De COLUCHE à Philippe PASCOT : – “Fais gaffe ! Y t’rat’ront pas, les rats d’égoût. Des gouts et des couleurs, ça s’discute… pas. Et t’as pas la bonne couleur. Si l’argent n’a pas d’odeur, le crime a toujours l’odeur du sang. Et vous, les Français qui laissez faire, sachez d’ores et déjà que si Philippe PASCOT a un “accident”, ce sera comme moi, tout comme moi !”

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Philippe PASCOT, le prochain dans le viseur… 

Des fois qu’vous auriez pas compris…

Qu’est-ce que tu leur as fait, Philippe ?

Tu brigues le mandat suprême, la présidence d’une République en décadence ?

T’es trop honnête !

Ces gens-là, les Français, y veulent plus de gens honnêtes.

Tu le sais, pourtant.

Y veulent des gens comme eux, des gens “MALins”, comm’dirait Véro.

Des profiteurs, moi ‘jdis.

Et des profits, y’en a plein à faire si tu fais des affaires avec des truands.

Tandis qu’des affaires avec des gens honnêtes, qui c’est qui va en faire ?

Mêm’pas toi !

Si tu veux bien gagner ta vie, MAIS honnêtement, y faut t’installer dans un quartier qu’y disent où y faut pas aller, une zone de “non-droit” !

Moi, j’préfère le terme en anglais qui dit bien c’qu’y veut dire, une “no-go zone” ou une “no-go area”, “e-rilla”, sans rillettes, quoi, les rillettes de porc, ou comme “guerrilla”.

Là, tu t’installes avec ton échoppe, ta big shop de shit, la beuh du Maroc, et pis tu gagnes honnêtement ta vie, comme eux, les élus politiques.

Tu paies pas d’impôts et tu vends qu’du plaisir, du vent, quoi !

De la paix sociale.

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Fumez, ne vous battez plus !

Ne fumez pas du tabac, aujourd’hui, c’est interdit, grave, mais grave, car le tabac tuuueeeeee !

[Montée dans les aigus de la voix de COLUCHE]

Bientôt tu risqu’ras plus-se d’être emmerdé-e et verbalisé-e si tu fumes du tabac, des cigarettes, même la cigarette électronique, que si tu fumes du cannabis.

Cherchez l’erreur !

Qui ne connaît pas dans sa ville ou son village de France un commerce ouvert H24, le seul commerce ouvert H24, d’ailleurs, d’ailleurs , ce commerce d’ailleurs qu’est stupéfiant, piss’qu’il vend des stupéfiants qu’y sont interdits en France pour de faux mais qui sont consommés pour de vrai !?

Véro, elle pourrait te donner le nom des p’tits et grands commerces de Perpignan dans lesquels y s’vend plus-se de drogues que c’qui s’en fait prendre par la Brigade des Stupéfiants de la Police Nationale.

C’est stupéfiant, non ?

Qu’est-ce qu’y disent les flics pour pas embêter les commerçants marocains ?

Bah, euh, “b.e.u.h.”…

  • C’est pas des Marocains, d’abord, euh, mais des Franco-Marocains, c’est à dire qu’y t’vendent franchement d’la drogue, en pleine rue, la journée, quand y fait jour, si, si… comme de bons Français bien de chez nous.

_________________________________________________________________________________

http://www.leparisien.fr/creteil-94000/creteil-une-bande-s-approprie-les-choux-les-habitants-n-en-peuvent-plus-09-11-2015-5262309.php

“Pour rentrer chez moi, je dois demander pardon !” Cette mère de famille qui préfère conserver l’anonymat habite le quartier des Choux à Créteil.  […] ]

____________________________________________________________________________________________

Et quand la Police Nationale fait chou blanc, c’est le quartier des Choux à Créteil, et combien d’autres ?, qui deviennent les chouchous des dealers…, choux, hiboux, genoux.

  • “Coucou, c’est nous ! A genoux sinon t’es mort ! SOUMETS-TOI.”

Et si tu passes, que tu passes ton chemin, tu peux les voir tout comme eux, les policiers qui les voient de nuit ou de plein jour, vendre leur hakich, du jour au matin et du matin jusqu’à c’qu’y fasse jour !

Demain sera un autr’ jour, hips !

Te moque pas !

Le hic, c’est qu’c’est interdit mais tu fais tout…, comm’ les flics.

Tu fermes ta gueule et tu passes.

Oui, tu fais rien, Ducon, pas plus-se, pas moins-se.

Tout comme les policiers, comme eux, tu fais rien.

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Ah si, des fois, tu t’arrêtes pour te réapprovisionner.

Ca coûte moins cher que les clopes, de s’ach’ter du cannabis aujourd’hui.

Si, tu vas voir !

C’est le Roi du Maroc qu’a demandé qu’on augmente le prix des cigarettes, pass’qu’avec la reprise des contrôles aux frontières, ça lui casse son commerce.

Concurrence déloyale !

Ca faisait monter le prix du hakich, les contrôles aléatoires aux frontières, très aléatoires, d’ailleurs, d’ailleurs.

Une fois, oui, une fois, non !

– “Stop, les gars ! On a atteint notre quota. Les statistiques sont pleines. On remballe ! Maintenant, qui c’est qui veut aller s’ach’ter son paquet de clopes au Perthus et sa gnole ? Prière de pas prendre les bagnoles sérigraphiées pour faire vos courses, ça fait désordre !”

Tu comprends, faut pas faire monter les chiffres de la délinquance, pass’que ça fait peur aux Français, tout’cett’violence qu’y z’ignorent, enfin, ceux qu’habitent les quartiers chics ! Eux, ils l’ignorent.

Les autres, y la minorent ou la commémorent, pass’qu’y z’ont peur de s’faire voler, violer ou tuer ou pass’qu’y z’ont peur qu’on les adore plus, d’se faire huer, pour c’qui sont, les p’tits caïds, vos élus politiques.

_______________________________________________________________________________

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/les-dealeurs-mettent-le-feu-a-l-immeuble-en-represailles-13-11-2013-3310131.php

Les dealeurs mettent le feu à l’immeuble en représailles

Les dealeurs mettent le feu à l’immeuble en représailles […]

_______________________________________________________________________________

C’qu’est bien avec les primes d’atteinte aux objectifs, c’est qu’la France, elle atteint jamais ses objectifs, elle.

La délinquance et la criminalité, y’en a de plus en plus-se !

Mais y faut surtout pas le faire savoir, même si ça a tendance à s’voir avec la montée du FN.

Et tu sais pourquoi, Ducon ?

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Pass’que, grâce aux objectifs, le policier, y sait jusqu’où y doit pas aller.

Sinon, y travaillerait tout l’temps, hein ?

Et le chef, y l’est content, y l’a sa prime d’objectifs.

Faut, FO, pas faire peur à la populace et lui faire croire que la police chasse la crasse sociale avec ses p’tits bras musclés !

La police qui lave plus blanc que blanc dans des quartiers qui sont de moins en moins blancs !

Et tu t’étonnes qu’après tout le monde vire au “marron” dans un “Vivre ensemble” qui sent vach’ment l’herbe, mais pas celle si verte des prés de notre enfance, l’herbe verte de France.

J’t’explique, écoute bien !

  • C’est pour ça qu’y t’disent que ton “ressenti” est faux et qu’leurs chiffres sont vrais. C’que tu vois tous les jours, c’est une illusion. Pass’qu’y a pas de trafics de drogues ni de migrants dans ta cité, NAN ! Y’a juste du trafic de statistiques pour te faire croire que tout va bien.

Et ces cons d’élus qui “en sont” tous quasiment ou le deviennent s’ils n’en sont pas, des maçons sans CAP de maçonnerie, grâce à la “Fraternelle parlementaire”, la P2 française, y t’affirment, les yeux dans les yeux, que c’est toi qu’as la berlue.

D’ailleurs, c’est pas la peine de déposer plainte dans un service de police ou dans une gendarmerie. Y voudront pas ! Tu f’rais monter leurs chiffres et les tensions sociales, c’est à dire leur tension artérielle, rapport au taux de délinquance qui doit rester moyen. Après y s’raient sanctionnés s’y prenaient ta plainte. Tu vas pas leur faire courir ce risque, quand même ? Tu vas leur pourrir la vie comme toi, les élus t’la pourrissent ?

Mais qui c’est qu’a élu tous ces cons ? Toi, Ducon !

En plus-se, y t’expliqueront que c’est TOI qui prends un risque à vouloir déposer plainte, si ça s’sait… Et ça va forcément s’savoir, hein ? Surtout si le dealer, comme d’hab, c’est “l’indic” du coin, c’est à dire l’ami des flics.

T’as compris maintenant comment ça fonctionne ?

Le policier de terrain, çui qu’est sur la voie publique pour voir  c’qu’y doit pas voir, sinon y devrait verbaliser s’il l’avait vu pour de vrai, ce qu’y f’rait sauter les compteurs des statistiques, il aura pêtr’-êtr’ sa prime au mérite individuelle. Mais s’y fait pas trop chier son chef !

Et s’il est sage, lui et ses copains d’galère qui tapinent à longueur de journée pour rel’ver les compteurs de leurs chefs, ils auront en prime la collective, la prime collective, celle qui sert à faire croire que l’esprit de corps existe encore dans la Police Nationale.

Oui, quand tu fais tourner les tables !

– “Esprit, es-tu là ?”

– “OUI-JA, j’suis mort.”

Ils z’ont fait fort, les technocrates qu’ont jamais tort.

Faire croire aux Français qu’en atteignant des objectifs chiffrés, les policiers, y travaillent plus-se !

Tout ça pour pouvoir donner encore plus-se d’argent à leurs chefs, pour qu’y s’la ferment et qu’y z’aillent pas raconter aux Français, qu’eux-mêmes y z’osent pas aller dans certains quartiers, où toi, tu pourrais t’enrichir, hein, Philippe ?

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Pass’que, faut pas croire, un dealer, c’est un gars honnête.

Y respecte son client.

Et le respect doit être RECIPROQUE.

Si le client y paie pas, bah, y passe à la caisse.

La longue, la rectangulaire, celle que tu visites à la Toussaint, si t’en as des tiens qui sont déjà en bière.

Quand tu vas au cim’tière.

Faut pas êtr’fier quand tu fais ce dur métier !

Tu t’rends comptes ?!

C’est pire que d’êtr’flic !

Tu bosses H24.

Not’ bien qu’t’es mieux payé, vach’ment mieux payé.

Mais bon, la durée d’emploi peut êtr’aussi courte que la durée de vie.

Car y’a de plus-se en plus-se de concurrence.

Et de moins-se en moins-se de policiers pour éviter qu’y s’entretuent, les concurrents !

Bah ouais, quoi, y’a plus d’flics dans les quartiers pour faire régner l’ordre !

Donc t’es plus protégé, même et surtout qu’tu sois dealer.

Et accessoirement “indic”, souvent les deux, pour acheter la paix sociale, hein !, à l’exemple du méritant Islamiste, Mohamed MERAH, par exemple.

On a vu comment ça s’est terminé, c’te histoire de “paix sociale” !

N’empêche, la mère maquerelle, la mère MERAH,

– Nan, pas la mère Michel !, qu’a perdu son chat, mais celle qu’a perdu son fils pass’qu’il était déjà perdu pour tous, même pour elle !

  •  Je sais : – “Nique ta mère” toi-même !

N’empêche, la mère maquerelle, la mère MERAH, elle vit dans un NOUVEL appartement de 100 m2 à Villepinte pour être près de son fils,

– Nan, pas çui qu’est déjà en enfer !, mais çui qu’est en prison et avec qui on est aux p’tits soins ! pour pas qu’y parle trop…

Tandis que toi, Ducon, t’attends toujours, depuis dix ans, d’avoir un appartement HLM dans ta banlieue de merde avec ton fils qu’a jamais tué personne et l’autr’, ton autr’ fils, qu’a jamais fait d’prison. Y’a d’quoi devenir fous, non ? Etre tous des “déséquilibrés” ?

Ah votr’avis, ça veut dire quoi, cette préférence nationale ?

Qu’on s’fout d’ta gueule ?

J’ai bien peur que t’aies encore raison !

Peur pour toi, bien sûr !

Quelle exemplarité !

Il faut avoir tué des enfants juifs dans une école pour pouvoir obtenir un logement HLM près d’son fils qu’est en prison.

Et quel logement ?!

Un appartement de 100 m2.

A ton avis, c’est qui qui paie la note d’hébergement ?

C’est toi, Ducon, bien sûr !

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Pendant ce temps, les “mères-courage” de la Brigade des Mères sont harcelées, menacées et jetées dehors de leur boulot, de leur appartement et de leur vie, pass’qu’elles z’ont osé s’opposer aux “Salauds d’Fils” de putes qu’emmerdent tout le monde en France.

La France a choisi son camp !

Elle a choisi d’accueillir et de choyer ceux qui la détestent et ne se privent pas de nous le faire savoir jusqu’à la “Nausée”, un livre écrit par Jean-Paul SARTRE, le collabo qui s’ignorait.

[COLUCHE tient à citer la référence littéraire, ce qui est assez rare pour ne pas dire exceptionnel, chez lui. Les dissertations et autres divagations littéraires ne sont pas sa “tasse de thé” (sic).]

Avant, dans ta banlieue, sous les cieux français, tu pouvais faire ton commerce tranquillou, sur un bout de trottoir, avec tes potes, les flics, les hirondelles du printemps que tu voyais rev’nir dans les beaux jours, ou avec les îlotiers de l’automne qui marchaient un peu plus vite pass’que le froid, ça stimule.

_________________________________________________________________________________

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-01-22/une-rue-de-paris-otage-des-dealers/920/0/68207#

L’avenir, c’est de répéter le passé, surtout les erreurs du passé.

Y z’appellent ça, en philosophie, le “Mythe de l’Eternel Retour”. Mais, dans la Police Nationale, y l’est interdit de “philosopher” dans leur Code de Déontofolie qu’y z’appellent le Code de Déontologie. C’est pour ça qu’y z’ont viré Véro, elle philosophait trop sur des questions de vie ou de mort, genre :

– Pourquoi qu’les policiers, y s’suicident dans la Police Nationale ?

  • Moi, je sais, moi, je sais !

C’était la bonne époque où la police de proximité te gardait tes gamins, en jouant au ballon d’rouge de préférence, pendant qu’tu vendais ta daube.

Vous savez pourquoi c’est d’la daube, le hakich ?

Pass’qu’il est très courant d’y trouver des excréments de chameau, dans le hakich, c’qu’y peut vous donner la courante, surtout si vous voyez la BAC déBACrquer.

Nan, c’est sûr !

Verbaliser les consommateurs et les dealers, c’est mieux, mieux que de les interpeller.

– “Hep, monsieur, vous oubliez de prendre votre procès-verbal !

– “Toi, le keuf, tu peux t’la mettre dans le Q. Et attrape-moi si tu peux !”

Titre d’un film qui prouve qu’on peut passer sa vie à faire courir les flics et devenir quand même une célébrité mondiale.

Mais tout a une fin, même la démocratie.

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Ca va vachement aider à restaurer l’autorité d’l’Etat et des policiers dans ces quartiers où y fait si bon vivre que d’leur donner des PV, aux “soumis” qu’y voudront pas les prendre.

Not’bien qu’y z’ont déjà prévu, pêtr’ bien, de confier ce dur travail, courir après des jeunes toute la journée, à des sociétés privées, comme pour les radars sur les autoroutes de France.

Tu devras payer deux fois :

– le PV s’y t’en prends un,

– et le bakchich, si tu veux pas en prendre.

Vivement qu’y la remettent, la police de proximité, la nouvelle, la PSQ !

________________________________________________________________________

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/12/16/97001-20121216FILWWW00069-droguesaint-ouen-enquete-de-l-igs.php

Drogue/Saint-Ouen: enquête de l’IGS

Vivement qu’y la remettent, la police de proximité, la nouvelle, la PSQ !

Pour que tu puisses faire à nouveau ton petit trafic tranquille et n’avoir rien à payer du tout.

Piss’que ce s’ront les flics qui se chargeront à coups de triques de protéger tes clients habituels et toi-même contre une concurrence sauvage.

Sinon Mohamed VI, le Roi du Maroc, y va devoir envoyer ses policiers marocains pour remettre de l’ordre en France.
Pass’que le Maroc, y peut plus vendre son shit.

Le chiffre d’affaires est en chute libre !

Les banlieues, en France, sont devenues un milieu trop dangereux pour les criminels.

http://www.chanvre-info.ch/info/fr/Video-Visite-d-une-usine-de.html

(Vidéo) “Visite d’une usine de fabrication de shit (hashish) au Maroc (Special Investigation, Canal+) (FR) ” par Canal+ relayé par Cannabis France 2016

_______________________________________________________________________________

Rigole pas !, sur l’interventionnisme du Roi du Maroc.

C’est déjà le cas :

c’est le Maroc qui gouverne la France.

Tiens, regarde !

Par exemple, en France, c’est le Maroc qui surveille tout c’que t’écris dans les médias officiels.

C’est le Maroc depuis 2015…, grâce à qui ?

– François HOLLANDE !, dit “François d’Arabie” selon NOSTRADAMUS et Véro qui l’a retrouvé dans les quatrains des Centuries pour une histoire de catin.

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Oui, c’est le Maroc qu’est chargé de CENSURER les Français sur le Net des médias en ligne et en lien ou pas avec l’Islam et le reste qui compte pas, dans les forums, les commentaires publiés et dépubliés, supprimés, réprimés, sur les blogs français et francophones.

Et ta liberté d’expression, à toi, le Catho, ou à toi, l’athée ?

Penses-tu !, neutralité absolue et laïque.

Mais le hic de laïque, le “hic” du hakich marocain, c’est que la laïcité, c’est pas licite au royaume du descendant de Mohamed 1er devenu Mohamed VI.

Le délit de blasphème existe encore !

Tu comprends mieux pourquoi t’es systématiquement censuré-e sur Twitter, Facebook et j’en passe ?

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Tout est délocalisé au Maroc !

La France se délocalise, piss’que c’est le Maroc qui gère aujourd’hui la France.

Y’a pas qu’les usines Renault qu’ont été délocalisées au Maroc grâce au “GHOST”, le PDG Carlos GHOSN, qu’est-ce qu’tu crois !

Non !

C’est pour ça qu’les croix, c’est insupportable pour les Muzzs marocains qui t’censurent.

Normal !

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Imagine que, toi le Français, tu puisses censurer les journaux marocains ?!

Je crois qu’il y a beaucoup d’infos que tu supprimerais ou que tu rectifierais, hein ?

A quoi ça sert d’avoir des ciseaux si tu peux pas couper ce qui t’dérange dans le PAF, le Paysage Audiovisuel Français ?

France Télévisions, c’est le Maroc qui censure leurs chaînes et les tiennes, si vous, Français, offensez, sur leurs forums et dans vos commentaires, leur Prophète de malheur.

BFM-TV, c’est le Maroc qui vous censure, Français, si vous, Français, offensez, sur leurs forums et dans vos commentaires, MAHOMET, l’homme qu’a violé une fillette de neuf ans et qu’est devenu le plus grand Prophète, selon lui, après ou avant Jésus.

Selon lui, j’ai dit !

Le journal des Cathos, appelé à tort et encore “La CROIX” mais qu’est devenu le “CROIX-ssant” immangeable, c’est le Maroc qui censure les Français sur leurs forums et dans vos commentaires, si vous, Français, offensez la religion musulmane, la religion de la paix et de l’amour qui tue plus-se de gens dans le monde qu’aucune maladie, sauf la folie.

Pass’que la folie, c’est une maladie.

La question, c’est :

– Peut-on guérir de l’Islam, la religion qui rend fous ?

J’en doute.

Le journal de droite, le Figaro, le journal qui se dit pas d’extrême-droite, et pour cause !, sachez que c’est le Maroc qui vous censure, vous, les Français quand vous écrivez sur ses forums et dans ses commentaires publiés à la suite d’articles parus dans ce journal “indépendant”, hmm, hmm.

Ca t’en bouche un coin que ce soit le Maroc qui décide de ce qui peut être publié dans un journal de droite, en France, comme le Figaro ?

C’est pourtant l’exacte vérité.

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Mais qu’est-ce que tu crois ?

Que ton pays, la France, est un pays libre et indépendant ?

François HOLLANDE, y l’avait tout vendu aux pays musulmans, piss’qu’il aurait vendu la France pour avoir des tunes. Il avait vendu la France !

  1. Et à ton avis, le journal de gauche, “MErDIAPART” ?

Par qui est-il censuré ?

Le premier article qu’a censuré MEDIAPART sur le blog de Véro, c’était un article recopiant les conditions d’entrée sur le territoire de l’Arabie Saoudite pour tous ceux qu’y voudraient s’y rendre, au pays de la Mecque, pas seulement les mecs de la Mecque.

C’était jouissif !

A peine publié, supprimé !

Sans avertissement préalable, ni notification particulière.

C’est ton blog, sauf que MEDIAPART se réserve le droit de faire ce qu’y veut avec tes articles.

Mais ça, c’est pas écrit dans la Charte de MEDIAPART, la Charia marocaine.

Si vous voulez avoir la liste de tous les médias qu’ont “confié” leur mission de censure au Maroc, demandez à Véro.

Elle vous la communiquera.

Nan, j’ai pas fumé.

C’est vous qu’êtes z’enfumés, bande de cons !, par le shit marocain.

Vous savez maintenant pourquoi ça sert à rien de voter pour un président en France !

Votr’Roi, y l’est ailleurs !

Votr’Roi de France, c’est le Roi du Maroc.

Et ses larbins, y sont en France.

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Les Algériens et les Tunisiens, ça fait longtemps qu’ils le savent, eux !

Et ils vous prennent pour ce que vous z’êtes, des cons, des cons d’Français.

Tu t’rends compte, Ducon, que tenir l’information, c’est détenir le pouvoir ?

En plus, déléguer le pouvoir de censurer l’information en France au Maroc, c’est un crime de forfaiture, même si c’est plus discret et ça passe mieux avec le Maroc que si c’était l’Arabie Saoudite ou le Qatar qui nous gouvernaient.

Sauf que c’est tout comme :

– “Sea, sex and sun”, à moi les petits garçons marocains !

– “Sun-nites”, sous “the sun”, le soleil du Maroc !, chantonne COLUCHE, avec le sable et le pétrole de l’Arabie Saoudite et du Qatar à vos pieds, tralalala, la, la, la, la ballade, la “Ballade des gens heureux !”, bande de cons !”

C’est pas pass’que vous z’allez tous passer vos vacances au soleil dans ces pays sans cornichons, à part vous, les cons, qu’y faut tout y accepter, les “soumis” !

Rester en France ou pas ?

Tu vois bien qu’y a plus de France.

Donc barre-toi !

T’es déjà gouverné, Ducon, par les Muzzs.

Alors étonne-toi que les marchés de Noël, ça les emmerde et que les croix chrétiennes, ça les emmerde aussi !

Regarde ta mairesse, “l’amère” de Paris, la marâtre, Anne HIDALGO !, elle a tout compris, elle.

Elle ferme le Marché de Noël sur les “Champs-Zé” pass’que c’était pas assez chicos-s mais elle laisse prospérer tous les souks où tu peux ach’ter tout c’que tu veux, du moment qu’t’es pas trop regardant sur la provenance du produit et sa fabrication.

Nan, c’est sûr !, le Marché de Noël sur les Champs-Elysées, ça la foutait mal… pour les Muzzs !

C’est normal.

C’est toi qu’es pas normal de pas l’avoir compris.

Tu t’sens pas un peu con, Ducon, des fois ?

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

A Philippe PASCOT :

– Philippe, fais gaffe, quand même ! On rigole pas avec la vie.

A la vie, à la mort !, avec mes potes, car quand j’t’entends, j’entends un pote.

J’vous pardonn’rais pas, non plus, les cons, un s’cond “Charlie Hebdo” événementiel de merde et démentiel de “oufs”, à cause de tous ces poufs qui s’prennent pour leur Prophète MAHOMET, le seul type qui prétendait avoir rencontré un ange, l’Ange Gabriel, et qu’après l’avoir rencontré, il s’met à tuer de ses propres mains tous ceux qu’étaient pas PAREILS et qui voulaient pas s’soumettre… à lui !

Y d’vait avoir une queue fourchue et des sabots pas beaux, son ange !

Alors, s’y s’passe encore quèqu’chose contre eux, contre les z’humoristes de “Charlie Hebdo”, c’s’ra la “Charia” en France.

Ou la chienlit !

La vraie chienlit.

Pass’qu’y a pas que RISS qu’est menacé de mort.

Vous êtes toutes et tous, les Français, une espèce en voie d’extinction.

Mais ça, ce s’ra aussi l’objet d’un autr’article.

A chacun sa Pâques, hein ?

___________________________________________________________________________

[PASCOT : popularité du nom PASCOT, généalogie des PASCOT

http://www.filae.com/nom-de-famille/PASCOT.html

[Signification et origine du nom PASCOT. Origine : pascot est un diminutif de pasque, nom de baptême feminin et matronyme issu du latin pascha ce nom designait la fête juive celebrant la liberation du peuple d’israel, de la captivite en egypte aussi fête chrétienne.]]

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

____________________________________________________________________

Hommage à COLUCHE de la part des “Paras” !

Un comble, non ?

Bah non, les gars, si COLUCHE s’rait là aujourd’hui, et il est là !, y s’rait avec vous et pour vous.

Pour tous les Français qu’ont pas encore compris comment y z’étaient vus à l’étranger : – – – comme des ploucs “soumis” !

__________________________________________________________________________

http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org/t11301-quelqu-un-de-plus-lucide-que-nous-et-algerien-de-surcroit

« … Le devoir de mémoire incombe à chacun…rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin… »

quelqu’un de plus lucide que nous et algérien de surcroît.

___________________________________________________________________________

Zriri
Pro !

Mer 23 Mai 2012 – 1:43

je viens de découvrir !
A écouter

Enfin quelqu’un de plus lucide que nous et algérien de surcroît et navré pour nous…et désabusé
>

Extraits d’un article du 2 avril 2012 d’ «Aldo Sterone», blogger algérien résidant en Angleterre.
> > >

« Pour les Français le train de l’Histoire est arrivé à son terminus. C’est fini. Il faut ramasser ses bagages et se préparer à descendre. Quand la Seine Saint-Denis a commencé à pourrir, les Français de souche ont quitté la Seine Saint-Denis transformée depuis en coupe-gorge. De la même manière, ils quittent Lille, Marseille, Roubaix, les quartiers nord de Paris. Progressivement, viendra le jour où changer de ville ne résoudra pas le problème. Il faudra alors s’écraser ou bien quitter le pays. »
> > >

Dans l’océan, quand un animal est blessé, les rapaces viennent de partout. Chacun veut son petit morceau. La France est aujourd’hui cet animal mourant. Jusqu’au fond de l’Afrique, le dernier des somaliens accourt pour prendre son petit morceau.
> > > Par leurs impôts, les Français financent les logements, la nourriture et les soins de ceux qui sont en train de les remplacer. Quand il n’y aura plus assez de travailleurs pour payer les parasites, ça sera le chaos et la violence.
> > > Pour son immigration, la France a particulièrement choisi des populations incapables de gagner ou de produire ne serait-ce que leur pain quotidien. (.) Peu à peu, le Français de souche se fait remplacer et il est heureux. Il regarde béatement sa Nation partir dans le tout à l’égout mais il est content de n’avoir jamais voté pour le Front National. Pour lui, autant disparaître que de voter pour le seul parti qui veut lui remonter son pantalon.
> > >

Les Français ne souhaitent qu’une seule chose : disparaître. Ils ont trop honte d’exister. Ils se sentent tellement coupables qu’ils traversent ce monde en s’excusant. Leurs ancêtres ont, pour diverses raisons, tué des gens. Si je remonte assez en arrière, les miens ont aussi tué des gens. Ça m’empêche de dormir la nuit ? Ça me donne envie de faire envahir mon pays par des crevards ? Probablement pas.

prenez la peine de cliquer sur ce lien et d’écouter les autres “Témoignages”

http://www.dailymotion.com/video/xdywmm_aldo-sterone-des-elites-veulent-det_webcam

__________________________________________________________________________

Charly71
Pro !

Re: quelqu’un de plus lucide que nous et algérien de surcroît. Mer 23 Mai 2012 – 8:33

comment faire pour que nos politiques écoutent ça? et prennent ensuite les mesures coercitientes ..

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

_______________________________________

zriri
Pro !

Re: quelqu’un de plus lucide que nous et algérien de surcroît. Mer 23 Mai 2012 – 13:12

Salut à tous,
Malheureusement il n’y a rien à faire, surtout pour ceux de gauche ! il sont empêtres dans leurs idéaux souvent utopiques (tout le monde il est tout le monde il est gentil) sauf ceux bien entendu qui ne pensent pas comme eux et surtout ne votent pas pour eux. à terme : plus de frontières, plus de drapeaux, plus d’armées (un minimum quand même de soldats, mais plus de Paras, ni de légionnaires, tous les “viandards” quoi, 68 en mieux…que de la musique, de l’amour, le Hakich en vente libre la facilité dans tout, pas de travail pénible super bien payé et des aides pour ceux qui n’ont pas cette chance) donc plus de guerres, c’est tellement simple non ? je n’invente rien, je l’ai entendu de la bouche de jeunes fatigués de naissance et déjà blasés de tout. Comme Coluche l’a dit dans un de ses plus fameux sketch “Géraaard” :je n’ai pas trouver de lien actif !

Tu peux pas comprendre, t’es pas patriote avec ton hackique !
C’est quand même pas mon fils drogué qui va me reproché d’être patriote !

Alors, en 40, quand on a vu qu’on la perdait, la guerre, on s’est dit : on va faire des gosses pour pas être ridicule la prochaine fois.
Mais aujourd’hui les jeunes veulent plus la faire, la guerre !
Même les jeunes Allemands y veulent pas la faire, la guerre !
T’as qu’à voir dans quelle merde on est !

quand on voit le niveau du bac…ça laisse songeur !
pour vous faire sourire ou grincer des dents…

http://www.youtube.com/watch?v=Pxk9AJwGmkw

http://www.dailymotion.com/video/xf8941_france-2-a-vous-de-juger-martine-au_news
nous on est les méchants (très) “fachos” eux les gentils (les Bisounours)..
pour sûr : nous ne vivons pas sur la même planète !

http://www.dailymotion.com/video/xf8941_france-2-a-vous-de-juger-martine-au_news

[…]]

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

_______________________________________________________________________

En hommage à Philippe PASCOT, COLUCHE a choisi cette vidéo.

Y “kiffe” (sic)

https://www.youtube.com/watch?v=nlZsdVgf8Ww

Si vous voulez connaître la vérité, répète COLUCHE, gens bêtes et crédules, lisez la presse étrangère !

La presse ALGERIENNE et TUNISIENNE francophone.

La presse AFRICAINE francophone.

Et votre complexe de colonisateur disparaîtra… pour être remplacé par un léger, très léger sentiment d’infériorité !

L’écriture francophone de ces “étrangers” français de coeur est supérieure en qualité à celle de vos minables journaleux français surpayés et l’intensité de leur réflexion donn’ra des migraines aux Français qui continuent d’ASSIMILER les Maghrébins aux Musulmans et les Africains noirs aux Mahométans, alors que les Arabo-musulmans sont leurs esclavagistes depuis l’origine des temps.

Prenez-z’en d’la graine, parce que la presse algérienne, tunisienne et africaine sème des graines de liberté, une liberté qui fait peur aujourd’hui en France !

En particulier la LIBERTE d’EXPRESSION, c’est à dire le droit de la dérision et à l’auto-dérision, jusqu’à oser CRITIQUER l’ISLAM, cette religion des esclavagistes, ceux-là même que vous considérez  comme étant des “soumis”.

Mais c’est vous, les Français, qui êtes les “soumis” !

Tellement “soumis” que vous êtes dirigés et censurés par le Maroc, royauté musulmane, sans qu’il vous soit demandé votre avis  !

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

_______________________________________________________________________

http://tpe-liberty-censure-propagande.e-monsite.com/pages/censure-et-propagande/qu-est-ce-que-la-censure-dans-quels-buts-est-elle-organisee-par-qui-et-pour-qui.html

[Qu’est-ce que la censure ? Dans quels buts est-elle organisée ? Par qui et pour qui?

1-Définition

Le mot latin censura, d’où vient le mot censure, désignait la fonction de censeur à Rome apparu en -440. Les censeurs, au nombre de deux, avaient entre autres responsabilités celle de faire le recensement, d’évaluer les biens , de veiller sur les moeurs et de contrôler la moralité des citoyens. Le verbe censeo signifie d’abord estimer, évaluer et, en second lieu, juger… censurer. La censure est un contrôle exercé par le gouvernement ou l’autorité sur la presse, les spectacles, la télévision… qui sont destinés au public. C’est un examen décidant des autorisations et des interdictions.

Par exemple: le visa de censure d’un film.

C’est tout d’abord une limite à l’expression et à la liberté.

La censure, c’est une limite à la liberté d’expression.

Il existe de différentes sortes de censure, selon les moyens ou les personnes qui l’utilisent, et leurs objectifs.

Elle est toujours exercée par le gouvernement, le régime politique ou l’Église et est généralement destinée à la population. Son rôle est de filtrer les informations avant de les diffuser au public.

Elle se pratique difficilement. En effet, il faut une parfaite surveillance. Tous les livres, avant d’être publiés, doivent être vus par l’État. Par exemple: l’Agence Générale des Colonies contrôlait 80% des images. Toutes les lettres de poilus passaient par les mains de l’État avant d’être donné aux familles.

On distingue différentes sortes de censure et de propagande: la politique, la sociale, la culturelle.

[…]]

________________________________________________________________________

En clair, Ducon, toi, le Français, tu es gouverné par le Roi du Maroc !

Sacrée inversion de l’histoire de la colonisation française, hein ?

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Pass’que vos emplois d’opérateurs téléphoniques, y s’sont tous barrés à l’étranger, dans des pays qui s’appellent le Maroc ou la Tunisie.

Pass’que vos emplois d’ouvriers spécialisés et/ou qualifiés dans le secteur automobile, y s’sont tous barrés à l’étranger, au Maroc pour Renault et en Algérie bientôt pour Peugeot.

Pass’que vos emplois de censeurs représentant l’Etat français et vous z’autorisant ou pas à dire du mal, c’est à dire la vérité, sur le Prophète MAHOMET

– qu’a été tout c’qu’on veut, sauf un exemple pour la jeunesse de votr’pays !,

– y s’sont tous barrés à l’étranger, au Maroc.

VOUS ETES CENSURES, VOUS LES FRANCAIS, PAR DES Muzzs payés à vous faire chier.

Après vous avoir vendu leur shit et vous avoir enfumés en France, bande de cons !

Alors que vos jeunes crèvent la dalle et battent le pavé dans le froid pour se réchauffer pass’qu’y z’ont pas d’argent pour pouvoir se loger et se chauffer correctement.

Pas d’argent avant 25 ans !

Quand il est déjà trop tard pour les sortir de la rue où l’Etat français les a abandonnés !

Dans quel état de misère et de pauvreté… se trouvent-ils ?

Trois SDF sont déjà morts, la semaine dernière, à peine l’hiver arrive.

80 % des demandes d’hébergement provenant de SDF ou de citoyens signalant leur présence, une femme avec des enfants, un homme isolé, tous crevant devant toi sur un trottoir, 80 % des demandes d’hébergement ne trouvent pas de réponse. – “Priorité aux migrants !”, qu’il a dit, votr’Président, le Maqu’reau d’la France qui s’prostitue pour survivre.

  • “Promis !, y’aura plus un migrant qui dormira dehors !”
  • Mais des Français, y en aura de  plus-se en plus-se, qui dormiront dans les cim’tières, leur dernière demeure.
Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Vous croyez pas qu’un p’tit boulot de censeur, ça pourrait pas les aider, ces jeunes étudiants qui doivent travailler pour se payer leurs études, eux qui sont plus légitimes à contrôler l’expression écrite des Français dans les journaux français, à représenter l’Etat français,  piss’qu’y représentent l’avenir de la France, votre pays ?

Plutôt que de vous laisser censurer par des Muzzs étrangers à votre Nation ?

Qu’est-ce que vous z’attendez, bande de cons, pour sanctionner vos journaux qui s’sont vendus au Roi du Maroc et lui ont confié votre liberté d’expression, votre droit à dire ce que vous voulez dire, devez dire et faire savoir ?

Non, sans rire !, vous z’allez rester abonnés, les cons, à des journaux qui vous trahissent et qui vous présentent de temps en temps, et de moins en moins souvent, un article critiquant la religion de paix et d’amour, celle qu’a fait tuer plus-se de Français en France qu’aucune autre religion présente en France depuis des siècles ?

Dites au Figaro, à la Croix devenue le “Croix-ssant”, à MErdiapart, que vous vous désabonnez !

Et, si vous pouvez pas vous passer de votr’dose d’intox, ach’tez votr’journal en librairie, le temps que l’Etat français redevienne souverain et LAIQUE, pas Muzz, les mouches à merde !

Ach’tez MARIANNE, Charlie Hebdo, mais pas des journaux censurés par des Muzzs marocains !

Z’avez pas un peu l’impression que certains vautours se partagent le gâteau “France” sur le cadavre encore chaud de votre pays et de votre Nation ?

Les Algériens et les Tunisiens, y sont mieux informés que vous sur ce qui s’ passe en France.

Peut-être aussi pass’qu’y sont plus courageux, sûr’ment même.

Eux, y savent c’qui va s’passer.

Y z’ont déjà vécu l’ISLAM-isation de leur pays et la soumission des nations par la peur, la “politique de la terreur religieuse”, cette idéologie pernicieuse du Jihad.

Vous aussi, vos arrière-grands-parents l’ont déjà vécu, mais c’était en 1940 et vous z’avez déjà oublié. Quant à vos parents, les post-soixante-huitards, les fêtards qui s’font égorger la fleur non pas au fusil, mais dans l’futal, ils n’ont qu’un seul mot à la bouche : “PROFITER”.

Les Français sont devenus des couilles molles.

Ou alors, c’est vrai ?, l’ADN de l’âme de la France, c’est le “collaborationnisme”.

La délation zélée et la “soumission” à l’ennemi, à l’image des bourgeois de Calais livrant leur ville aux Anglais et du héros de la Seconde Guerre Mondiale, le Maréchal Philippe PETAIN, délivrant la France en s’associant à son pire ennemi, Adolf HITLER. Le Chancelier allemand “nazislamiste” était  si admiratif devant cette religion, l’ISLAM, tellement qu’elle était plus cruelle que son idéologie, le “nazisme”, surtout avec les Juifs.

– “Maréchal, nous voilà !”

Mais qui est le Maréchal PETAIN qui nous fait le coup de l’autorité pour mieux nous soumettre à l’ennemi ?

Rappelez-vous, il s’appelait “Philippe”, lui aussi.

Comme quoi, on peut s’appeler Philippe et être un “collabo”.

Nan, j’te parle pas de Philippe PASCOT, mais d’un autre Philippe, un islamo-collabo.

J’te fais un dessin ?

Tous perdus.

A cause de la solidarité délictuelle de juges femelles ou mâles ou transgenres qui déshonorent leur robe de magistrat-e-s qu’elles ou qu’ils portent pour couvrir les frasques d’un Frère, d’une Soeur, ayant scellé un pacte fraternel infernal, le pacte de non-agression entre francs-maçons.

#denoncetonporc

Tu vois,

–  deux jeunes femmes, Fadela TAKJERAD victime de harcèlement sexuel et Sihem SOUID, victime de harcèlement moral pour avoir dénoncé dans un livre ces agissements condamnables, 

  • ces deux jeunes femmes, eh bien, elles sont plus françaises que toi !, elles qui sont françaises d’adoption, françaises de coeur.
Résultat de recherche d'images pour "sihem souid"

Plus françaises que ladite “Lola” qu’a préféré s’la fermer, et, pour prix de son silence, faire sa carrière plutôt que témoigner, elle aussi, sur le harcèlement sexuel qu’elle avait subi pour éviter à d’autres victimes ce qui l’avait traumatisée. Son bourrau, ce chef de service a pu continuer à nuire dans l’exercice de ses fonctions, des fonctions de plus en plus hautes, grâce à son silence et à l’appui de ses Frères au “Paradis des Frangins”, leurs Ministres de l’Intérieur successifs s’auto-cooptant et cooptant tous ces chefs de service si vénérables dans un système remarquable par ses prévarications diverses et son oppression sexuelle à peine “voilée”.

Et s’il y avait et s’il y a répression, ce fut et c’est toujours contre les victimes de ces pratiques dégueulasses. Si un chef casse du personnel, des agents, s’il casse ses jouets, personne ne lui dit rien. Il n’a même pas à rembourser le prix du jouet cassé auprès de la famille en deuil si un policier se suicide, parce que le policier sera révoqué, ayant été poussé à la faute professionnelle ou réformé médicalement car tombé en dépression, une profonde dépression, celle de la France. C’est plus facile de casser du flic dans ses services, hein, le chef !, que de chasser les dealers des quartiers dits “zones prioritaires d’insécurité” !

A quoi ça sert d’être à la GLFF, la Grande Loge Féminine de France, pour finir par couvrir un lamentable porc, quand on est une femme prétendant défendre les femmes ?

Mais il ne faut pas défendre une victime, une pauvre veuve antillaise, de couleur plutôt noire, veuve d’un policier mort dans l’exercice de ses fonctions, hein, Madame la Juge d’Instruction qui saucissonne les affaires de harcèlement moral pour mieux protéger les sales gosses de la Police Nationale, des chefs de service trop gâtés par vous et vos consoeurs ?!

Pourquoi avoir refusé, Madame BATAILLE, figure allégorique de “l’in-justice”, de prendre les auditions de Sihem SOUID et de Fadela TAKJERAD ?

Résultat de recherche d'images pour "philippe pascot livre"

Honte à vous, Mesdames les Juges, qui étiez prêtes à accepter que des petites filles de treize ans puissent être consentantes sexuellement tandis que vous relanciez la lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes, aux femmes adultes seulement !

Honte aux “Madame BATAILLE” dont le seul combat est de défendre le droit des plus forts, des chefs de service contre leurs agents, des petites gens sans importance !, au nom de l’autorité de l’Etat français !

C’est vous qui faites honte à l’Etat français, mesdames !

Advertisements

Le signe de Jeanne [d’Arc], pour le “Roi caché” : – “Il ne suffit pas de prétendre au trône pour être Roi ! Il faut le prendre.” Comptine sur le Roi Charles VII qui est sornette pour les sots, les gens bêtes de votre époque.

Je me suis interrogée sur “l’obstination” de Jeanne [d’Arc] à vouloir conserver le terme de “comptine”.

Donc j’ai fait une recherche étymologique sur le mot “comptine” dont je vous livre le résultat :

_____________________________________________________________

  1. COMPTINE, subst. fém.

Chanson enfantine au rythme scandé servant à déterminer le rôle des participants à un jeu. Il [l’esprit enfantin] s’aide (…) du scandé obtus, de ces sortes de comptines, enfants difformes de la rime et du rythme (Colette, Paysages et portraits,1954, p. 918):

Lorsque l’adulte fait et publie un recueil de comptines enfantines, il procède en adulte : il distingue nettement Am stram gram… et Agenda femina gauda ou la Souris verte… et Une poule sur un mur… Jeux et sp., 1968, p. 105.

Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tin]. Pour la non-prononc. de p, cf. compte. Étymol. et Hist. [1922 d’apr. Dauzat 1973]; 1929 (Lar. 20

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/comptine

Résultat de recherche d'images pour "jeu de la chaise musicale"

____________________________________________________________________________

Ou autre définition :

QU’EST-CE QU’UNE COMPTINE ?

QUELQUES DEFINITIONS :

Formulettes, poèmes simples, récités ou chantés, souvent accompagnés d’une mélodie afin d’amuser et d’éduquer les petits enfants.

Au départ c’est un poème ludique qui sert à compter dans un groupe pour désigner celui qui tiendra telle ou telle place dans le jeu. (ex : am, stram, gram…)

Les comptines sont transmises par la tradition orale comme les dictons, les proverbes et les contes.

Au fil du temps le répertoire n’a cessé de s’enrichir.

Des poètes tels que Clément Marot, Victor Hugo, Lamartine…se sont essayés au genre.

[…]

Elles rassurent, aident à grandir en procurant du plaisir.

  1. Socialisant : permettent de suivre des règles très peu modifiables.

La présentation ritualisée permet d’agir sur un mode conventionnel assure une adhésion du groupe, une participation réussie.

HISTORIQUE

Les comptines semblent exister depuis toujours.

Elles remontent à la nuit des temps.

Antiquité : on trouve déjà la trace de berceuses et de petits jeux de devinettes

1744 : premier recueil en Angleterre.

1874 : en Angleterre apparaît le terme : nursery rhymes.

Résultat de recherche d'images pour "jeu de la chaise musicale"

XVIème…..XIXème : Entre Rabelais et Freud, l’enfant n’a pas de place dans la littérature française (non considéré comme un être humain à part entière.

XIXème : Les grands auteurs ont tenté de redonner ses lettres de noblesse à la poésie enfantine.

1922 : le mot apparaît pour la première en France dans le dictionnaire : formule récitée dérivée du verbe compter.

1931 1932 : Le Manuel général de l’Instruction publique invite les enseignants à collecter les formulettes et les chansons gardées en mémoire par enfants, parents, grands-parents. (5000 formulettes)

Les comptines ont voyagé dans le monde entier en ayant été adaptées.

Résultat de recherche d'images pour "amstramgram ronde d'enfants"

Il existe au moins 200 variantes de « Am stam gram ».

France

Un deux trois
Nous irons au bois
Quat’ cinq six
Cueillir des cerises

Turquie

En ti ta
Jini jini pa
Kay sen siz
Geve dizi diz

http://www.ac-grenoble.fr/savoie/Administration/Albertville/comptine/definition.html

——————————————————————————————————

[Avertissement :

Article très long dans le texte car très long dans le temps, le temps passé, le temps présent et le temps futur.]

Résultat de recherche d'images pour "avertissement"

——————————————————————————————————-

Pour ceux qui auraient encore des doutes, je les rassure :

– Oui, je suis folle !

Passe encore de dialoguer avec Dieu, ce qui n’est pas un privilège, mais le devoir de chaque jour pour tout “croyant”, surtout si le croyant ou la croyante ne croyait en rien, comme moi, encore moins en Dieu.

Lui poser la question :

– “Dieu, où es-Tu ? Montre-Toi si Tu existes !”

C’est la première question de l’homme se trouvant seul dans l’univers, crée de l’incréé, créature de rien pris dans un tout sans rien.

Car il n’existe aucune réponse des hommes sur l’existence de Dieu.

– “Loup, y es-tu ?”

Puisque l’homme est un loup pour l’homme et que, pour ce loup, Dieu n’existe pas.

Soit !

– “Ainsi soit-il !”

Résultat de recherche d'images pour "ainsi soit il"

Soit nous sommes sommés de croire en Lui sans autre démonstration de Son existence très improbable,

(puisque Dieu ne s’incarne qu’en nous),

  • que l’obligation traditionnelle de croire en Lui, sans faire de manières, ni de chichis, croire en Lui, Lui sans matière.

Puisque Dieu s’incarne en l’Homme.

Donc si l’homme, si les hommes ne croient plus en Lui, bah oui, il y a de fortes chances pour qu’Il n’existe pas… ou plus !

L’homme devient… ou redevient la “Bête”, l’animal conscient de sa vie physique.

[Si !, les animaux ont peur de la mort et sentent l’approche de la mort. Les sadiques qui aiment à les faire tant souffrir le savent bien]

Même un animal, s’il perd sa vie, “pense” qu’il plonge dans un néant sans âme.

Est inanimé celui qui a perdu son âme !

L’animal qui sacrifie sa vie pour sauver ses petits ou son maître, sait-il qu’il a une âme ?

C’est à dire qu’il pourrait sauver sa vie ?

Pas la vie physique, non.

Je l’ignore.

Ce qui rend d’autant plus poignant le sacrifice volontaire de ces animaux qui sauvent des vies !

Comme le sacrifice volontaire d’autres animaux… humains, les athées, qui sauvent eux aussi des vies, en sacrifiant la leur.

Résultat de recherche d'images pour "animaux défendant leurs petits"

Donc je vais vous parler d’un drôle de jeu, du jeu de la vie et de la mort.

Si vous le voulez bien !

D’un jeu où les apparences sont trompeuses et où le Roi n’est pas toujours celui qu’on croit.

Le Roi est caché !

Saurez-vous le trouver ? C’est mon signe, le signe de Jeanne [d’Arc].

Ce qui montre pour vous, les sots et les gens bêtes de votre époque, que je suis folle.

[- Je parle à deux voix, c’est très grave, docteur ? “Je suis folle” résonne encore douloureusement pour la guerrière que fut Jeanne.]

Passe encore de parler à Dieu, j’entends des voix, la voix de Jeanne.

Attention, c’est la PREMIERE fois !

Et j’espère bien, la dernière, pour ne pas finir à Thuir.

  • “Pourquoi Thuir ?” Allez, je suis gentille, je vous laisse rechercher tout seuls cet endroit bénéfique, notre “puits des fous”, à nous, dans les Pyrénées-Orientales.

Donc rappelez-vous la scène :

– C’est comme un jeu, un jeu d’enfants pour un Roi immature, velléitaire et faible de nature.

Jeanne

[Elle n’aime pas qu’on l’appelle “Jeanne D’ARC”, Jeanne lui suffit.]

Jeanne pénètre dans une salle, une grande pièce, où sont réunis plein d’enfants de la cour, une sorte de cour de récréation, la cour royale exilée à Chinon.

Résultat de recherche d'images pour "cour royale à chinon avec jeanne d'arc"

Non, pas des enfants de choeur !

Car leur coeur est empli de concupiscence et de jalousie.

Il ne faut pas être un enfant de choeur pour servir le Roi, sauf si l’on veut servir la France.

Il faut juste être un courtisan, des courtisans.

Mais qui veut servir la France, surtout aujourd’hui ?

– “Qui” ? Vous demande Jeanne.

Elle doit trouver le Roi !

Le Roi d’une France qui n’a plus de Roi, justement.

Une France envahie par les Anglais, les Anglo-Saxons, car trahie par les Bourguignons.

[Selon Jeanne, la trahison des Bourguignons reste très contemporaine.]

Jeanne s’avance.

Tout autour d’elle s’agitent des marionnettes, des comédiens d’une farce tragique, tous richement vêtus et tous sans signe distinctif autre que cette richesse qui suffirait à faire d’eux une noblesse.

[C’est Jeanne qui me demande de l’écrire ainsi.]

Le Roi n’est pas le plus riche d’entre eux.

Il est “caché” parmi eux.

Car il ne sait pas lui-même s’il est le Roi !

Il en doute, parfois, souventes fois même.

  • Le Roi de France doute de sa propre légitimité, n’est-ce pas là le fait extraordinaire ?

Né Roi, pour être Roi, il ne le croit pas.

Ou plus.

Il ne croit plus en son destin.

Un destin de Roi.

Résultat de recherche d'images pour "charles VII"

Il n’est plus qu’un “grand” parmi d’autres grands qui ont parfois, souventes fois, plus de fortune et de terres que lui, le Roi de France !

Donc le Roi se cache.

– “Il se cache d’abord à lui-même, me dit Jeanne, puis aux yeux du monde”.

Il n’assume pas son rôle de Roi.

Aussi je vais vous conter la rencontre du Roi Charles VII, le Roi de France actuel, et de Jeanne la Pucelle,

[“la Pucelle” signifie au Moyen-Age, la “jeune fille”.]

D’où le fait qu’une fois que la jeune fille est mariée, elle devient :

– “Ma puce !”, s’exclame COLUCHE.

– COLUCHE sort de ce corps !

Excusez-moi, plutôt excusez-le, COLUCHE est un “familier” si familier qu’il s’autorise de lire par-dessus mon épaule.

COLUCHE fait partie de la famille et il reçoit à ses heures, pas toujours perdues, mes visiteurs.

______________________________________________________________________________

Comptine “qui sert à compter dans un groupe pour désigner celui qui tiendra telle ou telle place dans le jeu »

Qui va tenir la place du Roi ?

Du Roi de France, bien sûr.

Un Roi qui est actuellement « caché » ou « qui se cache », comme se cache le « Dieu caché » des croyants en recherche. La foi qui doute devrait être la seule loi du coeur.

Résultat de recherche d'images pour "dieu caché"

________________________________________________________________________

https://fr.wikipedia.org/wiki/Am_stram_gram

Am, stram, gram,

Pic et pic et colégram,

Bour et bour et ratatam,

Am, stram, gram ; pic ! dam ! Coeur

ou encore:

Am, stram, gram,

pic et pic et colégram,

Bour et bour et ratatam,

Am, stram, gram ; pic ! monsieur ; pic ! Madame.

On peut aussi parfois ajouter les paroles suivantes à la fin de la comptine pour changer le processus de sélection et le faire apparaître moins déterminé.

Mais comme le Roi (et la reine)

ne le veut (veulent) pas,

ça ne sera pas toi !

[« Le Roi du monde », me demande de préciser Jeanne].

[…]

L’album Le Québec est mort, vive le Québec ! du groupe québécois Loco Locass comprend des variantes de cette comptine « Iniminimanimo » dans la chanson [Wi] puis « Amstramgram, pic et pic et colégram » dans la chanson La trahison des marchands.

[…]

Résultat de recherche d'images pour "le québec est mort vive le québec"

En 2013, « 1789, les Amants de la Bastille » propose dans son Intégrale la chanson collégiale “Pic et Pic“, rappelant ce célèbre air. Par ailleurs, on peut entendre lors du dernier refrain “Pic et pic et amstramgram…“.

En 2016, à la fin de la saisons 6 et au début de la saison 7 de The Walking Dead, Negan chante “Eennie Meenie Miney Moepour décider de la mort d’un des personnages principaux de la série.

En 2017, la version anglaise d’ « Am, Stram, Gram » est chantée sur la fin de la chanson “Exit” du groupe U2 lors de la tournée des 30 ans de l’album de Joshua Tree.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Am_stram_gram

_________________________________________________________________

Alors jouons !

Jouons pour décrocher le gros lot !

Le gros lot, c’est le Roi, le Roi qui se cache.

Le trouverez- vous ?

Je vais vous aider, en vous donnant le portrait de Charles VII.

Il y a des rencontres qui se répètent dans l’histoire quand l’histoire se répète, l’Histoire de France.

– “Gentil dauphin, j’ai nom Jeanne la Pucelle, et vous mande le roi des cieux par moi que vous serez sacré et couronné dans la ville de Reims et vous serez lieutenant du roi des cieux qui est roi de France.”

– “Je sais que mon roi gagnera le royaume de France, je le sais aussi bien que vous êtes devant moi, siégeant au tribunal” a déclaré Jeanne.

Résultat de recherche d'images pour "charles VII"

_______________________________________________________________________

Tu me vois en train de déclarer que “mon roi gagnera le royaume de France” devant la XVIIème Chambre Correctionnelle du TGI de Paris, celle spécialisée en droit de la presse, le droit de l’Inquisition, le droit de la Pensée unique, la seule autorisée, celle de l’oligarchie mondialiste dominante, pour tout dire, “islamo-collabo” ?

Heureusement que je ne suis pas Jeanne [D’ARC] et que je ne me prends pas pour elle !

Je me contente de porter un message très simple :

– “Le roi est caché ! Trouvez-le.”

Pour vous aider à le trouver, je vais vous demander de vous livrer à un exercice de style, un jeu de piste qui vous conduira au futur dans le passé français à suivre les traces de Charles VII pour le retrouver au présent, dans notre monde d’aujourd’hui.

Déjà il faut bouter les “Anglois” hors de France !

La France est occupée.

La France n’est plus libre.

Qui en doutait ?

Jeu de pistes, c’est “re-parti” !

Jeanne me conduit et sélectionne les indices que vous devez déchiffrer, c’est à dire :

– savoir déchiffrer si Dieu est avec vous, le Dieu chrétien.

Résultat de recherche d'images pour "dieu caché"

__________________________________________________________________________

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k28986b/texteBrut

[ il reçut le nom de Charles. Il eut, selon l’usage du temps, deux parrains Charles d’Albret, connétable, et un gentilhomme de la cour, chevalier savoisien nommé Charles de Luyrieux. Son unique marraine fut Jeanne de Luxembourg, dame de la reine depuis, damoiselle de Luxembourg, comtesse de Ligny et de Saint-Paul.

Parmi les œuvres manuscrites d’Eustache des Champs, poëte royal en titre d’office, on lit une ballade inédite, composée pour la naissance d’un fils de Charles VI et d’Isabelle, nommé Charles. En voici la première strophe ou couplet.

BALLADE.

Douce France, pran en toy réconfort

Resveillc-toy, soies de joie plaine;

Car cilz est né qui doit par son effort

Toi restorer. C’est le roy Charlemaync,

Charles a nom, qui de jour en jour mainc

Ses osts pour toy. Ton fils doit recouvrer

Ce qu’as perdu, açcroistre ton domaine

Et recouvrer la terre d’Oultremer (1).

[…] Robert Blondel, dans son Discours historique (écrit en 1449), chap. xlviii, insiste sur cette pensée que la France, champion de la foi chrétienne, a pour mission finale de refouler l’islamisme et d’affranchir les lieux saints de la domination des infidèles ; mais que, pour arriver à l’accomplissement de ce devoir, la première nécessité c’est pour elle d’expulser intégralement les Anglais du territoire français. Voy. Notice sur Robert Blondel, 1850, ir.4′, p. ’49.

La Providence, qui seule a le secret de l’avenir, ajoute parfois aux prophéties des poètes un sens nouveau. Nul, au moment où naquit le cinquième fils de Charles VI, ne pouvait prévoir que ce dernier rejeton dût monter sur le trône. Charles VII, au grand étonnement de ses contemporains, à la grande admiration de la postérité, accomplit les principaux points de la prédiction contenue dans la ballade.

[…]

Résultat de recherche d'images pour "charles VII"

Le 2 décembre 1400, Yolande d’Aragon

[la protectrice du prince Charles (VII), sa belle-mère],

alors épousa, dans la ville d’Arles, Louis II, duc d’Anjou, comte de Provence, roi de Naples, de Sicile et de Jérusalem. La jeune princesse, à son arrivée en France, fut saluée de l’accueil le plus sympathique. Sa beauté (1), ses vingt ans, sa vive intelligence, excitèrent autour d’elle un concert de louanges et d’admiration. Ce prince, Louis II, en lui donnant sa main, l’élevait au rang de souveraine. Comte, duc et roi, une triple couronne royale brillait à son front, et la reine Yolande en partageait l’éclat ainsi que les titres pompeux. Mais la royauté de Jérusalem n’était plus (dès lors et depuis longtemps) qu’un vain nom, et jamais Louis ne put s’asseoir tranquillement sur ses trônes de Naples ni de Sicile.

Le prince Charles, en 1419, était âgé de seize ans. D’un caractère doux et humain, qui, sous ce rapport, ne se démentit jamais, pendant tout le cours de sa vie, doué d’un tempérament débonnaire et timide, diverses causes arrêtèrent en lui, jusqu’à un terme fort tardif, le développement de ses facultés. Dès le jour où il fut l’héritier désigné du trône, il était devenu pour ainsi dire la possession d’un parti. Des politiques, pleins de confiance en eux-mêmes, s’emparèrent du jeune prince, comme d’autres, depuis trente ans, s’étaient emparés de Charles VI. Bien loin de presser sa lente jeunesse, et d’exciter sa spontanéité, ils s’attachaient au contraire à le laisser, à le retenir dans une sorte d’abandon intéressé. Enfermé, par eux, comme au milieu d’une enceinte impénétrable, il ne voyait que par leurs yeux.

Le 21 décembre 1419, Charles, avec vingt-six chevaux, partit pour le Languedoc. En 1389, cette excursion avait coûté à son père, Charles VI, la perte de sa santé, de son intelligence, et causé par là un déluge de maux. Celui qui allait être Charles VII inaugurait, par le même voyage, son avènement aux affaires publiques. Les mêmes séductions, les mêmes dangers, entouraient le fils de Charles VI car la nature, pour la fougue et la puissance de certaines passions, l’avait créé très-ressemblant à son père.

Résultat de recherche d'images pour "charles VII"

On voudrait pouvoir suivre, pas à pas, sur ce théâtre nouveau, les faits et gestes du jeune prince, à ce début de sa carrière. Ses comptes de l’écurie, qui nous sont restés, permettent en effet de retracer, étape par étape et jour par jour, «son itinéraire. Mais il ne nous est parvenu de cette importante campagne, aucune relation politique et suivie. Les conseillers de Charles continuaient de le soustraire à tout contact jugé par eux compromettant. Il semble que ces tuteurs intéressés aient réussi à rendre leur pupille impénétrable, même pour l’histoire et la postérité. En l’absence de documents d’un ordre plus général et plus relevé, le lecteur nous pardonnera de mettre en oeuvre, dans ce chapitre, des bribes d’information que les siècles nous ont conservées et que nous avons pu çà et là recueillir.

[…]

La cathédrale du Puy jouissait alors, parmi les églises de France, d’une immense renommée. C’était, dans le Midi, comme une Notre-Dame des Victoires. Le jeune prince, après les succès qu’il venait de remporter

[reconquête du Sud contre les Bourguignons et les Anglais],

arriva au Puy le 14 mai 1420. Le lendemain, il y fit en grande pompe son entrée solennelle. Non content de ces mondaines cérémonies, le régent se fit recevoir chanoine de Notre-Dame du Puy. Il assista le 15, aux premières vêpres, révêtu de l’aumusse et du surplis. Le jour suivant 16 mai, fête de l’Ascension, Guillaume de Chalençon-Polignae, évêque du Puy, célébra la grand’messe pontificalement. Le chanoine régent y reçut l’eucharistie.

[…]

Résultat de recherche d'images pour "charles VII"

La religion, ses commandements, les pratiques du culte, occupaient une grande place dans les actes publics et privés du prince Charles.

Ce n’est pas que la Providence lui eût naturellement départi le caractère, ni le tempérament d’un saint. Ce n’est pas que la foi, la vertu des confesseurs et des martyrs, habitassent l’âme du jeune régent Au contraire, la complexion physique et morale de Charles VII se composait d’un fonds de sensualité remarquable. Sa vie parait avoir été, sous certains rapports, une longue carrière d’immoralité. Au sein de ses licencieuses et inaccessibles retraites, tout au plus parvint-il à voiler, à dérober les scandales d’une lascivité, qui semble avoir été, chez lui, comme un vice congénital et héréditaire. En tous les sujets qui comportaient l’application de son jugement, il portait le scalpel d’un esprit douteur et méfiant.

[…]

Douze mois ne s’étaient pas encore écoulés, au rapport de Chastelain, depuis que le superstitieux Henri V avait fait une singulière rencontre. C’était, à ce qu’il paraît, dans le temps où le roi d’Angleterre retournait vers la capitale, par le Gâtinais, après son expédition de Dreux et de Chartres. Un ermite vint alors le trouver et pénétra jusqu’auprès de sa personne. Il s’appelait Jean de Gand et résidait antérieurement à Saint-Claude en Franche Comté. L’ermite se disait envoyé de Dieu par le ministère d’un saint homme. Dans l’entretien particulier, qu’il obtint du roi non sans peine, le visiteur inconnu représenta au prince que le ciel ne lui avait pas donné la grandeur, les talents et la puissance, pour combattre un peuple chrétien. Il le dissuada de poursuivre la conquête de la France, oeuvre, lui disait-il, injuste et impie. Henri V, embarrassé*, balançait entre la crainte et la résistance. Sans répondre catégoriquement, il finit par congédier son mystérieux interlocuteur. L’ermite, près de partir, lui dit que «pour n’avoir pas voulu soy retraire de vanité temporelle, avant que l’an passât en son dernier jour, la main de Dieu le toucheroit par courroux. » Il ajouta positivement que la mort serait l’expiation imposée au roi par la puissance divine. Ayant dit ces mots, l’ermite quitta le roi d’Angleterre et nul ne sut d’abord où il se retira.

Henri de Lancastre, au lieu de déférer à cet avertissement, continua son entreprise de conquête. Cependant le terme du mois d’août approchait, la menace de l’ermite recevait de l’événement une confirmation inquiétante et visible. Déjà le roi d’Angleterre avait fait part à plusieurs confidents, de cette communication antérieure. Il prescrivit d’exactes recherches pour retrouver l’anachorète et lui témoigner son regret de l’avoir éconduit. Jean de Gand reparut. Henri V, alors, lui demanda si finalement il pourrait « échapper de mort, ou non. Vous êtes à votre fin, » lui répondit le solitaire « avisez de votre âme ». « Or donc, poursuivit le roi, savez-vous s’il pourra plaire à Dieu qu’en mon lieu après moi mon hoir (2), pourra régner en France » A cette dernière question, le religieux « lui certifia que nenny et que jamais n’y auroit règne ne durée.– Et ainsi parla l’ermite à ce roy Henry, puis s’en alla à la conduite de Dieu (3) »

*Cette maladie paraît avoir été une dyssenterie, accompagnée, de varices anales dégénérées en fistule.

[…]

Résultat de recherche d'images pour "Henri V"

Henri V, Roi d’Angleterre, condamné par Dieu pour s’être attaqué au Royaume très chrétien de France.

[De Jeanne (D’ARC) : N’OUBLIEZ JAMAIS ! La France est chrétienne. Malheur à ceux qui la trahissent

Le 10 du même mois [octobre 1422], il [Charles VII] était à la Rochelle (1).

Le régent trouva, en effet, cette ville très-émue et fort agitée. L’un de ses premiers soins fut de réunir les autorités, afin de se procurer des finances. Cette assemblée eut lieu le 11 octobre dans l’hôtel de l’évêque (2), où le dauphin était logé. Pendant le cours de la séance, tout à coup le plancher de la salle s’effondra. La chambre du prince était située au premier étage. Sous le poids du nombreux personnel qui s’y trouvait réuni, la charpente fléchit. Les assistants, subitement précipités, tombèrent pêle-mêle dans une salle-basse ou cellier (3).

Pierre de Bourbon, seigneur de Préaux, accompagnait le régent, son cousin. Il périt dans cette catastrophe. Guy de Naillac, gentilhomme considérable de la contrée, subit le même sort, et beaucoup d’autres furent également tués ou blessés. Heureusement, la haute chaire ou grand siège de bois sur lequel était assis le dauphin, se trouvait placée dans une espèce de rainure, ou arcade ceintrée. Cette rainure était pratiquée sur l’épaisseur de l’ancien mur de la ville, qui formait la paroi du bâtiment, à laquelle ce siège était adossé. Par un bonheur providentiel, le jeune prince « demeura tout assis en sa chaire. » (1) Itinéraire. Amos tëarbot, Histoire de la Rochelle; Ms. S. G. fr. 1060, à la date. Il glissa de l’étage supérieur à l’autre, sans éprouver de dommage sensible. Le futur roi de France en demeura quitte pour cette forte émotion et de légères égratignures (1). […]

Le dauphin, pendant près de six mois, passa pour mort, même parmi ses partisans. {Monstrelet.) […]

Charles régent quitta la Rochelle le 15 octobre 1422. Le 24, il était de retour à son manoir de Mehun-surYèvre, près Bourges. Cette aventure merveilleuse de la Rochelle, arrivée au moment où Charles VII allait inaugurer son règne, impressionna très-vivement les esprits. Charles, aussitôt qu’il eut repris possession de sa demeure, fonda dans la Sainte-Chapelle de Bourges une messe spéciale, afin d’en perpétuer le souvenir. Le prince Charles professait une dévotion spéciale pour saint Michel, archange. Ce fut à la protection de ce saint qu’il attribua la conservation de ses jours. Durant le cours de la même année, Charles VII envoya, au mont Saint-Michel en Normandie certaine pierre qui s’était détachée au-dessus de sa tête lors de l’événement de la Rochelle. Cette pierre était accompagnée d’un buste de cristal, en guise dexvoto, qui représentait le roi de France.

[…]

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

Le prince Charles chevauchait, pour retourner de Saintonge en Berry, pendant que son père, Charles VI, rendait, à Paris, le dernier soupir. Ce fut à Mehun-surYèvre, le 24 octobre, qu’en arrivant à sa résidence, le régent dauphin reçut la nouvelle de ce grave événement. […]

Cependant, le prince Charles conserva six jours entiers, du 24 au 29 octobre, la qualité de régent, comme s’il eût attendu le résultat de la séance du 27. Le vendredi 30 (2), il prit, en son château de Mehuri-sur-Yèvre, le titre de roi. Deux jours plus tard, 1er novembre, eut lieu la solennité de la Toussaint. Charles se rendit alors à Courges et tint sa fête comme roi, dans la magnifique cathédrale de cette ville. Ainsi fut inauguré le règne de Charles VII.

Ce prince habitait, ordinairement Bourges. Il s’était fait de cette place une sorte de capitale, autour de laquelle s’étendait son patrimoine réduit. Charles, en effet, ne possédait point Paris, siège et métropole de la monarchie depuis des siècles. Reims, la ville du sacre, se trouvait également hors de sa puissance. Le Berry, l’Orléanais, la Touraine, le Poitou, le Maine, l’Anjou, le Dauphiné, le Lyonnais, le Languedoc, l’Auvergne ainsi que le Bourbonnais, la ville et gouvernement de la Rochelle, avec une partie de la Saintonge, la Provence enfin (par alliance et vassalité) telles étaient les seules provinces qui reconnussent alors son pouvoir. On l’appela par dérision le roi de Bourges.

[…]

En frappant, coup sur coup, Henri V et Charles VI, la Providence avait renouvelé la lutte et changé la proportion relative des chefs antagonistes. Vis-à-vis d’un roi qui venait de naître, Charles VII, âgé de près de vingt ans, exerçait une autorité, désormais affranchie de toute entrave. Le roi de France, on pouvait l’espérer du moins, allait se révéler.

Malheureusement, le héros ne répondait pas à la situation. Dans les desseins de l’éternelle sagesse, l’heure n’avait point encore sonné. Charles, au lendemain, comme la veille, de cette grande métamorphose, échappait aux regards de ses partisans, impatients et enthousiastes. Il continuait de disparaître au sein d’un demi-jour, sans gloire et probablement sans vertu. L’histoire n’a guère pu que sonder le vide obscur de cette retraite et ne peut attester de ce prétendant, que son inertie. Depuis l’événement de la Rochelle, on ignorait s’il était mort ou vivant. Dans le cours de l’hiver, les Tournaisiens, partisans de Charles, envoyèrent aux pays de Berry et d’Orléanais des messagers spéciaux, chargés de constater la vérité du fait. Ces ambassadeurs retournèrent au carême et rapportèrent que le prince était vivant. Parmi les rares mentions directes que les chroniqueurs du temps nous ont laissées à son égard, l’un d’eux se borne à ce court panégyrique [de Charles VII].

« Le roi Charles, dit-il, estoit de sa personne mout bel prince et biau parleur à toutes personnes, et estoit piteux envers povres gens, mais il ne s’armoit mie vollentiers et n’avait point chier la guerre, s’il s’en eust pu passer (1 ) ».

[…]

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

La monarchie, que représente un jeune homme inactif, semble se démoraliser devant l’imminence et l’extrémité du péril. Près de devenir la proie des conquérants, elle se scinde elle-même et se dépouille pour se sauver.

[« Comme la République française aujourd’hui qui vend tout à tout le monde », nous dit Jeanne [D’ARC]]

Ses dernières provinces, ses derniers écus sont, par elle, livrés en gage à ses derniers défenseurs.

L’abbaye de Saint-Denis, sanctuaire de la dynastie capétienne, placée aux portes de sa capitale, appartenait, comme la capitale, aux Anglais. C’est là que depuis le dixième siècle, s’écrivaient les annales officielles de la monarchie. La charge de chroniqueur royal est vacante. L’histoire elle-même interrompt son récit.

[« Comme toujours aujourd’hui, dit Jeanne, où vous avez laissé votre patrimoine aux mains d’un autre peuple. Saint-Denis, abbaye royale, est devenu le symbole de votre reniement chrétien et de votre abandon national, les deux allant de pair. La France ne peut exister que chrétienne ! »]

A l’aspect du ciel noir de l’adversité, les courtisans s’enfuient à tire d’aile. Les grandes charges de la couronne, faute de payement, sont désertées. Charles VII, le 12 juin 1426, révoqua tous les dons et mandements de finances précédemment accordés. Il retint pendant un an les gages de tous ses officiers, qui demeurèrent ainsi sans traitement. Les membres du parlement de Poitiers, les maîtres des requêtes et les gens de guerre, furent seuls exceptés de cette mesure (1).

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

Ainsi se désorganisait en quelque sorte spontanément, l’appareil vital et administratif du gouvernement ou du royaume. Aussi, les témoignages écrits, vestiges et produit quotidien de cette existence, nous font-ils défaut. Les archives de la cour des comptes, les registres de la chancellerie ou trésor des Chartes, sont muets pour cette période. Quelques relations hostiles, étrangères, quelques fragments de chroniques domestiques et rétrospectives telle a été la principale ressource historique de la postérité. Cette sombre période n’a guère, jusqu’ici, reçu d’autre lumière. Le désordre de l’époque se fait sentir, même dans ces fragments écourtés, où règne une chronologie fautive et bouleversée.

[- « Regardez dans quel état se trouve votre Etat, réduit à l’impuissance, vendant tout et se vendant lui-même à des puissances étrangères ! » nous redit Jeanne, celle que vous appelez « Jeanne D’ARC »]

La nature, l’éducation, une nécessité factice, mais irrésistible, conspiraient pour retenir, jusque-là, le représentant de la monarchie, dans une sorte de longue enfance et de minorité.

Cette éducation molle, énervante, solitaire, l’exemple contagieux de mœurs licencieuses, le spectacle perpétuel de ces bassesses intimes, qui forment si souvent, chez les grands, le tissu de la vie quotidienne, le poison de la flatterie, que les courtisans versent aux princes et qui les berce de sa monotone ivresse, telles furent les leçons qui l’initièrent au sévère apprentissage de la vie, aux épreuves que lui réservait la Providence.

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

Depuis la folie de Charles VI, peuples et ministres étaient accoutumés à voir la puissance suprême, passer, telle qu’un talisman, de main en main, et s’exercer au gré des circonstances. Pour l’heure, les conseillers de Charles VII se trouvaient nantis de ce talisman. Au risque même ou au prix de la ruine universelle, ce pouvoir suffisait à leur fortune, ainsi qu’à leur orgueil. Ils n’avaient garde de s’en dessaisir, en rendant au roi son initiative.

Ces favoris mettaient au contraire leur entente et leur sollicitude à maintenir le prince, par les liens et l’attrait du plaisir, au sein de sa captivité dorée. Une raison spécieuse enfin et même d’une certaine gravité, leur servait de prétexte, pour justifier, au besoin, leur conduite. A la veille de chaque journée périlleuse, dit un historien du temps, ils avaient toujours soin d’emmener le roi dans quelque bonne ville, située à une certaine distance : « dont ils firent preuve de grand sens ». Charles, en effet, dernier rejeton de la branche royale qui constituait sa lignée, ne laissait après lui qu’un enfant au berceau et la redoutable perspective d’une régence. Toutefois, la détresse osait frapper à la porte du royal séjour et de la prison dorée. Cette ironique invasion de la Pauvreté, venant s’asseoir au banquet du prince, fut le premier trait qui le toucha. Le commencement de la sagesse pénétra dans le cœur de Charles VII, par cette initiation, par ce véhicule salutaire de la souffrance. Un tel spectacle émut aussi, vivement, l’imagination populaire.

[…]

[Le Roi était pieds nus et n’avait plus d’argent pour se chausser, à l’image d’une France totalement ruinée.]

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k28986b/texteBrut

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

_____________________________________________________________________

https://crm.revues.org/12906

Mémoire de France :

– Vous attendez un signe ?

Le signe sera donné par Philippe DE VILLIERS, au Puy du Fou.

Car il faut être fou(s) pour croire à ces histoires de fou !

C’est lui, au Puy du Fou, qui détient l’anneau de Jeanne, celle que vous appelez Jeanne [D’ARC].

Et c’est lui que Jeanne charge de vous donner le “signe-al”.

http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Loisirs/Patrimoine-tourisme/n/Contenus/Articles/2016/05/06/L-anneau-de-Jeanne-d-Arc-restera-bien-au-Puy-du-Fou-2707194

http://www.lefigaro.fr/culture/2016/04/08/03004-20160408ARTFIG00321-anneau-de-jeanne-d-arc-l-angleterre-declare-la-guerre-a-philippe-de-villiers.php

Mais il y a encore plus fou que le fou des fous.

Il y a votre Roi actuel qui signe un traité de commerce qui va RUINER la France et ses paysans.

Le CETA est un traité de fous écrit par des fous pour des fous. Car il faut être fou pour accepter pareil traité.

C’est la mort du commerce français.

Et la clef de voûte du commerce INTERNATIONAL.

Votre Roi républicain, qui n’en a cure de vous, vient de couper les vivres à vos agriculteurs bio lesquels font vivre le peuple de France.

Les légumes et les fruits sont d’ores et déjà interdits à la vente si les paysans n’en ont pas acheté les semences à un grand voleur qui s’est emparé de toutes les cultures sur votre terre, simplement en leur donnant un nom, son nom, « MONSANTO ».

Soutenir le combat de l’Inde contre MONSANTO, c’est soutenir l’humanité toute entière !

C’est la fin des cultures vivrières et de votre agriculture de petits propriétaires condamnées à disparaître au profit « d’usines de viande » ou de fruits et légumes standardisés qui n’appartiendront plus à la France, mais à des étrangers.

Voulez-vous affamer le peuple de France ?

Vendre ainsi à des étrangers la nourriture des Français, la terre des paysans français, démanteler la France et ses terres agricoles, c’est folie, folie pure et dure.

C’est pire que folie !

C’est trahison envers le bon peuple de France au profit de gros bourgeois « sans patrie, sans foi ni loi ! ».

– « Jouez, jouez avec moi !, demande Jeanne. Vous ne l’emporterez pas au paradis, ici-bas ou sur terre [ ? – sic] . Le peuple crie, le peuple a faim.

La France est une terre occupée par des marchands de viande, des bouchers, les bouchers du peuple français. »

Résultat de recherche d'images pour "semences monsanto"

Reprenons :

– “Loup, y es-tu ?”

Et laissons le loup s’habiller pour prendre son fusil.

SAUVONS-NOUS !

[Dans ce texte, “se sauver” a deux sens :

– aller de l’avant ou aller en arrière.

  • Fuir, c’est courir n’importe où, pour finir derrière, caché(e) derrière, et attendre de mourir. C’est se tenir en arrière, “laisser passer”, laisser faire, pour devenir son propre passé, un passé sans avenir.

  • Faire FRONT, c’est “afFRONTer” le danger, faire FACE, se tenir debout, pas couché(e), et désarmer l’autre. C’est aller de l’avant, DEVANT, pour avoir un avenir.

La plus grande victoire sur l’autre, c’est de lui ôter ses armes, le pouvoir de la loi, la loi de l’argent.

Résultat de recherche d'images pour "la loi de l'argent"

_____________________________________________________________________________

Emstrang Gram

[ Une autre interprétation l’apparente à la persistance d’une incantation chamanique d’origine nordique en vigueur dans les veillées funèbres chez les Francs. Elle permettrait la possession de l’officiante par l’esprit loup. Les paroles originales auraient été :

Emstrang Gram
Bigà bigà ic calle Gram
Bure bure ic raede tan
Emstrang Gram

ce qui se traduirait par :

Toujours fort Grain

Viens donc viens, j’appelle Grain,

Surviens car je mande au brin,

Toujours fort Grain.

À manger ! (Mos- incantation finale)

Le brin (tan) étant la baguette des sorts, et Grain le « Grain de la Lune », le loup céleste. À rapprocher de Ysengrin, le nom du loup dans le roman de Renart. ]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Am_stram_gram

Résultat de recherche d'images pour "loup céleste chez les francs"

___________________________________________________________________________

[ Loup, y es-tu ?

“Promenons-nous dans les bois

Pendant que le loup n’y est pas.

Si le loup y était

Il nous mangerait,

Mais comme il y est pas,

Il nous mangera pas.

Loup, y es-tu ? Que fais-tu ? M’entends-tu ?]


[La comptine est la base d’un jeu entre de jeunes enfants de quatre à six ans et un adulte. Le jeu a lieu de préférence dans un jardin ou en plein air. L’adulte se cache derrière un buisson, par exemple. Les enfants, dans le jardin, chantent la comptine et attendent la réponse du loup. À la fin de la comptine, l’adulte sort de la cachette et vient “ravir” les enfants – au double sens du terme : il capture les enfants et les couvre de baisers.

Le jeu a ceci d’intéressant, sur le plan de la psychologie enfantine, que les enfants savent très bien, après les premières réponses de l’adulte, où se trouve le loup. Mais ils font semblant de ne pas le savoir afin de différer le moment ou se produira la découverte du loup, les embrassades et la fin du jeu. C’est donc bien un véritable exercice psychologique à double ou triple niveau, avec de très jeunes enfants, où est en action, en particulier, la théorie de l’esprit. ]

Loup y es-tu ? (ou Promenons-nous dans les bois) est une célèbre comptine française, composée vers le XVIIe siècle.

[Comptine créée Avant la Révolution française !]

Sans esprit, il n’y a point d’hommes, ni l’Homme.

Il n’existe plus que des bêtes, des bêtes de somme, du bétail « humain » confondu avec le bétail animal.

Comme est traité votre bétail animal, vous serez traité(e)… comme du bétail humain.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Loup_y_es-tu_%3F_(chanson)

Résultat de recherche d'images pour "loup saint françois d'assise"

______________________________________________________________

PIC et PIC (et Amstramgram)

Extrait de

[ 1789, Les Amants De La Bastille ]

paroles

[Prise de la Bastille

Une révolution pour la France]

https://www.youtube.com/watch?v=E2agKABayEw

[ Pic Et Pic (et Amstramgram)

Je me réveille
Tout est pareil
Le même discours
Et le même décor
Tous ces matins
Ne riment à rien
Il est temps de crier plus fort
Ne me dites pas
Que c’est comme ça
Qu’il y a bien plus malheureux que moi
Qu’il faut prier
Et remercier
Le ciel de tout ce qu’on lui doit

Pic et pic à Corps et âme
À leur tour de dormir dehors
Pour ma part je vais rêver mon sort
Pic et pic au bout des lames
À ce destin qui a eu tort
De vouloir nous laisser sur le bord

La nuit me veille
Je n’ai pas sommeil
Je vis l’envie sans l’ordinaire
Je dois penser
Imaginer
J’ai toute ma vie à refaire
On se réveille
Il fait soleil
Le monde n’est plus tout à fait le même
On va chanter
On va trinquer
Nos idées nouvelles que l’on sème

Résultat de recherche d'images pour "le québec est mort vive le québec"


Pic et pic à Corps et âme
À leur tour de dormir dehors
Pour ma part je vais rêver mon sort
Pic et pic au bout des lames
À ce destin qui a eu tort
De vouloir nous laisser sur le bord

Assez de nous casser,
De nous laisser sur le côté
Je suis lassé de ces affronts

qui me font glisser vers le fond
Fini ces litanies
qui nient sans cesse nos insomnies
L’enfer c’était hier
Ce soir nos rêves sont durs comme fers

Résultat de recherche d'images pour "les amants de la bastille camille lou"

[Camille LOU-p, évidemment !]

Assez de nous flatter,
De nous jeter comme des jouets
A trop jouer à celui qui ment
Ils ont trahi tant de serments
Songe
A toutes les galères dont on ne peut plus se défaire
L’enfer c’était hier
Ce soir nos rêves sont durs comme fers

Pic et pic et amstramgram
À leur tour de dormir dehors
Pour ma part je vais rêver mon sort
Pic et pic au bout des lames
À ce destin qui a eu tort
De vouloir nous laisser sur le bord
De vouloir nous laisser sur le bord]

Résultat de recherche d'images pour "les amants de la bastille camille lou"

___________________________________________________________________

J’ai posé la question, je l’avoue, à un visiteur jusque là inconnu.

Sans doute avais-je trop travaillé sur lui et l’avais-je inconsciemment « évoqué », ou plutôt « convoqué » devant le tribunal de l’Histoire.

C’est un homme que je décrirais cauteleux et, pour moi, «peureux », qui n’aurait jamais osé aller au bout de son destin si Jeanne ne s’était pas présentée à lui et si Jeanne ne lui avait pas donné le signe attendu, le contenu de sa prière à Dieu.

Vous savez, ce dialogue avec Dieu en qui vous ne croyez pas, jamais !

Dieu avait répondu à sa prière et Jeanne lui a apporté la réponse… mais aussi rappelé la question, question posée en ses termes à lui, à ce Dieu dont il doutait, lui qui doutait de tout et surtout de lui-même.

Cette question posée à Dieu « devin-t » le signe de reconnaissance.

L’un n’allant pas sans l’autre, la question n’allant pas sans la réponse et la réponse n’allant pas sans la question.

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

La question, pour Jeanne, c’était :

– « Qui est le Roi ? »

La réponse pour Charles VII, c’était :

– « C’est toi, le Roi ! »

C’était à Chinon, le 25 février 1429.

Ce jour-là, le Roi de France avait trouvé son Dieu et Dieu avait retrouvé son Roi perdu qui se cachait de Lui parmi ses courtisans.

Je vous livre la réponse de Charles VII à ma question, Charles VII, homme avisé, fin politique et dangereux stratège militaire qui a libéré la France de l’occupant anglais et de ses guerres fratricides internes, lui qui ne payait pas de mine et sur qui personne, à son époque, lorsqu’il était enfant ou adolescent, n’aurait parié un kopeck.

– « Emmanuel MACRON pourrait-il devenir le futur Roi de France ? »

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron chrétien"

De COLUCHE, la prière d’Emmanuel MACRON à votre Seigneur qui n’est pas le sien : – “Mon dieu, faites que tous ces cons prient pour moi !”

Réponse :

– « Celui qui n’a pas connu le malheur ne peut apporter le bonheur à son peuple ! Votre président est homme de plaisir. Son seul malheur fut un jour de connaître le bonheur avec une femme plus âgée que lui et qui est devenue sa femme. La belle affaire !

Ce n’est qu’un servant, le pire des servants, de ceux qui se proclament libres, libres de se vendre à des puissances étrangères.

Lorsque votre « prince » [sic] connaîtra la misère et les coups du sort funestes, que tomberont ses amis et ses alliés parce qu’il aura choisi le parti, le seul parti digne d’un Roi, le parti de la France et de la Chrétienté, alors il pourra :

SI DIEU LE VEULT

[orthographe voulue ainsi]

– prétendre au trône de France.

Il sied à un Roi de France d’être modeste.

Pour l’instant, votre siècle est celui des marchands, des marchands de biens qui n’ont guère de considération, sinon aucune, envers le peuple de France, les marchands du Temple, d’un Temple qui n’est pas celui du Dieu très chrétien.

Mais ce sont eux, ces marchands, qui lui disent, tous, à votre peuple, oeuvrer pour son bien !

Ce qui est mentir.

Et ils savent, ces négociants, qu’ils mentent au peuple de France.

Résultat de recherche d'images pour "marchand du temple"

Ne me compare pas

 [Tutoiement ? Ai-je bien “ouï” ?]

  • à des maquignons qui mènent leurs bêtes au marché pour les faire tuer ! 

Un Roi n’est pas un banquier, encore moins un usurier, ni un usurpateur.»

Alors, qui est le Roi caché, si bien caché qu’il se cache aux yeux de tous, jusqu’à se cacher à lui-même son propre destin ?

Charles VII a été appelé par le Tribunal de l’Histoire, « Charles le Bien-Servi » ou bien-nommer « Charles le Victorieux », lui qui a libéré la France et a réussi à la réunifier.

Il est vrai que la sainte Providence veillait sur lui.

Son histoire est émaillée de « miracles », ces “hasards” que les agnostiques attribuent au Dieu…

«-hasard » dans leur sotte ignorance !

Seule certitude, le Roi Charles croyait en Dieu, lui.

Même s’il croyait moins en lui, l’homme.

Il dialoguait avec Dieu, ce petit « Roi de Bourges ».

Il priait.

Il était…

– « Il « est » chrétien », insiste-t-il, lui, Charles VII.

Un Roi très chrétien, tellement chrétien qu’il a été capable de provoquer un schisme avec le Pape, en accordant à l’Eglise de France une autonomie religieuse vis à vis de Rome.

Un Roi très chrétien tel que « Dieu le veult » !

Résultat de recherche d'images pour "charles VII roi très chrétien"

____________________________________________________________________

http://compilhistoire.pagesperso-orange.fr/gallicanisme.htm

[…]

Durant la première moitié du XVe siècle, les Armagnacs, qui soutiennent Jeanne d’Arc, sont partisans des gallicans, les Bourguignons des papistes.


Au concile de Constance (1414-1418), Gerson, chancelier de l’Université de Paris, de concert avec les nations, fait un discours montrant “la supériorité du concile au-dessus du pape“. Le concile affirme par le décret Sacrosancta qu’il tient son pouvoir directement du Christ pour la réforme de l’Église et adopte le décret Frequens instituant que l’Église serait désormais dirigée par des conciles périodiques.

Le 7 juillet 1438, Charles VII, poussé par les actions du concile de Bâle, publie, avec l’accord du clergé français réuni à Bourges, la Pragmatique sanction de Bourges. Elle établit certaines libertés au sein de l’Église de France qui entraînent la diminution des pouvoirs du pape et supprime les annates. Elle déclare la suprématie des conciles généraux sur le Saint-Siège. La libre élection des évêques et des abbés par les chapitres et les monastères est rétablie. Par la Pragmatique sanction, Charles VII élargit l’autonomie de la royauté et de l’Église de France par rapport à la papauté. Ses successeurs maintiendront les mêmes principes.
[…]

C’est Charles VII qui a organisé le procès en réhabilitation de « Jeanne la Pucelle ».

Bien avant que l’Eglise Catholique et papiste accepte de la reconnaître comme étant sainte !

____________________________________________________________________

Procès de réhabilitation
L’enquête de 1450

[“CHARLES, par la grâce de Dieu, roy de France, à nostre amé et féal conseiller, maistre Guillaume Bouillé, docteur en théologie, salut et dilection. Comme jà pieçà Jehanne la Pucelle eust été prinse et appréhendée par nos anciens ennemis et adversaires, les Anglois, et amenée en ceste ville de Rouen, contre laquelle ilz eussent fait faire tel quel procez, par certaines personnes à ce commis et députez par eulx ; en faisant lequel procez, ilz eussent et ayent fait et commis plusieurs faultes et abbus, et tellement que moyennant ledit procezet la grant haine que nos [ditz] ennemis avoient contre elle, la firent morir iniquement et contre raison, très cruellement ; et pour ce que nous voulons savoir la vérité dudit procez, et la manière comment il a esté déduit et procédé : vous mandons et commandons, et expressément enjoingnons que vous vous enquerez et informez bien et diligentement de [et] sur ce que dit est, et l’informacion par vous sur ce faicte, apportez ou envoyez stablement close et scellée par devers nous et les gens de notre Grant Conseil ; et avec ce, tous ceulx que vous saurez qui auront aucunes escriptures, procez, ou autres choses touchant la matière, contraignez les par toutes voyes deues et que verrez estre à faire , à les vous bailler pour les nous apporter ou envoyer, pour pourveoir sur ce ainsi que verrons estre à faire et qu’il appartiendra par raison ; [car] de ce faire vous donnons pouvoir, commission et mandement especial par ces présentes. Si mandons et commandons à tous nos officiers, justiciers et subgetz, que à vous et à vos commis et députez, en ce faisant, ilz obéissent et entendent diligemment.
Donné à Rouen, le quinziesme jour de février, l’an de grâce mil quatre cens quarante neuf (1), et de nostre règne le vingt huictiesme.
Sic signatum : Par le Roy, à la relacion du Grant Conseil, Daniel (3).]
C’est l’Université de Paris, en la personne de son Recteur, Guillaume BOUILLE, qui a enquêté et réhabilité Jeanne, dite “Jeanne D’ARC” dès 1450, non pas l’Eglise Catholique qui, avec les Anglais, avait instruit son procès et l’avait condamnée au bûcher, vingt ans plus tôt.

Jeanne D’ARC n’a été canonisée par l’Eglise Catholique que le 16 mai 1920, grâce au Pape Benoît XV.

[ Deux ans plus tard, en 1922, Jeanne est proclamée patronne secondaire de la France de même que Sainte Thérèse de Lisieux ; la patronne principale étant la Vierge depuis le voeu de Louis XIII.]

Résultat de recherche d'images pour "charles VII roi très chrétien"

____________________________________________________________________

Si le loup y était ?

Oui, figurez-vous !

C’est l’Evêque Félix DUPANLOUP qui demande au Pape Pie X de débuter le procès de canonisation de Jeanne d’Arc, pour la faire reconnaître sainte.

Le loup y était !

Et c’est un Français, l’Evêque de Beauvais, Pierre CAUCHON, conseiller du Roi d’Angleterre depuis le Traité de Troyes, bon « collabo », qui a condamné Jeanne la Pucelle au bûcher.

Qui ne connaît pas l’Histoire de France ne connaît pas Dieu et ignore ses « clins d’oeil » divins !

C’est le « cochon » qui s’est vendu aux Anglais et le « loup », chien sans collier, qui sest battu pour faire canoniser « Jeanne D’ARC », dans une « France libérale », celle du début du XXe siècle, qu’il fallait réconcilier avec le Christianisme.

Mais un « cochon » peut-il être un bon chrétien ?

Résultat de recherche d'images pour "jeanne au bucher"

______________________________________________________________________

Pour prétendre au trône, oyez, oyez, braves gens de France, il faut être « Bien-Servi » et « Victorieux ».

https://www.herodote.net/Charles_VII_de_Valois_1403_1461_-synthese-118.php

Charles VII de Valois (1403 – 1461)

Le Bien Servi ou le Victorieux

[Aucun roi de France n’est plus surprenant que celui-ci. Né d’un roi fou et d’une reine à la réputation légère, Isabeau de Bavière, il est dans sa jeunesse déshérité par ses parents au profit d’un prétendant anglais.

C’est qu’on est au coeur d’un conflit entre la dynastie des Valois qui règne sur la France et la dynastie de Lancastre qui règne sur l’Angleterre et revendique la couronne de France.

Dépressif, Charles VII est prêt à renoncer à ses droits quand survient une bergère, Jeanne d’Arc. Celle-ci lui rend confiance par quelques actions d’éclat.

Exit Jeanne d’Arc.

Charles VII reprend foi en lui-même et vole dès lors de succès en succès, servi par des conseillers efficaces et… une autre femme dont il fait la première maîtresse officielle d’un roi de France, Agnès Sorel, d’où son surnom : le Bien Servi.

Ses conseillers ont nom Richemont, Jouvenel des Ursins, les frères Bureau, Jacques Coeur

Souvent mal récompensés par leur souverain, ils vont rendre à la France sa place au coeur de l’Europe occidentale, engager sa modernisation administrative et chasser les Anglais, mettant fin pour de bon à la guerre de Cent Ans.[…]]

Résultat de recherche d'images pour "charles VII La rochelle"

_______________________________________________________________________

« Amstramgram !»,

Evocation de la comptine qui fait sourire Charles VII.

« Pic et pic et colegram, ce ne sera donc pas toi…, le Roi ! »

Ou peut-être toi, si Dieu le veult !

Nous sommes libres de réaliser ou pas notre destin.

Nous sommes libres de choisir, nous aussi, peuple de France, notre sort avec Messire le Loup, chien sans collier.

Soit nous voulons redevenir des serfs, les « brassiers » de marchands anglo-saxons s’emparant de nos maisons et de nos châteaux, accaparant nos terres agricoles et nos capitaux.

Auquel cas nous acceptons aussi de nous « soumettre » et de finir en esclaves comme « dhimmis » dun totalitarisme musulman qui remplit les comptes bancaires de nos « CAUCHON ».

Sachant que, même si nous restions libres, il nous faudrait payer notre dîme au clergé musulman, dont le dernier exemple « laïque » est cette dîme « halal » pour l’abattage dit rituel et si cruel de nos moutons, bêtes égorgées comme au Moyen-Age, baignant dans leur sang et vivant encore quand le couteau s’enfonce dans leur chair tendre.

Rappelez-vous, c’est le message de Jeanne aujourd’hui :

– « Du temps de Charles VII, le Royaume de France était RUINE et PILLE.

“Il est arrivé au régent, futur Roi de France, de ne même pas se pouvoir payer une paire de « chausses-ures »”.

Cette misère du Roi a été narré au peuple qui en avait fait, à l’époque, une comptine sur les mésaventures du petit « Roi de Bourges », se retrouvant pieds nus, même s’il était assis sur un trône, le trône de France.

Aussi je vous invite à retenir et à méditer cette leçon d’histoire, si vous le voulez bien :

– « On peut ne pas être un millionnaire mais être le Roi légitime de la France, un Roi appelé à régner sur une France qui est aussi pauvre que lui.

Sauf que, pour être sacré Roi de France, et un « sacré » Roi de France, il faut avoir le soutien et la reconnaissance du peuple de France.

Et il faut surtout avoir le signe de Jeanne [D’ARC].

A qui le sieur Philippe De VILLIERS, Seigneur du Puy du Fou, remettra-t-il l’anneau de Jeanne la Pucelle ?

Le sait-il, lui ?

Lui-même ? 

[La répétition m’est demandée ainsi.]

Résultat de recherche d'images pour "anneau puy du fou de villiers"

_______________________________________________________________________

Pour moi, permettez-moi de signer cet article du signe du Lou(p), le signe de la « chienne de païenne » que je suis et que je reste, relativement convertie au Christianisme par amour du CHRIST.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas encore tout compris, ce que je comprends, je n’irais pas chercher le Roi de France.

C’est Philippe De VILLIERS qui vous le présentera et lui passera l’anneau au doigt, si j’ai bien tout compris (?).

L’anneau nuptial ?

Les « noces de l’Agneau » pascales ?

Je l’ignore.

Résultat de recherche d'images pour "noces de l'agneau roi de france"

De COLUCHE : – “Qui c’est qui peut me dire ce qu’est un SDF qu’est pas un migrant ? Ou un migrant qu’est pas un SDF ? Pass’que quand tu migres, t’es un SDF, non ? Et quand t’es un SDF, t’es pas un peu des fois un migrant piss’que t’habites nulle part ?”

 

Résultat de recherche d'images pour "migrants sdf"

Véro, elle tapotait et elle tripotait son clavier à la recherche de…

Du grand amour, tu connais les femmes !

Meuh non…

Elle cherchait à savoir combien de journaux publics avaient un fil d’actualité sur les migrants, la grande nouveauté du siècle, comme s’y avaient jamais eu d’migrants avant !

Ni de guerres, ni de famines.

Bon, mais faut bien que le patronat renouvelle sa main d’oeuvre…

De préférence étrangère !

Sinon y comprendraient le Code du Travail et y pourraient pas s’faire exploiter à la place des Français sans travail qui veulent plus…

– Nan, j’ai pas dit pas travailler !

qui veulent plus s’faire exploiter.

Mais voudraient bien travailler, plutôt honnêtement, quoi !, dignement, quoi,…

Tu m’comprends quand j’te parle ?

Ou tu fais semblant comme “MACRO-N-omie” ?

Résultat de recherche d'images pour "coluche migration"

Bon, où j’en étais déjà dans ma migration ?

Donc j’te disais qu’Véro, elle cherchait les journaux publics qui s’font du fric sur le dos des migrants, comme les “z’assauces” qui s’font un max de blé avec les fonds publics sur le dos… le dos des “cons-tribuables” !

Pas toujours les migrants, merde !

C’est que ça rapporte gros, ce trafic de migrants !

Moi, j’ai conseillé à Véro d’ouvrir une auberge pour migrants.

Elle sera toujours pleine, son auberge !

Et elle, elle sera toujours pleine aux as.

Grâce à la générosité EXEMPLAIRE de l’Etat français quand y s’agit de loger, nourrir et habiller des non-Français, c’est à dire des migrants que des patrons français vont pouvoir faire travailler comme des esclaves.

En fait, si, l’Etat français, y l’est au service des Français !

De certains Français.

Si t’es patron et que t’as une multinationale.

Résultat de recherche d'images pour "multinationale"

Français, z’avez perdu vos colonies ?

Rassurez-vous !

Vous n’avez pas tout perdu !

L’Afrique vient à vous avec ses nouveaux esclaves.

Chouette !

Donc qu’est-ce que j’te disais déjà ?

Ah oui, les migrants.

Y me donnent la migraine, à force, ces cons qui font des kilomètres pour se faire exploiter par des colons qu’ils détestent.

Y pensent quand même pas que c’est par philanthropie que leurs riches colonisateurs les attirent en Europe ?

Qu’y sont cons !

Vous aussi, d’ailleurs.

Mais depuis l’temps que je vous l’dis, vous l’savez déjà, non ?

– Ah non ?

Tant pis, c’est qu’vous l’êtes vraiment, cons !

Alors, tu vois, au début du XXème siècle…

Nanp, plutôt au milieu.

Bon, on va dire, y’a pas longtemps !

La France, De GAULLE, le copain à Véro qu’est pas son copain mais son employeur intérimaire,

[ça rime avec Bruno LE MAIRE, j’vous ai rien dit ! Véro, elle a une command’du Général pour LE MAIRE. Le Père appelle le Fils !]

bref De GAULLE, comme l’écrit si mal Véro, y l’a libéré l’Afrique…

Et nos colonies !

Qui lui en ont vach’ment voulu.

Surtout l’Algérie !

Tous ces morts pour rien.

Y fallait l’dire de suite qu’l’Algérie était française et le resterait, merde !

Y’a qu’à voir en France le nombre d’Algériens qu’y a aujourd’hui et qu’y voulaient pas être français autrefois.

Résultat de recherche d'images pour "algérie française"

C’est ça, les migrations en France  !

C’est coloniser un pays qui vous a colonisés pour vous venger d’avoir été ridiculisés pendant… un ou deux siècles, j’sais plus, colonisés par ce même pays où vous voulez revenir pour y redevenir colonisés.

Toi, tu sais, la date ? Tu la connaissais ?

Alors pourquoi tu t’marres que j’connaisse pas bien ton histoire ?

Pass’que c’est plus-se ton histoire que la mienne, non ?!

L’Italie, elle a pas été colonisée par la France.

Ou pas longtemps.

Pas encore !

Mais ça ne saurait tarder, vu l’bordel qu’y règne en Italie.

Pourquoi j’te parle de l’Italie ?

Pass’que, Ducon, COLUCCI, c’est PAS PAREIL que MERAH.

Tu piges ?

La différence ? Moi j’aime la France, le pinard et les cochonn..ailles.

Nan, j’ai pas dit les “cochonneries” !

Mais j’aime bien aussi, j’avoue.

J’avoue tout !

Même c’que tu sais pas, ni moi non plus.

Ni encore moins Véro !

Pass’qu’y faut l’dire.

Sinon, au TGI de Perpignan, y vont encore la faire entendre pour pas avoir dit c’qu’elle savait pas ou pour avoir dit c’qu’elle savait !

Mêm’qu’à Paris, y supporte pas non plus la vérité.

Et ça, c’est pire !

De dire ce que tu sais, aujourd’hui, en France… si, si !

Faut mieux dire des conneries que la vérité, en France.

Sinon… faut migrer !

Pass’qu’y en a, en France, des persécutés politiques !

Résultat de recherche d'images pour "France droit de la presse images"

Plus que tu crois !

T’imagines même pas.

Plein en prison.

Si tu savais !

Les gens, y croient qu’y vont pouvoir s’défendre, dire la vérité !

Surtout pas, malheureux !!!!!!!!!!

Qu’les juges vont les aider !

Tu parles…

Bah non, faut pas parler, justement !

Tais-toi !!!

Ferme ta gueule, avant qu’ils ne ferment ton blog.

De toute façon, y fermeront ton blog aussi.

Ou tout comme :

– “Access denied !”

C’est la nouvelle mode.

Tu sais pas d’où ça vient, mais tu sais qu’toi, tu peux pas y aller, sur ton site ou sur le site du délinquant politique, le futur prisonnier d’opinion.

– T’as une opinion ?

Nan, t’opines pas, jamais ? C’est vrai, c’mensonge ?

Tant mieux.

Pass’que sinon, faudrait qu’tu migres !

Avoir une opinion contraire à l’opinion des moutons français, c’est comme avoir un Opinel quand t’es fouillé par des flics.

J’te rassure :

– Plus t’es con, plus ton avenir est en France.

Alors, rassuré ?

C’est pourquoi qu’la France est très généreuse avec tous les cons qu’y l’aiment pas mais veulent venir vivre dans un pays qu’y z’aiment pas !

Tu irais vivr’, toi, dans un pays qu’t’aimes pas ?

Bon, alors t’es pas con.

Si t’as dit “non” !

Si t’as dit “oui”, reste-z-y !, en France, Ducon.

Résultat de recherche d'images pour "haine de leurs pays france"

C’est un pays fait pour toi, où ne vivent que des cons qu’aiment pas leur pays.

Après tu t’étonnes qu’y z’aient pas envie d’travailler pour leur pays !!!

Piss’qu’ils l’aiment pas !

Moi, j’suis gaucho.

J’aime pas la France mais j’aime bien qu’elle me donne de quoi vivre, de quoi me nourrir, de quoi me loger et de quoi m’habiller !

Normal, quoi.

Comme “Normal 1er“, suivi de près par son fils spirituel “Normal 2ème” qui trouve normal d’accueillir en France des “migrants” d’Algérie, du Maroc et de la Tunisie, pays en guerre contre… la France !

Sinon, si sont pas en guerre, y sont en paix, non ?

Et si y sont en paix, pourquoi qu’y viennent en France, si c’est pas pour faire la guerre et pouvoir dire :

– “Nous, on est en guerre ! Donc on a le droit de rester en France.”

Et toi, Ducon, comme moi, le gaucho, tu dis quoi ?

– “Ah bon, vous z’êtes en guerre contre qui, les anciens colonisés ?”

– “Contre la France !

Et toi, Ducon, t’applaudis :

– “A mort, la France !”

– “A mort, les Français !” qu’y répondent les migrants.

Autant qu’tu dises :

– “A mort, Ducon !”

Pass’que Ducon, c’est toi, Ducon.

Résultat de recherche d'images pour "haine de leurs pays france"

Ecrit par Widad KEFTI, journaliste du “BONDY BLOG” 

T’es français, non ?

Et le con, tu sais c’qu’y m’répond :

– “Nan, j’ai pas d’pays, moi !”

Encore un con à rajouter sur la liste des cons qui migrent pour venir dans un pays qu’y z’aiment pas, y mourir et y faire mourir les cons qu’y sont comme Ducon.

Note bien, qu’au final, j’pleure pas sur tous ces cons qu’y pleurent sur ceux qu’y veulent leur faire la peau.

Non !

Moi, j’pleure que sur moi.

D’avoir été assez con pour créer une “assauss” qu’a plus un rond pour les SDF qu’ont pas de ronds, alors qu’y suffit de dire “Migrants” pour avoir des “tunes” !

 – Et que les “Restau du Coeur”, qui tournent et turbinent encore, puissent faire à nouveau un peu la fortune des SDF, la fortune du pot.

Voilà pourquoi je pleure !

Résultat de recherche d'images pour "resto du coeur"

C’est pour ça que j’te pose la question, “c’te-euh” question d’importance en France :

– Qu’est-ce qu’y faut faire en France pour avoir des fonds publics quand on s’occupe des SDF ? Pass’que SDF, c’est un peu beaucoup être en migration, non ?

C’est un peu comme le mouvement perpétuel, un SDF.

Il est tout le temps en mouvement perpétuel.

Ce sont eux, les inventeurs du mouvement perpétuel, les SDF.

– “Bouge de là !” qu’y disent les colonisateurs.

Le trottoir, c’est à eux, aux colons !

Sauf la merde des chiens.

Là, ils recherchent leurs propriétaires.

Y leur arrivent même de faire des recherches ADN sur des crottes de toutous.

Faut être fous, non ?

Tandis que, pour les SDF, personne ne les connaît, ni ne veut les reconnaître.

Y sont tout seuls !

Tout seuls, merde !!!!!!!!!

Résultat de recherche d'images pour "SDF"

Vous entendez ça ?

Qu’est-ce qu’y faut faire en France pour que vous vous occupiez de vos SDF ?

Bon, alors, j’me suis dit :

– On va ouvrir des “Restau du Coeur” “spécial Migrants” et uniquement pour migrants.

Sinon t’as pas droit aux fonds publics.

Sauf que, dans “migrants”, pour moi, y’a SDF.

Capito ?

Comme ça, je sauve mes “Restau du Coeur”, les migrants qui sont SDF et les SDF qui sont toujours en migration, jamais logés, jamais nourris, jamais blanchis.

Pass’qu’en France, t’as le droit d’être aidé(e) par l’Etat français, UNIQUEMENT et SEULEMENT SI t’es pas français(e).

– Hein, que c’est vrai ?

Remarque, tu peux faire comme Véro.

Et laisser ta voiture à un clochard qui fait la cloche sur un trottoir, un peu plus loin, là où tu viens de te garer.

Le temps de la reprendre plus tard.

Là, t’en as pas besoin, non, quand t’es pas dedans ?

Alors, qu’est-ce que ça peut te foutre que quelqu’un d’autre y dorme ?

Au contraire, tu t’la f’ras pas voler, comme ça.

Et, pour le clodo, y peut enfin dormir un peu plus confortablement.

Si t’as pas peur d’avoir du coeur, à défaut d’avoir du fric !

Mais tu peux avoir du fric et pas de coeur.

Car, c’est pas le tout d’avoir du fric, y faut aussi avoir du coeur.

Si t’as pas de coeur, ça te sert à rien !

Juste à t’empiffrer et à pas pouvoir piffrer tous ceux qui osent te demander de l’aide !

T’as toujours une excuse pour pas les aider.

Résultat de recherche d'images pour "SDF"

Comme Emmanuel MACRON.

Ou Bruno LE MAIRE, qu’est pas encore le “petit Père de la France”, de son peuple.

C’est d’leur faute, si les Français sont dans la merde !

La dette publique, c’est d’leur faute !

Pas d’la faute de ces cons de patrons du CACa40 qui s’en foutent plein les poches en délocalisant leurs entreprises et en désindustrialisant la France, leur patrie !

Sauf qu’eux, les patrons du CACa40, ce sont de vrais migrants !

Ils n’ont ni pays, ni attache nationale.

Surtout pas “NATIONALE”.

Le gros mot !!!!!!!!!

Merde !, la tache.

J’ai dit “NATIONAL” !

Me voilà fâcho, en plus d’être fauss’ment gaucho.

Emmanuel MACRON, tu vas voir, y va l’sortir du dictionnaire français, le mot “NATIONAL”.

Il est trop subversif et révolutionnaire, le mot “NATIONAL”.

Ca craint, le “NATIONAL” !

Même le FN, y z’ont décidé de supprimer du “Front” un adjectif déqualifiant, le qualificatif “NATIONAL” !

– A bas le “NATIONAL” !

– Vive l’INTERNATIONAL !

Qu’y disent, tous ces cons !

Bon, mais moi, j’m’égare.

C’est qu’c’est grand, l’INTERNATIONAL !

Au fait, t’es où ?

Rappelle-moi !

Où ça ?

En France ?

T’es sûr(e) ?

Plus pour longtemps.

Tu sais où t’habites ?

Résultat de recherche d'images pour "France"

Encore !

La France.

Mais, dans pas longtemps, t’habiteras nulle part.

C’est ça, la suppression de la taxe d’habitation, le droit de n’habiter nulle part partout dans le monde entier.

Partout chez toi, sauf que t’auras nulle part où crécher.

D’ailleurs, les crèches aussi, elles seront interdites dans les Mairies.

Piss’qu’y aura plus de Mairies.

Mais vous aurez Bruno LE MAIRE et ses économies d’échelle.

Ah ! Pass’que tu croyais que c’était pour te faire plaisir, la suppression de ta taxe d’habitation ?

Qu’il est con !

C’est comme pour les patrons qui nous font le grand coup de l’apitoiement “INTERNATIONAL” !

Ouvrez vos portes aux migrants !

Laissez-leur vos maisons et votre travail.

Qu’y voudront pas, d’ailleurs…

Y viennent pas pour travailler !

Ca s’saurait, sinon !!!

Y viennent pour repeupler la France, bande de fainéants de la braguette !

Pass’qu’y paraît qu’vous faîtes pas assez d’enfants.

C’est dommage, pass’que les allocs, avec deux ou trois femmes, ça peut rapporter gros.

C’est comme gagner le gros lot à la loterie NATIONALE.

Bon, OK, faudra qu’tu changes de religion.

Mais, comme tu crois en rien, ça devrait pas te poser trop de problèmes.

Tu mets tes gonzesses au pieu et t’as plus qu’à labourer !

C’est un peu comme le mac qui met ses gagneuses sur un trottoir et qui passe relever les compteurs le soir.

Sauf que toi, tu relèveras les tirelires.

T’auras juste à tirer ton coup dans la fente de tes tirelires.

Si t’es pas trop vieux !

Résultat de recherche d'images pour "polygamie islam"

C’est mieux que d’se faire exploiter par un con de Chrétien, non ?

Un Chrétien qui l’est plus, d’ailleurs, depuis longtemps !

Sinon y réagirait.

S’il est con, le Chrétien, y l’est toujours !

Et même plus qu’avant, quand il ne l’est plus.

Les pieds sur la table et le cul sur le canapé devant ton écran de c’que tu veux, à toi, la belle vie !

Tes gagneuses, elles te font le ménage et, en prime, pass’qu’t’es gentil et qu’t’es un mec bien, un mec de la Mecque émancipé, t’acceptes qu’elles aillent faire des ménages pour toi et la dizaine de gosses que t’auras pas nourris, si elles sont sages !

Pass’que tu veux pas qu’ils soient pourris, comme toi, hein, tes gosses ?

C’est ça, les rendre grosses, en s’engrossant sur le service public, l’aide à la natalité.

Moi j’dis qu’y a pire comme perspective d’avenir.

Normal, comme Normal 1er et Normal second,

– Véro, elle veut pas de jeux de mots sur Normal “ce…”, sinon elle va encore repasser devant la XVIIème Chambre Correctionnelle du Français à Paris, langue bientôt morte.

Donc je disais :

Normal, comme Normal 1er et Normal second,y rêvent que de ça !

– Une France de pondeuses, avec des ventres à louer à l’INTERNATIONAL !

La France non plus rurale mais génitale !

Que des génisses, avec des laboureurs payés par l’Etat à rien foutre, des laboureurs de Q !

C’est sûr que ça va aider la France à reprendre son rang économique et intellectuel dans le monde occidental.

Dans le tiers-monde ?

Ouaip !

On s’ra les Rois-Fainéants des pays du tiers-monde grâce à la migration.

Et on s’ra tous voilés, même les mecs, pour prouver qu’on est EGALITAIRES.

S’il vous plaît, quoi !, pass’qu’on est français et qu’on a une devise, nous, l’EGALITE !

Même si c’est pas nous qui accouchons et qui faisons le ménage !

Nous, on s’content’ra de saloper l’intérieur des maisons et des ventres des femmes comme des cochons, bien d’chez nous !

Car y faut bien occuper nos salopes de femmes quand on fait pas avec elles des cochonneries.

C’est ça, être français !

Et, en plus, on pourra même se sauter nos gamines !

Résultat de recherche d'images pour "polygamie islam fertilité"

Que demande le peuple ?

Rien.

Rien de plus.

Juste devenir “muzz” et pouvoir lézarder au soleil avec burkas, babouches et burnous, comme au bled !

*”Muzz-sarder” :

– Tu veux la définition, tant qu’on parle encore un peu français ?

C’est comme être migrants, “musarder”, tu vas voir :

_______________________________________________________

http://www.cnrtl.fr/definition/musarder

[ Familier

A. − Passer son temps à rêvasser: en partic. flâner en s’attardant à des riens. Synon. s’attarder, badauder (fam.), baguenauder (fam.), flâner, lanterner, traînailler, traînasser, traîner. Musarder dans les rues, devant des vitrines, le long d’un chemin; perdre son temps à musarder. Ils musardaient aux étalages des magasins, s’arrêtaient aux carrefours pour écouter la chanson en vogue, c’est ainsi que Renée fit la découverte de Paris (Dabit,Hôtel,1929, p.33).À musarder ainsi le long de la route, nous n’arriverons que le soir à Puebla de Sanabria (T’Serstevens,Itinér. esp.,1963, p.264):

[…]

DÉR.

Musardeur, euse, adj. et subst.;musardier, subst. masc.,littér. (Personne ou p. méton. attribut de la personne) qui est enclin -ine à musarder. Synon. Flâneur. Essayer de réaliser cet état de blanc intérieur, d’écran vide d’images, que connaissent et savourent les rêveurs et les musardiers (L. Daudet, Monde images,1919, p.89). Reprendre l’autre régime (…), cette instruction rompue, indulgente et n’appuyant pas trop le licol. M. Richard s’y entendait à merveille, étant de tempérament musardeur. Que de fois la promenade nous tint-elle lieu de leçon! (Gide,Si le grain,1924, p.480).P. métaph. Pour gagner Cérilly il faut encore, de Moulins, trois ou quatre heures d’un petit train musardeur (Gide,Journal,1909, p.282) ]

___________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "migrants sdf"

Pendant ce temps, nos SDF pass’qu’y sont français, ces cons ! qu’y sont pas encore migrants, y sont regardés avec dédain ou poignardés par des citadins déséquilibrés !

Y font la manche, au lieu d’laisser tomber le futal et d’aller enQler deux ou trois mémères en burkas.

Y z’ont rien compris, eux non plus !

Le NATIONAL, ça coûte cher aux Français.

Faut arrêter d’être cons !

Allez au Maroc et demandez l’asile.

Un mineur marocain contre un majeur chrétien !

Français, le majeur, et plus longtemps chrétien.

Surtout dans le royaume chérifien.

Ensuite, tu reviens en France, le SDF.

Tu vends du shit, du « hackik-hic ».

Et tu deviens un vrai nabab, respecté des autorités locales et NATIONALES.

Alors la France prend enfin une dimension INTERNATIONALE sur le plan touristique et non plus seulement migratoire.

Elle vend du Q, encore du Q et toujours plus de Q, grâce à la religion qui autorise tout.

Pédophilie sans risque de sanctions !

T’épouses une mineure de six ans et, ensuite, tu la répudies à neuf ans, le mariage consommé !

C’est beau, l’Islam, non ?

Pass’que j’ai encore entendu personne de haut placé condamner les mariages forcés…,

forcés forcément piss’qu’elles sont mineures,

des fillettes, consentantes, « FORCE-ment » piss’qu’on leur demande pas leur avis !

Et pendant ce temps, nos curés de campagne tremblent devant des gamins qui pourraient les dénoncer, alors que si z’étaient musulmans, y pourraient tout se permettre.

T’imagine si des curés excisaient des petites filles ?

Eh ben, Ducon, l’excision est admise par des Imams.

Résultat de recherche d'images pour "excision islam"

De fait, l’excision est admise en France puisque la France tolère des Imams qui tolèrent l’excision.

La TOLERANCE religieuse nous impose en France de tout tolérer, c’est à dire de supporter la souffrance d’autrui, même celle des enfants.

C’est sûr que c’est plus facile pour moi de supporter la souffrance de l’excision d’une petite fille de six ou de dix ans, que si j’étais moi-même excisé !

Pendant ce temps, Marlène SCHIAPPA, la reine des gaffeuses, toujours joyeuse,  la nouvelle et inénarrable Secrétaire d’Etat aux droits d’la Femme, (ah non !, y’a plus), donc la nouvelle et incomparable Secrétaire d’Etat à l’Egalité qu’existe pas entre les hommes et les femmes,  elle s’attaque aux horribles et terribles épisiotomies pratiquées par les chirurgiens français.

Donc j’ai décidé  qu’à partir d’aujourd’hui :

  1.  les « Restau du Coeur » afficheraient « menu halal » plutôt que laïcité NATIONALE,

[y paraît que certaines antennes des « Restau du Coeur » ont déjà commencé à déclarer « haram » les cochonneries, avec ma photo au-dessus de leur enseigne !]

2. que les « Restau du Coeur » se ficheraient des SDF et les ficheraient dehors pour ne laisser aucun migrant dehors et ne laisser aucune subvention publique dehors aussi !,

3. et qu’il y aurait des cours d’arabe coranique organisés par les « Restau du Coeur » pour aider les Français à s’intégrer et à devenir migrants, eux aussi.

TOUS PAREILS !

Bah, ensuite quoi ?

Je ferais comme d’autres associations culturelles/cultuelles, je ferais construire des minarets au-dessus des locaux des « Restau du Coeur » devenus des mosquées, c’est à dire des associations culturelles pour pouvoir attirer les migrants et les fonds saoudiens.

Car, plus il y a de migrants, plus j’aurais d’argent pour aider… les migrants, bien sûr !

Qu’allez-vous imaginer ?

Et toi, Ducon, tu pourras venir bouffer du mouton tous les jours, un mouton qu’on aura saigné sous tes yeux pour bien te montrer combien qu’on est gentils pour toi et comment qu’on pourrait devenir méchants, si toi, t’es pas gentil !

Résultat de recherche d'images pour "moutons égorgés musulmans"

Véro est horrifiée.

Si elle avait su, elle m’aurait pas laissé commencer.

Mais Véro est courageuse.

Si elle commençait à nous censurer, alors !, qui vous dirait la vérité, bande de cons ?

Nan, j’laisse pas tomber les SDF français.

Y m’retrouv’ront au Paradis.

Enfin, quand j’y serais !

Pour l’instant, j’ai encore quelques comptes à régler avec le pouvoir socialiste.

Si vous voulez me faire plaisir, vraiment si vous le voulez bien, ouvrez les portes de votre coeur,

– coeur, comme “Restau du Coeur” !

ouvrez les portes de votre voiture, comme ça on vous la volera pas !,

– et ouvrez les portes de votre maison, comme Guillaume MEURICE.

Les seules radios qui ont un fil d’actualité sur les SDF en France, en tous cas celles sélectionnées par l’ami Google, ce sont :

– FRANCE Inter et FRANCE Info.

Comme “par hasard”, Guillaume MEURICE, le “comique” qu’y disent les cons !, y travaille à FRANCE Inter.

C’est lui, le comique qu’a fait preuve d’HUMANITE,

– HUMANITE, le seul journal de la presse écrite NATIONALE qui a un fil d’actualité sur les SDF selon l’ami Google,

en laissant les clefs de son appartement en vacance à un SDF pass’qu’y partait en vacances, lui, Guillaume MEURICE.

Résultat de recherche d'images pour "guillaume meurice SDF"

T’en connais beaucoup qui font ça ?

Moi, pour l’instant, j’en connais qu’un seul qui a laissé son appart à un SDF pass’qu’y partait en vacances.

Et tu sais comment y s’appelle le SDF ?

Ca, ça va faire plaisir à Véro !

Y s’appelle “CHRIS”.

Sur Twitter, vous le trouverez à @Pagechris75.

Car il a un nom, le SDF.

Figurez-vous que c’est un homme, l’Homme, comme dirait Véro, le visage de l’Homme.

Au Moyen-Âge, au temps de Jeanne d’Arc et des femmes qu’étaient pas seulement des pondeuses, les Francs, y gardaient toujours une place à table pour le voyageur fatigué ou égaré.

Pass’qu’y croyaient qu’ça pouvait être Jésus !

Mon pote Jésus.

Tu vois, les migrants, ça date pas d’hier !

Seulement, le voyageur, y passait.

Y s’attardait pas.

Y migrait quoi.

Y disait pas :

– “J’y suis, j’y reste ! Et maintenant que j’y reste, donne-moi aussi, tant qu’à faire, ta femme, ton lit et ta maison. Et toutes tes autres affaires. Et toi ? Bah, t’as qu’à partir ! Migrer.

J’vous donne le lien, un lien qui fait du bien au coeur !

https://www.telestar.fr/people/guillaume-meurice-prete-son-appartement-a-un-sdf-pendant-ses-vacances-293215

N’oubliez pas CHRIS-(t).

Page

Page

@Pagechris75

«Il n’y a de nouveau que ce qui est oublié». Rose Bertin…

Sdf 2.0 nomade vivant d’humour et d’eau fraîche…

Paris
 
Inscrit en avril 2016
____________________________________________________________________________

Il n’y a jamais de hasard.

C’que vous dit Véro, tout le temps.

Des “CHRIS-t”, il y en a partout, tout autour de vous !

Allez-vous les laisser dormir dans la rue ?

Tout nuuuuuuus ????????

[Voix de COLUCHE qui monte dans les aigus !]

Et pensez à écouter FRANCE Inter, quand y’aura Guillaume MEURICE.

Ou pas.

A cause du fil d’actualité sur les SDF.

Oui, je sais, le choix est un peu limité pour ce fil d’actualité.

Y’a que deux radios qui s’y collent :

– FRANCE Inter

– et FRANCE Info.

C’est tout dire !

Pour l’Huma, y’a rien à dire.

Sauf que l’acheter, ce serait un SIGNAL, une façon de dire que vous approuvez qu’un journal de la presse écrite NATIONALE ait un fil d’actualité sur les S.D.F..

“L’Huma” comme “HUMANITE”.

Pourtant j’suis pas gaucho, pas trop  !

Un peu macho, mais pas trop gaucho.

Même que ça m’énerve un peu de devoir le signaler.

Résultat de recherche d'images pour "@pagechris75"

Par contre, si vous tapez “migrants” sur Google, c’est là que vous comprendrez pourquoi c’est l’invasion migratoire.

Y’en a partout des fils d’actualité sur les “migrants” qui viennent en France, ce pays qui les a colonisés et ridiculisés !

Ce pays qu’y z’aiment pas, la France !

Pas plus que vous !

D’ailleurs, pourquoi vous voudriez qu’y z’aiment “plus-se” que vous un pays que vous n’aimez pas ?

C’est vrai, quoi !

Soyons logiques.

Et vous aussi.

Foutez le camp !

Et laissez la France aux Français qui aiment la France.

Comme quoi, les subventions publiques, ça sert bien à quelque chose !

Essayez pour voir.

Dites :

– “Migrants !”

Ecrivez :

– “Migrants !”

Filmez :

– “Migrants !”

L’argent coule à flots comme chez les richards.

D’ailleurs, moi, faut qu’j’appelle Véro, l’autr’Véro, pour qu’elle change le nom de mon association “Les Restau du Coeur”, qu’elle rajoute “pour les migrants” ou qu’elle l’appelle “L’auberge des Migrants”,

  •  en souvenir de L’Auberge Rouge”, celle qui dévorait ses voyageurs.

Pass’qu’on sait bien, tous !, que toute cette débauche de bons sentiments, c’est pour cacher le trafic d’êtres humains.

Si les patrons débauchent les Français et qu’y veulent que l’Etat loge, nourrisse et blanchisse les migrants, c’est pour pouvoir mieux les exploiter, tous, migrants et Français devenus SDF.

La seule obligation d’un patron esclavagiste avec ses ouvriers, ses esclaves, c’est de les loger, les nourrir et les vêtir, un peu, quoi !, pas trop non plus !

L’avenir de la France, c’est le passé, son passé !

Redevenir ce qu’elle était, un pays négrier d’esclavagistes !

Comme ça, les nègres, y s’ront vraiment chez eux, comme avant, chez les néo-colons !

Tous néo-cons, TOUS FRANCAIS détestant la France, leur pays.

Résultat de recherche d'images pour "coluche migration"

Prophétie du Seigneur : – “Le Front National sera vainqueur aux élections présidentielles de 2017.”

Afficher l'image d'origine

Hier soir, le 02 janvier 2017, je discutais avec un proche, au téléphone, des problèmes de l’Education Nationale.

Lorsque, tout à coup, un “télégramme” est tombé :

– “Le Front National remportera les élections présidentielles de 2017.”

Flash

Des collèges sur tout le territoire de France, surtout les collèges, sont directement et prioritairement impactés par cette élection “patriote”.

Afficher l'image d'origine

C’est comme un “soulagement”, une respiration offerte à un asthmatique, une bouffée d’air pur, à ma grande surprise car les enseignants sont réputés être culturellement à gauche.

Il m’est montré une reprise en mains de tous, professeurs et personnels pédagogiques qui retrouvent le droit “enfin” (!) d’éduquer pour transmettre une culture FRANCAISE et des valeurs FRANCAISES, sans avoir à se soumettre aux “desiderata” d’une diversité qui n’a plus de creuset dans lequel se fondre.

Il m’était demandé de poster cette PROPHETIE hier soir.

Mais je devais terminer la rédaction d’un mémoire dans une procédure ubuesque et loufoque propre à la maçonnerie des Frères de la Côte dans le grand SUD.

Ce matin, je comprends l’urgence de la demande de publication de la prophétie du Seigneur.

Marine LE PEN revient s’exprimer dans les médias.

Elle est sur BFM TV et moi je suis en retard, comme d’hab..

En retard d’un article sur une demi-journée.

Dans cette prophétie, il m’a été montré le paradoxe de l’autorité.

En effet, autant je pensais que la résistance viendrait du milieu enseignant anciennement marqué politiquement à gauche !

Autant je n’imaginais pas que les problèmes puissent surgir des agents de l’ORDRE PUBLIC. Grandes vagues de protestations à venir “dans l’avenir”… POUR NE PAS TRAVAILLER !

Ajoutait de suite le Seigneur, devant mon grand étonnement.

Afficher l'image d'origine

Je voyais des policiers “remontés comme des pendules” refusant de prendre leur service et de reprendre du service.

Dessous ces vagues de mécontentement, transparaît l’activisme maçonnique et syndical qui sous-tend et soutient les manifestations des policiers pour “casser” l’image du Front National, sa façade “publicitaire”, l’ordre public, et imposer partout le désordre par la complicité des loges dites républicaines.

Le plus grand ennemi du Front National au pouvoir deviendra la police nationale, ce qui est étonnant pour un parti qui défend l’ordre et la sécurité, les agents de la force publique allant jusqu’à refuser d’exécuter les ordres gouvernementaux pour “savonner la planche” aux décideurs publics.

La raison principale de ce mécontentement est l’habitude prise depuis plusieurs années de faire semblant de rétablir l’ordre et d’assurer la sécurité publique par la fausse atteinte d’objectifs statistiques “truqués” permettant aux chefs de service, du plus petit jusqu’au plus grand, de toucher des primes conséquentes sans rapport aucun avec la réalité vécue sur le terrain par les citoyens.

Remettre au travail les policiers sur la voie publique sera une tache titanesque qui risque de mettre en péril la sécurité publique.

Le Front National devra alors s’interroger sur la pérennité d’une police nationale infiltrée par des loges maçonniques oeuvrant contre le parti élu par le peuple.

En fait les policiers de la base seront manipulés par leurs syndicats et par une hiérarchie policière dont la seule légitimité repose sur l’artifice de statistiques visant à obtenir leurs primes de commandement et de direction.

Les médias, encore à la botte des partis “traditionnels”, relaieront massivement ces “émeutes”,

– car tel est le terme donné par le Seigneur,

dont le but sera de s’allier les citoyens pour faire tomber le gouvernement “populaire”.

Afficher l'image d'origine

Le populisme deviendra un mot à la mode pour désigner toute prise de décision contraire aux intérêts d’une hiérarchie étatique “pantouflarde”qui renâclera et rechignera systématiquement contre les changements voulus par ce gouvernement populaire dont elle ne reconnaîtra pas la légitimité, quasiment PUBLIQUEMENT.

Il est très probable que Marine LE PEN,

– c’est elle que je vois, solennelle, grave, prenant la parole,

annoncera qu’elle est dans l’obligation de mettre fin à l’existence de la Fonction Publique d’Etat, état au sein de l’Etat, bloquant toutes les réformes voulues par le peuple, telle qu’elle existe aujourd’hui.

Afficher l'image d'origine

Le Front National proposera alors un système à l’américaine, c’est à dire que soient nommés les chefs de service dans la Fonction Publique d’Etat ou territoriale, en fonction de leur engagement politique, au vu de l’impossibilité effective de pouvoir gouverner un pays avec des chefs de service opposés au pouvoir “populaire”.

Vous entendrez régulièrement ce mot “populaire” être employé par les médias pour dénoncer des décisions dites inappropriées et catastrophiques selon des experts soumis à la propagande islamiste.

Le but sera de destabiliser la France et de faire douter le peuple, surtout de le faire douter de la compétence des dirigeants du Front National.

Car l’islamisation continuera de vouloir s’imposer à notre pays, sous couvert de financements souterrains et de trafics humains, d’armes et de stupéfiants.

L’avenir ne sera pas serein.

Mais le Seigneur me montre un pays qui se renforcera, des Français qui s’affirmeront et refuseront la manipulation médiatique, une renaissance industrielle à la grande surprise des tenants de la mondialisation.

Par contre, il m’est montré des difficultés persistantes dans l’agriculture, non pas du fait des prises de décision “populaires”, puisque ce terme restera dans l’histoire, mais parce que la France d’avant 2017 a signé de manière inconsidérée des traités internationaux et que des sanctions financières s’abattront contre le gouvernement populiste qui refusera de les appliquer et résistera, sanctions financières décidées par des entités mondialistes telles que l’OMC, le FMI, l’ONU jusqu’à l’UNESCO.

Tous les moyens seront bons pour abattre l’économie “populaire”, l’agriculture française aux fins de dissuader le peuple français et les autres peuples européens de voter pour un parti “populiste”.

La fin justifiera les moyens et la fin, ce sera de remettre le peuple français sous la coupe de l’oligarchie régnante.

Afficher l'image d'origine

La seule solution, si le Front National veut bien y réfléchir, sera de “casser” les liens avec les industries agro-alimentaires, alliées aux multinationales, pour recréer un tissu rural autonome et autarcique, de proximité et réactif, échappant aux contraintes et règles économiques de l’OMC.

C’est le marché interne français de plus de soixante millions de Français qui sauvera les agriculteurs français car ce marché leur sera réservé au grand dam des pays exportateurs.

La France aura un prix à payer pour cette indépendance alimentaire, indispensable pour échapper au contrôle mondialiste des multinationales.

Le Front National, pour réussir à réformer la France selon la volonté du peuple et échapper aux stratagèmes oligarques et aux magouilles des fripouilles maçonniques, devra s’attacher à rester le plus près possible du terrain, en développant un réseau de proximité, quasiment quartier par quartier, village par village, avec des “Volontaires” patriotes.

Alors la France retrouvera, non pas sa place dans le monde, car elle sera isolée et sanctionnée, mais sa force intérieure et un avenir pour son peuple.

Ensuite, si le Front National réussit à vaincre ces “complots” oligarques,

– car ainsi il faudra les nommer, dit le Seigneur,

alors l’Europe des nations se réveillera et s’alliera à la France.

Afficher l'image d'origine

Sinon tout sera chaos, un chaos voulu par ceux qui détiennent l’argent et les médias.

Et de ce chaos, émergera la peste brune.

Vous comprendrez alors que le Front National n’était pas un parti fasciste quand les “autres” prendront le pouvoir, à votre nez et à votre barbe.

Ils n’auront qu’une seule ambition, ceux qui prendront le pouvoir SANS ELECTIONS, venger le peuple martyr, la France victime, sanctionnée par des pays étrangers et ponctionnée financièrement par des Banksters.

Et je peux vous dire que ces oligarques qui auront tant lutté contre ce gouvernement populaire trouveront que la période de gouvernance du Front National était finalement une période festive et heureuse lorsqu’ils seront dépossédés de tous leurs biens, emprisonnés et même… passés par les armes pour haute trahison nationale.

Mais il sera trop tard pour éviter les bains de sang en France.

Le peuple en colère fera tomber des têtes comme en 1789.

Afficher l'image d'origine

Ce sera l’époque des grandes purges.

C’est dit, c’est écrit !

_______________________________________________________

Ce n’est pas très bien rédigé.

Je n’ai pas le temps de faire des fioritures et des effets de manche.

Le Seigneur veut que je publie cet article MAINTENANT, article qui aurait dû être publié hier soir.

Je décorerais ma “prose”, photographies et dessins, quand j’aurais terminé la rédaction des recours juridiques en cours contre la justice de l’injustice en France, justice maçonnique qui rend justice pour protéger ceux qui profitent d’associations secrètes, les “bien-logés” pour cacher leurs méfaits et se couvrir.

Et parfois se couvrir de ridicule quand ils sont dérangés dans leurs projets.

Au point d’en devenir enragés.

Bon, finalement, j’ai ajouté les images, un besoin d’exprimer les flashs autrement que par la seule écriture.

Si j’avais eu le choix de voter, j’aurais voté Jean-Luc MELENCHON pour la VIème République et parce que c’est un Frère des Lumières, un vrai “philosophe”. Mais la gauche l’a détruit, comme elle s’est acharnée contre Gérard FILOCHE, le seul “vrai” “philosophe” et socialiste d’un Parti qui va mourir.

La faute à qui ?

J’aurais pu voter aussi Nicolas DUPONT-AIGNAN ou Henri GUAINO. Mais là aussi la machine à casser les “présidentiables” est en marche.

François FILLON, le candidat républicain, aurait pu gagner, aurait dû gagner. Il avait un destin de “présidentiable”. Cependant nous sommes toujours libres de perdre ou de gagner, d’accomplir notre destin ou de rater la “marche présidentielle”.

Hier soir, “l’information” est tombée, “FLASH-info”.

Encore une fois, ce n’est pas moi qui décide.

C’est juste qu’à un certain moment, pour des raisons que j’ignore, les dés sont jetés.

Quelqu’un a franchi le Rubicon et a gagné Rome, la Capitale de l’Empire latin.

  • “Alea jacta est !”

 

Afficher l'image d'origine