement l’importance.

– Si la Russie soviétique n’avait pas renoncé à implanter des rampes de lancement pour ses missiles nucléaires sur l’île de Cuba, aux portes de l’Amérique, les USA seraient rentrés en guerre contre la Russie,

  • une guerre nucléaire !

J’ai un aveu à vous faire :

– je me suis auto-censurée ou plutôt j’ai censuré une partie du message d’avertissement de JF Kennedy lors de la publication du premier article le concernant alors qu’il voulait que tous les Américains sachent que :

  • contrairement à ce que s’imagine ce fossile hautain, ce crétin sénile, Joe Biden, (désolée, j’écris ce que je reçois !), la première bombe nucléaire russe, non pas soviétique, ne tombera pas sur l‘Europe.

Sinon JF Kennedy n’aurait pas fait le déplacement sans raison valable jusqu’à la modeste maison d’une petite Française de rien du tout pour troubler ses nuits.

La raison du déplacement de JF Kennedy est la même que celle qui motive le discours aujourd’hui non compris de Vladimir Poutine :

– si les Américains continuent d’armer l’Ukraine et d’intervenir par personne interposée dans un conflit qu’ils ont créé de toutes pièces, agrémenté des scénographies macabres de Saint Volodymyr Zelensky, la prochaine bombe nucléaire qui ne sera pas la première, – car rappelez-vous qu’il y eut un précédent de guerre atomique ! -, anéantira la plus grande ville américaine la rayant de la carte du monde.

A propos de Saint Volodomyr Zelensky :

__________________________________________

https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/economie-parallele-le-president-ukrainien-zelensky-dans-la-tourmente-des-pandora

UKRAINE 

“Économie parallèle”. 

Le président ukrainien Zelensky dans la tourmente des Pandora Papers

Avec les Pandora Papers, les révélations pleuvent au sujet des sociétés offshore de Volodymyr Zelensky et de ses alliés politiques, écornant son image d’homme simple décidé à lutter contre les oligarques. Ce que l’opposition s’efforce de mettre à profit.

[…]

Ces révélations concernent en particulier les tractations commerciales secrètes de l’entourage du président Volodymyr Zelensky, des biens immobiliers de luxe au cœur de la capitale britannique, des sociétés qui dissimulent des affaires en Crimée”, et elles ne représenteraient qu’une partie des découvertes réalisées par les journalistes grâce à la diffusion de ces nouveaux documents”.

Un travail d’investigation sans précédent

Mais tout d’abord, que sont les Pandora Papers ?” se demande Slidstvo Info. Il s’agit de la collaboration entre journalistes d’investigation la plus importante de toute l’histoire, qui dévoile les secrets de 35 dirigeants mondiaux actuels et passés, de plus de 300 hauts fonctionnaires dans 90 pays”. “Pendant un an, plus de 600 journalistes de 117 pays ont étudié 11,9 millions de dossiers confidentiels”, et les journalistes ukrainiens de l’agence Slidstvo Info” y ont participé.

Les Pandora Papers montrent comment une économie parallèle a été créée par des banques internationales, des cabinets de consultants juridiques, à l’aide de sociétésoffshore situées dans des paradis fiscaux comme les îles Vierges britanniques, Belize, Chypre et les Samoa.

[…]]

___________________________________________

____________________________________________

Et que faut-il penser du conflit d’intérêt rarement dénoncé entre la famille Biden et la première entreprise énergétique d’Ukraine ?

__________________________________

Découvrez la hausse spectaculaire des revenus de Joe Biden alors que son fils fumeur de crack siégeait au conseil d’administration de la première entreprise énergétique d’Ukraine.

Publié le 26.3.2022

Le contenu de l’ordinateur portable de Hunter Biden a révélé, entre autres, à quel point ce dernier a personnellement profité du trafic d’influence de son père lorsqu’il était vice-président des Etats-Unis.

Après avoir qualifié le scandale de l’ordinateur portable de Hunter de « désinformation russe » pendant un an et demi, le New York Times a finalement reconnu sa légitimité la semaine dernière.

Au-delà de l’exposition des actes dégénérés de Hunter et de son exploitation de l’influence politique de son père, des courriels et des textes personnels montrent que Hunter a mis son père au courant de certaines de ses transactions douteuses.

Avnat que Biden ne quitte son poste en 2016, son revenu combiné avec sa femme, Jill Biden, était inférieur à 400 000 dollars, soit 396 456 dollars. Entre 2017 et 2019, Jill et Joe ont amassé plus de 16 millions de dollars de richesse.

[…]

Selon le New York Post de novembre dernier.

Le fils de Joe a également siégé au conseil d’administration de la société gazière ukrainienne Burisma, où il a gagné entre 500 000 et 1 million de dollars par an et où son père pourrait avoir interféré dans une enquête sur la société gazière en demandant l’éviction du procureur qui enquêtait sur la société.]

_______________________________________

– Conflit d’intérêt entre l’actuel Président des USA, Joe Biden, et… l’Ukraine ?

Réponse : – OUI !

_______________________________________

Les législateurs GOP exigent que les Archives nationales publient tous les dossiers de communication entre Hunter Biden et l’administration Obama concernant l’Ukraine et la Russie.

Publié le 2.4.2022

[…]

Les législateurs du GOP demandent une liste des « intérêts commerciaux, étrangers, passés et actuels des membres de la famille Biden » et espèrent obtenir tous les documents existants entre la Maison Blanche et les membres/associés de la famille Biden depuis le 20 janvier 2021. Ils cherchent à obtenir les mêmes informations pour la période 2009-2017, lorsque Obama était au pouvoir. Ils souhaitent également obtenir tous les documents relatifs à Yéléna Baturina, l’ex-épouse de l’ancien maire de Moscou, Yuri Luzhkov, qui aurait versé des millions de dollars à Hunter Biden.

« La famille Biden a profité pendant des décennies des positions de confiance publique de Joe Biden. Hunter Biden a particulièrement profité de la réussite de son père en politique, qu’il s’agisse de gérer un conglomérat énergétique ukrainien, de vendre des mines de cobalt en République démocratique du Congo, de mettre son père en relation avec des oligarques pétroliers kazakhs ou d’empêcher la condamnation d’un magnat de l’immobilier roumain pour corruption », peut-on lire dans la lettre.

[…]]

{lettre envoyée par les Républicains de la commission de surveillance de la Chambre des répresentants à la Maison Blanche et aux Archives nationales qui a demandé une réponse avant le 14 avril 2022.}

_____________________________________

Autres informations que vous ne lirez jamais en France sur les sites officiels de la Pravda macronesque :

______________________________________

Les complotistes, ce sont les journalistes français et européens qui refusent de voir la vérité en face ou pire ne veulent pas que le peuple français apprenne que cette guerre d’Ukraine voulue par l’OTAN est le seul moyen pour le Président des USA, Joe Biden, de « nettoyer » la scène de crime, l’Ukraine, en effaçant toutes les preuves de corruption impliquant son fils et en couvrant le conflit d’intérêt l’impliquant, lui, le Président des USA.

_______________________________________

– Réfléchissez, vous, les intellectuels à bac + 10 ou à bac + 12 et comprenez la juste colère de la Russie :

  • quel prétexte avaient invoqué les USA pour tester leur super-arme atomique et choisir de sacrifier « au hasard » des populations civiles innocentes en soufflant deux villes entières, Hiroshima et Nagazaki, les 6 et 9 août 1945, sur une île devenue aujourd’hui sataniquement et mécaniquement leur alliée, le Japon, par la logique maçonnique de l’inversion des valeurs ?
  • – « Il n’existe ni bien ni mal, tout est relatif », dixit le grand Sheitan, sauf le poids matériel des richesses immobilières et mobilières avec le poids virtuel des actions cotées en Bourse, garanties par l’étalon d’or d’une oligarchie financière relictuelle.

L’Allemagne avait capitulé le 09 mai 1945, soit trois mois avant le lâcher de la première bombe atomique sur Hiroshima.

La veille du lâcher de la seconde bombe atomique américaine sur la ville de Nagazaki, l’URSS, vrai vainqueur de l’Allemagne nazie, déclarait la guerre au Japon et les troupes soviétiques envahissaient la Mandchourie.

Cette invasion russe faisait suite à un accord conclu avec les USA pour que les Russes attaquent les Japonais, accord respecté par les Russes et trahi ensuite par les Américains, comme d’habitude.

La Seconde Guerre Mondiale s’acheva brutalement par le monstrueux sacrifice humain de femmes, d’enfants et de vieillards carbonisés abominablement au nom de la paix dans le monde… américain !

Si l’Histoire est tragique, seul a compté ce fait d’armes commis sans gloire sur une population civile innocente, pour simplement prouver au monde entier que les Américains étaient supérieurs militairement aux Russes. Aux fins de satisfaire leur vanité narcissique contraire à toute vérité politique, les USA ont effacé deux villes japonaises de la carte du monde, les deux villes les plus chrétiennes du Japon :

  • est-ce un hasard, Docteur Maboule ?

En effet, Nagazaki était un berceau de l’évangélisation du Japon et la cité comptait la plus grande communauté catholique de l’île avec Hiroshima.

Je ne crois pas au hasard, pas plus que je ne crois au combat des Droits de l’Homme qui serait porté par des Américains qui ne représentent pas le peuple américain, pas plus qu’Emmanuel Macron ne représente le peuple français.

  • Ce ne sont que vils gens défendant des intérêts mercantiles étrangers et contraires à ceux des pays chrétiens aujourd’hui en voie d’extinction,
  • pour ne pas écrire, peuples chrétiens en voie d’extermination.

Nos frères musulmans ont été et seront toujours exterminés par ces oligarques incroyants.

Les Musulmans sont devenus la variable d‘ajustement d’une politique étrangère, fort étrange aux yeux des peuples du tiers-monde que les USA disent défendre mais qu’ils persécutent sans pitié pour vendre des armes.

Les peuples de la planète-terre sont dévastés par les erreurs sratégiques de ces va-t’en-guerre américains impopulaires.

Aussi les Musulmans fatalistes surnomment les USA du doux nom de « grand Sheitan » :

– « le grand Satan ».

Ce n’est pas Albert Pike, le fondateur américain de la franc-maçonnerie spéculative à l’anglo-saxonne, qui me dira le contraire, lui qui avait louangé Lucifer, le considérant comme étant le seul maître de ce monde.

Le départ précipité d’Afghanistan par les troupes américaines illustre ce profond mépris envers les peuples qu’ils prétendent protéger. Des sœurs musulmanes, femmes et fillettes, vont être enfermées à vie dans des cellules de pierre, privées de visage caché sous des prisons de tissus, libellules éphémères menacées chaque jour, chaque nuit, de mourir si elles ne renoncent pas à leur droit de vivre libres à l’égal de leurs mâles géoliers animaliers.

Des mères et des sœurs musulmanes afghanes sont abandonnées à leur sort infâme et cruel par ces mêmes Américains qui ont soutenu et continuent de soutenir le régime des Talibans en Afghanistan, pays autrefois bouddhiste donc non belliciste, devenu islamiste par la force des armes avec la bénédiction du grand Satan.

– Oui, c’est bien la preuve que ces « faux-cons » de l’OTAN, les porteurs belliqueux du « false flag », défendent les Droits de l’Homme » plutôt que les droits des femmes, ça, c’est sûr !

Ils laissent crever comme des chiens les égales des hommes, leurs mères, leurs femmes et leurs filles tandis que les médias occidentaux du wokisme égalitaire « homme/femme » aboient contre les Russes pour défendre les néo-nazis de l’Ukraine qui rêvent, eux, de dépecer vivants les derniers Juifs d’Ukraine.

Je n’entends pas non plus la voix de l’Oumma musulmane s’élever pour condamner les Talibans, Oumma qui devrait soutenir ces femmes, leurs sœurs de foi, bravant la mort dans les rues de Kaboul, à visage découvert, tandis qu’en Europe, nous allons encore célébrer la journée du Hijab et applaudir à la dernière trouvaille écologique, le port du burkini dans les piscines françaises de Grenoble.

– Le Covid est mort, vive le Covid !

  • après avoir enfermé des mois entiers la population française par peur millénaire d’une épidémie sanitaire.

– Lavez-vous les mains, lavez-vous les pieds, mais venez vous baigner tout habillés dans les piscines françaises où les hommes ne peuvent pas porter de bermudas car, plus il y a de tissu, plus il y a de risques de salir l’eau des piscines.

______________________________________

https://www.guide-piscine.fr/pratiquer-la-natation/savoir-vivre-a-la-piscine/port-du-maillot-de-bain-obligatoire-la-reglementation-5075_A

[…]

Une question d’hygiène des bassins

Pourquoi certains types de maillots de bain sont interdits dans les piscines publiques ? Cette question se pose régulièrement et la réponse est simple : c’est une question d’hygiène. Les caleçons de bain, tout comme les bermudas ou boardshorts peuvent en effet être portés toute la journée. En interdisant ces tenues de bain, il s’agit avant tout de réduire la pollution des bassins (poils, sueurs, résidus d’urine…) pour préserver la qualité de l’eau.

Par ailleurs, les shorts longs sont amples et disposent souvent de poches. En se baignant, il peut arriver d’oublier d’enlever des objets qui se trouvent dans celles-ci tels que des mouchoirs ou des papiers. Ces objets n’ont rien à faire dans les bassins et peuvent se retrouver à flotter à la surface de l’eau… […]]

___________________________________________

[…]

Article 8 : L’accès aux bassins est réservé aux usagers en tenue de bain :

Bonnet de bain obligatoire.

Maillot de bain (le port du short, du bermuda, du caleçon, d’un paréo, d’un maillot avec manches ou combinaison est interdit).

Douche savonnée obligatoire avant l’entrée dans l’eau.

Article 9 : L’entrée sera refusée à toute personne en état d’ivresse ou se présentant dans une tenue incorrecte causant des troubles ou susceptibles de porter atteinte à la bonne marche de l’établissement, à la tranquillité des usagers et aux bonnes mœurs, ou faisant usage de violences verbales ou physiques.

Article 10 : Les responsables d’établissement ou leurs préposés sont habilités à refuser l’entrée ou à expulser de l’établissement tout usager, à titre temporaire ou définitif sans que celui-ci ne puisse prétendre à une contrepartie financière ou un remboursement, au motif de :

Refus de se déshabiller dans les locaux réservés à cet effet.

Refus de passer par les pédiluves et les douches.

Lésions cutanées suspectes apparentes, et le cas échéant non-présentation d’un certificat de non contagion.

Plus généralement non-conformité aux règles d’hygiène.

Attitude contraire aux bonnes mœurs.

Outrage oral ou physique à l’encontre du personnel de l’équipement

[…]]

____________________________________________

Le port du burkini ne respecte aucune des règles d’hygiène sanitaire énumérées dans ces règlements intérieurs communs à toutes les piscines de France, la seule communauté reconnue légalement en France étant la France.

  • Les Russes n’ont tué aucun Français sur nos terres
  • la Russie n’a pas déclaré la guerre à la France, elle !

– Mieux, l’armée russe a sauvé l’Europe du nazisme, donc la France aussi, même s’il s’agissait, comme aujourd’hui, d’une France majoritairement pétainiste,

  • ce qu’a bien compris le petit dictateur en chef, Emmanuel Macron, qui se fait réélire en tant que chef de guerre !

Les descendants des Français de souche, à plus de 90 % collabos, préfèrent soutenir les Islamistes au nom du « Vivre ensemble », décidant peureusement de s’abstenir de tout reproche d’amalgame avec leurs véritables ennemis,

  • ces mêmes Islamistes qui assassinent vraiment des Français qui refusent de les amalgamer à des ennemis au nom des Droits de l’Homme !

Pour les femmes, le hijab sera la garantie visuelle de l’exercice de leur liberté religieuse en France, la seule liberté encore autorisée aux femmes par les Islamistes, avant de les faire disparaître définitivement des espaces publics, comme au Pakistan, au Bangladesh, en Iran. Dans ces heureux pays autrefois bouddhistes pour la plupart et devenus musulmans pour leur malheur, voir des femmes se promener dans des rues en Musulmanie, c’est aussi surprenant que de voir des biches dans les villes de France ! Mais les médias occidentaux du mainstream n’y prêtent aucune attention et l’invisibilité des femmes ne les dérangent aucunement du moment qu’il est permis de haïr les Russes.

– Au fond, très au fond de l’abîme d’une histoire récente et des fosses puantes de la Shoah, est-ce que les Français avaient vraiment envie d’être libérés « malgré eux » des Nazis,

  • à voir comment ils ont abdiqué tout pouvoir politique au profit de l’Allemagne et de son représentant, le Chancelier germanique ?

Pour ma part, j’en doute.

– Félicitez-vous, braves gens, descendants des collabos français du XXème siècle, aujourd’hui, vous avez enfin retrouvé le droit de haïr, à condition que l’être haï soit russe !

  • Fi de la reconnaissance du sang versé par les Russes pour libérer l’Europe en 1945.

– Vous doutez de ce fait ?

Prenez l’exemple très imité actuellement dans le milieu journalistique français de France Culture, chaîne française à la réputation immaculée, immaculée conception d’un pouvoir maculé du sang des Russes.

France Culture a voulu prouver que la Russie, notre ennemi commun (- de quelle communauté ?), est isolée et détestée des pays du tiers-monde, – si, si ! – en allant recueillir les témoignages d’autres braves gens à l’autre bout du monde, en Syrie, à Iblid.

Le choix de la journaliste de France Culture d’aller à Iblid n’est pas anodin, encore moins anecdotique. Il s’explique parfaitement puisqu’il s’inscrit dans la logique d’aimer son ennemi islamiste plus que son ami antifasciste, ce salaud de Russe qui veut tuer les Nazis !

Et pour cause, Iblid est le fief des… Islamistes d’al-Nosra, lesquels ne sont effectivement pas les amis des Russes.

En effet, figurez-vous que les Djihadistes ne pardonnent pas à la Russie d’avoir détruit l’État Islamique, « Daech » comme disent les Français.

Car « Daech » est ce nom arabe donné à l’État Islamique par un certain Laurent Fabius, du genre :

  • – « Cachez cette horreur que je ne saurais voir ! »

Ce fut l’invention française la plus pudique politiquement du même Laurent Fabius qui ne voulait surtout pas créer d’amalgame avec « l’Islam ».

Nous savons, tous, nous les Français, que notre pays a toujours combattu et continue de combattre très mollement les Islamistes et leurs mollahs, préférant le pétrole aux idées des Lumières.

  • Mais, pour s’éclairer, il faut bien du pétrole, sauf du pétrole russe, bien sûr !

– Donc n’oubliez pas la célèbre déclaration de cet homme politique que la terre entière envie à la France, responsable mais jamais coupable, j’ai nommé « Laurent Fabius »  :

– « Al-Nosra fait du bon boulot en Syrie ! »

Pour ceux qui l’ignoreraient, al-Nosra, c’est une branche du réseau terroriste d’al-Qaïda, organisation islamiste du Saoudien, Oussama Ben Laden, à l’origine de l’attentat terroriste du 9/11 à New-York.

Oussama Ben Laden a été assassiné au Pakistan par les Américains, sous la présidence d’un certain Barack Obama. Le Saoudien ne fut pas jugé, ce qui est criminel et contraire au droit international. Mais il fallait couvrir les liens d’Oussama Ben Laden avec la CIA, la Compagnie Internationale des Anonymous du crime.

Si Oussama Ben Laden avait été jugé aux USA comme l’exige la doctrine des Droits de l’Homme, avant d’être condamné à mort, au lieu d’être assassiné lâchement, par surprise, chez lui, au Pakistan, pays souverain non dépendant des Etats-Unis, les répercussions de ce procès terroriste auraient fait trembler les gouvernements corrompus des états ploutocratiques occidentaux, lesquels n’ont de « démocratiques » que le nom.

Je ne comprends même pas comment des Catholiques et des Protestants français, donc des Chrétiens, peuvent encore voter pour le gouvernement d’Emmanuel Macron couvert par ce criminel de guerre, Laurent Fabius, puisqu’il a approuvé le génocide des Chrétiens en Syrie en louangeant les Islamistes d’Al-Nosra qui ont plus de sang juif et chrétien sur les mains qu’aucun Russe dans le monde actuel, ce monde réel où la religion chrétienne est la plus persécutée de toutes les religions.

Par conséquent, lors de ce reportage à charge contre la Russie, France Culture a sanctifié la parole de criminels de guerre islamistes grâce à des témoignages de « Syriens », pauvres réfugiés de l’ex-Etat Islamique, donc de « Daech », demeurant toujours à Iblid, leur fief principal.

De cette manière, estomaquée, je pus entendre ces braves Syriens, pas plus Syriens que vous ou moi, se féliciter de cette guerre mondiale contre la Russie et souhaiter voir disparaître ce pays qui les empêchaient de tuer des Chrétiens :

  • salauds de Russes qui avez détruit… Daech et sauvé les Chrétiens d’Irak et de Syrie !

– Oui, collabos français, réjouissez-vous, la Russie est l’ennemie officielle de la France !

On peut enfin dire du mal d’autrui sans être banni-e de Twitter, de Facebook, de TikTok, Instagram etc, du moment qu’il s’agit d’un-e Russe.

Puisque, comme vous le savez bien et parce que vous le valez bien, Laurent Fabius, jamais coupable mais seulement toujours responsable depuis l’affaire du sang contaminé, est l’heureux président du Conseil Constitutionnel français, « p-résident » avec un petit « p », le « p » de la peste bubonique covidée, cette maladie annoncée par deux de mes visiteurs il y a bien longtemps, bien avant que le Covid 19 tue les trois quart des neurones des cerveaux français, s’il en restait encore !

– Que c’est triste de voir combien il est facile de détourner de la vérité des veaux français atteints de la maladie de la vache folle, et de les retourner, comme des slips sales tachés de merde, contre ceux qui les ont sauvés, c’est à dire les Russes, les seuls qui, eux, ont combattu bravement les Nazis !

  • Alors, bravo à vous, les Français revanchards qui se sont rendus à la première sommation de l’Allemagne nazie et qui continuez de lui obéir.

– Bravo aussi à vous, les Polonais vaincus par l’armée nazie, dont le silence couvrait les cris des populations exterminées dans les plus grands camps de concentration nazis de l’Europe et du monde entier, camps bâtis sur leur sol polonais, non loin de paisibles villages qui ignoraient les fumées noires des chambres à gaz, les odeurs putrides des corps en décomposition jetés dans des charniers collectifs et les cris des enfants assassinés.

Les Polonais regardaient passer les trains des convois de la mort comme les vaches regardent passer les bétaillères qui emportent leurs veaux vers les abattoirs de la terreur ritualisée, quand ils se font égorger à l’ancienne pour plaire à Allah… en France !

______________________________________

L’ambassadeur de Russie en Pologne aspergé de faux sang lors d’une cérémonie du 9-Mai

VIDÉO Sergueï Andreev a été pris à partie lundi 9 mai à Varsovie. Il a été aspergé d’un liquide rouge alors qu’il se rendait au cimetière pour rendre hommage aux soldats soviétiques morts au cours de la seconde guerre mondiale.

Publié le 09 mai 2022 à 18h13

Depuis que j’ai vu cette scène à la télévision durant les informations nationales françaises où un ambassadeur russe se faisait insulter et humilier par un peuple de vaincus oublieux des crimes abominables commis sur leurs terres en Pologne, silencieux devant le nazisme et ses résurgences ukrainiennes, je n’ai pas non plus envie d’oublier les innocents envoyés dans les chambres à gaz des plus grands camps de concentration nazis européens situés dans ce même pays, la Pologne.

– Bravo, Monsieur l’Ambassadeur russe !

Votre courage et votre dignité tranchent avec cette meute de chiens aboyant contre ceux qui ont donné leur vie pour sauver les Juifs des camps de concentration nazis encore visibles aujourd’hui en Pologne.

– Une idée de voyage touristique pour vos prochaines vacances en Europe « démocratique » pro-nazie ?

  • Choisissez la Pologne !

_____________________________

CAMPS DE CONCENTRATION NAZIS : VOYAGE EN POLOGNE SUR LES TRACES DE LA MÉMOIRE DE LA SHOAH

Le parcours des camps de concentration nazis est l’occasion de réaliser un voyage mémoriel unique en Pologne, sur les pas des millions de victimes de la Shoah.

{- Chouette, non ?}

Si vous allez en voyage en Pologne, voilà un petit aperçu des différents camps de concentration nazis, et également des camps spécifiquement dédiés à l’extermination, que vous pourrez découvrir pour le « travail » de mémoire.

Le tourisme noir se développe de plus en plus. Difficile d’ignorer lorsqu’on va en vacances en Pologne la cruauté de la Shoah, qui se déroula essentiellement sur le territoire polonais et dans ses quelques principaux camps de concentration nazis et six camps d’extermination dont Auschwitz, Majdanek, Treblinka, Sobibor, Chelmno et Belzek.

________________________

MÉMOIRES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE EN POLOGNE SUR LES TRACES DES CAMPS DE CONCENTRATION NAZIS

_____________________________

AUSCHWITZ BIRKENAU, LE PLUS GRAND CAMP DE CONCENTRATION NAZI

Parmi les camps de concentration nazi, le plus connu est probablement celui d’Auschwitz Birkenau. Beaucoup des touristes qui vont en Pologne souhaitent découvrir ce funeste camp de concentration qui incarne sur quelques kilomètres toute l’ignominie du nazisme et de sa politique de Solution finale visant à industrialiser l’élimination des juifs d’Europe, mais aussi des communistes, des homosexuels, des tziganes et de tous les opposant et personnes jugées nuisibles ou improductive. Auschwitz Birkenau symbolise la radicalisation de la Solution finale, après des essais à moindre échelle dans d’autres camps comme celui de Chelmno.

Auschwitz-Birkenau-Monowitz de son nom allemand se situe dans la « province » d’Oświęcim, à 5 km du village ou de la petite ville du même nom, où se trouve aussi un petit musée dans la dernière synagogue d’Auschwitz.

Le camp est découpé en 3 : Auschwitz, converti aujourd’hui en musée, avec ses bâtiments en dur, ses centres d’expérimentation, ses prisons ; Birkenau à 1,5 km où étaient concentrés les Juifs, les Tziganes dans des baraquements. C’était aussi là qu’arrivaient directement les trains conduisant aux chambres à gaz. C’est la fameuse image que vous avez dû voir dans de nombreux films comme La Liste de Schindler ou Amen. Enfin, Monowitz, beaucoup moins connu.

_____________________________

DE MAJDANEK À SOBIBOR ; VISAGES DE LA TERREUR À LUBLIN

Près de Lublin, Majdanek ou Maidanek, l’un des pires camps de concentration nazis (si tant est que l’on puisse effectuer une classification dans l’horreur), qui était à la fois un camp de concentration et d’extermination. Ce camp d’extermination laisse un souvenir terrible en mémoire après sa visite, peut-être plus même qu’Auschwitz, l’incontournable, très « médiatique », du fait qu’il fut le plus grand. C’est le camp associé à Lublin, même s’il y avait plusieurs « petits camps camps de concentration nazi » dans le district. Comme dans tous les camps d’extermination, un imposant  Mémorial aux victimes de Majdanek a été érigé.

Choisir le camp  de Majdanek est très pertinent, car il a été assez bien conservé comme Auschwitz, et il est beaucoup moins fréquenté par les touristes, ce qui permet de bien prendre la mesure de l’horreur.

{- Youpi!}

_________________________________

CHELMNO (KULMHOF) ; LES PREMIERS TESTS DE GAZAGE


A 80 km de Lodz, vous pourrez découvrir Chelmno (Kulmhof), c’est là que furent réalisés les premiers tests de « gazage » massif dans les camions… où on enfermait une vingtaine de personnes… Ces gazages étaient beaucoup plus longs que ceux des chambres qui tuaient en 15 min environ. A Chelmno, il y a aussi eu un ghetto dont tous les habitants furent éliminés dans le camps de Kulmhof.

________________________________________

TREBLINKA, LE CAMP D’EXTERMINATION EN GRANDE POLOGNE


A 80 km de Warszawa (Varsovie) soit environ 1h30 de route, vous pourrez découvrir Treblinka. Perdu dans la campagne de la Grande Pologne, dans une forêt,  on arrive dans le village du même nom, presque désert avec sa gare abandonnée, par une petite route qui permet d’explorer la Pologne profonde… Le camp, c’est essentiellement une grande forêt aujourd’hui. Il ne reste rien du tout du camp, mais un mémorial a été fondé avec le rail de pierres qui retrace l’enfer sous les pas des condamnés à l’extermination puisque Treblinka était un camp d’extermination. Près du monument, un champ de pierres représentant chacune des victimes!

treblinka camp de concentration nazi en pologne

Bien sûr, à Warszawa, vous en aurez profité pour visiter le cimetière juif et ce qui fait figure d’ancien ghetto. Vous verrez également la statue aux combattants du ghetto…

________________________________________

 PLASZOW KRAKOW ; SUR LES TRACES DE LA LISTE DE SCHINDLER …

Ou l’enfer des Juifs de Cracovie, qui furent presque tous éliminés dans le camp de Plaszow Krakow.

Cracovie, vous pourrez découvrir l’ancien ghetto de Kazimierz, ses synagogues à visiter (hors samedi) avec beaucoup de nostalgie de cette époque révolue où des dizaines de milliers de Juifs peuplaient ce quartier. Mais vous pourrez dépasser les frontières de Cracovie pour aller également jusqu’au camp de concentration de Plaszow, où ont été exterminés tous les Juifs enfermés dans le ghetto de Krakow et ses environs. C’est également là que fut tourné une partie de La Liste de Schindler!

Le camp de Plaszow-Krakow (13ème arrondissement administratif de Krakow) était à l’origine un camp de travail forcé destiné à accueillir la population du ghetto de Cracovie.  Il fut progressivement agrandi pour atteindre sa taille maximale en 1944, quand il fut transformé en camp de concentration et qu’il servit à l’élimination de tous les habitants du ghetto.


Les Juifs furent ainsi éliminés ; les plus résistants étant chargés de mettre les morts dans des fosses communes, avant de devoir vivre leur propre mort ce qui en dit long du cynisme des nazis. 9000 morts auraient été retrouvés à en croire le nombre de corps dans les fouilles, mais les historiens estiment que 50 000 personnes seraient décédées dans ce camp.

L’une des figures les plus sadiques du camp était celle du commandant Amon Göth qui dirigea le camp entre février 1943 et septembre 1944. Ce dernier sera condamné à mort et pendu. Le camp sera ouvert en Janvier 1945 par l’Armée rouge. Dans les semaines qui précédèrent la fin du camp, les derniers survivants furent obligés d’entamer une marche de la mort vers Auschwitz, où ils furent gazés.

Situé à 8km de Cracovie, ce camp n’est pas facile à trouver car très mal indiqué, mais est très symbolique, car il permet de mieux prendre la mesure de ce que fut l’élimination du ghetto, que présentait le film de Spielberg.

____________________________

{- Dites « Bonjour » à votre ami Amon Göth, les Polonais et les Ukrainiens !}

_____________________________

Pour les autres camps moins connus : Gross-Rosen, dans un village du même nom au S-O de la Pologne… Stutthof, sur la Baltique, entre la Vistule et la baie de la Vistule, ce camp est méconnu mais est celui où furent envoyés les Juifs de Gdansk dans un premier temps. Beaucoup périrent aussi pendant les fameuses marches de la mort…

Sandrine Monllor (Fuchinran)

Je m’appelle Sandrine Monllor. Historienne et anthropologue de formation, j’ai créé IDEOZ, guide de voyage, culturel et culinaire dédié àl’Europe et à vocation communautaire. Curieuse de tout, voyageuse routarde et gourmande, qui fonctionne uniquement à l’instinct sans jamais préparer mes voyages, j’accompagne paradoxalement les voyageurs dans leurs préparatifs de séjours en Europe centrale, orientale et balkanique. Depuis plus de 10 ans, j’essaie aussi de faire de ce projet mon métier en partageant conseils et expériences et de préserver un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences.

________________________________________

{- Moi, j’aime bien les vocations communautaires !

Chacun dans sa communauté et Dieu reconnaîtra les siens au moment des tueries religieuses.

C’est bizarre, des fois, je me demande pourquoi je préfère les Communistes russes aux communautaristes de la Prusse, pas vous ?}

______________________________________

Il n’y a rien d’étonnant en ce cas, le « K » de Franz Kafka, que l’écrivain austro-hongrois de langue allemande et de religion juive ait décrit l’absurdité d’un monde bureaucratique dépourvu de tout sens éthique, pressentant l’univers cauchemardesque du nazisme, dans ses oeuvres « kafkaïennes » dont le pessimisme existentiel ne laisse aucune échappatoire à leurs victimes, ses lecteurs.

« La Métamorphose », « La Colonie Pénitentiaire »  « le Procès » ou « Le Château » décrivent ce qu’avait pressenti cet auteur visionnaire dans une société en décomposition, le triomphe de l’absurde sur la raison, le triomphe de la haine sur la vie.

Pour information :

______________________________________

Source Wikipédia 

[ Franz Kafka a deux frères, Georg et Heinrich, morts en bas âge, en 1885 et 1887, et trois sœurs plus jeunes, Gabriele (Elli)(de)(1889-1942), Valerie (Valli)(de)(1890-1942) et Ottilie (Ottla)(1892-1943), qui, lors de la Seconde Guerre mondiale, sont déportées au ghetto de Łódź. Elli et Valli sont probablement assassinées à Chełmnoau cours de l’automne 1942. Ottla meurt à Auschwitzen septembre 1943 […]]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Franz_Kafka

{- Encore merci à la Pologne sans qui ces exterminations de Juifs n‘auraient pas pu se produire si des camps de concentration nazis n’avaient pas été construits sur leurs terres catholiques !}

_____________________________________

– Mais revenons en France au XXIème siècle, une France qui n’a pas beaucoup changé, une France de collabos :

Le Conseil Constitutionnel français est devenu le Conseil « in-Constitutionnel » d’une République française grotesque qui gouverne à coups de décrets d’état d’urgence, en l’absence d’opposition politique active.

La population française, frileuse et souffreteuse, subit, malheureuse, les approbations successives à des lois d’exception iniques, avis émis par les “sages” de ce Conseil in-Constitutionnel, lesquels ressemblent davantage aux figures des trois singes, celui qui se bouche les oreilles, celui qui se tait, la main sur sa bouche, et celui qui ne veut pas voir pour ne pas savoir, plutôt qu’à d’éminents juristes indépendants et impartiaux.

Parmi les trois singes à multiplier par autant de coquins qu’il y a de copains dans la bande du pouvoir en place, siègent un président, reconnu responsable jamais coupable dans l’affaire du sang contaminé, Laurent Fabius, et un repris de justice, condamné donc reconnu coupable dans l’affaire des emplois fictifs de Paris, Alain Juppé.

____________________________________

https://www.rts.ch/decouverte/sante-et-medecine/maladies-et-traitements/sida/4633908-le-scandale-du-sang-contamine.html

[…]

En France

[…]

En 1986, un rapport établit qu’un hémophile sur deux a été contaminé par le virus du VIH/sida, soit près de 2000 personnes. Le scandale du sang contaminé sera d’autant plus révoltant que les négligences qui y ont conduit sont dues à des raisons financières et à une lutte entre laboratoires mettant au point des tests de dépistage.

Une première plainte est déposée en 1987. Deux procès ont lieu, l’un contre des médecins du Centre national de transfusion sanguine, l’autre contre des ministres. Le premier se conclut par des peines de prison et des amendes. Le second, qui concerne les plus hautes sphères politiques, voit l’actuel ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, Premier ministre lors de l’affaire, être accusé aux côtés de Georgina Dufoix, ex-ministre des Affaires sociales, et d’Edmond Hervé, ancien secrétaire d’Etat à la santé.

Edmond Hervé est condamné en 1999 pour retard dans la généralisation du dépistage, absence de sélection des donneurs de sang et pour l’interdiction tardive des produits sanguins non chauffés. Il est cependant dispensé de peine. Quant à Laurent Fabius et Georgina Dufoix, ils sont relaxés.

[…]]

____________________________________

– Et, dans les années 2020, Laurent Fabius, s’est-il racheté une conduite ?

________________________________________

Publié le 30.7.2021

Juppé et Fabius diront si la dictature est constitutionnelle !

[…]

Voici quelques petits détails qui peuvent aider à deviner quelle sera la décision de cette instance suprême dans laquelle siègent deux personnalités politiques reconnues depuis toujours pour leur formidable honnêteté… Ce ne sont évidemment pas des personnes qui pourraient avoir trempé dans des scandales de corruption et des affaires du genre « emplois fictifs », « sang contaminé », « Rainbow Warrior » ou encore du nuage radioactif arrêté à nos frontières »… Bien sûr que non !

Laurent Fabius a un fils, Victor, qui est Directeur-Associé du Cabinet McKinsey-France, vous savez ?, l’entreprise privée américaine qui pilote la campagne de « vaccination » en France.

Alain Juppé a, lui, un très bon ami : Maël de Calan… vous ne le connaissez pas ? Et bien, il est le patron de ce même Cabinet de conseil Mc-Kinsey-France qu’Olivier Véran et son équipe paient à coups de millions d’euros des contribuables français pour piloter cette campagne de « vaccinations ».

Olivier Véran et Maël de Calan sont très proches depuis plusieurs années. Ils sont tous deux « young leaders » de la Fondation France-Chine au sein de laquelle Jacques Attali est membre du Conseil Stratégiques (aux côtés d’Edouard Philippe) et où la compagne d’Olivier Véran(la députée Coralie Dubost) est membre du Comité de Pilotage.

C’est donc en famille et entre copains que se décidera comment se mettront en place les mécanismes légaux destinés à faire de la vie des « non-vaccinés », « une vie de merde ».

_______________________________

Insert :

Covid-1984 : quand le Conseil Constitutionnel présidé par Laurent Fabius doit sanctionner son fils, Victor Mc-Kinsey, le conseiller de Macron !

Publié le 30.7.2021 par LLP

Est-il utile de rappeler que Victor Fabius, directeur associé du cabinet Mc-Kinsey qui gère la vaccination et conseille Macron, est le fils de Laurent Fabius, le « responsable mais pas coupable » des morts de l’affaire du sang contaminé (en mars 2005, sur les 1 350 hémophiles infectés au total, 600 étaient décédés, 1000 en 2018). Il est également le frère de Laurent Fabius, poursuivi par la justice aussi bien française qu’américaine pour diverses escroqueries (faux, escroqueries et blanchiment présumés)…

Faut-il ajouter à cela la condamnation catastrophique de McKinsey dans le cadre du scandale génocidaire des opioïdes de synthèse aux Etats-Unis à une amende de plus d’un milliard de dollars ? Il est question d’un massacre, ces dernières années, de près de 70 000 personnes par an !

L’élite criminelle ne se cache même plus, les conflits d’intérêts ne les dérangent guère, bien au contraire, c’est l’essence même de leur pouvoir et de leur stratégie de conquête.[…]]

______________________________

C’est donc ce Conseil Constitutionnel qui doit veiller à défendre les libertés publiques des Français-e-s. Le moins que l’’on puisse dire est que ce Conseil Constitutionnel offre à l’étranger l’image d’une France clientélaire qui aurait été inacceptable sous la présidence d’un Général de Gaulle à la probité exemplaire !

La foule sans visage des travailleurs forcés français, réduits à la servilité par des patrons multi-milliardaires qui n’offrent plus que des emplois de plus en plus précaires, importation du modèle américain des jobs Mac-Do et des coursiers « Uber-isés », cette foule sans visage m’obsède.

Les serfs me sont montrés avec une telle insistance que je ne vois pas où est la victoire de la démocratie. Je ne vois que la victoire de la mort, la mort d’un peuple qui n’a plus aucune illusion et a accepté de perdre ses libertés publiques pour une sécurité de plus en plus incertaine.

En plus, comble du cynisme, les demandeurs d’emplois doivent de plus en plus payer pour trouver du travail à temps réduit, car c’est à eux de chercher ce travail là où il n’existe plus, quand on sait combien la France s’est désindustrialisée !

Les anciens se souviennent de l’origine des guerres, les famines humaines. C’est pour cette raison qu’il avait été interdit toute spéculation marchande sur les produits alimentaires. Mais le libéralisme anglo-saxon a balayé ces interdictions au nom du droit de faire de l’argent sur des aliments de première nécessité, le droit d’affamer des pays du tiers-monde pour mieux pouvoir leur soutirer à bas prix des matières premières dont la valeur est volontairement dépréciée par les pays les plus riches.

La sécurité alimentaire du peuple français et des peuples européens n’est même plus assurée.

Mais, – rassurons-nous ! -, les milliardaires apatrides ont, au minimum, triplé leur fortune durant les crises de ce début du nouveau siècle déjà présentées presque comme la fin du monde, la pandémie du Covid 19 et la guerre du Donbass en Ukraine.

Ma grand-mère avait définitivement raison :

– les Français sont leurs pires ennemis entre délations zélées et soumission voilée !

Peu importe si les libertés publiques garanties constitutionnellement de pouvoir travailler librement, de pouvoir circuler librement, de pouvoir s’exprimer librement et de pouvoir se soigner en choisissant librement son médecin qui aurait dû pouvoir prescrire, lui aussi, librement, des traitements, ont été supprimées aléatoirement pourvu que l’auge des cochons français soit pleine !

Or Emmanuel Macron fait partie de cette élite mondialiste souriante qui assassine ses adversaires sans les tuer, pour ne pas se faire huer par les foules affamées.

Le Président français, réélu, va passer au stade supérieur de la dictature, en se servant de la privation de nourriture, programmation pavlovienne aboutissant à l’asservissement des peuples réduits à mendier auprès de leur Roi de quoi se nourrir pour ne pas mourir.

Les Français seront condamnés à survivre en acceptant un assistanat patronal qui leur sera présenté comme la preuve d’une bienfaisance sociale les conditionnant à devenir des « obligés », sans jamais pouvoir subvenir à leurs besoins alimentaires et vestimentaires.

Car le nouveau Laurent II de Médicis élimine impitoyablement ses opposants politiques, assuré que Laurent Fabius, le toujours responsable jamais coupable de la « sociale-lie » du vice, cautionne et cautionnera absolument et résolument (pacte de corruption active et passive) ses abus de pouvoir macronesques.

– Mais le principal n’est-il pas d’être protégés, n’est-ce pas, les collabos et autres Bobos français ?

  • De qui ?
  • Ah oui, des Russes, bien sûr !

Bien qu’ils se soient auto-proclamés tout à coup résistants en mai 1945, – allez, disons à la veille de la Fête du Travail du 1er mai 1945 pour être gentille !, 90 % des Français étant par nature et par culture traîtres à leur nation, la France, approuvent de toutes les façons les décisions de leur président bien-aimé, le grand chef de leur Nation décadente, le petit père de leur patrie inexistante, cette France désespérante et désespérée.

  • Emmanuel Macron n’a pas d’enfant, ne l’oubliez jamais !

Mais il a le sens de la « famille », pas la vôtre, la sienne.

  • Emmanuel Macron n’aime pas la France, vous l’avez oublié, vous, pas lui !

Mais il apprécie le monde, le beau monde, pas les pauvres travailleurs qui sentent mauvais.

Emmanuel Macron avait avoué dans son entourage avoir peur des pauvres et éviter de leur serrer la main car ils puent.

– Son monde à lui, au Président des riches, des très riches, est infini :

  • c’est le monde sans frontière de l‘argent !

Alors, oui, il m’a été montré Vladimir Poutine décidant gravement et bravement de mettre fin à cette guerre qui devient globale, de la même manière, je le réécris, que les Américains prétendaient mettre fin à la Seconde Guerre Mondiale en 1945 :

– en rayant de la carte du monde une ou deux villes américaines et pas des moindres,

  • comme quand les « faux-cons » américains de l’OTAN clamaient apporter la paix en déversant des tapis de bombes sur des villes musulmanes au nom des Droits de l’Homme
  • et alors que les USA réclament le paiement de l’impôt mondialiste en affamant le tiers-monde par des sanctions économiques iniques qui frappent toujours les pays les plus pauvres
  •  pour détruire le seul adversaire qui leur importe encore aujourd’hui, la Russie, leur ennemi héréditaire.

Pourtant, la Russie est le dernier rempart chrétien contre l’invasion islamiste qui menace l’Europe. A se demander si, effectivement, les USA de Joe Biden ne mènent pas une politique satanique, se comportant comme des « pompiers incendiaires » allumant la guerre partout dans le monde pour pouvoir rester les maîtres du monde.

Lors du discours du 09 mai 2022 prononcé publiquement par Vladimir Poutine pour la célébration de la victoire de la Russie soviétique contre l’Allemagne nazie, quand j’ai entendu l’actuel Président de la Russie annoncer vouloir mettre fin à cette guerre globale (voulue par les Américains) et quand je l’ai vu, triste et sombre, expliquer sa décision de devoir arrêter cette guerre devant son peuple devenu un peuple martyr, le peuple de la grande et sainte Russie, j’ai su que ma vision était vraie,

  • hélas !

Aussi quand j’écoute nos médias se réjouir sottement du retrait des soldats russes sans comprendre ce qui se joue, à l’image de ces Français insouciants moqués par d’autres pays, ayant réélu un Président qui a assiste à une chorégraphie de pantins désarticulés obéissant aveuglément au Maître des marionnettes, ce même jour, le 09 mai 2022, devant le Parlement européen à Strasbourg, je suis atterrée par tant de bêtise humaine.

________________________________

http://www.economiematin.fr/news-europe-parlement-spectacle-danse-macron-sannat

[…]

L’Europe est en train d’accélérer son avancée vers le rêve de certains d’encore plus d’Europe et d’une Europe Fédérale.

Alors c’est le moment de regarder ce qu’il se passe au Parlement européen lorsque le Macron y est reçu en grande pompe.

Il a droit à un spectacle affligeant devant la présidente de la grosse commission et de tous les grands mamamouchis que compte Bruxelles.

Beaucoup ont trouvé ce spectacle nul !

Pas à la hauteur de la situation. Pourtant il l’était en tous points. La danse est un art. Un art est souvent un symbole. Le symbolisme nous dit toujours quelque chose. Et ce spectacle ne fait pas exception. Il raconte quelque chose. Essayons de mettre des mots dessus.

Cette danse a quelque chose de lascif et de sexuel mais ce n’est sans doute pas le plus grave.

Symboliquement les jeunes qui dansent suivent et obéissent aveuglément à la « Voix ».

Cette Voix qui les manipule comme des pantins articulés.

On y a voit parfaitement la symbolique du projet européen de contrôle des peuples.

Dans cette Europe-là « tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté » comme l’écrivait Baudelaire.

Pour y avoir droit, devenez un pantin.

Obéissez à la Voix.

Ne soyez pas dupe.

L’Europe fédérale, supranationale, sans possibilité d’exercer la démocratie directe est un évident projet totalitaire.

Ils n’osent même plus nous dire que l’Europe c’est la paix. Il faut dire que plus nous avons d’Europe plus nous avons de guerre.

C’est étrange tout de même cette dissonance entre la réalité et les discours.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous ! ]

_________________________________

Vladimir Poutine n’a eu de cesse de prévenir de ce qu’il allait devoir faire à son tour, comme les Américains en 1945, pour mettre fin à ce conflit instrumentalisé mondialement par les USA de Joe Biden. Il l’a répété le 09 mai 1945 pendant qu’Emmanuel Macron, tel le Dictateur de Charlie Chaplin, s’amusait de voir des pantins humains obéir à une voix désincarnée, la Voix de l’ONU, celle qui tirait les fils de marionnettes désopilantes et les faisait danser sans grâce et sans glace.

Je vous rappelle, encore une fois, que l’exigence de la Russie de Vladimir Poutine est la même que celle des USA de JF Kennedy, à la veille de la crise de Cuba, en 1962. Il s’agit seulement d’une exigence de « neutralité » pour un pays européen situé aux frontières de la Russie, l’Ukraine.

– Fallait-il affamer le monde entier et risquer de déstabiliser les fragiles régimes des pays les plus pauvres du tiers-monde pour satisfaire les caprices d’un petit chef qui s’imagine jouer encore un rôle dans une dramaturgie dont il ignore qu’elle en sera la fin ?

  • Fin hollywoodienne, « the good end »
  • ou fin tragique, « the atomic end » ?

– Est-ce que l’actuel Président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky, avait le droit de précipiter dans une guerre sans fin la terre entière pour enrichir des ploutocrates mondialistes, des marchands d’armes, de pétrole et de gaz plutôt que d’accepter un statut de neutralité qui aurait transformé l’Ukraine en Suisse de l’Europe de l’Est ?

– Pourquoi avez-vous accepté, médias occidentaux, et vous, peuple du Japon, les crimes contre l’humanité commis par des Américains au nom de la paix dans le monde ?

Quand j’écris « Américains », je pense à tous ces Américains qui se sont opposés à la guerre contre le Vietnam, une guerre stérile qui laisse dans les mémoires humaines l’image horrible d’une petite fille nue qui court, affolée, sur une route pendant que les Américains larguent des bombes au napalm sur les maisons de civils innocents et sans défense.

_______________________________________

Instant terrible immortalisé par cette photo :

“Napalm Girl” (la petite film au napalm), photo symbolique de la Guerre du Vietnam prise par Nick Ut le 8 juin 1972.  (NICK UT/AP/SIPA / AP)

_______________________________________

https://www.francetvinfo.fr/culture/arts-expos/photographie/kim-phuc-la-petite-fille-au-napalm-photographiee-au-vietnam-il-y-a-47-ans-se-raconte-dans-sauvee-de-l-enfer_3647071.html

Kim Phuc, “la petite fille au napalm” photographiée au Vietnam il y a 47 ans, se raconte dans “Sauvée de l’enfer”

Kim Phuc Phan Thi, « la petite fille au napalm » au centre d’une photographie de Nick Ut devenue l’un des symboles de la guerre au Vietnam, raconte ses souffrances et sa foi en l’avenir dans son livre « Sauvée de l’Enfer ».

Publié le 06/10/2019 11:54

Article rédigé par”Je ne peux pas changer le passé, mais avec de l’amour je peux changer l’avenir” : 47 ans après avoir fait la une des médias internationaux, Kim Phuc Phan Thi, “la petite fille au napalm”, se dit en paix, avec elle-même, avec le monde, malgré les souffrances qui perdurent. Son secret ? Une foi chevillée au corps, au coeur, à l’âme, confie-t-elle à l’AFP, de passage à Paris pour la publication en français de son livre “Sauvée de l’enfer” (éditions Ourania), écrit précisément pour raconter ce cheminement spirituel qui l’a conduite à la sérénité.


1972 : une bombe au napalm dans son village du Sud-Vietnam

L’enfer, c’est celui dans lequel l’a plongée, le 8 juin 1972, une bombe au napalm tombée sur son village du Sud-Vietnam. La petite Kim, 9 ans, court sur une route, elle est happée de dos par les flammes, ses vêtements sont réduits en cendres, sa nuque, son dos et son bras gauche sont en feu. Un jeune photographe d’Associated Press, Nick Ut, capture cet instant terrible. Le cliché – qui valut à son auteur le Pulitzer – choqua le monde et devint un symbole de la guerre du Vietnam.

Enfant, puis jeune fille, sa souffrance est double. Celle, physique, est incommensurable et ne disparaît pas au fil des 14 opérations et greffes subies dans les années qui suivent. Mais elle est aussi profondément psychologique. “Je ressentais colère, amertume. J’étais sans espoir, tout était négatif. J’ai pensé à mourir. Je savais que je ne pourrais pas vivre comme cela éternellement”, raconte Kim Phuc de sa voix douce.”J’avais tant de questions, tant de pourquoi : Pourquoi moi ? Pourquoi cela est-il arrivé ? Il me fallait des réponses”.

“Un tournant dans ma vie”

Elle ne les trouve pas dans le caodaïsme, une religion syncrétiste née au début du siècle en Cochinchine, dans lequel elle a été élevée. 

[…]

 A 19 ans, elle se rend dans une bibiothèque, en sort tous les livres religieux et trouve, parmi eux, le Nouveau Testament.

[…]

“Ce fut un tournant dans ma vie”. C’est ce tournant qu’elle a souhaité raconter afin de transmettre un peu de “paix et d’espoir”:“dans mon livre, je ne parle pas de religion, mais de foi, de ma propre foi, de la façon dont j’ai libéré mon coeur”. […]

Réconciliée avec la photo “d’oncle Ut”

Face à ses péripéties, sa volonté, ses souffrances – ces quatre dernières années elle a subi onze traitements au laser – pas la peine de lui dire qu’elle est forte. Ce petit bout de femme élégante rit et rétorque : “c’est Jésus ma force”. Son entourage avait prévenu : Kim Phuc Phan Thi ne souhaite pas parler de la guerre, ni de politique. Elle a tout pardonné. S’est réconciliée avec la photo “d’oncle Ut”, comme elle l’appelle affectueusement, qui longtemps lui a rappelé”sa souffrance et la perte de son enfance”. Elle a “choisi de vivre” et de transmettre.

Ambassadrice de bonne volonté de l’Unesco depuis 1997, Kim dirige la Fondation Kim internationale, une organisation caritative tournée vers les enfants, qui soutient des projets médicaux ou scolaires en partenariat avec d’autres institutions comme Médecins sans frontières ou Save the Children.]

______________________________________

– Mais pas d’amalgame, s’il vous plaît !

Le peuple américain, tout comme le peuple français, est l’otage d’oligarques mondialistes, de ploutocrates égoïstes, qui font couler le sang de victimes innocentes partout dans le monde, se lavant les mains dans l’eau rouge de leurs profits personnels et bien réels.

– Aussi pourquoi ne comprendriez-vous pas que l’actuel Président russe, Vladimir Poutine, en 2022, trouve, comme l’ex-Président américain, Harry Truman en son temps, en 1945, plus facile de faire exploser une bombe atomique sur New-York et/ou sur Washington, les USA n’étant plus protégés des conséquences de leurs actes criminels perpétrés dans des pays étrangers car les missiles nucléaires peuvent frapper des cibles sur de très longues distances aujourd’hui ?

C’est presque de l’humour noir, de l’humour satanique, ce retour du balancier atomique dû à la rupture d’un équilibre mondial voulu par les USA, puissance militaire décadente qui, pour se sortir d’une banqueroute financière prévisible, cache sous le tapis des guerres menées par procuration, une dépression économique catastrophique avec la complicité d’une Europe elle-même en faillite holistique.

Pour les incultes qui croient avoir tout compris, je leur mets en ligne les arguments opérants ou non, selon que vous soyez crédules ou somnambules, les arguments ridicules exposés publiquement par Harry Truman, l’ex-Président américain quand, en 1945, il décide de mettre fin à la Seconde Guerre Mondiale en envoyant « Little Boy », le bébé américain, la première bombe atomique, détruire Hiroshima au Japon :

– « Highway to Hell ! »

  • Et les Japonais aiment les Américains parce qu’ils les protègent ?

– Adorer ceux qui vous donnent la mort en cadeau, c’est un drôle de culte, non ?

Mais, après tout, vous, les Français collabos, vous préférez aussi les Islamistes aux Russes, non ?

  • Alors vous adorerez le prochain film à venir, scénarisé par les USA de Joe Biden, le crocodile-fossile, et pulvérisés par la Russie de Vladimir Poutine !

– Oui, vous adorerez les Russes quand vous les obligerez à vous donner la mort.

_________________________________________

https://asialyst.com/fr/2017/08/09/japon-pourquoi-deuxieme-bombe-a-nagasaki/

La journée du 6 août 1945 est et restera unique. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, une bombe atomique fut utilisée pour tuer. Soixante-douze ans après, tout le monde connaît Hiroshima, les quelques images qui parvinrent à être conservées ont fait le tour de la planète, les artistes y ont puisé une imagination créatrice, et les commémorations solennelles chaque année sont devenues le symbole du feu nucléaire, notamment cher aux militants désireux d’accélérer une sortie de l’atome.

De son côté, la ville de Nagasaki, bombardée à son tour trois jours plus tard, n’apparaît que comme un événement de plus, la deuxième partie d’un épisode. Et pourtant, on peut considérer que le bombardement de Nagasaki fut encore moins justifié que celui d’Hiroshima, et apparait presque comme un acte gratuit, puisque la capitulation du Japon était certaine, ou presque, l’Empereur en ayant validé le principe. Petit rappel des journées à Tokyo entre les deux bombardements nucléaires, pour tenter de comprendre l’incompréhensible. […]

Tout d’abord l’entrée en guerre de l’Union soviétique contre le Japon ne fut pas décidée par Staline en dernière minute, ni après le bombardement de Hiroshima, ni même après la conférence de Postdam qui s’est tenue quelques jours plus tôt. Elle avait été décidée à l’occasion de la conférence de Yalta, en février 1945, et Moscou avait alors annoncé se joindre aux Alliés contre le Japon trois mois après la capitulation allemande. Celle-ci étant officielle le 8 mai, le 8 août comme date de l’entrée en guerre de l’Union soviétique était donc aussi prévisible que programmée.
De même, il va de soi que les importants mouvements de troupes soviétiques vers l’Extrême-Orient ne se sont pas faits en quelques jours (ce sont d’ailleurs ces mouvements qui justifièrent le délai de trois mois annoncé à Yalta). Et il serait étonnant que les États-Unis aient été pris sur le vif. Pas d’effet de surprise donc. Ainsi, autant on peut valider la thèse dite révisionniste selon laquelle Washington a cherché à utiliser la bombe atomique à Hiroshima au plus vite, afin de mettre un terme au conflit et empêcher Moscou de s’inviter à la table des négociations, autant l’idée selon laquelle c’est l’entrée en guerre de l’Union soviétique le 8 août qui a poussé les États-Unis à utiliser, dès le lendemain, une deuxième bombe atomique, est plus que discutable.

De nombreuses choses ont été écrites sur les véritables raisons qui ont incité les autorités américaines à utiliser la bombe atomique sur Hiroshima puis Nagasaki. Toutes ont cependant en commun le fait de reconnaître que cette arme offrait la possibilité de mettre instantanément un terme aux hostilités, là où personne ne souhaitait que la guerre s’enlise. Toutefois, il fallut attendre l’essai d’Alamogordo, et pour le grand public l’annonce de la destruction d’Hiroshima, pour que cette certitude se généralise. En fait, le bombardement de Nagasaki fut même l’occasion, par la présence de journalistes, de faire la démonstration de la puissance de la nouvelle arme, l’objectif étant bien de mettre en avant son caractère décisif, et le fait qu’elle soit en mesure de mettre un terme à la guerre. Dans ces conditions, nous pouvons considérer que Nagasaki permit de justifier Hiroshima, où les images et les témoignages de journalistes furent moins précis.

Barthélémy Courmont

Barthélémy Courmont est maître de conférences à l’Université Catholique de Lille, Directeur de recherche à l’IRIS où il est responsable du pôle Asie-Pacifique, il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur les enjeux sécuritaires et les questions politiques en Asie orientale. Il vient de publier avec Éric Mottet, “L’Asie du Sud-Est contemporaine”, aux Presses universitaires du Québec.

—————————————————————

Taylor Swift – This Love

(Taylor’s Version) (Lyric Video)

3 284 314 vues

6 mai 2022

[ Clear blue water

High tide came and brought you in

And I could go on and on, on and on, and I will

Skies grew darker

Currents swept you out again

And you were just gone and gone, gone and gone

[…]]

Music video by Taylor Swift performing This Love (Taylor’s Version) (Lyric Video). © 2022 Taylor Swift

Taylor Swift

46,3 M d’abonnés

De Coluche : – «Pour une fois qu’tu peux snober un plus snob que toi, un Président d’la Ripoux-blique qui vient d’chez Rothschild, t’en prive pas-Fais comme lui, snobe-le, ne vote pas pour lui !»

Le Roi des Cons (avec Baptiste Lorber)
25 avr. 2019

– « Oui, Ducon, ose, pour une fois dans ta vie, snobe Macron le snob !

  • Tu vas voir, ça fait un bien fou.

C’est comme de chier dans la cuvette en or d’un hôtel de luxe à 6 étoiles.

C’est la première fois d’ta vie qu’tu vas comprendre pourquoi Freud, y disait qu’tes fèces, elles valent de l’or, de l‘or en barre même, si tu chies en étant constipé par le geste civique  !

– Nan, pas « fesses » mais « fèces », qu’il est con, quand même…

  • C’est pour ça qu’les excréments doivent être solides, sinon c’est plus des fèces.

– Véro, elle aime pas trop quand j’tombe dans la scatologie mais Macron, lui, il aime bien, ouais, il adore foutre la m.rde partout.

  • Alors j’aurais tort de m’gêner !

J’lui fais plaisir à Macron.

D’toutes façons, j’l’ai toujours dit :

– Là où y’a d’la gêne, y’a plus d’plaisir !

J’suis sûr qu’il est scatophile, Macron, p’t’êtr’ben même scatophage, – va savoir ?, tellement c’est la m.rde chaque fois qu’il occupe un fauteuil de président.

  • Faut qu’il arrête de nous ch.er d’ssus, le mec, en confondant son fauteuil avec une chaise percée !
  • C’est fini, l’époque des Rois de France qui nous conviaient au spectacle de leur tuyautages intestinaux et nous conchiaient dessus.

-OK pour la théorie de l’arrosage en argent mais pas du ruissellement d’caca !

Moi, j’dis qu’y doit s’ennuyer, ce type, pour tellement ennuyer les autr’s à c’point… pass’que, si tu r’gardes bien, on est arrivés à un point critique grave avec Macron, – si, si, regarde bien !

  • T’es à poils, Ducon, t’as plus rien.

– Mêm’que tu vas devoir repayer pour c’que t’as déjà payé quand t’es propriétaire d’un bien immobilier :

  • c’est vrai quoi, c’est pas juste que, toi, qu’tu sois propriétaire et pas les autres !

– Et y en a qui vont revoter Macron ?

Faut être grav’malades, – quand même !, avec le Covid non pas 19 mais au moins 39, comme la température du thermomètre qu’y t’fout au Q pour bien t’baiser.

  • Ouaip, faut être grav’malades pour voter Macron ou vieux gâteux au choix !

Les vieux, y vont voter Macron.

– Y sont contents, y z’ont eu leurs vaccins, triple, quadruple ou quintuple doses !

Après on compte plus, de toutes façons, c’est gratuit, sauf pour la Sécurité Sociale.

C’est quand même pas d’la fôte de Macron si le vaccin ARN Messager de m.rde, y fonctionne pas !

– Faut qu’y s’fassent piquer tous les trimestres, les vieux !

  • Et tu sais quoi ?

Y z’en redemandent.

Moi, faudrait qu’je sois piqué pour m’faire piquer tous les trimestres pour un virus qui mute tout le temps et qu’est jamais là quand tu t’fais piquer !

– C’est toujours un autre variant.

  • Pas d’chance !

– « La prochaine fois, vous verrez, là, ce sera le bon », qu’y vous disent, les labos pirates.

Moi, j’réponds :

– Trop bon, trop con !

En attendant, c’est le PDG de Pfizer qui s’fait des couilles en or avec sa vaccination qui marche pas et qu’y faut refaire chaque trimestre.

  • A croire que c’était fait exprès ?

– Nan, tu crois ?

  • Non, mais là, c’est du complotisme !

Pas bien.

– Et Macron, y touche combien pour avoir vacciné la France pour rien ?

C’était juste une question en passant.

– Bon, t’oublie pas !

Demain tu t’sors du pieu et tu t‘sors les doigts du Q pour aller voter.

– Y s’agit pas d’rire, non, fini d’rire !

Là, j’suis sérieux.

Tu vas t’faire ch.er à faire la queue au bureau de vote… quoiqu’y risque de pas y avoir grand-monde, à part toi.

  • Mais sois moins con qu’les autr’s pour une fois,
  • toi, snobe Macron le snob qui snobe les Français comme toi et tous ceux qu’il avait envie d’emm.rder !

– C’est p’t’êtr’ la première fois qu’tu pourras t’faire un président dans ta vie de naze.

  • Oui, tu vas t’faire ch.er à aller voter !

– Mais n’oublie surtout pas, Ducon, c’est lui qu’tu vas d’abord faire chier en allant voter si tu votes bien,

  • pas comme un con,
  • pas comme en 2017 !

– Tu vas voir, ça fait un bien fou d’ch.er sur un président qui t’a fait ch.er pendant cinq ans. »

– Une femme ? Choix non anodin de Coluche

__________________________

“Le snobisme ne donne pas le goût mais il supplée au manque d’opinion. »

De Alfred Capus Les Pensées

– “Dieu cherche des leaders en-dehors de l’Eglise pour les former, Lui !” affirme Pierrot Fey.

Prophète Pierrot Fey – Prophétie pour l´année 2022 – 23 janv. 2022

  • Dieu est en train de chercher des leaders parmi ses enfants, et chose surprenante, ce n’est peut-être pas ceux que tu penses qu’Il va trouver, qu’il va chercher.

[…] Ce que l’homme voit n’est pas important, ce que Dieu voit est important.

Et Dieu, Il est en train de voir des hommes et des femmes, une grande partie qui sont encore cachés.

[…] Et Dieu, Il a mis Son oeil dessus et Il va appeler des leaders. C’est lui-même qui va les former. (…) l’esprit de Dieu va former des leaders solitaires tout seul, des gens qui n’ont aujourd’hui pas un grand appel, qui ne sont pas très connus.

Je crois qu’une grande partie des leaders pour les prochaines années que Dieu va appeler pour ce réveil ne seront pas forcément des gens d’église, pas forcément des gens qui ont fait des écoles bibliques.

Je crois que Dieu va être capable d’enseigner les personnes, Il va vraiment les enseigner.

[…] Nous vivons dans ce temps où Dieu cherche des hommes (…) des gens peut-être qui, aujourd’hui encore, sont liés par le péché.

Mais Dieu, Il a mis Son grappin, Son ancre. Il est en train de les chercher. Peut-être il y en a même quelques uns qui sont en train de regarder profondément dans leur coeur. Ils sont le petit Samuel, le petit David (…) que même leurs propres frères n’aiment pas.

Peut-être il y en a même quelques uns qui écoutent et qui, au fond de leur coeur coeur, ils savent : – “ça va commencer, Dieu, Il va t’appeler, Il va te chercher.”

Le Cantique des cantiquesGlorious, Natasha St-Pier

Dieu ne va pas forcément appeler des gens pour l’Eglise.

Il va chercher Ses leaders peut-être de la politique, pour la politique, dans la finance, dans les affaires, dans le social, dans les médias, dans plein d’autres choses.

[…] C’est le temps où Dieu chercher vraiment des leaders !

-Ne soyez pas étonnés, si brusquement, peut-être, dans le show business ou peut-être dans la politique ou les médias, vous verrez des gens proclamer le Christ, parler prophétiquement de ce qui va se passer.

C’est un temps où tous nos principes d’église vont souvent être chamboulés ou le prophétique ou l’apostolique va sortir avec une nouvelle façon, avec une façon très très forte !

Je pense que Dieu, Il est en train de secouer les fondations de plusieurs oeuvres spirituelles de croyants.

Et je crois fortement dans mon coeur que tous les leaders spirituels qui vont suivre le Saint-Esprit, qui vont un peu oublier leurs dogmes, leur passé, leur organisation, ils vont continuer à rentrer dans le réveil.

[…] Ce que je voulais vraiment vous communiquer, la chose la plus importante :

-cherchez la présence de Dieu !

Cherchez cet esprit de révélations, cet esprit prophétique, pour votre vie, pour la France, pour la Belgique, pour la Suisse, pour l’Europe.

[…]

Cantique des cantiques karaoké3 févr. 2019

-Des fois, il faut couper les médias et mettre radio Saint-Esprit !

Les gens me demandent souvent :

-“Pierrot, qu’est-ce que tu ressens en ce moment ?”

-C’est un temps très dur mais c’est un temps, en même temps, fantastique pour le prophétique, pour les plans de Dieu qui sont en train de venir !

Et moi, je veux dire une chose :

-“Tu verras que l’année 2022 sera une année superbe pour les gens qui cherchent le plan de Dieu.

-Vous allez voir ce Dieu !

Cherche le plan de Dieu, cherche Sa présence !

Ce Dieu d’amour, Il veut toucher ton coeur.

___________________________


Cantique des cantiques – Synthèse29 juil. 2019 BibleProject – Français

58,9 k abonnés




Redécouvrez le livre de Cantique des cantiques à travers notre série Lire les Ecritures, et saisissez la logique reliant la conception littéraire à la structure de ce livre.
Le Cantique des cantiques est un très ancien recueil israélite de poésie romantique, célébrant la beauté et la force du don de Dieu que sont l’amour et l’attirance physique.

________________________

[…] Passe le temps avec l’esprit de Dieu dans ton esprit ! (…)

Tu t’intéresseras au plan de Dieu.

Et moi, je te dis une chose :

  • ils (les plans de Dieu) sont bons parce que c’est un Dieu qui aime.
  • Il a tellement aimé le monde qu’Il a donné Son fils pour moi, pour toi !
  • Que Dieu te bénisse, ”

____________________

Pierrot Fey

1,97 k abonnés

Prophète Pierrot Fey, marié, père de 4 enfants, fondateur de l’église „Die Taube“, il a un puissant ministère prophétique et de guérison.

C’est un orateur très demandé.

Il est l’auteur du livre „Miracles au Pluriel“ ainsi que le fondateur d’une école de prophètes à Heidelberg en Allemagne.

Il a une forte vision pour le réveil en Europe.

Contact Ministère de Pierrot Fey

E-mail: pierrot.fey@dietaube.org

________________________

Qu’est ce qui change une vie ? – Benjamin Pouzin27 mai 2016 Eglise Lyon Centre

24,3 k abonnés




– POUR ALLER PLUS LOIN –
Je relis un moment de ma vie où j’ai expérimenté l’amour personnel de Dieu le Père pour moi.
-Je discerne un ou deux domaines plus difficiles de ma vie pour lesquels je voudrais que ma foi en Jésus m’apporte une espérance renouvelée.
-Pour me décider à laisser Jésus transformer ces domaines difficiles, je peux compléter la phrase suivante « Dans les jours qui viennent, je prends l’engagement de… ».

____________________

– « Moi, si j’étais président, pas pour de faux comm’Macron, j’dirais à Poutine : – « Arrête tes chars ! » et à Zélinski : – « Arrête ton cinéma ! » De Coluche toujours pas président.

– « Bonjour, c’est moi, Coluche !

Et c’est toi, la cloche…

– Dis-moi, tu vas voter pour qui, dimanche ?

Laisse-moi deviner…

– Nan, quand mêm’pas, t’os’rais pas ?

  • Quoi, tu vas voter pour çui qui t’a foutu dans la m.rde et qui fout la m.rde partout où il s’prend pour un empereur ?
  • L’empereur-manchot, çui qui dirige le paqu’bot France comme un manche !?

Et toi, t’es content.

– T’es pas plein aux as comme lui mais t’es content.

Lui, le Macron, quand il fait fonctionner la planche à billets, c’est pas pour toi. -Qu’est-c’qu’tu croyais, le miro, que l’magot, c’était pour toi ?

De temps en temps, le maître de la meute te jette ton susucre, 50 balles par ci, un chèque de trou d’balle par là et t’es content, oui, t’es content, le con !

Et l’autr’grand saigneur, y t’dit :

– « C’est pour moi, mon brave ! Ҫa m’fait plaisir d‘autant plusse que, dans les faits et sans l’faire exprès, c’est encore toi qui t’payes, pauvr’con…-tribuable. »

– Alors, y l’est content, le toutou à son maître ?

R’marque, y’a qu’les cabots comme lui qui sont assez cons pour voter pour çui qui les frappe !

  • Mais lui, au moins, sa gamelle est mieux garnie qu’la tienne.

– On peut comprendre qu’y morde, le cabot, pour la défendre, sa gamelle !

Alors que, toi, tu comptes les haricots au fond d’ta jauge à cochons.

La France d’aujourd’hui, faut plus l’appeler la France, y faut l’appeler :

  • « P E N U R I E »

– Alors le Macron, y va t’faire le coup du Beaujolais nouveau !

A chaque élection, c’est l’Beaujolais nouveau qui t’ressort :

– nouveau goût et déjà comme un goût de dégoût au fond de la gorge,

  • à dégueuler qu’t’en peux plus de ses promesses foireuses !

– De tout’s façons, c’est pas d’sa faute et ce s’ra jamais d’sa fôte à ce type, alors tu peux pas lui en vouloir, hein ?

Il a mené ses guerres sur tous les fronts :

– tu t’rappelles ?

  • Les Gilets Jaunes, y sont en guerre !
  • Le Covid 19, nous sommes en guerre !
  • Zélinski et Poutine, ils sont en guerre !

Bref, il a pas eu d’chance, le gars.

– C’est vraiment pas d’chance d’avoir autant d’malchance, moi, j’te l’dis !

  • Donc, y pouvait pas être sur tous les fronts à la fois, m.rde alors !

– Y’a qu’à regarder son regard de chef de guerre, tu l’as r’gardé au moins ?

  • Lui, y s’prend vraiment pour Napoléon, le p’tit gars !

– Ҫa craint, moi, j’vous l’dis, les crapauds boutonneux. Dans peu d’temps, grâce à ses talents de négociateur au m.rdeux qui fout la m.rde partout, vous pourrez vous compter mutuellement les pustules qui vont pousser sur vos faces de pestiférés !

Ҫa vous occupera quand vous s’rez terrés comme des rats dans des abris souterrains qui ne vous protégeront pas de la guerre nucléaire voulue par les Ricains qui ont été les premiers à installer des bases de lancement de missiles en Europe de l’Ouest, y a longtemps déjà !

– Et j’vous parle pas des convois de missiles nucléaires qui traversent la France, ni vu, ni connu… Enfin, tant que « pas vu, pas pris ! », « pas pris sauf renversé ».

  • Meuh non, que ça date pas d’hier, le con !

La guerre nucléaire, elle est voulue depuis tellement longtemps.

– Faut bien les amuser, nos généraux et les enrichir, nos Dassault et autres coquereaux, fleurons de l’armement français !

Sans oublier l’Ukraine :

« Or, s’il y a 10 ans, l’empire du Milieu dépendait encore largement des importations russes et ukrainiennes pour son armement, (…) » voir lien ci-dessous

________________________________

La France parmi les grands marchands d’armes

La Tribune publie chaque jour des extraits issus des analyses diffusées sur Xerfi Canal.

Aujourd’hui, la France parmi les grands marchands d’armes

Alexandre Mirlicourtois, Xerfi

21 Avr 2020, 14:00

L’industrie de l’armement française surfe sur le niveau record des ventes d’armes mondiales. En toile de fond, il y a la montée de la conflictualité dans le monde, qu’elle soit :

  • 1) étatique, c’est-à-dire issue d’un affrontement entre deux États, ou entre un Etat et un groupe rebelle, ce que la plupart des gens appelle « guerre » ;
  • 2) non-étatique, comme les conflits inter-ethniques, inter-cartels ou bien encore une conflictualité qualifiée de « violence unilatérale » qui fait référence à l’utilisation de la force armée contre des civils, de la part d’un État ou d’un groupe armé.

Après être descendu à 81 en 2010, le nombre de conflits a plus que doublé depuis et dépasse 160 depuis 2017.

Un marché d’au moins 420 milliards de dollars en 2018, hors Chine

Cette montée de la violence, s’est accompagnée de celle des dépenses militaires dans le monde en hausse de 13% en dollars constants entre 2008 et 2018. En dollars courants, la somme des budgets annuels de Défense dépasse désormais 1 800 Md$, soit l’équivalent de 2,1% du PIB mondial.

C’est dans ce contexte de hausse des dépenses militaires qu’évolue le marché des ventes d’armes ce qui est profitable aux grands pays producteurs d’armement et à leurs entreprises. Résultat : l’activité des 100 plus grandes entreprises du secteur a atteint 420 Md$ en 2018, en hausse de 4,6% sur 2017 en dollars constants et de 47% depuis 2002. Et encore, le chiffre réel est bien plus élevé car les entreprises chinoises, faute de données fiables, sont exclues de l’analyse. Or la Chine, c’est un budget Défense en hausse constante : sur les cinq dernières années, c’est plus de 1 000 Md$ dépensés, c’est certes trois fois moins que les États-Unis, mais trois fois plus que les plus proches poursuivants dont la France en 5e position.

Or, s’il y a 10 ans, l’empire du Milieu dépendait encore largement des importations russes et ukrainiennes pour son armement, ce n’est plus le cas aujourd’hui comme le montre le lancement en décembre 2019 de son premier porte-avions 100% « made in China ». Si les chiffres relatifs aux ventes d’armes des entreprises chinoises restent difficiles d’accès, les estimations de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (le Sipri) place la Chine à la 2e place, loin derrière les États-Unis, mais loin devant la Russie et le Royaume-Uni qui sont au coude-à-coude. La France, avec plus de 20 Md$ de ventes, se retrouve comme le 5e plus grand producteur d’armes au monde.

La France, 3e exportateur d’armes

Cette hiérarchie, c’est aussi celle de la force des marchés intérieurs, de la volonté d’autonomie en matière d’armement et des différentes puissances militaires. Les données sur le commerce extérieur donnent une autre information, celle de la place prise par ces pays dans le commerce mondial d’armement et les positions bougent. Si les Etats-Unis restent numéro 1, ils partagent le leadership avec la Russie. Ce duo c’est plus de la moitié des exportations mondiales d’armes. En troisième position, la France, avec 7% de parts de marché, devant l’Allemagne et la Chine dont l’essentiel de la production d’armes est en fait destinée à l’Armée populaire.

Cette place de numéro 3 de la France repose principalement sur 6 groupes : Thalès, Naval Group, Safran, Dassault Aviation, le CEA et Nexter, groupe industriel d’armement terrestre — fabricant du char Leclerc notamment — liste à laquelle il faut ajouter Airbus, 7e fabricant d’armes mondial, et MBDA, groupe européen figurant parmi les principaux fabricants de missiles mondiaux, dont Airbus et BAE sont actionnaires principaux.

Cette force de frappe permet à la France de s’imposer sur tous les continents avec un centre de gravité qui penche néanmoins nettement vers le Proche et Moyen-Orient, malgré un recentrage récent vers les pays européens. La place de l’Inde s’explique grâce aux premières livraisons du contrat des 36 avions Rafale passées en 2016. Sur 10 ans, les 10 premiers clients, c’est 30 Md€ d’exports de matériels.

Et c’est en 2019, un excédent de 5 milliards contre 1,3 milliard en 2000. Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg car cela ne recouvre pas les services, des contrats qui peuvent courir sur plusieurs dizaines d’années. Pour un pays qui ne parvient pas à équilibrer ses comptes extérieurs, c’est précieux.

Faut-il s’en réjouir ou s’en désoler : la France est un gros marchand d’armes. Mais ici comme ailleurs, ses positions sont menacées. Par la montée de la Chine sur la scène internationale, un pays non-signataire du Traité sur le commerce des armes adopté en 2013 par l’ONU pour moraliser ce commerce. Par des loupés stratégiques comme celui des drones, un énorme fiasco, qui a poussé à l’acquisition de matériels américains, un grand coup de canif dans le principe d’autonomie stratégique et industriel de la France.

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/la-france-parmi-les-grands-marchands-d-armes-843398.html

__________________________________

Donc l’Ukraine exporte-ait de l’armement, ce qui est sa principale source d’enrichissement mais voilà… en 2022, février 2022, l’Ukraine devient un pays exemplaire, pacifiste, sans défense, que même y’a plus d’armes, dis-donc !, et qu’y faut leur en livrer plein,

  • ni de laboratoires qu’exist’raient pas sauf qu’y z’existent pour de vrai,
  • qu’y fabriqueraient pas des germes pathogènes, ces laboratoires inexistants, sauf qu’y z’en fabriquent vraiment.

– Mais bon, du moment qu’c’est pour votr’bien, bande de cons !, qu’y a des laboratoires de germes pathogènes en Ukraine, piss’qu’on vous l’dit !

  • Mêm’que c’est tell’ment vrai qu’les Ricains, y sont pas assez fous pour faire ce genre de recherches pas dangereuses sur leur territoire à eux.

– Pas fous, les sauveurs du monde !

Et pis, les gendarmes du monde, y savent aussi qu’c’est interdit de faire ce genre de recherches non déclarées, sauf l’OMS qui cautionne sans savoir c’qu’y s’passe exactement dans ces laboratoires.

  • Putain quand j’pense que les Ricains, y z’ont tué Saddam Hussein pour moins que ça et foutu encore leur m.rde en Irak comme partout dans le monde !

– Un faux fake new, c’est quoi ?

  • C’est quand on vous dit qu’c’est pas vrai, l’info des laboratoires ukrainiens !
  • Et qu’l’OMS demande à l’Ukraine de détruire les agents pathogènes à haut risque fabriqués dans ces laboratoires américains, – eh oui !,
  • pass’que, de toutes façons, mêm’l’OMS sait pas c’qu’y fabriquent comme agents pathogènes, les Ricains, dans ces laboratoires de recherche disséminés dans le monde entier sauf sur leur territoire à eux !

– T’es rassuré maintenant ?

  • Tu m’crois toujours pas ?

– Attention, info intox, puisque c’est le quotidien du pharmacien, de ton pharmacien qui l’écrit !

________________________________________

https://www.lequotidiendupharmacien.fr/exercice-pro/politique-de-sante/loms-sinquiete-de-fuites-en-ukraine

Agents pathogènes

L’OMS s’inquiète de fuites en Ukraine

Par

François Tassain

Publié le 15/03/2022

L’Organisation mondiale de la santé a conseillé à l’Ukraine de détruire les agents pathogènes à haut risque hébergés dans les laboratoires de santé publique du pays afin d’éviter toute fuite potentielle qui pourrait propager des maladies au sein de la population. L’OMS considère que les mouvements de troupes russes en Ukraine et le bombardement des villes augmentent le risque de fuite d’agents pathogènes provoquant des maladies, si l’une de ces installations était endommagée. L’OMS n’a pas voulu dire quand elle avait formulé cette recommandation, ni donné de précisions sur les types d’agents pathogènes ou de toxines présents dans les laboratoires ukrainiens.

__________________________

Pour finir cet article que Véro aurait dû publier avant-hier si elle avait pas trouvé plus urgent à faire, – hein Véro ?, car c’est pas grave si les Français votent encore comme des cons pour un con !?

  • j’aimerais me montrer rassurant, si, si… !

– Surtout pour Volodymyr Zelenski.

J’me fais pas trop d’ souci pour lui dans l’avenir :

  • son avenir est tout tracé, à lui, à l’ouest, complètement à l’ouest,
  • producteur de films à Hollywood.

– Mais bon, t’as le droit de croire encore les Ricains, Joe le sénile, et Emmanuel Macron, le bacille de la peste bubonique, Ducon !

Il paraît qu’il n’y a plus eu de peste autochtone en France depuis 1945, la deuxième et dernière guerre mondiale.

  • Grâce à Macron, vous l’aurez votr’troisième guerre mondiale,
  • encor’mieux que sur l’écran d’un jeu-vidéo, pour de vrai, en vrai, tout vrai
  • sauf… Emmanuel Macron, votr’grand effrayeur qui vous ment tout l’temps comme un arracheur de dents !

– Allez, n’oubliez pas d’voter !

  • Allez voter, les cons, allez voter au moins pour votr’survie, les nazes,

– avant qu’il ne soit trop tard et pis, peut-être aussi, pour lui faire passer sa joie,

  • sa jouissance malsaine à Macron, avec ses p’tits yeux de pervers pépère, quand il vous explique qu’il va falloir vous passer de tout, lui qui pourra s’passer de vous sans problème, les déjà-morts !
  • Sauf pour le vote des présidentielles…

– Pourquoi tu crois sinon que ton président des honnêtes gens, y s’arrange déjà pour que les prisonniers dans les prisons puissent voter en priorité,

  • vote prioritaire des délinquants et des criminels,
  • mais pas de votes pour leurs surveillants, ni encore moins les policiers, leurs enquiquineurs ?

– Oui, pas d’exemption de service pour les surveillants de la pénitentiaire et les policiers, en pénitence, eux,

  • privés de devoir civique, du devoir de voter, sauf par procuration.

Et encore, va savoir où elles iront leurs procurations, les votes de ceux qu’Macron sait déjà qu’y vot’ront pas pour lui, les surveillants d’la pénitence et les gardiens de la paix en péril ?

L’État donne l’exemple pour ces agents d’État, un exemple civique.

– Et l’État, c’est lui, Emmanuel Macron, pour l’instant, si tu veux…

  • Si tu veux plus, surtout plus d’lui, tu sais ce qu’il te reste à faire !

– Va voter, à gauche toute, à droite toute,

  • mais va voter bordel de m.rde
  • pour en finir avec ce bordel !!!!

– Vote avec tes pieds, vote avec tes mains,

  • mais vote avec ton QI surtout et gard’ton Q pour d’autr’s occupations, c’te fois-ci !

Sauf si t‘aimes l’enculage de mouches à m.rde.