De MOLIERE : – “Pourquoi le CETA avec le Canada ?” Parce que… Emmanuel MACRON, votre président qui préside à vos destins, a, pour Justin TRUDEAU, le Premier Ministre canadien, les yeux de l’amour ! Il lui offre donc ce festin “royal”.”

Si Monsieur JOURDAIN, le Bourgeois Gentilhomme, qui se voulait “BCBG” selon le vocabulaire minimal de votre siècle,

[“BCBG”, acronyme de  “bon chic bon genre”, du genre de la série américaine “bécébégé” in Beverley Hills]

– faisait de la prose sans le savoir,

Résultat de recherche d'images pour "monsieur jourdain et les sons leçon d'orthographe"

– Monsieur MACRON, le Bourgeois Banquier, votre “BB” national, fait de la trahison en le sachant.

Si Monsieur JOURDAIN, le Bourgeois Gentilhomme, se prenait pour un aristocrate aux fins de plaire à une marquise,

– Monsieur MACRON se prend à dessein pour le Roi de France, un Roi au pouvoir absolu, pour séduire un Premier Ministre canadien.

Fou d’amour, il espère faire fondre la Banquise, le “Nunavut” de Justin TRUDEAU, un jour prochain.

Résultat de recherche d'images pour "brigitte bardot"

Aidez-le à stopper le massacre des phoques de la Banquise ! Mais ne vous opposez pas au massacre des éléphants du PS, surtout pas. 

“Un jour (prochain), comme le dit la chanson, une chanson pour enfants de votre siècle :

– “Un jour (prochain) mon Prince (charmant) viendra !”

____________________________________________________________________

Someday my Prince will come !

– “He’s so charming, Justin TRUDEAU !”

Résultat de recherche d'images pour "justin trudeau"

Prince of my dreams

Far away

To call my own

Someday

Prince of my dreams

Far away

To call my own

Someday”

Compositeur : Franck CHURCHILL

Auteur : Larry MOREY

1937

From ‎ « Snow White and the Seven Dwarfs »

[« Blanche Neige et les sept nains »]

Walt DISNEY

Résultat de recherche d'images pour "le prince charmant de blanche neige "
Résultat de recherche d'images pour "le prince charmant de blanche neige "

__________________________________________________________________

C’est ainsi que, comme le Bourgeois Gentilhomme, votre Président de votre royale République française envoie un billet doux au Premier Ministre du Canada, le CETA, un billet doux plein de billets, de vrais billets, cette fois-ci.

– “Belle marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour !”

ou

– “D’amour, mourir me font, belle marquise, vos beaux yeux !”

ou

– “Vos beaux yeux, d’amour, me font, belle marquise, mourir !”

C’est de la prose ou du commerce, le commerce de ses charmes au XXIème siècle.

Et le panier qui l’accompagne est bien garni.

Résultat de recherche d'images pour "corbeille de la mariée"

[MOLIERE m’envoie l’image du “panier”, élément vestimentaire “de la robe à paniers”, ce costume de femme avec jupon baleiné adopté par l’aristocratie et la haute bourgeoisie au milieu du XVIIIème siècle, soit à l’époque pré-révolutionnaire.]

Un panier qui doit devenir, pour le couple de tourtereaux, la corbeille de la mariée, plutôt du marié, puisque votre siècle autorise les mariages contre-nature.

Résultat de recherche d'images pour "robe à paniers"

http://lecostumeatraverslessiecles.chez-alice.fr/Costumes/XVIIIe/1774-1789_feminin.htm

[La Cour avait conservé du règne précédent le goût des toilettes luxueuses et Marie-Antoinette, malgré la simplicité de son éducation à la cour d’Autriche, au lieu de réagir contre ce mouvement, en prit la tête. Jamais peut-être le luxe ne fut plus insolent à la cour de France que durant les années 1776 à 1778. C’est l’époque des immenses robes à paniers couvertes de falbalas de toutes sortes, de perles et de pierreries ; les souliers mêmes étaient brodés de diamants. Toutefois ce luxe extravagant fut réservé à la Cour et aux grandes cérémonies.[…]]

___________________________________________________________________________

N’oubliez jamais que Jean-Baptiste POQUELIN, celui que vous appelez familièrement “MOLIERE”, est un fin, très fin observateur des moeurs humaines.

Ce n’est pas qu’un “comique”.

Si, pour MOLIERE, Justin TRUDEAU, Premier Ministre du Canada, est la Marquise De POMPADOUR d’un Emmanuel MACRON, fou d’amour, qui se prend pour Louis XV, rappelez-vous que cet amour, de Louis XV pour la Marquise De POMPADOUR, avait coûté, à la France, le Canada.

Et MOLIERE vous annonce, “tout de go”, dans la langue qui domine votre siècle et vos mentalités, que le CETA va vous coûter la France.

Image associée

Autrement dit  l’amour fou d’Emmanuel MACRON pour Justin TRUDEAU le conduit à des écartes de conduite répréhensible…

[au singulier la conduite, “répréhensible” dans tous les sens du terme et sens dessus-dessous]

et irrépressibles.

[au pluriel les “écarts” marquant une très forte addictologie à cet “amour”].

__________________________________________________________________________

[Le rôle de Mme de Pompadour dans la guerre des septs ans

Interview par Lorenzo Crivellin à un historique: Mr Albert

Résultat de recherche d'images pour "marquise de pompadour"

[Meme pour les encyclopedistes, le Canada etait “un pays habite par les ours, les castors et les barbares, et couvert de neige 8 mois par an”. C’est seulement au XIXe siecle que la France commenca a realiser la perte de ses colonies et en voulut au regne de Louis XV (et a la Pompadour).

Marie Therese a moqué Mme Pompadour avec son cadeau (bureau avec diamants) pour obtenir son but avec Louis XV ?


Bien peu de chose en verite ppar rapport aux richesses de la Marquise. Marie-Therese souhaita donner une somme a la marquise qui refusa et suggera plutot ce nouveau type de cabinet a ecrire, un ‘escritoire’. C’est Marie-Therese qui, jugeant un tel cadeau de seulement 4000 ducats, bien peu de chose. Elle le fit alors sertir d’ornement en or et en lacque. La facture totale du travail s’eleva a 77000 livres. L’ecritoire comportait un portrait miniature de l’imperatrice entoure de diamants. La Pompadour jugea ce cadeau ostentatoire (elle aimait plutot les choses simples, telles que les porcelaines et les fleurs) et le cacha. Il se trouva alors dans l’inventaire des objets en vente apres sa mort mais on en a perdu sa trace depuis.

[…]

La grande erreur incombe cependant a Louis XV qui, devant un cas evident de politique etrangere d’envergure, se contenta de laisser faire les apprentis negotiateurs. Les termes de cette alliance, sans aucune garantie ni contrepartie pour la France en echange d’une defense des positions autrichiennes en Europe, a cree une onde de choc chez les ministres qui le surent… une fois l’accord signe!


Bien sur, le Roi n’a jamais tord. Donc l’Histoire retiendra la Pompadour comme seule responsable de ce renversement d’alliances. […]]

[Texte original aux fautes de frappe non corrigées]

Résultat de recherche d'images pour "marquise de pompadour louis XV"

_________________________________________________________________________

Il ne suffit pas de se prendre pour un Roi, pour l’être.

Et le paraître en ses pompes et atours.

L’amour d’un jour suffit à tout faire perdre.

Passe encore qu’il faille perdre la tête…

[au propre comme au figuré]

Mais faire perdre un pays, est-ce bien raisonnable ?

Surtout pour un tour de pirouette, pirouette et cacahuètes, une pirouette galante.

