De COLUCHE : – “Comment enseigner l’histoire dans un collège de France, sans finir saigné par un élève qui s’est déséquilibré tout seul, après vous être saigné aux quatre veines pour appliquer une réforme inapplicable ? C’s’rait pas d’veine pour vous ! Mon conseil, supprimer les chaises pour éviter tout déséquilibre ! Restez debout… ou couchez-vous !”

Voilà, c’est bientôt la rentrée scolaire, une galère, quoi !

Afficher l'image d'origine

Vous ramez déjà dans les transports pour revenir galérer dans votre collège.

Et, en plus, vous savez que vous allez ramer encore plus face à vos élèves, ceux avec qui il fait si bon “vivre ensemble” que vous préféreriez vivre loin d’eux.

Sauf que “ça”, vous pouvez pas le dire !

Déjà faudrait avoir votre emploi du temps.

Savoir en combien de compétences vous avez été divisé et avec combien d’autres professeurs vous allez pouvoir vous disputer et disputer votre bout d’gras pour pas rentrer trop tard chez vous.

Car aujourd’hui toute connaissance est devenue transversale et chevauche différentes matières.

Normal que tout aille de travers !

Il va falloir inclure les mathématiques dans l’histoire.

Vous avez un peu réfléchi au problème, un problème de mathématiques justement.

Pourquoi pas leur faire compter le nombre de squelettes dans un ossuaire dont il faudra soustraire les bons Musulmans des mauvais Chrétiens, ceux qui les auraient massacrés, bien sûr !

Pass’que, sinon, ce s’rait pas politiquement correct.

Imaginez que vous tombiez sur un ossuaire de Chrétiens d’Orient tués par des Musulmans ?

Non, c’est trop contemporain.

Imaginons que vous tombiez sur un ossuaire de Chrétiens d’Espagne tués par des Musulmans pacifiques, qu’auraient tué des méchants Chrétiens pass’qu’y z’auraient refusé de s’convertir à la religion musulmane, la religion de la paix et de l’amour ?

Afficher l'image d'origine

C’est vrai quoi, c’est d’leur faute aussi !

Moi, j’me convertirais tout d’suite.

Pass’que j’pourrais avoir autant d’gonzesses que j’peux en entretenir et autant d’fesses à pétrir que j’en ai envie !

Et que même, après, j’pourrais toutes les répudier si j’peux plus les nourrir, sans avoir à attendre la fin d’leur vie, quitte à accélerer un peu la fin d’leur vie.

La vie d’une femme, chez eux, ça vaut rien.

Pas même celle d’un chien.

Allez, ouste, dehors !

J’en ai trouvé une plus jeune et plus appétente.

Sous sa tente bleu marine, j’irais lui gratouiller le ventrou comme un fou d’Allah !

En plus, tu t’rends compte, j’serais au Paradis d’Allah à l’heure actuelle avec 70 houris, des sacrées souris, plus expérimentées que nos putes sur terre, mais toujours vierges.

Sauf que j’pourrais pas faire grand-chose avec elles, piss’qu’au Paradis, t’es comme un ange.

C’est un peu con, non, tu trouves pas ?

En fait, si on y réfléchit bien, la religion la plus con sur terre, c’est bien celle des 70 houris !

Y’aurait d’quoi déposer plainte pour publicité mensongère.

Afficher l'image d'origine

On s’demande pourquoi tous les potes arabes y viennent chez nous, si c’est pas pour fuir c’te religion.

Sauf qu’on va bientôt leur imposer de devenir ou de rester musulmans, tout comme nous.

Ca s’paye, les contrats d’armements avec la France.

Bon, mais j’m’égare.

J’ m’trompe de chemin.

J’reviens sur terre avec mon p’tit cartable de professeur amateur et mes lunettes pour mec à la vue basse.

Pass’que moi, c’que j’préfère regarder, ce sont les culottes des filles !

A quoi ça sert d’être dans l’enseignement, si on est pas un peu pédophiles ?

Y’en a plein, de plus en plus.

Mais ça, on vous le dira pas.

Sauf si c’est dans l’église catholique.

C’est un vieux règlement de comptes entre le gouvernement maçonnique PS, post-scriptum,  et l’église catholique.

Même si on sait, franchement, qu’chez les “pas francs”-maçons, des pédés, y’en a autant, sinon plus !, que dans l’église catholique.

Forcément y’a de plus en plus de “culs-rés” qui sont francs-maçons, chez les pédophiles.

Ah l’amour de la jeunesse, ça peut vous mener loin !

http://md1.libe.com/photo/430269-zoubi5.jpg?modified_at=1339425505&width=1350

Afficher l'image d'origine

Par exemple, vous pouvez finir ministre de l’éducation nationale ou président de la république.

Après vous dirigerez l’Institut du Monde Arabe, ou vous vous ferez dirigé par le monde arabe, pass’que leur religion, c’est aussi la seule qui permet d’s’sauter des mineurs ou d’s’faire sauter avec une ceinture d’explosifs avec des petits garçons ou des petites filles, ou les deux, j’suis pas sexiste !,   pour aller au Paradis d’Allah retrouver les 70 houris qu’y vous intéressent pas, pass’que vous z’êtes pédé comme un phoque !

C’est cruel, la vie !

Dans l’au-delà ou là-bas, chez eux.

Faut pas croire !

Tout n’est pas permis.

Si l’homme est adulte, c’est haram d’être pédé.

“Pédé”, ça veut dire “enfant”, pas péché dans leur religion.

On comprend mieux pourquoi tous nos évêques de France et d’Navarre y voudraient tous qu’on en soient, d’la religion d’la paix et d’l’amour !

Y pourraient enfin baiser comme les z’aut’, sans craindre un procès.

Afficher l'image d'origine

Mais revenons à nos enfants de France et d’ailleurs, surtout ceux qui viennent d’ailleurs, quand y sont nés chez nous mais qu’on dirait pas et qu’eux aussi, y le disent pas.

Y disent tous :

– “Nique la France !”

Et nous, on dit :

– “Oh, les pauv’gosses, qu’est-ce qu’on les a fait souffrir ! Qu’est-ce qu’y z’endurent à cause de nous tous !”

Surtout de vous.

Pass’que moi, aux gosses, j’leur ai rien fait.

Moi aussi, j’faisais rien ou pas grand-chose.

J’bosse quand j’veux !

Mais, plutôt que vouloir faire mourir les aut’, j’préfére les faire mourir de rire.

C’est pas pareil, non ?

Afficher l'image d'origine

– “Pourquoi tant de haine ?” Se demande le prof qui va devoir rentrer dans sa nouvelle classe, face à des têtes à claques qu’il aura pas l’droit de corriger, même plus d’mettre de mauvaises notes, juste relever les points positifs :

– “Bon, y l’est con ! Mais…”

– “Mais quoi ?” Demande la mère.

– “Y court vite !”

C’est vrai quoi !

Vous ne vous rendez pas compte !

Dans l’avenir, la population française sera divisée en deux groupes :

– ceux qui courent vite

– et ceux qui courent moins vite.

Auront réussi le concours de la vie et le droit à leur survie ceux qui courront vite, très vite.

Si, j’vous le dis.

Mais vous ne me croyez pas.

Jamais !

Donc revenons à notre classe de fauves qu’ont les crocs, qu’on dirait qu’y z’ont pas bouffé du prof depuis longtemps, au moins deux mois, le temps des vacances.

Afficher l'image d'origine

Vous serrez les fesses dans vot’ mignon p’tit pantalon de professeur bien propre sur lui.

Et vous vous asseyez sur la chaise de la torture.

Y sont tous là, ces enfoirés !

Comme s’y pouvaient pas faire l’école buissionnière, non ?!

Y sont là.

Y vous regardent.

Vous comptez, à vue d’nez, sans être raciste, qu’y’a une majorité de ceux qui aiment bien vivre avec vous, plus que vous, vous aimez vivre avec eux.

A la queue leu leu… qu’est-ce qu’on s’marre !

Vous vous présentez, en essayant de gommer le côté “Français de souche”, politiquement devenu incorrect.

D’ailleurs, y recherchait un professeur d’histoire maghrébin capable d’enseigner aussi l’arabe, la langue de l’avenir de la France, pass’qu’y lancent aussi l’enseignement d’une deuxième langue obligatoire dans les collèges, l’arabe, pour la majorité “française” d’une autre origine.

Mais ça faut pas le dire !

Tu comprends, faut relever le niveau des classes françaises.

La moyenne des notes est devenue catastrophique.

Logiquement, en enseignant aux Français d’une autre origine, leur langue d’origine,y devraient tous avoir de bonnes notes.

Les parents devraient être contents et voter pour François HOLLANDE en 2017.

