Du Général De GAULLE : – “”Je veux, j’exige et j’ORDONNE !” n’est pas digne d’un monarque, ni encore moins d’un élu républicain. Le gouvernement par ordonnances n’est légitime qu’en cas de crise grave, par exemple, dans l’après-guerre. Sommes-nous en guerre contre le peuple de France, oui ou non ?”

Résultat de recherche d'images pour "gouvernement par ordonnances"

A cette époque, j’ordonnais dans l’intérêt du peuple français, pas contre mon propre peuple et sa volonté souveraine, déclare le Général De GAULLE.

Lorsque j’ai gouverné par ordonnances, c’était après-guerre. Pour exemple simple, l’ordonnance du 2 février 1945 sur l’enfance délinquante a été promulguée pour protéger les mineurs et leur permettre d’avoir une justice d’exception qui se justifiait alors par le grand nombre d’orphelins, grand nombre d’enfants à la rue, de familles sans logement, conséquences dramatiques de la Seconde Guerre Mondiale.

Le Général ajoute, presque cynique mais surtout triste :

– Rassurez-vous, la Troisième Guerre Mondiale ne laissera pas grand-monde à la rue, sauf des cadavres d’humains et d’animaux, tous traités de la même manière. L’homme-animal sera redevenu ce qu’il est !

Après la guerre, en 1945, la misère était telle qu’il fallait rétablir des règles de fonctionnement étatique républicaines, et non erratiques comme aujourd’hui, pour créer une cohésion sociale. Là où le chaos avait régné, il faut, il fallait faire régner l’ordre, un ordre non dictatorial.

Or aujourd’hui, en France, ce n’est pas la guerre.

Ou alors, c’est une guerre menée contre les peuples de l’Europe, contre les nations européennes, contre la France.

Au lieu de combattre la misère, la misère est devenue une arme entre les mains d’une oligarchie toute-puissante, ayant pouvoir de vie et de mort sur les plus pauvres et les plus faibles d’entre vous.

Résultat de recherche d'images pour "guerre contre la misère"

Oui, cette oligarchie financière et bancaire a tout pouvoir sur le peuple de France, en particulier à cause de l’obligation de domicilier ses revenus sur un compte bancaire, ce qui “autorise” les banques à user et abuser de leur pouvoir punitif et…. favorise les traitements d’exception devenus légaux mais totalement, du mot “totalitaire”, immoraux, contre les “résistants” et les pauvres gens, pauvres gens si bien-nommés “précaires”, volontairement maintenus dans cet état de précarité par les plus riches, ceux qui ont des dentiers car ils sont les rentiers de la Dette publique et qu’ils peuvent s’acheter le sourire de façade qui ne quitte jamais leur visage même devant l’horreur économique de ce monde, leur monde !

Un monde immonde.

L’oisiveté de ces rentiers est la plus redoutable des armes chez ces gens riches dénués de tous scrupules et capables de tout, du pire surtout. Ils sont le crépuscule annonçant la terrible nuit d’une guerre totalitaire.

Etre pauvre, aujourd’hui, en France, c’est pire qu’en temps de guerre.

C’est être maudit, désigné à la vindicte populaire comme un fainéant alors que tout a été fait justement pour supprimer les emplois industriels, commerciaux et agricoles.

Le chômage NATIONAL a été voulu contre le peuple de France pour briser sa résistance.

Le politique doit penser l’avenir.

Il ne doit pas le subir !

L’élu politique qui parle et part du principe de réalité pour ne rien vouloir changer est un pétainiste.

C’est celui qui abdique avant même d’avoir tenté de gagner la guerre. Vaincu, sans se battre, quel déshonneur !

Il est du devoir de l’homme politique de protéger le peuple qui l’a ELU, son peuple, lui, et pas un autre.

Résultat de recherche d'images pour "pétainiste"

[Oui, image choisie avec le ou sur commande du Général De GAULLE]

Et son devoir, le devoir de l’Elu est de combattre la corruption, cette pollution des esprits qui tue bien plus de gens en France que la pollution atmosphérique qui préoccupe vos “bobos” de gauche.

Or la seule solution pour combattre la corruption est d’appauvrir les riches.

L’argent est devenu le nerf de cette guerre menée contre le peuple de France.

Il ne s’agit pas de morale catholique ou autre, mais de bon sens !

Trop d’argent nuit au bon fonctionnement des institutions car l’homme n’est pas un saint.

Il est incapable de résister à l’appel du dollar qui tue des vies dans d’autres pays et en France.

L’élu politique de France est l’un des plus corrompus d’Europe, sinon du monde. Il est incapable de résister aux cris des pétrodollars qui coulent à flots comme le pétrole noir qui jaillit des terres d’Arabie, la source de tous les maux de l’Occident chrétien.

Les comptes off-shore se multiplient comme les puits de pétrole et les forages de gaz de schiste tandis que les petites gens doivent s’expliquer sur le versement de liquidités de plus en plus chiches sur leur compte bancaire, gestion “privée” les privant même de leur droit de choisir comment utiliser leurs économies ou d’établir un ordre de grandeur dans des dépenses dites toutes prioritaires, gestion bancaire devenue un outil d’oppression du peuple par des banques dévoyées au service des voyous de la République.

Les banques sont au service des créanciers et des “fonds vautours”.

La première liberté à redonner au peuple est donc celle de choisir ou non d’ouvrir un compte bancaire pour y domicilier qui, son salaire, qui ses aides sociales, qui, ses rentes.

Ainsi se termineront d’eux-mêmes les plus graves abus bancaires qui appauvrissent principalement nos concitoyens, à coups d’agios, de commissions d’intervention et que sais-je encore !

Résultat de recherche d'images pour "banques voleuses"

Les banques ne gèrent pas les comptes. Elles grèvent les petits salaires, les chargent de pénalités insupportables et étouffent les Français sous leur poids économique astronomique. Le rapport de forces est par trop inégal.

Les banques vident et vampirisent, aspirent les petites économies des plus modestes pour les soumettre à un système totalitaire qui est le leur, un système GLOBALitaire au service d’une oligarchie mondialiste qui se paie le LUXE de faire des leçons de morale à un peuple français en souffrance, le réprimandant sans cesse contre ses réticences à ne pas vouloir recevoir ses futurs assassins.

Le peuple n’a même plus le droit de se protéger lui-même alors que l’Etat français est défaillant dans sa protection du territoire, incapable d’assurer la sécurité du pays et des citoyens français, par manque de moyens budgétaires et de ressources humaines.

C’est l’argent aujourd’hui qui décide de tout.

Quand une banque en vient à vider le compte bancaire d’une étudiante handicapée, comme ce fut récemment le cas, parce que l’étudiante avait rappelé que son compte était clôturé depuis 2011 et que cette jeune fille se plaignait des prélèvements injustifiés subis sur ce compte non encore clôturé malgré ses différentes lettres recommandées, ce fut un braquage commercial, du vol à petite échelle mais dont on se doute bien qu’il doit se répéter à grande échelle, ce mauvais genre de vidage d’un petit compte par une banque scélérate qui a pignon sur rue.

presse7210423638639687285_n

Quand une banque en vient à vider le compte bancaire d’une étudiante handicapée, comme ce fut récemment le cas, parce que l’étudiante avait rappelé que son compte était clôturé depuis 2011 et que cette jeune fille se plaignait des prélèvements injustifiés subis sur ce compte non encore clôturé malgré ses différentes lettres recommandées, ce fut un braquage commercial, du vol à petite échelle mais dont on se doute bien qu’il doit se répéter à grande échelle, ce mauvais genre de vidage d’un petit compte par une banque scélérate qui a pignon sur rue.

Le Crédit Agricole a prélevé directement tout l’argent qui restait, un peu plus d’une centaine d’euros, sur le compte bancaire de cette jeune personne que la banque savait être handicapée, au lieu de rembourser à l’étudiante, comme elle le lui réclamait, les sommes indûment prélevées au titre de la nouvelle pénalité inventée grâce à l’inactivité de votre “commissionnaire” Pierre MOSCOVICI en 2014, au titre de la loi ECKERT, pour sanctionner les plus pauvres comme les SDF, la pénalité dite de “compte inactif”.

Faire payer l’inactivité, alors qu’au contraire, d’habitude un commerçant ne peut faire payer que ce qu’il a fait, ses “actions”, c’est incroyable, non ? Si la Banque n’agit pas pour un client, rien ne doit être payé par ce client. C’est du bon sens ! A quand le repas dû au restaurateur qui ne vous l’aura pas préparé ?

Image associée

Rendez-vous compte, bonnes gens, que les banques ont réussi à vous faire payer même le travail qu’elles ne font pas pour vous ! 

Grâce à une loi d’Etat.

Evidemment que le compte de la jeune étudiante était inactif puisqu’il aurait dû être clôturé depuis 2011 ! et qu’elle ne l’utilisait plus, du fait du décès de son parrain, celui qui approvisionnait ce compte depuis l’âge de ses quatre ans. Et si un décès, ce n’est pas un cas de force majeure, signalé à la banque, alors qu’est-ce qu’un cas de force majeure ? Ne rien faire, peut-être… comme cette banque et faire payer son inactivité à la jeune étudiante handicapée.

Par conséquent cette enfant devenue étudiante ne pouvait pas récupérer l’argent qui restait sur son compte, au décès de son parrain, malgré ses demandes répétées.

Et si cinq euros représentent de quoi manger sur une semaine, c’est à dire la possibilité de se nourrir avec une baguette de pain chaque jour et un peu de Nutella tartiné sur un morceau de cette baguette, – pâte indigeste, la Nutella, que je déconseille vivement ! -, alors imaginez ce que représentent plus de cent euros pour cette jeune étudiante qui devait payer ses frais d’inscription à l’Université de son choix.

Le Crédit Agricole a calculé factieusement :

[Non pas facétieusement !, mais “factieusement”, adverbe tiré du substantif “factieux”]

  • au centime d’euro près, le montant de pénalités achevant de spolier définitivement l’étudiante handicapée. Les cent euros ont servi à payer ce montant fallacieux ajout de pénalités supplémentaires, montant ajusté à celui du solde du compte pour ne pas avoir à rembourser même un centime d’euro à l’étudiante handicapée, sans donner aucunement droit à sa juste demande de remboursement.

Cette banque détestable qui vole les personnes handicapées sait fort bien que cette étudiante n’aura jamais les moyens financiers d’engager un procès contre elle pour cent euros.

Résultat de recherche d'images pour "crédit agricole humour"

Si cette étudiante s’était appelée Nadine de ROTHSCHILD, qui d’entre vous pourraient douter qu’elle n’aurait  pu obtenir le remboursement du montant des pénalités indûment prélevées pendant six ans sur son ancien compte bancaire au Crédit Agricole ainsi que le virement du solde de son ancien compte sur son nouveau compte bancaire ?

La question qui se pose est de savoir combien de personnes handicapées et/ou vulnérables se font ainsi racketter par le Crédit Agricole ?

La question qui se pose est de connaître le nombre de paysans volés par cette banque dite rurale et honnête.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières !, d’argent, des rivières d’affaires dans lesquelles se noient les victimes de ces abus bancaires à répétition.

Qui contrôle quoi ?

Et qui contrôle qui ?

Le secteur bancaire contrôle tout.

C’est une certitude absolue.

La preuve, les Français ont élu à la tête de la France, un banquier.

Résultat de recherche d'images pour "abus bancaires"

C’est une première en France !

Après l’élection de Georges POMPIDOU dont peu se souviennent encore qu’il fut lui aussi banquier, ancien directeur général de la Banque Rothschild et aussi fin lettré que le banquier Emmanuel MACRON.

Je suis très sensible au sort des personnes handicapées, comme vous devez déjà le savoir.

Et je félicite le président de la république, votre président de la république, Emmanuel MACRON, de s’en préoccuper et d’avoir osé s’afficher publiquement et sportivement en fauteuil roulant. Il s’est “rabaissé” jusqu’à vouloir prendre la place d’un handicapé moteur.

C’était plus que symbolique et la manière dont les médias français ont traité sa prestation courageuse est symbolique de l’ambiance cynique de ce milieu médiatique des “médiocres”. Ce cynisme est révoltant pour les personnes handicapées.

Lorsque des sociétés privées nuisent au bon fonctionnement de la société publique, l’Etat ne peut pas rester passif et doit sévir sévèrement.

[La racine de “sévir” et de “sévère” n’est pas la même car le Général n’aime pas les répétitions, sauf pléonasmes volontaires pour provoquer un effet de style. Et pour le Général lui-même écrivain, cette facilité est un “effet de manches” comme les avocats agitant leurs mains pour ne rien dire. Je vous renvoie à l’étymologie de ces deux mots “sévir” et “sévère”]

Il est inadmissible que les banques qui ont obtenu l’obligation inconcevable et aliénante de faire domicilier les revenus des Français dans des agences qui sont privées,

– devant donc être déclarées d’utilité publique puisqu’elles gèrent le patrimoine fiduciaire des Français , sinon elles n’auraient pas pu obtenir cet avantage exclusif et considérable de l’obligation de faire domicilier les revenus des Français sur un compte bancaire -,

il est inadmissible que ses banques soient devenues les premières causes de l’appauvrissement des ménages français et un frein essentiel à la croissance des ménages français.

Résultat de recherche d'images pour "crédit agricole humour"

Pourquoi la France a-t-elle cédé aux banques pareil privilège exorbitant, sans se donner les moyens réels de contrôler leur activité financière et avec la complicité passive d’une Banque de France devenue leur caution “morale” ?

C’est tout à fait anormal.

La corruption prend son départ dans la gestion des comptes bancaires français.

Une gestion calamiteuse !

Une gestion, pour tout dire, odieuse !

Qui tue des gens en France, plus sûrement que ne le ferait le cancer.

S’il y a bien un domaine où il faudrait “ordonner” et “co-ordonner”, c’est le domaine bancaire.

Sinon il ne servira à rien d’ordonner dans l’avenir de détruire le tissu social pour “libérer” les bonnes volontés, langage “néo-cons” [sic] des abrutis qui prennent les Français pour des demeurés !, novlangues de technocrates ploutocrates qui n’ont jamais réellement travaillé ailleurs que dans un bureau cossu et fessu.

Françaises, Français, vous avez élu à la tête de votre pays un banquier.

S’il y a bien un domaine qui est de son domaine de compétences, ce sont les finances et la Banque.

Par conséquent, plutôt que de s’attaquer au Code du Travail, lui qui n’en connaît que les aspects rébarbatifs, tels que ceux décrits par les copains de la bande des coquins qui dirigent actuellement la France des nouveaux barbares, j’invite vivement votre Président de la République à s’attaquer au Code Général des Impôts avant que les Français ne choisissent de le faire à sa place.

Qu’Emmanuel MACRON daigne se souvenir ce qui fut cause de la Révolution française, l’inégalité fiscale, les injustices sociales et leurs exceptions de classes !

S’il ne veut pas mourir prématurément.

S’il y a bien un domaine dans lequel Emmanuel MACRON excelle et règne en maître, sinon en seigneur, c’est bien celui des finances et des banques, d’une banque, la banque ROTHSCHILD.

Résultat de recherche d'images pour "rothschild humour"

Emmanuel MACRON doit prouver très rapidement aux Français son indépendance politique vis à vis des banques et sa probité personnelle, sans clientélisme, en préparant sa réforme fiscale, la VRAIE, pas celle voulue par les copains de la bande de coquins.

Alors le président de la république, libéré de ses liens graveleux, pourra endosser pleinement l’habit de défenseur des libertés publiques.

Sinon, comment lui-même entravé par ses relations privées et gavé d’argent comme une oie est gavée avant Noël pour finir sur l’autel des fêtes populaires, la tête coupée, comment pourrait-il se dire libre, Emmanuel MACRON ?

Et si votre président de la république n’est pas libre, comment pourrait-il libérer votre patrie, la France ?

Je mets au défi Emmanuel MACRON de faire une révolution fiscale JUSTE, avant que le peuple de France “ne l’impose” !

Et l’impôt du sang est toujours plus lourd à payer pour les riches sourds aux cris des pauvres gens que l’ISF tant décriée dans ces milieux de rentiers oisifs et nocifs.

Il faut lever les impôts des riches, non pas les leur enlever !, pour sauver la France.

Avant qu’il ne soit trop tard !

Si Emmanuel MACRON devient le Président des Français, et non pas le représentant commercial de la Banque Rothschid, le VRP des plus riches triquards, je lui prédis, moi, le Général De GAULLE, un avenir inattendu.

Enfin, pas tant “inattendu” que ça !, pour le jeune homme qu’il fut !

Ah moins que vous ne préfériez jouer les VRP de la Banque Rothschild, jeune homme ?

Auquel cas, je ne pourrais plus rien faire pour vous.

Résultat de recherche d'images pour "rothschild humour"

Et j’espère, en ce cas, un cas désespéré, que Bruno LE MAIRE saura reprendre à temps sa liberté, avant la grande révolution, celle de votre siècle, quand tous les peuples s’uniront pour s’affranchir du joug de cette oligarchie financière.

Alors vous pleurerez, vous, les élus politiques et autres potentats locaux sur vos privilèges disparus.

L’argent ne se mange pas, ni ne se boit.

Avoir des comptes bancaires, offshore ou pas, peu importe !

Ce qui est important, c’est l’usage que vous faites de votre argent.

Aujourd’hui, dès aujourd’hui, et non pas demain.

Car demain, il sera trop tard.

Il est déjà trop tard !

Donnez, donnez pour irriguer les terres de France.

Sinon vous mourrez.

Non pas comme moi qui suis déjà mort, mais VIVANT !

Vous mourrez, DEFINITIVEMENT.

Et cette mort-là, vous ne la souhaiteriez pas à vos pires ennemis !

Pourtant, vous arrivez à la souhaiter pour vous-mêmes, gens qui vous prenez pour des aristocrates sans vouloir payer l’impôt du sang à votre pays.

Celui qui a peur de mourir n’a jamais vécu.

On ne meurt pas quand on a connu la vie !

La VRAIE Vie.

Vous devrez choisir, Monsieur le Président de la République, entre l’honneur et le déshonneur.

Résultat de recherche d'images pour "honneur de gaulle"

Et il vous reste peu de temps pour choisir.

« Il y a une societé entre le petit oyseau qu’on nomme le roytelet, et le crocodile ; le roytelet sert de sentinelle à ce grand animal, » 

[Montaigne, II, 195]

La question qui se pose est :

– Qui est le crocodile ?

Le roitelet étant celui qui veut, ordonne et exige, à défaut de pouvoir obtenir par la persuasion, il cherche à pouvoir obtenir par la force le “pouvoir” sur le peuple.

Une force illégitime ayant pour cadre l’application de la loi du plus fort dans un monde économique sauvage, car non régulé.

Ne vous moquez pas des sauvages !

Vous en êtes.

Imposer la dérégulation, c’est vouloir vivre dans un monde de sauvages.

Résultat de recherche d'images pour "attaques de crocodiles"

Appel du Général De GAULLE à Laurent WAUQUIEZ : – “Il est temps, mon p’tit gars, saute ! Sinon l’avion va s’écraser avec toi et tous les autres, sans parachute. Prends les commandes de l’avion ou saute en vol, avec un parachute, moi, ton Mentor ! Suis-moi.”

 

Résultat de recherche d'images pour "laurent wauquiez chrétien"

Après tout, François HOLLANDE est bien le mentor d’Emmanuel MACRON. Il l’a fort bien joué, cette partie.

Il faut reconnaître à François HOLLANDE qu’il a su, lui, bien [répétition volontaire du mot “bien”] prendre soin de son petit “protégé”, Emmanuel MACRON, alors que vous, les Républicains, avez refusé de céder la place, votre place, comme je vous le demandais à la “génération future”, Bruno LEMAIRE et Laurent WAUQUIEZ.

Il fallait des hommes politiques honnêtes, irréprochables dans leur vie privée comme dans leur vie publique, inattaquables par la STASI de cette République socialiste, pour des élections présidentielles qui allaient être entièrement phagocytées par les affaires dans le seul but de mettre en avant le “candide” Télémaque.

Il fallait des hommes politiques libres et libéraux, capables de briser les carcans et capables de réformer, tout en “conservant” nos valeurs républicaines, les acquis du Conseil National de la Résistance.

Résultat de recherche d'images pour "conseil national de la résistance"

Vos pères ne sont pas morts pour que vous soyez enterrés sous les réformes régressistes et fascistes d’un régime national-socialiste, à coups de pelletées d’ordonnances et d’articles 49-3.

Allez-vous vendre la France, les “francs macs-quignons”, pour un quignon de pain, une dette créée de toutes pièces, de bric et de broc, pour des breloques, par des banquiers, ces “banksters”, comme vous dites si bien, à la botte de la Cosa Nostra, de la P2 et d’autres mafias dont la plus connue est la banque Goldman & Sachs, au nom du “bruit des bottes” qui vous ferait plus peur que de perdre votre honneur et votre liberté, en vous vendant à ces “vendus” ?

Allez-vous faire de la France une Grèce bis, pays d’asile de tous les débiles de cette planète parce que c’est plus facile de se désister que de résister aux bonbons roses de l’idéologie fasciste, l’idéologie nationale-socialiste qui trahit les peuples, en prônant une fraternité universelle, celle des riches, car la fraternité des pauvres, ça s’appelle de tous temps la misère ?

Allez-vous, après l’avoir combattu, parce que vous êtes battus, vous rendre à l’ennemi et vous prétendre ensuite Gaullistes, en prenant la fuite à la première occasion venue pour pactiser avec le “diable” totalitaire, l’islamisme et le mondialisme, abandonnant vos convictions personnelles et laissant votre Nation à des charognards, ces cagnards ?

Comme des Pétainistes !

Résultat de recherche d'images pour "conseil national de la résistance"
[ 15 mai 1943 : le Conseil national de la Résistance est officiellement créé – Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR

Officialisée le 15 mai 1943 le Conseil national de la Résistance est désormais créé en métropole Hors de France métropolitaine, l’information est imédiatement considérable (pour des raisons évidentes de clandestinité et répression, de censure et quadrillage médiatique, elle mettra plus de temps à diffuser à travers le pays).]

Vous avez été battus, ce que j’avais prévu et ce dont je vous avais prévenus longtemps à l’avance, suffisamment à l’avance pour que vous puissiez prendre vos dispositions.

Ce n’est pas le fruit du hasard, cette défaite.

C’est le fruit d’une volonté politique, d’une intelligence ennemie qui vous a battus, a su exploiter vos faiblesses par des caresses habiles qui cachaient des promesses traitresses.

Vous étiez fragiles, habitués à la corruption et aux mensonges, dans l’incapacité de lutter contre vous-mêmes et vos “pairs”, les habitués du “Tous Pareils” et et de votre monde des “mille et une merveilles” à la mode anglo-saxonne.

Il était si facile de vous tuer !

Vous allez vous faire huer par le peuple de France si vous abandonnez aux charognards et aux cagnards leur droit de vote pour un “Vivre ensemble” qui n’est qu’une illusion factice, une fabrique de l’injustice qui se termine par le meurtre d’un policier homosexuel sur l’avenue la plus belle du monde, les Champs-Elysées, un paradis devenu pour lui l’enfer, l’enfer d’une haine religieuse qui ne dit pas son nom, une religion dont vous n’osez plus dire le nom, l’Islam.

– “Vous n’aurez pas ma haine !”, a déclaré noblement son compagnon, le conjoint du gardien de la paix lâchement assassiné, sans pouvoir se défendre contre cette haine de l’autre non assimilable.

Résultat de recherche d'images pour "homosexuel haine islam"

Vous qui vous dîtes Républicains, allez tromper doublement votre peuple, en renonçant à les défendre et en leur demandant de voter pour ceux qui vous ont tués, ceux qui ont réussi à supprimer votre grand parti, le parti des Gaullistes, un parti de Résistants, pas un parti de Pétainistes.

Vous irez expliquer aux notaires que vous êtes d’accord pour les “ubériser”, les pulvériser, réduire en cendres le droit du patrimoine français pour l’offrir en pâture aux cabinets d’affaires anglo-saxons et à leurs agents maçonniques si “fraternellement” liés qu’il n’y a plus de Nation en capacité de résister quand charité bien ordonnée commence par soi-même.

Et, sans l’autorité d’un Etat chrétien, la charité consiste aujourd’hui, en France, à laisser les SDF dormir sous les ponts ou crever non-loin d’un rond-point sans que s’arrêtent autrement qu’au Stop d’indifférents passants.

Tout est à tout le monde et à personne, c’est à dire aux plus riches.

Et c’est celui qui triche qui remporte la mise.

Quoi de surprenant ?

Vous irez expliquer aux avocats qu’ils peuvent jeter leurs robes aux orties, la folie du droit universel faisant d’eux des ouvriers manufacturiers du droit international des affaires, principalement un droit arbitral, sans juges d’Etat, mais avec des Maîtres, leurs oeuvres et leurs Grands-Maîtres.

Résultat de recherche d'images pour "maître du monde"

Le droit de propriété n’existe que tant que la dignité des hommes est respectée en tant que sujets non abusés sur leur destin et non objets exposés sur le chemin de seigneurs qui seront leur nouveaux Maîtres, sans patrie et sans fratrie autre que leurs pairs, les plus fortunés.

Le droit arbitral va imposer ses normes et détruire ce qu’autrefois vous appeliez le “normal”, la justice des hommes en France.

Tout sera fait pour vous nuire.

Vous, les Français, deviendrez les “nuisibles” aux yeux d’un monde en guerre qui veut la guerre partout, la guerre globale pour dépouiller les peuples de leurs terres.

La France est le “fusible” qui doit sauter et tout faire sauter en Europe.

Si vous la trouviez injuste, votre Justice française, et de plus en plus à raison, justice minée par la “bande de copains des coquins”, vous ne serez pas déçus par la justice internationale.

Ses Maîtres en seront invisibles et donc inatteignables.

Les frais qu’il vous en coûtera pour vous rendre à New York ou à Bruxelles seront autrement rédhibitoires.

S’il vous est permis de plaider votre cause devant de grands tribunaux d’exception, sans devoir hypothéquer votre maison tant les frais d’avocats seront élevés, c’est que vous serez vous-mêmes riches et expatriés.

La Nation française sera ruinée, abîmée, traînée dans la boue des dessous de tables, des bakchichs turcs, arabo-saoudiens, qataris et autres pays “amis”, alliés sunnites qui veulent islamiser la France. Les enveloppes, une fois vidées de leurs contenus en pétro-dollars, tomberont dans les poubelles sales de la mafia financière internationale.

Résultat de recherche d'images pour "corruption internationale"

Votre vin ne sera plus français.

Il sera chinois, canadien, “européen” très vaguement.

Maigre consolation : vous aurez le droit de presser du raisin OGM et de le mélanger à de l’acide citrique, au nom de la liberté internationale de faire tout et n’importe quoi, après avoir collé une étiquette avantageuse, genre “Vin de France” sur des bouteilles emplastiquées, puisque la France ne sera plus qu’une région d’une Europe américanisée et déshumanisée.

Les viticulteurs seront ruinés, qu’ils vendent ou non de la “piquette” !

Mais les pots de vin, eux, seront la boisson préférée de vos élites privilégiées doublement.

Echappant aux contingences nationales, les oligarques, nouvelle aristocratie de ce XXIème siècle, pourront vous imposer leurs préférences et vous faire tomber en servitude, vous qui avez déjà pris l’habitude de voter “utile”, c’est à dire contre votre intérêt et celui de votre pays, au nom de la défense…

Quelle défense ?

La défense des intérêts qataris et saoudiens.

Ces deux pays ont le droit d’influencer vos votes et de corrompre votre “élite” dont la moralité est à l’image d’une poche trouée, sans fond ni forme.

Vous, qui vous dîtes “Gaullistes”, vous devrez expliquer aux paysans de France, que vous allez les déposséder de leurs terres, en échange d’un chômage “universel” national, à court terme.

Car, Françaises, Français, vous vendre un chômage “universel”, c’est déjà vous avouer l’échec de la politique économique à venir pour vous assoupir et assouvir les envies de prédateurs internationaux.. en vous le faisant accepter.

C’est fort, très fort, obtenir votre accord sur votre propre arrêt de mort, devenir des chômeurs ne dépendant plus d’un régime professionnel, du monde du travail.

Et pour cause, il n’y aura plus de travail pour vous en France.

Résultat de recherche d'images pour "chômage en france"

Signez au bas du contrat votre arrêt de mort !

Vous n’aurez plus de travail mais, en prison, vous aurez la télévision et une nourriture halal.

Je raille mais vous êtes pitoyables.

Les trains déraillent et vous prenez le premier train qui vous est proposé parce qu’il vous est promis, qu’avant l’accident final, fin de vie puisque Troisième Guerre Mondiale, vous serez logés et nourris, qu’importe si vous n’atteignez jamais votre destination.

Avez-vous oublié que les paysans aspirent à vivre et non pas à mourir, eux qui vous ont tant suppliés ?

Leur promettre le chômage en échange de la spoliation de leurs terres, c’est les prendre pour des idiots.

Or ils ont compris le message, ces sages de la terre.Ils ne sont pas tant sots que vous le pensez.

Lorsque la France n’aura plus que des usines à bêtes et à polluer, au lieu de fermes dont les agriculteurs sont aujourd’hui les propriétaires, ils seront tous devenus des “précaires” sans terre, des “Jean/gens sans terre”.

Comme les anciens ouvriers agricoles qui vendaient la force de leurs bras, les journaliers, ils se vendront dans des marchés humains du travail où c’est l’employeur qui imposera son tarif, choisissant dans ce tas d’humanoïdes bientôt robotisés, pour de faux ou pour de vrai, ceux qui lui offriront un jour de travail pour presque rien, pour quasiment rien, un quignon de pain, comme des maquignons.

Le servage paysan redeviendra la condition première des agriculteurs de France, comme au temps des monarques.

suicide paysans –

Le projet des mondialistes, du social-mondialisme, est une arnaque.

Les salaires seront si bas que vos enfants mourront de faim à leur tour.

Les nourrissons ne verront pas le jour sur cette terre de France qui tombera dans la plus grande misère et ne pourra plus nourrir son peuple.

Allez-vous soutenir vos paysans ou les laisser mourir ?

Celui qui vous vend comme seul projet le chômage national pour tous, à vous les paysans, vous vend un avenir de chômeurs.

Pour combien de temps, ce chômage vous sera-t-il accordé ?

Pensez-y !

Oui, interrogez-vous sur la durée de ce temps de chômage qui, elle, ne sera pas éternelle.

Par contre la grande pauvreté sera partout et pour tous les jours dans votre vie.

Rassurez-vous, grâce aux assureurs dont vous connaissez tous la générosité extrème en cas de sinistres, vous ne bénéficierez plus de la Sécurité Sociale.

Comment pourrait-il en être autrement puisque vos “pauvres” employeurs ne paieront plus leurs “charges sociales”‘, en échange de l’exploitation d’ouvriers migrants, le sort de tous les ouvriers, devenir eux-mêmes des migrants, qu’ils soient étrangers ou Français ?

Ils osent appeler “charges sociales” leur contribution à la solidarité nationale, c’est à dire leur obligation de verser des cotisations sociales, eux aussi, pour vous, leurs salariés.

Ce sera aux ouvriers de se verser leurs propres cotisations sociales.

Quelle aubaine pour ces requins de la finance !

Résultat de recherche d'images pour "requins de la finance"

Les patrons ne paieront plus que la moitié d’un salaire puisqu’ils n’augmenteront pas les salaires, à charge pour leurs salariés de s’assurer et de cotiser pour leur assurance-maladie et leur retraite sur un salaire d’un montant équivalent à celui du temps où c’était le patron qui payait pour eux.

Pourquoi ces employeurs, qui seront alors principalement des Multinationales, lesquelles se partageront le “gâteau” européen, paieraient-ils des cotisations à une Nation, la France, alors qu’ils emploieront indifféremment des Roumains, des Syriens, des Erythréens, des Italiens,

– Italiens à qui j’annonce la ruine de leur pays incessamment sous peu,

oui, pourquoi emploieraient-ils des Français, trop coûteux à leurs yeux ?

Vous serez les plus pauvres des plus pauvres dans votre propre pays et les paysans, devenus des “brassiers” agricoles, loueurs de leurs bras, ne trouveront plus de travail pour eux, sur leurs propres terres, remplacés par des étrangers migrants, moins bien traités que ces migrants sur leurs propres terres de France.

Vous deviendrez tous des migrants dans une solidarité du “Tous Pareils”, contraints et forcés à vous vendre pour une heure, pour un jour, partageant le sort des forçats, les bagnards du travail.

Résultat de recherche d'images pour "suicide paysans"

Et vous n’aurez plus d’endroits où aller sur cette terre pour être heureux.

Car il n’y aura plus d’endroits où règnera le droit.

Il n’y aura plus que des rois tyranniques, des millionnaires et des milliardaires ayant acheté, qui un village, qui un quartier de ville, qui un vignoble, qui un château, qui des terres agricoles, qui l’Elysée ! , en France.

Votre Président ne sera plus que ce qu’il est déjà, un intendant pour les nouveaux seigneurs de ce siècle, l’oligarchie régnante d’une caste ruineuse pour les Nations.

Mais le pire, ce qui me navre le plus, c’est de savoir que ce programme socialiste, ce “miroir aux alouettes” dans lequel vous vous mirez et vous admirez n’est qu’un mouroir des bêtes, bêtes que vous allez devenir, bêtes de somme à abattre, vous qui semblez croire sincèrement que vous irez participer à la gestion du Royaume.

Soyez prêts à être vendus comme des esclaves par des vendus.

Ah, il est beau le projet de vie qui consiste à vous demander de choisir votre propre servitude !

La réponse est là sous vos yeux et vous ne voyez rien.

Il ne vous ment pas, Emmanuel MACRON.

Il ose vous dire la vérité, sa vérité :

– Il gouvernera par ordonnances, cassant le Code du Travail, celui de la Santé Publique et combien d’autres ?

Résultat de recherche d'images pour "gouverner par ordonnance"

Tous les acquis du Conseil National de la Résistance seront détruits avec votre complicité, vous qui prétendez faussement être des Gaullistes.

Je vous renie !

Alors il peut bien vous donner en échange un peu de rêve, Télémaque, le fils spirituel de l’occupant actuel de l’Elysée, en vous faisant remplir des papiers et en vous promettant de vous employer pour vous faire taire !

Vendre du rêve quand on est un politique, pourquoi pas ?

C’est devenu un métier, rue du Cirque.

Donner le change, pour quelques moments de plaisir pré-électoral quand le peuple croit avoir tous les pouvoirs, c’est un métier aussi.

C’est la force d’un Jacques SEGUELA [sic] de vendre du rêve, de faire du politique un simple produit publicitaire.

Et vous achetez !, comme de vulgaires consommateurs, un produit publicitaire vendu par un bellâtre, à l’image d’une “pin-up” épinglée sur le mur d’un bagnard qui en oublie sa condition de prisonnier.

Résultat de recherche d'images pour "pîn up"

Join the movement “In the Air” with Emmanuel MACRON, up and down !

Il pourrait vous vendre une bagnole pourrie, Emmanuel MACRON, une bagnole d’occasion, comme dans les réclames de mon époque, le présentateur du “nouvel” ancien programme mondialiste, le programme des “Démons-crates” américains qui vous met en état hypnotique politique de fascination quasi-amoureuse.

Peu vous importe le contenu du programme, de son programme, pourvu que le contenant vous agrée et que le parfum vous enivre…

Epoque médiatique d’une ère démocratique pour de pauvres hères médiocres, ce que vous êtes devenus !

De toute façon, votre bellâtre gouvernera par ordonnances, il vous l’a promis !, sans vous demander votre avis, ni l’avis des Parlementaires que vous pourriez devenir.

Cette belle promesse de faire de vous des Parlementaires n’engage que vous, accéder au pouvoir pour ne rien dire, car il ne vous sera rien demandé de dire, juste avoir l’air d’être un Parlementaire.

Monter en l’air !

Enfin, êtes-vous atteints de démence sénile pour croire ses sottises ?

Ou êtes-vous en état d’errance juvénile, à la recherche d’un nouveau gourou ?

Comment pourrez-vous contrôler qu’une telle ou qu’un tel, voisine, voisin, aura été choisi(e) à votre place, dans la noble Assemblée parlementaire qui ne servira à rien, en raison d’une question de compétence supérieure ou de race inférieure, que sais-je encore ?, puisque vos “adversaires” politiques seront gens du peuple inconnus ? Les critères de sélection seront invérifiables et totalement arbitraires.

Résultat de recherche d'images pour "sélection arbitraire"

C’est habile, grandement habile.

C’est machiavélique à vrai dire.

Et vous, gens du peuple, êtes sots de gober ces “sornettes”, ce tirage au sort, comme des religieuses à cornettes naïves croyant au Bon Dieu quand elles tombent sur le diable à deux cornes leur conseillant de porter à la fontaine un seau d’eau pour que l’eau s’y transforme en or noir, si elles acceptent de lui baiser l’anus [sic] ?

A chacun ses moeurs !

Mais de ses moeurs, vous pourrez tirer sa morale, à votre futur dirigeant, et la morale de votre histoire, c’est celle de l’Histoire de France.

[Mon Général, que dois-je comprendre ?]

Rien que vous puissiez comprendre, Véronique, mais d’autres comprendrontQ.

[Q inclus, écrit sans le vouloir mais sans pouvoir l’enlever, ordre du Général]

Voir la France ainsi réduite à l’impuissance par une bande de “baiseurs” qui ne pensent qu’à batifoler, c’est lamentable, aussi lamentable que les “Lamentations” d’un faux Comte de LAUTREAMONT pédéraste et iconoclaste.

La fracture sociale d’aujourd’hui est socialiste comme sa fracture morale.

Et sa facture est le Mal.

Bravo à Christine BOUTIN qui a choisi le camp du Bien, celui de la Résistance !

Même si je sais, Véronique, que vous n’appréciez guère son conservatisme catholique.

[Mon Général, j’ai un pote qui s’appelle COLUCHE et que vous évitez de croiser, même s’il vient parfois vous taquiner sur vos terres dans l’au-delà.

Souffrez que je partage son amitié et la vôtre !

S’il vous plaît que je conserve ce terme, “amitié” à votre encontre.]

Pour l’instant, il me plairait davantage que vous vous considériez comme ma secrétaire.

Etre la secrétaire d’un grand homme est un honneur considérable, croyez-moi sur parole, Véronique !

Le Général m’envoie l’image d’un secrétaire d’état-major, celui qui rédige les mémoires des hommes de l’Arme, de la Marine, dans les larmes et dans le sang, ajoute-t-il.

Un petit clin d’oeil aux Patriotes, amis écrivains de la Marine !:

Résultat de recherche d'images pour "écrivains de la marine"

Pour terminer, le Général De GAULLE trouve intéressant que je rajoute à la fin de cet article, tant pis pour la longue rallonge, la publication d’un extrait des “Chants de Maldoror”, dudit Comte de LAUTREAMONT.

Pour le Général, la description du naufrage d’un navire de guerre et des requins se rassasiant du corps des noyés, spectacle qui crée une jouissance certaine et malsaine chez le spectateur et auteur Isidore DUCASSE dit Comte de LAUTREAMONT, préfigure assez bien à ce qui se passera lorsque le bateau “France” sombrera dans la mer “Europe”.

Résultat de recherche d'images pour "isidore ducasse"

Vive la France et vive votre chouchou, le chouchou du palais élyséen !

____________________________________________________________________

http://bibliotheq.net/comte-de-lautreamont/les-chants-de-maldoror/page-42.html

Mes années ne sont pas nombreuses, et, cependant, je sens déjà que la bonté n’est qu’un
assemblage de syllabes sonores ; je ne l’ai trouvée nulle part. Tu laisses trop percer ton caractère; il faudrait le cacher avec plus d’adresse. Au reste, peut-être que je me trompe et que tu fais exprès; car, tu sais mieux qu’un autre comment te conduire. Les hommes, eux, mettent leur gloire à t’imiter; c’est pourquoi la bonté sainte ne reconnaît pas son tabernacle dans leurs yeux farouches: tel père, tel fils. Quoiqu’on doive penser de ton intelligence, je n’en parle que comme un critique impartial. Je ne demande pas mieux que d’avoir été induit en erreur. Je ne désire pas te montrer la haine que je te porte et que je couve avec amour, comme une fille chérie; car, il vaut mieux la cacher à tes yeux et prendre seulement, devant toi, l’aspect d’un censeur sévère, chargé de contrôler tes actes impurs. Tu cesseras ainsi tout commerce actif avec elle, tu l’oublieras et tu détruiras complètement cette punaise avide qui ronge ton foie. Je préfère plutôt te faire entendre des paroles de rêverie et de douceur … Oui, c’est toi qui as créé le monde et tout ce qu’il renferme. Tu es parfait. Aucune vertu ne te manque. Tu es très puissant, chacun le sait. Que l’univers entier entonne, à chaque heure du temps, ton cantique éternel! Les oiseaux te bénissent, en prenant leur essor dans la campagne. Les étoiles t’appartiennent … Ainsi soit-il!» Après ces commencements, étonnez-vous de me trouver tel que je suis!

Résultat de recherche d'images pour "isidore ducasse"

Je cherchais une âme qui me ressemblât, et je ne pouvais pas la trouver. Je fouillais tous les recoins de la terre; ma persévérance était inutile. Cependant, je ne pouvais pas rester seul. Il fallait quelqu’un qui approuvât mon caractère; il fallait quelqu’un qui eût les mêmes idées que moi. C’était le matin: le soleil se leva à l’horizon dans toute sa magnificence, et voilà qu’à mes yeux se lève aussi un jeune homme, dont la présence engendrait des fleurs sur son passage. Il s’approcha de moi, et, me tendant la main: «Je suis venu vers toi, toi, qui me cherches. Bénissons ce jour heureux.» C’était le soir; la nuit commençait à étendre la noirceur de son voile sur la nature. Une belle femme, que je ne faisais que distinguer, étendait aussi sur moi son influence enchanteresse, et me regardait avec compassion; cependant, elle n’osait me parler. Je dis: «Approche-toi de moi, afin que je distingue nettement les traits de ton visage; car, la lumière des étoiles n’est pas assez forte, pour les éclairer à cette distance.» Alors, avec une démarche modeste, et les yeux baissés, elle foula l’herbe du gazon, en se dirigeant de mon côté. Dès que je la vis: «Je vois que la bonté et la justice ont fait résidence dans ton coeur: nous ne pourrions pas vivre ensemble. Maintenant, tu admires ma beauté, qui a bouleversé plus d’une; mais, tôt ou tard, tu te repentirais de m’avoir consacré ton amour; car tu ne connais pas mon âme. Non que je te sois jamais infidèle: celle qui se livre à moi avec tant d’abandon et de confiance, avec autant de confiance et d’abandon, je me livre à elle; mais, mets-te le dans la tête, pour ne jamais l’oublier: les loups et les agneaux ne se regardent pas avec des yeux doux.»

Résultat de recherche d'images pour "isidore ducasse"

Que me fallait-il donc, à moi, qui rejetais, avec tant de dégoût, ce qu’il y avait de plus beau dans l’humanité! ce qu’il me fallait, je n’aurais pas su le dire. Je n’étais pas encore habitué à me rendre un compte rigoureux des phénomènes de mon esprit, au moyen des méthodes que recommande la philosophie. Je m’assis sur un roc, près de la mer. Un navire venait de mettre toutes voiles dehors pour s’éloigner de ce parage: un point imperceptible venait de paraître à l’horizon, et s’approchait peu à peu, poussé par la rafale, en grandissant avec rapidité. La tempête allait commencer ses attaques, et déjà le ciel s’obscurcissait, en devenant d’un noir presque aussi hideux que le coeur de l’homme. Le navire, qui était un grand vaisseau de guerre, venait de jeter toutes ses ancres, pour ne pas être balayé sur les rochers de la côte. Le vent sifflait avec fureur des quatre points cardinaux, et mettait les voiles en charpie. Les coups de tonnerre éclataient au milieu des éclairs, et ne pouvaient surpasser le bruit des lamentations qui s’entendaient sur la maison sans bases, sépulcre mouvant. Le roulis de ces masses aqueuses n’était pas parvenu à rompre les chaînes des ancres; mais, leurs secousses avaient entr’ouvert une voie d’eau, sur les flancs du navire. Brèche énorme; car, les pompes ne suffisent pas à rejeter les paquets d’eau salée qui viennent, en écumant, s’abattre sur le pont, comme des montagnes. Le navire en détresse tire des coups de canon d’alarme; mais, il sombre avec lenteur … avec majesté. Celui qui n’a pas vu un vaisseau sombrer au milieu de l’ouragan, de l’intermittence des éclairs et de l’obscurité la plus profonde, pendant que ceux qu’il contient sont accablés de ce désespoir que vous savez, celui-là ne connaît pas les accidents de la vie. Enfin, il s’échappe un cri universel de douleur immense d’entre les flancs du vaisseau, tandis que la mer redouble ses attaques redoutables. C’est le cri qu’a fait pousser l’abandon des forces humaines. Chacun s’enveloppe dans le manteau de la résignation, et remet son sort entre les mains de Dieu.

Résultat de recherche d'images pour "isidore ducasse"

On s’accule comme un troupeau de moutons. Le navire en détresse tire des coups de canon d’alarme; mais, il sombre avec lenteur … avec majesté. Ils ont fait jouer les pompes pendant tout le jour. Efforts inutiles. La nuit est venue, épaisse, implacable, pour mettre le comble à ce spectacle gracieux. Chacun se dit qu’une fois dans l’eau, il ne pourra plus respirer; car, d’aussi loin qu’il fait revenir sa mémoire, il ne se reconnaît aucun poisson pour ancêtre: mais, il s’exhorte à retenir son souffle le plus longtemps possible, afin de prolonger sa vie de deux ou trois secondes; c’est là l’ironie vengeresse qu’il veut adresser à la mort … Le navire en détresse tire des coups de canon d’alarme; mais, il sombre avec lenteur … avec majesté. Il ne sait pas que le vaisseau, en s’enfonçant, occasionne une puissante circonvolution des houles autour d’elles-mêmes; que le limon bourbeux s’est mêlé aux eaux troublées, et qu’une force qui vient de dessous, contrecoup de la tempête qui exerce ses ravages en haut, imprime à l’élément des mouvements saccadés et nerveux. Ainsi, malgré la provision de sang-froid qu’il ramasse d’avance, le futur noyé, après réflexion plus ample, devra se sentir heureux, s’il prolonge sa vie, dans les tourbillons de l’abîme, de la moitié d’une respiration ordinaire, afin de faire bonne mesure. Il lui sera donc impossible de narguer la mort, son suprême voeu. Le navire en détresse tire des coups de canon d’alarme; mais, il sombre avec lenteur … avec majesté. C’est une erreur. Il ne tire plus des coups de canon, il ne sombre pas. La coquille de noix s’est engouffrée complètement. O ciel! comment peut-on vivre, après avoir éprouvé tant de voluptés! Il venait de m’être donné d’être témoin des agonies de mort de plusieurs de mes semblables.

Résultat de recherche d'images pour "isidore ducasse"

Minute par minute, je suivais les péripéties de leurs angoisses. Tantôt, le beuglement de quelque vieille, devenue folle de peur, faisait prime sur le marché. Tantôt, le seul glapissement d’un enfant en mamelles empêchait d’entendre le commandement des manoeuvres. Le vaisseau était trop loin pour percevoir distinctement les gémissements que m’apportait la rafale; mais, je le rapprochais par la volonté, et l’illusion d’optique était complète. Chaque quart d’heure, quand un coup de vent, plus fort que les autres, rendant ses accents lugubres à travers le cri des pétrels effarés, disloquait le navire dans un craquement longitudinal, et augmentait les plaintes de ceux qui allaient être offerts en holocauste à la mort, je m’enfonçais dans la joue la pointe aiguë d’un fer, et je pensais secrètement: «Ils souffrent davantage!» J’avais au moins, ainsi, un terme de comparaison. Du rivage, je les apostrophais, en leur lançant des imprécations et des menaces. Il me semblait qu’ils devaient m’entendre! Il me semblait que ma haine et mes paroles, franchissant la distance, anéantissaient les lois physiques du son, et parvenaient, distinctes, à leurs oreilles, assourdies par les mugissements de l’océan en courroux! Il me semblait qu’ils devaient penser à moi, et exhaler leur vengeance en impuissante rage! De temps à autre, je jetais les yeux vers les cités, endormies sur la terre ferme; et, voyant que personne ne se doutait qu’un vaisseau allait sombrer, à quelques milles du rivage, avec une couronne d’oiseaux de proie et un piédestal de géants aquatiques, au ventre vide, je reprenais courage, et l’espérance me revenait: j’étais donc sûr de leur perte! Ils ne pouvaient échapper! Par surcroît de précaution, j’avais été chercher mon fusil à deux coups, afin que, si quelque naufragé était tenté d’aborder les rochers à la nage, pour échapper à une mort imminente, une balle sur l’épaule lui fracassât le bras, et l’empêchât d’accomplir son dessein. Au moment le plus furieux de la tempête, je vis, surnageant sur les eaux, avec des efforts désespérés, une tête énergique, aux cheveux hérissés. Il avalait des litres d’eau, et s’enfonçait dans l’abîme, ballotté comme un liège. Mais, bientôt, il apparaissait de nouveau, les cheveux ruisselants: et, fixant l’oeil sur le rivage, il semblait défier la mort. Il était admirable de sang-froid. Une large blessure sanglante, occasionnée par quelque pointe d’écueil caché, balafrait son visage intrépide et noble. Il ne devait pas avoir plus de seize ans; car, à peine, à travers les éclairs qui illuminaient la nuit, le duvet de la pèche s’apercevait sur sa lèvre. Et maintenant, il n’était plus qu’à deux cents mètres de la falaise; et je le dévisageais facilement. Quel courage! Quel esprit indomptable! Comme la fixité de sa tête semblait narguer le destin, tout en fendant avec vigueur l’onde, dont les sillons s’ouvraient difficilement devant lui!…

Résultat de recherche d'images pour "isidore ducasse"
Philippe SOLLERS pour qui le Comte de LAUTREAMONT “est la grande affaire de sa vie !”

Je l’avais décidé d’avance. Je me devais à moi-même de tenir ma promesse: l’heure dernière avait sonné pour tous, aucun ne devait en échapper. Voilà ma résolution; rien ne la changerait … Un son sec s’entendit, et la tête aussitôt s’enfonça, pour ne plus reparaître. Je ne pris pas à ce meurtre autant de plaisir qu’on pourrait le croire; et c’était, précisément, parce que j’étais rassasié de toujours tuer, que je le faisais dorénavant par simple habitude, dont on ne peut se passer, mais, qui ne procure qu’une jouissance légère. Le sens est émoussé, endurci. Quelle volupté ressentir à la mort de cet être humain, quand il y en avait plus d’une centaine, qui allaient s’offrir à moi, en spectacle, dans leur lutte dernière contre les flots, une fois le navire submergé? A cette mort, je n’avais même pas l’attrait du danger; car, la justice humaine, bercée par l’ouragan de cette nuit affreuse, sommeillait dans les maisons, à quelques pas de moi. Aujourd’hui que les années pèsent sur mon corps, je le dis avec sincérité, comme une vérité suprême et solennelle: je n’étais pas aussi cruel qu’on l’a raconté ensuite, parmi les hommes; mais, des fois, leur méchanceté exerçait ses ravages persévérants pendant des années entières. Alors, je ne connaissais plus de borne à ma fureur; il me prenait des accès de cruauté, et je devenais terrible pour celui qui s’approchait de mes yeux hagards, si toutefois il appartenait à ma race. Si c’était un cheval ou un chien, je le laissais passer: avez-vous entendu ce que je viens de dire? Malheureusement, la nuit de cette tempête, j’étais dans un de ces accès, ma raison s’était envolée (car, ordinairement, j’étais aussi cruel, mais plus prudent); et tout ce qui tomberait, cette fois-là, entre mes mains, devait périr: je ne prétends pas m’excuser de mes torts. La faute n’en est pas toute à mes semblables. Je ne fais que constater ce qui est, en attendant le jugement dernier qui me fait gratter la nuque d’avance … Que m’importe le jugement dernier! Ma raison ne s’envole jamais, comme je le disais pour vous tromper. Et, quand je commets un crime, je sais ce que je fais: je ne voulais pas faire autre chose! Debout sur le rocher, pendant que l’ouragan fouettait mes cheveux et mon manteau, j’épiais dans l’extase cette force de la tempête, s’acharnant sur un navire, sous un ciel sans étoiles. Je suivis, dans une attitude triomphante, toutes les péripéties de ce drame, depuis l’instant où le vaisseau jeta ses ancres, jusqu’au moment où il s’engloutit, habit fatal qui entraîna, dans les boyaux de la mer, ceux qui s’en étaient revêtus comme d’un manteau. Mais, l’instant s’approchait, où j’allais, moi-même, me mêler comme acteur à ces scènes de la nature bouleversée. Quand la place où le vaisseau avait soutenu le combat montra clairement que celui-ci avait été passer le reste de ses jours au rez-de-chaussée de la mer, alors, ceux qui avaient été emportés avec les flots reparurent en partie à la surface. Ils se prirent à bras-le-corps, deux par deux, trois par trois; c’était le moyen de ne pas sauver leur vie; car, leurs mouvements devenaient embarrassés, et ils coulaient bas comme des cruches percées … Quelle est cette armée de monstres marins qui fend les flots avec vitesse? Ils sont six; leurs nageoires sont vigoureuses, et s’ouvrent un passage, à travers les vagues soulevées. De tous ces êtres humains, qui remuent les quatre membres dans ce continent peu ferme, les requins ne font bientôt qu’une omelette sans oeufs, et se la partagent d’après la loi du plus fort. Le sang se mêle aux eaux, et les eaux se mêlent au sang. Leurs yeux féroces éclairent suffisamment la scène du carnage … Mais, quel est encore ce tumulte des eaux, là-bas, à l’horizon?

Résultat de recherche d'images pour "isidore ducasse"
Maldoror, le poulpe, préfiguration de la “pieuvre”…

On dirait une trombe qui s’approche. Quels coups de rame! J’aperçois ce que c’est. Une énorme femelle de requin vient prendre part au pâté de foie de canard, et manger du bouilli froid. Elle est furieuse; car, elle arrive affamée. Une lutte s’engage entre elle et les requins, pour se disputer les quelques membres palpitants qui flottent par-ci, par-là, sans rien dire, sur la surface de la crème rouge. A droite, à gauche,elle lance des coups de dent qui engendrent des blessures mortelles. Mais, trois requins vivants l’entourent encore, et elle est obligée de tourner en tous sens, pour déjouer leurs manoeuvres. Avec une émotion croissante, inconnue jusqu’alors, le spectateur, placé sur le rivage, suit cette bataille navale d’un nouveau genre. Il a les yeux fixés sur cette courageuse femelle de requin, aux dents si fortes. Il n’hésite plus, il épaule son fusil, et, avec son adresse habituelle, il loge sa deuxième balle dans l’ouïe d’un des requins, au moment où il se montrait au-dessus d’une vague. Restent deux requins qui n’en témoignent qu’un acharnement plus grand. Du haut du rocher, l’homme à la salive saumâtre, se jette à la mer, et nage vers le tapis agréablement coloré, en tenant à la main ce couteau d’acier qui ne l’abandonne jamais. Désormais, chaque requin a affaire à un ennemi. Il s’avance vers son adversaire fatigué, et, prenant son temps, lui enfonce dans le ventre sa lame aiguë. La citadelle mobile se débarrasse facilement du dernier adversaire … Se trouvent en présence le nageur et la femelle de requin, sauvée par lui. Ils se regardèrent entre les yeux pendant quelques minutes: et chacun s’étonna de trouver tant de férocité dans les regards de l’autre. Ils tournent en rond en nageant, ne se perdent pas de vue, et se disent à part soi: «Je me suis trompé jusqu’ici; en voilà un qui est plus méchant.» Alors, d’un commun accord, entre deux eaux, ils glissèrent l’un vers l’autre, avec une admiration mutuelle, la femelle de requin écartant l’eau de ses nageoires, Maldoror battant l’onde avec ses bras: et retinrent leur souffle, dans une vénération profonde, chacun désireux de contempler, pour la première fois, son portrait vivant. Arrivés à trois mètres de distance, sans faire aucun effort, ils tombèrent brusquement l’un contre l’autre, comme deux aimants, et s’embrassèrent avec dignité et reconnaissance, dans, une étreinte aussi tendre que celle d’un frère ou d’une soeur.

Résultat de recherche d'images pour "isidore ducasse"

Les désirs charnels suivirent de près cette démonstration d’amitié. Deux cuisses nerveuses se collèrent étroitement à la peau visqueuse du monstre, comme deux sangsues; et, les bras et les nageoires entrelacés autour du corps de l’objet aimé qu’ils entourèrent avec amour, tandis que leurs gorges et leurs poitrines ne faisaient bientôt plus qu’une masse glauque aux exhalaisons de goëmon; au milieu de la tempête qui continuait de sévir; à la lueur des éclairs; ayant pour lit d’hyménée la vague écumeuse, emportés par un courant sous-marin comme dans un berceau, et roulant sur eux-mêmes, vers les profondeurs de l’abîme, ils se réunirent dans un accouplement long, chaste et hideux!… Enfin, je venais de trouver quelqu’un qui me ressemblât!… Désormais, je n’étais plus seul dans la vie!… Elle avait les mêmes idées que moi!… J’étais en face de mon premier amour!

[…]]

Résultat de recherche d'images pour "isidore ducasse"

http://bibliobs.nouvelobs.com/la-guerre-du-gout-par-philippe-sollers/20091001.BIB4095/fou-de-lautreamont-par-philippe-sollers.html

Si vous êtes fou de Lautréamont comme Philippe SOLLERS, alors

« Plût au ciel que le lecteur enhardi et devenu momentanément féroce comme ce qu’il lit…»

[…]

Tentation nihiliste” et “banalités laborieuses”

On comprend que Camus, en 1951, dans «l’Homme révolté» ne soit pas d’accord. Pour lui, Lautréamont tombe dans une «tentation nihiliste» et il ne voit dans «Poésies» que des «banalités laborieuses», un «morne anticonformisme» et même un goût de «l’asservissement intellectuel» qui s’épanouit dans les totalitarismes du XXe siècle. […] ]

Tel est l’avis du Général De GAULLE sur Isidore DUCASSE, dit le Comte De LAUTREAMONT, lui qui a cassé les codes de la moralité.

Résultat de recherche d'images pour "general de gaulle écriture"
Signé du Général De GAULLE au grand Chef de la Russie, Vladimir POUTINE.

Du Général de GAULLE à François FILLON : – “Comme je l’avais annoncé à François FILLON, le 27 mars 2017 sur votre blog, la Justice refuse de poursuivre l’affaire du “Cabinet Noir”. Donc c’est aux parlementaires de droite et de gauche, s’ils sont des Républicains, de se saisir de cette affaire et de créer une commission d’enquête parlementaire sur les “fuites” judiciaires devenant des “tuiles” amères pour les opposants politiques au régime socialiste.”

Résultat de recherche d'images pour "général de gaulle et les juges"

 

Qui a voté les lois accordant aux procureurs de la république l’opportunité absolue des poursuites, le pouvoir de classement sans suite des plaintes précaires de justiciables broyés car désemployés ou de justiciables trop choyés pour les renvoyer ensuite à un implacable anonymat post-politique ?

Qui a voulu contrer le pouvoir des juges d’instruction et réduire le droit d’obtenir justice des simples citoyens, lesquels ne peuvent plus saisir directement un juge d’instruction devenu moins indépendant qu’il ne l’était avant ces réformes iniques et irréfléchies ?

_________________________________________________

http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/09/01/reforme-de-la-justice-sarkozy-satisfait-des-conclusions-du-comite-leger_1234598_3224.html

Justice : la suppression du juge d’instruction provoque un tollé

Le comité Léger, qui a remis ses conclusions à l’Elysée, préconise la fin du juge d’instruction et le renforcement des droits de la défense.

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 01.09.2009 à 19h40 • Mis à jour le 02.09.2009 à 07h51

“REPRENDRE EN MAIN LA JUSTICE”

Mais le renforcement du pouvoir des procureurs sans envisager de consolider leur indépendance cristallise l’opposition des magistrats et avocats, de la gauche et même pour certains de la droite, qui y voient la fin d’une justice indépendante. Les représentants des magistrats ont ainsi dénoncé une “régression démocratique”, un rapport “médiocre” (Union syndicale des magistrats) et le risque d’une justice “moins bien rendue” (Syndicat de la magistrature). L’ONG Transparence International France craint pour sa part que “l’action de la justice ne soit même plus initiée dans des dossiers de corruption, de trafic d’influence ou d’abus de biens sociaux susceptibles de gêner des dirigeants politiques ou économiques”. (Lire aussi l’interview de Jacques Terray, vice-président de Transparence International).

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/09/01/reforme-de-la-justice-sarkozy-satisfait-des-conclusions-du-comite-leger_1234598_3224.html#vpi1SzCDJPkjS5pQ.99

Article choisi par le grand Charles De GAULLE

Résultat de recherche d'images pour "général de gaulle et les juges"

_______________________________________________________

C’est vous, gens de droite, gens de mon parti qui avez privé de leur droit à obtenir justice, les citoyens de France ! Vous avez donné tous pouvoirs d’enquête aux procureurs de la république, sans les rendre indépendants du pouvoir exécutif, c’est à dire du pouvoir politique en place. Etant alors vous-mêmes en place, vous n’avez pas songé à l’alternance.

Ou, pour être plus exact, vous n’avez pas songé une seule fois que cette alternance ne s’exercerait pas dans les règles de votre art, un art feutré et “poli”, plus que politique, c’est à dire l’art de se servir soi-même, plus que de servir l’Etat, dans un entre-soi courtois, matois et malsain, sous la forme d’une gouvernance qui n’est plus qu’une gérance de bail pour des canailles.

Quand on gère l’Etat comme des maquereaux, on fait de la République française une pute. Et c’est ainsi que la prostitution devient une forme de recrutement obligatoire dans la Fonction publique d’Etat. La mentalité d’un fonctionnaire d’Etat n’est plus de servir l’Etat mais de servir une personne. Plus l’homme s’avilit, au lieu de se grandir, plus la République se déprécie.

Résultat de recherche d'images pour "prostitution politique"

La France est devenue pire que l’Italie. Au moins l’Italie a procédé à son opération “Mains Propres” grâce à des juges intègres qui n’étaient pas des francs-maçons. Il viendra un jour où des juges intègres refuseront de se soumettre au pouvoir occulte de loges criminelles. En attendant, il faut d’ores et déjà oser dessiner cette carte des réseaux d’influence fraternelle, cette carte des routes de la prévarication et des autoroutes de la corruption. C’est d’ailleurs le rôle des autoroutes en Europe, permettre une libre circulation s’affranchissant de tout péage routier et de tout contrôle douanier. D’où leur privatisation expresse. Plus aucune barrière tarifaire ou policière ne peut plus bloquer le libre commerce mafieux des stupéfiants et des trafics d’êtres humains dont les immigrés clandestins sont les premières victimes sur votre territoire national.

Oui, vous avez le devoir de dire aux Français que ce projet mondialiste de libre circulation des hommes et des marchandises était d’abord un projet “criminel”, de grand banditisme, un banditisme international remplissant les poches de vos élus politiques et celles de vos frères affairistes et carriéristes, fonctionnaires, notaires ou autres mercenaires fraternels au service d’une oligarchie apatride. Comment peut-on être recrutés comme fonctionnaires, servir l’Etat, puis devenir des mercenaires servant des trafiquants d’influence et des blanchisseurs d’argent au sein d’une gouvernance sans état d’âme, sans état de droit autre que le droit de tout faire devenant celui du devoir de plaire aux plus forts, ceux qui ont tort, plutôt que de faire son devoir pour ne pas faire du tort à la collectivité, donc au plus grand nombre ?

Résultat de recherche d'images pour "fonctionnaire"

Vous n’avez plus de protections physiques ni terrestres parce que vos élus politiques ont vendu votre droit à être protégé(e)s, en l’échange du droit économique à pouvoir tout acheter et tout distribuer partout et en tous temps, un libre-échangisme qui se retrouve dans vos moeurs et a transformé en immense bordel vos sociétés dites libérales. Les citoyens européens sont devenus de simples marchandises humaines. Les femmes qui ont su prouver qu’elles étaient au côté des hommes, en temps de guerre résistantes et constantes, valeureuses et audacieuses, sont les victimes innocentes d’un choix de société déraisonnable et implacable pour elles, avec des cultures orientales machistes, violentes et violeuses.

Bientôt la France ne pourra plus s’offrir comme une terre d’asile à des étrangers persécutés à cause d’une religion mortifère dont vous interdisez stupidement la critique.

Il vous faudra choisir entre l’argent de l’Arabie Saoudite et du Qatar ou, ou exclusif, la vie de vos gens sur le territoire français, et ce rapidement. Mais le pouvez-vous ? L’oserez-vous ? Puisqu’il vous faudra rendre l’argent dissimulé sur des comptes off-shore, sachant que le Qatar et l’Arabie Saoudite peuvent offrir plusieurs millions d’euros à un élu politique afin qu’il cède du terrain et offre des milliers d’hectares pour la construction d’une mosquée ou pour la dissimulation d’un prosélytisme salafiste jugé dangereux, même par vous, les aveugles français nés-aveugles de par votre négationnisme religieux au nom d’un relativisme athée que je résumerais ainsi :

– Toutes les religions se valent !

Résultat de recherche d'images pour "général de gaulle islam"

Balivernes pour imbéciles ignorants qui ne veulent pas savoir.

Pourtant il suffirait d’ouvrir un livre, le Coran, pour savoir.

Puisque vous savez lire, que je sache !

[Colère du Général De GAULLE]

Refuseriez-vous de lire “Mein Kampf” s’il vous fallait accueillir des Nazis persécutés sur votre territoire national, au risque de finir dans un camp de travail jusqu’à votre mort, dépossédés de vos terres ancestrales ?

Pour résumer et laisser ma secrétaire vaquer à ses occupations ménagères,

[pas faux !]

vous avez anéanti votre système judiciaire et choisi de ne pas rendre la Justice plutôt que de rendre la Justice plus forte, en ne lui donnant pas les moyens de pouvoir travailler au service de tous les justiciables, ce qui était pourtant votre devoir, à vous, les élus.

Vous subissez les justes conséquences de votre incurie politique, en ayant choisi de faire des Palais de Justice en France, des écuries d’Augias avec un tiercé maçonnique à trois têtes, genre P2 italienne, un mauvais, très mauvais genre, qui sont :

– pour la première tête de l’exécutif, le président de la république,

– pour la seconde tête de l’exécutif, le premier ministre et son âme damnée, le ministre des affaires intérieures et troubles,

– et pour la troisième tête de l’exécutif, un judiciaire qui disparaît, emporté dans le courant trop fort pour lui des règlements de comptes personnels et politiques.

Qui peut nager à contre-courant au risque de perdre son emploi, son honneur et sa vie ?

Personne.

A part ma secrétaire.

Parce qu’elle croit en Dieu.

Ce qui n’est pas votre cas puisque, pour la plupart, vous ne croyez qu’en votre tireuse de cartes ou votre lecteur d’étoiles.

[L’astrologue].

Donc il était hautement prévisible que la Justice classerait toute plainte pouvant aboutir à sa propre condamnation.

Comme je l’avais annoncé à François FILLON et sans être moi-même un cartomancien.

https://deuvosguard.org/2017/03/27/le-general-de-gaulle-donne-son-satisfecit-a-francois-fillon-representant-de-la-droite-traditionnelle-en-france-pour-la-creation-dune-commission-denquete-parlementaire-sur-les-trafics-dinfl/

[ Le Général De GAULLE délivre un “Satisfecit” à François FILLON, représentant de la droite traditionnelle en France, pour la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les trafics d’influence du pouvoir politique en place. Mais le grand homme exprime quelques réserves sur la saisine de la Justice française, elle-même à la source des délits retenus dont l’origine est connue de tous.

[…]]

Résultat de recherche d'images pour "de gaulle les juges"

__________________________________________________________________

Le premier qui dit que l’Islam est compatible avec la République, surtout si c’est un Républicain, aura des comptes à rendre au Général De GAULLE lorsqu’il franchira la frontière ultime de la “ultima hora” !

Vous êtes prévenus.

Ca y est ?

Je suis libre ?

Je vais enfin pouvoir aller faire le ménage ?

Il ne se passe plus rien ?

Peut-être.

Ah si, je dois encore un article à COLUCHE sur la Guyane et un autre sur la Corse à… Napoléon BONAPARTE.

Depuis au moins… deux ans !

Vous le saviez aussi patient ?

Mais le temps ne compte pas dans l’au-delà, enfin, sauf quand la mort frappe à notre porte, à la porte des vivants.

Résultat de recherche d'images pour "final hour"

De François MITERRAND : “Il y a péril en la demeure, en la Vème République. Les affaires ne doivent pas devenir “la grande lessive de printemps” des Républicains, sous peine de devenir un “Printemps français”, grâce à l’essoreuse socialiste.”

Résultat de recherche d'images pour "assassin polar"

 

D’un côté “ils” me tuent mon secrétaire du Parti Socialiste [sic], Benoît HAMON.

De l’autre, “ils” me chahutent lourdement le leader du Parti “Les Républicains”, François FILLON, au risque de faire basculer la France dans un charivari inattendu dont personne ne sait quoi attendre, d’ailleurs.

Que penser d’un Jean-Yves LE DRIAN qui affirme vouloir rester socialiste et se rallie à un leader, Emmanuel MACRON, qui a affirmé à un ex-député d’extrème droite, Philippe de VILLIERS, n’être pas un socialiste ?

Mais que font ces ânes qui ne savent plus où aller boire ni où aller manger, et comme l’âne de Jean BURIDAN, vont finir par mourir de faim et de soif, faute de n’avoir pas su choisir à temps le bon camp ?

Vous me ridiculisez.

Tant mieux si vous quittez le Parti Socialiste.

Car, Monsieur Jean-Yves LE DRIAN veut le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière, par-dessus le marché !, et par-dessus le vote des adhérents socialistes.

Résultat de recherche d'images pour "primaires gauche"

Jean-Yves LE DRIAN s’autoproclame “socialiste”, ne voulant perdre aucun des avantages politiques acquis, comme l’a prouvé son cumul immoral et déloyal, restant Ministre de la Défense, après avoir été élu Président de la région “Bretagne”.

Le futur “cumulard” n’avait pas clarifé son positionnement, laissant habilement croire ce qu’ils voulaient, à des électeurs bretons éblouis par sa fonction de Ministre de la Défense en temps de guerre.

Ah, la faute de la guerre et ses profiteurs !

Ce n’est rien d’être un Ministre de la Défense, sans un Chef d’Etat-Major à la hauteur et des chefs d’armée exceptionnels, des soldats émérites.

Jean-Yves LE DRIAN a bénéficié du prestige d’une armée française d’élite qui rejaillit sur lui, sur ce ministre socialiste hollandais, lui qui n’est rien d’autre qu’un “maroquin”, un majordome.

Françaises, Français, soyez reconnaissants à votre armée d’être ce qu’elle est, la Grande Muette, dévouée et loyale, capable de tous les sacrifices, jusqu’à celui de se faire voler la vedette par tous ses Ministres de la Défense successifs.

Résultat de recherche d'images pour "armée française"

Mais ne faites pas le choix des Rois, de ceux qui se contentent de s’asseoir sur le fauteuil de Ministre de la Défense §

Un vautour n’a pas de bravoure. Il se nourrit des cadavres de la guerre.

Honorez la valeur et la bravoure de votre armée, gage de votre indépendance française.

La loi votée en 2014 sur l’incompatibilité des mandats, en cas de cumul de mandats électif et exécutif, prend pleinement son effet en mars 2017.

Pourtant nous sommes le 24 mars 2017 et ?

Jean-Yves LE DRIAN est toujours un Ministre SOCIALISTE de la Défense, cumulard devenu du même coup Président “SOCIALISTE” du Conseil Régional.

Et en plus, avec la bénédiction du “béni-oui-oui” François HOLLANDE [sic], Jean-Yves LE DRIAN devient un soutien “officiel” du mouvement politique NON socialiste “En Marche”, dont l’acronyme “EM” souligne et signe  la personne dite providentielle d'”E”-mmanuel “M”-ACRON.

Résultat de recherche d'images pour "culte de la personnalité citation"

Cette personnalisation du pouvoir est et sera source d’un culte de la personnalité qui favorisera toutes les manipulations auprès d’une opinion très, trop versatile.

Ce n’est pas à moi que tu vas apprendre à jouer de la musique.

Est-ce là, ta République exemplaire, que tu nous vendais, François ?

[Apostrophe adressée à François HOLLANDE]

Tu as trahi Benoît HAMON, le leader de ton Parti, le Parti Socialiste.

Et ton manque de fermeté envers tes ministres qui ne devraient plus être ministres est inacceptable.

Pire !, tu joues avec le feu, François.

Je n’ai moi-même pas toujours été exemplaire, je l’admets aujourd’hui, étant à l’origine de la falsification d’affaires dites “révélations”, toujours opportunes, bien sûr, pour moi et pour mon parti.

Mais toi, tu ne soutiens même pas ton parti, ni ta famille.

– A quoi joues-tu, François ? Que crains-tu qu’il ne soit révélé contre toi, toi, une fois parti du Palais de l’Elysée, au point de tout faire pour placer à la tête de l’Etat français ton favori ?

Ton “Télémaque” dont Jean-Yves LE DRIAN serait le “Mentor” ?

Et le “menteur” [sic].

Attention à ne pas vouloir tout entraîner dans ta chute !

Rempli d’une volonté de destruction parce que tu n’as pas voulu rentrer dans la compétition, tu “tues” les participants à la course présidentielle, tu les fais chuter et tu veux ainsi te prouver que c’est toi le plus fort et le plus “malin”.

Résultat de recherche d'images pour "course a pied"

A malin, malin et demi !

A force d’éliminer tes rivaux, tu livres la France aux appétits de prédateurs beaucoup plus dangereux.

Car tu confisques le pouvoir de voter, d’élire leur président de la République, au peuple de France.

De quel droit ?

Même les partis de gauche seront contre toi.

Puisque tu les as trahis.

Les Communistes faisaient parti des premiers Résistants français.

Ils ne vendront pas la France.

Ni eux, ni les autres camarades.

Les travailleurs ne sont pas des esclaves inactifs.

Tu as tort de sous-estimer la colère populaire, la colère des précaires et des “sans-dents”.

Le peuple saura faire la différence entre les affaires des “monte-en-l’air” (affaires de fric) et les affaires des “jambes-en-l’air” (affaires de sexe) pour des élus politiques appelés aux plus hautes fonctions.

La liberté, c’est le pouvoir de résister à l’air du temps et dans tous les temps !

Des affaires, il y en aura toujours et partout.

L’argent et le sexe dirigent le monde, votre monde.

Qui l’ignore ?

Mais est chef d’Etat l’homme que personne ne dirige.

Et qui n’est soumis à personne, peu importe les affaires qui le lient aux hommes d’affaires et font le lit de ses passe-temps et passions passagères.

Résultat de recherche d'images pour "chef d'état"

Comment crois-tu, toi qui n’a pas de foi mais veux faire la loi, que va réagir le peuple de droite en France ?

Tu es en train d’abattre sa maison menacée de ruines pour cause de péril en la demeure républicaine et tu viens d’en expulser le locataire, signataire du bail pour être l’occupant officiel des lieux pendant cinq ans encore.

Tu mets dehors, en-dehors de la maison France, presque 45 % du peuple français qui ne pourront plus voter pour leur candidat officiel.

Et tu espères quoi ?

Qu’ils vont voter pour ton “Télémaque” ?

Un “Télémaque” autour de qui se rassemble ta garde rapprochée, ta garde socialiste !

Comment crois-tu, toi qui, sans foi, fais les lois, que vont réagir les adhérents et les sympathisants socialistes à voir ces éléphants du PS, la plupart de tes ministres, courir se réfugier sous la bannière de l’air du temps, de l’air des affaires, de l’air qui affiche un autre air, l’air d’avoir l’air d’en être, être socialiste, sans en être, comme Jean-Yves LE DRIAN ?

Tu fous en l’air la République française.

Tu sers la soupe aux oligarques qui vont faire de l’Europe un sous-continent africain dont les ressources minières ont plus de valeur à leurs yeux que les ressources humaines.

Et toi qui ne crois en rien, tu voudrais faire croire que c’est le choix du hasard, ces affaires qui éclatent au bon moment, au moment propice, au moment “opportun” ?

Encore une fois, ce n’est pas à moi que tu vas apprendre à jouer de la musique.

J’ai appris avant toi.

Et mieux que toi !

Résultat de recherche d'images pour "savoir jouer de la musique"

Comment expliques-tu que certaines affaires soient bloquées par des magistrats à l’heure actuelle ?

Comment expliques-tu que certaines plaintes de policiers soient classées sans suite par des magistrats aux ordres ?

Comment expliques-tu que certains trafics d’influence soient couverts par ta Justice indépendante ?

Des victimes et des témoins subissent actuellement des pressions et des menaces pour les faire taire.

Des policiers ont subi des tentatives d’homicides et ne peuvent en faire état dans un Etat qui leur interdit de s’exprimer, sous peine de perdre leur emploi, leur honneur et leur vie.

Pourquoi cette omerta judiciaire ?

Parce que ces affaires ne concernent ni le Front National ni François FILLON.

Pourtant elles ne sont pas moins graves.

Elles sont même davantage importantes, mettant en cause des haut fonctionnaires et des élus politiques connus.

Mais qui le sait ?

N’importe quel Français, aujourd’hui, en France, peut devenir la victime de cette justice qui n’est pas indépendante !

Donc devenir doublement victime.

Avant de déposer plainte contre un élu, un notable, un “puissant”, réfléchissez bien, Françaises, Français !

Le temps judiciaire ne vous appartient pas.

Et la justice n’est pas tant débordée qu’elle en a l’air, malgré un budget qui la met au taquet d’un plafond de dépenses très bas.

Résultat de recherche d'images pour "budget de la justice 2017"

Je demande à Véronique de livrer sur son blog le nom des policiers qui ont été et sont encore victimes de ces affaires qui traînent et agonisent dans des fonds de tiroirs, attendant sans doute la mort des victimes pour être enterrées à leur tour, une justice-mouroir, une justice-miroir d’une société en décomposition, comme les corps d’Etat de la France.

Attention, François !

[François HOLLANDE]

Les Français de la droite, de l’ex-RPR, de l’ex-UMP, les nouveaux Républicains ne se laisseront pas voler leur droit à voter pour leur candidat.

A ta place, je réfléchirais à deux fois avant de laisser la pagaille transformer la France des canailles en France des racailles.

Car cette bataille-là, tu la perdras.

Avec ou sans Jean-Yves LE DRIAN.

Ce n’est pas le Ministre de la Défense qui ira au combat, c’est l’armée de France.

Est-ce que l’armée de France ira tirer sur des compatriotes dont elle partage les convictions ?

Eteins le feu, François !

Avant que la maison France ne s’enflamme et ne te jette au bûcher de tes propres turpitudes !

“AC Le Feu”

Résultat de recherche d'images pour "AC LE FEU"

N’oublie pas ton parti, celui qui t’a porté au pouvoir, le Parti Socialiste !

Sinon ton parti te le rendra.

Et un autre le prendra qui ne sera pas Emmanuel MACRON et qui ne s’appellera pas “EM”.

Peut-être Benoît HAMON que tu as trahi.

Exercice de médiumnité en direct et correction : L’avertissement du Général De GAULLE écrit le 04 mars 2017 est devenu compréhensible le 07 mars 2017 car effectif : “La dette de François FILLON est le problème à venir… !” L’avertissement du 04 mars 2017 était en rapport avec l’article du Canard Enchaîné à paraître demain, le 08 mars 2017, article relatif à un prêt personnel du candidat François FILLON en 2013.

 

Résultat de recherche d'images pour "surréalisme peinture"

L’article du 04 mars 2017 publié sur mon blog avait été écrit “intuitae” sans que j’en aie compris alors toute la portée et donc tout le “sens”.

Je pensais que l’avertissement du Général De GAULLE se rapportait au PenelopeGate.

[https://deuvosguard.org/2017/03/04/colere-du-general-de-gaulle-qui-se-presente-a-moi-en-visite-eclair-un-eclair-dans-un-ciel-orageux-laffaire-francois-fillon-une-affaire-qui-tombe-a-point-nomme-pour-imposer-un-candidat-uniforme/]

Mais non !

Le 04 mars 2017, le Général De GAULLE avertissait sur l’avenir, une histoire de remboursement de dette concernant François FILLON.

Pas sur le passé !

Et moi j’ai essayé de “faire coller” cet avertissement à une réalité que je connaissais, de l’adapter aux données objectives, plutôt que d’accepter d’écrire tout simplement ce que m’inspirait le grand homme.

J’en ai donc conclu à tort que le Général De GAULLE demandait à François FILLON de rembourser la dette du “PenelopeGate”, les salaires des emplois fictifs.

Lorsque je lis des livres sur la médiumnité ou que je regarde la série “Médium”, je suis en admiration devant ces voyants qui comprennent tout, immédiatement, obtiennent tous les renseignements qu’ils veulent, parfois jusqu’à un numéro de plaque d’immatriculation ou une série de chiffres correspondant au numéro d’une carte bancaire.

Pour moi, j’avoue que ce n’est pas toujours simple.

J’essaie du mieux que je peux de transcrire, c’est à dire traduire ce que je reçois.

Et comme ce ne sont pas des mots, mais plus souvent des “concepts”, de la pensée pure, j’ânnone, je bute et je trébuche.

Donc je n’irais pas tricher, rectifier ce que j’ai écrit le 04 mars 2017.

Je laisserais l’article en l’état.

Car c’est un témoignage vrai de la “visite” d’un grand homme et de la preuve d’un malentendu entre une voyante et un homme d’Etat, malentendu qui repose sur l’interprétation d’un avertissement en lien avec une réalité future devenue INDENIABLE.

Général De GAULLE : – “Je vous ai compris”

Le 04 mars 2017, j’ai reçu un Général De GAULLE en colère, trépignant et bouillonnant de colère pour une histoire de dette à rembourser.

Cette affaire concernait François FILLON.

C’était une autre affaire, en plus du “PenelopeGate”, ce que je n’ai pas compris de suite.

D’où la colère “légitime” de l’ex-Chef du Parti Gaulliste, le soi-même, le seul, l’unique Général De GAULLE.

En plus, j’ai une excuse pour n’avoir pas compris de suite.

Charles, quand il est en colère, est encore moins accessible qu’en temps ordinaire.

Déjà que…

Et c’est peu dire  !

A un certain moment, il m’a fait écrire “automatiquement” que je ne comprenais pas ce qu’il voulait me dire.

J’ai effacé cette auto-critique, estimant que les lecteurs ne comprendraient pas ce que je ne comprenais pas moi-même.

Donc ?

Comment faire ?

Mettez-vous à ma place !

Votre patron vous appelle dans son bureau et vous somme d’envoyer un courrier de mise en demeure à un créancier.

Il y a un brouhaha pas possible tout autour de vous à cause de travaux en cours sur des lignes extérieures, des câbles et des antennes.

En plus, votre patron, entre deux mots dictés, vitupère et s’énerve, ce qui coupe la communication.

Et quand vous proposez une relecture commune du courrier, il est déjà parti pour un autre RDV urgent qui ne peut pas attendre.

– “De toute façon, vous saurez bien trouver les mots qu’il faut !”

Pas toujours.

Je n’étais pas loin.

Une dette, l’obligation de rembourser, une dénonciation catégorique d’un “coup monté”, d’un assassinat politique,

[Ouf !, le Général est d’accord sur les termes]

Et puis quoi ?

L’affaire du PenelopeGate n’était-elle pas terminée, Mon Général ?

Bah non.

Ce n’était que le début du début du déversoir d’ordures et de déchets.

Résultat de recherche d'images pour "poubelle"

Il y en a qui aiment faire les poubelles de la République, ce qui interroge et devrait interroger nos élus, vos élus politiques, sur la surveillance qu’ils ont laissée s’instaurer au nom de l’Etat d’urgence.

Ce n’est pas faute de l’avoir écrit  et de vous avoir prévenus !

Toute cette surveillance a moins pour objet les jihadistes qui se contentent de tuer le peuple, ce dont se foutent éperdument vos/nos politiciens, que de surveiller les opposants au régime en place, un régime national-socialiste.

– Combien de fois faudra-t-il vous le répéter ?

Me fait écrire encore le Général De GAULLE.

Il serait temps que vous abolissiez ce qui va causer votre propre mort politique.

Le droit de surveiller sans aucun droit ceux qui s’opposent au gouvernement socialiste.

Ce sont les lois que vous avez fait voter qui leur permettent aujourd’hui de vous tuer politiquement.

– L’avez-vous compris ou êtes-vous devenus totalement idiots, des idiots inutiles ou trop utiles, votant à la demande pour ce régime, qui est un régime de République bananière pourrie, des lois destinées à vous neutraliser, bande d’imbéciles ?

[ – Mon Général, moins fort !

J’ai mal aux oreilles.

Les oreilles internes. ]

– Des oreilles d’âne ! Me rétorque le Général, fâché que je n’ai pas suffisamment développé l’affaire à venir de la dette et de son remboursement, la croyant une affaire passée, celle du PenelopeGate.

– Le peuple sera dans la rue, prévient à nouveau le Général De GAULLE, et vous serez tous tout nus pendus à la plus haute branche, vous tous, parce que vous n’aurez rien vu venir de ce qui vous attend. La fin de la Vème République ! La fin de votre Régime. Et pas pour avoir une VIème République. Non ! Les Français en ont trop marre de vos magouilles de fripouilles. Vous êtes des andouilles !

Vous serez remplacés par des soldats.

Et je ne suis pas sûr, affirme le Général De GAULLE, que ces soldats seront des soldats français. Mais ce dont je suis sûr, poursuit le Général, c’est que les soldats français les accueilleront mieux qu’ils n’accueillent vos lois imbéciles, bande de débiles.

Résultat de recherche d'images pour "militaires dans nos rues"

La dictature des lois iniques tue la Vème République.

Et qui votent ces lois iniques ?

Vous, les Parlementaires !

Et maintenant qu’allez-vous faire pour contrer cette surveillance qui porte atteinte à tous vos faits et gestes ?

Même quand vous allez pisser, “ils” le savent.

Vous n’avez pas d’autre choix que d’être parfaits ou de vous soumettre.

Pour François FILLON, sachez-le, ces “ânes-arnaques”, “ils” espèrent qu’il n’aura pas d’autre choix, étant imparfait, que de se démettre.

La surveillance, c’est une atteinte aux libertés individuelles.

Mais vous étiez trop bêtes, convaincus de votre excellence et de vos protections parlementaires pour comprendre que, plus jamais, vous ne serez libres… vous aussi !

Comme ces gens du peuple que vous méprisez si fort dans votre for intérieur.

Telle est votre vérité aujourd’hui.

Seul un pantin, une marionnette peuvent être élus.

Ou réélus.

C’est à dire une femme, un homme, candidats présidentiables dont d’autres, dissimulés dans l’ombre du pouvoir, tirent les ficelles pour les actionner et les façonner comme ils veulent qu’ils soient et qu’ils paraissent à vos yeux.

Ou les démissionner quand ils n’en veulent plus.

Tout est affaire d’apparences dans ces affaires.

Soit vous votez pour un homme imparfait, en toute connaissance de cause, mais pas de toutes ses fautes aussi innombrables que les vôtres.

(Au moins vous le savez coupable tout comme vous, pas différent de vous, humain, en bref.)

Soit vous votez pour un-e

[idéal/illusion ? Les deux mots se télescopent sans que j’arrive à choisir]

humain-e

qui n’existe pas.

Une femme, un homme parfaits.

Et vous aurez le programme que vous ne voulez pas car le programme pour lequel vous votez n’existe pas.

C’est un hologramme, l’homme du futur.

Pas plus que n’existe l’homme qui prétend faussement l’incarner !

– “Et pour François FILLON, Mon Général ?”

Résultat de recherche d'images pour "françois fillon fils"

– Le pauvre

[(?) il me semble que c’est ce que j’ai reçu, comme qualificatif empreint de compassion],

– ce n’est que le début, peut-être le début de la fin.

Non pas de sa fin !

Pas de sa fin à lui.

[ La redondance est volontaire, répétition du mot “fin”]

La fin de cette République agonisante qui ne représente plus que les intérêts de quelques sots qui se croient riches parce qu’ils ont des comptes bancaires pleins d’argent fictif.

Les imbéciles !

[Je ne pourrais pas traduire par écrit le profond mépris du Général De GAULLE pour ces “oligarques” ignares qui confondent biens rares avec biens utiles.]

– “Ils sont rares, ces très riches, mais ô combien inutiles ! Aussi futiles qu’inutiles.” ajoute le Général.

Ils ne servent à rien qu’à dépouiller les pauvres gens du peu de biens qu’ils ont pour s’en emparer et ne savoir qu’en faire ensuite.

Car ils ont tout, plus que tout.

Ils ont au-delà de tout, de toute nécessité et de toute raison.

Ils sont dans la folie, déconnectés de toute réalité humaine.

Ce sont eux les plus dangereux, les vrais délinquants.

– François FILLON, “renonce/dénonce” !

[(?) L’injonction est forte, pleine d’émotion et de “grandeur” bienveillante]

Soit tu te rends complice de ces gens-là qui “te tuent”,

Soit tu les dénonces.

Que choisis-tu ?

Tu ne pourras pas te taire plus longtemps, François.

Et sache que renoncer ne te mettra pas à l’abri de leurs poursuites.

Ils sont comme des chiens lâchés sur un os qu’un fou a lancé devant eux sur une route qui ne mène nulle part.

C’est la fin de la Vème République.

Ce qui ne veut pas dire qu’il y a aura une VIème République.

impasse – Recherche Google

Fin de l’entretien avec le Général De GAULLE venu préciser le sens à donner à son avertissement paru dans l’article du 04 mars 2017 sur mon blog :

– “Dèu vos guard”

avertissement qui était adressé à François FILLON.

– Dèu vos guard !,

me renvoie presqu’aimable, enfin !, le Général De GAULLE rasséréné d’avoir pu être compris.

Alors je vous salue aussi d’un :

– Dèu vos guard !

A vous toutes et vous tous qui lirez cet article très important, SIGNIFICATIF, pour le Général De GAULLE.

Nos élus politiques nous ont trahis.

Ils ont voté des lois contre nos libertés individuelles et ils sont en train de comprendre qu’ils se sont vendus à la “Bête”.

Une dette de sang !

 

Résultat de recherche d'images pour "troisième guerre mondiale"

 

Colère du Général De GAULLE qui se présente à moi en visite-éclair, un éclair dans un ciel orageux. L’affaire François FILLON, une affaire qui tombe à point nommé pour imposer un candidat “uniforme”, ni de droite, ni de gauche, un candidat du système, Alain JUPPE, dans un camp républicain qui n’aurait jamais voté pour ce candidat mondialiste et immigrationniste, si les Primaires avaient été exclusives de tout votant non républicain.

 

Résultat de recherche d'images pour "françois fillon général de gaulle"

 

– “Ca y est, vous vous êtes fait piéger, les Gaullistes, malgré mes avertissements sur ces Primaires truquées.”

Le Général De GAULLE me fait écrire à François FILLON :

– “Sors de l’accusation d’enrichissement personnel. Rembourse tes dettes au Parti, si tu ne veux pas rembourser tes dettes à l’Etat.

Qu’importe le bénéficiaire, fais un geste, libère-toi de ce fardeau.

Libère ton Parti, si tu es gaulliste, de cette affaire d’argent.

Rends l’argent pris quitte à hypothéquer ta propriété.

Deviens le châtelain de la France, d’abord.

Et ensuite sois intraitable avec toutes celles et tous ceux qui t’ont fait la leçon alors qu’elles-mêmes et eux-mêmes sont les premiers à s’être servis dans la caisse du Parti, toute honte bue.

Prouve que la France vaut bien une messe comme Paris pour Henri IV.

Fais tomber la polémique !

Ou offre le montant de l’argent donné à tes proches aux oeuvres de la charité publique.

Fais taire la rumeur d’enrichissement personnel.

Et tu seras sauvé et tu sauveras la France.

Surtout tu sauveras ton honneur et l’honneur de mon Parti, si tant est que le Parti des Républicains est encore mon parti.

Résultat de recherche d'images pour "françois fillon château"

Tous les Français ne sont-ils pas des Républicains ?

Cet alignement du nom d’un parti qui se dit gaulliste sur celui d’un parti américain est un signe d’adoubement outre-atlantique, contraire à l’esprit gaulliste, justement.

C’est la préparation d’une fusion politique avec les Etats-Unis inacceptable pour un Gaulliste, inacceptable pour moi, le Général De GAULLE.

Alors, si les Républicains disparaissent divisés par des chapelles internes qui ne sont pas chrétiennes, qu’importe !

D’autres prendront la relève.

Et le Front National deviendra le seul parti raisonnable pour des Patriotes, s’il parvient à contenir l’entrisme maçonnique qui n’est jamais ni de droite ni de gauche, mais apatride, c’est à dire mondialiste, donc contraire au projet politique de ce parti patriote. Car un franc-maçon n’est pas français.

Comment peut-on être sûr de l’indépendance intellectuelle d’un homme qui se soumet à des Maîtres humains ?

Comment peut-on être sûr de la probité d’un candidat à des élections présidentielles qui se cache de son appartenance maçonnique et intrigue dans l’ombre des Loges ?

Quoi d’étonnant qu’ils délogent un candidat et en relogent un autre à leur gré ?

Comment pouvez-vous vous laisser faire et défaire de ce que vous aviez choisi de faire ensemble ?

Le gouvernement maçonnique de François HOLLANDE a montré ses limites politiques, tant était illimitée l’incompétence de ces hommes de l’ombre plus habitués aux coups bas qu’aux coups d’éclat, à l’élimination soviétique de leurs opposants d’opinion et de religion qu’à la franche dialectique démocratique.

Jamais la France n’aura atteint un tel niveau de bassesse dans les oeuvres crapuleuses de cette République des Frères !

Pire que la Mafia, ils n’ont même pas le sens de la famille et sont prêts à tuer l’un des leurs, du moment qu’il leur a été promis de prendre sa place.

Non, finalement ces Frères sont comme la Mafia.

Ils se cooptent entre Frères et, comme les Parrains, se descendent entre eux comme de vulgaires crapules du Milieu populaire.

Que sont-ils d’autre ?

Leurs oeuvres sont les fruits de leur politique.

Ils n’en ont pas.

De politique.

Ce sont les oeuvres du néant.

Ils ne visent rien que tout avoir pour eux, le pouvoir et l’argent.

La “douloureuse” présentée à la fin du mandat de François HOLLANDE sera à payer par tous les Français.

Résultat de recherche d'images pour "payer la douloureuse"

François [François FILLON], tu n’as pas d’autre choix que de rembourser ce que tu savais pouvoir prendre “légalement”, puisque la loi t’y autorisait, même pour tes proches.

Mais la loi n’est pas légale quand elle n’est pas morale.

Sois plus fort qu’eux !

Comme Nicolas SARKOZY l’a fait, rembourse ce qui t’est reproché d’avoir pris et sauve ton Parti.

Ma satisfaction dans cette affaire ?

Tu deviens un “résistant”.

Tu es en train de comprendre qu’une affaire de justice n’est pas seulement une affaire de justice.

C’est d’abord une affaire sortie au bon moment pour “tuer” un opposant politique.

Et tu es devenu un opposant politique du jour où tu as revendiqué ton droit à être chrétien et à pouvoir le dire.

Et tu es devenu un résistant du jour où tu as indiqué ton refus de faire la guerre à la Russie, un pays allié durant la Seconde Guerre Mondiale qui a sauvé l’Europe du désastre nazi.

Résultat de recherche d'images pour "la Russie libère  les camps de travail"

Eux, l’oligarchie régnante, veulent la guerre en Europe contre la Russie.

Donald TRUMP, le président américain, peine à contenir la rage de ces chiens de meute, l’OTAN et l’ONU.

Rien n’a changé.

Tu dois gagner.

Tu ne peux pas te permettre de perdre.

Il y va de la paix en Europe.

Auras-tu le courage, toi, François, de dénoncer les affaires de ceux qui sont aux affaires derrière ton dos pour t’assassiner politiquement ?

Ne te trompe pas d’adversaire.

Ta rivalité avec Nicolas SARKOZY t’a trop longtemps aveuglé sur tes ennemis personnels.

Et n’oublie pas que tes ennemis ne sont pas les Patriotes des autres partis, français et fiers de l’être, mais tous les Mondialistes qui ont déjà vendu les terres de France, les terres de nos paysans, qui à la Chine, qui au Qatar, qui à des milliardaires survivalistes voulant assurer leur propre subsistance, qu’importe si crève le peuple de France !

C’est pour cette raison qu’ils n’aident pas les éleveurs français.

Et tu le sais.

Ils veulent déposséder de leurs terres nos paysans français.

Et les vendre ensuite à des puissances étrangères.

La France n’aura plus d’indépendance alimentaire, ni de frontières.

Les pays n’existeront plus, ni les paysans.

Il restera des paysages d’entreprises agro-industrielles appartenant à des Chinois ou à des Emirs arabes, usines alimentaires où viendront pointer quelques pauvres Français en blouse chargés de ramasser la bouse des vaches, tandis que les robots remplaceront les hommes auprès d’abord des animaux, puis des hommes eux-mêmes dans les écoles, les hôpitaux et les armées.

Eux n’auront aucune hésitation pour tuer des êtres humains.

Le progrès, ce n’est pas de vouloir l’élimination de sa propre espèce animale.

C’est de réfléchir au monde dans lequel vous voulez vivre, vous et vos enfants.

A moins que vous ne vouliez bercer des robots, des bébés-robots, en vous berçant d’illusions sur vos capacités de survie !

Résultat de recherche d'images pour "les robots du futur travailleurs"

Ils ont prévu de vous éliminer.

Et vous n’avez rien vu venir.

Ne vous laissez pas intimider !

Il vous faudra peut-être fuir à l’étranger, comme moi autrefois.

Car l’Europe ne veut pas d’élections libres.

Ils feront tout pour interdire le droit d’élire un gouvernement populiste, comme ils disent.

Et ils sont déjà prêts à condamner à l’inéligibilité temporaire ou permanente tout candidat se réclamant de cette ligne patriote et chrétienne.

Ils sont prêts à déclarer illégale toute revendication patriote qu’ils assimileront à du racisme, comprendre de la xénophobie.

Comme ils sont prêts à déclarer illégale toute revendication religieuse autre que musulmane qu’ils assimilent déjà à du racisme, amalgamant à tort Arabes et Islam. Les Coptes égyptiens sont chrétiens.

Les Français patriotes feront de la prison pour s’être réclamés de la mémoire de leurs pères morts pour libérer la France, tandis que ceux qui ont tué des Français par haine de la France porteront des bracelets électroniques ou seront internés d’office quelque temps, le temps de se faire oublier. Les tueurs ne vont pas en prison, eux. S’il est permis de tuer parce que vous êtes déséquilibré, il ne sera pas permis de critiquer ni l’étranger si son étrange religion qui l’incite à tuer tout ce qui n’est pas pareil à lui et à ses moeurs.

Car vous ne pourrez être chrétien qu’à la seule condition d’être immigrationniste et mondialiste, comme le Pape François dont la cote de popularité auprès de ces gouvernements qui ne défendent pas leur peuple est au plus haut.

La charité, ce n’est pas la lâcheté.

Ce n’est pas donner tout ce qu’on a par peur de la guerre.

C’est accueillir, oui, mais ensuite exiger que l’autre vous respecte, respecte vos valeurs républicaines et chrétiennes.

Sinon votre intégrité physique et psychique est menacée ainsi que l’intégrité territoriale de la France.

La laïcité ne peut exister que dans les pays chrétiens.

Si vous ne l’avez toujours pas compris, c’est que vous êtes vraiment des veaux destinés à l’abattoir islamiste, un abattoir bâti par une oligarchie qui veut la disparition d’une civilisation qui s’oppose au Veau d’Or.

Résultat de recherche d'images pour "veau d'or"

Marine LE PEN ne pourra peut-être pas se présenter aux élections présidentielles de 2017.

Qu’elle le sache !

J’ai apprécié son discours direct et national, sans hypocrisie aucune.

Mais autant moi j’ai apprécié son discours clair et sans ambigüité, autant les autres, les Mondialistes l’ont détesté.

Ils espèrent pouvoir condamner la Présidente du Front National à l’inéligibilité, au moins quelques temps, le temps des élections présidentielles de 2017.

François, tu peux gagner.

A l’unique condition que tu dénonces ce système mafio-judiciaro-politique duquel tu as parfois participé quand tu allais demander la tête de ton adversaire politique, de ton rival, Nicolas SARKOZY.

En nourrissant le crocodile, tu renforçais le système… contre toi.

Il est temps maintenant que tu comprennes que les ennemis de Nicolas SARKOZY ne sont pas tes amis mais tes ennemis aussi.

Il est temps que tu comprennes aussi le plus important, le nerf de la future guerre en Europe, que tous les amis de Vladimir POUTINE, le président russe, sont devenus les ennemis des Mondialistes. Cette guerre devrait servir à l’oligarchie financière apatride à effacer la bulle spéculative de l’euro et du dollar.

Résultat de recherche d'images pour "guerre contre Russie"

Il n’y a pas d’alliance possible avec les faiseurs de guerre et les fauteurs de troubles civils.

Dire qu’un emploi fictif n’est pas de l’enrichissement personnel, c’est oublier que ce clientélisme électoral qu’on retrouve à tous les niveaux de la représentation politique en France sert les intérêts personnels d’élus qui achètent ainsi leurs ré-élections.

Donc s’assurent d’une rente à vie.

Servir l’intérêt général, ce n’est pas servir des intérêts particuliers pour se servir ensuite soi-même, s’assurer d’être réélu.

Alain JUPPE est tout autant coupable que François FILLON.

Sinon plus !

Car lui savait que ce qu’il faisait était illégal.

Il achetait des voix en échange d’un emploi.

François FILLON savait que ce qu’il faisait était légal et le lot commun de trop de parlementaires.

Combien ont écrit à juste raison que l’Assemblée Nationale est le Pôle Emploi des familles parlementaires ?

Une pratique légale ne signifie pas qu’elle est “morale” même si elle est normale d’un point de vue humain, de votre point de vue à vous.

Car combien d’entre vous sont intègres comme l’était un “Robespierre”, une référence morale qui vous rappelle avec terreur la Terreur ?!

Gouverner sans morale, c’est comme soigner sans éthique.

Tout est permis du moment que rien n’est su.

Car est légal tout ce qui est caché du peuple, dès lors que le peuple l’ignore.

Et devient légal tout ce que cachent des magistrats indignes d’être des juges de la République française.

Ils laissent ainsi se développer la gangrène d’un grand corps malade, la France, donnant l’impression à ses élus corrompus qu’ils bénéficient d’une impunité totale.

Or cette impunité illusoire est trompeuse. Elle ne dure que le temps de leur soumission au système. Elle devient le puits d’où sont tirés des seaux d’eau sale et putride, là où sont jetés les cadavres de la République.

Résultat de recherche d'images pour "clientélisme électoral emplois fictifs"

Pour moi, le Général De GAULLE, Alain JUPPE est au moins autant coupable que François FILLON.

Il a été déjà condamné, donc reconnu coupable, par un tribunal humain.

Et il a participé volontairement, par la distribution de ces emplois fictifs, à un système de clientélisme électoral mafieux.

Et qui dit “mafieux”…

Trois petits points.

Or toute personne protégée actuellement par ce système prévaricateur, sous un gouvernement socialiste, ne peut aucunement prétendre être un Gaulliste, donc un Républicain.

Si les trafics d’influence perdurent, la question qui doit se poser à tout électeur est :

– “A qui profite le crime ?”

Pas aux Républicains, pas aux Français qui votent à droite.

Car le trafic d’influences perdure, c’est évident, par le tri opéré entre le traitement prioritaire accordé spécifiquement à certaines affaires et le blocage d’autres affaires identiques, sinon pires, recélant des délits et des crimes couverts par des magistrats aux ordres, ordres maçonniques et politiques.

Au moins, Françaises, Français, soyez rassurés !

François FILLON a subi le bizutage des grands chefs d’Etat non voulus par le système.

Il est des vôtres, s’il rembourse sa dette.

Il saura rembourser la Dette de la France, sans faire de cadeaux à ses ennemis qui sont les ennemis de la France.

Et il saura alors leur faire rendre gorge pour l’argent pris illégalement qui devra revenir dans les caisses de l’Etat français.

Résultat de recherche d'images pour "surendettement dessin"

Patriotes, aux armes !

Armez-vous de l’intelligence et de la patience.

Résistez aux choix de l’urgence d’un calendrier politique qui a été réfléchi et surtout infléchi pour vous confisquer votre vote républicain, à vous, les Républicains.

Ecrivez à vos élus républicains.

Refusez ce qui vous est présenté comme étant inévitable, la candidature d’un Mondialiste immigrationniste représentant, il paraît, les Républicains.

Résultat de recherche d'images pour "immigrationniste"

C’est le choix de la dictature socialiste.

Ou alors regroupez-vous autour d’un leader que vous élirez, vous, si François FILLON abandonne, vous abandonne.

Il suffit d’une pétition, une seule, d’un vote par correspondance, sur Internet, ou en vous déplaçant dans vos locaux républicains.

Reprenez en main votre destin.

Refusez d’être volés, de vous faire voler le droit d’être représentés en tant que Patriotes résistant à un système de planification mondiale, planification de la destruction des Nations et de votre Nation, la France.

Et refusez d’accepter la Troisième Guerre Mondiale en Europe, contre la Russie, notre alliée naturelle et historique.

Résultat de recherche d'images pour "RUSSIE ALLIEE NATURELLE"

Répondez à cette question :

– Combien de Français ont été tués sur notre territoire national ou à l’extérieur de nos frontières par des Russes  ?

Il est plus grave d’avoir pour amis ceux qui tuent votre peuple sous vos yeux sur vos propres terres que d’avoir pour alliée la Russie, un pays chrétien qui n’a jamais commis d’attentat contre votre pays.

Choisissez votre camp !

Il est temps que la peur change de camp.

N’acceptez plus d’être coupables quand d’autres le sont davantage et ne sont jamais condamnés, eux.

François [François FILLON], tu devras exiger l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire chargée de contrôler l’activité des magistrats par rapport aux moyens qui leur sont attribués, les délais de traitement moyens des affaires judiciaires en France et le taux de classement sans suite de ces affaires.

Il faudra demander aux justiciables français de saisir leur député républicain pour protester contre les injustices dont ils s’estiment victimes par la Justice française.

Grâce à leurs courriers, il faudra établir une cartographie précise et nominative des trafics d’influence connus de vous tous et tolérés par vous tous, vous, les élus parlementaires de tous bords.

François, il te faudra choisir entre laisser faire ou défaire ces noeuds de vipères, nœuds ferroviaires d’une France de la corruption maçonnique.

En auras-tu le courage et surtout la volonté ?

Tant de services vous sont rendus par ces haut fonctionnaires devenus des larbins, des exécuteurs de basses oeuvres.

La Fonction Publique d’Etat s’est politisée et s’est épuisée dans des combats vains, vaniteux et imbéciles.

Et la chasse aux sorcières s’est institutionnalisée, les affiches “Wanted” contre les dissidents politiques étant diffusées et publiées dans et par les Loges des “soumis”, les fraternellement liés, pieds et poings liés à l’oligarchie anglo-saxonne.

Résultat de recherche d'images pour "affiche wanted vierge"

Vos pères sont morts pour rendre la France libre de toute tutelle étrangère.

Et vous, vous l’avez vendue aux puissances étrangères.

A toi, François, de choisir ton destin !

Résultat de recherche d'images pour "françois fillon président"

Le vrai mobile du crime, l’assassinat politique de François FILLON !

De François MITERRAND : – “François FILLON, le grand Rassembleur, sans peur et sans reproches se fait faire les poches par ses proches collaborateurs” ou “Quand les Républicains se ressemblent/rassemblent tellement, ils finissent par devenir des Démocrates à l’américaine !” Alain JUPPE, c’est la nouvelle révolution chtonienne et “CLINTON-ienne” du jour.

Ce que rêvait de faire Hillary CLINTON aux Etats-Unis, Alain JUPPE l’a fait en France.

Made in France !

Résultat de recherche d'images pour

Sur la musique d’Ennio MORRICONE,

choisie par François MITERRAND

– “The Good, The Bad and the Ugly

Traduction (translation) :

– “Le Bon, la Brute et le Truand

In french for the friends.

Avec son chapeau, s’il vous plaît, ce chapeau noir qui lui donne l’air d’un cow boy, à François MITERRAND :

– “I am a lonesome cow boy !” confirme-t-il, amusé.

Image associée

Car toute cette affaire révolutionnaire l’amuse beaucoup.

François découvre le Far West en France !

François FILLON, pas François MITERRAND.

François MITERRAND, lui, a déjà connu la période de l’Occupation.

Alors il ne se laisse pas occuper.

Il préfère occuper le terrain et créer des affaires pour qu’on s’occupe de ses “amis”, pas de lui.

Car il faut toujours s’occuper de ses “amis” en politique – ce sont les “affaires” -, avant qu’ils ne deviennent, (re-)deviennent vos “ennemis”.

Un ami en politique, c’est toujours un ennemi qui, temporairement, fait une trêve en attendant qu’il crève, son “ami”.

François MITERRAND sait qu’on ne peut pas rassembler ses ennemis en politique.

Ou alors il faut leur ressembler.

Et rien n’est pire en politique que ressembler à “Monsieur Tout le Monde”, donc de “se normaliser”, ce que n’avait pas compris François HOLLANDE, le bon Gouda de HOLLANDE.

[Oui, il aime bien le Gouda aussi, explique l’homme au chapeau noir. “The Good-a” qui les achève tous en ce moment et règle ses comptes !

François MITERRAND éclate de rire.

Mais si the “Good-a” tient sa revanche grâce aux cartes qu’il cache dans ses manches, la partie étant truquée, le “Bon” HOLLANDE n’a pas su que le rêve, c’est le pouvoir donné sur le peuple.

Quand on est président de la France, on ne peut pas être “banal”, c’est à dire “normal”.]

Image associée

François FILLON s’est pris pour un cow boy dans un monde de vaches.

Mais il n’était pas fait pour les duels à mains armées.

Le monde politique est un monde de requins.

Et François FILLON n’est pas un requin, c’est un “poisson-pilote”.

Résultat de recherche d'images pour

[ François MITERRAND a beaucoup d’esprit, même quand il est pur esprit.

– “Surtout quand il est pur esprit !” Rétorque-t-il, assumant de parler de lui à la troisième personne comme Jules CESAR.]

Charles De GAULLE avait prévenu Nicolas SARKOZY.

On ne peut pas rassembler ceux qui veulent vous tuer.

Ou alors c’est la fin de la partie, une partie de poker-menteur.

Or nous sommes en temps de guerre.

Et la partie n’est pas encore jouée.

La France est divisée en deux camps, les Patriotes et les Mondialistes.

Ce que n’a pas compris le patriote François FILLON qui a été chercher de l’aide vers le puissant requin “Ali JUPPE”, le mondialiste dont les dents ont toujours rayé le cuir des maroquins.

C’est comme si l’agneau de la fable attaché à son pré carré avait demandé de l’aide au loup errant pour retrouver son chemin, après s’être égaré dans un bois sans lois, la jungle politique.

Il n’y a aucune faveur à attendre des grands de ce monde.

Alain JUPPE est un Lion.

C’est un “Baron”.

Comme au temps de la féodalité, les Rois doivent toujours se méfier des Barons.

Ce sont les “Darons”, les “Maîtres du Temple”.

François FILLON ne faisait pas le poids face à Alain JUPPE, le “CLINTON-ien” et chtonien Alain.

Le gentil “poisson-pilote” a été sacrifié sur l’autel du Carême, le jour du Poisson, un vendredi.

En attendant, ce sont les siens, ses adeptes qui en sont pour leur frais.

Ils ont voté “Patriote”, les Républicains, et ils se retrouvent avec un Démocrate chtonien et “CLINTON-ien” à leur tête.

C’est Hillary CLINTON, la Démocrate avec qui posait Alain JUPPE, qui va être contente !

Moins, Donald TRUMP, le Républicain, un vrai requin, point commun qu’il partageait avec Nicolas SARKOZY, “the Shark-o”.

Résultat de recherche d'images pour

Je les aime, ces hommes !

Ils sont extraordinaires.

– “Reconnais, Véronique, qu’il est extraordinaire, le requin !”, me confie François MITERRAND.

Il a croqué le poisson-pilote, grâce à son copain François HOLLANDE, même bande de coquins, en deux coups de nageoire et de cuillère à pot.

Il l’ont pris la main dans le pot de confiture, clamant :

– “Ce n’est pas moi, maman, j’te le jure !”

Tu vois, moi, je suis content.

Le mien, mon dauphin, Benoît HAMON, il a été moins bête.

Il m’a suivi.

Il n’a pas cherché à rassembler ceux qui voulaient le croquer.

Il a eu raison.

Les dauphins sont plus intelligents que les requins.

Ils savent nager dans un monde de requins.

Les requins ne sont pas de vrais Socialistes.

Comme Alain JUPPE, sont des Démocrates à l’américaine.

Ils sont déjà prêts à gouverner pour Alain JUPPE et avec Alain JUPPE, au nom de l’opposition sous tractions et tractations politiques, soustraction du pouvoir populaire, confiscation de la force militaire qui sera transférée à l’Europe, chargée alors de mettre bon ordre au désordre des peuples, de venir dans chaque grande région du continent raisonner les peuples en révolte, avec la baïonnette, le sabre et le goupillon.

Puisque les nations auront disparu.

Il n’y aura plus d’armée française, bientôt plus de police française.

Il ne restera que des gens désarmés, sans défense, abrutis et ahuris.

Résultat de recherche d'images pour "citoyens du monde"

Ce sera le pire des fascismes, un fascisme invisible.

Puisque, pour les citoyens français, tout sera visible, tout ce qu’ils font et tout ce qu’ils sont.

Mais pour l’élite, tout sera verrouillé.

Et les peuples se recevront la déverrouillée la plus totale, totale comme totalitarisme, pour seule récompense de leur inertie et de leur impéritie face à la globalisation, mondialisation d’un système qui les spolie petit à petit, mais sûrement, de tous leurs droits de citoyens.

C’est pure folie !

Etre citoyens du monde, c’est n’être rien.

Car le monde n’appartient à personne.

Benoît HAMON n’a pas fait alliance avec ceux dont il faut avoir grande méfiance, parole de Scorpion.

C’est bien.

Il faut flatter les patrons mais il faut surtout rester le “Patron”.

Et pour rester le patron, il faut refuser les alliances contre-nature.

Nous sommes en guerre.

Et dans une guerre, pactiser avec l’ennemi avant la fin de la guerre, c’est pactiser avec le diable, qu’il se prétende Vénérable ou pas.

D’ailleurs le Diable peut être adorable.

Il a ses adorateurs, lui aussi.

Dans ce cas, il porte un D majuscule, D comme dent de requin.

Non, c’est bien que ce soit Alain JUPPE qui trahisse à nouveau le peuple français.

Ces cons (sic) n’ont pas encore tout compris.

Les Républicains vont devenir des Démocrates, c’est à dire virer à gauche, leur devenir dans un pays ancré à droite.

Le Front National va gagner.

Car

  • soit les Français de droite quittent les Républicains et s’asbtiennent de voter,
  • soit ils vont voter au Front National pour marquer leur opposition au choix juppéiste, un choix qui n’est pas le leur.

Qui ignore encore qu’Alain JUPPE a été élu avec les votes des électeurs du PS et du centre gauche ?

Les gens de la droite ne sont pas adroits en politique.

Contrairement au manipulateur Alain JUPPE qui plaît à tous les camps puisqu’il n’appartient à aucun d’entre eux !

Quand on est mondialiste, on n’a pas de camp dans un monde sans frontières.

Mais on mène toutes les guerres contre les peuples en révolte, au nom du peuple qui ne serait ni de droite ni de gauche.

Puisque, pour les requins, le peuple ne sait pas de quel bord il est.

Il est forcément du côté du plus fort.

Il suffit juste de s’imposer et de savoir administrer le poison mortel du mondialisme à petites doses.

Résultat de recherche d'images pour "hareng de bismarck melenchon"

Hommage à l’ami Jean-Luc MELENCHON !

Bravo aux Républicains qui ont organisé des Primaires réussies !

Ils prouvent ainsi ce que disait le Général De GAULLE dans ton blog :

– “Les Primaires sont une confiscation du pouvoir populaire.”

Surtout les Primaires ouvertes, pensées et réfléchies pour faire gagner Alain JUPPE.

Mais, pour moi, ce qui m’intéresse est simple :

– Benoït HAMON doit incarner la vraie gauche et laisser le centre déboussolé se dissoudre entre Emmanuel MACRON et Alain JUPPE.

Nous verrons bien qui François BAYROU soutiendra cette fois-ci, après avoir tout fait pour déglinguer la droite, lui qui prétend être de droite.

– “François, quitte la partie ! Le jeu est devenu trop dangereux pour toi et pour tes proches. Laisse les requins écumer l’océan politique et redeviens ce que tu es : – un gentil “poisson-pilote” !”

Vous n’avez pas voulu Alain JUPPE ?

Françaises, Français, soyez contents !

Il revient.

Il vous est imposé.

Vous n’avez plus le choix.

Ou si !

Vous n’avez plus qu’un seul choix, le choix de la gauche dans un pays situé majoritairement à droite.

C’est très amusant.

Le Roi est mort, vive le Roi !

Bravo, François HOLLANDE !

Ta vengeance est machiavélique.

Tu as su tirer profit de tes lectures du soir, toi qui as pour livre de chevet, “Le Prince” de Nicolas MACHIAVEL.

Et toujours sur la musique d’Ennio MORRICONE, François MITERRAND me quitte :

– “Il était une fois la Révolution !”

Car ce sera la Révolution.

A droite… trois petits points :.

Résultat de recherche d'images pour "trois petit point"

___________________________________________________________

[ “Il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages !

http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/il%20ne%20faut%20pas%20prendre%20les%20enfants%20du%20bon%20dieu%20pour%20des%20canards%20sauvages%20!

 

Il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages ! exp.

1. il ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles
2. il ne faut pas duper les gens

Reverso/Expressio
(familier)

Origine

Qu’appelle-t-on les enfants du bon dieu ?

Certaines personnes croient qu’il s’agit des anges !
Si c’était le cas, un chasseur de canards ayant oublié ses lunettes pourrait se méprendre et, un soir d’hiver, lors d’un passage à basse altitude d’un nuage d’anges migrateurs au-dessus de la toundra amazonienne, pourrait par hasard en mettre un au tapis.
Notez que cette bavure pourrait grandement lui faciliter une de ces très nombreuses recettes de cuisine où, après avoir mis ensemble plusieurs ingrédients dans un récipient, on met l’ange.

Bon, trêve de jeux de mots douteux et indignes de moi (quoique…), revenons à nos canards.
Les enfants du bon dieu, ce ne sont certainement pas des anges, puisque ce sont les hommes.

Compléments

Pendant les périodes électorales, cette expression est brutalement oubliée par nos hommes politiques de tous bords qui n’arrêtent pas de nous prendre pour des imbéciles. ]

Texte choisi par François MITERRAND lui-même.

La dernière phrase a été mise en gras et soulignée par lui, c’est à dire moi à sa demande.

_________________________________________________________

Je ne vous dis pas qui est le Truand, du Bon et de la Brute.

Résultat de recherche d'images pour "le bon la brute et le truand"