M comme Maudit, pas M comme Martyr ! Le Meurtre du Père Jacques HAMEL, le Mardi 26 juillet 2016, ne conduit pas au Paradis, mais à l’Enfer.

 

Voilà, Seigneur, j’écris à Ta demande.

J’ai tardé, j’ai traîné, des pieds et des mains, pour écrire cet article sur les “Maudits” de la terre.

Les lendemains ne chantent pas.

L’humanité déchante quand le MAL se déchaîne.

Je ne trouve pas les mots pour décrire tant de maux, tant de morts, toujours et encore.

Le monde s’endort, malgré tout.

Tout dort alentour, c’est le jour dans la nuit ou la nuit dans le jour.

Afficher l'image d'origine

Alors dicte-moi les mots, les mots de l’Amour, les mots de l’Espoir, les mots qui délivrent du MAL.

Parfois, pour délivrer du MAL, il faut se faire du mal.

Délivre-nous du MAL(-in).

Parce que, dans notre société du plaisir et des plaisirs, le bien n’est qu’associé au bien-être corporel et physique.

Le bien physique est à jamais dissocié du mal psychique, de la souffrance de l’âme humaine.

Nous n’existons plus que “physiquement” et “on” nous affirme que tout le reste est illusoire.

Le monde est sans espoir, c’est un mouroir :

– Alors, buvons, bouffons et baisons !

Il ne faut pas briser nos chaînes, ces chaînes qui nous attachent à l’Ennemi, l’ennemi de nous-mêmes, nous qui sommes à la traîne, la traîne du MAL, bêtes de somme, quand chaque jour ne suffit plus à notre peine.

https://images-blogger-opensocial.googleusercontent.com/gadgets/proxy?url=http%3A%2F%2Flast48hours.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2011%2F05%2FLe-capitalisme.jpg&container=blogger&gadget=a&rewriteMime=image%2F*

Afficher l'image d'origine

Le “noble” désir de la Paix devient du consumérisme social, l’obligation qui nous est faite du “vivre ensemble”, obligation surfaite quand l’autre affiche nettement son intention de ne pas vivre avec nous, en commençant par refuser de vivre comme nous.

Il se fiche pas mal de nous, l’autre !

Car, du refus de vivre comme nous, l’autre passera au refus de vivre avec nous.

Nous le sentons confusément, nous le pressentons.

Mais le désir de paix est si fort que nous n’écoutons pas la petite voix intérieure qui nous commande de nous rebeller, de nous révolter, d’EXISTER tels que nous sommes et, pour pouvoir encore exister ainsi dans l’avenir, sur nos terres chrétiennes, d’imposer d’EXISTER à l’identique sur nos terres chrétiennes.

Les vieux d’antan appelaient “ça”, ce processus d’intégration nationale, l’assimilation, rendre “semblables”.

Aujourd’hui le terme “assimilation” est devenu Maudit, M comme Maudit, récupéré par la Novlangue politique mondialiste comme l’exemple type de l’intolérance.

C’est un scandale national de vouloir l’assimilation des autres non Français de coeur et d’âme.

Mais de quel côté est l’intolérance ?

Pourquoi venir vivre dans un pays si vous n’en respectez pas, ni les moeurs, ni les us et coutumes ?

Si c’est pour vous nourrir du pain des habitants de ce pays et ensuite les faire mourir, partez !

Oui, partez, avant qu’il ne soit trop tard, pour eux, comme pour vous.

Ce matin du 1er août 2016, les médias nous rebattent les oreilles avec l’agression d’un Musulman âgé, trop contents de “jouer” leur air favori sur la gamme traditionnelle du “Vivre ensemble”, l’air de l’agression individuelle provoquant une victimisation globale musulmane, à cause d’une stigmatisation haineuse qui serait celle des mécréants. Tous les amalgames sont permis, sans blâme aucun ni retenue d’âme.

Mais qui stigmatise qui ?

Afficher l'image d'origine

Qui refuse de s’assimiler, arborant ostensiblement et sempiternellement des accoutrements ridicules dans un pays occidental ?

Après le meurtre d’un prêtre catholique en terre chrétienne par un Islamiste, personnellement, si j’étais musulmane, je raserais les murs.

Je n’afficherais pas avec arrogance et mépris pour les victimes mon appartenance à une religion qui clame le droit de tuer ceux qui ne sont pas comme moi, ceux qui ne sont pas “Tous PAREILS”.

A qui la faute, si la stratégie musulmane du “pousse-au-crime”, du chiffon rouge agité devant le taureau chrétien rendu furieux par les coups qu’il reçoit, du port du voile, de la burka, du burnous et des babouches, à qui la faute, si le chiffon rouge agité dans l’arène publique reçoit l’effet escompté, l’attaque prévisible du taureau ?

Est-ce trop demandé que respecter le deuil d’un pays majoritairement chrétien et de “se séculariser”, de “se normaliser” comme ont su le faire les pratiquants de la religion catholique, justement pour ne pas offenser les Français non catholiques par le port ostentatoire de signes et d’accoutrements religieux ?

Oui, après tant de morts, porter le voile devient un signe belliqueux.

Ces femmes voilées dans une Eglise catholique où, pour le Seigneur, la femme est l’égale de l’homme, où, pour le Seigneur, le péché est dans l’oeil qui regarde, pas dans le corps de la femme, c’est une offense au CHRIST.

Car, si elles portent ce voile, ces femmes transportent toute une idéologie barbare contraire à la parole chrétienne, la parole des Evangiles.

Oui, je suis (du verbe “suivre) Michel ONFRAY sur sa distinction entre les Evangiles et la prédication “paulienne”, source humaine et romaine de l’édification du temple religieux, l’Eglise catholique de Rome, confusion entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel.

Donc inutile de me ressortir la citation paulienne sur le port du voile pour cacher les cheveux des femmes lors des messes !

Jésus, lui, se moquait bien de ses fadaises.

Et s’en moque encore !

Sauf, lorsque vous, des hommes musulmans, tuez des femmes parce qu’elles refusent de porter le voile, ailleurs dans le monde.

Mais aussi, ici en France, lorsque des femmes sont menacées dans nos banlieues, parce qu’elles refusent de porter le voile dit islamique.

Combien de Français non musulmans ont été attaqués à coups de couteau, de machettes, au volant de voitures tout à coup lâchées sur des victimes innocentes ?

https://francaisdefrance.files.wordpress.com/2010/04/antiblanc.jpg?w=477&h=358

Afficher l'image d'origine

Combien ?

Les médias, à chaque fois, ont relativisé, divisé davantage les Français au nom du “Vivre ensemble”, parlant d’actes isolés de déséquilibrés, car déséquilibrés par l’Islam.

Et aujourd’hui, une agression, une seule, d’un “déséquilibré isolé” contre un burnous musulman et les médias se lâchent, lynchent les Chrétiens car, là, l’amalgame est permis, sinon autorisé, sinon “lâchement” encouragé.

M le Maudit !

C’est l’introduction du loup dans la bergerie, l’absence d’Evangélisation des autres Français, au nom de l’amour de l’autre, de l’amour de son prochain qui est cause de cette et des ces agressions.

Comment en est-on arrivés à pareille hérésie dans la religion catholique ?

Je ne prêche plus Ton amour, Seigneur, car j’aime trop l’autre dans sa “différence”.

M le Maudit !

Pas M le Martyr !

Je ne meurs pas en martyr, puisque je n’ai jamais prêché Ta foi, ma foi, en vérité.

Ce n’est pas prêcher Ta foi que taire et laisser faire, puisque c’est ma joie, annoncer la Bonne Nouvelle du Salut.

J’ai péché, oui, Seigneur, gravement péché, en refusant de prêcher Ta parole.

Et aujourd’hui, malgré ma lâcheté, mes petits accommodements “raisonnables”, je suis mort, d’une mort déplorable.

M comme Mort

Mais pas M comme Mort en Martyr !

M comme mort Maudit, M comme Mort et Maudit.

Je suis M, moi le Maudit, car je n’ai pas préché Ta Parole de Salut.

Je suis mort par ma faute, car si j’avais évangélisé, semé Ta Bonne Nouvelle, nous serions frères, lui et moi, mon assassin et moi.

Mais, sans cette semence, point d’espérance !

Sans cette espérance, point de paix !

Ta Paix, Seigneur, la PAX CHRISTI !

– “Je vous donne la paix, Je vous donne Ma Paix !” dit le Seigneur.

– “Allez en paix !” dit le prêtre à la fin de la messe.

Sauf que, pour aller en paix et vivre en paix, il faut accueillir la Parole du CHRIST, la Parole semeuse de Vie et d’espérance.

Afficher l'image d'origine

Un prêtre est mort.

Et nous avons tort de considérer sa mort comme un signe de paix et de réconciliation.

Nous avons encore plus tort de croire que pardonner à ceux qui ne demandent pas pardon est un geste de paix.

C’est juste un “geste” hypocrite qui ne reflète pas le fond de notre coeur.

Un geste, car qui peut parler d’amour ?

La Musulmane voilée regarde avec condescendance la femme catholique non voilée qui s’extasie sur sa venue dans une église chrétienne.

C’est une Sainte.

La voilà, bienvenue, l’incarnation de l’espérance !

La femme voilée, bien sûr.

Le Seigneur me montre le monde et le nombre de femmes non voilées ou qui voudraient ne plus porter de voiles, ces femmes enfermées, persécutées et tuées, parce qu’elles n’ont plus le droit d’exister à égalité de droits et de devoirs avec les hommes.

Est-ce cela l’amour ?

Qui sont les victimes ?

Les “vraies” victimes ?

L’islam et les derniers jours de l’humanité – france.libre1.overblog.com
http://html5shiv.googlecode.com/svn/trunk/html5.js
http://tpc.googlesyndication.com/safeframe/1-0-4/html/container.html

Syrie, tout récemment des musulmans ont attaché cette petite fille pour la faire assister au massacre de ses parents. Le comble de l'horreur est que les criminels ne cessaient de gueuler: allah ou akhbar. Cette horreur arrache les tripes d'un non musulman. Pour un vrai musulman, c'est dans la normalité de l'islam.

 

Notre silence tue.

Pas seulement des Chrétiens.

Le Seigneur me montre la Turquie aux portes de l’Europe et ses femmes voilées, le président turc ERDOGAN n’attendant que son heure, ou Son heure, pour punir le manque de foi des mécréants.

– “Oh, prêtres maçonniques de la religion universelle, dit le Seigneur, quelle religion avez-vous choisi d’imposer au peuple de France pour son malheur ?

Et votre malheur.”

M comme Malheur.

M comme Maudit.

M le Maudit.

– “Si vous ne croyez plus en Moi, dit le Seigneur, Je vous renie comme vous M’avez renié et Me reniez chaque jour de votre vie, chaque fois que vous dites que l’Islam est pareil que le Christianisme.

Fuyez Ma colère !

Car Je suis Vivant.”

Il n’y plus de religion catholique car une religion qui refuse de prêcher n’existe plus.

Etonnez-vous de ne plus avoir de fidèles, puisque vous vantez les mérites d’une autre religion qui déteste votre religion !

Il suffit de lire le Coran.

Mais vous, avez-vous lu le Coran ?

Si oui, alors, condamnez-vous vous-mêmes, dit le Seigneur, car il est exact que vous êtes des mécréants, que vous avez perdu toute foi et toute espérance en Dieu et que vous vous êtes “perdus”.

Je suis le chemin, la vérité et la vie !

Afficher l'image d'origine

 

Vous avez choisi d’autres chemins.

Ne venez pas pleurer vos morts !

Ils sont morts de tous vos torts, du refus de croire en Dieu au XXIème siècle, alors que la mort continue d’exister, elle, et vous appelle.

Avez-vous vaincu la mort, peuple prétentieux et irrévérencieux ?

Le Mardi 26 juillet 2016, un prêtre catholique a été sacrifié par un Musulman, au nom de sa foi, celle du Musulman.

Car le prêtre catholique, en vérité, n’avait plus de vérité.

Ou il en avait plusieurs !

Considérant, en toute bonne foi, la foi maçonnique universelle, que tous les chemins mènent à Dieu,

ce prêtre a pris un chemin de traverse, tentant de relier la religion qui professe Ma résurrection avec celle qui nie ma résurrection, tentant d’oublier, à chaque fois qu’il commémorait Mon sacrifice sur son autel, que l’autre religion sacrifiait des animaux et des êtres humains, au nom de son dieu ALLAH, comme au temps des dieux anciens.

Si encore cette religion avait sacrifié d’autres êtres que des Chrétiens, peut-être aurais-Je compris

son ignorance volontaire à ce prêtre, sa volonté de nier la réalité ?

Mais l’Islam aujourd’hui a sacrifié tant de prêtres chrétiens sur les terres du Moyen-Orient ou ailleurs dans le monde, même en France, meurtres déguisés sous le voile d’agressions de hasard, comment Moi, le Bon Berger qui protège la vie de Mes brebis, pourrais-Je comprendre que les bergers à qui j’ai confié Mes brebis soient ceux-là mêmes qui livrent aujourd’hui mon troupeau aux loups qu’ils ont introduits eux-mêmes dans Ma bergerie ?

Pour mourir en martyr, il faut avoir professé sa foi avant de mourir, c’est à dire avoir revendiqué sa fidélité à la foi chrétienne et avoir annoncé la Bonne Nouvelle à l’autre, son prochain.

Or vous mourrez parce que vous avez renoncé à l’Evangélisation.

Afficher l'image d'origine

 

Vous raisonnez comme si vous aviez en face de vous, non pas des frères, mais des animaux, des ventres sur pattes.

Vous pensez qu’il suffit, comme vous, car vous l’êtes devenus, vous pensez qu’il suffit de donner à manger à un loup errant pour qu’il devienne votre chien domestique et garde votre maison.

Les loups vivent en meutes et suivent leur chef de meute.

Le Prophète MAHOMET est un chef guerrier.

Vous ne ferez pas de MAHOMET un Chrétien.

Car lui n’a jamais renoncé au pouvoir temporel.

En nourrissant une foi étrangère à la vôtre, vous redonnez des forces aux loups errants.

Mais vous finirez par être  mangés !

Car une brebis n’est pas un loup.

Et les loups n’aiment pas les brebis.

Ou, ajoute le Seigneur, les loups aiment les brebis grasses et bien nourries, pour s’en nourrir à leur tour.

Parce que vous avez renoncé à Evangéliser, vous périrez.

La foi musulmane est exigeante et dure.

Vous êtes devenus mous, M comme mous.

Les Musulmans, M comme Musulmans, ne sont pas vos amis.

Ils sont le bras guidé de Dieu.

Moi, Je suis. (sic)

Je suis le chemin, la vérité et la vie !

Mais vous m’avez renié.

Et vous avez renoncé à enseigner Ma Parole.

Donc vous avez déjà choisi de mourir, M comme Mourir.

Mais pas mourir en martyr.

Non !

Les premiers Chrétiens sont morts en martyr, M comme martyrs.

Vous, vous mourrez par lâcheté, parce que vous pensiez hypocritement qu’être “gentils”, offrir du confort matériel, de la nourriture à des ventres humains, suffirait à combler un vide spirituel.

Car vous êtes vides.

Et votre vide spirituel appelle à être comblé par une autre religion.

Vous êtes devenus “rien”, intellectuellement et spirituellement.

Vous n’êtes rien, plus rien.

Vous aussi respectez le rapport de force, comme les animaux.

Afficher l'image d'origine

 

Oui, dit le Seigneur, vous raisonnez comme des animaux.

Il suffit de nourrir les hommes, de leur offrir gîte et couvert, et ces hommes seront heureux.

Honte à vous !

N’est-ce pas le contraire de ce que Je vous ai enseigné ?

L’homme ne vit pas seulement de pain mais de tout ce qui sort de la bouche de Dieu.

Or vous refusez de nourrir spirituellement ceux qui viennent chercher refuge dans votre bergerie.

Alors vous mourrez.

Si vous les aviez nourris spirituellement, ils ne tueraient point.

Si vous aviez demandé, comme Je l’ai toujours demandé à celles et ceux qui veulent rester avec vous et se mélanger avec vous :

– “Pour toi, qui suis-Je ?”

– “Pour toi, qui est Jésus-CHRIST ?”

il n’y aurait pas de morts sur le territoire français, de morts au nom de l’Islam.

A cause de votre lâcheté, dans le monde, des Musulmans continuent d’expulser, de persécuter et de tuer des Chrétiens.

Oui, à cause de vous !

Vous avez à votre disposition une arme pacifique, Ma Paix.

Elle ne peut se donner qu’à condition de partager la même foi en Moi.

Tant que l’Arabie Saoudite, le pays de la Mecque, dont les ascendants avaient déjà trahi le Prophète MAHOMET, tant que l’Arabie Saoudite n’accepte pas les Chrétiens sur ses terres musulmanes, ne tolère pas la pratique de leur foi, leur habillement occidental et leur culture, alors vous devez refuser sur vos terres chrétiennes la pratique de la foi musulmane, les habits islamiques et la culture musulmane, à l’identique des lois saoudiennes.

Les chiites d’Arabie saoudite pris entre deux feux
//s1.lemde.fr/medias/web/1.2.694/js/lib/ecma/core/262/base64.js

//s1.lemde.fr/medias/web/1.2.694/js/lib/polyfill/placeholder.js

//s1.lemde.fr/medias/web/1.2.694/js/lib/html5shiv/html5.js
//s1.lemde.fr/medias/web/1.2.694/js/lib/ecma/core/262/array.js


//s1.lemde.fr/medias/web/1.2.694/js/lib/ecma/core/262/json.js

require([“lib/require/plugin/domReady!”,”lmd/ui/ie9-pinning”],function(b,a){a.start()});

Manifestation de femmes chiites à Qatif, dans l'est de l'Arabie saoudite, le 2 janvier.

Le MAL a une source !

Vous la connaissez.

Que le sang s’arrête de couler !

Que chacun retourne sur ses terres !

Je ne vous demande pas de tuer comme des chiens ceux qui vous font du MAL.

Vous vous comporteriez encore comme des animaux.

Mais Je vous demande de protéger Mon peuple, le peuple français, Mes brebis.

Si vous renoncez à votre foi, alors vous renoncerez à Ma protection.

Vos prières ne serviront à rien.

Si vous Me reniez chaque fois que vous rencontrez un Musulman, pourquoi devrais-je vous protéger ?

Vous serez morts par votre faute.

Vous serez morts dans votre péché, non sauvés par Moi, puisque vous ne Me reconnaissez pas comme étant le Sauveur.

S’il suffisait de mourir pour être sauvés, vous seriez tous sauvés et il n’y aurait pas d’Enfer.

Mais vous devez avoir souci du salut de votre âme, vous qui ne croyez plus en rien.

Si vous ne sauvez pas vos corps, car vous êtes déjà morts à cause de vos reniements et de votre constante lâcheté, ayez souci de votre âme :

  • Rappelez-vous que “SOS” signifiait pour les marins perdus en mer “Save Our Souls” !

Qu’il en soit fait selon votre volonté, peuple de France !

Le monde gronde autour de vous.

La Turquie s’arme spirituellement et matériellement.

Afficher l'image d'origine

Et vous, gens de France, êtes désarmés, comme le clament les soldats du Califat, brebis sans défense tendant leurs gorges aux loups affamés.

Vous, hommes de science, Pharisiens de ce siècle, vous n’arrêtez pas d’expliquer que la France ne peut se couper du monde. Et vous voudriez que le peuple français ignore ce qui se passe dans le monde contre les Chrétiens persécutés et tués ?

Ce qui se passe dans le monde est ce qui arrive aujourd’hui en France, sur une terre chrétienne, contre les Chrétiens de France.

Partout où l’Islam s’installe, il apporte désolation, dévastation et destruction.

Vous ne vaincrez pas les autorités de ce monde qui prônent cette religion guerrière pour conserver leur trône, si vous n’affrontez pas l’Islam et  son idéologie totalitaire. La confrontation est inévitable, sachez-le  !

L’illusion d’union autour d’un cadavre de prêtre volera en éclats.

Vous connaîtrez l’invasion et le déshonneur des vaincus.

Vous connaîtrez la haine de l’autre parce que vous n’avez pas su, pas voulu, transmettre mon message d’Amour, Ma Bonne Nouvelle !

Honte à vous !

Vous mourrez maudits, M comme Maudits, pas M comme martyrs.

Ainsi parle le Seigneur, le 1er août 2016.

[ Que Ta volonté (ne) s’accomplisse (pas), Mon Dieu !

Epargne-nous !]

 

Ceux qui voudront venir chez nous devront se convertir à la foi chrétienne, car il ne peut y avoir de paix possible sans la PAX CHRISTI.

Afficher l'image d'origine

Tant que l’Arabie Saoudite ne changera pas sa politique d’accueil et d’intégration des autres “prochains”, les mécréants, M comme mécréants, si nous ne voulons pas mourir sur nos terres chrétiennes comme des maudits de Dieu, M comme maudits, nous devons EVANGELISER et poser la question décisive à l’homme qui n’est pas seulement un animal :

– “Quelle foi professez-vous ?

Pour vous, qui est Jésus-CHRIST ?

Est-Il ressuscité ?”

Si l’homme vous répond :

– “Non, je ne crois pas en sa résurrection !”

C’est son droit, c’est son LIBRE choix.

Mais, dans ce cas, il doit partir, après s’être reposé et avoir repris des forces comme tout voyageur de la vie.

Nourrir et soutenir matériellement un loup dans la bergerie de Mes brebis est une erreur, une hérésie.

Priez pour ceux qui sont morts, non pas en martyrs, mais maudits pour ne pas avoir professé leur foi chrétienne et pour ne pas avoir pu sauver tant leur âme que celles de leurs assassins !

Afficher l'image d'origine

Car ces renégats qui se disent catholiques auraient pu les sauver de la mort, la leur et les leurs, s’ils les avaient convertis à la Parole de Paix du Seigneur, Ma Parole de Vie !

PAX CHRISTI

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s