– Est-il normal qu’un-e Français-e ait moins de droits en France qu’un-e étranger-ère en SEJOUR IRREGULIER sur le territoire NATIONAL ? Cette discrimination anti-FRANCAISE peut-elle être attaquable en droit français ? Des devoirs de l’Etat français envers SA population française discriminée négativement.

Afficher l’image source

 

Nous serions en période de plein emploi et nos rues seraient jonchées de déchets humains AYANT CHOISI de vivre une vie d’hippie, sans argent et drogués, je ne serais pas en train d’écrire cet article.

Il fut un heureux temps, préfiguré par l’acteur Philippe NOIRET dans un film célèbre intitué “Alexandre le Bienheureux”, film réalisé par Yves ROBERT et sorti en 1968 où le droit à la paresse était récompensé par la suractivité professionnelle d’un grand nombre de Français dits “actifs”.

Afficher l’image source

Le “clochard” faisait partie du paysage français et chaque village avait son “Alexandre” alors que chaque ville, par quartier, avait sa “cloche”. Figure sympathique reprise par le dessin animé de Walt DISNEY, “La Belle et le Clochard”, le “vagabond” allait de ville en ville et d’errance en errance, une bouteille de pinard à la main et l’autre tendue vers son prochain, un “prochain” magnanime.

Afficher l’image source

Pourquoi dans ce temps d’avant et ce “temps d’Avent”, du latin adventus, « venue, avènement »,

la figure du “clochard” était-elle en sympathie ? Autrement dit pourquoi ce qui provoquait de l’empathie chez les Français est-elle devenue une sorte de phobie nationale appelée “SDF” ?

Longtemps avant, au Moyen-Âge chrétien, au temps des Cathédrales, il existait des légendes et contes d’antan selon lesquels Jésus s’incarnait dans le “vagabond” à qui il fallait réserver une place à sa table de peur de se voir refuser le Paradis parce que vous auriez refusé de donner à manger à ce “clochard” divin.

  • “Superstition !” jurent les “pas-francs” maçons devenus nos veuls et seuls élus républicains à décider de tout et de rien pour le bon peuple de France (moins de 300 000 “pas francs”-maçons gérant et trompant plus de 60 millions de Français !).

– “Superstition ?” Quoique…

Résultat d’images pour un clochard bien connu des parisiens

Le CHRIST s’incarne dans l’Homme, et lorsqu’Il s’incarne, croyez-moi !, Il ne choisit pas d’être le Président de la République ou le Président Directeur Général de Renault.

Il choisit d’être un mendiant, un mendiant de l’Amour.

Et le CHRIST peut réellement s’incarner, sans que vous puissiez Le reconnaître.

Il a autant de visages qu’Il y a d’hommes sur cette terre.

Et Son visage est autant celui du “SDF” moderne que celui du “voyageur” moyenâgeux, tous les deux mendiant leur pitance quotidienne et incarnant la souffrance humaine, cette misère solitaire pire que toutes les guerres.

Mais ce mendiant de l’Amour était respecté car il servait à exorciser les peurs et les pleurs d’une humanité à la recherche du Graal.

Afficher l’image source

Aujourd’hui le “SDF” sert à exclure le péché de notre société moderne. Le mendiant est devenu l’incarnation de toutes nos fautes, en particulier le pire péché pour les Capitalistes, le refus de l’Homme d’être exploité par les hommes.

Le “SDF”, c’est le parfait “Bouc Emissaire” d’une société qui se veut parfaite et exclut à tour de bras, avec une rare violence institutionnelle, toutes celles et tous ceux qui ne sont pas “cons-formes” au modèle du “Vivre Ensemble“.

  • Curieux, non ?

Et c’est quoi, le modèle du “Vivre Ensemble” ?

C’est le “migrant”.

Lui a tous les droits.

La figure du “migrant” a remplacé celle du “vagabond” divin.

  • Après tout, c’est un “voyageur” lui aussi !

Afficher l’image source

Un voyageur du XXIème siècle qui incarne le rêve mondialiste, l’abolition de toutes les frontières et donc la satisfaction de tous les désirs, même les plus inavouables et surtout les plus irrémédiables.

Le rêve du Mondialiste est devenu le cauchemar du Nationaliste.

Et, entre ces deux modèles de “voyages”, d’incarnation du divin, la figure du “clochard” béni nous visite et celle du “SDF”, le “Sans Domicile Fixe” honni, nous habite comme une peur intime, celle de finir comme lui.

Le “SDF”, c’est la fin de la vie.

Le “migrant”, c’est le début de la vie, d’une nouvelle vie,

  • le mythe américain avec ses cow boys et ses indiens,

  • sauf que les indiens ont fini presque tous massacrés par les nouveaux arrivants,

  • l’illustration parfaite du “grand remplacisme” devenu un masochisme européen.

Afficher l’image source

Mais la figure du “migrant” nous invite à dépasser les frontières de nos limites et nous invite à “renoncer” à devenir nous-mêmes pour mourir à l’autre, n’est-ce pas ?

– Néanmoins est-ce chrétien de vouloir renoncer à soi-même,

  • de renier son identité et sa culture, objet de la litanie religieuse de la messe CATHOLIQUE du dimanche 6 mai 2018,

  • aux fins d'”accueillir” “l’autre” dans son acception entière et son altérité si fière,

  • un autre, cet “autre”, “l’étranger” applaudi pour qui s’applique d’autorité un principe de charité d’Etat refusé aux “SDF” maudits de la Nation française,

  • la fin d’une Nation française ?

– « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » Matthieu 22-39, a dit un certain Jésus-CHRIST.

Pour aimer son prochain, il faut d’abord s’aimer soi-même.

Afficher l’image source

Et pour s’aimer soi-même, il faut aimer tout ce qui est “soi”, ce qui constitue son “soi”,

  • à moins d’être Bouddha et d’avoir atteint l'”En-Soi”, le “Nirvana”.

Le “Nirvana” est un concept philosophique de l’hindouisme, du jaïnisme et du bouddhisme qui signifie « extinction » ou « libération ».

_______________________________________________________________

Voir sa définition sur WIKIPEDIA qui est une encyclopédie LIBRE “online” alimentée intellectuellement par de nombreux autistes passionnés de savoir,

  • d’où leurs surnoms d’ “idiots savants”.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nirvana_(monde_indien)

  • par des jaloux encore plus idiots !

 

Afficher l’image source

______________________________________________________

Nous pouvons dire, sans rire, que l’Europe, surtout la France, est très en avance sur le concept et va atteindre le “Nirvana” !

  • Qui est l’extinction du “Soi” !

Mais chez les Chrétiens, la survie du “Soi” est essentielle à la poursuite de la Vie.

Encore faut-il savoir qui l’on est et qui est son “Soi” pour l’aimer et l’entretenir ?

Sinon le “Soi” va mourir et l’âme va partir rejoindre un vaste “Océan” qui est le début du monde dans sa virtualité.

  • Le monde n’est pas né tant que l’Homme n’est pas né !

La question est d’importance que de choisir quelle vie nous voulons mener car il s’agit d’une question de Vie ou de mort.

  • Etre remplacé-e, c’est vouloir mourir !

Afficher l’image source

 

Or le “suicide” est INTERDIT dans le Christianisme.

Celui qui meurt en martyr, le Chrétien, ne se suicide pas. Il est TUE !

Nuance et différence avec l’Islam du Prophète Mahomet qui glorifie le martyr du “tueur” de Chrétiens, de Juifs, d’homosexuels, de femmes impures, d’enfants innocents, de mécréants, et j’en passe.

Le Seigneur ajoute qu’il peut être TUE, le Chrétien, à petits feux, petit à petit, peu à peu, comme quand vous voulez éliminer la mauvaise herbe dans votre jardin.

Rien de tel que d’y apporter une plante invasive pour détruire la mauvaise herbe autochtone qui vous empêche de réaliser du profit !, votre PROFIT, le “profit PERSONNEL”.

Or le “profit”, c’est le mot “divin” aujourd’hui, un mot en or, un mot tout en or.

Afficher l’image source

  • Celui qui ne profite pas des autres est NUL.

C’est un niais, un imbécile, pire, un débile !, c’est à dire un faible.

Comme les “SDF”.

Car un SDF, s’il tend la main, vous laisse le choix de lui donner ou pas de l’argent.

Enfin, “normalement”.

Peu de SDF s’attaquent à des piétons en hurlant “Vive Dieu !” et en plantant un couteau dans le dos d’un jeune homme qui s’enfuit ou en l’égorgeant comme un “mouton”,

  • le “mouton” du “Vivre Ensemble”.

Résultat d’images pour la loi du plus fort

Pourtant, il aurait toutes les raisons du monde, le SDF, de vous en vouloir, vous qui passez sans le voir !

Il crève à petits feux sur un trottoir, sous vos yeux, le SDF, et vous marchez dessus, la “République En Marche”, “REM”, comme “res, rei”, la “Chose publique”, la “Res publica”

  • ou pire, le “rem”, cette unité de mesure, en physique, de l’effet biologique d’un rayonnement radioactif qui vous menace comme une future guerre nucléaire déjà annoncée en Europe.

__________________________________________________

https://www.youtube.com/watch?v=xwtdhWltSIg

R.E.M. – Losing My Religion (Official Music Video)

*remhq

Ajoutée le 1 juil. 2011

The GRAMMY Award-winning “Losing My Religion” from R.E.M.’s critically-acclaimed, 1991 album, “Out Of Time”

Résultat d’images pour rem losing my religion

____________________________________________________________

[Un “hasard”, le choix de cet acronyme “REM” ?

  • Non, une promesse gouvernementale !]

Vous préférez mourir plutôt que vivre ?

Il faut le croire, vous qui ne croyez plus en rien.

La vieille Europe renonce à se battre,

– les héritiers de “Mai 68, fais ce qu’il te plaît !” refusant les limites d’un monde qui s’appellerait “morale”,

  • la “morale chrétienne”.

Quelle horreur !

Vous admettrez que la culture de l’excuse ne s’applique pas aux “SDF” français lesquels sont lourdement condamnés pour avoir volé de la nourriture dans les grandes surfaces, fût-ce une boîte de sardines !

Afficher l’image source

Pourtant, autrefois, ce délit n’était pas retenu contre une personne mise dans la nécessité de se nourrir, donc de voler de la nourriture, pour ne pas mourir.

Des juges, aujourd’hui, considèrent qu’un SDF qui vole de la nourriture est un délinquant redoutable, puisqu’il vole les riches.

  • Pauvres riches !

– Réduits à utiliser la Justice de leur pays, la France, pour se défendre

  • contre un peuple réduit, lui, à la misère,

  • et contre ceux qui s’appellent les “traîne-misère“, justement !

Afficher l’image source

– “Justement ?”

– “Non, INJUSTEMENT !”

Les accidents de la vie, comme le chômage, condamnent à la mort sociale des femmes françaises et des hommes français qui avaient un avenir… avant !

Mais le chômage fait partie de la vie sociale comme la mort fait partie de la vie physique.

– “Il faudra s’y habituer !” dit doctement celui qui considère “normal” de mal payer un docteur

  • et tout aussi “normal” de surpayer un vendeur de bagnoles !

L’échelle des salaires est telle que la France va rejoindre l’Inde sur le plan des inégalités sociales, certains de nos PDG, vendeurs de chaussettes, ayant des revenus équivalents à celui d’un Maharadja qui pourrait être le Maharadja du Jodhpur, tant leur train de vie est insolent car indécent.

Dans quel pays a-t-on vu un Président Directeur Général gagner plus qu’un Président de la République au nom des responsabilités qu’il assume ? La France !

  • De qui se moque-t-on ?

– Du bon peuple de France, à coup sûr !

__________________________________________________

https://www.journaldunet.com/patrimoine/finances-personnelles/1059791-le-salaire-des-politiques-et-des-elus/1059793-president-de-la-republique

Président de la République : 15 140 € bruts par mois

  • Le salaire des politiques et des élus

Traitement mensuel : 15140,45 € bruts par mois qui comprend une indemnité de base (11 759,58 €), une indemnité de résidence (352,79 €) et une indemnité de fonction qui, elle, n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu (3 028,09 €).

[…]]

Afficher l’image source

______________________________________________________________

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/06/22/97002-20160622FILWWW00052-carlos-ghosn-a-gagne-plus-de-16-m-en-20152016.php

Ghosn a gagné plus de 16 M€ en 2015/2016

Par Lefigaro.fr avec AFP Mis à jour le 22/06/2016 à 11:02 Publié le 22/06/2016 à 07:42

Le PDG du constructeur d’automobiles japonais Nissan, Carlos Ghosn, a reçu une rémunération de plus d’un milliard de yens (9 millions d’euros) en 2015/16, une somme qui s’ajoute à celle perçue pour Renault et qui a suscité la controverse en France. […]]

Afficher l’image source

_____________________________________________________________________

https://www.la-croix.com/Economie/Entreprises/La-remuneration-Carlos-Ghosn-fait-encore-vagues-2016-12-29-1200813484

La rémunération de Carlos Ghosn fait encore des vagues

Jean-Claude Bourbon , le 29/12/2016 à 8h58

[Le PDG de Renault pourrait toucher une plus-value de 6 millions d’euros en exerçant ses stock-options.

[… ]

Avalanche de réactions

À gauche, cette annonce a provoqué de nombreux commentaires. « Monsieur Ghosn se rémunère sur des efforts de salaires et de temps de travail de ses propres salariés, et c’est inacceptable », a affirmé la député socialiste Karine Berger sur LCI. « Il va de soi que c’est toujours moralement choquant de constater que l’on peut gagner comme ça, sur une manœuvre liée au capital », a affirmé Richard Ferrand, le secrétaire général d’En Marche !, et soutien d’Emmanuel Macron à la présidentielle, interrogé sur RTL.

La CGT évoque, quant à elle, une « rémunération indécente » et s’en prend au « cynisme exacerbé » de Carlos Ghosn. Le syndicat estime que le PDG de Renault est « récompensé » pour voir atteint « ses objectifs contenus dans l’accord de compétitivité 2013-2016 », en évoquant les 9 200 départs sur trois ans enregistrés dans l’entreprise pour seulement 3 000 embauches.

Afficher l’image source

Une polémique récurrente

[…]

En avril, les actionnaires de Renault, dont l’État possède 20 % des droits de vote, avaient rejeté à 54 % une résolution portant à 7,251 millions d’euros la rémunération de Carlos Ghosn au titre de 2015. Mais le vote n’avait qu’une valeur consultative.

Un des patrons les mieux payés

Selon le classement annuel établi par le cabinet Proxinvest, le PDG de Renault a été l’an dernier le deuxième patron le mieux payé du CAC 40, derrière Olivier Brandicourt, le nouveau PDG de Sanofi, qui a touché 16,8 millions d’euros en 2015, dont 7,2 millions de primes de bienvenue.

Mais le numéro un de Renault a d’autres sources de rémunération. Il est aussi à la tête du constructeur japonais Nissan et a perçu à ce titre 9 millions d’euros en 2015. Aujourd’hui, il cumule aussi une autre casquette, celle de président du conseil d’administration de Mitsubishi Motors, qui vient d’ailleurs d’adopter une nouvelle grille de rémunération de ses dirigeants. Revues à la hausse, évidemment.]

Afficher l’image source

_____________________________________________________________________

Donc il appert que diriger une multinationale qui fut autrefois française paye mieux que gouverner un pays comme la France.

  • Pourtant qui peut contester que si la multinationale Renault disparaît, c’est moins grave que si disparaissait la France ?

  • Au lieu d’acheter des voitures “Renault”, les Français achèteront des voitures japonaises, comme aujourd’hui.

Si la France disparaît, c‘est l’équilibre du monde qui s’en trouverait renversé.

SOYONS RAISONNABLES :

Il ne s’agit pas de demander qu’un Président de la République gagne plus qu’un PDG, vendeur de voitures, non !

Mais il s’agit d’exiger que le travail des salariés soit rémunéré justement selon une échelle de salaires déjà établie 

  • par le Décret n° 2012-983 du 23 août 2012 relatif au traitement du Président de la République et des membres du Gouvernement 

  • imitable par et chez un vendeur d’automobiles irritable au rôle sociétal non indispensable et qui se fiche de la France comme de sa première chemise.

Afficher l’image source

_________________________________________________________________

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2012/8/23/PRMX1232759D/jo

Décret n° 2012-983 du 23 août 2012

  • relatif au traitement du Président de la République

  • et des membres du Gouvernement

NOR: PRMX1232759D

ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2012/8/23/PRMX1232759D/jo/texte

Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2012/8/23/2012-983/jo/texte

Publics concernés : membres de l’exécutif,

  • citoyens.

Objet : confirmation de la réduction du traitement du Président de la République et des membres du Gouvernement.

Entrée en vigueur : les traitements fixés par le décret sont applicables depuis le 15 mai 2012.

Notice : le décret tire les conséquences de la décision du Conseil constitutionnel n° 2012-654 DC du 9 août 2012 en se substituant aux dispositions de la loi du 6 août 2002 déclarées contraires au principe de séparation des pouvoirs. Il confirme la réduction de 30 % des traitements du Président de la République et des membres du Gouvernement mise en œuvre depuis le 15 mai 2012.

Références : le décret peut être consulté, dans sa rédaction issue de cette modification, sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).

Afficher l’image source

Le Président de la République,

Sur le rapport du Premier ministre,

Vu la Constitution ;

Le conseil des ministres entendu,

Décrète :

Article 1

Le Président de la République et les membres du Gouvernement reçoivent un traitement brut mensuel calculé par référence au traitement des fonctionnaires occupant les emplois de l’Etat classés dans la catégorie dite « hors échelle ». Il est au plus égal au double de la moyenne du traitement le plus bas et du traitement le plus élevé de cette catégorie.

Ce traitement est complété par une indemnité de résidence égale à 3 % de son montant et par une indemnité de fonction égale à 25 % de la somme du traitement brut et de l’indemnité de résidence.

Article 2

Le traitement brut mensuel prévu à l’article 1er est fixé, pour les ministres et les ministres délégués, à 1,4 fois la moyenne du traitement le plus élevé et du traitement le plus bas perçu par les fonctionnaires occupant des emplois de l’Etat classés dans la catégorie « hors échelle ».

Afficher l’image source

Article 3

Le traitement brut mensuel, l’indemnité de résidence et l’indemnité de fonction du Président de la République et du Premier ministre sont égaux aux montants les plus élevés définis à l’article 1er ci-dessus majorés de 5 %.

Article 4

Le présent décret s’applique aux autorités investies à compter du 15 mai 2012, à partir de leur prise de fonctions.

Article 5

Le décret n° 2002-1058 du 6 août 2002 relatif au traitement des membres du Gouvernement est abrogé.

Article 6

Le Premier ministre et le ministre de l’économie et des finances sont responsables, chacun en ce qui le concerne, de l’application du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 23 août 2012.

François Hollande

Par le Président de la République :

Le Premier ministre,

Jean-Marc Ayrault

Le ministre de l’économie et des finances,

Pierre Moscovici

____________________________________________________________

Donc l’avenir de la France dépend d’un “fonctionnaire” (grille des salaires), ou un Président assimilé à un fonctionnaire, qui est moins bien payé qu’un vendeur de voitures ?

Afficher l’image source

  • Mais dans quel monde vivons-nous ?

C‘est tout simplement ABSURDE.

Si la rémunération doit être proportionnelle à la responsabilité qui découle de la fonction occupée, il apparaît nécessaire :

– soit de payer le Président de la République française PLUS QUE le Président Directeur Général de Renault, Nissan and co, etc.,

– soit de payer les PDG des multinationales MOINS QUE les Présidents qui gouvernent des pays.

Il faudra choisir pour que chacun-e retrouve sa place dans une économie REELLE qui tient compte du POUVOIR donné à chacun par la VOLONTE DU PEUPLE.

Le pouvoir économique ne doit pas être SUPERIEUR au pouvoir politique, sous peine de mettre à l’amende tous les pays et tous les peuples du monde.

Afficher l’image source

Les Rois de France l’avaient bien compris.

Si nous voulons que le pouvoir politique EXISTE face à un pouvoir économique aux moyens démesurés, il va falloir INVERSER la place de ce pouvoir économique

  • et RENVERSER l’OLIGARCHIE mondialiste.

Sinon nos Présidents de la République resteront des pantins entre les mains de “fantômes”,

  • des “GHOSTS” qui ne sont invisibles que de ceux dont ils ne veulent pas se faire voir,

  • les peuples qui travaillent pour eux.

Afficher l’image source

En conséquence, la pauvreté qui gangrène nos banlieues et nos campagnes se répand comme la lèpre de la corruption,

  • grâce à des salaires mirobolants qui n’ont aucune signification REELLE par rapport au travail accompli et aux responsabilités endossées.

Pour certains PDG, il est plus facile de s’acheter un Président de la République, vu son maigre salaire, que de s’acheter un marché aux USA, opportunité très protégée.

C’est dangereux, très dangereux pour l’indépendance de la France !,

  • cette situation ETONNANTE
  • mais qui n’étonne personne !?

– et qui explique qu’il ne puisse pas y avoir de “PREFERENCE NATIONALE” !

Si le Roi n’existe pas, son Royaume est “mort”.

Le Président de la République n’a pas les moyens matériels de s’opposer à la volonté de “DICTATEURS” marchands, des “acteurs économiques” qui pillent le monde et ses richesses, qui vandalisent les terres de notre Planète pour posséder des fortunes INCALCULABLES et, de toutes façons, INACCEPTABLES.

Vendre des voitures ne devrait pas permettre, moralement et LEGALEMENT, de s’enrichir plus qu’un Chef d’Etat.

Afficher l’image source

Il serait temps de remettre en perspective cette société LIBERALISTE qui court à sa perte,

  • payant ses soignants, ceux qui sauvent nos vies !, à coups de lance-pierre

  • et enrichissant de manière éhontée les “épiciers” qui prétendent les diriger mais sans pouvoir jamais guérir les Français malades de cette dictature financière.

Carlos GHOSN ne pourra jamais sauver une vie humaine, d’autant plus que par sa gestion  de l’entreprise Renault, il a plutôt été responsable d’une vague de suicides, vite oubliée aujourd’hui,

– tant il est vrai que ce monde devenu fou

  • récompense les criminels

  • et assassine les “vertueux”.

 

Afficher l’image source

Le mot “Vertu” fait trembler de peur tous ces “seigneurs de paie” qui se payent la tête des Français – – mais savent, en retour, qu’ils risquent aussi, un jour, d’y perdre la leur,

  • un jour de colère du peuple,

  • un jour de colère du Seigneur,

– car “Vox Populi, Vox Dei“.

Il reste à déterminer dans ces responsabilités si mal payées, celle réservée constitutionnellement à la protection du peuple français, pour faire disparaître la “discrimination anti-française” qui frappe tous les Français de plein fouet !

Afficher l’image source

________________________________________________

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/fonctionnement/president-republique/role/pourquoi-parle-t-on-irresponsabilite-politique-du-president-republique.html

Découverte des institutions

Comprendre les institutions

Le fonctionnement des institutions

  • Pourquoi parle-t-on d’”irresponsabilité politique” du président de la République ? |

La tradition institutionnelle française a consacré l’irresponsabilité politique du président de la République. […]

Tout est dit, c’est ECRIT en toute clarté et toutes lettres sur un site OFFICIEL du Gouvernement français :

– non seulement le Président de la République est mal payé,

  • mais, en plus, quoiqu’il fasse, il est “IRRESPONSABLE” politiquement !

Afficher l’image source

La seule manière, pour le Président français, d‘être RESPONSABLE

  • et d’avoir donc l’OBLIGATION de REPONDRE de ses ACTES (du latin “respondere” d’où est tiré le mot “RESPONSABILITE”)

– est d’utiliser la voie du référendum pour savoir si le peuple l’approuve.

Car gouverner, sans l’accord du peuple, c’est le trahir, son peuple.

Un homme qui gouverne un pays, selon sa propre volonté et contre la volonté du peuple qui l’a élu, est un “DICTATEUR“.

Le site “républicain” de “vie publique” expose fort bien cette problématique et le fait qu’aucun Président de la République n’a voulu se soumettre à la volonté du peuple par un référendum pour en tirer ensuite les conséquences politiques,

  • malgré l’exemple donné par le Général De GAULLE, le concepteur de la  Constitution de la Vème République, qui avait renforcé le pouvoir présidentiel au détriment du pouvoir parlementaire.

Pourtant, si le Général De GAULLE faisait approuver ses décisions par le peuple de France, se soumettant à sa volonté en cas de désapprobation, c’est à dire en démissionnant de son mandat présidentiel, le moins qu’on puisse dire, c’est que “la place est bonne” à voir comment les “morpions” au pouvoir s’accrochent à leur siège présidentiel,

  • eux qui ne sont que les pions des multionationales françaises ou étrangères

  • et les “espions” de puissances étrangères qui continuent de coloniser la France grâce à l’ARGENT, en particulier grâce aux “pétrodollars”.

Afficher l’image source

_____________________________________________________________

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/fonctionnement/president-republique/role/pourquoi-parle-t-on-irresponsabilite-politique-du-president-republique.html

[…]

Cette procédure [d’irresponsabilité] apparaissait tout à fait adaptée dans des régimes où le rôle du président de la République était finalement assez réduit. Mais, dès lors que les rédacteurs de la Constitution de 1958 ont fait de celui-ci la « clef de voûte » des institutions, l’irresponsabilité apparaît en décalage avec l’importance des pouvoirs présidentiels, et ce en dépit de l’existence d’exceptions à l’apposition des contreseings du Premier ministre et des ministres (ex : pour dissoudre l’Assemblée nationale).

Cette irresponsabilité politique a été en quelque sorte accrue par la pratique institutionnelle des présidents qui ont succédé au général de Gaulle. Ce dernier utilisait le référendum pour tester la confiance que lui portaient les électeurs. Il a, à chaque référendum, remis son mandat en jeu, reconnaissant par ce geste sa responsabilité politique. D’ailleurs, lorsque le résultat fut négatif (en 1969), il démissionna immédiatement.

Ses successeurs n’ont jamais adopté cette lecture de la procédure référendaire et ont, au contraire, toujours annoncé que le résultat du référendum ne pouvait pas avoir d’effet sur leur mandat (ex : en mai 2005, lors de la victoire du « non » et du refus de ratifier le traité établissant une constitution pour l’Europe). De même, aucun président de la Ve République n’a cru devoir démissionner lorsque les élections législatives étaient défavorables au camp qui l’avait porté au pouvoir (François Mitterrand en 1986 et 1993), même lorsque le Président avait lui-même provoqué le retour aux urnes (Jacques Chirac en 1997).

[…]]

Afficher l’image source

________________________________________________________________

Par conséquent, si le peuple de France s’estimait DISCRIMINE par une politique SYSTEMATIQUEMENT menée en faveur des “étrangers”, au point de se servir de l’argent public comme d’un vecteur de CORRUPTION pour payer les Collectivités Territoriales par tête de migrant accueilli chez elles CONTRE LA VOLONTE DU PEUPLE FRANCAIS,

  • le Président de la République française devrait se soumettre

  • à un REFERENDUM

  • pour savoir si cette DISCRIMINATION ANTI-FRANCAISE est soutenue par le peuple qui l’a élu.

De fait, Emmanuel MACRON est bien trop intelligent pour se servir d’un référendum exploitable contre lui. S’il propose un référendum, ce sera pour diviser le peuple français comme il sait si bien le faire,

– en proposant de réduire le nombre des Parlementaires qui vivent grassement de leurs primes et indemnités parlementaires.

Afficher l’image source

_____________________________________________________________

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/fonctionnement/president-republique/role/pourquoi-parle-t-on-irresponsabilite-politique-du-president-republique.html

[…]

Cependant, la révision constitutionnelle du 23 février 2007 en réformant le statut du président a introduit un mécanisme de responsabilité politique (art. 68 de la Constitution). Elle a mis en place une procédure très encadrée de destitution qui sanctionne les atteintes que le comportement du chef de l’État pourrait porter à la fonction présidentielle.

La destitution est prononcée par le Parlement réuni en Haute Cour. Elle ne constitue donc pas une sanction pénale, mais une sanction politique, dont la conséquence est de mettre un terme au mandat du chef de l’État et à l’inviolabilité qui lui est reconnue par l’article 67 de la Constitution pour la durée de ses fonctions. La mise en cause de la responsabilité du Président par cette procédure est toutefois très restrictive.

Afficher l’image source

_________________________________________________________________________

Or, à l’heure actuelle, le Parlement français est majoritairement constitué des Députés “LREM”, l’actuel Parti du Président de la République française.

Ainsi les Français ont signé un “chèque en blanc” à leur Président de la République qui refuse et refusera, comme ses prédécesseurs, de se soumettre à la volonté du peuple de France par la voie référendaire.

Etant “MAL-in”, s’il le fait, ce sera uniquement et seulement parce qu’il sait que les Français approuveront une de ces décisions qui pourrait être la réduction du nombre de Parlementaires avachis par les tournées de bars et blanchis par “l’in-Justice” de la France quand ils doivent répondre très exceptionnellement de leurs actes.

  • Et encore faut-il ajouter qu’il y a fort à parier que ces Parlementaires, s’ils sont inquiétés par le pouvoir judiciaire, le sont car ils seraient des opposants politiques au “camp MACRON” !

Résultat d’images pour parlementaires français humour

Néanmoins il existe une exception, celle de l’hypothèse de la “haute trahison” devant la Haute Cour de Justice. Mais le Président ne peut être mis en accusation que par les deux assemblées parlementaires, “tautologie” de la mauvaise foi, cercle vicieux des parangons de justice qui ne sont que des “Harpagon” tentant de marier la France avec l’Islam pour protéger leur cassette d’or.

  • Le peuple français n’a pas d’autre solution que la Révolution !

Puisque c’est la seule solution qui s’offre au peuple de France, les élus de la République maçonnique ayant renoncé à protéger ceux qui les avaient élus pour favoriser ceux qui haïssent la France et ses valeurs chrétiennes.

La preuve en est, le nombre de SDF français blessés ou tués dans la rue, nombre inconnu de corps enterrés ou incinérés sous “X”, un “X” qui défie la mémoire du temps dans des fosses communes puant la mort,

  • la mort de la France !

Afficher l’image source

Quand le pouvoir politique n’a plus suffisamment de pouvoir pour protéger les plus faibles des Français, il doit répondre de cette grave défaillance,

  • et ce, d’autant plus, qu’a contrario, il loge gratis des “étrangers en situation irrégulière”

  • car rentrés clandestinement,

  • c’est à dire ILLEGALEMENT sur le territoire NATIONAL.

En droit pénal, il est nécessaire de prouver que cette DISCRIMINATION ANTI-FRANCAISE est voulue.

Lacte de diffusion de la circulaire du 4 mai 2018 le prouve aisément.

Cette circulaire est adressée aux Procureurs de la République par le Directeur des Affaires Criminelles et des Grâces (DACG) du Ministère de la Justice, Rémy HEITZ, qui réprimande les “Identitaires”, postés en tant que lanceurs d’alerte à une frontière française dans le seul but de dénoncer l’absence de policiers lors du franchissement ILLEGAL de cette frontière par des étrangers en situation irrégulière.

Afficher l’image source

L’accusation du DACG est pour le moins “tendancieuse”. Il s’agit ni plus ni moins d‘un acte d’allégeance de “l’in-Justice” française envers une autorité européiste et immigrationniste, l’Europe criminelle des marchands et trafiquants  d’êtres humains.

Cette oligarchie mondialiste du “PROFIT” reste cachée pour mieux contrôler les “pantins” gouvernementaux qui doivent détruire au plus vite les “Etats-Nations”, à cause de la montée des populismes en Europe.

C’est ainsi qu’un banal acte de protestation IDENTITAIRE à une frontière française devient criminel alors que le fonctionnaire d’Etat qui commet cette “circulaire” donne PUBLIQUEMENT des instructions ECRITES à des Procureurs pour contrecarrer les décisions de classements sans suite d‘un Procureur par faute de pouvoir qualifier pénalement ces faits.

Ce qui devait ne plus JAMAIS se reproduire :

  • qu’un “Garde des Sots” ou son représentant donne des instructions écrites à un ou des Procureurs de la République pour une affaire en cours,
  • à cause du respect de l’indépendance des Parquets.

Afficher l’image source

Il en ressort,

  • ce que tous les Français savent déjà

– qu’il est désormais INTERDIT au peuple de France de s’opposer à l’immigration clandestine,

  • sous peine d’être lourdement et PENALEMENT condamné.

Le désordre intérieur est VOULU.

L’immigration CLANDESTINE est VOULUE.

La destruction des “Etats-Nations” de l’Europe est VOULUE.

En clair, il s’agit d’une forme de génocide des populations blanches européennes, “génocides des Blancs” qui se répètent dans des pays africains comme l’Afrique du Sud

  • sans que l’ONU n’en fasse toute une affaire d’Etat !

Pire, l’Australie qui se proposait d’accueillir des fermiers blancs, chassés de chez eux et menacés de mort, a dû faire marche arrière à cause des pressions exercées contre son propre pays qui n’est plus souverain dans le choix des populations à accueillir sur ses terres.

Afficher l’image source

Car il est permis de “DISCRIMINER” “ANTI-BLANCS’, de “CASSER DU BLANC” sur les réseaux sociaux et de “CHASSER LES BLANCS” en vrai et pour de vrai,

  • même s’ils sont sur leurs terres d’origine en Europe.

C’est très grave ce qui se passe parce que les premiers Français qui subissent les discriminations racistes de nos gouvernants sont les plus faibles d’entre nous, SDF blancs, jeunes “précaires” blancs et paysans blancs livrés à la concurrence sauvage des Mondialistes sur un ring où la vie d‘un Blanc ne vaut plus rien.

J’accuse le gouvernement français de laisser mourir notre jeunesse française qui n’est plus prioritaire, si elle est à la rue, dans l’attribution publique des logements et dans la recherche d’un emploi correctement rémunéré.

J’accuse le gouvernement français de laisser mourir nos SDF français à la porte des villes d’où ils sont de plus en plus chassés avec une dureté sans égal, jamais atteinte à ce jour !

Afficher l’image source

  • The future of the France, too !

La corruption a atteint tous les niveaux d’une administration française qui tourne sur elle-même dans le vide comme une toupie folle. Les rares fonctionnaires intègres qui résistent sont ostracisés. La population est esclavagisée à coups de lois qui cassent les protections sociales du peuple français,

  • un peuple invité à se diviser chaque jour davantage,

  • en montrant du doigt les avantages différents de chaque corporation pour attiser la haine entre les Français.

Pendant que les Français se déchirent, le gouvernement tire les marrons du feu en bons larrons qui soutient “les copains de la bande de coquins”, les PDG du CAC40.

Vous devez choisir maintenant entre :

– “tuer” les “SDF” et les “précaires” français, boucs émissaires de la politique asociale de ce gouvernement,

– ou renverser un pouvoir qui n’est que l’écran d’un autre pouvoir,

  • un rideau de fumée chargé de faire diversion pendant que les marchands d’armes préparent la Troisième Guerre Mondiale

  • pour éviter une crise économique qui les plongerait, à leur tour, dans… la misère humaine.

Le Seigneur veut que je termine cet article par le rappel du devoir de protection de la République envers les citoyens français,

  • sous peine de commettre un crime de haute trahison !

Afficher l’image source

___________________________________________________________

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/les-constitutions-de-la-france/constitution-du-24-juin-1793.5084.html

[ Constitution du 24 juin 1793

Décret du 21 septembre 1792

La Convention nationale déclare :

1° Qu’il ne peut y avoir de Constitution que celle qui est acceptée par le Peuple ;

Que les personnes et les propriétés sont sous la sauvegarde de la Nation.

Afficher l’image source

Décret des 21-22 septembre 1792

La Convention nationale décrète à l’unanimité que la royauté est abolie en France.

Déclaration du 25 septembre 1792

La Convention nationale déclare que la République française est une et indivisible.

Afficher l’image source

  • Continuité de la même politique et permanence de l’Etat français !

Constitution du 24 juin 1793

DECLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN

Le peuple français, convaincu que l’oubli et le mépris des droits naturels de l’homme, sont les seules causes des malheurs du monde, a résolu d’exposer dans une déclaration solennelle, ces droits sacrés et inaliénables, afin que tous les citoyens pouvant comparer sans cesse les actes du gouvernement avec le but de toute institution sociale, ne se laissent jamais opprimer, avilir par la tyrannie ; afin que le peuple ait toujours devant les yeux les bases de sa liberté et de son bonheur ; le magistrat la règle de ses devoirs ; le législateur l’objet de sa mission. – En conséquence, il proclame, en présence de l’Etre suprême, la déclaration suivante des droits de l’homme et du citoyen.

Article 1. – Le but de la société est le bonheur commun. – Le gouvernement est institué pour garantir à l’homme la jouissance de ses droits naturels et imprescriptibles.

Article 2. – Ces droits sont l’égalité, la liberté, la sûreté, la propriété.

Article 3. – Tous les hommes sont égaux par la nature et devant la loi.

Afficher l’image source

Je confirme : – Si les fichés S étaient surveillés comme je suis surveillée, ils n’auraient pas le temps de passer à l’acte !

Article 4. – La loi est l’expression libre et solennelle de la volonté générale ; elle est la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse ; elle ne peut ordonner que ce qui est juste et utile à la société ; elle ne peut défendre que ce qui lui est nuisible.

Article 5. – Tous les citoyens sont également admissibles aux emplois publics. Les peuples libres ne connaissent d’autres motifs de préférence, dans leurs élections, que les vertus et les talents.

[Pas de discrimination positive en fonction de la race et d’une religion, toujours la même, d’ailleurs ! C’est ANTI-CONSTITUTIONNEL.]

Article 6. – La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui : elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait.

Article 7. – Le droit de manifester sa pensée et ses opinions, soit par la voie de la presse, soit de toute autre manière, le droit de s’assembler paisiblement, le libre exercice des cultes, ne peuvent être interdits. – La nécessité d’énoncer ces droits suppose ou la présence ou le souvenir récent du despotisme.

Résultat d’images pour despotisme en france

Article 8. – La sûreté consiste dans la protection accordée par la société à chacun de ses membres pour la conservation de sa personne, de ses droits et de ses propriétés.

Article 9. – La loi doit protéger la liberté publique et individuelle contre l’oppression de ceux qui gouvernent.

Article 10. – Nul ne doit être accusé, arrêté ni détenu, que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu’elle a prescrites. Tout citoyen, appelé ou saisi par l’autorité de la loi, doit obéir à l’instant ; il se rend coupable par la résistance.

Article 11. – Tout acte exercé contre un homme hors des cas et sans les formes que la loi détermine, est arbitraire et tyrannique ; celui contre lequel on voudrait l’exécuter par la violence a le droit de le repousser par la force.

Article 12. – Ceux qui solliciteraient, expédieraient, signeraient, exécuteraient ou feraient exécuter des actes arbitraires, seraient coupables, et doivent être punis.

Afficher l’image source

Les Français ont toujours adoôôôré ceux qui les haïssaient et exécuté ceux qui les comprenaient !

Article 13. – Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Article 14. – Nul ne doit être jugé et puni qu’après avoir été entendu ou légalement appelé, et qu’en vertu d’une loi promulguée antérieurement au délit. La loi qui punirait les délits commis avant qu’elle existât serait une tyrannie ; l’effet rétroactif donné à la loi serait un crime.

Afficher l’image source

Exemple de restriction judiciaire de la liberté d’expression du citoyen français !

Article 15. – La loi ne doit décerner que des peines strictement et évidemment nécessaires : les peines doivent être proportionnées au délit et utiles à la société.

Article 16. – Le droit de propriété est celui qui appartient à tout citoyen de jouir et de disposer à son gré de ses biens, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie.

Article 17. – Nul genre de travail, de culture, de commerce, ne peut être interdit à l’industrie des citoyens.

Article 18. – Tout homme peut engager ses services, son temps ; mais il ne peut se vendre, ni être vendu ; sa personne n’est pas une propriété aliénable. La loi ne reconnaît point de domesticité ; il ne peut exister qu’un engagement de soins et de reconnaissance, entre l’homme qui travaille et celui qui l’emploie.

Article 19. – Nul ne peut être privé de la moindre portion de sa propriété sans son consentement, si ce n’est lorsque la nécessité publique légalement constatée l’exige, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

Résultat d’images pour despotisme en france

[ RENDEZ La FRANCE AUX FRANCAIS PARCE QU’ILS EN SONT LES PROPRIETAIRES]

Article 20. – Nulle contribution ne peut être établie que pour l’utilité générale. Tous les citoyens ont le droit de concourir à l’établissement des contributions, d’en surveiller l’emploi, et de s’en faire rendre compte.

Article 21. – Les secours publics sont une dette sacrée. La société doit la subsistance aux citoyens malheureux, soit en leur procurant du travail, soit en assurant les moyens d’exister à ceux qui sont hors d’état de travailler.

Afficher l’image source

[Je demande que ceux qui nous gouvernent répondent de leurs actes devant une assemblée citoyenne chaque fois qu’un SDF meure dans la rue, qu’un paysan se suicide, qu’un père de famille tue ses enfants, son épouse et se tue par impossibilité de pouvoir leur assurer un avenir digne. Ces péquins qui nous gouvernent ont gravement failli à leur devoir de secours. Les traîtres à la patrie française se préparent à donner de l’argent à des communes qui accueilleraient des migrants mais laissent mourir dans l’indifférence générale ceux qui les ont élus pour les protéger.]

Article 22. – L’instruction est le besoin de tous. La société doit favoriser de tout son pouvoir les progrès de la raison publique, et mettre l’instruction à la portée de tous les citoyens.

Article 23. – La garantie sociale consiste dans l’action de tous, pour assurer à chacun la jouissance et la conservation de ses droits ; cette garantie repose sur la souveraineté nationale.

Afficher l’image source

Article 24. – Elle ne peut exister, si les limites des fonctions publiques ne sont pas clairement déterminées par la loi, et si la responsabilité de tous les fonctionnaires n’est pas assurée.

Article 25. – La souveraineté réside dans le peuple ; elle est une et indivisible, imprescriptible et inaliénable.

Article 26. – Aucune portion du peuple ne peut exercer la puissance du peuple entier ; mais chaque section du souverain assemblée doit jouir du droit d’exprimer sa volonté avec une entière liberté.

Article 27. – Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l’instant mis à mort par les hommes libres.

Afficher l’image source

Article 28. – Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution. Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures.

Article 29. – Chaque citoyen a un droit égal de concourir à la formation de la loi et à la nomination de ses mandataires ou de ses agents.

Article 30. – Les fonctions publiques sont essentiellement temporaires ; elles ne peuvent être considérées comme des distinctions ni comme des récompenses, mais comme des devoirs.

Article 31. – Les délits des mandataires du peuple et de ses agents ne doivent jamais être impunis. Nul n’a le droit de se prétendre plus inviolable que les autres citoyens.

Afficher l’image source

Article 32. – Le droit de présenter des pétitions aux dépositaires de l’autorité publique ne peut, en aucun cas, être interdit, suspendu ni limité.

Article 33. – La résistance à l’oppression est la conséquence des autres Droits de l’homme.

Article 34. – Il y a oppression contre le corps social lorsqu’un seul de ses membres est opprimé. Il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé.

Afficher l’image source

Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.]

Afficher l’image source

{Nous sommes un journal de l’ANTIFRANCE subventionné par vous, les Français, sinon nous aurions fermé notre gueule depuis longtemps !

  • Merci, les cons !}

____________________________________________________________________

Quand un Etat se dit français et ne protège plus les citoyens français contre des étrangers,

  • cet Etat est ANTI-CONSTITUTIONNEL.

Quand un Etat se dit français et pousses ses citoyens au suicide, de la même manière qu’il pousse au suicide la Nation française,

  • cet Etat est ANTI-CONSTITUTIONNEL.

Quand un Etat se dit français et pratique la DISCRIMINATION ANTI-FRANCAISE dans l’attribution des logements comme dans l’octroi des emplois,

  • cet Etat est devenu l’ENNEMI de la NATION FRANCAISE.

Le Président de la République doit organiser un REFERENDUM sur l’acceptation des Français à laisser rentrer des “immigrés clandestins” sur le territoire français et sur la non-protection des frontières nationales, cause de cette immigration ILLEGALE.

Afficher l’image source

Si NECESSITE fait loi pour des étrangers, alors cette règle ETATIQUE doit pouvoir s’appliquer pour les Français NECESSITEUX :

– que les SDF français viennent se nourrir dans les grandes surfaces,

– que les SDF français viennent squatter les logements vides non loués par de riches financiers,

– que les SDF français viennent se faire soigner gratuitement dans les cabinets médicaux,

– et que les SDF français puissent enfin TROUVER DU TRAVAIL DIGNEMENT REMUNERE en France.

Afficher l’image source

Advertisements

– “Euh, excusez-moi de vous interpeller ainsi Monsieur le Président de la République. Le Colonel de Gendarmerie, Arnaud BELTRAME, a une question à vous poser, Emmanuel MACRON. : – “Pourquoi n’avez-vous pas fait chanter la Marseillaise lors de l’hommage national qui lui était rendu ? Comment pouvez-vous prôner “l’esprit de résistance” et faire taire les paroles de la Marseillaise ? Ce “double discours” n’est pas à la hauteur de l’homme politique, ni de la grandeur d’un pays, la France qu’il est censé incarner. ” “

[L’avertissement de redirection  vers un autre site qui peut apparaître sur cette page est de la CENSURE indirecte. Cette redirection n’est pas voulue par moi.  Merci de ne pas tomber dans le piège de “Big Brother” !]

[Translation in english : The redirection filter module of WordPress includes a data redirection not wanted by me. It is ILLEGAL CENSORSHIP. Thank you for not falling into this trap of Big Brother !] 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "la marseillaise hymne national"

Le peuple de France en a marre de se faire égorger.

 

Une musique sans paroles est comme un film muet sans ses sous-titres.

L’hymne national FRANCAIS doit être “CHANTE”.

________________________________________________________________________

https://www.ouest-france.fr/faits-divers/attentat/attaques-terroristes-dans-l-aude/video-l-hommage-bouleversant-des-armees-qui-chantent-la-marseillaise-en-memoire-d-arnaud

VIDEO. L’hommage bouleversant des Armées qui chantent la Marseillaise en mémoire à Arnaud Beltrame

Les gendarmes ont respecté une minute de silence avant de chanter la Marseillaise, ici à Issy-les-Moulineaux.

Un hommage national est rendu, ce mercredi aux Invalides, au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui n’a pas hésité à échanger sa place avec celle d’une otage de Radouane Lakdim, auteur des attaques terroristes dans l’Aude. Ses frères d’armes lui ont rendu un dernier hommage en chantant la Marseillaise.

[Ses “frères d’armes” ne s’y sont pas trompés ! Eux, ils ont CHANTE la Marseillaise.]

____________________________________________________________________________

 

Et non pas seulement écouté, de manière passive, comme subie, surtout lorsqu’il devient une “musique de film”,

  • un fond sonore pour une mise en scène macabre,
  • grandiose et grandiloquente
  • qui confond l’héroïsme avec l’académisme.

Résultat de recherche d'images pour "la marseillaise hymne national"

Chant patriotique FRANCAIS avec des paroles à CHANTER ! [Redondance voulue]

Bon, voilà, c’est dit.

– Maintenant je peux partir me faire flinguer,

  • non pas par les “Soumis”,
  • mais plutôt par les “Résistants”, enfin ceux qui croient résister en “faisant rien”, comme dirait COLUCHE.

Je suis désolée mais la question est URGENTE.

Donc je devais la “poster” :

…, avant qu'”il” ne parte !

Vers la Lumière.

Evidemment.

A moins qu’il ne décide de rester ?

Pour accomplir sa “mission”.

Résultat de recherche d'images pour "Arnaud BELTRAME"

Au fait, Arnaud BELTRAME ne s’est pas “suicidé”.

Il est mort EN COMBATTANT, debout, comme UN BRAVE.

Il ne sait pas s’il est un héros.

Mais il sait qu’il est mort DEBOUT.

Comme un “lutteur”.

Si j’ai bien tout compris

– et “si je ne suis pas folle”,

  • L’Islamiste

[parce qu’il voulait l’égorger encore “conscient”]

– lui aurait tiré dessus, pour le “blesser”, pas pour le tuer.

De façon à le “neutraliser” en handicapant VOLONTAIREMENT, main et pied, le gendarme.

Ou en tentant de l’handicaper.

“Pour sa dernière “prise de guerre”, il fallait “immoler” la victime comme on immole un “agneau”.

Résultat de recherche d'images pour "agneau immolé"

A la manière “halal”, c’est à dire que la “victime” doit sentir la souffrance et le coup de couteau du boucher qui va l’égorger, parfois jusqu’à la décapiter “vivante”, cette victime sanguinolente.

C’est la France qui est “coupable” de laisser pratiquer sur son territoire chrétien cette barbarie :

– égorger des animaux conscients

  • au nom d’une religion qui sacralise les sacrifices animaux et… humains

  • comme au temps des religions barbares, ces Anciens Temps d’avant le Christianisme,

  • le Christianisme, votre religion que vous méprisez aujourd’hui

  • alors qu’elle a remplacé des cultes païens barbares qui exigeaient de sacrifier à leurs dieux des vies animales et humaines.

Si la France interdisait l’abattage “halal”, elle ferait passer un message qu’elle se refuse à faire passer :

– que la VIE est sacrée

  • et que TUER pour faire souffrir,

  • non pas seulement pour “manger”,

  • est tout simplement IGNOBLE,

  • même s’il ne s’agit que d’animaux !

Résultat de recherche d'images pour "agneau égorgé halal"

“Ils”, les Islamistes, vous traiteront comme ils traitent leurs bêtes.

Parce que “vous”, vous avez trouvé et vous trouvez “normal” que des animaux sans défense soient horriblement sacrifiés dans des abattoirs sur lesquels se ferment les portes de la République française et se referment vos débats de boudoirs,

  • pour prétendre ne pas “voir” ce qui s’y passe, donc ne pas savoir !:.,
  • vous mourrez comme les bêtes que vous laissez sacrifier au nom d’un dieu cruel et sanguinaire.

Si la République française est “laïque”, elle ne doit rien CONCEDER à la pratique d’une religion,

  • surtout quand la pratique de cette religion est de TUER pour faire SOUFFRIR.

– Ne dites pas qu’un animal qu’on égorge ne ressent rien !

  • Je sais comment je suis mort.”
  • Voilà le message.

Arnaud BELTRAME tient aussi à faire savoir

  • qu’il n’a pas “abandonné” son épouse et décidé de “se suicider”.

Il aime cette femme qui est la “femme de sa vie”.

Résultat de recherche d'images pour "amour chrétien"
– “Et j’avais pris la bonne décision !” affirme Arnaud BELTRAME à l’adresse de celle qu’il a choisie pour être sa femme.

Il n’a pas été battu, le gendarme BELTRAME.

Il a été tué “lâchement”.

Car il était désarmé, à mains nues et maintenu à la gorge par le “fou de dieu”.

  • “De quel dieu ?”, interroge le Colonel BELTRAME.

J’aimerais écouter l’enregistrement de la lutte entre

– lui, l’homme de l’Ordre sacré, la “Pax Christi”, incarnation de Jésus-Christ,

  • et l’Islamiste, l’homme du Djihad, incarnation du Prophète Mahomet.

Arnaud BELTRAME est mort comme serait mort un Templier,

  • en respectant le serment des Chevaliers qui est de protéger les femmes et les enfants, les veuves et les orphelins,
  • et en sauvant la vie d’une femme qui aurait pu être juive, chrétienne ou musulmane
  • car on ne tue pas une femme, si on est un “vrai” homme.
Résultat de recherche d'images pour "templier serment"

Qui a gagné ?

La mort ne peut vaincre la VIE.

Celui qui a gagné est celui qui est du côté de la VIE

  • celui qui sauve la VIE, une “vie”.

D’un côté, il y a “l’Islam-isme”,

– au nom duquel il est commandé de TUER des innocents pour aller au Paradis d’ALLAH,

  • et de l’autre côté, le CHRIST-ianisme, au nom duquel il est commandé de sauver des VIEs,

  • la VIE, la vie de n’importe quel être humain, par AMOUR,

  • qu’il soit chrétien, juif, musulman, bouddhiste, agnostique ou athée, peu importe.

Car la VIE est sacrée.

Cependant, de l’autre côté, d’un tout autre côté [sic], dans la Lumière qui l’appelle, celui qui est sorti de l’ombre pour réveiller la France endormie, nous rappelle :

– que la Vie est une lutte, pas un “sommeil”.

  • Il ne s’est pas battu, lui, pour que nous nous “soumettions” !

Ce serait le trahir,

– ce serait trahir le Dieu chrétien

  • qui est le “Dieu de la Résistance”.

Le “cri de Spartacus” est chrétien !

Résultat de recherche d'images pour "cri de spartacus"

Aussi Arnaud BELTRAME me demande…,

[ – si c’est bien lui ? Oui, je doute encore et toujours… Je suis ainsi née, plus animée par le doute que par la “foi”.]

– de faire passer son message qui est un appel à combattre, pas à “se soumettre”.

  • Combattre la haine par l’amour !

Un amour qui commande de respecter et de faire respecter la vie des plus faibles,

  • jusqu’à la vie des bêtes dans les abattoirs,
  • ces animaux qui sont tués par les hommes pour être mangés, pas pour les faire souffrir.

Accepter la barbarie, parce qu’elle serait religieuse, est une trahison au moins aussi grande que de prétendre appeler à la résistance en censurant les paroles de la “Marseillaise”.

Par vos lâchetés du quotidien, chaque fois que vous céderez un mot, un geste, un mètre carré de la terre de France à l’Islamisme, vous reculerez.

Résultat de recherche d'images pour "templier serment"

Et vous avez tant reculé que vous êtes acculé-e-s, dos au mur !

– “Qu’allez-vous faire ?” demande le “Colonel” BELTRAME.

– “Allez-vous encore accepter de recevoir des coups sans les rendre ?”

Alors préparez-vous à mourir comme les bêtes dans les abattoirs, égorgées au nom d’Allah,

vous qui fermez les yeux pour ne pas voir, ni savoir ce qui se passe dans les banlieues françaises.

Arnaud BELTRAME est là, devant moi, “très grand”, une grandeur qui impressionne.

Il s’adresse solennellement à Emmanuel MACRON, en chrétien, en TEMPLIER qui s’adresse à son Seigneur et Maître :

– “Tu parles de “résistance” ? Prouve-le.

  • Par des actes ! Des actes de bravoure.

Libère la France de tous ceux qui l’occupent illégalement et de tous ceux qui ne la respectent pas.

Résultat de recherche d'images pour "charles martel poitiers"

Sinon tais-toi.

Tout ton discours était émaillé de figures de la “Résistance” française en pays OCCUPE

  • occupé par les Anglais, lorsque tu as cité Jeanne d’Arc qui les avait boutés hors de France,

  • occupé par les Nazis, lorsque tu as cité Jean MOULIN et le Général De GAULLE.

– Es-tu le Maréchal Philippe PETAIN ou as-tu choisi d’incarner le Général De GAULLE ?

Tu dois choisir.

Car tu ne peux plus “choisir” le “en même temps“,

  • de faire jouer la “Marseillaise”

  • et, en même temps,

  • de faire taire les paroles martiales de cette chanson guerrière,

  • l’hymne national, la Marseillaise.”

[Le tutoiement est “maçonnique”, voulu par Arnaud BELTRAME]

 

Résultat de recherche d'images pour "chevaliers templiers maçons"

__________________________________________________________________________

Arnaud BELTRAME me demande aussi de vous raconter un “loupé”, un “loup-é” à moi.

__________________________________________________________________________

Lorsque j’ai écrit l’article sur le gendarme JAMBERT, celui qui accompagne la petite Maëlys,

– gendarme solitaire mais solidaire de ses compagnons d’armes qu’il salue,

  • j’avais “reçu” ces mots :

  • – “mon gendarme, mon héros”, ce “héros populaire”.

Je pensais que, pour Maëlys, son “héros”, c’était le gendarme JAMBERT.

– “Non”.

“Héros” était un mot trop fort, d’autant plus que le gendarme JAMBERT n’avait rien pu faire pour elle, du temps de son vivant, puisqu’elle n’était pas encore née.

Le Seigneur me redisait :

– “”gendarme” “héros”, “belle trame””.

“Belle trame” ?

Nom inconnu au bataillon !?, qui ne me disait rien, vraiment rien.

Je l’ai donc remplacé par un autre nom qui pouvait s’en approcher :

– “”Berkhane””, parce que je connaissais le nom “Berkhane”.

– “Non”,  fut la réponse, avec comme un écho, ce même nom : – “Belle trame” (?).

J’entendais le “son” mais je ne voyais pas le nom écrit, ni la figure physique de la personne.

– “Alors “baltringue” ? C’est ça ? Tu veux me montrer comment il est mort ?”

“Baltringue”, mot argotique pour dire “balle”, ce qui aurait pu être un “symbole” désignant un gendarme qui serait tombé sous les balles.

  • Oui, mais qui ?

Résultat de recherche d'images pour "prophète récalcitrant"

De guerre lasse, puisque le nom revenait en “écho”, sans que ce nom évoque quoique ce soit pour moi,

  • et parce que j’étais en train de publier un article sur le gendarme JAMBERT

– j’ai recherché en tapant sur “Gogol”

  • s’il existait un gendarme ou un policier s’appelant “Belle trame” qui se serait mort ou se serait suicidé, comme le gendarme JAMBERT.

Pour moi, cette affaire était du passé.

Comme l’affaire du gendarme JAMBERT.

Je me suis refusée à simplement écrire “mon gendarme, ce héros, le gendarme Belle Trame” dans un article sur un autre gendarme,

  • en incise,

– comme me le demandait le Seigneur.

“Un acte de foi”, quoi !

Le Seigneur dit :

– “Ecris !”

Et moi, je réponds ;

– “Deux minutes, je veux juste savoir qui c’était avant d’écrire son nom.”

Et comme je n’ai pas trouvé qui c’était, je n’ai pas écrit ce que me demandait le Seigneur.

Résultat de recherche d'images pour "prophète récalcitrant"

Aujourd’hui, bien sûr, je le regrette.

  • T’imagine le “scoop” d’enfer ?!

Mais je suis comme ça.

J’ai besoin de VERIFIER, au moins un minimum.

L’erreur que j’ai commise en outre a été de penser que ce nom “belle trame” était lié à un événement du passé,

  • pas du futur.

J’étais plongée dans des crimes du passé, crimes de “serial killer” et j’ai péché, non seulement par ignorance et manque de foi, mais aussi par raisonnement analogique.

Or, avoir la foi, c’est “sortir” de cette pensée humaine qui vous tient et vous lie à ce monde tridimensionnel pour accepter de devenir un-e “voyant-e”.

Moi, j’ai toujours peur de lâcher prise et de devenir “folle”.

– Que tirez-vous comme leçon de ma sottise ?

  • “Que je suis bête !”

OK, c’est vrai, mais encore ?!

Résultat de recherche d'images pour "jésus sauveur"

– “Interrogez-vous, me demande d’écrire le Seigneur, sur le fait que, quelques jours avant, Lui savait que ce gendarme, le Lieutenant-Colonel BELTRAME allait se faire tuer.

Que signifie cette “prescience”

  • Que le CHRIST est “omniscient” ?

– Oui, mais encore ?

INTERROGEZ-VOUS sur le fait qu’étant LIBRES,

  • LIBRES de MOURIR ou de VIVRE,

– “quelqu’un”, à un certain moment, a décidé qu’il était temps de MOURIR,

  • plutôt de “faire mourir”.

Et ce “quelqu’un”, ce n’était pas seulement le “terroriste”.”

  • “Que celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende !”

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jésus sauveur"

Le Seigneur demande que vous souteniez Marlène SCHIAPPA dans son combat pour la laïcité d’Etat. – “Etre laïque, c’est être chrétien !” Même si les Francs-Maçons l’ont oublié et revendiquent faussement la paternité de ce concept.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "marlène schiappa"

La preuve en est !

La notion de laïcité n’existe que dans des pays chrétiens ou des pays de culture chrétienne ou anciennement de culture chrétienne, “religion de l’Homme” et des Droits de l’Homme.

Ce fait est facilement vérifiable sur une carte géopolitique du monde d’aujourd’hui.

Qui peut le nier, sauf à être de mauvaise foi ?

Marlène SCHIAPPA, Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, sera durement attaquée en 2018.

Et ces attaques viseront à tenter de renverser le gouvernement formé par Emmanuel MACRON.

Non, Je n’ignore évidemment pas à quelle association appartient et appartiennent pour la plupart la Secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, les autres Secrétaires d’Etat et les ministres de ce gouvernement.

Il y a peu, Marlène SCHIAPPA demandait “courageusement”

[ je lis une certaine pointe d’ironie sur les lèvres du Seigneur]

  • la suppression de la messe télévisée, le dimanche matin, sur France 2.
Résultat de recherche d'images pour "jour du seigneur"

Tant il est vrai qu’il est plus facile aujourd’hui de se prétendre laïque en attaquant les Chrétiens qui le sont déjà,

  • plutôt que de s’attaquer à une autre religion, dont les fidèles sont tout, sauf des laïques.

Et pour cause, le terme de “laïcs” fait partie du vocabulaire religieux catholique depuis bien des siècles.

Est laïque tout ce qui n’est pas religieux, tout ce qui n’appartient pas aux ordres religieux.

A partir de Ma Parole, cette distinction entre laïcs et religieux fut opérée :

– “Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.”

Et contrairement à ce que prétendent à tort certains prélats et pharisiens de votre siècle, il ne s’agissait pas d’une parole équivoque dite pour Me sortir d’un mauvais pas.

Mon autre Parole a toujours confirmé cette Parole qui est UNIQUE venant d’une “personne unique”, Moi-même, le CHRIST.

– “Mon Royaume n’est pas de ce monde.”

Résultat de recherche d'images pour "mon royaume n'est pas de ce monde"

Il est donc juste de rendre aux autorités de ce monde ce qui leur est dû et de rendre à Dieu ce qui est à Dieu.

Si le Royaume des Cieux est ailleurs que sur cette terre, votre terre, pourquoi voudriez-vous avoir tout pouvoir et toute autorité sur cette terre ?

Sauf si vous ne croyez plus en Dieu qui est dans les cieux.

  • Mais que veut dire “les cieux”, le “Royaume des cieux” ?

Dans ce cas, il ne reste plus pour vous qu’un seul espoir, réussir votre vie sur terre,

  • c’est à dire dans votre langage d’athées et d’ex-baptisés,
  • profiter de tous les plaisirs de la vie, avant de mourir,
  • quitte à faire mourir les autres pour pouvoir profiter d’eux, encore et toujours plus.

Ce qui donne des pays dits chrétiens, mais de fait déchristianisés, une image détestable du Christianisme aux autres religions.

– “Car vous me faites HONTE !”, dit le Seigneur.

Tous les jours vous M’offensez et M’insultez, en considérant que c’est “normal”.

Et tous les jours, vous mettez un point d’honneur à ne pas offenser et insulter la religion qui tue le plus de Chrétiens dans le monde.

– Au nom de l’amour de votre prochain !

HYPOCRITES !

Résultat de recherche d'images pour "amour de votre prochain"

Je vous jugerais comme vous M’avez traité et…, maltraité.

Et vous pourrez avoir accueilli des dizaines et des milliers de ceux qui ne respectent pas le Seigneur Vivant, vos oeuvres seules ne suffiront pas à vous sauver de l’Enfer.

Car se taire, c’est encourager les crimes commis contre vos soeurs et vos frères chrétiens livrés sans défense à leurs bourreaux.

Les premières communautés chrétiennes, pacifiques, revendiquaient le “Non possumus”, c’est à dire la désobéissance civile contre la lutte armée.

Leurs seules armes étaient la prière et… se protéger en s’assemblant et se rassemblant par et autour des mêmes valeurs communes.

– “Assemblées”veut dire “Ecclesia” qui signifie “Eglise”.

Les Eglises n’étaient pas de simples lieux de rencontre où les fidèles venaient partager un moment, un temps hebdomadaire, le temps de la messe du dimanche dans un esprit consumériste et affairiste.

  • Les Eglises étaient des communautés de vie comme le sont devenues les Mosquées qui les cernent, centres dits culturels alors qu’ils sont en vérité cultuels,

  • où se concentrent des écoles coraniques, des vestiaires pour les nécessiteux musulmans, uniquement musulmans, des bureaux d’aide au séjour irrégulier dupliquant les protections juridiques,

  • protections juridiques accordées déjà et payées par les Catholiques bien-pensants, les perdants de cette duperie universelle et tromperie multiculturelle,

  • duperies et tromperies soutenues et entretenues par les associations philanthropiques maçonniques, lesquelles se sont infiltrées au sein de Mon Eglise jusqu’au plus haut niveau.

Résultat de recherche d'images pour "église"

Marlène SCHIAPPA s’attaque à un concept INTOLERABLE pour le monde musulman,

  • non pas seulement celui de la laïcité, concept déjà inacceptable pour les croyants au dieu appelé ALLAH, le Très Miséricordieux,

  • dont le dernier nom, “épithète”, n’est pas connu,

  • comme n’est pas connu le nom du dieu caché des “pas francs”-maçons

[“pas francs”-maçons, expression reprise volontairement par le Seigneur créée par COLUCHE pour dénoncer le secret de l’appartenance maçonnique, le serment du mensonge.]

  • sauf pour les maçons du 33ème degré, croient-ils, à tort.

Mais aussi et surtout Marlène SCHIAPPA s’attaque au concept de l’égalité entre les femmes et les hommes,

  • concept contraire à la vérité coranique affirmée comme étant révélée.

En fait, ce concept de l’infériorité de la femme est dû à l’incompréhension d’un Prophète qui n’a pas compris ce que signifiait :

– “la femme est la moitié de l’Homme”,

– révélation faite à une époque où Mahomet était encore enfermé dans son ignorance.

Résultat de recherche d'images pour "femme inférieure a l'homme islam"

L’Homme, c’est l’androgyne de l’origine qui, séparé en deux sexes, est devenu l’homme ET la femme unis dans le même couple MONOGAME.

Pourtant, sa condition d’homme “re-né”

  • par la grâce d’une rencontre féminine,

  • l’amour d’une femme qui lui a redonné vie,

  • femme nommée Khadija qui était chef d’entreprise, sa chef !,

aurait dû faire voir la vérité au Prophète Mahomet, lequel a péché par orgueil masculin,

  • aveuglé par sa culture et ses préjugés “machistes” ancestraux.

Le Seigneur annonce que Marlène SCHIAPPA sera de plus en plus attaquée médiatiquement et publiquement.

Et Il demande que les Chrétiens se rappellent que la laïcité est un concept chrétien et que l’égalité entre les femmes et les hommes est un “prérequis” pour les fidèles chrétiens monogames et respectueux de leur femme,

  • hommes et femmes chrétiens à qui le divorce est interdit dans l’Eglise Catholique puisque l’Amour n’est pas le volatile désir sexuel.

Résultat de recherche d'images pour "l'homme et la femme ne feront plus qu'un"

Les premiers couples chrétiens étaient même des couples “chastes”, sans rapport sexuel, puisque leur conviction était que le Royaume des Cieux n’est pas sur cette terre.

La maîtrise des instincts sexuels est effectivement la marque du Christianisme, ce qui permet aux pays chrétiens d’éviter la surpopulation et la pauvreté qui en découle.

S’aimer, c’est savoir affronter ensemble les pires moments d’une vie et les pires moments d’une vie sont le “vide”,

  • l’absence de désir et de plaisir,

  • quand la passion n’anime plus le couple, lequel ne se dispute même plus,

  • et que les émotions s’évanouissent dans les petites habitudes privatives et restrictives de libertés personnelles de moins en moins réciproques.

Alors le couple se sépare, car la tendresse, cette caresse de l’absence de l’autre, ne suffit plus à soigner les vieilles blessures d’un ego narcissique si “humain”, celui de la Bête.

Les parents veulent divorcer,

  • tout en clamant qu’ils continueront d’aimer pour toujours leurs enfants,

  • sans doute de la même manière dont ils ont continué à s’aimer eux-mêmes,

  • c’est à dire à se séparer dès qu’ils n’ont plus “envie”, c’est à dire encore à n’avoir plus de “plaisir” à vivre avec l’autre,

  • un autre qui peut être l’enfant de l’autre, cet autre que les membres du couple éphémère n’aiment déjà plus mais à  qui ils promettent de l’aimer toujours.

Résultat de recherche d'images pour "enfants de divorcés"

Mensonges !

Ainsi les enfants apprennent-ils de leurs parents à mentir et des apparences trompeuses de leur couple parental que l’amour est aussi éphémère que le désir sexuel.

La famille chrétienne est l’unique rempart dans ce monde d’illusions,

  • la première communauté chrétienne,

  • celle du partage du pain

  • et des mêmes valeurs qui unissent les couples

  • comme les membres de cette famille chrétienne.

Si aimer, c’est se séparer à la première difficulté de l’être aimé,

  • alors n’employez plus jamais le verbe “aimer”

  • parce qu’il ne peut pas se conjuguer uniquement à la première personne du singulier.

Résultat de recherche d'images pour "verbe aimer"

Votre Président, Emmanuel MACRON, est “rusé” et prudent comme la colombe.

Il a réussi à attaquer l’obscurantisme religieux,

  • sans déclarer la guerre à la religion qui apporte le plus d’argent à l’Etat français
  • et rapporte le plus de pétrodollars aux élus dits représentants de votre peuple, argent caché sur des comptes off-shore.

Mais l’illusion de neutralité religieuse publique, voulue par l’actuel gouvernement français, explosera devant la résistance de l’Islam.

Et les femmes seront les premières victimes de ce “retour de flamme” qui n’est pas un retour de l’amour “fraternel”,

  • amour “fraternel” illusoire s’il n’est pas lié au désir d’éternité, au désir de Dieu.

L’année 2018 est l’année de la fin de toutes les illusions dont celle de l’intégration d’une religion qui montera en puissance et emportera avec elle les digues de la “fraternelle” bien-pensance et bienveillance de vos élus maçonniques aveugles et sourds, du moment qu’ils sont sustentés à coups de pétrodollars.

Résultat de recherche d'images pour "islam politique"

Vous êtes prévenus.

Et la première victime symbolique de cette guerre religieuse sera la Secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène SCHIAPPA.

Car défendre ce concept, l’égalité entre les femmes et les hommes, c’est s’attaquer à l’Islam, qu’elle le veuille ou non.

Et il sera de votre devoir de Chrétiens de sortir de votre silence HYPOCRITE pour la défendre,

  • qu’importe son appartenance maçonnique.

Si les femmes portent les valeurs chrétiennes qu’elles renient,

  • par ignorance des racines de leur culture chrétienne,

elles doivent être soutenues.”

Le Seigneur ajoute :

– “Marlène SCHIAPPA a la figure de Marie-Madeleine.

Résultat de recherche d'images pour "marlène schiappa"

– Non, hommes qui voyez le mal partout,

  • pas à cause de sa vie qui ne regarde qu’elle !,

mais parce que, comme Marie-Madeleine, elle est à la recherche de l’absolu,

  • de l’amour absolu.

Cette quête de l’absolu la rend tout à la fois forte et fragile.

Quant à vous, arrêtez de juger sur les apparences et selon vos préjugés !

Arrêtez de juger.

ARRETEZ DE JUGER POUR CONDAMNER !

[Et cet avertissement ne concerne pas seulement les simples lecteurs mais les juges iniques et cyniques de France.]

 

Parole du Seigneur : Les adversaires de la Russie seront renversés ou ont déjà été expulsés du pouvoir par la voix des peuples chrétiens. La Russie convertie est devenue le pays défenseur des Chrétiens d’Orient, prenant la place de la France qui a trahi le CHRIST. Vox Populi, Vox Dei !

https://i0.wp.com/artcorusse.org/wp-content/uploads/2016/12/%C2%A9-Nicolai%CC%88-Solog.jpg

Cette Alliance sainte entre le Seigneur et le peuple russe a été scellée le 19 octobre 2016 par l’inauguration du Centre culturel russe orthodoxe au sein de la capitale, Paris, de l’ancienne nation européenne chrétienne, la France. La France, fille aînée de l’Eglise catholique, a publiquement renié le christianisme au profit de la religion qui persécute et tue le plus de Chrétiens dans le monde entier.

Le Seigneur a toujours annoncé qu’Il donnerait la victoire au Président Vladimir POUTINE contre tous ses ennemis, exauçant la prière de l’homme qui va devenir le plus puissant chef d’Etat du monde.

Comme Il a accordé, prévu et voulu la victoire de Donald TRUMP aux Etats-Unis, devenu président des états américains, à la grande surprise de tous les ignorants agnostiques et athées. Les états américains ont été fondés par les Pélerins chrétiens et réformistes venus d’Europe. L’Amérique du Nord est née d’une conception chrétienne du pouvoir humain, avec l’obligation de prêter serment sur la Bible par tous ceux qui prétendent vouloir diriger ce continent.

Jamais aucun homme ni femme ne pourra prêter serment sur d’autres livres religieux pour devenir Président des Etats-Unis, sauf à vouloir faire maudire les nations américaines chrétiennes.

Car le Seigneur veut une Alliance sacrée entre des dirigeants pro-chrétiens défendant réellement les Chrétiens dans le monde.

Il balaiera les élites corrompues par l’argent, l’or noir et les pétrodollars.

Il sauvera les minorités persécutées comme les Yézidis et les Zoroastriens, parce que ces minorités ont soutenu Ses brebis et se sont battus pour se protéger et protéger aussi les Chrétiens.

Il remerciera les Kurdes qui ont su protéger les minorités religieuses persécutées avec bravoure.

Afficher l'image d'origine

Protéger les Chrétiens, c’est savoir se protéger soi-même.

Parce que les Chrétiens ont le devoir de prouver l’existence du CHRIST par le libre choix de Le choisir ou pas et que ce libre choix ne peut être prouvé que par l’existence, la co-existence pacifique avec d’autres religions, partout où est présent majoritairement le christianisme, contrairement à d’autres religions qui ne tolèrent aucune autre religion sur un territoire conquis.

Et parce que, comme Jésus l’a voulu, aucun pasteur ou prêtre ne peut et ne doit devenir un dirigeant politique.

Son royaume n’est pas de ce monde.

Il ne peut pas y avoir d’Ayatollah KHOMEINI chrétien, ni de Calife  Omar 1er chrétien.

Le Chrétien doit rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu, comme il est dit par Jésus lui-même dans les Evangiles.

C’est pour cette raison que, dans le christianisme, ont toujours co-existé les ordres monastiques et l’ordre laïque, qu’il soit monarchique, républicain ou anarchique, puisque les premières communautés chrétiennes vivaient en-dehors du “système” religieux impérial romain, partageant tout entre Chrétiens. C’était des “communistes”, oui !

La laïcité est une “invention” chrétienne.

Pour devenir prêtre, moine ou nonne, il faut avoir renoncé au monde.

Et donc avoir renoncé à tout pouvoir temporel, c’est à dire à l’exercice de toute fonction non religieuse au sein de la communauté humaine temporelle.

Le terme “religieux” est à prendre au sens de “créer du lien” : – “religere”.

Ainsi il faut comprendre, qu’autant il est interdit à un prêtre ou à un moine chrétien d’occuper un poste de dirigeant public, autant il est permis d’enseigner, de soigner et même… de défendre le peuple chrétien, Ses brebis.

Le moine-soldat n’a jamais été condamné par le Seigneur.

Et celui qui a choisi de se faire appeler “François”, le nouveau Pape catholique, devrait se souvenir que François d’Assise était allé au Moyen-Orient pour convertir les Musulmans au christianisme, pas pour se convertir à l’islam.

Afficher l'image d'origine

François d’Assise soutenait l’action des Croisés au Moyen-Orient.

Et que je sache, à ce jour, personne n’oserait dire de lui qu’il est un barbare cruel.

Un pasteur ne peut pas et ne doit pas rester insensible devant le sort de Ses brebis livrées aux loups qui viennent les dévorer.

Sinon c’est un faux-berger.

Celui qui ne défend pas Ses brebis et qui, pire, défend leurs tortionnaires, est un faux-berger.

Le Seigneur lui demandera de rendre des comptes pour chaque goutte du sang de Ses brebis versé à cause de son imposture, de sa couardise et/ou de sa traîtrise.

Car le Seigneur est Vivant.

Ne pas reconnaître CHRIST est Le renier publiquement.

Prétendre que toutes les religions se valent est renier publiquement le CHRIST, Son message de salut et Son sacrifice qui a mis fin à toutes les autres formes de sacrifices humains ou animaux dans un monde qui était cruel et sanguinaire.

Or ce monde redevient cruel et sanguinaire parce que vous avez admis sur des terres chrétiennes la pratique des sacrifices sanglants, tuer des animaux comme autrefois, les égorger sur l’autel d’un dieu sanguinaire, sacrifice autorisé alors que vos propres lois laïques l’interdisent de fait.

Vous déclarez que les animaux sont des êtres sensibles mais vous préférez recevoir l’argent des pratiquants d’une religion cruelle qui prétendent aimer les animaux autant qu’ils aiment et de la même manière les êtres humains, en étant capables de les tuer au nom de leur dieu.

Mais, tous les jours, la vérité de cette religion barbare éclate comme une bombe aux yeux du monde entier, prouvant qu’elle n’est que haine et violence envers ceux qu’elle considère comme étant inférieurs à ses adeptes.

Elle est si cruelle, cette religion, qu’elle autorise même l’assassinat de ses propres adeptes s’ils ont péché ou s’ils n’ont pas respecté une pratique religieuse, comme le jeûne, ou encore s’ils veulent changer de religion.

Si cette religion que nous ne pouvons plus jamais nommer, même dans notre pays laïque et voltairien, où il est devenu interdit de dénoncer le MAL, était une secte ne disposant pas des énormes moyens financiers d’Etats religieux corrompant le monde politique et médiatique occidental, cette religion discriminatoire, sexiste et fondamentaliste serait interdite dans tous les états démocratiques, à raison, pour protéger les femmes et les pratiquants des autres religions qu’elle veut éradiquer.

Ses sacrificateurs ont les mains couvertes du sang animal ou du sang humain.

Ils ne peuvent pas et ne doivent pas être admis au sein des églises chrétiennes.

Celui qui tue cruellement un agneau n’aura pas plus pitié de l’Agneau chrétien.

L'ambassadeur russe à Ankara tué dans une attaque armée, le tireur neutralisé (PHOTOS)

Le Seigneur me demande de publier cet article le jour même de la cérémonie de l’enterrement de l’ambassadeur russe, Andreï KARLOV en la cathédrale du CHRIST-Sauveur à Moscou, capitale de la Russie.

Hypocrites êtes-vous quand vous condamnez la victoire russe en Syrie sur les Jihadistes d’Al-Nosra et d’Al-Kaïda, ceux-là mêmes qui ont chassé, persécuté et tué les Chrétiens d’Alep !

Hypocrites êtes-vous quand vous fermez les yeux sur les massacres du peuple yéménite, vous qui vous dites être les amis, les protecteurs des peuples musulmans persécutés !

Menteurs !

L’Arabie Saoudite a reconnu avoir utilisé des bombes à fragmentation et prétendre vouloir y renoncer.

Mais qui, à l’ONU, a dénoncé ces crimes de guerre, qui ?

Au lieu de vous réjouir de la libération des minorités chrétienne et yézidie, hypocrites, vous pleurez la défaite des “rebelles modérés” en Syrie, sachant pertinemment qu’ils ne sont pas modérés, mais extrémistes puisque vous les aviez armés pour qu’ils détruisent ce pays et le divisent.

La plupart ne sont même pas des Syriens.

Hypocrites êtes-vous quand ces mêmes rebelles se filment en train d’égorger un enfant palestinien et qu’aucun média occidental ne dénonce cette énième barbarie !

Si un soldat juif, lui, avait giflé un enfant palestinien, dans toutes les villes du monde, la haine, non pas le sens de la justice, la haine aurait fait défiler les adeptes de la religion de la haine, soutenant ceux-là mêmes, des soldats rigolards et égrillards, des rebelles modérés, qui égorgent des enfants yézidis, chrétiens et palestiniens, des innocents.

Mais qui êtes-vous pour donner des prix de vertu ?

Vous, les hypocrites !

Vous dénoncez haut et fort la pédophilie dans l’Eglise catholique mais vous protégez vos pédophiles civils et laïques dans votre société du spectacle avachie et dans votre monde politique pourri.

Par contre vous taisez les pratiques sexuelles de la religion de la haine qui institue l’esclavage, comme au temps de son prophète, cette religion qui vous nourrit par son argent sale, celui de la drogue et des trafics d’êtres humains.

Afficher l'image d'origine

_________________________________________________

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/afghanistan-le-desespoir-des-familles-des-esclaves-sexuels-19-12-2016-6473721.php

Afghanistan: le désespoir des familles des esclaves sexuels

>L’actu>International|19 décembre 2016, 12h14

____________________________________________________

Le peuple d’Afrique lutte pour sa libération et n’hésite pas à dénoncer une religion qui esclavagise sexuellement les femmes et les enfants.

De plus en plus, CHRIST manifeste Son amour pour ce peuple et Se manifeste auprès de lui, n’hésitant pas à intervenir pour empêcher un père de frapper sa fille qui s’est convertie au christianisme ou à répondre à l’appel de Ses brebis perdues dans le désert.

Le courage de ce peuple qui a été converti de force à la religion de la haine est égal au courage de ces femmes arabes qui demandent à pouvoir vivre leur vie en toute visibilité et dans le respect de leurs libertés ou de ces bloggers arabes que vous laissez dépérir dans des prisons royales.

Le Seigneur n’autorise pas la mort de la femme adultère.

Afficher l'image d'origine

Encore moins celle de Ses enfants qui se battent pour pouvoir exister dans la lumière, dans le jour, dans la rue, devant vos yeux, et meurent sous vos yeux, tués par des coreligionnaires de la haine.

Le Seigneur est venu pour sauver, pas pour tuer.

Comme preuve de cette lucidité intellectuelle qui manque tant aux peuples de l’Occident européen, un auteur de l’Occident d’Afrique, le Maghreb, a publié l’article à lire ci-dessous, article qui devrait ouvrir les yeux de ces Européens devenus athées, agnostiques ou se croyant chrétiens, de fait corrompus car rendus aveugles par l’argent des esclavagistes qui suppriment toute liberté aux peuples du Moyen-Orient et de l’Afrique.

La pratique des mariages temporaires en Iran pour des fillettes de moins de neuf ans est encouragée par les Ayatollahs, dont l’Ayatollah KHOMEINI.

Vous savez tous que la pratique de la pédophilie est institutionnalisée par cette religion qui est une idéologie totalitariste. Est-ce pour cette raison, vous, les pédophiles occidentaux d’Europe, que vous la protégez, parce qu’elle autorise l’esclavage sexuel des enfants ? On peut légitimement se poser cette question tant votre cécité est grande. Elle ne peut être que volontaire.

Lisez et appréciez le courage exemplaire d’un homme libre du Maghreb, Halim AKLI, qui lutte contre une religion obscurantiste et totalitaire, tandis que, vous, les Occidentaux, vous vivez dans le confort matériel de vos certitudes béates et stupides, vous qui vous êtes vendus, avez vendu votre âme pour les plaisirs de la chair et avez vendu vos peuples à un futur d’esclaves.

On ne peut pas être plus clair !

Non, les Frères d’Afrique ne sont pas hypocrites.

Pas eux !

L’article à lire ci-dessous a été écrit en 2009.

Et depuis ?

Rien n’a changé, bien au contraire.

Cette religion répand sa haine des femmes et sa culture du pur et de l’impur jusque dans nos couches occidentales, faisant le lit du fascisme, à l’exact opposé de la religion chrétienne puisque Jésus a toujours dit que rien de ce qui touche au corps ne peut être impur. Ce qui est impur est ce qui est dans le coeur de l’homme, ses pensées et ses intentions.

Quelles sont vos pensées et vos intentions, hommes d’Europe de si peu de foi ?

Afficher l'image d'origine

____________________________________________

http://www.hommes-et-faits.com/Dial/spip.php?article147

Le sexe, la femme, le mariage, le divorce, le pur, l’impur

Point de vue islamiste

samedi 29 août 2009, par Halim Akli

Les extraits qui suivent sont tirés de Tahrirolvasyleh >(quatrième volume, Darol Orm, Gom, Iran, 1990) du guide suprême de la révolution iranienne, l’Ayatollah Khomeyni en l’occurrence. Les recommandations de Khomeiny que vous allez relire pour certains et découvrir pour la majorité d’autre d’entre vous, donnent des sueurs froides tant l’Algérie avait faillit sombrer dans les ténèbres d’un État islamique en 1992 ; menace qui est loin d’être totalement écartée. Et pour cause, au nom de l’Algérie qui a payé un lourd tribu à l’islamisme, Bouteflika s’est prosterné, le 12 août 2008, à la mémoire de l’imam Ayatollah Khomeiny lors de sa visite à son mausolée, en Iran, soulignant que : « le défunt reste par ses actes et paroles une lumière pour les hommes épris de justice et d’équité. » avant d’ajouter : « Tous les actes et paroles de Khomeyni restent une lumière qui guide les hommes épris de justice et qui œuvrent à la répandre entre l’humanité au moment où notre nation musulmane a tant besoin de s’inspirer de ses idéaux qui ont servi et continuent de servir l’Islam« . Bouteflika ajoute : »« le peuple algérien, qui a mené sa glorieuse révolution pour l’indépendance et la libération de cette terre d’Islam de l’occupant étranger, est parfaitement conscient du message du défunt visant à préserver la charia de toute forme de dérapage l’ayant entamée aux temps du déclin et des croisades ».

Et Bouteflika de conclure sur le livre d’or du mausolée : « C’est un tel privilège que de me recueillir à la mémoire du grand disparu de l’islam et de la révolution islamique iranienne, l’imam Ayatollah Khomeiny, puisse Dieu lui accorder sa sainte miséricorde. ».

Voici donc quelques « lumières », tirées du livre écrit par l’Ayatollah Khomeiny, dont nous devrions nous inspirer, si l’on suit les délires de Bouteflika, :

* L’homme peut avoir un plaisir sexuel avec un enfant, de sexe féminin aussi jeune qu’un bébé. Cependant, il ne doit pas pénétrer par devant, mais le sodomiser.

* Si l’homme pénètre l’hymen et cause des dégâts, alors il devra être responsable de la fillette toute sa vie.

* Cette-ci, cependant, ne compte pas comme une de ses quatre femmes permanentes. L’homme, par contre, ne peut pas épouser sa sœur.

* Il est préférable pour une fille d’être mariée à temps pour qu’elle entame sa première menstruation dans la maison de son mari plutôt que celle de son père. Un tel père qui donne en mariage une fille aussi jeune aura une place permanente au Paradis.

* L’homme peut avoir des rapports sexuels avec des animaux tels que les moutons, les vaches, les chameaux et ainsi de suite. Cependant il doit égorger l’animal après avoir eu son orgasme. Il ne doit pas vendre la viande aux gens de son village, cependant la vente de cette viande à un village proche est acceptable.

* Autre extrait, tiré du Petit livre vert, Proverbes d’Ayatollah Khomeiny, (Politique, Phylosophica, Social et Religieux, page 47) : – Si on a commis un acte de sodomie avec une vache, une brebis, ou un chameau, leurs urines et leurs excréments deviennent impurs, et même leur lait ne peut plus être consommé. Cet animal doit être tué le plus vite possible et brûlé.

Ceux qui se croient en dessus de ce qui se dit ici parce qu’ils sont sunnites et non shiites, qu’ils ravalent leurs commentaires qui vont dans ce sens. Il n’y a strictement aucune différence entre les sunnites et les shiites en ce qui concerne le plaisir sexuel d’un homme et d’un enfant, pour ne pas dire d’un bébé.

Afficher l'image d'origine

De la pureté et de l’impureté

1. Onze choses sont impures : l’urine, l’excrément, le sperme, les ossements, le sang, le chien, le porc, l’homme et la femme non musulmans, le vin, la bière, la sueur du chameau mangeur d’ordures[9].

2. L’urine et les selles de l’homme et de tout animal dont le sang jaillit quand on lui ouvre les veines et les artères[10] sont impures. Mais la chiure de petits insectes comme la mouche ou le moustique qui n’ont pas le sang jaillissant est pure.

3. L’urine et les selles de tout animal mangeur d’ordures sont impures. C’est également le cas de l’urine et des selles de tout animal qui a été possédé sexuellement par un homme ; et de l’urine et des selles du mouton nourri au lait de truie.

4. Le sperme de tout animal dont le sang jaillit quand on l’égorgé est impur.

5. Les ossements d’un animal trouvé mort ou d’un animal tué contrairement aux rites musulmans sont impurs ; le poisson, par contre, n’est pas impur, même s’il est mort dans l’eau, car son sang ne jaillit pas.

6. Les poils, les os, les dents des animaux morts sont purs, sauf s’il s’agit d’animaux impurs comme le chien.

7. L’œuf sorti des entrailles d’une poule n’est pas impur, si sa coque est suffisamment solide. Il faut pourtant le laver avant de le manger.

8. La viande, la graisse et les peaux en vente dans un bazar musulman ou se trouvant chez un musulman sont pures, sauf si ces produits proviennent d’animaux qui n’ont pas été abattus selon les rites musulmans.

9. Le sang de l’homme et de tout animal dont le sang jaillit quand on l’égorge est impur ; par contre, le sang du poisson, du moustique et de tout autre animal dont le sang ne jaillit pas reste pur.

10. Le sang qui s’écoule entre les dents est pur si dilué avec de la salive ; auquel cas il est permis d’avaler cette salive.

11. Le sang coagulé et accumulé sous les ongles ou en tout autre point du corps humain est pur si son aspect est modifié de telle sorte qu’on ne puisse plus l’appeler sang ; si ce n’est pas le cas, il faut essayer de le faire disparaître avant de procéder à ses ablutions.

12. Le pus d’une blessure qui se cicatrise est pur, à condition qu’on puisse affirmer qu’il n’est pas mêlé de sang.

13. Le chien et le porc, s’ils ne vivent pas dans l’eau, sont impurs, ainsi que leurs poils, leurs os, leurs griffes et leurs excréments ; par contre, le chien et le porc marins sont purs.

14. Tout le corps d’un individu non musulman est impur, même ses cheveux, ses poils, ses ongles, et toutes les sécrétions de son corps.

15. Tout homme ou femme qui nie l’existence de Dieu, ou qui croit en ses partenaires[11], ou bien encore qui ne croit pas en son Prophète Muhammad est impur (au même titre que l’excrément, l’urine, le chien, le vin). Il l’est même s’il met en doute un seul de ces principes.

16. L’enfant impubère est impur si ses parents et ses aïeux ne sont pas musulmans, mais s’il a un musulman dans son ascendance il est pur.

17. Le musulman qui injurie un des douze Imams, ou qui se déclare leur ennemi est impur.

18. Le vin et toutes les autres boissons enivrantes sont impures, mais l’opium et le haschisch ne le sont pas.

19. La bière est impure, mais la levure de bière ne l’est pas.

20. La sueur d’un chameau mangeur d’excréments humains est impure ; la sueur des autres animaux qui mangent les mêmes ordures ne l’est pas.

21. La sueur de celui qui vient d’éjaculer n’est pas impure ; il est pourtant préférable qu’il ne fasse pas ses prières aussi longtemps que son corps ou ses vêtements gardent des traces de cette sueur.

22. Si l’homme a eu un rapport avec sa femme pendant les périodes d’abstinence, le jeûne du Ramadan par exemple, il doit éviter de faire ses prières aussi longtemps qu’il porte les traces de la sueur résultant de son coït.

23. L’homme qui a éjaculé par suite d’un coït avec une femme autre que la sienne, et qui éjacule à nouveau en faisant le coït avec sa femme légitime, n’a pas le droit de faire ses prières s’il est en sueur ; mais s’il fait d’abord le coït avec sa femme légitime et ensuite avec une femme illégitime, il peut faire ses prières même s’il est en sueur.

Afficher l'image d'origine

24. Si une mouche ou tout autre insecte se pose d’abord sur quelque chose d’impur et d’humide, et ensuite sur une chose pure et humide, celle-ci devient à son tour impure, si toutefois on est certain que le premier est impur ; dans le cas contraire elle reste pure.

25. Si une partie du corps en sueur entre en contact avec quelque chose d’impur et que la sueur coule sur d’autres parties du corps, toutes ces parties deviennent impures, tandis que le reste du corps reste pur.

26. Les sécrétions nasales ou les crachats sanguinolents sont impurs, tandis que le reste qui n’a pas été souillé par le sang est pur ; si les sécrétions nasales ou le crachat effleurent la bouche ou le nez, la partie de l’épiderme qui a été touchée doit être purifiée ; mais la partie non touchée reste pure.

27. L’objet qui entre dans le corps humain et qui se trouve en contact avec une impureté (selles ou sang) reste pur quand on le retire du corps, s’il ne porte pas de traces de ces matières impures ; ainsi l’instrument qu’on fait entrer dans le rectum pour un lavement ou le bistouri du chirurgien ne sont pas impurs, s’ils ne portent pas de traces d’impuretés. Il en est de même pour la salive et les sécrétions nasales qui se mêlent au sang à l’intérieur de la bouche ou du nez, mais qui n’en portent pas les traces quand on les crache.

28. Il est défendu de toucher un feuillet du Coran avec quelque chose d’impur ; si cela arrive, il faut tout de suite laver la feuille.

29. Il est défendu de poser le Coran sur une matière impure comme le sang ou des ossements humains ou d’animaux si cette matière est desséchée ; si on l’y a déjà posé il faut absolument l’enlever.

30. Il est défendu d’écrire les versets du Coran avec une encre impure, même s’il ne s’agit que d’une seule lettre. Au cas où cela a été fait, il faut la laver ou la gratter avec un couteau ou avec tout autre instrument tranchant.

31. Il faut éviter de remettre le Coran à un infidèle ; il est même recommandé de le lui arracher s’il l’a déjà dans les mains.

32. Si un feuillet du Coran, ou un papier portant le nom de Dieu ou du Prophète ou de l’un des Imams tombe dans les w.-c, il est absolument indispensable de l’en retirer, même si cela entraîne des dépenses. Au cas où ce ne serait pas possible, il faudrait abandonner ces w.-c. jusqu’à ce que l’on ait la certitude que ce papier est pourri.

33. Il est interdit de manger ou de boire ce qui est impur ; il est également interdit de faire manger une impureté aux enfants, que cela leur soit néfaste ou pas ; mais il n’est pas interdit de faire manger aux enfants de la nourriture touchée indirectement par quelque chose d’impur.

34. Il n’est pas nécessaire de rappeler à quelqu’un qu’il est en train de manger une nourriture impure ou de prier vêtu d’habits impurs.

35. Si le maître de maison remarque, durant le repas, qu’un ou plusieurs des mets sont impurs, il lui faut l’annoncer à ses hôtes ; mais si c’est un des hôtes qui le remarque, il n’est pas obligé de le faire.

Le mariage de Mahomet avec Aicha fillette de 9 ans

De la femme et de ses règles

1. La femme est pseudo-menstruée quand le sang s’écoule de son vagin en dehors de la période de ses règles. Ce sang peut être de couleur jaunâtre, froid, fluide, et s’écouler sans sensation de brûlure ; il peut aussi être noirâtre ou jaune, chaud, épais et jaillir en provoquant une brûlure.

2. Les pseudo-menstrues sont de trois catégories : faibles, moyennes ou abondantes. Si le sang n’imprègne pas complètement le morceau de coton introduit dans le vagin, ce sont des pseudo-menstrues faibles ; s’il imprègne tout le coton sans souiller l’étoffe placée sur la vulve, ce sont des pseudo-menstrues moyennes ; si enfin le sang traverse à la fois le coton et l’étoffe, ce sont des pseudo-menstrues abondantes.

3. Dans le cas de pseudo-menstrues faibles, la femme doit se laver selon le rituel religieux avant la prière, changer le coton ou le laver, laver également la vulve si le sang l’a souillée.

4. La période menstruelle proprement dite est la période de quelques jours par mois durant laquelle le sang s’écoule du vagin des femmes. Ce sang est le plus souvent épais, chaud, rouge noirâtre ou rouge vif, et jaillit avec sensation de brûlure.

5. Les femmes de la lignée du Prophète de l’Islam sont ménopausées à l’âge de soixante ans. Les autres à cinquante ans révolus.

6. Le sang qui s’écoule du vagin de la fille de moins de neuf ans et de la femme de plus de soixante ans, ne peut pas être considéré comme le sang menstruel.

7. La femme enceinte et la femme qui allaite sont susceptibles d’avoir leurs règles.

8. Il est indispensable que durant les trois premiers jours des menstrues le sang ne cesse pas de s’écouler ; donc, s’il cesse après les deux premiers jours pour reprendre un jour plus tard, ce n’est pas le sang menstruel.

9. Il n’est pas indispensable que le sang s’écoule hors du vagin pendant les trois jours ; il suffit qu’il y en ait à l’intérieur du vagin.

10. Si la femme voit le sang s’écouler de son vagin pendant plus de trois jours et moins de dix jours, et qu’elle n’a pas la certitude qu’il s’agit du sang menstruel ou de celui d’un abcès, elle doit si possible introduire un morceau de coton dans son vagin et l’en ressortir ; si le sang s’écoule du côté gauche c’est celui des menstrues ; s’il s’écoule du côté droit, c’est le sang d’un abcès.

Afficher l'image d'origine

11. Si la femme voit le sang s’écouler de son vagin et qu’elle doute s’il s’agit du sang menstruel ou celui de sa virginité, elle doit introduire un morceau de coton dans son vagin et le retirer après un certain temps. Si le sang a taché seulement le pourtour du coton, il provient de la virginité ; si tout le morceau de coton est imbibé de sang, c’est celui des menstrues.

12. Si la femme voit son sang s’écouler du vagin pendant moins de trois jours, s’arrêter puis reprendre pendant trois jours, c’est ce deuxième flux qui doit être considéré comme celui des menstrues, même si le premier coïncide mieux avec son cycle menstruel.

13. Pendant les menstrues de la femme, il vaut mieux que l’homme évite le coït, même s’il ne pénètre qu’incomplètement – c’est-à-dire jusqu’à l’anneau de circoncision -, et même s’il n’éjacule pas. Il est également hautement déconseillé de la sodomiser.

14. Si on divise le nombre de jours de menstrues de la femme par trois, le mari qui fait le coït pendant les deux premiers jours doit payer l’équivalent de 18 « nokhod » (3 g) d’or aux pauvres ; s’il le fait pendant les troisième et quatrième jours, l’équivalent de 9 « nokhod » ; et s’il le fait les deux derniers jours, l’équivalent de 4 1/2 « nokhod ».

15. Sodomiser une femme menstruée ne nécessite pas ce paiement.

16. Si l’homme fait le coït avec sa femme au cours des trois périodes, il doit payer l’équivalent en or de 3 1 1/2 « nokhod ». Si le prix de l’or a changé entre le moment du coït et celui du paiement, c’est le prix au jour du paiement qui doit être choisi.

17. Si l’homme s’aperçoit pendant le coït que la femme vient d’avoir ses règles, il doit se retirer ; s’il ne le fait pas il doit faire la charité aux pauvres.

18. Si cet homme n’est pas en mesure de faire la charité aux pauvres il doit faire un don à un mendiant. Si cela non plus ne lui est pas possible, il doit demander pardon à Dieu.

19. Après la période menstruelle de la femme, son mari peut la répudier, même si elle n’a pas encore fait ses ablutions. Il peut également avoir un rapport avec elle, mais il vaut mieux qu’il attende que la femme ait fait ses ablutions. La femme n’est pas autorisée entre-temps à accomplir des actes qui lui sont interdits pendant ses règles : aller à la mosquée ou toucher l’écriture du Coran, tant qu’elle n’a pas fait ses ablutions.

Afficher l'image d'origine

Du mariage, de l’adultère et des rapports conjugaux

1. La femme peut appartenir légalement à l’homme de deux façons : le mariage continu ou le mariage temporaire. Pour le premier il n’est pas nécessaire de préciser la durée ; pour le second on indique, par exemple, qu’il s’agit d’une période d’une heure, d’un jour, d’un mois, d’un an ou plus.

2. Le mariage, continu ou temporaire, doit être scellé par une formule religieuse prononcée soit par la femme ou par l’homme, ou par leur représentant.

3. Tant que la femme et l’homme ne sont pas mariés religieusement, ils n’ont pas le droit de se regarder. Pour cela, il ne suffit pas de supposer que la formule du mariage a été prononcée, mais si la personne qui les représente déclare qu’elle a été prononcée, cela suffit à valider le mariage.

4. Si une femme autorise une personne à la marier à un homme pour une durée de dix jours, par exemple, sans donner de date précise, ce dernier peut contracter le mariage quand il le désire, mais si la femme indique un jour ou une heure précis, la formule doit être prononcée au moment indiqué.

5. La formule légale de mariage doit être lue en arabe, mais si cette langue ne peut pas être parlée correctement, il est possible de le faire dans une autre langue.

6. Le père ou l’aïeul paternel a le droit de marier son enfant impubère ou fou en le représentant. Cet enfant ne peut pas annuler le mariage une fois devenu pubère ou après avoir recouvré la raison, sauf si ce mariage lui porte un tort manifeste.

7. Toute fille majeure, c’est-à-dire capable de distinguer son intérêt, doit pour se marier, si elle est vierge, obtenir l’autorisation de son père ou de son aïeul paternel. La permission de la mère ou du frère ne s’impose pas.

8. Si le père ou l’aïeul paternel marie son fils ou son petit-fils impubère, celui-ci doit assurer une fois devenu pubère la vie matérielle de sa femme.

9. Le mariage est annulé si l’homme apprend que sa femme est sujette à l’un des sept maux suivants : folie, lèpre, eczéma, cécité, paralysie avec séquelles, malformation des voies urinaires et génitales ou des voies génitales et du rectum qui se confondent, malformation vaginale qui empêche le coït.

10. Si la femme apprend, après son mariage, que son mari est atteint d’une maladie mentale, qu’il est châtré, impuissant, ou qu’il a subi l’ablation des testicules, elle peut demander l’annulation du mariage.

11. Si la femme annule son mariage à cause de l’impuissance de son mari à accomplir l’acte sexuel par le vagin ou le rectum, celui-ci doit lui payer en dédommagement la moitié de la dot spécifiée dans l’acte de mariage. Si l’homme ou la femme annule le mariage pour une des raisons mentionnées plus haut, l’homme n’est pas redevable à la femme s’ils ont eu des relations sexuelles ensemble ; dans le cas contraire il doit par contre lui payer toute la dot.

12. Il est défendu d’épouser sa mère, sa sœur ou sa belle-mère.

13. Il est défendu d’épouser la mère de sa femme, la grand-mère maternelle ou paternelle ou les arrière-grand-mères de celle-ci, même si le mariage n’a pas été consommé.

14. L’homme qui épouse une femme et qui a des relations sexuelles avec elle, ne peut pas épouser la fille ou la petite-fille de cette femme, nées d’un autre mariage.

15. L’homme ne peut pas épouser la fille de sa femme, même si le mariage n’a pas été consommé.

16 et 17. Les tantes du père de la mariée et les tantes de ses grands-parents n’ont pas à se voiler devant son mari ; le père, le grand-père, l’arrière-grand-père du mari, ainsi que ses fils, petits-fils et tous les descendants masculins de ceux-ci peuvent regarder librement la mariée.

18. L’homme ne peut pas épouser les nièces de sa femme sans son consentement ; si malgré tout il en fait autrement et que sa femme admet cet état de choses, ça ne pose pas de problème.

19. L’homme qui a commis l’adultère avec sa tante ne doit pas épouser ses filles, c’est-à-dire ses cousines germaines.

20. Si l’homme qui a épousé sa cousine germaine commet un adultère avec la mère de celle-ci, le mariage n’est pas annulé.

Afficher l'image d'origine

21. Si l’homme commet un adultère avec une femme autre que sa tante, il est hautement recommandé qu’il n’épouse pas la fille de celle-ci. S’il épouse une femme, consomme le : mariage et commet l’adultère avec la mère de celle-ci, le mariage n’est pas annulé. Il n’est pas non plus annulé de fait s’il commet cet adultère avant d’avoir consommé le mariage, mais il , vaut mieux dans ce cas que le mari l’annule de plein gré.

22. La femme musulmane ne peut pas épouser un homme non musulman ; l’homme musulman n’a pas non plus le droit d’épouser une femme non musulmane en mariage continu, mais il peut prendre une juive ou une chrétienne en mariage temporaire.

23. L’homme qui épouse une femme déjà mariée doit rompre ce mariage et s’abstenir de l’épouser même ultérieurement.

24. La femme mariée le reste légalement après avoir commis l’adultère ; pourtant, si elle ne se repent pas et qu’elle continue à tromper son mari il vaut mieux que celui-ci la répudie en payant toutefois sa dot.

25. La mère, la sœur et la fille d’un homme qui a été sodomisé par un autre homme ne peuvent pas épouser ce dernier, même si les deux hommes ou l’un des deux étaient impubères ; mais si celui qui a subi l’acte ne peut pas le prouver, sa mère, sa sœur ou sa fille pourront épouser l’autre homme.

26. Si un homme qui a épousé une fille impubère la possède avant ses neuf ans révolus et provoque chez elle des traumatismes, il n’a pas le droit de répéter l’acte avec celle-ci.

27. Si l’homme sodomise le fils, le frère, ou le père de sa femme après son mariage, ce mariage reste valide.

28. La femme qui a contracté un mariage continu n’est pas autorisée à sortir de la maison sans la permission de son mari ; elle doit être à sa disposition pour chacun de ses désirs, et ne peut pas se refuser à lui sans une raison religieusement valable. Si elle lui est complètement soumise, le mari doit lui assurer sa nourriture, son habillement et son logement, qu’il en ait les moyens ou pas.

29. La femme qui se refuse à son mari est coupable, et ne peut exiger de lui ni nourriture, ni habillement, ni logement, ni rapport sexuel ultérieur ; elle garde pourtant le droit au dédommagement si elle est répudiée.

Afficher l'image d'origine

30. Le mari n’est pas obligé de payer les frais de voyage de sa femme qui dépasseraient les dépenses à domicile ; mais s’il propose lui-même ce voyage il doit en assurer les frais.

31. La femme qui obéit scrupuleusement à son mari a le droit de prélever les dépenses quotidiennes de la maison sur les avoirs de celui-ci, dans le cas où il refuse de les assurer de plein gré. Mais si elle se voit obligée de faire face elle-même à ces dépenses, elle n’est pas tenue d’obéir à son mari.

32. L’homme qui a contracté un mariage continu ne peut pas quitter sa femme pendant un laps de temps trop long qui permettrait à celle-ci de faire mettre en doute la validité du mariage ; cependant, il n’est pas tenu de passer une nuit sur quatre avec elle.

33. Le mari doit avoir un rapport avec sa femme au moins une fois tous les quatre mois.

34. Si, au moment de conclure le mariage, on n’a pas indiqué de délai précis pour le paiement de la dot par le mari, la femme peut se refuser à son mari, tant qu’elle n’a pas reçu cette somme d’argent. Mais si elle consent une fois à avoir un rapport avec son mari, elle ne peut plus s’y opposer ensuite, sauf pour des raisons religieusement valables.

35. Le mariage temporaire, même de convenance, est toujours légal.

36. Le mari ne doit pas s’abstenir d’accomplir l’acte sexuel avec sa femme temporaire pendant plus de quatre mois.

37. Si l’acte de mariage temporaire comprend une clause précisant que le mari n’a pas le droit d’avoir de relations sexuelles normales avec sa femme, cette clause doit être respectée. Il doit alors se contenter de lui procurer d’autres plaisirs. Mais dès que la femme y consent, il peut accomplir l’acte sexuel normal.

Afficher l'image d'origine

38. La femme qui est mariée temporairement, moyennant une dot préalablement fixée, n’a pas le droit d’exiger que ses dépenses quotidiennes soient assurées par son mari, même quand elle est enceinte.

39. La femme mariée temporairement ne peut pas hériter de son mari ; le mari ne peut pas non plus hériter de sa femme.

40. La femme mariée temporairement a le droit de sortir de la maison sans demander l’autorisation du mari, sauf si cette sortie peut nuire d’une façon ou d’une autre à son mari.

41. Si le père (ou l’aïeul paternel) marie sa fille (ou sa petite-fille) en son absence sans savoir avec certitude si elle est vivante ou non, le mariage est annulé dès qu il est prouvé qu’elle était décédée au moment du mariage.

42. Il est interdit à un homme de regarder le corps d’une femme qui n’est pas la sienne, sous aucun prétexte. Il est également défendu à la femme de regarder le corps d’un homme qui n’est pas son mari.

43. Regarder le visage et la chevelure d’une fille impubère, si ce n’est pas dans l’intention de chercher du plaisir, et si on ne craint pas de succomber à la tentation, peut être toléré. Il est pourtant recommandé de s’abstenir de regarder son ventre et ses cuisses qui doivent être couverts..

44. Regarder le visage et les mains des juives ou des chrétiennes, si ce n’est pas dans l’intention de chercher du plaisir, et si on ne craint pas la tentation, est toléré.

45. La femme doit cacher son corps et sa chevelure au regard des hommes. Il est hautement recommandé qu’elle les cache même aux garçons impubères, si elle soupçonne qu’ils ont des vues luxurieuses.

Pour le conseil idéologique de l’islam « chaque femme est le perpétuel ennemi de l’islam »

Crimes contre l’humanité:Le Conseil de l’idéologie islamique déclare l’existence des femmes anti-islamique

Crimes contre l’humanité:Le Conseil de l’idéologie islamique déclare l’existence des femmes anti-islamique | Michelduchaine

Crimes contre l’humanité: Le Conseil de l’idéologie islamique déclare l’existence des femmes anti-islamique

__________________________________________

46. Il est défendu de regarder le sexe d’autrui, même derrière une vitre, ou dans un miroir, ou dans l’eau limpide. Il est même expressément recommandé de s’abstenir de regarder le sexe d’un enfant qui distingue le bien et le mal. Mais il est permis de se regarder entièrement entre mari et femme.

47. L’homme ne doit pas regarder le corps d’un autre homme dans un but luxurieux. De même, la femme n’a pas le droit de regarder une autre femme dans ce but.

48. Il n’est pas défendu à un homme de photographier une autre femme que la sienne, mais si cela l’amène à la toucher il ne doit pas la photographier.

49. Si une femme est appelée à faire un lavement intestinal à une femme ou à un homme qui n’est pas son mari, ou à faire la toilette de son sexe, elle doit se couvrir la main pour ne pas être en contact direct avec les parties génitales ; les mêmes précautions doivent être prises par un homme envers un autre homme, ou envers une femme autre que la sienne.

50. Si un homme est amené, pour des soins médicaux, à regarder une femme autre que la sienne et à toucher son corps, il est autorisé à le faire, mais s’il peut donner ces soins en la regardant seulement il ne doit pas la toucher ; et s’il peut le faire en la touchant seulement, il ne doit pas la regarder.

51. Si un homme ou une femme se trouve forcé, pour donner des soins médicaux, de regarder les parties génitales de quelqu’un, il doit le faire indirectement, dans un miroir, sauf en cas de force majeure.

52. Si le mari a inclus la clause de virginité de sa femme dans l’acte de mariage, il peut annuler ce mariage s’il s’avère que la femme n’était pas vierge.

53. Si la femme mariée renie sa foi avant que le mariage soit consommé, le mariage est annulé ; de même l’est-il après la conclusion du mariage, si la femme est ménopausée. Mais si elle n’est pas ménopausée et qu’elle retrouve sa foi musulmane dans les cent jours qui suivent la rupture du mariage, celui-ci redevient valide.

54. L’homme dont le père ou la mère était musulman au moment de sa conception, et qui a lui-même embrassé la foi musulmane après sa puberté, voit son mariage aboli en cas d’apostasie.

55. L’homme né de parents non musulmans, mais qui s’est lui-même converti à l’Islam, voit son mariage annulé s’il renie sa foi avant de consommer le mariage ; au cas où il renierait sa foi après avoir eu des relations sexuelles avec sa femme, celle-ci doit attendre cent jours après l’annulation du mariage pour pouvoir se remarier, si elle est en âge d’avoir ses règles. Ainsi donc le mariage reste valide si au cours de ces cent jours le mari redevient musulman ; autrement l’annulation du mariage est irréversible.

56. Si la femme annexe une clause à l’acte de mariage engageant le mari à ne pas la sortir de la ville et que le mari accepte cette clause, il doit la respecter.

57. Le mari d’une femme qui a une fille d’un mariage précédent peut marier cette fille à un fils qu’il a eu d’un autre mariage. Il a lui-même le droit d’épouser la mère d’une fille mariée à son fils.

58. La femme qui devient enceinte après un adultère ne doit pas se faire avorter.

59. Si l’homme commet l’adultère avec une femme non mariée, et s’il l’épouse ensuite, l’enfant né après le mariage est bâtard si les parents ne sont pas sûrs de l’avoir conçu pendant le mariage.

60. Il ne faut pas croire une femme qui prétend être ménopausée. Il faut par contre la croire si elle affirme qu’elle n’est pas mariée.

61. Il est hautement recommandé de se hâter de marier sa fille pubère. Un des bonheurs de l’homme consiste à ce que sa fille n’ait pas ses premières règles dans la maison paternelle, mais dans celle de son mari.

62. Un enfant né d’un père adultérin est légitime.

63. C’est un péché d’avoir des relations sexuelles avec sa femme durant le jeûne du Ramadan ou pendant ses règles, mais l’enfant qui en naît est légitime.

64. Si l’homme épouse une femme et la possède, il ne peut plus épouser la fille que cette femme a allaitée.

65. L’homme ne peut pas épouser la nourrice qui a allaité sa femme.

66. L’homme ne peut pas épouser une fille qui a été allaitée par sa mère à lui ou par sa grand-mère.

67. Pour allaiter un nouveau-né, la personne la plus indiquée est sa mère. Il est préférable que celle-ci ne demande pas à être payée pour ceci, mais que le mari la paie de son plein gré. Si la somme exigée par la mère dépasse celle demandée par la nourrice, le mari est libre d’enlever l’enfant à sa mère et de le confier à la nourrice.

68. Il est recommandé que la nourrice soit croyante chi’ite, intelligente, pudique et belle ; il est par contre déconseillé qu’elle soit faible d’esprit, ne croie pas aux douze Imams, soit laide ou bâtarde ou de mauvais caractère. Il est également déconseillé de choisir pour nourrice une femme qui a un enfant illégitime.

69. Il est recommandé d’allaiter tout enfant durant deux années entières.

Afficher l'image d'origine

Du divorce

1. L’homme qui répudie sa femme doit être sain d’esprit et pubère. Il doit le faire de son plein gré sans y avoir été contraint, et si donc il prononce la formule de divorce pour plaisanter, le mariage n’est pas annulé.

2. La femme ne doit pas avoir ses règles au moment du divorce, et-il faut que le mari n’ait pas eu de relations sexuelles avec elle après ses dernières règles.

3. Dans trois cas l’homme peut répudier sa femme pendant ses règles :

a) s’il n’a pas eu de rapport avec elle depuis le mariage ;

b) si elle est enceinte alors que le mari pense qu’elle a ses règles, et n’apprend que plus tard qu’elle était enceinte au moment de la répudiation ;

c) s’il n’a pas la certitude, à cause de la distance qui les sépare, que sa femme est ou non en période de règles.

4. L’homme qui a eu des relations sexuelles avec sa femme après ses dernières règles doit attendre pour divorcer qu’elle les ait à nouveau. Mais il lui est permis de divorcer si sa femme n’a pas neuf ans révolus, ou si elle est enceinte, ou si elle est ménopausée.

5. Si l’homme qui a eu des relations sexuelles avec sa femme entre les règles divorce pendant cette même période et apprend plus tard qu’elle était enceinte au moment du divorce, celui-ci reste acquis.

6. La femme mariée temporairement, par exemple pour un mois ou un an, voit son mariage annulé automatiquement à l’issue de cette période, ou à n’importe quel moment si le mari la dispense du reste de son engagement. Il n’est pas pour cela nécessaire d’avoir des témoins, ou que la femme ait ses règles.

7. La femme dont les neuf ans ne sont pas révolus*, et la femme ménopausée, peuvent se remarier tout de suite après le divorce, sans attendre les cent jours habituellement obligatoires.

8. La femme qui a neuf ans révolus, ou qui n’est pas encore ménopausée, doit attendre trois périodes de règles après son divorce pour pouvoir se remarier.

9. Si la femme qui n’a pas neuf ans révolus, ou qui n’est pas ménopausée, se marie temporairement, elle doit à la fin du contrat ou quand le mari l’en a exemptée d’une partie attendre deux périodes de règles ou quarante-cinq jours pour se remarier.

11. Si l’homme commet l’adultère avec une femme qu’il sait ne pas être la sienne, alors que la femme ignore que cet homme n’est pas son mari, celle-ci doit laisser passer cent jours avant de se marier.

12. Si l’homme incite la femme mariée à se séparer de son mari pour l’épouser, ils commettent tous les deux un grand péché, mais le divorce et le mariage restent acquis.

13. Si le père ou l’aïeul paternel d’un garçon lui fait épouser une femme pour un mariage temporaire, il peut l’annuler prématurément dans l’intérêt de ce garçon, même si ce mariage a été contracté avant la puberté du garçon. Par exemple, si un garçon de quatorze ans a été marié à une femme pour une durée de deux ans, ils peuvent rendre sa liberté à la femme avant l’expiration du mariage ; un mariage continu ne peut pas être rompu de la sorte.

14. Si l’homme répudie sa femme sans qu’elle le sache, continue à assurer ses dépenses pendant une année par exemple, et l’informe à l’issue de cette période qu’il a obtenu le divorce l’année précédente en lui présentant des preuves, il peut exiger qu’elle lui rende ce qu’il lui a acheté ou donné pendant ce laps de temps, à la condition qu’elle ne l’ait pas usé ou consommé, auquel cas il ne peut pas en exiger le retour.

Cochon islamiste avec une fillette

Du rituel mortuaire

1. Si une personne a touché le corps refroidi d’un mort, avant que l’on ait procédé à l’ablution mortuaire, qu’elle l’ait fait éveillée ou dans son sommeil, volontairement ou involontairement, et même si ce ne sont que ses ongles ou ses os qui ont touché les ongles ou les os du mort, elle doit faire les ablutions qui s’imposent lorsqu’on touche le corps d’un mort. Mais l’ablution ne s’impose pas si on touche le corps d’un animal mort.

2. L’ablution ne s’impose pas si le corps que l’on a touché n’est pas encore complètement refroidi.

3. Si on touche le corps d’un enfant mort, et même d’un enfant mort-né de quatre mois au moins, l’ablution s’impose, même pour sa mère.

4. L’enfant qui naît d’une mère morte en couches doit accomplir le rituel de l’ablution quand il devient pubère.

5. Le fou ou l’enfant impubère qui touche un mort doit faire ses ablutions, dès que le fou devient sain d’esprit ou que l’enfant devient pubère.

6. Si une partie du corps se détache, soit après la mort de la personne, soit avant, et que l’on touche cette partie alors que l’ablution des morts n’a pas été accomplie, l’ablution purificatrice s’impose ; mais elle n’est pas nécessaire si cette partie du corps n’est pas osseuse.

7. Si on touche l’os ou la dent arrachée du corps d’un mort, l’ablution s’impose ; mais elle n’est pas nécessaire quand l’os ou la dent a été arraché d’un corps vivant, sauf si un muscle y est attaché.

8. Celui qui n’a pas fait ses ablutions après avoir touché le corps d’un mort est autorisé à aller à la mosquée, à faire le coït, à lire les « sourats » du Coran. Cependant, il n’est pas autorisé à faire ses prières quotidiennes.

9. Le musulman mourant, homme ou femme, vieux ou jeune, doit au moment du trépas être couché sur le dos, la plante des pieds tournée vers La Mecque. Il n’est pas nécessaire à cet effet de lui demander sa permission.

10. Il est recommandé de transférer quelqu’un qui rend difficilement l’âme à l’endroit , où il faisait habituellement ses prières.

11. Il faut éviter de laisser le mourant seul, I de poser un objet lourd sur son ventre, de laisser à ses côtés un homme qui a éjaculé ou une femme qui a ses règles, de trop parler autour de lui, de pleurer, de le laisser seulement entouré de femmes.

12. Si une femme meurt enceinte, mais que l’enfant est vivant dans son sein, il faut retarder la cérémonie rituelle pour permettre d’ouvrir son côté gauche, d’en extraire l’enfant et de refermer l’incision.

13. Il faut accomplir la cérémonie de l’ablution mortuaire en trois étapes successives :

a) avec de l’eau additionnée de cedrus ;

b) avec de l’eau additionnée de camphre ;

c) avec de l’eau pure.

14. Celui qui fait les ablutions mortuaires doit être musulman, croire aux douze Imams, être pubère et sain d’esprit et connaître les règlements du rituel.

15. L’ablution de l’enfant mort, fils d’un musulman, même bâtard, est nécessaire. Par contre, l’ablution d’un homme ou d’une femme non musulman et de ses descendants, aussi bien que la mise en cercueil de son corps, sont défendues.

16. L’ablution mortuaire d’un fou de naissance qui a eu sa puberté dans cet état s’impose si son père ou sa mère ou les deux sont musulmans. Si aucun des deux ne l’est, l’ablution n’est pas permise.

17. L’enfant mort-né à quatre mois de grossesse ou plus doit subir l’ablution ; à moins de quatre mois il suffit de l’envelopper dans une étoffe et de l’ensevelir.

18. L’ablution d’un homme mort effectuée par une femme et vice versa n’est pas permise. Mais la femme peut accomplir le rituel s’il s’agit de son mari, et le mari s’il s’agit de sa femme. Il vaut pourtant mieux qu’ils ne le fassent pas.

19. Si un homme accomplit l’ablution mortuaire d’un autre homme et la femme celle d’une autre femme, il leur est permis de voir le corps nu du défunt ou de la défunte, sauf les parties génitales.

20. Il est interdit de regarder le sexe du mort ou de la morte. Celui qui accomplit le rituel de l’ablution commet, en outrepassant cette interdiction, un péché capital, mais l’ablution ne perd pas pour autant sa valeur.

21. Pour l’homme qui est mort après l’éjaculation ou la femme décédée pendant ses règles, l’ablution propre à l’un et l’autre de ces états n’est plus nécessaire ; seule l’ablution mortuaire est suffisante.

22. Une fois l’ablution accomplie, il est nécessaire d’oindre de camphre le front, les paumes, les genoux et le bout des deux orteils, ainsi que le bout du nez du défunt ou de la défunte.. Il faut que ce camphre soit moulu et frais, et qu’il ait gardé son parfum.

23. Une veuve n’a pas le droit d’user de parfum pendant les cent jours qui suivent la mort de son mari ; mais si elle décède, elle doit être ointe de camphre.

24. Il faut éviter de parfumer le corps du défunt avec des produits autres que le camphre (le musc, l’ambre, l’encens par exemple). Il est également défendu de mélanger ces produits avec du camphre.

Afficher l'image d'origine

http://islametoccident.fr/?p=1705


http://islametoccident.fr/wp-content/themes/twentyfifteen/js/html5.js
Ainsi fit Mahomet avec les juifs Banû Quraydha de Médine – ISLAM & OCCIDENT

Ainsi fit Mahomet avec les juifs Banû Quraydha de Médine

Sîra :« Le Prophète ordonna de tuer tous les hommes des Banû Quraydha, et même les jeunes, à partir de l’âge où ils avaient les poils de la puberté.


http://islametoccident.fr/wp-content/themes/twentyfifteen/js/html5.js

8 novembre 2015 – Jean La Fontaine

_____________________________________________________

25. Il est recommandé de mettre deux morceaux de bois frais dans la tombe du défunt.

26. Il est absolument nécessaire de faire la prière funèbre (namâzé-meyet) devant le corps de tout musulman mort, même enfant, avant de le mettre au tombeau. S’il s’agit d’un enfant, il faut que ses deux parents ou l’un d’eux soient musulmans, et qu’il ait lui-même ses six ans révolus.

27. Au moment de la prière funèbre, la personne qui prie doit se tourner vers La Mecque, et le mort doit être étendu sur le dos en face de lui, la tête tournée vers la droite de celui qui prie et les pieds tournés vers sa gauche.

28. Pendant le rituel, il faut que le sexe du défunt soit couvert, même par un morceau de bois ou une brique.

29. Il est déconseillé de faire plusieurs prières pour un même mort, sauf s’il a été quelqu’un de grande sagesse et de vertus.

30. Le corps du défunt doit être placé dans la tombe du côté droit, de façon qu’il ait la face tournée vers La Mecque.

Afficher l'image d'origine

31. Si on craint que l’ennemi ne découvre la tombe d’un croyant et s’empare de son corps, ou qu’il lui coupe les oreilles ou le nez ou les autres membres, il vaut mieux mettre le corps dans un tonneau et le jeter à la mer.

32. Si c’est une femme non musulmane qui meurt et qu’elle est enceinte d’un enfant déjà mort dans son sein, on doit, si le père de l’enfant est musulman, étendre le corps de la femme dans la tombe sur le côté gauche et contre la direction de La Mecque, de sorte que l’enfant ait la face tournée vers La Mecque, même si cet enfant n’avait pas encore d’âme.

33. Il est défendu d’enterrer un musulman dans le cimetière des infidèles, ou d’enterrer un infidèle dans un cimetière musulman.

34. Il est défendu d’enterrer un musulman dans un endroit où l’on jette habituellement les ordures et les excréments.

35. Tout ce qui se détache du corps d’un mort, même ses poils, ses ongles et ses dents, doit être enseveli avec le corps. Mais si cela nécessite l’ouverture de la sépulture, il faut ensevelir ces morceaux séparément. Il est aussi recommandé d’ensevelir les ongles et les dents détachés d’un corps encore vivant.

36. Si quelqu’un meurt dans un puits et qu’il ne soit pas possible de l’en sortir, il faut fermer le puits et en faire sa tombe.

37. Si l’enfant meurt dans le sein de sa mère et qu’il est dangereux pour la vie de celle-ci de l’y laisser, il faut l’extraire de la façon la plus facile ; on peut le couper en morceaux si cela est nécessaire ; cela doit être pratiqué par le mari ou par une femme de métier.

38. Si la mère meurt et que l’enfant reste vivant dans son sein, il faut l’en extraire, même s’il n’y a pas espoir qu’il vive. Pour cela, il faut faire sortir l’enfant, de préférence du côté gauche du ventre.

39. Avant d’enterrer le mort, il faut déposer le corps à quelques mètres de la tombe, le soulever et le déposer à nouveau, en répétant trois fois cette opération avant de le mettre au tombeau la quatrième fois. Si le défunt est du sexe masculin, il faut faire en sorte que sa tête soit tournée vers le bas de la tombe la troisième fois et qu’ensuite il soit mis au tombeau tête première. Si c’est une femme, il faut la tourner la troisième fois vers La Mecque, et la faire entrer dans la tombe à l’horizontale.

Afficher l'image d'origine

40. Il n’est pas permis de se griffer le visage ou le corps pendant le deuil d’un défunt. L’homme qui déchire sa chemise pendant le deuil de son épouse ou de son enfant, et la femme qui se griffe le visage jusqu’au sang ou qui s’arrache les cheveux, doivent pour ces péchés libérer un esclave ou nourrir ou vêtir dix mendiants, ou jeûner pendant trois jours. Cette expiation est recommandée à la femme même si en se griffant le visage elle n’a pas fait couler le sang.

41. Il n’est pas permis de pleurer un mort trop bruyamment.

42. On n’a pas le droit d’exhumer le corps d’un musulman, même si c’est un enfant ou un fou, sauf s’il est réduit en poussière.

43. Il est absolument interdit d’exhumer les corps des descendants des Imams, des martyrs, des doctes de l’Islam, même après de longues années.

44. On peut exhumer un corps si on veut extraire l’enfant vivant encore dans le sein de sa mère, ou si on craint qu’un animal féroce ne le dévore, ou que les inondations ne l’emportent, ou que l’ennemi ne s’en empare. On peut aussi ouvrir une sépulture pour y déposer une partie du corps du défunt retrouvée après l’ensevelissement.

* Ce qui implique que celle fille dont les 9 années ne sont pas encore révolues a « épousé » sont mari avant l’age de 9 ans !

NB : Les traces de l’éloge démesuré de Bouteflika au guide suprême de la révolution iranienne sont toujours en ligne sur le site officiel du ministère des affaires étrangères de la République Algérienne

(http://193.194.78.233/ma_fr/stories.php?story=08/08/12/8438902 ) .

Allas Ilelli alias Halim Akli

______________________________________________

Par le présent article, je remercie les frères d’Afrique et les frangines maghrébines qui luttent au péril de leur vie pour nous informer et nous libérer des mensonges médiatiques occidentaux.

Lisez la presse maghrébine.

Lisez la presse d’Afrique centrale.

Vous serez surpris.

Snowden

C’est nous, les Européens, aujourd’hui, qui avons pris du retard, un retard intellectuel et culturel, à cause d’un conformisme bêlant médiatique qui se croit aristocratique et méprise la voix des pays de l’Afrique.

La “médiocratie” frappe tous les jours les pages de nos journaux occidentaux.

Voyagez en quittant vos certitudes.

Lisez une autre presse que la presse française.

Découvrez avec plaisir la presse francophone d’une France aux valeurs éternelles qui n’appartiennent plus à la France continentale.

La France européenne a perdu pied dans un matérialisme ultra-libéral qui la divise et la dévitalise.

Il lui manque le souffle de Dieu.

Sans son âme, l’homme meurt.

Sans âme, un pays se meurt.

La France sera sauvée par ces Français de coeur qui habitent à l’étranger.

Il est grand temps que ces étrangers viennent nous habiter, au lieu de faire venir ceux qui détestent la France et ses valeurs éternelles, dans le seul but de coloniser notre pays.

Oui, les ennemis de la France se vengent.

Et ceux qui ont été colonisés et esclavagisés par cette religion de la haine et de l’amour qui leur interdit de changer de religion ou de n’en point avoir, ces étrangers si proches de nos valeurs chrétiennes sont bloqués dans leur migration par ceux qui veulent islamiser l’Europe, après avoir colonisé l’Afrique et le Moyen-Orient.

Accueillons ceux qui résistent, pas ceux qui se soumettent et veulent nous soumettre !

Oui, c’est pour cette raison que la France avait un devoir d’asile, pour accueillir les résistants, pas les collabos et les traîtres.

Pas pour accueillir ceux qui ont choisi la servitude volontaire, la soumission, mais avec le confort occidental, de préférence dans le luxe et la luxure, ce qui accentue en eux, les “soumis”, une forme de folie furieuse et de schizophrénie religieuse, hypocrisie morale et taqiya politique qui les “hystérisent” et les “infantilisent” dans le désir éphémère de tout ce qu’ils veulent et ne peuvent pas avoir.

Nous risquons nos vies, nous aussi, à vouloir ignorer cette évidence.

Et pourtant, en Europe, nous avons capitulé au nom du grand Capital, au nom d’une ouverture au monde qui n’est que la servitude volontaire d’une oligarchie imbécile et stérile intellectuellement.

Des cochons de bourgeois qui se prennent pour les nouveaux aristocrates, les “meilleurs” !

Et qui pensent pouvoir exploiter plus facilement les “Soumis” plutôt que les Chrétiens.

Quelle funeste erreur !

C’est un leurre.

L’Afrique n’est pas pauvre.

Elle est riche de ses talents.

Ne l’oublions pas !

Afficher l'image d'origine

M le Maudit : Jacques De MOLAY, 22ème et dernier grand maître des Templiers, revient pour s’expliquer sur sa damnation, pas la sienne, celle des autres. “- Après moi, il n’y en eut plus d’autres !”, affirme-t-il.

Afficher l'image d'origine

 

Je “mollassonnais” comme à l’accoutumée sur mon satané canapé, trop fatiguée pour me traîner jusqu’au lit et dormir.

L’émission sur le “Secret des Templiers” m’assommait et je convoquais, sans le vouloir, juste par une pensée somme toute assez sotte, le maître des Templiers.

– “Oh toi qui es mort il y a si longtemps et dans d’horribles conditions, je serais curieuse de savoir ce que tu penses ou ce que tu aurais à dire sur cette émission et ces affirmations grotesques.”

En fait, je n’attendais aucune réponse.

Il est mort quand, déjà, Jacques De MOLAY ?

En 1314 !

Pensez donc, rentrer en contact avec un “visiteur” des centaines d’années après sa mort… mission impossible.

Sauf s’il est chrétien et devenu “immortel”.

Mais bon, ça, ça reste à prouver.

Donc je m’endors, mon corps se fait lourd, non !, mes paupières se font lourdes et je commence à devenir sourde aux commentaires stupides des différents intervenants sur mon poste de télévision prétendant à tout prix que les Templiers avaient de l’or, un TRESOR, et que, ma foi, “on” le retrouverait… ici ou ailleurs, là, ici-bas ou là-bas, plus près ou plus loin :

– “Ma cassette, ma cassette !”

 http://cropsciences.org/images/Presse/affiche/affiche-templiers-2.jpg

Afficher l'image d'origine

Quelle casse-tête que cette chasse au trésor des Templiers, tout ce qui reste de ce si noble ordre guerrier !

MOLIERE n’a jamais été autant d’actualité dans l’histoire que ce soir :

[ Harpagon. (Il crie au voleur dès le jardin, et vient sans chapeau.) – Au  voleur ! Au voleur ! A l’assassin ! Au meurtrier ! Justice, juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné ! On m’a coupé la gorge, on m’a dérobé mon argent ? Qui peut-ce être ? Qu’est-il devenu ? Où est-il ? Où se cache-t-il ? Que ferai-je pour le trouver ? Où courir ? Où ne pas courir ? N’est-il  point là ? N’est-il point ici ? Qui est-ce ? Arrête ! (Il se prend lui-même le bras.)* (Rends-moi mon argent, coquin !… Ah ! C’est moi. Mon esprit est troublé, et j’ignore où je suis, qui je suis, et ce que je fais. Hélas ! Mon pauvre argent, mon pauvre argent, mon cher ami, on m’a privé de toi ! Et puisque tu m’es enlevé, j’ai perdu mon support, ma consolation, ma joie ; tout est fini pour moi, et je n’ai plus que faire en ce monde ! Sans toi, il m’est impossible de vivre. C’en est fait, je n’en puis plus, je meurs, je suis mort, je suis enterré ! N’y a –t-il personne qui veuille me ressusciter en me rendant mon argent, ou en m’apprenant qui l’a pris ? Euh ! Que dites-vous ? Ce n’est personne. Il faut qui que ce soit qui ait fait le coup, qu’avec beaucoup de soin on ait épié l’heure ; et l’on a choisi justement le temps où je parlais à mon traître de fils. Sortons. Je veux aller quérir la justice et faire donner la question à toute ma maison : à servantes, à valets, à fils, à fille, et à moi aussi. Que de gens assemblés ! Je ne jette mes regards sur personne qui ne me donne des soupçons, et tout me semble mon voleur. Eh ! De quoi est-ce qu’on parle là-haut ? De celui qui m’a dérobé ? Quel bruit fait-on là-haut ? Est-ce mon voleur qui y est ? De grâce, si l’on sait des nouvelles de mon voleur, je supplie que l’on m’en dise. N’est-il point caché parmi vous ? Ils me regardent tous et se mettent à rire. Vous verrez qu’ils ont part, sans doute, au vol que l’on m’a fait. Allons, vite, des commissaires, des archers, des prévôts, des juges, des potences et des bourreaux ! Je veux faire pendre tout le monde ; et si je ne retrouve mon argent, je me pendrai moi-même après ! ]

Extrait de “L’Avare”

Bref, ils me saoulent tous, ces pseudo-historiens et leurs avatars, plus occupés à se raconter des histoires qu’à rechercher la vérité de l’Histoire, celle des Templiers, sur RMC Découverte.

Pour un peu, je conseillerais presqu’aux téléspectateurs de partir à la chasse aux crevettes plutôt qu’à la chasse au trésor, avec des baguettes de sourciers, s’il vous plaît !

Afficher l'image d'origine

Et tout à coup, j’ai la chance insigne de glisser, plutôt de “tomber” dans un trou, comme quand vous perdez conscience, un trou de l’histoire, je suppose.

Il est là, Jacques De MOLAY, là, au moment si terrible de sa mort et il crie, il crie sa douleur, il crie à la trahison et à la déraison, il crie que c’est la fin de l’ère chrétienne et que, chaque fois que la France coupe ses racines chrétiennes, elle meurt.

Disons pour être au plus près de ses “mots/maux” que, chaque fois que l’élite qui gouverne la France perd ses racines chrétiennes, l’élite se coupe elle-même de ses racines et meurt.

Donc la République, la “Ripoux-blique” maçonnique, va mourir.

Il me l’annonce, comme il annonçait, torturé par les flammes qui léchaient son corps, la fin du règne des Capétiens.

Afficher l'image d'origine

Je vois cette épaisse fumée de l’imbécillité humaine qui nous conduit tous au désastre et lui au bûcher des vanités, le bûcher de l’Ile aux Juifs.

Un hasard ?

Pleurez sur vous, peuple de France, trahi par vos élites comme lui fut trahi par le Roi de France, Philippe IV le Bel.

Non, la plupart des Templiers n’ont pas fui leur devoir, leur devoir de mourir pour un maître, un gouvernant qui ne méritait pas qu’on meure pour lui.

Jacques De MOLAY m’envoie un parallèle, comme un monde parallèle entre son époque et la nôtre :

– la fin d’une dynastie royale, celle des privilèges d’une caste mondiale.

L’armée se bat, prête à mourir pour une élite qui, elle, ne pense qu’à se nourrir sur le dos du peuple.

C’est à vomir (sic) !

Nos ordres guerriers sont sacrifiés et seront sacrifiés sur l’autel du “paraître”, du “faire semblant” et des “parades” de guerre !

Ce que Jacques De MOLAY appellent “parades” de guerre, ce sont nos commémorations hypocrites de morts pour les morts, morts parce qu’ils ne le voulaient pas.

Paradons-nous pour les vivants qui refusent la mort, notre mort et leur mort, en nous défendant eux et nous, nous et eux ?

Non.

Nous pleurons nos morts, ceux qui ne se sont pas défendus et qui, par conséquent, ne nous ont pas défendus.

Mieux :

– Nous applaudissons leurs “mostrations” (sic) de saltimbanques, avec fanfares et grenouillards qui croassent et coassent, sous la pluie, presque cocasses dans leurs tenues de croque-morts.

On dirait des corbeaux dont le vol sombre annonce d’autres morts à l’horizon.

Le 19 septembre, bientôt journée d’hommage à “toutes les victimes du terrorisme”?

HOMMAGE VICTIMES DU TERRORISME

Qui défend la France CHRETIENNE aujourd’hui ?

Personne.

Donc personne ne vous défendra, peuple de France !

Les Templiers sont morts, je vous le dis.

Sinon les Chrétiens seraient vivants.

Vous nous avez tués et vous ne recherchez que l’or, l’or du Temple.

Sans rechercher le Dieu qui sacralise l’or du Temple.

Vous salissez le nom “Templiers”, en ayant oublié ce qu’était un Templier.

Vous avez dévoyé jusqu’à la notion de Chevalier, monté sur des montures mécaniques sans âme.

Vous êtes devenus vous-mêmes des montures mécaniques sans âme.

Afficher l'image d'origine

Les Templiers sont morts devant les adorateurs de Satan.

C’est votre temps qui les condamne à mourir une seconde fois.

Parce que, si les Chrétiens disparaissent, vous disparaîtrez.

Et nous disparaîtrons, de vos vies, de vos mémoires.

Nous vous avons obéi, autorités du monde, autorités de ce temps et d’autrefois.

Et, en vous obéissant, nous sommes morts sans défense.

Sans nous défendre, sans vous défendre !

http://templarpriests.weebly.com/uploads/2/6/0/8/26081139/3193406.jpg?268

Afficher l'image d'origine

Alors, je vous le dis, moi, Jacques De MOLAY !, DESOBEISSEZ.

Ne répétez pas deux fois la même histoire, ordre guerrier de France.

Car cette fois-ci, ce sera la fin de l’histoire, la fin de votre histoire et de notre histoire.

Refusez de vous désarmer.

Refusez de vous condamner.

Refusez de vous damner pour sauver vos âmes et sauver les vies de vos enfants.

Pour sauver la VIE.

Un Chrétien n’est pas un tueur, mais un sauveur.

N’oubliez jamais que, pour sauver des vies, il faut avoir le courage de tuer.

N’oubliez jamais qu’il y eut des moines-soldats et que Saint-François d’Assise n’a pas condamné les Croisés qui tuaient pour sauver Jérusalem.

Ne finissez pas comme moi sur l’Ile aux Juifs à Paris !

Brûlé et adulé sur le bûcher des vanités, vos vanités.

Les Templiers sont morts ce jour-là.

Et ceux qui se réclament de moi ne sont que des chercheurs d’or, des adorateurs du Veau d’Or !

S’ils aimaient la France comme les Templiers ont aimé leur pays, s’ils chérissaient la veuve et l’orphelin, ils ne seraient pas aujourd’hui les promoteurs d’une religion de tueurs de Chrétiens.

Afficher l'image d'origine

On ne peut pas se dire “Templier” et oublier d’où l’on vient.

On ne peut pas se dire “Templier” et plier genou devant l’ennemi.

On ne peut pas se dire “Templier” et renier le CHRIST.

Vous tous avez renié le CHRIST !

Et vous blasphémez tous les jours de votre vie, en vous croyant supérieurement intelligents.

Si vous l’étiez, intelligents, alors pourquoi la France est-elle devenue ce pays sans vie ?

Si vous l’étiez, intelligents, alors pourquoi la France a-t-elle perdu son âme ?

Moi, Jacques De MOLAY, je vous conjure, je vous en conjure !,

[je ne comprends pas le mot ou les mots]

– redevenez Français [?].

Car le destin de la France, c’est de sauver le monde.

(sic)

Afficher l'image d'origine

________________________________________________

Voilà qui nous ramène à ce qu’a déclaré, il n’y a pas si longtemps, le Pape François :

– “Tuer au nom de Dieu est satanique”

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/16/01016-20160916ARTFIG00131-pere-hamel-pour-francois-tuer-au-nom-de-dieu-est-satanique.php

Ce qui est satanique, Votre Sainteté (sic), est de laisser tuer au nom de Dieu des innocents sans défense.

Et pire, ce qui est de toute évidence satanique, est de défendre la religion qui a inspiré aux tueurs leur haine et la peine des nôtres privés de tout sur terre.

Vous avez fait du peuple des Chrétiens un peuple de rien, le peuple qui n’avait droit à rien.

Tandis que les tueurs ont droit à tout, jusqu’à votre pardon insensé !

Seul Dieu pardonne, à condition de demander Son pardon.

Sans Justice, il n’y a pas d’ordre.

Sans ordre, il n’y a pas de Paix.

Pax Christi !

  1. Olivier Gerard de Martigues en Savoy, Maître de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Conte de Naplouse et vassal du Roy de Jérusalem
    Dict Olivier le Templier …

    Siège de Damas, le VII eme Calendes de l’an de Grâce MCXLVIII

Repentez-vous ou dressez à votre droite le Serpent que vous cachez et qui susurre et siffle que l’homme est supérieur à Dieu !

Car vous adorez l’homme sur cette terre plus que votre Dieu.

Et c’est pour cette raison que vous plaisez tant aux hommes de ce monde, Pape François.

Jusqu’à votre prénom est usurpé :

http://www.americanthinker.com/articles/2016/09/how_pope_francis_betrayed_his_name.html

Articles: How Pope Francis Betrayed His Name <!–/assets/js/load_ads.js?v=2–>

[ The early documents are unanimous in agreeing that the two Franciscans were subjected to rough treatment upon crossing Muslim territory.  The men of God were seized in a violent manner by the sentries, assaulted, and bound in chains.  Celano reports that Francis “was captured by the Sultan’s soldiers, was insulted and beaten” yet showed no fear even when threatened with torture and death. (p. 58) […]
A foremost expert on Francis and the Fifth Crusade, Professor James Powell, wrote: “Francis of Assisi went to Damietta [Egypt, where Sultan Kamil was] on a mission of peace. There can be no question about this.  We should not however try to make him a pacifist or to label him as a critic of the crusade.”  Another leading crusade scholar, Christoph Maier, was even more explicit: “Francis thus accepted the crusade as both legitimate and ordained by God, and he was quite obviously not opposed to the use of violence when it came to the struggle between Christians and Muslims.”  At one time Francis had remarked to his friars that “… paladins and valiant knights who were mighty in battle pursued the infidels even to death[.]” … Francis admired the deeds of such brave men because “… the holy martyrs died fighting for the Faith of Christ.” (p.70)

This is why those who know the true biography of St. Francis deplore his modern-day transformation into some sort of Medieval “hippie” – or, in Pope Francis’s words, “the man of peace, the man who loves and protects creation.”

In 1926, Pope Pius XI issued the following statement:

What evil they do and how far from a true appreciation of the Man of Assisi [St. Francis] are they who, in order to bolster up their fantastic and erroneous ideas about him, image such an incredible thing … that he was the precursor and prophet of that false liberty which began to manifest itself at the beginning of modern times and which has caused so many disturbances both in the Church and in civil society!

In the context of confronting Islam, Rega laments that “for the revisionists, the ‘real’ Francis was not a bold Evangelist, but a timid man, whose goal was to have the friars live passively among the Saracens [Muslims] and ‘to be subject to them'” (p.95).

A final important point: While St. Francis did not mock Muhammad – though apparently not enough to dissuade the pious from calling for his head – he unequivocally portrayed the Muslim prophet’s message as false.  Unlike the diplomatic Pope Francis, who never seems to preach Christ to Muslims, but rather confirms them in and validates their religion, the sincere saint was actually more concerned with the souls of Muslims, to the point of putting his own life on the line.  This used to be one of the concerns of all popes, the “vicars of Christ.”  But apparently not for Pope Francis. 

In short, there’s a fine line between St. Francis’s compassion and Pope Francis’s cowardice – or worse, complicity.  When it comes to confronting Islam and standing up for the faith and persecuted Christians, Pope Francis woefully fails to live up to the brave friar whose name he appropriated.
Read more: http://www.americanthinker.com/articles/2016/09/how_pope_francis_betrayed_his_name.html#ixzz4KqChAv3E
Follow us: @AmericanThinker on Twitter | AmericanThinker on Facebook

 http://aws2.vdkimg.com/film/6/2/9/9/62992_poster_scale_188x250.jpg

Afficher l'image d'origine

Parole du Seigneur : “Si vous, les Catholiques, ne voulez pas évangéliser, ni vous battre spirituellement, suicidez-vous !”

 

“Seigneur, qui es-Tu pour me demander d’écrire cette Parole si dure ? Je croyais que le suicide était interdit par l’Eglise catholique.”

Réponse du Seigneur :

– “Si le suicide était interdit par l’Eglise catholique, pourquoi organiserait-elle son propre suicide au sein de la nation française et des peuples de ce monde ?

Qui peut interdire à un homme de mourir s’il a décidé d’en finir avec la vie qu’il mène sur cette terre ?

Même Moi, Je ne peux lui ôter la liberté que Je lui ai accordée de CHOISIR entre lutter ou partir, quitter son pays ou mourir.”

Moi :

– “Seigneur, ils ont peur d’être “butés”, ces gens-là. Ils croient choisir la vie, justement. Ils ne savent pas ce qu’ils font. Ils parlent du “Vivre ensemble” et célèbrent leurs morts avec leurs bourreaux, dans les flonflons, “ainsi font, font, font les petites marionnettes !””

Le Seigneur (si je ne suis pas folle et si je perçois bien ce que je reçois) :

– “Comment peuvent-ils recevoir ceux qui ont les mains couvertes du sang des victimes chrétiennes au sein de Mes églises et professer le contraire de ce que Je leur ai enseigné ? N’ont-ils jamais lu le Coran, la Parole du Prophète MAHOMET ? Ces gens-là se condamnent eux-mêmes. Ils se suicident collectivement.”

Moi :

– “Seigneur, Tu as dit de prier pour Ses ennemis et d’aimer Son prochain comme soi-même. Le Samaritain montre qu’il faut aimer celui qui nous est étranger.”

Le Seigneur :

– “La parabole du Samaritain était adressée à Mon peuple, le peuple juif qui manquait de charité envers lui-même. L’exemple du bon Samaritain, ce serait comme l’exemple du bon Palestinien recueillant un Juif blessé, lui payant l’hôpital et l’hôtel, comportement aussi improbable à Mon époque qu’à votre époque, pour demander aux Juifs d’être charitables entre eux et envers eux.

Cette parabole a été détournée aujourd’hui par vos gens d’église corrompus pour devenir l’obligation de s’occcuper D’ABORD de l’étranger plutôt que de son frère coreligionnaire.

Ce qui est faux !

Afficher l'image d'origine

Ou est-il marqué qu’il faut sacrifier son peuple pour s’occuper de l’étranger ?

Même le bon Samaritain repart seul.

Il n’emmène pas avec lui le Juif étranger.

Il lui paie des soins et l’hôtel pour qu’il puisse continuer sa route, une route, un chemin qui n’est pas le sien, un chemin qui n’est pas le Mien !” dit le Seigneur.

[C’est Lui qui me demande de rajouter “dit le Seigneur”]

Moi :

– “Et prier pour Ses ennemis ?

Le Seigneur :

[Un peu “agacé” ou “irrité” par l’incompréhension des textes, non, corrige-t-Il, par la volontaire MAUVAISE FOI des faux-bergers]

– “Qui sait ce que contient la prière pour Ses ennemis ?

Demander à Dieu de convertir le coeur de Ses ennemis à la foi chrétienne est la prière pour Ses ennemis, la seule prière acceptable pour un Chrétien.

Si Ton ennemi se convertit à ta foi, Ma Parole de Vie, tu le sauves mais tu te sauves aussi, toi-même ! Car tu sauves ta vie grâce à Mon sacrifice qui met fin à tous les sacrifices et à toutes les guerres. C’est Ma paix que je donne à ton ennemi.

Mais, pour qu’il la reçoive, il faut qu’il se convertisse et reconnaisse que Je suis Vivant, Moi, le Seigneur !

Je suis le Dieu Vivant.

Afficher l'image d'origine

Pourquoi dites-vous que vous priez pour vos ennemis ?

Pour demander quoi ? me demande le Seigneur.

Etes-vous devenus fous ou stupides ?”

Le Seigneur m’indique de mettre à part, en l’isolant, ce qu’Il va dire, là :

– “Vous priez pour vos ennemis, en demandant pour eux la victoire !?

– Vous priez pour vos ennemis, en demandant pour eux, le pardon de Dieu qu’ils ne sollicitent pas, puisque, pour eux, ils accomplissent la volonté de leur dieu en vous tuant !

– Vous priez pour vos ennemis, “ostensiblement”, publiquement, bande d’hypocrites, parce que vous avez peur qu’ils ne vous tuent et espérez en retour leur reconnaissance !

Vous mourrez deux fois.

Vous mourrez pour M’avoir renié, de la seconde mort.

Et vous mourrez, de la première mort, pour avoir prié en demandant à Dieu la victoire de vos ennemis sur vous, puisqu’ils vous survivent et vous dominent.

PRIEZ POUR QUE VOS ENNEMIS SE CONVERTISSENT !

C’est la seule prière que Je veux entendre dans votre bouche de Chrétiens.

Et professez OUVERTEMENT votre foi.

Sinon vous vous perdrez, vous perdrez votre vie et vous perdrez votre âme.

Vous avez déjà perdu votre âme.

Ou alors suicidez-vous !

Oui, suicidez-vous, “ça” ira plus vite et vous souffrirez moins.

N’oubliez jamais que ces rebelles syriens sont ceux autrefois et aujourd’hui soutenus par vos gouvernements, USA, Europe et France, tous confondus dans la même terreur islamique.

Mon église, l’Eglise catholique s’est perdue.

Les gens d’église l’ont perdue.

Si vous n’êtes pas en capacité d’affirmer votre foi par rapport à la foi d’un Musulman à qui il est demandé dans le Coran de vous placer en servitude (dhimmitude) ou de vous tuer, alors, oui, vous êtes déjà morts.

Non, le Christianisme n’est pas la religion des terroristes.

Mais elle va le devenir, car le suicide est un acte terroriste.

Je ne vous demande pas de devenir des” martyrs” pour une foi en laquelle vous ne croyez plus.

Sinon vous prieriez pour la conversion de vos ennemis au Christianisme.

Je ne demande pas à Mes brebis d’aller vers les loups pour se faire égorger.

L’ai-Je jamais demandé ?

C’est aux bergers d’offrir leur vie pour leurs brebis, Mes brebis, pas l’inverse !

En ce siècle, vos faux-bergers offrent votre vie, la vie de Mes brebis, aux loups, en espérant sauver les leurs !

C’est l’inverse de ce que Je leur ai appris.

Le bon Berger donne Sa vie pour sauver celle de Ses brebis.

Et s’il le faut, il lui faut alors tuer le MAL, le “MAL-in”, à coups de bâton.

Celui qui laisse mourir devant lui le plus petit, le plus humble ou le plus jeune de Mes enfants n’est pas digne de se dire “berger”, s’il n’a pas lutté pour sauver la vie de cet enfant.

C’est juste un bourreau.

Afficher l'image d'origine

Ai-Je jamais condamné le soldat qui donne sa vie pour sauver celle des autres ?

Rentrez, soldats de France, rentrez sur votre territoire, vos terres chrétiennes.

La France est en danger !

Je vous le demande, dit le Seigneur.

N’écoutez plus les autorités de ce monde.

Revenez défendre vos familles et vos terres, avant qu’il ne soit trop tard.

Afficher l'image d'origine

Ils [les autorités de ce monde]  veulent toujours plus d’argent et plus de sang.

Car l’argent de ce monde a la couleur du sang.

Ils ont prévu la guerre, une guerre terrible en Europe et feront tout pour la provoquer.

Le seul moyen d’arrêter PACIFIQUEMENT cette guerre est de respecter la loi terrestre de RECIPROCITE, la loi juive de mon pays.

Car vous n’êtes plus chrétiens.

Vos prières n’ont aucun sens et vous-mêmes avez perdu la tête et le bon sens.

“Ils”, les autorités de ce monde, se servent de la surpopulation et de l’immigration massive pour provoquer des guerres et espérer ainsi “laver” une grave crise économique dans le sang de leurs peuples, comme à chaque fois, depuis que le monde est monde, contre vous, les hommes, contre l’Homme.

L’Islam, par sa nature, est une religion guerrière et invasive, une religion de domination des femmes, qui leur permet tout à la fois de détruire des populations entières et de les remplacer par des “Soumis”, grâce à la servitude imposée aux femmes, à la conquête du monde par les ventres de leurs femmes ou de leurs esclaves chrétiennes.

[Traduction des “paroles du Seigneur” à la va-vite et avec mon vocabulaire, discours trop dense et intense, dur et pressent  ! ]

C’est la religion idéale pour les autorités de ce monde.

N’avez-vous pas compris ce qui crève les yeux ?

Regardez l’état économique des banques allemandes et l’étonnante résistance d’Angela MERKEL, la représentante “idéale” des autorités de ce monde, face au principe de réalité qui est le choc de deux civilisations antagonistes.

La vôtre, issue de la religion chrétienne, et la leur, issue de la religion musulmane.

Afficher l'image d'origine

Les peuples européens sont désarmés volontairement par les autorités de ce monde.

La religion musulmane, tout comme l’oligarchie mondiale qui s’affaire à baisser le niveau d’éducation des peuples, condamne la transmission des connaissances.

Car, plus les peuples sont éduqués, moins ils sont manipulables et malléables.

Etes-vous devenus sourds et aveugles ?

Ou complètement “crétins” puisque c’est ainsi que vous surnomment des Musulmans, pour vous insulter ?

“Boko Haram” en Afrique, les Talibans en Afghanistan, comme les autorités religieuses dans beaucoup d’autres pays musulmans, par exemple l’Arabie Saoudite, condamnent le savoir occidental et la recherche de connaissances, toute connaissance étant contenue dans le seul Coran.

Les Banksters, comme vous les appelez [Encore mon vocabulaire ! Oui, Seigneur, c’est ainsi que je les appelle, ces criminels financiers]  aiment cette religion et y voient un profit “monstre” à l’installer, l’implanter en Occident.

L’impossibilité pour les femmes de pouvoir s’affirmer comme égales de l’homme permettra d’asservir les troupeaux humains et de finir d’organiser les filière de trafics humains, esclavage sexuel et vente d’organes humains.

Votre seule solution pour vous permettre de sortir PACIFIQUEMENT d’une situation de pré-guerre civile est d’arrêter d’être des HYPOCRITES.

Il vous faut affirmer votre foi chrétienne, vous reconvertir et exiger un concordat CHRETIEN.

C’est à dire que ne pourront rester sur le territoire chrétien de la France que celles et ceux qui accepteront de se convertir à la foi chrétienne.

Si vous choisissez la PAX CHRISTI, il n’y aura pas plus d’immigration massive en France qu’il n’y en a en Arabie Saoudite.

Et comme les Chrétiens ne pullullent pas comme les chiens ou les lapins, que la maîtrise sexuelle est la marque de reconnaissance des Chrétiens, vous ne souffrirez pas de la famine à venir comme ces populations qui sont incapables de s’autogérer sexuellement et ne savent que se déchirer. Ils ne respectent pas leurs propres filles, leurs enfants donnés à des hommes pour  en faire un usage sexuel, alors qu’elles sont prépubères. Vous vous dites Chrétiens et acceptez ces coutumes et moeurs étrangères au Christianisme ?

Là où il y a trop d’hommes sur un territoire, il y a la misère et la guerre.

Afficher l'image d'origine

L’Allemagne suspend le renvoi des réfugiés syriens vers leur pays d’entrée dans l’UE
//s1.lemde.fr/medias/web/1.2.694/js/lib/ecma/core/262/base64.js

//s1.lemde.fr/medias/web/1.2.694/js/lib/polyfill/placeholder.js

//s1.lemde.fr/medias/web/1.2.694/js/lib/html5shiv/html5.js
//s1.lemde.fr/medias/web/1.2.694/js/lib/ecma/core/262/array.js


//s1.lemde.fr/medias/web/1.2.694/js/lib/ecma/core/262/json.js

require([“lib/require/plugin/domReady!”,”lmd/ui/ie9-pinning”],function(b,a){a.start()});

[ L’Allemagne suspend le renvoi des réfugiés syriens vers leur pays d’entrée dans l’UE

Le Monde.fr avec AFP | 25.08.2015 à 15h39 • Mis à jour le 25.08.2015 à 19h14 ]

Moi, J’ai permis aux femmes, comme aux hommes, de choisir entre le mariage et la consécration à la vie virginale, la chasteté, ce qui était un moyen naturel de “contraception”.

Le voile sur la tête d’une femme, comme la capuche du moine, est le signe de son renoncement à ce rôle voulu par l’homme/animal de “poule pondeuse”, comme vous dites, vous les féministes [Pour le Seigneur, je suis une féministe !], de femme réduite à son état de ventre, de reproducteur sexuel, d’étalon et d’inséminateur pour l’homme.

La femme a le droit dans la religion chrétienne de devenir moniale et d’aller au Paradis, en préparant son salut spirituel et le salut des autres âmes qu’elle porte, comme ses enfants, dans ses intentions de prières.

La nonne voilée à ce monde emporte avec elle les enfants de ce monde qui deviennent les siens, les enfants chrétiens, jusque dans sa mort, jusque dans son salut qui devient leur salut.

La femme  a le droit d’exister pour Moi seul, pour elle seule, pour elle-même, loin des hommes et de leurs exigences sexuelles.

Encore faut-il être chrétiens !

Afficher l'image d'origine

Si le voile chez la femme chrétienne est la preuve absolue (sic) de sa libération de ce monde physique et matériel, le voile chez la femme musulmane est la preuve de sa soumission totale, physique et physiologique à un autre dieu fait homme, un simple homme, puisqu’il s’agit de la soumission à son mari, à une relation sexuelle, à une obéissance organique telle qu’elle la conduit à renier la monogamie, principe unique du Livre des croyants !

La femme musulmane se nie elle-même et se renie en acceptant la polygamie qui est une forme de paganisme et de polythéisme. Car la polygamie a toujours été rejetée par les Croyants du Livre.

Comment pouvez-vous croire, vous les Chrétiens, qu’il s’agit du respect de la Parole du Dieu Vivant et défendre en ce cas, le port du voile chez les femmes musulmanes, et l’Islam comme religion du Livre  ?

Libérez-les et libérez-vous des mensonges de ce siècle !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (19, 3-12)

[ “Des pharisiens s’approchèrent de Jésus pour le mettre à l’épreuve; ils lui demandèrent: «Est-il permis de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif?»
Il répondit: «N’avez-vous pas lu l’Écriture? Au commencement, le Créateur les fit homme et femme, et il leur dit: “Voilà pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un.” À cause de cela, ils ne sont plus deux, mais un seul. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas !»
Les pharisiens lui répliquent: «Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit la remise d’un acte de divorce avant la séparation?» Jésus leur répond: «C’est en raison de votre endurcissement que Moïse vous a concédé de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi. Or je vous le dis: si quelqu’un renvoie sa femme, – sauf en cas d’union illégitime – pour en épouser une autre, il est adultère.»
Ses disciples lui disent: «Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, il n’y a pas intérêt à se marier.» Il leur répondit: «Ce n’est pas tout le monde qui peut comprendre cette parole, mais ceux à qui Dieu l’a révélée.Il y a des gens qui ne se marient pas car, de naissance, ils en sont incapables; il y en a qui ne peuvent pas se marier car ils ont été mutilés par les hommes; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du Royaume des cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne!” ]

Afficher l'image d'origine

Le Prophète MAHOMET a été un ignorant enseigné par un Ange, l’Ange Gabriel. Sans son épouse Khadidja, il n’aurait pas pu écrire et retranscrire ce que lui donnait en paroles l’Ange Gabriel. Il n’a pas compris, le conducteur de chameaux, ce que signifiait :

– La femme est la moitié de l’homme.

C’est à dire que la femme terrestre, tout comme l’homme terrestre, est la moitié de l’Homme, l’Adam spirituel, tout à la fois homme ET femme.

MAHOMET a pris à la lettre l’affirmation selon laquelle la femme était la moitié de l’homme, tout comme les curés du Moyen-Age ont pris à la lettre l’affirmation selon laquelle la femme avait été tirée d’une côte d’Adam, à cause d’une erreur de copie, l’erreur d’un copiste ayant oublié l’accent , un accent sur le “e” de côt-“é”.

Les hommes, vains et imbéciles, se sont précipités dans cette brèche, la brèche de leur orgueil et vanité personnelle, pour se convaincre et convaincre les femmes de leur supériorité, par rapport à celles qui leur donnaient la vie.

Les hommes ont toujours péché par vanité sexuelle.

Mais comment pouvez-vous naître d’une moitié d’un être humain pour vous prétendre ensuite complets ?

Depuis quand une moitié peut-elle donner un être entier ?

Il faut vraiment être bêtes pour le croire, dit le Seigneur.

Et tous ces hommes, ces mâles, qui se précipitent dans cette religion machiste pour se survaloriser et ne plus respecter les femmes qui donnent la vie, ne sont que des bêtes qui se comportent comme des bêtes avec les femmes qui les mettent au monde.

Au Moyen-Age, les hommes de ce siècle en avait mémoire, malgré les sermons des curés de campagne, tout aussi ignorants qu’eux sur leur propre religion.

L’homme appelait sa femme, “sa moitié”, “sa mie”, c’est à dire la moitié de son être spirituel, un être formé par le couple “homme/femme”, l’Adam spirituel, permettant de donner vie, la Vie spirituelle, à l’enfant qui allait naître de ce couple “entier” qui ne forme plus qu’un, un seul ÊTRE dans l’amour du Seigneur.

Afficher l'image d'origine

Que c’est beau, l’enfant du couple “homme/femme”, “femme/homme” couronné par leur amour unique !

Que ceux que vous accueillez sur des terres chrétiennes sachent qu’ils n’auront pas d’autre choix que de se convertir au Christianisme ou partir, continuer leur voyage vers des pays musulmans qui ne les feront pas souffrir dans leur foi d’origine !

C’est ainsi que les Chrétiens respectent leurs lois musulmanes sur leurs territoires chrétiens, en appliquant leurs propres lois musulmanes aux étrangers qui ne sont pas de leur religion.

N’est-ce pas la loi qu’ils acceptent dans leur pays musulman, cette loi qui leur permet d’interdire aux Chrétiens de professer leur foi et de construire des temples ou des églises sur des terres musulmanes ?

Dans ce cas, les Musulmans doivent comprendre que leurs lois s’appliquent sur des terres chrétiennes, pas seulement le rituel hallal et le port du voile, dit le Seigneur. Eux aussi ne pourront pas choisir entre la loi d’ALLAH et la loi de la République ! lls ont déjà choisi et ils le savent. Ils patientent et ils attendent, d’être les plus nombreux, pour se déchirer ensuite.

Arrêtons d’être hypocrites, toutes et tous !

Vous voulez faire appliquer vos lois musulmanes, dans ce cas, commencez par l’appliquer dès que vous posez le pied sur une terre chrétienne. C’est une terre impure pour des Musulmans, une terre de mécréants.

Partez !

Soyez honnêtes avec vous-mêmes.

Laissez les mécréants mentir, mais pas vous, puisque vous êtes le bras armé de Dieu, dites-vous !

Afficher l'image d'origine

Si vous étiez chrétien, et non musulman, accueilli sur une terre musulmane vous offrant l’hospitalité, vous ne pourriez y rester qu’en vous convertissant à l’Islam.

Alors, lorsque vous, Musulman, serez accueilli à votre tour sur une terre chrétienne vous offrant l’hospitalité, vous ne pourrez y rester qu’en vous convertissant au Christianisme.

Mais, ajoute le Seigneur, combien d’entre vous sont encore chrétiens, de ceux qui se disent chrétiens ?

Combien de Catholiques sont capables de lire et de comprendre les Evangiles, Ma Parole de Vie ?

Combien d’entre vous Me croient réellement RESSUSCITE et VIVANT ?

Si vous me croyez VIVANT, dans ce cas, comment pouvez-vous accepter de recevoir comme frères, au sein de mon Eglise, à égalité de foi ceux qui professent que je suis mort et que je n’ai jamais été ni crucifié ni ne suis ressuscité ?

Hommes de peu de foi, suicidez-vous !, “ça” ira plus vite et vous souffrirez moins de la barbarie de ceux dont vous louangez la religion guerrière et mortifère.”

Afficher l'image d'origine

Sinon convertissez-vous, toutes et tous,  à l’Islam et faites tomber le masque de votre hypocrisie.

“Jour du Seigneur” sur France 2 : le signe de croix, la “Croix”, ce signe par lequel, longtemps, les prêtres ont chassé le Diable de leurs temples, temples de pierres ou temples de chair lors des exorcismes traditionnels, disparaît. L'”Adversaire” a gagné au sein de nos églises.

Qui croit encore en CHRIST ? Jésus est mort.

Si vous voulez Le connaître, le Dieu Vivant, lisez Son testament.

Qu’ils vous disent, les prélats pharisaïques qui se “prélassent” dans leur chaire d’acteurs, jouant le rôle de prédicateurs catholiques !

A l’image des hommes politiques et de leur “langue de bois”.

Honte à vous, les Chrétiens qui ne croyez plus en la Vie, au Dieu vivant qui Se manifeste et qui vous répond !

L’Evangile est une “Bonne Nouvelle”, la “Nouvelle” de la victoire de la Vie sur la mort.

Pas un “Testament”, le testament d’un mort.

“Jour du Seigneur”, sans la Croix, Jésus mort sur un mur blanc, mais où est donc Charlie ?

Faites le jeu, le jeu de la Croix :

– Mais où est donc le signe de la Croix, le signe de Sa présence, ce signe intemporel qui combat le “MALin” en Son Nom, au Nom du CHRIST ?

Je cherche.

Je cherche dans cette église, l’église belge où des Catholiques ont célébré la… commémoration de Waterloo.

Si, si, pour de vrai, Jour du Seigneur sur France 2 !

Le Seigneur est raccroché au mur, comme un morceau de viande, sans support, sans le support de Son choix, le choix de Sa mort, celui du bois de la Croix.

Seul, son corps nu s’offre à la vue, sur un écran de télévision, un cadavre de corps, un corps mort qui pend dans le vide.

Célébration d’une histoire qui n’est déjà plus la sienne.

Car Il aurait pu être représenté Vivant, Lui, Jésus-CHRIST, Notre Seigneur qui est le Chemin, la Vérité et la Vie.

Oui, Il aurait dû être représenté “ressuscité”, Lui, le “Ressuscité”.

Bah, non.

Il faut croire que la mort est plus “vendeuse”.

“Vendeuse”, aux yeux de qui ?

“Vendeuse”, pour qui ?

La mort est une “tueuse”.

Nous le savons, tous.

Waterloo, morne plaine et peine des hommes, dans un monde sans paix.

La Paix du CHRIST ?

Si vous faites disparaître le CHRIST, comment pouvez-vous obtenir Sa Paix ?

Ce n’est plus seulement la défaite de la France qui trahit Son Sauveur, c’est la défaite des Chrétiens, des Catholiques de France surtout.

Les “croix” de bois disparaissent des églises.

Et quand elles résistent, elles se déguisent, comme aujourd’hui dans l’émission du “Jour du Seigneur”, les bras de la croix en métal portant des statues et un bouquet de fleurs cachant le “Croix-sement” de nos chemins avec le Chemin du Seigneur, la Croix.

“Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer”, serment des enfants innocents.

Que se passe-t-il ?

Comme dans l’église Saint-Martin, les croix se font rares et le Seigneur Se cache dans Sa propre demeure.

Il disparaît, chassé de chez Lui, remplacé par des statues et des morceaux de pain à adorer.

Il ne reste plus que le ballon de vin rouge et le compte sera bon.

La demeure du Seigneur deviendra une taverne pour les loups affamés.

Quoique… les fidèles catholiques n’ont plus droit au vin.

A qui les Croix et le signe de croix font-ils peur à ce point ?

Aux vampires (!) et à l'”Adversaire”, aux faussaires du CHRIST jamais nommés.

Interdiction formelle de nommer les ennemis du CHRIST, les ennemis de la France.

Ceux qui préfèrent l’ombre de la caverne à la Lumière de Dieu.

Enlever les croix de nos églises, c’est comme déshabiller les Templiers et les Chevaliers de leur foi.

Les confréries chrétiennes disparaissent, elles aussi, absorbées et résorbées dans un néo-paganisme égyptien qui les transforment en “mystères”, “very, very secret, secret sect of the “Unknown God” !

Pour faire d’une Eglise catholique, une “Croix Rouge”, la seule visible, la Croix Rouge des “athées”, cette fabrique de la “bienpensance”, une église sans histoire, une église sans CHRIST, une église des dons des fidèles et du fric.

L'”Adversaire” prépare la “déchristianisation” de nos églises, en orientant l’adoration des fidèles vers des symboles “universels” plus consensuels, moins “choquants” pour les ennemis du Christianisme, pour l’Adversaire du CHRIST, Satan.

Sa “Croix”, la croix du CHRIST, Satan l’a remise dans un coin de notre mémoire.

En attendant l’oubli, l’oubli de notre foi et de notre histoire, l’Histoire de France.

Pour la France, c’est mieux de célébrer une défaite, Waterloo, qu’une victoire, Austerlitz, la bataille des “trois Empereurs”  !

Il n’y a aucune méprise.

Il y a juste tromperie sur la marchandise.

L’ennemi le plus séduisant du Christianisme reste, aujourd’hui, celui qui porte la lumière des anciens dieux de l’Olympe aux hommes, l’ange déchu, Lucifer, au sein des églises et d’une prêtrise qui officie au nom du CHRIST mais s’adonne aux plaisirs voluptueux de la chair .

Bientôt, l’église sera “universelle”, pour ne pas dire et écrire “fraternelle”.

Il sera interdit d’évangéliser, au nom de la “Paix” universelle.

Dire “CHRIST” sera interdit.

La religion frappe avec l’épée.

Elle veut des “soumis”.

Quelle religion frappe avec l’épée et veut des “soumis” ?

Non, pas celle que vous voyez tous les jours tuer des mécréants dans le monde, enfants, femmes et vieillards.

La “religion sans nom”, celle que personne ne nomme parce que personne n’en est.

– Mon nom est “personne” !

Et je me déguise en chaque personne et prends le nom de toute personne, au sein de cette religion qui ne nomme jamais personne, pas même elle-même.

Battez votre coulpe, faites votre “mea culpa”, les Chrétiens.

Il faut vendre la “religion de la paix” qui fera disparaître définitivement tous les “mécréants” de notre planète.

Et toutes les guerres, puisqu’il ne restera que des “fidèles”.

Allons un peu de courage et de lucidité, les “maçons” non bâtisseurs de cathédrales, les “maçons” destructeurs d’églises.

Jésus est mort, prétendez-vous.

– “Si vous voulez Le rencontrer, aurait expliqué le Pape François, lisez Son Testament !”

C’est vrai, pourquoi prier ?

Et pourquoi Le prier, puisqu’Il est mort ?

Alors, à quoi bon lire Son Testament, vous savez, ce “Nouveau Testament” où il est affirmé que le Seigneur est Vivant car Ressuscité ?

Moi, pas tout comprendre.

Moi, être folle dans un monde de sages.

Jésus a promis à Ses disciples qu’Il serait avec eux jusqu’à la fin des temps.

Ce n’était pas un message universel.

Ce message est destiné à Ses disciples.

Ceux qui ne sont pas Ses disciples ne L’ont pas rencontré.

Et ceux qui ne L’ont pas rencontré ne sont pas Ses disciples.

Bravo aux politiques de ce monde qui applaudissez l’Encyclique papale sur l’écologie !

Pendant ce temps, on tue et on égorge du “Chrétien” partout dans le monde.

La diversion internationale est savante.

Mais vos conversations de salons, vos réunions de grands sachants ignorant le pouvoir du Sachem, membre du Conseil des Nations, feront illusion si peu de temps encore.

L’Encyclique écologique papale a le grand mérite de ne fâcher personne, en réalité.

Car qui est responsable du vent, du soleil et des nuages qui ne font pas tomber la pluie ?

Peut-être Dieu.

A condition d’avoir la foi.

Comme les disciples du CHRIST qui oublient de prier tellement ils ont peur de couler dans leur barque, sur une mer déchaînée qui veut se défouler, avec Jésus à leur bord.

– “Réveille-Toi, Seigneur ! Nous allons mourir. Il y a une tempête.”

– “Hommes de peu de foi”, leur répond Jésus, le CHRIST.

Pour commander aux éléments, il faut avoir la foi, une foi qui déplace les montagnes et fait s’apaiser les flots de la colère.

Portez votre croix.

Prouvez que vous avez la foi, pour que ne disparaisse pas le Christianisme au profit d’un mondialisme immigrationniste et d’un esclavagisme politique, voulu par des élites phallocratiques.

Regardez bien dans vos églises, là où se cache le corps du CHRIST, là où se voient encore des croix…

Si vous n’en voyez plus, alors, posez-vous les bonnes questions.

Dans quelle église êtes-vous et qui priez-vous ?

Qui sont ces prêtres catholiques, qui chassent le CHRIST de leurs lieux de culte ?

Et quel dieu vous invitent-ils, alors, à adorer ?

Jésus, certainement pas.

Le CHRIST dort à vos côtés.

Vous oubliez de Le prier.

Alors, n’oubliez pas de Le réveiller.

Vous en serez quitte pour un sermon, un vrai sermon, un sermon de l’Homme pour des hommes de peu de foi.

Oui, quel dieu est proposé, aujourd’hui, dans vos églises où officient des prêtres “maçons” qui se cachent de leurs liens occultes ?

Le dieu caché de la “religion sans nom”, the “Unknown God” s’est introduit dans le coeur et le corps de ceux qui pratiquent d’autres rituels, à la nuit tombée, que le rituel catholique, à la clarté du jour.

Ils se pensent plus intelligents que vous, ces loups qui rôdent autour du troupeau de moutons qu’on va égorger.

Eux, ils ont tout compris, ces prédateurs.

Ils ont choisi de chasser en meute les brebis du Seigneur, à l’intérieur de Sa bergerie.

Ces prêtres ont abjuré leur foi et renié le CHRIST.

Ces prêtres ont abdiqué, en oubliant de vous en informer.

Ils vous demandent d’oublier que vous êtes “chrétiens”, de vous plier à leur acte de “non-conversion”, l’absence d’informations sur leur foi.

Il n’y a plus de libre-arbitre, cette question de foi  posée à toute personne libre qui veut appartenir à la communauté des Chrétiens, dans la conversation avec Dieu  :

– “Veux-tu suivre le CHRIST ?”

– “Non, alors passe ton chemin.”

Oui, je l’affirme !

Comme l’affirmaient avant moi, Saint-Pierre, Saint-Paul et les apôtres du CHRIST.

Si vous devez secourir l’homme à terre, blessé et agonisant, personne, non personne, sauf le Diable, le Diviseur, le “Satan”, l’Adversaire, personne ne peut vous demander “d’entretenir” celui qui n’est pas chrétien.

Tous les prêtres, même le Pape François, s’il vous disait le contraire, sont des menteurs.

Repentez-vous de ne pas venir au secours de vos frères chrétiens, les membres de Son corps, les membres de votre corps !

Non, vous n’avez pas à vous repentir de ne pas entretenir ceux qui ne veulent pas suivre le CHRIST, ceux que vous venez de secourir mais que vous devez laisser repartir, suivre leur destin, un autre chemin que le vôtre.

C’est leur choix.

Repentez-vous plutôt de ne pas leur demander de se convertir, s’ils veulent profiter de la communauté des biens accumulés par le travail des personnes chrétiennes !

La charité n’est pas de cumuler oisiveté et naïveté.

Je mets au défi quiconque de me prouver le contraire sur ce blog, un défi “théologique”.

La parabole du bon Samaritain montrait un homme, un Juif, qui s’était fait agresser par des voleurs qui le laissaient mort sur la route.

Jésus voulait enseigner à ses fidèles, eux-mêmes des Juifs, de ne pas être comme ses co-religionnaires abandonnant leur frère juif sur le bord du chemin, plutôt que de le secourir.

Pourtant c’est ce que vous faites, vous, les Chrétiens, tous les jours, en enjambant vos SDF chrétiens tendant la main sur les trottoirs de France ou en abandonnant vos vieux parents chrétiens dans des maisons de retraite, sinon pire, dans des mouroirs, sans espoir de vous revoir.

Un enfant sur cinq en France vit en-dessous du seuil de pauvreté.

Où est votre charité chrétienne pour les Chrétiens de France, votre famille ?

– “Surtout, ne vous sentez pas concernés, dit le Seigneur. Bande d’hypocrites !”

Vous vous servez aujourd’hui de cette parabole, le “bon Samaritain”, pour justifier l’abandon de vos enfants chrétiens, de vos parents chrétiens, de vos amis chrétiens qui ont tout perdu à cause de la crise, de vos pauvres voisins chrétiens expulsés de leur domicile par d’autres riches propriétaires chrétiens.

Par conséquent, vous vous servez de cette parabole, pour faire le contraire de ce que voulait enseigner le Seigneur aux Juifs de son époque :

– s’occuper des leurs !

Vous qui êtes prêts à ouvrir la demeure du Seigneur à ceux qui ne veulent pas Le suivre, par lâcheté plus que par charité.

– Et toi, toi qui me lis,  si tu es chrétien, vas-tu renier le Seigneur, ton Sauveur ?

– Vas-tu retourner aux sacrifices animaux et humains, te couvrir les mains de sang, du sang des agneaux innocents ?

– Et toi, le Chrétien, vas-tu renier ta foi et ne plus porter ta croix ?

La croix des chevaliers et des templiers chrétiens ?

Eux ne se cachaient pas de leurs oeuvres au jour.

Il n’y avait pas d’oeuvre au noir.

– Allez-vous enfermer vos filles et vos femmes, vous, les Chrétiens, pour les revêtir de vêtements de deuil et les tenir à l’écart de vos vies ?

– Allez-vous vous crever l’oeil, si vous n’êtes pas capables de maîtriser vos désirs charnels ou choisir de faire mourir vos compagnes, cachant leurs têtes si belles, puis leurs corps dans des sacs, pour faire disparaître celles qui vous ont fait naître et font naître vos enfants, pour ne plus avoir envie de leurs corps, porteurs de vies, comme si elles n’avaient pas d’âmes et étaient redevenues des “bêtes de sexe”, rejetant sur elles votre propre blâme de ne pas savoir vous comporter en hommes d’honneur ?

Le Christianisme est la seule religion où les femmes cotoient les hommes et prient avec les hommes dans les lieux de culte, comme le CHRIST rit avec elle dans des lieux de joie, dans la liesse des fêtes de leur vie, Lui qui est la Vie et veut la Vie pour toutes et tous.

Allez-vous franchir le seuil de la suprême bêtise, accepter d’être traités comme du bétail par ceux qui considèrent que Jésus, le CHRIST, c’est juste un “détail” de notre civilisation “anciennement” française ?

Pourquoi les médias, les élus politiques et les “banskers” économiques détestent-ils à ce point le nom de Jésus-CHRIST ?

Pourquoi tant de haine contre le CHRIST ?

Peut-être parce que le CHRIST est révolutionnaire !

N’oubliez pas que, si les “Intouchables” en Inde se convertissent au Christianisme, c’est parce que ces parias ont compris, eux, que le CHRIST libère !

Nous avons la seule religion qui n’impose aucun rite cultuel, sauf partager un repas hebdomadaire tous ensemble en Sa mémoire, un repas qui devrait être un repas de fête, célébrant la fin de tous les sacrifices et surtout, célébrant Sa résurrection, parce qu’Il est Vivant !

Jean 2:16

[ et il dit aux vendeurs de pigeons:

-Otez cela d’ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic.]

En effet, beaucoup ne semblent pas avoir compris que le CHRIST condamne tout autant le trafic d’argent que les sacrifices d’animaux.

Et pourtant, ce geste contre les “sacrificateurs” de vies animales, offrandes de mort, était déjà annoncé dans “l’Ancien Testament” :

Malachie 1:10

[ Lequel de vous fermera les portes,

Pour que vous n’allumiez pas en vain le feu sur mon autel ?

Je ne prends aucun plaisir en vous, dit l’Eternel des armées,

Et les offrandes de votre main ne me sont point agréables. ]

CHRIST vous a libérés de tout rituel “marchand”, de tout rituel du sang.

Et vous, vous vous apprêtez à ouvrir les portes de la “Maison du Seigneur” aux anciens sacrificateurs !

Honte à vous, prêtres et traîtres qui avez renié le nom du Seigneur, au sein de Sa propre Eglise !

Le “Saint des Saints” ne doit pas être souillé par le sang des victimes de ce monde, un sang versé à cause de votre lâcheté, le sang des Chrétiens.

Parlez en l’autorité du nom du CHRIST et professez votre foi !

“Infidèle” fut un qualificatif autrefois employé par Saint-Paul, ce Juif persécuteur de Chrétiens, converti par le CHRIST Lui-même, Jésus Vivant car Ressuscité.

– “Saül, Saül, pourquoi me persécutes-Tu ?”

Actes 9

3 Comme il était en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui.

4 Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?

5 Il répondit: Qui es-tu, Seigneur ?

Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons.…

A qui faut-il rappeler que Damas est la capitale de la Syrie ?

Oui, il y a les “fidèles”, du mot “fides”, “foi”.

Et les “infidèles” qui ne font pas partie de Son église.

Ceux qui ont choisi de ne pas Le suivre.

Alors pourquoi suivez-vous, vous, les “infidèles” ?

1 Timothée 5:8

[ Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle.]

Vous, les Chrétiens occidentaux, vous laissez mourir sur les trottoirs de vos villes vos propres enfants, la “génération sacrifiée”, et vous refusez de nourrir vos parents que vous déposez dans des mouroirs, comme des cadavres, tandis que vous vous précipitez au secours des “Infidèles”.

Vos “SDF” sont abandonnés de tous et n’ont droit à aucun secours.

Ce sont eux, les “sans-droits” de nos cités, vos “sans-domicile fixe” !

Ils ont soif et faim.

Ils sont sans toit.

Mais ils sont chrétiens, nés sur des terres chrétiennes, vos terres chrétiennes, leur enfer, votre paradis.

– “Que faites-vous de Mes brebis égarées ?

– Que faites-vous pour Mes brebis perdues ?, demande le Seigneur.

Qui ira déposer plainte contre les autorités de ce monde pour le sang versé des Chrétiens par les “Infidèles” ?

Même les “migrants”, moins pauvres que vos propres pauvres,  ne veulent pas des lieux d’hébergement réservés aux Chrétiens pauvres dans vos pays riches, si riches.

Les réfugiés, comme vous dites, exigent des habitations confortables, appartements ou logements que vous refusez aux Chrétiens pauvres français, vos compatriotes, au nom de l’argent “adorable”.

Pourquoi accordez-vous aux “Infidèles” ce que vous refusez aux Chrétiens nés sur vos terres ?

Les “squatters” misérables sont expulsés.

Des familles entières sont jetées à la rue dans le plus total dénuement pour des raisons uniquement financières de chiches dettes.

De vieilles femmes sont abandonnées à leur sort, au nom de la justice, votre justice de “riches” qui triche pour favoriser les chics nantis et leur trouve tous les torts.

Quel tort leur trouvez-vous, à ces pauvres chrétiens, sinon le tort de ne pas vouloir mourir trop vite ?

Le chien est devenu pour le Chrétien pauvre son seul ami.

Le chien, cet animal dit impur par une autre religion qui ne se nomme pas !  

Tout est boniment !

Tout le monde ment.

Toute foi est anéantie.

Et toutes vos lois humaines sont vaines, car elles ne sont que pure folie.

Dans vos sermons du dimanche, Je n’entends que l’hypocrisie et la servitude d’une église au service des autorités de ce monde.

Vous avez pris l’habitude de servir des causes “médiatiques”, la plupart du temps, des causes “MALéfiques”.

Commémorer le bicentenaire de “Waterloo” ?

Est-ce le rôle spirituel d’un pasteur dans une église chrétienne, si l’église catholique est encore chrétienne ?

Est-ce que Mon berger doit être soumis au calendrier du pouvoir temporel ?

“Jour du Seigneur” sur France2 …

Quelle honte !

Pendant ce temps, au Moyen Orient et en Afrique, des Chrétiens se font massacrer tous les jours, tandis qu’en Asie, d’autres Chrétiens attendent d’être mis à mort, condamnés par des gouvernements d'”infidèles”, pour avoir professé leur foi,  ne pas M’avoir renié, eux que vous abandonnez à leur sort de mort.

– Je vous renie comme vous M’avez renié, dit le Seigneur. Mon Eglise n’est pas cette église qui sert de refuge aux “infidèles”, ceux qui tuent Mes brebis dans le monde entier, au nom d’une autre religion.

– Convertissez-vous et reconnaissez que Je suis Vivant !

– Non, François, ne doute pas.

Je ne suis pas mort.

Et si tu veux servir le Sauveur, alors sauve Mes brebis !

Et je serais Ton Sauveur.”

Car le silence du Pape François, pour le Seigneur, est “assourdissant”.

C’est le “silence” des agneaux chrétiens dont le sang est versé par les “infidèles”.

Non, Son église n’est pas “universelle”.

Elle est chrétienne.

Elle n’existe que tant qu’il y aura des Chrétiens qui continueront d’exister et de la faire exister.

Le corps du CHRIST, ce n’est pas l’hostie bénie par des prêtres sacrilèges.

Le corps du CHRIST, ce sont les “Chrétiens”, tous les Chrétiens du monde entier, sans distinction.

“- Si vous ne sauvez pas Mes brebis, Je les sauverais, dit le Seigneur.

Et vous comprendrez alors qui domine les éléments de ce monde, Encyclique papale ou pas.

Vous aurez le feu, vous aurez le déluge et vous aurez la tempête.

Avant les guerres, Je vous préviens, bien avant vos guerres, la Terre, votre planète, vous fera la guerre, hommes de peu de foi.”

C’est dit, c’est écrit.