Afficher l'image d'origine

Plus besoin de les envoyer au Centre Culturel Musulman du coin après les cours du soir, leurs mioches qu’y veulent pas bosser.

Y pourront apprendre le Coran et l’arabe ou l’arabe et le Coran, en même temps que l’histoire de France, s’il leur reste du temps pour cette matière très facultative.

Donc t’es prof d’histoire dans un collège où “on” parle en majorité la nouvelle langue française, l’arabe des banlieues.

Ouaip, pass’que l’arabe de banlieue, c’est pas l’arabe littéraire.

Y’en a qui vont être déçus, moi j’vous le dis !

– “Quoi, faut qu’je travaille, même pour apprendre ma propre langue ? C’est quoi, c’te arnaque ?”

Moi j’ connais des principaux, les proviseurs de collègues, qui vont devoir courir vite, très vite, quand les p’tits Français maghrébins, y z’auront de mauvaises notes dans leur propre langue.

– “Raciste !” qu’y diront à leur professeur d’arabe.

– “Raciste !” qu’y diront à leur principal.

Va falloir s’entendre sur l’arabe qui va être enseigné, moi j’vous l’dis et j’vous le répète. L’arabe, c’est pas une  langue faite pour être enseignée aux feignants.

Ca va être compliqué à gérer, c’te affaire-là !

Même moi qu’étais un bon élève, j’aurais pas pu apprendre l’arabe littéraire !

Déjà que l’français…

Pourquoi pas le chinois, pendant qu’on y est ?

En plus faut être bon en dessin.

Moi j’étais nul en dessin.

Encre de plume, oui, plume au cul, j’préfère !

http://www.lemag.ma/photo/art/grande/6331126-9548572.jpg?v=1392555548

Afficher l'image d'origine

Bon, j’reviens à ma place, celle du professeur d’histoire qui va devoir raconter une histoire de France qui rende pas marteaux ceux qui l’sont déjà avec leur religion de la paix et d’l’amour.

L’histoire de Charles MARTEL qui s’arrête à Poitiers, la ligne de démarcation entre les cancres et les autres, ceux qui savent que c’est pas vrai…

C’est pas vrai qu’Charles MARTEL y l’a vaincu les Musulmans.

Y’a jamais eu de Sarrazins sur le territoire de France.

C’était des Basques !

Du coup, on sait pas trop pourquoi y nous ont pas envahis, les Basques, euh, les Sarrazins.

Piss’qu’on est toujours des Chrétiens.

Plus pour longtemps, ça !, j’vous l’accorde, car on est devenus de sacrés et parfaits crétins…

http://nick-intl.mtvnimages.com/uri/mgid:file:gsp:scenic:/international/nickelodeon.fr/images/Show/LesLapinsCretins-Invasion/property-mobile-rabbids_invasion-480×270.png?height=0&width=480&matte=true&crop=false

Afficher l'image d'origine

Donc, t’es prof et tu regardes ta classe de cancres.

Tu sais que tu dois pas dire “musulmans”, “Islam”, et encore moins :

– “On a gagné contre eux, nous, les Français !”

Ou pire, ajouter :

– “Sans nous, les Français, toute l’Europe devenait musulmane !”

Ca, c’était avant, quand on gagnait nos guerres en luttant contre eux.

Là, on perd nos guerres, sans même nous battre.

On est vraiment devenus trop cons !

Tu sais aussi qu’au gouvernement, ce sont tous des “vendus” et qu’si t’as le malheur de faire l’apologie indirecte ou pire, directe, de l’armée française qu’était chrétienne, t’es mort pour le tableau d’avancement mais tu s’ras inscrit au tableau de radiation des cadres, comme Véro.

http://www.i-defense.org/photo/art/default/1967895-2711226.jpg?v=1289494310

Afficher l'image d'origine

Ta mère-patrie ne t’en sera absolument pas reconnaissante.

Par conséquent, toi, le prof d’histoire, tu prends le nouveau livre d’histoire et tu racontes une autre histoire.

Pas celle de France, de la France de ton enfance, mais celle qui n’offense pas les Musulmans pass’que c’est à eux qu’on vend tous nos contrats d’armement. Forcément on peut plus se battre contre eux, piss’que c’est eux qu’ont toutes nos armes !

Elle te fait un peu chier, quoi, cette histoire, pass’que tu passes pour un con aux yeux de tes élèves :

– T’es celui qu’a perdu toutes les guerres contre l’Islam mais qu’aura gagné au moins une guerre, celle contre les Basques !

Quand j’vous disais qu’les Basques, y z’avaient du mal à s’intégrer en France !

Voir… Véro, mets en ligne mon article précédent sur le “Vivre ensemble à Saint Pierre-et-Miquelon”, merci !

https://veroniquehurtado.wordpress.com/2016/06/12/jour-du-seigneur-du-12-juin-2016-le-vivre-ensemble-vu-par-le-jour-du-seigneur-sur-france-2-a-saint-pierre-et-miquelon-et-vu-par-coluche/

Afficher l'image d'origine

Eux, c’est les mecs qui s’voilent, et pas pass’que ce sont des femmelettes !

Faut suivre aussi.

Pas sûr que les Basques, y z’apprécient !

Mais, heureusement, toi tu enseignes en région parisienne dans un collège de banlieue annexé par la nouvelle France, celle de l’identité heureuse, comme y dit si bien Ali JUPPE.

Afficher l'image d'origine

T’es un veinard, quand même.

Tu peux même être peinard, si tu gères bien, car tes élèves y z’ont pas la réputation d’être des foudres de guerre en histoire.

Y sont trop flemmards.

Y préfèrent l’histoire du Prophète MAHOMET, çui qu’a converti tout le Moyen-Orient, l’Espagne et presque la France, sauf que…

Ah oui, le Charles MARTEL, c’était des Basques qu’il a arrêtés !

Tu t’rends comptes si t’enseignais dans un collège basque ?

Tu ferais comment ?

Interdit de dire que Charles MARTEL, y l’a gagné contre les Musulmans qu’y envahissaient la France, sous peine d’être démissionné de ta fonction d’enseignant.

Mais aussi, interdit de dire, sur des terres basques, même en basket, qu’un Roi de France, y l’aurait vaincu des Basques !

Alors tu fais quoi ?

Tu vas pisser.

Et quand tu reviens, tu sautes le chapitre d’histoire pour en prendre un autre.

Tu veux bien finir martyr pour la bonne cause, mais de là à t’faire sauter d’ton poste d’enseignant, toi-même, pour la mauvaise cause et la mauvaise foi, y’a une marge !

Les gosses basques, de France, y sauront jamais pourquoi la France est restée chrétienne.

Les gosses musulmans de banlieue, où qu’c’est plus la France, eux, y comprendront jamais pourquoi la police nationale et espagnole, y z’arrivent pas z’à arrêter les terribles “Etarraks”, tellement ce fut facile d’arrêter des Basques avec un marteau, un seul MARTEL !

Pass’qu’on dit un “MARTEL” et des “marteaux”, comme  “Y sont tous marteaux !”.

Afficher l'image d'origine

In english, in the text, because, in french, it’s prohibited !

Une histoire à te rendre et à les rendre “marteaux”, les Basques !

Heureusement y sont chrétiens, les Basques !

Donc y z’ont un meilleur sens de l’équilibre que tes élèves en région parisienne !

Mais que c’est sympa, le “vivre ensemble” !

Tous ensemble, comme des cons, tant il est vrai qu’y faut vraiment être cons pour avoir pondu des programmes scolaires aussi cons.

Allez, j’vous laisse, bande de nazes !

A vos programmes d’histoire et à vos programmes politiques.

Pass’que c’est vous qui allez faire l’histoire de France en 2017 !

Et pour raconter quoi à vos enfants et à vos petits-enfants ?

Comment vous avez été vaincus pour avoir refusé de vous battre ?

La France, elle portera un nom arabe.

Afficher l'image d'origine

Et les potes arabes qui auront appris le français et qui le parlent mieux que la plupart d’entre vous, ou ils se s’ront à nouveau enfuis pour survivre, ou y s’ront morts, comme vous.

La soumission, c’est une mort.

Elle est plus lente.

Mais c’est une mort.

Une mort lente, comme une asphyxie, une longue agonie.

Si vous écoutiez vos frères arabes qui luttent pour les libertés publiques, vos libertés, vous seriez moins cons.

Au lieu de devenir une terre de Lumières pour les frères arabes qui luttent, vous êtes devenus une terre de misère, en recevant tous ceux qui ne veulent pas de votre “vivre ensemble”, sauf si vous vivez comme eux.

“Tous pareils”, ouaip, tous aussi cons !

 

http://www.siwel.info/photo/art/grande/8664169-13673537.jpg?v=1450275087

Afficher l'image d'origine
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s