Pour Bernard TAPIE – Au sujet de la couverture de “Vanity Fair”, “Dieu, la mort et moi” – C’était dans les années 80 et le Seigneur m’avait envoyé un songe sur un homme appelé Bernard TAPIE. Il était alors à l’apogée de sa gloire. J’étais jeune. Je n’ai pas osé contacter Bernard TAPIE comme me le demandait le Seigneur. Mais j’ai toujours gardé ce rêve dans ma mémoire, “Dieu, la mort et lui”.

 

Résultat de recherche d'images pour "bernard tapie dieu la mort et moi"

Article publié à 17H17.

Je regarde rarement la télévision le matin.

Je préfère consacrer ces moments à la prière, ce que d’autres pourraient appeler “la méditation”.

Mais la méditation, c’est être en relation avec soi.

La prière, c’est simplement dialoguer avec Dieu.

Même un enfant peut prier.

La prière ne s’apprend pas vraiment et si Jésus, le CHRIST, nous a laissé une prière, c’est parce que ses disciples voulaient à tout prix savoir comment prier Dieu.

Résultat de recherche d'images pour "prier dieu"

Prier, c’est parler… avec son coeur.

C’est tout.

Et c’est aussi savoir se taire, pour écouter la réponse de Dieu.

Parce que, si vous parlez tout le temps, si vous ne faites jamais silence, vous ne saurez jamais quelle est la réponse du Seigneur.

Donc ce matin, contrairement à mes habitudes, le Seigneur m’a demandé d’allumer la télévision. Et puis après, j’ai zappé. Je zappe, je zappe, zap, zap, zap… jusqu’à ce qu’Il me dise : – “Là !” ou quelque chose d’identique, car ce n’est pas du langage “verbal”.

Pourtant la tentation était forte de zapper. Des journalistes et consultants allaient ENCORE parler de foot.

Et moi, le foot, actuellement, je suis en overdose !

Résultat de recherche d'images pour "la femme et le football humour"

J’ignore combien de femmes se passionnent pour ces lâchers de ballons et ces shoots dans des cages avec des mecs déchaînés, hurlant et se frappant “amicalement”, mais je serais curieuse de le savoir.

OK, il faut plaire aux mecs et, pour plaire aux mecs, il faut partager leurs conneries.

C’est un peu comme la chasse !

Sauf que vous ne me verrez jamais à une partie de chasse, même si j’avais dû finir vieille fille.

  • Aucun risque, les mecs !

L’offre a toujours été plus forte que ma demande personnelle.

  • Non pas parce que je suis belle mais parce que les mecs ne pensent qu’à ça !

Ils veulent toujours marquer un but, qu’importent les poteaux.

Même un trou d’arbre pourrait faire l’affaire s’il n’y avait plus de femmes sur cette terre.

Avec un poster de “Playmate”.

Résultat de recherche d'images pour "poster de playmate"

– Tu vois, mec, là, je suis “misoandre”.

Je me comporte comme vous vous comportez avec nous, les femmes, et je vous renvoie l’ascenseur, direct au rez-de-chaussée, le plancher des “vaches”.

  • Parce qu’une femme sait être “vache” aussi.

Bernard TAPIE, c’est quand même le “gros macho”, lui qui apportait de la viande (des putes) aux joueurs de l’OM, la veille des matchs, pour qu’ils se les vident et qu’ils ne soient pas encombrés par leurs bourses pleines.

  • Quand ça balloche, si c’est plein, ça peut faire mal !

Etant plutôt une féministe, ce qui n’est pas un scoop, je l’espère pour vous, Bernard TAPIE, beau mec hâbleur et râleur, ce n’était pas vraiment ma tasse de thé.

Même si je reconnais qu’il est plutôt sympathique et charismatique.

  • Un “bad boy” comme nous les aimons, nous, les femmes !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "bernard tapie"

Car les femmes sont un peu, à peine !, masochistes, acceptant tout des “Johnny” dont elles tombent follement amoureuses, hélas.

– “Fais-moi mal, Johnny, fais-moi mal !”

L’homme est pluriel, la femme est unique.

C’est l’inverse qu’il faudrait faire, avoir plusieurs maris pour une seule femme.

Mais la polygamie a été inventée par un mec de la Mecque qui n’en a pas voulu pour sa propre fille, Fatima, ni pour sa première femme, Khadijah.

  • Normal, sinon elle l’aurait foutu dehors, le chamelier !

  • S’il avait ramené une autre épouse.

Puisque c’est elle qui tenait les cordons de la bourse, dans tous les sens du terme, étant tout à la fois “sa chef” d’entreprise et son épouse.

  • Parce que le Prophète Mahomet, ce n’était pas lui qui portait la culotte !

  • Hein que non ?

Ce qui peut expliquer la misogynie d’un Prophète qui ne le serait jamais devenu, prophète, s’il n’y avait pas eu l’amour de Khadijah pour un jeune homme illettré et beau, mais “beau”, son “Mohammed” devenu le “Prophète Mahomet”.

Résultat de recherche d'images pour "khadija et mohammed"

After her death, Muhammad became a little crazy, a “bit” little crazy and he had a number of spouses and girls, often minors, married or not, sexual slaves, and so on.

Le Coran est truffé de ces contradictions existentielles qui expliquent pourquoi c’est très déséquilibrant d’être un-e adepte de cette religion “vendue” dans le monde entier comme donnant la recette du bonheur sur terre, la “Charia”.

Savoir, par exemple, que le Prophète Mahomet doit son mariage au vin, c’est au moins loufoque, sinon complètement fou, étant donné que le même prophète a fait interdire l’alcool, donc le vin, sur la fin de sa vie, quand il ne pouvait plus en profiter lui-même.

  • Sur ce coup-là, il n’a pas eu la “reconnaissance du ventre”, ni du gosier, Mahomet !

En effet, la très jolie et têtue Khadijah, femme de tête et de fête, pour obtenir le consentement de son père au mariage avec ce jeune gigolo, Mohammed, consentement que son papa lui refusait obstinément parce que le prétendant, conducteur de chameaux, était pauvre,

  • Khadijah l’avait saoulé lors d’un banquet, son cher père !

  • Ce que femme veut, Dieu veut.

 

Résultat de recherche d'images pour "ce que femme veut, dieu le veut"

Parce qu’une femme peut saouler deux fois un homme, du genre :

– “Tu me saoules, tais-toi ! Bon, d’accord, j’en peux plus de t’entendre. Mais tais-toi, s’il te plaît. OK tu vas l’avoir, ton chandelier ! Tiens, voilà l’argent et fous-moi la paix.”

  • Avec des fois, le “s’il te plaît” en moi… et un “ferme ta gueule” en plus.

Ou :

– “Bois, mon père. Encore un verre, mon cher père, de ce vin délicieux. Dis oui, papa ! A la demande de mariage de Mohammed. Non ? Ah, tu as soif ? Allez, bois encore. Tu ne te rappelles plus à quoi tu dois dire “oui” ? Qu’importe ! Dis “oui,” mon petit papa d’amour pour rendre ta fille heureuse.”

Et c’est ainsi que l’amoureuse Khadijah a eu son chamelier grâce à “l’esprit du vin”

  • et c’est pourquoi les Soufis ont écrit : “L”éloge du vin”,
  • un livre sur le partage de l’ivresse mystique  avec le “Bien-Aimé”,
  • plaisir divin que ne renieraient pas les Chrétiens.
Résultat de recherche d'images pour "l' éloge du vin livre soufi"
  • “Allahou akbar , qu’ils meurent !” hurlent les “frappadingues” qui ne boivent pas d’alcool, eux.

 

Résultat de recherche d'images pour "allahou akbar en image"

Papounet, complètement ivre, a dit “oui”, sans savoir à quoi il avait dit “oui”, juste pour faire plaisir à sa fille Khadijah qu’il aimait tant.

  • Le lendemain matin, il a dû avoir une de ces “gueules de bois, le papounet !

Après la mort de Khadijah, pas fou, Mohammed, devenu le Prophète Mahomet, n’ayant plus pour héritières que des filles sans doute aussi intelligentes et rouées que Khadijah, a décrété qu’Allah interdirait l’alcool, donc le vin.

– Vive les mariages arrangés, cette fois-ci, sans l’accord des filles !

Et sans vin.

Résultat de recherche d'images pour "mohammed a eu plein d'épouses traduction en anglais"

Mahomet fait partie de ces hommes aimés de Dieu qui ont mené des vies de patachon et de grands pécheurs.

Pour le chamelier veuf, c’est à la fin de sa vie qu’il a versé, non pas dans le vin, mais dans les penchants et péchés mortels.

  • Khadija morte, il a pris la quille !

  • Et s’est offert toutes les filles qu’il voulait, à la queue leu leu…

Libre, libéré des liens du mariage monogamique, il a voulu dévorer la vie par les deux bouts et s’envoyer en l’air avec les 70 vierges promises par Allah,

  • mais sans attendre d’aller au Paradis,

  • là, tout de suite, ici-bas, sur terre.

Quitte à aller les chercher dans les bas âges des classes sociales défavorisées ou pas, pour être sûr qu’elles soient bien vierges, les 70 vierges.

  • 72 houris pour être exact,

  • une obsession virginale à la FOURNIRET !

 

Résultat de recherche d'images pour "72 houris humour"
En fait, les filles, je vous rassure !
Un mec de la Mecque tire sur tout ce qui bouge, boudin ou pas. 
Et puis, sinon, comme disait COLUCHE, Dieu a inventé l’alcool pour que les femmes moches puissent baiser aussi.

Avouez que c’est une vision plutôt pourrie du Paradis que d’en faire un gigantesque lupanar.

  • A moins que ce ne soit pas le Paradis ?

  • Surtout pour les “houris” exploitées sexuellement jusqu’à bésef.

[De l’arabe بزاف, bizaf (« beaucoup »).]

Ne cherchez plus l’usage du mot argotique dans certaines citations et dictionnaires célèbres.

Google en a interdit l’accès pour cause de « racisme », je suppose.

  • Et exclure le racisme des « cons », jamais ?

Par contre, je vous rassure ! Pour nous, les femmes, tous les mots restent permis et à l’ordre du jour, insultes, injures, sans oublier les coups.

C’est à dire qu’il est permis, encore aujourd’hui, de nous traiter de tous les noms et n’importe comment, comme au Paradis des mecs de la Mecque.

Heureusement, Dieu a eu pitié et a puni Mohammed.

  • Pas de descendance masculine !

  • Fini les mecs de la Mecque.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "YHWH sarah la stérile"

Ce qui aurait dû faire réfléchir le Prophète Mahomet quant aux droits à accorder aux femmes, ses seules descendantes directes.

Mais lui, il ne voyait et ne voulait qu’une seule chose, avoir un fils pour lui succéder !

Ce qu’Allah, son dieu à lui, lui a refusé.

  • Ou peut-être parce qu’Allah n’était pas assez puissant pour l’exaucer ?

  • Après tout, n’est pas YHWH qui veut !

  • Et n’est pas Abraham qui veut !

Abraham à qui YHWH a accordé un fils, en fécondant sa seule épouse, Sarah la stérile, à un âge très avancé.

Résultat de recherche d'images pour "israel sarah épouse d'abraham"

Mais Mahomet a manqué de foi et a préféré se perdre dans les culs d’autres femmes, épousées ou pas, violées ou pas, majeures ou pas.

Comme pour le vin, Mohammed n’en est pas à une contradiction près.

En faisant promettre au mari de Fatima, sa fille adorée, de rester monogame, ledit Prophète Mahomet a montré à tous, et surtout à toutes, qu’il savait que la polygamie rendait malheureuses les femmes.

Puisqu’il n’a pas voulu que sa fille Fatima soit “concurrencée” par d’autres femmes dans le cadre d’un mariage polygame.

Sinon il aurait admis que le cousin de Fatima épousât d’autres femmes que sa fille chérie de son vivant.

  • Ce qu’il lui avait vivement interdit !

Pourtant le Seigneur a aimé Mahomet.

  • Un si grand pécheur devant l’Eternel !

Et le Seigneur a aimé et aime toujours Bernard TAPIE.

Résultat de recherche d'images pour "bernard tapie"

C’est ce qu’Il m’avait montré dans ce rêve prémonitoire, vision qu’Il voulait que je transmette à cet homme dont la morale était pour moi quelque peu douteuse.

Moi aussi, je suis une grande pécheresse.

  • Surtout question obéissance !

C’est mon côté anarchique et anarchiste.

J’ai horreur d’être manipulée et j’ai toujours peur d’affabuler.

Ensuite, et comme d’habitude, les années ont donné raison au Seigneur.

Bernard TAPIE est devenu cet homme que m’avait montré le Seigneur dans les années 80.

Résultat de recherche d'images pour "bernard tapie un homme traqué"

Mais, plus le temps passait, et moins je me voyais écrire à Bernard TAPIE ou le contacter pour une réalité qu’il vivait tous les jours, en lui disant :

– “Ah, au fait, c’est ce que j’avais vu pour vous dans les années 80 !”

Un peu facile de prétendre avoir vu avant ce qui se passait pour lui maintenant.

  • Alors pourquoi le faire aujourd’hui ?

Parce que le Seigneur pense qu’il  a assez donné de preuves de Son existence sur ce blog pour que je puisse l’écrire.

Et parce que, surtout, le Seigneur veut que Bernard TAPIE ait une certitude :

– “Oui, Dieu l’aime.”

Résultat de recherche d'images pour "zachée"

Certitude que Bernard TAPIE aurait toujours eue.

Pauvre ou riche, haï ou aimé des hommes, peu importe.

Cet Amour, le Seigneur n’en a jamais eu honte, Lui.

Il a aimé Bernard TAPIE, à ses débuts, inconnu de tous, pendant sa montée au sommet de l’Olympe, puis, pendant sa descente aux enfers, où l’attendait Hadès et ses sbires.

Résultat de recherche d'images pour "amour de jésus pour les pécheurs"

Maintenant, non pas pour me glorifier,

– puisqu’il vous sera facile de dire que j’affabule,

– mais franchement, je m’en fiche,

  • je vais vous raconter ce rêve,

  • le rêve que j’ai fait sur Bernard TAPIE dans les années 80.

Et puis le Seigneur ajoute, amusé :

– “L’histoire de “TAPIE” appartient à l’histoire du football français !

Ah, oui, j’avais oublié.

Décidément, le Seigneur n’oublie jamais rien.

  • Je soupçonne Jésus d’être un homme ?

– “Pas vous ?”

A voir comment Il se passionne pour le foot…

  • Juste une impression, hein ?

Donc je comprends tout à coup pourquoi le temps était venu de raconter ce rêve parce que c’est maintenant la Coupe du Monde de football 2018.

Résultat de recherche d'images pour "coupe du monde 1998"

Coupe du monde de football – 1998 

Le passé rejoint le présent.

Et Jésus aime le football.

[Si, Jésus existe ? Eh oui.

Et même qu’Il est “sacrément” Vivant, et, par moments, “insupportable” car je n’aime pas le football !]

  • Merci à Pascal PRAUD d’exister !”

[Comme le dit le Pasteur Eric CELERIER que j’aime beaucoup et que je me permets de “pasticher”.]

Puisque c’est l’animateur Pascal PRAUD qui a invité Bernard TAPIE, ce matin, à venir s’exprimer dans son émission sur Cnews à propos de la couverture de “Vanity Fair” :

– “Dieu, la mort et moi.”

– et sur son interview publiée dans ce même journal par Franz-Olivier GIESBERT, appelé “FOG” chez les “Bobos”.

Résultat de recherche d'images pour "cnews pascal praud bernard tapie"

Bon, voilà, je vous le raconte ce rêve sur Bernard TAPIE.

Les années 80, c était l’époque du “Bernard TAPIE” entrepreneur et repreneur de bonnes oeuvres à moindre prix pour les revendre au prix fort.

Et pourtant le Seigneur portait déjà sur lui ce regard affectueux et amusé qu’Il portait aussi sur le publicain Zachée, devenu son disciple par la suite.

C’est ainsi que le Seigneur osait appeler Zachée, par Amour, quand Il lui demandait de descendre de son arbre pour s’inviter chez lui, le pécheur,

  • lui, le percepteur “collabo” qui organisait la collecte des impôts pour le compte des Romains.

 

Résultat de recherche d'images pour "zachée"

– Que reprochent à Bernard TAPIE, les hommes de son époque ?

– D’avoir escroqué des escrocs ?

Faisant de lui, comme Jérôme KERVIEL, leur plus redoutable ennemi.

  • “Ceux qui l’ont condamné ne lavent pas plus propre les affaires à blanchir !”, dit le Seigneur.

 

Ceci étant dit, revenons à mon rêve, plutôt le rêve que m’avait envoyé le Seigneur cette nuit-là.

Je voyais une belle maison de maître et je savais qu’elle se situait à Paris, ou en très proche banlieue de Paris.

Puis, soudain des hommes arrivaient au petit matin.

Des hommes pressés et avides.

On aurait dit une meute de chiens pour qui avait sonné l’heure de l’hallali.

Résultat de recherche d'images pour "meute hallali"

N’oubliez pas de remercier Emmanuel MACRON qui a autorisé le retour de la pratique si cruelle des chasses à courre ! 

Tout se passait très vite.

Je voyais sortir Bernard TAPIE de sa propriété, en pyjama (?), recouvert d’un manteau jeté à la hâte sur ses épaules, avec sa femme presqu’apeurée, tous les deux poussés par d’autres hommes en civil qui devaient être des policiers, mais sans certitude.

Ils embarquaient Bernard TAPIE dans une voiture banalisée.

A l’époque, je ne travaillais pas encore dans la police.

Et je ne comprenais pas ce que je voyais dans ce rêve.

Puis des “vautours”, car ce symbole s’implantait dans mon esprit, s’acharnaient et venaient vider sa maison, tous ses biens.

Par petites équipes de déménageurs, ils lui prenaient tout.

C’était affolant tant c’était rapide, comme s’ils avaient peur d’une intervention politique ou autre.

Il y avait une volonté POLITIQUE de le “tuer” financièrement.

C”était bizarre car dans la tête de ces “voleurs”, je pouvais lire qu’ils avaient peur d’une “autre” intervention politique.

Je ressentais la JALOUSIE et aussi la CRAINTE de ces gens-là, de ces “prédateurs”, sentiments représentés par des “nuages”, des “masses sombres” qui s’accumulaient au-dessus de la tête de Bernard TAPIE, comme un orage qui couvait.

Il fallait ruiner Bernard TAPIE.

Résultat de recherche d'images pour "zachée"

Et le Seigneur me disait :

– “Va, dis-lui, dis-lui de quitter la France et vite !”

– “Oui, c’est ça, Seigneur !

Bibi, elle va aller frapper à la porte de sa superbe maison de maître, à Bernard TAPIE, et lui dire de fuir des huissiers, alors qu’il est en pleine réussite sociale ? Tu rêves !

Enfin, non, c’est moi qui rêve.

Et moi, je dis que ce rêve n’arrivera pas et que je vais me ridiculiser.

Donc, non merci, sans façon, je décline ton offre de jouer la Cassandre pour un homme riche et célèbre.”

A votre avis ?

– Aurais-je été si ridicule que ça ?

Sur le coup, oui.

Et Bernard TAPIE m’aurait sans doute flanquée à la porte, comme une “illuminée” de Noël.

Résultat de recherche d'images pour "cassandre la prophétesse"

Depuis ce rêve, j’ai toujours suivi la vie de Bernard TAPIE, à cause du Seigneur, qui m’avait montré un homme de courage, pas un “tiède”.

Le Seigneur n’aime pas ceux qui se croient “justes”.

Ils n’ont pas besoin de Lui, ceux qui se croient “saints”.

Avec la petite auréole qui clignote au-dessus de leur tête, comme la croix devenue inutile de nos pharmacies françaises.

Le Seigneur n’aime pas les “hypocrites”, les taiseux et les menteurs.

Résultat de recherche d'images pour "jésus et les hypocrites"

Il préfère les voleurs et les putes au grand coeur.

Oui, je sais, c’est pas bien, mais c’est comme ça.

  • Et vous n’êtes pas prêt de Le changer, Jésus !

Le Seigneur, Il préfère le “Jérôme CAHUZAC” actuel, et même passé, malgré ses mensonges et ses égarements,

[Tiens, encore un “Jérôme” !]

– tout comme il préfère le “Jérôme KERVIEL” actuel et passé, avec ses frasques bancaires qui ont montré un autre scandale, celui de la dope des traders au fric, votre pognon.

Oui, Il préfère de vrais hommes qui vivent leur vie parfois n’importe comment mais qui prennent des risques, plutôt que vos bonimenteurs religieux et vos prophètes de malheur qui interdisent le bonheur aux pauvres !

Jésus aime “l’homme” Bernard TAPIE.

Résultat de recherche d'images pour "l'amour de jésus"

Et si c’est écrit par Franz-Olivier GIESBERT dans son interview comme une certitude gravée dans le marbre pour Bernard TAPIE,

– ce n’est pas tant étonnant puisque c’est vrai.

– Qu’au moins cet article permette à Bernard TAPIE de savoir que ce fut vrai,

  • que c’est encore vrai !

  • Et que c’est toujours vrai !

Dieu l’aime, Bernard TAPIE.

Et Jésus, l’Homme, aime le foot comme l’homme, Bernard TAPIE.

Et Il aime Bernard TAPIE aussi.

Tant pis pour les “grenouilles de bénitiers” !

Le Seigneur dit qu’Il n’a pas besoin d'”hommes-grenouilles”.

Il veut des hommes capables d’aimer les autres hommes, des hommes pécheurs comme eux, qui se savent “pécheurs”

– MAIS qui ont du coeur,

  • un grand coeur

  • donc du courage,

  • un courage qu’ils prouvent à leurs amis.

Et les amis de Bernard TAPIE ont prouvé ce courage et qu’ils avaient du coeur en restant auprès de lui.

Comme les Marseillais.

Résultat de recherche d'images pour "amis de bernard tapie"
  • Dingue, non ?

Pas tant que ça !

Si vous saviez comme Il s’en fiche, le Seigneur, de vos histoires d’argent !

Faites-vous des “amis” avec le mauvais argent.

Et que vous en ayez plein, n’est pas un problème en soi si vous savez partager.

Et donner aux plus pauvres.

Sans compter.

  • Puisque vous êtes riches, à ne plus que savoir en faire, de votre argent sale.

________________________________________________________________

Article fini d’illustrer à 22H00 pile !

  • Après la victoire de la France contre le Pérou, un but à zéro !
  • dans la Coupe du Monde de football 2018.

Un rapport ? Je l’ignore.

__________________________________________________________________

 

https://www.vanityfair.fr/pouvoir/business/story/bernard-tapie-dieu-la-mort-et-moi/2680#1

Exclusif

Bernard Tapie : « Dieu, la mort et moi »

[…]

 

« Crois et tu comprendras, disait Saint Augustin. La foi précède, l’intelligence suit. » C’est une citation pour Tapie. Il a la foi, au propre et au figuré, ce qui en fait un personnage atypique dans notre monde athée ou agnostique. Elle lui est tombée dessus quand il avait 12 ans et qu’il jouait du violon à la messe du dimanche dans l’église du Bourget, notamment Mouvement perpétuel de Nicolò Paganini, un morceau très compliqué, le cauchemar des apprentis musiciens, qu’il chantonne volontiers. « Comme je n’avais pas eu d’éducation religieuse, raconte-t-il, je me suis inscrit au catéchisme, pour rattraper le retard. J’ai entendu beaucoup de choses stupides. Par exemple, qu’il suffit de croire en Dieu pour que tout s’arrange : si on tombe en panne d’essence dans le désert, une petite prière et, hop, le réservoir se remplit. Je me suis cassé mais je suis resté croyant. »
Il décrit ainsi ses relations particulières avec Dieu : « Je ne lui demande jamais rien mais il est tout le temps avec moi et je lui parle beaucoup. Je lui raconte ce que j’ai vécu, je dénonce les injustices. » Depuis une soixantaine d’années, il porte toujours un crucifix sur lui, généralement dans la poche de son pantalon. BT a aussi de longues conversations « pour de vrai » avec ses parents morts. Ils sont enterrés à Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne, non loin de sa résidence de campagne. Il va souvent se recueillir devant leur tombe et, quand il leur soumet ses doutes, il entend quelque chose.

 

[…]]
Résultat de recherche d'images pour "dieu et la mort"
_______________________________________________________________
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s