“Dis-leur que, moi, je ne m’appelle pas Jésus ! Mon nom est Lucifer.”

Non, c’est sûr, tu n’es pas Jésus.

Déjà, c’est pas le pied, les pieds, un peu, euh, différents des humains.

OK, tu m’expliques que ce ne sont pas des pieds fourchus, mais des “ergots”, des pieds d’oiseaux humanoïdes, d’archange.

– Il n’y a pas que les petits hommes verts qui peuplent l’espace sidéral, plaisantes-tu, il y a toi, l’Oiseau Vert.”

Ainsi tiens-tu la terre, entre tes serres !

Pourquoi es-tu là ?

D’abord tu as demandé à entrer.

– Toc, toc…

C’était au petit matin, à la fraîche, à l’aube.

Tu as toqué à la fenêtre ouverte et réveillé l’homme qui dormait.

Lequel, encore dans la brume de ses rêves, est allé dans la cuisine, voir quel abruti de voisin frappait à la fenêtre, au lieu de toquer à la porte, avec tant de fureur.

Personne !

Il n’a vu personne.

Pourtant, les volets étaient ouverts et il n’était pas possible “humainement” de quitter le petit jardinet sans être vu, surtout que les coups ne se sont arrêtés que lorsque l’heureux propriétaire de la villa s’est approché de la fenêtre.

Pour constater que, oui, personne ne frappait aux carreaux, dans la transparence de la vitre, même si les coups résonnaient encore à son oreille.

Lorsque mon “cher et tendre” a raconté ce qui venait de lui arriver, mon fils et moi-même avons eu immédiatement la même réaction :

– “J’espère que tu ne l’as pas invité à rentrer ?!”

– “Mais qui aurais-je pu inviter à rentrer, puisqu’il n’y avait personne.”

Là, un ange est passé.

Un bel archange qui fut autrefois le préféré du Seigneur, dit la Bible, enfin la Torah.

Le Christ, lui, ne dit rien sur Lucifer.

– “Dis-leur que je ne m’appelle pas Jésus ! Et que, moi, je vais régler le problème définitivement, en commençant par l’Irak.”

D’abord, “on” consulte.

– “Allo, là-haut, c’est quoi ce binz ? J’suis devenue zinzin ! Au secours, “il” est rentré chez moi. J’en veux pas ! Et en plus, il veut que j’écrive pour lui.”

Silence.

L’Archange déchu est toujours là.

Il m’explique, à nouveau, [car il est très pédagogue : il aime enseigner, lui !], que ses pieds sont à l’image de “l’homme-oiseau”, ainsi que ses ailes d’anges qu’il peut déployer comme il veut, des ailes magnifiques.

L’homme n’a pas seulement évolué à partir du singe.

L’homme, un autre homme existe, humanoïde supérieur, [car Lucifer est convaincu de la supériorité des anges sur l’espèce humaine], un esprit capable de s’incarner et de se “dissiper” comme un rêve né du vol des oiseaux.

Reptilien, saurien, car, me rappelle-t-il, les oiseaux sont d’anciens dinosaures, des “sauriens”.

Je n’en demandais pas tant !

Leçon de choses sur la vie des anges, de ceux que les hommes appellent les “anges”, donc des “sauriens” évolués.

La seule consigne que j’ai est :

– “Surtout ne lui demande rien.”

– “Si tu fais un pacte avec moi, tu auras la vie sauve !” affirme l’ange.

Comme le dit si bien mon fils, de toute façon, on doit tous mourir un jour.

Lucifer n’insiste pas.

Il me redemande d’écrire qu’il va détruire cette humanité qui ne lui pose que des problèmes, ne s’aime pas elle-même et n’aime personne, même pas lui.

Pire, cette humanité détruit celles qu’il aime, les sorcières, “ses” maîtresses, ses prêtresses !

Nous y voilà.

– “C’est une blague ?”

Non, il est sérieux et, à vrai dire, je sens qu’il vaut mieux éviter de faire de l’humour.

Il est comme ce gouvernement de gauche, il déteste l’humour.

Plaire ou déplaire, s’il importe peu lorsque nous avons affaire à de simples mortels, il importe plus face aux “immortels”.

Lui, l’immortel,  se prend très au sérieux.

“On” ne plaisante pas avec Lucifer.

– “Quel est le “c..n” qu’a tué des sorcières au XXIème siècle ?”

Je m’interroge.

Je reçois en réponse l’image de l’orgueil humain, du paon.

Enfin, pour moi, c’est l’image de l’orgueil humain.

Un peu son image, quoi.

Gagné, pour Lucifer, c’est aussi l’image de son culte.

Et là, tout à coup, je comprends :

– “Les Yézidis !”

[Pardonnez-moi, je ne suis pas Albert Einstein, physicien célèbre, ni Claude Lévi-Strauss, anthropologue célèbre. Je ne connais pas tout de l’univers, ni encore moins des espèces humaines le peuplant et parfois le dépeuplant !]

Lucifer me montre le magnifique “oiseau”, le paon.

Sa colère est perceptible.

“On” assassine son peuple.

– “Qu’ont-ils compris de mon culte, ces hommes incultes ? Savent-ils seulement à qui il s’attaquent ?”

Et Lucifer ajoute, déterminé à tuer :

– “Dis-leur que, moi, je ne m’appelle pas Jésus. Mon nom est Lucifer. J’effacerais l’Irak de la carte du monde. Je détruirais cette religion qui déteste les femmes et tue mes prêtresses.”

Le bel oiseau est à l’image de ces dessins d’Enki BILAL, ces représentations du dieu Horus.

Il ne part pas.

Il me parle de la manière dont il va effacer l’Irak de la carte du monde.

Les Irakiens, ces “chiens”, lui ont déclaré la guerre !

Une guerre d’humains contre un Archange, une espèce supérieure à l’espèce humaine.

Autant dire des cafards grouillants et pullullants à l’assaut de son “monde”, de ses pyramides.

http://forumcinemalitterature.blogspot.fr/2010_03_01_archive.html

Dans l’enceinte du Forum, Jean-Claude Mézières découvrait cette sculpture moderne signée DOAT. Allant vérifier la signature, il s’exclama : “On dirait du Bilal”, faisant allusion au Horus de la Trilogie Nikopol.

Non, les pieds ne sont pas fourchus.

Ce sont des “serres”.

Et dans ses serres, Lucifer affirme qu’il tient notre monde.

 Le dragon a roulé la terre dans l espace

 Le dragon a roulé la terre dans la zone d’espace, un concept d’espace-temps propre au dragon.

– “Je réveillerais la Chine et je vous exterminerais !”

La tempête s’apaise.

Je reçois l’image de femmes, ces “sorcières”, herboristes, guérisseuses, accoucheuses de vies…

Ses “femmes”, à lui, dont les rapports avec la nature sont si naturels, au contraire de notre monde devenu si artificiel qu’il ne respecte plus la vie.

Le Christianisme a intégré le paganisme, parfois en “récupérant” des cultes animistes et/ou druidiques.

Lucifer m’affirme ne pas être en guerre avec le CHRIST.

L’Archange est en guerre avec ceux qui haïssent les femmes et les font disparaître de la planète.

L’élément féminin, c’est son élément.

C’est son complément vital !

– “Pourquoi ne t’adresses-tu pas à ceux qui prétendent se réunir en ton nom, les maçons anglo-saxons, eux qui ont renié le CHRIST ?”

– “Parce qu’ils ne savent même pas qui ils adorent, ces bandes d’abrutis. Ils se prétendent “a thé” (jeu de mots pour la cérémonie du thé anglais, la seule cérémonie que ces “à thé” comprennent).

Ils reproduisent des rituels, en prétendant qu’ils ne sont que symboliques, croyant plus en leur politique qu’en un dieu.

Comme si l’on pouvait rentrer dans un océan, sans s’y mouiller !

Ou rentrer dans une fournaise, sans s’y brûler.

Ils sont dans le néant magique de l’illusion du “moi”.

Tenus par Satan, entretenus par lui dans une bêtise qui les asservit.

