Le chemin du Pape François mène à Rome. Mais mène-t-il à l’Homme ?

[ – Je sais, François, combien tu doutes, dit le Seigneur.

Tu n’es pas avec moi, sinon tu saurais que Je suis avec toi. Tu es avec les hommes. Mais, à force d’être avec les hommes, tu oublies l’Homme.

François, Je sais combien est lourde ta croix !

Je sais que ta vie est menacée, ta vie et celle des tiens.

S’il ne s’agissait que de ta vie, tu n’hésiterais pas à Me suivre.

Mais il s’agit aussi de la vie des tiens.

Aussi tu devrais Me comprendre :

– Moi aussi, je crains pour la vie des miens, ces brebis que Je t’ai confiées.

Et toi, mon berger, tu les livres aux loups, pire, tu ouvres la porte de leur bergerie, à ces loups qui détestent Mes brebis et veulent les égorger.

– Tu le sais, François, tu entends les bruits de la guerre. Mais tu livres Mes brebis à leurs prédateurs.

Nous appartenons tous à une famille comme à un arbre. Couper les racines chrétiennes de l’arbre, c’est Me faire mourir,  Me tuer.

– Comment peux-tu me faire “cela” (sic), Me livrer à ceux qui veulent Ma mort ?

Toi aussi, Je le sais, François et à ce signe Tu sauras que c’est le Seigneur qui te parle, Je sais que tu as aussi ta famille, une famille que tu veux protéger.

Comme Moi, je protège Ma famille.

Crains Ma colère, François.

Car, si Je pends comme un cadavre sur ton “faux” bâton de berger, ne regardant plus Mes brebis livrées à elles-mêmes, Moi qui les ai couvertes jusqu’à la fin d’un regard d’amour et ai donné Ma vie d’homme pour elles, Je suis Vivant, dit le Seigneur.

– Choisis, François, choisis ta famille.

Et si ta famille est plus importante pour toi que Ma famille, alors démissionne de ton “poste” de Pape.

Je ne recherche pas des fonctionnaires, des agents commissionnés par des hommes. J’appelle des hommes représentant l’Homme sur terre, pas des représentants des hommes.

Encore moins des représentants des autorités de ce monde.

– Tu le sais, Mon Royaume n’est pas de ce monde.

Tu es trop attaché à ce monde, François.

Quitte-le ou quitte ton “poste”, si, pour toi, occuper ce “poste”,  c’est une représentation “diplomatique” d’une religion au service du “politique” qui n’est pas le chemin de la Vie et de la Vérité, Mon chemin.

– Je suis la Vie, François !

Comment peux-tu t’allier à ceux  qui ont pour projet un projet de mort contre la Vie ?

– Choisis, François !

Car Moi j’ai choisi la Vie pour Mes brebis.

Pas la mort.

Je ne suis pas l’ami de ceux qui veulent tuer Mes brebis.]

____________________________________________________________________________________________________

– Convertis-toi, François, sauve ta Vie, ton âme.

Il est encore temps.

Toi, François, qui place ta vie et celle de ta famille au-dessus de la Vie, la Vie éternelle, celle de Mes brebis.

_____________________________________________________________________________________________________

Parole du Seigneur en ce jour du  Christ-Roi

Jour appelé jour de la Fête-Dieu qui est le jour du CHRIST-Roi.

C’est à dire un jour pour toi et pour Moi.

Un jour de foi et de joie !

Advertisements

1 thought on “Le chemin du Pape François mène à Rome. Mais mène-t-il à l’Homme ?”

  1. Is God with America ?
    No, God is with Russia.

    But Françis, the Pope, who are you and with who are you ?

    Are you with God ?
    Not sure, not sure at all !
    For you, God is dead.
    And His name was Jesus CHRIST.

    For me, God is alive and active.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s