De COLUCHE : – “Emmanuel MACRON croyait devenir le Président d’une République de moutons. Sauf que les moutons sont enragés ! – “Gare aux Gilets Jaunes !” crie-t-il sur l’air de – “Gare au gorille !”, chanson de Georges BRASSENS, précision apportée par COLUCHE lui-même.

[Avertissement : TRUCAGE DE DATE par Google dans les résultats du moteur de recherche, captures d’écran à l’appui !

L’article a été publié le 05 mars 2019 et non pas le 14 février 2011.

Ce n’est pas la première fois que Google tente ainsi de limiter le nombre de lecteurs, peut-être avec la complicité de WordPress.

C’est de la CENSURE indirecte.

Correction de l’erreur de date par Google depuis information donnée à Donald TRUMP via Twitter.

  • Application of 1st Amendment against bashing and indirect censorship.]

Y paraît qu’Emmanuel MACRON a peur des Gilets Jaunes, encore plus peur que des “djeun’s” de banlieue.

– Y manqu’rait plus qu’les Gilets Jaunes prennent une couleur basanée avec un accent beur, et nous voilà en Algérie avec cette jeunesse venue d’Afrique et voulue par l’Europe,

  • l’Europe qui dit qu’elle en fait pas assez de bébés
  • ou trop de bébés blancs.
Résultat de recherche d'images pour "famille nombreuse humour"

Là-bas, en Afrique, c’est pas qu’y z’en font trop, eux, quoique…,

– c’est qu’y savent pas quoi en faire de leur démographie galopante et dévorante,

  • sauf à la déverser sur l’Europe comme si les Vandales revenaient à Rome.
Résultat de recherche d'images pour "famille nombreuse humour"
  • Bon, déjà les Camerounais, y peuvent retourner chez eux !

– Tu vois, MACRON, le problème, lui, c’est qu’y voit rien.

  • Y l’avait aucun projet d’avenir, pas besoin !

Lui, c’était un gestionnaire, un conseiller financier, un exécuteur de plans établis à l’avance par la diaspora financière qui faut pas dire qui elle est, comme la Banque ROTHSCHILD, par exemple.

  • Pass’qu’alors, t’es raciste !

– Viendra un jour où tu diras “DUPONT-DUPOND” comme Nicolas DUPONT-AIGNAN, et tu seras raciste aussi !

-ANTI-FRANCAIS… !

Résultat de recherche d'images pour "famille nombreuse humour"
  • La jeunesse heureuse !
  • Celle qu’a pas d’avenir, pas de vision comme MACRON.
  • Non, MACRON, y sait rien piss’qu’y voit rien.

Y savait même pas quel programme politique il allait appliquer, vu que l’sien était juste financier,

– et qu’il a fallu terriblement insister pour qu’y vous ponde sa profession de foi d’agnostique en dernière minute, juste avant d’être élu,

  • sur la base des recommandations du FMI,
  • le “Fonds Monétaire International” qu’a foutu dans la misère tous les pays qu’il prétendait aider.

-Pas les peuples, hein ?

Le FMI, y sont pas menteurs à c’point-là, au point de prétendre vouloir aider les peuples.

-Y z’aident juste les pays, pas les peuples, capito ?

Image associée

Les Français, d’ailleurs, y z’avaient même pas lu le programme politique tardif de MACRON avant de voter ou pas pour lui, c’est à dire de s’abstenir.

  • S’ils l’avaient lu, tu penses bien qu’ils l’auraient pas élu !

Mais, en France, pas besoin d’avoir un projet politique ou de lire les professions de foi, tu dis “LE PEN” ou “Front National” ou “Rassemblement National”, c’est comme :

– “Sésame, ouvre-toi !”

La caverne d’Ali BABA et de ses 40 voleurs s’ouvre à toi avec ses ministres et leurs cabinets de chiottes.

  • “Ne votez surtout surtout pas pour “LE PEN” !!!!!!!!!!!!!!!!!!!” , qu’y disent

– qu’ils z’hurlent, tous, ceux qui sont pires qu’elle, la “Marine”, ou au moins PAREILS qu’elle car, là, y z’ont raison :

  • Y sont “Tous PAREILS”, tous “francs-macs” !
Image associée

– Oui ! Y “z’en sont tous” de “ceux qui n’en sont pas” pass qu’y doivent pas le dire pour faire croire qu’ils n’existent pas.

C’est le premier serment des hommes politiques,

  • le premier mensonge des “pas Francs”-Macs
  • et le premier mensonge aussi de vos hommes politiques :

“J’en suis pas !”, j’t’y jure ! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

-C’est la taqiya maçonnique !… des “Frères la Magouille”.

Résultat de recherche d'images pour "famille nombreuse humour"

– Nan, les “Francs-Macs”, aussi francs qu’un cheval qui recule avant de t’envoyer la ruade qui tue, y z’existent pas !

  • Piss’qu’ils te le disent eux-mêmes !

– Complotiste, va !

Pourtant si tu tapes sur Internet “Grande Loge des Folles” ou “Grande Loge des Grands Maîtres des Grands Bidules qu’ont la plus grande bite” ou “Grande Loge des Grands Maîtres de la virgule dans les textes de droit”, ou “Grande Loge des Grands Maîtres du Bide politique,” tu verras qu’y z’existent pour de vrai !

Autre preuve ?

Résultat de recherche d'images pour "famille nombreuse humour"

– Demande, toi, le Gilet Jaune !

Et demandez, tous, vous, les Gilets Jaunes :

que les élus politiques ne soient pas ou plus des “pas francs”-macs !

EXIGEZ la levée du secret maçonnique

– et vous obtiendrez le RENOUVELLEMENT de toute votre classe politique, de gauche, de droite, du centre ou du ventre,

  • de tous ceux qui pensent qu’à se remplir leur panse sur votre dos !

Si les Italiens, y z’ont réussi leur opération “Mains Propres”,

  • c’est pass’qu’en Italie, tu peux pas être “franc- mac” et juge,
  • ni “franc-mac” et policier.
Résultat de recherche d'images pour "opération mains propres italie"

Et si leur gouvernement actuel respecte davantage la volonté de leur peuple, c’est parce que tu peux pas être un élu politique et un “franc-mac” sadique en Italie.

– Si le secret maçonnique était levé en France,

  • les “Gilets Jaunes”, y pourraient plus jamais être traités de “complotistes” !

– Oui, toi, le Gilet Jaune, tu es un vilain complotiste du peuple de ces “vilains” qui ont attaqué les châteaux de leurs “Saigneurs”, hier comme aujourd’hui, les Gilets Jaunes, les Sans Culotte d’aujourd’hui qui attaquent les résidences secondaires de leurs “saigneurs” pass’qu’y s’prennent aussi pour des “Seigneurs”, leurs “saigneurs” actuels !

– Leurs “saigneurs” actuels, ce sont ces petits seigneurs féodaux, élus “LR-EM” qui jouent à faire l’aristocrate dans la cour des grands de ce monde,

  • plutôt dans l’arrière-cour de ce pays, la France, devenu un des pays les plus petits du monde !

– Regarde-les, ces “saigneurs” se pavaner, aller de débat en débat pour te demander à toi, le Gilet Jaune, qu’est-ce qu’y faudrait faire pour que t’arrives à vivre de ton salaire, alors que c’est eux qui sont au pouvoir et qui ont tous les pouvoirs !

Bande de nuls !

Résultat de recherche d'images pour "députés LREM chèvres"

Un cahier de doléances, c’est pas un programme politique.

  • Sinon ça s’saurait !

Et c’est à toi de trouver des solutions à leur place avec ton salaire de chinois vivant en France, c’qui les z’amuse beaucoup, Emmanuel MACRON et Edouard PHILIPPE.

– “R’garde c’qu’il a propozé, l’autr’con ! Y sont vraiment trop nuls en “MACRO(n)-économie, ces Gilets Jaunes !”

  • qu’y rigolent les deux qui gèrent que dal en France,
  • c’qui fait que le petit peuple y crève la dalle… en France !
Résultat de recherche d'images pour "députés LREM chèvres"

– Déjà, même pas savoir qu’avec 300 euros de retraite, tu peux pas vivre en France, même si t’es paysan,

  • c’était pas la peine de faire l'”ENA” !

Même à l’école primaire, un gosse qui sait compter, y comprend qu’après avoir payé ton loyer à pas moins de 500 euros, ta facture d’eau à pas moins de 30 euros [ (530), c’est le cumul gros bêta !], ta facture d’électricité à pas moins de 50 euros (580), ta facture de chauffage à pas moins de 100 euros (680), ton assurance habitation à pas moins de 30 euros (710), ton assurance voiture à pas moins de 30 euros (740), surtout si t’habites en zone rurale ou en grande banlieue, vu qu’tu peux pas habiter en ville, car ce s’rait trop cher pour toi, donc y faut qu’tu roules en voiture, après avoir fait le plein de ta poubelle roulante deux fois par mois à 70 euros pour 140 euros par mois (880), et après avoir payé ta mutuelle à pas moins de 30 euros (910), tu sais calculer, même toi qu’es pas enarque, qu’après avoir sorti 910 euros, y t’reste pas assez en début de mois pour survivre, plutôt crever à petits feux…

  • car y t’manque déjà 10 euros pour pas être à découvert !

– auxquels t’ajouteras les 50 euros qu’t’as pas qui serviront à payer les agios,

  • ces commissions mafieuses prises par ta banque privée qui fait pas du social mais du bénef sur ta misère,
  • piss’que tu pouvais pas payer tes factures “contraintes” comme y disent les z'”ENArques”
  • sanctions financières prises par cette banque, ton amie qui t’conseille si bien !,
  • sous prétexte que tu sais pas te gérer avec 900 euros par mois !
Résultat de recherche d'images pour "députés LREM chèvres"
  • Alors, qu’y reste à l’étranger, surtout, l’étranger !

Pourtant, même MACRON, y saurait pas s’gérer avec 900 euros par mois, vu qu’c’est tout simplement IMPOSSIBLE.

Car y faut dépenser plus de 900 euros par mois pour pouvoir avoir un toit, une voiture et aller travailler.

– Alors, “MACRONette”, tu bouffes quoi avec zéro euro par mois et déjà 70 euros de découvert en début de mois

  • et tu t’laves comment avec zéro euro par mois et déjà 70 euros de découvert en début de mois ?
  • Pass’qu’y faut être propre sur soi et bien habillé pour aller au travail !

– Heureusement les “ENArques” ont une solution pour tous les problèmes qu’ils te créent :

  • Causer d’autres problèmes et, en particulier, t’endetter, toi, le Gilet Jaune,
  • et vous ENDETTER davantage, vous, les Gilets Jaunes.
Résultat de recherche d'images pour "députés LREM chèvres"

Maintenant, grâce à une entente entre vos banques et vos commerces alimentaires, vous avez le droit de vous endetter pour payer votre bouffe et votre nécessaire de toilette !

  • C’est beau être riche de rien, non ?!

– Par contre, faut rembourser, hein ?

  • Oui, y FAUDRA REMBOURSER
  • sinon la “crapulerie” maçonnique se chargera de te dépouiller de tout ce qui pouvait te rester,
  • et de ton “superflu” jusqu’au fond d’ton slip.

– Quand tu penses,

  • et pense bien, hein ?!, piss’que tu sais pas réfléchir !, selon les z’ENArques !
Résultat de recherche d'images pour "députés LREM chèvres"

– Quand tu penses que les jeunes, aujourd’hui, quand y travaillent, s’y z’arrivent à gagner 900 euros par mois, c’est qu’y sont bien payés !

  • Y couchent encore chez papa et chez maman, oui.

Sinon, y couchent dans leur voiture, les jeunes, s’y z’ont réussi à avoir un permis de conduire qui coûte au bas mot 1200 euros

– ou y couchent sous une tente que les “Rapetout” de la “Ripoux-blique” maçonnique viennent leur rafler au nom du droit à pas salir la voie publique qu’appartient aux riches, à eux seuls, les “saigneurs” d’aujourd’hui.

  • Et les riches, y z’aiment pas les pauvres !

– Y les z’aiment tellement pas qu’y veulent même plus les voir, sauf en peinture, et encore !

Résultat de recherche d'images pour "députés LREM chèvres"
  • Chez Emmaüs ou au Secours Populaire, les riches, y vont voir les pauvres,
  • comme s’y z’allaient au zoo, les riches,
  • et pis, y vont faire leurs “oeuvres”.

Les riches, y s’achètent leur Paradis en versant une toute petite partie de leur superflu aux oeuvres du Bon Dieu ou aux oeuvres fraternelles des “MAL-faisants” comme la Croix-Rouge, pour récupérer la part de défiscalisation qu’y devient de plus en plus restreinte, à cause de “MACROUTE” qui leur permet de plus avoir d’impôts sur leur superflu, contrairement à toi qui payes des impôts sur le fruit de ton travail !

  • “Normal” pour les riches que leur part fiscale leur revienne, à eux pas partageux, et pas à toi !
  • Car, d’après eux, charité bien ordonnée commence par soi-même !
Résultat de recherche d'images pour "députés LREM chèvres"

– Donc, y donnent du fric aux associations qui s’occupent des pauvres et y sont défiscalisés partiellement ou totalement.

  • Mais avec “MACROUTE”, y t’donnent plus rien, à toi, le pauvre,
  • vu que maintenant y sont défiscalisés totalement sur leurs liquidités !

-T’as aucun doute à avoir là-dessus !

Les riches, y te pissent dessus avec la bénédiction de “MACROUTE”.

Y restent plus qu’les gens qui travaillent qui paient des impôts pass’qu’y z’ont pas d’économies, pas de superflu, pour faire la charité aux pauvres !

Les riches, y peuvent pisser autant qu’ils veulent sur le peuple des pauvres,

  • ruisseler de liquidités qu’y mouillent même pas les pauvres,
  • vu qu’y vivent dans un autre monde, le monde des riches !
Résultat de recherche d'images pour "députés LREM chèvres"

– Donc y t’demande, MACRON, à toi, le Gilet Jaune, qu’est tout en bas d’l’échelle sociale, qu’est-ce que tu lui veux, à lui, le grand potentat, lui qui détient tout pouvoir.

  • PASS’QU’Y SAIT L’PAS , dis donc !???

– Y l’a pas vu, MACRON, dans son château, qu’t’étais pauvre ?

  • Y sait mêm’pas c’que ça veut dire d’ailleurs,
  • être pauvre !

– Tu vois, le mec, y sait même pas pourquoi vous l’avez élu, vous, les Gilets Jaunes !

Y sait juste qu’y doit obéir aux oligarques de sa caste, les Banquiers et les PDG des multinationales, de marque française ou pas.

Image associée

– Pass’que, lui, y s’en fiche, que l’industrie, en France, soit française ou pas !

  • C’est pas son problème à MA CRON.

Les Français, c’est juste du bétail à vendre auprès des marchands internationaux, juste des bêtes de somme à échanger contre des sommes d’argent dématérialisé ou pas.

– “Vous les avez vus, mes boeufs ?”, qu’y dit le “MAC-QUIGNON”, le mec qu’est mignon de mine et qui vous domine comme des gonzesses, votre Maître !

  • “Allez, j’vous les fais à 5 euros du SMIC horaire !
  • Qui dit mieux ?”

Si ! Vous verrez… grâce aux migrants, aux zébus d’Afrique qu’on peut embaucher partout dans le monde pour un salaire d’esclave, quand vous viendrez en France, vous z’aurez l’impression d’être en Afrique,

  • et bientôt à Madagascar !
  • À 300 euros, le salaire mensuel !
Résultat de recherche d'images pour "députés LREM chèvres"

Pour lui, MACRON, c’est comme ça qu’y voit son rôle de Président, comme un maquignon, ce mec si mignon qu’y vous fait bander comme des gonzesses :

  • Vendre la France aux moins offrants, aux moins-disants et vous vendre avec !
  • Et il en est fier, ce vaurien, ce qu’y veut dire que ce type vaut rien !

[Désolée, mais je dois maintenir la prose de COLUCHE.

Interdiction de censurer la parole d’un Vivant !]

  • Car moins y vous paye, les Gilets Jaunes, plus, lui, y l’est payé cher !

Ses commissions, à MACRON, sont calculées sur les bénéfices que se font et se feront les multinationales en vous exploitant comme des travailleurs du tiers-monde.

– MACRON, y s’ra récompensé quand vos salaires, y s’ront aussi bas que ceux des travailleurs malgaches.

  • Son rêve, c’est d’transformer la France en terre d’Afrique !

– Et comme les Français, y veulent pas, il a déjà tout prévu :

  • Faire venir les Africains en France
  • et faire disparaître les Français de France.
Résultat de recherche d'images pour "députés LREM chèvres"

– “Y sont trop râleurs, les descendants des Gaulois réfractaires !

Mais bon, collectivement, ce sont des moutons”, dit le loup MACRON.

Et moi, j’dis :

– Des moutons enragés !

– Gare au gorille !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!”

Résultat de recherche d'images pour "coluche franc maçon"

_____________________________________________________________

COLUCHE vous invite à lire le blog “Les Moutons Enragés” qui décoiffe la calotte cérébrale et remet les neurones en place.

– Tant qu’ils l’ont pas encore censuré, les “Frères la Magouille”,

  • ainsis que Google,
  • et les GAFA aux ordres de votre gouvernement de merde,
  • avec leur socle de bouse de vaches “Lumen Database”.

– LUMEN, ah, ah, ah !!!!!!!!

  • J’me marre !”
Résultat de recherche d'images pour "coluche franc maçon"
Résultat de recherche d'images pour "coluche franc maçon"
  • “Je veux rester dans le noir !”
Advertisements

De COLUCHE : – “Quartier V.I.P. de la prison de la Santé ! Car le travail, c’est la Santé.”

 

Résultat de recherche d'images pour "prison de la Santé quartier VIP"

 

Je vais vous faire visiter la prison la plus chouette du monde et son quartier V.I.P. pour les plus riches et les plus malhonnêtes d’entre vous !

Voilà, t’y es.

Bouge pas !

C’est chez toi ou c’est comme chez toi.

Comme si t’y étais !

– Nan, bouge pas !, j’t’ai dit.

Qu’il est con !

– Comment tu veux que j’te montre le quartier V.I.P. de la prison d’la Santé, si tu t’barres ?

Reste-là.

C’est un ordre !

  • Regarde, c’est-y pas beau ?
Résultat de recherche d'images pour "prison de la Santé quartier VIP"

Ca ressemble un peu à ta planète, la planète bleue, avec des murs qui sont comme un horizon trompeur.

– Nan, tu trouves pas ?

Menteur !

  • Bah si, des posters sur les murs, c’est joli, non ?

Ca cache les murs.

Vos posters, ce sont vos écrans.

  • ECRANS DE TELEVISIONS, D’ORDINATEURS, D’IPOD et de je-ne-sais-plus-trop-quoi, tant qu’y en a, encore et encore !

En plus d’un autre écran, la réalité d’une vie qui n’est pas vraie.

– Toi, tu crois que ta vie est vraie, mais c’est pas vrai !

  • T’es juste un sujet d’expérimentation, mon vieux ou mon jeune con !

Résultat de recherche d'images pour "expérimentation sur les sujets humains"
360 ° à l’ouest !

Au fond, sur terre, on est beaucoup “cons”, même très beaucoup “cons”.

Si un mec vient vous voir et vous dit :

– “Je viens te libérer de ta prison et te sortir de ta cellule, viens et suis-Moi !”

Bah, on dit :

– “Ca va pas la tête ! Moi, j’vais pas m’laisser endoctriner par une religion. Jamais ! D’abord… euh…”

T’es trop fort !

T’as tout compris, toi.

