Enlèvement au Yémen d’une Française chrétienne, Isabelle PRIME, nom qui rime avec “rançon”, et d’une Yéménite musulmane qui s’est sacrifiée pour la suivre dans cette épreuve.

Pas d’affolement, la demande de rançon arrive.

Chaque fois que la France exige la libération d’Isabelle PRIME, Il demande, Lui, que notre pays, Son pays, exige aussi la libération de l’accompagnatrice musulmane qui a fait le libre choix de rester avec notre compatriote chrétienne.

Nous devons prouver que nous sommes solidaires de celles et ceux qui protègent nos compatriotes et coreligionnaires, au péril de leurs vies, dans le monde entier, sur des terres fragiles saccagées par la misère et les guerres civiles, des guerres encouragées par des prédateurs financiers étrangers, étrangers aux pays, étrangers aux hommes.

Elle porte un nom, cette Yéménite, elle ne porte pas qu’un foulard.

Chaque fois que vous prononcez le nom d’Isabelle PRIME, souvenez-vous d’y joindre immédiatement celui de son accompagnatrice yéménite, celle qui s’est jointe à Isabelle pour la soutenir, au risque de mourir elle aussi.

Et pourtant, aujourd’hui, qui connaît le nom de la jeune Yéménite musulmane, elle aussi en danger ?

C’est un rite d’amour, de s’unir à l’autre, de tout partager, jusqu’à son destin, quand l’amour est plus fort que la haine dans un pays renversé par la haine.

C’est un exemple à suivre, comme il faut suivre cette jeune femme yéménite et ne pas la laisser tomber.

Jusqu’à l’adoption de coeur d’un peuple français qui devra manifester sa reconnaissance aux Musulmans du monde entier qui meurent pour sauver d’autres Français, d’autres Chrétiens, si vous êtes chrétiens.

Jusqu’à l’adoption de coeur d’un peuple français qui devra manifester sa reconnaissance à cette jeune femme yéménite musulmane et voilée.

Les Chrétiens doivent protéger les Musulmans, comme ils doivent protéger toute vie, comme ils se doivent de protéger la Vie.

Qui peut demander de sauver une vie, sans sauver d’autres vies ?

Matthieu 10:39
Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.

Matthieu 16:25
Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera.

Luc 9:24
Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera.

Luc 17:33
Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera. ]

_________________________________________________________________________________________________________________________

Qui est la plus chrétienne des deux, celle qui se fait enlever contre son gré ou celle qui se sacrifie volontairement pour aider son amie ou une simple relation de travail  ?

Ainsi aime-t-Il celle qui donne sa vie pour sauver celle de son amie, une étrangère.

Pour Lui, elle est chrétienne et c’est un exemple à suivre pour tous les Chrétiens du monde.

Advertisements

3 thoughts on “Enlèvement au Yémen d’une Française chrétienne, Isabelle PRIME, nom qui rime avec “rançon”, et d’une Yéménite musulmane qui s’est sacrifiée pour la suivre dans cette épreuve.”

  1. http://www.france24.com/fr/20150226-reportage-video-famille-traductrice-enlevee-sanaa-recherches-isabelle-prime-yemen/

    Dernière modification : 26/02/2015

    [ Deux jours après l’enlèvement de la ressortissante française Isabelle Prime et de son interprète yéménite Chérine Makkaoui, la famille de la traductrice est à pied d’œuvre, aux côtés des autorités françaises, pour retrouver leur trace. Reportage.

    Toujours aucune nouvelle d’Isabelle Prime, une française de 30 ans, ni de son interprète yéménite Chérine Makkaoui, enlevées mardi 24 février à Sanaa. Alors que les autorités françaises se mobilisent pour tenter de retrouver les deux femmes, de son côté, la famille de la traductrice ne ménage pas sa peine pour retrouver leur trace.

    >> À lire sur France 24 : “De la difficulté de protéger les Français dans les pays à risque”

    À chaque coup de fil, le père de la traductrice espère avoir enfin des nouvelles de sa fille ou de ses ravisseurs. Mais toujours rien. “Elles ont été arrêtées à un checkpoint dans leur taxi sur la route 45, raconte-t-il. Les ravisseurs ont laissé à ma fille la possibilité de partir et de n’emmener que la Française. Mais elle n’a pas voulu laisser Isabelle toute seule et elle a insisté pour rester. Et elle est partie avec.”

    En attendant d’en savoir plus, la famille de Chérine a contacté plusieurs chefs tribaux pour leur demander de faciliter la libération des deux femmes. Elle s’est aussi rapprochée des miliciens Houthis, qui contrôlent actuellement une grande partie du pays. Reportage. ]

    Première publication : 26/02/2015

    Like

  2. N’oubliez pas :

    La jeune interprète yéménite s’appelle Chérine MAKKAOUI, un peu comme “Caroline chérie”, un feuilleton livresque qui avait remporté un grand succès littéraire dans les pays occidentaux.

    N’oubliez pas
    Chérine MAKKAOUI qui a choisi de rester pour partager le destin d’Isabelle PRIME, jusqu’au dénouement, pour dénouer le nœud du malheur, déjouer les tours et détours de la peur et de cette terreur qui peut prendre tellement de formes sous les masques multiformes d’une torture morale, la privation de liberté, la privation de dignité, la privation du droit d’être aimé(e) quand on est seul(e), si seul(e) avec ses géoliers.

    Sauf qu’il y a Chérine MAKKAOUI !

    Ne les laissons pas toutes seules.
    Ne les laissons plus toutes seules.

    Ne la laissons pas, elle aussi.

    Ne l’oublions pas !

    Like

  3. Pas d’affolement, oui, Seigneur !
    Isabelle PRIME et son accompagnatrice Chérine MAKKAOUI sont libres.

    Mais les médias n’en ont guère parlé.
    Il est vrai que le bonheur fait moins vendre que le malheur.

    http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/19/2070213-la-francaise-enlevee-au-yemen-aurait-ete-liberee.html

    La Française et son accompagnatrice, combien de fois faudra-t-il l’écrire ?

    Oui, pensons à Chérine MAKKAOUI et à sa famille car le Yémen aujourd’hui est pris dans une tourmente sociale qui doit nous rappeler que nous devons rester solidaires de ceux qui ont su être solidaires de Chrétiens étrangers, bravant le danger et risquant leur vie pour eux !

    Merci, Chérine, nous ne devons pas t’oublier.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s