“Dis-leur que, moi, je ne m’appelle pas Jésus ! Mon nom est Lucifer.”

Non, c’est sûr, tu n’es pas Jésus.

Déjà, c’est pas le pied, les pieds, un peu, euh, différents des humains.

OK, tu m’expliques que ce ne sont pas des pieds fourchus, mais des “ergots”, des pieds d’oiseaux humanoïdes, d’archange.

– Il n’y a pas que les petits hommes verts qui peuplent l’espace sidéral, plaisantes-tu, il y a toi, l’Oiseau Vert.”

Ainsi tiens-tu la terre, entre tes serres !

Pourquoi es-tu là ?

D’abord tu as demandé à entrer.

– Toc, toc…

C’était au petit matin, à la fraîche, à l’aube.

Tu as toqué à la fenêtre ouverte et réveillé l’homme qui dormait.

Lequel, encore dans la brume de ses rêves, est allé dans la cuisine, voir quel abruti de voisin frappait à la fenêtre, au lieu de toquer à la porte, avec tant de fureur.

Personne !

Il n’a vu personne.

Pourtant, les volets étaient ouverts et il n’était pas possible “humainement” de quitter le petit jardinet sans être vu, surtout que les coups ne se sont arrêtés que lorsque l’heureux propriétaire de la villa s’est approché de la fenêtre.

Pour constater que, oui, personne ne frappait aux carreaux, dans la transparence de la vitre, même si les coups résonnaient encore à son oreille.

Lorsque mon “cher et tendre” a raconté ce qui venait de lui arriver, mon fils et moi-même avons eu immédiatement la même réaction :

– “J’espère que tu ne l’as pas invité à rentrer ?!”

– “Mais qui aurais-je pu inviter à rentrer, puisqu’il n’y avait personne.”

Là, un ange est passé.

Un bel archange qui fut autrefois le préféré du Seigneur, dit la Bible, enfin la Torah.

Le Christ, lui, ne dit rien sur Lucifer.

– “Dis-leur que je ne m’appelle pas Jésus ! Et que, moi, je vais régler le problème définitivement, en commençant par l’Irak.”

D’abord, “on” consulte.

– “Allo, là-haut, c’est quoi ce binz ? J’suis devenue zinzin ! Au secours, “il” est rentré chez moi. J’en veux pas ! Et en plus, il veut que j’écrive pour lui.”

Silence.

L’Archange déchu est toujours là.

Il m’explique, à nouveau, [car il est très pédagogue : il aime enseigner, lui !], que ses pieds sont à l’image de “l’homme-oiseau”, ainsi que ses ailes d’anges qu’il peut déployer comme il veut, des ailes magnifiques.

L’homme n’a pas seulement évolué à partir du singe.

L’homme, un autre homme existe, humanoïde supérieur, [car Lucifer est convaincu de la supériorité des anges sur l’espèce humaine], un esprit capable de s’incarner et de se “dissiper” comme un rêve né du vol des oiseaux.

Reptilien, saurien, car, me rappelle-t-il, les oiseaux sont d’anciens dinosaures, des “sauriens”.

Je n’en demandais pas tant !

Leçon de choses sur la vie des anges, de ceux que les hommes appellent les “anges”, donc des “sauriens” évolués.

La seule consigne que j’ai est :

– “Surtout ne lui demande rien.”

– “Si tu fais un pacte avec moi, tu auras la vie sauve !” affirme l’ange.

Comme le dit si bien mon fils, de toute façon, on doit tous mourir un jour.

Lucifer n’insiste pas.

Il me redemande d’écrire qu’il va détruire cette humanité qui ne lui pose que des problèmes, ne s’aime pas elle-même et n’aime personne, même pas lui.

Pire, cette humanité détruit celles qu’il aime, les sorcières, “ses” maîtresses, ses prêtresses !

Nous y voilà.

– “C’est une blague ?”

Non, il est sérieux et, à vrai dire, je sens qu’il vaut mieux éviter de faire de l’humour.

Il est comme ce gouvernement de gauche, il déteste l’humour.

Plaire ou déplaire, s’il importe peu lorsque nous avons affaire à de simples mortels, il importe plus face aux “immortels”.

Lui, l’immortel,  se prend très au sérieux.

“On” ne plaisante pas avec Lucifer.

– “Quel est le “c..n” qu’a tué des sorcières au XXIème siècle ?”

Je m’interroge.

Je reçois en réponse l’image de l’orgueil humain, du paon.

Enfin, pour moi, c’est l’image de l’orgueil humain.

Un peu son image, quoi.

Gagné, pour Lucifer, c’est aussi l’image de son culte.

Et là, tout à coup, je comprends :

– “Les Yézidis !”

[Pardonnez-moi, je ne suis pas Albert Einstein, physicien célèbre, ni Claude Lévi-Strauss, anthropologue célèbre. Je ne connais pas tout de l’univers, ni encore moins des espèces humaines le peuplant et parfois le dépeuplant !]

Lucifer me montre le magnifique “oiseau”, le paon.

Sa colère est perceptible.

“On” assassine son peuple.

– “Qu’ont-ils compris de mon culte, ces hommes incultes ? Savent-ils seulement à qui il s’attaquent ?”

Et Lucifer ajoute, déterminé à tuer :

– “Dis-leur que, moi, je ne m’appelle pas Jésus. Mon nom est Lucifer. J’effacerais l’Irak de la carte du monde. Je détruirais cette religion qui déteste les femmes et tue mes prêtresses.”

Le bel oiseau est à l’image de ces dessins d’Enki BILAL, ces représentations du dieu Horus.

Il ne part pas.

Il me parle de la manière dont il va effacer l’Irak de la carte du monde.

Les Irakiens, ces “chiens”, lui ont déclaré la guerre !

Une guerre d’humains contre un Archange, une espèce supérieure à l’espèce humaine.

Autant dire des cafards grouillants et pullullants à l’assaut de son “monde”, de ses pyramides.

http://forumcinemalitterature.blogspot.fr/2010_03_01_archive.html

Dans l’enceinte du Forum, Jean-Claude Mézières découvrait cette sculpture moderne signée DOAT. Allant vérifier la signature, il s’exclama : “On dirait du Bilal”, faisant allusion au Horus de la Trilogie Nikopol.

Non, les pieds ne sont pas fourchus.

Ce sont des “serres”.

Et dans ses serres, Lucifer affirme qu’il tient notre monde.

 Le dragon a roulé la terre dans l espace

 Le dragon a roulé la terre dans la zone d’espace, un concept d’espace-temps propre au dragon.

– “Je réveillerais la Chine et je vous exterminerais !”

La tempête s’apaise.

Je reçois l’image de femmes, ces “sorcières”, herboristes, guérisseuses, accoucheuses de vies…

Ses “femmes”, à lui, dont les rapports avec la nature sont si naturels, au contraire de notre monde devenu si artificiel qu’il ne respecte plus la vie.

Le Christianisme a intégré le paganisme, parfois en “récupérant” des cultes animistes et/ou druidiques.

Lucifer m’affirme ne pas être en guerre avec le CHRIST.

L’Archange est en guerre avec ceux qui haïssent les femmes et les font disparaître de la planète.

L’élément féminin, c’est son élément.

C’est son complément vital !

– “Pourquoi ne t’adresses-tu pas à ceux qui prétendent se réunir en ton nom, les maçons anglo-saxons, eux qui ont renié le CHRIST ?”

– “Parce qu’ils ne savent même pas qui ils adorent, ces bandes d’abrutis. Ils se prétendent “a thé” (jeu de mots pour la cérémonie du thé anglais, la seule cérémonie que ces “à thé” comprennent).

Ils reproduisent des rituels, en prétendant qu’ils ne sont que symboliques, croyant plus en leur politique qu’en un dieu.

Comme si l’on pouvait rentrer dans un océan, sans s’y mouiller !

Ou rentrer dans une fournaise, sans s’y brûler.

Ils sont dans le néant magique de l’illusion du “moi”.

Tenus par Satan, entretenus par lui dans une bêtise qui les asservit.

Non, ils ne me connaissent pas, ces bâtisseurs de sociétés sans dieux, où les hommes se prennent pour des dieux, alors qu’ils ne sont même pas des anges !”

“Dis-leur, toi, l’amie du CHRIST, dont les siens sont persécutés comme ceux de mon peuple, dis-leur que leur temps est compté !

J’ai reçu l’autorisation du Seigneur, votre Dieu, de vous éraser de la surface de la terre.

Si je le veux, je peux détruire toute vie humaine.”

– “Et comment vas-tu faire ? L’Irak est immense !”

– “Ce sera mécanique.”

– “Mécanique ?”

– “Tu le sauras et le verras bien assez tôt.

Ainsi tu comprendras qu’un “saurien” n’est pas un humain et qu’un ange peut être un ange exterminateur !”

Ainsi a parlé Lucifer, le “dieu-paon”, le dieu des Yézidis, ce peuple persécuté et tué par les Islamistes.

Enfants yézidis enterrés vivants par les Islamistes !

– “Je ferais disparaître de la terre cette religion qui hait  les femmes, mes prêtresses, et tue le fruit de la terre,  ma terre.”

Ainsi a parlé Lucifer hier et avant-hier, deux jours “d’enfer”  à négocier la parution de cet article.

Ce qui est écrit est écrit.

Priez pour ceux qui ne sont pas encore morts !

Pour ne pas mourir aussi.

Advertisements

“Jour du Seigneur” sur France 2 : le signe de croix, la “Croix”, ce signe par lequel, longtemps, les prêtres ont chassé le Diable de leurs temples, temples de pierres ou temples de chair lors des exorcismes traditionnels, disparaît. L'”Adversaire” a gagné au sein de nos églises.

Qui croit encore en CHRIST ? Jésus est mort.

Si vous voulez Le connaître, le Dieu Vivant, lisez Son testament.

Qu’ils vous disent, les prélats pharisaïques qui se “prélassent” dans leur chaire d’acteurs, jouant le rôle de prédicateurs catholiques !

A l’image des hommes politiques et de leur “langue de bois”.

Honte à vous, les Chrétiens qui ne croyez plus en la Vie, au Dieu vivant qui Se manifeste et qui vous répond !

L’Evangile est une “Bonne Nouvelle”, la “Nouvelle” de la victoire de la Vie sur la mort.

Pas un “Testament”, le testament d’un mort.

“Jour du Seigneur”, sans la Croix, Jésus mort sur un mur blanc, mais où est donc Charlie ?

Faites le jeu, le jeu de la Croix :

– Mais où est donc le signe de la Croix, le signe de Sa présence, ce signe intemporel qui combat le “MALin” en Son Nom, au Nom du CHRIST ?

Je cherche.

Je cherche dans cette église, l’église belge où des Catholiques ont célébré la… commémoration de Waterloo.

Si, si, pour de vrai, Jour du Seigneur sur France 2 !

Le Seigneur est raccroché au mur, comme un morceau de viande, sans support, sans le support de Son choix, le choix de Sa mort, celui du bois de la Croix.

Seul, son corps nu s’offre à la vue, sur un écran de télévision, un cadavre de corps, un corps mort qui pend dans le vide.

Célébration d’une histoire qui n’est déjà plus la sienne.

Car Il aurait pu être représenté Vivant, Lui, Jésus-CHRIST, Notre Seigneur qui est le Chemin, la Vérité et la Vie.

Oui, Il aurait dû être représenté “ressuscité”, Lui, le “Ressuscité”.

Bah, non.

Il faut croire que la mort est plus “vendeuse”.

“Vendeuse”, aux yeux de qui ?

“Vendeuse”, pour qui ?

La mort est une “tueuse”.

Nous le savons, tous.

Waterloo, morne plaine et peine des hommes, dans un monde sans paix.

La Paix du CHRIST ?

Si vous faites disparaître le CHRIST, comment pouvez-vous obtenir Sa Paix ?

Ce n’est plus seulement la défaite de la France qui trahit Son Sauveur, c’est la défaite des Chrétiens, des Catholiques de France surtout.

Les “croix” de bois disparaissent des églises.

Et quand elles résistent, elles se déguisent, comme aujourd’hui dans l’émission du “Jour du Seigneur”, les bras de la croix en métal portant des statues et un bouquet de fleurs cachant le “Croix-sement” de nos chemins avec le Chemin du Seigneur, la Croix.

“Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer”, serment des enfants innocents.

Que se passe-t-il ?

Comme dans l’église Saint-Martin, les croix se font rares et le Seigneur Se cache dans Sa propre demeure.

Il disparaît, chassé de chez Lui, remplacé par des statues et des morceaux de pain à adorer.

Il ne reste plus que le ballon de vin rouge et le compte sera bon.

La demeure du Seigneur deviendra une taverne pour les loups affamés.

Quoique… les fidèles catholiques n’ont plus droit au vin.

A qui les Croix et le signe de croix font-ils peur à ce point ?

Aux vampires (!) et à l'”Adversaire”, aux faussaires du CHRIST jamais nommés.

Interdiction formelle de nommer les ennemis du CHRIST, les ennemis de la France.

Ceux qui préfèrent l’ombre de la caverne à la Lumière de Dieu.

Enlever les croix de nos églises, c’est comme déshabiller les Templiers et les Chevaliers de leur foi.

Les confréries chrétiennes disparaissent, elles aussi, absorbées et résorbées dans un néo-paganisme égyptien qui les transforment en “mystères”, “very, very secret, secret sect of the “Unknown God” !

Pour faire d’une Eglise catholique, une “Croix Rouge”, la seule visible, la Croix Rouge des “athées”, cette fabrique de la “bienpensance”, une église sans histoire, une église sans CHRIST, une église des dons des fidèles et du fric.

L'”Adversaire” prépare la “déchristianisation” de nos églises, en orientant l’adoration des fidèles vers des symboles “universels” plus consensuels, moins “choquants” pour les ennemis du Christianisme, pour l’Adversaire du CHRIST, Satan.

Sa “Croix”, la croix du CHRIST, Satan l’a remise dans un coin de notre mémoire.

En attendant l’oubli, l’oubli de notre foi et de notre histoire, l’Histoire de France.

Pour la France, c’est mieux de célébrer une défaite, Waterloo, qu’une victoire, Austerlitz, la bataille des “trois Empereurs”  !

Il n’y a aucune méprise.

Il y a juste tromperie sur la marchandise.

L’ennemi le plus séduisant du Christianisme reste, aujourd’hui, celui qui porte la lumière des anciens dieux de l’Olympe aux hommes, l’ange déchu, Lucifer, au sein des églises et d’une prêtrise qui officie au nom du CHRIST mais s’adonne aux plaisirs voluptueux de la chair .

Bientôt, l’église sera “universelle”, pour ne pas dire et écrire “fraternelle”.

Il sera interdit d’évangéliser, au nom de la “Paix” universelle.

Dire “CHRIST” sera interdit.

La religion frappe avec l’épée.

Elle veut des “soumis”.

Quelle religion frappe avec l’épée et veut des “soumis” ?

Non, pas celle que vous voyez tous les jours tuer des mécréants dans le monde, enfants, femmes et vieillards.

La “religion sans nom”, celle que personne ne nomme parce que personne n’en est.

– Mon nom est “personne” !

Et je me déguise en chaque personne et prends le nom de toute personne, au sein de cette religion qui ne nomme jamais personne, pas même elle-même.

Battez votre coulpe, faites votre “mea culpa”, les Chrétiens.

Il faut vendre la “religion de la paix” qui fera disparaître définitivement tous les “mécréants” de notre planète.

Et toutes les guerres, puisqu’il ne restera que des “fidèles”.

Allons un peu de courage et de lucidité, les “maçons” non bâtisseurs de cathédrales, les “maçons” destructeurs d’églises.

Jésus est mort, prétendez-vous.

– “Si vous voulez Le rencontrer, aurait expliqué le Pape François, lisez Son Testament !”

C’est vrai, pourquoi prier ?

Et pourquoi Le prier, puisqu’Il est mort ?

Alors, à quoi bon lire Son Testament, vous savez, ce “Nouveau Testament” où il est affirmé que le Seigneur est Vivant car Ressuscité ?

Moi, pas tout comprendre.

Moi, être folle dans un monde de sages.

Jésus a promis à Ses disciples qu’Il serait avec eux jusqu’à la fin des temps.

Ce n’était pas un message universel.

Ce message est destiné à Ses disciples.

Ceux qui ne sont pas Ses disciples ne L’ont pas rencontré.

Et ceux qui ne L’ont pas rencontré ne sont pas Ses disciples.

Bravo aux politiques de ce monde qui applaudissez l’Encyclique papale sur l’écologie !

Pendant ce temps, on tue et on égorge du “Chrétien” partout dans le monde.

La diversion internationale est savante.

Mais vos conversations de salons, vos réunions de grands sachants ignorant le pouvoir du Sachem, membre du Conseil des Nations, feront illusion si peu de temps encore.

L’Encyclique écologique papale a le grand mérite de ne fâcher personne, en réalité.

Car qui est responsable du vent, du soleil et des nuages qui ne font pas tomber la pluie ?

Peut-être Dieu.

A condition d’avoir la foi.

Comme les disciples du CHRIST qui oublient de prier tellement ils ont peur de couler dans leur barque, sur une mer déchaînée qui veut se défouler, avec Jésus à leur bord.

– “Réveille-Toi, Seigneur ! Nous allons mourir. Il y a une tempête.”

– “Hommes de peu de foi”, leur répond Jésus, le CHRIST.

Pour commander aux éléments, il faut avoir la foi, une foi qui déplace les montagnes et fait s’apaiser les flots de la colère.

Portez votre croix.

Prouvez que vous avez la foi, pour que ne disparaisse pas le Christianisme au profit d’un mondialisme immigrationniste et d’un esclavagisme politique, voulu par des élites phallocratiques.

Regardez bien dans vos églises, là où se cache le corps du CHRIST, là où se voient encore des croix…

Si vous n’en voyez plus, alors, posez-vous les bonnes questions.

Dans quelle église êtes-vous et qui priez-vous ?

Qui sont ces prêtres catholiques, qui chassent le CHRIST de leurs lieux de culte ?

Et quel dieu vous invitent-ils, alors, à adorer ?

Jésus, certainement pas.

Le CHRIST dort à vos côtés.

Vous oubliez de Le prier.

Alors, n’oubliez pas de Le réveiller.

Vous en serez quitte pour un sermon, un vrai sermon, un sermon de l’Homme pour des hommes de peu de foi.

Oui, quel dieu est proposé, aujourd’hui, dans vos églises où officient des prêtres “maçons” qui se cachent de leurs liens occultes ?

Le dieu caché de la “religion sans nom”, the “Unknown God” s’est introduit dans le coeur et le corps de ceux qui pratiquent d’autres rituels, à la nuit tombée, que le rituel catholique, à la clarté du jour.

Ils se pensent plus intelligents que vous, ces loups qui rôdent autour du troupeau de moutons qu’on va égorger.

Eux, ils ont tout compris, ces prédateurs.

Ils ont choisi de chasser en meute les brebis du Seigneur, à l’intérieur de Sa bergerie.

Ces prêtres ont abjuré leur foi et renié le CHRIST.

Ces prêtres ont abdiqué, en oubliant de vous en informer.

Ils vous demandent d’oublier que vous êtes “chrétiens”, de vous plier à leur acte de “non-conversion”, l’absence d’informations sur leur foi.

Il n’y a plus de libre-arbitre, cette question de foi  posée à toute personne libre qui veut appartenir à la communauté des Chrétiens, dans la conversation avec Dieu  :

– “Veux-tu suivre le CHRIST ?”

– “Non, alors passe ton chemin.”

Oui, je l’affirme !

Comme l’affirmaient avant moi, Saint-Pierre, Saint-Paul et les apôtres du CHRIST.

Si vous devez secourir l’homme à terre, blessé et agonisant, personne, non personne, sauf le Diable, le Diviseur, le “Satan”, l’Adversaire, personne ne peut vous demander “d’entretenir” celui qui n’est pas chrétien.

Tous les prêtres, même le Pape François, s’il vous disait le contraire, sont des menteurs.

Repentez-vous de ne pas venir au secours de vos frères chrétiens, les membres de Son corps, les membres de votre corps !

Non, vous n’avez pas à vous repentir de ne pas entretenir ceux qui ne veulent pas suivre le CHRIST, ceux que vous venez de secourir mais que vous devez laisser repartir, suivre leur destin, un autre chemin que le vôtre.

C’est leur choix.

Repentez-vous plutôt de ne pas leur demander de se convertir, s’ils veulent profiter de la communauté des biens accumulés par le travail des personnes chrétiennes !

La charité n’est pas de cumuler oisiveté et naïveté.

Je mets au défi quiconque de me prouver le contraire sur ce blog, un défi “théologique”.

La parabole du bon Samaritain montrait un homme, un Juif, qui s’était fait agresser par des voleurs qui le laissaient mort sur la route.

Jésus voulait enseigner à ses fidèles, eux-mêmes des Juifs, de ne pas être comme ses co-religionnaires abandonnant leur frère juif sur le bord du chemin, plutôt que de le secourir.

Pourtant c’est ce que vous faites, vous, les Chrétiens, tous les jours, en enjambant vos SDF chrétiens tendant la main sur les trottoirs de France ou en abandonnant vos vieux parents chrétiens dans des maisons de retraite, sinon pire, dans des mouroirs, sans espoir de vous revoir.

Un enfant sur cinq en France vit en-dessous du seuil de pauvreté.

Où est votre charité chrétienne pour les Chrétiens de France, votre famille ?

– “Surtout, ne vous sentez pas concernés, dit le Seigneur. Bande d’hypocrites !”

Vous vous servez aujourd’hui de cette parabole, le “bon Samaritain”, pour justifier l’abandon de vos enfants chrétiens, de vos parents chrétiens, de vos amis chrétiens qui ont tout perdu à cause de la crise, de vos pauvres voisins chrétiens expulsés de leur domicile par d’autres riches propriétaires chrétiens.

Par conséquent, vous vous servez de cette parabole, pour faire le contraire de ce que voulait enseigner le Seigneur aux Juifs de son époque :

– s’occuper des leurs !

Vous qui êtes prêts à ouvrir la demeure du Seigneur à ceux qui ne veulent pas Le suivre, par lâcheté plus que par charité.

– Et toi, toi qui me lis,  si tu es chrétien, vas-tu renier le Seigneur, ton Sauveur ?

– Vas-tu retourner aux sacrifices animaux et humains, te couvrir les mains de sang, du sang des agneaux innocents ?

– Et toi, le Chrétien, vas-tu renier ta foi et ne plus porter ta croix ?

La croix des chevaliers et des templiers chrétiens ?

Eux ne se cachaient pas de leurs oeuvres au jour.

Il n’y avait pas d’oeuvre au noir.

– Allez-vous enfermer vos filles et vos femmes, vous, les Chrétiens, pour les revêtir de vêtements de deuil et les tenir à l’écart de vos vies ?

– Allez-vous vous crever l’oeil, si vous n’êtes pas capables de maîtriser vos désirs charnels ou choisir de faire mourir vos compagnes, cachant leurs têtes si belles, puis leurs corps dans des sacs, pour faire disparaître celles qui vous ont fait naître et font naître vos enfants, pour ne plus avoir envie de leurs corps, porteurs de vies, comme si elles n’avaient pas d’âmes et étaient redevenues des “bêtes de sexe”, rejetant sur elles votre propre blâme de ne pas savoir vous comporter en hommes d’honneur ?

Le Christianisme est la seule religion où les femmes cotoient les hommes et prient avec les hommes dans les lieux de culte, comme le CHRIST rit avec elle dans des lieux de joie, dans la liesse des fêtes de leur vie, Lui qui est la Vie et veut la Vie pour toutes et tous.

Allez-vous franchir le seuil de la suprême bêtise, accepter d’être traités comme du bétail par ceux qui considèrent que Jésus, le CHRIST, c’est juste un “détail” de notre civilisation “anciennement” française ?

Pourquoi les médias, les élus politiques et les “banskers” économiques détestent-ils à ce point le nom de Jésus-CHRIST ?

Pourquoi tant de haine contre le CHRIST ?

Peut-être parce que le CHRIST est révolutionnaire !

N’oubliez pas que, si les “Intouchables” en Inde se convertissent au Christianisme, c’est parce que ces parias ont compris, eux, que le CHRIST libère !

Nous avons la seule religion qui n’impose aucun rite cultuel, sauf partager un repas hebdomadaire tous ensemble en Sa mémoire, un repas qui devrait être un repas de fête, célébrant la fin de tous les sacrifices et surtout, célébrant Sa résurrection, parce qu’Il est Vivant !

Jean 2:16

[ et il dit aux vendeurs de pigeons:

-Otez cela d’ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic.]

En effet, beaucoup ne semblent pas avoir compris que le CHRIST condamne tout autant le trafic d’argent que les sacrifices d’animaux.

Et pourtant, ce geste contre les “sacrificateurs” de vies animales, offrandes de mort, était déjà annoncé dans “l’Ancien Testament” :

Malachie 1:10

[ Lequel de vous fermera les portes,

Pour que vous n’allumiez pas en vain le feu sur mon autel ?

Je ne prends aucun plaisir en vous, dit l’Eternel des armées,

Et les offrandes de votre main ne me sont point agréables. ]

CHRIST vous a libérés de tout rituel “marchand”, de tout rituel du sang.

Et vous, vous vous apprêtez à ouvrir les portes de la “Maison du Seigneur” aux anciens sacrificateurs !

Honte à vous, prêtres et traîtres qui avez renié le nom du Seigneur, au sein de Sa propre Eglise !

Le “Saint des Saints” ne doit pas être souillé par le sang des victimes de ce monde, un sang versé à cause de votre lâcheté, le sang des Chrétiens.

Parlez en l’autorité du nom du CHRIST et professez votre foi !

“Infidèle” fut un qualificatif autrefois employé par Saint-Paul, ce Juif persécuteur de Chrétiens, converti par le CHRIST Lui-même, Jésus Vivant car Ressuscité.

– “Saül, Saül, pourquoi me persécutes-Tu ?”

Actes 9

3 Comme il était en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui.

4 Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?

5 Il répondit: Qui es-tu, Seigneur ?

Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons.…

A qui faut-il rappeler que Damas est la capitale de la Syrie ?

Oui, il y a les “fidèles”, du mot “fides”, “foi”.

Et les “infidèles” qui ne font pas partie de Son église.

Ceux qui ont choisi de ne pas Le suivre.

Alors pourquoi suivez-vous, vous, les “infidèles” ?

1 Timothée 5:8

[ Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle.]

Vous, les Chrétiens occidentaux, vous laissez mourir sur les trottoirs de vos villes vos propres enfants, la “génération sacrifiée”, et vous refusez de nourrir vos parents que vous déposez dans des mouroirs, comme des cadavres, tandis que vous vous précipitez au secours des “Infidèles”.

Vos “SDF” sont abandonnés de tous et n’ont droit à aucun secours.

Ce sont eux, les “sans-droits” de nos cités, vos “sans-domicile fixe” !

Ils ont soif et faim.

Ils sont sans toit.

Mais ils sont chrétiens, nés sur des terres chrétiennes, vos terres chrétiennes, leur enfer, votre paradis.

– “Que faites-vous de Mes brebis égarées ?

– Que faites-vous pour Mes brebis perdues ?, demande le Seigneur.

Qui ira déposer plainte contre les autorités de ce monde pour le sang versé des Chrétiens par les “Infidèles” ?

Même les “migrants”, moins pauvres que vos propres pauvres,  ne veulent pas des lieux d’hébergement réservés aux Chrétiens pauvres dans vos pays riches, si riches.

Les réfugiés, comme vous dites, exigent des habitations confortables, appartements ou logements que vous refusez aux Chrétiens pauvres français, vos compatriotes, au nom de l’argent “adorable”.

Pourquoi accordez-vous aux “Infidèles” ce que vous refusez aux Chrétiens nés sur vos terres ?

Les “squatters” misérables sont expulsés.

Des familles entières sont jetées à la rue dans le plus total dénuement pour des raisons uniquement financières de chiches dettes.

De vieilles femmes sont abandonnées à leur sort, au nom de la justice, votre justice de “riches” qui triche pour favoriser les chics nantis et leur trouve tous les torts.

Quel tort leur trouvez-vous, à ces pauvres chrétiens, sinon le tort de ne pas vouloir mourir trop vite ?

Le chien est devenu pour le Chrétien pauvre son seul ami.

Le chien, cet animal dit impur par une autre religion qui ne se nomme pas !  

Tout est boniment !

Tout le monde ment.

Toute foi est anéantie.

Et toutes vos lois humaines sont vaines, car elles ne sont que pure folie.

Dans vos sermons du dimanche, Je n’entends que l’hypocrisie et la servitude d’une église au service des autorités de ce monde.

Vous avez pris l’habitude de servir des causes “médiatiques”, la plupart du temps, des causes “MALéfiques”.

Commémorer le bicentenaire de “Waterloo” ?

Est-ce le rôle spirituel d’un pasteur dans une église chrétienne, si l’église catholique est encore chrétienne ?

Est-ce que Mon berger doit être soumis au calendrier du pouvoir temporel ?

“Jour du Seigneur” sur France2 …

Quelle honte !

Pendant ce temps, au Moyen Orient et en Afrique, des Chrétiens se font massacrer tous les jours, tandis qu’en Asie, d’autres Chrétiens attendent d’être mis à mort, condamnés par des gouvernements d'”infidèles”, pour avoir professé leur foi,  ne pas M’avoir renié, eux que vous abandonnez à leur sort de mort.

– Je vous renie comme vous M’avez renié, dit le Seigneur. Mon Eglise n’est pas cette église qui sert de refuge aux “infidèles”, ceux qui tuent Mes brebis dans le monde entier, au nom d’une autre religion.

– Convertissez-vous et reconnaissez que Je suis Vivant !

– Non, François, ne doute pas.

Je ne suis pas mort.

Et si tu veux servir le Sauveur, alors sauve Mes brebis !

Et je serais Ton Sauveur.”

Car le silence du Pape François, pour le Seigneur, est “assourdissant”.

C’est le “silence” des agneaux chrétiens dont le sang est versé par les “infidèles”.

Non, Son église n’est pas “universelle”.

Elle est chrétienne.

Elle n’existe que tant qu’il y aura des Chrétiens qui continueront d’exister et de la faire exister.

Le corps du CHRIST, ce n’est pas l’hostie bénie par des prêtres sacrilèges.

Le corps du CHRIST, ce sont les “Chrétiens”, tous les Chrétiens du monde entier, sans distinction.

“- Si vous ne sauvez pas Mes brebis, Je les sauverais, dit le Seigneur.

Et vous comprendrez alors qui domine les éléments de ce monde, Encyclique papale ou pas.

Vous aurez le feu, vous aurez le déluge et vous aurez la tempête.

Avant les guerres, Je vous préviens, bien avant vos guerres, la Terre, votre planète, vous fera la guerre, hommes de peu de foi.”

C’est dit, c’est écrit.

De la lutte des “Hussards” noirs de la IIIème République pour la laïcité à la chute des “Froussard” “roses” de la Vème République contre la laïcité.

Bernard CAZENEUVE, le Ministre du Culte musulman, et Manuel VALLS, le Premier Ministre du “Parti des Soumis”, le PS, cautionnent les superstitions religieuses, au nom de l’autorité, la leur.

Pour faire leur “beurre”, le “beurre” de leurs élus politiques qui leur tondent la laine sur le dos, aux moutons, jusqu’à les rendre tout nus  !

Cette autorité laïque est supérieure à celle d’ALLAH, au nom d’ALLAH.

Hier, j’ai halluciné grave !

J’ai beau être folle, je suis tombée sur “plus fous” que moi :

– les “faux-gouvernants” musulmans de la nouvelle France, sans culture ni écriture.

Mais où sont passés les Frères de Lumière, ceux qui combattent les chimères religieuses et les ombres victimaires, silencieuses et tueuses, dans la caverne de Platon ?

Dans la “vallée des ombres”, la nuit fait tomber sa pénombre sur la raison.

Où sont ces philosophes qui, tel le Grand Effrayeur de France, Michel ONFRAY, font résonner cette voix de la raison contre ceux qui déraisonnent ?

Où sont-ils, ces “Philosophes”, amis de l’Homme, qui chassent les leurres irrationnelles sous le soleil de Socrate, l’homme publique, ou de Diogène, l’homme cynique ?

Ces “Philosophes” qui ont moins peur de mourir que de voir mourir la civilisation de l’Homme.

J’ai donc appris, oui, appris, si c’est de la culture, que manger “hallal” en République française, c’est être laïque.

Bah, mon cochon !

Les menus de substitution deviennent obligatoires.

Donc le cochon est interdit de cité dans la République française.

Au nom de quoi ?

“Au nom d’une religion qui dit son nom” et l’impose dans un espace public laïque, un espace national.

Oui,ça me dérange.

Et pas qu’un peu !

Multiplier les choix culinaires, oui.

Céder à l’oppression religieuse, non.

Je m’explique, avant que d’être traduite en justice pour défense du cochon dans nos assiettes françaises :

____________________________________________________________________________________________________________________

(En fait, ce n’est pas vraiment moi qui vais expliquer, mais le créateur de cette religion, le Prophète MAHOMET qui, lui aussi, désespère des ânes de ce siècle !)

[ Bande d’ânes !

Si j’étais né au moment de la maladie de la “vache folle”, je vous aurais interdit de consommer de la viande bovine, comme vos gouvernants actuels.

Bandes d’imbéciles !

Si j’étais né au moment de la grippe aviaire, je vous aurais interdit de consommer de la viande de volatiles ou d’oiseaux, comme vos gouvernants actuels.

Bandes de débiles !

Si j’étais né au moment d’intoxications alimentaires à cause de pollutions maritimes ou fluviales, je vous aurais interdit de consommer de la chair de poissons.

Et aussi des huîtres, des moules…

Mais que mangeriez-vous, aujourd’hui, bande d’ânes, incultes au nom du culte, si, au lieu d’évoluer et de vous adapter à votre environnement, vous aviez accumulé les interdits et cumulé les prohibitions alimentaires ?

Vous vous mangeriez entre vous, bande d’ânes ! ]

Le Prophète MAHOMET place la connaissance au-dessus de toute religion.

[ L’Islam doit être la religion de l’Homme, un homme qui progresse, pas un homme qui régresse.]

MAHOMET ne cesse d’affirmer, haut et fort, que la religion, sans la connaissance et les sciences, n’est que superstition.

Il faut vous l’écrire, comment ?

En arabe, in the text ?

Même les Jihadistes, pour leur propagande, se servent de la langue française, ce véhicule d’une pensée révolutionnaire en action.

[Mais vous, qui vous dîtes “musulmans” contre vos frères de lumière musulmans, vous êtes en mode “régression”.

Vous regardez toujours vers le passé.

Comme si vous étiez figés, incapables d’avancer, “commotionnés” plus qu’émotionnés.

L’émotion peut éteindre la raison.

La commotion tue le cerveau.

Vous vous empaquetez comme des sapins de Noël dans des vêtements d’un autre siècle et vous vous plaignez d’être stigmatisés.

Parce que vous vous ridiculisez !

Si vous critiquez le sapin de Noël et l’adoration des païens pour cette fête de fin d’année non chrétienne, vous participez de leur idolâtrie, en “croyant” qu’un tissu, une mode vestimentaire, peut faire de vous un bon musulman.

Quant à ces hommes politiques qui vous manipulent et n’ont aucun respect pour vous, acceptant même ce que jamais, moi, le Prophète, je n’accepterais !, n’avez-vous pas compris ?

Ils se moquent de vous.

Et ils ont bien raison.

Ils pensent que vous êtes trop bêtes pour évoluer, statufiés sur vos interdits stériles, bêtifiés par des prêches imbéciles.

Tant mieux, se disent-ils, ces élus politiques.

Leur bêtise, à ces Musulmans “traditionnalistes”, sert nos desseins politiques :

– “ils voteront pour nous !”

Du moment qu’on les laisse à leurs “interdits” puérils et débiles.

Attack on Islam is attack against freedom !

And freedom is women’s liberation movement, not  the contrary., the imprisonment of wives in the home or in her wardrobes.    

A mon époque, de l’époque où je répandais l’Islam comme la Lumière sur le monde, j’avais interdit de manger de la viande de porc car beaucoup mouraient.

Ils ignoraient qu’il fallait cuire longtemps cette viande pour tuer le ténia, ce ver solitaire qui tue le consommateur de viande de porc, quand le porc est ladre.

Mais vous êtes au XXIème siècle.

Vous êtes capables de manger de la viande de boeuf, un autre hôte intermédiaire du ver solitaire, malgré la maladie de la “vache folle”, de manger du poisson contaminé par les pollutions maritimes et vous refusez de manger du porc, parce qu’au VIIème siècle, j’en avais interdit la consommation.

Alors, soyez logiques avec votre propre bêtise d’ânes :

– refusez tout progrès scientifique, les antibiotiques pour vos enfants et vous-mêmes.

Laissez-vous mourir !

Plutôt que de vous nourrir de ce que je vous interdirais de manger si je devais revenir sur cette terre de misère humaine et animale.

Car j’interdirais davantage toute viande animale “contaminée” par la pollution ambiante, les manipulations pharmaceutiques et toxicologiques que de ne pas manger seulement de la viande de porc. Quelle viande est “saine” aujourd’hui ? Posez-vous plutôt cette question d’ordre sanitaire.

Si j’étais là, parmi vous, comme je le suis aujourd’hui, je vous dirais :

– profitez de la diversité alimentaire, tant que vous pouvez encore manger à votre faim.

Et arrêtez de vouloir vous interdire de vivre, au nom de la religion, ma religion, l’Islam, dont vous n’avez pas compris le sens.

Son sens, c’est le sens de l’existence.

Ce n’est pas la pénitence.

Le plus grand des Ramadan est le temps passé avec les autres, le temps passé à donner de son temps aux autres, pas du temps passé à se retenir de sortir, en attendant avec impatience la “bouffe” (sic) du soir, pour se faire vomir d’avoir trop mangé.

Pendant ce temps, même la nuit, des hommes, des femmes et des enfants ont faim.

Partagez avec ceux qui ont faim, c’est le sens du Ramadan.

Eux, même le soir, passées 22H00, ils n’ont que l’espoir pour se remplir le ventre…

L’espoir que, peut-être, vous passerez leur porter à manger.

Et que vous sortirez de chez vous !

Tandis que vous vous empiffrez pour tenir jusqu’à l’autre soir, sans sortir de chez vous.

Je suis fatigué de votre siècle.

Et pourtant, ce n’est que le début de votre siècle.

Alors, pourquoi ai-je cette impression que c’est la fin de ma religion, l’Islam ? ]

_____________________________________________________________________________________________________________________

A lire uniquement si vous voulez suivre le CHRIST :

Et pourquoi ai-je aussi l’impression que c’est la fin d’une autre religion, le Christianisme ?

De part et d’autres, la vaine bêtise l’emporte sur la raison humaine.

Un exemple de cette bêtise “religieuse” moderne ?

Me promenant en ville, quartier de Saint-Martin, je cherchais un endroit où méditer.

Prier, est-ce le bon terme pour moi ?

Rechercher l’Hôte intérieur dans le silence du recueillement et d’une certaine solitude.

L’église était fermée, comme d’habitude.

Il n’est plus possible aujourd’hui de pouvoir pénétrer dans une église, en-dehors des offices religieux, ou alors si rarement.

Et pourtant, combien de conversions se sont produites au hasard de ces visites “intimes”, quand on pousse la porte de la “Maison du Seigneur”, comme on ouvrirait la porte intérieure de son coeur ?

Porte fermée de Sa maison, je cherche donc une autre entrée, peut-être une porte dérobée pour aller prier Celui que plus personne n’adore en France, même chez Lui.

Dans la cour paroissiale, une pancarte indique la direction d’une “Chapelle de l’Adoration”.

Je m’y rends, ragaillardie.

Enfin, je vais pouvoir me “pauser” un peu.

Et tout déposer à Ses pieds.

Je pousse la porte de la petite chapelle.

Une dame prie au centre, au coeur de la chapelle.

Elle prie.

Mais Tu n’es pas là.

Pas même une croix pour rappeler Ta présence.

Je suis abasourdie.

Ah si, devant moi, au coeur du choeur de la chapelle, un rond lumineux, comme un astre solaire, l’adoration primitive des premiers hommes de l’humanité :

– l’astre solaire, présentée sous forme d’hostie et proposée à l’adoration catholique comme le pain vivant.

Qu’ils disent.

La présentation de ce rond contenant “l’hostie”, “l’hôte sacré” rappelle étrangement un autre symbole, celui de l’astre solaire égyptien, chapeautant certaines divinités égyptiennes.

Ra

Défication du soleil visible, Rê est l’un des dieux principaux de l’Egypte. C’est lui qui, sur la barque solaire, traverse le ciel durant le journée avant de franchir l’occident. Au crépuscule, il descend sous Terre et fait le trajet inverse avant de ressortir à l’orient, le lendemain.

D’ancienne légendes racontent que Rê régnait sur les hommes, mais qu’ils se révoltèrent contre lui. Contraint de se défendre, il leur envoya une arme redoutable, son oeil (Hathor).Rê n’étant pas la seule divinité solaire, les différents clergés l’ont progressivement assimilé à d’autres dieux. Au matin, il est Khepri, le scarabée émergeant du sol après sa nymphose. Le midi, il devient Horakhty, c’est-à-dire Horus solarisé. Au couchant, il se transforme en Atoum, le démiurge vieillissant. Le pouvoir juste et brûlant de Rê dominera les tois millénaires de l’Egypte Ancienne.

En fait, c’est du conditionnement de masses pour faire disparaître toute trace du CHRIST, jusque dans “Sa Maison”, la “Maison du Seigneur”, plus de croix, plus de CHRIST !

Oui, tout pain consacré est vivant.

Parce que Tu es au coeur du pain.

Plus question de jeter un morceau de pain aux pigeons.

Mais, Seigneur, n’es-Tu pas au coeur du Vivant ?

Qui ou quoi, le Chrétien, doit-il adorer, Toi qui sanctifies le pain ou le pain qui est sanctifié par Toi ?

Oui, qui ou quoi le Juif chrétien, le Chrétien juif doit-il adorer, l’or du temple sanctifié par le Temple, le Temple sanctifié par Dieu, ou Dieu lui-même ?

Immédiatement, COLUCHE se présente, un rien goguenard.

– Eh, t’imagine, encore heureux que ce soit pas un ballon d’vin rouge !

[ Le touriste :

– Qu’est-c’qu’vous faites ?

L’adorateur de ballon rond, en contemplation  :

– Moi, j’suis en adoration.

Le touriste :

– C’est quoi, du Bordeaux ?

L’adorateur du ballon rouge :

– Ah non, le Bordeaux va être partagé avec nos frères musulmans. Alain JUPPE prépare une cuvée spéciale, sans alcool. Nous, on adore le Saint-Emilion !

Le touriste :

– C’est pas du Bordeaux, le Saint-Emilion ?

L’adorateur du ballon “d’Bourge” :

– Non, nous, on adore le Saint-Emilion “Grand cru“.

Pour le boire, il faut le croire.

Ouaip, faut l’voir pour l’croire surtout !

Le pire n’est pas de voir des “Eléphants roses” parce qu’on est “bourrés” !

Le pire, c’est d’avoir voté pour eux, à jeun.

Plus un CHRIST dans les églises, plus une croix.

Mais des ballons ronds, du pain et du vin.

Ah non, pas d’vin !

C’est pas divin.

Ah ben, c’est déjà le Ramadan, même chez les Catholiques.

Moi, j’vous l’dis :

– C’est pas catholique, c’teuh culte/”occulte”. ]

Signé COLUCHE.

_______________________________________________________________________________________________________________________

Je suis ressortie de cette Chapelle de l’Adoration du “pain”, en me rappelant un ouvrage sur les Sectes en France.

Il décrivait entre autres la Secte des Adorateurs d'”Oignon”, l’Oignon avec ses couches successives de “peaux/pelures” représentant la Vie éternelle et le cycle des réincarnations.

Sauf que le temps n’existe pas !

Se réincarner, c’est être prisonnier du temps, de nos illusions, sous la bonne garde, non pas de Notre Dame de Bonne Garde, mais de notre sympathique “garde-chiourme”, Lucifer, appelé le “Porteur de Lumière” par ses adorateurs de pelures d’Oignon.

Te vexe pas et m’en veux pas, cher ange si “MALicieux” !

I know :

–  “ Well, you “do the job”, your business, that is “high way to Hell” !

Louer nos églises catholiques à nos frères musulmans ?

Quand elles sont vides et désertées par les adorateurs de l’Oignon…

– “Pourquoi pas ?”, me direz-vous.

Bah, non !

D’abord parce que le Prophète MAHOMET, il n’aime pas cette idée.

Pour lui, l’idolâtrie est une souillure spirituelle.

Ensuite parce que le Seigneur n’accepte pas que ses “sacrificateurs” soient des prêtres ayant fait couler le sang humain et/ou animal.

Tant qu’un Chrétien sera tué par un Musulman fanatique dans le monde, le Seigneur refuse l’entrée des “sacrificateurs” non chrétiens dans sa “Maison de Dieu”.

Tant qu’un animal sera tué par un “sacrificateur” musulman, le Seigneur refuse l’entrée de son Temple à ceux dont les mains sont couvertes de sang impur.

Il semble que la prêtrise catholique, en pleine traîtrise de la foi chrétienne, ait simplement oublié un léger détail, très léger détail :

– le Christianisme met fin à tous les sacrifices humains et animaux dans le monde entier par le seul “sacrifice du CHRIST”.

C’est la un “sauveteur”, pas un “exécuteur”.

Ce n’est pas donc pas pour laisser entrer dans son Eglise les “sacrificateurs” d’êtres humains et d’animaux.

Ainsi parle le Seigneur :

– Que ceux qui versent le sang impur ne rentrent pas dans mon Eglise !

Ainsi parle le Prophète MAHOMET :

– Que les lieux de culte musulman ne soient pas souillés par les adorateurs d’idoles !

Et même les adorateurs d’idoles égyptiennes, avis public adressé aux momies “fraternelles”.

Si certains fidèles musulmans sont bêtifiés par la rigidité d’un culte “traditionnaliste”, d’aucuns, non musulmans et non-chrétiens, sont momifiés par le culte de leurs idoles égyptiennes.

C’est la misère, pour les Frères de Lumière en bandelettes, gants blancs et socquettes !

N O N  ! 

Du droit de l’expression des comiques en politique : – pour s’expliquer, COLUCHE préfère s’exprimer chez les “faux-fachos”, les “FF”, qui le laissent s’exprimer, que chez les “faux-socialos”, les “FS”, qui lui interdisent de s’exprimer.

Le “Parti des Soumis”, le “PS”, par calcul électoraliste, a décidé d’interdire COLUCHE, c’est à dire moi-même ci-gît présent, sur MEDIAPART, leur média “radicaliste”.

COLUCHE, tu  leur fais peur, bouh…

Enfin, c’est tout comme !

L’avocat du non-droit à s’exprimer, le “Mignon” du Président des “Soumis”, le “PS”, défend la ligne du Parti qu’est la ligne de MEDIAPART, le “média à part”, à part des Français non “soumis”.

Il voit rouge, le média des amis du Qatar, quand, moi, j’bois du rouge :

– plus d’vin, plus d’boudin, plus rien !

Tout est interdit.

Ca va pas servir à grand-chose, sous la “rose” en France, qu’y nous change la loi Evin, si on devient tous des “soumis”.

Interdit de boire, interdire de bouffer, interdit de rire, comme au Moyen-Age, voir le film “Au Nom de la Rose” avec les “tonsurés” comme CAZENEUVE s’interrogeant sur la nature diabolique du rire, et le Ramadan pour tous !

Le ministre de l’intérieur y veut tout censurer, sauf le droit d’être polygames, de frapper sa ou ses femmes, selon que vous êtes riche ou pauvre, et de manger “hallal”, c’est à dire en tuant des animaux, comme au Moyen-Age, sans les étourdir.

Faut pas rire, c’est sérieux.

Allez voir sur “oumma.com” le média musulman préféré du ministre de l’intérieur.

C’est pas banal, comme programme, vouloir faire respecter tout ce qui est “haram” dans l’Islamisme.

Paraît pourtant qu’c’est interdit par la loi française :

– d’être polygames,

– de battre sa ou ses femmes

– et d’égorger des animaux, en les pendant, sanglants, encore vivants, dans les abattoirs ou dans des baignoires.

Qu’est-ce qu’on s’marre !

Dans vot’société de “Soumis”.

Au fond, c’est simple, il n’y a plus d’interdits.

Chouette !

Est permis par la religion ce qui est interdit par la loi, la loi française, je précise, pass’qu’y en a qui vont croire que ça s’passe ailleurs qu’en France.

C’est ça, la “laïcité inclusive” à la Bernard CAZENEUVE, une orientation décisive :

– épouser plusieurs femmes,

– leur taper sur la gueule

– et les égorger.

Ah non, pas elles, les bêtes !

Enfin, les bêtes qu’auront pas compris qu’elles sont bêtes d’accepter ça.

– “Fais-moi mal, Johnny !”

Nous aussi, on avait les nôtres de “bêtes” et de têtes à claques.

Sauf qu’on avait oublié d’institutionnaliser la “bêtise” humaine.

Maintenant, grâce au “Parti des Soumis”, le “PS”, c’est fait.

– “Ferme ta gueule, la Marie, sinon tu vas tâter d’mon gourdin !”

Là, y’aura plus de possibilité d’erreur d’interprétation, sous la “Rose”, la couleur préférée des filles, y paraît.

Rose/rouge, des fois, c’est pareil !

La défense des femmes, quand vous dites “Islam”, c’est aucune !   

C’est raciste !

Et sexiste, jamais ?

Tout ça pour vous dire, que j’vous fais un bras d’honneur, les “Soumis”, du haut d’une tribune pour “faux-fachos”, en espérant que, jamais, on verra la “vague noire” nous dévaster, à cause de vot’connerie à tous.

Et pour la vague brune, souvenez-vous :

– “Les vrais “fachos”, y z’étaient “national-socialistes”.”

Faut jamais l’oublier !

Signé COLUCHE

qu’est pas mort… de rire

Pas plus que vous avec l’ex-“UMPS”, le “LRPS“, “Le Riche Parti des Soumis”.

L’alternance, l’éternel retour du jour d’avant, le mouvement d'”balances” qui donne le mal de mer à la France !

Les “Bites de Beurk”, y z’ont déjà choisi le futur président de la France, Alain JUPPE, çui qu’y z’ont invité à leur “cons-férence” Bildeberg”, en Autriche, le pays des “National-Socialistes” du 11 au 14 juin 2015, pour rien s’dire.

Mais faut pas en rire !

Y savent déjà, les “Bites de Beurk” qu’HOLLANDE, y s’ra pas réélu.

Et qu’vous allez élire, les “Soumis”, Alain JUPPE.

Si c’est du délire ?

Ah vous d’leur prouver, aux “Bites de Beurk” !

Communicante avec le “pas-mort COLUCHE” :

Véronique Hurtado

Cette tribune sera publiée sur le media “ad hoc”, sans équivoque, histoire de se faire traiter de “facho”, pour de faux, par de vrais “fachos” fâchés, ceux qui interdisent toute liberté d’expression en France.

Faut pas s’moquer, c’est pas bien, l’humour !

Bernard CAZENEUVE, “Frère Prêchi-Prêcha”, part faire le “Jihad” électoral, en prônant le “Ramadan” national sur “Oumma.com” : le jeûne pour tous, surtout pour les chômeurs qui le pratiquent depuis longtemps déjà et les CRS qui viennent juste de commencer le leur.

Le mois de juin 2015 sera un mois “sacré” ou un “sacré” mois de juin !

Le ridicule ne tue pas.

Des fois, on se dit :

– “C’est dommage.”

A tout âge, le ridicule frappe.

Et cette fois-ci, il frappe fort !

_________________________________________________________________________

http://www.elwatan.com/hebdo/france/la-france-a-besoin-des-musulmans-09-06-2015-296856_155.php

[ Un ministre de l’Intérieur français qui souhaite un bon Ramadhan aux musulmans, ce n’est pas rare, mais le ton de Bernard Cazeneuve, révélé par le site en ligne oumma.com s’éloigne de la tradition laïque de l’Etat français, même si dans sa conclusion il fait la part belle à la République.

Ainsi commence-t-il sur un ton quasi religieux : «Je vois énormément de respect, de recueillement, de spiritualité dans ces moments et un pays comme le nôtre a aussi besoin de spiritualité.».

 Ou encore, presque proche de l’intention des musulmans à la veille du mois sacré : «Je veux dire aux Français de confession musulmane vivez intensément ce moment, vivez- le au plus profond de vous-mêmes.»

Le représentant du ministère des Cultes n’oublie pas la règle républicaine de la laïcité, incitant les musulmans, qui vont redoubler de foi pendant le Ramadhan, à penser à la République  «qui, dans ses valeurs, vous permet de le vivre avec cette force et cette intensité, parce que la République c’est précisément ce trésor, ce creuset qui permet à chacun de faire son chemin par l’exercice de sa libre conscience, et aux uns et aux autres de vivre les uns avec les autres.

La République a besoin des Français de confession musulmane pour porter haut et loin ses valeurs». Le ministre est ainsi dans la ligne du gouvernement de François Hollande et Manuel Valls, qui considèrent qu’il n’y a pas d’incompatibilité entre l’islam et la République.[…]

_________________________________________________________________________________________

Moi, autant que je vous le dise, je préfère lire la presse de mes cousins d’Afrique pour savoir ce qui se passe en France.

En plus, ils écrivent en français et, pour tout vous dire, en bien meilleur français, ces journalistes maghrébins, que certains de nos journalistes “croyant”, mais incroyants, nécessaire d’écrire en “p’tit nègre” pour se faire comprendre de la majorité des Français qu’ils prennent pour des “c..ns”.

Notez que les Français le leur rendent bien, presse de maçons pas francs, ni plus français, pour les demi-“c…ns” de Français qui les lisent et élisent leurs “c..ns” de service.

Donc je découvre, pas trop étonnée, ni vous non plus, que Frère Bernardo, le “tonsuré” à la calvitie phallocratique, prêche l’Islam au nom de la République, avec lequel il serait compatible.

Sauf que ce n’est pas vraiment l’avis de MAHOMET, surtout vu la gueule qu’a la République française aujourd’hui ! Mais Frère CAZENEUVE ne connaît ni l’Islam ni le Prophète MAHOMET. Sinon il saurait qu’aucune loi humaine ne peut être supérieure à la loi divine.

Vous m’direz :

– “On s’en fout. Nous, on n’est pas musulmans.”

Evidemment, ce sont les journalistes algériens qui s’interrogent sur la laïcité à la française.

Pass’que les journalistes français, eux, y s’interrogent sur plus rien. Ils écrivent sous la dictée. En plus, avec des fô^^ôtes de français !

(Où t’étais passé, COLUCHE ? J’ai commencé à rédiger l’article sans toi.)

Donc le C’AZ’NEUVE, …

Tiens y m’fait penser à “KASS’toi”, tu sais, la journaliste sur MEDIAPART, celle qu’est cooptée et qu’a été héliportée par le PS pour voiler le corps des filles et nous mettre tous au régime !

C’est une obsession :

– “KASS’toi”, qu’y t’disent tous, contre toi.

C’est le nouveau slogan socialiste :

– “KASS’toi !” KASS’toi de la police, KASS’toi d’MEDIAPART.

Et le “Ramadan” pour tous !

C’est pas pour rien qu’ les Français y rament…

Les mecs, ramadan sexuel, ouais, les mecs…

Le “Ramadan”, c’est “no sex” !

Plus de “meufs”… mais des “keufs”.

Le seul moment où la République “enQle” gratuit, sans interdits.

40 jours sans baiser, au pays des “Cochons” d’Français et de COLUCHE !

Avec l’Edwy PLENEL qui s’branle par oisiveté et s’en branle, par lâcheté, d’la condition féminine, du moment qu’la condition masculine impose ses conditions à l’autre sexe, le sexe “dit” faible.

C’est ça, l’égalité des minorités, en France.

Deux femmes tuées tous les trois jours en France, faut croire que ça lui suffisait pas.

R’marque bien, une fois voilée, tu sauras jamais laquelle qu’a disparu.

Les statistiques vont chuter. M’est avis qu’y aura pas qu’les statistiques, qu’y vont chuter !

Et pendant ce temps, pendant que Bernardo le Muet fait signe aux “soumis” de se priver de tout, c’qui l’arrange bien, vu la Dette publique, les “souris”, elles, elles dégustent !

Faut pas être une “souris” au pays des “soumis”.

Quoi, qu’est-ce que j’ai encore dit qu’il fallait pas dire au XXIème siècle, mais qu’on peut dire en Algérie, en Tunisie ou au Maroc ?

Au fait, vous en faites quoi, des homos ?

Vous les mettez au feu pour être brûlés, ou sexangulés, si c’est le feu de vos désirs ?

Presse marocaine “soft” pour les “FM” “SM”.

Y’en a qu’aiment vraiment s’faire cramer, surtout avec des p’tits Marocains, à soutenir ce type de régimes, pour maigrir de force.

http://www.leparisien.fr/actualite-people-medias/faut-il-bruler-les-homos-la-une-de-maroc-hebdo-fait-scandale-12-06-2015-4855841.php

Moi, j’aime bien c’te religion, la religion d’nos politiques, sans foi ni loi.

Le mariage pour tous, le ramadan pour tous et le président pour eux.

Bah ouais, quoi, avec tout ça, on a du mal à “croire” qu’l’président, y soit pour nous.

Sauf à vouloir mourir cramé(e), si “homo-logué(e)”, pas baisé(e) pendant quarante jours, un désert de plans-Q sans os, et finir toilettée dans une toile de jute, sac à patates pour chips, le chic de la nouvelle mode voilée, dévoilée par l’CAZ’NEUVE qui vend son Islam compatible avec la République :

– la laïcité “inclusive”qu’y dit, “l’incruste”.

http://www.liberation.fr/politiques/2015/06/07/bernard-cazeneuve-preche-une-laicite-inclusive_1324720

Fallait pas le laisser entrer !

Y s’tape l’incruste, CAZ’NEUVE, pass’que ça fait longtemps qu’y l’est plus, invité, ni lui, ni son gouvernement, par les Français qui font pas le Ramadan.

Le ministre de l’intérieur, y l’est laïque, hips, quand il a trop bu.

Plus que de raison !

Sinon, il l’est, “soumis”.

S’il était pas “soumis”, y serait pas ministre de l’intérieur, Rantanplan, qu’y rapplique ventre à terre dès qu’son maître l’appelle.

T’imagine, Arnaud MONTEBOURG, ministre de l’intérieur ?

Aucun risque, sauf de s’faire mordre !

Ou pire, Jean-Luc MELENCHON ?

Un ministre de l’intérieur de gauche ?

Du jamais vu !

Dans un gouvernement prônant le Ramadan, moi, j’propose un Imam.

Pourtant, c’est bien la gauche qu’avait créé les CRS, les “Compagnies Républicaines de Sécurité”, pour not’sécurité, à nous tous, les bons Français.

Les mauvais, bah, y courent.

Y doivent courir plus vite que les CRS !

C’est l’plus rapide qu’y gagne.

Et tu sais, quoi, le “franchouillard” ?

Eh ben, les CRS, les “SS”, comme y disent ceux qui courent pas assez vite, y veulent plus défendre le Président des “c…ns”.

“Normal”, c’est le plus “c..n” de tous, celui qu’est élu par les z’ots “c…ns”.

Ils veulent bien prendre des “c…ns”, mais y veulent plus être pris pour des “c…ns”.

Alors, qu’est-ce qu’y font ?

Y s’font porter “pâle”.

Ouaip !

Ils essaient tellement d’être “blancs”, code de déontologie oblige, qu’on les voit plus.

Plus “pâle” que moi, tu disparais.

Le CRS :

– Quoi, qu’est-ce qu’y a, tu veux ma photo, “Duc…n” ?

Le manifestant :

– Non, c’est juste que… j’vous voyais plus. Vous êtes si “pâle” que vous semblez avoir disparu.

Pass’qu’aujourd’hui, pour travailler dans la police, y faut être “blanc”, complètement “blanc”, même vierge, tu vois ?!

Transparent…

Bah ouais, quoi, si t’es pas vierge, ni blanc, t’es “cramé”, comme les homos.

Ouaip, les CRS, y veulent plus d’François, le “plat pays”, celui qui préfère le gouda hollandais au camembert français.

Y veulent bien défendre la France, mais pas la Hollande.

Alors, y s’défilent, les CRS, quand lui, François, le “plat pays”, y veut défiler.

Et y faut lui refiler d’autres CRS, les compagnons des “Compagnies Républicaines de Sécurité” pas encore en désertion, mais ça n’saurait tarder, pour assurer sa sécurité qu’est inversement proportionnelle à la nôtre, de sécurité.

Pourquoi ?

Pass’que, plus y’a de flics pour protéger le Gouda hollandais, moins y’a d’policiers pour courir après les “c…ns” qu’ont élu le Gouda hollandais.

C’est ça, l’autorité :

– C’est tout prendre pour soi et rien laisser aux autres.

Y paraît qu’c’est la première fois, dans l’histoire de France, depuis la création des Compagnies Républicaines de Sécurité, qu’les CRS, y manifestent.

Y manifestent publiquement leur désapprobation.

Enfin, vous m’avez compris !

Y manifestent pas.

Y disparaissent, y s’font porter “pâle”.

Mêm’que les médecins, y vont devoir aussi s’faire porter “pâle”.

Car si les ordres hospitaliers y soutiennent pas les ordres guerriers, moi, j’vais vous l’dire, c’est pas les CRS qui vont disparaître, c’est la France.

Et y faudrait vraiment qu’y soient “c..ns”, les médecins, de soutenir un gouvernement qui préfère aider les financiers et des banquiers, plutôt qu’aider les policiers, les pompiers et les infirmiers.

Tu vois, CAZ’NEUVE, y sont obéissants, les CRS :

– “Y font le Ramadan !”

Le “Ramadan” du maintien de l’ordre.

Et bientot, y pourront dire, avec leurs copains musulmans :

– “Nique le Bouffon”, le Bouffon du Président !

Allez, j’suis trop un bon client, ici.

– “J’m’KASS”, qu’y dit COLUCHE.

Conseil à Bernard CAZENEUVE :

– “Vas-y pécho, sur le prêchi-prêcha, Bernardo. On a beau être “c…ns” en France, nous vendre le Ramadan, no sex, no alcool et no bouffe, ce s’rait un miracle qu’on ré-élise ton gouda hollandais, moi j’te l’dis. Nous, on préfère le boudin français !”

– Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin, voilà du boudin…

COLUCHE, y faut plus dire “boudin” en France.

C’est “haram” !

__________________________________________________________________________________

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/06/11/97001-20150611FILWWW00051-tourcoing-le-spectacle-boudin-et-chansons-annule.php

Tourcoing: le spectacle « Boudin et chansons » annulé

Pour la fête de la musique, la compagnie belge Thank you For coming devait présenter à Tourcoing un spectacle intitulé « Boudin et chansons ». Un titre qui n’a visiblement pas plus à la municipalité, qui a décidé d’annuler cette programmation. Motif invoqué ? « Le premier adjoint juge dangereux de faire jouer un spectacle contenant le mot boudin dans son titre. », raconte la chargée de diffusion du groupe à la Voix du Nord.

Ne pas “choquer” la population musulmane […]

___________________________________________________________________________________________

J’crois qu’une seule chose, moi, CAZ’NEUVE, qu’tu prends vraiment les Musulmans pour des “c…ns”, des “c…ns” qui vont t’réelire, toi et ton “Maître d’oeuvre”.

Mêm’ pas dans tes rêves… pass’qu’y sont moins “c..ns”  qu’tu crois, les Français musulmans !

De la part du “parti” COLUCHE, qu’a pris le parti d’en rire, si on a encore le droit de rire en France : “Bienvenue sur MEDIAPART, le Média du PART(i) Socialiste !” Faut pas tout confondre, les FF, les FS et les… SS. Rien à voir ! Vous voulez voir ? Pour savoir ? Alors lisez, mais n’élisez plus le PS !

Voilà, moi, j’m’appelle COLUCHE.

J’habite à gauche, ouais, là, tu tournes, encore un peu.

T’y es !

A droite.

Faut vous dire que j’préfère la gauche, surtout quand la droite est au pouvoir.

Comme vous, quoi !

Donc j’préfère aussi les médias d’opposition, mais pas les “médiocres”.

Encore moins les “soumis”.

Et les “vendus” me font gerber.

J’préfère encore être dans les “invendus”.

Comme Véro avec son blog qui décolle pas.

– Déc…ne pas, quoi !

Tout le monde peut venir s’exprimer sur son blog.

Même moi !

C’est pour te dire…

Pass’que moi, maintenant, j’peux plus m’exprimer sur MEDIAPART.

J’vais faire comme CHARB.

Pourquoi tu mets des majuscules, Véro ? Charb, c’est mon pote. On ne s’fait pas d’manières, ni d’m’amours.

Ouaip, j’vais venir sur son foutu blog de “m…de”, à Véro, en passant par les fonts baptismaux.

Déu vos guard ???

N’importe quoi !

Qu’il te garde et moi, j’m’charge de tous ceux qui r’gardent comment qu’y vont faire pour te couper l’expression, donc la mienne.

Bon, j’vous disais, y’a plus de libertés en France.

Sauf pour dire ce que les autres veulent qu’vous disiez.

Là, tu peux dire tout c’que tu veux, même c’que tu voudrais pas, d’ailleurs.

– Quoi, j’ai écrit ça, moi ? Non, pas du tout ! J’vais le réécrire, pour vous montrer, na. Là, c’est mieux, non ? On s’est compris.

Mais on rit moins, en France, beaucoup moins.

R’marque, de la part des Socialos, et d’un François, faut pas faire les étonnés !

Au fond, y’a rien qui change.

François M. ou François H, c’est pareil.

Ah bon, c’est pire, tu crois ?

Ah oui, c’est vrai que François H, y s’prend pour un chef de guerre.

H, comme la bombe H !

Vous êtes mal barrés, moi, j’vous le dis, les “soumis”.

“soumis”, c’est raciste ?

Encore !

Mais tout est raciste aujourd’hui !?

Quoi, les Musulmans sont des “soumis” ?

Quel est le “c..n” qu’a dit ça ?

Les Français, ouais.

Si les Musulmans étaient soumis, vous en parleriez un peu moins.

Donc j’étais sur MEDIAPART, le journal du Parti Socialiste, co-dirigé par le “Mignon” de François H. qui réprésente aussi le Qatar contre un “Florian” P..

Deux F, deux FF, François, Florian.

Lorsque je m’suis fait brutalement virer !

Comme un malpropre.

Trop “cochon”, y paraît.

En plus, j’ai fait des avances “gauloises”, donc “cochonnes” à la “KASS’tratrice” qu’a pas supporté.

Pass’que moi, j’suis pas raciste !

J’aime les femmes, toutes les femmes, sauf les moches.

Ah bon, ça aussi, y faut plus le dire !

C”est sexiste.

Vous allez faire comment pour écrire, les comiques ?

Vous allez “faire semblant”.

J’me disais aussi, pourquoi est-ce aussi nul en France, aujourd’hui ?

Z’avez vu, y sont tous derrière moi !

J’vais bientôt être plus connu “Pas Mort” et toujours “Emmerdeur” que d’mon vivant.

Enfin de vot’vivant, tant que vous êtes vivants.

Comptez les jours !

J’disais, quoi, déjà ?

Ah ouais, qu’j’allais faire “flic” pass’qu’au moins j’pourrais chasser les “c…ns”.

Même pas !?

Véro, t’as l’effaceur sous la main ?

J’ai écrit “flic”.

En fait j’ai pas écrit “flic”, mais soufflé “flic”.

Véro, elle risque la taule, au moins, pour avoir écrit “flic”.

Pas sur MEDIAPART !

Là, les “c..ns”, n’hésitez pas.

Pas la peine d’aller saisir une plainte contre la police sur le site Internet de l’IGPN.

Là où y’a d’la gêne, y’a pas d’plaisir !

Non !

Y’a mieux, y’a plus simple, comme système de délation.

Ecrivez à la “Kommandatur”, la tour de contrôle “anti-flics”, pass’qu’y fliquent mieux qu’les “flics”, tout c’qui s’passe en France.

Même les “flics”, y les fliquent !

Ecrivez à MEDIAPART.

Uniquement pour dénoncer les “bons Français”, ceux qui ont décidé de résister.

La “Pensée Unique”, c’est le droit de dire tout ce que vous voulez contre les “flics”, par exemple.

Pour acheter des voix.

Couverture qui serait interdite aujourd’hui.

“Normal”, François, c’est du “lourd”. Pas facile à emporter !

Et à supporter… sans s’emporter.

Par contre, faudra donner d’la voix quand vous serez agressé(e) sur un trottoir :

– Au secours, la police !

Allo ? Que vous arrive-t-il ?

– Je suis agressé(e). Venez vite !

Quoi ?!! Nous, de toutes façons, on est trop “c…ns” dans la police pour vous comprendre.

Répétez, en mauvais français, s’il vous plaît.

– J’ai reçu un coup d’couteau dans l’ventre. J’perds du sang. Il m’a pris tous mes papiers et mon argent !

Qui ?

– Mais vous n’comprenez rien ?

Non, nous, les policiers, on est  “c…ns”.

Sous “Normal 1er“, ils “c…ns-prennent” plus !

Et surtout, y z’en ont marre d’être pris pour des “c…ns”, les policiers.

Alors j’me suis dit, comme Véro peut plus écrire sur MEDIAPART et qu’elle est traitée de “facho”, si on allait voir chez les “fachos”.

Autant être “c…n” jusqu’au bout.

J’vais voir si les fachos sont plus “cons-préhensifs” que les “socialos-fachos” qui interdisent de s’exprimer.

Pass’que, faut pas confondre :

– y’a les vrais “fachos”, mais “faux-fachos”, ceux qui vous laissent libres de vous exprimer et auraient même refusé de voter pour des lois liberticides

[vous savez, les renseignements dont a besoin Bernard(o) CAZENEUVE, le ministre qu’était si mal renseigné qu’y savait pas, qu’à Saint-Ouen, y s’vendait d’la drogue pour tous les parisiens du grand Paris !]

– et pis, y’a les “faux-socialos” mais les “vrais” “fachos”, pass’qu’être fachistes, c’est interdire de pouvoir s’exprimer, surtout contre le pouvoir, leur pouvoir.

Les autres, tu peux, à condition qu’y soient pas déjà “soumis”.

Tu vas pas embêter un “soumis” ?

Qu’est-ce qui t’a fait, piss’qu’il est “soumis” ?

Regarde, il sourit même quand on lui tape sur la gueule !

Il vote toujours pour les mêmes, les “soumis” français.

C’est pour ça qu’tu peux rien dire contre eux.

C’est un vote sûr, un vote de censure.

Alors j’vais m’exprimer chez les “faux-fachos”, les FF.

Piss’que j’peux plus m’exprimer chez les “faux-socialos”, les FS.

Et les “SS”, c’est pour demain.

C’est les “socialos” qui vous diront qu’y sont “nationalistes”.

Et qu’y faut partir en guerre contre… la Russie !

Pas les terroristes.

D’ailleurs, c’est qui, les terroristes ?

Même Bernard CAZENEUVE, y sait pas.

Y les nomme jamais !

Comme les FM.

Ils sont “innommables” !

Bah, vous êtes mal barrés, en France.

Entre les “FF”, les “FS” et les “SS”, pas facile de choisir avec qui il vous faudra mourir.

Marrez-vous !

J’vous fais rire ?

J’sais pas pour combien de temps encore.

Sur la page “Google”, si vous cherchez le blog de Véro, y’a une incitation à la délation pour les images de son blog.

Alors, pour COLUCHE !

Ce sera quoi ?

Les images, les propos et le cacao ?

L’entreprise de démolition est en marche.

L’Inspecteur “La Bavure” l’a dur, mais résiste héroïquement.

Surtout qu’lui, il est déjà mort et ne craint plus rien.

C’était quand, déjà ?

C’était avec les “Interdits” de COLUCHE.

Interdit sous François 1er, François “M”.

Bah, ça fera François 2nd, pour François “H”.

Ouais, j’sais, c’est un peu “c…n”, d’être le “second” du premier.

Mais c’est toujours ce qui arrive aux mauvais imitateurs.

Signé COLUCHE

L’EMP

L’Emmerdeur Pas Mort “politiquement”

____________________________________________________________________________

Il faudra aussi qu’il change son sigle, COLUCHE.

Il y réfléchit.

– “LRPS”, y z’ont fait fort !

[ Les Retardés du Power Small” ]

Pass’que, quand “on” dépend des USA, autant l’écrire in english in the text et dans le contexte.

Small, becoz the biggest is John KERRY !

The biggest bite… of the “Bites of the Beurk”

Bip, bip, salut aux copains médiapartistes.

Le chemin du Pape François mène à Rome. Mais mène-t-il à l’Homme ?

[ – Je sais, François, combien tu doutes, dit le Seigneur.

Tu n’es pas avec moi, sinon tu saurais que Je suis avec toi. Tu es avec les hommes. Mais, à force d’être avec les hommes, tu oublies l’Homme.

François, Je sais combien est lourde ta croix !

Je sais que ta vie est menacée, ta vie et celle des tiens.

S’il ne s’agissait que de ta vie, tu n’hésiterais pas à Me suivre.

Mais il s’agit aussi de la vie des tiens.

Aussi tu devrais Me comprendre :

– Moi aussi, je crains pour la vie des miens, ces brebis que Je t’ai confiées.

Et toi, mon berger, tu les livres aux loups, pire, tu ouvres la porte de leur bergerie, à ces loups qui détestent Mes brebis et veulent les égorger.

– Tu le sais, François, tu entends les bruits de la guerre. Mais tu livres Mes brebis à leurs prédateurs.

Nous appartenons tous à une famille comme à un arbre. Couper les racines chrétiennes de l’arbre, c’est Me faire mourir,  Me tuer.

– Comment peux-tu me faire “cela” (sic), Me livrer à ceux qui veulent Ma mort ?

Toi aussi, Je le sais, François et à ce signe Tu sauras que c’est le Seigneur qui te parle, Je sais que tu as aussi ta famille, une famille que tu veux protéger.

Comme Moi, je protège Ma famille.

Crains Ma colère, François.

Car, si Je pends comme un cadavre sur ton “faux” bâton de berger, ne regardant plus Mes brebis livrées à elles-mêmes, Moi qui les ai couvertes jusqu’à la fin d’un regard d’amour et ai donné Ma vie d’homme pour elles, Je suis Vivant, dit le Seigneur.

– Choisis, François, choisis ta famille.

Et si ta famille est plus importante pour toi que Ma famille, alors démissionne de ton “poste” de Pape.

Je ne recherche pas des fonctionnaires, des agents commissionnés par des hommes. J’appelle des hommes représentant l’Homme sur terre, pas des représentants des hommes.

Encore moins des représentants des autorités de ce monde.

– Tu le sais, Mon Royaume n’est pas de ce monde.

Tu es trop attaché à ce monde, François.

Quitte-le ou quitte ton “poste”, si, pour toi, occuper ce “poste”,  c’est une représentation “diplomatique” d’une religion au service du “politique” qui n’est pas le chemin de la Vie et de la Vérité, Mon chemin.

– Je suis la Vie, François !

Comment peux-tu t’allier à ceux  qui ont pour projet un projet de mort contre la Vie ?

– Choisis, François !

Car Moi j’ai choisi la Vie pour Mes brebis.

Pas la mort.

Je ne suis pas l’ami de ceux qui veulent tuer Mes brebis.]

____________________________________________________________________________________________________

– Convertis-toi, François, sauve ta Vie, ton âme.

Il est encore temps.

Toi, François, qui place ta vie et celle de ta famille au-dessus de la Vie, la Vie éternelle, celle de Mes brebis.

_____________________________________________________________________________________________________

Parole du Seigneur en ce jour du  Christ-Roi

Jour appelé jour de la Fête-Dieu qui est le jour du CHRIST-Roi.

C’est à dire un jour pour toi et pour Moi.

Un jour de foi et de joie !