Le signe de Jeanne [d’Arc], pour le “Roi caché” : – “Il ne suffit pas de prétendre au trône pour être Roi ! Il faut le prendre.” Comptine sur le Roi Charles VII qui est sornette pour les sots, les gens bêtes de votre époque.

Je me suis interrogée sur “l’obstination” de Jeanne [d’Arc] à vouloir conserver le terme de “comptine”.

Donc j’ai fait une recherche étymologique sur le mot “comptine” dont je vous livre le résultat :

_____________________________________________________________

  1. COMPTINE, subst. fém.

Chanson enfantine au rythme scandé servant à déterminer le rôle des participants à un jeu. Il [l’esprit enfantin] s’aide (…) du scandé obtus, de ces sortes de comptines, enfants difformes de la rime et du rythme (Colette, Paysages et portraits,1954, p. 918):

Lorsque l’adulte fait et publie un recueil de comptines enfantines, il procède en adulte : il distingue nettement Am stram gram… et Agenda femina gauda ou la Souris verte… et Une poule sur un mur… Jeux et sp., 1968, p. 105.

Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tin]. Pour la non-prononc. de p, cf. compte. Étymol. et Hist. [1922 d’apr. Dauzat 1973]; 1929 (Lar. 20

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/comptine

Résultat de recherche d'images pour "jeu de la chaise musicale"

____________________________________________________________________________

Ou autre définition :

QU’EST-CE QU’UNE COMPTINE ?

QUELQUES DEFINITIONS :

Formulettes, poèmes simples, récités ou chantés, souvent accompagnés d’une mélodie afin d’amuser et d’éduquer les petits enfants.

Au départ c’est un poème ludique qui sert à compter dans un groupe pour désigner celui qui tiendra telle ou telle place dans le jeu. (ex : am, stram, gram…)

Les comptines sont transmises par la tradition orale comme les dictons, les proverbes et les contes.

Au fil du temps le répertoire n’a cessé de s’enrichir.

Des poètes tels que Clément Marot, Victor Hugo, Lamartine…se sont essayés au genre.

[…]

Elles rassurent, aident à grandir en procurant du plaisir.

  1. Socialisant : permettent de suivre des règles très peu modifiables.

La présentation ritualisée permet d’agir sur un mode conventionnel assure une adhésion du groupe, une participation réussie.

HISTORIQUE

Les comptines semblent exister depuis toujours.

Elles remontent à la nuit des temps.

Antiquité : on trouve déjà la trace de berceuses et de petits jeux de devinettes

1744 : premier recueil en Angleterre.

1874 : en Angleterre apparaît le terme : nursery rhymes.

Résultat de recherche d'images pour "jeu de la chaise musicale"

XVIème…..XIXème : Entre Rabelais et Freud, l’enfant n’a pas de place dans la littérature française (non considéré comme un être humain à part entière.

XIXème : Les grands auteurs ont tenté de redonner ses lettres de noblesse à la poésie enfantine.

1922 : le mot apparaît pour la première en France dans le dictionnaire : formule récitée dérivée du verbe compter.

1931 1932 : Le Manuel général de l’Instruction publique invite les enseignants à collecter les formulettes et les chansons gardées en mémoire par enfants, parents, grands-parents. (5000 formulettes)

Les comptines ont voyagé dans le monde entier en ayant été adaptées.

Résultat de recherche d'images pour "amstramgram ronde d'enfants"

Il existe au moins 200 variantes de « Am stam gram ».

France

Un deux trois
Nous irons au bois
Quat’ cinq six
Cueillir des cerises

Turquie

En ti ta
Jini jini pa
Kay sen siz
Geve dizi diz

http://www.ac-grenoble.fr/savoie/Administration/Albertville/comptine/definition.html

——————————————————————————————————

[Avertissement :

Article très long dans le texte car très long dans le temps, le temps passé, le temps présent et le temps futur.]

Résultat de recherche d'images pour "avertissement"

——————————————————————————————————-

Pour ceux qui auraient encore des doutes, je les rassure :

– Oui, je suis folle !

Passe encore de dialoguer avec Dieu, ce qui n’est pas un privilège, mais le devoir de chaque jour pour tout “croyant”, surtout si le croyant ou la croyante ne croyait en rien, comme moi, encore moins en Dieu.

Lui poser la question :

– “Dieu, où es-Tu ? Montre-Toi si Tu existes !”

C’est la première question de l’homme se trouvant seul dans l’univers, crée de l’incréé, créature de rien pris dans un tout sans rien.

Car il n’existe aucune réponse des hommes sur l’existence de Dieu.

– “Loup, y es-tu ?”

Puisque l’homme est un loup pour l’homme et que, pour ce loup, Dieu n’existe pas.

Soit !

– “Ainsi soit-il !”

Résultat de recherche d'images pour "ainsi soit il"

Soit nous sommes sommés de croire en Lui sans autre démonstration de Son existence très improbable,

(puisque Dieu ne s’incarne qu’en nous),

  • que l’obligation traditionnelle de croire en Lui, sans faire de manières, ni de chichis, croire en Lui, Lui sans matière.

Puisque Dieu s’incarne en l’Homme.

Donc si l’homme, si les hommes ne croient plus en Lui, bah oui, il y a de fortes chances pour qu’Il n’existe pas… ou plus !

L’homme devient… ou redevient la “Bête”, l’animal conscient de sa vie physique.

[Si !, les animaux ont peur de la mort et sentent l’approche de la mort. Les sadiques qui aiment à les faire tant souffrir le savent bien]

Même un animal, s’il perd sa vie, “pense” qu’il plonge dans un néant sans âme.

Est inanimé celui qui a perdu son âme !

L’animal qui sacrifie sa vie pour sauver ses petits ou son maître, sait-il qu’il a une âme ?

C’est à dire qu’il pourrait sauver sa vie ?

Pas la vie physique, non.

Je l’ignore.

Ce qui rend d’autant plus poignant le sacrifice volontaire de ces animaux qui sauvent des vies !

Comme le sacrifice volontaire d’autres animaux… humains, les athées, qui sauvent eux aussi des vies, en sacrifiant la leur.

Résultat de recherche d'images pour "animaux défendant leurs petits"

Donc je vais vous parler d’un drôle de jeu, du jeu de la vie et de la mort.

Si vous le voulez bien !

D’un jeu où les apparences sont trompeuses et où le Roi n’est pas toujours celui qu’on croit.

Le Roi est caché !

Saurez-vous le trouver ? C’est mon signe, le signe de Jeanne [d’Arc].

Ce qui montre pour vous, les sots et les gens bêtes de votre époque, que je suis folle.

[- Je parle à deux voix, c’est très grave, docteur ? “Je suis folle” résonne encore douloureusement pour la guerrière que fut Jeanne.]

Passe encore de parler à Dieu, j’entends des voix, la voix de Jeanne.

Attention, c’est la PREMIERE fois !

Et j’espère bien, la dernière, pour ne pas finir à Thuir.

  • “Pourquoi Thuir ?” Allez, je suis gentille, je vous laisse rechercher tout seuls cet endroit bénéfique, notre “puits des fous”, à nous, dans les Pyrénées-Orientales.

Donc rappelez-vous la scène :

– C’est comme un jeu, un jeu d’enfants pour un Roi immature, velléitaire et faible de nature.

Jeanne

[Elle n’aime pas qu’on l’appelle “Jeanne D’ARC”, Jeanne lui suffit.]

Jeanne pénètre dans une salle, une grande pièce, où sont réunis plein d’enfants de la cour, une sorte de cour de récréation, la cour royale exilée à Chinon.

Résultat de recherche d'images pour "cour royale à chinon avec jeanne d'arc"

Non, pas des enfants de choeur !

Car leur coeur est empli de concupiscence et de jalousie.

Il ne faut pas être un enfant de choeur pour servir le Roi, sauf si l’on veut servir la France.

Il faut juste être un courtisan, des courtisans.

Mais qui veut servir la France, surtout aujourd’hui ?

– “Qui” ? Vous demande Jeanne.

Elle doit trouver le Roi !

Le Roi d’une France qui n’a plus de Roi, justement.

Une France envahie par les Anglais, les Anglo-Saxons, car trahie par les Bourguignons.

[Selon Jeanne, la trahison des Bourguignons reste très contemporaine.]

Jeanne s’avance.

Tout autour d’elle s’agitent des marionnettes, des comédiens d’une farce tragique, tous richement vêtus et tous sans signe distinctif autre que cette richesse qui suffirait à faire d’eux une noblesse.

[C’est Jeanne qui me demande de l’écrire ainsi.]

Le Roi n’est pas le plus riche d’entre eux.

Il est “caché” parmi eux.

Car il ne sait pas lui-même s’il est le Roi !

Il en doute, parfois, souventes fois même.

  • Le Roi de France doute de sa propre légitimité, n’est-ce pas là le fait extraordinaire ?

Né Roi, pour être Roi, il ne le croit pas.

Ou plus.

Il ne croit plus en son destin.

Un destin de Roi.

Résultat de recherche d'images pour "charles VII"

Il n’est plus qu’un “grand” parmi d’autres grands qui ont parfois, souventes fois, plus de fortune et de terres que lui, le Roi de France !

Donc le Roi se cache.

– “Il se cache d’abord à lui-même, me dit Jeanne, puis aux yeux du monde”.

Il n’assume pas son rôle de Roi.

Aussi je vais vous conter la rencontre du Roi Charles VII, le Roi de France actuel, et de Jeanne la Pucelle,

[“la Pucelle” signifie au Moyen-Age, la “jeune fille”.]

D’où le fait qu’une fois que la jeune fille est mariée, elle devient :

– “Ma puce !”, s’exclame COLUCHE.

– COLUCHE sort de ce corps !

Excusez-moi, plutôt excusez-le, COLUCHE est un “familier” si familier qu’il s’autorise de lire par-dessus mon épaule.

COLUCHE fait partie de la famille et il reçoit à ses heures, pas toujours perdues, mes visiteurs.

______________________________________________________________________________

Comptine “qui sert à compter dans un groupe pour désigner celui qui tiendra telle ou telle place dans le jeu »

Qui va tenir la place du Roi ?

Du Roi de France, bien sûr.

Un Roi qui est actuellement « caché » ou « qui se cache », comme se cache le « Dieu caché » des croyants en recherche. La foi qui doute devrait être la seule loi du coeur.

Résultat de recherche d'images pour "dieu caché"

________________________________________________________________________

https://fr.wikipedia.org/wiki/Am_stram_gram

Am, stram, gram,

Pic et pic et colégram,

Bour et bour et ratatam,

Am, stram, gram ; pic ! dam ! Coeur

ou encore:

Am, stram, gram,

pic et pic et colégram,

Bour et bour et ratatam,

Am, stram, gram ; pic ! monsieur ; pic ! Madame.

On peut aussi parfois ajouter les paroles suivantes à la fin de la comptine pour changer le processus de sélection et le faire apparaître moins déterminé.

Mais comme le Roi (et la reine)

ne le veut (veulent) pas,

ça ne sera pas toi !

[« Le Roi du monde », me demande de préciser Jeanne].

[…]

L’album Le Québec est mort, vive le Québec ! du groupe québécois Loco Locass comprend des variantes de cette comptine « Iniminimanimo » dans la chanson [Wi] puis « Amstramgram, pic et pic et colégram » dans la chanson La trahison des marchands.

[…]

Résultat de recherche d'images pour "le québec est mort vive le québec"

En 2013, « 1789, les Amants de la Bastille » propose dans son Intégrale la chanson collégiale “Pic et Pic“, rappelant ce célèbre air. Par ailleurs, on peut entendre lors du dernier refrain “Pic et pic et amstramgram…“.

En 2016, à la fin de la saisons 6 et au début de la saison 7 de The Walking Dead, Negan chante “Eennie Meenie Miney Moepour décider de la mort d’un des personnages principaux de la série.

En 2017, la version anglaise d’ « Am, Stram, Gram » est chantée sur la fin de la chanson “Exit” du groupe U2 lors de la tournée des 30 ans de l’album de Joshua Tree.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Am_stram_gram

_________________________________________________________________

Alors jouons !

Jouons pour décrocher le gros lot !

Le gros lot, c’est le Roi, le Roi qui se cache.

Le trouverez- vous ?

Je vais vous aider, en vous donnant le portrait de Charles VII.

Il y a des rencontres qui se répètent dans l’histoire quand l’histoire se répète, l’Histoire de France.

– “Gentil dauphin, j’ai nom Jeanne la Pucelle, et vous mande le roi des cieux par moi que vous serez sacré et couronné dans la ville de Reims et vous serez lieutenant du roi des cieux qui est roi de France.”

– “Je sais que mon roi gagnera le royaume de France, je le sais aussi bien que vous êtes devant moi, siégeant au tribunal” a déclaré Jeanne.

Résultat de recherche d'images pour "charles VII"

_______________________________________________________________________

Tu me vois en train de déclarer que “mon roi gagnera le royaume de France” devant la XVIIème Chambre Correctionnelle du TGI de Paris, celle spécialisée en droit de la presse, le droit de l’Inquisition, le droit de la Pensée unique, la seule autorisée, celle de l’oligarchie mondialiste dominante, pour tout dire, “islamo-collabo” ?

Heureusement que je ne suis pas Jeanne [D’ARC] et que je ne me prends pas pour elle !

Je me contente de porter un message très simple :

– “Le roi est caché ! Trouvez-le.”

Pour vous aider à le trouver, je vais vous demander de vous livrer à un exercice de style, un jeu de piste qui vous conduira au futur dans le passé français à suivre les traces de Charles VII pour le retrouver au présent, dans notre monde d’aujourd’hui.

Déjà il faut bouter les “Anglois” hors de France !

La France est occupée.

La France n’est plus libre.

Qui en doutait ?

Jeu de pistes, c’est “re-parti” !

Jeanne me conduit et sélectionne les indices que vous devez déchiffrer, c’est à dire :

– savoir déchiffrer si Dieu est avec vous, le Dieu chrétien.

Résultat de recherche d'images pour "dieu caché"

__________________________________________________________________________

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k28986b/texteBrut

[ il reçut le nom de Charles. Il eut, selon l’usage du temps, deux parrains Charles d’Albret, connétable, et un gentilhomme de la cour, chevalier savoisien nommé Charles de Luyrieux. Son unique marraine fut Jeanne de Luxembourg, dame de la reine depuis, damoiselle de Luxembourg, comtesse de Ligny et de Saint-Paul.

Parmi les œuvres manuscrites d’Eustache des Champs, poëte royal en titre d’office, on lit une ballade inédite, composée pour la naissance d’un fils de Charles VI et d’Isabelle, nommé Charles. En voici la première strophe ou couplet.

BALLADE.

Douce France, pran en toy réconfort

Resveillc-toy, soies de joie plaine;

Car cilz est né qui doit par son effort

Toi restorer. C’est le roy Charlemaync,

Charles a nom, qui de jour en jour mainc

Ses osts pour toy. Ton fils doit recouvrer

Ce qu’as perdu, açcroistre ton domaine

Et recouvrer la terre d’Oultremer (1).

[…] Robert Blondel, dans son Discours historique (écrit en 1449), chap. xlviii, insiste sur cette pensée que la France, champion de la foi chrétienne, a pour mission finale de refouler l’islamisme et d’affranchir les lieux saints de la domination des infidèles ; mais que, pour arriver à l’accomplissement de ce devoir, la première nécessité c’est pour elle d’expulser intégralement les Anglais du territoire français. Voy. Notice sur Robert Blondel, 1850, ir.4′, p. ’49.

La Providence, qui seule a le secret de l’avenir, ajoute parfois aux prophéties des poètes un sens nouveau. Nul, au moment où naquit le cinquième fils de Charles VI, ne pouvait prévoir que ce dernier rejeton dût monter sur le trône. Charles VII, au grand étonnement de ses contemporains, à la grande admiration de la postérité, accomplit les principaux points de la prédiction contenue dans la ballade.

[…]

Résultat de recherche d'images pour "charles VII"

Le 2 décembre 1400, Yolande d’Aragon

[la protectrice du prince Charles (VII), sa belle-mère],

alors épousa, dans la ville d’Arles, Louis II, duc d’Anjou, comte de Provence, roi de Naples, de Sicile et de Jérusalem. La jeune princesse, à son arrivée en France, fut saluée de l’accueil le plus sympathique. Sa beauté (1), ses vingt ans, sa vive intelligence, excitèrent autour d’elle un concert de louanges et d’admiration. Ce prince, Louis II, en lui donnant sa main, l’élevait au rang de souveraine. Comte, duc et roi, une triple couronne royale brillait à son front, et la reine Yolande en partageait l’éclat ainsi que les titres pompeux. Mais la royauté de Jérusalem n’était plus (dès lors et depuis longtemps) qu’un vain nom, et jamais Louis ne put s’asseoir tranquillement sur ses trônes de Naples ni de Sicile.

Le prince Charles, en 1419, était âgé de seize ans. D’un caractère doux et humain, qui, sous ce rapport, ne se démentit jamais, pendant tout le cours de sa vie, doué d’un tempérament débonnaire et timide, diverses causes arrêtèrent en lui, jusqu’à un terme fort tardif, le développement de ses facultés. Dès le jour où il fut l’héritier désigné du trône, il était devenu pour ainsi dire la possession d’un parti. Des politiques, pleins de confiance en eux-mêmes, s’emparèrent du jeune prince, comme d’autres, depuis trente ans, s’étaient emparés de Charles VI. Bien loin de presser sa lente jeunesse, et d’exciter sa spontanéité, ils s’attachaient au contraire à le laisser, à le retenir dans une sorte d’abandon intéressé. Enfermé, par eux, comme au milieu d’une enceinte impénétrable, il ne voyait que par leurs yeux.

Le 21 décembre 1419, Charles, avec vingt-six chevaux, partit pour le Languedoc. En 1389, cette excursion avait coûté à son père, Charles VI, la perte de sa santé, de son intelligence, et causé par là un déluge de maux. Celui qui allait être Charles VII inaugurait, par le même voyage, son avènement aux affaires publiques. Les mêmes séductions, les mêmes dangers, entouraient le fils de Charles VI car la nature, pour la fougue et la puissance de certaines passions, l’avait créé très-ressemblant à son père.

Résultat de recherche d'images pour "charles VII"

On voudrait pouvoir suivre, pas à pas, sur ce théâtre nouveau, les faits et gestes du jeune prince, à ce début de sa carrière. Ses comptes de l’écurie, qui nous sont restés, permettent en effet de retracer, étape par étape et jour par jour, «son itinéraire. Mais il ne nous est parvenu de cette importante campagne, aucune relation politique et suivie. Les conseillers de Charles continuaient de le soustraire à tout contact jugé par eux compromettant. Il semble que ces tuteurs intéressés aient réussi à rendre leur pupille impénétrable, même pour l’histoire et la postérité. En l’absence de documents d’un ordre plus général et plus relevé, le lecteur nous pardonnera de mettre en oeuvre, dans ce chapitre, des bribes d’information que les siècles nous ont conservées et que nous avons pu çà et là recueillir.

[…]

La cathédrale du Puy jouissait alors, parmi les églises de France, d’une immense renommée. C’était, dans le Midi, comme une Notre-Dame des Victoires. Le jeune prince, après les succès qu’il venait de remporter

[reconquête du Sud contre les Bourguignons et les Anglais],

arriva au Puy le 14 mai 1420. Le lendemain, il y fit en grande pompe son entrée solennelle. Non content de ces mondaines cérémonies, le régent se fit recevoir chanoine de Notre-Dame du Puy. Il assista le 15, aux premières vêpres, révêtu de l’aumusse et du surplis. Le jour suivant 16 mai, fête de l’Ascension, Guillaume de Chalençon-Polignae, évêque du Puy, célébra la grand’messe pontificalement. Le chanoine régent y reçut l’eucharistie.

[…]

Résultat de recherche d'images pour "charles VII"

La religion, ses commandements, les pratiques du culte, occupaient une grande place dans les actes publics et privés du prince Charles.

Ce n’est pas que la Providence lui eût naturellement départi le caractère, ni le tempérament d’un saint. Ce n’est pas que la foi, la vertu des confesseurs et des martyrs, habitassent l’âme du jeune régent Au contraire, la complexion physique et morale de Charles VII se composait d’un fonds de sensualité remarquable. Sa vie parait avoir été, sous certains rapports, une longue carrière d’immoralité. Au sein de ses licencieuses et inaccessibles retraites, tout au plus parvint-il à voiler, à dérober les scandales d’une lascivité, qui semble avoir été, chez lui, comme un vice congénital et héréditaire. En tous les sujets qui comportaient l’application de son jugement, il portait le scalpel d’un esprit douteur et méfiant.

[…]

Douze mois ne s’étaient pas encore écoulés, au rapport de Chastelain, depuis que le superstitieux Henri V avait fait une singulière rencontre. C’était, à ce qu’il paraît, dans le temps où le roi d’Angleterre retournait vers la capitale, par le Gâtinais, après son expédition de Dreux et de Chartres. Un ermite vint alors le trouver et pénétra jusqu’auprès de sa personne. Il s’appelait Jean de Gand et résidait antérieurement à Saint-Claude en Franche Comté. L’ermite se disait envoyé de Dieu par le ministère d’un saint homme. Dans l’entretien particulier, qu’il obtint du roi non sans peine, le visiteur inconnu représenta au prince que le ciel ne lui avait pas donné la grandeur, les talents et la puissance, pour combattre un peuple chrétien. Il le dissuada de poursuivre la conquête de la France, oeuvre, lui disait-il, injuste et impie. Henri V, embarrassé*, balançait entre la crainte et la résistance. Sans répondre catégoriquement, il finit par congédier son mystérieux interlocuteur. L’ermite, près de partir, lui dit que «pour n’avoir pas voulu soy retraire de vanité temporelle, avant que l’an passât en son dernier jour, la main de Dieu le toucheroit par courroux. » Il ajouta positivement que la mort serait l’expiation imposée au roi par la puissance divine. Ayant dit ces mots, l’ermite quitta le roi d’Angleterre et nul ne sut d’abord où il se retira.

Henri de Lancastre, au lieu de déférer à cet avertissement, continua son entreprise de conquête. Cependant le terme du mois d’août approchait, la menace de l’ermite recevait de l’événement une confirmation inquiétante et visible. Déjà le roi d’Angleterre avait fait part à plusieurs confidents, de cette communication antérieure. Il prescrivit d’exactes recherches pour retrouver l’anachorète et lui témoigner son regret de l’avoir éconduit. Jean de Gand reparut. Henri V, alors, lui demanda si finalement il pourrait « échapper de mort, ou non. Vous êtes à votre fin, » lui répondit le solitaire « avisez de votre âme ». « Or donc, poursuivit le roi, savez-vous s’il pourra plaire à Dieu qu’en mon lieu après moi mon hoir (2), pourra régner en France » A cette dernière question, le religieux « lui certifia que nenny et que jamais n’y auroit règne ne durée.– Et ainsi parla l’ermite à ce roy Henry, puis s’en alla à la conduite de Dieu (3) »

*Cette maladie paraît avoir été une dyssenterie, accompagnée, de varices anales dégénérées en fistule.

[…]

Résultat de recherche d'images pour "Henri V"

Henri V, Roi d’Angleterre, condamné par Dieu pour s’être attaqué au Royaume très chrétien de France.

[De Jeanne (D’ARC) : N’OUBLIEZ JAMAIS ! La France est chrétienne. Malheur à ceux qui la trahissent

Le 10 du même mois [octobre 1422], il [Charles VII] était à la Rochelle (1).

Le régent trouva, en effet, cette ville très-émue et fort agitée. L’un de ses premiers soins fut de réunir les autorités, afin de se procurer des finances. Cette assemblée eut lieu le 11 octobre dans l’hôtel de l’évêque (2), où le dauphin était logé. Pendant le cours de la séance, tout à coup le plancher de la salle s’effondra. La chambre du prince était située au premier étage. Sous le poids du nombreux personnel qui s’y trouvait réuni, la charpente fléchit. Les assistants, subitement précipités, tombèrent pêle-mêle dans une salle-basse ou cellier (3).

Pierre de Bourbon, seigneur de Préaux, accompagnait le régent, son cousin. Il périt dans cette catastrophe. Guy de Naillac, gentilhomme considérable de la contrée, subit le même sort, et beaucoup d’autres furent également tués ou blessés. Heureusement, la haute chaire ou grand siège de bois sur lequel était assis le dauphin, se trouvait placée dans une espèce de rainure, ou arcade ceintrée. Cette rainure était pratiquée sur l’épaisseur de l’ancien mur de la ville, qui formait la paroi du bâtiment, à laquelle ce siège était adossé. Par un bonheur providentiel, le jeune prince « demeura tout assis en sa chaire. » (1) Itinéraire. Amos tëarbot, Histoire de la Rochelle; Ms. S. G. fr. 1060, à la date. Il glissa de l’étage supérieur à l’autre, sans éprouver de dommage sensible. Le futur roi de France en demeura quitte pour cette forte émotion et de légères égratignures (1). […]

Le dauphin, pendant près de six mois, passa pour mort, même parmi ses partisans. {Monstrelet.) […]

Charles régent quitta la Rochelle le 15 octobre 1422. Le 24, il était de retour à son manoir de Mehun-surYèvre, près Bourges. Cette aventure merveilleuse de la Rochelle, arrivée au moment où Charles VII allait inaugurer son règne, impressionna très-vivement les esprits. Charles, aussitôt qu’il eut repris possession de sa demeure, fonda dans la Sainte-Chapelle de Bourges une messe spéciale, afin d’en perpétuer le souvenir. Le prince Charles professait une dévotion spéciale pour saint Michel, archange. Ce fut à la protection de ce saint qu’il attribua la conservation de ses jours. Durant le cours de la même année, Charles VII envoya, au mont Saint-Michel en Normandie certaine pierre qui s’était détachée au-dessus de sa tête lors de l’événement de la Rochelle. Cette pierre était accompagnée d’un buste de cristal, en guise dexvoto, qui représentait le roi de France.

[…]

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

Le prince Charles chevauchait, pour retourner de Saintonge en Berry, pendant que son père, Charles VI, rendait, à Paris, le dernier soupir. Ce fut à Mehun-surYèvre, le 24 octobre, qu’en arrivant à sa résidence, le régent dauphin reçut la nouvelle de ce grave événement. […]

Cependant, le prince Charles conserva six jours entiers, du 24 au 29 octobre, la qualité de régent, comme s’il eût attendu le résultat de la séance du 27. Le vendredi 30 (2), il prit, en son château de Mehuri-sur-Yèvre, le titre de roi. Deux jours plus tard, 1er novembre, eut lieu la solennité de la Toussaint. Charles se rendit alors à Courges et tint sa fête comme roi, dans la magnifique cathédrale de cette ville. Ainsi fut inauguré le règne de Charles VII.

Ce prince habitait, ordinairement Bourges. Il s’était fait de cette place une sorte de capitale, autour de laquelle s’étendait son patrimoine réduit. Charles, en effet, ne possédait point Paris, siège et métropole de la monarchie depuis des siècles. Reims, la ville du sacre, se trouvait également hors de sa puissance. Le Berry, l’Orléanais, la Touraine, le Poitou, le Maine, l’Anjou, le Dauphiné, le Lyonnais, le Languedoc, l’Auvergne ainsi que le Bourbonnais, la ville et gouvernement de la Rochelle, avec une partie de la Saintonge, la Provence enfin (par alliance et vassalité) telles étaient les seules provinces qui reconnussent alors son pouvoir. On l’appela par dérision le roi de Bourges.

[…]

En frappant, coup sur coup, Henri V et Charles VI, la Providence avait renouvelé la lutte et changé la proportion relative des chefs antagonistes. Vis-à-vis d’un roi qui venait de naître, Charles VII, âgé de près de vingt ans, exerçait une autorité, désormais affranchie de toute entrave. Le roi de France, on pouvait l’espérer du moins, allait se révéler.

Malheureusement, le héros ne répondait pas à la situation. Dans les desseins de l’éternelle sagesse, l’heure n’avait point encore sonné. Charles, au lendemain, comme la veille, de cette grande métamorphose, échappait aux regards de ses partisans, impatients et enthousiastes. Il continuait de disparaître au sein d’un demi-jour, sans gloire et probablement sans vertu. L’histoire n’a guère pu que sonder le vide obscur de cette retraite et ne peut attester de ce prétendant, que son inertie. Depuis l’événement de la Rochelle, on ignorait s’il était mort ou vivant. Dans le cours de l’hiver, les Tournaisiens, partisans de Charles, envoyèrent aux pays de Berry et d’Orléanais des messagers spéciaux, chargés de constater la vérité du fait. Ces ambassadeurs retournèrent au carême et rapportèrent que le prince était vivant. Parmi les rares mentions directes que les chroniqueurs du temps nous ont laissées à son égard, l’un d’eux se borne à ce court panégyrique [de Charles VII].

« Le roi Charles, dit-il, estoit de sa personne mout bel prince et biau parleur à toutes personnes, et estoit piteux envers povres gens, mais il ne s’armoit mie vollentiers et n’avait point chier la guerre, s’il s’en eust pu passer (1 ) ».

[…]

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

La monarchie, que représente un jeune homme inactif, semble se démoraliser devant l’imminence et l’extrémité du péril. Près de devenir la proie des conquérants, elle se scinde elle-même et se dépouille pour se sauver.

[« Comme la République française aujourd’hui qui vend tout à tout le monde », nous dit Jeanne [D’ARC]]

Ses dernières provinces, ses derniers écus sont, par elle, livrés en gage à ses derniers défenseurs.

L’abbaye de Saint-Denis, sanctuaire de la dynastie capétienne, placée aux portes de sa capitale, appartenait, comme la capitale, aux Anglais. C’est là que depuis le dixième siècle, s’écrivaient les annales officielles de la monarchie. La charge de chroniqueur royal est vacante. L’histoire elle-même interrompt son récit.

[« Comme toujours aujourd’hui, dit Jeanne, où vous avez laissé votre patrimoine aux mains d’un autre peuple. Saint-Denis, abbaye royale, est devenu le symbole de votre reniement chrétien et de votre abandon national, les deux allant de pair. La France ne peut exister que chrétienne ! »]

A l’aspect du ciel noir de l’adversité, les courtisans s’enfuient à tire d’aile. Les grandes charges de la couronne, faute de payement, sont désertées. Charles VII, le 12 juin 1426, révoqua tous les dons et mandements de finances précédemment accordés. Il retint pendant un an les gages de tous ses officiers, qui demeurèrent ainsi sans traitement. Les membres du parlement de Poitiers, les maîtres des requêtes et les gens de guerre, furent seuls exceptés de cette mesure (1).

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

Ainsi se désorganisait en quelque sorte spontanément, l’appareil vital et administratif du gouvernement ou du royaume. Aussi, les témoignages écrits, vestiges et produit quotidien de cette existence, nous font-ils défaut. Les archives de la cour des comptes, les registres de la chancellerie ou trésor des Chartes, sont muets pour cette période. Quelques relations hostiles, étrangères, quelques fragments de chroniques domestiques et rétrospectives telle a été la principale ressource historique de la postérité. Cette sombre période n’a guère, jusqu’ici, reçu d’autre lumière. Le désordre de l’époque se fait sentir, même dans ces fragments écourtés, où règne une chronologie fautive et bouleversée.

[- « Regardez dans quel état se trouve votre Etat, réduit à l’impuissance, vendant tout et se vendant lui-même à des puissances étrangères ! » nous redit Jeanne, celle que vous appelez « Jeanne D’ARC »]

La nature, l’éducation, une nécessité factice, mais irrésistible, conspiraient pour retenir, jusque-là, le représentant de la monarchie, dans une sorte de longue enfance et de minorité.

Cette éducation molle, énervante, solitaire, l’exemple contagieux de mœurs licencieuses, le spectacle perpétuel de ces bassesses intimes, qui forment si souvent, chez les grands, le tissu de la vie quotidienne, le poison de la flatterie, que les courtisans versent aux princes et qui les berce de sa monotone ivresse, telles furent les leçons qui l’initièrent au sévère apprentissage de la vie, aux épreuves que lui réservait la Providence.

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

Depuis la folie de Charles VI, peuples et ministres étaient accoutumés à voir la puissance suprême, passer, telle qu’un talisman, de main en main, et s’exercer au gré des circonstances. Pour l’heure, les conseillers de Charles VII se trouvaient nantis de ce talisman. Au risque même ou au prix de la ruine universelle, ce pouvoir suffisait à leur fortune, ainsi qu’à leur orgueil. Ils n’avaient garde de s’en dessaisir, en rendant au roi son initiative.

Ces favoris mettaient au contraire leur entente et leur sollicitude à maintenir le prince, par les liens et l’attrait du plaisir, au sein de sa captivité dorée. Une raison spécieuse enfin et même d’une certaine gravité, leur servait de prétexte, pour justifier, au besoin, leur conduite. A la veille de chaque journée périlleuse, dit un historien du temps, ils avaient toujours soin d’emmener le roi dans quelque bonne ville, située à une certaine distance : « dont ils firent preuve de grand sens ». Charles, en effet, dernier rejeton de la branche royale qui constituait sa lignée, ne laissait après lui qu’un enfant au berceau et la redoutable perspective d’une régence. Toutefois, la détresse osait frapper à la porte du royal séjour et de la prison dorée. Cette ironique invasion de la Pauvreté, venant s’asseoir au banquet du prince, fut le premier trait qui le toucha. Le commencement de la sagesse pénétra dans le cœur de Charles VII, par cette initiation, par ce véhicule salutaire de la souffrance. Un tel spectacle émut aussi, vivement, l’imagination populaire.

[…]

[Le Roi était pieds nus et n’avait plus d’argent pour se chausser, à l’image d’une France totalement ruinée.]

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k28986b/texteBrut

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

_____________________________________________________________________

https://crm.revues.org/12906

Mémoire de France :

– Vous attendez un signe ?

Le signe sera donné par Philippe DE VILLIERS, au Puy du Fou.

Car il faut être fou(s) pour croire à ces histoires de fou !

C’est lui, au Puy du Fou, qui détient l’anneau de Jeanne, celle que vous appelez Jeanne [D’ARC].

Et c’est lui que Jeanne charge de vous donner le “signe-al”.

http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Loisirs/Patrimoine-tourisme/n/Contenus/Articles/2016/05/06/L-anneau-de-Jeanne-d-Arc-restera-bien-au-Puy-du-Fou-2707194

http://www.lefigaro.fr/culture/2016/04/08/03004-20160408ARTFIG00321-anneau-de-jeanne-d-arc-l-angleterre-declare-la-guerre-a-philippe-de-villiers.php

Mais il y a encore plus fou que le fou des fous.

Il y a votre Roi actuel qui signe un traité de commerce qui va RUINER la France et ses paysans.

Le CETA est un traité de fous écrit par des fous pour des fous. Car il faut être fou pour accepter pareil traité.

C’est la mort du commerce français.

Et la clef de voûte du commerce INTERNATIONAL.

Votre Roi républicain, qui n’en a cure de vous, vient de couper les vivres à vos agriculteurs bio lesquels font vivre le peuple de France.

Les légumes et les fruits sont d’ores et déjà interdits à la vente si les paysans n’en ont pas acheté les semences à un grand voleur qui s’est emparé de toutes les cultures sur votre terre, simplement en leur donnant un nom, son nom, « MONSANTO ».

Soutenir le combat de l’Inde contre MONSANTO, c’est soutenir l’humanité toute entière !

C’est la fin des cultures vivrières et de votre agriculture de petits propriétaires condamnées à disparaître au profit « d’usines de viande » ou de fruits et légumes standardisés qui n’appartiendront plus à la France, mais à des étrangers.

Voulez-vous affamer le peuple de France ?

Vendre ainsi à des étrangers la nourriture des Français, la terre des paysans français, démanteler la France et ses terres agricoles, c’est folie, folie pure et dure.

C’est pire que folie !

C’est trahison envers le bon peuple de France au profit de gros bourgeois « sans patrie, sans foi ni loi ! ».

– « Jouez, jouez avec moi !, demande Jeanne. Vous ne l’emporterez pas au paradis, ici-bas ou sur terre [ ? – sic] . Le peuple crie, le peuple a faim.

La France est une terre occupée par des marchands de viande, des bouchers, les bouchers du peuple français. »

Résultat de recherche d'images pour "semences monsanto"

Reprenons :

– “Loup, y es-tu ?”

Et laissons le loup s’habiller pour prendre son fusil.

SAUVONS-NOUS !

[Dans ce texte, “se sauver” a deux sens :

– aller de l’avant ou aller en arrière.

  • Fuir, c’est courir n’importe où, pour finir derrière, caché(e) derrière, et attendre de mourir. C’est se tenir en arrière, “laisser passer”, laisser faire, pour devenir son propre passé, un passé sans avenir.

  • Faire FRONT, c’est “afFRONTer” le danger, faire FACE, se tenir debout, pas couché(e), et désarmer l’autre. C’est aller de l’avant, DEVANT, pour avoir un avenir.

La plus grande victoire sur l’autre, c’est de lui ôter ses armes, le pouvoir de la loi, la loi de l’argent.

Résultat de recherche d'images pour "la loi de l'argent"

_____________________________________________________________________________

Emstrang Gram

[ Une autre interprétation l’apparente à la persistance d’une incantation chamanique d’origine nordique en vigueur dans les veillées funèbres chez les Francs. Elle permettrait la possession de l’officiante par l’esprit loup. Les paroles originales auraient été :

Emstrang Gram
Bigà bigà ic calle Gram
Bure bure ic raede tan
Emstrang Gram

ce qui se traduirait par :

Toujours fort Grain

Viens donc viens, j’appelle Grain,

Surviens car je mande au brin,

Toujours fort Grain.

À manger ! (Mos- incantation finale)

Le brin (tan) étant la baguette des sorts, et Grain le « Grain de la Lune », le loup céleste. À rapprocher de Ysengrin, le nom du loup dans le roman de Renart. ]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Am_stram_gram

Résultat de recherche d'images pour "loup céleste chez les francs"

___________________________________________________________________________

[ Loup, y es-tu ?

“Promenons-nous dans les bois

Pendant que le loup n’y est pas.

Si le loup y était

Il nous mangerait,

Mais comme il y est pas,

Il nous mangera pas.

Loup, y es-tu ? Que fais-tu ? M’entends-tu ?]


[La comptine est la base d’un jeu entre de jeunes enfants de quatre à six ans et un adulte. Le jeu a lieu de préférence dans un jardin ou en plein air. L’adulte se cache derrière un buisson, par exemple. Les enfants, dans le jardin, chantent la comptine et attendent la réponse du loup. À la fin de la comptine, l’adulte sort de la cachette et vient “ravir” les enfants – au double sens du terme : il capture les enfants et les couvre de baisers.

Le jeu a ceci d’intéressant, sur le plan de la psychologie enfantine, que les enfants savent très bien, après les premières réponses de l’adulte, où se trouve le loup. Mais ils font semblant de ne pas le savoir afin de différer le moment ou se produira la découverte du loup, les embrassades et la fin du jeu. C’est donc bien un véritable exercice psychologique à double ou triple niveau, avec de très jeunes enfants, où est en action, en particulier, la théorie de l’esprit. ]

Loup y es-tu ? (ou Promenons-nous dans les bois) est une célèbre comptine française, composée vers le XVIIe siècle.

[Comptine créée Avant la Révolution française !]

Sans esprit, il n’y a point d’hommes, ni l’Homme.

Il n’existe plus que des bêtes, des bêtes de somme, du bétail « humain » confondu avec le bétail animal.

Comme est traité votre bétail animal, vous serez traité(e)… comme du bétail humain.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Loup_y_es-tu_%3F_(chanson)

Résultat de recherche d'images pour "loup saint françois d'assise"

______________________________________________________________

PIC et PIC (et Amstramgram)

Extrait de

[ 1789, Les Amants De La Bastille ]

paroles

[Prise de la Bastille

Une révolution pour la France]

https://www.youtube.com/watch?v=E2agKABayEw

[ Pic Et Pic (et Amstramgram)

Je me réveille
Tout est pareil
Le même discours
Et le même décor
Tous ces matins
Ne riment à rien
Il est temps de crier plus fort
Ne me dites pas
Que c’est comme ça
Qu’il y a bien plus malheureux que moi
Qu’il faut prier
Et remercier
Le ciel de tout ce qu’on lui doit

Pic et pic à Corps et âme
À leur tour de dormir dehors
Pour ma part je vais rêver mon sort
Pic et pic au bout des lames
À ce destin qui a eu tort
De vouloir nous laisser sur le bord

La nuit me veille
Je n’ai pas sommeil
Je vis l’envie sans l’ordinaire
Je dois penser
Imaginer
J’ai toute ma vie à refaire
On se réveille
Il fait soleil
Le monde n’est plus tout à fait le même
On va chanter
On va trinquer
Nos idées nouvelles que l’on sème

Résultat de recherche d'images pour "le québec est mort vive le québec"


Pic et pic à Corps et âme
À leur tour de dormir dehors
Pour ma part je vais rêver mon sort
Pic et pic au bout des lames
À ce destin qui a eu tort
De vouloir nous laisser sur le bord

Assez de nous casser,
De nous laisser sur le côté
Je suis lassé de ces affronts

qui me font glisser vers le fond
Fini ces litanies
qui nient sans cesse nos insomnies
L’enfer c’était hier
Ce soir nos rêves sont durs comme fers

Résultat de recherche d'images pour "les amants de la bastille camille lou"

[Camille LOU-p, évidemment !]

Assez de nous flatter,
De nous jeter comme des jouets
A trop jouer à celui qui ment
Ils ont trahi tant de serments
Songe
A toutes les galères dont on ne peut plus se défaire
L’enfer c’était hier
Ce soir nos rêves sont durs comme fers

Pic et pic et amstramgram
À leur tour de dormir dehors
Pour ma part je vais rêver mon sort
Pic et pic au bout des lames
À ce destin qui a eu tort
De vouloir nous laisser sur le bord
De vouloir nous laisser sur le bord]

Résultat de recherche d'images pour "les amants de la bastille camille lou"

___________________________________________________________________

J’ai posé la question, je l’avoue, à un visiteur jusque là inconnu.

Sans doute avais-je trop travaillé sur lui et l’avais-je inconsciemment « évoqué », ou plutôt « convoqué » devant le tribunal de l’Histoire.

C’est un homme que je décrirais cauteleux et, pour moi, «peureux », qui n’aurait jamais osé aller au bout de son destin si Jeanne ne s’était pas présentée à lui et si Jeanne ne lui avait pas donné le signe attendu, le contenu de sa prière à Dieu.

Vous savez, ce dialogue avec Dieu en qui vous ne croyez pas, jamais !

Dieu avait répondu à sa prière et Jeanne lui a apporté la réponse… mais aussi rappelé la question, question posée en ses termes à lui, à ce Dieu dont il doutait, lui qui doutait de tout et surtout de lui-même.

Cette question posée à Dieu « devin-t » le signe de reconnaissance.

L’un n’allant pas sans l’autre, la question n’allant pas sans la réponse et la réponse n’allant pas sans la question.

Résultat de recherche d'images pour "charles vii le victorieux"

La question, pour Jeanne, c’était :

– « Qui est le Roi ? »

La réponse pour Charles VII, c’était :

– « C’est toi, le Roi ! »

C’était à Chinon, le 25 février 1429.

Ce jour-là, le Roi de France avait trouvé son Dieu et Dieu avait retrouvé son Roi perdu qui se cachait de Lui parmi ses courtisans.

Je vous livre la réponse de Charles VII à ma question, Charles VII, homme avisé, fin politique et dangereux stratège militaire qui a libéré la France de l’occupant anglais et de ses guerres fratricides internes, lui qui ne payait pas de mine et sur qui personne, à son époque, lorsqu’il était enfant ou adolescent, n’aurait parié un kopeck.

– « Emmanuel MACRON pourrait-il devenir le futur Roi de France ? »

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron chrétien"

De COLUCHE, la prière d’Emmanuel MACRON à votre Seigneur qui n’est pas le sien : – “Mon dieu, faites que tous ces cons prient pour moi !”

Réponse :

– « Celui qui n’a pas connu le malheur ne peut apporter le bonheur à son peuple ! Votre président est homme de plaisir. Son seul malheur fut un jour de connaître le bonheur avec une femme plus âgée que lui et qui est devenue sa femme. La belle affaire !

Ce n’est qu’un servant, le pire des servants, de ceux qui se proclament libres, libres de se vendre à des puissances étrangères.

Lorsque votre « prince » [sic] connaîtra la misère et les coups du sort funestes, que tomberont ses amis et ses alliés parce qu’il aura choisi le parti, le seul parti digne d’un Roi, le parti de la France et de la Chrétienté, alors il pourra :

SI DIEU LE VEULT

[orthographe voulue ainsi]

– prétendre au trône de France.

Il sied à un Roi de France d’être modeste.

Pour l’instant, votre siècle est celui des marchands, des marchands de biens qui n’ont guère de considération, sinon aucune, envers le peuple de France, les marchands du Temple, d’un Temple qui n’est pas celui du Dieu très chrétien.

Mais ce sont eux, ces marchands, qui lui disent, tous, à votre peuple, oeuvrer pour son bien !

Ce qui est mentir.

Et ils savent, ces négociants, qu’ils mentent au peuple de France.

Résultat de recherche d'images pour "marchand du temple"

Ne me compare pas

 [Tutoiement ? Ai-je bien “ouï” ?]

  • à des maquignons qui mènent leurs bêtes au marché pour les faire tuer ! 

Un Roi n’est pas un banquier, encore moins un usurier, ni un usurpateur.»

Alors, qui est le Roi caché, si bien caché qu’il se cache aux yeux de tous, jusqu’à se cacher à lui-même son propre destin ?

Charles VII a été appelé par le Tribunal de l’Histoire, « Charles le Bien-Servi » ou bien-nommer « Charles le Victorieux », lui qui a libéré la France et a réussi à la réunifier.

Il est vrai que la sainte Providence veillait sur lui.

Son histoire est émaillée de « miracles », ces “hasards” que les agnostiques attribuent au Dieu…

«-hasard » dans leur sotte ignorance !

Seule certitude, le Roi Charles croyait en Dieu, lui.

Même s’il croyait moins en lui, l’homme.

Il dialoguait avec Dieu, ce petit « Roi de Bourges ».

Il priait.

Il était…

– « Il « est » chrétien », insiste-t-il, lui, Charles VII.

Un Roi très chrétien, tellement chrétien qu’il a été capable de provoquer un schisme avec le Pape, en accordant à l’Eglise de France une autonomie religieuse vis à vis de Rome.

Un Roi très chrétien tel que « Dieu le veult » !

Résultat de recherche d'images pour "charles VII roi très chrétien"

____________________________________________________________________

http://compilhistoire.pagesperso-orange.fr/gallicanisme.htm

[…]

Durant la première moitié du XVe siècle, les Armagnacs, qui soutiennent Jeanne d’Arc, sont partisans des gallicans, les Bourguignons des papistes.


Au concile de Constance (1414-1418), Gerson, chancelier de l’Université de Paris, de concert avec les nations, fait un discours montrant “la supériorité du concile au-dessus du pape“. Le concile affirme par le décret Sacrosancta qu’il tient son pouvoir directement du Christ pour la réforme de l’Église et adopte le décret Frequens instituant que l’Église serait désormais dirigée par des conciles périodiques.

Le 7 juillet 1438, Charles VII, poussé par les actions du concile de Bâle, publie, avec l’accord du clergé français réuni à Bourges, la Pragmatique sanction de Bourges. Elle établit certaines libertés au sein de l’Église de France qui entraînent la diminution des pouvoirs du pape et supprime les annates. Elle déclare la suprématie des conciles généraux sur le Saint-Siège. La libre élection des évêques et des abbés par les chapitres et les monastères est rétablie. Par la Pragmatique sanction, Charles VII élargit l’autonomie de la royauté et de l’Église de France par rapport à la papauté. Ses successeurs maintiendront les mêmes principes.
[…]

C’est Charles VII qui a organisé le procès en réhabilitation de « Jeanne la Pucelle ».

Bien avant que l’Eglise Catholique et papiste accepte de la reconnaître comme étant sainte !

____________________________________________________________________

Procès de réhabilitation
L’enquête de 1450

[“CHARLES, par la grâce de Dieu, roy de France, à nostre amé et féal conseiller, maistre Guillaume Bouillé, docteur en théologie, salut et dilection. Comme jà pieçà Jehanne la Pucelle eust été prinse et appréhendée par nos anciens ennemis et adversaires, les Anglois, et amenée en ceste ville de Rouen, contre laquelle ilz eussent fait faire tel quel procez, par certaines personnes à ce commis et députez par eulx ; en faisant lequel procez, ilz eussent et ayent fait et commis plusieurs faultes et abbus, et tellement que moyennant ledit procezet la grant haine que nos [ditz] ennemis avoient contre elle, la firent morir iniquement et contre raison, très cruellement ; et pour ce que nous voulons savoir la vérité dudit procez, et la manière comment il a esté déduit et procédé : vous mandons et commandons, et expressément enjoingnons que vous vous enquerez et informez bien et diligentement de [et] sur ce que dit est, et l’informacion par vous sur ce faicte, apportez ou envoyez stablement close et scellée par devers nous et les gens de notre Grant Conseil ; et avec ce, tous ceulx que vous saurez qui auront aucunes escriptures, procez, ou autres choses touchant la matière, contraignez les par toutes voyes deues et que verrez estre à faire , à les vous bailler pour les nous apporter ou envoyer, pour pourveoir sur ce ainsi que verrons estre à faire et qu’il appartiendra par raison ; [car] de ce faire vous donnons pouvoir, commission et mandement especial par ces présentes. Si mandons et commandons à tous nos officiers, justiciers et subgetz, que à vous et à vos commis et députez, en ce faisant, ilz obéissent et entendent diligemment.
Donné à Rouen, le quinziesme jour de février, l’an de grâce mil quatre cens quarante neuf (1), et de nostre règne le vingt huictiesme.
Sic signatum : Par le Roy, à la relacion du Grant Conseil, Daniel (3).]
C’est l’Université de Paris, en la personne de son Recteur, Guillaume BOUILLE, qui a enquêté et réhabilité Jeanne, dite “Jeanne D’ARC” dès 1450, non pas l’Eglise Catholique qui, avec les Anglais, avait instruit son procès et l’avait condamnée au bûcher, vingt ans plus tôt.

Jeanne D’ARC n’a été canonisée par l’Eglise Catholique que le 16 mai 1920, grâce au Pape Benoît XV.

[ Deux ans plus tard, en 1922, Jeanne est proclamée patronne secondaire de la France de même que Sainte Thérèse de Lisieux ; la patronne principale étant la Vierge depuis le voeu de Louis XIII.]

Résultat de recherche d'images pour "charles VII roi très chrétien"

____________________________________________________________________

Si le loup y était ?

Oui, figurez-vous !

C’est l’Evêque Félix DUPANLOUP qui demande au Pape Pie X de débuter le procès de canonisation de Jeanne d’Arc, pour la faire reconnaître sainte.

Le loup y était !

Et c’est un Français, l’Evêque de Beauvais, Pierre CAUCHON, conseiller du Roi d’Angleterre depuis le Traité de Troyes, bon « collabo », qui a condamné Jeanne la Pucelle au bûcher.

Qui ne connaît pas l’Histoire de France ne connaît pas Dieu et ignore ses « clins d’oeil » divins !

C’est le « cochon » qui s’est vendu aux Anglais et le « loup », chien sans collier, qui sest battu pour faire canoniser « Jeanne D’ARC », dans une « France libérale », celle du début du XXe siècle, qu’il fallait réconcilier avec le Christianisme.

Mais un « cochon » peut-il être un bon chrétien ?

Résultat de recherche d'images pour "jeanne au bucher"

______________________________________________________________________

Pour prétendre au trône, oyez, oyez, braves gens de France, il faut être « Bien-Servi » et « Victorieux ».

https://www.herodote.net/Charles_VII_de_Valois_1403_1461_-synthese-118.php

Charles VII de Valois (1403 – 1461)

Le Bien Servi ou le Victorieux

[Aucun roi de France n’est plus surprenant que celui-ci. Né d’un roi fou et d’une reine à la réputation légère, Isabeau de Bavière, il est dans sa jeunesse déshérité par ses parents au profit d’un prétendant anglais.

C’est qu’on est au coeur d’un conflit entre la dynastie des Valois qui règne sur la France et la dynastie de Lancastre qui règne sur l’Angleterre et revendique la couronne de France.

Dépressif, Charles VII est prêt à renoncer à ses droits quand survient une bergère, Jeanne d’Arc. Celle-ci lui rend confiance par quelques actions d’éclat.

Exit Jeanne d’Arc.

Charles VII reprend foi en lui-même et vole dès lors de succès en succès, servi par des conseillers efficaces et… une autre femme dont il fait la première maîtresse officielle d’un roi de France, Agnès Sorel, d’où son surnom : le Bien Servi.

Ses conseillers ont nom Richemont, Jouvenel des Ursins, les frères Bureau, Jacques Coeur

Souvent mal récompensés par leur souverain, ils vont rendre à la France sa place au coeur de l’Europe occidentale, engager sa modernisation administrative et chasser les Anglais, mettant fin pour de bon à la guerre de Cent Ans.[…]]

Résultat de recherche d'images pour "charles VII La rochelle"

_______________________________________________________________________

« Amstramgram !»,

Evocation de la comptine qui fait sourire Charles VII.

« Pic et pic et colegram, ce ne sera donc pas toi…, le Roi ! »

Ou peut-être toi, si Dieu le veult !

Nous sommes libres de réaliser ou pas notre destin.

Nous sommes libres de choisir, nous aussi, peuple de France, notre sort avec Messire le Loup, chien sans collier.

Soit nous voulons redevenir des serfs, les « brassiers » de marchands anglo-saxons s’emparant de nos maisons et de nos châteaux, accaparant nos terres agricoles et nos capitaux.

Auquel cas nous acceptons aussi de nous « soumettre » et de finir en esclaves comme « dhimmis » dun totalitarisme musulman qui remplit les comptes bancaires de nos « CAUCHON ».

Sachant que, même si nous restions libres, il nous faudrait payer notre dîme au clergé musulman, dont le dernier exemple « laïque » est cette dîme « halal » pour l’abattage dit rituel et si cruel de nos moutons, bêtes égorgées comme au Moyen-Age, baignant dans leur sang et vivant encore quand le couteau s’enfonce dans leur chair tendre.

Rappelez-vous, c’est le message de Jeanne aujourd’hui :

– « Du temps de Charles VII, le Royaume de France était RUINE et PILLE.

“Il est arrivé au régent, futur Roi de France, de ne même pas se pouvoir payer une paire de « chausses-ures »”.

Cette misère du Roi a été narré au peuple qui en avait fait, à l’époque, une comptine sur les mésaventures du petit « Roi de Bourges », se retrouvant pieds nus, même s’il était assis sur un trône, le trône de France.

Aussi je vous invite à retenir et à méditer cette leçon d’histoire, si vous le voulez bien :

– « On peut ne pas être un millionnaire mais être le Roi légitime de la France, un Roi appelé à régner sur une France qui est aussi pauvre que lui.

Sauf que, pour être sacré Roi de France, et un « sacré » Roi de France, il faut avoir le soutien et la reconnaissance du peuple de France.

Et il faut surtout avoir le signe de Jeanne [D’ARC].

A qui le sieur Philippe De VILLIERS, Seigneur du Puy du Fou, remettra-t-il l’anneau de Jeanne la Pucelle ?

Le sait-il, lui ?

Lui-même ? 

[La répétition m’est demandée ainsi.]

Résultat de recherche d'images pour "anneau puy du fou de villiers"

_______________________________________________________________________

Pour moi, permettez-moi de signer cet article du signe du Lou(p), le signe de la « chienne de païenne » que je suis et que je reste, relativement convertie au Christianisme par amour du CHRIST.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas encore tout compris, ce que je comprends, je n’irais pas chercher le Roi de France.

C’est Philippe De VILLIERS qui vous le présentera et lui passera l’anneau au doigt, si j’ai bien tout compris (?).

L’anneau nuptial ?

Les « noces de l’Agneau » pascales ?

Je l’ignore.

Résultat de recherche d'images pour "noces de l'agneau roi de france"
Advertisements

Du Général De GAULLE : – “”Je veux, j’exige et j’ORDONNE !” n’est pas digne d’un monarque, ni encore moins d’un élu républicain. Le gouvernement par ordonnances n’est légitime qu’en cas de crise grave, par exemple, dans l’après-guerre. Sommes-nous en guerre contre le peuple de France, oui ou non ?”

Résultat de recherche d'images pour "gouvernement par ordonnances"

A cette époque, j’ordonnais dans l’intérêt du peuple français, pas contre mon propre peuple et sa volonté souveraine, déclare le Général De GAULLE.

Lorsque j’ai gouverné par ordonnances, c’était après-guerre. Pour exemple simple, l’ordonnance du 2 février 1945 sur l’enfance délinquante a été promulguée pour protéger les mineurs et leur permettre d’avoir une justice d’exception qui se justifiait alors par le grand nombre d’orphelins, grand nombre d’enfants à la rue, de familles sans logement, conséquences dramatiques de la Seconde Guerre Mondiale.

Le Général ajoute, presque cynique mais surtout triste :

– Rassurez-vous, la Troisième Guerre Mondiale ne laissera pas grand-monde à la rue, sauf des cadavres d’humains et d’animaux, tous traités de la même manière. L’homme-animal sera redevenu ce qu’il est !

Après la guerre, en 1945, la misère était telle qu’il fallait rétablir des règles de fonctionnement étatique républicaines, et non erratiques comme aujourd’hui, pour créer une cohésion sociale. Là où le chaos avait régné, il faut, il fallait faire régner l’ordre, un ordre non dictatorial.

Or aujourd’hui, en France, ce n’est pas la guerre.

Ou alors, c’est une guerre menée contre les peuples de l’Europe, contre les nations européennes, contre la France.

Au lieu de combattre la misère, la misère est devenue une arme entre les mains d’une oligarchie toute-puissante, ayant pouvoir de vie et de mort sur les plus pauvres et les plus faibles d’entre vous.

Résultat de recherche d'images pour "guerre contre la misère"

Oui, cette oligarchie financière et bancaire a tout pouvoir sur le peuple de France, en particulier à cause de l’obligation de domicilier ses revenus sur un compte bancaire, ce qui “autorise” les banques à user et abuser de leur pouvoir punitif et…. favorise les traitements d’exception devenus légaux mais totalement, du mot “totalitaire”, immoraux, contre les “résistants” et les pauvres gens, pauvres gens si bien-nommés “précaires”, volontairement maintenus dans cet état de précarité par les plus riches, ceux qui ont des dentiers car ils sont les rentiers de la Dette publique et qu’ils peuvent s’acheter le sourire de façade qui ne quitte jamais leur visage même devant l’horreur économique de ce monde, leur monde !

Un monde immonde.

L’oisiveté de ces rentiers est la plus redoutable des armes chez ces gens riches dénués de tous scrupules et capables de tout, du pire surtout. Ils sont le crépuscule annonçant la terrible nuit d’une guerre totalitaire.

Etre pauvre, aujourd’hui, en France, c’est pire qu’en temps de guerre.

C’est être maudit, désigné à la vindicte populaire comme un fainéant alors que tout a été fait justement pour supprimer les emplois industriels, commerciaux et agricoles.

Le chômage NATIONAL a été voulu contre le peuple de France pour briser sa résistance.

Le politique doit penser l’avenir.

Il ne doit pas le subir !

L’élu politique qui parle et part du principe de réalité pour ne rien vouloir changer est un pétainiste.

C’est celui qui abdique avant même d’avoir tenté de gagner la guerre. Vaincu, sans se battre, quel déshonneur !

Il est du devoir de l’homme politique de protéger le peuple qui l’a ELU, son peuple, lui, et pas un autre.

Résultat de recherche d'images pour "pétainiste"

[Oui, image choisie avec le ou sur commande du Général De GAULLE]

Et son devoir, le devoir de l’Elu est de combattre la corruption, cette pollution des esprits qui tue bien plus de gens en France que la pollution atmosphérique qui préoccupe vos “bobos” de gauche.

Or la seule solution pour combattre la corruption est d’appauvrir les riches.

L’argent est devenu le nerf de cette guerre menée contre le peuple de France.

Il ne s’agit pas de morale catholique ou autre, mais de bon sens !

Trop d’argent nuit au bon fonctionnement des institutions car l’homme n’est pas un saint.

Il est incapable de résister à l’appel du dollar qui tue des vies dans d’autres pays et en France.

L’élu politique de France est l’un des plus corrompus d’Europe, sinon du monde. Il est incapable de résister aux cris des pétrodollars qui coulent à flots comme le pétrole noir qui jaillit des terres d’Arabie, la source de tous les maux de l’Occident chrétien.

Les comptes off-shore se multiplient comme les puits de pétrole et les forages de gaz de schiste tandis que les petites gens doivent s’expliquer sur le versement de liquidités de plus en plus chiches sur leur compte bancaire, gestion “privée” les privant même de leur droit de choisir comment utiliser leurs économies ou d’établir un ordre de grandeur dans des dépenses dites toutes prioritaires, gestion bancaire devenue un outil d’oppression du peuple par des banques dévoyées au service des voyous de la République.

Les banques sont au service des créanciers et des “fonds vautours”.

La première liberté à redonner au peuple est donc celle de choisir ou non d’ouvrir un compte bancaire pour y domicilier qui, son salaire, qui ses aides sociales, qui, ses rentes.

Ainsi se termineront d’eux-mêmes les plus graves abus bancaires qui appauvrissent principalement nos concitoyens, à coups d’agios, de commissions d’intervention et que sais-je encore !

Résultat de recherche d'images pour "banques voleuses"

Les banques ne gèrent pas les comptes. Elles grèvent les petits salaires, les chargent de pénalités insupportables et étouffent les Français sous leur poids économique astronomique. Le rapport de forces est par trop inégal.

Les banques vident et vampirisent, aspirent les petites économies des plus modestes pour les soumettre à un système totalitaire qui est le leur, un système GLOBALitaire au service d’une oligarchie mondialiste qui se paie le LUXE de faire des leçons de morale à un peuple français en souffrance, le réprimandant sans cesse contre ses réticences à ne pas vouloir recevoir ses futurs assassins.

Le peuple n’a même plus le droit de se protéger lui-même alors que l’Etat français est défaillant dans sa protection du territoire, incapable d’assurer la sécurité du pays et des citoyens français, par manque de moyens budgétaires et de ressources humaines.

C’est l’argent aujourd’hui qui décide de tout.

Quand une banque en vient à vider le compte bancaire d’une étudiante handicapée, comme ce fut récemment le cas, parce que l’étudiante avait rappelé que son compte était clôturé depuis 2011 et que cette jeune fille se plaignait des prélèvements injustifiés subis sur ce compte non encore clôturé malgré ses différentes lettres recommandées, ce fut un braquage commercial, du vol à petite échelle mais dont on se doute bien qu’il doit se répéter à grande échelle, ce mauvais genre de vidage d’un petit compte par une banque scélérate qui a pignon sur rue.

presse7210423638639687285_n

Quand une banque en vient à vider le compte bancaire d’une étudiante handicapée, comme ce fut récemment le cas, parce que l’étudiante avait rappelé que son compte était clôturé depuis 2011 et que cette jeune fille se plaignait des prélèvements injustifiés subis sur ce compte non encore clôturé malgré ses différentes lettres recommandées, ce fut un braquage commercial, du vol à petite échelle mais dont on se doute bien qu’il doit se répéter à grande échelle, ce mauvais genre de vidage d’un petit compte par une banque scélérate qui a pignon sur rue.

Le Crédit Agricole a prélevé directement tout l’argent qui restait, un peu plus d’une centaine d’euros, sur le compte bancaire de cette jeune personne que la banque savait être handicapée, au lieu de rembourser à l’étudiante, comme elle le lui réclamait, les sommes indûment prélevées au titre de la nouvelle pénalité inventée grâce à l’inactivité de votre “commissionnaire” Pierre MOSCOVICI en 2014, au titre de la loi ECKERT, pour sanctionner les plus pauvres comme les SDF, la pénalité dite de “compte inactif”.

Faire payer l’inactivité, alors qu’au contraire, d’habitude un commerçant ne peut faire payer que ce qu’il a fait, ses “actions”, c’est incroyable, non ? Si la Banque n’agit pas pour un client, rien ne doit être payé par ce client. C’est du bon sens ! A quand le repas dû au restaurateur qui ne vous l’aura pas préparé ?

Image associée

Rendez-vous compte, bonnes gens, que les banques ont réussi à vous faire payer même le travail qu’elles ne font pas pour vous ! 

Grâce à une loi d’Etat.

Evidemment que le compte de la jeune étudiante était inactif puisqu’il aurait dû être clôturé depuis 2011 ! et qu’elle ne l’utilisait plus, du fait du décès de son parrain, celui qui approvisionnait ce compte depuis l’âge de ses quatre ans. Et si un décès, ce n’est pas un cas de force majeure, signalé à la banque, alors qu’est-ce qu’un cas de force majeure ? Ne rien faire, peut-être… comme cette banque et faire payer son inactivité à la jeune étudiante handicapée.

Par conséquent cette enfant devenue étudiante ne pouvait pas récupérer l’argent qui restait sur son compte, au décès de son parrain, malgré ses demandes répétées.

Et si cinq euros représentent de quoi manger sur une semaine, c’est à dire la possibilité de se nourrir avec une baguette de pain chaque jour et un peu de Nutella tartiné sur un morceau de cette baguette, – pâte indigeste, la Nutella, que je déconseille vivement ! -, alors imaginez ce que représentent plus de cent euros pour cette jeune étudiante qui devait payer ses frais d’inscription à l’Université de son choix.

Le Crédit Agricole a calculé factieusement :

[Non pas facétieusement !, mais “factieusement”, adverbe tiré du substantif “factieux”]

  • au centime d’euro près, le montant de pénalités achevant de spolier définitivement l’étudiante handicapée. Les cent euros ont servi à payer ce montant fallacieux ajout de pénalités supplémentaires, montant ajusté à celui du solde du compte pour ne pas avoir à rembourser même un centime d’euro à l’étudiante handicapée, sans donner aucunement droit à sa juste demande de remboursement.

Cette banque détestable qui vole les personnes handicapées sait fort bien que cette étudiante n’aura jamais les moyens financiers d’engager un procès contre elle pour cent euros.

Résultat de recherche d'images pour "crédit agricole humour"

Si cette étudiante s’était appelée Nadine de ROTHSCHILD, qui d’entre vous pourraient douter qu’elle n’aurait  pu obtenir le remboursement du montant des pénalités indûment prélevées pendant six ans sur son ancien compte bancaire au Crédit Agricole ainsi que le virement du solde de son ancien compte sur son nouveau compte bancaire ?

La question qui se pose est de savoir combien de personnes handicapées et/ou vulnérables se font ainsi racketter par le Crédit Agricole ?

La question qui se pose est de connaître le nombre de paysans volés par cette banque dite rurale et honnête.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières !, d’argent, des rivières d’affaires dans lesquelles se noient les victimes de ces abus bancaires à répétition.

Qui contrôle quoi ?

Et qui contrôle qui ?

Le secteur bancaire contrôle tout.

C’est une certitude absolue.

La preuve, les Français ont élu à la tête de la France, un banquier.

Résultat de recherche d'images pour "abus bancaires"

C’est une première en France !

Après l’élection de Georges POMPIDOU dont peu se souviennent encore qu’il fut lui aussi banquier, ancien directeur général de la Banque Rothschild et aussi fin lettré que le banquier Emmanuel MACRON.

Je suis très sensible au sort des personnes handicapées, comme vous devez déjà le savoir.

Et je félicite le président de la république, votre président de la république, Emmanuel MACRON, de s’en préoccuper et d’avoir osé s’afficher publiquement et sportivement en fauteuil roulant. Il s’est “rabaissé” jusqu’à vouloir prendre la place d’un handicapé moteur.

C’était plus que symbolique et la manière dont les médias français ont traité sa prestation courageuse est symbolique de l’ambiance cynique de ce milieu médiatique des “médiocres”. Ce cynisme est révoltant pour les personnes handicapées.

Lorsque des sociétés privées nuisent au bon fonctionnement de la société publique, l’Etat ne peut pas rester passif et doit sévir sévèrement.

[La racine de “sévir” et de “sévère” n’est pas la même car le Général n’aime pas les répétitions, sauf pléonasmes volontaires pour provoquer un effet de style. Et pour le Général lui-même écrivain, cette facilité est un “effet de manches” comme les avocats agitant leurs mains pour ne rien dire. Je vous renvoie à l’étymologie de ces deux mots “sévir” et “sévère”]

Il est inadmissible que les banques qui ont obtenu l’obligation inconcevable et aliénante de faire domicilier les revenus des Français dans des agences qui sont privées,

– devant donc être déclarées d’utilité publique puisqu’elles gèrent le patrimoine fiduciaire des Français , sinon elles n’auraient pas pu obtenir cet avantage exclusif et considérable de l’obligation de faire domicilier les revenus des Français sur un compte bancaire -,

il est inadmissible que ses banques soient devenues les premières causes de l’appauvrissement des ménages français et un frein essentiel à la croissance des ménages français.

Résultat de recherche d'images pour "crédit agricole humour"

Pourquoi la France a-t-elle cédé aux banques pareil privilège exorbitant, sans se donner les moyens réels de contrôler leur activité financière et avec la complicité passive d’une Banque de France devenue leur caution “morale” ?

C’est tout à fait anormal.

La corruption prend son départ dans la gestion des comptes bancaires français.

Une gestion calamiteuse !

Une gestion, pour tout dire, odieuse !

Qui tue des gens en France, plus sûrement que ne le ferait le cancer.

S’il y a bien un domaine où il faudrait “ordonner” et “co-ordonner”, c’est le domaine bancaire.

Sinon il ne servira à rien d’ordonner dans l’avenir de détruire le tissu social pour “libérer” les bonnes volontés, langage “néo-cons” [sic] des abrutis qui prennent les Français pour des demeurés !, novlangues de technocrates ploutocrates qui n’ont jamais réellement travaillé ailleurs que dans un bureau cossu et fessu.

Françaises, Français, vous avez élu à la tête de votre pays un banquier.

S’il y a bien un domaine qui est de son domaine de compétences, ce sont les finances et la Banque.

Par conséquent, plutôt que de s’attaquer au Code du Travail, lui qui n’en connaît que les aspects rébarbatifs, tels que ceux décrits par les copains de la bande des coquins qui dirigent actuellement la France des nouveaux barbares, j’invite vivement votre Président de la République à s’attaquer au Code Général des Impôts avant que les Français ne choisissent de le faire à sa place.

Qu’Emmanuel MACRON daigne se souvenir ce qui fut cause de la Révolution française, l’inégalité fiscale, les injustices sociales et leurs exceptions de classes !

S’il ne veut pas mourir prématurément.

S’il y a bien un domaine dans lequel Emmanuel MACRON excelle et règne en maître, sinon en seigneur, c’est bien celui des finances et des banques, d’une banque, la banque ROTHSCHILD.

Résultat de recherche d'images pour "rothschild humour"

Emmanuel MACRON doit prouver très rapidement aux Français son indépendance politique vis à vis des banques et sa probité personnelle, sans clientélisme, en préparant sa réforme fiscale, la VRAIE, pas celle voulue par les copains de la bande de coquins.

Alors le président de la république, libéré de ses liens graveleux, pourra endosser pleinement l’habit de défenseur des libertés publiques.

Sinon, comment lui-même entravé par ses relations privées et gavé d’argent comme une oie est gavée avant Noël pour finir sur l’autel des fêtes populaires, la tête coupée, comment pourrait-il se dire libre, Emmanuel MACRON ?

Et si votre président de la république n’est pas libre, comment pourrait-il libérer votre patrie, la France ?

Je mets au défi Emmanuel MACRON de faire une révolution fiscale JUSTE, avant que le peuple de France “ne l’impose” !

Et l’impôt du sang est toujours plus lourd à payer pour les riches sourds aux cris des pauvres gens que l’ISF tant décriée dans ces milieux de rentiers oisifs et nocifs.

Il faut lever les impôts des riches, non pas les leur enlever !, pour sauver la France.

Avant qu’il ne soit trop tard !

Si Emmanuel MACRON devient le Président des Français, et non pas le représentant commercial de la Banque Rothschid, le VRP des plus riches triquards, je lui prédis, moi, le Général De GAULLE, un avenir inattendu.

Enfin, pas tant “inattendu” que ça !, pour le jeune homme qu’il fut !

Ah moins que vous ne préfériez jouer les VRP de la Banque Rothschild, jeune homme ?

Auquel cas, je ne pourrais plus rien faire pour vous.

Résultat de recherche d'images pour "rothschild humour"

Et j’espère, en ce cas, un cas désespéré, que Bruno LE MAIRE saura reprendre à temps sa liberté, avant la grande révolution, celle de votre siècle, quand tous les peuples s’uniront pour s’affranchir du joug de cette oligarchie financière.

Alors vous pleurerez, vous, les élus politiques et autres potentats locaux sur vos privilèges disparus.

L’argent ne se mange pas, ni ne se boit.

Avoir des comptes bancaires, offshore ou pas, peu importe !

Ce qui est important, c’est l’usage que vous faites de votre argent.

Aujourd’hui, dès aujourd’hui, et non pas demain.

Car demain, il sera trop tard.

Il est déjà trop tard !

Donnez, donnez pour irriguer les terres de France.

Sinon vous mourrez.

Non pas comme moi qui suis déjà mort, mais VIVANT !

Vous mourrez, DEFINITIVEMENT.

Et cette mort-là, vous ne la souhaiteriez pas à vos pires ennemis !

Pourtant, vous arrivez à la souhaiter pour vous-mêmes, gens qui vous prenez pour des aristocrates sans vouloir payer l’impôt du sang à votre pays.

Celui qui a peur de mourir n’a jamais vécu.

On ne meurt pas quand on a connu la vie !

La VRAIE Vie.

Vous devrez choisir, Monsieur le Président de la République, entre l’honneur et le déshonneur.

Résultat de recherche d'images pour "honneur de gaulle"

Et il vous reste peu de temps pour choisir.

« Il y a une societé entre le petit oyseau qu’on nomme le roytelet, et le crocodile ; le roytelet sert de sentinelle à ce grand animal, » 

[Montaigne, II, 195]

La question qui se pose est :

– Qui est le crocodile ?

Le roitelet étant celui qui veut, ordonne et exige, à défaut de pouvoir obtenir par la persuasion, il cherche à pouvoir obtenir par la force le “pouvoir” sur le peuple.

Une force illégitime ayant pour cadre l’application de la loi du plus fort dans un monde économique sauvage, car non régulé.

Ne vous moquez pas des sauvages !

Vous en êtes.

Imposer la dérégulation, c’est vouloir vivre dans un monde de sauvages.

Résultat de recherche d'images pour "attaques de crocodiles"

Du Seigneur : – “Prier efficacement, c’est oser demander à Dieu d’intervenir dans vos vies ! Si vous ne demandez jamais de miracles, qui Dieu exaucera-t-Il ? Evitez les généralités, surtout dans les prières litaniques. ” Article du 18 juillet 2017 publié en retard, comme d’habitude.

 

Résultat de recherche d'images pour "Jésus en prière"

– “Je vous entends prier le dimanche pour tout le monde, c’est à dire pour personne, dit le Seigneur. Pour ne fâcher personne, plus précisément.

Vous demandez la paix, la paix que Je vous accorde lors de la messe à vous qui êtes présents et chargés de la répandre.

Vous demandez la paix dans un monde en guerre pour tout le monde, ennemis et amis.

Et vous me le demandez à Moi !

Insensés que vous êtes !

Ou hypocrites.

Je vais parler en images, par “paraboles”.

[Lorsque j’ai rédigé en partie cet article le 12 juillet, complété le 18 juillet 2017, j’ai été arrêtée dans l’écriture, bloquée par certaines difficultés herméneutiques. Mais le Seigneur pourvoit toujours. Donc le 14 juillet, Laurence, Sa voix, me portait la réponse attendue lors d’une retraite spirituelle.

“- Une parabole, c’est mettre en parallèle. C’est une liberté de langage pour mieux comprendre le message de Dieu”, a dit Laurence, parlant pour Lui.

Je pouvais donc mettre en parallèle deux situations géographiquement différentes, comme Il me le demandait.

Il y a des rencontres qui, avec Lui, en Lui, sont des paraboles humaines.

Entendre Sa voix/voie, par Laurence, c’est comprendre Sa Parole, l’Evangile.]

Résultat de recherche d'images pour "paraboles jésus"

Ainsi a parlé le Seigneur :

– Il est deux pays, l’un s’appelle le Soudan, l’autre s’appelle le Japon.

Pour le premier, le Soudan, la sécheresse sévit comme la guerre.

_______________________________________________________________

[ http://french.china.org.cn/foreign/txt/2017-07/08/content_41175558.htm

Afrique de l’Est/Sécheresse : 26,5 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire

Par : Yann |  Mots clés : Afrique de l’Est-sécheresse
French.china.org.cn | Mis à jour le 08-07-2017

Vendredi, l’agence humanitaire de l’ONU a déclaré qu’au moins 26,5 millions de personnes en Afrique de l’Est ont besoin d’une aide humanitaire à cause de la sécheresse sévère qui s’abat sur la région. […] ]

___________________________________________________________________

Pour le second, le Japon, la pluie l’inonde comme la paix dans votre monde, dans votre partie du monde, l’Europe autrefois bénie de vos voeux et par vos prières.

Mais vouloir la paix à tout prix peut provoquer des inondations de bons sentiments hypocrites et votre monde finit par avoir cette guerre qu’il ne veut pas mais ne peut éviter parce qu’il a peur.

La peur n’évite pas le danger.

Avoir de peur de mourir ne vous rendra pas immortels. “

___________________________________________________________________

http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/japon-le-bilan-des-inondations-monte-a-18-morts_1925746.html

Japon: le bilan des inondations monte à 18 morts

  1. Actualité

  2. Monde

[ Par AFP , publié le 09/07/2017 à 07:04 , mis à jour à 07:04 […] ]

Résultat de recherche d'images pour "inondation japon"

__________________________________________________________________

“Je vous entends ce matin demander la pluie pour tout le monde ou que le soleil brille pour tout le monde, sur le monde entier, dit le Seigneur.

Sans distinguer entre les différents protagonistes ou plutôt antagonistes, DISCERNER, surtout pas !, ceux qui sont vos alliés de ceux qui ne le sont pas, de peur de fâcher.

Ainsi Me demandez-vous d’intercéder pour faire régner la paix partout dans le monde, sans distinguer, DISCERNER, si la paix que Je vous accorde à vous, les Chrétiens, marque du Christianisme, est un don divin qui n’est pas accordé à tous, puisque tous ne demandent pas la paix, mais désirent la guerre puisqu’ils veulent conquérir la terre, la terre toute entière.

Vous êtes libres, hommes de peu de foi !

Comme eux sont libres, hommes d’une seule foi totalitaire et globalitaire.

S’ils ne demandent pas la paix, comment pourrais-Je la leur accorder et comment pourriez-vous la demander à leur place ?

Ils ont choisi la guerre et ce choix leur appartient.

Le Chrétien respecte la liberté de l’autre, même si l’autre choisit d’aller en Enfer.

C’est son choix, pas le vôtre.

S’ils ne demandent pas “pardon”, ces hommes d’une autre foi, une foi en un ange,

[Gabriel, non nommé]

ange qui n’est pas Dieu,

ce pardon qui est la condition sine qua non de la paix pour tous les crimes commis au nom de leur religion, cette religion “angélique” non pas divine, comment pourriez-vous leur accorder votre pardon en place de Dieu, accorder le pardon aux assassins de votre peuple, de Mon Peuple ?

Résultat de recherche d'images pour "gabriel archange mahomet"

Alors que le sang des victimes crient vers Moi, leur Seigneur !

Vous prenez-vous pour Dieu, ce qui est péché d’orgueil, le pire des péchés, pardonnant à Ma place les meurtres commis contre des enfants dans leur innocence et contre des femmes sans défense ?

Quel prêtre peut pardonner à un homme ses péchés s’il ne demande pas pardon et s’il ne se repent pas de ses fautes ?

La preuve de cette repentance étant sa conversion !

Si l’homme n’est pas chrétien et qu’il ne s’est pas converti, c’est qu’il a choisi un autre chemin qui n’est pas Mon chemin, votre destin.

Laissez-le se perdre si tel est son choix.

Vous avez le devoir d’annoncer la Bonne Nouvelle, pas de convertir à toute force et par la force.

Ne les imitez pas !

Hommes de peu de foi, hommes hypocrites qui ne voulez fâcher personne et n’hésitez cependant pas à fâcher Dieu avec vos prières “universelles” donc inutiles !

Comment pouvez-vous Me demander la paix pour le monde entier quand mon peuple au Moyen-Orient se meurt, si vous ne priez pas pour la victoire de vos frères chrétiens ?

Résultat de recherche d'images pour "martyr des frères chrétiens"

Vos frères chrétiens du Moyen-Orient sont en guerre, une guerre qu’ils n’ont pas voulue.

Et vous qui prétendez être en paix, vous préférez faire la sourde oreille à ces bruits de guerre qui vous dérangent, prêts à vendre vos frères chrétiens, à vendre leurs vies contre quelques années supplémentaires d’une paix très précaire qui vous tuera aussi, vous déjà battus, sans vous être battus, sans avoir combattu, à coups d’attentats non prévus par vous, toujours inattendus, ces coups d’éclat et coups d’Etat,

  • car ce sont des coups d’Etat successifs d’une religion qui veut vous soumettre, ces attentats, attentats qui qui vous ont déjà soumis par la terreur, votre peur de la mort.

A défaut de vous promettre le bonheur, cette religion vous promet le malheur si vous continuez à lui résister, le malheur sur cette terre.

Votre erreur, c’est d’avoir peur de mourir et de choisir de vivre comme des esclaves plutôt que de mourir en hommes libres, parce que vous avez peur de… souffrir et de… mourir !

Mais vous mourrez !, et vous souffrirez.

Vous le savez.

Car vous êtes mortels.

Et vous êtes faibles.

Mon Royaume n’est pas de ce monde.

Et la terre ne vous appartient pas.

Battez-vous pour défendre vos enfants, au moins vos enfants, ces innocents !

Résultat de recherche d'images pour "enfants chrétiens martyrisés"

Celui qui laisse mourir ses enfants, comment peut-il dire encore :

– “Notre Père qui êtes aux cieux” ?

Invoquer sous le nom de “Père”, “Abba”, celui qui est capable, en tant que père, votre Dieu, de tout donner à ses enfants, vous, les Chrétiens !

  • pour ensuite laisser perdre vos frères, les Chrétiens, les laisser se perdre ou se faire voler, violer, pendre, égorger, décapiter, en continuant de réciter par coeur, tous en choeur, mais sans coeur, le “Notre Père” dans des églises occidentales qui se vident, car vous êtes vides de tout amour fraternel ?

– est-ce cela, être chrétiens ?, vous demande le Seigneur.

Votre vie est vide de sens, car vous êtes INSENSES.

_______________________________________________________________

http://www.histoiredunefoi.fr/meditations-bibliques/920-je-ne-suis-pas-venu-apporter-la-paix-mais-le-glaive-matthieu-10-34

« Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. » Matthieu 10, 34

16 juillet 2012 | Publié par Véronique Belen dans Méditations bibliques

[ Jésus disait aux douze Apôtres :
« Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.
Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison.
Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi.
Qui veut garder sa vie pour soi la perdra ; qui perdra sa vie à cause de moi la gardera.
Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé.
Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité d’homme juste recevra une récompense d’homme juste.
Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : il ne perdra pas sa récompense. »
Jésus acheva ainsi de donner ses instructions aux douze disciples, puis il partit de là pour enseigner et prêcher dans les villes du pays.

Résultat de recherche d'images pour "glaive de dieu"

Matthieu 10, 34 – 42 ; 11, 1

Voilà une page d’évangile percutante, qui peut nous déranger sur bien des points. On pourrait, si on la cerne mal, ne plus y comprendre le Christ. Ne pas faire le lien entre Jésus « doux et humble de coeur », plein de miséricorde et de pardon, et qui nous demande instamment de nous « aimer les uns les autres », et ce maître exigeant qui nous demande littéralement de ne rien préférer à lui-même. Et pourtant cet évangile me parle profondément. Humblement, je crois pouvoir dire que je l’ai vécu. J’ai vécu une conversion si forte – mais sur les bases d’une foi incrustée profondément dès l’enfance – que je me suis attiré beaucoup d’inimitiés, jusque dans les plus proches parmi mes proches.

Je faisais ce que plus personne ne comprenait, je choisissais ce que plus personne ne me conseillait, mais au fond de moi, je savais que je le faisais par amour pour le Christ, pour répondre à son appel à un changement de vie radical. Pas forcément la vie « extérieure », puisque je vis dans le monde, mais pour ma vie intérieure, certainement.

Alors, pour comprendre profondément cet évangile, pour ne pas vouloir en arracher la page comme s’il ne « cadrait » pas avec le reste de la Parole du Christ, je peux témoigner que cet état de « guerre » avec l’entourage peut n’être que transitoire. Que lorsqu’on fait le choix absolu du Christ, qu’on lui a donné tous les gages de notre attachement premier à sa personne, il nous rend peu à peu toutes nos affections mises à mal, et que c’est alors en lui, par lui, que l’on peut trouver toutes les forces nécessaires pour demander pardon à son prochain blessé et pour accueillir son pardon, pour accorder le nôtre aussi à qui a eu à tenir pendant le temps de notre ajustement au Christ le rôle du « persécuteur ».

Oui Jésus, tes voies sont étroites et escarpées, mais quelle abondance de grâces sur le chemin qui mène à ta Vérité !

Image : La guérison du fils de l’officier à Capharnaüm Flandres, XVIe ]

« Jésus acheva ainsi de donner ses instructions aux douze disciples, puis il partit de là pour enseigner et prêcher dans les villes du pays. »

Jésus annonce qu’évangéliser, ce n’est pas être d’accord avec l’autre, encore moins se soumettre à l’autre au nom d’un « amour universel ».

C’est apporter le glaive, le fil de l’épée tranchant comme l’Esprit de Vérité.

Non pas pour tuer, mais pour ressusciter, renaître à la Vie éternelle.

Si tu préfères voir mourir autrui, ton frère, ta soeur, ta mère, ton père, ta ou ton voisin(e), ton ou ta collègue de travail et mourir toi-même dans le péché, au nom de la paix dans ce monde, paix qui n’a de réalité que dans un nom usurpé, libre à toi !

Tu mourras dans ton péché.

Plus vous parlez de paix, plus il y a la guerre autour de vous, une guerre qui se rapproche dangereusement de l’Europe autrefois chrétienne.

Parce que vous avez perdu la foi en CHRIST, vous êtes et vous vous êtes condamnés à la guerre.

– « A la Shoah », me demande d’écrire le Seigneur !

  • Le « Salut vient des Juifs ! », ne l’oubliez jamais.

_____________________________________________________________________

« Quand je ferai venir le glaive sur une terre, et que les habitants de cette terre auront choisi un homme parmi eux pour leur servir de gardien, si cet homme voit venir le glaive sur cette terre et sonne de la trompette pour avertir le peuple, et si chacun, entendant le son de la trompette, ne se met pas sur ses gardes et se laisse frapper par le glaive, son sang sera sur sa propre tête… Mais s’il se met sur ses gardes, il sauvera sa vie.

Si, au contraire, le garde a vu venir le glaive et n’a pas sonné de la trompette de sorte que le peuple n’a pas été averti, et que le glaive le frappe, ceux qui tomberont mourront à cause de leur iniquité mais je réclamerai leur sang à celui qui devait les garder ».

EZECHIEL XXXIII – 1 à 7)

Introduction « Les Prophéties de LA FRAUDAIS »

Le 1er mai 1985

Editions RESIAC

___________________

Résultat de recherche d'images pour "glaive de dieu"

____________________________________________________

Une guerre qui sera totale, globale, jusqu’à aboutir à une paix universelle qui n’est que la mise en esclavage de l’humanité toute entière !

Seul le Christianisme permet de tolérer d’autres religions, de préserver les traces historiques de religions aujourd’hui disparues.

En Egypte, avant l’Islam en Egypte, il y avait les Coptes, les premiers Egyptiens, les VRAIS Egyptiens, peuple non arabe, envahis par les Musulmans au nom du Jihad.

Aujourd’hui l’existence même des pyramides du haut desquelles dix siècles vous contemplent, pour reprendre l’expression d’un de vos anciens et valeureux chefs d’Etat, comme vous dites,

[Pour Jésus, il n’y a plus de chef d’Etat en France, mais seulement un « vassal »]

– aujourd’hui leur existence, l’existence des pyramides est menacée, comme est menacée l’existence des Coptes, premiers Egyptiens, premiers habitants du pays de Pharaon, derniers Chrétiens du pays islamique qu’est devenu l’Egypte, majoritairement peuplé et colonisé par des Arabes.

Arabes autrefois juifs et chrétiens, sémites avant de devenir eux-mêmes antisémites car musulmans, puisque colonisés eux-mêmes au fil de l’épée sanglante du Prophète Mahomet qui commande de tuer les mécréants, les Juifs et les Chrétiens.

Résultat de recherche d'images pour "prophète mahomet épée"

Les épées du Prophète MAHOMET, avec lesquelles, lui, a vraiment tué des hommes ! 

Le même mécanisme est à l’oeuvre, un Jihad de colonisation par le ventre puis par la guerre lorsque les Musulmans fanatiques se rassemblent, se ressemblent et se reproduisent comme des cellules cancéreuses, car porteuses du cancer de la guerre, de la division par la haine, pas pour sauver, mais pour tuer.

Division des sexes, avec son lot d’interdictions rituelles, en fait plus culturelles que cultuelles, propres à une civilisation primitive, interdictions faites aux femmes de se rendre visibles, d’EXISTER .

Alors que même les Bédouins du désert accordaient plus de liberté à leurs femmes, piliers de leurs tentes, la TENTE, la Tente du Monde. La femme possédait les biens. Aujourd’hui l’Islam a dépossédé la femme de tous ses biens, même du bien, du droit absolu d’être une femme LIBRE.

[ – Souvenez-vous de la tente de Moïse ! La Tente de la Rencontre avec Dieu dans le désert, là où se manifestait la colonne de nuées. Dieu parlait face à face avec Moïse.]

Division des religions !

Quand Jésus explique à la Samaritaine, une femme mariée cinq fois et vivant avec un sixième homme, que viendra le temps où les hommes n’adoreront plus Dieu dans un temple, le Temple de Jérusalem, ou sur une montagne, la montagne de Samarie, car Dieu est esprit,

– le Prophète Mahomet, lui, préconise la Reconquista, le Jihad, par le sang et la mort, pour conquérir la Terre et bâtir des mosquées, lieux d’adoration d’un Dieu qui s’incarne dans la pierre, la pierre du coeur, des coeurs de pierre, la Kaaba, la « Pierre Noire » alors que Dieu est esprit, donc adorable partout et en tous lieux.

Quand Jésus s’adresse à une femme pécheresse, ayant divorcé cinq fois, vivant dans le péché, sans être mariée avec un sixième homme, qui plus est samaritaine, donc détestée des Juifs,

[- « Comment ? Toi, un Juif, tu me demandes à boire à moi, une femme samaritaine ! » Jean IV, 9. Femme impure et donc ennemie]

– c’est pour lui demander de l’eau, à elle, la femme,

[la femme, être impur selon l’Islam, que les hommes de la Mecque au coeur de pierre auraient faite lapider, à coups de pierres, des pierres noires de leur haine des femmes]

– pour finalement lui offrir l’Eternité, l’Eau Vive de Son amour.

Résultat de recherche d'images pour "jésus et la samaritaine"

Car Jésus a aimé la Samaritaine et Jésus aime toutes les Samaritaines et toutes les Palestiniennes, femmes adultères. Si Jésus n’aime pas le péché, Il aime les femmes et les hommes pécheurs. Il est venu pour les sauver, pas pour les tuer !

Quel homme oserait encore aujourd’hui s’opposer à une foule d’hommes musulmans en colère voulant lapider une femme adultère jetée à terre pour leur plaisir ?

Car la femme n’a pas péché seule, ni seule, étant avec un autre homme, ni toute seule, puisque TOUS sont PECHEURS, tous ces hommes lapidaires.

[ Lien pour une méditation orthodoxe

http://www.spiritualite-orthodoxe.net/samaritaine_orthodoxie.html ]

Mahomet fait lapider les femmes adultères et piège Dieu dans des lieux d’adoration idolâtres comme la Mecque, adoration d’une pierre venue du ciel, une météorite tombée de plus haut que le toit des maisons humaines comme aux plus lointains temps d’une humanité préhistorique superstitieuse et idolâtre redoutant la colère des dieux d’en-haut.

Le Royaume des Cieux est dans le coeur des hommes, nous a appris le Seigneur.

Résultat de recherche d'images pour "jésus et la samaritaine"

Qui libère l’Homme en l’homme, les hommes ?

Pas Mahomet.

Qui sauve l’Homme en l’homme, qui sauve les hommes ?

Pas Mahomet.

Sur le Mont du Temple, à Jérusalem, des Musulmans fanatiques ont « colonisé » le Temple de Jérusalem et en interdisent l’accès aux autres croyants, s’accaparant le monde au nom de leur foi totalitaire et globalitaire.

Hommes,

[que des hommes !, pas de femmes, jamais, êtres impurs]

hommes au coeur de pierre, le cul levé vers le ciel comme l’hommage de l’animal au dieu-bête, dans un acte de prosternation qui nie aux autres hommes le droit d’exister autrement qu’eux existent !

Germes de guerre ou semence de paix ?

Je vous ai demandé de juger l’arbre à ses fruits, le Prophète à ses actes.

Le Prophète Mahomet porte le péché communautaire, son péché communautaire, celui de la transgression suprême :

– « Tu ne tueras point ».

Aucun autre prophète sur cette terre n’a porté l’épée contre les hommes de Dieu.

Car tous les hommes sont des créatures de Dieu.

Rappelez-vous :

____________________________________________________________________

[Matthieu 10.

24. Le disciple n’est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur.

25 Il suffit au disciple d’être traité comme son maître, et au serviteur comme son seigneur. S’ils ont appelé le maître de la maison Béelzébul, à combien plus forte raison appelleront-ils ainsi les gens de sa maison!

26 Ne les craignez donc point; car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

27 Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en plein jour; et ce qui vous est dit à l’oreille, prêchez-le sur les toits.

28 Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne.

29 Ne vend-on pas deux passereaux pour un sou ? Cependant, il n’en tombe pas un à terre sans la volonté de votre Père.

30 Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés.

31 Ne craignez donc point: vous valez plus que beaucoup de passereaux.

32 C’est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux;

33 mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux.]

Résultat de recherche d'images pour "jésus et les oiseaux"

________________________________________________________________________

Priez pour la conversion de vos ennemis !

Car si vous voulez la Paix, il ne peut y avoir de paix qu’en terre chrétienne.

Si vous priez pour la paix UNIVERSELLE, vous priez pour recevoir la pluie en période d’inondations et vous aurez le déluge ou du soleil en période de sécheresse. Donc vous serez sur terre comme en Enfer.

Avoir soif, c’est être au purgatoire.

En Enfer, il n’y a plus ni soif ni faim, il y a juste la souffrance à l’état pur, la souffrance de l’autre, celle que vous avez fait subir à l’autre, sans rémission possible.

Ou celle que vous avez laissé faire par l’autre, alors que vous pouviez intervenir pour sauver un(e) des vôtres.

Car laisser faire, laisser quelqu’un d’autre faire souffrir un(e) innocent(e), c’est faire souffrir.

C’est comme si vous-même étiez l’auteur de la souffrance commise par l’autre et  subie par l’autre.

Vous avez vu, vous avez entendu, vous avez su, mais vous n’avez rien fait.

Matthieu 7

7 Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.

8 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.]

Si vous saviez chaque jour le nombre de miracles accomplis par Dieu !

En particulier chez les Musulmans, Jésus les appelant à venir Le rejoindre pour soulager leur fardeau et ne plus subir le joug de leur religion née de la parole d’un ange.

Le Berger a pris Son bâton de berger pour aller au-devant de Son peuple, les Sémites.

_______________________________________________________________

Jésus et la femme samaritaine (Jean 4. 1-42)

[ 21 «Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.

22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons,

car le salut vient des Juifs.
23 Mais l’heure vient, et elle est déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité. En effet, ce sont là les adorateurs que recherche le Père.
24 Dieu est Esprit et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.» ]

https://chretien.news/seulement-7-familles-chretiennes-a-qaraqosh/

Résultat de recherche d'images pour "salut vient des Juifs"

__________________________________________________________________

Le Seigneur me rappelle qu’Il m’avait demandé d’écrire sur Chérifa, la Musulmane yéménite, plus chrétienne qu’aucune d’entre nous, elle qui avait refusé d’abandonner Isabelle l’étrangère, otage chrétienne aux mains de ses ravisseurs quand elle fut enlevée.

Chérifa, l’interprète yéménite, avait demandé aux preneurs d’otage de pouvoir rester aux côtés d’Isabelle pour ne pas la laisser seule.

Elle, la Musulmane, avait choisi de partager le destin de la Chrétienne, Isabelle PRIME. Dans cet article j’annonçais la libération future d’Isabelle PRIME, ce qui est advenu. 

[ Vous retrouverez l’article sur mon blog, article écrit avant la guerre au Yémen, le 26 février 2015.

https://deuvosguard.org/2015/02/26/enlevement-au-yemen-dune-francaise-chretienne-isabelle-prime-nom-qui-rime-avec-rancon-et-dune-yemenite-musulmane-qui-sest-sacrifiee-pour-la-suivre-dans-cette-epreuve/  ]

Le Seigneur vous demande de vous rappeler Chérifa et de partager avec Chérifa le destin tragique du Yémen.

Consolez le coeur de Jésus, le coeur de l’Homme !

Ayez soif de paix et priez pour la victoire des Chrétiens, pour la consolation de Chérifa, la Musulmane et pour la libération du Yémen !

Son Seigneur ne l’a pas oubliée, elle, Chérifa. Il ne l’oubliera pas.

____________________________________________________________________________

Matthieu 10
[ 41 Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste.

42 Et quiconque donnera seulement un verre d’eau froide à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense. ]

_______________________________________________________________________


Matthieu 25:40
[ Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.]

__________________________________________________________________________

Notre Seigneur n’oublie pas le Yémen et il nous sera compté le sang versé au Yémen, à cause de Chérifa la Juste.

Le Seigneur ne me fait jamais écrire un article « par hasard », le « dieu-hasard » des francs-maçons qui n’est que la signature de leur ignorance et de leur incompréhension du monde visible et invisible.

– Ô Chérifa, la Yéménite de Son coeur, si chère à Son Coeur, Coeur de Jésus, notre remords collectif !

Plutôt notre péché collectif.

Car nous n’avons pas pitié de toi ni de ton peuple.

– Ô Chérifa, entends notre prière pour toi et pour ton peuple car le Seigneur, Lui, ne t’oubliera pas !

Insensés que vous êtes !

Vous priez pour la paix universelle.

Mais la paix, vous l’aviez avec l’Etat Islamique !

Laissant un Califat s’instaurer aux portes de l’Europe et de l’Afrique, il n’y avait plus de guerre.

Pourtant, quelle misère pour vos frères chrétiens !

Et les Yézidis, pratiquants d’une religion minoritaire, quels crimes avaient-ils commis pour être traités plus mal que ne seraient traités dans vos pays occidentaux les chiens abandonnés, sans collier, errant dans vos rues ?

Condamnés à mort par la fourrière inhumaine et par la main humaine qui les avait nourris autrefois.

Comme l’est aujourd’hui le Christianisme, image de la misère dans le monde, ne faisant pitié à personne mais sommé d’avoir pitié de tous ceux qui veulent sa mort !

Priez pour la Paix veut dire “Priez pour la conversion de vos ennemis”.

La prière de paix dans un temps de guerre, c’est de prier pour la victoire de vos frères chrétiens car le temps présent du Moyen-Orient est le temps futur de l’Occident athée.

Résultat de recherche d'images pour "christianisme moyen orient"

________________________________________________________________________

Seulement 7 familles chrétiennes seraient restées dans ce qui était autrefois la plus grande ville chrétienne d’Irak

ParLa Rédaction

-mardi 25 avril 2017

[ Il resterait à peine sept familles chrétiennes à Qaraqosh (Bakhdida), une ancienne ville biblique où prospérait le christianisme. […]

[ « Mon cœur va aux pasteurs dans cette région. La plupart de leurs congrégations sont maintenant dispersées partout dans le monde. En tant que bergers, ils veulent aider leur troupeau. Ils veulent pouvoir le soigner et le protéger, mais jusqu’à ce qu’il y ait un rétablissement politique, cela n’arrivera pas », a ajouté Graham. Et de conclure : « Voulez-vous me rejoindre en priant pour eux ? ».]

__________________________________________________________________

Si les anciens d’Israël et leurs prophètes avaient prié comme vous priez aujourd’hui, plus pour leurs ennemis que pour eux-mêmes, plus pour leurs ennemis que pour leur propre peuple, le peuple de Dieu, le Seigneur leur aurait-Il accordé la victoire sur leurs ennemis ?

Non, sans aucun doute.

Et Israël n’existerait plus.

Mais les Juifs seraient-ils contents aujourd’hui d’être devenus les amis de leurs ennemis, gratification orgueilleuse de ceux qui se croient supérieurs aux Chrétiens martyrisés et qui pensent n’avoir rien à craindre de leurs adversaires, en faisant montre d’une grande lâcheté et en reniant leur foi ?

Péché d’orgueil et de vanité humaine.

Il faut toujours craindre l’Adversaire, le MAL, le “MAL-in”.

– “Délivre-nous du MAL”, c’est ma prière UNIVERSELLE, celle que Je vous ai laissée.

Il vous est donc permis de prier pour votre DELIVRANCE, pour être délivrés, LIBERES de vos ennemis, de l’Adversaire, du “MAL-in”.

Si Dieu vous a sortis du pays d’Egypte, peuple d’esclaves, ce n’est pas pour redevenir des esclaves.

Ces esclaves, signe des temps, appartenant à une religion qui ne condamne pas l’esclavage mais préconise l’esclavage ou la mort pour les Chrétiens… et autres chiens de mécréants !

Résultat de recherche d'images pour "prière chrétienne du matin"

Je vous interdis de prier pour l’universel, “le monde” ou ce qui n’existe pas, généralités sans intérêts, sans intérêts partisans.

Vous refusez de “prendre parti”.

Et ce refus n’est pas amour mais lâcheté, peur de paraître “partisans”, d’être jugés par ceux du monde comme étant “non-pacifiques”, un monde qui exploite votre lâcheté pour exploiter l’Homme, les hommes.

La Lumière éclaire les ténèbres. Elle ne peut être à la fois l’obscurité et la lampe.

Il ne peut y avoir de paix sans justice.

Faites justice !

Rendez justice aux opprimés.

Et vous aurez la paix.

Rendez justice à mon peuple martyrisé et vous aurez la paix.

Car “Je” est singulier et Dieu n’aime pas la foule.

A la religion universelle du “TOUS PAREILS”, religion du XXIème siècle, Jésus oppose la religion de la “singularité”, la religion de l’Homme à l’homme.

Le CHRIST, c’est une rencontre UNIQUE entre l’Homme et un homme.

Ce n’est JAMAIS PAREIL.

Chaque histoire est différente.

Chaque amour est UNIQUE.

Car nous sommes UNIQUES et UNIS dans la même foi.

Sans jamais, non JAMAIS, être PAREILS.

Acceptez vos différences en Moi qui sont vos richesses.

Unissez-vous mais ne vous uniformisez pas !

Jamais.

Le Seigneur a en horreur les tours de Babel et Paris, la grande prostituée de luxe, l’apprendra à ses dépens.

Fuyez le mondialisme qui est la source du terrorisme.

Retrouvez le goût de la terre et de sa singularité inscrite au coeur de ses terroirs.

La France est une et indivisible mais riche de tous ses terroirs.

Refusez de ressembler aux autres cultures.

Redevenez français !

Sauvez vos paysans, gens du pays qui sont dépossédés de la terre, dépossédés de leurs terres par les agnostiques hérétiques d’une République maçonnique pour pouvoir vendre la France, une France débitée en morceaux pour ces pourceaux de riches, qui tuent les gens du pays France sans charité chrétienne aucune !

Résultat de recherche d'images pour "SUICIDE DES PAYSANS"

Chaque fois qu’un paysan se suicide, c’est comme si ces riches s’aspergeaient la tête de son sang, du sang de la terre de France.

– Moi, je n’oublierais pas !, dit le Seigneur.

Résultat de recherche d'images pour "SUICIDE DES PAYSANS"

__________________________________________________________

[…] il est des circonstances où, suivant l’ordre exprès de Jésus-CHRIST, ils doivent élever la voix, affronter les périls et les dangers, faire profession ouverte de leur foi, et la sceller même, s’il le faut, de leur sang, suivant la belle expression d’un Père de l’Eglise, afin que ce sang devienne une nouvelle semence des Chrétiens ; craignant à juste titre, s’il se taisoit, lorsqu’il n’est plus permis de se taire, d’être traité par le Père de famille comme un gardien infidèle de la maison qui lui avoit été confiée, et jetté dans les ténèbres extérieures ; redoutant, plus que les tourmens et la mort, d’entendre, au grand jour des vengeances du Seigneur [le jour de la Vendange], sortir de sa bouche divine, ces terribles paroles : “Parce que vous m’avez renié sur la terre, je vous renierai devant mon Père qui est dans les cieux ; puisque vous avez rougi de moi devant les hommes, je rougirai de vous devant mon Père qui est dans les cieux.” […] ]

Déclarations et Protestations de Messieurs les Députés des Trois Ordres

aux Etats Généraux de 1789,

Contre les décrets de l’Assemblée dite Constituante

A Provins, de l’imprimerie de LEBEAU

A Paris, chez LE NORMANT, […]

DELALAIN […]

M. DCCC. XIV. ]

Publié par Jacques, marquis de Clermont-Mont-Saint-Jean

______________________________________________________________________________

Cet article aurait dû être publié avant, bien avant.

Que le Seigneur me pardonne !

J’étais en retraite spirituelle.

Période d’interrogations personnelles, de doutes multiples…

Entretemps de grands incendies ont frappé le Sud de la France.

De toutes façons, ceux qui ne veulent pas croire ne croiront jamais et endurciront leur coeur.

Alors, croyez-le ou pas si je vous écris que cet article précédait l’avènement des incendies.

Retenez simplement que, comme pour les incendies, il faut savoir prier pour que la pluie tombe !

Arrêtez de prier pour qu’il fasse beau partout dans le monde,

– ce qui est une HERESIE !

Osez prier pour demander la victoire des Chrétiens car la Paix dépend de la victoire des peuples chrétiens.

Osez prier pour demander la conversion de vos ennemis, car la Paix est chrétienne et est donc accordée aux Chrétiens.

PAX CHRISTI

Si vous préférez prier pour que le soleil brille pour vos ennemis comme pour vos amis, c’est votre problème.

Tant pis pour le Soudan et tant pis pour la France !

Rappelez-vous les prières processionnaires dans vos campagnes françaises pour faire pleuvoir.

Résultat de recherche d'images pour "pax christi"

Retrouvez la foi de votre enfance.

Et relisez les Evangiles.

Le Seigneur commande aux éléments, aux quatre éléments de la Terre.

Dieu fait pleuvoir.

Si vous le croyez !, vous serez exaucés.

 

Du Général de GAULLE à François FILLON : – “Comme je l’avais annoncé à François FILLON, le 27 mars 2017 sur votre blog, la Justice refuse de poursuivre l’affaire du “Cabinet Noir”. Donc c’est aux parlementaires de droite et de gauche, s’ils sont des Républicains, de se saisir de cette affaire et de créer une commission d’enquête parlementaire sur les “fuites” judiciaires devenant des “tuiles” amères pour les opposants politiques au régime socialiste.”

Résultat de recherche d'images pour "général de gaulle et les juges"

 

Qui a voté les lois accordant aux procureurs de la république l’opportunité absolue des poursuites, le pouvoir de classement sans suite des plaintes précaires de justiciables broyés car désemployés ou de justiciables trop choyés pour les renvoyer ensuite à un implacable anonymat post-politique ?

Qui a voulu contrer le pouvoir des juges d’instruction et réduire le droit d’obtenir justice des simples citoyens, lesquels ne peuvent plus saisir directement un juge d’instruction devenu moins indépendant qu’il ne l’était avant ces réformes iniques et irréfléchies ?

_________________________________________________

http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/09/01/reforme-de-la-justice-sarkozy-satisfait-des-conclusions-du-comite-leger_1234598_3224.html

Justice : la suppression du juge d’instruction provoque un tollé

Le comité Léger, qui a remis ses conclusions à l’Elysée, préconise la fin du juge d’instruction et le renforcement des droits de la défense.

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 01.09.2009 à 19h40 • Mis à jour le 02.09.2009 à 07h51

“REPRENDRE EN MAIN LA JUSTICE”

Mais le renforcement du pouvoir des procureurs sans envisager de consolider leur indépendance cristallise l’opposition des magistrats et avocats, de la gauche et même pour certains de la droite, qui y voient la fin d’une justice indépendante. Les représentants des magistrats ont ainsi dénoncé une “régression démocratique”, un rapport “médiocre” (Union syndicale des magistrats) et le risque d’une justice “moins bien rendue” (Syndicat de la magistrature). L’ONG Transparence International France craint pour sa part que “l’action de la justice ne soit même plus initiée dans des dossiers de corruption, de trafic d’influence ou d’abus de biens sociaux susceptibles de gêner des dirigeants politiques ou économiques”. (Lire aussi l’interview de Jacques Terray, vice-président de Transparence International).

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/09/01/reforme-de-la-justice-sarkozy-satisfait-des-conclusions-du-comite-leger_1234598_3224.html#vpi1SzCDJPkjS5pQ.99

Article choisi par le grand Charles De GAULLE

Résultat de recherche d'images pour "général de gaulle et les juges"

_______________________________________________________

C’est vous, gens de droite, gens de mon parti qui avez privé de leur droit à obtenir justice, les citoyens de France ! Vous avez donné tous pouvoirs d’enquête aux procureurs de la république, sans les rendre indépendants du pouvoir exécutif, c’est à dire du pouvoir politique en place. Etant alors vous-mêmes en place, vous n’avez pas songé à l’alternance.

Ou, pour être plus exact, vous n’avez pas songé une seule fois que cette alternance ne s’exercerait pas dans les règles de votre art, un art feutré et “poli”, plus que politique, c’est à dire l’art de se servir soi-même, plus que de servir l’Etat, dans un entre-soi courtois, matois et malsain, sous la forme d’une gouvernance qui n’est plus qu’une gérance de bail pour des canailles.

Quand on gère l’Etat comme des maquereaux, on fait de la République française une pute. Et c’est ainsi que la prostitution devient une forme de recrutement obligatoire dans la Fonction publique d’Etat. La mentalité d’un fonctionnaire d’Etat n’est plus de servir l’Etat mais de servir une personne. Plus l’homme s’avilit, au lieu de se grandir, plus la République se déprécie.

Résultat de recherche d'images pour "prostitution politique"

La France est devenue pire que l’Italie. Au moins l’Italie a procédé à son opération “Mains Propres” grâce à des juges intègres qui n’étaient pas des francs-maçons. Il viendra un jour où des juges intègres refuseront de se soumettre au pouvoir occulte de loges criminelles. En attendant, il faut d’ores et déjà oser dessiner cette carte des réseaux d’influence fraternelle, cette carte des routes de la prévarication et des autoroutes de la corruption. C’est d’ailleurs le rôle des autoroutes en Europe, permettre une libre circulation s’affranchissant de tout péage routier et de tout contrôle douanier. D’où leur privatisation expresse. Plus aucune barrière tarifaire ou policière ne peut plus bloquer le libre commerce mafieux des stupéfiants et des trafics d’êtres humains dont les immigrés clandestins sont les premières victimes sur votre territoire national.

Oui, vous avez le devoir de dire aux Français que ce projet mondialiste de libre circulation des hommes et des marchandises était d’abord un projet “criminel”, de grand banditisme, un banditisme international remplissant les poches de vos élus politiques et celles de vos frères affairistes et carriéristes, fonctionnaires, notaires ou autres mercenaires fraternels au service d’une oligarchie apatride. Comment peut-on être recrutés comme fonctionnaires, servir l’Etat, puis devenir des mercenaires servant des trafiquants d’influence et des blanchisseurs d’argent au sein d’une gouvernance sans état d’âme, sans état de droit autre que le droit de tout faire devenant celui du devoir de plaire aux plus forts, ceux qui ont tort, plutôt que de faire son devoir pour ne pas faire du tort à la collectivité, donc au plus grand nombre ?

Résultat de recherche d'images pour "fonctionnaire"

Vous n’avez plus de protections physiques ni terrestres parce que vos élus politiques ont vendu votre droit à être protégé(e)s, en l’échange du droit économique à pouvoir tout acheter et tout distribuer partout et en tous temps, un libre-échangisme qui se retrouve dans vos moeurs et a transformé en immense bordel vos sociétés dites libérales. Les citoyens européens sont devenus de simples marchandises humaines. Les femmes qui ont su prouver qu’elles étaient au côté des hommes, en temps de guerre résistantes et constantes, valeureuses et audacieuses, sont les victimes innocentes d’un choix de société déraisonnable et implacable pour elles, avec des cultures orientales machistes, violentes et violeuses.

Bientôt la France ne pourra plus s’offrir comme une terre d’asile à des étrangers persécutés à cause d’une religion mortifère dont vous interdisez stupidement la critique.

Il vous faudra choisir entre l’argent de l’Arabie Saoudite et du Qatar ou, ou exclusif, la vie de vos gens sur le territoire français, et ce rapidement. Mais le pouvez-vous ? L’oserez-vous ? Puisqu’il vous faudra rendre l’argent dissimulé sur des comptes off-shore, sachant que le Qatar et l’Arabie Saoudite peuvent offrir plusieurs millions d’euros à un élu politique afin qu’il cède du terrain et offre des milliers d’hectares pour la construction d’une mosquée ou pour la dissimulation d’un prosélytisme salafiste jugé dangereux, même par vous, les aveugles français nés-aveugles de par votre négationnisme religieux au nom d’un relativisme athée que je résumerais ainsi :

– Toutes les religions se valent !

Résultat de recherche d'images pour "général de gaulle islam"

Balivernes pour imbéciles ignorants qui ne veulent pas savoir.

Pourtant il suffirait d’ouvrir un livre, le Coran, pour savoir.

Puisque vous savez lire, que je sache !

[Colère du Général De GAULLE]

Refuseriez-vous de lire “Mein Kampf” s’il vous fallait accueillir des Nazis persécutés sur votre territoire national, au risque de finir dans un camp de travail jusqu’à votre mort, dépossédés de vos terres ancestrales ?

Pour résumer et laisser ma secrétaire vaquer à ses occupations ménagères,

[pas faux !]

vous avez anéanti votre système judiciaire et choisi de ne pas rendre la Justice plutôt que de rendre la Justice plus forte, en ne lui donnant pas les moyens de pouvoir travailler au service de tous les justiciables, ce qui était pourtant votre devoir, à vous, les élus.

Vous subissez les justes conséquences de votre incurie politique, en ayant choisi de faire des Palais de Justice en France, des écuries d’Augias avec un tiercé maçonnique à trois têtes, genre P2 italienne, un mauvais, très mauvais genre, qui sont :

– pour la première tête de l’exécutif, le président de la république,

– pour la seconde tête de l’exécutif, le premier ministre et son âme damnée, le ministre des affaires intérieures et troubles,

– et pour la troisième tête de l’exécutif, un judiciaire qui disparaît, emporté dans le courant trop fort pour lui des règlements de comptes personnels et politiques.

Qui peut nager à contre-courant au risque de perdre son emploi, son honneur et sa vie ?

Personne.

A part ma secrétaire.

Parce qu’elle croit en Dieu.

Ce qui n’est pas votre cas puisque, pour la plupart, vous ne croyez qu’en votre tireuse de cartes ou votre lecteur d’étoiles.

[L’astrologue].

Donc il était hautement prévisible que la Justice classerait toute plainte pouvant aboutir à sa propre condamnation.

Comme je l’avais annoncé à François FILLON et sans être moi-même un cartomancien.

https://deuvosguard.org/2017/03/27/le-general-de-gaulle-donne-son-satisfecit-a-francois-fillon-representant-de-la-droite-traditionnelle-en-france-pour-la-creation-dune-commission-denquete-parlementaire-sur-les-trafics-dinfl/

[ Le Général De GAULLE délivre un “Satisfecit” à François FILLON, représentant de la droite traditionnelle en France, pour la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les trafics d’influence du pouvoir politique en place. Mais le grand homme exprime quelques réserves sur la saisine de la Justice française, elle-même à la source des délits retenus dont l’origine est connue de tous.

[…]]

Résultat de recherche d'images pour "de gaulle les juges"

__________________________________________________________________

Le premier qui dit que l’Islam est compatible avec la République, surtout si c’est un Républicain, aura des comptes à rendre au Général De GAULLE lorsqu’il franchira la frontière ultime de la “ultima hora” !

Vous êtes prévenus.

Ca y est ?

Je suis libre ?

Je vais enfin pouvoir aller faire le ménage ?

Il ne se passe plus rien ?

Peut-être.

Ah si, je dois encore un article à COLUCHE sur la Guyane et un autre sur la Corse à… Napoléon BONAPARTE.

Depuis au moins… deux ans !

Vous le saviez aussi patient ?

Mais le temps ne compte pas dans l’au-delà, enfin, sauf quand la mort frappe à notre porte, à la porte des vivants.

Résultat de recherche d'images pour "final hour"

Le Général De GAULLE délivre un “Satisfecit” à François FILLON, représentant de la droite traditionnelle en France, pour la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les trafics d’influence du pouvoir politique en place. Mais le grand homme exprime quelques réserves sur la saisine de la Justice française, elle-même à la source des délits retenus dont l’origine est connue de tous.

 

Résultat de recherche d'images pour

Il fallait que je l’écrive !

Sinon je n’aurais pas pu m’endormir, ni dormir tranquille.

Voilà !

C’est écrit.

[Ne me demandez pas d’écrire “droite républicaine”, encore moins “Les Républicains”, c’est censuré par le grand homme.]

Le Général De GAULLE exprime sa satisfaction et apporte tout son soutien, donne donc toute son approbation à cette opération de nettoyage démocratique qui sera de grande envergure.

La nature de cette opération ?

Une opération “Mains Propres”

 le Général De GAULLE reprend volontairement le nom de l’opération “Manu Pulite” donné dans les années 1990 à l’action courageuse de juges intègres luttant contre la mafia maçonnique lorsque la loge P2 régnait en “maître” sur toute l’Italie. Ce pays était alors infiltré tant au niveau économique qu’au niveau politique par les “Grands Maîtres” de la P2, leurs exécuteurs de basses oeuvres et autres liquidateurs physiques, qui avaient institué un gouvernement parallèle mafio-maçonnique.

Cette opération “Mani Pulite” va aboutir à une révolution sociale nécessaire, la fin d’un journalisme d’investigation qui n’est qu’un journalisme des poubelles, la communication immédiate, quasi directe, d’informations transmises par le pouvoir en place à une presse aux ordres et à sa botte budgétaire, des ordures jetées à la face du Monde, dans le seul but de salir ses adversaires politiques et de nuire à leur réputation médiatique.

Résultat de recherche d'images pour

Le Général De GAULLE annonce la mise en examen probable de François HOLLANDE dans un avenir proche, lorsqu’il aura perdu son immunité présidentielle, un mois après l’expiration de la fin de son mandat de Président de la République.

Et souligne qu’il n’est pas improbable que sa destitution soit demandée par la Haute Cour, du fait de l’ouverture d’une enquête parlementaire aux conclusions qui deviendront inexorables car insupportables pour la démocratie française.

Il rappelle que le 10 novembre 2016, les députés “Les Républicains” ont déposé une proposition de résolution qui visait à réunir le Parlement en Haute Cour. Etaient reprochées à François HOLLANDE ses confidences relatives aux moyens de la défense nationale, révélés dans l’ouvrage “Un président ne devrait pas dire ça…“. Cette proposition avait été rejetée par le bureau de l’Assemblée Nationale. Mais une enquête préliminaire a été ouverte.

________________________________________________________________________

  • Proposition de résolution visant à réunir le Parlement en Haute Cour »,

sur http://www.assemblee-nationale.fr,‎ 10 novembre 2016

  • De Emmanuel FANSTEN, « Hollande et le secret défense : le parquet ouvre une enquête »,

LIBERATION,‎ 21 novembre 2016

_____________________________________________________________________________

Le Président François HOLLANDE aime à se confier aux journalistes et pratique la communication politique comme d’autres pratiquent le tir aux pigeons d’argile durant leurs week-ends sportifs.

STOP et FIN* de l’intervention du Général De GAULLE

*Comme il est marqué sur les télégrammes officiels pour en notifier la fin.

Résultat de recherche d'images pour

_________________________________________________________________________________________

Pour ma part, je me contenterais de vous rappeler que le Général De GAULLE ne s’est jamais trompé lorsqu’il est venu vous annoncer, vous prévenir, de ce qui allait arriver.

Reprenez mes articles sur ce blog où il me rend visite régulièrement.

Il avait prévenu Nicolas SARKOZY sur le piège des Primaires, lui conseillant de se retirer pour se présenter en-dehors de ces Primaires dont le seul objectif était de faire adouber le Dauphin du système mondialiste, libéraliste et européiste, Alain JUPPE, pour le faire asseoir sur le super-siège présidentiel français.

Auparavant, le Général avait prédit à Nicolas SARKOZY qu’il perdrait ses Primaires républicaines parce qu’il avait trop d’ennemis et trop… d’affaires !

Sur le long cours.

Le Général De GAULLE est venu aussi guider le représentant de l’actuelle droite présidentielle, François FILLON, lui annonçant à chaque fois l’affaire qui allait sortir contre lui, avant qu’elle ne sorte dans la presse.

Relisez “mes” ou plutôt “ses” articles.

Sa dernière visite se terminait sur une image, celle du mobile du crime, sa relation avec Vladimir POUTINE, le Président russe.

Résultat de recherche d'images pour

C’était juste avant que ne paraisse dans la presse française une énième affaire financière exploitée contre François FILLON, une histoire d’intermédiaire entre un homme d’affaires peu connu, avec l’ex-PDG de TOTAL et, bien sûr, comme par hasard, le Président russe, Vladimir POUTINE, l’homme à abattre.

Ce que le Général de Gaulle avait désigné être le “mobile du crime”, noté scrupuleusement par moi- même,  même  si je n’en saisissais pas encore la signification précise.

L’affaire de “l’intermédiaire russe” est tombée dans la presse quelques temps après la publication de “mon”, de “son” article, celui où le Général prévenait son “poulain”, François FILLON, de ce futur scandale qui ne fut que très temporaire.

Par conséquent, si j’étais François HOLLANDE, je ne prendrais pas à la légère ces dénonciations légitimes d’une Justice aux ordres dans un temps judiciarisé car instrumentalisé à bon escient.

Ou plutôt à très mauvais escient pour le Général De GAULLE.

Et François FILLON.

L’ancienneté des affaires et le calendrier judiciaire ne plaident vraiment pas en faveur de l’innocence de médias budgétisés jusqu’à plus soif par ce pouvoir socialiste.

– “National-socialiste”, ironise le Général De GAULLE qui me rappelle que la grande spécialité du régime nazi, c’était justement son oeuvre de propagande épandue, comme le fumier de ce régime totalitaire, par l’infâme [sic] Joseph GOEBBELS.

Rappel :

[ La propagande nazie faisait partie des attributions du ministère du Reich à l’Éducation du peuple et à la Propagande, dirigé par Joseph Goebbels. Le parti nazi avait lui aussi son officine de promotion : la Reichspropagandaleitung der NSDAP, également dirigé par Goebbels.

Image associée

________________________________________________________________

Oui, Mon Général !

[Euh, c’est comme ça qu’on s’adresse à un Général, non ?]

Je n’oublie pas.

Soupir…

Le Général De GAULLE me demande

[C’est un euphémisme !]

comme François MITERRAND,

alors qu’ils ne se fréquentent pas, l’un et l’autre, à ma connaissance,

bref,

le Général De GAULLE me demande aussi de publier sur mon blog les affaires de trafic d’influence bloquées par la justice perpignanaise pour couvrir un « chouchou » des médias, celui qui était le « candidat », le « gendre idéal », votre futur PRESIDENT de la REPUBLIQUE française déjà élu.

Et couvert, oh combien !, par la justice de cette petite ville du Sud de la France où le nombre de francs-maçons au mètre carré est, paraît-il, le plus important de France.

Preuve que, quand la Justice le veut, elle le peut, enterrer des affaires pour faire plaisir à une proche d’un homme politique qui ne sera pas président de la république.

Et croyez-moi, les enterrements sont violents et précipités dans les Pyrénées-Orientales.

Les cadavres n’ont pas le temps de refroidir qu’ils sont déjà enfouis dans la tranchée, par exemple, la tranchée « maçonnico-politico-financière »  de l’affaire Jacques BOUILLE.

Résultat de recherche d'images pour

Vous savez, lorsque la pelleteuse a ouvert une tranchée, par hasard, dans un boulevard, pour trouver, heureuse, les archives de la Mairie qui auraient dû rester dans les placards.

  • “Et qu‘a trouvé, l’apprenti-ouvrier, en lieu et place d’archives, des squelettes, de vrais os, des ossements, des osselets, cubitus et humérus, tibias et margouillats !”

La tranchée fut immédiatement refermée, comme le livre des secrets maçonniques, sur les cadavres qui n’auraient jamais dû quitter les placards de la Mairie de Saint-Cyprien.

Sans doute un cimetière indien, teheu, teheu… celui de Saint-Cyprien.

Entre son Golf et son parcours de trous d’balles avec ses parties djambes à l’air !

COLUCHE !!!

J’t’ai reconnu !

Arrête de venir quand j’écris pour le Général De GAULLE.

Il n’aime pas.

Bon, je rajoute le lien sur l’affaire de Saint-Cyprien pour ceux qui ne me croiraient pas,…

– « Pass’qu’y sont trop cons ! » me souffle COLUCHE.

_________________________________________________________________

http://leblogabonnel.over-blog.com/tag/polemique/11

[***** PROCES J. BOUILLE : L’ancien maire de St-Cyprien et les Francs-maçons :

Dans “Système Bouille”, Francis Montor décrit le maire : “Notable, franc-maçon, UMP. Toutes les autorités politiques, administratives, judiciaires et financières venaient à sa table.”

Francis Montor précise : “Ça veut dire que le préfet, le procureur et le TPG (trésorier payeur général) venaient à l’Almandin”, le restaurant haut de gamme de Saint-Cyprien. “Je n’ai vu aucune note payée par Jacques Bouille. Il avait de bonnes relations avec Devidjian qui est venu lui remettre la Légion d’Honneur. Dans le dossier, il y a aussi une communication avec Michel Mercier, l’ancien Garde des Sceaux.”

Est-ce qu’il y a l’influence de l’appartenance à un groupe ?” demande le président.

C’est direct les francs-maçons. Le vendredi précédant son arrestation, son Vénérable (le plus haut responsable d’une loge, NDLR) est venu l’informer. Il a été arrêté le lundi.”

Damien Piller, le promoteur suisse également poursuivi pour corruption, est atterré. “Il est établi que l’ex-procureur jouait au golf où il avait même un abonnement gratuit. Je ne suis pas Vénérable, mais à qui peut-on s’adresser quand ni la mairie, ni la justice ne peuvent répondre ?” Ce vendredi, le tribunal interroge le dernier prévenu : Marie-Antoinette Bouille, la veuve du maire.

(Source : François Barrère, site de Midi Libre) ]

Résultat de recherche d'images pour

_________________________________________________________________

COLUCHE s’interroge et interroge les juges de Perpignan

[C’est son phrasé à lui]

  • “C’est kiki, le Vénérable qu’a été prévenir Jacques BOUILLE, qu’il allait être arrêté, hein ?

C’est qui ?

Moi, j’vous le d’mande.

Moi, j’crois qu’Véro, elle, elle le sait, elle.

La Justice instrumentalisée ?

Meuh non…

Dites, les cons, y s’rait pêt’te temps d’prendre vot’ plus belle plume, au Q!, pour la leur mettre profond aux juges !

Ecrivez à vos parlementeurs.

Ceux qui sont les plus grands trafiquants d’influence mais qui f’ront semblant de pas l’être, ou plus l’être, ou l’êtr’moins-se que plus-se !, pour paraître… honnêtes !

Et avoir la peau des plus malhonnêtes d’entr’eux.”

[J’ai comme l’impression, la très nette impression, que COLUCHE viendra me « souffler » les articles sur les affaires enterrées par la Justice de Perpignan.

Juste une impression !

Un ressenti… ]

– « En trois petits points ! », ajoute COLUCHE.

Résultat de recherche d'images pour

– « Tiens, écoute ! C’est Bernard CAZ’NEUVE, à la télé ! Il fait la liste du Père Noël pour les cons qu’y vot’ront pour son favori, à HOLLANDE ! Y confond la Guyane avec la France. Sont moins cons, là-bas. Y va l’savoir ! Et très vite. »

_______________________________________________________________

Je clôture cet article.

COLUCHE est prêt pour s’occuper des affaires de Perpignan.

Il aime bien vous raconter les chroniques d’une justice en goguette qui fait sa coquette.

– « Mais non, j’vous dirais pas cque je sais ! »

« Bah, j’vais m’gêner », qu’y dit COLUCHE.

– « Pass’que là où y’a d’la gêne, y’a pas d’plaisir ! »

Résultat de recherche d'images pour

De François MITERRAND : “Il y a péril en la demeure, en la Vème République. Les affaires ne doivent pas devenir “la grande lessive de printemps” des Républicains, sous peine de devenir un “Printemps français”, grâce à l’essoreuse socialiste.”

Résultat de recherche d'images pour "assassin polar"

 

D’un côté “ils” me tuent mon secrétaire du Parti Socialiste [sic], Benoît HAMON.

De l’autre, “ils” me chahutent lourdement le leader du Parti “Les Républicains”, François FILLON, au risque de faire basculer la France dans un charivari inattendu dont personne ne sait quoi attendre, d’ailleurs.

Que penser d’un Jean-Yves LE DRIAN qui affirme vouloir rester socialiste et se rallie à un leader, Emmanuel MACRON, qui a affirmé à un ex-député d’extrème droite, Philippe de VILLIERS, n’être pas un socialiste ?

Mais que font ces ânes qui ne savent plus où aller boire ni où aller manger, et comme l’âne de Jean BURIDAN, vont finir par mourir de faim et de soif, faute de n’avoir pas su choisir à temps le bon camp ?

Vous me ridiculisez.

Tant mieux si vous quittez le Parti Socialiste.

Car, Monsieur Jean-Yves LE DRIAN veut le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière, par-dessus le marché !, et par-dessus le vote des adhérents socialistes.

Résultat de recherche d'images pour "primaires gauche"

Jean-Yves LE DRIAN s’autoproclame “socialiste”, ne voulant perdre aucun des avantages politiques acquis, comme l’a prouvé son cumul immoral et déloyal, restant Ministre de la Défense, après avoir été élu Président de la région “Bretagne”.

Le futur “cumulard” n’avait pas clarifé son positionnement, laissant habilement croire ce qu’ils voulaient, à des électeurs bretons éblouis par sa fonction de Ministre de la Défense en temps de guerre.

Ah, la faute de la guerre et ses profiteurs !

Ce n’est rien d’être un Ministre de la Défense, sans un Chef d’Etat-Major à la hauteur et des chefs d’armée exceptionnels, des soldats émérites.

Jean-Yves LE DRIAN a bénéficié du prestige d’une armée française d’élite qui rejaillit sur lui, sur ce ministre socialiste hollandais, lui qui n’est rien d’autre qu’un “maroquin”, un majordome.

Françaises, Français, soyez reconnaissants à votre armée d’être ce qu’elle est, la Grande Muette, dévouée et loyale, capable de tous les sacrifices, jusqu’à celui de se faire voler la vedette par tous ses Ministres de la Défense successifs.

Résultat de recherche d'images pour "armée française"

Mais ne faites pas le choix des Rois, de ceux qui se contentent de s’asseoir sur le fauteuil de Ministre de la Défense §

Un vautour n’a pas de bravoure. Il se nourrit des cadavres de la guerre.

Honorez la valeur et la bravoure de votre armée, gage de votre indépendance française.

La loi votée en 2014 sur l’incompatibilité des mandats, en cas de cumul de mandats électif et exécutif, prend pleinement son effet en mars 2017.

Pourtant nous sommes le 24 mars 2017 et ?

Jean-Yves LE DRIAN est toujours un Ministre SOCIALISTE de la Défense, cumulard devenu du même coup Président “SOCIALISTE” du Conseil Régional.

Et en plus, avec la bénédiction du “béni-oui-oui” François HOLLANDE [sic], Jean-Yves LE DRIAN devient un soutien “officiel” du mouvement politique NON socialiste “En Marche”, dont l’acronyme “EM” souligne et signe  la personne dite providentielle d'”E”-mmanuel “M”-ACRON.

Résultat de recherche d'images pour "culte de la personnalité citation"

Cette personnalisation du pouvoir est et sera source d’un culte de la personnalité qui favorisera toutes les manipulations auprès d’une opinion très, trop versatile.

Ce n’est pas à moi que tu vas apprendre à jouer de la musique.

Est-ce là, ta République exemplaire, que tu nous vendais, François ?

[Apostrophe adressée à François HOLLANDE]

Tu as trahi Benoît HAMON, le leader de ton Parti, le Parti Socialiste.

Et ton manque de fermeté envers tes ministres qui ne devraient plus être ministres est inacceptable.

Pire !, tu joues avec le feu, François.

Je n’ai moi-même pas toujours été exemplaire, je l’admets aujourd’hui, étant à l’origine de la falsification d’affaires dites “révélations”, toujours opportunes, bien sûr, pour moi et pour mon parti.

Mais toi, tu ne soutiens même pas ton parti, ni ta famille.

– A quoi joues-tu, François ? Que crains-tu qu’il ne soit révélé contre toi, toi, une fois parti du Palais de l’Elysée, au point de tout faire pour placer à la tête de l’Etat français ton favori ?

Ton “Télémaque” dont Jean-Yves LE DRIAN serait le “Mentor” ?

Et le “menteur” [sic].

Attention à ne pas vouloir tout entraîner dans ta chute !

Rempli d’une volonté de destruction parce que tu n’as pas voulu rentrer dans la compétition, tu “tues” les participants à la course présidentielle, tu les fais chuter et tu veux ainsi te prouver que c’est toi le plus fort et le plus “malin”.

Résultat de recherche d'images pour "course a pied"

A malin, malin et demi !

A force d’éliminer tes rivaux, tu livres la France aux appétits de prédateurs beaucoup plus dangereux.

Car tu confisques le pouvoir de voter, d’élire leur président de la République, au peuple de France.

De quel droit ?

Même les partis de gauche seront contre toi.

Puisque tu les as trahis.

Les Communistes faisaient parti des premiers Résistants français.

Ils ne vendront pas la France.

Ni eux, ni les autres camarades.

Les travailleurs ne sont pas des esclaves inactifs.

Tu as tort de sous-estimer la colère populaire, la colère des précaires et des “sans-dents”.

Le peuple saura faire la différence entre les affaires des “monte-en-l’air” (affaires de fric) et les affaires des “jambes-en-l’air” (affaires de sexe) pour des élus politiques appelés aux plus hautes fonctions.

La liberté, c’est le pouvoir de résister à l’air du temps et dans tous les temps !

Des affaires, il y en aura toujours et partout.

L’argent et le sexe dirigent le monde, votre monde.

Qui l’ignore ?

Mais est chef d’Etat l’homme que personne ne dirige.

Et qui n’est soumis à personne, peu importe les affaires qui le lient aux hommes d’affaires et font le lit de ses passe-temps et passions passagères.

Résultat de recherche d'images pour "chef d'état"

Comment crois-tu, toi qui n’a pas de foi mais veux faire la loi, que va réagir le peuple de droite en France ?

Tu es en train d’abattre sa maison menacée de ruines pour cause de péril en la demeure républicaine et tu viens d’en expulser le locataire, signataire du bail pour être l’occupant officiel des lieux pendant cinq ans encore.

Tu mets dehors, en-dehors de la maison France, presque 45 % du peuple français qui ne pourront plus voter pour leur candidat officiel.

Et tu espères quoi ?

Qu’ils vont voter pour ton “Télémaque” ?

Un “Télémaque” autour de qui se rassemble ta garde rapprochée, ta garde socialiste !

Comment crois-tu, toi qui, sans foi, fais les lois, que vont réagir les adhérents et les sympathisants socialistes à voir ces éléphants du PS, la plupart de tes ministres, courir se réfugier sous la bannière de l’air du temps, de l’air des affaires, de l’air qui affiche un autre air, l’air d’avoir l’air d’en être, être socialiste, sans en être, comme Jean-Yves LE DRIAN ?

Tu fous en l’air la République française.

Tu sers la soupe aux oligarques qui vont faire de l’Europe un sous-continent africain dont les ressources minières ont plus de valeur à leurs yeux que les ressources humaines.

Et toi qui ne crois en rien, tu voudrais faire croire que c’est le choix du hasard, ces affaires qui éclatent au bon moment, au moment propice, au moment “opportun” ?

Encore une fois, ce n’est pas à moi que tu vas apprendre à jouer de la musique.

J’ai appris avant toi.

Et mieux que toi !

Résultat de recherche d'images pour "savoir jouer de la musique"

Comment expliques-tu que certaines affaires soient bloquées par des magistrats à l’heure actuelle ?

Comment expliques-tu que certaines plaintes de policiers soient classées sans suite par des magistrats aux ordres ?

Comment expliques-tu que certains trafics d’influence soient couverts par ta Justice indépendante ?

Des victimes et des témoins subissent actuellement des pressions et des menaces pour les faire taire.

Des policiers ont subi des tentatives d’homicides et ne peuvent en faire état dans un Etat qui leur interdit de s’exprimer, sous peine de perdre leur emploi, leur honneur et leur vie.

Pourquoi cette omerta judiciaire ?

Parce que ces affaires ne concernent ni le Front National ni François FILLON.

Pourtant elles ne sont pas moins graves.

Elles sont même davantage importantes, mettant en cause des haut fonctionnaires et des élus politiques connus.

Mais qui le sait ?

N’importe quel Français, aujourd’hui, en France, peut devenir la victime de cette justice qui n’est pas indépendante !

Donc devenir doublement victime.

Avant de déposer plainte contre un élu, un notable, un “puissant”, réfléchissez bien, Françaises, Français !

Le temps judiciaire ne vous appartient pas.

Et la justice n’est pas tant débordée qu’elle en a l’air, malgré un budget qui la met au taquet d’un plafond de dépenses très bas.

Résultat de recherche d'images pour "budget de la justice 2017"

Je demande à Véronique de livrer sur son blog le nom des policiers qui ont été et sont encore victimes de ces affaires qui traînent et agonisent dans des fonds de tiroirs, attendant sans doute la mort des victimes pour être enterrées à leur tour, une justice-mouroir, une justice-miroir d’une société en décomposition, comme les corps d’Etat de la France.

Attention, François !

[François HOLLANDE]

Les Français de la droite, de l’ex-RPR, de l’ex-UMP, les nouveaux Républicains ne se laisseront pas voler leur droit à voter pour leur candidat.

A ta place, je réfléchirais à deux fois avant de laisser la pagaille transformer la France des canailles en France des racailles.

Car cette bataille-là, tu la perdras.

Avec ou sans Jean-Yves LE DRIAN.

Ce n’est pas le Ministre de la Défense qui ira au combat, c’est l’armée de France.

Est-ce que l’armée de France ira tirer sur des compatriotes dont elle partage les convictions ?

Eteins le feu, François !

Avant que la maison France ne s’enflamme et ne te jette au bûcher de tes propres turpitudes !

“AC Le Feu”

Résultat de recherche d'images pour "AC LE FEU"

N’oublie pas ton parti, celui qui t’a porté au pouvoir, le Parti Socialiste !

Sinon ton parti te le rendra.

Et un autre le prendra qui ne sera pas Emmanuel MACRON et qui ne s’appellera pas “EM”.

Peut-être Benoît HAMON que tu as trahi.

Du Seigneur : – “Arrêtez de vous servir de balances faussées pour faire payer à vos victimes économiques le coût trompeur de marchandises fabriquées par les pauvres de votre monde.” La Bourse ou la Vie ? Le Seigneur nous demande de choisir la Vie !

Résultat de recherche d'images pour "le seigneur balance fléau"

 

 

Premières lueurs de l’aube, les mots tombent comme des gouttes de brume matinale :

– coût réel des denrées ;

– coût réel du travail horaire des paysans ;

– pourquoi n’auraient-ils pas le droit, eux aussi, les gens du pays, d’être payés à l’heure de main-d’oeuvre, eux qui cumulent tant d’heures de travail ?

– coût réel de l’argent prêté ;

– coût réel des impôts selon la fortune et le rang social des Français.

J’ai eu droit à une leçon de finances macro-(n)-économique et, bien sûr, l’obligation déontologique de vous annoncer une révolution française, l’irruption du réel dans les systèmes fantasmés du surcoût boursicotteur, des bulles spéculatives et des homicides fraternels.

Tout d’abord il m’a été demandé de vous rappeler que ce n’est pas la première fois dans l’histoire de l’homme que le Seigneur donne des instructions précises aux marchands qui trompent leurs clients et leur commande d’arrêter de vendre du vent, en plus du coût d’une marchandise pesée frauduleusement.

Donc, première obligation, retrouver les commandements du Seigneur prouvant la continuité de Sa Parole, le fait que le Christianisme trouve bien sa source dans un Judaïsme attentif à la condition humaine et à promouvoir l’égalité des hommes par l’équité des pratiques commerciales.

jubilée juif – Recherche Google

Accessoirement, car cette annonce tient au Coeur du Seigneur, je vous rappelle aussi que l’année 2017 est l’année du Jubilée juif, donc chrétien.

Que cela plaise ou non aux banquiers, les dettes seront effacées !

Mais la dette du sang devra être payée rubis sur ongles par ceux qui exploitent les pauvres gens et s’en mettent plein les poches. La “grande poche”, terme employé par NOSTRADAMUS pour désigner la Bourse, rendra gorge cette année 2017. Elle vomira son débours et les cours suivront le fil de cette eau des caniveaux.

___________________________________________________

http://prophetie-biblique.com/forum-religion/propheties-fin-des-temps/2018-ere-messianique-t5157.html

[Selon la Torah, qu’est ce qu’une année jubilée ?

Lev 25:8-18 “Tu compteras sept sabbats d’années, sept fois sept années, et les jours de ces sept sabbats d’années feront quarante-neuf ans. Le dixième jour du septième mois, tu feras retentir les sons éclatants de la trompette ; le jour des expiations, vous sonnerez de la trompette dans tout votre pays. Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants : ce sera pour vous le jubilé ; chacun de vous retournera dans sa propriété, et chacun de vous retournera dans sa famille. La cinquantième année sera pour vous le jubilé : vous ne sèmerez point, vous ne moissonnerez point ce que les champs produiront d’eux-mêmes, et vous ne vendangerez point la vigne non taillée. Car c’est le jubilé : vous le regarderez comme une chose sainte. Vous mangerez le produit de vos champs. Dans cette année de jubilé, chacun de vous retournera dans sa propriété. Si vous vendez à votre prochain, ou si vous achetez de votre prochain, qu’aucun de vous ne trompe son frère. Tu achèteras de ton prochain, en comptant les années depuis le jubilé ; et il te vendra, en comptant les années de rapport. Plus il y aura d’années, plus tu élèveras le prix ; et moins il y aura d’années, plus tu le réduiras ; car c’est le nombre des récoltes qu’il te vend. Aucun de vous ne trompera son prochain, et tu craindras ton Dieu ; car je suis l’Éternel, votre Dieu. Mettez mes lois en pratique, observez mes ordonnances et mettez-les en pratique ; et vous habiterez en sécurité dans le pays.”

J’ajouterais cette réflexion sur Israël et l’année jubilaire 1967, pour vous prouver que ce que Dieu veut, vous ne pourrez pas l’arrêter ni l’empêcher ! Le passage qui suit est extrait du même site Internet référencé plus haut par le lien mis en ligne.

Résultat de recherche d'images pour "israel"

_______________________________________________________

[ 1967 est elle une année jubilée ?

La question de savoir si 1967 marque une année jubilée est essentielle, car elle induirait que 2017 est également une année jubilée, une année sainte commencant au jour du grand pardon (Yom Kipur) et annoncant l’arrivée la période de la seconde venue de notre Messie et Sauveur.

Le soir de la première journée de guerre, la moitié de l’aviation arabe était détruite; le soir du sixième jour, les armées égyptiennes, syriennes et jordaniennes étaient défaites. Les chars de l’armée israélienne bousculèrent leurs adversaires sur tous les fronts. En moins d’une semaine, l’État hébreu tripla sa superficie : l’Égypte perdit la bande de Gaza et la péninsule du Sinaï, la Syrie fut amputée du plateau du Golan et la Jordanie de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est.

Photo http://i55.servimg.com/u/f55/17/80/95/36/zion10.jpg

Jérusalem, le 7 juin 1967: l’aumônier en chef de Tsahal, le rabbin Shlomo Goren, entouré des libérateurs, sonne le Shofar devant le Mur des Lamentations. (Photo: David Rubinger)

Tout comme pour une année jubilée, Israel reprend possession de ses territoires et fit retentir le shofar!

La guerre des six jours ou Israel gagna en un temps éclair contre une coalition de nations islamiques (l’Égypte, Jordanie et Syrie) rappelle l’histoire de David contre Goliath, mais également la bataille de Jérico, ou Joshua et son armée vaincurent le septieme jour au petit matin la ville de Jérico. Cette bataille prophetisait elle la guerre des six jours de 1967? a t’elle eut lieu durant une année jubilée?

Aujourd’hui Jérico est une ville de Cisjordanie sous controle islamique, située sur la rive ouest du Jourdain. Son nom est dérivé de la racine sémitique /wrḥ/ “lune” et indique que la ville fut l’un des premiers centres de culte des divinités lunaires. Un symbolisme tres fort sachant que la lune est le symbole de l’islam. […] ]

Résultat de recherche d'images pour "jubilée juif guerre des six jours"

__________________________________________________

[ Les Mesures et les Hommes

Witold KULA

Editions de la Maison des Sciences de l’Homme – Paris – 1984

[…] Dans les livres de Moïse, ce code social doté de la fonction sacrale, les prescriptions concernant les poids et les mesures ont encore un caractère littéral : “Vous ne commettrez point d’injustice dans les sentences, dans les mesures de longueur, de poids et de capacité. Vous aurez des balances justes, des poids justes, une mesure juste, un setier juste.” Ou : “Tu n’auras pas dans ton sac poids et poids, l’un lourd et l’autre léger. Il n’y aura pas dans ta maison mesure et mesure, l’une grande et l’autre petite. Tu auras un poids intact et exact, et tu auras une mesure entière et exacte, afin d’avoir longue vie sur la terre, que Jahvé ton Dieu te donne.”

Comme on voit, c’est par la mort qu’on punit les délits métrologiques. Mais déjà chez Salomon et les prophètes, les propos relatifs aux mesures prennent une signification symbolique : “La balance et ses deux plateaux sont à Jahvé, tous les poids du soc lui appartiennent. Lorsque les prophètes menacent Israël du châtiment divin, ils distinguent parmi les méchants desseins des pécheurs notamment ceux-ci : “Quand donc sera-t-elle passée la nouvelle lune, que nous vendions notre blé, et le sabbat, que nous écoulions notre froment ? Nous diminuerons la mesure ; nous augmenterons le sicle, nous fausserons les balances pour tromper.” Et le Dieu des prophètes répond : “Puis-je tenir pour juste qui se sert de balances fausses, d’une bourse de poids truquée ?” Les poids et les mesures jouent un rôle nettement symbolique : cette “bourse de poids” représente des actes humains honnêtes et malhonnêtes.

Les paroles de Jésus-Christ dans le Nouveau Testament constituent l’aboutissement de l’évolution de ce sens métaphorique : “On vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis et on y ajoutera pour vous” ; et, d’une expression plus belle encore : “Donnez et il vous sera donné, on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.” […] ]

Résultat de recherche d'images pour "usure interdite par Jésus"

_______________________________________________________________

Proverbes 11

1 La balance fausse est en horreur à l’Eternel, Mais le poids juste lui est agréable.

2 Quand vient l’orgueil, vient aussi l’ignominie; Mais la sagesse est avec les humbles.…

Lévitique 19:35

Vous ne commettrez point d’iniquité ni dans les jugements, ni dans les mesures de dimension, ni dans les poids, ni dans les mesures de capacité.

Lévitique 19:36

Vous aurez des balances justes, des poids justes, des épha justes et des hin justes. Je suis l’Eternel, votre Dieu, qui vous ai fait sortir du pays d’Egypte.

Deutéronome 25:13

Tu n’auras point dans ton sac deux sortes de poids, un gros et un petit.

Deutéronome 25:16

Car quiconque fait ces choses, quiconque commet une iniquité, est en abomination à l’Eternel, ton Dieu.

Proverbes 16:11

Le poids et la balance justes sont à l’Eternel; Tous les poids du sac sont son ouvrage.

Proverbes 20:10

Deux sortes de poids, deux sortes d’épha, Sont l’un et l’autre en abomination à l’Eternel.

Proverbes 20:23

L’Eternel a en horreur deux sortes de poids, Et la balance fausse n’est pas une chose bonne.

Osée 12:7

Ephraïm est un marchand qui a dans sa main des balances fausses, Il aime à tromper.

Michée 6:11

Est-on pur avec des balances fausses, Et avec de faux poids dans le sac ?

Résultat de recherche d'images pour "usure  banquiers christ"

____________________________________________________

Si d’aucuns ont encore des doutes sur la propension divine à s’intéresser à l’économie humaine et à la distribution des richesses dans l’équité,

[[…] Ecoutez ceci, vous qui accablez les pauvres, qui faites périr ceux qui sont dans l’indigence : vous qui dites, Quand viendra le tems où nous vendrons notre bled bien cher & à fausse mesure, & où nous pèserons dans de fausses balances l’argent qu’on nous donnera ? Nous nous rendrons alors par nos richesses les maîtres des pauvres, & nous leur vendrons [bien cher] jusqu’aux criblures de notre bled. Voici le serment que le Seigneur a fait contre l’orgueil d’Israël : Je jure que je n’oublierai jamais leurs oeuvres criminelles : leur pays sera désolé, & couvert d’épaisses ténèbres. Je changerai vos jours de fête en des jours de larmes, & vos chants de joie en plaintes lamentables ; et je plongerai Israël dans la douleur & dans l’amertume, comme une mère qui pleure son fils unique. […]]

Extrait du livre référencé ci-dessous

“Abrégé de l’histoire et de la morale de l’Ancien Testament, où l’on a conservé, autant qu’il a été possible, les propres paroles de l’Ecriture Sainte ; avec des éclaircissements.”

par François-Philippe MESENGUY

Nouvelle Edition à Paris, chez DESAINT ET SAINLLANT, Libraires.

Avec Approbation et Privilège du Roi

A Paris, ce 30 juillet 1759.

_______________________________________________

Si je suis royaliste ?

Non.

Je ne peux pas être plus royaliste que le Roi.

Mais le Seigneur me dicte de vous écrire que c’est la fin de votre République.

Car vous gouvernez contre les pauvres de ce monde pour vous enrichir toujours davantage.

Je vous le réécris, à Sa demande :

– “Quoique vous fassiez, quoique vous tentiez, vous ne serez plus les Maîtres de ce monde. Vous n’êtes déjà plus les Maîtres de ce monde.”

Résultat de recherche d'images pour "maîtres de ce monde"

Vous avez menti, vous avez triché, vous avez tout pris à ceux à qui vous demandez de tout vous rendre, même ce qui ne vous appartient pas.

Le Seigneur vous prendra tout et plus encore !

Et vous connaîtrez du Mal ce que vous avez fait comme mal et plus encore.

Le Seigneur vous accuse :

1) d’avoir triché sur le coût réel des biens et des services (votre vocabulaire).

Vous ne faites pas payer vos marchandises au juste prix.

Vous les faites payer après en avoir augmenté artificiellement le prix.

Pourtant le prix de vente d’une marchandise s’est toujours calculé à partir de son coût réel auquel s’ajoute la TVA, l’impôt le plus injuste de votre société de riches qui ne profite qu’aux riches.

Qu’est-ce qu’un coût réel ?

C’est le coût d’achat de la matière première, si elle a un coût, dit le Seigneur.

Car l’eau qui tombe du ciel est gratuite, la chaleur du soleil est gratuite, les fruits des arbres sont gratuits, l’air que vous respirez est gratuit. Jusques à quand ? L’homme a tout privatisé pour faire payer aux pauvres ce que Dieu donne gratuitement.

Le commerçant doit vendre la marchandise achetée au prix juste à un juste prix.

Son bénéfice doit être justifié par une REALITE comptable, et non pas par une appréciation humaine subjective.

Le marchandage n’a pas pour objectif de “pigeonner” les plus pauvres mais de distribuer équitablement des biens NECESSAIRES et non pas superflus.

Etre un serviteur de Dieu, ce n’est pas être un voyou, ni un dealer, encore moins un voleur.

Résultat de recherche d'images pour "maîtres de ce monde"

Non, je ne corrigerais pas cette phrase.

Certains dealers vendent au juste prix et ne volent pas leurs clients, dit le Seigneur.

Dans toutes les villes, vous savez où se trouvent les points de vente non autorisés. Et vous les autorisez de fait, en fermant les yeux sur ces trafics qui ne sont pas clandestins.

Les coupables, les vrais trafiquants, sont les pouvoirs publics qui tirent profit de tous ces trafics, parfois même apportant aux partis politiques qui ont pignon sur rue un argent noir caché du peuple.

Car vous êtes aussi corrompus, vous, les politiciens, sinon plus, que ceux contre lesquels vous prétendez lutter.

Vendez au juste prix vos marchandises.

Ajoutez le prix des transports et vous aurez résolu le problème de la concurrence mondiale déloyale et de l’exploitation des pays du tiers-monde.

Car vous n’aidez pas à leur développement.

Vous exploitez une population toujours plus pauvre et vous polluez la Terre en transportant à coût zéro des produits fabriqués et transformés dans des pays de plus en plus pauvres.

Si vous le pouviez, vous iriez chercher vos travailleurs pauvres sur Mars ou sur la lune, sûrs de les payer moins de cent euros par mois.

Vous spéculez sur la misère humaine et l’enrichissement des prédateurs.

C’est votre nouveau jeu.

Mais la Vie n’est pas un jeu.

Ne pariez pas sur vos relations et vos possessions.

Parier sur les parias.

2) d’avoir refusé de payer le coût réel du travail horaire de vos paysans :

Résultat de recherche d'images pour "paysans qui se suicident"

– Lorsque vous achetez le lait vendu par vos gens du pays, vous devez compter le prix de la main-d’oeuvre.

Autrement dit vous devez AJOUTER au prix de la matière première, par exemple le lait et les oeufs, le prix du temps passé par le paysan à s’occuper de ses bêtes.

Ainsi l’agriculteur, comme vous l’appelez, aura profit à s’occuper bien, sinon mieux, de ses animaux, sachant que ce temps passé de travail lui bénéficiera, à lui aussi.

Si les paysans ont plus de soixante heures de travail par semaine, les marchands doivent acheter le lait à son juste prix, c’est à dire ajouter le prix du travail du paysan.

Il faut arrêter de vendre le lait, les oeufs et les produits dérivés des laitages avec des prix de vente calculés vénalement par des prédateurs spéculateurs.

Lorsque vous reprenez votre voiture au garage, une fois réparée, vous acceptez de payer le prix de la “main-d’oeuvre” humaine. Pourquoi refusez-vous de payer aux paysans de France le juste prix de leur travail si rude et si pénible ? Ajoutez le prix du travail humain à celui du produit animal. Payez plus pour produire mieux, pour manger mieux, pour vivre mieux, eux et vous.

3) de ne pas avoir voté une loi obligeant les marchands de produits, de biens et de services, à détailler les modalités de calcul de leur prix de vente, en le décomposant ainsi :

Résultat de recherche d'images pour "prix de revient formule"

– prix d’achat REEL de la matière première,

– coût REEL de la main-d’oeuvre humaine calculé aussi sur un taux horaire lisible et visible sur des étiquettes permettant aux consommateurs de boycotter les entreprises exploitant la misère des pays du tiers-monde et des multinationales apatrides qui ont leur sièges délocalisés dans des paradis fiscaux,

– coût REEL de la marge bénéficiaire actuellement dissimulée qui devrait être apprécié en fonction du paiement du travail réel et non pas selon la cupidité sans limites des marchands.

– coût REEL du transport des marchandises à ajouter nécessairement au prix de vente final.

Plus les marchandises viennent de loin, plus elles doivent coûter cher, ce qui est logique et écologique, selon vos propres constatations.

Il faudra en finir avec la spéculation financière sur l’assiette de la taxe-carbone et le coût de la “tonne de gaz carbonique” en euros, dernière usine à gaz inventée par vos technocrates au service des Banksters.

Résultat de recherche d'images pour "taxe carbone usine a gaz"

Je le répète :

  • Le coût doit être REEL, donc basé sur le montant de l’énergie utilisée pour traverser des océans ou voyager dans les airs, auquel doit s’ajouter le montant d’une “pénalité-carbone” sanctionnant tout moyen de transport non écologique utilisé.

Vous avez fait d’étonnants progrès en comptabilité analytique, dit le Seigneur, un rien ironique. Aussi il vous est possible aujourd’hui de calculer au plus près la réalité du coût REEL de vos dépenses.

Oui, vous pouvez et vous savez calculer le coût de transport d’un produit par voie aérienne et maritime.

Il restera à ajouter les taxes à l’importation si nécessaire. Car si, plus une marchandise vient de loin, plus elle coûte cher, vous n’aurez même plus besoin d’appliquer des taxes à l’importation et donc de risquer de vous exposer à des sanctions qui seraient voulues par l’OMC, l’Organisation Mondiale du Commerce.

4) de pratiquer l’usure, interdite par le Seigneur, en faisant payer aux Français un coût de crédit supérieur au coût réel d’emprunt d’un argent fictif, donc emprunté à taux zéro :

– Banquiers, vous avez trompé les gens du peuple et vous avez escroqué l’Etat français.

Vous êtes cause de la ruine du pays.

Vous refusez de prêter aux plus pauvres, ceux qui ont le plus besoin d’argent dans une société où la vie devient de plus en plus chère.

Et lorsque vous prêtez aux pauvres, vous le leur faites payer chèrement, au point de les déposséder du peu de biens qui leur reste.

Vous êtes en train de réinstaurer le servage du peuple par la Dette publique. Je n’ai pas libéré Mon peuple pour qu’il soit mis en esclavage par votre faute  et le règlement d’une Dette publique de fait inexistante.

Résultat de recherche d'images pour "maîtres de ce monde"

Le Seigneur vous maudit.

Comme Il a maudit les riches, expliquant qu’il serait plus facile à un chameau de passer par le chas d’une aiguille qu’à un riche d’aller au Paradis.

Malheur à vous, les très riches, qui volez aux pauvres jusqu’à leur droit de vivre en paix et les dépossédez de leurs maisons et de leurs terres !

Vous aussi, les Banques qui vendez des services à un coût supérieur au coût réel. Vos bénéfices explosent, comme explose la Dette publique de la France. Pourtant, aujourd’hui, gérer les comptes ne vous coûte quasiment plus rien.

Le Seigneur vous demande de PROUVER la REALITE des frais que vous ponctionnez sur les comptes bancaires des Français pris en otages, puisqu’ils n’ont pas le choix et doivent ouvrir des comptes bancaires dans vos établissements pour recevoir le maigre fruit de leur travail. Vous privez les Français du droit de gérer leur argent comme ils le souhaiteraient, eux.

Et surtout, vous préparez la totale sujétion économique des Français, en prévoyant la suppression définitive de toute forme matérielle d’argent. Ainsi les Français seront infantilisés et mis dans l’impossibilité de pouvoir retirer leur argent des banques en cas de crise financière.

Deux banques vont disparaître du paysage français.

Lorsque ces deux banques s’effondreront, vous saurez que s’effondrera la République des voleurs qui les soutenait.

N’oubliez pas ce signe !

Ce sera le signe du Jubilé juif en terres chrétiennes.

Inutile de vouloir sauver ces deux banques.

Pensez plutôt à sauver votre peuple, sinon c’est vous qui périrez.

5) Enfin, après vous avoir accusé d’avoir mis Son peuple en esclavage, l’esclavage de la Dette publique, le Seigneur vous accuse de cautionner un système d’impôts qui est du racket fiscal.

Le Seigneur affirme qu’il vous est possible de supprimer l’impôt fiscal direct, impôt qui est le plus injuste pour les classes travailleuses, car vous avez permis aux plus riches de défiscaliser leur fortune grâce aux niches fiscales, chiens que vous êtes.

Vous pouvez aujourd’hui, si vous le voulez,

– et Moi Je le veux, car telle est Ma Volonté ainsi exprimée,

adapter le montant de la TVA par rapport aux revenus déclarés par chaque foyer fiscal.

Chaque Français est obligé d’avoir une carte bancaire, parfois une simple carte de retrait d’espèces. Il peut aussi avoir autant de cartes de fidélité qu’il est client privilégié ou pas de certaines enseignes commerciales. Par conséquent, il est tout à fait possible d’ajouter sur la puce de la carte bancaire et/ou de la carte de fidélité un critère de classification permettant de réduire ou d’augmenter le taux de la TVA, en fonction du quotient familial de l’utilisateur de la carte.

Il serait juste que le riche paie plus cher les produits alimentaires et les biens de consommation, plus cher que le pauvre ou le bourgeois de classe moyenne. Ainsi l’oligarque apatride ne pourrait plus profiter indûment des réductions commerciales qui devraient être logiquement réservées à ceux qui n’ont pas les moyens en temps ordinaire de s’alimenter et de s’habiller correctement.

Or vos systèmes de rabais des prix profitent encore une fois aux plus riches.

C’est parfaitement inique.

Pourquoi le pauvre doit-il payer un euro une baguette de pain, alors que, pour lui, cet euro est tout ce qui lui reste le 20 du mois pour ne pas être à découvert ?

Et pourquoi le riche, lui, peut-il payer le pain du jour à un euro, sans souvent vouloir en partager les miettes avec le pauvre qui lui tend la main devant la boulangerie pour avoir un euro, au moins un euro, un seul euro ?

Résultat de recherche d'images pour "clochards"

Vous avez un outil idéal de réduction des inégalités qui est la TVA.

C’est une révolution économique et sociale qui attend d’être mise en oeuvre, qui vous attend si vous vous en emparez à juste titre.

Fixez la TVA, non plus en fonction de la nature du produit vendu, mais en fonction du quotient familial de l’acheteur !

Ainsi tout le monde paiera l’impôt du peuple et contribuera à la croissance de son pays.

Il n’y aura plus de niches fiscales ni plus d’ISF.

Le très pauvre se verra appliquer une TVA de 1 %, tandis que la TVA pourra atteindre un pourcentage de 33 % pour les plus riches, ce qui reste encore inférieur au taux de l’ISF.

Les entreprises et les sociétés n’auront plus à gérer l’impôt direct, qui sera prélevé grâce à la TVA au moment de l’achat d’un produit ou d’un bien de consommation.

Ainsi la TVA deviendra enfin un impôt juste et équitable payé par tous, sans niches fiscales.

Les banquiers sauront-ils accepter de ne pas disparaître ?

Ils auraient tort de se croire irremplaçables.

L’informatique peut aussi devenir leur pire ennemi.

Qu’ils ne l’oublient jamais !

Demain, si Je veux, Je les balaie comme le vent balaie les fétus de paille, une fois le blé moissonné.

Résultat de recherche d'images pour "paysans qui se suicident"