Non, ils ne me connaissent pas, ces bâtisseurs de sociétés sans dieux, où les hommes se prennent pour des dieux, alors qu’ils ne sont même pas des anges !”

“Dis-leur, toi, l’amie du CHRIST, dont les siens sont persécutés comme ceux de mon peuple, dis-leur que leur temps est compté !

J’ai reçu l’autorisation du Seigneur, votre Dieu, de vous éraser de la surface de la terre.

Si je le veux, je peux détruire toute vie humaine.”

– “Et comment vas-tu faire ? L’Irak est immense !”

– “Ce sera mécanique.”

– “Mécanique ?”

– “Tu le sauras et le verras bien assez tôt.

Ainsi tu comprendras qu’un “saurien” n’est pas un humain et qu’un ange peut être un ange exterminateur !”

Ainsi a parlé Lucifer, le “dieu-paon”, le dieu des Yézidis, ce peuple persécuté et tué par les Islamistes.

Enfants yézidis enterrés vivants par les Islamistes !

– “Je ferais disparaître de la terre cette religion qui hait  les femmes, mes prêtresses, et tue le fruit de la terre,  ma terre.”

Ainsi a parlé Lucifer hier et avant-hier, deux jours “d’enfer”  à négocier la parution de cet article.

Ce qui est écrit est écrit.

Priez pour ceux qui ne sont pas encore morts !

Pour ne pas mourir aussi.

Advertisements

7 thoughts on ““Dis-leur que, moi, je ne m’appelle pas Jésus ! Mon nom est Lucifer.””

  1. Pourquoi Lucifer n’est-il pas en guerre contre Jésus ?

    Parce que Jésus a toujours affirmé que Son Royaume n’était pas de ce monde.
    Il a refusé de devenir le Roi de ce monde, un monde qui appartient à Satan.

    Relisez le “passage” initiatique sur les tentations de Jésus dans le désert.
    Il est écrit noir sur blanc qui possède les royaumes de ce monde.
    Le seul qui pouvait offrir à Jésus, s’il acceptait de l’adorer, les royaumes de la Terre est l’Archonte de ce monde.

    Voilà pourquoi la Terre, votre planète, ne sera jamais le Paradis et ressemble à un enfer, le royaume de Satan.

    Vous pouvez décider d’y revenir éternellement, la roue des temps, ou de vous en libérer.
    Il n’y a pas dix mille chemins pour y arriver :
    – “Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie !” a dit Jésus.

    Sinon, bienvenue en enfer !

    Like

  2. Lucifer m’a montré l’évolution du Christianisme, surtout du Catholicisme.

    Le Catholicisme aurait copié la religion impériale romaine, laquelle intégrait dans son polythéisme tous les dieux vivants, même et surtout ceux des autres religions.
    A condition de reconnaître que l’Empereur était lui aussi une divinité.
    Le culte impérial permettait l’union spirituelle autour de l’Empereur, représentant politique d’un pouvoir sinon uniquement temporel et donc menacé.

    Le Catholicisme a confondu ainsi l’ancienne religion impériale romaine avec la pratique “païenne” d’un culte latin polythéiste, fondant le Christianisme naissant dans une religion “œcuménique” absorbant les Vierges noires, les Vestales et les divinités des chemins, des routes et des fleuves, dans son bestiaire (sic) “magique”.

    Comme l’avait prédit Jésus, les païens sont devenus des Chrétiens.
    Sauf que leur Christianisme est frappé par ce paganisme endémique, quasiment “génétique”.

    Lucifer n’a donc rien contre une religion dont le Royaume n’est pas de ce monde et contre une religion qui a su préserver “habilement” les coutumes “païennes” de nos provinces françaises.
    Sa plus belle victoire fut les fêtes païennes celtiques re-célébrées au sein de l’Eglise Catholique, fête du Soleil et de la Lumière, fêtes des solstices d’été et d’hiver.

    Non, pour lui, le Royaume du CHRIST n’est effectivement pas de ce monde.
    C’est son royaume à lui, à Lucifer, le “Porteur de Lumière”.

    Like

  3. Par contre, “l’Islam-isme”, pour Lucifer est “exogène”.

    Il n’appartient pas à son royaume luciférien.
    Cette “religion de la guerre” contre ce qui lui est différent, religion qui se prétend religion de la paix, la paix de la mort !, pour mieux tromper les “bêtes” hommes, ne peut pas inclure le paganisme, ni l’animisme.

    Cette religion fut révélée par un autre ange, l’ange Gabriel, à un jeune homme inculte et analphabète qui a été manipulé.
    Lucifer considère qu’il s’agit d’une tentative de reconquête de son royaume par cet “adversaire” planétaire.
    C’est une guerre qui dépasse les “hommes”.

    C’est aussi une déclaration de guerre contre lui que l’actualité vient confirmer chaque jour à cause des exactions commises contre ses peuples.
    C’est la démonstration quasi-quotidienne d’une volonté totalitaire d’éradiquer tout ce qui n’est pas “Islamiste” sur la terre :
    – destruction des monuments anciens,
    – disparition de toutes traces de civilisations antérieures à l’homme (sic),
    – expropriation des peuples autochtones ou aliénation spirituelle des peuples indigènes,
    – jusqu’à leur radiation de l’histoire humaine,
    – jusqu’à leur extermination globale.

    Like

  4. Les terres païennes devenues chrétiennes sont des champs de force qui n’appartiennent pas qu’aux hommes.
    Elles ont été cultivées, en conservant le lien “occulte” avec la Terre, selon un pacte luciférien, celui des hommes en révolte contre leur propre asservissement, abrutissement et leur probable “remplacement” voulu par un “dieu étranger”.

    Il n’y aura pas de remplacement sur les terres celtiques.

    Il y aura peut-être un effacement et cet effacement ne sera pas celui voulu par les Islamistes.
    Leur religion sera effacée des terres néo-païennes.
    C’est Lucifer qui l’affirme.

    Et les femmes seront à nouveau libres de porter la vie et de la faire naître, à leurs manières, qui n’est pas celle des hommes adorant l’ange Gabriel.

    L’ange Gabriel n’est pas Dieu.
    C’est un ange comme lui, Lucifer, qui lui est même inférieur.

    Et selon Lucifer, son royaume à Gabriel, n’est pas sur terre.

    Like

  5. Coïncidence, j’ai découvert cet article ce matin :
    http://www.courrierinternational.com/article/paleontologie-un-dragon-aile-decouvert-en-chine

    Paléontologie. Un “dragon ailé” découvert en Chine
    Science & Techno
    Chine
    Courrier international – Paris
    Publié le 17/07/2015 – 11:36

    Le fossile extêmement bien conservé du plus grand dinosaure à larges ailes jamais observé a été mis au jour dans le nord-est de la Chine.
    Mais ce cousin du vélociraptor – rendu célèbre par le film Jurassic Park – constitue une énigme pour les chercheurs : “En dépit de ses impressionnantes ailes, l’animal n’était probablement pas capable de voler”, souligne le site du quotidien chinois en anglais.

    Pour Steve Brusatte, le paléontologue de l’université d’Edimbourg qui a dirigé les travaux, la fonction de ses ailes est un mystère, “mais elles devaient probablement être utilisées pour des parades sexuelles, comme les paons se servent des plumes de leur queue pour courtiser les femelles”, explique-t-il au South China Morning Post. L’usage de ces ailes pour protéger ses œufs est une autre hypothèse évoquée.

    D’une longueur de deux mètres, la créature découverte dans la province de Liaoning, dans le nord-est de la Chine, est le plus grand dinosaure à plumes jamais découvert.

    “Le fossile de ce raptor est tellement bien préservé que les scientifiques ont été capables de reconstituer son impressionnant plumage, depuis les minuscules plumes de sa tête et de son cou jusqu’aux larges plumes ressemblant à celle d’une oie qui émergent de sa queue et de ses ailes”, décrit le South China Morning Post.

    Baptisé Zhenyuanlong suni, ce nouveau spécimen de dinosaure aurait vécu au début du crétacé, il y a 125 millions d’années, selon une étude publiée dans Scientific Reports (Nature).

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s