Pourquoi l’Islam ne sera jamais compatible avec le Catholicisme romain et la République maçonnique ? Parce que, pour comprendre l’Islam, il faut comprendre le Jihad au coeur de l’Islam.

Je lisais un article sur ALETEIA, média catholique en ligne dont le titre s’inspire tout à la fois du mot “alleluia” et du mot “joie” “laetitia”en latin, me semble-t-il.

Afficher l'image d'origine

Cet article pose la question d’un Islam qui ne serait qu’un post-Christianisme.

L’islam est-il un « post christianisme » ?

Généralement, sauf erreur de ma part, lorsqu’on écrit “post”, “l’après”, c’est pour dire qu’il y a eu un “avant”, “ante”.

Et très souventes fois, le “post” n’est pas comme “avant”.

Donc ALETEIA nous annonce allégrement et dans la joie la disparition du Christianisme, “Alleluia” !

Réjouissez-vous, mes soeurs, vous n’aurez qu’un seul mari mais lui aura plusieurs épouses.

Réjouissez-vous, mes frères, vous ne pourrez plus être accusés de pédophilie puisque les fillettes impubères et dites impudiques sont “mariables”, désirables et approchables tant que “réprochables”, puisque le péché est dans le corps de la femme, de la fille, de l’enfant née de sexe féminin et non plus dans le coeur de l’homme au désir irrépressible de sexe.

L’homme et la femme ne feront plus “un” mais l’homme sera l’entier et la femme la moitié de leur pitié réservée d’abord au chameau, avant la femme ou ses femmes, interchangeables, échangeables et éjectables.

Il vaut mieux être un chameau dans certaines civilisations qu’une femme !

Alors vous dire combien je suis heureuse, contente et joyeuse de lire cet article d’ALETEIA, à quoi bon ?

Vous l’aurez deviné bien avant moi, depuis le temps que l’Eglise Catholique glisse lentement mais sûrement vers un syncrétisme religieux proche du crétinisme ambiant mondialiste.

Afficher l'image d'origine

Alors, non !

Trop, c’est trop.

La coupe est pleine, pleine du sang des Chrétiens persécutés et tués dans le monde entier, génocide dont on n’a pas le droit de parler sous peine de se faire condamner en France, pays chrétien, un comble !

Tout d’abord, quitte à en fâcher quelques autres, après les quelques uns qui se veulent plus moutons que brebis prêts à se faire égorger et à laisser égorger leurs enfants au nom de l’amour du Seigneur, quels monstres, ces gens !, je vais vous parler de l’Islam.

Oui, je vais vous fâcher.

Et peut-être allez-vous me lâcher.

Je vous demanderais de lire tout l’article, avant de conclure à la trahison de ma raison.

Car si je défends le Christianisme, je ne mésestime pas l’Islam et je considère que c’est faire insulte à l’Islam et offense à son Prophète MAHOMET que d’écrire comme ALETEIA que l’Islam serait une compilation d’extraits de textes plus anciens d’écrits judéo-chrétiens.

Si ALLAH (Dieu) a choisi un berger illettré mais beau pour conduire son peuple, c’est justement pour montrer que Son message, Sa “révélation”, était dicté verbalement et directement au conducteur de chameaux, Mohammed de son vrai petit nom, sans renom.

Afficher l'image d'origine

Comme David, Dieu l’a choisi humble parmi les humbles, quasi-analphabète mais pas bête.

Et comme David, Mohammed a péché, un peu, beaucoup, à la folie, à cause de son amour pour les femmes, après la mort de LA femme, sa femme Khadidja, celle qui l’a voulu, lui, conçu MAHOMET, en le faisant naître à sa nouvelle vie d’homme, de Prophète de Dieu, du Dieu ALLAH.

Alors faire du Prophète MAHOMET un “collecteur” d’écrits anciens, c’est une erreur historique et psychologique.

Nous, les Croyants, reconnaissons l’intervention de Dieu dans son choix des plus humbles qu’Il attire à Lui pour les élever aux plus hautes fonctions, à la plus haute fonction, celle de Prophète.

Déjà dans l’Ancien Testament, la Torah, YHWH n’a jamais choisi le fils de riche famille, le fils de Roi pour en faire un Prophète.

Sinon comment croire en la puissance de Dieu si l’homme fait tout ?

L’homme n’est rien sans la puissance de Dieu, ce que l’histoire de Mohammed nous apprend à tous.

Orphelin, illettré, le chamelier devenu caravanier est un “berger”, à sa manière, conduisant des caravanes de chameaux, ses troupeaux, dans le désert vers des oasis.

Ne rabaissez pas le Prophète MAHOMET car vous insultez Dieu.

Et c’est mal parti pour vendre votre syncrétisme catholique nauséabond qui fleure bon la planche maçonnique et ses outrecuidances imbéciles.

Nous avons un autre signe de l’élection du Prophète MAHOMET par ALLAH.

Il s’appelle “Gabriel”, le messager de Dieu.

Afficher l'image d'origine

Si vous doutez de son existence, alors ne venez pas me dire que vous croyez en Dieu !

Puisque c’est lui qui est venu annoncer à Marie, encore vierge, qu’elle enfanterait l’enfant Jésus, celui qui sauve les hommes, lui-même fils de l’Homme.

