Le Seigneur annonce la CASSE du SIECLE !, à la rentrée prochaine : – “Quand un président lui-même CASSEUR casse les droits sociaux de ses propres citoyens, ce président légitime la CASSE sociale et le droit de son peuple à CASSER ceux qui cassent les lois qui protègeaient son peuple. Ce président LEGITIME aussi le droit de son peuple à CASSER symboliquement ou pas les biens matériels de ceux, les plus riches d’entre eux, qui accordent plus d’importance à leur argent qu’à la souffrance des gens de France.” – “La violence de l’Etat légitime la violence de mon peuple !”, dit le Seigneur.

La CASSE contre les CASTES !

Résultat de recherche d'images pour "les castes"
 Thank you to “(not) free”-masons, our new masters  !

The Big Short : Le Casse du siècle

The Big Short : Le Casse du siècle (The Big Short) est un film américain réalisé par Adam McKay, sorti en 2015.

https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Big_Short_:_Le_Casse_du_si%C3%A8cle

Résultat de recherche d'images pour "the big short"
Parier sur Dieu, le “Pari de Pascal”, est moins fou que parier sur l’argent, votre argent.

________________________________________________________________________________

Comment un CASSEUR peut-il faire la leçon à son peuple et lui demander de respecter des siècles d’usure bancaire quand lui-même ne respecte plus des siècles de construction populaire (du “radical” peuple), construction en dur qui était faite pour durer durant des siècles, après des siècles de lutte sociale pour bâtir la France, pays de la liberté et des droits de l’homme ?

De quels hommes parlons-nous ?

De quel Homme, parlez-vous, hommes de peu de foi ?

Couverture du livre : La mort du fils : le mystère de Jésus et de l'homme

Reconstruire le château des “saigneurs” du peuple, le droit à exploiter le peuple et à lui nuire, château territorial et immémorial bâti pour les gens les plus fortunés de France, ces damnés de la terre de France désormais condamnés à l’Enfer, château des “saigneurs” qui sera pris d’assaut aujourd’hui comme autrefois, est-ce la bonne idée (racine du mot “idéal“), est-ce le bon (voir racine du mot bon, le “bien”), le bon projet ?

– “Non ! dit le Seigneur.

Craignez ma colère !

Car elle sera VIVANTE, du mot “VIE” plus fort que la mort, aussi VIVANT que Je suis VIVANT.”

– “Je suis VIVANT ! redit le Seigneur.

Et les larmes des pauvres rempliront les rivières qui emporteront les digues de vos fortunes de voleurs.”

– “Vous avez volé mon peuple !

Je vous demanderais le prix de sa dette, la dette de mon peuple, la dette de votre sang et de vos larmes.

Une pauvre vie volée pour une éternité d’Enfer !

Voilà à quoi vous vous destinez.”

Résultat de recherche d'images pour "the big short"

____________________________________________________________________________________

Cet article aurait dû paraître plus tôt.

Je cours après le temps.

Je fais de mon mieux.

L’avenir vous dira assez tôt à quoi ressemble la colère du Seigneur.

Tant pis pour vous !

Tant pis pour nous qui vous verrons mourir, sans pouvoir vous secourir, quand les raisins de la colère seront mûrs et que les vendanges de sang s’annonceront.

Peut-être légitimerez-vous la colère des Croyants, de tous ceux qui placent la Loi de Dieu au-dessus de la loi des hommes ?

De toutes façons, votre cynisme et votre cupidité n’ont d’égal en ce monde que la sècheresse du désert,

“Un désert nommé “Sahara””, ajoute le Seigneur.

Vous venez de faire gagner l’Islam qui sera notre religion nationale, la seule qui ose s’opposer à votre cupidité et à votre cynisme, cynisme dont la racine est le mot “chiens”.

En légitimant le combat des Croyants contre le “grand Satan”.

Les Chrétiens vous en remercient !

Vous, les Baptisés, qui avez oublié Dieu…

___________________________________________________________________________________

A la demande du Seigneur, je confirme que le Prophète MAHOMET, “l’égorgeur”, et sa religion “angélique”, l’Islam, avait été annoncée par Jésus dans la parabole qui suit :

  • Parabole des vignerons (Matthieu 21,33-46)

    33 “Ecoutez une autre parabole. Il y avait un propriétaire, qui planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, y creusa un pressoir et construisit une tour; puis il la loua à des vignerons et partit en voyage.
    34 Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons pour recevoir sa part de récolte.
    35 Mais les vignerons s’emparèrent de ses serviteurs; ils battirent l’un, tuèrent l’autre et lapidèrent le troisième. 36 Il envoya encore d’autres serviteurs, en plus grand nombre que les premiers, et les vignerons les traitèrent de la même manière. 37 Enfin, il envoya vers eux son fils en se disant: ‘Ils auront du respect pour mon fils.’
    38Mais, quand les vignerons virent le fils, ils se dirent entre eux: ‘Voilà l’héritier. Venez, tuons-le et emparons-nous de son héritage!’
    39Et ils s’emparèrent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. 40 Maintenant, lorsque le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons?»
    41 Ils lui répondirent: «Il fera mourir misérablement ces misérables et il louera la vigne à d’autres vignerons qui lui donneront sa part de récolte au moment voulu.»
    42 Jésus leur dit: «N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures: La pierre qu’ont rejetée ceux qui construisaient est devenue la pierre angulaire; c’est l’oeuvre du Seigneur, et c’est un prodige à nos yeux ?
    43 C’est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à un peuple qui en produira les fruits.
    44 Celui qui tombera sur cette pierre s’y brisera et celui sur qui elle tombera sera écrasé.»
    45 Après avoir entendu ses paraboles, les chefs des prêtres et les pharisiens comprirent que c’était d’eux que Jésus parlait. 46 Ils cherchaient à l’arrêter, mais ils redoutaient les réactions de la foule, parce qu’elle considérait Jésus comme un prophète.”

    Résultat de recherche d'images pour "jésus parabole des vignerons indépendants"
    _________________________________________________________________________

Et surtout dans cette autre parabole TERRIBLE :

  • Evangile selon Saint Luc

    Chapitre 19

    1 Etant entré dans Jéricho, il traversait (la ville).
    2 Et voici qu’un homme appelé du nom de Zachée, qui était un publicain-chef et qui était riche,
    3 cherchait à voir Jésus, qui il était; et il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était petit de taille.
    4 Courant en avant, il monta sur un sycomore pour le voir, car il devait passer par là.
    5 Quand il arriva à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit: ” Zachée, hâte-toi de descendre, car aujourd’hui il faut que je demeure dans ta maison. “
    6 Il se hâta de descendre et le reçut avec joie.
    7 Ce que voyant, ils murmuraient tous, disant: ” Il est entré pour loger chez un pécheur. “
    8 Or Zachée, s’étant arrêté, dit au Seigneur: ” Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens; et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je rends le quadruple. “
    9 Jésus lui dit: ” Le salut est arrivé aujourd’hui pour cette maison, parce que lui aussi est fils d’Abraham.
    10 Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. “
    11 Comme ils écoutaient cela, il ajouta une parabole, parce qu’il était proche de Jérusalem et qu’ils pensaient que le royaume de Dieu allait apparaître aussitôt.
    12 Il dit donc: ” Un homme de haute naissance [le Seigneur] s’en alla dans un pays lointain pour recevoir la dignité royale et revenir ensuite.
    13 Ayant appelé dix de ses serviteurs, il leur donna dix mines et leur dit: ” Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne. “
    14 Or ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une députation derrière lui pour dire: ” Nous ne voulons pas de celui-là pour notre roi. “
    15 Quand il fut de retour, après avoir reçu la dignité royale, il se fit appeler ces serviteurs auxquels il avait donné l’argent, pour savoir quel profit chacun en avait tiré.
    16 Le premier se présenta et dit: ” Seigneur, votre mine a rapporté dix mines. “
    17 Il lui dit: ” Très bien, bon serviteur; puisque tu as été fidèle en chose infime, tu auras le gouvernement de dix villes. “
    18 Le second vint et dit: ” Votre mine, Seigneur, a produit cinq mines. “
    19 A lui aussi il dit: ” Et toi, deviens gouverneur de cinq villes. “
    20 Et un autre vint et dit: ” Seigneur, voici votre mine que j’ai tenue serrée dans un linge.
    21 Car j’avais peur de vous, parce que vous êtes un homme dur: vous retirez ce que vous n’avez pas mis en dépôt, et vous moissonnez ce que vous n’avez pas semé. “
    22 Il lui dit: ” Je te juge sur ce qui vient de ta bouche, mauvais serviteur! Tu savais que je suis un homme dur, retirant ce que je n’ai pas mis en dépôt et moissonnant ce que je n’ai pas semé;
    23 alors pourquoi n’as-tu pas mis mon argent à la banque? Et à mon retour, je l’aurais recouvré avec un intérêt. “
    24 Et il dit à ceux qui étaient là: ” Otez-lui la mine et donnez-la à celui qui a dix mines. “
    25 Ils lui dirent: ” Seigneur, il a (déjà) dix mines! “
    26 (Il répliqua): ” Je vous le dis: A celui qui a on donnera; mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a.
    27 Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les devant moi.
    28 Après avoir dit cela, il marchait en tête, montant à Jérusalem.

https://bible.catholique.org/evangile-selon-saint-luc/3258-chapitre-19

 

Résultat de recherche d'images pour "jésus parabole des mines"

____________________________________________________________________________________________

Oui, le Prophète MAHOMET a dit “vrai” sur l’annonce faite par Jésus de la survenue de la “religion de l’égorgeur”, chargé de châtier les mécréants,   puisque nous avons refusé que le Seigneur règne sur nous.

Le Seigneur n’arrêtera plus son bras armé car les représentants du peuple, le peuple de France, sont prêts à sacrifier son peuple pour de l’argent, pour la Dette publique, la “Dette de la Bête”.

La France ne protège plus son peuple.

Par conséquent, elle se condamne à disparaître et à faire disparaître ceux qui l’ont tuée.

__________________________________________________________________________________

Une incitation à la violence ?

Non, une PROPHETIE !

C’est vous, les gouvernants qui serez responsables de cette violence par votre lâcheté et votre cupidité.

N’accusez pas les pauvres !

C’est vous qui les avez créés, ces pauvres, misérables d’entre les plus misérables.

Et c’est vous que le Seigneur traite de “MISERABLES”, car il vaut mieux être pauvres dans sa bourse, ou pauvres de coeur, que riches grâce à la Bourse, la “Bête hideuse”, la seule loi que vous connaissez et qui vous possède, la loi de vos marchés  !

C’est vous les “possédés”, les “possédants-possédés”, obsédés par vos biens matériels.

Malheur à vous, les riches !

Résultat de recherche d'images pour "heureux les pauvres de coeur"

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: