Coup de coeur : – “Quand le Brexit confirme les propos de Jaurès sur l’immigration” par Laurent Herblay (son site), lundi 27 août 2018.

 

https://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/quand-le-brexit-confirme-les-207142

 

 

Quand le Brexit confirme les propos de Jaurès sur l’immigration

par Laurent Herblay (son site)

lundi 27 août 2018

[ Parfois, l’actualité est extraordinairement révélatrice, particulièrement quand les défenseurs d’une idéologie rapportent une information qui la contredit complètement. Quelle heureuse surprise de voir donc BFMTV rappeler ce qui pourrait être une évidence, à savoir que la baisse de l’immigration suite au Brexit contraint des entreprises à augmenter les salaires pour attirer les travailleurs.

L’immigration est bien l’armée de réserve du capitalisme

Le Guardian cite une étude qui montre que depuis le Brexit, le solde net migratoire en provenance de l’UE a été divisé par deux, passant de près de 200 000 personnes par an à 100 000 et souligne que cela est un choc pour les entreprises puisque le rapport de force s’est brutalement rééquilibré en faveur des salariés, qui peuvent demander des salaires plus élevés et des avantages. En clair, la baisse forte et rapide du flux migratoire renforce la position de force des travailleurs qui peuvent enfin demander une part du gâteau aux entreprises, du fait d’un taux de chômage au plus bas outre-Manche. Pas étonnant que la patronne des patrons ait exprimé ses inquiétudes sur le type de Brexit…

Bien sûr, ce ne sera pas une découverte pour beaucoup : une augmentation de l’offre de travail renforce la position de ceux qui en demandent. Les flux migratoires sont une aubaine pour le patronat, comme l’exprimait Pierre Gattaz il y a près de trois ans, qu’on devine davantage préoccupé par ses intérêts financiers que par humanité… Il y a plus d’un siècle, Marx en faisait « l’armée de réserve du capitalisme », et Jaures affirmait que « ce que nous ne voulons pas, c’est que le capitalisme international aille chercher la main d’œuvre sur les marchés où elle est la plus avilie, humiliée, dépréciée (…) pour amener partout dans le monde les salaires au niveau des pays où ils sont les plus bas ».

Une étude, certes débattue, sur l’allfux massif de migrants Cubains aux Etats-Unis en 1980, a montré que le salaire des travailleurs peu qualifiés avait alors fortement décroché de celui du reste des Etats-Unis, soulignant donc que l’immigration pèse logiquement particulièrement sur les classes populaires… L’impact économique de l’immigration est donc doublement négatif, pesant sur les salaires à la baisse, outre le fait de représenter un coût pour la société (estimé à 0,5% du PIB par l’OCDE en France). Certes, ces chiffres sont bien moins élevés que les fariboles du FN-RN, mais ils montrent que dans un pays comme le nôtre, l’immigration a un impact économique clairement négatif.

Ces questions économiques justifient largement à elle seule la limitation la plus stricte possible des flux migratoires, comme le soutient désormais une partie de la vraie gauche allemande. Mais bien évidement, les questions de société, et notamment la protection du statut des femmes, le justifient également dans notre société où une complaisance existe pour des pratiques inacceptables. ]

—————————————————————-

Commentaires signalés :

JL 27 août 10:54

[ Ce n’est en effet pas une découverte : l’immigration organisée par Soros et compagnie n’a pas d’autres buts que de faire baisser les salaires.

En même temps l’exonération des charges sociales sur les HS à la mode Sarkozy et que Hollande avait refusée est remise à l’ordre du jour par Macron. C’est une hérésie. ]

—————————————————————–

Attilax 27 août 11:03

@JL

[ « L’immigration sera le bélier de notre mondialisme »

Tout est dit dans cette petite phrase de Soros… ]

——————————————————————-

Montdragon 27 août 11:31

@JL

[ Et de mettre au pas l’armée blanche laborieuse et moutonnière. ]

————————————————————————

leypanou 27 août 11:55

@JL

[ l’immigration organisée par Soros et compagnie n’a pas d’autres buts que de faire baisser les salaires : pas seulement.

Pendant que des neuneus s’échinent à défendre les migrants -activité à plein temps pour quelques-uns- ou que pour d’autres la priorité des priorité est la lutte contre l’immigration clandestine, l’oligarchie est tranquille et peut passer tranquillement toutes ses lois de régression sociale et d’appauvrissement de masse.

C’est pour çà que tous ceux qui font du « sentimentalisme » pour les « pauvres migrants » sont in fine complices de l’oligarchie. ]

——————————————————————–

Tom France 27 août 11:06

[ Le gauchisme, qui n’est pas la gauche sociale authentique mais bien cette idéologie bourgeoise droit de l’hommiste, a toujours été un des nombreux masque du grand capital financier et industrielle apatride ! Voilà d’ailleurs pourquoi des milliardaires new yorkais financent massivement cette débilité ambiante, parce qu’elle sert ses intérêts vitaux.]

——————————————————————–

Ar zen 27 août 14:19

@Tom France

[ Pour rejoindre ce que vous écrivez je voudrais rappeler ce qu’écrivait Jean Duret, l’économiste de la CGT en 1956-1957 juste avant la signature du traité de Rome.

La réalisation du Marché commun se ferait à la fois sous l’égide de l’intensification de la concurrence et sous le signe du renforcement et de la prolifération des cartels internationaux. […] « Il faut que notre production soit concurrentielle. » Ce slogan servira à freiner le mouvement revendicatif dans les pays à rémunération plus basse et à exercer une pression sur les salaires globaux réels des pays ou des régions plus favorisés. Le monde du travail sera soumis à une triple pression : celle de la concurrence entre prix de revient, celle de l’armée de réserve du travail (la masse des chômeurs de l’ensemble de la Communauté pouvant plus facilement être dirigée vers les points stratégiques), enfin celle des capitaux migrateurs qui déserteront les régions où le prolétariat est combatif et les conquêtes sociales appréciables pour s’investir dans les régions où l’exploitation des travailleurs sera plus facile et les surprofits assurés.

L’armée de réserve du capital est donc quelque chose de connue depuis plus de 60 ans ! Malgré cela il y a des gens dit « de gauche » qui ne voit pas l’éléphant dans la vitrine.

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-jean-duret-responsable-du-secteur-economique-de-la-cgt-en-1956-1957-denon-ait-deja-la-constructio-121624186.html ]

———————————————————————-

Raymond75 27 août 11:41

[ sur, et la fameuse ’liberté de circulation’, un des dogmes de l’Union Européenne, n’a d’autres buts que de faire baisser les salaires et détruire les droits sociaux.

Dans la région parisienne, il n’y a plus aucun artisan ou professionnel du bâtiment qui parle français. Et le ’statut’ de travailleur indépendant nous fait régresser au temps des journaliers. ]

———————————————————————-

V_Parlier 27 août 14:53

@CN46400

[ Celui qui est remplacé par un salarié détaché n’a d’autre choix que l’ubérisation (le statut « d’auto-entrepreneur »). L’ensemble est un tout. ]

———————————————————————–

Raymond75 27 août 15:16

@V_Parlier

[ En effet c’est un tout, je dirai même un triptyque : travailleur ’indépendant’ payé à la tâche (le plus souvent emploi dissimulé), immigration européenne ’libre’ et immigration clandestine (qui trouve du travail) : le cocktail parfait de destruction sociale. Ajoutez y une pincée (grosse quand même) d’optimisation fiscale, et tout baigne … Ha ces salauds de retraités !!! ce qu’ils nous causent comme malheurs !

Si nous avions RÉELLEMENT besoin d’une immigration de travail, elle serait gérée comme au Canada, pays démocratique et État de droit. ]

———————————————————————–

DanielD2 27 août 15:30

[ Bon et alors la question : Pourquoi les « socialistes » actuels, genre PS, FI, écolo, etc, sans parler des médias soi-disant de gauche, continuent d’encourager l’immigration ? C’est les derniers à le faire aussi franchement avec … le MEDEF. ]

———————————————————————–

Albert123 28 août 10:55

@DanielD2

[ car ils sont de gauche et non socialistes,

la même gauche qui souhaitait des semaines de 10 jours, la même qui voulait faire travailler les gosses, la même qui à ordonné de tirer sur les communards, la même qui appela Bonaparte et Pétain à la rescousse pour compenser sa médiocrité intrinsèque en matière de gouvernance et de stratégie.

La même qui aujourd’hui fait monter les parties populistes car la gauche est une idéologie haineuse qui n’écoute que son propre délire tout en pleurnichant dès que le réel lui claque le cul. ]

——————————————————————

Odin 27 août 15:46

[ Comme d’habitude on redécouvre les paroles de Jaurès ou celles de Gorges Marchais sur l’émigration alors que la situation actuelle n’est rien d’autre que ce putain de mouvement « Paneuropéen » des Rose Croix (VGE) écrit noir sur blanc en 1922 par Kalergi.

Fonction des réactions actuelles et à venir, on ne peut que constater que ce plan machiavélique a fonctionné à merveille puisque peu de gens en connaissent l’existence et on les taxe facilement de complotistes.

Aujourd’hui, parler de Kalergi ou des Ur-loges c’est comme pisser dans un violon, IL EST TROP TARD le peuple est devenu aveugle et consentant pour un changement qui va à l’encontre de ses intérêts et c’est irréversible au pays des droits de l’homme !

http://trinite.1.free.fr/vos_infos2/eur_genocide.pdf ]

————————————————————————–

ZenZoe 27 août 16:46

[ Bien sûr que l’objectif est de faire baisser les salaires.

En ce moment, les hôteliers-restaurateurs demandent à Macron d’assouplir les règles pour les sans-papiers pour leur permettre de travailler… et les payer au lance-pierre !

En Sicile, les patrons raffolent des migrants… à qui ils donnent royalement 300 euros par mois pour un plein temps.

Etc. Etc. ]

———————————————————————-

wpjo 2 septembre 19:25

note de mon journal politique du 9 août

[ <<Parce que toute baisse de chômage implique directement une augmentation des salaires et donc, moins de super-profits. Pour la même raison vaut-il mieux payer 5% de cotisation chômage que 50% de salaire en plus Pour la même raison vaut-il mieux avoir une immigration sans emploi, sans papiers, sans existence légale et invisible dans les statistiques et qui maintient le chômage à un niveau élevé.>>

Votre article ne vient que rappeler une évidence vieille comme le capitalisme. Mais là ;, où ça devient vicieux, c’est quand ces mouvements pro-immigration se drape d’une vertu « humaniste ».

Elles me font penser à une connaissance qui était pour l’immigration mais a bougé ciel et terre pour que son enfant ne se retrouve pas dans la même école que les leurs … ]

______________________________________________________________

Mon commentaire à moi, “perso”, et qui n’engage que moi :

  • Vous avez le droit d’être né-e “con” !
  • Mais vous avez aussi le droit de vous LIBERER des mensonges de ce siècle d’esclavagistes
  • et de la “fausse” DETTE publique héritée des banques que vos Etats ont sauvées
  • en vous coulant, vous, les citoyens français… et pas seulement dans la Méditerranée  !

__________________________________________________________________

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s