Comment d’un côté, celui de la côte d’Adam, vous osez nous vendre l’histoire abracadabrante de cette jeune vierge enfantant un fils de père inconnu, sans père, et de l’autre, refuser de croire que l’ange Gabriel aurait pu dicter au “berger” Mohammed ce qui est devenu le livre de la nouvelle foi des hommes, l’Islam ?

Nouvelle foi des hommes, car parfois sans foi ni loi pour les femmes.

Un peu de clémence, s’il vous plaît !

Non, le Coran n’est pas un copié-collé de textes plus anciens même s’il s’inscrit effectivement dans la tradition théologique judéo-chrétienne.

Et pour cause, il s’agit du même Dieu, il paraît.

Et du même ange, l’ange Gabriel, cet “arc-en-ciel”, ce signe de l’Alliance entre les hommes et Dieu, que vous devriez connaître et reconnaître, quelque soit la religion qu’il inspire lorsque ce messager divin s’adresse aux hommes, à nous tous, Juifs, Chrétiens et Musulmans.

C’est comme un sceau qu’il appose sur le Livre sacré.

Donc affirmer que, parce que vous reconnaissez cet héritage judéo-chrétien, ce serait prouver que l’Islam n’est qu’un “copié-collé” de la Torah et des Evangiles, vous vous trompez. Ce n’est pas être sage et c’est impossible à confirmer, sauf à être débiles.

Quelle ignorance !

Et quelle démence !

A cause de votre fâcheuse tendance à vouloir faire de l’Islam une religion de la paix et de l’amour, alors que le coeur de l’Islam, c’est le Jihad, vous faites montre pareillement d’incompétence et d’inconscience.

Afficher l'image d'origine

Car le Jihad, oui, mes doux agneaux, c’est une guerre.

Une guerre contre soi, soit !

Mais sachez-le aussi, ignorants et mécréants, une guerre sainte contre Satan.

Les Musulmans du monde entier, eux, ne l’oublient jamais.

Seuls les Chrétiens ont oublié Satan.

Ils ont décidé, un beau matin, parce que ça les arrangeait, que Satan n’existait pas.

C’était juste le fantasme “sexuel” de quelques névrosé(e)s et frustré(e)s, sans doute, ces Chrétiens étant tous devenus freudiens, nouveaux convertis à l’hystérique, donc de nature féminine, au sein de la religion du Père, le Saint des Saints.

La guerre leur fait peur.

La mort leur fait peur.

Même la naissance aujourd’hui leur fait peur, au point de renoncer à faire des enfants.

Etre père leur fait peur, eux qui ne savent plus être des hommes.

Les Chrétiens ne veulent plus produire du fruit.

Ils vivent dans le bruit et la fureur de bandes-vidéos tout autant que la terreur d’être dévalisés.

Mais comment peut-on dévaliser des gens qui vivent dans un monde de plus en plus dématérialisé ?

Par contre, Satan peut les dévitaliser.

Le virtuel tue plus que le réel.

Et nous voilà, Chrétiens devenus des crétins, confrontés à cette religion sortie des terres d’Orient, l’Islam, de ces terres qui furent autrefois le berceau du Christianisme, une religion d’abord orientale, avant que d’autres crétins qui se croient Musulmans ne collent le mot “Chrétiens” aux néo-païens occidentaux de ce XXIème siècle qui n’ont plus foi en rien et droit à tout.

Afficher l'image d'origine

Mohamed adorait Jésus.

Il Le voyait en vision et son amour pour Lui était sincère et pur.

C’est d’ailleurs parce que le Prophète MAHOMET adore “Jésus/Issa” qu’il a condamné aussi sévèrement ces Chrétiens qui ont trahi, renié et tué le plus grand prophète de Dieu, après ou avant lui, selon l’ordre choisi, chronologique ou théologique.

https://ysengrimus.files.wordpress.com/2015/04/jesus-dans-le-coran.jpg?w=660&h=420

Afficher l'image d'origine

Non, l’Islam n’est pas un “post-Christianisme”.

Pas au sens où l’entend ALETEIA.

L’Islam est la religion qui entend, comprend et tend à remplacer le Christianisme devenu polythéiste et sataniste.

Il suffit de regarder le monde avec les yeux des Musulmans.

Les vrais Chrétiens, les Parfaits, ont été persécutés et tués, il y a longtemps, par des Catholiques au nom du pouvoir romain.

Le Catholicisme est la continuité politique de la religion impériale romaine qui avait su avec une intelligence stratégique rare s’adapter à toutes les autres formes de cultes.

Les anciens Romains avaient la faculté d’adorer qui ils voulaient, dieu ou pas, peu importe, même le cul d’une chèvre ou d’un bouc, pourvu que l’ex-peuple italien acceptât d’adorer César, le dieu-empereur, le dieu politique humain dépourvu de toute sagesse.

Cette connivence de l’Eglise Catholique avec le pouvoir impérial s’est toujours affirmée dans le cours de l’histoire occidentale.

A l’époque victorieuse des Républiques maçonniques, époque où triomphe le double langage et la langue de bois, le Pape François réussit l’étonnant prodige de nous vanter la disparition de sa propre religion, le Christianisme, qui plus est, en prétendant, lui, le Catholique, réformer l’Islam.

Il ne doute de rien, le Pape François !

Sauf peut-être de l’existence de Jésus et qu’il soit encore vivant aujourd’hui.

Comment un Musulman pourrait-il placer la loi des hommes  au-dessus de la loi divine, la Charia, l’émanation du Coran ?

La  “révélation” sous-tend une révolution spirituelle.

C’est ne rien comprendre et ne rien avoir compris à l’Islam que de prétendre pouvoir réformer le Coran.

L’essence de l’Islam, c’est le Jihad.

Je vais vous raconter l’histoire de la naissance de l’Islam par l’ange Gabriel, son messager :

– Un jour, Dieu regarda la terre et fit cette triste constatation : Satan dominait le monde, ce qui n’était pas nouveau. Pourtant le fils de l’Homme avait été envoyé pour sauver les hommes. Mais les hommes avaient détourné son message :

  • “Mon Royaume n’est pas de ce monde !”

Justement les hommes sont de ce monde.

Ils veulent être les maîtres du monde, à l’exemple de leur maître Satan.

Un pauvre type qui leur demande de renoncer à tout pour Le suivre dans la mort, c’est de la folie !

Et puis, c’est quoi, cette histoire de résurrection ?

Une histoire à dormir debout (Nuit Debout !), ou à dormir éternellement, car qui est revenu de la mort ?

Dieu est mort !

Ce fut le cri de guerre contre Dieu  du XXème siècle occidental.

Afficher l'image d'origine
[ Pour un peu, on dirait Edwy PLENEL, le grand-maître de l’islamisation christianophobe, ayant pour cri de guerre : “GODF” the GOD of France. ] 

Mais c’était déjà le cri de tant de siècles antérieurs.

A part quelques saints rappelant le message du CHRIST, les hommes ont renoncé à suivre Jésus.

Eux, les hommes, ils veulent tout, tout de suite et sur cette terre.

Pas dans l’au-delà !

Alors l’ange Gabriel a été envoyé pour chasser Satan de cette terre (le Jihad).

Car si la terre restait à Satan, plus aucun homme ne pourrait plus être sauvé.

Jésus apportait un message de paix et d’égalité.

Ce qui signifiait que, pour être comme Lui et mériter l’Eternité, il fallait être Son égal, dans la vie… comme dans la mort.

Mais “Quis ut Deus” ?

Le serviteur ne peut pas être plus grand que le maître.

Gabriel s’adresse au “berger” Mohammed, le conducteur de caravanes.

– “Ecoute cette foi-(s) ci  : le Coran ne laissera plus le choix aux hommes.

C’est le chemin de la “Soumission”.”

Le choix de croire ou pas en Lui, en Dieu, n’existe plus pour les hommes.

C’était fini pour eux comme pour nous aujourd’hui.

Les hommes se sont montrés tellement indignes de cette liberté et de ce message d’amour donné par le fils de Dieu qu’ALLAH a décidé que tout serait marqué, tout serait ritualisé, ce qui était interdit (haram) et ce qui était autorisé (hallal) dans un livre saint appelé Coran.

Plus de généralités, plus de charité divine.

Les vignerons infidèles avaient tué le fils du propriétaire de la vigne.

Maintenant ils allaient connaître son courroux.

Le courroux de Dieu !

Les fous ne sont pas ceux qui croient en Dieu mais ceux qui Le défient, disent les Prophètes, tous les Prophètes.

Afficher l'image d'origine

Le Prophète MAHOMET avait dit que Jésus l’avait annoncé dans les Evangiles.

Qui l’a cru ?

Qui l’a compris ?

Pourtant c’est vrai.

C’est d’ailleurs une pierre d’achoppement pour beaucoup de Chrétiens dans la lecture des Evangiles, une des rares fois où Jésus annonce un Dieu “vengeur” et en colère qui ne pardonne pas.

C’est le fameux passage qu’avait relevé Michel ONFRAY, l’effrayeur des intellectuels de gauche, ceux qui pensent avoir tout compris de l’Islam et qui n’ont rien compris à l’Islam : Luc 20.9-19.

Cette prophétie de Jésus se retrouve aussi dans deux autres Evangiles, Matthieu 21.33-46 et Marc 12.1-12.

Ce sont ces mêmes intellectuels de gauche qui se dépensent sans compter pour nous raconter une histoire à dormir debout, se dépensent en efforts vains pour nous convaincre, Chrétiens et/ou crétins, que l’Islam est une religion de paix et d’amour qui va nous vaincre par la douceur.

Mourir sans gloire, c’est le martyr des sots, trop lâches pour se défendre devant des tueurs.

Leur dernière heure venue, ils souhaitent la bienvenue à leurs exécuteurs.

Ce qui est amusant, admettez-le !, c’est que cette parabole a servi à nourrir, pendant des siècles, un antisémitisme chrétien, alors que nos frères croyants musulmans savaient, eux, qu’il s’agissait de la vigne chrétienne et que Jésus annonçait que son Père, le propriétaire de la vigne, enverrait, après le meurtre de Son fils, un émissaire cruel et sans pitié qui tuerait les ouvriers ayant rejeté le fils du propriétaire.

L’émissaire sera peut-être un Janissaire ?

Vous savez ces enfants chrétiens enlevés à leurs familles par les Turcs et convertis de force à l’Islam, armée d’élite des Ottomans.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Janissaire

[ Les janissaires (en turc Yeniçeri, en turc ottoman يكيچري, yényitchéri, littéralement « nouvelle milice ») formaient un ordre militaire très puissant composé d’esclaves d’origine chrétienne et constituant l’élite de l’infanterie de l’armée ottomane à l’apogée de l’Empire ottoman.

Afficher l'image d'origine

Les janissaires appartenaient à la classe des esclaves de la Porte, qui occupait les postes les plus influents dans l’administration et l’armée. ]

Vous vous rendez compte, les Chrétiens crétins !, l’élite militaire de l’empire ottoman « turc » était en fait chrétienne, convertie de force à l’Islam.

Pour ceux qui douterait que Jésus ait pu annoncer ainsi de tels châtiments aux incroyants et/ou mécréants, je leur donne à lire cette autre parabole qui n’est pas “charitable” au sens où voudrait l’entendre le Catholicisme actuel, quelque peu mièvre et si médiocre :

Luc 13.

6. Il disait encore la parabole que voici : « Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint y chercher des fruits et n’en trouva pas.

7 Il dit alors au vigneron : “ Voilà trois ans que je viens chercher des fruits sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe–le ; pourquoi donc use–t–il la terre pour rien ? ”

8 L’autre lui répondit : “ Maître, laisse–le cette année encore, le temps que je creuse tout autour et que je mette du fumier.

9 Peut–être donnera–t–il des fruits à l’avenir… Sinon tu le couperas ”.

Pour le Seigneur, le temps est venu de couper le figuier stérile et de tuer les vignerons infidèles.

Et, plutôt que de chercher la paille dans l’oeil de votre prochain, je vous invite à regarder la poutre qui est dans votre oeil et qui vous rend aveugles :

Non, l’Islam ne pliera pas devant la laïcité de la République radicale, votre fausse sacro-sainte laïcité maçonnique.

Non, l’Islam ne se christianisera pas au sens où l’entend l’Eglise Catholique avec son impérialisme “césarien”, capable et coupable de tous les accommodements avec le diable, religion universaliste qui s’étonnera ensuite d’avoir à subir le châtiment prévu pour le peuple d’Israël lorsqu’il a trahi YHWH et lui a été infidèle. Car YHWH est un Dieu jaloux.

____________________________________________________________

http://www.entretienschretiens.com/La%20parabole%20des%20mauvais%20vignerons%20-%20Mt%2021(33-46).htm

LA PARABOLE DES MAUVAIS VIGNERONS

_______________________________________________________________________________

Matthieu 21.33-46

 Yves I-Bing Cheng, M.D., M.A.

http://www.entretienschretiens.com

La parabole des mauvais vignerons a la caractéristique d’être à la fois historique et prophétique. Elle est historique par le fait que Jésus raconte l’histoire d’Israël selon le point de vue de Dieu. Elle est prophétique car le Seigneur y révèle des événements à venir. Le peuple hébreu va rejeter le Fils de Dieu. Suite à ce rejet, Dieu écartera Israël et transférera la responsabilité de son royaume à une autre nation.

Cette parabole se retrouve dans trois évangiles: Matthieu 21.33-46, Marc 12.1-12 et Luc 20.9-19. Au lieu de lire le texte biblique, j’ai choisi de vous raconter l’histoire dans mes mots. Elle débute ainsi.

L’histoire

Il y avait un homme qui possédait une terre. Il décida de l’aménager en vignoble. Après y avoir planté de la vigne, il construisit une clôture, creusa un pressoir et érigea une tour. Puis il décida de louer son vignoble à des cultivateurs avant de s’en aller hors du pays pour une certaine période de temps. Durant l’absence du propriétaire, il a été convenu que les travailleurs cultiveront sa terre. En retour, ceux-ci le paieront annuellement avec les produits de la culture.

Ainsi à l’arrivée du temps de la récolte, le maître envoya ses serviteurs pour prendre la part de fruits qui lui revenait. Mais les choses ont mal tourné car les vignerons n’avaient aucune intention de payer quoi que ce soit au propriétaire. Les serviteurs qui se présentèrent à leur porte furent accueillis comme des ennemis. Ils ont été battus et assommés à coups de pierres. Certains perdirent même leur vie. Cela força le maître à réagir. Celui-ci envoya d’autres serviteurs, cette fois-ci en plus grand nombre. Malheureusement ils furent tous traités avec la même brutalité que leurs prédécesseurs.

Vous voyez que l’histoire n’est guère joyeuse. Un propriétaire de vignoble, vivant à l’étranger, tente de faire reconnaître son autorité à distance à des travailleurs qui ne lui accordent aucun respect. Le tout dégénère en un bain de sang.

Finalement le maître fit appel à son fils. Il jouait sa dernière carte, avec tous les risques que comportait sa décision. Il avait estimé que les cultivateurs ne pourraient pas faire autrement que d’accepter son autorité s’il se faisait représenter par son propre fils. Ils auront du respect pour mon fils (v. 37), pensait-il. Mais ce n’est pas ce qui s’est produit. Les cultivateurs voyaient l’envoi du fils comme une opportunité pour faire cesser de façon définitive les demandes du maître. S’ils parvenaient à éliminer le fils, ils pourraient prendre possession du vignoble. En apercevant le fils, ils se dirent, Celui-ci est l’héritier; venez, tuons-le, et possédons son héritage (v. 38). Ils ont donc mis leur plan à exécution et le tuèrent sans pitié.

Jusqu’ici le maître avait fait preuve d’une extraordinaire patience. Mais cela ne pouvait plus durer. Il fallait mettre un terme à cette effroyable situation. Le maître décida de retourner en personne à son vignoble et il fit périr tous les travailleurs qu’il avait engagés. Puis il confia la responsabilité de sa terre à d’autres vignerons.

[…]

Remettre la récolte

Ceci nous amène à parler de la pertinence de cette parabole pour nous. Nous venons de souligner que la parabole concerne le royaume de Dieu. Mais qu’enseigne-t-elle sur le royaume de Dieu qui s’applique à nous? Je crois que la meilleure façon de répondre à cette question est de considérer l’idée maîtresse de cette histoire. Quel est le point central de la parabole? J’aimerais suggérer que l’idée maîtresse de la parabole des mauvais vignerons pourrait se résumer en un mot, un mot que nous rencontrons fréquemment dans le NT. Il s’agit du mot ‘fruit.’ La leçon principale de l’histoire est contenue dans la notion de ‘donner des fruits.’ Dans son royaume, le Seigneur s’attend à trouver des fruits.

Le terme ‘fruit’ (karpos) est souvent utilisé par les auteurs du NT. Il désigne métaphoriquement le type de vie que Dieu demande à son peuple de produire. Il apparaît 66 fois dans le NT. Le verbe ‘porter du fruit’ (karpophoreo) apparaît 8 autres fois.

En racontant son histoire, le Seigneur Jésus semble avoir intentionnellement mis en relief le mot ‘fruit’ en le répétant quatre fois à l’intérieur de trois versets.

Verset 34: Et lorsque la saison des fruits approcha, il envoya ses esclaves aux cultivateurs pour recevoir ses fruits.

Verset 41: Ils lui disent, Il fera périr misérablement ces méchants, et louera sa vigne à d’autres cultivateurs qui lui remettront les fruits en leur saison.

Verset 43: C’est pourquoi je vous dis que le royaume de Dieu vous sera ôté, et sera donné à une nation qui en rapportera les fruits.

Pensez au propriétaire de la terre et posez-vous cette question. Pourquoi un individu se donne-il la peine de planter une vigne? Derrière chaque action, il y a toujours une raison, un but. On plante dans le but de récolter. Dans le cas d’une vigne, on cherche à obtenir des raisins. Rappelez-vous de Ésaïe 5.1-2: … Mon bien-aimé avait une vigne sur un coteau fertile…il s’attendait à ce qu’elle produirait de bons raisins, et elle produisit des raisins sauvages. ‘Le maître avait une vigne. Il attendait d’elle de bons raisins.’

Pour Jésus, Israël était les vignerons élus de Dieu, chargés de rapporter de bons fruits. Mais ils ont failli à cette tâche au point même de rejeter le ‘fils du maître.’ Ceci a eu comme conséquence leur retrait de la vigne. La responsabilité de la vigne a alors été confiée à une autre nation – la communauté des disciples de Christ. Ceux-ci produiront les fruits voulus. C’est pourquoi je vous dis que le royaume de Dieu vous sera ôté, et sera donné à une nation qui en rapportera les fruits (v. 43).

Revenons à ma question. Pourquoi se donne-t-on la peine de planter une vigne? Pour obtenir des fruits. Nous pouvons traduire cette question en termes spirituels en se rappelant que la vigne symbolise le royaume de Dieu. Pourquoi Dieu a-t-il instauré son royaume? La réponse est exactement la même. Afin d’obtenir des fruits spirituels.

Avez-vous déjà réfléchi à cette idée, au fait que Dieu a établi son royaume dans le but de récolter des fruits spirituels? Est-ce vous vous rendez compte que si vous faites partie du royaume, vous vous trouvez dans la même position que les vignerons à qui le maître demandait de produire des raisins. Comprenons bien notre rôle en tant que chrétiens. Dieu a mis la responsabilité de son royaume entre nos mains et il s’attend à ce que nous ayons des fruits à lui présenter au moment voulu.

L’apôtre Paul a écrit une intéressante phrase à cet égard en Romains 7.4. Il affirme que le but de la vie chrétienne, et plus spécifiquement le but de notre union avec Christ, est de produire des fruits pour Dieu. De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu (Romains 7.4). Pourquoi Jésus s’est-il donné pour nous? Pourquoi est-il mort en sacrifice pour nous? Pourquoi a-t-il fait de nous un peuple particulier? Afin que nous portions du fruit à la gloire de Dieu.

Mainmise sur la vigne

Dans le cas des vignerons, on peut se demander pourquoi ils n’ont pas rendu les fruits au maître. Pourquoi ont-ils traité ses serviteurs avec autant de cruauté? Le v. 38 nous donne une partie de la réponse: Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux : Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage. Ils voulaient s’approprier l’héritage du fils. Ils voulaient mettre la main sur le vignoble, l’utiliser à leur façon, et ne plus avoir de compte à rendre à qui que ce soit.

Un chrétien peut être coupable de la même faute. Il est possible pour un croyant de garder les fruits de la vigne pour lui-même. Ainsi il mène une vie selon ses aspirations, faisant passer ses intérêts personnels avant ceux du royaume. En d’autres mots, le chrétien agit comme les mauvais vignerons lorsqu’il ne tient plus compte de la seigneurie de Christ dans sa vie.

Les mauvais vignerons ont perdu leur place parce qu’ils n’ont pas rendu les fruits requis. Ils ont été remplacés par d’autres. Jésus parle d’une autre nation. Cette nouvelle nation, c’est le nouvel Israël, i.e. l’église. Jésus précise que les membres de cette communauté, contrairement à Israël, rendront les fruits. Derrière cette affirmation, il y a un avertissement. L’église ne doit pas se montrer complaisante et tenir pour acquis le royaume et tous ses avantages spirituels. Il serait hasardeux pour elle de présumer que ce qui a été enlevé à Israël ne peut lui être retiré.

 https://veroniquehurtado.files.wordpress.com/2016/05/b1d37-saint-vincent.jpg

Afficher l'image d'origine

____________________________________________________________________

Luc 20

La parabole des méchants vignerons

9 Ensuite, Jésus se mit à dire au peuple la parabole suivante : « Un homme planta une vigne,

la loua à des ouvriers vignerons et partit en voyage pour longtemps.

10 Au moment voulu, il envoya un serviteur aux ouvriers vignerons pour qu’ils lui remettent sa part de la récolte.

Mais les vignerons battirent le serviteur et le renvoyèrent les mains vides.

11 Le propriétaire envoya encore un autre serviteur, mais les vignerons le battirent aussi,

l’insultèrent et le renvoyèrent sans rien lui donner.

12 Il envoya encore un troisième serviteur ; celui-là, ils le blessèrent aussi et le jetèrent dehors.

13 Le propriétaire de la vigne dit alors : «Que faire ? Je vais envoyer mon fils bien-aimé ; ils auront probablement du respect pour lui.»

14 Mais quand les vignerons le virent, ils se dirent les uns aux autres : «Voici le futur héritier. Tuons-le, pour que la vigne soit à nous.»

15 Et ils le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.

Eh bien, que leur fera le propriétaire de la vigne ? » demanda Jésus.

16 «Il viendra, il mettra à mort ces vignerons et confiera la vigne à d’autres. »

Quand les gens entendirent ces mots, ils affirmèrent : « Cela n’arrivera certainement pas ! »

17 Mais Jésus les regarda et dit : « Que signifie cette parole de l’Écriture :

«La pierre que les bâtisseurs avaient rejetée
est devenue la pierre principale
» ?

18 Tout homme qui tombera sur cette pierre s’y brisera ; et si la pierre tombe sur quelqu’un, elle le réduira en poussière. »

Afficher l'image d'origine

__________________________________________________

Votre “Vivre ensemble” se terminera non pas comme votre utopie mondialiste et matérialiste vous le montre faussement mais comme le démontre déjà vraiment le “Vivre unique”, sous la seule autorité de la loi divine, la Charia, la loi d’ALLAH.

Car tel est le message du Coran.

Choisissez votre destin, mais choisissez vite car le temps presse.

Le temps des vendanges approche.

Ne méprisez pas votre adversaire !

Mais méprisez-vous pour avoir renié les fondements de votre civilisation, le message du CHRIST.

Pour terminer ce long article, méditez sur l’étymologie du mot “alleluia”, au risque de choquer plus d’un Occidental :

___________________________________________________

https://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20101206070625AAOUidy

Quelle est l’origine du mot ALLELUIA?

En tout cas voilà ce que nous dit feu Deedat (paix à son âme), qu’en pensez vous ?
“Demandez à votre ami chrétien s’il a entendu le mot Alleluia. Aucun chrétien digne de ce nom ne pourra ne pas le reconnaître. Lorsque le chrétien est en extase, il s’exclame : “Alleluia ! Alleluia !” tout comme nous, musulmans, nous annonçons le takbir “Allahou Akbar ! Allahou Akbar !” (Allah est le plus Grand !)

Demandez-lui qu’est-ce que Alleluia ? Ramenez-le à l’examen du livre de la révélation, le dernier livre du Nouveau Testament, chapitre 19. Nous y apprenons que Jean, disciple de Jésus (P), a eu une vision dans laquelle il entendait les anges chantant au paradis : Alleluia ! Alleluia ! Redemandez-lui alors ce que signifie “Alleluia” ” “Hip, Hip, Hip, Hourrah ! Hip, Hip, Hip Hourrah ! Seraient-ce les anges qui chanteraient Hip, Hip, Hip Hourrah à Dieu ? Est-ce que chaque fois que Dieu crée une nouvelle galaxie, les anges chantent ses louanges, ou bien le font-ils lorsqu ‘il fait exploser une super nova. C’est absurde ! Mais alors, que signifie Alleluia ?