En plus, plus-se tu gagnes, plus-se tu as gagné ou pas, en travaillant ou pas,

  • moins-se tu veux sortir de la prison, de ta prison que tu t’appropries.

– “C’est à moi ! Elle est trop chouette, ma prison.”

Normal !

T’es dans le quartier des V.I.P.,

  • les “Very Important Persons”,

  • ceux qui nous font le plus-se chier dans la vie pass’qu’y s’font chier dans leur vie.

Y savent plus quoi faire de leur pognon, donc y cognent !

  • – “Cognons, cognons dur !, qu’y disent. C’est marrant et nous gagnerons encore plus-se d’argent que nous saurons pas quoi en faire, comme d’hab ! Mais ç’est pas grave. Cognons encore sur ces têtes de cons !”

Résultat de recherche d'images pour "quartier vip la santé"
Film prémonitoire pour “Jojo”, sauf que c’était lui, le prisonnier du quartier V.I.P. et que l’évasion n’est pas garantie ! 

En fait, tu vois, si ça peut t’rassurer, c’est eux les plus cons.

Pass’que, quand l’autr’mec, arrive,

  • çui qu’est basané, qu’a l’air louche et qu’est pas propre sur Lui avec des plaies de lépreux qu’y dit qu’ce sont des “clous”,

  • bah, quand y l’arrive pour les voir et qu’Il leur dit :

– “Lève-toi de ton lit, repousse tes draps de soie et déhousse ta nuisette en soie pour Me suivre”,

  • y préfèrent rester en prison, les cons !, les très cons de riches.

Pass’que, dans le quartier V.I.P., comme y sont mieux traités que les z’autr’s, y s’croient supérieurs aux autres, ces gros cons.

Même que c’est eux qui nous font le plus-se chier en prison et qui nous envoie au mitard dès qu’on leur manque de respect, à ces cons !… de politicards et autres vantards.

Y a un métier qui leur va comme un gant, çui de “rapporteur” :

– “La parole est à Monsieur BIDULE, du parti politique présidentiel LREM,

  • comme on les aime !

– Rapporteur de la Loi

  • “Comment plumer le (con de) pigeon français sans qu’il le sache !”

  • grâce aux ordonnances du bon Docteur DIAFOIRUS ” çui qu’a déjà foiré son monde.

Résultat de recherche d'images pour "docteur diafoirus"

Je résume l’esprit de la Loi pour les plus cons que vous :

– “Faites-le chier, le pigeon français ! La merde, c’est de l’or en barre, du méthane.”

Depuis l’temps qu’y vous font chier, vos élus politiques, vous devriez tous être riches en France avec le biogaz qui vous z’ont fait produire dans vos cuvettes à chiottes.

– Bon, mais comme vous êtes tous trop cons,

  • vous z’avez jamais pensé à récupérer la merde dans laquelle y vous mettaient !

Y suffirait de RECYCLER pourtant !,

  • un tuyau pour l’urine, les os z’usés,

  • et un tuyau pour la chienlit !,

  • votre engrais naturel, le biogaz, quand vous z’engraissez pas encore les vers de terre.

Et vous auriez l’énergie gratuite !

Résultat de recherche d'images pour "usine à méthane"
L’écologie de l’avenir, l’écologie “vache” !

Faudrait juste pousser davantage chaque jour dans le bon trou et pas vous tromper de tuyau.

– Nan, pas le tuyau à pipe !

  • Ah ouais, tu l’attendais, celle-là, hein ?!

Avoue !

P’tit coquin…

Plutôt gros cochon, oui !

– T’as vu tout c’que tu produis comme cochonneries en une vie ?

De quoi éclairer gratis tout un quartier, ton quartier !

Et t’aurais Bobonne qui hurlerait à tes côtés :

– “Mais pousse, piss’que j’te dis de POUSSER ! Han, han… En… core ! Sinon va y’avoir une panne…, une panne d’électricité.”

Image associée

Le bonheur (n’) est (pas) dans le pré ! Au Brésil, MERCOSUR.

Cochons d’Français, vous ne serez pas mieux traités.

Donc vous z’êtes tous en prison.

  • C’est le scoop, le vrai scoop !

C’que les journalistes ont jamais compris, eux qui n’accordent de prix qu’aux déclarations des prisonniers V.I.P..

  • Qu’est-ce qu’y disent, ces cons ?

– “Nan, c’est pas vrai. On n’est pas en prison. On sort de la vie comme on veut ! D’abord, euh… Les pieds devant, d’accord !, mais on sort quand même. Et on va où on veut, quand on veut !”

Sauf quand le “hasard” vous z’attrape et qu’y vous z’envoie son Cerbère, qu’y peut s’appeler des fois “cancer”, s’y l’a décidé que vous étiez allé trop loin.

– “Mais si tu respectes les règles de la Bourse, normalement, y’a pas de problèmes,

  • que du bénéf à tromper les z’autres pour s’enrichir”, qu’y disent, ces cons.
Résultat de recherche d'images pour "prison de la Santé quartier VIP"
Un progrès incontestable dans les prisons françaises : – les prisonniers ne se ratent plus !

Tu vois, y t’disent aussi :

– “La Bourse, c’est comme une grande Loterie,

  • une grande Loterie I N T E R N A T I O N A L E.”

Au départ, d’ailleurs, c’était un jeu, des jeux.

Y fallait parier sur le risque, si t’allais mourir, si le bateau qui transportait des marchandises allait périr, etc..

Donc c’est PAREIL, c’est le même principe,

  1. un gagnant, qui gagne beaucoup et de plus-se en plus-se,

  2. et des perdants, beaucoup de perdants, qui perdent de plus-se en plus-se,

  3. en plus-se de perdre leur vie, comme les z’autr’s cons qui s’croient immortels, eux !, à jouer sur le risque de pas mourir.

A c’jeu-là, j’te rassure, vous z’êtes tous perdants, pass’que vous z’êtes tous mortels.

Résultat de recherche d'images pour "loterie humour"
Si tu connais un riche aimé pour lui-même, fais-moi signe !
Ah si, Jojo, il paraît… pass’que, quand Sylvie [VARTAN] l’a rencontré, y l’était pas riche.

Après faut juste savoir s’y a une vie après la mort ou pas.

– “Y a-t-il une autre vie, après ta vie de V.I.P. derrière tes barreaux dorés ?”, ne s’interroge surtout pas le prisonnier V.I.P. qui croit qu’il est libre comme l’air.

Lui, pas les autres.

Pass’qu’y confond les posters de ses murs avec la vraie REALITE, celle qu’y verra jamais.

Pass’que l’Enfer, c’est pas tout à fait PAREIL et c’est tout à fait PAS PAREIL que le Paradis, à VRAI dire.

Avec ses faux airs de vrai “faux-Q”,

  • tu vois ?,

  • un peu comme “l’usine à gaz”, Pierre GATTAZ,

– le riche, y frime avec son fric dans un univers carcéral qu’y croit être un paradis, son paradis.

Y l’est pas très regardant,

  • car trop occupé à s’regarder dans son miroir qui lui renvoie une image de lui très satisfaisante.

– Qu’est-ce qu’il est beau, le riche !

– Qu’est-ce qu’il est bien coiffé, le riche !

– Qu’est-ce qu’il est bien habillé, le riche !

Qu’est-ce qu’il me gonfle et me pompe l’air, le riche !, oui, mon air !!!!,

  • car c’est mon air qu’il pompe ;

  • mon oxygène qu’y m’bouffe,

  • avec son sans-gêne, sa culture gominée et ses airs minaudés de minet à la mode transgenre.

Résultat de recherche d'images pour "loterie humour"

Tu t’es jamais posé la question de savoir pourquoi c’est à Paris que le taux de pollution de l’air est le plus élevé,

  • presqu’irrespirable, dis-donc ! ?

Pass’que c’est dans la capitale de France qu’on rencontre la plus grande concentration de gens riches qui nous pompent l’air,

  • notre air qui devrait être gratuit.

Bientôt y vont nous faire payer pour respirer de l’air pur, alors que c’est eux qui polluent le plus-se avec leurs 4 x 4 et leurs vols en jets privés,

  • pass’qu’y supportent pas de voyager avec les pauvres, les ordures.

– Les pauvres, ça les fait chier !

Y vous l’disent pas, ces gens-là !

Résultat de recherche d'images pour "pollution humour"

Mais, même en prison, y veulent pas se mélanger avec les z’autres qu’y sont pas assez bien pour eux.

Alors qu’au fond, ce sont eux, les pires.

Pass’que, si on devait comptabiliser la quantité d’argent volé par un pauvre dans une courte vie

  • et la quantité d’argent défiscalisée et dépaysée sur des comptes bancaires off-shore par un riche dans sa très longue vie,

– y’a pas photo à l’arrivée,

  • le plus voleur des deux, c’est bien le riche !

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Les riches, qu’y s’croient plus intelligents que toi, y t’disent :

– “C’est pas vrai qu’on est en prison dans un parcours expérimental !

Sinon, on l’saurait. Car, nous, on sait tout. S’y avait des garde-chiourmes, on les verrait.”

Pas besoin.

Tout est sous vidéosurveillance !

Faut pas prendre les anges du Bon Dieu pour des oies.

Y sont super-équipés, les types !

Des “types” qui sont pas vraiment “typés” humains, mais plutôt “plumés”, tu vois, avec des ailes, quoi !

Mais, eux, c’est pas des “pigeons”.

Faut pas les prendre pour des “cons”.

Ce sont tes anges-gardiens.

Résultat de recherche d'images pour "ange gardien humour"

– S’y sont tes copains ?

Bah, ça dépend dans quel camp tu es.

– Tu l’sais au moins dans quel camp tu es, toi ?

Pour l’savoir, j’vais t’aider.

– Tu gagnes combien par mois ?

Tu sais pas, pass’que tu fais la manche et qu’ça dépend du bon vouloir des gros cons qui passent sans te regarder la plupart du temps.

Y z’ont des moufles aux doigts et des oursins dans les poches, les riches !

Y préfèrent donner à des assocs comme la mienne, les “Restau du Coeur”, pass’que le don est défiscalisé.

  • Grosse erreur !

Jésus, lui, y préfère que vous donniez sans que ça vous rapporte quelque chose, à vous.

Bah, oui, le Paradis, ça s’mérite.

  • Tout le monde peut se tromper, non ?

  • Et l’Enfer est pavé de bonnes intentions.

Moi, j’croyais bien faire avec ma loi sur la défiscalisation des dons faits aux associations caritatives.

J’avais pas compris qu’y avait un autre système de rémunération, çui au mérite !

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

En fait, ma loi assèche la générosité et l’amour envers son prochain.

Aujourd’hui vous vous reposez tous sur les associations pour faire votre boulot de frère ou de soeur et vous n’avez plus pitié de personne.

Vous passez votre chemin, sans voir les pauvres.

Vous leur jetez même plus un regard !

Les associations font à votre place ce que vous devriez faire sauf :

– “gagner votre place au Paradis !”

Car être généreux en en tirant profit, ce n’est pas être charitable.

Tu crois ça, toi ?

Bah, tu te trompes.

Et lourdement.

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Donc les riches, y t’disent :

– “C’est pas vrai qu’on est sur terre pour être testés !

D’ailleurs, regarde, on est détestés pass’qu’on est des puants, mais on est bien traités, quand même, non ?

Donc ça prouve qu’on est récompensés sur terre pour le MAL qu’on vous fait, non ?”

Et toi, tu t’dis :

– “C’est vrai qu’y a pas d’justice sur terre !

Y font c’qu’y veulent, les riches du quartier V.I.P. de la prison de la Santé. Tout leur est dû.

Et moi, dans ma petite cellule, je vais jamais au soleil, en promenade ! Les gardiens, y m’ont supprimé les vacances. J’en ai plus ! C’est pas juste.

J’ai soif, j’ai faim, j’ai froid et eux, y sont logés à l’oeil, chauffés à l’oeil, nourris à l’oeil, habillés à l’oeil, pass’que, quand t’es riche, tout le monde te fait des cadeaux en espérant avoir un retour sur investissement.

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Et moi j’crève comme un con, pass’que j’veux pas aller tabasser le copain pour faire plaisir au riche patron qui peut plus le voir, même en poster dans la salle à manger !

Il a même été déclaré “ennemi public numéro un”, le, la syndicaliste qui nous défendait. Faut le, la “casser”, si on veut bouffer mieux et améliorer notre confort quotidien.”

  • Sauf que toi, tu sais que t’es en prison et tes gardiens, tu les vois souvent.

Pass’que ta vie, sur terre, elle ressemble plutôt à l’enfer, ou à l’idée qu’tu t’en fais, une idée fausse

C’est pire, l’Enfer.

Si vos curés, y l’disaient aux riches, y sauv’raient leurs âmes, mais les riches, y voudraient plus venir à la messe.

Y z’auraient trop peur !

  • Faut pas faire peur à ses riches donateurs.

Car les riches, y s’croient déjà au Paradis dans leur prison de luxe.

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Mais l’Enfer, toi, tu sais même pas c’que c’est.

Et si tu savais,

– tu trouverais que ta prison,

  • avoir avoir soif, avoir faim, avoir froid,

  • être pauvre et “sentir” parce que, tant que tu sens, c’est que tu es en vie !

  • car, tant que tu es sale pour un riche, un “salaud de pauvre !”, comme y disent entre eux,

  • c’est que tu es en VIE !

– bah, c’est le paradis sur terre, ta prison.

Pourquoi ?

Pass’que, chaque fois que tu fous pas un pain au connard qui t’refuse des sous pour aller t’acheter ta baguette de pain et ta bouteille de pinard, tu engranges un bénéfice !

Oui, mon gars, toi, tu fais pas le mal.

Et comme tu fais du mal à personne, toi, tu iras au Paradis, le VRAI.

Comme les Saints !

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Pass’qu’y faut être un Saint, pour pas foutre un pain à un sale con de riche qui te refuse l’aumône, alors qu’il est plein aux as !

Même qu’y en a, parmi vous, les pauvres,

  • qui allez préférer encore crever de froid et de faim cette semaine,

– mourir !,

  • sur un trottoir de ville

– ou cachés,

  • loin des yeux des riches qui veulent plus vous voir ni vous avoir à leurs côtés,

– pass’que vous leur gâchez leurs fêtes de fin d’année et leurs vacances quand ils vous marchent dessus comme des merdes.

Vous, vous allez être RECOMPENSES pour pas avoir frappé

  • ou même tué

– ceux qui vous ignorent et vous condamnent à mort par leur indifférence.

Oui, il faut être être des saints pour résister à la tentation de foutre un pain à un con de riche qui vous dit :

– “J’ai pas d’monnaie sur moi !”

  • avec un p’tit sourire sadique,

  • le sourire du politique qui vient de t’entuber profond.

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Alors que tu sais que t’as rien bouffé depuis hier

– et que ton ventre, y fait tellement de noeuds dans ton estomac

– que tes intestins y z’ont remonté jusqu’à ta glotte !

Oui, dans ta petite cellule, t’es sans illusion sur le monde qui t’entoure.

Aussi, quand t’entends une voix, la voix d’un mec qui vient de nulle part et qui te dit :

– Viens, suis-Moi, J’t’emmène quelque part où tu seras heureux,

  • là où tu n’auras jamais plus soif, ni faim, ni froid !

Je te libère parce que J’ai payé le prix de tes amendes et de ta DETTE !

Résultat de recherche d'images pour "jésus suis moi prison"

Bah, là, toi, t’hésite pas une seconde !

T’es pas con, toi, moins que le riche.

Tu Le suis, le mec un peu bougnoul, beaucoup gitan et pas vraiment catholique.

T’es même pas étonné quand Il ouvre la porte de ta cellule et qu’Il te montre le chemin, en te devançant.

Les gardiens s’écartent et Le laissent passer.

Lui et toi !

T’es enfin LIBRE !

Résultat de recherche d'images pour "jésus suis moi prison"

Et quand tu te retournes, enfin, tu vois ton ancien “monde”, la prison de la Santé, avec son quartier V.I.P. où les riches croient dominer le monde, tandis qu’au-dessus d’eux, des anges à l’aspect “diabolique” les surveillent, cachés d’eux pour ne pas leur faire peur.

Car s’ils savaient, ils s’enfuiraient par tous moyens de leurs cellules et préfèreraient être sauvés en passant par le parcours d’épreuves que tu as suivi, toi.

Les “angelots” cornus, aux sabots fourchus, se redressent tout à coup et te regardent. L’un d’eux, comme un chat, tente de t’attraper avec une sorte de “trident”. Tu cries ! Ton “âme-i” te tire vers Lui, plus haut dans le ciel.

Résultat de recherche d'images pour "prison humour"

Et, tout en bas, tu vois, sous la prison et le quartier V.I.P., un monde souterrain et caverneux où des ingénieurs “MAL-ins”, à l’aspect vilain, s’activent à maintenir leurs prisonniers dans leur univers concentrationnaire, en multipliant les plaisirs artificiels pour attiser leurs désirs sensoriels.

Peut-être es-tu pris d’un sentiment de pitié pour eux,

  • pour ces cons qui n’ont jamais eu pitié de toi ?

Et, à ce moment-là, le “Métèque” qu’est venu te chercher, t’explique que tu ne peux plus rien faire pour eux.

C’est trop tard !

Ils ont choisi, eux, d’être heureux sur terre en faisant des malheureux, des malheureux comme toi.

C’est leur LIBRE choix.

Et ce, d’autant plus-se, qu’ils z’avaient tout,

  • non seulement pour être heureux,

  • mais pour pouvoir rendre heureux les autres autour d’eux.

Ils z’ont voulu le pouvoir pour eux, rien que pour eux !

Moi, le seul conseil que je peux te donner,

  • te fie pas à l’apparence du “mec” qui va venir te chercher.

Résultat de recherche d'images pour "jésus suis moi prison"

Il a un peu le look d’un “mec de la Mecque” !

Je te l’accorde.

Ou d’un sale Juif, si t’es anti-sémite.

Rappelle-toi que l’habit ne fait pas le moine et qu’un voile sur une tête ne suffit pas à faire d’une nana une sainte !

Lui, il ressemblera à un clochard, un SDF ou un migrant.

Et le plus difficile avec Lui, quand on est enfermés dans notre prison intérieure, nos désirs matériels, et notre prison extérieure, la terre,

  • c’est de Le reconnaître, pauvre parmi les pauvres, basané de chez basané !

Si t’es raciste, tu risques de Le rater, ce s’rait dommage pour toi.

C’est mon pote, Jésus !, l’arabe de service et le juif poursuivi par la police fasciste.

Ce s’rait dommage pour toi d’rester en prison,

  • alors qu’y t’offre de PAYER TA DETTE au gouverneur de ce monde qui dirige ta prison !

Lui, Il efface toutes tes dettes.

Sauf pour les riches !

Résultat de recherche d'images pour "prison de la Santé quartier VIP"
Le dis pas ! Mais çui qu’a écrit ça, c’est un pote à moi !, un frère d’Afrique.

Affaire François FILLON, le Seigneur accuse : – “République de racailles qui se savent tous capables d’affaires similaires, de corruption, de trafic d’influences et de blanchiment d’argent mais qui se couvrent mutuellement jusqu’à ce qu’ils découvrent l’un des “leur-re-s”, pour mieux tromper et voler le peuple de France, en leur faisant élire pire que celui qu’ils dénoncent et jettent aux orties ! C’est vous qui serez sortis de ce monde populaire quand le peuple reprendra le pouvoir.”

Afficher l'image d'origine

Le Seigneur vous accuse de recel, vous les voleurs de réputations médiatiques, vous les falsificateurs de révélations à votre heure, vous, les calculateurs de manipulations qui déshonorent l’homme mais vous déshonorent, vous les menteurs qui avez caché pendant si longtemps une vérité que vous connaissiez, les fautes de vos semblables, les fautes qui vous sont semblables, vous qui êtes tous PAREILS !

Car vous avez commis et commettez exactement les mêmes erreurs, les mêmes délits et les mêmes crimes.

Enumération non exhaustive donnée par le Seigneur contre vous, sans rémunération pour  vous qui avez et allez poignarder l’un des vôtres qui se vautre, tout comme vous, les filous et les voyous, dans le luxe et la luxure :

– fraudes fiscales, emplois dissimulés, blanchiment d’argent, escroqueries (si, si, messie !) diverses, tous délits et crimes cachés du grand public,

  •  et sans mettre en ligne une vie privée de débauche qui, si elle était connue de vos électeurs, vous clouerait au pilori de la honte et vous conduirait tout droit à la débauche, c’est à dire au licenciement pour fautes morales, vous qui avez fait voter une loi qui permet de débaucher si facilement les petites gens du peuple !

Le Seigneur dit que vous vous faites chanter mutuellement, vous, les élus politiques, désenchantant progressivement une France menée à sa perte par vous, une bande de voleurs mis au pouvoir par un peuple que vous méprisez souverainement, oublieux que vous tenez votre légitimité de ce peuple autrefois souverain et qui ne vous a pas encore démis.

Pas encore, mais ça ne saurait tarder…

Trois petits points !

Afficher l'image d'origine

Vous considérez que dire la vérité est dangereux, parce que vous avez tant à cacher !

Sauf pour abattre l’un des vôtres, un “leur-re-“.

Pourquoi ?

Pourquoi avez-vous choisi de révéler ce que vous saviez pendant tout ce temps, juste à ce moment-là, trompant le peuple de France ?

Le Seigneur dit :

– Par opportunisme politique.

Parce qu’il n’était point tant corrompu que vous ne l’êtes !

C’est tout dire.

Ah, si François FILLON avait aimé la France comme il a aimé sa famille, capable de donner même ce qu’il n’avait pas le droit de donner pour protéger cette France qu’il l’aime, mais le Seigneur lui aurait pardonné.

Le Seigneur pardonne à celui qui pèche par amour.

Pas à celui qui pèche par ambition et par pure cupidité.

_____________________________________________________

La parabole du mauvais intendant fonde ce désintérêt pour l’argent que vous devriez tous avoir.

Il faut savoir se faire des amis avec le mauvais argent, quitte à ne jamais se faire rembourser ses dettes, quitte à ne jamais faire rembourser les dettes de la France.

Afficher l'image d'origine

_____________________________________________________________

http://www.entretienschretiens.com/094%20La%20parabole%20de%20lintendant%20avise%20-%20Lc%2016(1-13).htm

Parmi toutes les paraboles enseignées par Jésus, la parabole de l’intendant avisé est sans contredit celle dont l’interprétation présente le plus grand défi. Cette histoire suscite la perplexité à bien des égards. La plus troublante question concerne l’éloge du maître pour son gérant qui est pourtant décrit dans le texte biblique comme une personne malhonnête. Comment Jésus peut-il proposer la conduite d’un être trompeur à l’imitation de ses disciples? Nous reviendrons sur ce point dans un moment. Lisons d’abord ce récit.

Luc 16.1. Jésus dit aussi à ses disciples : Un homme riche avait un économe, qui lui fut dénoncé comme dissipant ses biens.

2 Il l’appela, et lui dit : Qu’est–ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration, car tu ne pourras plus administrer mes biens.

3 L’économe dit en lui–même : Que ferai–je, puisque mon maître m’ôte l’administration de ses biens ? Travailler à la terre ? je ne le puis. Mendier ? j’en ai honte.

4 Je sais ce que je ferai, pour qu’il y ait des gens qui me reçoivent dans leurs maisons quand je serai destitué de mon emploi.

5 Et, faisant venir chacun des débiteurs de son maître, il dit au premier : Combien dois–tu à mon maître ?

6 Cent mesures d’huile, répondit–il. Et il lui dit : Prends ton billet, assieds–toi vite, et écris cinquante.

7 Il dit ensuite à un autre : Et toi, combien dois–tu ? Cent mesures de blé, répondit–il. Et il lui dit : Prends ton billet, et écris quatre–vingts.

8 Le maître loua l’économe infidèle de ce qu’il avait agi en homme avisé. Car les enfants de ce siècle sont plus avisés à l’égard de leurs semblables que ne le sont les enfants de lumière.

9 Et moi, je vous dis : Faites–vous des amis avec les richesses injustes, pour qu’ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels, quand elles viendront à vous manquer.

10  Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes.

11 Si donc vous n’avez pas été fidèle dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ?

12 Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ?

13 Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon.

Dans le monde des affaires

Nous découvrons dans ce récit un gestionnaire à qui un maître avait confié son domaine et ses avoirs. Il semblait bénéficier d’une grande autonomie, ayant même l’autorité de conclure des contrats en les signant lui-même. Un jour, il fut soupçonné de ‘dissiper’ les biens de son maître (v. 1). Ce blâme très sérieux allait le conduire à sa destitution. Le maître lui annonce alors qu’il le relève de ses fonctions et l’appelle à rendre compte de sa gestion.

L’homme utilisa ce délai pour réfléchir sur son avenir. Il comprit qu’il sera bientôt laissé à lui-même pour subvenir à ses besoins et qu’il devra agir promptement s’il veut se tirer d’embarras. N’étant pas accoutumé aux durs labeurs, il rejette l’idée de faire des travaux physiques. D’autre part, il est trop fier pour aller mendier dans la rue. Que faire pour assurer son futur?

Ayant pesé et rejeté les moyens dont il ne voulait pas, sa pensée tomba sur un plan dans lequel il espère se faire rapidement des amis. Ceux-ci pourraient, tel que nous lisons au v. 4, le recevoir dans leurs maisons le jour où il se retrouvera sans emploi. Comment y parviendra-t-il? Il fit venir les débiteurs de son maître et leur demanda de modifier, en leur faveur, les documents relatifs à leur dette. Le premier avait une dette s’élevant à 100 mesures d’huile. Le gestionnaire lui proposa de mettre le chiffre 50 sur le billet – une suppression de 50%. Un deuxième client devait 100 mesures de blé. Celui-ci fut invité à écrire 80 – une suppression de 20%. Il convoqua ainsi un à un les débiteurs et autorisa chacun d’eux à effacer une partie considérable de leur dette.

Le récit se termine au v. 8 en nous faisant savoir que ‘le maître loua cet intendant malhonnête d’avoir agi de façon avisée’. Ce sont ces paroles qui causent bien des maux de tête aux commentateurs bibliques

Nota bene : Oui, il suffit de lire l’exégèse de cette parabole par l’auteur de cet article et ses difficultés à justifier laborieusement ce que le peuple sait intuitivement :

– Il vaut mieux avoir un voleur pour meneur, qu’un homme honnête donc menteur qui vole les honnêtes gens par amour de l’argent !

