– “Don’t kill the messenger of Christian France !” Because God is alive. If you murder me, there will be other messengers like me, even in the past. Here’s the proof : – this petition broadcast by Christiana Federation Pro Europa.

 

Je relaie et je vous demanderais de bien vouloir relayer, vous aussi, la supplique adressée au président de la Conférence des Evêques de France par la Fédération Pro Europa Christiana,

– pour l’interpeller en des termes si bien choisis, mots pesés et soupesés dans le contexte actuel pesant de censure que nous connaissons et subissons,

– nous, les Chrétiens, principales victimes du terrorisme islamique, nommément désignées comme cibles politiques et religieuses par les auteurs des attentats.

_________________________________________________

[ URGENT !

Je vous invite à signer une respectueuse Supplique à Mgr Pontier, président de la Conférence des Evêques de France :

Un martyre qui brise le coeur mais ouvre les yeux !

Saint-Sauveur-Marville, le 2 août 2016

Chère Madame, Cher Monsieur,

Ni vous ni moi ne sommes plus à l’abri d’un attentat en France…

[Supplique]

Monseigneur,

Le mardi 26 juillet 2016 l’Eglise a compté son premier martyr sur le sol français au XXIème siècle : le Père Jacques Hamel, 86 ans, sauvagement égorgé près de Rouen par des islamistes alors qu’il célébrait la messe.

Cet événement dramatique, dont le caractère historique ne peut êter nié, a suscité une vive émotion dans tout le pays et au-delà. Ce qui était hier réservé à nos frères chrétiens d’Irak, du Pakistan ou du Nigéria fait irruption dans notre vie quotidienne.

La colère légitime des Français envers les plus hautes autorités de l’Etat a franchi un nouveau seuil.

Il est probable que l’Histoire jugera sévèrement ceux qui, par laxisme ou naïveté coupable, ont livré la France à la barbarie des sbires de l’Etat Islamique.

En août 2014, l’archevêque de Mossoul en Irak, Mgr Amel Nona, tirait la sonnette d’alarme dans un entretien accordé au Corriere della Sera : “Nos souffrances d’aujourd’hui constituent le prélude de celles que vous, les Européens et chrétiens occidentaux, subirez aussi dans un proche avenir (…) Vous accueillez dans vos pays un nombre toujours plus grand de musulmans. (…) Si vous ne le comprenez pas à temps, vous deviendrez victimes de l’ennemi que vous avez accueilli chez vous.

Hélas, et c’est avec une profonde tristesse que je suis obligé de vous le rappeler, les autorités civiles ne sont pas seules responsables du dernier bilan de cet aveuglement.

Loin de prendre en compte cet appel de l’archevêque de Mossoul, et d’autres similaires, une grande partie de la hiérarchie ecclésiastique a préféré s’obstiner à promouvoir, pour toute réponse face à la guerre qui nous est déclarée, des valeurs profanes et des comportements iréniques dont l’impuissance est devenue évidente pour tous sauf, semble-t-il, pour vous et la plupart de vos confrères dans l’épiscopat.

Alors que l’un de ses prêtres venait d’être martyrisé après 58 ans de sacerdoce, Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, a osé qualifier de “victimes” les assassins (!) dans un communiqué publié sur le site de son diocèse. Mgr Delannoy, évêque de Saint-Denis, s’est inquiété non pour la sécurité de ses fidèles mais pour la pérennité du dialogue islamo-chrétien ! Vous-même, Monseigneur, avez déclaré que “seule la fraternité (…) est la voie qui conduit à la paix durable”, un exclusivisme qui passe sous silence que “la légitime défense peut être un devoir grave, pour qui est responsable de la vie d’autrui”, car la défense du bien commun exige que l’on mette l’injuste agresseur hors d’état de nuire” (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 2265).

