De COLUCHE : – « Même là, faut qu’y nous fasse encore chier ! Après la vague humaine, la vague de chaleur, celle qui nous vient du Sahara ! Mais quand est-ce que ça va s’arrêter ? »

Résultat de recherche d'images pour "coluche fait chaud"

 

 

 

– « Et à quoi ça sert de venir chez nous pour avoir le même climat et les mêmes emmerds, hein, j’vous le demande ?

– « Vu que que c’est tout PAREIL, partout, à cause des mêmes justement.

Et vu qu’on est tous PAREILS, qu’y disent, ceux qui veulent pas êtr’comme vous, justement ?

  • Qu’y sont cons, tous !

– Nan, j’ai nommé personne !

  • Nan, Môssieur.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche fait chaud"

 

 

C’est qu’y faut faire gaffe aujourd’hui, dans votr’civilisation de cons, les cons !

– Ou qu’c’est qu’elle est, la liberté d’expression ?

  • Elle a préféré foutr’le camp, elle aussi ?

– Ou plutôt comme moi, elle est morte, hein, vot’liberté d’expression ?

  • A moins qu’elle soit dans votr’slip, votr’liberté d’expression ?

– Bien au chaud et cachée !

Surtout pas de « sex’hibition », hein, vous pourriez choquer les Q frileux !

Et par 40° de température extérieure, vaut mieux éviter de sortir votr’v-erge effarouchée…

  • Elle s’f’rait violer !

Et c’est vous qu’iriez en taule dans votr’ monde de « oufs », les poufs,

  • pas les violeurs de votr’liberté d’expression.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

 

Car, dans votr’monde, çui d’aujourd’hui, ce sont les criminels et les délinquants qui s’en sortent,

  • pas les gens honnêtes !

Surtout pas ceux qui veulent se défendre contre leurs agresseurs.

  • Eux, y sont désarmés, les honnêtes gens,

– pass’qu’y sont assez bêtes pour obéir à des lois encore plus bêtes qu’eux,

  • des lois qui les criminalisent, les honnêtes gens,

– pour s’faire remplacer ensuite par les « tous « PAREILS »,

  •  les « tous PAREILS » aux dealers, aux voleurs et aux violeurs  !

Pass’que, pour vos violeurs de lois et vos voleurs d’impôts, c’est vous, les « dangereux ».

Tu comprends, Ducon, vos dirigeants y pensent qu’à votr’époque,

  • y faut vraiment êtr’bêtes pour êtr’ honnêtes.

Eux, y sont “ach’ment” intelligents,

  • pass’qu’y sont “acheument” méchants,
  • et fiers de l’être, dis donc !

– Pas comme toi, hein ?

 

 

Image associée

 

 

Toi, tu crois qu’y sont « g-z-entils »,

  • les tous « PAREILS »,

– qu’y viennent pour t’aimer, faire « amis-amis » et tout, et tout…

  • les braves toutous qu’vous z’êtes, tous !

Alors, faut faire d’la lèche, comme les chiens, hein ?

Faut ramper et tout, et tout…

  • Et baver aussi, un peu, beaucoup, à la folie !

– Mais pas sur les z’autr’s, hein, jamais !?

Car « ça », c’est interdit.

Au contraire, faut dire tout le contraire de c’que tu penses, tout l’temps.

Genre :

– « J’t’aime ! » mêm’que c’est pas vrai.

Surtout quand c’est pas vrai, mais faut pas le dire… que c’est pas vrai !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

 

– Nan, faut dire que t’aimes tout le monde, hein ?

Mêm’ et surtout ceux qui t’aiment pas, le « Blanc » de souche,

  • vu qu’on est tous « PAREILS », hein ?

[COLUCHE fait un clin d’oeil éloquent.]

La moukère voilée qui veut pas mettr’ les voiles pour aller fair’ chier ceux qui sont «tous PAREILS » qu’elle,

– dans des pays d’où qu’elle vient,

– pays d’où les meufs disparaissent de la vue des hommes pour leur bien, y paraît,

  • le bien de ceux, les « tous PAREILS », qui revendiquent la liberté d’être des esclaves,
  • dans un pays, la France, où l’homme et la femme, y sont égaux, y paraît.

– Mais qu’est-ce qu’elle vient foutr’, la voilée, j’te demande, dans un pays comme la France ?

 

Résultat de recherche d'images pour "femme voilée humour"

 

 

A part foutr’ la honte à toutes les femmes résistantes qui se sont battues pour occuper le haut du pavé avec les mecs,

  • pas battre le pavé comme une « pute », une « soumise », la “prostipute” des mecs de la Mecque ?

-Pass’que, quand un mec te paye, t’entretient, quoi !,

  • pour te baiser le Q et la gueule,
  • bah, c’est qu’t’es aussi une “prostitupe”, voilée ou pas !

Ca veut juste dire que t’es incapable de gagner ta vie et ta liberté, sans un mec pour te soutenir,

  • que t’es incapable de gagner ta vie sans ton “souteneur” !

C’est toi, la pute, pas la femme LIBRE qui travaille et qui dépend pas de l’assistanat public, ni des bourses de son mec.

  • Eh oh!, toi qu’es en train de gueuler au racisme, si tu peux me prouver l’contraire, j’t’attends… de pied ferme.

J’suis pas loin d’t’attendre aussi avec le poing ferme pour défendre les libertés publiques des femmes en FRANCE.

-Viens, si t’es un homme, “l’hommelette” !

  • Viens m’montrer quelle moukère voilée des pieds à la tête travaille pour gagner sa vie et être indépendante en France ?

Pour ta gouverne, le mec, être indépendante, c’est pas dépendre d’un mec et d’ses bourses

  • ou d’vos bourses, à vous, les Français-e-s, chaque fois qu’la grosse, elle s’fait engrosser aux frais du système d’assistanat.

-T’en connais une, au moins une, le mec de la Mecque qui vit d’autr’chose que d’l’assistanat et d’tes bourses ?

 

Résultat de recherche d'images pour "femme voilée humour"

“La colle” pour les nuls, mais vraiment nuls, hein ?  :

– “Elles sont caissières au supermarché du coin, infirmières ou professeures ?

  • Ou elles vivent grâce à VOS allocations familiales
  • et aux bourses du mec de la Mecque qui les entretient grâce à VOS allocations familiales ?

En parlant d’bourse, si on parlait d’la Bourse au Travail ?

Tu t’rends compte, Ducon, que :

-chaque fois qu’un restaurateur, y va faire venir un migrant muzz,

  • c’qu’y sont pour la plupart, vu qu’y z’ont la préférence nationale en France
  • piss’que vos z’élites zélotes perçoivent une commission sur chaque migrant muzz “parvenu” en France,

-bref, chaque fois qu’un restaurateur va faire venir un mec de la Mecque en France pour le payer 700 euros brut par mois,

  •   c’est toi, le Céfran, qu’y va l’payer pour entretenir la smala qui va l’rejoindre, le migrant, qui débarque en Espagne, avec, incessamment sous peu : la ou les femmes, la dizaine de gosses, les oncles, les tantes, les neveux et les nièces, jusqu’aux cousin-e-s, dis donc !
  • Alors, oui, 700 euros, c’est pas cher payé pour un Céfran qu’entretient au moins dix personnes étrangères !
  • Salaire mensuel de brute, 700 euros, qu’est réservé aux migrants entretenus par des Français, déjà travailleurs précaires, qui peuvent que le refuser.

-D’ailleurs j’comprends pas pourquoi ?!

-POURQUOI REFUSER UN SALAIRE DE 700 EUROS ?

  • 700 euros, c’est bien non ?, pour devenir pauvre… en France.

Quand t’es logé, nourri et blanchi à l’oeil pass’que t’es migrant, oui, 700 euros d’argent de poche, c’est bien,

-vu qu’Bobonne et la marmaille sont entretenus par la SOLIDARITE nationale, c’t’euh bonne blague…

Mais si t’es français, non, alors non !

  • 700 euros, c’est le salaire de la peur,
  • un salaire de misère qui fait de toi un travailleur pauvre français,
  • un SDF FRANCAIS en France, dans ton pays.

Comme quoi, avoir des papiers français et avoir la nationalité française, ça n’enrichit plus son homme.

 

Résultat de recherche d'images pour "patrons recrutent migrants"

Y z’ont jamais lu Karl MARX, les “gauchos” qu’y défendent les patrons ?

  • Payez mieux vos salariés et vous aurez de la main-d’oeuvre française, quels cons, ces socialopes  !

Mêm’Georges MARCHAIS, y l’avait compris dans les années 70 pourquoi le patronat français, y voulait faire venir des étrangers en France, plein d’étrangers sans papiers :

  • POUR CASSER LES SALAIRES ET LE CODE DU TRAVAIL !  

______________________________________________________

  • Vaut mieux rester un migrant en France, hein ?,
  • entretenu par tous ces cons de Français qui refusent de travailler pour 700 euros par mois

-pass’qu’y doivent payer leur loyer, leur eau, leur gaz, leur électricité, leur carburant, leurs assureurs, leurs banquiers, leur nourriture, la cantine de leurs gosses et, accessoirement, très accessoirement, leurs vêtements pour être présentables quand y vont servir les z’autr’s Français-e-s qui peuvent encore se payer le restau, hein Pierre GATTAZ ?

Tu t’rappelles, c’est lui, l’ex-patron du MEDEF qui trouvait qu’un chômeur, y faisait pas assez d’efforts pour “se bien vêtir”.

Et sache qu’y’en aura de moins en moins, d’ailleurs, des Français qui pourront se payer un bon restau… pass’qu’y aura de plus-se en plus-se de pauvres en France !

  • Moi, j’propose à “l’Emmanuel” des “patrons”, Emmanuel MACRON, de passer direct à la loi “esclavage au travail” !

Tant qu’à être “muzz”, allons jusqu’au bout… d’la connerie humaine.

  • Au moins, quand t’es esclave, t’es logé, nourri et blanchi à l’oeil !
  • Et comme l’Islam reconnaît l’esclavage et le préconise pour les mécréants,
  • vu que vous z’êtes tous des mécréants,
  • c’est tout vu !, l’aveugle.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

Mais toi, le Céfran, tu te tais et tu te “fais avoir”.

Alors tu planques ta liberté d’expression dans ton slip, comme une chose honteuse et dégoûtante.

– Mais t’as les boules ! D’ailleurs des boules grosses comme ça…

  • Nan, n’y touche pas, malheureux !

– C’est interdit aussi, surtout en public.

  • Y z’appell’ront ça de la diffamation publique !

Et tu sais quoi ?

– Ca va juste sortir, le pire du rire.

Y z’ont déjà prévu un nouvel article du Code Pénal,

– un nouveau Code Pénal qui va complètement te désarmer,

  • te foutr’à poils, quoi !

Maint’nant, t’auras mêm’plus l’droit de te les toucher en privé, la main dans ton slip, la nuit.

Pass’que, « ça », ce s’ra d’la diffamation non publique !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

– Et n’oublie jamais « ça », non plus, mon con, mon pauvr’con :

  • « Les murs ont des oreilles », même chez toi, surtout chez toi.

De quoi devenir « maboule », dans votr’civilisation d’fous… !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

Si tu préfères discuter avec toi-même, Ducon, c’est sûr…

  • T’auras toujours raison et tu resteras le dernier d’entre les cons !

____________________________________________________________

– Mais c’est toi qui l’as voulu, hein, piss’que c’est toi qu’as voté comme un con, Ducon !

  • Sinon, qui d’autre ?

Donc, y z’ont prévu d’autr’s vagues de chaleur

  • et d’autr’s vagues z’humaines,
  • même carrément “z’inhum’aimes”, dis donc !

Piss’qu’y peuvent plus passer par l’Italie, avec l’aval du Pape qui t’ fait avaler toute cet’merde en pleurant comme un veau sur la misère du monde,

-celle des Muzzs de préférence, piss’qu’y z’ont sa préférence,

  • jamais celle des Chrétiens,
  • sauf quand y s’agit d’renvoyer les réfugiés chrétiens chez eux,
  • c’est à dire d’les renvoyer là où y s’font tuer par d’autres Muzzs,
  • comme toi, le Chrétien ou le crétin athée dit “agnostique”,
  • ton sort futur si tu les sors pas de France,
  • ton “mauvais sort” bientôt en France !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

Donc j’te disais :

-les z’élites qu’vous z’avez élues en France pour pas paraître méchants,

-et pas voter « F-Haine »,

  • votr’HAINE,

-mêm’qu’y vous font le coup à chaque élection, les cons !,

  • non, toi, pas eux !

-Les z’élites, elles z’ont dit

-“Bah piss’qu’les migrants, y peuvent plus passer par l’Italie, y pass’ront par l’Espagne et le Maroc.”

  • Y sont passés par ici !
  • Y repasseront par là !

-Tu connais la chanson, hein ?

D’ailleurs, le Pape des riches, y l’a dit qu’y fallait qu’y prennent d’assaut la forteresse “Europe”, les migrants, pour venir se faire exploiter par les patrons qui veulent pas augmenter le salaire des travailleurs pauvres en… Europe.

  • Ca tombe bien, y’a justement une affaire contre le Premier Ministre de droite, en Espagne,
  • un homme politique qu’était pas vraiment un immigrationniste, ou pas assez à leur goût.

-Allez, dehors, ouste !

Et, là, à sa place, en Espagne, y z’ont mis un “immigrationniste”, un Premier Ministre “socialope”, un “vrai de vrai”…

En plus-se, des fois qu’ça suffise pas et que le peuple espagnol se révolte, y z’ont élargi l’Europe au Kosovo, pour ouvrir la voie aux flux humains africains, en passant par l’Albanie, les trafiquants d’armes et… d’humains… les trafiquants d’êtres humains.

Les Ricains veulent ouvrir le fameux “corridor albanais”

  • que les Russes voulaient fermer pour éviter l’invasion “muzz” en Europe !
  • D’où le seul référendum d’auto-détermination reconnu en Europe, celui du Kosovo, pass’qu’il a été voulu par les Ricains.

Mais la Crimée, dont le référendum a été organisé par le peuple lui-même, c’est “NIET” pour les Russes.

Justement !”

  • Tu voulais  pas ?

Fallait pas voter  pour eux !

