– « Florian Philippot, gagner la guerre de la résistance, c’est perdre la bataille des élections dans un pays qui vote Pétain, « le chef de guerre » collabo, Emmanuel Macron, le traître ! » Appel du Général de Gaulle.

– « Véronique, avez-vous retrouvé le lien sur le Brexit, l’article où vous communiquiez le pourcentage exact des votes favorables à la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne AVANT la publication des résultats du référendum populaire et CONTRE tous les sondages qui prédisaient l’échec du Brexit ? »

Moi :

– « Oui, mon Général ! »

– « Alors qu’attendez-vous pour le rajouter dans le corps de l’article où j’explique pourquoi Emmanuel Macron est mort, malgré toutes les apparences de succès qu’il affiche en pleine débâcle électorale ?

Merci à l’administrateur bénévole de mon site de m’avoir aidée à retrouver les liens de trois articles recherchés par le Général de Gaulle !
– Oui, ce n’est pas moi qui ajoute les trois articles publiés à la fin de mes posts.
J’ignore même qui s’en occupe (choix humain ou algorithmes).
Et je lui fais naïvement confiance : – c’est le “dieu-hasard” !

A part tricher et mentir, cet individu ne sait rien faire d’autre. C’est un parfait comédien. Il a raté sa vocation comme Volodymyr Zélensky, d’ailleurs, le cabotin, président factice de l’Ukraine. »

Moi :

– « Mission accomplie ! »

[En fait pas encore, en cours d’accomplissement… il faut que je remonte le temps jusqu’à l’année 2016. Si le “dieu-hasard” pouvait me donner un petit coup de main, un signe, je suis preneuse. Merci ! ]

– « Pour le lien vers l’article sur les résultats du Brexit ? Vous auriez pu le faire plus tôt ! Vous auriez dû le faire plus tôt. C’est important de prouver que vous êtes réellement en contact avec nous et surtout avec moi. Je n’aime pas passer pour un imbécile ! »

  • C’est surtout moi, mon Général, qui vais passer pour une imbécile à vous entendre ?

Le Général est de mauvaise humeur :

– « Non, j’essaie de vous apprendre à être plus attentive et plus rigoureuse dans votre travail de communication. Prédire, c’est bien, prouver que ce que vous avez prédit s’est réalisé, c’est encore mieux ! »

En fait, moi, je considère que les lecteurs sont quand même capables de vérifier par eux-mêmes si je dis « vrai ou pas » : – pensée intérieure non formalisée ni verbalisée mais « entendue » par le Général.

– « Non, Mademoiselle, les Français ont une cervelle de moineau. Ils oublient tout et ils croient en plus tout ce qui leur est raconté par des médias payés, subventionnés, pour les tromper. »

[- m’énerve avec ce « Mademoiselle »!]

– « Donc il vous appartient d’établir le lien entre vos prédictions passées et leurs réalisations présentes, chaque fois que c’est le cas et, fort heureusement, c’est souvent.

Pour les prédictions non encore prouvées, c’est une question de temps comme ce commentateur qui s’étonnait en 2018, sur ce même blog, de votre prédiction d’une guerre en Europe qui serait probablement nucléaire, cette fois-ci. Aujourd’hui, soit quatre ans après, cette prédiction prend tout son sinistre sens. Elle prend corps sur le terrain européen du conflit ukrainien et le nombre de morts réels que génère ce conflit devenu une guerre mondiale à cause des sanctions financières voulues par les Ricains. 

D’ailleurs je vous demanderais aussi de mettre en ligne cet article, le commentaire de votre ex-follower sceptique et votre réponse récente. Car vous négligez trop souvent aussi de suivre les réactions de vos lecteurs et d’approuver ou pas leurs commentaires, mieux de les critiquer en cas d’exposition d’arguments infondés. »

Moi :

– « Je croyais que vous vouliez délivrer un message à Florian Philippot, pas me passer un savon ?! Avec les chaleurs torrides de cette mi-juin 2022, rassurez-vous, j’ai déjà pris au moins une douche ! »

Lui, le Général [qui m’oblige à préciser qui il est, pas simplement écrire « lui ».] :

– « Justement, c’est parce que j’ai un message à délivrer à ce jeune politicien encore novice, quoiqu’il en pense, dans la politique, que j’aurais souhaité être crédible. Donc, avant toute chose, vous allez aussi prouver qu’en 2018, vous aviez prévu pour l’Europe ce qui se passe maintenant. Vous l’aviez prévu longtemps avant 2018 et annoncé dans d’autres articles plus anciens publiés avant 2014 sur le blog ouvert dans le Club de Médiapart et, plus tard, à compter de 2014, sur votre blog WordPress : – « Déu vos guard ».

Mais il serait trop long de reprendre toutes vos prédictions exactes. Il y en a tant ! 

Cependant faites-moi quand même le plaisir de publier le commentaire du sceptique et votre réponse, ainsi que le lien de l’article commenté, publié en 2018. »

Moi :

– « Cet article, message adressé par vous à Florian Philippot, va se transformer en table des matières ! »

Le Général :

– « Si vous mettiez à jour régulièrement vos prédictions et organisiez leurs liens avec les événements du temps présent, nous ne serions pas obligés de tenir ce type de récapitulatifs barbants mais probants. »

J’admire la rime… j’aime bien les rimes, ce qui agace le Général qui aime aller à l’essentiel.

Pourtant, cette rime-là, elle est de lui.

– « Véronique, on n’est pas là pour faire de la poésie mais pour avancer et, surtout, prévenir ! Il faut sortir de l’impasse « élections truquées » d’une manière ou d’une autre, qu’elle soit dite démocratique ou pas, impasse bâtie par les premiers responsables de cette immense farce qui va devenir sanglante, croyez-moi sur parole ! Après tout, une élection, c’est une prise de pouvoir. Si le peuple ne peut plus prendre le pouvoir par les urnes, il faut réfléchir à lui redonner le pouvoir hors des urnes. »

  • Évidemment, cet article devait être court !

En plus, il restera deux autres articles à publier, le premier sur le comptage des votes et le pourcentage publié lors des résultats des élections présidentielles, cette fois-ci avec les chiffres trouvés par le Général de Gaulle sur des sites gouvernementaux, qui plus est. Je peux vous assurer que ce sera du lourd !

Et le second article et dernier article pour la fin de semaine, la fin de week-end. Là, j’ai tendance à renâcler un peu. Il s’agit de rappeler quels sont les « élus » de ce siècle de guerre mondiale en reprenant, à la demande du Général, un article ancien publié dans ce blog où je désignais déjà les noms des hommes qui allaient changer le destin du monde… sauf à ne pas vouloir ou pouvoir assumer leur destin à eux… plus un “petit” nouveau d’où mes réticences sentimentales selon le Général qui s’en agace !

  • Car le monde ne peut être changé que par des hommes qui acceptent leur destin,
  • devenir des « élus » !

Le Général de Gaulle insiste sur le fait que ces élus ne sont pas forcément élus par les voix du peuple. La voix des armes n’est pas que la voie insurrectionnelle. C’est la voix du peuple, devenu enfin une seule voix, un peuple uni par le désespoir qui tonne contre le pouvoir usurpateur, un pouvoir usurpé donc illégitime, repris par le peuple qui l’arraisonne.

– “Ah, aussi, Véronique, rappelez-moi de vous rappeler (humour) de mettre aussi en ligne le lien sur l’article qui prédisait la fin du parti « LR », « Les Républicains », avant même que ne soient publiés les résultat du second tour des primaires de ce défunt parti.

Vous voudrez bien aussi publier ou republier aujourd’hui, cette nuit certes, l’article non encore publié qui protestait contre la censure de WordPress, je ne sais comment vous appelez cette « suspension » de publication. En effet, pour la énième fois, l’un de mes articles, celui sur la disparition du parti “LR”, était purement et simplement effacé, supprimé de votre blog « Déu vos guard », le lendemain des élections présidentielles, sans doute parce que les résultats officiels de ces élections nationales confirmaient ma prédiction. Lien de cet article à mettre en ligne aussi, merci !

Merci, mon “dieu-hasard” de l’avoir affiché en bas de l’article d’aujourd’hui !

C’était prévu dans l’inclusion du sigle politique « LR-EM », parti présidentiel appelé « La République En Marche ». En effet, vos élus républicains s’étaient déjà ralliés à Emmanuel Macron, avant toute organisation de leurs primaires et avant les élections présidentielles de 2022.

Votre foutriquet de Président, Emmanuel Macron, aime à se moquer du bon peuple, en lui annonçant à l’avance comment il va le cocufier.

  • C’est typique de cet homme cynique sans aucune envergure morale !

Emmanuel Macron adore se payer le luxe de dire la vérité à ce bourriquet de peuple français qui l’ignore, une vérité qui l’humilie et l’avilit chaque jour davantage. Plus la farce dure, plus la torture est polie !

  • Je sais que vous avez le morale en berne, Florian Philippot.

C’est oublier comment vous avez su rassembler les foules dans la rue contre une dictature sanitaire stupide n’ayant pour seul objectif cupide que d’enrichir le « Big Pharma », expression de votre siècle, et d’endurcir les conditions d’exploitation d’un peuple de France déjà en très grande souffrance.

– Réfléchissez-y, vous qui me cherchiez à Colombey-les-Deux-Églises dans une tombe que je n’habite point !

Article du 03 mai 2015 – Merci au “dieu-hasard”, l’administrateur bénévole de mon site ?
Vous découvrirez aussi, dans les commentaires, que j’avais prédit en 2015, donc six avant la réalisation de cette prédiction, ce qui vient de se passer en 2021 avec le départ des Américains d’Afghanistan et le retour des Talibans au pouvoir.
– Facile à vérifier !

Lisez les commentaires dont principalement celui du May 4, 2015 at 4:57 pm à la fin de l’article.
– Et moi, j’avais oublié cette prédiction sur les Talibans qui s’est malheureusement réalisée :
[ Quant au Qatar, ils s’allient aux Talibans afghans, provoquant la colère du président afghan, mais sans inquiéter les pays occidentaux qui “s’en tamponnent le coquillard”, USA, France, etc..
J’ai oublié l’Europe, mais c’est “normal”, l’Europe s’étant oubliée elle-même, ayant oublié d’exister pour être le bouclier de ses peuples, dont elle “se tamponne aussi le coquillard”.
La preuve ?
Non, vous ne le savez pas non plus ?
Les Talibans afghans ont un bureau officiel au Qatar.
Les autorités qataries leur apporte ainsi soutien logistique et assistance politique.
Pour la paix !
Rien que pour la paix.
La paix qui sera donnée aux femmes et aux fillettes afghanes, après le départ total des Occidentaux, responsables de tous les maux selon les Talibans afghans SOUTENUS par le Qatar ?
Car les Talibans afghans, pour faire cesser leurs attaques terroristes contre leur propre population, exigent le départ total de tous les Occidentaux [Chrétien excécrable, Juif excécré et athée “mécréant”
[…]] 

____________________________________

Être anti-vaxx, comme vous dites aujourd’hui, c’est être anti-système.

– Pourquoi voudriez-vous que des Français anti-système valident et cautionnent un système qui les tyrannise et les martyrise, allant jusqu’à occire socialement des soignants simplement parce qu’ils ne sont pas vaccinés ?

Pourtant, nous savons tous, et vous, le premier, que les citoyens vaccinés ont été la première source de contamination « de la » Covid 19 à cause du Passe vaccinal. Car, vaccinés, ils étaient tout autant contagieux que les non-vaccinés,

  • à la différence près que les Français vaccinés n’avaient point besoin d’effectuer des tests PCR (- non fiables!) pour se frotter les uns aux autres dans les restaurants, les cinémas et autres points de rassemblement
  • et répandre davantage la peste bubonique du pouvoir macronesque à ceux qui n’étaient pas malades, vaccinés ou pas.

– Par conséquent, Florian Philippot, pourquoi voudriez-vous être élu par les urnes alors que vous serez élu par la rue ?

Je vous le demande, à vous, président d’un parti, « Les Patriotes », qui a pour vocation de résister à l’occupation territoriale de la France contre les traîtres à la nation française ?

– Restez unis avec Nicolas Dupont-Aignan et ajoutez le parti de François Asselineau trop rétif pour entendre raison à l’heure actuelle mais qui sera captif de la déception de son parti principal, l’UPR. La division opérée par Génération Frexit va porter ses fruits.

  • Car vous devez vous préparer au Frexit !

– Oui, vous devez préparer la France au Frexit et vous le savez.

La seule réussite d’Emmanuel Macron sera de prouver que l’Europe, l’Union Européenne telle qu’elle a été configurée, ne sert à rien.

La Russie gagnera, l’Europe s’effondrera comme un château de cartes et, alors, les peuples retrouveront leur liberté dans un chaos salvateur.

La politique de la peur fera place aux peurs, les vraies peurs :

  • peur de mourir de faim,
  • peur de mourir de maladie sans être soigné, car il est prévu de supprimer la Sécurité Sociale, d’où la volonté gouvernementale de laisser périr l’hôpital public,
  • peur de mourir dans la rue tué par une police devenue la milice d’un pouvoir dictatorial
  • ou peur de mourir égorgé par ceux qui aspirent à remplacer les Français sur leurs propres terres ancestrales.

Il ne faudra pas craindre d’avoir peur demain, dans si peu de temps.

Il faut craindre maintenant de ne pas avoir peur de mourir de faim à cause d’Emmanuel Macron.

Il faut craindre maintenant de ne pas avoir peur de mourir de maladie dans un couloir d’hôpital à bout de souffle à cause d’Emmanuel Macron.

Il faut craindre maintenant de ne pas avoir peur de mourir sous les coups de policiers français aux ordres d’un pouvoir illégal car usurpé à cause d’Emmanuel Macron.

Car votre actuel Président de l’Europe prévoit déjà leur remplacement par des policiers européens, fraîchement naturalisés « européens ».

Il faut craindre, oui, maintenant, de mourir égorgé à tout moment par des « déséquilibrés », maladie fanatique  qui est l’autre nom d’une haine génocidaire frappant tout Chrétien et tout Juif, tout mécréant croisant les protégés de la République d’Emmanuel Macron.

– Florian Philippot, préparez-vous aux élections de la rue et oubliez les élections truquées par Emmanuel Macron ! 

  • Suivez la voix du peuple que vous avez appelé à résister avec vous !
  • Il vous attend dans la rue.»

________________________________________

J’ignore si c’est l’appel du 18 juin 2022 du Général de Gaulle à choisir la voix de la rue plutôt que les voix des urnes.

Mais le Général me demande de publier illico presto mon article ce jour, plutôt cette nuit, nuit du 18 juin 2022, ce qui signifie que je finirais de l’illustrer plus tard par des vidéos ou des images, et, surtout, après avoir mis en ligne :

– « promis, juré, sinon je vais en enfer ! »

  • les liens des articles prouvant que les prédictions citées par le Général de Gaulle se sont bien réalisées
  • parmi tant d’autres que je ne pourrais pas en une seule semaine, ni même un mois, sur plusieurs années, toutes les reprendre.

Merci à l’avance pour votre compréhension :

– vous allez voir petit à petit se compléter cet article au fur à mesure des ajouts (prédictions et illustrations).

  • Et moi, je vais encore passer une nuit blanche,
  • à travailler pour le grand homme et pour ses « élus » au service de la France éternelle.

____________________________

– « Ah, mon Général, juste une question, s’il vous plaît ? 

  • Comment avez-vous trouvé, Pierre de Gaulle, votre petit-fils, lors de son intervention à l’occasion de la Fête Nationale de la Fédération de la Russie le 14 juin 2022 ? »

Réponse du grand homme :

  • « Comme un de Gaulle ! Il est de mon sang, du sang des héros.»

——————————————-

Discours de Pierre de Gaulle, petit-fils du général de Gaulle à l’occasion de la Fête Nationale de la Fédération de Russie

Accueil/Actualités de la MRSCCoopération franco-russe/

Discours de Pierre de Gaulle, petit-fils du général de Gaulle à l’occasion de la Fête Nationale de la Fédération de Russie

[ L’Ambassade de Russie en France, 14 juin 2022.

ZDRASTVOUILLTE !
OT IMENI FRANTSOUSKAVO NARODA GORIATCHO PRIVETSTVOUIOU ROUSSKILLE NAROD I IEVO PRAVITELEILLE I PREZIDENT VLADIMIR POUTINE (Au nom du peuple français, je salue cordialement le peuple russe et ses dirigeants et le Président Vladimir Poutine).

Vos Excellences, Mesdames, Messieurs les Officiels, Mesdames, Messieurs,
Je vous remercie, au nom de ma famille et de mon père, l’Amiral de Gaulle, de nous inviter pour la célébration de votre fête Nationale.

Nos peuples sont liés par de longues années d’amitié et par le sang versé contre les Nazis. C’est l’occasion pour moi de répéter que la relation franco-russe était pour le Général de Gaulle d’une importance toute particulière. La France et la Russie sont proches l’une de l’autre mais aussi unies par la conscience de leur communauté d’intérêts et de destins.

Plus encore, la Russie était vue par mon grand-père comme l’allié de revers indispensable à sa sécurité mais parce qu’elle participait à sa conception de l’équilibre de l’Europe et de sa place de l’Europe dans le monde. Le Général disait même : « La décision funeste de Napoléon d’attaquer Alexandre 1er est la plus lourde erreur qu’il ait commise. Rien ne l’y forçait. C’était contraire à nos intérêts, à nos traditions, à notre génie. C’est de la guerre entre Napoléon et les russes que date notre décadence. »

Je viens ici pour affirmer une nouvelle fois haut et fort, qu’il est de l’intérêt de la France de garder de bonnes relations avec la Russie et de dire qu’il faut que nous travaillions ensemble en vue d’aider à l’union et à la sécurité de notre continent, ainsi qu’à l’équilibre, au progrès et à la paix du monde tout entier.

Chacun reconnaît aujourd’hui la responsabilité des États-Unis dans le conflit actuel, le rôle funeste de l’Otan qui s’élargit sans cesse et la politique inconsidérée du Gouvernement Ukrainien. Ce dernier, fort de belles promesses et nourri d’illusions américaines et européennes, a conduit une politique très condamnable à l’égard des populations russophones du Donbass, multipliant discrimination, spoliation, embargos et bombardements. Les Occidentaux ont malheureusement laissé faire Zelenski, ses oligarques et les groupes militaires néo-nazis s’enfermer dans une spirale de guerre.

Cet aveuglement est lourd de conséquence pour le peuple ukrainien. Mais ne nous y trompons pas : que veulent les Américains si ce n’est provoquer une nouvelle confrontation Est-Ouest, dont le seul but est d’affaiblir et de diviser l’Europe pour imposer leurs directives, leur économie et leur système ? Depuis la première guerre mondiale, les Américains ont conclu un pacte pour établir un équilibre nécessaire des forces en Europe et s’associer à la sécurité du continent européen. Ce n’est pas en organisant une escalade militaire systématique en Ukraine, qu’ils respecteront leur engagement, ni leurs grands principes de liberté et de démocratie !

Les États-Unis sont dans l’erreur, l’Otan est dans l’erreur, dont l’expansionnisme débridé et irréfléchi conduit inexorablement au déséquilibre du Monde et à l’injustice. Les belles promesses des Américains de ne pas élargir l’Otan à l’Est, ni au Nord, n’ont pas été respectées. Les accords de Minsk n’ont pas été respectés.

La réalité, c’est que les Américains n’ont jamais accepté, ni l’Occident avec eux, qu’après la difficile transition de 1991 et la reconstruction qui a suivi, que la Russie ne s’intègre pas dans son monde unipolaire. Les Américains ni l’Europe, n’ont jamais accepté que la Russie se transforme selon le modèle occidental, à son image.

A cause de cela et d’emblée, le Président Poutine fût perçu comme un dictateur, alors que c’est un grand leader pour son pays !

Les États-Unis n’ont jamais non plus accepté la perte du rôle du dollar comme monnaie prépondérante dans le règlement des échanges internationaux dans le monde. Le pire est, que dans cet aveuglement, ils ne font que renforcer, en déplaçant les intérêt économiques et financiers à l’Est, la position de la Chine et de la monnaie chinoise qu’ils veulent aussi combattre ! Les sanctions, qui sont celles de la politique du faible, sont inopérantes, sauf à affaiblir les Européens et autres nations du monde. Les Africains eux-mêmes, par l’intermédiaire du Président de l’Union Africaine, Monsieur Macky Sall, s’en inquiètent considérablement.

En provoquant une crise économique profonde, systémique et durable qui nous touche déjà tous, du prix du pain, au chauffage et aux carburants mais aussi par la pénurie agro-alimentaire, des matières premières et des métaux industriels qu’elle entraîne, les Américains affaiblissent les Européens à leur profit. Aura-t-on oublié que depuis au moins un siècle, toutes les crises financières majeures viennent des États-Unis ? « Notre dollar, votre problème » disait Henry Kissinger. Les Américains nous tiennent toujours par leur endettement, qu’ils exportent.

En imposant aussi un modèle culturel et social qui repose sur le culte de la jouissance et de la consommation, les Américains sapent le socle de nos valeurs traditionnelles et les deux piliers de la civilisation que sont la famille et la tradition.

L’Europe et bien sûr la France ont tout à perdre à s’enfermer dans cette escalade militaire et idéologique voulue par les États-Unis et l’Otan. Charles de Gaulle le disait : « l’Amérique ne fait pas partie de l’Europe. Je crois l’avoir découvert sur la carte. »

De la conjoncture actuelle, terrible et redoutable, La France peut et doit jouer un rôle capital. La France et la Russie sont toutes deux filles de l’Europe. La France ne doit pas oublier qu’elle est l’ainée des nations européennes et qu’aucune n’a derrière elle une aussi longue trainée de gloire. Mon grand-père a toujours soutenu et défendu l’impérative nécessité, même aux moments les plus difficiles de l’histoire, de construire et préserver une relation forte et partagée avec la Russie.

Il aimait la Russie. Nous aimons, ma famille et moi, la Russie et son peuple. Le peuple russe, dont le droit de propriété est si injustement bafoué partout dans le monde. Cela me rappelle les pires moments de l’occupation et du régime de Vichy en France. Et les artistes, les sportifs russes, sont-ils aussi responsables ?

Cette politique systématique et aveugle de confiscation et de discrimination du peuple russe tout entier est scandaleuse et me choque considérablement.

Permettez-moi de citer encore une fois le Général de Gaulle : « En France, on n’a jamais considéré la Russie comme un ennemi. Je suis pour le développement de l’amitié franco-russe et je n’ai jamais envoyé et je n’enverrai jamais des armes aux gens qui se seraient battus contre la Russie soviétique. »

Les Américains donnent de l’argent (et des armes), nous les payons en parts d’indépendance. Je regrette que le Gouvernement français se commette dans cette soumission à l’Otan et donc à la politique américaine.

Je déplore, que de par la volonté de certains présidents français, la France se soit dissoute dans l’Otan. Or, le Général de Gaulle s’est toujours efforcé de maintenir l’indépendance de la France dans le commandement intégré de l’Otan.

L’Otan absorbe l’Europe. Depuis, les Américains ne parlent plus à la France et ne nous considèrent plus comme une nation forte et indépendante.

Faut-il rappeler le camouflet récent subi par la France dans la rupture brutale et unilatérale du contrat d’achat des sous-marins australiens par l’Australie, Membre du Commonwealth et qui fût orchestré par les anglais et les américains ? La France peut-elle se contenter, outre sa perte de souveraineté, des trois jours d’avance en munitions et en carburant que lui octroie l’Otan ? Je ne comprends pas la politique du Président français.

Fort de ses convictions, de son armée et de la force de dissuasion qu’il a lui-même construite au grand dam des Américains, le Général de Gaulle a eu la détermination de sortir de l’Otan, tout en restant comme membre de droit de l’Alliance Atlantique. Je souhaiterais que le Président français ait ce courage et cette volonté, plutôt que de subir les affres de la pensée unique et de la politique commune imposée par les Américains, qui le rendent dépendant.

De la même manière, je ne me reconnais pas dans la France d’aujourd’hui, dans cette politique du « en même temps », qui nous affaiblit. Je ne me reconnais pas dans l’abandon actuel des valeurs, de notre histoire, de notre culture, de nos grands principes de liberté, du devoir et de la sécurité.

Le Général de Gaulle écrivait. « Il existe un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde. » Notre but est et doit rester d’établir une entente européenne entre l’Atlantique et l’Oural. Au milieu des alarmes du monde et des dangers de la crise actuelle, la France peut et doit, à nouveau, peser de tout son poids et chercher un arrangement avec les pays belligérants et la Russie en particulier.

On ne fait pas la guerre tout seul !

C’est une conviction que les idéologies, donc les régimes qui les expriment, en Ukraine comme ailleurs, ne sont que de passage. « Seuls comptent, appuyés sur les fondements politiques, la patine des siècles et la capacité des pays à rester grands ».

Comme le disait le Général de Gaulle en 1966 lors de son deuxième voyage en Russie : « La visite que j’achève de faire à votre pays, c’est une visite de la France de toujours à la Russie de toujours. »

Je vous remercie.

Pierre de Gaulle]

______________________________

« En même temps », je suis en train de regarder, en ce moment, à deux heures du matin, « le Bourgeois Gentilhomme » sur France-Culturebox.

– Et je me dis qu’il n’y a pas qu’à notre époque que les folies orientales déséquilibrent les « bobo-bourgeois » français !

La scène dans laquelle Monsieur Jourdain devient « Mamamouchi » est un vrai régal de « commedia dell’arte » avec son festival de masques et de déguisements grotesques, Molière se moquant de cette mode orientaliste, de ce mirage boboïste toujours en vogue au XXIème siècle.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: