Stupéfiant, la PAF doit se doper à l’epo dans les P-O : – 4,5 millions d’€ de cannabis saisis !

Un nouveau directeur départemental et tout change.

Bizarre, rien avant, ou si peu.

Il faut dire que le précédent directeur départemental avait eu fort à faire pour résister contre un “MALfaiteur”, au sein de sa propre administration.

C’était lui ou l’autre.

Interdictions d’interceptions de véhicules suspects lorsqu’il s’agissait de trafic de stupéfiants.

A chacun sa spécialisation !

Comme si tous les trafics ne s’interpénétraient pas dans ce milieu interlope.

A chacun sa police, sa police de la voix publique et des voies intérieures “occultes”.

Le “flop” intégral pour les saisies de drogue “exceptionnelles” et alors si conventionnelles.

Il fallait bien que tout roule sur l’or dans ce monde des trafics de la drogue et des trafics d’influence.

Evidemment si, il y avait du trafic, un trafic déjà combattu par des policiers qui finissaient mal, très mal, comme le révélait déjà dans son livre publié en 2001 : – “Les Frères Invisibles” la journaliste d’investigation Ghislaine OTTENHEIMER, avec le co-rédacteur Renaud LECADRE.

Perpignan était une plaque tournante de la drogue, sauf que…

Elle devait tourner trop vite, la plaque !

Et les policiers tournaient mal.

Ils “tombaient”, leurs têtes roulaient aux pieds des “Maîtres” de la “maison-poulaga”.

Un manège infernal qui balançait entre blanchiment d’argent avec porteurs de valises politiques et trafiquants de stupéfiants aux balises “blanchies” par la justice fraternelle et sa police aux ordres.

Pas facile alors de faire le ménage dans ce manège qui tournait trop bien et si vite.

L’affaire BOUILLE, du nom de l’ancien maire décédé de Saint-Cyprien, est une affaire parmi tant d’autres qui illustre ce qui se passait et continue encore de se passer, dans la plus grande discrétion, sur le département des P-O.

L’affairisme fraternelle aux manettes et aux manoeuvres servant la cause politique de tous partis, la fraternité n’ayant pas de préférence politique avouée, d’où l’absence de poursuites contre des fripouilles notoirement connues.

Non, il ne se passait rien dans le département des P-O, encore moins des prises de stupéfiants méritant qu’on y prêtat une quelconque attention.

La drogue est responsable de l’intoxication des organes médiatiques et des monarques politiques.

Le secret de l’appartenance maçonnique permet des filiations incestueuses dangereuses pour ceux qui voudraient mettre fin à ce trafic inhumain.

Puis, allez savoir pourquoi, peut-être un rêve d’Afrique ?, un mercenaire reconverti dans la chasse aux affaires louches devenu décisionnaire, donc un partenaire peu ordinaire, un “extra” hors de l’ordinaire, qui traque en France ce qu’il savait exister en Afrique et… ailleurs.

Et tout se détraque !

La pratique de la “Françafrique”, de ses magouilles, et l’absence de trouille, la marque des héros, expliquent ses succès à répétition qui font exploser le quotidien des policiers de la PAF, tout à coup exposés à la clameur médiatique et à la chaleur de l’été, jamais en vacances, eux.

Pendant ce temps la BMR des P-O, la Brigade Mobile de Recherches de la PAF, reprend elle aussi ses marques médiatiques et se singularise par sa ténacité et sa capacité à débusquer les marchands de sommeil et les trafiquants d’esclaves, les adeptes de la Kafala en France, recrutant sous couvert de Pole Emploi, des étudiants réduits à vivre moins bien que des chiens dans une cellule de 2 m2, sans ouverture ni couverture professionnelle.

Après tout, on sait tous comment sont construites les intfrastructures de la future Coupe du Monde de football qui sera organisée au Qatar en 2022.

Grâce à la Kafala, avec des “esclaves” non payés, taillables et corvéables à merci, et sans merci, sous nos yeux, avec la bénédiction de l’actuel président de la République française, “François d’Arabe”, sous la protection d’autres chefs d’Etats, arrosés de pétrodollars.

Plusieurs centaines de jeunes travailleurs devenus des esclaves sont morts au Qatar et sont encore en train d’y mourir. On achève bien les chevaux !

Mais nous, les Français, irons applaudir les Qataris et rire à la Coupe du Monde de football, marchant sur les cadavres achetés par des marchands d’esclaves.

Dans la vraie vie, il est appréciable de savoir pouvoir compter sur la Police Nationale et ses fonctionnaires à la peine.

Et parfois à l’amende non honorable.

Reste à savoir si les “politiques” seront à la hauteur de ces “hommes d’exception” !

Car eux n’ont guère changé.

Une suggestion :

– Imaginez, vous les politiques, élus parlementaires grassouillets et quelque peu rondouillets, qui ne risquez jamais votre vie pour sauver celle des autres, si les policiers, les agents de la base, ceux qui risquent leur vie !, pouvaient obtenir un pourcentage des quelques bénéfices réalisés au profit de l’Etat, comme les agents des Impôts ?

Comptons :

– 10 % de 4,5 millions d’euros ? = 450 000 euros.

Pour 450 agents de police, grosso modo = 1000 euros.

Une prime d’encouragement substantielle pour un enrôlement permanent et des roulements entraînants, pas astreignants !

Tout travail mérite salaire, un salaire réel, pas du “virtuel”.

Advertisements

5 thoughts on “Stupéfiant, la PAF doit se doper à l’epo dans les P-O : – 4,5 millions d’€ de cannabis saisis !”

