Quand Georges Clémenceau, le “Tigre” de la IIIe République, vient au secours d’un autre “Tigre”, comment ne pas lui accorder un droit de réponse intemporel ?

WW1 . Georges CLEMENCEAU . Le bon tigre . The good old Tiger ...

Mes pensées ne devraient pas vagabonder dans ma tête, échappant à ma raison tandis que je me pose des interrogations pour lesquelles je n’attends aucune réponse… juste l’expression de doutes comme des sentiments qui s’échappent malgré moi.

Et, alors que vous vous croyez toute seule, un “visiteur” inattendu se présente à vous et se propose de devenir l’avocat de votre “Tigre”, le possessif étant de trop.

L'oeil du tigre 2017-2018 | Lycée Georges Clemenceau

J’avoue avoir eu la faiblesse traîtresse d’accepter d’écouter les arguments d’un homme politique qui ment.

– Car quel homme politique ne mentirait-il pas, surtout à une femme ?

Néanmoins je reste telle que je suis, songeuse sur le fond d’une argumentation qui me paraît douteuse à cause d’une synchronicité périlleuse.

Cette synchronicité flatteuse n’efface pas l’anachronisme d’une comparaison hasardeuse, trop doucereuse au coeur d’une femme qui ne se veut pas amoureuse mais, au contraire, rigoureuse.

Toute réalité fabuleuse paraît menteuse à mes yeux.

La voyante reste toujours sceptique jusqu’à preuve du contraire.

– Mais voilà, qui peut résister à Georges Clémenceau, le “Tigre” de la IIIème République ?

Tiger Meets de l'Aéronautique navale [in french]

Voilà un homme que je ne connaissais pas !

– Excusez-moi d’avoir mes préférences politiques et mes références historiques personnelles !

Lequel se présente à moi, s’impose à moi en pénétrant mes pensées intimes pour contrecarrer toute critique formulée à l’encontre d’un autre “Tigre”, son “successeur” potentiel ?

– “Oui, “il” est capable d’aimer !

Même lui, le Tigre, a eu un amour improbable avec une femme qu’il trouvait admirable.

C’était aussi dans le cadre d’une relation épistolaire qui a duré fort longtemps, entre elle et lui, affirme-t-il.

– “Qui c’était ?”

– “Mais je n’avais qu’à me renseigner sur la personnalité de cette femme qu’il avait aimée et protégée tant qu’il avait pu et sa vie durant, lui, si célèbre !

C’était facile à découvrir.

Tout le monde le savait sauf moi. “

www.journaux.fr - Georges Clemenceau - Le Tigre

– Qu’un homme politique comme le Tigre ait eu des correspondances amoureuses avec moult maîtresses, qui en aurait douté ?

Ce n’est certes pas le scoop du siècle pour moi !

Georges Clémenceau me répond, illico, du moins je l’imagine, je suppose, étant dans une sorte de rêve éveillé :

– “Avant de plaquer vos présupposés sur moi et… lui, encore une fois, instruisez-vous !

Sachez qui j’ai vraiment aimé et alors nous en reparlerons, de “notre” capacité à aimer gratuitement une femme.”

– Bof !

Secrets d'Histoire : Georges Clémenceau , un Tigre au grand coeur ...

Le “Tigre” ajoute, extirpant de mes pensées cachées le mot qui fâche et qui fait tache dans la réputation de tout homme, du moins pour moi :

– “De toutes façons, être un séducteur, c’est une qualité dans la vie politique, encore plus dans votre siècle puisque les femmes ont obtenu le droit de vote.

– Plus votre homme plaît aux femmes, plus il a une base électorale acquise dès le premier abord.

– D’accord ?

Après tout, vous aussi, vous le voyiez culminer au sommet d’une carrière politique prometteuse.”

– “Pour d’autres raisons plus nobles, oui” ai-je répliqué.

Découvrez le deuxième numéro de L'Oeil du Tigre | Lycée Georges ...

Le vieux Tigre a haussé ses épaules, en me renvoyant l’image du physique avantageux de mon “élu”.

Agacée, je n’ai pu m’empêcher de souligner qu’il manquait encore au “grand homme” de savoir se placer sur scène, occuper l’espace et jouer de son corps, lui qui était comme empêtré dans ses longues ailes d’albatros l’empêchant de se déplacer sur terre quand ses pensées s’envolaient vers d’autres horizons lointains.

Et là, j’avoue que le “Père la Victoire” m’a clouée au sol :

– “Et le Général de Gaulle, ce grand dadais que vous recevez souvent chez vous, qui a un accès illimité à votre blog et presque tous les droits sur votre personne, venant comme bon lui semble, il se déplaçait comment, lui, de son vivant ?

– Pourtant, qui serait assez grand aujourd’hui pour revêtir le costume de Charles De Gaulle ? Mais, à les entendre, tous vos Présidents de la Vème Président sont taillés pour une Constitution qui ne pouvait aller qu’à un seul homme comme lui, un seul, la Constitution de 1958 !”, se moque Georges Clémenceau.

Charles de gaulle - paroles publiques - Déclaration de Charles de ...

Puis, amusé et un rien taquin, il susurre, cet homme séducteur qui murmure toujours à l’oreille des jolies femmes:

– “Mais si, il existe peut-être, cet homme assez grand pour pouvoir marcher avec le costume du Général de Gaulle, sans se prendre les pieds dans les bas d’un pantalon trop long pour lui, avec son style dégingandé et son allure d’adolescent rebelle.

– Vous le connaissez si bien, mieux que lui-même !” s’exclame mon interlocuteur qui semble s’enflammer pour ce futur libérateur d’une France qui serait à sauver.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le vieux “Tigre” politique apprécie le jeune “Tigre” qui ne sait pas encore apprivoiser le fauve qui est en lui.

Je ne pourrais même plus penser à mon “Tigre” (le possessif étant de trop) sans que s’associe à lui, Georges Clémenceau, son “Père spirituel” qui n’était pas réellement athée puisqu’il se disait “bouddhiste”, admirait la religion hindoue et défendait la civilisation indienne.

Librairie ancienne et autres trésors...: Georges Clemenceau : Le ...

A la fin de cet entretien assez vif, je ne pouvais faire autrement que de rechercher qui était cette femme que Georges Clémenceau aurait aimée et défendue toute sa vie, selon lui.

J’avais un indice pour la reconnaître, un point commun entre elle et moi, selon lui :

– “No Sex” !

Interdiction transfigurée en un surnom resté dans l’histoire de France et information donnée par ce “Tigre” amoureux qui l’avait accepté ainsi.

S’ajoutait une certitude affirmée par l’élu politique qui s’en amusait, en me comparant à celle qui fut, – c’est sûr, encore selon lui ! -, elle aussi, une “chi.use” de première, une aventurière intrépide, une ennemie publique numéro un.

Donc j’ai décidé d’aller voir qui était cette femme que le “Tigre” me disait avoir aimée et soutenue jusqu’au bout de sa vie, écrivaine avec qui il aurait entretenu une correspondance “amicale”, expression pudique recouvrant un sentiment qu’il m’avouait être un amour inconditionnel.

Car, à l’en croire, il en était fou !

C’est ainsi que j’appris l’existence de cette correspondance épistolaire entre Louise Michel, la “Vierge Rouge”, l’anarchiste libertaire, la Communarde révolutionnaire et Georges Clémenceau, le “Tigre”, Président du Conseil, qui l’avait défendue avec constance et fidélité,

– lui, l’homme infidèle aux 800 conquêtes féminines,

– lui, le “Tigre” qui avait dévoré sans pitié sa propre épouse, la mère de ses deux enfants, parce qu’il ne lui avait jamais pardonné sa seule infidélité.

Voilà, maintenant je savais et j’étais instruite, presque séduite par cet autre “Tigre”républicain venu me rendre une visite de courtoisie, lui qui aimait tant à fréquenter les salons littéraires des deux précédents siècles.

– “Monsieur le Président du Conseil, si vous pouviez donner vos conseils avisés à ce grand “Tigre” que vous aimez aussi et qui ne sait pas encore vers qui se tourner pour l’éclairer et lui indiquer la bonne direction politique dans ce siècle où les partis politiques traditionnels disparaissent, je vous en serais infiniment reconnaissante !”

Briquet Clémenceau " Le Tigre ".. - Les briquets de la Grande guerre..

Comme un clin d’oeil, pour me prouver qu’il est bien lui, Georges Clémenceau m’invite à regarder qui est allé se recueillir sur sa tombe :

———————————————————-

https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Clemenceau

Source Wikipédia

[ Hommages de personnalités

Vinrent s’incliner sur sa tombe :

le 12 mai 1946, Charles de Gaulle, entouré d’une foule estimée à 3 000 personnes, honorant sa promesse de venir lui annoncer la victoire, à la suite du message qu’il adressait symboliquement de Londres le 11 novembre 1941 :

« Au fond de votre tombe vendéenne, Clemenceau, vous ne dormez pas. Certainement la vieille terre de France qui vous enterre pour toujours a tressailli avec colère tandis que le pas insolent de l’ennemi et la marche feutrée des traîtres foulaient le sol de la patrie… »

[…]]

Secrets d'Histoire - De Gaulle, le dernier des géants - La mort du ...

Les autres ne comptent pas pour lui ou si peu…

———————————————————-

– Le hasard ?

Seulement le hasard ?

– Ou alors serais-je une historienne qui connaît tout sur tout et vous raconterait n’importe quoi pour me rendre intéressante ?

Non, ce n’est pas le hasard.

Mais, pour les adorateurs du “dieu-hasard”, ce hasard a un nom :

il s’appelle “Georges Clémenceau”, le Tigre de la IIIe République française.

Georges Clemenceau, le courage de la République, au Panthéon ...

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s