– “Paris : Sophiane Hamli, la mort d’un caïd très discret” titrait le magazine, le Point, hier, le 16 octobre 2018. – Pas si discret que ça, Sophiane HAMLI ! “La voie du milieu” veut se faire entendre, une voix pas comme les autres.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "sofiane hamli champs elysees"

https://www.raprnb.com/sofiane-hamli-mort-fusillade-champs-elysees-photo/

Je faisais ma revue de presse du matin comme d’habitude quand mon regard a été attiré par la photographie de Sophiane HAMLI et le titre du Point :

– “Paris : Sophiane Hamli, la mort d’un caïd très discret“.

  • Pas si discret que veut bien l’écrire ce journal respecté !

– Il était là, ou plutôt il est là.

Homme paraissant affable et facilement abordable.

– “Mais attention, me prévient-il, ce n’était et ce ne sont que des apparences !”

Résultat de recherche d'images pour "loi du milieu grand banditisme"

Choix de Sofiane HAMLI [J’ignore pourquoi] 

Car il pouvait être redoutable, surtout quand il était trompé, trompé sur la marchandise ou sur les hommes par des hommes,

  • “ou par des femmes !”, dit-il en souriant.

Sofiane n’est pas là “par hasard”.

Il a un message à vous délivrer avant de “partir”.

Son premier message, c’est qu’il est mort le 07 octobre 2018 [à vérifier vite fait] comme un truand de la grande époque.

  • Sauf que cette époque est terminée !

L’époque où les flics respectaient les grands truands et où les truands respectaient les grands flics.

Ils étaient même parfois amis, sinon souvent.

Il faut le dire !

– Car, sinon, qui vous dira la vérité ?

Résultat de recherche d'images pour "loi du milieu grand banditisme"

https://www.telerama.fr/television/les-gangsters-et-la-republique-un-doc-sur-les-relations-troubles-entre-politiques-et-truands,148139.php

Mais ça, vous le savez déjà ou alors c’est que vous êtes vraiment trop naïfs”, livre-t-il, un rien désabusé.

– “Cette époque est terminée, reprend-il parce que tous les grands truands sont confrontés à une concurrence remarquable, mais trop peu remarquée à son goût par les policiers.

  • La concurrence des réseaux islamistes !

[Désolée, j’ai un peu de mal à écrire cet article avec un “Sofiane” très intrusif.

Donc je passe de la première personne à la troisième personne, de lui à moi, de moi à lui pour reprendre un peu mes droits sur ma propre personne, tout en exprimant ce que je pense avoir reçu de lui puisque c’est le “deal”.

Je l’ai toujours écrit : – je refuse la possession et la manipulation même si le caïd est un gentleman et donc un charmeur, si et surtout s’il est un séducteur.]

Résultat de recherche d'images pour "loi du milieu grand banditisme"

-C’est ce qui se produit quand vous faites voter des lois liberticides contre vos opposants politiques et que ces mêmes crapules – que vous – s’en servent pour vous neutraliser !

  • C’est l’arroseur arrosé ! dit Sofiane HAMLI. Et c‘est votre avenir à tous.

______________________________________________________________

– “On peut continuer maintenant, me demande-t-il, un rien agacé par mes “préventions”, continuer “l’interview”” ajoute-t-il, avec une touche d’auto-dérision qui fait tout le charme de l’intrigant visiteur.

– “Dis-leur à ces cons que c’est fini, la “Belle Epoque” de l’entente avec les flics !

Ils sont devenus des cibles vivantes et plus personne ne peut et ne pourra contrôler, de moins en moins, ce qui se passe en France.

– Ce n’est pas le “milieu” qui contrôle la délinquance actuelle, en France, ce sont les “religieux”, les pires de tous.

  • Eux, ils s’en foutent de nos gosses, de vos gosses !

Pour eux, si la vie d’un flic, ça compte pas, la vie de vos gosses, elle compte encore moins.”

Résultat de recherche d'images pour "enfants de daech"

http://info2oei.unblog.fr/2016/02/18/daech-ne-sera-jamais-vaincu-sans-une-strategie-daide-a-ses-enfants-soldats/

Sofiane marque une pause, sa voix est devenue sèche et son visage s’est durci.

Il me dit qu’il a encore du mal à composer avec son corps, ce corps qui n’existe plus mais qui continue d’être dans le “non-être”, un espace qui peut changer tout le temps, comme quand on zappe sur une télévision avec une télécommande qui serait sa pensée.

Il ne regrette pas d’être “parti”.

La situation devenait intenable car Sofiane ne voulait pas devenir comme les autres.

– “Etre un “soumis” et tuer, tuer juste pour faire peur, pour rien, pas même pour se défendre.”

– “Le milieu a, avait son code d’honneur !

Résultat de recherche d'images pour "tontons flingueurs"

-“Je m’en fous de la religion !, dit Sofiane mais je respecte ceux qui se respectent.” 

– Non, je ne rigole pas !”, me fustige Sofiane qui me voit penser à COLUCHE et à son doigt d’honneur.

– “C’est la fin de la France, ce que tu ne comprends pas, toi et les imbéciles qui nous gouvernent. Ceux qui tiennent les cités ne sont plus des nôtres. Ce sont des étrangers !

  • Ils n’aiment pas la France, mais ça, vous vous en foutez, tous !

Sauf que ça veut dire qu’ils n’aiment pas, non plus, nos gosses de banlieues.

Ce sont des fous furieux, des malades mentaux que vous importez en masse de pays qui sont complètement à la ramasse.

Dans leur tête, ce n’est que justice de vous punir pour la merde qu’ont semée les Ricains dans leurs pays !

  • Ils ne viennent pas pour s’intégrer !
  • Ils viennent pour désintégrer la France, l’Europe et l’Occident.

Ils vendent de la drogue pour tuer, même pas pour de l’argent.

-Si la drogue est pourrie, ne crois pas, mon frère, que ce soit le fait du seul hasard !

Si c’est du poison et qu’elle tue, la drogue, tant mieux !

C’est tout bonus pour eux.

  • Et qui va aller déposer plainte contre son dealer, au risque de s’auto-dénoncer ?
  • Au risque de se faire tuer par ce dealer ?

 

__________________________________________________________

https://www.tdg.ch/monde/moyen-orient/Le-Captagon-la-drogue-de-Daech-et-des-princes-saoudiens/story/13412787

Le Captagon, la drogue de Daech et des princes saoudiens

StupéfiantsLe Captagon, c’est plus de coups de barre, plus de sentiments, plus faim, plus mal et même plus peur.

 

Photo d'illustration

 

[Deux tonnes de pilules de Captagon et des poussières de cocaïne, le tout dans 40 valises. Au Liban, les Stups ont fait mouche avec cette saisie record. Au Royaume wahhabite en revanche, l’arrestation lundi à Beyrouth du prince saoudien Abdel Mohsen ben Walid ben Abdelaziz pour trafic de drogue fait tache. L’émir a été pris la main dans ses (gros) sacs, en partance pour Riyad à bord d’un jet privé.

Les frasques du jeune souverain de 29 ans lui vaudront-elles la décapitation dans son pays? Probablement pas, Sa Majesté a des relations. Et au pays de toutes les interdictions, le Captagon est légion. Cinquante-cinq millions de ces comprimés supprimant la douleur et la fatigue tout en boostant les performances sexuelles sont saisis chaque année en Arabie saoudite, selon un rapport des Nations Unies.

Très prisée dans les pays du Golfe, cette drogue stimulante produite à partir d’une molécule amphétaminique nommée Fénéthylline est aussi très appréciée des djihadistes du groupe Etat islamique (Daech). Plus de coups de barre, plus de sentiments (des fois qu’ils en aient encore), plus faim, plus mal et même plus peur. Idéal pour commettre l’indicible tout en restant de bonne humeur. Daech, qui prohibe pourtant officiellement le recours aux paradis artificiels, en a fait l’une de ses spécialités.

Production «délocalisée» en Syrie

Créé dans les années 60, le Captagon était prescrit pour traiter notamment l’hyperactivité et la narcolepsie, avant d’être considéré comme substance fortement addictive et interdit dans plusieurs pays dès les années 80. Depuis, elle est devenue très populaire au Moyen-Orient où, selon l’OMS, les deux tiers des saisies mondiales ont été effectuées.

Jusqu’en 2011, le Pays du Cèdre était le principal producteur de ce psychostimulant. Aujourd’hui, le Liban n’est plus que la plaque tournante du trafic de Captagon. Sa fabrication a été «délocalisée» en Syrie, expliquait cet été un responsable de l’unité de contrôle des drogues libanais interrogé par l’agence Reuters.

Juteux trafic

En plus de doper les combattants de tous bords, en Syrie et en Irak, cette drogue a créé une véritable économie de guerre dans la région, affirme pour sa part Radwan Mortada, journaliste libanais et spécialiste des groupes djihadistes, devant les caméras d’Arte. Il ajoute que l’argent généré par le trafic de Captagon sert aussi à financer le conflit syrien. Si une partie de la production est consommée sur place par les milices, l’autre part à l’exportation, notamment vers les pays du Golfe, (Arabie saoudite, Koweït, Emirats arabes unis) où la pilule miracle se revend plus de 20 francs suisses à l’unité, selon l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC).

Un sac de 200 000 pilules rapporterait un demi-million de dollars et il ne suffirait que de quelques milliers de dollars pour le produire. De plus, l’élaboration de la «potion magique des djihadistes», comme on la surnomme, ne nécessite qu’une maîtrise des bases de la chimie et peu de matériel, précise encore Radwan Mortada.

Le Captagon offre donc une source de revenu considérable au groupe État islamique. Qui plus est quand on a les princes du pays de l’or noir comme principaux clients. De là à parler de sponsoring, il n’y a qu’un pas que l’on serait tenté de franchir. (TDG) ]

Créé: 30.10.2015, 13h38

_____________________________________________________

Ils prostituent des filles et des mineurs pour tuer.

Ils tuent pour tuer.

Ils n’ont aucune pitié, eux.

Et j’ai mal pour mon pays, ce pays où j’ai vécu, ce pays que j’ai aimé finalement, un peu contre moi-même, beaucoup pour moi-même, avec ces filles faciles et son argent facile…,

  • la France !

Les filles de mes cités, je les vois souffrir, de là où je suis.

Elles n’osent plus sortir.

  • Et aujourd’hui, toutes “soumises”  !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "filles soumises  de banlieue"
  • Pour le pire de l’humanité !

J’ai honte pour mon pays, de ce qu’il est en train de devenir, un pays de “salopes” qui tuent et tirent sur tout ce qui bouge, enfants, femmes et vieillards.

Je suis devenu français malgré moi et ses lois à la France, malgré ses lois que plus personne ne respecte aujourd’hui.

  • Avant, tu savais jusqu’où ne pas aller, tu pouvais négocier.

-Maintenant, il n’y a plus de paroles, plus de respect de la parole donnée !

Ils disent, ceux qui nous remplacent, qu’ils peuvent mentir, même à leurs frères, dans un pays de mécréants.

  • Mais les mécréants, ce sont eux !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "daech "

 

La voie du milieu, c’est quand tu tiens un pays en équilibre entre le bien et le mal.

  • Nous, les “vieux”, on tenait cet équilibre.

Parfois, on tombait, mais c’était la règle du jeu.

Parfois un flic tombait aussi parce qu’il était “donné”… “donné” par le milieu.r

Mais on ne tuait pas un policier.

-Tu sais, un policier, c’est juste un mec qu’avait pas assez de couilles pour devenir truand et qui rêvait de le devenir !

  • Presqu’un pote et plus sûrement un complice.

_____________________________________________________________________

 

https://www.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20140828.OBS7506/le-superflic-etait-en-fait-le-plus-ripou-de-new-york.html

  1. L’Obs
  2.  > L’enquête de l’Obs

Le superflic était en fait le plus ripou de New York

 

[ Témoins corrompus, aveux extorqués, innocents condamnés pour meurtre… La justice américaine rouvre les dossiers de l’inspecteur Louis Scarcella, qui passait pour la star des affaires résolues.]

 

Louis Scarcella, à gauche, à côté de son coéquipier, Stephen Chmil.
(Alan Zale/The New York Times-Redux-Rea)

  • “On dirait “Christophe CASTANER”, sans le collier de barbe qui lui sert de “couverture” !”, s’amuse Sofiane.
  • Tu sais, je les connais et je les connaissais tous.
  • S’ils te cherchent des ennuis, tu diras que “les”, c’est un “défini” sans nom !

 

 

______________________________________________________________

Dans les faits, y veulent tous devenir comme nous, rouler dans de superbes voitures, avoir autant de filles qu’ils auraient d’appartements de luxe dans de superbes et grandes villes du monde, en ayant le monopole d’un trafic d’êtres humains ou de drogues.

– La prostitution, c’est de l’esclavage !

  • Et alors, ça dérange qui, pour de vrai ?

Quand une fille, mineure ou majeure, ne veut plus ou ne fait plus l’affaire, on s’en débarrasse, surtout si c’est une étrangère.

– Pas de papiers, pas de problème… de conscience, ni de justice !

  • Tu le sais, toi qui voulais un fichier centralisé des disparitions de personnes.

 

 

  • C’est ma France, ça ?

Des vies volées, mais des vies foutues, déjà inexistantes de toutes façons, des vies de putes pour des salauds qui les prennent pour des salopes, ce qu’ils étaient, eux.

  • Mais ça, ça a toujours existé !

Ce que vous n’avez pas connu, c’est ce qui arrive, “Daech” en France, la violence gratuite, la folie furieuse, la destruction et la mort.

– Mais ça, vous ne le voyez même pas !

  • Moi, je suis venu vous le dire.

-C’est fini, la délinquance “classique” avec les sympathiques “Tontons flingueurs”.

Nous, on était musulmans comme vous, vous êtes catholiques, plus laïcs que religieux !

En clair, on était bouffeurs de saucissons et buveurs d’alcools à nos moments pas perdus du tout où, comme tous les Français, on faisait la fête.

  • Et ça, en France, on savait faire !

  • La FÊTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Sofiane m’avoue qu’il s’emmerde un peu dans cet “entredeux” où il ne sait pas encore ce qu’il l’attend.

Il est venu “par hasard”, lui-même surpris de se retrouver à “me parler”, mais il se sent incité à alerter, poussé par ce qu’il appelle un “être de lumière”, à “parler”, lui, le taiseux, le si discret caïd qui connaissait trop de monde et trop de choses.

– A nous alerter !

  • Il n’a pas peur de la mort, de mourir, non !

– D’autant plus qu’il sait maintenant que la mort n’existe pas, dit-il en éclatant de rire.

Mais, ce qui le frappe le plus, c’est ce qu’il voit… ce qu’il ressent très fort… comme si, le fait de n’avoir pas tout à fait un corps, un vrai corps physique, ne le protégeait plus, ni des pensées des autres, ni des sentiments des autres, ni surtout de leur “haine”.

  • Car il la voit monter, cette haine !

Fini les fêtes, ensemble, Beurs, Blacks et Blancs !

 

 

  • Ils veulent la guerre, ceux qui ne veulent pas perdre leur pouvoir :

– la guerre en interne, la guerre en externe, la guerre… PARTOUT !

  • Rien à voir avec le “djihad”, m’affirme Sofiane.

-Juste à voir avec l’argent et les pétrodollars, un empire arabe qui s’écroule et un Occident soumis à la corruption qui fait que les hommes politiques sont pires que les crapules enfermées dans les prisons françaises.

[Moi : – “Pourquoi l’Empire arabe “s’écroule-rait”-t-il ?”]

Réponse de Sofiane :

– A cause de l’avenir, un avenir inéluctable !

La terre change.

Leurs terres sont perdues.

  • Ils le savent !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "arabie saoudite réchauffement climatique"
  • “Perpignan, en 2020 !”, rigole Sofiane qui semble connaître mon combat contre la déforestation et la dévastation de cette ville du Sud de la France que son actuel maire rêve de transformer en un “Bab El Oued” désertique, dévégétalisé et “bétonnisé” à vitesse grand V.   

 

Vous parlez tout le temps de “réfugiés climatiques”, la plupart des guerres sont provoquées par des afflux de populations chassées de leurs terres par de grandes famines dues à des changements climatiques.

Et le fait que notre religion se refuse à réguler la population des pays musulmans va provoquer logiquement et implacablement des guerres atroces, comme au Yémen, des guerres fraternelles tout autant que des guerres de conquêtes.

  • En France, ils ont commencé à installer leurs bases arrière pour leur guerre en Europe.

 

Résultat de recherche d'images pour "guerre de banlieue"

 

La France est devenue un de leurs fiefs.

– A ton avis, pourquoi ?, me demande Sofiane HAMLI.

[Je ne réponds pas, j’attends la suite de ce monologue.]

– Parce que vos banlieues sont devenues des zones de non-droit où même les flics n’osent pas ou plus rentrer.

  • Et quoiqu’en disent leurs syndicats muselés, ils ont des ordres !

En particulier de ne pas provoquer d’émeutes.

  • Surtout avant des élections !

Et puis, si ça ne suffisait pas, il suffit de voir comment réagissent vos médias, nos médias français à la moindre violence commise par un flic en riposte à une autre violence bien souvent collective, donc incontrôlable, ce qui ferait peur à n’importe lequel d’entre vous !

-Allez affronter vingt à trente gamins qui vous jettent à la figure n’importe quoi et n’importe comment !

Simplement lors d’un contrôle d’identité parce que des voisins de ces jeunes en ont marre de ne pas pouvoir regagner leur domicile sans se faire importuner et qu’ils appellent à l’aide les flics.

  • Vous “feriez” dans votre futal, vous qui me lirez !”

[ “Vous qui me lirez”, au futur parce que vous le lirez, Sofiane, quand l’article sera publié, entre censure directe et indirecte, brouillage des textes et barbouillage des images :

– C’est fou ce que les Barbouzes s’amusent en France !” ]

 

 

Résultat de recherche d'images pour "policiers zones de non droit"

 

 

-“Et pourtant c’est vous, les donneurs de leçons, continue Sofiane HAMLI, qui empêchez la police de faire son boulot et le “milieu”, de rester au milieu, dans son milieu, sans toucher les extrêmes, sans toucher, surtout pas, aux extrêmes.

  • Parce que vous autorisez la religion, – une religion ?!!!!!!! -, à faire le mal dans votre pays !

A se comporter mal, alors que vous ne l’accepteriez pas de la part de votre propre religion.

– Et pourquoi, moi, je devrais accepter que ma religion serve d’alibi à l’occupation de mon pays par des forces étrangères ?

  • C’est le “F.I.S.” en pire.

Mais c’est de votre faute à vous, les Français !

Parce que vous acceptez l’inacceptable.

Résultat de recherche d'images pour "policiers zones de non droit"

Et parce que vos dirigeants veulent la guerre civile en interne, une guerre de religions qui sera sanglante et permanente,

– parce que vos dirigeants veulent la guerre nucléaire en externe, une guerre non pas froide mais très très chaude, avec la Russie

– et qu’ils sont prêts à tout pour sacrifier leurs populations et préserver leurs richesses.

  • Vous avez été trompés !

– Nous avons tous été trompés.

Résultat de recherche d'images pour "les promesses des hommes politiques n'engagent"

Lui, Charles PASQUA, malgré l’aspect sympathique du ‘”ripoux” superflic marseillais et vendeur de Pastis, n’est pas au Paradis. 

  • Et VGE ne le sait que trop bien… Il l’a compris, rêvé ou un ange le lui aura dit.

Il y a des actions dont le choix du placement devrait être plus avisé :

– le Paradis ou la Bourse des voleurs !

Je ne tiens pas cette information de Sofiane mais de l’intéressé lui-même pour qui il ne m’est plus possible de faire grand-chose.

-Peut-être vous si vous êtes un grand Saint ?  

_____________________________________________________________

Et les plus honnêtes des citoyens, ce sont peut-être les caïds de vos banlieues aujourd’hui,

-eux qui savent et qui sont de plus en plus confrontés à cette invasion étrangère INCONTRÔLABLE et VOULUE par des élites qui nous détestent, tous,

  • qu’on soit musulmans, chrétiens, bouddhistes, athées ou j’ne sais pas, moi,

  • tout ce que vous voulez, sauf qu’on n’est pas comme eux,

– eux qui sont les meilleurs, disent-ils !,

  • les meilleurs de tous les criminels
  • la fine fleur des financiers hors-la-loi.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "ripoux politiques"

 

 

-Dis-leur, Véro, car c’est comme ça qu’il t’appelle, mon pote COLUCHE, çui qu’a pas de préjugés, sauf contre les cons, dis-leur qu’eux, ils iront griller en enfer !

Moi, j’vais purger ma peine mais j’espère aller au Paradis car je ne voulais pas la mort pour le plaisir de tuer, de tuer GRATUITEMENT par sadisme et par cynisme ou par fanatisme aveugle.”

[Il est vrai que Charles PASQUA a été IMMEDIATEMENT fixé sur son sort, hélas.

  • Pourquoi devais-je le savoir ?

-Peut-être parce que certains, de son vivant, se sont servis des “réseaux PASQUA” aux fins de nuire à leurs ennemis personnels, de se servir plutôt que de servir la France, n’est-ce pas, les servants du “Maître” ?]

Résultat de recherche d'images pour "ripoux politiques"

-“Mes raisons étaient toujours commerciales et s’il y a eu des “accidents”, c’est la vie qui veut ça, explique Sofiane HAMLI.

  •  Mes frères, réveillez-vous !

-Et préparez-vous à vous défendre, les armes à la main, pour sauver vos gosses,

  • vos gosses qui sont les gosses de France,
  • les gosses de vos banlieues !

Car eux aussi, ils les tueront.”

Résultat de recherche d'images pour "ripoux politiques"

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: