De Charlie CHAPLIN, dit “Charlot” pour les rigolos ! Sauf que c’est pas drôle ce qu’il est venu me dire. En fait, ce n’est pas me dire, c’est me montrer, me montrer le retour d’un antisémitisme et DES “Nuits de Cristal”, pas une, mais plusieurs “Nuits de Cristal”. Et Charlot vous demande : – “Allez-vous laisser faire ? Encore une fois, comme déjà avant, comme autrefois, ALLEZ-VOUS LAISSER FAIRE ? D’abord en Allemagne, puis dans toute l’Europe. D’abord les Juifs, puis les Chrétiens.”

 

 

Résultat de recherche d'images pour "charlie chaplin le dictateur"

 

Cela fait longtemps que Charlot n’était pas venu me voir.

Il est semblable à celui que j’avais reçu, un homme au coeur transparent, une pureté intrinsèque qui rend belle toute chose au travers de ses yeux, des yeux de poète.

Charlie CHAPLIN, pour moi, c’est l’enfance.

L’enfance, c’est à dire pour un Chrétien et la Chrétienne que je suis, c’est avoir la capacité de regarder en face une réalité VIERGE de toute déformation et de toute manipulation… MEDIATIQUES.

Sauf que je ne regardais pas les films de Charlot, trop tristes, trop VRAIS sans doute, une vérité insupportable pour l’enfant que j’étais.

Je n’ai jamais pu rire sur un film de Charlot, pleurer, oui.

Et je n’aime pas pleurer, je n’aime pas les films qui font pleurer.

Il y a tant de raisons de pleurer dans le monde pour de VRAI.

Aller voir un film pour pleurer, ça me dépasse !

Résultat de recherche d'images pour "charlie chaplin le dictateur"

Non, je ne critique pas les films de Charlie CHAPLIN, de Charlot le comique qui savait rendre le tragique si drôle que les spectateurs riaient aux larmes de leurs propres malheurs ou des malheurs d’autrui, de ce clochard si maladroit qui voulait aider les autres, lui qui n’arrivait pas à s’aider lui-même.

L’humour juif, cette dérision de l’instant et de l’éternité, d’un moment donné pour arriver au temps du pardon, où tout doit être pardonné, au nom des Vivants.

– “Mais peut-on pardonner la HAINE ?”, demande Charlot qui vous fait tant rire encore.

L’ombre du “Dictateur” plane sur l’Allemagne.

Charlie CHAPLIN vous avait prévenus :

– “Il sera le nouvel HITLER, le nouvel Adolf HITLER. Il s’appelle Recep Tayyip ERDOGAN et c’est aujourd’hui le Président de la Turquie.”

Demain, Recep Tayyip ERDOGAN pourra-t-il être le Président de l’Allemagne, le nouveau leader du monde musulman “européen” ?

Résultat de recherche d'images pour " erdogan dictateur"

Charlie CHAPLIN me montre et se montre à moi, habillé comme “Charlot”, son personnage qu’il a immortalisé ou qui l’a immortalisé.

Lequel des deux a immortalisé l’autre ?

Maintenant Charlot se promène et me promène dans l’Allemagne nouvelle, une Allemagne colonisée par des fanatiques haineux, antisémites et christianophobes.

La lâcheté des élites allemandes et européennes est responsable de leur cécité.

La lâcheté plus que leur corruption ?

Charlot ne me répond pas.

Il me montre…

Des magasins “taggés”, des croix nazies, mais qui cachent un antisémitisme ISLAMISTE, lorsque le diable s’associe avec le diable.

Des rideaux métalliques de commerces casher baissés, des portes d’immeubles condamnées, des quartiers qui ressemblent à des pogroms, quartiers dévastés aux appartements pillés et aux femmes déshabillées de force, violées, puis torturées et tuées.

Des enfants regardent ces horreurs avec des grands yeux d’enfants stupéfaits,…

Les yeux de Charlie CHAPLIN enfant ?

Résultat de recherche d'images pour "charlie chaplin"

Ou les yeux de l’enfance d’une humanité en grande perdition, qui le sait mais qui veut l’ignorer.

Les Juifs ne pourront pas fuir.

Il a été décidé de les exterminer sur place pour éviter de reproduire l’erreur fatale d’Adolf HITLER.

La solution FINALE doit être expéditive et DEFINITIVE.

Il n’y aura pas de voyage-aller pour Israël.

Encore moins de voyage-retour !

Je vois, avec les yeux de Charlot, des enfants qui errent dans les rues à la recherche de leurs parents tués sur place.

Si les enfants sont pris,

– excusez-moi de vous l’écrire mais je dois vous le dire, décrire ces nuits de terreur,

  • ils sont égorgés comme des agneaux et laissés sur place.

Ces mots “sur place” reviennent avec insistance.

Ils scandent les violences, – ces mots “sur place” -, violences ?

Euphémisme si peu doux,

  • “violences”, pour dire les atrocités commises contre les Juifs
  • comme “incidents” au lieu de “accidents” ou “attentats” contre les Chrétiens, mot tellement à la mode , ce mot “incident” chez nos lâches médias.

La police ne s’aventure plus dans ces quartiers.

Résultat de recherche d'images pour "police zone de non droit humour"

Trop peu nombreuse, désarmée, contrainte par l’obligation européenne “droitsdel’hommiste” de respecter des règles démocratiques que les autres, ses ennemis “sur place”, ne respectent pas, la police laisse faire.

Sinon c’est elle qui serait accusée de violences ethniques puisqu’il n’y a qu’une seule et même ethnie, toujours la même, qui s’attaque aux autres communautés.

Ou, hypothèse optimiste, la police allemande paraît-elle laisser faire, de temps en temps, abattant fugacement un pilleur ou un fuyard, sans pouvoir distinguer qui est qui, ou disant qu’elle ne le peut pas, distinguer ?

Mais la police allemande a une conviction:

– la seule distinction possible est que tous les hommes juifs ayant été tués les premiers, il  ne reste que leurs agresseurs qu’ils peuvent tuer, mais à une condition, une seule,

  • ne pas se faire prendre par des élites qui “couvriraient” les assassins et les condamneraient pour prouver qu’ils ne sont pas racistes ou… “islamophobes”.

Charlot me montre ces événements tragiques dans une succession d’images animées, un film muet dramatique dans lequel les policiers jouent un rôle fatidique, celui d’être victimes de leur devoir, victimes d’une farce politique sinistre… MAIS DROLE.

Après la énième condamnation d’un policier pour violences policières contre de jeunes ethniquement marqués et “innocents”, présents par hasard la nuit dans ces quartiers désertés par les citoyens allemands, un gros politicien, cigare dans la bouche, reçoit, de la main à la main, une grosse enveloppe de billets, de la main à la main, de la main d’un sultan enturbanné qui disparaît aussitôt de l’écran.

Charlie CHAPLIN me précise qu’aujourd’hui il n’y a même plus besoin de donner des enveloppes. Un clic suffit, tapé sur un clavier d’ordinateur pour acheter à coups de millions d’euros l’avenir d’une civilisation judéo-chrétienne et achever les Juifs d’Europe.

– “Et, me dit-il, on dit que les Juifs sont cupides ! Que dire de vos hommes élus grâce au sang des victimes des attentats  ? Qui sont les auteurs de tous ces attentats en Europe ?, interroge Charlie CHAPLIN. Qui ? CE SONT TOUJOURS LES MEMES et vous le savez. “

Car les plus avides de tous, ce ne sont pas les Juifs, mais ce sont ces politiciens européens prêts à tout pour devenir riches, très riches, multi-millionnaires.

Résultat de recherche d'images pour "attentat islamiste"

De temps en temps, dans la cité qui n’appartient plus à l’autre cité, barrée de la mémoire des hommes par la frontière invisible d’une haine ancestrale, la HAINE des JUIFS, dans la nuit trop longue qui n’en finit plus de durer et de s’étirer, on entend les pleurs d’un enfant comme les miaulements d’un chaton…

Sauf qu’on sait que c’est un enfant, un enfant qui se cache et qui a peur, un enfant qui sanglote.

Il n’est pas possible de trouver les enfants qui se cachent car ils savent que ceux qui les cherchent veulent les tuer.

Charlot me montre la scène filmée par Mohamed MERAH, ce tueur cynique, l’indic de la police française, qui prend par sa queue de cheval une fillette pour la tuer froidement, sans regrets, sans remords, sans humanité, dans une cour d’école.

– “Ce n’est même pas un chien, cet Islamiste, me dit Charlot, car un chien aurait eu pitié d’une enfant. Et un chien se serait moqué que l’enfant soit juif, chrétien ou athée. Il aurait juste protégé un “petit d’homme”, une petite fille.”

Les médias taisent ces assassinats “collectifs” qu’ils se refusent à qualifier de “génocide”.

– “Encore et toujours !”, dit, à voix presque basse, Charlot, si triste tout à coup, évoquant d’une image fugace le génocide si peu médiatisé des Chrétiens d’Orient et des Yézidis.

Résultat de recherche d'images pour "génocide chrétien"

Charlot me montre l’écran qui blanchit sur un matin si clair, si étrangement clair après cette nuit de terreur, l’écran de son film muet, le film de l’avenir de l’Allemagne, le centre de l’Europe.

Le soleil se lève sur des rues jonchées de corps épars.

Et des enfants au regard hagard, parfois avec leurs mères si, par chance, elles ont pu échapper à leurs tortionnaires, sortent de leurs cachette.

Alors résonnent les coups clairs, dans l’air du matin, des snipers qui ont pris la relève et qui tirent, tirent, sur les enfants innocents.

_______________________________________________________________________

______________________________________________________________

Comme un écho, se répètent les cris isolés des victimes, victimes trop isolées et si esseulées.

Non, ce n’était pas fini.

C’était juste le début, le début de la fin de l’Europe blanche et judéo-chrétienne.

Charlot s’en va.

Il enjambe un ou deux cadavres, je ne sais plus.

Il rentre dans le film.

Il s’arrête,…

Son pied allait franchir encore un autre cadavre.

Il se retourne, fait quelques moulinets avec sa canne et envoie en l’air un révolver qui n’a pas suffi à protéger une maman.

Elle n’avait pas su s’en servir.

Elle ne savait pas s’en servir.

C’est bête, non ?

Ou c’est rigolo ?

Je ne sais pas.

Je n’aime pas l’humour qui rend triste.

Il paraît sourire, Charlot.

Résultat de recherche d'images pour "charlot avec sa canne"

Il me dit alors, simplement :

– “Dis-leur !

– Car bientôt, il sera trop tard.

– Dis-leur :

A quoi ça vous a servi d’interdire le Nazisme pour introduire ensuite dans vos pays européens pire que le Nazisme, l’Islamisme qui vous tuera tous ?

Charlie CHAPLIN ajoute :

– “Vous parlez de “peste brune” mais quand la peste est verte, elle n’a pas la couleur de l’espérance.”

 

 

Résultat de recherche d'images pour " erdogan dictateur"
Advertisements

Du Seigneur : – “Prier efficacement, c’est oser demander à Dieu d’intervenir dans vos vies ! Si vous ne demandez jamais de miracles, qui Dieu exaucera-t-Il ? Evitez les généralités, surtout dans les prières litaniques. ” Article du 18 juillet 2017 publié en retard, comme d’habitude.

 

Résultat de recherche d'images pour "Jésus en prière"

– “Je vous entends prier le dimanche pour tout le monde, c’est à dire pour personne, dit le Seigneur. Pour ne fâcher personne, plus précisément.

Vous demandez la paix, la paix que Je vous accorde lors de la messe à vous qui êtes présents et chargés de la répandre.

Vous demandez la paix dans un monde en guerre pour tout le monde, ennemis et amis.

Et vous me le demandez à Moi !

Insensés que vous êtes !

Ou hypocrites.

Je vais parler en images, par “paraboles”.

[Lorsque j’ai rédigé en partie cet article le 12 juillet, complété le 18 juillet 2017, j’ai été arrêtée dans l’écriture, bloquée par certaines difficultés herméneutiques. Mais le Seigneur pourvoit toujours. Donc le 14 juillet, Laurence, Sa voix, me portait la réponse attendue lors d’une retraite spirituelle.

“- Une parabole, c’est mettre en parallèle. C’est une liberté de langage pour mieux comprendre le message de Dieu”, a dit Laurence, parlant pour Lui.

Je pouvais donc mettre en parallèle deux situations géographiquement différentes, comme Il me le demandait.

Il y a des rencontres qui, avec Lui, en Lui, sont des paraboles humaines.

Entendre Sa voix/voie, par Laurence, c’est comprendre Sa Parole, l’Evangile.]

Résultat de recherche d'images pour "paraboles jésus"

Ainsi a parlé le Seigneur :

– Il est deux pays, l’un s’appelle le Soudan, l’autre s’appelle le Japon.

Pour le premier, le Soudan, la sécheresse sévit comme la guerre.

_______________________________________________________________

[ http://french.china.org.cn/foreign/txt/2017-07/08/content_41175558.htm

Afrique de l’Est/Sécheresse : 26,5 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire

Par : Yann |  Mots clés : Afrique de l’Est-sécheresse
French.china.org.cn | Mis à jour le 08-07-2017

Vendredi, l’agence humanitaire de l’ONU a déclaré qu’au moins 26,5 millions de personnes en Afrique de l’Est ont besoin d’une aide humanitaire à cause de la sécheresse sévère qui s’abat sur la région. […] ]

___________________________________________________________________

Pour le second, le Japon, la pluie l’inonde comme la paix dans votre monde, dans votre partie du monde, l’Europe autrefois bénie de vos voeux et par vos prières.

Mais vouloir la paix à tout prix peut provoquer des inondations de bons sentiments hypocrites et votre monde finit par avoir cette guerre qu’il ne veut pas mais ne peut éviter parce qu’il a peur.

La peur n’évite pas le danger.

Avoir de peur de mourir ne vous rendra pas immortels. “

___________________________________________________________________

http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/japon-le-bilan-des-inondations-monte-a-18-morts_1925746.html

Japon: le bilan des inondations monte à 18 morts

  1. Actualité

  2. Monde

[ Par AFP , publié le 09/07/2017 à 07:04 , mis à jour à 07:04 […] ]

Résultat de recherche d'images pour "inondation japon"

__________________________________________________________________

“Je vous entends ce matin demander la pluie pour tout le monde ou que le soleil brille pour tout le monde, sur le monde entier, dit le Seigneur.

Sans distinguer entre les différents protagonistes ou plutôt antagonistes, DISCERNER, surtout pas !, ceux qui sont vos alliés de ceux qui ne le sont pas, de peur de fâcher.

Ainsi Me demandez-vous d’intercéder pour faire régner la paix partout dans le monde, sans distinguer, DISCERNER, si la paix que Je vous accorde à vous, les Chrétiens, marque du Christianisme, est un don divin qui n’est pas accordé à tous, puisque tous ne demandent pas la paix, mais désirent la guerre puisqu’ils veulent conquérir la terre, la terre toute entière.

Vous êtes libres, hommes de peu de foi !

Comme eux sont libres, hommes d’une seule foi totalitaire et globalitaire.

S’ils ne demandent pas la paix, comment pourrais-Je la leur accorder et comment pourriez-vous la demander à leur place ?

Ils ont choisi la guerre et ce choix leur appartient.

Le Chrétien respecte la liberté de l’autre, même si l’autre choisit d’aller en Enfer.

C’est son choix, pas le vôtre.

S’ils ne demandent pas “pardon”, ces hommes d’une autre foi, une foi en un ange,

[Gabriel, non nommé]

ange qui n’est pas Dieu,

ce pardon qui est la condition sine qua non de la paix pour tous les crimes commis au nom de leur religion, cette religion “angélique” non pas divine, comment pourriez-vous leur accorder votre pardon en place de Dieu, accorder le pardon aux assassins de votre peuple, de Mon Peuple ?

Résultat de recherche d'images pour "gabriel archange mahomet"

Alors que le sang des victimes crient vers Moi, leur Seigneur !

Vous prenez-vous pour Dieu, ce qui est péché d’orgueil, le pire des péchés, pardonnant à Ma place les meurtres commis contre des enfants dans leur innocence et contre des femmes sans défense ?

Quel prêtre peut pardonner à un homme ses péchés s’il ne demande pas pardon et s’il ne se repent pas de ses fautes ?

La preuve de cette repentance étant sa conversion !

Si l’homme n’est pas chrétien et qu’il ne s’est pas converti, c’est qu’il a choisi un autre chemin qui n’est pas Mon chemin, votre destin.

Laissez-le se perdre si tel est son choix.

Vous avez le devoir d’annoncer la Bonne Nouvelle, pas de convertir à toute force et par la force.

Ne les imitez pas !

Hommes de peu de foi, hommes hypocrites qui ne voulez fâcher personne et n’hésitez cependant pas à fâcher Dieu avec vos prières “universelles” donc inutiles !

Comment pouvez-vous Me demander la paix pour le monde entier quand mon peuple au Moyen-Orient se meurt, si vous ne priez pas pour la victoire de vos frères chrétiens ?

Résultat de recherche d'images pour "martyr des frères chrétiens"

Vos frères chrétiens du Moyen-Orient sont en guerre, une guerre qu’ils n’ont pas voulue.

Et vous qui prétendez être en paix, vous préférez faire la sourde oreille à ces bruits de guerre qui vous dérangent, prêts à vendre vos frères chrétiens, à vendre leurs vies contre quelques années supplémentaires d’une paix très précaire qui vous tuera aussi, vous déjà battus, sans vous être battus, sans avoir combattu, à coups d’attentats non prévus par vous, toujours inattendus, ces coups d’éclat et coups d’Etat,

  • car ce sont des coups d’Etat successifs d’une religion qui veut vous soumettre, ces attentats, attentats qui qui vous ont déjà soumis par la terreur, votre peur de la mort.

A défaut de vous promettre le bonheur, cette religion vous promet le malheur si vous continuez à lui résister, le malheur sur cette terre.

Votre erreur, c’est d’avoir peur de mourir et de choisir de vivre comme des esclaves plutôt que de mourir en hommes libres, parce que vous avez peur de… souffrir et de… mourir !

Mais vous mourrez !, et vous souffrirez.

Vous le savez.

Car vous êtes mortels.

Et vous êtes faibles.

Mon Royaume n’est pas de ce monde.

Et la terre ne vous appartient pas.

Battez-vous pour défendre vos enfants, au moins vos enfants, ces innocents !

Résultat de recherche d'images pour "enfants chrétiens martyrisés"

Celui qui laisse mourir ses enfants, comment peut-il dire encore :

– “Notre Père qui êtes aux cieux” ?

Invoquer sous le nom de “Père”, “Abba”, celui qui est capable, en tant que père, votre Dieu, de tout donner à ses enfants, vous, les Chrétiens !

  • pour ensuite laisser perdre vos frères, les Chrétiens, les laisser se perdre ou se faire voler, violer, pendre, égorger, décapiter, en continuant de réciter par coeur, tous en choeur, mais sans coeur, le “Notre Père” dans des églises occidentales qui se vident, car vous êtes vides de tout amour fraternel ?

– est-ce cela, être chrétiens ?, vous demande le Seigneur.

Votre vie est vide de sens, car vous êtes INSENSES.

_______________________________________________________________

http://www.histoiredunefoi.fr/meditations-bibliques/920-je-ne-suis-pas-venu-apporter-la-paix-mais-le-glaive-matthieu-10-34

« Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. » Matthieu 10, 34

16 juillet 2012 | Publié par Véronique Belen dans Méditations bibliques

[ Jésus disait aux douze Apôtres :
« Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.
Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison.
Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi.
Qui veut garder sa vie pour soi la perdra ; qui perdra sa vie à cause de moi la gardera.
Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé.
Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité d’homme juste recevra une récompense d’homme juste.
Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : il ne perdra pas sa récompense. »
Jésus acheva ainsi de donner ses instructions aux douze disciples, puis il partit de là pour enseigner et prêcher dans les villes du pays.

Résultat de recherche d'images pour "glaive de dieu"

Matthieu 10, 34 – 42 ; 11, 1

Voilà une page d’évangile percutante, qui peut nous déranger sur bien des points. On pourrait, si on la cerne mal, ne plus y comprendre le Christ. Ne pas faire le lien entre Jésus « doux et humble de coeur », plein de miséricorde et de pardon, et qui nous demande instamment de nous « aimer les uns les autres », et ce maître exigeant qui nous demande littéralement de ne rien préférer à lui-même. Et pourtant cet évangile me parle profondément. Humblement, je crois pouvoir dire que je l’ai vécu. J’ai vécu une conversion si forte – mais sur les bases d’une foi incrustée profondément dès l’enfance – que je me suis attiré beaucoup d’inimitiés, jusque dans les plus proches parmi mes proches.

Je faisais ce que plus personne ne comprenait, je choisissais ce que plus personne ne me conseillait, mais au fond de moi, je savais que je le faisais par amour pour le Christ, pour répondre à son appel à un changement de vie radical. Pas forcément la vie « extérieure », puisque je vis dans le monde, mais pour ma vie intérieure, certainement.

Alors, pour comprendre profondément cet évangile, pour ne pas vouloir en arracher la page comme s’il ne « cadrait » pas avec le reste de la Parole du Christ, je peux témoigner que cet état de « guerre » avec l’entourage peut n’être que transitoire. Que lorsqu’on fait le choix absolu du Christ, qu’on lui a donné tous les gages de notre attachement premier à sa personne, il nous rend peu à peu toutes nos affections mises à mal, et que c’est alors en lui, par lui, que l’on peut trouver toutes les forces nécessaires pour demander pardon à son prochain blessé et pour accueillir son pardon, pour accorder le nôtre aussi à qui a eu à tenir pendant le temps de notre ajustement au Christ le rôle du « persécuteur ».

Oui Jésus, tes voies sont étroites et escarpées, mais quelle abondance de grâces sur le chemin qui mène à ta Vérité !

Image : La guérison du fils de l’officier à Capharnaüm Flandres, XVIe ]

« Jésus acheva ainsi de donner ses instructions aux douze disciples, puis il partit de là pour enseigner et prêcher dans les villes du pays. »

Jésus annonce qu’évangéliser, ce n’est pas être d’accord avec l’autre, encore moins se soumettre à l’autre au nom d’un « amour universel ».

C’est apporter le glaive, le fil de l’épée tranchant comme l’Esprit de Vérité.

Non pas pour tuer, mais pour ressusciter, renaître à la Vie éternelle.

Si tu préfères voir mourir autrui, ton frère, ta soeur, ta mère, ton père, ta ou ton voisin(e), ton ou ta collègue de travail et mourir toi-même dans le péché, au nom de la paix dans ce monde, paix qui n’a de réalité que dans un nom usurpé, libre à toi !

Tu mourras dans ton péché.

Plus vous parlez de paix, plus il y a la guerre autour de vous, une guerre qui se rapproche dangereusement de l’Europe autrefois chrétienne.

Parce que vous avez perdu la foi en CHRIST, vous êtes et vous vous êtes condamnés à la guerre.

– « A la Shoah », me demande d’écrire le Seigneur !

  • Le « Salut vient des Juifs ! », ne l’oubliez jamais.

_____________________________________________________________________

« Quand je ferai venir le glaive sur une terre, et que les habitants de cette terre auront choisi un homme parmi eux pour leur servir de gardien, si cet homme voit venir le glaive sur cette terre et sonne de la trompette pour avertir le peuple, et si chacun, entendant le son de la trompette, ne se met pas sur ses gardes et se laisse frapper par le glaive, son sang sera sur sa propre tête… Mais s’il se met sur ses gardes, il sauvera sa vie.

Si, au contraire, le garde a vu venir le glaive et n’a pas sonné de la trompette de sorte que le peuple n’a pas été averti, et que le glaive le frappe, ceux qui tomberont mourront à cause de leur iniquité mais je réclamerai leur sang à celui qui devait les garder ».

EZECHIEL XXXIII – 1 à 7)

Introduction « Les Prophéties de LA FRAUDAIS »

Le 1er mai 1985

Editions RESIAC

___________________

Résultat de recherche d'images pour "glaive de dieu"

____________________________________________________

Une guerre qui sera totale, globale, jusqu’à aboutir à une paix universelle qui n’est que la mise en esclavage de l’humanité toute entière !

Seul le Christianisme permet de tolérer d’autres religions, de préserver les traces historiques de religions aujourd’hui disparues.

En Egypte, avant l’Islam en Egypte, il y avait les Coptes, les premiers Egyptiens, les VRAIS Egyptiens, peuple non arabe, envahis par les Musulmans au nom du Jihad.

Aujourd’hui l’existence même des pyramides du haut desquelles dix siècles vous contemplent, pour reprendre l’expression d’un de vos anciens et valeureux chefs d’Etat, comme vous dites,

[Pour Jésus, il n’y a plus de chef d’Etat en France, mais seulement un « vassal »]

– aujourd’hui leur existence, l’existence des pyramides est menacée, comme est menacée l’existence des Coptes, premiers Egyptiens, premiers habitants du pays de Pharaon, derniers Chrétiens du pays islamique qu’est devenu l’Egypte, majoritairement peuplé et colonisé par des Arabes.

Arabes autrefois juifs et chrétiens, sémites avant de devenir eux-mêmes antisémites car musulmans, puisque colonisés eux-mêmes au fil de l’épée sanglante du Prophète Mahomet qui commande de tuer les mécréants, les Juifs et les Chrétiens.

Résultat de recherche d'images pour "prophète mahomet épée"

Les épées du Prophète MAHOMET, avec lesquelles, lui, a vraiment tué des hommes ! 

Le même mécanisme est à l’oeuvre, un Jihad de colonisation par le ventre puis par la guerre lorsque les Musulmans fanatiques se rassemblent, se ressemblent et se reproduisent comme des cellules cancéreuses, car porteuses du cancer de la guerre, de la division par la haine, pas pour sauver, mais pour tuer.

Division des sexes, avec son lot d’interdictions rituelles, en fait plus culturelles que cultuelles, propres à une civilisation primitive, interdictions faites aux femmes de se rendre visibles, d’EXISTER .

Alors que même les Bédouins du désert accordaient plus de liberté à leurs femmes, piliers de leurs tentes, la TENTE, la Tente du Monde. La femme possédait les biens. Aujourd’hui l’Islam a dépossédé la femme de tous ses biens, même du bien, du droit absolu d’être une femme LIBRE.

[ – Souvenez-vous de la tente de Moïse ! La Tente de la Rencontre avec Dieu dans le désert, là où se manifestait la colonne de nuées. Dieu parlait face à face avec Moïse.]

Division des religions !

Quand Jésus explique à la Samaritaine, une femme mariée cinq fois et vivant avec un sixième homme, que viendra le temps où les hommes n’adoreront plus Dieu dans un temple, le Temple de Jérusalem, ou sur une montagne, la montagne de Samarie, car Dieu est esprit,

– le Prophète Mahomet, lui, préconise la Reconquista, le Jihad, par le sang et la mort, pour conquérir la Terre et bâtir des mosquées, lieux d’adoration d’un Dieu qui s’incarne dans la pierre, la pierre du coeur, des coeurs de pierre, la Kaaba, la « Pierre Noire » alors que Dieu est esprit, donc adorable partout et en tous lieux.

Quand Jésus s’adresse à une femme pécheresse, ayant divorcé cinq fois, vivant dans le péché, sans être mariée avec un sixième homme, qui plus est samaritaine, donc détestée des Juifs,

[- « Comment ? Toi, un Juif, tu me demandes à boire à moi, une femme samaritaine ! » Jean IV, 9. Femme impure et donc ennemie]

– c’est pour lui demander de l’eau, à elle, la femme,

[la femme, être impur selon l’Islam, que les hommes de la Mecque au coeur de pierre auraient faite lapider, à coups de pierres, des pierres noires de leur haine des femmes]

– pour finalement lui offrir l’Eternité, l’Eau Vive de Son amour.

Résultat de recherche d'images pour "jésus et la samaritaine"

Car Jésus a aimé la Samaritaine et Jésus aime toutes les Samaritaines et toutes les Palestiniennes, femmes adultères. Si Jésus n’aime pas le péché, Il aime les femmes et les hommes pécheurs. Il est venu pour les sauver, pas pour les tuer !

Quel homme oserait encore aujourd’hui s’opposer à une foule d’hommes musulmans en colère voulant lapider une femme adultère jetée à terre pour leur plaisir ?

Car la femme n’a pas péché seule, ni seule, étant avec un autre homme, ni toute seule, puisque TOUS sont PECHEURS, tous ces hommes lapidaires.

[ Lien pour une méditation orthodoxe

http://www.spiritualite-orthodoxe.net/samaritaine_orthodoxie.html ]

Mahomet fait lapider les femmes adultères et piège Dieu dans des lieux d’adoration idolâtres comme la Mecque, adoration d’une pierre venue du ciel, une météorite tombée de plus haut que le toit des maisons humaines comme aux plus lointains temps d’une humanité préhistorique superstitieuse et idolâtre redoutant la colère des dieux d’en-haut.

Le Royaume des Cieux est dans le coeur des hommes, nous a appris le Seigneur.

Résultat de recherche d'images pour "jésus et la samaritaine"

Qui libère l’Homme en l’homme, les hommes ?

Pas Mahomet.

Qui sauve l’Homme en l’homme, qui sauve les hommes ?

Pas Mahomet.

Sur le Mont du Temple, à Jérusalem, des Musulmans fanatiques ont « colonisé » le Temple de Jérusalem et en interdisent l’accès aux autres croyants, s’accaparant le monde au nom de leur foi totalitaire et globalitaire.

Hommes,

[que des hommes !, pas de femmes, jamais, êtres impurs]

hommes au coeur de pierre, le cul levé vers le ciel comme l’hommage de l’animal au dieu-bête, dans un acte de prosternation qui nie aux autres hommes le droit d’exister autrement qu’eux existent !

Germes de guerre ou semence de paix ?

Je vous ai demandé de juger l’arbre à ses fruits, le Prophète à ses actes.

Le Prophète Mahomet porte le péché communautaire, son péché communautaire, celui de la transgression suprême :

– « Tu ne tueras point ».

Aucun autre prophète sur cette terre n’a porté l’épée contre les hommes de Dieu.

Car tous les hommes sont des créatures de Dieu.

Rappelez-vous :

____________________________________________________________________

[Matthieu 10.

24. Le disciple n’est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur.

25 Il suffit au disciple d’être traité comme son maître, et au serviteur comme son seigneur. S’ils ont appelé le maître de la maison Béelzébul, à combien plus forte raison appelleront-ils ainsi les gens de sa maison!

26 Ne les craignez donc point; car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

27 Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en plein jour; et ce qui vous est dit à l’oreille, prêchez-le sur les toits.

28 Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne.

29 Ne vend-on pas deux passereaux pour un sou ? Cependant, il n’en tombe pas un à terre sans la volonté de votre Père.

30 Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés.

31 Ne craignez donc point: vous valez plus que beaucoup de passereaux.

32 C’est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux;

33 mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux.]

Résultat de recherche d'images pour "jésus et les oiseaux"

________________________________________________________________________

Priez pour la conversion de vos ennemis !

Car si vous voulez la Paix, il ne peut y avoir de paix qu’en terre chrétienne.

Si vous priez pour la paix UNIVERSELLE, vous priez pour recevoir la pluie en période d’inondations et vous aurez le déluge ou du soleil en période de sécheresse. Donc vous serez sur terre comme en Enfer.

Avoir soif, c’est être au purgatoire.

En Enfer, il n’y a plus ni soif ni faim, il y a juste la souffrance à l’état pur, la souffrance de l’autre, celle que vous avez fait subir à l’autre, sans rémission possible.

Ou celle que vous avez laissé faire par l’autre, alors que vous pouviez intervenir pour sauver un(e) des vôtres.

Car laisser faire, laisser quelqu’un d’autre faire souffrir un(e) innocent(e), c’est faire souffrir.

C’est comme si vous-même étiez l’auteur de la souffrance commise par l’autre et  subie par l’autre.

Vous avez vu, vous avez entendu, vous avez su, mais vous n’avez rien fait.

Matthieu 7

7 Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.

8 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.]

Si vous saviez chaque jour le nombre de miracles accomplis par Dieu !

En particulier chez les Musulmans, Jésus les appelant à venir Le rejoindre pour soulager leur fardeau et ne plus subir le joug de leur religion née de la parole d’un ange.

Le Berger a pris Son bâton de berger pour aller au-devant de Son peuple, les Sémites.

_______________________________________________________________

Jésus et la femme samaritaine (Jean 4. 1-42)

[ 21 «Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.

22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons,

car le salut vient des Juifs.
23 Mais l’heure vient, et elle est déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité. En effet, ce sont là les adorateurs que recherche le Père.
24 Dieu est Esprit et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.» ]

https://chretien.news/seulement-7-familles-chretiennes-a-qaraqosh/

Résultat de recherche d'images pour "salut vient des Juifs"

__________________________________________________________________

Le Seigneur me rappelle qu’Il m’avait demandé d’écrire sur Chérifa, la Musulmane yéménite, plus chrétienne qu’aucune d’entre nous, elle qui avait refusé d’abandonner Isabelle l’étrangère, otage chrétienne aux mains de ses ravisseurs quand elle fut enlevée.

Chérifa, l’interprète yéménite, avait demandé aux preneurs d’otage de pouvoir rester aux côtés d’Isabelle pour ne pas la laisser seule.

Elle, la Musulmane, avait choisi de partager le destin de la Chrétienne, Isabelle PRIME. Dans cet article j’annonçais la libération future d’Isabelle PRIME, ce qui est advenu. 

[ Vous retrouverez l’article sur mon blog, article écrit avant la guerre au Yémen, le 26 février 2015.

https://deuvosguard.org/2015/02/26/enlevement-au-yemen-dune-francaise-chretienne-isabelle-prime-nom-qui-rime-avec-rancon-et-dune-yemenite-musulmane-qui-sest-sacrifiee-pour-la-suivre-dans-cette-epreuve/  ]

Le Seigneur vous demande de vous rappeler Chérifa et de partager avec Chérifa le destin tragique du Yémen.

Consolez le coeur de Jésus, le coeur de l’Homme !

Ayez soif de paix et priez pour la victoire des Chrétiens, pour la consolation de Chérifa, la Musulmane et pour la libération du Yémen !

Son Seigneur ne l’a pas oubliée, elle, Chérifa. Il ne l’oubliera pas.

____________________________________________________________________________

Matthieu 10
[ 41 Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste.

42 Et quiconque donnera seulement un verre d’eau froide à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense. ]

_______________________________________________________________________


Matthieu 25:40
[ Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.]

__________________________________________________________________________

Notre Seigneur n’oublie pas le Yémen et il nous sera compté le sang versé au Yémen, à cause de Chérifa la Juste.

Le Seigneur ne me fait jamais écrire un article « par hasard », le « dieu-hasard » des francs-maçons qui n’est que la signature de leur ignorance et de leur incompréhension du monde visible et invisible.

– Ô Chérifa, la Yéménite de Son coeur, si chère à Son Coeur, Coeur de Jésus, notre remords collectif !

Plutôt notre péché collectif.

Car nous n’avons pas pitié de toi ni de ton peuple.

– Ô Chérifa, entends notre prière pour toi et pour ton peuple car le Seigneur, Lui, ne t’oubliera pas !

Insensés que vous êtes !

Vous priez pour la paix universelle.

Mais la paix, vous l’aviez avec l’Etat Islamique !

Laissant un Califat s’instaurer aux portes de l’Europe et de l’Afrique, il n’y avait plus de guerre.

Pourtant, quelle misère pour vos frères chrétiens !

Et les Yézidis, pratiquants d’une religion minoritaire, quels crimes avaient-ils commis pour être traités plus mal que ne seraient traités dans vos pays occidentaux les chiens abandonnés, sans collier, errant dans vos rues ?

Condamnés à mort par la fourrière inhumaine et par la main humaine qui les avait nourris autrefois.

Comme l’est aujourd’hui le Christianisme, image de la misère dans le monde, ne faisant pitié à personne mais sommé d’avoir pitié de tous ceux qui veulent sa mort !

Priez pour la Paix veut dire “Priez pour la conversion de vos ennemis”.

La prière de paix dans un temps de guerre, c’est de prier pour la victoire de vos frères chrétiens car le temps présent du Moyen-Orient est le temps futur de l’Occident athée.

Résultat de recherche d'images pour "christianisme moyen orient"

________________________________________________________________________

Seulement 7 familles chrétiennes seraient restées dans ce qui était autrefois la plus grande ville chrétienne d’Irak

ParLa Rédaction

-mardi 25 avril 2017

[ Il resterait à peine sept familles chrétiennes à Qaraqosh (Bakhdida), une ancienne ville biblique où prospérait le christianisme. […]

[ « Mon cœur va aux pasteurs dans cette région. La plupart de leurs congrégations sont maintenant dispersées partout dans le monde. En tant que bergers, ils veulent aider leur troupeau. Ils veulent pouvoir le soigner et le protéger, mais jusqu’à ce qu’il y ait un rétablissement politique, cela n’arrivera pas », a ajouté Graham. Et de conclure : « Voulez-vous me rejoindre en priant pour eux ? ».]

__________________________________________________________________

Si les anciens d’Israël et leurs prophètes avaient prié comme vous priez aujourd’hui, plus pour leurs ennemis que pour eux-mêmes, plus pour leurs ennemis que pour leur propre peuple, le peuple de Dieu, le Seigneur leur aurait-Il accordé la victoire sur leurs ennemis ?

Non, sans aucun doute.

Et Israël n’existerait plus.

Mais les Juifs seraient-ils contents aujourd’hui d’être devenus les amis de leurs ennemis, gratification orgueilleuse de ceux qui se croient supérieurs aux Chrétiens martyrisés et qui pensent n’avoir rien à craindre de leurs adversaires, en faisant montre d’une grande lâcheté et en reniant leur foi ?

Péché d’orgueil et de vanité humaine.

Il faut toujours craindre l’Adversaire, le MAL, le “MAL-in”.

– “Délivre-nous du MAL”, c’est ma prière UNIVERSELLE, celle que Je vous ai laissée.

Il vous est donc permis de prier pour votre DELIVRANCE, pour être délivrés, LIBERES de vos ennemis, de l’Adversaire, du “MAL-in”.

Si Dieu vous a sortis du pays d’Egypte, peuple d’esclaves, ce n’est pas pour redevenir des esclaves.

Ces esclaves, signe des temps, appartenant à une religion qui ne condamne pas l’esclavage mais préconise l’esclavage ou la mort pour les Chrétiens… et autres chiens de mécréants !

Résultat de recherche d'images pour "prière chrétienne du matin"

Je vous interdis de prier pour l’universel, “le monde” ou ce qui n’existe pas, généralités sans intérêts, sans intérêts partisans.

Vous refusez de “prendre parti”.

Et ce refus n’est pas amour mais lâcheté, peur de paraître “partisans”, d’être jugés par ceux du monde comme étant “non-pacifiques”, un monde qui exploite votre lâcheté pour exploiter l’Homme, les hommes.

La Lumière éclaire les ténèbres. Elle ne peut être à la fois l’obscurité et la lampe.

Il ne peut y avoir de paix sans justice.

Faites justice !

Rendez justice aux opprimés.

Et vous aurez la paix.

Rendez justice à mon peuple martyrisé et vous aurez la paix.

Car “Je” est singulier et Dieu n’aime pas la foule.

A la religion universelle du “TOUS PAREILS”, religion du XXIème siècle, Jésus oppose la religion de la “singularité”, la religion de l’Homme à l’homme.

Le CHRIST, c’est une rencontre UNIQUE entre l’Homme et un homme.

Ce n’est JAMAIS PAREIL.

Chaque histoire est différente.

Chaque amour est UNIQUE.

Car nous sommes UNIQUES et UNIS dans la même foi.

Sans jamais, non JAMAIS, être PAREILS.

Acceptez vos différences en Moi qui sont vos richesses.

Unissez-vous mais ne vous uniformisez pas !

Jamais.

Le Seigneur a en horreur les tours de Babel et Paris, la grande prostituée de luxe, l’apprendra à ses dépens.

Fuyez le mondialisme qui est la source du terrorisme.

Retrouvez le goût de la terre et de sa singularité inscrite au coeur de ses terroirs.

La France est une et indivisible mais riche de tous ses terroirs.

Refusez de ressembler aux autres cultures.

Redevenez français !

Sauvez vos paysans, gens du pays qui sont dépossédés de la terre, dépossédés de leurs terres par les agnostiques hérétiques d’une République maçonnique pour pouvoir vendre la France, une France débitée en morceaux pour ces pourceaux de riches, qui tuent les gens du pays France sans charité chrétienne aucune !

Résultat de recherche d'images pour "SUICIDE DES PAYSANS"

Chaque fois qu’un paysan se suicide, c’est comme si ces riches s’aspergeaient la tête de son sang, du sang de la terre de France.

– Moi, je n’oublierais pas !, dit le Seigneur.

Résultat de recherche d'images pour "SUICIDE DES PAYSANS"

__________________________________________________________

[…] il est des circonstances où, suivant l’ordre exprès de Jésus-CHRIST, ils doivent élever la voix, affronter les périls et les dangers, faire profession ouverte de leur foi, et la sceller même, s’il le faut, de leur sang, suivant la belle expression d’un Père de l’Eglise, afin que ce sang devienne une nouvelle semence des Chrétiens ; craignant à juste titre, s’il se taisoit, lorsqu’il n’est plus permis de se taire, d’être traité par le Père de famille comme un gardien infidèle de la maison qui lui avoit été confiée, et jetté dans les ténèbres extérieures ; redoutant, plus que les tourmens et la mort, d’entendre, au grand jour des vengeances du Seigneur [le jour de la Vendange], sortir de sa bouche divine, ces terribles paroles : “Parce que vous m’avez renié sur la terre, je vous renierai devant mon Père qui est dans les cieux ; puisque vous avez rougi de moi devant les hommes, je rougirai de vous devant mon Père qui est dans les cieux.” […] ]

Déclarations et Protestations de Messieurs les Députés des Trois Ordres

aux Etats Généraux de 1789,

Contre les décrets de l’Assemblée dite Constituante

A Provins, de l’imprimerie de LEBEAU

A Paris, chez LE NORMANT, […]

DELALAIN […]

M. DCCC. XIV. ]

Publié par Jacques, marquis de Clermont-Mont-Saint-Jean

______________________________________________________________________________

Cet article aurait dû être publié avant, bien avant.

Que le Seigneur me pardonne !

J’étais en retraite spirituelle.

Période d’interrogations personnelles, de doutes multiples…

Entretemps de grands incendies ont frappé le Sud de la France.

De toutes façons, ceux qui ne veulent pas croire ne croiront jamais et endurciront leur coeur.

Alors, croyez-le ou pas si je vous écris que cet article précédait l’avènement des incendies.

Retenez simplement que, comme pour les incendies, il faut savoir prier pour que la pluie tombe !

Arrêtez de prier pour qu’il fasse beau partout dans le monde,

– ce qui est une HERESIE !

Osez prier pour demander la victoire des Chrétiens car la Paix dépend de la victoire des peuples chrétiens.

Osez prier pour demander la conversion de vos ennemis, car la Paix est chrétienne et est donc accordée aux Chrétiens.

PAX CHRISTI

Si vous préférez prier pour que le soleil brille pour vos ennemis comme pour vos amis, c’est votre problème.

Tant pis pour le Soudan et tant pis pour la France !

Rappelez-vous les prières processionnaires dans vos campagnes françaises pour faire pleuvoir.

Résultat de recherche d'images pour "pax christi"

Retrouvez la foi de votre enfance.

Et relisez les Evangiles.

Le Seigneur commande aux éléments, aux quatre éléments de la Terre.

Dieu fait pleuvoir.

Si vous le croyez !, vous serez exaucés.

 

Coeur à coeur entre Paul RICOEUR et Emmanuel MACRON : – “De profundis clamavi ! Ne me citez pas pour ne pas être cité à votre tour devant le Tribunal de l’Histoire.”

Résultat de recherche d'images pour "paul ricoeur"

Photo sélectionnée par Paul RICOEUR à l’attention d’Emmanuel MACRON

C’est difficile de “capter” Paul RICOEUR.

C’est une présence diffuse, discrète, modeste, excessivement humble qui ne s’affirme pas, qui ne s’affiche pas.

Par conséquent, lorsque je l’ai “perçu”, c’est un peu par hasard, un moment de vide intense, vous savez, quand vous faites le vide en vous, à défaut de pouvoir le faire autour de vous.

On aurait dit, quoique je n’aime pas utiliser le pronom personnel si impersonnel “on”, on aurait dit qu’il avait peur d’être entr’aperçu, lui qui voulait être aperçu, comme un aperçu discret d’une autre vie de lui-même, ailleurs, très loin.

Les signaux sont faibles.

L’émission est brouillée et je n’ai pas d’antenne pour pouvoir mieux capter son signal.

Un signal de détresse ?

Non.

Ah, comme j’aimerais être cette médium américaine qui entend, voit et sait tout sur les fantômes qui lui rendent visite !

Moi, soit “ils” m’habitent, sans me posséder, je refuse.

Soit ils se font entendre, parfois extérieurement, comme un appel, une voix qui vous hèle.

Soit ils apparaissent fugacement ou obstinément comme l’empreinte d’une image sur la rétine humaine qui ne voudrait pas disparaître.

Vous avez beau fermer les yeux, ils sont toujours là.

Résultat de recherche d'images pour "paul ricoeur"

Paul RICOEUR est toujours là.

Il m’a obligée, ou pas ?, à faire un travail de recherches long et assidu sur lui-même et sur l’époque, son époque qui était le réveil des extrèmes.

Une époque que je déteste, soit dit entre nous !

Ce philosophe humaniste, si effacé, un peu papier glacé, m’a conduite en premier sur sa période “pétainiste”, au lieu de la cacher.

Car Paul RICOEUR affirme que notre période est

[je cherche les mots justes mais la communication est pratiquement imperceptible]

se…, [non]

au noeud de ce futur annoncé par ce passé inhumain.

[J’espère avoir bien traduit ? C’est bizarre cette idée d’un temps de l’histoire qui se brise comme des vagues sur le sable du temps, jusqu’à ce que la plus forte vague emporte les digues humaines.]

Je cherche le contact avec Paul RICOEUR.

Il n’y a pas entre nous d’affectif, comme entre COLUCHE et moi.

Il n’y a rien de “personnel”,

[terme choisi par lui]

entre lui et moi.

L’écrivain philosophe l’admet.

[Très important pour lui qu’il soit d’abord reconnu comme écrivain, même s’il est un philosophe connu.]

Il vient chercher le lien avec Emmanuel MACRON, ce qui me gêne.

Pourquoi moi ?

Il n’a qu’à aller réveiller le dormeur qui sommeille, l’autre philosophe, Emmanuel MACRON, et lui susurrer à l’oreille, lui murmurer comme le bruit de l’eau qui ne dort jamais, ses “idées”.

[Comprendre “idées” au sens platonicien du terme.]

Sinon je vais encore me faire accuser de vouloir me rendre “intéressante” ou “captivante” dans le sens de vouloir captiver les idées de l’autre, un autre qui serait président de la république française.

Cette “idée” fait sourire Paul RICOEUR.

Personne ne pouvait savoir ce que voulait exactement le jeune MACRON.

Et aujourd’hui comme hier, Emmanuel MACRON reste insaisissable.

Pour tous comme pour lui-même.

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron"

Pour avoir travaillé avec Paul RICOEUR sur l’accouchement d’un livre, une maïeutique de l’esprit qui est un exercice de délivrance, Emmanuel MACRON associe son nom à celui de Paul RICOEUR.

Pour tout dire, sans son accord.

Comment pourrais-je le dire sans trahir la pensée du philosophe, Paul RICOEUR, et sans médire sur un jeune homme qui reste la grande inconnue de l’Histoire de France, parce qu’il est aussi un inconnu pour lui-même ?

Faire l’histoire, c’est parfois la défaire.

Et du verbe, verbe qui est une action, du verbe “défaire”, naît le terme, substantif, substance de l’homme, le terme “défaite”.

Il ne faudrait pas que la présidence du président Emmanuel MACRON ressemble à la défaite de l’Homme.

Je l’avoue humblement, je n’ai jamais lu Paul RICOEUR.

Hormis les quelques textes ou extraits de livres qu’il m’a fait découvrir sur lui.

Donc je suis scrupuleusement, même si c’est difficile, quitte à prendre mon temps, un long temps, ce qu’il essaie de m’enseigner.

Paul RICOEUR refuse d’employer le terme, non, le verbe !, verbum, “dicter”.

On ne dicte pas sa conduite à un homme, ni ses mots.

[Oui, mais parfois, c’est plus pratique et plus rapide que de… deviner !]

– “Comprendre, pas “deviner” !”, corrige immédiatement le philosophe humaniste.

[Je comprendrais si vous préfériez quitter la lecture de cet article écrit à quatre mains.]

Mais l’écrivain Paul RICOEUR est “dévoré” par ses scrupules et son honnêteté. Tout est passé au crible, non pas de la raison dans son cas, puisqu’il est hautement intelligent, mais au crible de la passion.

Résultat de recherche d'images pour "paul ricoeur"

Etrange association !

Paul RICOEUR justifie cet accouplement contre nature, raison/sentiments, par l’exigence morale d’admettre ses faiblesses humaines et de les ASSOCIER à la rigueur scientifique.

Sinon l’homme serait un créateur STERILE, un tueur de vie, vies au pluriel.

Nous devons accepter d’être “sentimentaux”, d’être des “nostalgiques”, plutôt que d’être des scientifiques dépourvus de toute once d’humanité.

Ne pas nous écouter, ne pas se choyer, ne pas S’AIMER, est le début de la fin, la fin de notre civilisation.

_________________________________________________________________________

Paul RICOEUR s’adresse à Emmanuel MACRON :

– “Vous avez choisi, jeune homme, d’épouser une blonde aux yeux bleus et à la peau blanche. Comme Adolf HITLER.”

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron"

« Ce qui est dramatique dans la situation des démocraties, c’est qu’elles défendent des valeurs impures, en même temps qu’elles essayent de sauver des valeurs indiscutables que le fascisme a détruites – la culture libre et l’ensemble des libertés publiques – elles tentent de sauvegarder les fruits de plusieurs siècles de piraterie et d’exploitation du prolétariat mondial. En bref, les démocraties sont des ploutodémocraties. C’est l’ensemble que, bon gré mal gré, nous sommes appelés à défendre, sans avoir le droit ni la possibilité de distinguer. Prenez n’importe quel problème international actuel, vous y trouverez mêlées les ombres de la Liberté et de la Finance. C’est notre double ligne d’arrêt. Si demain la guerre éclate, nous défendrons l’avenir des travailleurs et les intérêts des actionnaires de Suez. L’affreuse notion de sécurité bloque l’idéal et l’intérêt dans un mobile monstrueux ; je regrette de voir tant de nos amis l’embrasser le cœur aussi léger, et parler de la sûreté des voies “impériales”, de nos influences orientales, etc., comme s’ils n’avaient jamais été socialistes. J’avoue avoir éprouvé une véritable angoisse en lisant le discours d’Hitler : non que je croie ses intentions pures, mais, dans un langage d’une belle dureté – j’allais écrire d’une belle pureté -, il rappelle aux démocraties leur hypocrite identification du droit avec le système de leurs intérêts, leur dureté pour l’Allemagne désarmée, l’interdiction qu’elles lui signifiaient de se créer des zones de puissance, comme l’Angleterre et la France impériales, le refus quand elles étaient les plus fortes de partager les matières premières du monde. Hélas, cela ressemble étrangement à notre argumentation, à notre rêve. Je le sais bien, Hitler ne songe pas du tout à organiser le monde sous le signe de la collaboration, mais lui au moins, parle du dynamisme de son peuple, et non du droit éternel… et puis il nous éveille à la mauvaise conscience. Je ne suis pas un démocrate à la conscience tranquille. C’est pour cela que je ne suis pas prêt à risquer le va-tout de mon pays pour une cause aussi mélangée. C’est pour cela que je persiste à souhaiter la réunion prochaine d’une conférence internationale, même peu glorieuse. Je ne conçois de guerre juste qu’une guerre à la fois idéologique et défensive. Il est plus beau de mourir, – je veux dire : il est moins laid de tuer (car il ne faut tout de même pas faire semblant d’ignorer le côté le moins “noble”), pour des idées que pour des intérêts -. Il est probable même, que seules des guerres civiles peuvent avoir cette signification. J‘ai dit que les démocraties défendaient des valeurs impures. Je crois devoir ajouter que, depuis quelques années, nous ne sommes plus sûrs de défendre des valeurs réelles. Je vous le demande, mes camarades, en ce début de 1939, – je vous le demande avec un fond de tristesse et de découragement, qu’est-ce que nous représentons dans le monde actuellement, qu’est-ce que nous défendons ? Nous n’avons pas su faire une France vraiment démocratique. Le Front populaire est mort et bien mort. Aucun idéal n’a pris sa place. Ce pays n’est plus capable d’idéal. Il ne semble même pas capable d’être fasciste. Il prend son parti de tout cela. Le règne actuel de nos équipes gouvernementales est le signe d’un pays qui ne croit plus à rien. Des hommes sans moralité dirigent les affaires extérieures et intérieures de ce pays. Dites-moi si vous êtes fiers à la pensée que personne n’est capable de souffler sur ces gens-là, parce que ce souffle ne part plus du fond du pays. »

Paul RICOEUR

http://olivierabel.fr/ricoeur/reponse-a-robert-levy.php

________________________________________________________________________________________

La France est comme en 1939, à la veille d’une Troisième Guerre Mondiale qui sera toute autant destructrice, sinon plus. Les intellectuels socialistes tiennent le même discours que je tenais vis à vis d’HITLER, coupables de la même indulgence que moi-même envers un ennemi à qui ils trouveront toujours l’excuse d’avoir été humilié, à qui il faut tout pardonner, principalement le fait de l’avoir vaincu.

Le colonisation est devenue la dette de l’Europe, la dette de la France vis à vis de pays d’Afrique et de Moyen-Orient qui veulent leur revanche, comme l’Allemagne humiliée. Tout est excusable au nom de cette dette imaginaire, car elle est purement imaginaire. Les seules infrastructures qui subsistent dans des pays autrefois occupés par leurs méchants colons sont les infrastructures des occupants. Ces pays “libérés” de l’Occupation sont totalement sous la dépendance de leurs roitelets, lesquels sont pires que les “blancs” qu’ils prétendent avoir chassés.

Résultat de recherche d'images pour "immigration bateau"

Comme au temps de l’esclavage et des trafiquants de bois de nègres, remplacés par les trafiquants de migrants, ce sont leurs frères de race qui les vendent à d’autres frères de race, de leur propre race, leur promettant qu’ils deviendront comme des “blancs”, des Européens. Car eux savent bien, les Noirs d’Afrique et les bronzés du Maghreb, que les races existent. Sinon comment pourraient-ils prétendre exclure la race blanche de leurs camps d’Indigènes si les races n’existaient pas ?

En Inde, il est de bon ton et de tout temps de prouver que l’on appartient à la race des Elus, en découvrant une peau blanche, la plus immaculée possible, la moins touchée par le soleil. Et en Afrique, la crème Nivéa se vendait au prix de l’or chez les populations noires à cause de son pouvoir prétendument blanchissant vanté par des publicités conçues par des Blacks pour des Blacks. Mickaël JACKSON est la malheureuse preuve de cette “assimilation” culturelle à l’idée qu’avoir la peau blanche, c’est faire partie de l’élite mondialiste.

Pourquoi vouloir le nier ? Plus vous haïssez votre propre civilisation, plus d’autres l’adorent et vous l’envient. N’est-ce pas singulier de voir affluer autant d’étrangers d’une autre couleur de peau dans un pays à majorité blanche, eux, ces immigrés dont le seul rêve de grandeur est de devenir comme des Blancs ?

N’est-ce pas singulier de voir ces “Métèques” vouloir singer des Blancs qu’ils disent vouloir remplacer , en faisant tout comme eux et, pour tout dire, plus mal qu’eux ? Il suffit d’aller voir les “No go zones” pour se rendre compte que la colonisation des terres des Blancs par des étrangers d’une autre couleur de peau transforme les terres de France en terres d’Afrique ou de Moyen-Orient ! Les habits folkloriques se disputent l’espace public avec les ventes à la sauvette sur les trottoirs tandis que les mitraillettes butent à qui mieux mieux tous ceux qui ne sont pas ou ne seraient pas PAREILS culturellement, non ASSIMILES aux nouveaux colons revanchards.

Résultat de recherche d'images pour "camp des indigènes"

Lire exactement le contraire du “signifié” “anti-racisme”, ce qui est extrémement “signifiant” pour Paul RICOEUR. 

Qui sont les racistes ?

Ne serait-il pas plus sage de développer leurs propres coutumes et leur propre civilisation sur leurs propres terres, aux fins de prouver la supériorité de la race noire ou de la race maghrébine, seules races autorisées à participer aux camps des Indigènes, les si bien-nommés, eux qui sont sans gêne et sans gènes supérieurs à la civilisation blanche ou… asiatique, sinon ils seraient heureux chez eux et n’auraient pas besoin de quitter leurs terres d’Indigènes ?

Plutôt que de venir piller les biens déjà produits par les Blancs, leurs ennemis ?

Non, je ne suis pas raciste !

Moi, le philosophe, je dénonce le racisme ambiant, le racisme anti-blanc et l’étrange et malsaine complaisance des Blancs à se vilipender, donc à s’avilir, tandis que d’autres, ceux qui ne sont pas blancs, cherchent par tous les moyens à “se blanchir”, au sens propre comme au sens figuré du terme, excusés de tout et ne pardonnant rien à ceux qui les excusent de tout !

Résultat de recherche d'images pour "racisme anti blanc"

Nous étions frappés de la même cécité, nous les Socialistes, avant que n’éclate la Seconde Guerre Mondiale et que n’éclate la vérité sur Adolf HITLER à la face du monde entier. Nous culpabilisant d’avoir vaincu l’Allemagne et de lui avoir infligé la dette de la honte, nous, les Socialistes, avons défendu la paix, en soutenant la montée du nazisme, en trouvant toutes les excuses du monde à HITLER, comme aujourd’hui, vous, les Socialistes, vous trouvez toutes les excuses du monde à la montée de l’Islam, malgré tous les crimes commis en son nom. Vous n’aviez pas lu “Mein Kampf”, pas plus que vous n’avez lu ou ne lirez le “Coran”. Vous êtes trop intelligents pour lire des ouvrages religieux, ce qui fait de vous des idiots utiles, des ignorants.

Votre ennemi aujourd’hui, c’est… le Socialisme, l’ex-URSS. Vous venez de tuer votre propre parti au nom de la vérité marchande, de l’ultra-libéralisme, du “mondialisme”, ce vieux rêve germanique et cet entêtant rêve britannique. A genoux devant le nouveau credo politique du “pragmatisme”, c’est à dire que ce qui existe impose sa loi, et non pas l’inverse, la loi accompagnant l’existant et ses évolutions qui ne sont que des régressions sociales, vous priez, suppliez le peuple de vous pardonner et de vous rejoindre sur ce chemin de la rédemption, c’est à dire de la “soumission” à l’ennemi. Collabos comme dans les années 40, vous vous inventez toutes les bonnes raisons du monde pour trahir les idéaux passés au nom du passé. Si ces idéaux sont passés, c’est donc qu’ils sont dépassés ! Vive les nouvelles conceptions économiques où l’homme n’est plus qu’objet de marchandage, le marchandage d’un patronat arrogant et avantageux car avantagé, avant que l’homme-outil ne devienne esclave puis ne meure comme un objet de marchandise jeté au rebut d’une société voulue pour les riches par les riches, pas pour les pauvres, ET sans les pauvres, dans un temps où le travail sera sans fin. Car être un(e) esclave, c’est travailler sans fin pour rien.

Non, j’ai déjà commis cette erreur en mon temps d’avoir sous-estimé la capacité de nuisance d’Adolf HITLER. Par conséquent je ne saurais me joindre à la joyeuse bande de profiteurs et de professeurs de morale dite laïque qui vont faire basculer la France et le monde dans l’horreur parce que ceux qu’ils excusent sans cesse n’ont de trêve ni de paix de leur faire une guerre sans fin. Et eux accusent et se font justice, sans procès. Ce sont des tueurs et les couteaux qu’ils aiguisent rappellent la “Nuit des Longs Couteaux” en Allemagne.

Résultat de recherche d'images pour "nuit des longs couteaux"

______________________________________________________________________

https://www.herodote.net/almanach-ID-1262.php

30 juin 1934

« Nuit des longs couteaux »

[ Le 30 juin 1934, à Berlin, reste connu comme la « Nuit des longs couteaux ». Avec le concours des SS et de leur chef Himmler, Hitler élimine les extrémistes de son parti, groupés autour des SA de Röhm.

On évalue à 85 le nombre d’assassinats. Parmi les victimes figurent surtout des nazis de la première heure : Ernst Röhm, chef des SA, Kurt von Schleicher, Karl Ernst, Gregor Strasser,… mais aussi des opposants catholiques : Erich Klauser, secrétaire général de l’Action catholique, Edgar Jung, autre dirigeant de l’Action catholique, Adalbert Probst, directeur national de l’Association sportive des Jeunesses catholiques, Fritz Gerlic, directeur de l’hebdomadaire catholique Der gerade Weg.]

__________________________________________________________________________

Ceux qui mènent une politique immigrationniste irresponsable, alors que le budget de la France est calamiteux, devront être traduits devant le Tribunal de l’Histoire. Quand on n’a pas assez à manger pour dix personnes dans une famille, on n’invite pas à sa table une centaine d’autres. Ou alors, c’est que la famille et les invités se sont convertis au Christianisme et qu’ils croient à la multiplication des pains et des poissons ! Dans l’Islam, le Coran propose d’autres solutions : le pillage des biens pour les mécréants suffisamment idiots ou inconscients pour inviter chez eux ceux qui savent déjà que, lorsqu’ils seront majoritaires démographiquement, ils se conduiront et se comporteront comme Daech, l’Etat Islamique, en terrain conquis. Pour l’instant vos “occupants” patientent. Le temps joue pour eux et contre vous.

Car vous, hommes,

[“homo” au sens latin neutre du terme, opposé à “vir”, le mâle et à” mulier” la femme]

qui prétendez gouverner ce pays, avez en fait cédé sur tout. Et vous vous apprêtez à céder sur toutes les revendications dites culturelles, en fait cultuelles, discriminantes pour les femmes, les homosexuels, les Juifs, les Chrétiens et les athées. Malheur au peuple français d’origine ! Il subira le même sort que les Chrétiens du Moyen-Orient, athées ou pas, des habitants non musulmans de Mossoul. Mossoul était “soul”, l’âme chrétienne de l’Irak. Que reste-t-il des quartiers chrétiens ? Le Liban autrefois chrétien a été conquis aussi par le droit du ventre, le ventre des femmes que vous prétendez défendre.

Résultat de recherche d'images pour "chrétiens de Mossoul"

L’OTAN n’est qu’un clown pitoyable et effroyable qui veut précipiter l’Europe dans le chaos le plus total pour sauver les Banques, vos banques qui se servent plus qu’elles ne servent les peuples. Elles n’ont servi à rien et ne vous ont servi à rien, ces banques, qu’il vous faut sauver sans cesse et tout le temps ! Pourtant, elles ont bien servi un Maître, un patron ? Qui ? Posez-vous la question, la bonne question, surtout !

Refusez la guerre contre la Russie.

Vous, les Socialistes, ne soyez pas, ne devenez pas le Parti par lequel la France aura perdu plus qu’une guerre !

Son droit à rester une nation, à continuer d’EXISTER.

Qu’est-ce que le racisme ?

C’est croire que les terres habitées par les Blancs sont meilleures que les terres habitées par les Blacks ou les Beurs.

Donc c’est de croire que la race blanche est supérieure aux autres races !

Et qu’il vaut mieux aller vivre avec vos Maîtres sans grâce détestés mais compétents plutôt que rester avec vos frères de race adorés mais débilitants. La faute à qui ?

Osez DIRE et ECRIRE la VERITE de votre siècle !

Résultat de recherche d'images pour "vérité sur migrants"

Si votre pays est au bord de la faillite, comment pouvez- vous “IMPOTS-ser” aux contribuables français le prix d’un accueil immodéré d’étrangers qui seraient mieux employés chez eux à sauver leur propre pays, plutôt qu’à venir chercher du secours chez ceux qu’ils accusent de tous leurs maux sur cette terre ?

Si leur voyage est une galère, l’avenir de la France va ressembler à ces “thrillers” qui vous donnent la chair de poule, quand tous les poils de votre peau se hérissent d’horreur devant les crimes commis par des tueurs sans pitié, comme ces charcutiers qui sont les rentiers de la souffrance animale, avant de devenir les bouchers halal de la désespérance humaine.

Non, ne m’associez pas à cet humanisme nauséabond d’un monde moribond, le vôtre.

Le socialisme est mort, vive le fascisme !

Résultat de recherche d'images pour "socialisme mort"

________________________________________________________________________________

[Paul RICOEUR, s’il vous plaît, un mot “optimiste” pour notre Président de la République ?]

Etre seul, c’est se savoir unique.

De Paul RICOEUR pour Emmanuel MACRON

Résultat de recherche d'images pour "solitude du vainqueur"