Le mythe de “Robin des Bois”, l’admiration très française portée à Arsène LUPIN, prouve aux hommes politiques qu’ils peuvent se faire élire et réélire, avec une “casserole”.

C’est la “prime à la casserole”, le jugement du peuple, le vote populaire si méprisé, la sagesse du “Vox Populi, Vox Dei !”.

A une seule condition, que l’élu qui a volé ait partagé son butin avec le peuple.

Le Christianisme français est juif et latin.

Il n’a pas la rigidité protestante d’une éthique dressant un autel au Veau d’Or.

Jésus transgressait les lois pour l’Homme car la Loi est faite pour l’Homme et non l’inverse.

L’homme politique doit pouvoir le faire aussi, s’il veut être élu et réélu.

La loi des hommes ne peut être au-dessus de l’Homme.

Afficher l'image d'origine

_____________________________________________________________

L’argent ne doit pas être le principal souci de celle ou de celui qui gouverne la France.

L’argent n’est qu’un moyen de rendre heureux, pas un moyen de rendre malheureux et de soumettre à sa gouverne un peuple rebelle par le poids d’une dette irréelle.

Le Seigneur l’a déjà dit :

La dette est fictive. D’ailleurs votre argent est fictif et n’existe pas. Vous le savez bien. Vous avez déjà dépensé plus que vous n’aviez matériellement en valeurs “or”, argent ou nickel.

Pourquoi mentir aux peuples et faire peser sur vos peuples le poids d’une dette inique ?

Pourquoi avez-vous changé les paroles de la prière chrétienne, elle-même inspirée du Jubilée juif ?

L’année 2017-2018 sera l’année du Jubilée juif, l’année de l’effacement des dettes d’Etats.

Sachez-le !

– Vous ne pourrez rien faire contre Ma volonté, dit le Seigneur.

Tous les plans que vous mettrez en place, Je les anéantirais.

Quelle prière vous ai-Je laissée, à vous, les Chrétiens, enfants spirituels des Juifs, vos Pères dans la tradition biblique ?

L’avez-vous oubliée ?

Souviens-toi, toi qui Me trahis et ne crois pas en Moi, du “Notre Père” en latin, langue véhiculaire de la foi catholique :

Pater noster, qui es in coelis,
Sanctificetur no­men tuum,
Adveniat regnum tuum,
Fiat vo­luntas tua, sicut in cae­lo et in terra.

Panem nostrum quotidianum da nobis hodie.
Et dimit­te nobis debita nostra,
sicut et nos dimittimus debitoribus nostris.
Et ne nos inducas in tentatio­nem.
Sed libera nos a malo.

Amen

Afficher l'image d'origine

  • Comment as-tu pu, toi le Pape jésuite, les laisser traduire à nouveau MAL le “Notre Père”, en gommant le Jubilée juif ?

En ne faisant pas respecter Ma volonté

  • d’EFFACER LES DETTES ET DE LIBERER LES ESCLAVES,
  • D’AFFRANCHIR LES HOMMES DU POIDS DE LEURS DETTES ?

– “Je suis Vivant !”, dit le Seigneur.

https://viechretienne.catholique.org/pape/en-latin/919-pater-noster

Notre Père qui es aux cieux
que ton nom soit sanctifié
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui
notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses
comme
nous pardonnons aussi
à ceux qui nous
ont offensés
et ne nous soumets pas à la tentation
mais délivre-nous du mal.

Amen

Fausse traduction !

“pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés”

L’offense n’est pas une dette.

L’offense ne rend pas esclave.

La dette rend esclave.

L’argent rend esclave.

Il ne suffit pas de pardonner pour redevenir libres.

Il faut donner, donner, c’est pardonner, c’est délivrer.

Il faut RENDRE.

Rendre l’argent pris avec et par l’usure.

Vraie traduction :

Remets-nous nos dettes (debita nostra) comme nous les remettons à ceux qui nous sont débiteurs (debitoribus nostris).

Ô mon Eglise, qui te prétends chrétienne, toi conçue dans le péché d’un culte romain impérial et qui te veux universelle, comment peux-tu mentir ainsi à tes ouailles ?

Lorsque les élus politiques et les banquiers hérétiques, n’ayant pour seul culte que l’argent, réciteront le “Notre Père”, en répétant dans leur prière devenue quotidienne Mon exigence de devoir remettre les dettes de ceux qui leur sont débiteurs,

– alors le Christianisme retrouvera sa place au sein de votre société dite laïque, mais qui n’est, pour l’heure, que païenne et chienne ramassant les miettes de pain à la table de ses nouveaux Maîtres à penser, les Maîtres de son monde sans frontières et sans limites dans leur goinfrerie matérialiste.

Afficher l'image d'origine

L’année 2017-2018 sera l’année jubilaire de l’effacement des dettes.

Car vos dettes sont iniques.

Sinon c’est Moi qui vous effacerais de la mémoire de ce monde.

– “Plus jamais personne ne saura même qu’un jour vous avez existé sur cette terre”, dit le Seigneur.

Ainsi parle le Seigneur pour qui l’argent n’est rien.

Ainsi parle le Seigneur aux hommes qui vouent un culte à Mammon, les “on” de ce siècle de l’or noir.

Si vous voulez la Justice, la vraie Justice, soyez justes !, dit le Seigneur.

Recherchez et faites condamner ceux qui savaient et se sont tus,

ceux qui ont caché ces délits et ces crimes,

ceux qui cachent encore d’autres délits et d’autres crimes,

les délits et les crimes de leurs pairs,

pour les faire connaître au bon moment, leur moment,

lorsqu’ils veulent abattre un des “leur-re-s”.

Ce sont des receleurs de fraudes fiscales, de détournement de fonds publics, d’emplois dissimulés, de blanchiment d’argent et de vols,

tous délits et crimes dont ils étaient tenus d’informer la Justice !

AVANT, pas maintenant.

Le Seigneur vous demande :

– Comment pouvez-vous accepter que ceux qui savaient et qui étaient complices soient libres et non entendus sur le fait qu’ils n’ont rien dit AVANT, avant les élections présidentielles, sur l’affaire FILLON ?

Et combien d’autres affaires sont ainsi en dormance, servant à éliminer le candidat qui ne joue plus le jeu ou qui, tout à coup, dévie de la ligne “Bildeberg” et défie la crapulerie politique en place ?

– Efface la Dette de mon peuple, dit le Seigneur.

Et J’effacerais ta Dette.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine