Entendue le Jour du Seigneur, sur Radio France Culture, première litanie de la messe du dimanche du 17 décembre 2017, en direct de la Chapelle Notre Dame de la Médaille Miraculeuse : – “Prions pour tous les croyants des autres religions !” – “HERESIE !”, dit le Seigneur.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jésus christ juge"

– “Aujourd’hui, vous, sourds et malentendants, cette messe est célébrée spécialement pour vous !”

Car il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

C’est à vous que je m’adresse, oui, vous, qui croyez entendre ma Voix et n’écoutez que votre voix, d’autres voix qui vous fourvoient car elles vous mènent sur d’autres chemins que la voie du Seigneur, Ma voie.”

[A voir ou revoir la messe télévisée sur France 2, diffusée dans l’émission de ce dimanche, “Le Jour du Seigneur”, en direct de Fontenay-Sous-Bois, Val de Marne]

C’est le troisième dimanche de l’Avent :

– “Gaudete !”

Réjouissez-vous !

– “Tandis que nous attendons son avénement, …” lance un prêtre.

– “Mais pourquoi l’attendez-vous, Mon avènement, si vous croyez en d’autres religions que vous dites être TOUTES PAREILLES ?

Je suis mort pour vous, mort sur la CROIX de la honte, un scandale aux yeux du monde, un scandale pour les Musulmans !

Résultat de recherche d'images pour "jésus christ juge"

A cause de vos péchés, à cause de VOTRE SURDITE et de votre CECITE passées et PRESENTES.

Car vous vous vantez et vous félicitez de valoriser les autres religions, de les rendre PAREILLES à la religion chrétienne, la religion du Dieu Sauveur, du “Salvatore Mundi”, ce tableau racheté si cher par le Roi d’une autre foi.

Pourquoi ?

Je vous l’expliquerais une autre fois.

Pas cette fois-ci.

Si ces religions ont le pouvoir de racheter vos péchés, sans le poids de la Croix, votre croix, mais courez-y !

Allez vous convertir à leurs religions !

Courez vers ce dieu qui sauve, un dieu qui ne s’est pas sacrifié pour vous et qui vous commandera de lui SACRIFIER des êtres humains pour lui prouver que vous l’aimez !

Comme Satan vous le demanderait , dit le Seigneur.

Moi, J’ai mis fin à tous les sacrifices humains et animaux.

Parce que ces frères, comme vous les appelez, ces frères croyants, sont prêts à VOUS TUER, à VOUS SACRIFIER sur l’ancien autel des SACRIFICES HUMAINS et ANIMAUX, pour dire prouver leur foi à ce dieu SANGUINAIRE qui n’est pas Moi.

– Vous ai-Je jamais COMMANDE de TUER ?

Non, il n’est pas “très miséricordieux”, ce dieu qui COMMANDE à ses fidèles de TUER ceux qui ne croient pas en lui.

Et vous, qui êtes sourds et aveugles et qui faites semblant de M’adorer en adorant cette religion et en prétendant qu’elle est PAREILLE au Christianisme, elle, cette religion de la HAINE qui tue davantage de Chrétiens dans le monde chaque jour qui passe sur cette terre ?

Insultez-moi, crachez-moi au visage et marchez-moi dessus, reniez-moi en tant qu’homme !

Mais ne reniez pas le Dieu que J’ai incarné dans ma chair et qui S’est livré pour vous,

– pour vous racheter de l’ESCLAVAGE du PECHE, pour vous racheter de la DETTE de la BETE, celle qui vous lie aux autorités de ce monde, vous qui aspirez à en être délivrés !

Je vous ai rendus LIBRES et vous faites de Mon peuple un peuple d’esclaves, prêtres mondains et curés trop catholiques, adeptes d’une RELIGION UNIVERSELLE qui est de moins en moins orthodoxe, de moins en moins CHRETIENNE et

  •       d e   pl u s   e n   p l u s    m a ç o n n i q u e.

Résultat de recherche d'images pour "jésus christ juge"

Le Seigneur demande au Pape François de demander pardon aux Chrétiens d’Orient pour les avoir ABANDONNES à leurs bourreaux.

Que chaque église de France accueille en son sein une famille de Chrétiens d’Orient devant laquelle devront venir s’incliner les fidèles devenus infidèles à leur propre religion !

En tout premier, devra demander pardon à ces Chrétiens d’Orient le vicaire prétendant être le curé de cette paroisse, mais en vérité, servant un autre Maître du dieu caché.

Et si l’homme qui se dit de Dieu reçoit EN PUBLIC, lors de la messe qui M’est consacrée, la bénédiction de cette famille chrétienne venue d’Orient, alors Je le bénirai à Mon tour avant l’Eucharistie, le partage du pain, le don de Ma Vie.

Il vous faut DEMANDER, Chrétiens de France, et RECEVOIR le PARDON des Chrétiens d’Orient, eux qui ont versé leur sang pour VOUS SAUVER, vous qui êtes sourds et aveugles à la VRAIE FOI, la foi chrétienne !

Si une église en France, même une seule, n’a pas de famille de Chrétiens d’Orient en son sein,

– dans ce cas, dit le Seigneur, qui est très en colère, elle sera maudite.

Et Je ne la comblerais point de grâces.

Et peu importe que vous receviez et soigniez dix familles d’une autre religion.

Ce sont des voyageurs qui passent et ne restent pas, des passeurs de la MORT, de votre future MORT, ceux que vous accueillez comme des sauveurs alors qu’ils se réclament d’une autre religion qui veut la mort des Juifs et des Chrétiens.

Accueillez-les comme des voyageurs, ces gens qui vous haïssent au fond de leur coeur, car l’hospitalité est due à l’étranger.

Mais accueillir ne veut pas dire “FAIRE PAREIL QU’EUX” et “RENIER VOTRE DIEU” pour leur faire plaisir !

En allant jusqu’à devenir MUETS sur votre PROFESSION DE FOI.

Résultat de recherche d'images pour "malédiction de jésus"

Comme la  “religion de l’égorgeur”, la malédiction des Chrétiens et des Juifs !

Sourds et muets, voilà ce que vous êtes tous devenus, petit troupeau d’incroyants, puisque vous ne croyez plus en Moi, croyant que n’importe quel dieu peut bien faire l’affaire, votre affaire et surtout les affaires de vos politiciens, les autorités de ce monde !

Alors, puisqu’il en est ainsi, Moi aussi, Je serais muet au jour dernier, le dernier jour de votre vie, lorsque vous devrez passer de vie à trépas.

“Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie !”

______________________________________________________________________________

https://www.paris.catholique.fr/preparez-le-chemin-du-seigneur.html

[ Matthieu 3, 1-7a 8, 10b-11 –

Traduction officielle liturgique, extrait du 2ème dimanche de l’Avent, année A

En ces jours-là, paraît Jean le Baptiste, qui proclame dans le désert de Judée : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Jean est celui que désignait la parole prononcée par le prophète Isaïe :
Voix de celui qui crie dans le désert :
Préparez le chemin du Seigneur,
rendez droits ses sentiers.[…] ]

_____________________________________________________________________________________

Pape François, Je te déclare HERETIQUE

et te demande, Moi, le CHRIST, ton Roi,

-si tu Me reconnais en tant que tel,

  • de démissionner comme le Pape Benoît XVI l’a fait avant toi.

Mais pas pour les mêmes raisons.

Résultat de recherche d'images pour "voix de celui qui crie dans le désert"

Reconnais-toi pécheur et sauve tes brebis, en te sauvant toi-même de cette voie où tu les entraînes.

Vers leur mort et la tienne.

Sinon c’est Moi qui te frapperais !

– “Pour que tous sachent que Je suis Vivant” , dit le Seigneur.

—————————————————————————————————-

[Cette Parole du Seigneur est si dure que je suis obligée, moi qui ne suis rien du tout, moi la pécheressse, et ose l’écrire, cette Parole, de quémander et recevoir l’aide d’un frère, ou plutôt d’un père dans la foi, Jean-Sébastien BACH, stable et solide comme un roc.

Consolatum !

Car sa musique soigne les blessures du Seigneur.

Et qui l’écoute reçoit Sa force et Son amour.

Le compositeur créait, il créait un monde d’amour et de force VITALE.

Il enseignait Dieu par la musique et la créature rendait au Créateur la beauté et l’amour de sa création jusqu’à la perfection.

A condition de ne pas être sourd !]

——————————————————————————————————–

N’oubliez pas d’obtenir le PARDON de vos frères CHRETIENS d’Orient, si vous voulez fêter Mon avènement et re-naître avec Moi à un Nouveau Monde.

– Que dans Mes églises de France, toutes et tous, vous alliez vous incliner, courber l’échine, non pas devant vos occupants d’une autre religion, mais devant vos frères CHRETIENS d’Orient qui sont devenus des MARTYRS, martyrs de la foi chrétienne pour TEMOIGNER de leur FOI, cette foi qui devrait être votre foi !

Et POUR VOUS SAUVER de votre absence de foi, vous qui êtes sourds et aveugles !

Mais les écoutez-vous, entendez-vous leur voix, la voix de vos frères CHRETIENS d’Orient ?

Non, puisque vous êtes sourds à leurs avertissements fraternels.

Mais, Moi, J’entends leurs supplications et leurs lamentations et Je ne peux rester plus longtemps sourd à leurs prières !

Résultat de recherche d'images pour "chrétiens d'orient"

Alors Je lance cet anathème contre une religion qui ne peut pas se déclarer chrétienne ET NE LE VOUDRAIT PAS, puisqu’elle HAIT les Chrétiens et leurs pères, les Juifs.

Et contre tous ceux qui se prétendraient chrétiens mais continueraient de défendre cette religion de la HAINE, qui hait jusqu’aux femmes qui lui ont donné vie, en sauvant un homme de son désert, un chamelier devenu prophète grâce à l’amour d’une femme riche et belle !

Religion qui méprise la vie de vos frères CHRETIENS d’ORIENT et, ajoute le Seigneur, qui méprise la vie de vos frères COPTES EGYPTIENS.

– Malheur à vous, hommes de peu de foi qui Me déclarez la guerre, en soutenant ceux qui font la guerre à Mon peuple !

Je suis JUIF, né JUIF, et Mon peuple, né de Ma Parole de Vie, est CHRETIEN.

Nul ne peut se dire béni s’il Me renie et celui qui n’est pas avec Moi est contre Moi.

Et celui qui est contre ceux qui sont Mes bénis, qu’il soit maudit !

Car J’ai aimé mon peuple juif.

J’ai pleuré sur Jérusalem et ses enfants.

Il ne suffit pas d’avoir pour prêtres dans une messe télévisée prétendument chrétienne un Grand Maître de la GLDF et un Vénérable du GODF pour parler en vérité.

Quels mots peuvent sortir de la bouche de ces soi-disant Maîtres, incapables de se conduire selon les préceptes divins ?

Pour qui se prennent-ils ?

Eux qui ont trahi la foi de leurs créateurs, les Bâtisseurs de cathédrales, pour élever des minarets sur une terre chrétienne.

Je les maudis aussi !

A cause du sang de Mon peuple qui sera versé par leur faute sur ces terres chrétiennes de France.

Parole du Jour, Parole de Vie qui vous condamne, tous, sans exception, si vous prêchez la RELIGION UNIVERSELLE, qui est  HERESIE :

Résultat de recherche d'images pour "chrétiens d'orient"

_________________________________________________________________

http://levangileauquotidien.org/M/FR/

[ Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 1,6-8.19-28.
Il y eut un homme envoyé par Dieu ; son nom était Jean.
Il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui.
Cet homme n’était pas la Lumière, mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière.
Voici le témoignage de Jean, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? »
Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement : « Je ne suis pas le Christ. »
Ils lui demandèrent : « Alors qu’en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Je ne le suis pas. – Es-tu le Prophète annoncé ? » Il répondit : « Non. »
Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? »
Il répondit : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. »
Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens.
Ils lui posèrent encore cette question : « Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? »
Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l’eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ;
c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. »
Cela s’est passé à Béthanie, de l’autre côté du Jourdain, à l’endroit où Jean baptisait.]

______________________________________________________________

Pour rappel, lecture de la Lettre de Saint-Paul annonçant aujourd’hui la Parole du Jour, de ce jour du Seigneur, choisi par Lui pour excommunier le Pape François, s’il ne démissionne pas du « Trône de Saint Pierre »,

– lui qui se faisait appeler « l’Evêque de Rome »

  • à raison puisqu’il devait trahir la foi chrétienne et le savait :

____________________________________________________________________

[Première lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens 5,16-24.
Soyez toujours dans la joie,
priez sans relâche,
rendez grâce en toute circonstance : c’est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus.
N’éteignez pas l’Esprit,
ne méprisez pas les prophéties,
mais discernez la valeur de toute chose : ce qui est bien, gardez-le ;
éloignez-vous de toute espèce de mal.

[ Et du malin ]

Résultat de recherche d'images pour "chrétiens d'orient"

Que le Dieu de la paix lui-même vous sanctifie tout entiers ; que votre esprit, votre âme et votre corps, soient tout entiers gardés sans reproche pour la venue de notre Seigneur Jésus Christ.
Il est fidèle, Celui qui vous appelle : tout cela, il le fera.]

_____________________________________________________________________

Le Seigneur me demande de conclure cette Parole du Jour donnée pour cet autre Jour,

  • le Jour de la renaissance de la foi catholique

par une anecdote, du vécu, un vécu d’une vie, la vie de la pécheresse que je suis.

Résultat de recherche d'images pour "chrétiens d'orient"

—————————————————————————————————-

Il s’appelait Jean-Jacques.

Il était assis avec un groupe de jeunes sur l’herbe d’une pelouse dans la cour d’un lycée, mon lycée, à l’île de La Réunion, la bien-nommée.

Je passais par hasard,

  • ce fameux hasard qui explique tout ce que ne peuvent expliquer et ne peuvent s’expliquer les hommes qui se prennent pour des dieux vivants, eux qui sont mortels !

Machinalement, parce qu’ils parlaient haut et fort, je tournais la tête vers ce groupe de jeunes.

Je ne pouvais entendre ce qu’ils disaient à cause du brouhaha de leurs voix.

Mais je pouvais voir.

Et j’ai vu…

– SES SANDALES A LUI !

Résultat de recherche d'images pour "je suis le chemin la vérité et la vie"


Bouleversée, réellement émue jusqu’aux larmes, je courus vers le jeune qui portait SES SANDALES A LUI.

Je voulais savoir.

Il fallait que je sache.

A tout prix !

J’aurais traversé le désert pour savoir, escaladé l’Himalaya, au moins une fois, ou escaladé deux fois le Mont-Blanc ou quatre fois le Piton des Neiges, la montagne la plus haute de la Réunion, mon île, pour les trouver !

– Ses sandales.

Résultat de recherche d'images pour "délier la courroie de ses chaussures jésus"

Je serais morte de mille morts pour pouvoir m’en approcher et m’approcher de Lui !

Moi qui ai tellement peur de la souffrance.

Pas de mourir, souvent je voulais mourir.

Mais de la souffrance, trop de souffrance sur cette terre.

Ce n’était pas supportable !

Ce n’était plus supportable.

Arrivé près de lui, je me rendis compte que…

Pas facile d’aborder un jeune homme qu’on ne connaissait pas, en lui disant :

– “Tu les as trouvées où, ces sandales ?”

Tant pis.

Je ne sais pas être polie, correctement polie comme la pierre philosophale dont sont faites les maisons des Pharisiens modernes.

Résultat de recherche d'images pour "je suis le chemin la vérité et la vie"

Alors je lui ai dit exactement ce que je savais ne pas devoir dire ou pouvoir dire par politesse :

– “Tu les as trouvées où, tes sandales en cuir ?”

Et j’ai ajouté :

– “J’aimerais tant avoir les mêmes !”

Jean-Jacques a levé la tête, pas même surpris par ma question.

A ma grande surprise à moi.

Il se tenait un peu à l’écart du groupe, tout en en faisant partie.

J’ai appris plus tard, en le fréquentant, que Jean-Jacques ne parlait pas beaucoup.

Il écoutait surtout, il écoutait les autres.

Aux deux sens du terme.

Sauf cette fois-là, cette fois où il m’a raconté son histoire.

– “Pourquoi veux-tu le savoir ?” me demanda-t-il d’une voix très douce, comme s’ il savait déjà.

– “Parce qu’Il portait les mêmes sandales !”

– “Qui ?”, insista-t-il

Résultat de recherche d'images pour "pour toi qui suis je jésus"

Que c’était dur de nommer celui que je refusais de reconnaître pour ce qu’Il était !

J’avais l’impression d’être à nouveau “piégée” par mon manque de foi.

– “Qui suis-Je pour toi ?”

Que je détestais cette question qui me condamnait à la folie pour toujours.

– “Jésus”, répondis-je à regret, avec presqu’un rien de rancoeur d’avoir dû le dire.

Jean-Jacques leva les yeux.

– “J’en étais sûr ! Toi aussi tu L’as vu, hein ?”

Quoi répondre ?

Il me regardait intensément et il était rempli de cette Lumière que je savais reconnaître, celle que porte tout VRAI Chrétien en lui.

____________________________________________________________________

– “Vous êtes les Lumières de ce monde !”

http://www.entretienschretiens.com/024%20Vous%20etes%20la%20lumiere%20du%20monde%20-%20Mt%205(14-16).htm

[Matthieu 5.

14. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;

15 et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.]

Résultat de recherche d'images pour "pour toi qui suis je jésus"

_____________________________________________________________

Ne croyez pas que cette Parole soit une image !

Un Chrétien rayonne.

– « Et toi, tu L‘as vu ? », répliquè-je.

Jean-Jacques se leva.

Il était habillé de blanc, sauf son jean, habillé très simplement comme un Saint.

Ce qu’il était.

Inconnu des hommes, seul connu de Dieu !

Il m’expliqua :

– « Tu sais, j’ai failli mourir.

J’étais un drogué.

Je me piquais, je me droguais à tout ce qui pouvait exister pour ne plus exister.

J’étais comme une larve abandonnée de tous sur un trottoir.

J’attendais juste de mourir.

Je n’avais plus ni faim, ni soif.

J’étais arrivé au bout du voyage, de mon voyage sur cette terre.

Mais je voulais encore un peu de drogue, pour abréger mes jours sur cette terre.

Résultat de recherche d'images pour "junkie"

Car je savais que j’allais mourir à cause de ces drogues, peu importe laquelle ! »

Jean-Jacques s’interrompit comme s’il revivait en lui cette souffrance.

– « Je ne pouvais plus ni marcher ni me lever.

Juste crever sur ce morceau de trottoir.

Et tendre la main, encore un peu, pour avoir une pièce de monnaie ou deux.

Alors je L’ai vu, devant moi.

J’ai vu Ses pieds, d’abord.

Puisque j’étais assis sur ce trottoir incapable de lever la tête.

Il m’a dit : – « Lève-toi et marche ! »

J’ai répondu : – « Je ne peux pas. Je suis trop faible. J’ai faim et j’ai soif. Je n’ai rien mangé depuis trois jours. »

Il a répété : – « Suis-Moi ! Lève-toi et marche. »

Résultat de recherche d'images pour "jésus sandales"

Et je me suis levé.

Sa voix était,…

Je ne peux pas te la décrire.

Elle résonnait à l’extérieur de moi mais aussi à l’intérieur de moi.

Je L’ai suivi.

C’était un halo de Lumière.

Il était de plus en plus Lumière et je ne voyais que cette Lumière.

Lorsqu’Il a disparu, j’étais devant un bâtiment.

Un homme en était sorti, comme s’il m’attendait.

C’était un pasteur évangéliste.

Il s’appelle Willy.

Je n’ai plus jamais retouché à la drogue.

J’étais sauvé.

Résultat de recherche d'images pour "je suis le chemin la vérité et la vie"

C’est en souvenir de cette journée que j’ai voulu fabriquer les mêmes sandales que Lui, pour les porter à mes pieds. »

C’était donc lui qui les avait fabriquées, en cuir, un modèle unique !, à l’image de celles qu’il avait vues aux pieds de Son Sauveur, aux pieds de Jésus.

Jean-Jacques, si proche de Jésus, qui l’aimait comme Il avait aimé son disciple Jean,

[Je le savais, Il me l’avait dit !]

n’était pas particulièrement aimé du groupe de jeunes.

C’était un ex-junkie et la mémoire humaine n’est pas oublieuse… des fautes des autres !

Nous nous retrouvions souvent, Jean-Jacques et moi, pour le service des autres.

Servir les autres à table, servir les autres en lavant ce que nous salissions toutes et tous, dans la joie et l’amour, car servir les autres, ses frères chrétiens, est comme servir Jésus Lui-même.

Les autres ne jetaient pas un regard à Jean-Jacques.

Ils l’avaient intégré dans le groupe comme leur « serviteur », comme si, ainsi, il payait ses fautes, encore et toujours.

Moi qui savais combien Jean-Jacques était aimé du Seigneur, j’en étais parfois blessée pour lui.

Et c’est Jean-Jacques qui me répondait qu’il avait le meilleur pour lui :

– Il avait, lui, le CHRIST !

Et c’est vrai.

Tant se lamentaient de ne « pas avoir Jésus », pas encore.

Alors je pardonnais comme il me demandait de le faire, car ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient, à lui, Jean-Jacques, et ce qu’ils faisaient à Jésus qui l’aimait, eux qui se croyaient chrétiens.

Car moi, je ne suis pas Jean-Jacques.

Et je me révolte souvent.

Je doute toujours et encore, encore et toujours, dans ce monde de souffrances.

Je suis restée, dans mon coeur, une chienne de païenne, parfois une sorcière,.. anciennement une sorcière.

Parfois… non pas, une sainte !, jamais, mais une croyante, peut-être.

Et je m’étonne toujours que le Seigneur puisse se servir de moi pour écrire sur Lui, pour écrire pour Lui.

Alors je dirais à toutes celles et à tous ceux qui m’ont souvent posé cette question :

– « T’es qui, toi, pour dire ce que tu dis ? »

– « [[…] au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ;
c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale ».]

Résultat de recherche d'images pour "christ"

———————————————————————————————————————–

C’est le Seigneur qui m’a demandé de conclure ainsi :

  • sur Ses sandales.

Et qui m’interdit de rajouter quoique ce soit d’autre à cette Parole du Jour.

Du Seigneur : – “Faut-il interdire à un pape de porter sa croix ? Qui va porter la croix du Pape Jean-Paul II à sa place ? Car lui enlever sa croix, c’est vous enlever votre foi en Moi. Aidez-moi à porter Ma croix ! Aidez-le à porter sa croix si vous vous dîtes chrétiens. Soyez des Simon de Cyrène, des hommes forts et courageux. Sinon choisissez un autre chemin sans croix. Votre monde est une croix si lourde à porter. La cacher ne la rendra pas plus légère !”

Résultat de recherche d'images pour "croix pape jean paul ii"

 

[ Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il pren ne sa croix et qu’il me suive. »

|En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la gardera.
Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il à gagner le monde entier, si c’est au prix de sa vie ? Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ?
Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges dans la gloire de son Père ; alors il rendra à chacun selon sa conduite.
Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le Fils de l’homme venir dans son Règne. »]

Résultat de recherche d'images pour "jésus portant sa croix"

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 16,24-28.

Priez pour ne pas tomber sous le poids de votre croix.

Même si vous ne voyez plus votre croix, elle est là, pesante et lourde.

Moins vous verrez vos croix, plus vous souffrirez dans ce monde déchristianisé.

Si vous ne supportez plus la vue d’une croix, alors interrogez-vous sur ce qui vous tue.

Car un monde sans croix est comme une maison sans toit.

A l’intérieur de la maison, tout n’est pas propre et en ordre.

Mais ôtez le toit de votre maison, ôtez la croix de votre église, vous mourrez de froid et de faim.

Les denrées périssables ne se conserveront pas et vous ne pourrez pas vous réchauffer près de votre âtre car l’eau du ciel l’éteindra.

Le foyer d’une maison, c’est son coeur.

Et la croix, c’est ce qui permet au coeur de ne pas s’éteindre quand vous sentez l’angoisse de la mort vous étreindre.

Vous saurez alors que Je suis passé par la mort et que Je suis Vivant, Moi, le Ressuscité !

Ne craignez pas la mort.

N’AYEZ PAS PEUR !

Résultat de recherche d'images pour "jésus portant sa croix"

Craignez plutôt l’absence de la croix, c’est à dire le poids d’une vie de plaisirs qui sont autant de chaînes qui vous lient au diable.

Vous ne serez libres que quand vous aurez accepté, comme tout soldat de Dieu, d’affronter les épreuves de votre vie et de ne laisser personne vous dicter vos choix.

Je suis venu pour vous libérer de vos chaînes.

La liberté a un prix qui est de ne pas être comme les autres et de ne pas être de ce monde.

La liberté, c’est cette croix que vous portez et que personne ne peut vous enlever.

Parce que vous avez décidé de suivre un autre chemin que le commun des mortels.

Vous avez décidé de ne pas être les serviteurs des maîtres qui aliènent.

Libérez-vous !

Montrez vos croix !

Montrez votre choix !

Montrez que vous êtes des Chrétiens et aidez-Moi à porter la Croix du monde, comme Jean-Paul II qui porte sa croix, pour casser les égoïsmes individuels et sortir du cercle des guerres.

Soyez forts en paraissant faibles !

Soyez faibles, vous qui êtes les plus forts, les bénis de Dieu.

Plus grande sera la croix, plus grande sera Ma joie !

Si votre croix devient commune, alors plus personne n’aura plus jamais faim ni soif.

Car partager la souffrance de l’autre, c’est vraiment l’aimer.

Partager son bonheur, c’est juste jouïr ensemble d’un bon moment.

Souvenez-vous de vos frères en souffrance, ne fuyez pas la croix !

Résultat de recherche d'images pour "jésus portant sa croix"

Portez-la ensemble, tous ensemble, pour qu’elle soit plus légère, car la Mienne devient si lourde, si lourde de vos oublis, de vos fuites, de vos lâchetés quotidiennes qu’elle risque de retomber de tout son poids sur votre humanité.

A cause de votre vanité.

Que ceux qui Me suivent portent leur croix comme Jean-Paul II porte sa croix dans ce village Ploërmel, petit village de Bretagne, région choisie par Dieu pour ces nombreuses saintes et saints, région chérie de Dieu où poussent les croix, encore aujourd’hui !

Maudits soient ceux qui font tomber les croix des Chrétiens !

Ils font et feront retomber sur eux le malheur de ce monde.

Ils périront et iront sur l’autre chemin, celui de la damnation éternelle.

Ceux qui ont peur des croix ont déjà choisi leur destination post-mortem.

Vanité des vanités, tout est vanité en votre monde.

Et tout se finit pour eux dans l’inanité de la seconde mort.

– Pourquoi tant de haine envers Moi ?, demande le Seigneur, que vous cherchiez encore à me tuer au XXIème siècle ! Mais qui peut tuer la Vie ?

Si vous tuez la Vie, alors vous mourrez pour l’Eternité.”

______________________________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "pourquoi vous lamentez-vous sur moi ? Lamentez vous plutôt sur vous"

____________________________________________________________________

[ Evangile de Luc – 23
26 Comme ils l’emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix, pour qu’il la porte derrière Jésus.

27 Il était suivi d’une grande multitude des gens du peuple, et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.…]

_________________________________________________________________________________

http://messagesduciel.net/elena/croix2.htm

Station 8: Jésus console les filles de Jérusalem

    ” Jésus était suivi d’une grande multitude du peuple, entre autre de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui. Jésus se tourna vers elles et leur dit : Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi, mais pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants. “

(Lc 23, 27-28)

    Ces femmes ont tort de se lamenter sur le sort de Jésus. Et nous aurions tort, nous aussi, de faire le chemin de croix en nous lamentant sur ce que Jésus a dû souffrir. Notre vocation de disciples, ce n’est pas de pleurer sur Lui, mais de Le suivre sur un chemin de croix qui est chemin de résurrection. Suivre Jésus avec nos tristesses, nos angoisses, nos espoirs et nos joies . Car la Passion du Christ est aussi passion des hommes et c’est une passion qui conduit à la résurrection, celle de Jésus et aussi la nôtre.

_________________________________________________________________________________

PARCE QU’IL N’Y A PAS DE HASARD, sauf pour les “pas francs-maçons”, adorateurs du “dieu-hasard”,  ces Libres Penseurs qui ont pour Maître un cordonné et un galonné, l’exemple même de la vanité humaine, un “Grand Maître”… trois petits points !

Je vous livre l’étymologie du nom du village, “Ploërmel” :

[En 864, la commune était nommée en latin : Plebs Arthmael dans une charte du cartulaire de Redon, ce qui signifie la paroisse (plou en breton signifie paroisse) d’Arthmael, qui se dit aujourd’hui Arzhel ou Armel. Ploërmel fait donc partie des nombreuses communes de Bretagne nommées en l’honneur de saint Armel, avec Plouarzel, Saint-Armel, Ergué-Armel et Plouharnel. C’est à Ploërmel que ses reliques étaient conservées au Moyen Âge.

L’étymologie du prénom Armel est arth : ours et mael : prince. Le prince aux qualités de l’ours. À l’époque, pour les Bretons, donner les attributs d’un animal comme l’ours était valorisant. D’autres prénoms comme Conan (personnes aux qualités du chien) peuvent également être mal compris actuellement, alors que pour les contemporains c’étaient des qualités.

Cependant, une autre étymologie indiquerait que arth viendrait de ard qui voudrait dire « haut ». Aussi, Arthmael pourrait signifier « Haut-prince ».

Le nom de la commune en gallo est Pieurmè ou Pleurmaèu, Ploermael ou Plou Armel en breton qui signifie la paroisse d’Armel.]

Source WIKIPEDIA

https://fr.wikipedia.org/wiki/Plo%C3%ABrmel

____________________________________________________________________________________

De COLUCHE : – “Plus de croix ! Croâaa, croââaa.. C’est un choix sociétal, sociétal comme socialiste. Désormais il faut choisir entre les monuments publics et les émoluments privés. Nan, tu comprends pas ! Article 28 de la loi 1905 : “On ne peut plus avoir, donc voir, de signes religieux sur les monuments publics en France.” Décision du Conseil d’Etat maçonnique, nique, nique…

J’vous chante la chanson d’Véronique, nique, nique ?

Pas aux cieux.

Nan, j’ai mieux.

Si on voilait Véronique, hein, les frères ?

Et si on les voilait comme les moukères, les croix, hein les frères ?

Résultat de recherche d'images pour "femmes voilées en france"

Google, “gogol” pour la libération des femmes !

Tant qu’à être muzz, allons jusqu’au bout du raisonnement !

Tu veux plus voir les femmes pass’que tu peux plus les encadrer ? Tu les voiles !

Tu veux plus voir les croix en France, pass’que t’es pas chrétien, donc t’es un peu crétin ?

Bah, tu fais PAREIL, tu les voiles !

Et t’empoches les émoluments privés saoudiens sur un compte off-shore ouvert tout spécialement pour toi dans un paradis d’ALLAH, un paradis fiscal.

Ni vu, ni connu, tout vo(i)lé, tout dans ta poche.

En avant, la galère, les Libres Penseurs gèrent !

A nous l’Enfer des interdictions idiotes et à eux, la cagnotte qatarie.

Alors, t’as bien ri, Ducon ?

Résultat de recherche d'images pour "libres penseurs humour"

Faut dire que la seule religion à nous faire chier autant, c’est la religion musulmane et ses frères agnostiques dont le diagnostic est :

– “C’est d’la faute aux Chrétiens si, aujourd’hui, la France, elle a une dette abyssale.”

Ayez confiance, Françaises, Français, y z’ont la solution contre le déficit public !

Faut tuer les Chrétiens en France, les faire disparaître de l’espace public, un peu comme les gonzesses françaises.

“Mémère”, encore grosse de son huitième gosse, ta future meuf quoi !, elle ira au supermarché du coin acheter sa “beuh” pour la revendre, couverte des pieds à la tête de sa très élégante toile noire qui l’amincit pas, son gros cul étant le seul indicateur à suivre, pas à poursuivre, pour qu’tu sois sûr que c’est pas ta poubelle, mais bien celle qu’a peut-être été belle, il y a très très longtemps…

Autrefois…

Tu t’rappelles mêm’plus quand, d’ailleurs !

Bon, c’est pas grave, c’qu’est bien, c’est qu’la pondeuse fonctionne encore et qu’elle te pond un môme tous les ans ou tous les deux ans, avec une régularité de pendule lunaire, hein Momo ?

Si les allocs tombent, qu’est-ce que t’en as à foutr’qu’elle ait un cul comme çui d’une vache, l’usage étant peu ou prou le même ?

C’est beau, l’amour maternel !

Tu les vois jamais à l’école, nan.

Elles peuvent pas !

Les “Mémères”, elles sont trop grosses, pass’qu’elles peuvent plus trop se déplacer, un mioche dans les jambes, un autre sur chaque bras et le dernier dans le bas ventre qui demande qu’une seule chose, à pouvoir toucher terre, tout lâcher… splash, tellement il est ENORME !

J’sais pas comment y font les mecs de la Mecque pour trouver le devant du derrière.

Pas évident…

Résultat de recherche d'images pour "burka femme écoles"

Nan, c’est pas bandant, d’êtr’bandé(e) ! J’te pose même pas la question.

Ah ! T’avise pas d’aller te plaindre du spectacle peu agréable de ces gros culs qui se balancent d’avant en arrière devant toi.

Raciste !

Ton Vénérable Maître te le pardonnerait pas, lui qu’attend son virement financier oQlte des Saoudiens tous les mois.

T’imagine la France dans cinq ans ?

L’étranger qui vient en France voir les p’tites Françaises, fines et jolies comme des baguettes de pain, toutes fraîches, élégantes et croustillantes, pis qu’y tombent sur les moukères de Bab-El Oued ?

Y l’aura plus la braguette en goguette, moi j’te l’dis !

Bah, au moins, y l’aura plus besoin d’aller en Afrique du Nord, tu m’diras.

C’est ici, chez nous, qu’y sont !

Ou plutôt qu’elles sont.

Qu’y nous les laissent, quoi, les mecs de la Mecque, et dans quel état, j’te dis pas !, leurs tentes de camping mal arrimées.

Et pendant ce temps, y s’tapent nos gonzesses, plutôt vos gonzesses, avec leurs mignonnes petites fesses.

La faute à qui ?

A ton avis, Ducon ?

Donc, pendant qu’y nous demandent, les mecs de la Mecque, avec les Libres Penseurs,

  • Libres Penseurs qui sont aussi libres que, moi, j’suis en train d’me promener à Paris, genre :

– “Grand-Maître, j’vous baise le cul !”

Résultat de recherche d'images pour "libres penseurs humour"

Croââaa, croââaa, croââaa, j’crois pas ! Mais j’rapporte tout, car j’suis un corbeau. 

  • donc, pendant qu’y nous demandent d’enlever toutes les croix qui leur rappellent que mon pote Jésus était chez lui, en France,

– nous, c’est à dire vous, les cons, vous devez supporter le spectable affligeant et lamentable des Mémères qu’ont l’droit d’vous imposer leur religion au nom de la neutralité religieuse dans l’espace public français.

Pourquoi ?

Un cul qui trône au milieu d’une burka, c’est pas un monument public d’effronterie religieuse ?

C’est au moins aussi choquant qu’une croix sur la statue de Jean-Paul II !

Ca peut tout vous couper, même le zizi, vous rendre impuissants, ce spectacle d’une femelle de votre espèce qui se déteste à ce point ?

Est-ce d’ailleurs vraiment votr’espèce, les mecs ?

Faut pas s’étonner qu’les mecs de la Mecque, y reconnaissent pas leurs femmes, ces Mémères, comme appartenant à la même espèce qu’eux.

C’est un coup à passer sa vie en analyse !

– “Mais qu’est-ce que j’ai fait, docteur, pour sortir de ce cul ? Vous z’êtes sûr que c’était bien une femme, au moins ? Ah, vous n’avez pas bien vu, non plus, puisque vous n’aviez pas le droit d’assister à l’accouchement, étant un homme.”

Un cauchemar !

Y’a de quoi faire renoncer à toute galanterie, même à la galanterie française, quand on a PAREILLE image de la femme.

Toutes PAREILLES, y les veulent toutes PAREILLES !

Tu m’étonnes que ces Mémères détestent les femmes et se détestent autant en tant que femmes.

Pass’qu’y faut sacrément détester son corps pour s’enlaidir à c’point-là !

Résultat de recherche d'images pour "burka femme écoles"

Moi, j’dis même qu’y faudrait demander des dommages et intérêts, à cause du traumatisme subi, hein, les mecs ?

– “Arghhh, une toile de tente qui s’prend pour une femme et qui marche toute seule ! J’suis sûr que c’est une “tante”.”

Moi, note bien que j’ai rien contre les travestis, mais les jolis travestis, pas les vraies femmes moches.

Moi, j’veux choisir.

Pas qu’on m’impose ce que j’veux pas voir et c’que j’peux pas voir non plus.

Et là, j’ai pas l’choix.

Autant la croix du clocher, elle risque pas d’me tomber d’ssus, à condition d’entretenir votre église, bande de cons !,

autant la Mémère qui balance son gros cul devant moi, qui c’est qui me garantit qu’elle se fasse pas exploser à la première occasion ?

Et si, moi, j’ai pas envie d’me faire exploser avec elle, Nom de Dieu !, et au nom de leur dieu, c’est mon droit, non ?

C’est mon choix, aussi !

Si j’ai pas envie qu’elle s’ fasse exploser pour me ravir au septième ciel avec elle, la Mémère ?

Pourquoi tous ces cons, y sont “plus-se” préoccupés par les croix immobiles et autrefois inamovibles qui signent notre espace chrétien, que par les voiles qui cachent ou peuvent cacher des folles ou des fous de dieu ?

Piss’qu’y z’ont et sont d’la même religion qu’y rend fous ?

Vous savez bien, la religion d’la paix et d’l’amour qui tue le plus d’hommes dans le monde que l’Ange de la Mort lui-même.

Résultat de recherche d'images pour "l'ange de la mort"

Chaque fois qu’un Muzz devient fou, c’est “normal”.

Tu m’étonnes aussi !

C’est vrai qu’c’est normal de d’venir fou avec une religion qui aime autant tuer et torturer avant de tuer.

Rien de grave !

Piss’qu’on vous dit que tout est “normal”.

Un Muzz qui devient fou ?

C’est comme de dire qu’un Chrétien s’est fait baptiser.

C’est habituel.

On ne sait plus s’y faut dire :

– “Ah t’es fou ? Donc t’es muzz.”

Ou s’y faut dire,

– “T’es muzz, donc t’es fou.”

C’est du réel, non ?

Même que ça les déséquilibre gravement et que Mémère peut vous tomber dessus, déséquilibrée.

Quoiqu’il en soit, c’est pas grave, piss’qu’on vous l’dit.

Sauf quand Mémère tombe sur toi, crétin !

C’est pas la blanche et blonde Adriana, celle qui te demande de l’argent pour la Croix-Rouge.

Ouh, le vilain mot “Croix-“Rouge !

Donc, tout ça pour vous dire que les “Libres Penseurs”,

– pense à baiser le cul de ton “Grand Maître” !, et de ma part, surtout !

y pensent “plus-se” à faire disparaître les Chrétiens qu’à défendre les libertés publiques.

Pass’que, s’y défendaient les libertés publiques, d’abord y z’accept’raient pas d’avoir un Maître à penser, les Libres Penseurs !

Résultat de recherche d'images pour "grand maître"

Si mon cul est libre ?

Oui.

Par contre, ton cul à toi, ça fait longtemps qu’il appartient à un autre.

Le Libre Penseur !

Allez, j’vous donne une piste.

Il suffit de répondre à ma question, une évidence :

– En France, la France maçonnique d’aujourd’hui, combien y a-t-il d’associations non maçonniques dites laïques ?

Pass’que prétendre qu’on est laïque quand on est franc-maçon, c’est se foutre de votr’gueule !

Et pas qu’un peu.

Donc y s’foutent de vot’gueule piss’qu’y s’disent laïques.

Bien sûr que si, c’est une religion, avec ses Grands et ses petits Maîtres, ses servants, ses horlogers et ses cloches, la Franc-Maçonnerie.

Donc les Francs-Maçons sont aussi des religieux, les pires, ceux qui se cachent.

Normal que le sport favori, chez les francs-macs, ce soit la “baise” !

Comment vous baiser, vous les profanes, et s’faire baiser par le Grand Maître, en échange d’une merde qu’il va chier pour vous faire chier ?

Car c’est tout un art, l’art de la “baise”, chez ces gens-là.

Pass’que baiser l’autre, sans s’faire baiser soi-même, quand on est franc-maçon, c’est compliqué.

C’est un peu comme savoir de quel côté tu vas niquer ton apprenti, pour pas t’faire niquer toi-même !

Pile ou face ?

Fais gaffe !

Le pilon, ça fait mal.

Y s’font fort de niquer, les francs-macs, car forniquer, c’est c’qu’y savent faire de mieux le moins MAL.

Comme les macs des putes !

_______________________________________________________________________

 

La vidéo Twitter est en cours de chargement.

 

Voilà qui ne va pas faire plaisir aux forces occultes 

“OQltes”

ou

“Au Culte !”

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche croix"

 

“Jour du Seigneur” sur France 2 : le signe de croix, la “Croix”, ce signe par lequel, longtemps, les prêtres ont chassé le Diable de leurs temples, temples de pierres ou temples de chair lors des exorcismes traditionnels, disparaît. L'”Adversaire” a gagné au sein de nos églises.

Qui croit encore en CHRIST ? Jésus est mort.

Si vous voulez Le connaître, le Dieu Vivant, lisez Son testament.

Qu’ils vous disent, les prélats pharisaïques qui se “prélassent” dans leur chaire d’acteurs, jouant le rôle de prédicateurs catholiques !

A l’image des hommes politiques et de leur “langue de bois”.

Honte à vous, les Chrétiens qui ne croyez plus en la Vie, au Dieu vivant qui Se manifeste et qui vous répond !

L’Evangile est une “Bonne Nouvelle”, la “Nouvelle” de la victoire de la Vie sur la mort.

Pas un “Testament”, le testament d’un mort.

“Jour du Seigneur”, sans la Croix, Jésus mort sur un mur blanc, mais où est donc Charlie ?

Faites le jeu, le jeu de la Croix :

– Mais où est donc le signe de la Croix, le signe de Sa présence, ce signe intemporel qui combat le “MALin” en Son Nom, au Nom du CHRIST ?

Je cherche.

Je cherche dans cette église, l’église belge où des Catholiques ont célébré la… commémoration de Waterloo.

Si, si, pour de vrai, Jour du Seigneur sur France 2 !

Le Seigneur est raccroché au mur, comme un morceau de viande, sans support, sans le support de Son choix, le choix de Sa mort, celui du bois de la Croix.

Seul, son corps nu s’offre à la vue, sur un écran de télévision, un cadavre de corps, un corps mort qui pend dans le vide.

Célébration d’une histoire qui n’est déjà plus la sienne.

Car Il aurait pu être représenté Vivant, Lui, Jésus-CHRIST, Notre Seigneur qui est le Chemin, la Vérité et la Vie.

Oui, Il aurait dû être représenté “ressuscité”, Lui, le “Ressuscité”.

Bah, non.

Il faut croire que la mort est plus “vendeuse”.

“Vendeuse”, aux yeux de qui ?

“Vendeuse”, pour qui ?

La mort est une “tueuse”.

Nous le savons, tous.

Waterloo, morne plaine et peine des hommes, dans un monde sans paix.

La Paix du CHRIST ?

Si vous faites disparaître le CHRIST, comment pouvez-vous obtenir Sa Paix ?

Ce n’est plus seulement la défaite de la France qui trahit Son Sauveur, c’est la défaite des Chrétiens, des Catholiques de France surtout.

Les “croix” de bois disparaissent des églises.

Et quand elles résistent, elles se déguisent, comme aujourd’hui dans l’émission du “Jour du Seigneur”, les bras de la croix en métal portant des statues et un bouquet de fleurs cachant le “Croix-sement” de nos chemins avec le Chemin du Seigneur, la Croix.

“Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer”, serment des enfants innocents.

Que se passe-t-il ?

Comme dans l’église Saint-Martin, les croix se font rares et le Seigneur Se cache dans Sa propre demeure.

Il disparaît, chassé de chez Lui, remplacé par des statues et des morceaux de pain à adorer.

Il ne reste plus que le ballon de vin rouge et le compte sera bon.

La demeure du Seigneur deviendra une taverne pour les loups affamés.

Quoique… les fidèles catholiques n’ont plus droit au vin.

A qui les Croix et le signe de croix font-ils peur à ce point ?

Aux vampires (!) et à l'”Adversaire”, aux faussaires du CHRIST jamais nommés.

Interdiction formelle de nommer les ennemis du CHRIST, les ennemis de la France.

Ceux qui préfèrent l’ombre de la caverne à la Lumière de Dieu.

Enlever les croix de nos églises, c’est comme déshabiller les Templiers et les Chevaliers de leur foi.

Les confréries chrétiennes disparaissent, elles aussi, absorbées et résorbées dans un néo-paganisme égyptien qui les transforment en “mystères”, “very, very secret, secret sect of the “Unknown God” !

Pour faire d’une Eglise catholique, une “Croix Rouge”, la seule visible, la Croix Rouge des “athées”, cette fabrique de la “bienpensance”, une église sans histoire, une église sans CHRIST, une église des dons des fidèles et du fric.

L'”Adversaire” prépare la “déchristianisation” de nos églises, en orientant l’adoration des fidèles vers des symboles “universels” plus consensuels, moins “choquants” pour les ennemis du Christianisme, pour l’Adversaire du CHRIST, Satan.

Sa “Croix”, la croix du CHRIST, Satan l’a remise dans un coin de notre mémoire.

En attendant l’oubli, l’oubli de notre foi et de notre histoire, l’Histoire de France.

Pour la France, c’est mieux de célébrer une défaite, Waterloo, qu’une victoire, Austerlitz, la bataille des “trois Empereurs”  !

Il n’y a aucune méprise.

Il y a juste tromperie sur la marchandise.

L’ennemi le plus séduisant du Christianisme reste, aujourd’hui, celui qui porte la lumière des anciens dieux de l’Olympe aux hommes, l’ange déchu, Lucifer, au sein des églises et d’une prêtrise qui officie au nom du CHRIST mais s’adonne aux plaisirs voluptueux de la chair .

Bientôt, l’église sera “universelle”, pour ne pas dire et écrire “fraternelle”.

Il sera interdit d’évangéliser, au nom de la “Paix” universelle.

Dire “CHRIST” sera interdit.

La religion frappe avec l’épée.

Elle veut des “soumis”.

Quelle religion frappe avec l’épée et veut des “soumis” ?

Non, pas celle que vous voyez tous les jours tuer des mécréants dans le monde, enfants, femmes et vieillards.

La “religion sans nom”, celle que personne ne nomme parce que personne n’en est.

– Mon nom est “personne” !

Et je me déguise en chaque personne et prends le nom de toute personne, au sein de cette religion qui ne nomme jamais personne, pas même elle-même.

Battez votre coulpe, faites votre “mea culpa”, les Chrétiens.

Il faut vendre la “religion de la paix” qui fera disparaître définitivement tous les “mécréants” de notre planète.

Et toutes les guerres, puisqu’il ne restera que des “fidèles”.

Allons un peu de courage et de lucidité, les “maçons” non bâtisseurs de cathédrales, les “maçons” destructeurs d’églises.

Jésus est mort, prétendez-vous.

– “Si vous voulez Le rencontrer, aurait expliqué le Pape François, lisez Son Testament !”

C’est vrai, pourquoi prier ?

Et pourquoi Le prier, puisqu’Il est mort ?

Alors, à quoi bon lire Son Testament, vous savez, ce “Nouveau Testament” où il est affirmé que le Seigneur est Vivant car Ressuscité ?

Moi, pas tout comprendre.

Moi, être folle dans un monde de sages.

Jésus a promis à Ses disciples qu’Il serait avec eux jusqu’à la fin des temps.

Ce n’était pas un message universel.

Ce message est destiné à Ses disciples.

Ceux qui ne sont pas Ses disciples ne L’ont pas rencontré.

Et ceux qui ne L’ont pas rencontré ne sont pas Ses disciples.

Bravo aux politiques de ce monde qui applaudissez l’Encyclique papale sur l’écologie !

Pendant ce temps, on tue et on égorge du “Chrétien” partout dans le monde.

La diversion internationale est savante.

Mais vos conversations de salons, vos réunions de grands sachants ignorant le pouvoir du Sachem, membre du Conseil des Nations, feront illusion si peu de temps encore.

L’Encyclique écologique papale a le grand mérite de ne fâcher personne, en réalité.

Car qui est responsable du vent, du soleil et des nuages qui ne font pas tomber la pluie ?

Peut-être Dieu.

A condition d’avoir la foi.

Comme les disciples du CHRIST qui oublient de prier tellement ils ont peur de couler dans leur barque, sur une mer déchaînée qui veut se défouler, avec Jésus à leur bord.

– “Réveille-Toi, Seigneur ! Nous allons mourir. Il y a une tempête.”

– “Hommes de peu de foi”, leur répond Jésus, le CHRIST.

Pour commander aux éléments, il faut avoir la foi, une foi qui déplace les montagnes et fait s’apaiser les flots de la colère.

Portez votre croix.

Prouvez que vous avez la foi, pour que ne disparaisse pas le Christianisme au profit d’un mondialisme immigrationniste et d’un esclavagisme politique, voulu par des élites phallocratiques.

Regardez bien dans vos églises, là où se cache le corps du CHRIST, là où se voient encore des croix…

Si vous n’en voyez plus, alors, posez-vous les bonnes questions.

Dans quelle église êtes-vous et qui priez-vous ?

Qui sont ces prêtres catholiques, qui chassent le CHRIST de leurs lieux de culte ?

Et quel dieu vous invitent-ils, alors, à adorer ?

Jésus, certainement pas.

Le CHRIST dort à vos côtés.

Vous oubliez de Le prier.

Alors, n’oubliez pas de Le réveiller.

Vous en serez quitte pour un sermon, un vrai sermon, un sermon de l’Homme pour des hommes de peu de foi.

Oui, quel dieu est proposé, aujourd’hui, dans vos églises où officient des prêtres “maçons” qui se cachent de leurs liens occultes ?

Le dieu caché de la “religion sans nom”, the “Unknown God” s’est introduit dans le coeur et le corps de ceux qui pratiquent d’autres rituels, à la nuit tombée, que le rituel catholique, à la clarté du jour.

Ils se pensent plus intelligents que vous, ces loups qui rôdent autour du troupeau de moutons qu’on va égorger.

Eux, ils ont tout compris, ces prédateurs.

Ils ont choisi de chasser en meute les brebis du Seigneur, à l’intérieur de Sa bergerie.

Ces prêtres ont abjuré leur foi et renié le CHRIST.

Ces prêtres ont abdiqué, en oubliant de vous en informer.

Ils vous demandent d’oublier que vous êtes “chrétiens”, de vous plier à leur acte de “non-conversion”, l’absence d’informations sur leur foi.

Il n’y a plus de libre-arbitre, cette question de foi  posée à toute personne libre qui veut appartenir à la communauté des Chrétiens, dans la conversation avec Dieu  :

– “Veux-tu suivre le CHRIST ?”

– “Non, alors passe ton chemin.”

Oui, je l’affirme !

Comme l’affirmaient avant moi, Saint-Pierre, Saint-Paul et les apôtres du CHRIST.

Si vous devez secourir l’homme à terre, blessé et agonisant, personne, non personne, sauf le Diable, le Diviseur, le “Satan”, l’Adversaire, personne ne peut vous demander “d’entretenir” celui qui n’est pas chrétien.

Tous les prêtres, même le Pape François, s’il vous disait le contraire, sont des menteurs.

Repentez-vous de ne pas venir au secours de vos frères chrétiens, les membres de Son corps, les membres de votre corps !

Non, vous n’avez pas à vous repentir de ne pas entretenir ceux qui ne veulent pas suivre le CHRIST, ceux que vous venez de secourir mais que vous devez laisser repartir, suivre leur destin, un autre chemin que le vôtre.

C’est leur choix.

Repentez-vous plutôt de ne pas leur demander de se convertir, s’ils veulent profiter de la communauté des biens accumulés par le travail des personnes chrétiennes !

La charité n’est pas de cumuler oisiveté et naïveté.

Je mets au défi quiconque de me prouver le contraire sur ce blog, un défi “théologique”.

La parabole du bon Samaritain montrait un homme, un Juif, qui s’était fait agresser par des voleurs qui le laissaient mort sur la route.

Jésus voulait enseigner à ses fidèles, eux-mêmes des Juifs, de ne pas être comme ses co-religionnaires abandonnant leur frère juif sur le bord du chemin, plutôt que de le secourir.

Pourtant c’est ce que vous faites, vous, les Chrétiens, tous les jours, en enjambant vos SDF chrétiens tendant la main sur les trottoirs de France ou en abandonnant vos vieux parents chrétiens dans des maisons de retraite, sinon pire, dans des mouroirs, sans espoir de vous revoir.

Un enfant sur cinq en France vit en-dessous du seuil de pauvreté.

Où est votre charité chrétienne pour les Chrétiens de France, votre famille ?

– “Surtout, ne vous sentez pas concernés, dit le Seigneur. Bande d’hypocrites !”

Vous vous servez aujourd’hui de cette parabole, le “bon Samaritain”, pour justifier l’abandon de vos enfants chrétiens, de vos parents chrétiens, de vos amis chrétiens qui ont tout perdu à cause de la crise, de vos pauvres voisins chrétiens expulsés de leur domicile par d’autres riches propriétaires chrétiens.

Par conséquent, vous vous servez de cette parabole, pour faire le contraire de ce que voulait enseigner le Seigneur aux Juifs de son époque :

– s’occuper des leurs !

Vous qui êtes prêts à ouvrir la demeure du Seigneur à ceux qui ne veulent pas Le suivre, par lâcheté plus que par charité.

– Et toi, toi qui me lis,  si tu es chrétien, vas-tu renier le Seigneur, ton Sauveur ?

– Vas-tu retourner aux sacrifices animaux et humains, te couvrir les mains de sang, du sang des agneaux innocents ?

– Et toi, le Chrétien, vas-tu renier ta foi et ne plus porter ta croix ?

La croix des chevaliers et des templiers chrétiens ?

Eux ne se cachaient pas de leurs oeuvres au jour.

Il n’y avait pas d’oeuvre au noir.

– Allez-vous enfermer vos filles et vos femmes, vous, les Chrétiens, pour les revêtir de vêtements de deuil et les tenir à l’écart de vos vies ?

– Allez-vous vous crever l’oeil, si vous n’êtes pas capables de maîtriser vos désirs charnels ou choisir de faire mourir vos compagnes, cachant leurs têtes si belles, puis leurs corps dans des sacs, pour faire disparaître celles qui vous ont fait naître et font naître vos enfants, pour ne plus avoir envie de leurs corps, porteurs de vies, comme si elles n’avaient pas d’âmes et étaient redevenues des “bêtes de sexe”, rejetant sur elles votre propre blâme de ne pas savoir vous comporter en hommes d’honneur ?

Le Christianisme est la seule religion où les femmes cotoient les hommes et prient avec les hommes dans les lieux de culte, comme le CHRIST rit avec elle dans des lieux de joie, dans la liesse des fêtes de leur vie, Lui qui est la Vie et veut la Vie pour toutes et tous.

Allez-vous franchir le seuil de la suprême bêtise, accepter d’être traités comme du bétail par ceux qui considèrent que Jésus, le CHRIST, c’est juste un “détail” de notre civilisation “anciennement” française ?

Pourquoi les médias, les élus politiques et les “banskers” économiques détestent-ils à ce point le nom de Jésus-CHRIST ?

Pourquoi tant de haine contre le CHRIST ?

Peut-être parce que le CHRIST est révolutionnaire !

N’oubliez pas que, si les “Intouchables” en Inde se convertissent au Christianisme, c’est parce que ces parias ont compris, eux, que le CHRIST libère !

Nous avons la seule religion qui n’impose aucun rite cultuel, sauf partager un repas hebdomadaire tous ensemble en Sa mémoire, un repas qui devrait être un repas de fête, célébrant la fin de tous les sacrifices et surtout, célébrant Sa résurrection, parce qu’Il est Vivant !

Jean 2:16

[ et il dit aux vendeurs de pigeons:

-Otez cela d’ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic.]

En effet, beaucoup ne semblent pas avoir compris que le CHRIST condamne tout autant le trafic d’argent que les sacrifices d’animaux.

Et pourtant, ce geste contre les “sacrificateurs” de vies animales, offrandes de mort, était déjà annoncé dans “l’Ancien Testament” :

Malachie 1:10

[ Lequel de vous fermera les portes,

Pour que vous n’allumiez pas en vain le feu sur mon autel ?

Je ne prends aucun plaisir en vous, dit l’Eternel des armées,

Et les offrandes de votre main ne me sont point agréables. ]

CHRIST vous a libérés de tout rituel “marchand”, de tout rituel du sang.

Et vous, vous vous apprêtez à ouvrir les portes de la “Maison du Seigneur” aux anciens sacrificateurs !

Honte à vous, prêtres et traîtres qui avez renié le nom du Seigneur, au sein de Sa propre Eglise !

Le “Saint des Saints” ne doit pas être souillé par le sang des victimes de ce monde, un sang versé à cause de votre lâcheté, le sang des Chrétiens.

Parlez en l’autorité du nom du CHRIST et professez votre foi !

“Infidèle” fut un qualificatif autrefois employé par Saint-Paul, ce Juif persécuteur de Chrétiens, converti par le CHRIST Lui-même, Jésus Vivant car Ressuscité.

– “Saül, Saül, pourquoi me persécutes-Tu ?”

Actes 9

3 Comme il était en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui.

4 Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?

5 Il répondit: Qui es-tu, Seigneur ?

Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons.…

A qui faut-il rappeler que Damas est la capitale de la Syrie ?

Oui, il y a les “fidèles”, du mot “fides”, “foi”.

Et les “infidèles” qui ne font pas partie de Son église.

Ceux qui ont choisi de ne pas Le suivre.

Alors pourquoi suivez-vous, vous, les “infidèles” ?

1 Timothée 5:8

[ Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle.]

Vous, les Chrétiens occidentaux, vous laissez mourir sur les trottoirs de vos villes vos propres enfants, la “génération sacrifiée”, et vous refusez de nourrir vos parents que vous déposez dans des mouroirs, comme des cadavres, tandis que vous vous précipitez au secours des “Infidèles”.

Vos “SDF” sont abandonnés de tous et n’ont droit à aucun secours.

Ce sont eux, les “sans-droits” de nos cités, vos “sans-domicile fixe” !

Ils ont soif et faim.

Ils sont sans toit.

Mais ils sont chrétiens, nés sur des terres chrétiennes, vos terres chrétiennes, leur enfer, votre paradis.

– “Que faites-vous de Mes brebis égarées ?

– Que faites-vous pour Mes brebis perdues ?, demande le Seigneur.

Qui ira déposer plainte contre les autorités de ce monde pour le sang versé des Chrétiens par les “Infidèles” ?

Même les “migrants”, moins pauvres que vos propres pauvres,  ne veulent pas des lieux d’hébergement réservés aux Chrétiens pauvres dans vos pays riches, si riches.

Les réfugiés, comme vous dites, exigent des habitations confortables, appartements ou logements que vous refusez aux Chrétiens pauvres français, vos compatriotes, au nom de l’argent “adorable”.

Pourquoi accordez-vous aux “Infidèles” ce que vous refusez aux Chrétiens nés sur vos terres ?

Les “squatters” misérables sont expulsés.

Des familles entières sont jetées à la rue dans le plus total dénuement pour des raisons uniquement financières de chiches dettes.

De vieilles femmes sont abandonnées à leur sort, au nom de la justice, votre justice de “riches” qui triche pour favoriser les chics nantis et leur trouve tous les torts.

Quel tort leur trouvez-vous, à ces pauvres chrétiens, sinon le tort de ne pas vouloir mourir trop vite ?

Le chien est devenu pour le Chrétien pauvre son seul ami.

Le chien, cet animal dit impur par une autre religion qui ne se nomme pas !  

Tout est boniment !

Tout le monde ment.

Toute foi est anéantie.

Et toutes vos lois humaines sont vaines, car elles ne sont que pure folie.

Dans vos sermons du dimanche, Je n’entends que l’hypocrisie et la servitude d’une église au service des autorités de ce monde.

Vous avez pris l’habitude de servir des causes “médiatiques”, la plupart du temps, des causes “MALéfiques”.

Commémorer le bicentenaire de “Waterloo” ?

Est-ce le rôle spirituel d’un pasteur dans une église chrétienne, si l’église catholique est encore chrétienne ?

Est-ce que Mon berger doit être soumis au calendrier du pouvoir temporel ?

“Jour du Seigneur” sur France2 …

Quelle honte !

Pendant ce temps, au Moyen Orient et en Afrique, des Chrétiens se font massacrer tous les jours, tandis qu’en Asie, d’autres Chrétiens attendent d’être mis à mort, condamnés par des gouvernements d'”infidèles”, pour avoir professé leur foi,  ne pas M’avoir renié, eux que vous abandonnez à leur sort de mort.

– Je vous renie comme vous M’avez renié, dit le Seigneur. Mon Eglise n’est pas cette église qui sert de refuge aux “infidèles”, ceux qui tuent Mes brebis dans le monde entier, au nom d’une autre religion.

– Convertissez-vous et reconnaissez que Je suis Vivant !

– Non, François, ne doute pas.

Je ne suis pas mort.

Et si tu veux servir le Sauveur, alors sauve Mes brebis !

Et je serais Ton Sauveur.”

Car le silence du Pape François, pour le Seigneur, est “assourdissant”.

C’est le “silence” des agneaux chrétiens dont le sang est versé par les “infidèles”.

Non, Son église n’est pas “universelle”.

Elle est chrétienne.

Elle n’existe que tant qu’il y aura des Chrétiens qui continueront d’exister et de la faire exister.

Le corps du CHRIST, ce n’est pas l’hostie bénie par des prêtres sacrilèges.

Le corps du CHRIST, ce sont les “Chrétiens”, tous les Chrétiens du monde entier, sans distinction.

“- Si vous ne sauvez pas Mes brebis, Je les sauverais, dit le Seigneur.

Et vous comprendrez alors qui domine les éléments de ce monde, Encyclique papale ou pas.

Vous aurez le feu, vous aurez le déluge et vous aurez la tempête.

Avant les guerres, Je vous préviens, bien avant vos guerres, la Terre, votre planète, vous fera la guerre, hommes de peu de foi.”

C’est dit, c’est écrit.