“François d’Arabie”, ainsi surnommé par les Princes Saoudiens, ou bien “François d’Arabe” nommé et prédit par NOSTRADAMUS, aux siècles anciens. Qui est “François d’Arabe” ? Ledit “François HOLLANDE” pour le Prophète NOSTRADAMUS ?

Pour l’instant, “François d’Arabie”, c’est juste un surnom pour un prénom, un surnom donné par ses amis arabes saoudiens à François HOLLANDE.

Sauf qu’on retrouve ce surnom “François d’Arabe” dans les Prophéties de NOSTRADAMUS.

Avouez que la similitude est troublante.

Que nous dit Michel NOSTRADAMUS du renom de “François d’Arabe” dans l’Histoire de France ?

Il nous dit son reniement :

– celui de la langue française et des valeurs françaises chrétiennes.

Et son remaniement d’une culture qu’il veut voir disparaître.

Rappelez-vous :

http://blogs.mediapart.fr/blog/veronique-hurtado/221114/quand-nostradamus-michel-de-nostredame-parle-de-francois-hollande-de-sa-dame-euh-de-son-ex-de

Pour ceux qui ne connaissaient pas cet article déjà publié sur MEDIAPART le 22 novembre 2014, je le mettrais en ligne  sur le blog Dèu Vos Guard.

A la suite de cet article.

Car, de fait, selon le Seigneur, nous sommes déjà envahis et quelque peu trahis.

D’ailleurs, vous, lecteurs railleurs, je vous invite à faire la connaissance de “François d’Arabie” ou “François d’Arabe” :

Centurie III

Quatrain XXVII

Prince libinique puissant en Occident.
François d’Arabe viendra tant enflammer.
Sçavans aux lettres fera condescendent
La langue Arabe en François translater.

Certains auteurs ont traduit ce quatrain en s’appuyant sur les futures guerres mahométanes, donc en recherchant une correspondance géographique avec un pays extérieur à la France.

Moi, j’ose prétendre que “libinique” se rapporte à l’adjectif “libidineux”, adonné aux plaisirs de la chair.

Pourquoi ?

Parce que cet adjectif a déjà été employé par NOSTRADAMUS pour montrer, en France, un homme politique qui sera connu de tous, à cause d’une affaire d’adultère.

C’était d’ailleurs l’objet de mon article sur MEDIAPART,  publié le 22 novembre 2014, voir lien supra.

Si nos “gouverneurs”, Rois et Présidents, se sont toujours illustrés par leur goût prononcé pour la gaudriole, à l’identique du “coq” qui leur sert d’emblème, aimant avoir cour et basses cours avec leurs poulettes,  rares sont ceux qui sont devenus la risée des Français de leur vivant et pendant leur règne ou présidence.

A chacun son rôle !

La haine d’une femme marquera à jamais  la mémoire de l’Histoire de France.

Comme quoi, ce sont toujours les femmes qui font et défont les destins des hommes qui les aiment ou ne les aiment plus.

Choix de Roi ou croix des hommes, la femme reste plus qu’une proie.

C’est le droit d’un homme à être ou ne pas être dans un “paraître” qui peut le faire disparaître ou renaître.

__________________________________________________________________________________________________________________

Etudions le premier vers de ce quatrain.

[ Prince libinique puissant en Occident ]

Florent ARNAUD, auteur du livre “Le Grand Livre de l’Histoire des Hommes” publié in Great Britain by Amazon-Marston Gate, traduit ainsi l’adjectif “libinique” en page 363 de son ouvrage :

– Lybinique

 Libidineux (ou libidinal) : Qui manifeste une attirance quasi-obsessionnelle pour les plaisirs sexuels. Du latin libidinosus, de libido “désir”.

Profitez-en, tant qu’on peut encore citer les racines latines et grecques des mots français.

Les savants appellent cette connaissance, l’étymologie.

Bientôt ce sera interdit !

Forbidden, verboten, nein, bref “haram” en arabe-français, dans le texte.

Faut comprendre aussi ceux qui viennent en France pour fuir la misère de leurs pays !

Si, en plus, on les dépayse, c’est cruel.

Autant importer aussi leurs guerres, comme ça, ils seront vraiment chez eux, chez nous en France.

Vous retrouverez l’emploi du terme “libide” dans le verset ci-dessous :

“Cogneu sera d’adultère l’offence”

adultère de François HOLLANDE dans une époque de lucre et de luxe,

extrait du quatrain ci-dessous :

Centurie VIII,

Quatrain 14

[ Le grand crédit, d’or d’argent l’abondance,

      Aveuglera par libide l’honneur :

      Cogneu sera d’adultère l’offence,

Qui parviendra à son grand déshonneur.

Au fait, en parlant de “déshonneur”, vous avez vu ?

Ou peut-être su ?

David CAMERON se prépare à voter une loi réprimant le… délit d’opinion.

Interdiction de dire ce que l’on vous demande de ne pas penser.

En fait, on vous demande de ne plus penser du tout.

Pour l’honneur de la police nationale, pour l’honneur de l’arme, pour l’honneur de notre pays, mais surtout pour le bonheur de nos élus politiques sans éthique.

Et pour le malheur de la France.

On pense pour vous !

Même si on ne roule pas pour vous, surtout pas.

Tandis que d’autres se la coulent douce sur votre dos.

Bientôt ce sera “notre fête” à tous :

– têtes mises à prix dans une guerre contre la “pensée”, la pensée dite et écrite.

Pouce !

Je continue.

Donc nous avons un “prince lybinique” en occident.

Bien vouloir noter, chers lecteurs, que la France a un rôle important à jouer en Occident.

Surtout dans les guerres qui se préparent, comme nous l’allons démontrer, avant de nous faire tous démonter.

Nous sommes en effet la seule puissance européenne dite nationale, à ce point engagée dans des guerres étrangères à notre pays, des guerres internationales, des OPEX ou “Opérations Extérieures” au territoire français.

Il n’y en a pas dix, il n’y en a qu’une, de puissance, la nôtre :

– la France, c’est à dire “nous”, nous les contribuables, nous les “cons-tribuables”.

Parce que, pour être en guerre, il faut désigner son ennemi !

Or la France n’a que des amis.

Je ne sais toujours pas qui nous combattons :

– les Musulmans ?

Surtout pas !

Même quand eux nous combattent.

Nous combattons des “terroristes”.

Même que, selon Bernard CAZENEUVE, le bien-nommé, ils seraient plutôt “identitaires”, donc clairement identifiés sur le territoire français.

Dans ce cas, pourquoi aller faire la guerre à l’extérieur de la France ?

Puisque notre ennemi est “intérieur”.

Notre ennemi, selon le ministre de l’intérieur, c’est “l’ennemi intérieur”, celui qui est en France et qui veut rester en France, un ennemi bien français.

Pas la peine d’aller se battre en Afrique centrale ou au Moyen-Orient, Monsieur le Ministre !

Tuons les Français et libérons la France de son ennemi intérieur, c’est à dire son for intérieur, sa mémoire et son histoire.

Voyons ce que nous apprend NOSTRADAMUS de ce “prince lybinique”, où effectivement la racine “liby” suggère sémantiquement une influence “arabe”, pour tout dire “lybienne” ?

NOSTRADAMUS aime la polysémie, moins la polygamie, coutume d’une religion qu’il juge barbare et que nos hommes politiques de gauche ou du centre nous présentent comme la panacée universelle, la religion de la paix.

Or, qu’est-ce que la paix ?

“Requiescat in pace”.

Il n’y a de vraie paix que dans les cimetières.

C’est sans doute pour cette raison qu’ils nous “serinent” tous :

– “Islam, religion de la paix.”

Dans la pratique, j’ai comme un doute.

Tant que les femmes seront exclues des salles de prière dans les mosquées,  comme elles sont exclues des espaces publics et rendues invisibles par des linceuls noirs ou bleu marine, je conserverais un doute légitime.

Et vu le nombre de cadavres qui s’entassent en masse, à cause des massacres commis actuellement dans le monde au nom de cette religion, je garderais mon doute.

Aujourd’hui, l’Islam est la religion de celui ou de celle qui hait l’autre qui ne lui est pas semblable.

Ce qui me chagrine.

Pas vous ?

Tolérer l’intolérable, est-ce agréable, est-ce justifiable ?

Une critique véritable des religions effroyables passe par ce type d’interrogations incroyables, ne vous en déplaise !

Car croire en Dieu ne signifie pas croire tout ce qu’on vous raconte.

Poursuivons, à défaut de pouvoir poursuivre ceux qui nous poursuivront incessamment sou peu.

____________________________________________________________________________________________________________________

Deuxième vers du quatrain :

[François d’Arabe viendra tout enflammer]

Alors là, je vous le donne en mille ?

Qui est-ce ?

Je sais, vous avez triché, puisque je vous ai déjà donné la réponse.

Et si je me trompais ?

Et si je vous trompais ?

Facile !

http://tempsreel.nouvelobs.com/edito/20150504.OBS8379/hollande-l-ami-normal-des-parrains-du-djihadisme.html

Hollande, l’ami normal des parrains du djihadisme

Par Pascal Riché

Voir tous ses articles

Publié le 04-05-2015 à 14h04Mis à jour à 16h25

A+A

Le président français est ce lundi soir à Ryad pour parler des enjeux du Moyen Orient, du Rafale… Mais pas des horreurs du régime saoudien.

François Hollande, lors de sa visite en Arabie Saoudite en janvier 2015 à l’occasion de la mort du roi Abdullah (YOAN VALAT / POOL / AFP)

François Hollande, lors de sa visite en Arabie Saoudite en janvier 2015 à l'occasion de la mort du roi Abdullah (YOAN VALAT / POOL / AFP)

La monarchie saoudienne, qui est ce qu’il y a de plus proche du régime rêvé par les islamistes radicaux de tout poil, accueille ce lundi soir 4 mai son ami François Hollande, président normal.

Ce dernier sera reçu avec plus que les honneurs. Il aura notamment le privilège insigne de participer à une réunion avec les chefs d’Etat du Conseil de coopération du Golfe, dont le souverain saoudien est le leader : une première pour un dirigeant occidental. Il faut dire que les Saoudiens apprécient énormément la politique moyen-orientale de Hollande, déjà surnommé “François d’Arabie”, qui s’est montré très ferme face à Damas ou à Téhéran. Il a clairement choisi son camp, celui des monarchies sunnites du Golfe, à la différence de Barack Obama qui suit une diplomatie plus brouillonne.

[…] ]

Pourtant le “Nouvel OBS” n’est pas un journal traditionnel de droite.

Ce n’est pas la “Pravda”, pour reprendre le qualificatif dépréciatif de Christiane TAUBIRA, sur le Figaro.

La Pravda étant l’organe de presse officiel du gouvernement russe au pouvoir, j’ai trouvé que les intellectuels qui étaient avec notre ministre de la justice manquaient quelque peu d’esprit de répartie.

Si le Figaro est la Pravda, alors François HOLLANDE s’appelle Nicolas SARKOZY.

Pour les ignorants, je rappelle que Michel de NOSTREDAME, dit NOSTRADAMUS, ci-présent et non gisant dans son tombeau, est né le 14 décembre 1503 à Saint-Rémy-de-Provence et mort le 2 juillet 1566 à Salon-de-Provence. Car c’est ce prophète catholique du XVIème siècle, de famille juive nouvellement convertie qui nous conte, au XXIème siècle, la fortune et les infortunes de “François d’arabe”.

Il n’y a plus guère de doutes à avoir sur le fauteur de troubles et “fouteur de m…e” du XXIème siècle, allumant la guerre partout, pour être sûr d’être réélu, comme le petit Père fouettard du Peuple français, un certain Maréchal Philippe PETAIN.

Rien ne vaut une bonne guerre ou une sale “occupation” du territoire français, pour convaincre les Français que c’est bien de se laisser vaincre, c’est à dire envahir sans opposer aucune résistance.

A vaincre sans péril on triomphe sans gloire.

Où est le mal d’aimer trop la vie ?

L’esprit du 11 janvier 2015 !

Tous unis pour être unis, même dans le déshonneur.

 Disparition des frontières et  invasions étrangères obligeront les citoyens français à former un gouvernement d’union nationale contre des guerres voulues par les élites, pour supporter ceux que la France ne peut plus porter, n’ayant plus rien à apporter aux Français.

– Français, soyez unis !

Même avec ceux qui vous détestent.

Quant aux Français qui protestent, une lettre de cachet devrait suffire à cacher l’innommable ennemi que personne ne veut désigner.

Voilà pourquoi les Français doivent se résigner à disparaître.

[François d’arabe viendra tout enflammer]

Veuillez noter qu’il est écrit “François d’arabe” et non pas “Nicolas d’arabe”.

Tant pis pour la Lybie, l’alibi de la gauche qui fait pire aujourd’hui que la droite.

Par contre, “François d’arabe” ou “François d’Arabie”, comme l’appellent affectueusement ses soutiens saoudiens, met le feu partout dans le monde.

Pas en France, dites-vous ?

Pas encore.

Le but :

– servir ses intérêts particuliers qui ne sont pas l’intérêt général de la France, ni au niveau national, encore moins au niveau international.

– Et faire régner la guerre pour rester chef de guerre à tout prix, au prix du sang versé par son peuple, donc chef d’Etat.

En effet, c’est un réflexe pavlovien chez les chiens de Chrétiens.

Dès que la France est en guerre, ils s’unissent tous derrière leur chef d’Etat, aussi minable soit-il, comme le Maréchal PETAIN, et aussi misérables soient-ils, comme eux, devenus gens de rien.

– Ainsi soit-il, “amen” !

On refuse de vendre les “Mistral” à la Russie qui n’égorge et ne décapite personne, pas plus qu’elle n’a recruté de bourreaux pour ses exécutions publiques, mais on s’empresse de vendre des “Rafale” à l’Arabie Saoudite, intolérante, vitupérante et belligérante.

– Osez apporter une croix en Arabie Saoudite ou une kippa !

Moi je vous l’écris, sans autre formalité :

– Mes agneaux, vous terminerez en tourne-broche. Sur une croix de bois, qu’ils vous accrochent, les Saoudiens !

Le prochain est votre proche, ce n’est pas celui qui vous est très lointain.

Et si vous confondez les loups avec votre berger, vous terminerez comme la petite chèvre de monsieur Seguin.

Je vous redonne la référence littéraire ?

– “La chèvre de monsieur Seguin – Lettres de mon moulin” d’Alphonse DAUDET.

L’auteur s’est inspiré de nouvelles provençales.

A l’identique du provençal, NOSTRADAMUS.

Quand une femme battue refuse de voir la réalité en face, elle meurt sous les coups de son mari.

On dit que, vivante, elle était sous son emprise.

Nous voilà bien marris pour elle, non revenante !

La France aime bien être battue, faut croire.

Elle ne croit plus en Dieu, mais elle veut toujours croire que les prétendants au trône sont des “Princes charmants”.

Un prince saoudien n’est pas un prince charmant.

Ce n’est pas un conte de fées, c’est un film d’horreurs.

Attaquons-nous au troisième vers, très actuel dans ce qu’il nous décrit d’un gouvernement de gauche, dont la prétention intellectuelle n’a d’égal qu’un rare vide sidéral car sidérant :

[Sçavant aux lettres fera condescendant]

Les Rois de France savaient reconnaître et récompenser le talent littéraire, quitte à subir quelques vexations blasphématoires et offenses littéraires.

– Que nenni au XXIème siècle !

La traîtrise détient la maîtrise des oeuvres et la sottise retient l’analyse des soutiens médiatiques d’un pouvoir politique en berne.

Emmanuel TODD, Michel ONFRAY, Michel HOUELLEBECQ, tous trois intellectuels de gauche autrefois adulés, sont aujourd’hui acculés à devoir se défendre d’avoir osé pourfendre l’idiotie congénitale de gouvernants socialistes devenus fachistes, sans même le savoir, comme M. JOURDAIN faisait de la prose, sans le savoir, “Bourgeois Gentilhomme” d’un MOLIERE autrefois supporté et soutenu par un Roi de France au pouvoir absolu, Louis XIV.

[ MONSIEUR JOURDAIN: Je vous en prie. Au reste, il faut que je vous fasse une confidence. Je suis amoureux d’une personne de grande qualité, et je souhaiterais que vous m’aidassiez à lui écrire quelque chose dans un petit billet que je veux laisser tomber à ses pieds.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE: Fort bien.

MONSIEUR JOURDAIN: Cela sera galant, oui.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE: Sans doute. Sont-ce des vers que vous lui voulez écrire?

MONSIEUR JOURDAIN: Non, non, point de vers.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE: Vous ne voulez que de la prose?

MONSIEUR JOURDAIN: Non, je ne veux ni prose ni vers.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE: Il faut bien que ce soit l’un, ou l’autre.

MONSIEUR JOURDAIN: Pourquoi ?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE: Par la raison, Monsieur, qu’il n’y a pour s’exprimer que la prose, ou les vers.

MONSIEUR JOURDAIN: Il n’y a que la prose ou les vers?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE: Non, Monsieur : tout ce qui n’est point prose est vers ; et tout ce qui n’est point vers est prose.

MONSIEUR JOURDAIN: Et comme l’on parle qu’est-ce que c’est donc que cela?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE: De la prose.

MONSIEUR JOURDAIN: Quoi ? quand je dis: “Nicole, apportez-moi mes pantoufles, et me donnez mon bonnet de nuit” , c’est de la prose ?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE: Oui, Monsieur.

MONSIEUR JOURDAIN: Par ma foi! il y a plus de quarante ans que je dis de la prose sans que j’en susse rien, et je vous suis le plus obligé du monde de m’avoir appris cela. Je voudrais donc lui mettre dans un billet: Belle Marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour; mais je voudrais que cela fût mis d’une manière galante, que cela fût tourné gentiment. […] ]

“Le Bourgeois Gentilhomme” de MOLIERE.

Ah, que la rose est belle !

Plût à Dieu qu’elle ne fût point aussi sotte.

MAITRE DE PHILOSOPHIE : Non, Monsieur : tout ce qui n’est point liberté est fachisme ; et tout ce qui n’est point fachisme est liberté.

MONSIEUR CAZENEUVE  : Et comme l’on interdit qu’est-ce que c’est donc que cela ?

MAITRE DE PHILOSOPHIE : Du fachisme.

MONSIEUR CAZENEUVE : Par ma foi ! il y a plus de trois ans que j’interdis de pouvoir s’exprimer librement sans que j’en susse rien, et je vous suis le plus obligé du monde de m’avoir appris cela. […] ]

Un “poing-t”, c’est tout, selon que c’est du fachisme ou de la liberté.

Et l’autre, le “Bourgeois pas gentil homme”, de penser :

– “Je vais te lui faire fermer, son blog et sa gueule, à celle-là !”

Le prénom “Emmanuel ” signifie  “Dieu avec nous”.

Et le prénom  “Michel” ?

Il faut vraiment que je vous présente ou re-présente le patron de la France, ce patron céleste des ordres guerriers, l’Archange Mickaël ou Michel, chef de l’Armée des Anges, luttant contre Lucifer, ses séductions et ses perversions.

Michel est un beau prénom bien français qui nous interpelle :

– “Quis ut deus ?”

OK,  vous me  rappelez, taquins, qu’il y a deux prénoms coquins dans l’équipe gouvernementale du PS, Michel SAPIN et Emmanuel MACRON.

Il faut bien des contre-exemples pour faire comprendre les bons exemples au peuple français.

Il faut bien des anges de lumière pour se battre avec les anges déchus.

Sinon, pourquoi on serait déçus, nous ?

Pour choisir, il faut être libres.

Etre libres, c’est choisir.

Choisir entre le bien et le mal, entre le mal ou le bien, “ou exclusif” du “MAL” exclu, du petit “MAL-in” exclu.

[MAÎTRE DE PHILOSOPHIE: Voulez-vous apprendre la morale?

MONSIEUR JOURDAIN: La morale?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE: Oui.

MONSIEUR JOURDAIN: Qu’est-ce qu’elle dit cette morale?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE: Elle traite de la félicité, enseigne aux hommes à modérer leurs passions, et…

MONSIEUR JOURDAIN: Non, laissons cela. Je suis bilieux comme tous les diables; et il n’y a morale qui tienne, je me veux mettre en colère tout mon soûl, quand il m’en prend envie. […] ]

“Le Bourgeois Gentilhomme”, de Jean-Baptiste POQUELIN dit “MOLIERE”.

Terminons ce quatrain “logiquement” par le quatrième vers, ce terme “logique” qui plaît tant au Bourgeois Gentilhomme :

[ La langue arabe en François translater. ]

Je vous traduis ou vous savez lire ?

Car, me semble-t-il, l’ancien français reste lisible et compréhensible pour ceux qui, bien sûr, savent encore parler et écrire le français, au moins moderne.

Sinon je pourrais vous traduire le dernier vers en arabe, si vous le voulez  et le valez bien.

Indiquez-moi les coordonnées de votre compte offshore et je vous ferais virer l’argent par l’Arabie Saoudite, sous 24H00.

Le dernier “vers”, vous savez, celui que l’on prend, avant de mourir sur la route, bêtement.

La route qui mène Daech, en arabe dans le texte, vers la France et  sa  déroute.

Le “hic”, c’est de ne surtout pas pouvoir dire “Islam..”, comme “Etat Islam…ique”.

La  dèche, en français  et pour les Français,  c’est  “Daech”, en  arabe.

On mourra moins d’avoir été chrétiens que d’avoir été des crétins.

Vu la petite taille des esclaves, ce sont des fillettes traitées moins bien que des chiennes par  leurs gardiennes, adeptes de la  religion de  la paix.

Ces fillettes auraient été des œuvres d’art, tous les  médias se seraient émus de leurs destructions.

Ces enfants ne sont plus que de la chair à canons, à garçons.

Exemple-type de cette cécité des Français, la réforme des collèges ayant pour objectif d’effacer l’identité française et pour unir, jamais punir, construire sur le vide  :

– Comment introduire l’arabe en seconde langue, dès la cinquième, dans la plupart des collèges de seconde zone, c’est à dire en zone occupée dite prioritaire?

En supprimant les filières d’excellence pour promouvoir les langues “indigènes” majoritaires, comme l’arabe.

Ainsi, on valorise l’environnement social, en permettant à des élèves en difficulté d’apprendre leur propre langue, l’arabe,  et d’avoir de bonnes notes avec leurs potes :

– revalorisation narcissique et clientélisme politique.

Tout comme si  on proposait aux “Français de souche” d’apprendre le français en langue étrangère, pour avoir de bonnes notes en classe

C’est de la discrimination positive, non ?

Effet mécanique et pratique, à moindre coût :

– Tous les élèves d’origine maghrébine sont forcément intégrés en France.

Puisque  c’est la France qui s’intègre et apprend l’arabe .

C’est plus facile, car les Français, eux, sont un peuple docile.

– Moi, Président des Français, je m’en mets plein les fouilles et vous prends pour des andouilles de France !

Et puis, calculez avec moi :

– à force de tuer tous ceux qui ne sont pas musulmans, il est logique de penser que les Musulmans seront majoritaires dans l’avenir.

Sauf s’ils continuent de se tuer entre eux. Mais je ne serais plus là pour le voir.

Donc, parler arabe, c’est parier sur l’avenir, une opération politique “gagnant/gagnant”, plutôt que de se faire huer et chahuter par ceux qui ne veulent pas s’intégrer.

Intégrer, à la mode politique du moment, c’est désintégrer la matière fondamentale pour obtenir une solution finale, la fusion totale.

Vous connaissez l’histoire de “Pince-my” et “Pince-moi”. Je vais vous la raconter :

“Pince-my”, “Pince-moi” montent dans un bateau, celui de la réforme du collège.

“Pince-my” qui parle anglais, allemand ou espagnol, tombe à l’eau.

Qui reste-t-il ?

Pince- moi.

Ouille… !

C’est un cauchemar.

Message adressé aux Chinois qui nous envahissent et s’enorgueillissent d’être intégrés, car intègres :

– Arrêtez d’apprendre bien à l’école ! Ne vous formez plus. Déformez-vous !

Etant donné votre nombre “croissant”, si vous refusiez de vous intégrer, nous serions obligés… (Attention, c’est dur ! Lecture interdite aux moins de seize ans) de nous intégrer et d’apprendre le chinois, le “mandarin”,  avec vous, chez nous.

Vous pourriez faire un effort, à votre corps défendant, ne pas parler français, ou difficilement, malgré un temps de présence d’au moins quatre ans en France.

Faire semblant de  ne  pas apprendre le français,  pour nous permettre d’apprendre le chinois.

Sinon on va devoir tous parler arabe.

Et moi, je ne veux pas partir faire le Jihad au Moyen-Orient ni en Afrique Centrale ni en Europe. Déjà tuer une mouche, je culpabilise. Alors tuer un mouton ou pire, un enfant, quelle horreur !

Je sais :

– C’est un métier d’avenir, bien payé et de courte durée.

L’Etat Islamique a trouvé la solution pour ses futurs retraités.

Il les tue tous.

Il est intraitable avec ses retraitables.

Est-ce le prix à a payer pour les contreparties des sommes versées à la France, l’achat des “Rafale”, le rachat du Club de Football, le “PSG” “Petrol, Sand & Gulf”, le rachat de nos châteaux, de nos entreprises, de nos femmes et de nos filles, le rachat de nos valeurs artistiques et de nos fabriques industrielles, le rachat de nos malheurs ?

Je m’interroge.

Dans tous les cas, tout est déjà prévu. Des signes visibles sont distribués aux adhérents du “PSG” “Petro, Sand and Gulf” permettant de les distinguer de la masse des crétins incultes, ceux qui ne parlent pas arabe ou qui ne sont pas musulmans.

Toutes les femmes françaises qui ne portent pas le fichu sont fichues. Même plus besoin de ficher la population civile ! Il suffit de porter un signe ostentatoire religieux débile soutenu par des laïcards “bobo” et hilares de gauche, pour permettre aux bourreaux d’éliminer les têtes nues et les filles non endeuillées, vêtues  des couleurs de la vie, pas de ce noir désespoir sépulcral.

Les Françaises libres seront immédiatement repérables, détestables et lestables au plomb dans une cuve à pétrole ou les fers aux pieds, comme esclaves sexuelles dans un bordel aux fins fonds d’Etats Islamiques qui pratiquent la “traite des blanches” et leur mort, tandis que François HOLLANDE commémore la fin de la traite des noires.

C’est plus facile de louanger  des esclaves morts que de libérer des  esclaves vivantes.

A celui qui s’arroge tous les droits et déroge à toutes ses lois, les lois françaises, qu’il abroge la loi islamique et rétablisse la République judéo-chrétienne.

Ou périsse  la France.

C 05 – Q96

Sur le milieu du grand monde, la rose
Pour nouveaux faicts sang public espandu
A dire vray on aura bouche close,
Lors au besoing viendra tard l’attendu.

Dans le milieu des bourgeois,les socialistes
 À cause de nouveaux accords  ( avec des parties musulmans comme l’UOIF pour avoir leurs voix et gagné les élections) 
le sang public sera répandu ( future guerre de religion)

A dire la vétité on aura bouche close,
Alors dans le besoin ( les socialistes seront incapables de gérer cette guerre), arrivera tard l’attendu ( le nouveau leader)

La traduction n’est pas de mon fait, pas plus que la future guerre de religion.

Pour la traduction rédigée le 11 février 2012, bien vouloir cliquer sur ce lien :

http://www.troisiemeguerremondiale.net/article-nostradamus-propheties-guerre-de-religion-96848925.html

De cette interprétation, j’aime beaucoup :

– dans le milieu des “bourgeois”, les socialistes…

Déjà écrit en 2012 !

Bourgeois, comme le ” Bourgeois Gentilhomme”.

“Sur le milieu du grand monde, la rose”

J’aime moins la violence de cette description :

– le sang public sera répandu.

Mais la traduction est incontestablement exacte, toute aussi exacte que sont les compromissions cupides avec des bouchers, bourreaux de Chrétiens, de la part de “cochons de bourges” qui ne savent que s’engraisser sur le dos du peuple français, parce qu’ils ont “la patte graissée”.

Cependant je conteste quelque peu l’interprétation donnée par l’éditeur du blog :

[ A dire la vérité, on aura bouche close ]

Puisque “le moment est venu”, étant dans l’époque, “on aura bouche close” est à voir dans le contexte d’un terrorisme d’Etat (Big Brother) contre un ennemi de l’intérieur.

Pour ces petits bourgeois “épiciers-boutiquiers”, comme les appellent NAPOLEON, il s’agit d’éliminer tout opposant contredisant leurs théories imbéciles et contrevenant à leurs lois d’édiles aux compétences limitées et au pouvoir délimité par des “banksters” plus occupés à faire taire les “flics” et les juges qu’à faire de la politique au sens noble du terme.

Sous la “rose” :

[ Pour nouveaux faicts sang public espandu

A dire vray on aura bouche close ]

Car l’ouvrir, c’est mourir, sous la “rose”.

[ Alors dans le besoin arrivera tard l’attendu.]

Prédit NOSTRADAMUS.

Et, à mon humble avis, il ne sera pas de la “rose”, l’attendu.

En vers ou en prose.

Pour le savoir, il faudra revenir vers ce blog “Dèu vos guard”.

Ou faire comme moi, trouver les quatrains du temps présent.

Au fait, en parlant de “l’attendu “, vous l’avez trouvé le quatrain sur le septième président de la Cinquième République ?

Pour vous mettre en bouche, je vous écris le quatrain que Florent ARNAUD associe au quatrain sur François d’Arabie, p. 362 de son ouvrage déjà cité dans cet article :

[ Celui du sang reperse le visage

De la victime proche sacrifice

Tenant en léo, augure par présage

Mais estre à mort pour la fiancée.]

Traduction pour Léo :*

– Du grec léonis : Lion. La constellation du lion, signe du zodiaque (23 juillet – 22 août).

Vous connaissez beaucoup d’hommes d’Etat au pouvoir, signe du Lion, avec une fiancée ?

Moi, je n’en connais et n’en ai connu qu’un seul.

Il se reconnaîtra.

Un autre commentateur des “Prophéties de Nostradamus, texte intégral et authentique des Centuries, commenté jusqu’en 2099”, dans la collection Archi-Poche, interprète ce dernier quatrain ainsi :

– Assassinat d’un chef d’Etat, celui du président Louis BARTHOU en 1934 (veille de la Première Guerre mondiale) ou du président J. F. KENNEDY en 1963.

Un homme prévenu en vaut deux.

Même s’il n’en vaut pas toujours un seul.

Alors disons au moins un et demi.

Saint-Matthieu : Chap. 26, verset 51-54

Et voilà qu’un de ceux qui étaient avec Jésus, mettant la main à son glaive, le tira et, frappant le serviteur du grand prêtre, lui emporta l’oreille.
Alors Jésus lui dit : « Remets ton glaive à sa place ; car toux ceux qui prennent le glaive périront par le glaive.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s