[Mots mis en gras et soulignés par moi-même dans ce paragraphe]

Depuis les premiers attentats islamistes en France, la plupart des déclarations épiscopales sont dénuées de tout appel à préserver notre identité chrétienne et à résister à l’offensive de ceux dont la “religion” tue les corps et les âmes jusque sur notre sol. Ce parti-pris irénique a profondément heurté le troupeau dont vous avez reçu la charge, d’autant plus qu’il s’inscrit dans une “pastorale du dialogue” que, depuis des années, l’épiscopat français mène à sens unique et sans résultat :

et passent sous silence le droit d’une nation à sa légitime défense.

Rien ne répond aux désirs naturels de l’opinion catholique qui voudrait une résistance à l’offensive de ceux dont la “religion” tue les corps et les âmes jusque sur notre sol.

Comme moi, vous avez tout lieu d’être préoccupé.

Ces concessions systématiques heurtent d’autant plus le troupeau dont les Evêques ont reçu la charge que le parti-pris qui les engendre prend place dans une – pastorale du dialogue – menée depuis des années à sens unique et sans résultat :

  • la brochure “Faut-il avoir peur de l’Islam ?” publiée par un service de la Conférence des évêques de France faisant un plaidoyer de l’Islam… ;

  • invitation de Mgr Dubost à venir psalmodier le Coran dans sa cathédrale;

  • Formation d’imams par l’Institut catholique de Paris… ;

  • Mise à disposition ponctuelle pour le culte musulman d’édifices appartenant à l’Eglise… ;

  • Voeux répétés à l’occasion du ramadan… ;

  • Soutien du cardinal Barbarin à l’Institut islamique de Lyon, financé par l’Arabie Saoudite.

La liste des concessions stériles qui ouvrent la porte à l’islamisation de la France est si longue qu’il est impossible de les énumérer entièrement ici.

Vous et vos confrères, vous vous obstinez à imaginer un Islam idyllique, sur le modèle du christianisme, justifiant vos “gestes de bonne volonté” par le souhait illusoire de promouvoir un Islam pacifique et compatible avec l’Evangile, sans tenir compte de l’agressivité du message coranique ni du fait que le Coran, par son caractère supposé divin, n’est pas susceptible d’interprétations.

Monseigneur, vous n’avez pas reçu pour mission d’essayer infructueusement de réformer l’Islam, mais d’aller et de faire “de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit” (Mt 28,19). Laisser les musulmans croire par vos attitudes que leur religion est aussi bonne que celle qui a été fondée par Notre Seigneur Jésus-Christ – l’Eglise catholique se définit comme l’unique Eglise de l’unique Vrai Dieu – et les laisser ignorer la Bonne Nouvelle, contredit la Miséricorde dont le Saint-Père vient de décréter l’année jubilaire et met en péril l’avenir même de la Fille aînée de l’Eglise.

[Paragraphe mis en gras et souligné par moi-même]

Qu’il nous soit donc permis ici, Monseigneur, de vous conjurer d’ouvrir enfin les yeux : l’Islam est la première cause de persécution des Chrétiens dans le monde. Souhaiter la paix pour notre pays sans la construire en essayant d’abord de libérer par le baptême ceux qui ploient sous le joug de cette fausse religion est une erreur dramatique dont les générations futures porteront les conséquences.

Pour éviter cette course à l’abîme, je vous propose de réagir immédiatement.

Dans la lettre ci-jointe à Mgr Pontier vous pourrez dire au président del a Conférence des Evêques de France :

… Monseigneur, pour l’amour de Dieu, de la Sainte Eglise, de la France, est des fidèles dont vous êtes le pasteur, nous vous supplions, ainsi que tous vos confrères…

de suspendre toute initiative qui, sous prétexte de favoriser le dialogue inter-religieux, entretiendrait l’idée que les les religions se valent.

Il est plus que temps de promouvoir l’identité chrétienne de la France et balayer la fantaisie que son avenir serait forcément multiculturel.

Sûr(e) que vous allez recevoir avec bienveillance cette demande pressante des sympathisants de la Fédération Pro Europa Christiana, je vous demande votre bénédiction et vous prie de recevoir, Monseigneur, l’expression des mes salutations très respectueuses.

