Rencontre du IIIème type avec… une medium,une vraie ! Amandine ROY. – “O mort, où est ta victoire ?”

C’était le jour de la Saint-Valentin, un jour pour l’amour, sinon à quoi bon sortir de chez soi.

J’étais invitée à une conférence.

C’était ma première conférence.

Et j’ai rencontré Amandine ROY.

J’ai d’abord croisé le feu de son regard, deux yeux bleus magnifiques ensoleillés par une tignasse blonde, une crinière de lionne.

Tout simplement irradiant, une présence rayonnante et chaleureuse !

Il pleuvait à seaux, à seaux pleins.

Mariage heureux, mariage pluvieux !

Ce n’est pas François HOLLANDE qui pourra dire le contraire.

J’étais là avec Lui, puisque sans Lui, je n’existerais pas.

Amandine était là, elle aussi “bien” accompagnée.

Après la conférence, c’est Amandine qui a répondu à la demande d’amour, le besoin de rompre le silence de la mort, un silence impossible car nous sommes tous vivants, des vivants.

Il y a ceux qui sont là et ceux qui sont partis un peu plus loin, d’accord ou pas d’accord pour ce départ, pour ce voyage vers un autre bord, de l’autre côté du fleuve de la Vie, une Vie qui inonde les deux berges du fleuve.

Je n’avais jamais assisté à ce type de “prestations”.

C’était “impressionnant” car Amandine ne communiquait pas seulement des paroles de réconfort, mais donnait des informations précises, les habitudes de vie, les bonnes blagues qui faisaient toujours rire, les recommandations adressées toujours aux mêmes, car eux n’avaient pas changé de vie, ni leur vie.

Et surtout elle communiquait “l’Amour”, l’amour avec un grand “A”.

Patiente malgré l’impatiente Véronique, apaisante malgré l’inquiétude de Véronique et accueillante malgré le septicisme de Véronique.

La “rousse”, c’est moi en compagnie de quelques “visiteurs”, de joyeux drilles un peu perturbateurs.

Moi, je ne m’aurais pas supportée longtemps.

Le doute est mon moteur et c’est un moteur qui tourne à plein régime.

Vous recherchez une amie, plus qu’une professionnelle ?

Vous cherchez la Vérité plus que les mensonges ?

Vous aimez la Vie plus que la mort ?

Alors faites le voyage.

Elle en vaut le coup.

Elle s’appelle Amandine ROY.

Elle est tout simplement “magnifique”, comme une lionne.

Amandine a écrit aussi deux livres, deux petits livres au grand contenu.

Si vous voulez faire sa connaissance, lisez-la, partagez-la, comme on partage un peu de bonheur avec celles et ceux qu’aime.

[ Mes livres

Marie, Amandine Roy

30 janvier 2015 / Amandine Roy médium / Poster un commentaire

Image couverture du site de l'éditeurCe premier livre a été toute une aventure. Quand il faut mettre les choses à plat, réussir à coucher les mots en s’astreignant malgré les émotions qui se bousculent à rester compréhensible et proportionné, intérieurement c’est mouvementé.

Heureusement, j’ai été soutenue.

Je vous invite à lire la 4ème de couverture de ce premier opus :

« La vie en dehors d’un corps physique est un sujet épidermique qui engendre souvent des attitudes et des propos d’autant plus extrêmes que cela touche à nos fondamentaux les plus intimes.

L’auteure, Amandine Roy, médium de son état, n’a été consciente de sa différence qu’à l’âge de 18 ans alors qu’elle était en fac de sciences et qu’elle assumait un athéisme forcené. Elle a connu les deux côtés de la barrière. Au cours du récit de son expérience, dans cette conversation privée entre une maman et sa fille, à travers les anecdotes plus ou moins émouvantes, drôles ou agaçantes, ce qui transparaît surtout c’est la proximité relationnelle de l’auteure avec l’âme de sa fille pas encore née : « Marie ».

Un amour des plus naturels et des plus compréhensibles. »

Amandine Roy.

365 jours dans la vie d’une médium, Amandine Roy

30 janvier 2015 / Amandine Roy médium / Poster un commentaire

365 jours dans la vie d'une médiumIl est difficile de parler d’un livre que l’on a soi-même écrit, aussi je vous invite à prendre connaissance de la 4ème de couverture de mon second livre :

« Que diriez-vous d’enfiler les escarpins d’une médium pendant une année entière pour savoir réellement ce qui se passe et comment elle vit sa médiumnité ?

C’est exactement ce que vous propose Amandine Roy dans cet ouvrage entre la chronique et le journal intime regroupant les péripéties plus ou moins grandes, graves, émouvantes, ou encore comiques, qui ont jalonné son quotidien tout au long de l’année.

À travers son récit sans fioriture ni sensationnalisme, c’est le parcours humain qui prédomine avec ses moments de grâce et ses indignations.

En mettant l’extraordinaire supposé dans le quotidien, Amandine Roy nous permet de toucher du doigt ce qui est naturel pour elle, et étrange pour beaucoup. »

Vous le trouverez facilement sur internet dans les sites qui vous proposent des livres

Amandine Roy. ]

Extrait de son blog, le blog d’Amandine ROY, le blog d’une scientifique qui aime la science, pas seulement le paranormal :

http://amandineroymedium.com/category/et-les-sciences-dans-tout-ca/

Pour celles et ceux qui ont envie de savoir, “sans se faire avoir”, d’avoir une bonne adresse,  la bonne adresse, comme lorsqu’on recherche une bonne table, celle qui mènerait à la “Table d’émeraude”, la table d’Amandine, quand deux mondes se reflètent et s’interpénètrent, les mondes de la Vie.

Plus la science va évoluer, plus les découvertes vont prouver que les mediums disent “vrai” et décrivent simplement, mais “OBJE(c)T-ivement”, des “mondes” qui sont notre monde, des univers qui ne sont pas des états intérieurs mais la réalité “extérieure” d’une Vie, d’une autre Vie, la nôtre.

Cette réalité deviendra “sensible”, “touchable”, “visible”, “audible”, donc compréhensible pour les êtres animés et animaux que nous sommes quand les hommes pourront la “manifester”, comme ils ont pu “manifester” [rendre OBJE(c)T(if)] le magnétisme, découverte au XIXème siècle et l’émission d’ondes cérébrales commandant à des machines, au profit des grands handicapés moteur, découverte du XXème siècle.

Peut-être le XXIème siècle sera-t-il la découverte d’un autre monde, le monde de la “mort” devenu enfin le monde de la Vie, pour tous les vivants, qu’importe de quel côté ils se baignent dans le fleuve de cette Vie  ?

3 thoughts on “Rencontre du IIIème type avec… une medium,une vraie ! Amandine ROY. – “O mort, où est ta victoire ?””

  1. Merci Amandine pour votre bienveillante générosité la vraie celle que l.on reçoit jusqu’au tréfonds de notre âme
    Je ne manque aucun RV quotidien c est ma bouffée d oxygène..
    Que Dieu vous bénisse et vous protège

    Like

  2. J’ai été escroqué par cette dame de plus de 16 000 euros par ses fausses visions et ses menssonges. Ne la croyez pas c’est une escroc

    Like

    1. Bonjour,
      16000 euros, c’est une somme très importante.
      Je comprends votre colère si tel est le cas même si je suis surprise, je l’avoue, et consternée par votre information.
      Cependant, je ne peux pas faire paraître sur mon blog une accusation aussi grave si elle n’est pas fondée sur une plainte au moins en cours ?
      Et en rappelant la présomption d’innocence.
      Personnellement, je ne fais JAMAIS payer les personnes qui recherchent une assistance.
      Pour moi, ce qui est gratuit, ne peut pas être monétisé.
      Mais c’est parce que j’ai la chance de pouvoir vivre par d’autres moyens, ce qui me donne la liberté de dire quand je ne vois pas ou, au contraire, de transmettre des messages pas toujours agréables à des destinataires mais communiqués par ceux que j’appelle mes “visiteurs”.
      Je n’invoque pas les morts.
      C’est interdit.
      Si des défunts ont des messages à délivrer, ils me contactent, moi ou d’autres médiums plus remarquables et plus professionnels.
      Je ne contacte jamais “à la demande”.
      Il n’y a pas de honte à être trompé.
      Mais si tel est le cas, il vous appartient de faire la lumière, toute la lumière sur ce qui s’est passé, ne serait-ce que pour permettre à Amandine de comprendre votre colère et de vous rembourser, si possible mais surtout de se défendre contre de fausses accusations.
      Une accusation non étayée est de la calomnie.
      Si vous avez dépensé 16000 euros en étant devenu dépendant de ses voyances quand il s’agit de communications avec des défunts et que les familles cherchent à avoir de leurs nouvelles ou à conserver des liens à tout prix, le prix est effectivement très élevé pour combler une absence cruelle et faire un deuil.
      Mais la dépendance à la voyance provoque une forme d’addictologie qui amène les personnes en deuil à dépenser des petites sommes qui deviennent une somme importante en consultations fréquentes et récurrentes.
      Permettez-moi de penser que, peut-être, que ce soit Amandine ou un autre médium, vous auriez dépensé la même somme pour des consultations qu’après coup, vous trouvez peu convaincantes selon vous, simplement pour faire revivre un être aimé, parce que, dans ces moments de deuil, parler de l’être disparu, c’est une thérapie en soi.
      Je ne sais pas comment vous répondre sans vous blesser.
      J’ai connu Amandine. Pour moi, elle a vraiment un don. Mais je sais aussi que tous les médiums ont des périodes de “creux”. Parfois les morts ne répondent plus à la demande de convocation des vivants. Ils font les “morts”.
      Au vu de votre souffrance, la tentation est grande pour le voyant de vous consoler, au moins en parlant du “mort” et en espérant qu’ainsi le mort va “revenir” et se manifester.
      Je ne peux pas juger sans avoir d’autres éléments que votre commentaire trop court et trop lapidaire.
      Si vous n’avez pas déposé plainte, alors vous comprendrez que je ne peux pas publier votre affirmation.
      Pour des lecteurs neutres, il est curieux de se faire escroquer de 16000 euros et de l’accepter, sans agir en justice.
      Je rappellerais que je peux me permettre de refuser de convoquer les morts, malgré les demandes d’amis et de voisins, parce que je ne fais profession d’être voyante. Mais ce n’est pas une condamnation pour les voyants qui aident les personnes en devant vivre de leur voyance.
      Je préfère inviter les “vivants” à être à l’écoute dans leurs coeurs et dans leurs vies de cette Vie qui ne meurt jamais et qui relie à leurs chers disparus. Il faut apprendre à déceler les plus infimes signes de la présence de nos chers disparus, pas tant disparus que ça. Nous sommes tous des “médiums”. Il faut juste développer nos dons.
      Le hic, les morts savent se manifester quand ils le veulent, mais pas toujours quand, nous, on le voudrait.
      Alors écoutez votre coeur et dites-vous que, si vous avez dépensé de l’argent, même cette somme énorme, pour entendre parler d’un-e cher-ère disparu-e, le défunt vous en sera reconnaissant, lui. D’une manière ou d’une autre, vous avez cheminé vers la Lumière et réussi à faire votre deuil.
      Voilà, si mon commentaire vous paraît déplacé, je vous prie, par avance, de bien vouloir m’en excuser. Je ne peux pas condamner sans preuve, qui plus est, une jeune femme qui se bat toute seule pour survivre et qui a, oui, un réel don de voyance.
      En vous souhaitant le meilleur,

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: