Message de COLUCHE pas sage : “Le burkini sur la plage – Y’a quelqu’un qui pourrait expliquer aux Musulmans dits modérés du Sud que Carnaval, ça se fête une seule fois dans l’année civile en France, le Mardi Gras ? Sinon j’m’ramène une plume au Q sur la plage et j’fais carnaval tous les jours comme eux, moi aussi !” !

 

Afficher l'image d'origine

 

Moi, j’me disais :

– J’irais bien me baigner, si jamais j’revenais.

Mais j’suis pas prêt d’revenir, moi, j’vous l’dis !

Dans la mer, tout est amer.

Même boire la tasse, bientôt, ce sera interdit.

Faudra payer pour découvrir son visage et pouvoir se couler un bain dans une vraie mer d’eau bien salée.

A l’allure où elle va, la France, elle aura plus d’allure du tout.

Déjà, elle ressemble plus à rien, à force de vouloir rassembler tout le monde, c’est à dire personne et n’importe qui.

Les touristes y fuient Paris, la capitale de la France, là où y’a le plus de voleurs au mètre carré, tu sais bien, la capitale du “Vivre ensemble !” là où on est tous heureux d’vivre.

Même qu’aujourd’hui, les “Tours Opérateurs” y sont obligés de distribuer des tracts pour éviter que les touristes y viennent pas, pass qu’y z’ont trop le trac de venir en France, le pays de l’insécurité où tu sais où tu vas, mais tu sais jamais c’qu’y va t’en coûter réellement et si tu vas en r’venir, de là où tu voulais pas aller, surtout pas pour y mourir.

Partir en vacances et mourir à cause d’un con, c’est un peu con, non, Ducon ?

Afficher l'image d'origine

Notez bien qu’c’est un retour aux sources !

Des sources historiques :

– “La bourse ou la vie !” qu’y demandaient autrefois les coupe-bourses dans les coupe-gorges.

Mais, au Moyen-Age, si tu donnais la bourse, t’avais la vie sauve,… Quand même, merde !

Tandis qu’aujourd’hui tu peux t’ faire couper la gorge, qu’tu sais même pas pourquoi.

Ah si, t’es un Chrétien !

Sauf que t’allais jamais à la messe et qu’tu crois pas en Dieu.

Mais bon, l’aut’, en face de toi, y s’en fout !

T’es né sur une terre chrétienne, donc t’es chrétien.

Et pis, tu sais bien, il est fou !

Il est d’la religion qui les rend tous fous et les déséquilibrent.

Eh, fais attention où tu marches, quand même !

C’est pas pass’que t’es chrétien d’naissance qu’tu marcheras pas sur une crotte de chien.

Donc t’es doublement puni :

– pass’que, comme tu crois pas en Lui, en plus, t’iras en enfer, après être mort dans d’horribles souffrances.

Souffrances que tu supportes très bien chez les autres, en particulier sur les moutons.

Tu sais, ces moutons qu’y vont plein s’faire égorger par milliers, par millions, à la fête de l’Aïd-El-Kébir.

Afficher l'image d'origine

Toi, t’as fermé ta gueule !

T’as jamais rien à dire ni pour ni contre.

Et t’as jamais été contre le fait qu’y s’fassent la main sur les gorges tendres des agneaux.

Du moment qu’y t’foutaient la paix !

Sauf que, maintenant, maintenant qu’y z’ont bien appris à égorger, c’est toi le mouton !

Et c’est pas faux, pass’que plus mouton qu’moi, tu meurs !

D’ailleurs t’es déjà mort.

C’qu’est le plus fou en France, c’est qu’c’est interdit de tuer les moutons comme ça !

Normalement, y devraient pas pouvoir.

Faut les endormir avant, les euthanasier quoi !

Sauf que c’est autorisé d’les tuer comme le feraient des bêtes sauvages, même si c’est interdit et qu’c’est interdit !

Alors, après, tu m’étonnes qu’y s’croient tout autorisés, les tueurs de moutons, déjà qu’y sont fous… piss’que l’Etat français les autorise à faire même c’qu’est interdit.

Au nom de la religion de la paix et de l’amour, y peuvent tuer sauvagement des moutons dans un Etat laïque qui dit qui s’en fout des religions.

Mais pas des pétrodollars !

Afficher l'image d'origine

Quoi, où c’est le Paradis ?

J’croyais qu’tu croyais en rien ?

Alors, qu’est-ce que ça peut t’foutre ?