Date : …………………. / ……………………………/ 2016

Signature : ……………………………………………………

Adresse (facultatif) :

C’est pourquoi je vous demande de signer de toute urgence la “Supplique à Mgr Pontier” ci-jointe.

Signé

Xavier Martin

Délégué de la Fédération Pro Europa Christiana

A renvoyer à la Fédération Pro Europa Christiana – FPEC

10 chemin du Jaglu – 28170 St-Sauveur-Marville

Tél. : 0 810 310 025

Cette campagne est une initiative autonome d’apostolat de laïcs, du type encouragé par le document conciliaire Apostolicum Actuositatem, sans lien avec un sanctuaire ou une congrégation.

__________________________________________________

Afficher l'image d'origine

L’esprit de Dieu souffle où Il veut.

Il anime qui Il veut des intentions de Dieu.

Un peu partout des prophètes se lèvent, comme autrefois, pour annoncer l’avenir et mettre en garde.

La supplique a été écrite par d’autres messagers de Dieu dans le même temps, au même moment,  où le Seigneur me demandait d’écrire des articles sans équivoque possible sur les compromissions de l’Eglise catholique avec ses bourreaux islamistes :

https://veroniquehurtado.wordpress.com/2016/08/17/jour-de-colere-du-seigneur-sa-parole-et-votre-incomprehension-votre-profession-de-foi-et-leur-langue-de-bois-leurs-mensonges-reels-et-vos-songes-spirituels-les-guides-du-peuple-vos-guides-polit/

https://veroniquehurtado.wordpress.com/2016/08/03/parole-du-seigneur-si-vous-les-catholiques-ne-voulez-pas-evangeliser-ni-vous-battre-spirituellement-suicidez-vous/

Je le répète, je le réécris, dussè-je l’écrire mille fois :

La France se donnera à celui qui lui rendra son identité chrétienne !

Croyez-le ou pas, peu m’importe.

Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, mais de vous le faire dire.

Comme l’Arabie Saoudite, la France retrouvera son identité religieuse.

Comme l’Arabie Saoudite, la France sera unifiée autour d’un socle de valeurs sacrées :

– un pays, des terres contenues par des frontières,

– un peuple, le troupeau qui doit être protégé par Ses bergers et nourri matériellement,

– et une religion, le lien sacré qui nourrit spirituellement la Nation, la religion chrétienne.

Sans ce lien sacré, la PAX CHRISTI, il n’y aura plus jamais de paix en France.

Et ce sera alors la guerre civile.

Vous pouvez empêcher cette guerre en imposant la seule solution pacifique qui est celle adoptée par l’Arabie Saoudite :

– un pays,

– un peuple.

– une seule religion officielle.

Il y a 57 états musulmans dans le monde.

Pourquoi vouloir venir dans un pays chrétien, un pays de mécréants, ce qui est interdit par votre foi musulmane, pour souffrir et y faire souffrir celles et ceux qui ne partagent pas votre  foi ?

Afficher l'image d'origine

C’est un non-sens.

Ou alors c’est une stratégie d’invasion, plus exactement une stratégie guerrière qui doit cesser, et ce, le plus vite possible, dans l’intérêt de toutes et de tous !

Plus tôt l’Etat français, qu’importe son régime, imposera le Concordat chrétien, avec la fin de l’expansionnisme musulman, plus tôt nous contiendrons le terrorisme islamique.

Nous devons renvoyer les Musulmans intégristes dans leurs pays musulmans d’origine ou d’autres pays musulmans, selon le choix de ces Musulmans refusant de s’intégrer, c’est à dire de se convertir aux valeurs chrétiennes qui sont :

  • l’égalité de l’homme et de la femme

– la fin de la polygamie

  • la  fin de la pratique de toutes les formes de mutilations génitales

–  la fin des crimes d’honneur

  • la fin des sacrifices humains et animaux

– la fin de l’apologie du martyr par des attentats-suicides criminels

  • la fin de la discrimination pratiquée envers les autres religions,

– la fin de la discrimination pratiquée envers les autres formes d’union sexuelle entre personnes adultes et consentantes

  • le respect de la laïcité permettant aux non-croyants, aux apostats et aux autres religions qui seront admises sous un protectorat chrétien, de pouvoir être pratiquées en paix, sans crainte de subir des persécutions religieuses,
  • la fin de la construction des mosquées sur le territoire français,

TANT QUE L’ARABIE SAOUDITE INTERDIRA SUR SON TERRITOIRE LA PRATIQUE DE LA RELIGION CHRETIENNE ET LE DROIT D’AFFICHER LA RELIGION DU CHRIST.

Afficher l'image d'origine

DE MEME LA FRANCE DEVRA INTERDIRE SUR SON TERRITOIRE LA PRATIQUE DE LA RELIGION MUSULMANE ET LE DROIT D’AFFICHER CETTE RELIGION CHRISTIANOPHOBE SUR LES TERRES DE NOTRE SEIGNEUR.

C’est ainsi que la France redevenue CHRETIENNE permettra aux Chrétiens du monde entier d’être protégés, en imposant LEGITIMEMENT une loi internationale de RECIPROCITE nécessaire à l’équilibre des forces en présence, des forces qui deviennent incontestablement militaires et donc dangereuses.

Je ne suis pas raciste ni méprisante.

Au contraire, je donne tout à fait raison à l’Arabie Saoudite d’avoir su construire son identité nationale autour d’une seule religion unique, historiquement liée à la création de l’Arabie Saoudite.

D’ailleurs je constate que ni l’ONU, ni l’UNESCO, ni l’Europe ne critiquent l’intolérance de l’Arabie Saoudite, Etat Islamique, qui applique une seule loi religieuse, la Charia, sur son territoire et persécute sans vergogne toutes celles et tous ceux qui ne s’y plient pas.

Il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures !

Afficher l'image d'origine

D’un côté on ne peut pas demander à l’Occident d’être tolérant et de l’autre soutenir un Moyen-Orient intolérant et génocidaire envers les Chrétiens et les autres minorités religieuses.

Le Seigneur dit :

– C’est à l’Arabie Saoudite, pays de la Mecque, de choisir son destin.

Le Seigneur a déjà choisi le destin de la France :

– La France redeviendra chrétienne et chassera de son territoire toutes celles et tous ceux qui seront christianophobes et pratiqueront des religions christianophobes.

PAX CHRISTI

La France sera à la tête d’une Reconquista chrétienne, de même que la France a stoppé l’invasion musulmane avec Charles MARTEL au Moyen-Age.

C’est dans son ADN, dans les gênes de la France.

La France est un pays guerrier.

Et sa plus grande sainte, Jeanne La Pucelle, a chassé elle aussi les étrangers du territoire français, avec une armée, pas seulement ses prières.

Dans le même temps, le Seigneur installera un Croisé à la tête des Etats-Unis, que cela vous plaise ou vous déplaise !

Afficher l'image d'origine

Peu importe…

Lorsque Donald TRUMP s’est présenté, les médias se moquaient de lui, de ce “saltimbanque”.

Le Seigneur m’a fait écrire de suite, en anglais, message adressé directement à Donald TRUMP sur Twitter :

– “Donald TRUMP, – “the TRUMPets of the final Judgment” –  !”

Vous n’imaginiez même pas en ce temps-là que Donald TRUMP pourrait devenir le candidat élu du Parti Républicain.

Le Seigneur, Lui, avait déjà choisi.

Il veut un “Croisé” à la tête des Etats-Unis.

Et cette prédiction, je l’avais faite il y a longtemps.

Le prochain président des Etats-Unis sera un “Croisé”.

Le Seigneur a entendu les supplications de Ses brebis chrétiennes persécutées dans le monde entier.

Il a décidé de bouleverser votre ordre établi, vos ententes et petits crimes entre copains de la même bande de coquins.

Les candidats de l’establishment seront évincés par les peuples.

Vox Populi, Vox Dei !

Afficher l'image d'origine

E finita la Commedia…

Pour la France, il reste à savoir qui osera relever le défi du Seigneur et faire acte de foi ?

Qui ?

Qui, quel est l’homme politique qui osera plier genou, s’humilier devant le Seigneur et se faire adouber “Chevalier” ?

Charles-vii-courronement- Panthéon III – Sacre — Wikipédia

Pas pour devenir un Chevalier de l’ordre du Mérite républicain… cette mascarade maçonnique !

Les singes de l’Adversaire ont toujours tenté de copier les disciples du Seigneur.

_________________________________________________________________

http://medieval.mrugala.net/Seigneurs%20et%20nobles/Adoubement%20de%20chevalier.htm

Le chevalier

La formation

A 10 ans le futur chevalier quitte le chateau paternel pour se rendre chez un feudataire et se mettre à son service.
De 10 à 13 ans il servira comme page.(Parfois dès 7 ans)
De 14 à 19 ans il sera écuyer.
Il aura une éducation sévère :

apprendre les nobles règles
se fortifier
monter à cheval
apprendre à manier les armes
lutter
nager
chasser
apprendre les arts quelquefois

A 20 ans il est adoubé : l’écuyer devient chevalier.

L’Adoubement

La veille il prend un bain purificateur.
Puis il met une tunique blanche.
Il jeûne pour faire pénitence.
Le soir il va dans la chapelle et passe la nuit à prier assisté de ses parains : la veillée d’armes.
Au matin, il se confesse, il communie, va à la messe, écoute le sermon.
Puis quant tous sont là, il s’approche de l’autel l’épée suspendue à son cou, un prêtre la bénie, puis il s’agenouille devant le seigneur ou l’évèque qui lui demande :
“Pour quelle raison désires-tu entrer dans la chevalerie ? Si tu recherches la richesse ou les honneurs, tu n’en es pas digne !”
Le jeune homme pose alors la main sur l’évangile et prête à haute voix le
serment des chevaliers.
Après cela les pages l’aident à revétir sa tenue : cotte de maille, cuirasse, brassards et éperons dorés. Puis il ceint l’épée.
Il s’agenouille pour recevoir la collée : le seigneur lui donne 3 coups du plat de son épée sur la joue, ou du plat de la main sur la nuque, en disant : “Au nom de Dieu, de Saint Michel et de Saint Georges, je te fais chevalier. Sois vaillant, loyal et généreux.”
On lui amène son cheval, il met son heaume, et saute sur le destrier sans toucher les étriers. Il part au galop en renversant de sa lance une série de mannequins.

Le Serment du Chevalier

1/ Tu croiras à tous les enseignements de l’Eglise et tu observeras ses commandements.
2/ Tu protègeras l’Eglise.
3/
Tu défendras tous les faibles.
4/
Tu aimeras le pays où tu es né.
5/ Tu ne fuiras jamais devant l’ennemi.
6/
Tu combattras les infidèles avec acharnement.
7/ Tu rempliras tes devoirs féodaux,
à condition qu’ils ne soient pas contraires à la loi divine.
8/
Tu ne mentiras jamais et tu seras fidèle à ta parole.
9/ Tu seras libéral et généreux.
10/
Tu seras toujours le champion du droit et du bien contre l’injustice et le mal.

Si le chevalier manque à son serment, il est proclamé indigne d’être chevalier.
On le conduit sur une estrade, son épée est brisée et piétinée, son blason est attaché à un cheval et trainé dans la boue.
Tous peuvent l’injurier. On le met sur une civière, on le recouvre d’un drap noir et on le porte à l’eglise comme un mort.
On récite les prières des défunts :
il est mort comme chevalier et banni toute sa vie.

[…]

[Si seulement le peuple français pouvait ainsi bannir les élus politiques devenus indignes de le représenter, les “vendus” qui vendent la France en pièces détachées aux riches étrangers]

Afficher l'image d'origine

Michel ONFRAY, Michel HOUELLEBECQ,… Michel COLUCCI dit “COLUCHE”

S’appellera-t-il Michel, notre futur président ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s