Du Général De GAULLE : “En temps de guerre, on ne s’allie pas avec l’ennemi. La rhétorique du grand rassemblement républicain n’a qu’un temps, celui de la paix !” à Nicolas SARKOZY.

– “En temps de guerre, on purge. Mais, pour purger, il faut déclarer la guerre à l’ennemi ! Et sans purge, il ne peut pas y avoir de victoire.”

Comment dirais-je ?

Comment vais-je l’écrire ?

Je cherche les mots, Mon Général, pour affadir un peu votre style militaire, sans l’affaiblir.

Car, si nous ne sommes pas en temps de guerre, c’est tout comme !

Effectivement.

Interdit de faire savoir, de dire et d’écrire… au nom du “Vivre ensemble”.

Sous peine d’être un(e) banni(e), un(e) honni(e) de la République française.

Afficher l'image d'origine

Pour un peu, on dirait du “François HOLLANDE”  :

  • J’attends de la sagesse et de l’intelligence de la population, qu’elle s’abstienne de toute action irréfléchie, de sabotage de toute nature et de résistance passive ou même active contre l’armée allemande.”

Le Commandant en Chef de l’Armée, le Maréchal PETAIN.

“Se soumettre”, pour avoir la paix. Mais à quel prix ? 

Mais qu’importe !, affirme le Général de Gaulle, encore quelques mois et la France changera de visage.

Elle retrouvera son visage gaulliste.

A Nicolas SARKOZY :

– Qui fera croire aux Français qu’ils ne sont pas en temps de guerre sur leur territoire national, attaqués et vilipendés par un ennemi intérieur qui attend son heure ?

Tous ceux qui collaborent avec l’ennemi sont des ennemis.

Non, pas des ennemis potentiels.

Mais de réels ennemis !

La théorie du grand rassemblement républicain n’a qu’un temps, celui de la paix.

En temps de guerre, le chef de guerre est bien souvent isolé et méprisé.

Mis à l’amende par son peuple peu reconnaissant.

Afficher l'image d'origine

Le BREXIT permettra à l’Angleterre d’accueillir d’autres réfugiés que les réfugiés de Calais !

Les alliances de circonstance avec l’ennemi ne justifient pas de continuer à pactiser avec le diable.

Vous (les Français et vos hommes politiques) avez désigné “l’ennemi”.

Et pourtant vous feignez au quotidien d’ignorer qu’il est votre “ennemi”.

Vous le fréquentez, vous l’entretenez et vous le soutenez.

Collabos comme au temps de l’Occupation, vous renoncez à vous battre pour une paix illusoire qui ne durera pas.

Pendant ce temps, le temps de votre lâcheté, l’ennemi organise ses bases et se prépare, reprend des forces et se restaure.

A vos frais !

Non, il n’est pas possible de rassembler ceux qui détestent la France éternelle avec ceux qui l’aiment !

Quand on se félicite de la mort de compatriotes, c’est qu’on n’est pas français.

Et combien, dans les cités françaises, ont applaudi le carnage de Nice ?

C’est autant d’ennemis de la France.

Afficher l'image d'origine

Nicolas, tu es un homme d’action.

Tu n’existes d’ailleurs que dans l’action.

Alors tes ennemis ne doutent pas de ta capacité à les anéantir, si tu le veux.

Donc ils ne te veulent pas, eux, à la tête de la France.

Ils préfèrent un “homme de paix”, un homme prêt à toutes les compromissions, leurs missions de haine envers notre pays.

Car ils appellent “paix” ce que les soldats appellent l’état de guerre.

A quoi bon chercher à ne pas leur faire peur ?

Tu leur fais peur.

Ils feront tout pour t’empêcher d’accéder au pouvoir suprême.

Car eux te croient capable du meilleur comme du pire !

Et le pire pour eux serait que tu aies un destin national, que tu redonnes à la France une suprématie nationale.

Afficher l'image d'origine

En plus, tu bénéficierais d’une conjoncture exceptionnelle avec l’alliance des Républicains outre-atlantique, toi l’Américain de coeur, ce qui te fut si reproché et si violemment reproché.

Car il vaut mieux être islamo-collabo et se soumettre.

Tu as su jouer sur d’autres tableaux, Nicolas.

Et tes amis arabes ne sont pas dupes.

Ils craignent ta revanche.

Ils craignent ta vengeance.

Prétendre faire allégeance pour ensuite lancer une guerre contre eux avec les Etats-Unis, tu en es capable, tu le leur as déjà prouvé.

Pourquoi t’étonnes-tu alors qu’ils ne te croient pas lorsque tu les assures que tu respecteras leur autonomie militaire et leur autonomie de culte en France ?

Ils savent ce que nous savons tous, que tu imposeras ta culture judéo-chrétienne.

Ce n’est pas à eux que tu apprendras le double langage ni avec eux que tu seras le plus fort dans la pratique de la Taqiya.

La prophétie de Mouammar Kadhafi | Je suis stupide, j’ai voté Hollande

­


http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/wp-content/themes/vantage/js/html5.js

la-prophetie-de-kadhafi

Donc tu as en face de toi la Ligue, la Ligue des Droits de l’Homme.

La Ligue arabe !

La Ligue islamo-collabo et ses chiens de garde.

Toi qui es capable de recevoir des coups et capable d’en redonner avec autant de force, sinon plus, tu fais peur.

Suis mon conseil :

– purge ton parti et purge ton futur gouvernement, si tu arrives au pouvoir, sain et sauf.

[ Optimiste, le Général ! ]

Car c’est après avoir gagné la guerre qu’on rassemble, en temps de paix, pas pendant la guerre, sauf à se faire trahir et à vouloir mourir.

Ce sera très dur “mon petit”

[peut-être mon imagination, “mon petit”? De même le tutoiement est exceptionnel chez le Général De GAULLE, presqu’inhabituel.]

Ils veulent tous ta peau, à quelques exceptions près.

Prépare ta succession mais n’oublie pas de préparer ta victoire !

Prépare ta succession pour ne pas laisser à tes ennemis un double triomphe :

– celui de t’avoir abattu au propre ou au figuré,

– et celui d’avoir placé à la tête de notre beau pays l’un des leurs…

Un leurre républicain !

Afficher l'image d'origine

Tu ne m’as pas toujours reconnu.

Moi non plus !

Mais tu fais partie aujourd’hui historiquement de ma famille politique.

Je te demande d’assurer la continuité d’une ligne politique patriote et résistante.

Car tu es en temps de guerre.

Les patriotes républicains seront à tes côtés dès l’élection du Républicain aux Etats-Unis.

Il faut tenir tes positions !

Garde tes arrières.

Si tu ne veux pas te retourner pour voir qui te poignarde par derrière, alors évite d’avoir avec toi quelqu’un qui te poignardera par derrière.

Préparer ta défaite, c’est préparer un temps intermédiaire dans lequel tu te replieras, une position de repli temporaire.

Elle te permettra, cette position, d’observer ce qui se passe et de ne plus encaisser tous les coups.

A ta place, momentanément, tu laisseras un “substitut” de toi, un ami fidèle qui ne te trahira pas pour l’ennemi quand tu reviendras prendre ta place.

Et si alliance il y a, cette alliance ne sera pas celle que tu prévois, celle que prévoit ton parti.

Cette alliance devra être celle de tous les patriotes.

Il y aura bien une ligne de démarcation mais elle se tracera entre ceux qui n’aiment pas la France plus que tout et ceux qui aiment d’abord la France, leur pays.

Cette ligne de démarcation marquera la séparation entre deux camps, comme au temps de l’Occupation, le camp des “collabos”, des “islamo-collabos” et le camp des patriotes.

Dans le camp des “islamo-collabos”, il y a déjà le centre-gauche, ce centre qui votera indifféremment Alain JUPPE ou François BAYROU, les substituts de la politique hollandaise, c’est à dire de la politique de l’ennemi en France.

Afficher l'image d'origine

Dans le camp des patriotes, tu trouveras le Front National et la politique du “Ni Ni”, sur laquelle tu as su jouer lors des élections régionales n’aura plus aucun sens, sauf à vouloir perdre toi-même et faire perdre à ton parti républicain les prochaines élections, les élections présidentielles.

Les Français l’ont bien compris avant vous :

– la ligne de fracture politique n’est plus entre la droite et la gauche.

La ligne de fracture sismique est entre les mondialistes immigrationnistes et les patriotes.

  • Non, Nicolas, dit le Général De GAULLE, tu ne rallieras pas à ton panache blanc, les “centristes”, celui du faux centre droit, le centre “mou”, du ventre des mous, eux qui arborent le drapeau blanc de la reddition.

Il faudrait être fou pour croire que tu rallieras ceux qui haïssent la France, au point de renier leur propre culture.

Ils ont déjà choisi de se renier, de te renier et de renier la France.

Ces mondialistes raillent les “nationalistes” alors que tout le système économique mondial déraille.

Et tu vas apprendre, à tes dépens, que tu es aussi un “patriote”, comme le sont les patriotes américains qui vont voter “Républicain”.

Prends de l’avance, ne regarde pas en arrière.

Et prépare-toi à partir pour revenir.

Peut-être !

Peut-être que tu resteras, auquel cas tu devras déménager [?].

Peut-être que tu partiras, auquel cas tu reviendras, contre toute attente.

Voir plus haut ce que j’expliquais sur la position de repli, une position temporaire.

Afficher l'image d'origine

STOP et Fin.

___________________________________________________________

C’est plus long que pour Bruno LEMAIRE, Mon Général !

Ah, le Général est parti.

Il ne me reste plus qu’à poster “ses ordres” (sic).

Nicolas SARKOZY ayant un caractère rebelle, le terme  “ordres” risque fort de lui déplaire, mais c’est le terme employé par le Général De GAULLE, qu’y puis-je ?

Pour le Général, nous sommes en guerre de position idéologique.

Et en guerre tout court.

Donc il transmet “ses ordres” à ses troupes et au “haut commandement”.

Mais c’est toujours lui qui ordonne !

Afficher l'image d'origine
Advertisements

1 thought on “Du Général De GAULLE : “En temps de guerre, on ne s’allie pas avec l’ennemi. La rhétorique du grand rassemblement républicain n’a qu’un temps, celui de la paix !” à Nicolas SARKOZY.”

  1. Pour les lecteurs de passage, autres que mes visiteurs habituels, je vous prie de bien vouloir excuser le doublement des “images” publiées sur le post.
    C’est un bug que je n’arrive pas à supprimer.
    Parfois je réussis à intervenir et à retirer le doublon involontaire.
    Mais là, impossible !

    Vous avez donc droit deux fois à la même photographie pour le même prix de publication gratuite :
    – zéro euro.
    Bonne lecture !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s