Jour du Seigneur, sur France 2, le 22 novembre 2015, c’est sa Fête (!) au CHRIST-Roi, sans croix, ni foi et sans tête : – prêche sur la religion universelle et l’amour fraternel, cette nouvelle religion cathodique du pouvoir maçonnique pas franc et pas vraiment catholique.

Je vous explique :

Ce matin, ou plutôt cette nuit, (non, je n’ai pas même ouvert un oeil pour regarder quelle heure il était !), des messages tombent comme des télégrammes :
Dis-leur :
_ “Comment pouvez-vous souffrir de voir vos enfants égorgés ? Et Moi, le Seigneur, comment pourrais-Je souffrir de voir mes Brebis égorgées ?”
Genre “Ashtag FranceChrétienne” .

 

Moi, marmonnant dans ma tête et dans mon demi-sommeil :
– “Tiendra pas en 140 caractères, Ton message, sur Twitter. Dodo, j’verrais ça quand il fera jour !”

– “Lève-toi ! Ecris. Ils envoient Mes brebis à la boucherie.”
– “Nan, m’enfin ! Qui veux-Tu qui prônes le martyr ? On n’est pas musulmans, nous. On ne sacrifie pas nos enfants au dieu Moloch. On les protège ! On ne les met pas au monde pour les offrir à Satan, au dieu de la mort et de la violence . On n’en fait pas dix par famille et par bonne femme.”

Bah ouais, quoi ! Nous, les Chrétiens, on ne met pas une ceinture d’explosifs autour de la taille de nos enfants pour les faire sauter à autre chose qu’à la marelle, dans une explosion de joie sanglante et pour en faire des martyrs, Al.., (non pas, Alléluia !) mais Allah-ouh Akbar !
Allahou, babouches aux pieds, pas le même Dieu, c’est sûr, que le dieu chrétien.
Allahou, ouh la la !, Allah est devenu fou, est ce dieu qui demande que l’on sacrifie des enfants pour de vrai.
Nous, les Chrétiens, on fait trop peu d’enfants parce qu’on les chérit.

 

Un(e) enfant est unique.
On ne fait pas des enfants pour les faire mourir, sur l’air de :
– “Un de perdu, dix d’enfantés !”

Donc, je mets ma tête sous mon oreiller, ouvre néanmoins un oeil lymphatique :
– “Il fait nuit !?”
Je ne vais pas me lever pour écrire sur Ton commandement à je ne sais pas quelle heure du matin ou de la nuit, juste pour te faire plaisir.
Je T’aime, oui, mais j’aime aussi dormir.
Aussitôt endormie, sous mes draps, c’est plié et… oublié !
De toute façon, il ne manquait aucun mouton à l’appel, si, Seigneur, je les ai comptés !

Le matin, bah vous savez comment ça se passe, un dimanche matin, Jour du Seigneur, jour des tâches ménagères, surtout !
Le temps passe, entre le linge à laver, étendre, et autres fabuleuses occupations que Soeur Térèsa recommande pour ne pas oublier qu’on est des hommes et des femmes comme les autres :
– “On salit parce qu’on pèche.”
Et moi je pèche beaucoup.

Entretemps, la radio ronronne sur France-Culture, moment de grâce et de fulgurance :
– la messe à 10H00 !
Je ne m’interromps pas, j’écoute mais je continue à travailler.
Ainsi, je ne m’énerve pas si la voix du clergé maçonnique a voie libre sur les ondes-radio.
Dans ces cas kafkaïens, je fuis, comme un chien, sous la pluie de fausses vérités qui tombent comme hallebardes sur les Chrétiens, Tes brebis livrées aux loups déguisés en bergers.

Mais ce matin, ce n’est pas le cas.
L’homélie du frère François-Dominique FORQUIN, en direct du Monastère de l’Annonciade, Te révèle, Toi, tel que Tu es, pour ceux qui Te connaissent et Te reconnaissent.
A croire qu’il T’a lui aussi rencontré, Toi qui réponds à nos questions par une autre question :
– “Seigneur, qui es-Tu ?”
– “Et pour toi, qui suis-Je ?”
Pour un peu Tu aurais pu T’appeler Socrate, le Grec.

Enfin, sur France-Culture, un prêtre qui parle de “liberté”, ce cadeau que Tu fais aux hommes, d’être libres de Te choisir ou de Te rejeter, de Te suivre ou de partir, loin de Toi.
Le Christianisme est la religion du libre choix, le choix de T’aimer ou pas, de Te suivre ou pas.
Parce que, Te suivre, si on ne T’aime pas, c’est mission impossible.
Franchement, Seigneur fait Homme pour nous, c’est pas une vie d’hommes que Tu nous proposes !
Mais une Vie de Dieu fait “Homme”.
Sans Toi, j’y crois moyen sur le fait de devenir Homme, quand on est un homme et un simple mortel.

Mon âme exalte le Seigneur durant cette messe de l’Annonciade et mon coeur a exulté à cause du Seigneur si proche qu’on pouvait Le voir et L’entendre.
C’était le frère François-Dominique FORQUIN.
Jésus s’incarnait dans l’Homme de foi.
Merci aux Soeurs de l’Annonciade, si proches de Marie, du coeur de Marie, pour ce moment de joie partagé !

Du coup, rassérénée, reprochant gaillardement au Seigneur ses mises en garde sur les faux-bergers qui laissent Ses brebis se faire égorger, je me risque à aller voir sur l’écran magique, cathodique et parfois si peu catholique, la messe rediffusée sur France 2 du même jour.

Je pense arriver en retard, ayant été étendre la deuxième tournée de linge qui m’éviterait de faire partie des fournées de l’enfer, tant les tâches ménagères doivent nous rappeler que nous ne sommes que des êtres de salissure.
Nous existons parce que nous salissons tout.
Si nous pouvons nous laver, nous, effacer la crasse de nos propres salissures et fautes, combien est plus difficile de laver les salissures commises contre Mère Nature ou contre nos frères et nos soeurs chrétiens.
La planète est devenue une poubelle, la poubelle des hommes qui ont oublié qu’ils salissaient tout.
Les meurtrissures de la Terre témoignent contre l’espèce humaine de notre existence de salissures, nous qui entassons des ordures pour des plaisirs qui durent si peu.

 

Je m’asseois, vous savez !, sur le canapé que vous ne verrez jamais, et j’écoute, je regarde et…
Je n’en crois pas mes yeux ni mes oreilles.
D’abord, pas de croix !
Pas la peine, un CHRIST rayonne la résurrection de l’Homme.
Sauf que Lui, le CHRIST, Il veut la présence de la Croix sur l’autel, au-dessus de l’autel, sur le pain de Vie.
Sans la Croix, point de foi !
Sans la Croix, présence du Malin, c’est malin.

Le Seigneur dit :
– “Méfiez-vous des ruses du Malin ! Le Diable, celui qui divise, ne supporte pas la vue et la présence de la Croix.”
N’oubliez jamais que la messe est un mini-exorcisme.
Comment voulez-vous vous purifier du MAL, si vous n’avez pas le signe de la Croix au sein de vos Eglises, dans le “Saint du Saint”, sur et autour de l’autel, autel de l’Agnus Dei ?
Un autel sans Croix, c’est de la profanation.
L’hôte qui habite alors l’hostie, cette hostie qu’on vous force à adorer en lieu et place du Seigneur, le disque-obole d’Osiris, n’est plus habité par l’Hôte divin.
L’adoration de la drôle d’obole est sacrilège.
Les maçons, adorateurs des dieux égyptiens, ont décidé de vous habituer aux symboles ésotériques anciens.
Les prêtres, qui commettent ce sacrilège d’enlever les croix, sont les adorateurs du “dieu caché”.

– “Ouvrez vos yeux et vos oreilles !
Refusez en ce jour de CHRIST-Roi que la Croix, symbole des premiers Chrétiens, soit remplacée même par un tableau, image de Moi, cadeau du Diable.
Je suis ce que vous êtes.

Je suis sur ce chemin de Croix et nulle part ailleurs !
Ne me cherchez pas à l’extérieur de vous, mais à l’intérieur de vous, de vous-mêmes, et portez votre Sainte Croix à ma suite !”

Vient le sermon maçonnique et malin, forcément.
Au nom de Charles de FOUCAULD, parti évangéliser, sans femme ni enfants, puisque vivant en ermite, des peuples extérieurs, comme les Touaregs,  le prêcheur nous veut pécheurs d’hommes, surtout des loups et des requins.

Et là, je comprends tout à coup pourquoi le Seigneur était en colère et voulait que j’écrive deux ou trois tweets, à une heure pas possible du matin ou de la nuit, en aveugle, mentionnant le “Jour du Saigneur”, un jour d’un dieu saigneur cautionnant la pensée maçonnique de la religion universelle et de l’amour fraternel, inversant les situations et les conditions de Ses brebis.

C’est aux brebis d’aller convertir les loups !
Toutes les brebis doivent accepter de recevoir les loups chez elles, quitte à finir en martyr !
Et de valoriser le martyr, aussi bien que pourrait le faire un Imam, pour gagner son paradis, ce royaume hors de ce monde où les brebis doivent accepter de se faire égorger au nom du Dieu de l’amour, vous savez, la fameuse religion de la paix et de l’amour.

Sauf que, chez les Chrétiens, le suicide est interdit.

Encore plus le suicide collectif de tout le troupeau des brebis du Seigneur !

Alors, je vais être vulgaire, très vulgaire.
J’ai été réveillée cette nuit par CHRIST en colère contre ces prêches “sanglants” déclamés pour l’acceptation d’une religion universelle, non chrétienne, quitte à faire perdre leur vie, pour avoir voulu convertir un loup, à Ses brebis.
Qui pêche contre la vie de Ses brebis ?
De quel droit ces faux-bergers obligeraient-ils Ses brebis à se faire dévorer par les loups ?

La vie de chacune de Ses brebis vous sera réclamée, prêtres indignes.

Charles de FOUCAULD est parti, coucou !, il est parti !!!!!????
Vous savez ce que cela signifie, les “faux-Q” maçons, “partir” ?
Il est parti “évangéliser” les Touaregs, au péril de sa vie, dans un pays étranger.
Il a choisi de prendre le risque de mourir, lui, (oui, les imbéciles !), mais dans un pays étranger, pas en France.
Car, figurez-vous, c’est drôle quand même !, la France est chrétienne.

VOUS N’AVEZ PAS LE DROIT DE FAIRE MOURIR AU NOM DU SEIGNEUR ET DE SON AMOUR CEUX QUI SONT DEJA CHRETIENS ET QUE VOUS DEVEZ PROTEGER.

 

Qui vous a donné le droit de vie ou de mort sur les brebis du Seigneur ?
Qui ?
Pas Lui !
S’Il a sacrifié Sa vie pour sauver Ses brebis, “Duc.n !”, (pardon, Seigneur, mais vraiment, sont trop “c.ns” !), ce n’est pas pour que, toi, prêtre minable et incapable de les protéger, tu les donnes aux loups, sous prétexte d’un amour universel.

Mais j’hallucine grave, avec ces décérébrés du bulbe maçonnique !
Ils vont encore nous le jouer longtemps, le coup de la religion universelle et de l’amour fraternel ?!

C’est quoi le rôle d’un berger, à ton avis, prêtre “Duc.n” de la messe de mes fesses du “22, v’là les frères qui débarquent” ?
Tu crois, toi qui dois ne même pas croire que CHRIST est ressuscité !, tu crois que le rôle du berger, c’est d’ouvrir les portes de la bergerie chrétienne, en disant :
– “Au nom de la religion universelle et de l’amour fraternel, acceptez de recevoir chez vous (France, pays chrétien, pas touareg, “Duc.n” !) les loups qui vont vous égorger !?”
Mais il est malade, ce prêtre, ce servant du “dieu caché” !

Tu veux finir en martyr, “Duc.n” ?
Alors, pars !
Imite le frère Charles de FOUCAULT qui n’était pas un laïc, lui.
Tu connais peut-être pas la différence entre un laïc et un prêtre ?
Tu veux que je te la redonne, parole du Seigneur !
– “Un(e) servant(e) du Seigneur donne sa vie pour le Seigneur et Ses brebis, “Duc.n” !”
Elle ou il ne donne pas la vie de Ses brebis pour sauver la sienne, avec ses petites magouilles de fripouilles, aux fins de se faire bien voir des autorités de ce monde.
“Duc.n”, c’est moi qui l’ajoute et le rajoute… souventes fois,  car nécessité fait loi.

 

J’ai été réveillée en pleine nuit à cause de ce “c.nnard” de “pas-franc maçon” qui ose parler au nom du Seigneur !
Alors, forcément, je ne suis pas de bonne humeur.
Mais je ne ressens pas d’interdiction du Seigneur de l’écrire comme je le sens et ressens.

Des centaines de morts à Paris !
Et entendre ça, c’est trop.

Si tu veux mourir en martyr, “Duc.n”, vas-y, “z-y-va”, comme ils disent dans le “9-3” !
Vas-y, islamiser l’Etat Islamique, euh, évang.., (non, pour le Seigneur, ta parole, “Duc.n”, n’est pas Sa parole).
De toute façon, un “pas-franc maçon” n’est pas un Chrétien, non plus.
Tu veux du sang, des martyrs en France ?
Le Seigneur ne veut pas qu’on verse le sang de Ses brebis sur une terre sacrée, chrétienne.
Alors va-t-en, convertis-toi à la religion du martyr, celle qui autorise de tuer femmes et enfants, ALLAH lui-même ayant maudit son prophète, lui défendant d’avoir un rejeton mâle, donc de se reproduire et de reproduire la “religion de l’amour et de la paix”, celle qu’on suit à la trace, traces de sang dans cet “ici-bas” sur une terre qu’elle fait ressembler à l’enfer.
Quand on est aussi “c.n”, ce ne sera pas une grande perte pour la nation française, un pays chrétien, que tu partes.
Non je ne souhaite pas que tu meures !
Non, je ne te le souhaite pas, toi qui le souhaites si vivement à tes brebis,  au nom de ton dieu, ce dieu qui doit être un “saigneur de vies”.
La grande perte ne serait pas non plus que tu te convertisses à l'”Islam-isme”, religion du martyr et des martyrs non volontaires, celle qui autorise de tuer et de faire tuer au nom de la religion “universelle” pour l’Oumma.
La perte, c’est la perte de ton âme.

Encore faut-il croire en avoir une, d’âme !
Pas étonnant dans ce cas que tu envoies joyeusement tes brebis à la mort, toi le berger qui ne crois plus en ton Dieu.

Non, le CHRIST ne veut pas la mort de Ses brebis.
Il dit que la France est une terre sacrée chrétienne.
Que, vous, les bergers, si vous êtes Ses bergers, devez protéger Ses brebis !
Non pas ouvrir les portes de Sa bergerie aux loups.
Si vous voulez sacrifier des vies, sacrifiez vos vies à vous, en allant convertir cette jeunesse perdue dans l’Etat Islamique, comme Charles de FOUCAULD !

Arrêtez de charger de vos propres fardeaux, le peuple du Seigneur.

PAX CHRISTI, le Seigneur veut la Paix pour Ses brebis, cette Paix que vous donnez en Son nom lors de la messe du Jour du Seigneur.
La France est déjà chrétienne.
Vous ne pouvez pas raisonner comme s’il s’agissait d’envoyer des missionnaires sur une terre étrangère, bande d’imbéciles !
Sinon, oui, beaucoup de Ses brebis mourront par votre faute et votre grande lâcheté.
Ou alors êtes-vous achetés, comme vos élus politiques à 99 % “pas-francs maçons”, par ces loups prêts à tout pour continuer de s’enrichir, prêts à tout pour faire mourir la civilisation chrétienne ?
Facile d’envoyer les brebis du Seigneur à la mort plutôt que d’aller vous-mêmes évangéliser sur des terres étrangères hostiles, les imbéciles heureux !

Comment est mort Charles de FOUCAULD ?
Rappelez-moi !
Oui, en martyr, assassiné par le peuple qu’il tentait d’évangéliser.

La belle affaire, dit le Seigneur.
C’était son choix.
Il n’était pas marié et n’avait pas d’enfants, enfin pas d’enfants depuis qu’il était devenu missionnaire.
D’où la différence entre les laïcs et les prêtres dans l’Eglise Catholique.

Les victimes du vendredi 13 novembre 2015 n’ont pas choisi, elles, de mourir en martyrs.

 

Parole du Seigneur, qu’Il m’autorise à écrire comme je vais l’écrire, avec mes mots :
– “Arrêtez vos conneries ! Sa bergerie n’est pas un élevage de loups, avec à côté, de la pitance, la chair de Ses brebis attendant d’être benoîtement égorgées.”
Je comprends mieux pourquoi Il était en colère, cette nuit, le Seigneur.
Tu m’étonnes !
Pas vous ?

Alors je vais donner vite fait une explication historique sur l’origine des religions et leur cohabitation possible ou pas :
– l’Islam est né après le Christianisme et le Judaïsme.
S’il est possible, sinon souhaitable pour le Seigneur, de protéger des religions en voie de disparition comme la religion yézidie, c’est parce que cette religion est née avant le Christianisme.

Par la survie de son culte, comme par exemple la survie du culte juif, le Judaïsme, il est prouvé que le Christianisme est la religion de la liberté de l’Homme.
Le Seigneur ne vous demande pas de Le suivre si vous n’en avez pas envie.
Par contre, vous ne ferez pas faire partie de Sa communauté chrétienne.
C’est tout.
C’est simple, non ?

Pas la peine de s’entretuer pour si peu.

Ce principe de liberté sous-tend un autre principe qui est celui de la responsabilité de nos actes devant le Seigneur Notre-Dieu.
Si nous n’étions pas libres de faire le bien ou le mal, il n’y aurait pas de justice possible.
Nous raisonnerions avec “Inch Allah”, tout étant déjà joué.
Le principe de liberté nous rend acteurs de nos actes dans un monde chrétien où rien n’est joué justement.
C’est peut-être pour cette raison, “Duc.n”, que les pays chrétiens sont si “attirants” particulièrement pour ceux qui les détestent mais envient notre bonheur de vivre.
Même si, à cause de vous, les imbéciles politiques, nos heures sont comptées, avant de finir tous dans le malheur médiatique qui alimente vos réseaux maçonniques.

Car le CHRIST veut, non pas notre mort, mais notre Vie !
Vous voyez, Jésus-CHRIST, disant à Ses disciples :
– “Là, ces enfants, qu’ils viennent à moi ! Armez-les, préparez-les à mourir pour moi. Et moi, je vais régner pendant que vous vous battrez pour moi, versant votre sang et le sang de ceux qui ne voudront pas me suivre.”
C’est délirant de nourrir et de prétendre convertir ceux qui ne veulent pas devenir des Chrétiens mais veulent prendre leurs biens et leurs vies pour les faire mourir !

Le Seigneur vous rappelle, à vous qui avez la mémoire courte ou faites semblant de ne pas avoir de mémoire, que l’Islam est né après le Christianisme et le Judaïsme dans l’optique claire, annoncée et affichée, de détruire ces deux religions.
Vous ne referez pas l’histoire de ce prophète qui s’est armé pour tuer ceux qui lui résistaient.
C’est pour cette raison qu’il n’a pas été exaucé par ALLAH et n’a pas eu de descendant mâle.
Mahomet a été maudit en raison du sang qu’il allait répandre sur la terre de son temps et dans les temps futurs.

 

Une exception, pour le Prophète Mahomet !

L’Eternel a empêché d’enfanter un descendant mâle pour Mohamed.

Comment donc pouvez-vous, vous, prêtres servants du Dieu unique qui n’a pas exaucé ce prophète, le dieu ALLAH, à cause de ses fautes humaines, comment pouvez-vous trahir votre Dieu et le CHRIST ?

Le Seigneur vous demande d’appliquer les principes pauliens à la base de la création des communautés chrétiennes.
Le partage entre frères signifie un partage chrétien entre frères… chrétiens.
Sinon il n’y a plus de communautés de vie possible.
Sinon il n’y a plus de vie possible pour Ses brebis.
Sinon il y aura la mort pour Ses brebis.

Bande de lâches et d’hypocrites, vous vous servez du nom de Charles de FOUCAULD pour convaincre les brebis du Seigneur de se faire tuer, en Son nom, Lui qui veut que vivent Ses brebis !
Et vous n’êtes même pas capables d’oser poser la question de la conversion à ceux qui arrivent en terre chrétienne et ne veulent que vos biens matériels.
Répétez après Lui :
– “Et pour vous, qui est Jésus ?
– Ah, vous ne croyez pas en Lui ?
Bon, alors, on vous donne un baluchon, avec de la nourriture et de l’eau pour la route.
Eh oui, bonne route, mon ami !
Bon voyage !
Pour vivre en terre chrétienne, il faut être chrétiens.”
Voilà qui serait sage et un message évangélique, sans convertir de force l’autre, qu’on se le dise !
Surtout pas.

Il y a 57 états musulmans dans le monde :
– Y’a le choix d’aller voir ailleurs quand on est musulmans, surtout que beaucoup de ces états musulmans sont extrêmement riches puisqu’ils corrompent nos élus politiques et nos prêtres maçonniques.
A chacun son éthique !
Offrir la vie des brebis du Seigneur au dieu d’une religion qui les hait, c’est tout simplement diabolique.

Le Seigneur demande protection et Vie pour Ses brebis !
Qui l’entendra ?
Terre d’asile pour les Chrétiens persécutés et tués dans le monde.
Où vont aller les Chrétiens de France, s’ils sont chassés de leurs terres ?
Où ?
Et les Chrétiens du Moyen-Orient que vous laissez mourir ?
Et les Chrétiens d’Afrique noire que vous laissez périr et dépérir de faim et de soif ?

 

La France est une terre sacrée chrétienne.

Ne croyez pas, vous qui ne croyez plus en rien, que CHRIST va laisser mourir en martyr Ses brebis pour vous faire plaisir, prêtres menteurs !
Si vous voulez mourir en martyr, grand bien vous fasse.
Le Seigneur vous invite à aller évangéliser sur des terres étrangères comme Charles de FOUCAULD, par exemple, sur la terre d’Irak et de Syrie, là où toute une jeunesse de France se désespère parce qu’elle avait perdu tous ses repères.
Vous voulez mourir en martyr, tant mieux !
Le sang de ces jeunes de France vous est compté.
Toute vie née en terre de France est chrétienne pour Jésus-CHRIST.

Le Seigneur ne condamne pas cette jeunesse.
Il condamne ceux qui l’ont abandonnée et la délaissent.

Protégez la vie de Ses brebis, au lieu de laisser rentrer les loups dans Sa bergerie, la terre de France.
Et sauvez vos enfants de France !
Sauvez votre jeunesse, l’avenir de ce pays chrétien.

L’apologie du martyr, ça suffit !

Faites l’apologie de la Vie et sauvez de vies, en protégeant les brebis du Seigneur, pas les loups !

 

 

D’abord ils s’attaqueront aux morts sans défense, pour effacer la mémoire de France.

Ensuite aux vivants.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s