Résultat de recherche d'images pour "libertinage louis XV"

_______________________________________________________________

Pirouette cacahuète

Il était un petit homme
Pirouette cacahuète
Il était un petit homme
Qui avait une drôle de maison
Qui avait une drôle de maison

[La République de France]

Sa maison est en carton
Pirouette cacahuète
Sa maison est en carton
Les escaliers sont en papier
Les escaliers sont en papier

Si vous voulez y monter
Pirouette cacahuète
Si vous voulez y monter
Vous vous casserez le bout du nez
Vous vous casserez le bout du nez

Le facteur y est monté
Pirouette cacahuète
Le facteur y est monté
Il s’est cassé le bout du nez
Il s’est cassé le bout du nez

Résultat de recherche d'images pour "pirouette cacahuète"

On lui a raccommodé
Pirouette cacahuète
On lui a raccommodé
Avec du joli fil doré
Avec du joli fil doré

Le beau fil s’est cassé
Pirouette cacahuète
Le beau fil s’est cassé
Le bout du nez s’est envolé
Le bout du nez s’est envolé

Un avion à réaction
Pirouette cacahuète
Un avion à réaction
A rattrapé le bout du nez
A rattrapé le bout du nez

Mon histoire est terminée
Pirouette cacahuète
Mon histoire est terminée
Mesdames, Messieurs, applaudissez !
Mesdames, Messieurs, applaudissez !

https://www.youtube.com/watch?v=W0aMIKXajw8

_________________________________________________________________________

Si vous n’y trouvez aucun sens, vous dit MOLIERE, c’est que vous-mêmes êtes des « insensés » de ne point comprendre que :

– pour ces gens-là, la France est un pays trop grand pour eux.

Eux,

– ce sont ces « petits hommes » qui vous gouvernent sans savoir où ils vont, juste pour « faire plaisir »,

– et où ils vous emmènent, pourvu que leur désir les y conduise, pour se faire plaisir.

« Car tel est notre plaisir ! »

– pourrait être actuellement la devise de votre Président qui se prend pour un Roi, un roi « Bourgeois (point) Gentilhomme ».

Puisqu’il n’était même pas de la noblesse.

Si Emmanuel a pour Justin les yeux de l’amour,

« tout Paris, pour Chimène [Justin TRUDEAU], a les yeux de Rodrigue [Emmanuel MACRON] ! »

Paraphrase de la citation de BOILEAU, sur « Le Cid » de Corneille.

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron justin trudeau"

Justin Trudeau And Emmanuel Macron Continue Their Ideal Bromance At The G20 Summit | TIME

____________________________________________________________________

Mais Rodrigue doit-il assassiner la France, pays qui fut le père du Québec, le Canada français, pour sauver le CETA, cette camelote, et Justin TRUDEAU, son beau camelot ?

« Camelot »

Personne qui vend dans la rue.

1. Usuel. Marchand ambulant qui vend, dans la rue, dans un lieu public ou dans une foire, parfois avec force boniments, des objets de peu de valeur. Boniment de camelot, éventaire de camelot.

[…]

http://www.cnrtl.fr/definition/camelot/1

_________________________________________________________________

PROVERBE

« Il est comme le camelot, il a pris son pli », c’est-à-dire il est incorrigible.

________________________________________________________________

Camelot :

“Marchand ambulant, sans frontières, un migrant”.

[Ajout de MOLIERE.]

Pour le Canadien qui n’est d’aucun pays, pas même du sien.

A moins qu’être du pays de l’argent ne fasse de vous un citoyen de tous les pays du monde ?

Mais quel pays est-ce cela, qu’un pays qui n’est de nulle part ou partout ?

Sinon un pays qui n’existe pas ?

A force de vivre dans le virtuel, vous avez perdu le sens du réel.

Résultat de recherche d'images pour "monsieur jourdain le bourgeois gentilhomme"

Revenez sur terre avant qu’il ne soit trop tard !

La terre a des limites et si votre pays appartient à tout le monde, je vous assure que beaucoup de pays ne vous appartiennent « point ».

Vous devriez réfléchir à ce « point », le point d’une limite qui est la frontière des pays de ce monde.

Avant que d’ouvrir votre frontière à tous les pays du monde !

__________________________________________________________________

C’est dommage que vous ne puissiez voir le comédien Jean-Baptiste POQUELIN s’adressant à vous et vous disant :

– « [ …] je vous assure que beaucoup de pays ne vous appartiennent « point ». »

C’est un régal des yeux tant l’élégance du geste sur scène rejoint le bon sens de la formule « théâtrale ».

Il semble que pareille évidence vous ait quelque peu échappé.

Résultat de recherche d'images pour "monsieur jourdain le bourgeois gentilhomme"
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: