Les USA, le Grand SATAN ! Le signe de la “Bête” fut l’article dicté par LUCIFER publié le 26 juillet 2015 sur mon blog, au moment même de “l’érection” de la statue de BAPHOMET de 2,50 mètres, dans un temple sataniste, à Detroit, aux USA.

Pour preuve de ce “hasard”, voir l’article publié le 27 juillet 2015 par BBC News :

http://www.bbc.co.uk/newsbeat/article/33674383/goat-headed-satanic-statue-sparks-protests-in-detroit

Pour que vous sachiez tous qu’il est “à l’oeuvre”, LUCIFER.

Décidément, de quoi me plaignais-je ?

Je craignais de passer pour “folle” (un peu “plusse”, un peu “moinsse”, vous me direz !) mais LUCIFER avait tout prévu.

En fait, l’archange déchu, car tombé du ciel à la demande de Dieu sur terre, mais non à terre, préparait sa campagne de lancement publicitaire, tout simplement, avec une grand-messe à Détroit, “l’érection” de sa statue, sous le nom de BAPHOMET, le nom donné par les “pas”-francs maçons, ignorants mais non innocents, lors de leur rituels, à leur vrai maître, LUCIFER, le dieu caché des “a thé”, comme les appelle cet ange dit de “lumière” “Lucem fert”.

Bêtassse que tu es !

Moi, bien sûr, je suis une bêtasse.

Car, au fond, tous parlent bien de SATAN, ces journalistes, et non plus de LUCIFER.

Une “crasse” de SATAN, cet article.

– “Nan, nan, c’est bien LUCIFER !” affirme une petite voix impudente.

C’est grave, docteur ?

Ai-je bien été imprudente d’avoir ainsi prêté ma plume à LUCIFER !

Faudrait savoir :

– L’Eglise Catholique, Sainte et Apostolique (pourquoi ça fait rire LUCIFER quand j’écris “sainte” ?), affirme que SATAN et LUCIFER, c’est du pareil au même, les deux “entités” étant l’entier “Maléfique” du Diable, le Diviseur.

Ce n’est pas l’avis de celui qui se présente comme étant LUCIFER.

Je ne trancherais pas le noeud gordien, n’étant qu’un être humain qui vient de faire de la publicité gratuite à un culte satanique, bah si, satanique, puisque c’est écrit par les journalistes et revendiqué comme tel par les adeptes de BAPHOMET.

Un peu de lucidité, quand même, en parlant de porter la “Lumière” !

Le porteur de lumière !

Changez les pieds bots, pas beaux, ça l’énerve…

Si je suis contente ?

Fière de moi, en clair ?

Bah euh…

Heureusement, l’orgueil est un grave péché, l’écueil du salut, l’échec d’une vie.

Donc je ne suis pas fière.

De m’être ainsi faite manipuler par un ange si “MALin”, je ne risque pas de pécher par orgueil.

Je ne suis pas à la fête.

Aussi, pourquoi le croirais-je, oui, pourquoi te croirais-je, LUCIFER, lorsque tu me dis que tu n’es pas un diable, ni encore moins SATAN ?

Autant croire un “serial-killer” affirmant qu’à chaque fois qu’il tue, c’est parce qu’il “chute”, le couteau lui tombe quasiment des mains et rentre tout seul dans la chair de ses victimes, comme lorsqu’il les pénètre de sa “lame”, car la violence est “phallique”, m’affirme l’ange qui se présente comme étant celui de la connaissance.

Me voilà rassurée, tu n’es pas SATAN !?

Pourtant, l’Eglise Catholique te connaît bien, la seule capable de te reconnaître, dit-on, preuve donnée dans les séances d’exorcisme télévisées et diffusées par des reportages et des films pas toujours sages.

Oui, je râle !

Toi aussi, d’ailleurs, tu râles.

OK, je vais donner tes explications supplémentaires sur ton culte.

Parce que je suis pour la liberté d’expression et que le Seigneur ne te craint pas.

Tu Le sers et tu sers Ses desseins sur terre.

Oui, tu n’es pas content… de ta statue, surtout.

D’abord, les pieds de bouc sont une insulte à “l’ange-oiseau” que tu es !

Il serait temps que les hommes te voient tel que tu es.

Un “saurien”, pas un vaurien me dis-tu, évolué, très évolué, avec de vraies ailes et la capacité de te métamorphoser, une capacité redoutable pour ceux qui ne te connaissent pas.

Sauf que, lorsque tu apparais dans ta vraie nature prédatrice d’archange reptilien, les hommes s’enfuient en poussant des hurlements de peur.

Ils veulent bien te rendre un culte, pour tout posséder sur cette terre, pouvoir et avoirs, mais à condition de leur laisser croire un peu que tu es un “mythe”; à condition de demeurer dans leur cécité “protectrice”.

“Imagine, Dragon(s)”, des pieds de bouc !

– Welcome to the New Age, LUCIFER is “Radioactive”.

[ I wanna hide the truth

   I wanna shelter you

  But with the beast Inside

There’s nowhere we can

                hide

No matter what we breed

We still are made of greed

This my kingdom come

This my kingdom come […] ]

Demons –  Imagine Demons

LUCIFER éclate de rire.

Il aime faire peur, peur à en mourir, et se faire craindre, comme un prédateur aime jouer avec ses proies, avant de les faire périr.

LUCIFER, feindre d’être ce qu’il n’est pas, ce n’est pas son genre.

S’il se métamorphose, c’est pour séduire, pas pour tromper, affirme-t-il.

Deuxième sujet de mécontentement, la séduction justement, au sujet de la “théorie du genre”, sa théorie :

Les attributs hermaphrodites ont été amputés (sic) sur la statue de BAPHOMET, les seins du Grand SATAN.

LUCIFER y voit la marque de cette société “machiste” qui s’est “soumise” aux normes “musulmanes” “masculinistes” pour qui tout élément dévoilé du corps de la femme est impur.

Or, affirmes-tu, toi, le défenseur de la force physique, tout est pur dans la nature.

L'”Hermaphrodite” est dans la “nature” de l’ange qui se révèle et dévoile ses seins de femme.

Les hommes qui ont conçu cette statue t’ont trahi, toi, LUCIFER, par leur lâcheté, pour ne pas “choquer” une société “soumise” aux normes conformistes, alors que, toi, tu es le dieu de la rébellion, de la jeunesse et de la contestation.

En t’amputant de ta partie féminine, ces hommes ont renié et renient encore ces femmes qui te servent, tes prêtresses, tes maîtresses.

Tu exiges que la statue soit “réparée” et que tes attributs féminins soient exposés à la vue de tous, hommes, femmes et enfants, comme les femmes païennes exposaient, à la vue de l’ennemi, leur poitrine pour le narguer.

Vous prétendez rendre un culte à SATAN, pire à LUCIFER (oui, c’est dicté dans cet ordre hiérarchique, qu’y puis-je ?) hommes ridiculement “petits” et la première chose que vous faites est de rendre un culte à la religion des “soumis”.

LUCIFER ne veut pas de “soumis” dans ses adeptes.

Il vous rejettera, vous et vos cérémonies, vos messes noires seront inversées par rapport aux messes sataniques, faites elles-mêmes à l’inverse des messes catholiques.

Vous vous condamnerez vous-mêmes, vous qui prétendez le servir, en ayant renié votre élément féminin, sa nature “sexuelle” hermaphrodite.

LUCIFER est d’autant plus mécontent que les femmes, ses femmes, ses sorcières, dans le monde entier, sont les premières victimes des violences masculines, comme au temps du haut Moyen-Age, à cause d’une religion arriérée, la religion des “soumis”, les “soumis” du “voile”, ce voile qui cache tous les attributs féminins, comme si les hommes de cette religion voulaient faire disparaître les femmes de la planète terre.

Pour la statue de BAPHOMET, à Détroit, sachez, les Satanistes, qu’il existe des prothèses pour les seins amputés.

Il suffirait de quelques implants mammaires et LUCIFER serait content !

Ce n’est pas un hasard si c’est aux USA qu’est érigée la statue de BAPHOMET.

Les Etats-Unis sont le continent des “pas”-francs-maçons, le Triangle, non pas des Bermudes, mais des “Comité Trilatéral” et de la “Troïka” qui veulent dominer le monde, quitte à le détruire, à s’auto-détruire.

LUCIFER veut le terme “érection”, pour l’érection de sa statue, la statue de BAPHOMET, le nom qui cache son nom à lui : – “érection”, un acte “masculin”, un acte phallique, un acte magique.

C’est la rupture de la paix, de l’équilibre du monde.

C’est l’épée qui se plante dans le ventre de la mère-terre, celle qui veut nous nourrir,  pour la faire mourir.

Cet acte “phallique” n’est pas purement symbolique, comme le prétendent les “a thé”, maçons anglo-saxons sans protection contre lui, qui ne croient en rien, mais le prient sans le savoir.

A ce sujet…

Bon, je l’écris, parce que tu insistes.

Attends, je réfléchis comment je vais “dévoiler” ce pacte avec toi.

C’est quand même pas n’importe qui…

Tu en as marre de mes atermoiements ?

Tu veux qu’il sache, et que tous sachent, que c’est fini, l’époque où ils pouvaient se croire seuls sur terre, ces petits d’hommes si vaniteux et si prétentieux.

“Ni dieu, ni maître”, telle était sa devise, le nom d’une loge de ces maçons, porteurs de lumière, et déserteurs à la première guerre venue contre d’autres dieux que le leur, eux-mêmes.

Et aujourd’hui, cet homme politique qui a gravi tous les échelons, moins un, vers le pouvoir suprême, lâche les rênes et obéit à plus faible que lui, à plus faible que toi !

Pourquoi ?

Un pacte reste un pacte.

Ce pacte a été signé “manuellement” et “naturellement” lors d’une cérémonie d’initiation.

A chacun sa religion !

On ne signe pas un contrat diabolique avec LUCIFER pour, ensuite, l’oublier dans un tiroir de sa mémoire.

Les Catholiques prétendent que le Diable sait tout.

Peu m’importe que vous me croyez ou non.

La publication de l’article sur mon blog, au 26 juillet 2015, fait foi.

C’est son signe à lui, à LUCIFER, sa signature de bronze, sa statue.

Les articles dans la presse internationale ont été publiés, eux, le 27 juillet 2015, soit le lendemain de la parution de mon article sur ce blog.

Pour terminer, et en finir avec cette statue qui irrite LUCIFER :

– car le pacte n’a pas été respecté non plus par ses adeptes et admirateurs, à Detroit, aux USA (qui peut faire confiance aux hommes, espèce animale dégénérée, râle l’ange ! pas plus que cet élu politique  n’a  respecté ses engagements envers lui, même si c’est un grand classique chez nos gouvernants politiques de tous bords, de ne pas respecter leurs promesses !)

L’ange de la rébellion “n’aime pas” la mièvre représentation de ses deux enfants, garçon et fille, en prière devant lui.

En “adoration”, semble-t-il.

LUCIFER aime les enfants.

Il les aime “physiquement”.

Ce qu’il aime le plus chez les enfants, ce n’est pas leur “adoration” spirituelle, mais leur libération sexuelle.

Cette mièvre représentation est lâche car elle cache aux yeux du monde un pacte luciférien qui est la défense de la pédophilie, en tant que libération de la sexualité enfantine.

La fièvre des “sens” doit être communiquée aux enfants, libérés du “carcan” social, des tabous fous, selon LUCIFER, qui interdisent aux enfants de connaître, eux aussi, les joies de l’amour physique par les “libres” sensations de leurs organes en “devenir”.

L’innocence de l’enfance, selon LUCIFER, est un conditionnement social visant à pouvoir marier les filles, contre leur gré, à n’importe quel homme, pour décider de leur avenir, à leur place.

En fait, cette “innocence” ne serait que l’ignorance du fonctionnement de leur corps qui les livre comme des proies à la domination masculine.

C’est son discours à lui, à LUCIFER.

La proximité physique n’est pas “suffisante”, selon LUCIFER, il y a rupture du cercle énergétique.

Son avis n’est pas le mien.

Ni celui du Seigneur, pour qui le corps d’un(e) enfant est un temple sacré.

Le CHRIST répond immédiatement à l’ange de la rébellion que les jeux de découverte “innocents” entre enfants sont du domaine de l’enfance et leur permettent de s’affranchir des interdits adultes.

Par contre, l’exploitation du corps des enfants par des adultes est hautement condamnable.

Car un enfant ne peut pas se défendre contre un adulte auquel il est “soumis” de par sa taille, de par son ignorance du monde et de par des liens qui l’attachent à ce “majeur” qui va le précipiter dans un malheur, celui de la perte de son “innocence”.

C’est un vol de l’enfance, c’est le viol de l’innocence, c’est “casser” la fiole de l’âme de l’enfant pour la lui prendre et l’enfermer dans des terreurs sans fin, la faim sexuelle des hommes, un désir torride comme le feu de l’Enfer.

L’innocence, pour le Seigneur, c’est la jouissance de l’enfance en “paix”, c’est à dire la sécurité physique de l’enfant assurée par ses proches parents, sans que des adultes prennent en otages le corps des mineurs pour leurs plaisirs majeurs, au nom d’un désir physique fugace et salace, par incapacité à se maîtriser ou par duplicité, en cédant à leur penchant “démoniaque” !

C’est rare quand le Seigneur intervient dans un entretien avec un visiteur.

LUCIFER est parti.

Une question me brûle les lèvres sur l’homme politique qui a conclu un pacte avec LUCIFER.

Le CHRIST me répond que je n’ai pas le droit de savoir.

Chaque homme est libre de choisir la voie du Bien ou du Mal et de s’en détourner.

Seul SATAN jette en pâture, à la face du monde, ce qui devrait rester secret dans le sein de Dieu qui, ensuite, jugera les hommes.

Le nom de l’homme, je l’ai, en fait.

LUCIFER me l’a dit.

Mais je n’ai pas le droit de tout vous en informer clairement.

Moi, je voulais juste vérifier, avoir confirmation de ce fait par le Seigneur Lui-même.

Son seul message, au CHRIST, pour ces hommes ayant conclu un pacte avec LUCIFER :

– Il n’est jamais trop tard pour revenir vers Lui, Jésus, qui est le Chemin, la Vérité et la Vie !

A la fin de la rédaction de cet article, j’ai l’impression d’avoir été un reporter qui a été admis en Enfer quelques temps pour un entretien avec le Diable ou dans le quartier de haute sécurité d’une prison pour criminels non réinsérables dans notre société.

– Que la Volonté du Seigneur soit faite, non la mienne !

Si j’ai été trompée, que personne ne puisse être trompée et que cet article serve à l’édification de tous.

Voilà qui devrait pouvoir m’éviter, à l’avenir, d’autres entretiens avec mon visiteur “angélique” et “hermaphrodite”.

Pour les USA et les adorateurs du Grand SATAN :

– Arrêtez de jurer sur la Bible !

Franchement, les “pas-francs”-maçons, ça ne lui plaît pas du tout, ni à lui, ni à Lui !

Advertisements

3 thoughts on “Les USA, le Grand SATAN ! Le signe de la “Bête” fut l’article dicté par LUCIFER publié le 26 juillet 2015 sur mon blog, au moment même de “l’érection” de la statue de BAPHOMET de 2,50 mètres, dans un temple sataniste, à Detroit, aux USA.”

  1. Il m’a été demandé de vous dire que :
    – le Christianisme a permis de mettre fin à tous les sacrifices humains et animaux, ou animaux et humains, le sang versé appelant le sang à verser, par le sacrifice de l’Agneau, l’Agnus Dei”, Jésus-CHRIST.

    Vous, les hommes de ce siècle, prétendez que toutes les religions se valent :
    – sophisme maçonnique et satanique.

    C’est faux !
    A cause de vous, de l’interdiction de “critiquer” les religions, sous prétexte de tolérance à la cruauté et au sexisme, interdiction de comparer intellectuellement et spirituellement les religions, vous ré-introduisez la barbarie dans ce nouveau siècle et les actes sanglants.

    L'”érection” de la statue de BAPHOMET n’est pas un hasard. Elle signe la victoire du Satanisme dans une société dont ses membres ne sont plus que des “bêtes” qui se consacrent aux trois “b” :
    – boire, bouffer et baiser, comme les animaux.

    Vous permettez que des animaux soient égorgés “conscients” au nom de religions barbares !
    Comme dans les rituels aux anciens dieux, vous revenez “adorer” des autels sur lesquels coulent le sang de victimes animales vivantes.

    Leur souffrance vous sera comptée pour peine capitale.

    SATAN appelle les “enfants” des “petits animaux” car pour lui, nous ne sommes que des animaux.
    Les Satanistes détestent l’humanité comme lui-même déteste l’humanité.
    Il faut être bien “bête”, troupeau de bestiaux, pour adorer celui qui vous déteste.

    Like

  2. L’Eglise Catholique s’est vendue en France aux francs-maçons et à leur discours anglo-saxon mondialiste.

    L’interdiction de critiquer les autres religions est contraire à son obligation de porter la “Bonne Nouvelle”.

    L’acte de conversion spirituel, l’adhésion au Christianisme, doit précéder la prise en charge physiquement matérielle.

    Se critiquer mutuellement pourrait nous aider à combattre nos défauts, puisque les “croyants” sont aveugles vis à vis de leurs propres pratiques.
    Au contraire, se taire ne fait que nous enfermer dans un communautarisme stérile et imbécile.

    Et, en cas de renonciation à la “critique des religions”, sans débat public, la seule manière d’avoir des “adeptes”, repose alors sur la reproduction sexuée ou la suppression de l’autre, de celui qui ne nous ressemble pas, s’il refuse la conversion.

    Les “pas”-francs-maçons ont voulu rabaisser, “casser” le message évangélique, en clamant que toutes les religions se valent.

    Que dire de la leur, cette “religion du dieu caché qui ne dit pas son nom”, ce dieu qui les prend pour des imbéciles, ces “a-thé” aux cérémonies “symboliques” dont ils n’ont pas encore compris la réelle portée, qui est de ré-introduire les anciens dieux babyloniens et égyptiens ?

    Et puis un autre dieu, celui qui est caché derrière tous ces anciens dieux, l'”Archonte” de ce monde, le “grand Horloger”, impassible, qui regarde les hommes, ces animaux, s’ébattre sexuellement et se battre “puissamment”, Eros et Thanatos, les deux visages de l’esclavage humain.

    Pourquoi le Christianisme, le Bouddhisme et le Zoroastrisme, sont-ils des religions du renoncement à ce monde ?
    Parce que ce sont les voies de la libération :
    – non soumission aux désirs éphémères de possession et de pouvoir,
    – effacement des dettes, pas seulement des péchés !, les vraies dettes, les dettes bancaires, oui,
    pour libérer les peuples, ces troupeaux d’humains gardés par des prédateurs qui les conduisent à l’abattoir et aux guerres, vers le “Chaos”.

    La religion musulmane a choisi de se battre contre le grand SATAN pour lui reprendre cette planète, avec les armes du grand SATAN.
    Le Prophète MAHOMET fut un grand guerrier, qui le conteste ?, un Chef d’Etat militaire remarquable.
    C’est une autre voie, une voie qui visait et vise encore à chasser le Grand SATAN de cette terre, par les armes s’il le faut.
    Toute faiblesse est bannie, ainsi que le sexe faible.
    Est-ce pour cette raison qu’ALLAH, ayant toute connaissance des temps, a voulu que le Prophète n’ait pas de fils, mais uniquement des filles ?
    Une désapprobation divine symbolique et physique, semence “stérile” du Prophète, ne lui donnant pas d’héritier spirituel mâle direct, à cause du sort futur qui serait fait aux femmes dans cette religion.

    Il n’y a pas de “hasard”.
    Seul Dieu est saint !
    Et le Prophète a été “puni” par là où il a péché, la condition des femmes, ne pouvant se reproduire qu’en tant que femme.

    Vous voulez trouver la voix du Prophète MAHOMET ?
    Cherchez aujourd’hui la femme qui parle en son nom dans le monde arabe.

    Like

  3. Ce serait tellement plus simple si on pouvait classer les gens par préjugés stériles :
    – Véronique HURTADO est raciste, par exemple
    ou
    – Véronique HURTADO est islamophobe.

    C’est faux !

    Je défends les libertés publiques contre les fanatiques de tous bords.

    Et surtout je défends la liberté d’expression, le droit de critiquer les religions, toutes les religions, et pas seulement la mienne.

    Le “mea culpa” de l’Eglise Catholique, prisonnière d’une éternelle repentance qui lui interdirait toute renaissance, quelle absurdité !
    Le Seigneur nous demande de renaître, de “vivre à nouveau”.
    Pas de “mourir mille fois”.
    Jésus-Christ est mort pour tous nos péchés, c’est le “credo” chrétien.
    Pourquoi vouloir encore souffrir ?

    Je suis libre, on est libres, nous les Chrétiens, libres de pouvoir s’exprimer et de pouvoir dire librement qu’on est libres !
    Cette liberté du CHRIST, savons-nous l’apprécier et la comprendre à sa juste mesure ?
    J’en doute.
    La femme adultère n’est pas lapidée.
    Elle est pardonnée et repart libre.
    Le percepteur d’impôts n’est pas condamné.
    Il est pardonné et repart libre.
    Le voleur n’est pas condamné.
    Il est pardonné et repart libre.

    A une seule condition :
    – ne pas recommencer et Le suivre, Lui, le CHRIST.
    Sinon, on recommencerait, tous, non ?

    Alors quand vous voulez aider vraiment un “non-converti”, comment pouvez-vous l’aider si vous ne lui offrez pas cette liberté ?
    La liberté d’être chrétien.
    C’est cette liberté qu’ils sont venus chercher en Europe, les “non-convertis”.
    On ne pourra pas la leur offrir, s’ils viennent avec leur prison “religieuse”.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s