De la lutte des “Hussards” noirs de la IIIème République pour la laïcité à la chute des “Froussard” “roses” de la Vème République contre la laïcité.

Bernard CAZENEUVE, le Ministre du Culte musulman, et Manuel VALLS, le Premier Ministre du “Parti des Soumis”, le PS, cautionnent les superstitions religieuses, au nom de l’autorité, la leur.

Pour faire leur “beurre”, le “beurre” de leurs élus politiques qui leur tondent la laine sur le dos, aux moutons, jusqu’à les rendre tout nus  !

Cette autorité laïque est supérieure à celle d’ALLAH, au nom d’ALLAH.

Hier, j’ai halluciné grave !

J’ai beau être folle, je suis tombée sur “plus fous” que moi :

– les “faux-gouvernants” musulmans de la nouvelle France, sans culture ni écriture.

Mais où sont passés les Frères de Lumière, ceux qui combattent les chimères religieuses et les ombres victimaires, silencieuses et tueuses, dans la caverne de Platon ?

Dans la “vallée des ombres”, la nuit fait tomber sa pénombre sur la raison.

Où sont ces philosophes qui, tel le Grand Effrayeur de France, Michel ONFRAY, font résonner cette voix de la raison contre ceux qui déraisonnent ?

Où sont-ils, ces “Philosophes”, amis de l’Homme, qui chassent les leurres irrationnelles sous le soleil de Socrate, l’homme publique, ou de Diogène, l’homme cynique ?

Ces “Philosophes” qui ont moins peur de mourir que de voir mourir la civilisation de l’Homme.

J’ai donc appris, oui, appris, si c’est de la culture, que manger “hallal” en République française, c’est être laïque.

Bah, mon cochon !

Les menus de substitution deviennent obligatoires.

Donc le cochon est interdit de cité dans la République française.

Au nom de quoi ?

“Au nom d’une religion qui dit son nom” et l’impose dans un espace public laïque, un espace national.

Oui,ça me dérange.

Et pas qu’un peu !

Multiplier les choix culinaires, oui.

Céder à l’oppression religieuse, non.

Je m’explique, avant que d’être traduite en justice pour défense du cochon dans nos assiettes françaises :

____________________________________________________________________________________________________________________

(En fait, ce n’est pas vraiment moi qui vais expliquer, mais le créateur de cette religion, le Prophète MAHOMET qui, lui aussi, désespère des ânes de ce siècle !)

[ Bande d’ânes !

Si j’étais né au moment de la maladie de la “vache folle”, je vous aurais interdit de consommer de la viande bovine, comme vos gouvernants actuels.

Bandes d’imbéciles !

Si j’étais né au moment de la grippe aviaire, je vous aurais interdit de consommer de la viande de volatiles ou d’oiseaux, comme vos gouvernants actuels.

Bandes de débiles !

Si j’étais né au moment d’intoxications alimentaires à cause de pollutions maritimes ou fluviales, je vous aurais interdit de consommer de la chair de poissons.

Et aussi des huîtres, des moules…

Mais que mangeriez-vous, aujourd’hui, bande d’ânes, incultes au nom du culte, si, au lieu d’évoluer et de vous adapter à votre environnement, vous aviez accumulé les interdits et cumulé les prohibitions alimentaires ?

Vous vous mangeriez entre vous, bande d’ânes ! ]

Le Prophète MAHOMET place la connaissance au-dessus de toute religion.

[ L’Islam doit être la religion de l’Homme, un homme qui progresse, pas un homme qui régresse.]

MAHOMET ne cesse d’affirmer, haut et fort, que la religion, sans la connaissance et les sciences, n’est que superstition.

Il faut vous l’écrire, comment ?

En arabe, in the text ?

Même les Jihadistes, pour leur propagande, se servent de la langue française, ce véhicule d’une pensée révolutionnaire en action.

[Mais vous, qui vous dîtes “musulmans” contre vos frères de lumière musulmans, vous êtes en mode “régression”.

Vous regardez toujours vers le passé.

Comme si vous étiez figés, incapables d’avancer, “commotionnés” plus qu’émotionnés.

L’émotion peut éteindre la raison.

La commotion tue le cerveau.

Vous vous empaquetez comme des sapins de Noël dans des vêtements d’un autre siècle et vous vous plaignez d’être stigmatisés.

Parce que vous vous ridiculisez !

Si vous critiquez le sapin de Noël et l’adoration des païens pour cette fête de fin d’année non chrétienne, vous participez de leur idolâtrie, en “croyant” qu’un tissu, une mode vestimentaire, peut faire de vous un bon musulman.

Quant à ces hommes politiques qui vous manipulent et n’ont aucun respect pour vous, acceptant même ce que jamais, moi, le Prophète, je n’accepterais !, n’avez-vous pas compris ?

Ils se moquent de vous.

Et ils ont bien raison.

Ils pensent que vous êtes trop bêtes pour évoluer, statufiés sur vos interdits stériles, bêtifiés par des prêches imbéciles.

Tant mieux, se disent-ils, ces élus politiques.

Leur bêtise, à ces Musulmans “traditionnalistes”, sert nos desseins politiques :

– “ils voteront pour nous !”

Du moment qu’on les laisse à leurs “interdits” puérils et débiles.

Attack on Islam is attack against freedom !

And freedom is women’s liberation movement, not  the contrary., the imprisonment of wives in the home or in her wardrobes.    

A mon époque, de l’époque où je répandais l’Islam comme la Lumière sur le monde, j’avais interdit de manger de la viande de porc car beaucoup mouraient.

Ils ignoraient qu’il fallait cuire longtemps cette viande pour tuer le ténia, ce ver solitaire qui tue le consommateur de viande de porc, quand le porc est ladre.

Mais vous êtes au XXIème siècle.

Vous êtes capables de manger de la viande de boeuf, un autre hôte intermédiaire du ver solitaire, malgré la maladie de la “vache folle”, de manger du poisson contaminé par les pollutions maritimes et vous refusez de manger du porc, parce qu’au VIIème siècle, j’en avais interdit la consommation.

Alors, soyez logiques avec votre propre bêtise d’ânes :

– refusez tout progrès scientifique, les antibiotiques pour vos enfants et vous-mêmes.

Laissez-vous mourir !

Plutôt que de vous nourrir de ce que je vous interdirais de manger si je devais revenir sur cette terre de misère humaine et animale.

Car j’interdirais davantage toute viande animale “contaminée” par la pollution ambiante, les manipulations pharmaceutiques et toxicologiques que de ne pas manger seulement de la viande de porc. Quelle viande est “saine” aujourd’hui ? Posez-vous plutôt cette question d’ordre sanitaire.

Si j’étais là, parmi vous, comme je le suis aujourd’hui, je vous dirais :

– profitez de la diversité alimentaire, tant que vous pouvez encore manger à votre faim.

Et arrêtez de vouloir vous interdire de vivre, au nom de la religion, ma religion, l’Islam, dont vous n’avez pas compris le sens.

Son sens, c’est le sens de l’existence.

Ce n’est pas la pénitence.

Le plus grand des Ramadan est le temps passé avec les autres, le temps passé à donner de son temps aux autres, pas du temps passé à se retenir de sortir, en attendant avec impatience la “bouffe” (sic) du soir, pour se faire vomir d’avoir trop mangé.

Pendant ce temps, même la nuit, des hommes, des femmes et des enfants ont faim.

Partagez avec ceux qui ont faim, c’est le sens du Ramadan.

Eux, même le soir, passées 22H00, ils n’ont que l’espoir pour se remplir le ventre…

L’espoir que, peut-être, vous passerez leur porter à manger.

Et que vous sortirez de chez vous !

Tandis que vous vous empiffrez pour tenir jusqu’à l’autre soir, sans sortir de chez vous.

Je suis fatigué de votre siècle.

Et pourtant, ce n’est que le début de votre siècle.

Alors, pourquoi ai-je cette impression que c’est la fin de ma religion, l’Islam ? ]

_____________________________________________________________________________________________________________________

A lire uniquement si vous voulez suivre le CHRIST :

Et pourquoi ai-je aussi l’impression que c’est la fin d’une autre religion, le Christianisme ?

De part et d’autres, la vaine bêtise l’emporte sur la raison humaine.

Un exemple de cette bêtise “religieuse” moderne ?

Me promenant en ville, quartier de Saint-Martin, je cherchais un endroit où méditer.

Prier, est-ce le bon terme pour moi ?

Rechercher l’Hôte intérieur dans le silence du recueillement et d’une certaine solitude.

L’église était fermée, comme d’habitude.

Il n’est plus possible aujourd’hui de pouvoir pénétrer dans une église, en-dehors des offices religieux, ou alors si rarement.

Et pourtant, combien de conversions se sont produites au hasard de ces visites “intimes”, quand on pousse la porte de la “Maison du Seigneur”, comme on ouvrirait la porte intérieure de son coeur ?

Porte fermée de Sa maison, je cherche donc une autre entrée, peut-être une porte dérobée pour aller prier Celui que plus personne n’adore en France, même chez Lui.

Dans la cour paroissiale, une pancarte indique la direction d’une “Chapelle de l’Adoration”.

Je m’y rends, ragaillardie.

Enfin, je vais pouvoir me “pauser” un peu.

Et tout déposer à Ses pieds.

Je pousse la porte de la petite chapelle.

Une dame prie au centre, au coeur de la chapelle.

Elle prie.

Mais Tu n’es pas là.

Pas même une croix pour rappeler Ta présence.

Je suis abasourdie.

Ah si, devant moi, au coeur du choeur de la chapelle, un rond lumineux, comme un astre solaire, l’adoration primitive des premiers hommes de l’humanité :

– l’astre solaire, présentée sous forme d’hostie et proposée à l’adoration catholique comme le pain vivant.

Qu’ils disent.

La présentation de ce rond contenant “l’hostie”, “l’hôte sacré” rappelle étrangement un autre symbole, celui de l’astre solaire égyptien, chapeautant certaines divinités égyptiennes.

Ra

Défication du soleil visible, Rê est l’un des dieux principaux de l’Egypte. C’est lui qui, sur la barque solaire, traverse le ciel durant le journée avant de franchir l’occident. Au crépuscule, il descend sous Terre et fait le trajet inverse avant de ressortir à l’orient, le lendemain.

D’ancienne légendes racontent que Rê régnait sur les hommes, mais qu’ils se révoltèrent contre lui. Contraint de se défendre, il leur envoya une arme redoutable, son oeil (Hathor).Rê n’étant pas la seule divinité solaire, les différents clergés l’ont progressivement assimilé à d’autres dieux. Au matin, il est Khepri, le scarabée émergeant du sol après sa nymphose. Le midi, il devient Horakhty, c’est-à-dire Horus solarisé. Au couchant, il se transforme en Atoum, le démiurge vieillissant. Le pouvoir juste et brûlant de Rê dominera les tois millénaires de l’Egypte Ancienne.

En fait, c’est du conditionnement de masses pour faire disparaître toute trace du CHRIST, jusque dans “Sa Maison”, la “Maison du Seigneur”, plus de croix, plus de CHRIST !

Oui, tout pain consacré est vivant.

Parce que Tu es au coeur du pain.

Plus question de jeter un morceau de pain aux pigeons.

Mais, Seigneur, n’es-Tu pas au coeur du Vivant ?

Qui ou quoi, le Chrétien, doit-il adorer, Toi qui sanctifies le pain ou le pain qui est sanctifié par Toi ?

Oui, qui ou quoi le Juif chrétien, le Chrétien juif doit-il adorer, l’or du temple sanctifié par le Temple, le Temple sanctifié par Dieu, ou Dieu lui-même ?

Immédiatement, COLUCHE se présente, un rien goguenard.

– Eh, t’imagine, encore heureux que ce soit pas un ballon d’vin rouge !

[ Le touriste :

– Qu’est-c’qu’vous faites ?

L’adorateur de ballon rond, en contemplation  :

– Moi, j’suis en adoration.

Le touriste :

– C’est quoi, du Bordeaux ?

L’adorateur du ballon rouge :

– Ah non, le Bordeaux va être partagé avec nos frères musulmans. Alain JUPPE prépare une cuvée spéciale, sans alcool. Nous, on adore le Saint-Emilion !

Le touriste :

– C’est pas du Bordeaux, le Saint-Emilion ?

L’adorateur du ballon “d’Bourge” :

– Non, nous, on adore le Saint-Emilion “Grand cru“.

Pour le boire, il faut le croire.

Ouaip, faut l’voir pour l’croire surtout !

Le pire n’est pas de voir des “Eléphants roses” parce qu’on est “bourrés” !

Le pire, c’est d’avoir voté pour eux, à jeun.

Plus un CHRIST dans les églises, plus une croix.

Mais des ballons ronds, du pain et du vin.

Ah non, pas d’vin !

C’est pas divin.

Ah ben, c’est déjà le Ramadan, même chez les Catholiques.

Moi, j’vous l’dis :

– C’est pas catholique, c’teuh culte/”occulte”. ]

Signé COLUCHE.

_______________________________________________________________________________________________________________________

Je suis ressortie de cette Chapelle de l’Adoration du “pain”, en me rappelant un ouvrage sur les Sectes en France.

Il décrivait entre autres la Secte des Adorateurs d'”Oignon”, l’Oignon avec ses couches successives de “peaux/pelures” représentant la Vie éternelle et le cycle des réincarnations.

Sauf que le temps n’existe pas !

Se réincarner, c’est être prisonnier du temps, de nos illusions, sous la bonne garde, non pas de Notre Dame de Bonne Garde, mais de notre sympathique “garde-chiourme”, Lucifer, appelé le “Porteur de Lumière” par ses adorateurs de pelures d’Oignon.

Te vexe pas et m’en veux pas, cher ange si “MALicieux” !

I know :

–  “ Well, you “do the job”, your business, that is “high way to Hell” !

Louer nos églises catholiques à nos frères musulmans ?

Quand elles sont vides et désertées par les adorateurs de l’Oignon…

– “Pourquoi pas ?”, me direz-vous.

Bah, non !

D’abord parce que le Prophète MAHOMET, il n’aime pas cette idée.

Pour lui, l’idolâtrie est une souillure spirituelle.

Ensuite parce que le Seigneur n’accepte pas que ses “sacrificateurs” soient des prêtres ayant fait couler le sang humain et/ou animal.

Tant qu’un Chrétien sera tué par un Musulman fanatique dans le monde, le Seigneur refuse l’entrée des “sacrificateurs” non chrétiens dans sa “Maison de Dieu”.

Tant qu’un animal sera tué par un “sacrificateur” musulman, le Seigneur refuse l’entrée de son Temple à ceux dont les mains sont couvertes de sang impur.

Il semble que la prêtrise catholique, en pleine traîtrise de la foi chrétienne, ait simplement oublié un léger détail, très léger détail :

– le Christianisme met fin à tous les sacrifices humains et animaux dans le monde entier par le seul “sacrifice du CHRIST”.

C’est la un “sauveteur”, pas un “exécuteur”.

Ce n’est pas donc pas pour laisser entrer dans son Eglise les “sacrificateurs” d’êtres humains et d’animaux.

Ainsi parle le Seigneur :

– Que ceux qui versent le sang impur ne rentrent pas dans mon Eglise !

Ainsi parle le Prophète MAHOMET :

– Que les lieux de culte musulman ne soient pas souillés par les adorateurs d’idoles !

Et même les adorateurs d’idoles égyptiennes, avis public adressé aux momies “fraternelles”.

Si certains fidèles musulmans sont bêtifiés par la rigidité d’un culte “traditionnaliste”, d’aucuns, non musulmans et non-chrétiens, sont momifiés par le culte de leurs idoles égyptiennes.

C’est la misère, pour les Frères de Lumière en bandelettes, gants blancs et socquettes !

N O N  ! 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s