La dernière syllabe YA est vocative, c’est la forme exclamative en arabe et en hébreu, signifiant une note exclamative, une particule d’exclamation ou encore une marque d’exclamation.
Le Sémite, arabe et juif, commence avec une particule exclamative ou une marque d’exclamation comme par exemple :
Halte ! En avant ! Feu ! Bang !
Répétons le tasbih (mots de prières) comme un Arabe ou on juif : ALLE-LU-IA qui deviendrait YA-ALLE-LU qui ne serait autre que YA ALLA HU signifiant “OH ALLAH !” (Vous êtes le seul digne d’éloges). Un chrétien honnête n’aurait aucun doute à reconnaître “Allah” au lieu de son “EL, ELI, ELAH, ALAH, ALLAH”. Désignez-le par n’importe quel nom. Pour lui ce sont les plus beaux noms pourvu qu’ils ne soient pas contaminés ou altérés, ou qu’ils ne suscitent pas d’images d’hommes, de singes, etc… quelque soit la vénération dont ils ont été l’objet. ” ]

Afficher l'image d'origine
Advertisements

3 thoughts on “Pourquoi l’Islam ne sera jamais compatible avec le Catholicisme romain et la République maçonnique ? Parce que, pour comprendre l’Islam, il faut comprendre le Jihad au coeur de l’Islam.”

  1. Ce matin, il m’est demandé de compléter cet article en vous rappelant les prophéties de la voyante Baba VANGA, une voyante “aveugle” qui voit, faiblesse humaine valorisant la puissance de Dieu, marque de la volonté divine de nous surprendre et de nous interroger sur notre fausse clairvoyance, nous les “voyants” non aveugles :

    http://www.nouvelordremondial.cc/2016/04/30/les-propheties-epatantes-de-baba-vanga-cette-femme-mystique-aveugle-qui-a-predit-la-naissance-disis-et-dautres-evenements/

    [ Voici les prophéties de Baba Vanga depuis 2016 jusqu’à la fin:

    2016 : Les musulmans envahiront l’Europe qui cessera d’exister telle que nous la connaissons. La nouvelle campagne de destruction de l’intérieur perdurera pendant des années, et obligera les populations européennes à quitter le continent, désormais « quasiment vide ».
    […]. ]

    Dieu savait-Il que ce sont les Européens eux-mêmes qui ont offert les clefs de leurs cités aux envahisseurs ?
    Par peur des émeutes ethniques et en Son nom, diront-ils, s’ils sont chrétiens !
    Abandonnant ainsi leurs frères chrétiens des autres continents à leur sort mais fuyant le leur, pour fuir la mort.
    – “Restez au Moyen-Orient, Chrétiens d’Orient !” disent les Chrétiens d’Occident, les lapins crétins qui accueillent pendant ce temps leurs persécuteurs.

    Il n’y a plus de terre d’asile pour les autres Chrétiens dans le monde :
    – partout le terrorisme christianophobe frappe et élimine ces Chrétiens qui ont oublié qu’ils étaient des Chrétiens.
    Pas les Islamistes : – “Tu vis sur une terre chrétienne. Tu es donc un(e) Chrétien(ne) !”

    Ou quand ils s’en souviennent, ces Chrétiens, ils font comme les anciens citoyens de la Rome antique et croient plus “malin” d’absorber la religion adverse pour l’assouplir, la “romaniser”, “l’occidentaliser”.
    C’est politique : la laïcité triomphera !
    Mauvaise pioche pour ces caboches vides qui va rendre leur vie très moche, pire que sous les “Boches” !

    http://www.nouvelordremondial.cc/2016/04/30/les-propheties-epatantes-de-baba-vanga-cette-femme-mystique-aveugle-qui-a-predit-la-naissance-disis-et-dautres-evenements/
    […]
    2025 : L’Europe est quasiment dépeuplée.
    […] ]

    Parce que l’Islam risque de disparaître lui aussi, en faisant disparaître l’humanité au nom d’ALLAH le Très Miséricordieux !
    Il suffit de constater ce qui se passe dans n’importe quel état musulman pour s’en convaincre.
    A moins d’être aveugles !
    Pas aveugles comme Baba VANGA qui voyait, elle !,
    Mais aveugles en refusant de voir de ses propres yeux une réalité qui saute aux yeux d’une voyante aveugle.
    – “Il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir”, disait un certain Jésus, celui que vous avez renié.
    Partout où l’Islam s’installe, le Jihad s’emballe et déballe son “Armada” de fanatiques qui ne se soumettent qu’à Dieu, pas à votre “Res publica”, la “Chose publique” qui n’a pas de nom.
    Le dieu sans nom, le N.O.M., les Islamistes lui ont donné ou redonné son nom :
    – “Le grand Satan !”

    N’oubliez pas que l’Armada est une grande flotte.
    Vous auriez tort de ne pas avoir la mémoire des invasions barbaresques via la “Mare Nostrum”, notre Mer Méditerranée.

    Dormez bien, les “voyants”, élus politiques et économistes stratégiques qui n’ont rien vu venir et aujourd’hui, comme Manuel VALLS, vous annoncent :
    – Il va falloir vivre avec le “terrorisme”.

    Non !
    Il suffirait d’interdire l’idéologie qui répand ce terrorisme et d’interdire l’entrée de l’Europe aux idéologues qui répandent leur terrorisme, ce qui serait fait à coup sûr par nos édiles imbéciles si c’était le communisme russe et ses “espions” soviétiques qui envahissaient nos terres.

    Mais qui paye pour que cette invasion se fasse en douceur, contre les peuples européens qui refusent le mondialisme ?
    Et qui paye qui ?
    Vous avez la réponse.
    Moi aussi.
    La charité chrétienne de laquelle se réclame le Pape François n’est qu’un leurre, sinon il serait déjà aux côtés des Chrétiens du Pakistan et du Moyen-Orient, le petit Père du peuple.
    Sinon il serait déjà emprisonné avec Asia BIBI, le Pape, assis avec elle dans sa cellule, priant pour obtenir la libération de cette maman chrétienne, le symbole vivant d’une Asie chrétienne qui disparaît.

    Comme va disparaître l’Europe chrétienne.

    Like

  2. Angela MERKEL, l’Ange de la Mort !
    La Chancelière allemande.
    Nos ancêtres sont morts sur les champs de bataille de Verdun pour ne pas tomber sous le diktat allemand, “prusso-ottoman”.
    La domination allemande a toujours coûté cher à la France et au continent européen.
    Ses alliances funestes avec l’Empire Ottoman laissent encore des cendres fumantes sur le sol des génocides passés.

    Et nous, Français d’aujourd’hui vivant dans le plus grand confort, nous avons abdiqué, sans même nous battre.
    A cause de “cochons de bourgeois” uniquement préoccupés à se goinfrer de pognon !
    Seule compte la valeur-argent pour le groin de ces petites gens, “porcs” et goujats qui constituent majoritairement nos “nobles” assemblées parlementaires.
    Sauf que nos “élus” (pas de Dieu) y brassent de l’air conditionné à la pensée maçonnique !

    Pendant ce temps, le président François HOLLANDE parade aux cérémonies de commémorations des victoires françaises.
    Le renégat n’a aucune honte.
    Lèche-babouches et lèche-pantoufles, il fait de la lèche en échange de quelque argent, obsédé par le trou du budget français, ou d’autres trous, petit boutiquier gestionnaire à la petite semaine commerciale, sans vision, sans projet sur le long terme.

    Deux critères conduisent et définissent sa politique :
    – Le déficit !
    – Et les chiffres du chômage.
    Peu importe que tous les travailleurs soient pauvres comme Job, pourvu qu’ils n’y ait plus de chômeurs !
    Bientôt il vaudra mieux avoir été esclave, logé et nourri à l’oeil par son employeur, que salarié rémunéré si faiblement qu’il est impossible de vivre décemment dans son pays d’origine.

    Oui, à coup sûr, ce sont des indicateurs de “bonne présidence”.
    Nous deviendrons tous des “migrants”, peuple errant comme les Juifs, condamné à ne plus avoir de terre.
    Pas de terre, pas de nation.
    Pas de nation, pas d’Etat.
    Nous serons tous de nulle part, sans rien avoir à nous que notre force de travail à louer.

    Mais la France crève, Monsieur le Président de la République maçonnique.
    Et votre nullité est “inconcevable” en ces temps où l’animalité triomphe de l’humanité.
    Et dans cette animalité, je classe les appétits carnassiers des plus grands prédateurs de notre espèce humaine, des chasseurs de la pire espèce, les financiers et leurs créanciers, les Banskters !

    Merci d’avoir soumis la France à l’Allemagne.
    Merci d’avoir ouvert nos frontières chaque jour davantage aux flux migratoires de ceux qui ne veulent que des biens matériels, sans avoir à adopter des valeurs spirituelles, les valeurs spirituelles chrétiennes dont la laïcité fait partie.

    Y aura-t-il un tribunal militaire pour juger ces hommes politiques sur les conséquences de leurs choix décisifs car si malheureux pour la France et pour nous ?
    Avant qu’il ne soit trop tard.

    Like

  3. Sachez, messieurs les cochons de bourgeois, que les prophéties ne sont pas faites pour être rendues effectives par des imbéciles d’élus politiques.

    Mais pour AVERTIR !
    PREVENIR, donc AGIR en amont, AGIR avant, pas après, quand c’est trop tard.

    Ces nombreux athées maçonniques, nos élus politiques majoritaires qui se disent agnostiques, devraient tout mettre en oeuvre, oeuvre de Lumière et dans la Lumière, pour que ces prophéties ne se réalisent pas, jamais.
    A défaut de devoir se convertir à Dieu tant ils semblent avoir à coeur de prouver Son existence en réalisant Ses prophéties !

    Une certaine et implacable logique mathématique existe aussi dans la théologie avec un “ou” exclusif sur l’existence, “ou” pas, d’un Dieu capable de voir au-delà du temps de la vie d’un homme.

    Pour l’heure, Dieu existe.
    Tout ce qui a été prophétisé est en train de se réaliser.

    Alors convertissez-vous, messieurs les cochons de bourgeois !
    Ou abdiquez.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s