De Coluche : – “Comment prendre pour des cons ceux qu’tu prends déjà pour des cons et leur faire payer tes frais de campagne pour les élections présidentielles de 2022 quand tu t’appelles Emmanuel Macron ?”

Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine

Bah, voilà !

– Tu vas voir Mémère “Merkel” et tu lui proposes un plan de financement pour l’Europe, ben sûr.

En fait, vous êtes d’accord, tous les deux, pour profiter de la crise du COVID 19, – oh pardon !, de la COVID 19, une féminisation qui interroge, les filles, sur la misogynie ambiante…

Et là, t’en profite, pass’qu’y a pas de p’tits profits !, pour financer ta campagne électorale qui commence dès maintenant en 2020 pass’que tu t’appelles Emmanuel Macron.

C’est pas la première fois que tu profites d’une crise sociale ou sanitaire pour faire la poche aux Français.

L’année dernière, c’était les “Gilets Jaunes” et leur R.I.P. qu’est devenu le R.I.P. qu’on met sur les plaques de cimetière.

– Bah, Macron, lui, grâce à la “jaunisse”, la crise sanitaire de 2019, il a réussi à s’faire payer sa représentation théâtrale aux frais d’la princesse “France”,

… la Nation qu’il aime pas !

Il est trop fort.

[Ajout du 21 juillet 2020 :

J’aurais dû publier cet avertissement de Coluche, il y a deux ou trois jours.

Aujourd’hui, avec effroi, je réalise encore une fois que Coluche avait raison.]

—————————————–

Emmanuel Macron va faire payer aux Français sa campagne électorale pré-présidentielle en soumettant la France au diktat financier de l’Allemagne

  • en échange d’une dette colossale qui vous mettra sur la paille, cochons de Français.

– Fini, l’Etat-providence !

La Sécurité Sociale vient d’être promise à la casse comme vos vieilles bagnoles diésel.

– Tu rigoles, Ducon ?

Tu rigol’ras moins quand ce sera open bar pour l’Afrique et zéro euro pour les Français de souche.

– Car cet argent que l’Europe distribue à vau-l’eau, c’est ton argent, Ducon !

Et cet argent qu’est l’tien, va falloir que tu te l’repayes, intérêts en prime.

Et crois-moi, les intérêts qu’tu vas payer en 2023/2024 sur cette dette colossale de LA Covid 19,

  • t’imagine mêm’pas c’que tu vas prendre en travers de la tronche.

– La liberté, ça a prix !

Et la conn’rie aussi…

– Fini, le FREXIT !

Le fric d’abord.

Car y faudra rembourser la dette que vous aurez pas voulu contracter, LA dette de la Covid 19,

  • la dette de cette salope de mémère Merkel,
  • la dette de la “Bête”,
  • la dette des bêtes Bildeberg,

– et choisir entre devenir des serfs ou devenir des pères,

… des “p’tits pères la Nation”, en pensant à l’avenir de vos enfants d’abord

  • plutôt qu’à l’accord européen qui va tous vous foutre dans la m.rde,

… comme la corde qu’on passe au cou des futurs pendus !

Alors, les Mickey français, n’oubliez pas de voter Emmanuel Macron en 2022 pass’qu’y vous aura fait l’aumône de vous donner charitablement 100 à 200 balles de “plus-se” par mois !

– La preuve que vous valez pas cher !

Même les putes, elles prennent plus-se pour se faire baiser pendant plus de huit heures de suite.

Pass’que, la semaine de 35 heures, la journée de 8 heures et la Sécurité Sociale, ce s’ra :

– “La commedia é finita” pour les “franzosen” !

  • Ouaip, n’en doutez pas, les c.nnards, vous allez vous faire niquer

– par le Roi des “niqués” !

Et après, vous z’aurez tellement mal au Q, qu’vous marcherez comme les canards… AU PAS DE L’OIE,

– “Heil Hitler !”

Les guerres entre la France et l’Allemagne, ça a toujours été pour des affaires de dettes.

Et croyez-moi, c’est pas aujourd’hui qu’ça va changer, surtout pas à la veille de la 3ème Guerre Mondiale !

—————————————————

{Un esprit de revanche … (guerre 1870)

Notre retour est définitif.

Vous êtes Français pour toujours.

La France vous apporte, avec les libertés qu’elle a toujours représentées , le respect de vos libertés à vous, des libertés Alsaciennes, de vos traditions, de vos convictions, de vos mœurs.

Je suis la France, je vous apporte le baiser de la France.”

Chef d’Etat-major, général de l’armée Française, Joffre

à Thann, le 24 Novembre 1914.

—————————————–

Dit par Coluche, c’est à prendre très au sérieux.

Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s