Sur les traces d’OGMIUS, le dieu celte préfigurant HERCULE, ou de LOGMYON, l’élu politique, dieu de la force et de l’éloquence préfigurant la fin de la Vème République.

Nous sommes arrivés au point “alpha” de l'”omega” des temps.

Non, ce n’est pas un jargon ésotérique caractéristique de la crapulerie mystique maçonnique et de ses jongleries.

C’est le point d’écriture choisi par NOSTRADAMUS pour nous parler de notre temps.

Or Michel de NOSTREDAME avait prédit que, lorsque ses quatrains deviendraient lisibles, c’est à dire compréhensibles, nous serions arrivés au point “oméga”, après avoir beaucoup pataugé dans le point “alpha”.

Un peu comme si le point “alpha”, le début de son écriture prophétique, avait été une illusion d’optique insaisissable qui s’éloignait de nous, chaque fois que nous essayons d’en saisir le sens vertical ou la signification horizontale.

Ainsi va l’horizon, cette ligne de points qui s’éloigne de nous chaque fois que nous tentons de nous en rapprocher !

Ce n’était qu’une question de vision, d’horizon, de longue ou courte “vue”, c’est à dire de capacité à voir au-delà du temps et des temps à venir.

Oui, il est plus simple de comprendre l’événement une fois celui-ci advenu, parvenus au point de voir voir ce que nous ne pensions plus pouvoir savoir.

Aussi je vais commencer par le commencement, “l’alpha”, c’est à dire un événement décrit par NOSTRADAMUS, événement futur qui détermine une époque dans un quatrain prophétique où apparaît OGMIUS, un personnage politique qui m’intéresse, moi, car il nous est contemporain, et donc aisément identifiable, à condition de l’identifier.

Oui, j’affirme qu’OGMIUS nous est contemporain.

Pourquoi ?

Parce que…

Catholics Incarcerated/

Parce que NOSTRADAMUS, le Prophète judéochrétien, le Juif nouvellement converti au Catholicisme, prédit les manifestations… du “Mariage pour Tous” dans ce quatrain étonnant, puisqu’écrit au XVIème siècle, dois-je vous le rappeler, les “incultes”, athées “sans-Qltes”, barbus à Qltes phalliques et maçons pas francs occQltes ni “franc-e-ais” :

_______________________________________________________________________

[ Présage 39, mai

Par le despit (1) nopces, epithalame (2),

Par les trois parts Rouges, Razez partis (3) :

Au jeune noir (4) remis (5) par flamme à l’âme,

Au grand Neptune (6) Ogmius (7) converti.]

Traduction

[donné par Jean-Charles de FONTBRUNE, l’auteur de “NOSTRADAMUS, historien et prophète – Tome II ]

Dans le mépris du mariage et des cérémonies nuptiales, les Rouges se diviseront en trois partis ; les tonsurés (les traditionalistes) étant partis. Un jeune chef musulman ( le colonel Kadhafi ?) sera vomi à cause de son esprit enflammé quand le système basé sur les discours politiques aura été adopté en Angleterre.

[ Clefs de lecture ]

1) Mépris D.A.F.I.

2) Poème composé à l’occasion d’un mariage, à la louange des époux, et qui, anciennement, était souvent mis en musique. D.L.7.V.

3) Cf. Le chapitre concernant les “Rasés” in tome I.

4) Cf. III, 60, in tome I.

5) Remettre, repousser, vomir D.A.F.I.

6) Dieu de la mer, toujours utilisé pour désigner la Grande-Bretagne

7) Ogmius : dieu de l’éloquence et de la poésie chez les Gaulois. Désigne le système démocratique né en France au XVIIIe siècle. Cf. Lamartine, IX, 89 et V, 80 in tome I.]

___________________________________________________________________

Cette interprétation a été publiée “courageusement” fin octobre 1982 par Jean-Charles de FONTBRUNE. Elle contient des élements intéressants mais mal interprétés. C’est d’autant plus facile de critiquer l’auteur que Jean-Charles de FONTBRUNE a écrit son livre en 1982. En 2014, sous une gouvernance de gauche qui a choisi de s’attaquer aux cérémonies nuptiales, tout s’éclaire :

Ainsi Jean-Charles de FONTBRUNE titrait avec une certaine exactitude pour ce quatrain :

“LE SYSTEME COMMUNISTE

CONTRE LE MARIAGE RELIGIEUX

UN JEUNE CHEF MUSULMAN EXECRE

LES DISCOURS POLITIQUES EN GRANDE BRETAGNE”

Grâce à ce quatrain, nous savons clairement qu’OGMIUS apparaîtra en même temps que les “Rouges” s’attaqueront à l’institution nuptiale, les “traditionalistes” ayant quitté le gouvernement.

Nous savons aussi que, parallélement, l’activité politique (discours) d’OGMIUS se développera, alors qu’un jeune “noir” (“noir” comme le drapeau de l’Etat Islamique) enflammera l’âme.

Enfin, NOSTRADAMUS affirme qu’OGMIUS se convertira au “grand Neptune”, ce que Jean-Charles de FONTBRUNE interprète comme étant le nom de la Grande-Bretagne , parce que le dieu de la mer, Neptune, représenterait toujours la Grande-Bretagne, sauf que le contexte est bien français, les “Rouges” en Grande-Bretagne n’existant pas politiquement.

Parce que j’écris en 2014, je peux “corriger” l’interprétation qui fut cependant remarquable de Jean-Charles de FONTBRUNE :

1er vers du quatrain

“Par mépris du “mariage” (de l’institution nuptiale), et du couple parental (louange des époux)

Par le despit (1) nopces, epithalame (2)

2ème vers du quatrain

Les trois partis de gauche (PS, PC et FG), “rasés”, défaits, partis (tous les partis politiques), ce qui annoncerait l’abstention majeure des Français causant la ruine des partis politiques

ou

Les trois partis de gauche (P, PC et FG), l’extrème-droite étant partie (“têtes rasées “)

Par les trois parts Rouges, Razez partis (3)

3ème vers du quatrain

Au jeune chef musulman (ah oui, je devrais l’écrire en arabe, “musulman”, pas en français !)

“remis” (dans le sens de “adouber” “armer”. Au XIIIème siècle, notons “radouber”, “mettre ou remettre en état” qui est resté en FM/(FN) dans le lexique de la “Marine“) c’est à dire “ré-armé”, “remis en état”,

par flamme à l’âme, issue de l’expression “enflammer les âmes“.

A raprocher de la prophétie de St-Jean de Jérusalem qui annonce que “l‘infidèle sera armé comme jamais il ne fut et que sa foi sera brûlante (enflammée) et tranchante” :

[…]


Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille
Celui qui parlera de Serment et de Loi
Ne sera pas entendu
Celui qui prêchera la Foi du Christ
Perdra sa voix dans le désert

Mais partout se répandra les eaux puissantes des religions infidèles
De faux messies rassembleront les hommes aveuglés
Et l’infidèle armé sera comme jamais il ne fut
Il parlera de justice et de droit
et sa foi sera brûlante et tranchante
Il se vengera de la Croisade

Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille
Le bruit de la mort donnée roulera comme l’orage sur la terre
Les barbares seront mêlés aux soldats des dernières légions
Les Infidèles vivront dans le cœur des Villes Saintes
Chacun sera tour à tour barbare, infidèle et sauvage

Il n’y aura plus d’ordre ni de règle
La haine se répandra comme la flamme dans la forêt sèche
Les barbares massacreront les soldats
Les infidèles égorgeront les croyants
La sauvagerie sera de chacun et de tous et les villes périront

[…]

Au jeune noir (4) remis (5) par flamme à l’âme

4ème vers du quatrain

“Au grand Neptune”, ne peut désigner un courant politique britannique en France. Les Rouges sont quasiment bannis du monde anglo-saxon. Il s’agit d’une très nette allusion a la mer, au domaine “maritime”, à la “Marine”. NOSTRADAMUS désigne un courant politique français qui est “grand” au XXIème siècle, au moment de la remise en cause de l’institution “nuptiale”. Ce courant politique est issu de la “marine” marchande ou de guerre. Or le père d’un homme politique très connu, patron-pêcheur, est mort en mer à bord de son chalutier, laissant son fils orphelin devenu un homme politique très connu. Il s’agit de Jean-Marie Le PEN. En 2014, sa fille “Marine” porte un prénom par lequel elle rattache aussi son courant politique au “grand Neptune”, un parti politique qui remporte actuellement élections sur élections.

OGMIUS, l’Hercule celte, dieu de la force et de l’éloquence, selon les Gaulois, se serait “converti” au “grand Neptune”.

Au grand Neptune (6) Ogmius (7) converti

___________________________________________________________________

Alors qui est OGMIUS ?

Vous séchez ?

J’espère bien.

Sinon à quoi servirait-il qu’il y ait des prophètes en ce monde, ce monde d’aujourd’hui ?

NOSTRADAMUS écrit OGMIUS de différentes manières dans deux ou trois autres quatrains, mais l’orthographe du nom diffère peu et les allusions prophétiques nous renvoient toujours au même contexte historique.

Il est évident que ce personnage politique contemporain prendra une importance “militaire” considérable. Rappelons-nous cependant que la guerre n’est pas seulement l’art de prendre les armes pour tuer “bêtement” son adversaire, l’éliminer physiquement, propageant davantage le mal par contamination du “martyr”, maladie mentale de ce siècle mortifère.

NOSTRADAMUS insiste sur l’éloquence politique de DOGMION, de LOGMYON ou d’OGMIUS. C’est un rassembleur d’hommes, à l’image d’OGMIUS, le dieu celte qui enchaîne par sa langue tout un peuple à son écoute.

Michel de NOSTREDAME habitait non loin d’un lieu de culte édifié pour ce dieu gaulois herculéen. En plus d’être doté d’une certaine force physique, l’HERACLES celte savait manier la langue pour galvaniser les peuples qu’il conquérait et civilisait partout où il passait. Encore un méchant colonialiste !

Nous savons aussi que NOSTRADAMUS apprécie les jeux de mots sur les noms propres, nous permettant ainsi de reconnaître un personnage contemporain, après nous être si longtemps perdus en conjectures inutiles et futiles sur des conjonctures indéchiffrables et donc effroyables.

Tant que l’enfant n’est pas né et que l’Avénement ne s’est pas produit, toute intelligence fuit dans la nuit des temps. Peut-être pour nous éviter de vouloir tuer l’enfant à la naissance, comme le roi HERODE qui aurait ainsi supprimé son propre fils,selon l’Empereur AUGUSTE, pour ne pas “voir” la prophétie des Mages se retourner contre lui ? Le massacre des Innocents fut connu par cette plaisanterie d’Auguste citée dans Les Saturnales de MACROBE (II, 4.11) :

“Ayant appris que, parmi les enfants de moins de deux ans que le roi des Juifs HERODE avait ordonné de massacrer, son propre fils avait été tué, AUGUSTE s’écria : « J’aimerais mieux être le pourceau que le fils d’HERODE. »

En réalité, l’Empereur AUGUSTE fut cité à l’occasion de l’exécution des deux fils d’HERODE, Alexandre et Aristobule, par leur père. N’oubliez pas, les incrédules, que le roi HERODE s’appelait “HERODE ANTIPAS” qui peut aussi s’écrire “HERODE ANTIPATER”, HERODE image de l'”antipère”.

Vous ne me croyez pas ? Vérifiez par vous-même. Il ne faut jamais croire ce que l’on vous raconte. Il faut toujours tout vérifier par vous-même. Et vous verrez, si vous voulez “voir” et savoir l’histoire de l’Homme, que ce roi HERODE s’appelait bien de son vrai nom total et fatal : HERODE ANTIPAS ou HERODE ANTIPATER.

Donc l’homme n’invente rien et l’Histoire laisse de singulières traces que les chasseurs de sens poursuivent avant qu’elles ne s’effacent de la mémoire des hommes. C’est comme un jeu de pistes, une sémiologie du sacré où la vie est l’artiste du devenir, un avenir ancré dans le “Verbe”, le “logos”.

Donc qui est “OGMIUS” ?

Je vous invite à me lire sur le deuxième quatrain de NOSTRADAMUS, quatrain qui sera l’objet d’un deuxième article sur OGMIUS ou plutôt “LOGMION ” plus tard, sur ce blog, “Deu vos guard”.

Si cet article paraît bien et ne disparaît pas, comme celui que j’avais écrit sur la Croix du Canigou.

Geste de censure ou problème technique ?

Nous verrons et saurons si l’hébergeur “wordpress” aime ou non NOSTRADAMUS et ses prédictions.

C’est comme un roman policier.

Il faut savoir ménager le suspens, vous laisser réfléchir un peu par vous-mêmes et ne pas immédiatement infléchir vos choix et votre destin, les fatalistes ne comprenant pas que la plus grande réussite d’un prophète est de voir ne pas se réaliser ses pires prophéties.

Transformons-les en facéties, ces tragédies futures.

Nous sommes libres.

Les prophètes nous avertissent.

Ils ne nous divertissent pas, c’est sûr.

Ils souhaitent que les hommes se convertissent au Bien, plutôt que les “MAL-ins” ne tissent la toile d’un monde qu’ils ont vu à l’avance, un monde perdu, celui de la désespérance.

“Pensez par vous-mêmes, avant que d’être pensés par quelqu’un d’autre qui vous puisse manipuler !”

Pense, pense, pense…

Advertisements

3 thoughts on “Sur les traces d’OGMIUS, le dieu celte préfigurant HERCULE, ou de LOGMYON, l’élu politique, dieu de la force et de l’éloquence préfigurant la fin de la Vème République.”

  1. Merci de bien vouloir noter que le livre de Jean-Charles de FONTBRUNE mis en ligne dans l’article ne correspond pas à celui édité fin octobre 1982, référencé dans l’article.
    L’image d’un autre livre de Jean-Charles de FONTBRUNE sert juste d’illustration à l’article.

    Like

  2. Selon Jean-Charles de FONTBRUNE, le “grand Neptune” signifie la “grande” Bretagne.
    Comme je l’ai expliqué dans l’article mis en ligne, les événements décrits (contestation du mariage institutionnel) et les partis visés, “trois partis des Rouges” semblent davantage se rapporter à un contexte bien français.
    Donc il suffit de retenir que la Bretagne peut être grande ou petite, mais que la grandeur de Neptune tient davantage à la force d’un courant politique animé par ‘OGMIUS”, le dieu celte de la force et de l’éloquence.
    Le courant politique conduit par OGMIUS, converti au grand Neptune, serait donc né en Bretagne (Neptune), comme un certain Jean-Marie Le PEN.
    Mais qui est “OGMIUS” ?
    Le personnage “OGMIUS”, lui, n’a pas d’attache autre avec le grand Neptune que sa “conversion”.

    Like

  3. Un drapeau noir ?
    Musulman, on est d’accord, hein pas “djihadiste”, qu’y disent.
    Prière de ne pas confondre.
    Et la prise d’otages, elle est musulmane ou djihadiste ?
    Ah, c’est un acte individuel isolé.
    Encore un “loup” solitaire !
    En 1942, quand un résistant français commettait un acte isolé de résistance contre l’occupant allemand, “zzz’était z’aussi un acte de “zzzsabotazzge”, zjzeeux dirreueh ein acte terreourrisszzte.
    Décidément, l’hypocrisie médiatique atteint des sommets de bêtise !
    Aujourd’hui ce sont ceux qui occupent les pays qui les accueillent qui commettent des actes isolés de “reconnaissance” identitaire contre leurs hôtes.
    “Normal” !

    Merry Christmas, les “Crétins” qui ne croient plus en rien, mais gobent tout ce que leur racontent les médias !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s