  1. AFFAIRE BOUILLE :

    “Cold case” dans les Pyrénées-Orientales, on déterre les cadavres par hasard, pour les ré-enterrer vite fait, sous l’œil approbateur des juges !

    http://www.lasemaineduroussillon.com/actualites/2015/affaire-bouille-des-squelettes-humains-decouverts-et-enterres-19014.html

    Affaire Bouille : des squelettes humains découverts et enterrés
    Par Antoine Gasquez – le 5 mars 2015 à 10 h 47

    C’est l’un des aspects les plus sidérants de l’affaire Bouille. Lors du procès, on a ainsi appris qu’au moment du déclenchement des premières arrestations, des responsables de la ville ont fait creuser des tranchées pour faire disparaitre des masses de document.

    Dans le premier trou creusé au tractopelle, les employés municipaux découvrent de nombreux squelettes humains. On leur demande alors de reboucher rapidement et d’aller creuser ailleurs. Ce qu’ils font. Depuis, on ne sait toujours pas ce que sont ces squelettes humains.

    Voir plus sur La Semaine du Roussillon, en kiosque dès ce jeudi.

    Les cadavres dans les placards “maçonnico-politico-mafieux” de la P2 perpignanaise ! ?!!
    Ce n’est pas dans les Pyrénées-Orientales qu’on va pouvoir mener une opération “Mains Propres” comme en Italie.
    Aucun risque !
    Puisque nos gouvernants “en sont”, à un pourcentage bien supérieur au taux de représentation maçonnique de la population française :
    – 200 000 “pas-francs”-maçons, car aussi francs qu’un cheval qui recule, contre plus de 60 millions de Français.

    Oui, devinez le pourcentage des “maçons”, avec ou sans tablier, qui font leur cuisine à eux, au sein du gouvernement français, de notre administration, de la police et de la justice ?
    Je rajouterais bien d’autres catégories de populations très recherchées, puisqu’il s’agit plus de faire partie du “Who’s who” maçonnique que de “polir la pierre philosophale” pour réussir carrière et affaires tant immobilières que financières.

    Like

  2. Les francs-maçons n’existent pas.
    C’est pour cette raison qu’il ne faut pas leur donner trop d’importance.

    Ce n’est pas du complotisme, c’est du crétinisme que de nous seriner ce refrain à longueur de journée.
    Facile de dire qu’ils n’existent pas, les FM, puisqu’ils sont tous couverts par le “secret de l’appartenance” maçonnique.

    Donc comment voulez-vous prouver qu’on (qu’est toujours un con) dit vrai lorsqu’il affirme par exemple, comme d’autres journalistes d’investigation, que la police, c’est le “Paradis des Frangins” et que les carrières se gèrent dans les loges, les CAP n’étant plus que les chambres d’enregistrement des décisions prises sous le bandeau ! ?

    L’affaire des fiches avait fait tomber la IIIème République :
    – Les profanes étaient fichées comme étant non francs-maçons, soit juifs, soit catholiques. Toute promotion leur était interdite. Il fallait être coopté(e), comme aujourd’hui, pour pouvoir faire carrière dans l’armée, la police nationale, la justice, etc..

    Il serait temps de faire tomber cette République des “pas-francs” maçons !
    – T’en es ?
    Bien sûr que non !

    Like

  3. Dans l’affaire BOUILLE, les “maçons” pas francs ont joué leur rôle occulte, à leur habitude, et selon leurs us et coutumes, locales et nationales :

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/pyrenees-orientales/perpignan/affaire-jacques-bouille-la-veuve-de-l-ex-maire-solidaire-659639.html

    [ Le directeur de cabinet de M. Bouille, Rémi Bolte, et le directeur des services, Francis Montor, ont reconnu avoir touché au moins une enveloppe partagée avec le maire.
    M. Montor est le seul a avoir fait état d’une velléité de résistance aux ordres de M. Bouille, qui selon lui avait un “sentiment d’impunité” lié à “ses puissantes relations, de franc-maçon et secrétaire départemental de l’UMP”. ]

    Je vous rassure (c’est ironique) :
    – Un “pas-franc” maçon n’est ni de droite, ni de gauche.

    Un FM vote pour lui et vole tous les autres !
    Ne l’oubliez jamais.

    Like

  4. Antoine GUERIN, est-il un “pas-franc-“maçon ?
    A votre avis ?

    Moi, je sais, car le Seigneur me les montre.

    Oui, il est “franc-maçon”.
    Evidemment, ses actes parlent pour lui.

    Va-t-il se racheter ou va-t-il au contraire, comme la plupart de ses “frères”, nous la jouer “Pharaon et les dix plaies d’Egypte”, s’obstinant à poursuivre les Juifs qu’il retenait esclaves sous son autorité “égyptienne” ?

    Sur proposition du “Pharaonique et maçonnique” Antoine GUERIN, a été radiée des cadres celle qui irradie actuellement Bernard CAZENEUVE et le ministère de l’intérieur de ses écrits, ne sachant qu’écrire, ma Bonne Dame qui me garde !

    C’est aussi au “Pharaonique et maçonnique” Antoine GUERIN du GOF qu’a été confiée l’affaire #SauvezBBphoque”, phoque ou fuck, in french in the text.
    Brigitte BONELLO, la Chrétienne qui dénonce la “maçonnerie” et ses intrigues de cour sera-t-elle réintégrée ou désintégrée ?

    A votre avis ?

    L’impératrice Nathalie COLIN, l’exécutrice des basses œuvres, a été dessaisie du dossier de la mourante et bientôt défunte Brigitte BONELLO.
    Et “Tony” le pas “guéri”, l’adorateur des dieux égyptiens, il va faire quoi ?
    Envoyer une couronne mortuaire avec ses salutations les meilleures ?

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s