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

COLUCHE dédie cette image au “Junckie” saoulot, votre Président européen,

  • the JUNCKER, le bien-nommé !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "juncker saoul otan"
  • “T’as vu ta gueule, la gueule de l’Europe, quand t’as bu ?”

Et vous acceptez “ça”, bande de cons ?

  • Être dirigés par un “saoulot” qui représente l’Europe ?

C’est pour de vrai l’image de votre “Europe”.

  • Regardez-la bien votre “Europe” !

-Y s’foutent de vous, tous ces mecs, atteints par l’ivresse du pouvoir.

  • Et rappelez-vous, les pauvr’s cons qu’vous z’êtes tous,  que pas un seul de vos z’élus z’européens, y paye d’impôts !
  • Aucun de vos représentants européens ne paye d’impôt, rien, zéro euro.

Vos donneurs de leçons sur l’austérité, y’a longtemps qu’y se sont désolidarisés des peuples européens et de la Dette publique.

  • Y profitent de tous les avantages, vos z’élus z’européens, sans rien redonner aux peuples qui les z’ont élus.
  • Alors étonnez-vous, devant tant d’outrecuidance et de cuites publiques, que, vous, les peuples d’Europe, ayez la “gueule de bois” !, à en vomir dans vos chiottes privées.

_______________________________________________________________

Tu vois, c’qu’est bien, c’est qu’tu sais qu’y sont tous pourris ;

Donc  quand y en a un qui tombe, tu dois juste te poser la question suivante :

– Pourquoi lui et pourquoi à ce moment-là ?

  • Maintenant, tu l’as, ta réponse !

Pour mettre une « socialope de merde » au gouvernement, un Premier Ministre de gauche qui fait venir par l’Espagne tous ceux qui fuient la merde d’leur pays et qui, après, ont tellement la nostalgie d’leurs pays de merde qu’y viennent foutre la merde dans nos pays en Europe.

– Ah oui, c’est vrai qu’y faut pas dire non plus « pays de merde »,

  • hein Donald  “DUCK”, coin, coin… !

-Y faut dire « pays sous-développés » ou « muzzs », c’est un peu pareil, quoi…

  • Ah non, faut plus dire « muzzs » non plus ?

– Mais vous l’êtes complèt’ment !!?

  • « Muzz-selés ! », mes pauvr’s cons.

 

Résultat de recherche d'images pour "chien muselé humour"

 

La situation, je la savais grave, mais à c’point-là !, quand même-euh…, c’est grave, quoi.

– Quoi, j’ai pas l’droit d’le dire que, dans les pays « muzzs », le peuple est malheureux, qu’y crève la dalle et qu’y tombe sous les balles du pouvoir ?

-Que, même les meufs les plus connes, elles z’ont pas le droit d’se ballader, là-bas,

– si elles sont pas couvertes comme des « esquimautes », malgré un thermomètre qui flirte avec les 45 °,

  • même qu’elles soient d’accord pour être habillées,
  • et pas déshabillées ?

– Pass’qu’y a que le thermomètre qui flirte, sous le soleil, dans ces pays-là !

Et toi, t’en rêves de vivre comme « ça »,

– comme eux, y vivent,

  • dans ces pays-là, Ducon !

 

Résultat de recherche d'images pour "femme voilée humour été"
La préférée de COLUCHE : – “Devine qui vient dîner ce soir ?!”
________________________________________________________

–  Mais qu’il est con !

Moi, j’croyais qu’c’était la France qu’offrait l’asile.

  • Mais pas l’asile de fous, hein ?

Pass’que, là, vous z’êtes tous devenus fous !

– Fous à lier au point de ne plus vouloir délier vos langues, de peur qu’on vous la coupe !

  • Votr’ liberté, votr’v-erge effarouchée…

Faudra penser à vous faire émasculer, les mecs.

  • Pass’que, à quoi ça sert d’en avoir, si ça vous sert à rien ?

 

Afficher l’image source
  • “Fille ou garçon ? Le courage n’a pas de sexe !, affirme COLUCHE.
  • Surtout qu’les filles, elles sont plus emmerdeuses que les garçons !
  • Donc “ach’ment” plus dangereuses… Moi j’dis !”

Faudrait mieux que Jeanne la Pucelle revienne… avant qu’y soit trop tard !

Quant aux LGBT hébétés qui vont cracher sur sa tombe et sur sa statue,

– j’voudrais juste leur rappeler que :

  • c’était la première transgenre de France
  • et qu’elle a été brûlée pour « ça »,
  • pour s’être travestie, la Jeanne, travestie en « homme » !

– – « Respect », merde.

Ouais, un peu d’respect, quand même…

– Pour la 1ère transgenre de France, la plus courageuse des mecs !

  • Qu’y sont cons, tous, mais qu’y sont cons !
  • Jeanne, c’est la « patronne » des transgenres !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jeanne d'arc habillée en homme"

 

Et quand vous s’rez pendus par les couilles ou jetés comme des ordures du haut d’un immeuble,

– vous regretterez, « la Jeanne »,  moi, j’vous l’dis,

  • « Jeanne la Pucelle »,
  • « Jeanne la Chrétienne » transgenre !

– Qu’elle soit pas là, plus là, la Jeanne d’Arc,

  • pour bouter hors de France les cons qui viennent foutre en France la merde qu’y z’ont fuie là-bas, chez eux,
  • dans leur pays où y veulent plus vivre
  • pass’qu’y z’avaient déjà foutu leur merde là-bas.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jeanne d'arc humour"

 

 

Donc j’te disais, à toi qui viens soi-disant pour être libre chez nous, en France,

– « A quoi ça t’sert de venir chez nous, si c’est pour nous faire chier autant que tu t’es fait chier chez toi ?

OK, les Français se chient sur eux, se chient dessus à l’idée de prendre les armes contre toi.

  • Mais plus y z’ont la chiasse, plus ça les fait chier !

Moi, à ta place, j’f’rais gaffe.

– Les Français, y s’chient sur eux pass’qu’ils le veulent bien !

  • Par contre, y z’aiment pas qu’on leur chie dessus.

Tu vois, y t’faisaient pas chier, du temps qu’y z’étaient trop occupés à s’chier sur eux pour s’occuper de toi, les Céfrans !

  • A s’critiquer tout l’temps, à dire du mal d’eux tout l’temps.

Les Français, y sont « maso »…,

– quand y s’font taper d’ssus par eux-mêmes.

  • C’est comme ça qu’y z’avancent !

 

Résultat de recherche d'images pour "français pessimistes humour"

 

Par contre, si, toi, t’arrives avec ta trique et qu’tu crois qu’tu vas pouvoir leur foutre des coups de trique, en échange du fric que t’auras donné à leurs z’élites zélotes pour les Muses et pour les “Muzzs”,

– crois-moi, parole de COLUCHE ! :

  • tu vas pas « t’a-muzz-ser » longtemps, le «p’tit caïd ».

– “Fais pas ça, fais pas ci”, …

  • « FAIS PAS CHIER, MERDE ! »

– Pass’qu’à force de faire chier le « Céfran », y va en avoir marre…

  • Et y va forcément avoir envie de te balancer les seaux de merde que tu balances sur lui
  • pour faire comme chez toi et qu’on soit « tous PAREILS », hein ?

Pass’que, tu vois, Ducon…,

– je peux bien t’appeler aussi « Ducon » si t’es français  pour de vrai, hein ?

  • « tous PAREILS », ça veut dire aussi « tous aussi cons », hein ?

 

Résultat de recherche d'images pour "français râleurs humour"

 

Pass’que, tu vois, Ducon, j’vois pas pourquoi l’Céfran,

– y devrait être civilisé

– et pourquoi, toi, tu devrais te comporter comme un « sauvageon »

  • avec les excuses de la France pass’que tu t’reçois une baffe de temps en temps ?

 

Résultat de recherche d'images pour "français râleurs humour"

 

-On peut même plus parler “figuratif” en France, avec un style au figuré,

  • figurez-vous !

– Ca y est, y’en a « un-une » qui tourne de l’oeil et qui crie au « racisme » !

  • A L E R T E !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pire au « fascisme » pass’qu’il-elle est fâché-e !!!!!!!!!!

  • Manquait plus qu’ça !

– J’suis contre les « cons », j’ai l’droit, non ?

  • Et parfois même très contre,
  • surtout s’y sont mignons, les cons…
  • de préférence quand y sont des « minous »,
  • et de préférence encore quand y sont de sexe féminin… comme les chattes !

 

Résultat de recherche d'images pour "chatte  humour"

 

On rase pas les chattes, c’est P.D.,

  • comme « pédophile ».

Tiens, en parlant d’chatte, elle m’a bien eu, la « Marlène », la reine des menteuses, avec la pédophilie…

– Et le « cons-sensuel » âge en-deça duquel, le « ça » freudien, un être humain, y pourra s’comporter avec des petits d’hommes moins bien qu’un chien d’sa race !

Y’a plus !

Y’a plus rien.

  • “Nique ta race”, comme y disent les “Nique ta mère” qui enQl’ront les mineurs avec leur « consentement  éclairé” et pourront épouser des fillettes selon leurs moeurs de là-bas et pour l’honneur.
  • Belle avancée féministe !
  • Vive la Charia !
  • Vive la loi SCHIAPPA !

Marlène SCHIAPPA, c’est la “Reine des Chipies”.

-Elle s’pisse dessus de plaisir  chaque fois qu’un mec de la Mecque lui gueule dessus !

Dans ses phantasmes, ce sont de “vrais” mecs, ces mecs de la Mecque !

  • Tu comprends, ces p’tites frappes, y tapent leurs femmes, y z’épousent des fillettes, y z’égorgent des gendarmes, bref, de vraies “B Ê T E S  de  sexe”… et de scène.

-Oui, y s’ront violés, les mineurs français, avec leur “consentement éclairé”

– piss’qu’y z’auront eu des cours d’éducation sexuelle en Maternelle,

  • grâce au gouvernement d’Emmanuel MACRON.

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles humour"

 

  • Prends-moi pour un con, Marlène, j’te dirais où est le vrai « con » !

J’aurais jamais cru qu’une mère puisse faire « ça » à ses gamines,

– leur transmettre une loi qui dit que leur Q, c’est plus important que leur Q.I.

  • et que si un mec leur passe sur le Q,
  • y faudra qu’elles prouvent, les gamines, qu’y avait un sens interdit marqué sur leurs cons,
  • piss’que la loi ne l’interdit pas, hein, Marlène, de violer des fillettes ?

-Adhérer à une foi qui affirme que les femmes sont inférieures aux hommes,

  • alors que la secrétaire d’Etat à l’égalité homme/femme, Marlène SCHIAPPA, est elle-même mère de deux filles,
  • faut l’faire hein ?

-Pas de quoi êtr’fière, la Reine des Chipies, Marlène SCHIAPPA,

  • avec sa Charia pour seul avenir des femmes en France !
Résultat de recherche d'images pour "viol d'enfants"
  • Nan, y faut demander :
  • – “Un enfant est-il un mineur ?
  • Si oui, est-il une personne vulnérable qui peut être abusé par une personne majeure adulte, elle ?  
  • Et dans ce cas, que vaut le consentement d’une personne vulnérable ?

Sinon, y faut aller jusqu’au bout de votr’logique de merde

-et décider qu’y a plus d’enfants,

  • plus de personnes vulnérables,
  • mineures et/ou handicapées. 

C’est pour ça qu’y font voter les personnes vulnérables !

Pass’que violer des personnes handicapées, tu verras qu’y vont dire que c’est pour leur faire plaisir !

 

Résultat de recherche d'images pour "viol d'enfants"

 

__________________________________________________________

Parents sensés, aimant vos enfants, pensez à faire tatouer sur le Q et le con de vos filles dès la naissance, et même bébés : – “NO” !

  • “Non, je ne veux pas être violée !”

Comme “ça”, l’autr’, – le militant des “tous PAREILS” -,  y pourra pas dire qu’y savait pas qu’elle voulait pas, la gamine : – “NON”, “NO”, in english, please…

-ou qu’la p’tite fille qu’il a violée, trop petite pour parler,  n’a pas bien su lui dire que c’était “NON”, pour elle aussi… “NO”, in english, please…

-qu’elle voulait pas être violée, d’autant plus-se qu’elle savait même pas c’que “ça” voulait dire ces jolis mots : – “faire l’amour”.

  • De jolis mots pour un “joli” coup de pute !
  •   “C’est quoi, un viol, tonton  ?”
  • “Tourne-toi, j’vais t’montrer.”

Et l’autr’ de dire : – “Oui, monsieur le juge, elle était d’accord, ma filleule ! Mêm’qu’elle voulait que j’lui montre”.

Les enfants sont curieux par nature.

Et les pédophiles le savent bien.

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles humour"
  •  “Con-Bandit”, çui qu’est copain avec Macron et qui va mener la France aux z’Européennes pour les “LREM” !

___________________________________________________________

 

Autr’exemple pour Marlène, la reine des connes !

  • “Viens, ma petite, viens. Oui, approche ! J’ai un p’tit oiseau qui demande qu’à sortir de ma braguette. Regarde, touche, y s’agite… Tu veux le voir ? Si t’es gentille, j’te permettrais même de jouer avec.”

Et l’autr’de dire : – “J’t’y jure, m’sieur le juge, elle était d’accord pour le voir ! Et après ? Une fois l’oiseau sorti, bah, il a bien fallu lui faire plaisir,… à l’oiseau, euh, à la petite…”

  • Bande de pourritures ! [sic]
  • Que même la Terre, elle recrachera vos cadavres, les crevures !  [sic]

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles islam"

Tu comprends, Ducon, pourquoi les z’élites zélotes, y z’aspirent qu’à une seule chose :

  • qu’on soit tous “muzzs” ?

Pour pouvoir faire “mumuse” avec nos gosses…

__________________________________________________________________

 

 

Moi, au moins, j’aurais appris quelque chose au XXIème siècle, que les mineurs et les majeurs, c’est aussi « tous PAREILS ».

  • Y’a pas de différences !
  • Dans ce cas, j’propose de faire voter les bébés et les enfants de Maternelle, hein, Marlène?
  • T’es bien d’accord, hein, Marlène ?

– Piss’qu’un-e mineur-e peut consentir de manière éclairée à devenir parent d’un autr’mineur,

  • genre être enceint-e à 12/13 ans, parfois même avant à cause des pubertés précoces,
  • faut bien qu’y commencent un jour à voter comme un con pour des cons, non, les mineur-e-s ?

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles islam"
  • T’es raciste ?

-Pass’qu’eux, y l’sont, racistes !

_____________________________________________________________

– Vive la franc-maçonnerie,

  • et vive la franche connerie ! »

__________________________________________________________________

De COLUCHE

– qui insiste pour re-signer cet article de son nom de plume posthume

  • « L’Emmerdeur pas Mort ».

__________________________________

L’article est enfin fini, ouf.

COLUCHE était pressé :

  • Il devait se passer quelque chose de grave.

Vacances, tchoubidou…

-Ah non, COLUCHE veut publier un autre article.

  • C’est reparti, mon kiki !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche au revoir"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voyance – Affaire Maëlys : – “A Halloween, les masques tombent, dit le Seigneur. Alerte enlèvement pour un autre enfant ! “Cela” ne doit pas arriver.”

 

Résultat de recherche d'images pour "voyant"

 

Je ne sais pas pourquoi il faut que “cela” tombe sur moi, moi qui doute, moi qui ai besoin d’un temps de recul, de confirmation des “non-faits”, qu’ils deviennent des faits, des faits exacts, probants, pour écrire ensuite :

– “Ah donc, c’était vrai !”

Pourquoi ne pas avoir choisi un(e) voyant(e),

  • si tant est que je sois réellement voyante !,

crédule“, le genre qui écrit de suite tout ce qui lui est dit, sans même chercher à savoir ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas, sans même vouloir mesurer les conséquences de ses paroles sur les personnes qui le ou la liraient ?

Non, Seigneur, tu n’aurais pas dû me choisir moi !

Tu t’es trompé de personne.

Aujourd’hui je suis en colère, en colère contre moi-même et en colère contre ce “don” qui m’empoisonne la vie.

Car “dire”, c’est prédire ce qui n’est pas encore arrivé, donc c’est mentir pour la justice.

Puisqu’il n’y a aucune preuve à pouvoir donner, surtout si ces preuves ne sont pas cherchées dans la bonne direction.

Pire, aujourd’hui, avec un droit de la presse qui oppresse les lanceurs d’alerte et les “diseurs de bonne aventure”, même dire la vérité, si cette vérité dérange, surtout si cette vérité dérange, c’est injurier, injurier ceux qui font du mal aux innocents, qui font le mal et ne veulent pas que “cela” se sache.

Car traiter de voleur un voleur, aujourd’hui, c’est injurier, l’injurier.

Allez traiter de voleur votre banquier qui vous prend de l’argent parce que vous n’en avez plus !

Système de pénalités ne s’appliquant qu’aux pauvres gens.

Mais vous allez en justice, ma bonne dame !

Résultat de recherche d'images pour "voleur banquier"

Ou allez traiter de “voleur” un élu qui a commis quelques “indélicatesses” non condamnées par la justice, une justice française à l’égal de sa république “bananière”, infiltrée par la crapulerie maçonnique qui n’est fraternelle que pour les copains de la bande de coquins !, mais vous serez condamnée, ma bonne dame, si vous n’y prenez point garde, trois petits points obligent !

S’il n’y a pas eu de condamnation,

– pour des raisons que tous les Français connaissent aujourd’hui et ont déjà expérimentées, le trafic d’influences et la prévarication ambiante,

aucun administré, aucun citoyen (masculin qui est l’ancien neutre latin, je le précise pour les adeptes de l’orthographe inclusive) ne peut “alerter” sur la corruption de sa ville, de son département bientôt disparu ou de sa région en cours de disparition, encore moins de sa nation en dissolution, aucun Français ne peut alerter ses compatriotes sans endurer l’inique condamnation des pilleurs de biens nationaux.

– “Je vais vous traîner en justice et je vous prendrais tous vos biens, vous qui êtes déjà misérable ! Je vous rendrais moins que rien, vous qui n’êtes déjà plus rien !”

Menaces proférées à mon encontre si souventes fois, trois petits points.

Aujourd’hui il faut juste écrire “il fait beau” ou “il pleut”, et encore !, après avoir pris bien soin de vérifier que les commerçants du coin ne vont pas vous attaquer en justice pour oser avoir écrit qu’il pleuvait, ce qui aurait fait baisser la fréquentation saisonnière touristique du coin, parce que vous l’aviez annoncé dans le “Bon Coin”.

Non, en France, aujourd’hui, il n’est plus permis de rien dire, sinon “Tout va bien !”.

Je me demande comment vont faire les historiens plus tard pour écrire l’Histoire de France”.

Il y aura sans doute un organisme officiel chargé de rédiger et de publier l’histoire “officielle”, après avoir pris soin d’effacer toutes les données susceptibles de venir contredire et contrarier fâcheusement une histoire qui veut nous faire accroire que l’Histoire de France n’existe pas, n’a jamais existé et donc ne doit pas exister.

Résultat de recherche d'images pour "histoire de france"

Nous n’existons plus, Françaises, Français !

Sachez-le.

Il nous faudra apprendre l’histoire du monde, un monde sans cesse en perpétuel mouvement, en “migration”, sans repères, où le troupeau de bêtes que nous sommes tous en train de devenir cherchera un ou des repaires pour pouvoir au moins y dormir tranquille une nuit, rien qu’une nuit, la longue nuit de la marche de l’humanité vers l’obscurantisme religieux.

Qu’il ne faut pas nommer, non, non et non !

Donc voilà pourquoi je suis en colère.

Parce que ce n’était pas dicible mais que j’aurais dû le dire, quand même.

Dire que le Seigneur m’avait dit, il y a environ deux semaines, juste “ça”, cette petite phrase de rien du tout :

– “Ecris : – “Il va y avoir un élément probant dans l’affaire Maëlys“”

– “C’te bonne blague”, comme dirait mon pote COLUCHE, un de mes visiteurs qui n’en est plus un depuis longtemps, puisqu’il est devenu un très proche ami de la famille.

– “C’est ça, Seigneur, je vais écrire, moi, qui ne suis rien du tout, un truc sans importance, cette phrase qui ne contient aucun élément concret et qui n’aide donc pas à la recherche de Maëlys, genre : – “Il va y avoir un élément probant”.

Non, bah non. Je n’écrirais pas “ça”, non.”

Et je ne l’ai pas écrit.

J’imaginais sans peine la personne me lisant :

– “Il va y avoir un élément probant qui va être connu du grand public”.

Cette personne pensant, tout, comme moi, je l’aurais pensé :

– “Oui, et alors ? Autant écrire : “Le soleil se levera le septième jour”.”

Non ?

Résultat de recherche d'images pour "voyance humour"

Seigneur, donne-moi plutôt l’adresse du kidnappeur, non pas celui qui a enlevé l’enfant, mais celui qui la cache.

Là, je pourrais “peut-être” Te “croire” et l’écrire.

Quoique…

Je ne pourrais pas m’empêcher de chercher à vérifier l’information.

Et ensuite j’écrirais, une fois que la police aura trouvé par elle-même le kidnappeur, que je le savais.

Ce qui n’aide pas, je l’admets.

Je l’ai déjà expliqué mille fois :

– “Je n’ai pas la foi, la foi du charbonnier. Je suis pire que Saint-Thomas. Même T’ayant vu, si c’était bien Toi et non pas le fruit d’une imagination malade, je doute toujours. Même ayant vécu avec Toi, si c’était bien Toi et non pas le fruit du “dieu-hasard”, le dieu des francs-maçons, je doute encore. J’irais sans doute en Enfer. Je n’ai guère de doute sur le sujet. A cause de mon manque de foi.”

C’est d’ailleurs ma seule prière au quotidien :

– “Pardonne-moi mon manque de foi ! Et donne-moi un signe.”

Image associée

Encore et encore, encore et toujours.

Pas vous ?

Je doute d’autant plus que, vous écrire, si vous me lisez, c’est vous entraîner à ma suite dans une histoire d’amour dingue pour un type mort sur une croix qui se faisait passer pour un Dieu !

En plus, le type, s’il était en France maintenant, il se ferait contrôler par la police tous les quarts d’heure au moins.

Il est en France, d’ailleurs !

Ce que je peux être conne, parfois.

Puisqu’Il est vivant et bien vivant.

Un peu trop à mon goût et des fois, pas assez.

– “Donne-moi un signe !

Donne-moi un signe PROBANT sur l’affaire Maëlys, par exemple.

Non, ce n’est pas du chantage, pas du tout.

Hein, que vous ne Le faites jamais “chanter” ?

De toute façon, vous Le chantez de moins en moins en France.

Il est devenu un “migrant” dans Son propre pays autrefois chrétien.

Et la chasse aux migrants est ouverte.

Je suis sûre que Tu as passé la frontière, Seigneur, sans papiers, comme d’hab.

Pas bien !

Pas bien du tout.

La frontière de la vie et de la mort, bien sûr.

Et vice-versa.

Image associée

Moi, je voudrais juste savoir où est Maëlys, s’te plaît !

Allez quoi, dis-le moi !

Vous ne voulez pas le Lui demander avec moi ?

– “Jésus, dis-nous où est Maëlys ? Dis-nous qui a enlevé la petite fille et qui la détient prisonnière ?”

Le Seigneur, mon beau brun sémite aux yeux marron ambré, me répond :

– “Pourquoi Me demandes-tu ce que tu sais ? Tu sais qui a enlevé Maëlys. Vous le savez. Maintenant à toi d’écrire les éléments reçus, sans pouvoir les vérifier pour l’heure, soit. Mais écris ! Le feras-tu ?”

Non.

Gloups…

Je bois la tasse.

Je ravale ma fierté.

J’évalue le risque.

Pas seulement le risque pour moi, un risque juridique, dans une France où même écrire qu’il pleut n’est plus possible.

Un risque de blessure, de blessure psychologique et morale pour des parents en grande souffrance.

Le Seigneur me répond : – “Un risque aussi de ne pas donner des éléments non exploitables pour l’heure, puisque cachés, un risque qui entraîne une stagnation de l’enquête.”

Résultat de recherche d'images pour "risque"

Et surtout JE NE DOIS PAS OUBLIER CE QU’IL M’A DEMANDE DE VOUS DIRE, et là je prends le risque “fou” de vous le dire :

– “Il va y avoir un autre enlèvement d’enfant pour le mois prochain. Il ne faut pas que ce soit un enlèvement. Il faut que ce soit une “tentative d’enlèvement“. Sinon l’enfant ne sera JAMAIS retrouvé. Car les prédateurs ont tiré les leçons de l’affaire Maëlys.

Si l’enfant passe la frontière, lui, il passera la frontière de vie à trépas, très rapidement. Est-ce ce que vous souhaitez ?”, vous demande le Seigneur.

– “Pourquoi le mois prochain, Seigneur ?”

– “Halloween” fut la réponse du Seigneur.

“Vous avez affaire à des gens malades, des pervers qui ont ritualisé des pratiques déviantes. Il se raccrochent à une religion qui les déculpabilise et,  pour eux, donne un sens à leur vulgaire commerce. Car il ne s’agit que d’un commerce, d’un trafic d’enfants, de “petits animaux”.”

– “Si vous voulez savoir qui sont les trafiquants d’enfants, cherchez l’argent ! Le rabatteur a déjà été payé.

Une somme d’argent énorme qui explique son silence et celui, ajoute le Seigneur, de certains membres de sa famille.

Une vidéo circule actuellement sur les réseaux pédophiles, une vidéo mise en vente. LA CHERCHEZ-VOUS ?, accuse le Seigneur, ou vous contentez-vous de poursuivre une enquête comme s’il ne s’agissait que d’un vol matériel ?”

Cette vidéo a d’autant plus de valeur que l’enfant qui “joue” dans la vidéo un rôle contraint et forcé est “connu”. Plus le danger est grand que l’enfant soit reconnu, plus le prix est apprécié en fonction du risque par les réalisateurs de ces jeux de rôles et plus le prix de ces vidéos est élevé. Le prix est aussi en fonction de la beauté de l’enfant, comme pour le marché aux esclaves de Daech.

Image associée

– “Vous avez dénoncé le marché aux esclaves des Jihadistes mais vous avez “oublié” que vous êtes vous-même une civilisation de pourvoyeurs d’esclaves, accuse le Seigneur, des esclaves qui sont souvent des enfants pris à leurs parents avec ou sans leur consentement, si tant est que prendre leurs enfants aux pauvres gens qui les vendent, puisse être considéré comme participant d’un consentement libre et éclairé.

Etre un marchand d’enfants, sous prétexte d’adoption et/ou de libération sexuelle, c’est être un esclavagiste, dit le Seigneur. Je n’aurais pas pitié de ceux qui n’ont pas pitié des pauvres gens. Je n’aurais pas pitié de ceux qui n’ont pas pitié des enfants pris, violés et tués pour assouvir leurs appétits affectifs et sexuels.

– Ecris ce que tu as vu et advienne que pourra, en fonction d’investigations qui devraient être menées sur les circuits de l’argent, moins occultes que leurs pratiques, et les complicités au sein de la police, de la justice et du milieu politique local jusqu’au niveau international !

Vous défendez les femmes, mères de vos enfants et de vos futurs enfants. Quand défendrez-vous réellement les enfants ? Le harcèlement sexuel est devenu un fléau parce qu’il n’y a plus de limites morales dans le comportement humain, pas plus qu’il n’y a de frontières nationales dans votre pays. Les trafiquants franchissent tous les interdits et toutes les frontières.

Vous autorisez toutes les transgressions et vous vous plaignez ensuite de toutes ces agressions contre vos femmes et vos enfants. Mais les agresseurs sont souvent les mêmes hommes. Et l’étranger n’est pas celui qui vient de loin, mais celui qui est étranger à la condition humaine, l’homme pourri par sa richesse dans un corps social corrompu et gangréné par la cupidité et la convoitise.”

Résultat de recherche d'images pour "pédophilie maroc"

Donc je vais devoir écrire ce que j’ai vu, écrire peut-être,

– je le souhaite de tout mon coeur !,

pour qu’il n’y ait pas d’autre enfant enlevé pour le mois de novembre et les fêtes d’Halloween, ces fêtes païennes récupérées par l’Eglise catholique pour en faire la Toussaint, puis réintroduites sous leur forme superstitieuse par les Anglo-saxons.

Le MAL existe.

LUCIFER lui-même, l’Archange rebelle, dit que le MAL est impossible à comprendre.

– “Il est“.

Il est comme le trou noir de notre univers terrestre.

Nous posons-nous la question de savoir pourquoi les trous noirs existent ?

Ils absorbent toute la lumière et toute la matière… visible.

J’ai repris la carte routière.

Et j’ai pisté.

L’A43, je la remonte, très facilement et très rapidement.

Puis je prends ensuite tout droit, toujours tout droit, l’A41.

C’est comme un tapis magique, tout se déroule vite, en souplesse, sans acrocs.

Jusqu’à…

Je lève les yeux pour lire le nom de la ville atteinte :

– Genève !

Surtout “l’aéroport international de Genève”.

Résultat de recherche d'images pour "genève"

Je sais qu’un avis de recherche pour Maëlys a été envoyé à la Suisse pour Genève.

Je viens de le vérifier.

Un simple avis de recherche, car les frontières sont ouvertes et la vie d’un enfant a moins d’importance que la circulation des véhicules sur les autoroutes.

Il ne faut pas retarder les “trafics” sur les autoroutes.

Il est quasiment devenu interdit de contrôler des voitures et des bus sur les autoroutes, sauf quelques contrôles aléatoires pour amuser et distraire le bon peuple de France, faire semblant, ou embêter la Catalogne espagnole qui veut son indépendance.

Le savez-vous ?

Les contraintes économiques, le “toujours plus de profit” ne permettent plus aux forces de l’ordre de “s’amuser” à bloquer des files de véhicules pour fouiller les coffres et identifier les passagers des conducteurs qui prennent les autoroutes.

Il faut aller vite, encore plus vite, toujours plus vite, livrer de la drogue, des armes ou des humains !, putes, enfants volés, migrants économiques, peu importe, si le trafic paye !

Toutes sortes de trafics.

L’autoroute ne s’est pas ouverte pour les citoyens européens.

Elle s’est ouverte pour les trafiquants, tous ceux qui “travaillent” pour les “ripoux” que vous avez élus et qui veulent aussi plus d’argent, encore plus d’argent, toujours plus d’argent !

La suppression des contrôles aux frontières a causé une augmentation des trafics criminels dans tous les pays européens.

Les autoroutes sont devenues les boulevards du crime en Europe.

Et ?

Les Etats-Nations, voués à disparaître, dirigés par des exécutants chargés d’exécuter leurs nations, incapables de vous défendre, suppriment les contrôles aux frontières, diminuent les présences policières, douanières et militaires, permettant ainsi à la “Pieuvre” maçonnique de faire exploser l’ordre social, de le faire imploser, pour imposer un autre ordre “asocial”, sans “société” au sens commun du terme, mais avec des micro-sociétés de moins en moins visibles, élitistes et tristes, des sociétés secrètes qui s’enferment dans l’invisibilité et s’enfoncent dans le négationnisme culturel, le parricide suprême, la mort du “Père”.

Genève !

Et son aéroport international.

Résultat de recherche d'images pour "genève"

Je revois cette petite pièce, sans fenêtre, où étaient gardées trois ou quatre gamines.

Parfois un ou deux gamins.

Pour elles, c’est comme une aventure, un film dont elles sont devenues les héroïnes.

C’est super !

Elles apprennent leur rôle, sont appelées “individuellement”, les unes après les autres.

Rarement ensemble, en tous cas, je ne les ai pas vues partir ensemble… et revenir.

Elles doivent se taire, si elles veulent prouver qu’elles savent jouer un rôle, jouer ce rôle qui est le leur, le rôle de l’héröine.

C’est ce qui avait été le plus dur pour Mélissa RUSSO et Julie LEJEUNE.

Les petites filles sont mortes, en en voulant à leurs parents.

Non pas qu’elles se sentaient abandonnées par eux, mais parce qu’elles avaient participé d’une sorte de “film”, de scénario où elles devenaient à leur tour, des femmes, de “vraies” femmes, à la seule condition qu’elles ne regrettent pas leurs parents et qu’elles se taisent…

Manipulées mentalement, “dressées” (“to dress” aussi, habillées ou déshabillées) pour plaire, plaire à des hommes d’affaires, à des gens riches qui ont les moyens de se payer, pour se distraire, de vraies “poupées”, des poupées humaines, les petites en avaient oublié qu’elles étaient des enfants.

De fragiles enfants dont il est si facile de se défaire !

Le monde des adultes n’est pas celui des enfants.

S’il y a bien une dimension de l’interdit dans la pédophilie, c’est la dimension physiologique.

Mais quand “on” baise avec des animaux et comme des animaux, comme des “bêtes”, pire que des bêtes, puisqu’aucune bête ne fait l’amour avec ses “petits”, “on” ne s’arrête pas à ce type de considérations.

“On” tue pour le plaisir !

“On” jouit du plaisir de tuer.

“On” tue l’innocence et l’innocent.

Et “on” baise le cul de SATAN.

Pédo-satanisme et Franc-maçonnerie : l’autel des élites

S’il est interdit dans la Bible de se montrer nu(e) à ses propres enfants, ou de montrer sa nudité aux autres hommes et femmes, une autre religion qui se prétend du même Livre ose cautionner la pédophilie à cause du déviationnisme sexuel d’un prophète sénile devenu débile après la mort de sa femme, Khadija.

“On”,

– ce “on” humain qui rejoint le “ça” freudien, et qui n’a honte de rien,

“on” aime cette religion qui autorise le pire et prétend être la meilleure !

Parce qu'”on” aime pouvoir faire tout ce qui est interdit par la religion du Livre, telle est la vérité, l’exacte et seule vérité.

C’est ainsi que cette religion mauvaise séduit les plus crapuleux, puisqu’elle autorise toutes les licences et brisent toutes les innocences.

Née dans le soleil et la lumière, elle s’achève dans le meurtre et la luxure, ce qui explique que le prophète ne ressuscite pas, lui.

Dieu ne l’a pas exaucé, ni dans sa nuit, ni pour sa progéniture.

Celui qui a épousé une petite fille n’aura pas de descendant mâle viable.

ALLAH l’a condamné.

Pour un prophète, “on” dit qu’il est “maudit”, quand marié, et à combien de femmes et d’esclaves ?, malgré toutes ces tentatives, il ne parvient pas à avoir un fils qui lui donne une descendance.

Tous les prophètes de la Bible ont eu des fils, même avec des femmes stériles.

Il a suffi d’une seule épouse, comme le veut le Dieu du Livre, pas de deux, pas de trois, ni de dizaines d’épouses, pour qu’Abraham ait un fils de Sarah.

Et quand un prophète a des dizaines d’épouses… pour rien !, parce qu’il est “impuissant” puisque non “créateur”, donc sans descendance mâle, est-il “adorable”, ce prophète ?

Non !

La pédophilie est maudite, comme est maudit le seul prophète à avoir épousé une enfant.

“On” ne marie pas une petite fille avec un homme.

Résultat de recherche d'images pour "pédosatanisme"

“On” ne lui fait pas jouer un rôle de “grande”, en lui faisant croire que cet “interdit” de l’inceste et de la pédophilie n’est qu’un “interdit social” de “vieux cons” et qu’elle, elle a bien de la chance, d’avoir été “choisie” et d’être “l’élue”.

Ce que, d’ailleurs, ses parents ne pourraient pas comprendre.

Donc elle ne doit pas le leur dire et ne le dire à PERSONNE, surtout à personne.

Il faut bien comprendre que l’enfant devient ainsi complice de son enlèvement.

Sinon rien n’est compréhensible.

Donc il se joue une pièce tragique dans une pièce presque trop blanche, sans décor, neutre, une petite pièce sans fenêtre, ou aux volets fermés, à la lumière toujours artificielle.

Peut-être une zone de transit aéroportuaire ?

Lorsque j’ai eu cette vision des enfants dans une pièce blanche, avec des petits lits ou plutôt des matelas disposés à même le sol, je n’avais pas encore de “localisation”, juste cette image de trois ou quatre fillettes enfermées dans une pièce dont la porte s’ouvrait sur un petit couloir.

Vers où ?

Maintenant, après m’être laissée guider, je suis une direction, j’arrive à Genève.

Et je vois un panneau, un sigle peut-être “LHCb“.

Cet acronyme me fascine.

Est-ce à proximité du lieu où se trouvent les petites filles ?

Est-ce  que l’une d’entre elles l’aurait vu ?

Etrange fascination :

– “LHCb” veut dire “Large Hadron Collider beauty experiment ».

J’apprends que le « LHCb » dépend du CERN.

La « porte des étoiles » ne s’est pas ouverte.

Je frappe à cette porte sur laquelle s’imprime le sigle du CERN avec ses trois « 6 » imbriqués les uns dans les autres et formant comme l’oeil du cyclone ou du cyclope, le monstre qui dévorait les humains.

Le dieu SHIVA danse devant moi et, poursuivant ma recherche, je découvre, étonnée, que SHIVA « the destroyer » est honoré devant le « lhc » du CERN.

LUCIFER surgit.

– “”On” ne réveille pas les anciens dieux pour jouer avec, comme des apprentis-sorciers.”

SHIVA avale la matière, c’est le MAL.

Le MAL, c’est le néant, c’est tendre vers le “néant”, “ce qui n’est pas”.

Or étymologiquement, SHIVA signifie “ce qui n’est pas”.

[Il m’a fallu trouver la signification du nom de SHIVA pour comprendre pourquoi LUCIFER faisait le lien entre le “trou noir”, symbole du MAL qui avale tout, et SHIVA, le dieu de la destruction dont le nom signifie “ce qui n’est pas”].

Si vous me demandez quel est le rapport avec Maëlys, je l’ignore.

Enfin, disons plutôt que je me refuse à développer plus avant ce qui pourrait apparaître comme une thèse “complotiste” et donner du grain à moudre aux ennemis de la foi chrétienne.

Il y a une route, une route qui menait en une heure à peine à Genève.

Vers un aéroport international.

Aucun barrage.

Aucun contrôle.

Rien.

Il y a une vie.

Une vie qui attend.

Et un sigle qui clignote, “LHCb”, tandis que tournent les bras de SHIVA, SHIVA le dieu destructeur, comme tournoient les trois “6” du CERN, symbole de la “Bête”, la “Bête à cornes”.

Et, pendant que j’écris, il y a un enfant, un ou une enfant

– ils ne savent pas encore !, ils n’ont pas encore choisi leur proie,

un enfant qui marche sur le bord d’une route, d’une route d’où il sera enlevé aux siens,

simplement parce que c’est Halloween.

Résultat de recherche d'images pour "halloween date satanique"

Non, il ne faut pas !

Et tant pis, si, à cause ou grâce à cet article, vous, parents serez plus vigilants, vous policiers et militaires, gendarmes de l’Arme, serez plus “surveillants”, préférant prévenir un acte criminel que punir un seul criminel sur combien d’autres ?, ce qui vous fera dire que je me suis trompée et qu’il n’y a pas eu d’autre enlèvement d’enfants, pas même une tentative !

Que je serais heureuse de me l’entendre dire :

– “Il ne s’est rien passé ! Vous vous êtes trompée. C’est vous la fautive !”

Parce que, vous toutes et vous tous, vous aurez fait en sorte que PLUS JAMAIS un enfant ne soit enlevé !

Fermez les barrières, fermez les frontières et que Dieu entende nos prières, pour que PLUS JAMAIS nos enfants ne disparaissent !

Ces gens-là sont lâches.

S’ils constatent que nous protégeons nos enfants, que vous protégez vos enfants et même ceux de vos voisins, si nous leur rendons leur tache plus rude, une tache qui est une honte pour une France qui ne défend pas ses propres enfants, ils iront chercher ailleurs qu’en France d’autres victimes.

C’est là où nous devons et devrons davantage, nous aussi, combattre tous les trafics, principalement le trafic d’êtres humains, le nouvel esclavagisme moderne.

Sauf si les esclavagistes sont d’abord le peuple français, un peuple qui accepterait de vendre ses enfants et/ou de les perdre, pour le profit de riches prédateurs en MAL de sensations fortes !

Pour retrouver Maëlys, retrouvez l’argent.

Le rabatteur a été très bien payé.

Pour retrouver Maëlys, débusquez le traître au sein de vos services qui renseigne le réseau criminel de trafiquants d’enfants.

Le ou les traîtres.

A coup sûr, un traître au niveau de la gendarmerie qui a accès aux procédures judiciaires.

Pour la justice, le Seigneur me montre plusieurs “complices” dont certains sont passifs et d’autres actifs. Les passifs profitent du système, les actifs “couvrent” et protègent les pédo-criminels.

Ces “fuites” judiciaires et ces conduites pénalement répréhensibles donnent une réponse aux enquêteurs qui se heurtent à l'”incompréhensible”.

Non, pas un “incompréhensible” paranormal, non.

Des incompréhensions dues à des aberrations de fonctionnement dont ils ne peuvent pas faire état au risque de perdre leur place.

Il faudra bien un jour que tout “cela” cesse !

Même au Moyen-Age eut lieu le procès de Gilles De RAIS, ce seigneur devenu le “saigneur” du lieu, celui-là même qui devait rendre la justice à ses gens et aux paysans dont il enlevait les enfants.

Résultat de recherche d'images pour "le procès de gilles de rais"

Puissè-je me tromper !

Cet article a été écrit, dussè-je me tromper, pour me tromper !

Car vous devez tout mettre en oeuvre pour que je me trompe.

Il vous faut :

retrouver Maëlys,

– achever l’enquête

– surtout pour éviter à un criminel de récidiver.

Il m’est difficile comme, dans le rêve sur “Manon” et les chiens,

– “Manon”, prénom que j’avais trouvé pour répondre au “vide” du “Ma..” laissé sans suite,

il m’est difficile de distinguer entre ce qui est symbolique et réel.

Ayant tenté d’interpréter mon rêve, pour moi, les chiens étaient un élément symbolique.

En fait, ils étaient un élément de la REALITE.

Donc je m’arrêterais là.

Peut-être que, cette fois-ci, ce sera l’inverse.

Je ne sais pas.

Je le saurais quand vous le saurez.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "le procès de gilles de rais"