Tu veux savoir ?

Prends pas la porte à gauche, elle mène direct à l’Enfer !

Choisis pas non plus celle de droite, c’est un trompe-l’oeil.

Quoi, tu prends laquelle ?

Bah, celle qui reste.

Et puis t’attends qu’on t’vienne te chercher, s’Il veut bien.

Sinon, c’est l’aut’qu’y viendra t’chercher, ton pote sur terre, ton meilleur ami, çui qu’est vachement plus drôle que Jésus, qu’tu crois !, mais vachement plus vache que Lui, moi j’te le dis !

Et pis, pas si drôle que ça, ton copain sur terre.

Pass’qu’il a rudement le goût du sang.

Faut qu’ça saigne !

Alors t’plains pas d’finir comme tu l’as voulu.

Après tout, c’est toi qu’as choisi tes relations, nan, quand t’étais sur terre ?

De quoi me plaignè-je, Monsaigneur ?

 http://p8.storage.canalblog.com/81/86/893193/107005410_o.jpg

Afficher l'image d'origine

Véro, elle est en train d’se demander si j’vais pas finir curé au Paradis.

Non, j’essaie juste d’éviter d’ me retrouver tout seul au Paradis quand j’y serais.

Pour l’instant, j’y suis pas encore.

J’ai l’autorisation d’vous faire chier encore un peu, les merdeux et les péteux !

Bon, revenons à nos moutons.

Afficher l'image d'origine

Nan, pas sur la plage !

Faut pas rêver.

Tu t’vois, les doigts de pied en éventail, compter les moutons, sous le soleil qui tape et les flots qui t’tapotent les orteils, flop, flop…

Et tout à coup, Belphégor, l’ange de la mort !

Elle vient, l’ombre noire, elle s’installe.

Là, elle est là !

T’ose plus respirer.

C’est un cauchemar ?

Tu t’es endormi et tu t’en es pas rendu compte ?

En plus, y’a toute la marmaille qui s’installe autour, avec elle !

Tu bouffes du sable autant par la bouche que par les narines.

Tu t’redresses.

T’as envie d’ lui dire d’aller planter sa tente de bédouine et de babouine ailleurs.

Merde, t’es en vacances, quoi !

T’es pas venu à Canet-Plage pour supporter ça et retrouver les toiles de tentes volantes, toutes de noir ou de bleu marine vêtues !

A chacun et chacune son fascisme…

Afficher l'image d'origine

Toi, t’as fini par préférer la couleur bleu marine, à force d’en bouffer du bleu marine dans les rues d’ta cité.

Après, y disent qu’les Français sont des fachos !

Non, môssieur, non !

Le Français, y l’est pas facho.

Y l’est juste très fâché qu’on vienne le faire chier dans son pays laïc avec une religion qui fait chier tout le monde, partout dans le monde.

Même les curés, y z’ont appris à s’habiller comme tout le monde pour pas fâcher les Français pas croyants, ceux qu’les fous de Dieu appellent les Chrétiens.

Tu parles, si sont chrétiens !, ça s’saurait.

Y croient en rien, oui, les Français.

La preuve que les aut’ qu’y les croient chrétiens, y sont vraiment fous d’le croire.

Alors, de voir débarquer, sur une plage, comme en Normandie, les délivreurs d’âmes à coups de hâchette et de machette, habillés dans leurs vêtements folkloriques, comme des patates dans des sacs à patates, des toiles de jutes, y’a d’quoi vous gâcher vos vacances, non ?

Afficher l'image d'origine

Mais y sont partout, même sur la plage !

Moi, j’veux bien tout c’que vous voulez.

Mais là, j’dis “Stop !”

Véro, elle s’rait d’accord.

Elle a toujours défendu les FEMEN.

Moi aussi, pas pour les mêmes raisons !

Si t’es un mec, un vrai mec, tu m’as compris.

Bon, où j’en étais ?

A force de mater du cul, j’sais plus où j’en suis.

Ah oui, j’en étais…

Argh… quelle horreur !

Nan mais t’as vu la tronche de concombre pressée, celle qui dépasse de la tunique noire en plastique pour esclave sous cellophane, religieuse en burkini non consommable car date de fraîcheur dépassée ?

Là, devant toi, elle est là, en train de te boucher l’horizon avec son gros cul rempli d’eau de mer, la combinaison boursouflée comme l’arrière d’une poupée gonflable qui va exploser.

Afficher l'image d'origine

Splash, le phoque passe et t’éclabousse, tout le monde s’esclaffe !

J’veux r’voir les FEMEN, surtout la blonde, celle qu’est leur chef, une maîtresse-femme dont j’ferais bien ma maîtresse avec ses tresses slaves.

Bon, OK, j’reviens sur terre.

Enfin, j’veux dire qu’a u contraire, j’remonte au Ciel et j’réalise que j’peux plus prendre d’maîtresse.

Pourtant qu’elle est belle, la FEMEN Inna SCHEVCHENKO, qu’elle dit Véro, qu’elle s’appelle.

Le premier qui la touche, j’lui fous…

Ah merde, j’peux même pas la toucher, moi.

Rien que d’la r’garder,… je bande.

En rêve !

Afficher l'image d'origine

Mais qu’est-ce qu’y leur prend, aux mecs de la LDH, de défendre des concombres ?

Surtout des concombres masqués.

Sont devenus végétariens ?

Pass’que la chair, elle est pas comestible dans le cas présent qui nous occupe.

“LDH”, Ligue des Droits de l’Homme.

C’est sûr que c’est plus la Ligue des Droits de la Femme.

Des siècles de combat pour enlever du tissu inutile aux filles pas faciles, et nous r’voilà revenus en arrière, dans les années…

Merde, arrête, je compte.

Afficher l'image d'origine

[Retour à l’époque de la diligence, du cheval à vapeur et des robes à crinoline, bref le progrès social ! ]

Dans les années…,

C’est qu’y faut remonter loin pour les voir autant habillées, les gonzesses de chez nous !

Non, d’ailleurs, j’trouve pas.

Définitivement, non !

Sont pas d’chez nous, ces filles-là, avec leur gueule de concombre masqué.

Afficher l'image d'origine

Les Gauloises montraient leurs seins nus à l’ennemi, comme les FEMEN, pour les perturber.

Moi, ça, j’aime bien !

Les gréco-romaines avaient la tunique avantageuse et transparente.

Elles ne ressemblaient pas à des tentes de camping Décathlon.

Parfois elles portaient même des petites tuniques courtes.

Et les mecs aussi !

Après ?

Bah, au Moyen-Age, les femmes portaient pas de culottes sous la robe…, si, si, j’ai vérifié !

Et ensuite, plus on remonte dans le temps, plus elles s’arrangeaient pour nous montrer leur gorge avec un certain art de la fausse dissimulation, c’qu’explique qu’on ait le regard plongeant, nous, les Gaulois.

Une tradition bien française et bien de chez nous !

Afficher l'image d'origine

Donc, moi j’en conclus qu’ces filles-là, ces Belphégor, elles z’ont rien d’chez nous mais plutôt d’chez vous, les mecs de la Mecque.

C’est pour ça qu’on leur dit tout le temps d’aller voir dehors comment on s’porte, si possible ailleurs, même d’aller s’faire voir ailleurs plutôt que d’les revoir chez nous, vision d’horreur !

Afficher l'image d'origine

Tu parles d’la femme pleine d’amour, une momie noire ou en caleçon moulant caoutchouteux.

Mais bon, c’est vrai qu’la religion d’la paix et d’l’amour, c’est celle qui tue le plus d’êtres humains dans le monde.

J’les soupçonne même d’avoir créé le burkini avec la fonction “étouffe-chrétiens” !

Tu sais, le vêtement-combinaison qui devient un étouffoir, quand t’essaie d’l’ouvrir.

Et la combinaison gagnante, c’est le…

Oh merde, il est mort !

Il s’est étouffé, le con, avec le bouton-pressoir dissimulé dans le plastique de la combinaison.

Faudrait quand même leur expliquer aux Musulmans dits modérés du Sud que leur liberté s’arrête là où commence celle des autres, en particulier la liberté de faire chier les autres et d’leur gâcher la vue sur leur plage.

http://i1.wp.com/www.tv5monde.com/cms/userdata/c_bloc_album/14/14348/640x478_14348_vignette_dilem-islam-radical.jpg?resize=425%2C251

Afficher l'image d'origine

Le point d’horizon, c’est celui que le regard n’atteint jamais !

Mais, avec eux, on a l’impression que leur connerie est sans limites, tellement ils nous le bouchent, l’horizon.

Comme j’l’ai fait écrire à Véro sur Twitter :

  • C’est dommage que le ridicule ne tue pas, ça nous éviterait une guerre civile !
Afficher l'image d'origine
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s