De COLUCHE : – “Comment s’débarrasser de ceux qui t’embarrassent ? A m’lire, tu t’vois déjà en train d’dire : – “Bon débarras ! Et surtout, r’venez pas, hein !” J’t’explique pass’que t’es trop con pour le faire.”

Afficher l'image d'origine

D’abord j’comprends pas pourquoi on n’impose pas un impôt sur la viande de porc.

C’est vrai, quoi, on est tous des cochons en France :

– On mange cochon et on pense cochon, si, si.

Et me dis pas :

– Pas moi !

Pass’que j’te crois pas.

Tu penses cochon mêm’si tu manges pas cochon.

Alors t’es français, qu’tu veuilles ou pas !

Car la cochonaille, c’est c’qu’unit le peuple français, com’ la came unit la racaille.

Et c’est quoi, la came ?

C’est une tournante dans les caves des immeubles de banlieue.

Si, j’t’y jure.

Tiens, j’ai regardé dans le dictionnaire pour toi :

came

n.f. [ all. Kamm, peigne ]

Pièce mécanique tournante, servant à transformer un mouvement de rotation en un mouvement de translation : Arbre à cames.

Comme quoi, j’suis trop bon !

J’t’apprends à parler français.

Afficher l'image d'origine

Tu vois, y’a les cochons qu’aiment bien faire des cochonneries, mais en demandant aux dames si elles sont d’accord pour les galanteries, et t’as les camés, les damnés quoi !, qu’aiment pas les cochonneries mais qu’aiment bien faire tourner une fille, surtout si elle est pas d’accord, en la traitant comme une machine, une pièce mécanique. Un mouvement de rotation, une translation horizontale, et la fille, hop !, elle s’r’trouve les quilles en l’air, pour finir à l’hosto, à cause de camés qu’ont pris leur pied, en lui trouant le cul.

Pass’qu’y sont trop cons pour savoir qu’y sont nés d’un con.

Sinon y s’raient moins cons, ces cons.

Y z’ont même pas le respect d’leur origine, le trou du monde, l’origine du monde.

Un con de fille !

C’est beau, un con de fille… même que c’est le plus tableau du monde !

[COLUCHE !]

Véro proteste.

Va falloir que j’sorte du trou d’où j’suis tombé, ma tombe, pour mon malheur, car Véro, elle est pas contente quand j’descends trop bas.

J’remonte.

Ou pour mon bonheur, vu c’qu’y vous z’attend, vous, après.

Car vaut mieux êt’ au fond du trou et le savoir, qu’êt’ dedans et s’croire au-d’ssus !

Donc y’a ceux qui savent qu’y sont des cochons et qu’aiment les cochonailles et pis, y’a les z’aut’ qu’y sont des porcs et qui détestent les porcs pass’qu’y savent pas qu’y s’comportent comme des cochons, eux aussi.

Afficher l'image d'origine

D’toute façon, y détestent tout le monde, même les aut’porcs comme eux.

Y s’détestent tous !

C’est pour ça qu’y disent qu’y nous z’aiment piss’qu’y s’aiment pas non plus.

C’est quand même les seuls sur cette terre qu’y sont capables de tuer leurs filles plutôt que d’les voir heureuses avec un cochon qu’adore les cons.

Pass’que, si vous n’adoriez pas les cons, vous s’riez moins cons.

Et vous feriez gaffe aux aut’s cons, ceux qui sont pas des nôtres.

    • La came, commença-t-il, vois-tu c’est une organisation comme il n’y en a pas beaucoup qu’on pourrait comparer.

    • — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)

Moi, ce soir, j’ai décidé d’être littéraire comme Bruno LEMAIRE.

Véro, elle fronce les sourcils.

C’est que là, je m’attaque au chouchou du Général De GAULLE, çui qu’a refusé une montre à plus de 85 000 € et qu’y l’a laissée à son successeur pass’que c’est pas sa femme qui la lui avait offerte.

C’est le Qatar !

Le Qatar, y z’ont offert des cadeaux à tout le monde, sauf à moi !

Afficher l'image d'origine

C’est pas pass’que j’suis mort qu’j’aime pas les montres.

Moi aussi j’aime bien me montrer avec une Rollex au poignet.

Une Rollex, la Rolls Royce des riches tellement riches qu’y savent plus quoi s’ach’ter pour paraître encore plus riches qu’ils ne sont !

Des couilles en or ?

T’imagine ?

Y s’ront vraiment “bling-bling” comme le SARKO qui s’est fait des des couilles en or avec eux !

Ca fait “bling, bling” “bong, bong” chaque fois qu’y se déplace.

Et j’te dis pas quand y bande !

Lui, y l’aurait acceptée, la montre en or.

SARKO, y l’accepte tout, y l’est pas rancunier, du moment qu’tu lui donnes c’que tu veux, même un peu plus !

D’ailleurs, quand y l’a quitté KHADAFI, y lui a plus rien laissé, en Lybie.

Y lui a tout pris.

Pourtant y l’avait un alibi, KHADAFI !

Y l’avait un peu aidé à financer sa campagne électorale, un peu quoi…

Y l’aurait pas dû l’aider à financer sa campagne électorale, KHADAFI.

Afficher l'image d'origine

SARKO, y l’a pas d’amis.

Y l’aime que la France.

Et y prend tout, tout c’que tu donnes, mêm’ un peu plus !

Bon, par contre, JUPPE, y réfléchit.

Si, si j’te l’dis, y réfléchit.

Y s’regarde dans l’miroir et y s’trouve beau.

C’est beau, la réflexion.

Ca donne de l’espoir !

A force de s’réfléchir, c’est toi qu’tu crois voir.

Afficher l'image d'origine

Car il t’force à t’réfléchir, toi aussi.

Nan, il est pas vieux.

Juste d’âge mûr.

Nan, il est pas con comme les autres.

C’est un vieux sage.

Piss’qu’il est mûr pour la vie politique, à bientôt 80 ans, le renouveau de la vie politique française.

L’âge de PETAIN, non ?

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Bon, mais faudrait lui dire à JUPPE, l’avertir que, quand l’fruit est mûr, y tombe de l’arbre et toi, tu te l’prends en travers de la gueule pass’que t’étais juste en-dessous.

Il tombe sans bruit, le fruit mûr.

Il te chie dessus.

T’avais qu’à pas te trouver dessous.

Ouaip, t’étais dessous !

En-dessous de tout, je te le dis !

Pass’que JUPPE, lui, y l’est au-dessus de tout, donc de toi.

Et y te toise.

Et toi, tu réfléchis à l’ardoise :

– Combien y va m’laisser comme impôts et Dette de l’Etat quand y l’aura fini d’réfléchir et d’se réfléchir dans son miroir ?

Ca, tu sauras pas.

JUPPE, il a toujours accepté tous les cadeaux.

Même que Bordeaux, “sa ville”, c’est l’exemple-type de tous les cadeaux offerts par l’Europe à ses plus fidèles affidés.

Il a su rafler tous les fonds structurels européens pour sa ville, la capitale de France.

Ou tout comme !

Enfin, c’est c’qu’y pense, lui.

Alors y saura accepter les cadeaux du Qatar !

Pas comme ce con de Bruno LE MAIRE qu’a refusé une montre de 85 000 € !

Moi, j’trouve qu’on est bien partis pour ces primaires de la droite.

Y’a les mêmes qu’avant, en plus vieux, et quéqu’z’uns qui sont toujours inconnus, même quand y sont plus connus du Général De GAULLE que les aut’.

Afficher l'image d'origine

Franchement, pourquoi y font des élections piss’qu’y savent déjà qui y vont élire :

– JUPPE !

Tous les jours, tu les entends à la radio et à la télé, sur BFM-TV, la Branche Franc-Maçonnique de la télé française :

– JUPPE va gagner !

Bah alors, qu’y gagne !

Ca nous f’ra des vacances, quelques temps, le temps d’oublier qu’c’est lui, le renouveau, le Printemps français !

Faudra pas vous étonner ensuite qu’y rallonge le temps d’travail et l’moment du départ à la retraite, vu son âge.

Pas la peine de manifester dans les rues de France !

Surtout vous, les enseignants !

Vous s’rez les premiers à être rallongés.

Et y paraît qu’vous allez voter pour lui ?

Le plus vieux de tous ?

Afficher l'image d'origine

50 ans de retour en arrière en 1995 ! Alors tu comptes en 2016, plus de dix ans après, ça fait du cent ans de retour en arrière.

Moi, j’comprendrais jamais mes profs.

En fait, j’en ai pas eu longtemps.

J’étais trop mauvais élève.

Mais quand j’vous vois, prêts à aller voter pour Alain JUPPE, j’me dis qu’les mauvais élèves de la République française, c’est bien vous, les profs !

Et pis, avec le super-maire de Bordeaux, Alain JUPPE, çui qui pose avec Hillary CLINTON sur son compte Twitter “Alain JUPPE avec nous”, vous savez, l’épouse de Bill CLINTON, les époux CLINTON, les récupérateurs de fonds saoudiens et qataris avec leur fondation, ceux qu’y cherchent des poux aux Républicains américains,

  • vous n’avez aucun doute à avoir, les Républicains de France, pour savoir s’il est de droite ou de gauche !

Piss’qu’y pose avec Hillary CLINTON.

Afficher l'image d'origine

Y l’est de gauche, comme François HOLLANDE.

Et les merdias, y nous disent quoi ?

Que, dans la Primaire de la droite, les Français républicains et du centre droite vont voter pour Alain JUPPE en grande majorité, dans leur grande médiocrité.

Faut l’faire quand même !

Moi, OK, j’suis d’niveau primaire, à peine plus évolué.

Mais vous ?

Ah bon, vous aussi ?

Moi, j’les comprends plus, les Français !

Ni à droite, ni à gauche.

Y sont “à la ramasse”.

Y paraît, qu’pour être propres, y faut s’laver, faire partir la crasse.

Comment voulez-vous êt’ propres, si vous faites pas partir la crasse ?

Ou alors, faut plus s’laver !

Moi, j’crois qu’les Français, y sont devenus de plus en plus sales.

Y sentent plus leurs propr’s z’odeurs de Q.

Alors y sont prêts à voter pour ceux qui puent le plus !

Qu’ont le plus de casseroles au Q mal récurées.

Afficher l'image d'origine

Les étrangers, ceux qui viennent pour s’laver dans des centres de cure pour “culs-tristes”, eux, y veulent plus rester en France.

Ca pue trop !

C’est sale.

Entre les crottes de chien, les crottes de nez et les crottes de fesses, y z’en ont marre de d’voir se boucher le nez pour bouffer français.

Y z’en ont marre de bouffer d’ la merde.

Et y demandent aux Français :

– Vous sentez pas une drôle d’odeur, là ?

Et les Français, y répondent :

– Non ! Nous, on sent rien.

– Si, ça sent l’formol ! Un peu comme ces produits qu’on utilise pour les macchabées quand on veut les maquiller, avant d’les enterrer définitivement. Mais d’où ça vient, c’te drôle d’odeur ? Vous avez été au cimetière ?

– Nan, on a juste glissé une intention d’vote dans une urne.

– Une urne funéraire, alors ?

– Nan, une urne électorale !, pour les Primaires de la droite.

– Et y l’a quel âge, l’élu ?

Afficher l'image d'origine

– L’âge de ses artères, qu’y dit ! L’âge de…

– Quel âge ?

– Bah, plus de soixante dix ans, bientôt quatre vingt ans !

– Alors, c’est pour ça qu’ça pue le formol. C’est pour l’conserver qu’y l’ont mis dans l’bocal.

J’comprends mieux pourquoi vous êtes tous autant fascinés par les morts-vivants !

J’me disais aussi qu’j’avais raté ma mort, en acceptant d’être mort.

Qu’j’aurais dû sortir de ma tombe et vous redemander de voter pour moi.

Quoiqu’il ait jamais trop tard !

Tant qu’à voter pour un déjà-mort, votez pour un vrai mort !

Au moins, vous n’perd’rez rien pour attendre.

Car, sur cette terre, on est sûrs que d’une chose !

Vous m’retrouverez tous de l’aut’côté.

Et on sera tous PAREILS !

Sans fric et sans trique de flic.

Ce s’ra pas l’Amérique.

Pas l’Paradis,non plus, sauf pour quelques exceptions, ceux qu’vous méprisez et sur lesquels vous marchez dans la rue, sans même les voir.

Afficher l'image d'origine

Y’en a qu’iront cracher sur vos tombes pass’que vous les aurez pas vus ou fait semblant de pas les voir.

Et vous, vous s’rez avec JUPPE qui devra expliquer aux Moines de Tibhirine qu’il fut le seul homme d’Etat français à pas avoir sauvé des otages français, pass’que François HOLLANDE, tout com’Nicolas SARKOZY, on peut tout leur reprocher, sauf d’avoir laissé tomber des otages français.

Alors, quand vous voterez, comme des cons, pour le plus vieux et retraitable Alain JUPPE, venez pas vous plaindre ensuite !

Oubliez-moi.

Pas la peine de prier non plus.

Y’a pas d’raison qu’Alain JUPPE y l’entende davantage vos prières que celles des Moines de Tibhirine.

Vous crèverez tous, un jour, comme moi.

Et quand l’Homme vous demandera pourquoi vous avez voté pour un tueur de Chrétiens, car laisser tuer, c’est tuer !, vous répondrez :

– Bah, on savait plus quoi voter et pour qui. Et puis, nous, on croit en rien. Alors on s’en fiche, de tout !

Et là, vous expliquerez à vos petits enfants le concept d’identité heureuse quand ils vous rejoindront, là-haut ou en-bas, après avoir été émasculés, violentés, violés et tués par ceux qui pratiquent la religion de l’amour et de la paix.

Les “Frères Musulmans”, défendus par d’aut’ Frères qui savent pas c’que ça veut dire :

– Etre français !

Afficher l'image d'origine

Des Frères qui croient que Dieu n’existe pas mais qui baisent le Q du grand cornu tous les quat’matins, à la queue leu leu, en prêtant allégeance au Grand-Maître de leur Grande Loge des Oignons farcis, et qui vous expliqueront, à vous, les “sans logis”, qu’y fallait pas voter pour eux mais pour eux quand même, nan mais !

Véro, achète un “Oui-jà”, j’ai envie d’appeler la “Voix d’l’ONU” !

– Esprit, es-tu là ? Si oui, frappe un coup, sinon, fous le camp !

Bah quoi, Véro, elle est pas contente.

Elle dit que c’est pas bien de souhaiter la mort à un vivant.

J’réponds que j’souhaite pas la mort à un vivant.

C’est pas d’ma faute si y’en a qu’y sont déjà morts de leur vivant et qu’y l’savent pas !

La différence entre moi et un mort-vivant, c’est qu’moi, j’sais qu’j’suis mort.

Tandis que l’aut’, y s’croit encore vivant tandis qu’y l’est déjà mort, tu comprends ?

D’ailleurs, écoute, y répond :

– Moi, la Voix d’l’ONU, j’veux qu’vous votiez tous pour moi !

Sinon, à quoi ça sert d’organiser les Primaires en période d’Halloween, juste avant le solstice d’hiver, l’une des deux fêtes les plus importantes de la franc-maçonnerie ?

Si c’est pas pour ressusciter les morts !

Afficher l'image d'origine

Allez tous au cimetière pour fêter ça, l’enterrement en grandes pompes de la France chrétienne.

Jésus, pardonne-leur pass’qu’y savent c’qu’y font, tous ces cons !

Jésus, Lui, Il pardonnera,  Dieu, c’est moins sûr.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s