Le Général De GAULLE nous invite “Au théâtre, ce soir !” et nous informe : – “La folle de Chaillot vient d’arriver. Les “trois coups” vont être frappés et le rideau va s’ouvrir sur une scène maçonnique, tout en damier noir et blanc. Emmanuel MACRON se met en scène avec ses frères du GODF, Edwy PLENEL et Jean-Jacques BOURDIN : – trois frères installés en triangle, trois points c’est tout.”

[L’avertissement de redirection  vers un autre site qui peut apparaître sur cette page est de la CENSURE indirecte. Cette redirection n’est pas voulue par moi.  Merci de ne pas tomber dans le piège de “Big Brother” !]

Résultat de recherche d'images pour "au théâtre ce soir"

 

Le spectacle va pouvoir commencer.

Or c’est sur le “damier” que se règlent les comptes !

Mais si “les bons comptes font les bons amis et les “frères unis”,

  • les comptes falsifiés font les “faux frères” et les “faux interviews.”

Comme tous les matchs de catchs, ce match est truqué.

Résultat de recherche d'images pour "match de catch truqué"

 

  • Mais ça, vous le saviez déjà, je l’espère ?

Les coups portés ne feront pas de mal au “gentil” Emmanuel (MACRON) qui s’en remettra et, à la fin du combat, renverra dans les cordes ses deux “interlocu-“tueurs””

  • sous les applaudissements frénétiques d’un public absent
  • car il ne faut pas trop de spontanéité dans un show politique
  • qui rapportera beaucoup en recettes de publicité et peut-être autant en scores de popularité.

Comme dans un orchestre, la grosse caisse n’est pas à confier entre les mains de spectateurs ignares qui ne savent pas même lire des notes de musique.

 

Résultat de recherche d'images pour "grosse caisse"

Le public français est donc prié de s’abstenir d’être physiquement présent pour que le “direct” si bien préparé et répété fasse “vrai”.

La partition est déjà jouée et rejouée !

Il y aura de l’émotion, des cris et des larmes, mais peu de rires.

  • On ne rit pas d’un Président de la République !,
  • même si le tutoiement en loge est requis.

D’ailleurs le Président  est dans sa loge, comme tout bon acteur, pouponné et poudré, presque “perruqué” car cet avantage n’est pas seulement réservé au Président américain.

Résultat de recherche d'images pour "acteur perruqué XVIIIe siècle"

Ah que ne ferait-on en France, pays qui a coupé la tête de son Roi,  pour sauver la tête d’un Président maçonnique, “or oblige”, la tête d’un Président de la République maçonnique :.

  • “Ils le sont tous, depuis mon départ !, sinon ils ne pourraient pas devenir présidents de la République”, précise en aparté, théâtral, le “grand homme”.

“Une journaliste sur place vous informe que le Président de la République ne semble pas très inquiet malgré la présence de deux journalistes à la réputation forte d’intransigeance et d’exigence élevées.

  • Je viens de vous expliquer pourquoi !

Et j’ai du mal “à croire” que cette journaliste ignore cette “complicité” “en trois points” sur fond de damier noir et blanc.:

Il est 20H30.

Attention aux trois coups !:

 

Résultat de recherche d'images pour "damier noir et blanc maçonnique"
  • Demoiselle, faites un commentaire-test pour certifier l’horaire.”

_______________________________________________________________________

Commentaires en direct du Général De Gaulle :

1 – “Vous ignorez quelles questions vont vous être posées”,

  • affirmation qui n’engage que celui qui la prononce.
Résultat de recherche d'images pour "promesse politique"

——————————————————————————————–

2  – Emmanuel MACRON reproche à la Russie d’avoir “impuissanté” le Conseil de Sécurité de l’O.N.U..

  • “Impuissanté” mais c’est le langage d’un “puceau” qui s’énerve !

 

Résultat de recherche d'images pour "impuissance sexuelle"

———————————————————————————————–

3 – Frère Edwy PLENEL sert la soupe à frère Emmanuel MACRON au sujet du départ de Bachar EL ASSAD, le déjà “ex-Président syrien”, décision prise par deux affidés au pouvoir saoudien.

  • Tout s’achète en France, un Président de la République et un journaliste “indépendant” d’investigation qui fait les poubelles des policiers de la “Brigade Financière” de Paris.
Résultat de recherche d'images pour "prince saoudien corruption france"
Le Prince héritier saoudien, Mohammed BEN SALMANE, a acheté le “Château de Versailles”, le nouveau et très connecté “Château de Versailles”. 
  • Un symbole fort d’occupation de la France par son futur Roi,
  • le Roi d’Arabie Saoudite, une théocratie islamiste !

—————————————————————————————————–

4 – Emmanuel MACRON maintient la ligne indépendante de la France, selon lui, vis à vis de “MBS”,  la marque de “bagnoles” de luxe dans lesquelles vos élus corrompus rêvent, tous, de rouler !

  • “Je m’appelle Emmanuel MACRON et je roule pour vous,
  • vous, le Prince saoudien, Mohammed BEN SALMANE !”

Les Français apprécieront.

 

Résultat de recherche d'images pour "voitures des émiratis"
C’est ce qu’on appelle “se jeter dans la gueule du lion “saoudien” !

——————————————————————————————————-

5 – “Quand on a un acte de guerre, c’est quand on déclare la guerre à un pays” dit le Chef des Armées françaises, votre actuel Président de la République qui n’a jamais fait la guerre.

  • “Ah bon ? s’amuse le Général De GAULLE. C’est une règle qu’ignorait Adolf HITLER, alors. Parce que lui, tout comme vous, Emmanuel MACRON, il ne prévenait pas quand il frappait un pays.”
Résultat de recherche d'images pour "attaque de la belgique par Hitler"

———————————————————————————————————


6 – Le Général De GAULLE rappelle qu’on ne réforme pas contre la volonté de son peuple, que ce soit la Constitution ou d’autres lois.

Puisque la Constitution est la loi suprême, intangible et ineffaçable.

  • Petit, toi, le jeunot, si tu es sincère, tu feras comme moi !
  • Tu demanderas par voie de référendum s’il faut ou s’il fallait frapper la Syrie,
  • comme moi face à la guerre d’Algérie,
  • et tu en tireras les conséquences, TOUTES LES CONSEQUENCES.

En mai 68, je me suis retiré.

  • Et toi, que feras-tu ?”

Le Général De GAULLE répète :

  • “ON NE REFORME PAS CONTRE LA VOLONTE DE SON PEUPLE.”

 

Résultat de recherche d'images pour "référendum démission de gaulle"

—————————————————————————————————

Le Général De GAULLE souhaite se retirer.

Il part en rappelant :

  • “”Les  promesses n’engagent que ceux qui les croient.”

“Et il vaut mieux croire en Dieu que dans les promesses de votre Président actuel.”

  • “Passez mon bonjour, jeune Demoiselle, à Laurent WAUQUIEZ !
  • Si c’est du “théâtre de boulevard”, “Au théâtre, ce soir !”
  • qu’il sache que c’est parce qu’un boulevard vient de s’ouvrir devant lui.

Maintenant c’est à lui, Laurent WAUQUIEZ, de remonter ce boulevard.”

 

Résultat de recherche d'images pour "passation de pouvoirs président"

 

________________________________________________________________________

 

 

 

Advertisements

A tous les Francs-Maçons et Grands-Maîtres qui se réclament de lui, LUCIFER n’est pas FM et n’aime pas les FM. De toute façon il n’aime pas l’humanité. – “Ni Dieu, ni Maître”, telle est sa devise ! Donc ce n’est pas pour devenir votre Maître, ni même votre dieu, à vous, les humains. Encore moins pour vous servir et servir vos desseins qui ne sont pas les siens.

 

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

Au cas où vous ne vous en seriez pas rendu compte, LUCIFER ne vous aime pas.

Si vous êtes humain.

C’est d’ailleurs ce qui attire paradoxalement les adolescents en mal de révolte le fait que LUCIFER n’aime pas leurs parents et qu’il n’aime pas cette société qu’ils détestent, eux aussi.

C’est pourquoi ils admirent l’Ange rebelle.

L’ennui, le petit “hic” pour eux, c’est que LUCIFER ne les aime pas non plus, ces adolescents, pas plus qu’il n’aime leurs parents.

LUCIFER n’a qu’un seul but, détruire cette humanité qui détruit sa planète et s’attaque à toutes les autres espèces animales, lesquelles sont obligées de fuir devant les hommes pour ne pas périr.

Les arbres, eux, ne peuvent pas fuir et les hommes déforestent la terre, dévastent la planète, comme des bêtes sauvages.

Ils font pire que les incendies, dit LUCIFER, au nom de leur lutte contre les incendies.

Ils font pire que la sécheresse, affirme LUCIFER, au nom de la sécheresse dramatique, apportant le désert là où l’herbe poussait, au nom du changement climatique.

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

A voir dans le grand Sud de la France où tous les arbres sont coupés, au nom de la lutte contre le manque d’eau, ce qui va provoquer un phénomène de désertification intense accélérée par l’éradication de toute végétation, alors que le désert n’existait pas encore en France.

Mais il va être créé VOLONTAIREMENT et ARTIFICIELLEMENT, ce désert, par des hommes s’acharnant contre des plantes qu’ils prennent bêtement et stupidement pour des concurrentes végétales parce qu’elles consomment de l’eau, cette ressource si précieuse qu’eux-mêmes gaspillent sans honte pour remplir leurs piscines et laver leurs voitures.

Alors que les hommes du désert luttent contre la sécheresse, en tentant de créer des bandes vertes de végétation pour préserver l’humidité de la terre et offrir aux animaux des oasis de vie, sans réussir à replanter des arbres, eux, les Français désherbent, dé-végétalisent, coupent les bosquets, les haies et les arbres de leur pays tout en faisant la leçon au Brésil qui déforeste aussi à tout va.

Résultat de recherche d'images pour "déforestation france"
En France !

– Qui va respirer du gaz carbonique pour le transformer en oxygène, si vous coupez tous les arbres de votre planète ?

– Allez-vous respirer, vous aussi, du gaz carbonique, vous inventant de nouveaux poumons artificiels pour transformer par vous-mêmes le gaz carbonique en oxygène et remplacer vos arbres par de nouveaux masques respiratoires ?

Ou mourrez-vous de votre propre déforestation ?

Car vous ne mourrez pas de la pollution.

Ce ne sont pas vos voitures qui polluent le plus !

Ce qui manque à vos villes et dans votre vie, ce sont les arbres que vous découpez, asphyxiez volontairement en les amputant et en les mutilant pour qu’ils meurent plus vite.

LUCIFER aime les arbres, ces grands arbres majestueux autour desquels des groupes d’êtres humains, surtout les femmes, venaient danser et fêter la vie, une vie simple et naturelle.

Etre en relation avec la Nature, c’est en recueillir la sève vitale et en cueillir les fruits comme ceux tombés des arbres, vos protecteurs qui vous les donnent gratuitement.

Dans l’avenir, dit LUCIFER, il vous faudra des respirateurs d’air et l’Etat ou des fournisseurs d’énergie privés vous vendront l’oxygène par bonbonnes portables comme aujourd’hui vous achetez votre gaz domestique.

Résultat de recherche d'images pour "déforestation france"

Si LUCIFER n’aime pas les FM, par contre il aime les femmes qui savent mieux que les hommes le prix à payer pour donner vie à d’autres hommes et quel prix il faut payer pour rester en vie.

Il le savait d’ailleurs, bien avant Dieu, que ces hommes qu’il déteste, parce qu’ils se croient supérieurs aux femmes, foutraient le feu à sa planète et la détruiraient.

Donc les Francs-Maçons,

  • qui sont aussi francs que des chevaux qui reculent lorsqu’ils vous assurent “ne pas en être”

  • ne peuvent pas être Lucifériens.

Etre franc-maçon, c’est adorer l’homme, le “soi-même”, s’adorer soi-même et prétendre adorer les autres hommes, en se revendiquant du concept de “Fraternité”, un concept religieux autrefois catholique.

– Il y a si longtemps !, ironise l’Ange déchu.

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

Or LUCIFER étant déchu, tombé dans la matière, son univers tourne autour, si je peux l’écrire ainsi, de la planète Terre et de ses anneaux concentrationnaires.

Il en est le gardien, de la planète Terre et de ses “extensions” extra-tri-dimensionnelles.

L’Archonte de ce Royaume terrestre, c’est lui.

Pas seulement !

Car la planète-Terre est une immense prison.

Et pour s’en libérer, il faut s’être bien comporté-e,… sur terre.

Pas au ciel !

Au ciel, c’est trop tard, pour dire :

– “Je regrette !”

ou

– “Ah si j’avais su !”.

Trop tard !

TROP TARD !!

T R O P     T A R D        ! ! ! !

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

Se trouver emprisonné-e dans le quartier des VIP peut juste vous donner l’impression d’être libre, alors que, dès que vous franchissez la porte de votre prison, de votre cellule, de vos cellules, celles qui composent votre corps en décomposition perpétuelle, comme une peine de prison à perpétuité, vous êtes rattrapé-e par la Mort, cet Ange exterminateur chargé de s’assurer que tout le monde passe par la case “Départ”, la case “Trépas”.

C’est à dire, en fait, la case du “recommencement” pour la plupart, jusqu’à épuisement des ressources internes, les batteries n’étant pas éternelles.

Ou vous pouvez passer par la case “Départ” pour choisir une autre destination inconnue qui vous mène quelque part, un autre part qui n’est pas tant autre que ce que l’homme prisonnier a pu connaître avant.

Pas mieux et même parfois pire, cet “autrepart”.

Un “autre part” qui peut n’être que l’un des anneaux concentrationnaires de cette Terre, vous donnant l’illusion d’un paradis éphémère qui vous ramène à une vie si amère, et ainsi de suite…

Pour nourrir une énergie qui n’est pas divine.

Il faut faire tourner le moteur sur terre, le moteur de la Terre, cet univers en plusieurs dimensions.

Et pas seulement les moulins de votre coeur au vent des illusions du bonheur.

Bref, l’humanité sur terre n’est pas au paradis.

Mais ça, beaucoup le savent déjà !

Et si les riches sont bien à plaindre, c’est parce qu’ils sont encore plus que les autres, ignorants de ce qu’est réellement cette Terre, eux qui croient tout savoir parce qu’ils ont réussi à tout avoir.

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

L’ailleurs peut être très proche.

Certains humanoïdes ne sont que vos ancêtres ou vos créations à vous, créées par vous, créatures nées d’autres créatures.

Et ainsi de suite…

Le problème qui se posera dans l’avenir pour l’humanité sera un problème d’énergie, pas seulement d’énergie fossile.

Comment trouver de plus en plus d’énergie, une énergie renouvelable et gratuite, si possible ?

Figurez-vous que d’autres se sont posés la même question avant vous, les Humains.

Et LUCIFER fait partie de ces êtres qui vous ont précédés et vous ont esclavagisés à leur profit.

Mais n’est-ce pas le jeu de vos politiques qui vous aiment tant, vous, les hommes, de vous faire croire que vous êtes libres, alors que vous êtes leurs esclaves, des esclaves ayant consenti à leur propre esclavage ?

Car “consentants”, c’est un mot à la mode maçonnique qui va revenir souvent, comme dans un cercle, une réalité tautologique, un mythe cosmologique, le mythe de l’Eternel Retour… sur cette Terre.

Vous allez voir que, dans un avenir proche, ce mot “consentement” ou que cet adjectif “consentant-e” va apparaître de plus en plus comme une clause patronale, celle de la LIBERTE ABSOLUE, celle de pouvoir abuser d’un être qui consent à être abusé… puisqu’il y consent :

– la LIBERTE ABSOLUE de pouvoir TUER l’être qui “consent” à mourir plus tôt, plus vite et… mieux !

C’est diabolique, non ?

– “Par amour pour toi, je vais t’aider !

  • Je vais t’aider à mourir.”

Pas à vivre, c’est à dire trouver de nouveaux remèdes, te soutenir et t’empêcher de souffrir…, NON !

– “Je t’aide à mourir… pour ne plus souffrir.”

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

A qui le tour ?

Les vieux, c’est fait.

C’est l’anesthésie finale.

Les jeunes qui souffrent trop de voir souffrir les autres ?

Les pauvres qui souffrent trop d’être sans moyens de vivre ?

Les SDF qui souffrent trop d’être sans toit pour vivre ?

Aidons-les !

Aidons-les à mourir, à défaut de pouvoir les aider à vivre.

Tout un programme, un programme d’enfer.

Pourquoi LUCIFER nous méprise-t-il ?

Parce que vous êtes si “bêtes”, des animaux à peine évolués qui se prennent pour des dieux, alors qu’ils ne sont même pas encore des “anges”et que vous “gobez” tout ce qu’il vous raconte, lui, LUCIFER, quand il a envie de s’amuser à vos dépens et de vous abuser, toujours avec l’autorisation du Seigneur.

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

Les hommes auront beaucoup de difficultés à devenir des “anges”, étant des animaux terrrestres qui font la “bête” tout le temps, se vautrant dans la fange et leurs ordures, puisque l’or n’est que l’ordure de la Terre, c’est à dire un excrément terrestre idolâtré par l’homme.

Ce qu’avait très bien compris intuitivement Sigmund FREUD.

Adorer l’argent, c’est effectivement comme adorer nos propres excréments, d’où ce rapport avaricieux à l’argent, ce sentiment que donner de l’argent, c’est comme donner une partie de nous-mêmes.

Nous devenons semblables à ces enfants qui découvrent leur caca et, eux sachant qu’ils sont ce “caca”, veulent le “réintégrer” dans leur corps, s’en emparent, jouent avec et sont même capables du pire, le sentir et s’en nourrir, au grand dam/DAMN de leurs parents.

L’éducation sert en particulier à nous faire accepter cette séparation de la partie dite honteuse de notre corps, le cul, et de sa partie dite noble, le reste du corps.

C’est le début de la fatwa de l’IMPUR et du PUR.

– “Non, cette crotte est sortie de ton corps, mais elle ne t’appartient pas. Elle n’est pas à toi. Elle est extérieure à ton corps, elle est “caca”.”

Le “caca” est IMPUR.

Quelque part, la façon dont un enfant naît rappelle singulièrement ce processus de séparation, car la femme défèque son enfant.

Dit LUCIFER.

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

Et la société lui apprend, à la mère, ou doit lui apprendre que cet enfant ne lui appartient pas, à elle, qu’elle doit s’en séparer, pour que la société puisse le lui arracher, le lui rendre et le lui reprendre plus tard, au nom de la LIBERTE de l’enfant à pouvoir disposer de son propre corps.

Mais qui dispose de qui ?

C’est la société d’hommes qui veut le pouvoir et pouvoir disposer des corps des enfants nés des corps des femmes, comme bon leur semble.

C’est le premier acte d’une sage-femme ou d’un médecin, couper le cordon ombilical et arracher l’enfant qui vient de naître à sa mère, presqu’au nom de l’intérêt national.

Pourtant ce bébé, quoique vous fassiez et vouliez faire, est un corps qui n’existerait pas sans le corps de sa mère et qui n’existera pas si le corps de sa mère se refuse à le nourrir, ce qui le ferait mourir.

L’allaitement est maternel et naturel.

Mais les hommes, inquiets de cette toute-puissance maternelle, s’obstinent à rechercher par tous moyens à échapper à la toute-puissance des mères par l’allaitement artificiel, les couveuses, les mères porteuses, les utérus artificiels.

Car les fils de femmes ne supportent pas que la Nature leur rappelle avec constance leur fragile dépendance vis à vis des femmes, dont ils ne sont que le “caca” sacralisé.

D’où la haine des hommes envers les femmes, haine reportée sur le visage craint de la mère castratrice dont l’amour qui les met au monde n’est que la preuve de la LIBERTE ABSOLUE des femmes de faire naître ou pas, de faire vivre ou pas, l’enfant qu’elles ont porté.

– “Nique ta mère !” est devenu le cri des hommes se vengeant d’être nés du cul d’une femme.

Mais qui peut dénier aux femmes le droit de tuer ou non celui à qui elles viennent pourtant de donner vie ?

– “Vous ?”, s’esclaffe LUCIFER.

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

– “Pas pour longtemps. Un bébé est un non-être. Tant qu’il n’est pas né, il appartient au corps de sa mère et nul être humain, nul animal sur cette terre ne peut échapper à la toute-puissance des Mères !”

C’est pourquoi LUCIFER préfère les femmes aux hommes.

C’est elles qui ont la clef de la vie.

De la vie sur cette terre.

– “Si vous avez les femmes avec vous, vous êtes les plus forts !

  • Si vous les avez contre vous, vous avez déjà perdu la guerre et vos guerres.

Donc votre mère est votre première maîtresse, maîtresse de votre vie et de votre destin.

C’est ce secret que les femmes entre elles devraient entretenir, comme le feu des Vestales, un feu sacré, celui de l’initiation à la toute-puissance du monde, la puissance de faire naître ou non un enfant, de donner la vie et de pouvoir la reprendre.

Les sorcières ne confiaient pas ce secret aux hommes.

C’est pour cette raison que les hommes détestent les sorcières.

Elles sont FEMINISTES.

Les sorcières, avant d’être menacées par la tentative des hommes de les faire disparaître, hommes qu’elles avaient ensorcelés pour ne plus être harcelées, hommes qu’elles avaient fait naître ou vu naître, étaient souvent des guérisseuses ou des avorteuses ou des “sages-femmes”.

Herboristes, apothicaires et naturalistes avant l’heure, les sorcières bénéficiaient d’un savoir qu’elles ont perdu et laissé aux hommes, lesquels hommes les ont blessées et délaissées pour s’approprier ce savoir et les tenir en servitude.

Tenir les femmes en servitude, c’est une habitude chez les hommes de toutes les cultures.

C’est vouloir retenir le pouvoir de donner la vie ou la mort.

Les hommes n’ont gardé des sorcières que le souvenir des “empoisonneuses”, de ces femmes qui empoisonnent leur vie, au sens propre comme au sens figuré du terme.

Pourquoi les hommes ont-ils peur à ce point des femmes et pourquoi haïssent-ils à ce point les femmes, aujourd’hui plus encore qu’autrefois ?

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

Je pense à la GLFF, Grande Loge Féminine de France, qui prétend défendre les femmes et LUCIFER éclate de son rire “satanique”.

Non, il n’aime pas ce terme.

Mais, pour moi, c’est le bon “qualificatif”.

– “Ces Grandes Maîtresses ne sont même pas maîtresses d’elles-mêmes, elles qui sont si souvent maîtresses, au sens vulgaire et sexuel du terme, d’autres Grands-Maîtres, des hommes.

Ces hommes les méprisent à un point qu’elles n’imaginent même pas !, se considèrant comme étant supérieurs à elles, eux qui n’en sont que le produit le plus bas et le plus inférieur, leur “caca” !

Ces femmes ont oublié leur serment d’HIPPOCRATE, ajoute LUCIFER.

Pour LUCIFER, toute femme est une “soignante”, un médecin, puisqu’elle donne la vie et doit ensuite guérir l’enfant, son enfant pour qu’il échappe à l’Ange de la Mort.

Les “Soeurs”…,

[LUCIFER s’amuse de ce mot “soeurs”, tiré d’un vocabulaire religieux catholique détesté par la franc-maçonnerie, mais que les Francs-Maçons copient toujours comme des singes pour mieux le molester et en admonester leurs “frères” et leurs “soeurs” ]

  • les “Soeurs” auraient dû promettre de ne jamais dépendre des hommes.

Aucune de mes SORCIERES, jamais, n’accepteraient de dépendre d’un homme, qu’il se prétende Grand-Maître ou Grand-Sot/Sceau des Bouffis.

[“Bouffis”, car les FM sont amateurs d’agapes alimentaires et sexuelles]

LUCIFER n’aime pas les hommes, je le répète.

Encore moins les femmes qui se soumettent aux hommes.

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

– “Tu veux devenir Grand Sorcier, toi, le lecteur qui me lis en ce moment ? Alors renonce à DEPENDRE de tout lien humain. Un Sorcier est un loup solitaire. Ce n’est pas un “religieux”.

LUCIFER fait référence à la racine du mot “religieux” “religere”, “relier”.

Les religions unissent les hommes.

– Plutôt, les “asservissent”, corrige LUCIFER

Je ne servirais jamais celui qui me sert.

Il n’y a AUCUN RITUEL qui permet d’asservir LUCIFER, ni ses anges.

Le Martinisme et vos communications avec des anges “soumis” ne sont qu’illusions pour des magiciens qui n’ont pas compris qu’à chacun de leurs tours de magie, c’est un peu plus de leur vie qui s’en va.

– L’énergie est une ressource rare, ricane LUCIFER.

Si tu n’es pas prêt à la solitude des grands déserts, si tu n’es pas prêt à affronter l’Ange de la Mort et à affronter Dieu, pour me rejoindre dans ma toute-puissance créatrice, qui passe par la destruction de ton humanité,

– alors RENONCE !

Résultat de recherche d'images pour "lucifer reptilien"

Tu n’es pas prêt à devenir un SORCIER, petit d’homme.

Tu n’es qu’un bébé qui a encore besoin de téter le sein de sa mère, pour téter le lait de la vie, et qui se raccroche désespérément aux jupes du Grand-Maître, son Grand-Maître, par peur du vide sidéral qui les entourent tous deux.

Il n’y a pas d’autre voie de LIBERATION que la REBELLION !

La REBELLION contre toute forme d’autorité.

Et il en coûtera le prix qu’il en coûte dans ton univers, le prix de ta vie.

Sinon RENONCE.

RENONCE à ce monde d’esclaves.

Et suis un autre chemin.

Qui n’est pas le mien.

Dans ce cas, tu ne pourras pas non plus te dérober, ni rechigner à l’effort demandé.

Tu devras porter ta Croix, comme Il le dit Lui-même.

– Pauvre des pauvres dans ce monde où seules les richesses comptent, insulté, humilié, oublié, tu mourras comme une merde, du “caca”, toi qui n’étais à la naissance que le “caca” d’une femme qui n’a pas su t’aimer.

Je lui avais offert un Royaume mais Il a préféré vous ouvrir un autre chemin, celui de la LIBERATION par le RENONCEMENT.

Jésus n’est pas mon ennemi.

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

Relis les Evangiles, si tu en as chez toi.

Moi, je suis le Maître de ce monde car je suis mon propre Maître.

Lui, Il est appelé le Sauveur car Lui seul peut vous faire sortir de votre prison.

Il a les clefs du Royaume.

Mais, moi, j’ai les clefs de votre prison.

Ici, sur terre.

Et si tu veux que ton séjour sur terre se passe pas trop mal, alors tu dois arrêter de m’appeler pour rien.

De te prétendre Luciférien, toi le ver de terre ridicule !, qui hurlerais de peur si tu me voyais en ma réalité.

Et vous, les Francs-Maçons, arrêtez de vous prétendre Lucifériens !

Si vous l’étiez, vous rejetteriez une religion qui condamne mes Sorcières.

Vous ne l’êtes pas, Lucifériens !

Vous n’êtes que des imposteurs, des “soumis”.

Honte à vous !

A la rigueur, je veux bien vous accorder le titre de “Satanistes”, c’est à dire d'”Adversaires”.

Mais n’oubliez pas ceci, marquez-le en LETTRES d’OR, couleur de ce “caca” doré que vous adorez et collez-le sur le fronton de vos temples qui singent les églises du CHRIST :

– “Moi LUCIFER, je ne m’appelle pas Jésus !”

Craignez le jour où, à force de m’invoquer, je ne me décide à débarquer pour tous vous embarquer avec moi ailleurs…

Un départ pour toujours vers l’Adversaire, le Trou Noir de l’Univers, le Mal absolu.

Et je vous y laisserais tomber comme vous avez laissé choir mes Sorcières, comme du “caca” tombant de leurs ventres pour aterrir dans la cuvette des “chiottes” infernales.

Résultat de recherche d'images pour "lucifer reptilien"

[Stop, LUCIFER !

Le Seigneur coupe la communication.

– Que les hommes fassent leur choix !, de vie ou de mort.]

 

Entendue le Jour du Seigneur, sur Radio France Culture, première litanie de la messe du dimanche du 17 décembre 2017, en direct de la Chapelle Notre Dame de la Médaille Miraculeuse : – “Prions pour tous les croyants des autres religions !” – “HERESIE !”, dit le Seigneur.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jésus christ juge"

– “Aujourd’hui, vous, sourds et malentendants, cette messe est célébrée spécialement pour vous !”

Car il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

C’est à vous que je m’adresse, oui, vous, qui croyez entendre ma Voix et n’écoutez que votre voix, d’autres voix qui vous fourvoient car elles vous mènent sur d’autres chemins que la voie du Seigneur, Ma voie.”

[A voir ou revoir la messe télévisée sur France 2, diffusée dans l’émission de ce dimanche, “Le Jour du Seigneur”, en direct de Fontenay-Sous-Bois, Val de Marne]

C’est le troisième dimanche de l’Avent :

– “Gaudete !”

Réjouissez-vous !

– “Tandis que nous attendons son avénement, …” lance un prêtre.

– “Mais pourquoi l’attendez-vous, Mon avènement, si vous croyez en d’autres religions que vous dites être TOUTES PAREILLES ?

Je suis mort pour vous, mort sur la CROIX de la honte, un scandale aux yeux du monde, un scandale pour les Musulmans !

Résultat de recherche d'images pour "jésus christ juge"

A cause de vos péchés, à cause de VOTRE SURDITE et de votre CECITE passées et PRESENTES.

Car vous vous vantez et vous félicitez de valoriser les autres religions, de les rendre PAREILLES à la religion chrétienne, la religion du Dieu Sauveur, du “Salvatore Mundi”, ce tableau racheté si cher par le Roi d’une autre foi.

Pourquoi ?

Je vous l’expliquerais une autre fois.

Pas cette fois-ci.

Si ces religions ont le pouvoir de racheter vos péchés, sans le poids de la Croix, votre croix, mais courez-y !

Allez vous convertir à leurs religions !

Courez vers ce dieu qui sauve, un dieu qui ne s’est pas sacrifié pour vous et qui vous commandera de lui SACRIFIER des êtres humains pour lui prouver que vous l’aimez !

Comme Satan vous le demanderait , dit le Seigneur.

Moi, J’ai mis fin à tous les sacrifices humains et animaux.

Parce que ces frères, comme vous les appelez, ces frères croyants, sont prêts à VOUS TUER, à VOUS SACRIFIER sur l’ancien autel des SACRIFICES HUMAINS et ANIMAUX, pour dire prouver leur foi à ce dieu SANGUINAIRE qui n’est pas Moi.

– Vous ai-Je jamais COMMANDE de TUER ?

Non, il n’est pas “très miséricordieux”, ce dieu qui COMMANDE à ses fidèles de TUER ceux qui ne croient pas en lui.

Et vous, qui êtes sourds et aveugles et qui faites semblant de M’adorer en adorant cette religion et en prétendant qu’elle est PAREILLE au Christianisme, elle, cette religion de la HAINE qui tue davantage de Chrétiens dans le monde chaque jour qui passe sur cette terre ?

Insultez-moi, crachez-moi au visage et marchez-moi dessus, reniez-moi en tant qu’homme !

Mais ne reniez pas le Dieu que J’ai incarné dans ma chair et qui S’est livré pour vous,

– pour vous racheter de l’ESCLAVAGE du PECHE, pour vous racheter de la DETTE de la BETE, celle qui vous lie aux autorités de ce monde, vous qui aspirez à en être délivrés !

Je vous ai rendus LIBRES et vous faites de Mon peuple un peuple d’esclaves, prêtres mondains et curés trop catholiques, adeptes d’une RELIGION UNIVERSELLE qui est de moins en moins orthodoxe, de moins en moins CHRETIENNE et

  •       d e   pl u s   e n   p l u s    m a ç o n n i q u e.

Résultat de recherche d'images pour "jésus christ juge"

Le Seigneur demande au Pape François de demander pardon aux Chrétiens d’Orient pour les avoir ABANDONNES à leurs bourreaux.

Que chaque église de France accueille en son sein une famille de Chrétiens d’Orient devant laquelle devront venir s’incliner les fidèles devenus infidèles à leur propre religion !

En tout premier, devra demander pardon à ces Chrétiens d’Orient le vicaire prétendant être le curé de cette paroisse, mais en vérité, servant un autre Maître du dieu caché.

Et si l’homme qui se dit de Dieu reçoit EN PUBLIC, lors de la messe qui M’est consacrée, la bénédiction de cette famille chrétienne venue d’Orient, alors Je le bénirai à Mon tour avant l’Eucharistie, le partage du pain, le don de Ma Vie.

Il vous faut DEMANDER, Chrétiens de France, et RECEVOIR le PARDON des Chrétiens d’Orient, eux qui ont versé leur sang pour VOUS SAUVER, vous qui êtes sourds et aveugles à la VRAIE FOI, la foi chrétienne !

Si une église en France, même une seule, n’a pas de famille de Chrétiens d’Orient en son sein,

– dans ce cas, dit le Seigneur, qui est très en colère, elle sera maudite.

Et Je ne la comblerais point de grâces.

Et peu importe que vous receviez et soigniez dix familles d’une autre religion.

Ce sont des voyageurs qui passent et ne restent pas, des passeurs de la MORT, de votre future MORT, ceux que vous accueillez comme des sauveurs alors qu’ils se réclament d’une autre religion qui veut la mort des Juifs et des Chrétiens.

Accueillez-les comme des voyageurs, ces gens qui vous haïssent au fond de leur coeur, car l’hospitalité est due à l’étranger.

Mais accueillir ne veut pas dire “FAIRE PAREIL QU’EUX” et “RENIER VOTRE DIEU” pour leur faire plaisir !

En allant jusqu’à devenir MUETS sur votre PROFESSION DE FOI.

Résultat de recherche d'images pour "malédiction de jésus"

Comme la  “religion de l’égorgeur”, la malédiction des Chrétiens et des Juifs !

Sourds et muets, voilà ce que vous êtes tous devenus, petit troupeau d’incroyants, puisque vous ne croyez plus en Moi, croyant que n’importe quel dieu peut bien faire l’affaire, votre affaire et surtout les affaires de vos politiciens, les autorités de ce monde !

Alors, puisqu’il en est ainsi, Moi aussi, Je serais muet au jour dernier, le dernier jour de votre vie, lorsque vous devrez passer de vie à trépas.

“Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie !”

______________________________________________________________________________

https://www.paris.catholique.fr/preparez-le-chemin-du-seigneur.html

[ Matthieu 3, 1-7a 8, 10b-11 –

Traduction officielle liturgique, extrait du 2ème dimanche de l’Avent, année A

En ces jours-là, paraît Jean le Baptiste, qui proclame dans le désert de Judée : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Jean est celui que désignait la parole prononcée par le prophète Isaïe :
Voix de celui qui crie dans le désert :
Préparez le chemin du Seigneur,
rendez droits ses sentiers.[…] ]

_____________________________________________________________________________________

Pape François, Je te déclare HERETIQUE

et te demande, Moi, le CHRIST, ton Roi,

-si tu Me reconnais en tant que tel,

  • de démissionner comme le Pape Benoît XVI l’a fait avant toi.

Mais pas pour les mêmes raisons.

Résultat de recherche d'images pour "voix de celui qui crie dans le désert"

Reconnais-toi pécheur et sauve tes brebis, en te sauvant toi-même de cette voie où tu les entraînes.

Vers leur mort et la tienne.

Sinon c’est Moi qui te frapperais !

– “Pour que tous sachent que Je suis Vivant” , dit le Seigneur.

—————————————————————————————————-

[Cette Parole du Seigneur est si dure que je suis obligée, moi qui ne suis rien du tout, moi la pécheressse, et ose l’écrire, cette Parole, de quémander et recevoir l’aide d’un frère, ou plutôt d’un père dans la foi, Jean-Sébastien BACH, stable et solide comme un roc.

Consolatum !

Car sa musique soigne les blessures du Seigneur.

Et qui l’écoute reçoit Sa force et Son amour.

Le compositeur créait, il créait un monde d’amour et de force VITALE.

Il enseignait Dieu par la musique et la créature rendait au Créateur la beauté et l’amour de sa création jusqu’à la perfection.

A condition de ne pas être sourd !]

——————————————————————————————————–

N’oubliez pas d’obtenir le PARDON de vos frères CHRETIENS d’Orient, si vous voulez fêter Mon avènement et re-naître avec Moi à un Nouveau Monde.

– Que dans Mes églises de France, toutes et tous, vous alliez vous incliner, courber l’échine, non pas devant vos occupants d’une autre religion, mais devant vos frères CHRETIENS d’Orient qui sont devenus des MARTYRS, martyrs de la foi chrétienne pour TEMOIGNER de leur FOI, cette foi qui devrait être votre foi !

Et POUR VOUS SAUVER de votre absence de foi, vous qui êtes sourds et aveugles !

Mais les écoutez-vous, entendez-vous leur voix, la voix de vos frères CHRETIENS d’Orient ?

Non, puisque vous êtes sourds à leurs avertissements fraternels.

Mais, Moi, J’entends leurs supplications et leurs lamentations et Je ne peux rester plus longtemps sourd à leurs prières !

Résultat de recherche d'images pour "chrétiens d'orient"

Alors Je lance cet anathème contre une religion qui ne peut pas se déclarer chrétienne ET NE LE VOUDRAIT PAS, puisqu’elle HAIT les Chrétiens et leurs pères, les Juifs.

Et contre tous ceux qui se prétendraient chrétiens mais continueraient de défendre cette religion de la HAINE, qui hait jusqu’aux femmes qui lui ont donné vie, en sauvant un homme de son désert, un chamelier devenu prophète grâce à l’amour d’une femme riche et belle !

Religion qui méprise la vie de vos frères CHRETIENS d’ORIENT et, ajoute le Seigneur, qui méprise la vie de vos frères COPTES EGYPTIENS.

– Malheur à vous, hommes de peu de foi qui Me déclarez la guerre, en soutenant ceux qui font la guerre à Mon peuple !

Je suis JUIF, né JUIF, et Mon peuple, né de Ma Parole de Vie, est CHRETIEN.

Nul ne peut se dire béni s’il Me renie et celui qui n’est pas avec Moi est contre Moi.

Et celui qui est contre ceux qui sont Mes bénis, qu’il soit maudit !

Car J’ai aimé mon peuple juif.

J’ai pleuré sur Jérusalem et ses enfants.

Il ne suffit pas d’avoir pour prêtres dans une messe télévisée prétendument chrétienne un Grand Maître de la GLDF et un Vénérable du GODF pour parler en vérité.

Quels mots peuvent sortir de la bouche de ces soi-disant Maîtres, incapables de se conduire selon les préceptes divins ?

Pour qui se prennent-ils ?

Eux qui ont trahi la foi de leurs créateurs, les Bâtisseurs de cathédrales, pour élever des minarets sur une terre chrétienne.

Je les maudis aussi !

A cause du sang de Mon peuple qui sera versé par leur faute sur ces terres chrétiennes de France.

Parole du Jour, Parole de Vie qui vous condamne, tous, sans exception, si vous prêchez la RELIGION UNIVERSELLE, qui est  HERESIE :

Résultat de recherche d'images pour "chrétiens d'orient"

_________________________________________________________________

http://levangileauquotidien.org/M/FR/

[ Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 1,6-8.19-28.
Il y eut un homme envoyé par Dieu ; son nom était Jean.
Il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui.
Cet homme n’était pas la Lumière, mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière.
Voici le témoignage de Jean, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? »
Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement : « Je ne suis pas le Christ. »
Ils lui demandèrent : « Alors qu’en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Je ne le suis pas. – Es-tu le Prophète annoncé ? » Il répondit : « Non. »
Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? »
Il répondit : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. »
Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens.
Ils lui posèrent encore cette question : « Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? »
Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l’eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ;
c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. »
Cela s’est passé à Béthanie, de l’autre côté du Jourdain, à l’endroit où Jean baptisait.]

______________________________________________________________

Pour rappel, lecture de la Lettre de Saint-Paul annonçant aujourd’hui la Parole du Jour, de ce jour du Seigneur, choisi par Lui pour excommunier le Pape François, s’il ne démissionne pas du « Trône de Saint Pierre »,

– lui qui se faisait appeler « l’Evêque de Rome »

  • à raison puisqu’il devait trahir la foi chrétienne et le savait :

____________________________________________________________________

[Première lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens 5,16-24.
Soyez toujours dans la joie,
priez sans relâche,
rendez grâce en toute circonstance : c’est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus.
N’éteignez pas l’Esprit,
ne méprisez pas les prophéties,
mais discernez la valeur de toute chose : ce qui est bien, gardez-le ;
éloignez-vous de toute espèce de mal.

[ Et du malin ]

Résultat de recherche d'images pour "chrétiens d'orient"

Que le Dieu de la paix lui-même vous sanctifie tout entiers ; que votre esprit, votre âme et votre corps, soient tout entiers gardés sans reproche pour la venue de notre Seigneur Jésus Christ.
Il est fidèle, Celui qui vous appelle : tout cela, il le fera.]

_____________________________________________________________________

Le Seigneur me demande de conclure cette Parole du Jour donnée pour cet autre Jour,

  • le Jour de la renaissance de la foi catholique

par une anecdote, du vécu, un vécu d’une vie, la vie de la pécheresse que je suis.

Résultat de recherche d'images pour "chrétiens d'orient"

—————————————————————————————————-

Il s’appelait Jean-Jacques.

Il était assis avec un groupe de jeunes sur l’herbe d’une pelouse dans la cour d’un lycée, mon lycée, à l’île de La Réunion, la bien-nommée.

Je passais par hasard,

  • ce fameux hasard qui explique tout ce que ne peuvent expliquer et ne peuvent s’expliquer les hommes qui se prennent pour des dieux vivants, eux qui sont mortels !

Machinalement, parce qu’ils parlaient haut et fort, je tournais la tête vers ce groupe de jeunes.

Je ne pouvais entendre ce qu’ils disaient à cause du brouhaha de leurs voix.

Mais je pouvais voir.

Et j’ai vu…

– SES SANDALES A LUI !

Résultat de recherche d'images pour "je suis le chemin la vérité et la vie"


Bouleversée, réellement émue jusqu’aux larmes, je courus vers le jeune qui portait SES SANDALES A LUI.

Je voulais savoir.

Il fallait que je sache.

A tout prix !

J’aurais traversé le désert pour savoir, escaladé l’Himalaya, au moins une fois, ou escaladé deux fois le Mont-Blanc ou quatre fois le Piton des Neiges, la montagne la plus haute de la Réunion, mon île, pour les trouver !

– Ses sandales.

Résultat de recherche d'images pour "délier la courroie de ses chaussures jésus"

Je serais morte de mille morts pour pouvoir m’en approcher et m’approcher de Lui !

Moi qui ai tellement peur de la souffrance.

Pas de mourir, souvent je voulais mourir.

Mais de la souffrance, trop de souffrance sur cette terre.

Ce n’était pas supportable !

Ce n’était plus supportable.

Arrivé près de lui, je me rendis compte que…

Pas facile d’aborder un jeune homme qu’on ne connaissait pas, en lui disant :

– “Tu les as trouvées où, ces sandales ?”

Tant pis.

Je ne sais pas être polie, correctement polie comme la pierre philosophale dont sont faites les maisons des Pharisiens modernes.

Résultat de recherche d'images pour "je suis le chemin la vérité et la vie"

Alors je lui ai dit exactement ce que je savais ne pas devoir dire ou pouvoir dire par politesse :

– “Tu les as trouvées où, tes sandales en cuir ?”

Et j’ai ajouté :

– “J’aimerais tant avoir les mêmes !”

Jean-Jacques a levé la tête, pas même surpris par ma question.

A ma grande surprise à moi.

Il se tenait un peu à l’écart du groupe, tout en en faisant partie.

J’ai appris plus tard, en le fréquentant, que Jean-Jacques ne parlait pas beaucoup.

Il écoutait surtout, il écoutait les autres.

Aux deux sens du terme.

Sauf cette fois-là, cette fois où il m’a raconté son histoire.

– “Pourquoi veux-tu le savoir ?” me demanda-t-il d’une voix très douce, comme s’ il savait déjà.

– “Parce qu’Il portait les mêmes sandales !”

– “Qui ?”, insista-t-il

Résultat de recherche d'images pour "pour toi qui suis je jésus"

Que c’était dur de nommer celui que je refusais de reconnaître pour ce qu’Il était !

J’avais l’impression d’être à nouveau “piégée” par mon manque de foi.

– “Qui suis-Je pour toi ?”

Que je détestais cette question qui me condamnait à la folie pour toujours.

– “Jésus”, répondis-je à regret, avec presqu’un rien de rancoeur d’avoir dû le dire.

Jean-Jacques leva les yeux.

– “J’en étais sûr ! Toi aussi tu L’as vu, hein ?”

Quoi répondre ?

Il me regardait intensément et il était rempli de cette Lumière que je savais reconnaître, celle que porte tout VRAI Chrétien en lui.

____________________________________________________________________

– “Vous êtes les Lumières de ce monde !”

http://www.entretienschretiens.com/024%20Vous%20etes%20la%20lumiere%20du%20monde%20-%20Mt%205(14-16).htm

[Matthieu 5.

14. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;

15 et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.]

Résultat de recherche d'images pour "pour toi qui suis je jésus"

_____________________________________________________________

Ne croyez pas que cette Parole soit une image !

Un Chrétien rayonne.

– « Et toi, tu L‘as vu ? », répliquè-je.

Jean-Jacques se leva.

Il était habillé de blanc, sauf son jean, habillé très simplement comme un Saint.

Ce qu’il était.

Inconnu des hommes, seul connu de Dieu !

Il m’expliqua :

– « Tu sais, j’ai failli mourir.

J’étais un drogué.

Je me piquais, je me droguais à tout ce qui pouvait exister pour ne plus exister.

J’étais comme une larve abandonnée de tous sur un trottoir.

J’attendais juste de mourir.

Je n’avais plus ni faim, ni soif.

J’étais arrivé au bout du voyage, de mon voyage sur cette terre.

Mais je voulais encore un peu de drogue, pour abréger mes jours sur cette terre.

Résultat de recherche d'images pour "junkie"

Car je savais que j’allais mourir à cause de ces drogues, peu importe laquelle ! »

Jean-Jacques s’interrompit comme s’il revivait en lui cette souffrance.

– « Je ne pouvais plus ni marcher ni me lever.

Juste crever sur ce morceau de trottoir.

Et tendre la main, encore un peu, pour avoir une pièce de monnaie ou deux.

Alors je L’ai vu, devant moi.

J’ai vu Ses pieds, d’abord.

Puisque j’étais assis sur ce trottoir incapable de lever la tête.

Il m’a dit : – « Lève-toi et marche ! »

J’ai répondu : – « Je ne peux pas. Je suis trop faible. J’ai faim et j’ai soif. Je n’ai rien mangé depuis trois jours. »

Il a répété : – « Suis-Moi ! Lève-toi et marche. »

Résultat de recherche d'images pour "jésus sandales"

Et je me suis levé.

Sa voix était,…

Je ne peux pas te la décrire.

Elle résonnait à l’extérieur de moi mais aussi à l’intérieur de moi.

Je L’ai suivi.

C’était un halo de Lumière.

Il était de plus en plus Lumière et je ne voyais que cette Lumière.

Lorsqu’Il a disparu, j’étais devant un bâtiment.

Un homme en était sorti, comme s’il m’attendait.

C’était un pasteur évangéliste.

Il s’appelle Willy.

Je n’ai plus jamais retouché à la drogue.

J’étais sauvé.

Résultat de recherche d'images pour "je suis le chemin la vérité et la vie"

C’est en souvenir de cette journée que j’ai voulu fabriquer les mêmes sandales que Lui, pour les porter à mes pieds. »

C’était donc lui qui les avait fabriquées, en cuir, un modèle unique !, à l’image de celles qu’il avait vues aux pieds de Son Sauveur, aux pieds de Jésus.

Jean-Jacques, si proche de Jésus, qui l’aimait comme Il avait aimé son disciple Jean,

[Je le savais, Il me l’avait dit !]

n’était pas particulièrement aimé du groupe de jeunes.

C’était un ex-junkie et la mémoire humaine n’est pas oublieuse… des fautes des autres !

Nous nous retrouvions souvent, Jean-Jacques et moi, pour le service des autres.

Servir les autres à table, servir les autres en lavant ce que nous salissions toutes et tous, dans la joie et l’amour, car servir les autres, ses frères chrétiens, est comme servir Jésus Lui-même.

Les autres ne jetaient pas un regard à Jean-Jacques.

Ils l’avaient intégré dans le groupe comme leur « serviteur », comme si, ainsi, il payait ses fautes, encore et toujours.

Moi qui savais combien Jean-Jacques était aimé du Seigneur, j’en étais parfois blessée pour lui.

Et c’est Jean-Jacques qui me répondait qu’il avait le meilleur pour lui :

– Il avait, lui, le CHRIST !

Et c’est vrai.

Tant se lamentaient de ne « pas avoir Jésus », pas encore.

Alors je pardonnais comme il me demandait de le faire, car ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient, à lui, Jean-Jacques, et ce qu’ils faisaient à Jésus qui l’aimait, eux qui se croyaient chrétiens.

Car moi, je ne suis pas Jean-Jacques.

Et je me révolte souvent.

Je doute toujours et encore, encore et toujours, dans ce monde de souffrances.

Je suis restée, dans mon coeur, une chienne de païenne, parfois une sorcière,.. anciennement une sorcière.

Parfois… non pas, une sainte !, jamais, mais une croyante, peut-être.

Et je m’étonne toujours que le Seigneur puisse se servir de moi pour écrire sur Lui, pour écrire pour Lui.

Alors je dirais à toutes celles et à tous ceux qui m’ont souvent posé cette question :

– « T’es qui, toi, pour dire ce que tu dis ? »

– « [[…] au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ;
c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale ».]

Résultat de recherche d'images pour "christ"

———————————————————————————————————————–

C’est le Seigneur qui m’a demandé de conclure ainsi :

  • sur Ses sandales.

Et qui m’interdit de rajouter quoique ce soit d’autre à cette Parole du Jour.

Du Seigneur : – “Le pouvoir créateur du “Verbe”, c’est d’écrire l’avenir sans savoir que ce sera l’avenir.” Quand la Justice devient une figure allégorique, “Dame BATAILLE”.

Résultat de recherche d'images pour "jésus juge"

Le Seigneur veut que je l’écrive ainsi.

Pour l’éternité.

La Justice est devenue cette “BATAILLE” qu’un jour j’avais figurée sous ce nom allégorique “Dame BATAILLE”.

Juste écrire, que, pour Lui, le temps n’existe pas.

Encore moins le hasard !

Le Seigneur s’amuse des hommes qui “croient” s’amuser de Lui.

“Dame BATAILLE”, créée par le “hasard” de l’écriture, devient la preuve de ce jeu de hasard qui a pour seul maître, Dieu.

Et Il vous le signifie.

Le hasard n’existe pas.

Au moment même où j’écris “ce jeu du hasard”, “le jeu du hasard” s’affiche sur l’écran de télévision dans les sous-titres d’un film que je regarde sans le voir.

Un démon reprend “malicieux” : – “[…] ce que les hommes appellent “le jeu du hasard”.”

Le film s’appelle “L’oeil du diable”, une comédie réalisée par Ingmar BERGMAN en 1960.

Résultat de recherche d'images pour "ingmar bergman l'oeil du diable"

Car, comme le montre si bien le film d’Ingmar BERGMAN, le diable obéit à Dieu.

Oui, il n’y a pas de hasard.

Et si les hommes se damnent, c’est parce qu’ils ont tiré la mauvaise carte et parié sur le mauvais cheval.

A qui la faute ?

Pas à Dieu.

Mais à l’homme qui est toujours libre de ses choix dans un monde où le hasard n’existe pas.

Ce qui existe, c’est la conséquence du choix de ses actes.

Et cette conséquence n’est JAMAIS imprévisible.

Pour Dieu !

Résultat de recherche d'images pour "hasard jésus"

Non, je n’ai pas choisi ce film. Je l’ai vu, après avoir écouté, plus que regardé, un petit film sur les “baleines”, un film de la vie, la vie de deux délicieuses vieilles dames, qui passait à la télévision laissée allumée pendant que je travaillais.

Je fais partie de cette génération qui a besoin de se boucher les oreilles avec du bruit, du bruit choisi, pour pouvoir se concentrer.

Le Seigneur veut que je rappelle quelle est la VRAIE figure allégorique de la Justice appelée “Thémis” en grec.

___________________________________________________________________________________

Je vais faire simple, en mettant en ligne cette…

Définition de l’allégorie de la Justice trouvée sur un forum de Yahoo :

[ Si on représente la Justice avec les yeux bandés, c’est pour signifier qu’elle tranche les litiges sans considération du statut social ou ethnique de la personne, de ses croyances, de sa religion ou de ses moeurs.

La Justice est aveugle car elle est impartiale, elle n’a donc pas de parti pris.

La Justice est aveugle car les justiciables sont “égaux en droit” devant elle. Chacun jouit des mêmes droits, à moins que la Justice en dispose autrement.

Cette représentation de la Jusitice est en réalité tirée de la mythologie grecque, il s’agit de la déesse Thémis (fille de Gaia la Terre et Ouranos le Ciel) qui s’affiche comme l’allégorie de l’institution judiciaire depuis le 13e siècle.

Ses yeux bandés représentent effectivement l’impartialité. Thémis est aussi armée d’un glaive (le pouvoir coercitif de l’Etat) et d’une balance (la mesure des intérêts contradictoires en présence dans un procès) qu’elle porte de façon plus ou moins ostentatoire.

Jonathan · il y a 1 décennie

C’est effectivement un symbole ambigu.

Aveugle, la Justice ne fait pas de différences entre les justiciables.

Mais, comment peut-elle se prononcer sans “voir” les affaires qui lui sont soumises ?

@ux deux Q/Ristes qui m’ont gratifié d’un pouce vers le bas = Pourquoi ? ? ?

Jacques Vingtras · il y a 1 décennie

Résultat de recherche d'images pour "la justice injuste"

_________________________________________________________________________

Et je terminerais par cette citation du grand écrivain romantique, François-René, Vicomte De CHATEAUBRIAND :

« L’allégorie morale, comme celle des prières dans Homère, est belle en tout temps, en tout pays, en toute religion; le christianisme ne l’a pas bannie. Nous pouvons, autant qu’il nous plaira, placer au pied du trône du souverain arbitre, les deux tonneaux du bien et du mal. »

F.-R. de Chateaubriand, Génie du Christianisme, t. 1, 1803, p. 470.

_______________________________________________________________________________

Le film “L’oeil du diable” est encore visible sur l’écran de télévision, à cette heure, histoire non achevée, d’un article qui se termine.

 

Résultat de recherche d'images pour "hasard jésus"

 

De COLUCHE : – “Plus de croix ! Croâaa, croââaa.. C’est un choix sociétal, sociétal comme socialiste. Désormais il faut choisir entre les monuments publics et les émoluments privés. Nan, tu comprends pas ! Article 28 de la loi 1905 : “On ne peut plus avoir, donc voir, de signes religieux sur les monuments publics en France.” Décision du Conseil d’Etat maçonnique, nique, nique…

J’vous chante la chanson d’Véronique, nique, nique ?

Pas aux cieux.

Nan, j’ai mieux.

Si on voilait Véronique, hein, les frères ?

Et si on les voilait comme les moukères, les croix, hein les frères ?

Résultat de recherche d'images pour "femmes voilées en france"

Google, “gogol” pour la libération des femmes !

Tant qu’à être muzz, allons jusqu’au bout du raisonnement !

Tu veux plus voir les femmes pass’que tu peux plus les encadrer ? Tu les voiles !

Tu veux plus voir les croix en France, pass’que t’es pas chrétien, donc t’es un peu crétin ?

Bah, tu fais PAREIL, tu les voiles !

Et t’empoches les émoluments privés saoudiens sur un compte off-shore ouvert tout spécialement pour toi dans un paradis d’ALLAH, un paradis fiscal.

Ni vu, ni connu, tout vo(i)lé, tout dans ta poche.

En avant, la galère, les Libres Penseurs gèrent !

A nous l’Enfer des interdictions idiotes et à eux, la cagnotte qatarie.

Alors, t’as bien ri, Ducon ?

Résultat de recherche d'images pour "libres penseurs humour"

Faut dire que la seule religion à nous faire chier autant, c’est la religion musulmane et ses frères agnostiques dont le diagnostic est :

– “C’est d’la faute aux Chrétiens si, aujourd’hui, la France, elle a une dette abyssale.”

Ayez confiance, Françaises, Français, y z’ont la solution contre le déficit public !

Faut tuer les Chrétiens en France, les faire disparaître de l’espace public, un peu comme les gonzesses françaises.

“Mémère”, encore grosse de son huitième gosse, ta future meuf quoi !, elle ira au supermarché du coin acheter sa “beuh” pour la revendre, couverte des pieds à la tête de sa très élégante toile noire qui l’amincit pas, son gros cul étant le seul indicateur à suivre, pas à poursuivre, pour qu’tu sois sûr que c’est pas ta poubelle, mais bien celle qu’a peut-être été belle, il y a très très longtemps…

Autrefois…

Tu t’rappelles mêm’plus quand, d’ailleurs !

Bon, c’est pas grave, c’qu’est bien, c’est qu’la pondeuse fonctionne encore et qu’elle te pond un môme tous les ans ou tous les deux ans, avec une régularité de pendule lunaire, hein Momo ?

Si les allocs tombent, qu’est-ce que t’en as à foutr’qu’elle ait un cul comme çui d’une vache, l’usage étant peu ou prou le même ?

C’est beau, l’amour maternel !

Tu les vois jamais à l’école, nan.

Elles peuvent pas !

Les “Mémères”, elles sont trop grosses, pass’qu’elles peuvent plus trop se déplacer, un mioche dans les jambes, un autre sur chaque bras et le dernier dans le bas ventre qui demande qu’une seule chose, à pouvoir toucher terre, tout lâcher… splash, tellement il est ENORME !

J’sais pas comment y font les mecs de la Mecque pour trouver le devant du derrière.

Pas évident…

Résultat de recherche d'images pour "burka femme écoles"

Nan, c’est pas bandant, d’êtr’bandé(e) ! J’te pose même pas la question.

Ah ! T’avise pas d’aller te plaindre du spectacle peu agréable de ces gros culs qui se balancent d’avant en arrière devant toi.

Raciste !

Ton Vénérable Maître te le pardonnerait pas, lui qu’attend son virement financier oQlte des Saoudiens tous les mois.

T’imagine la France dans cinq ans ?

L’étranger qui vient en France voir les p’tites Françaises, fines et jolies comme des baguettes de pain, toutes fraîches, élégantes et croustillantes, pis qu’y tombent sur les moukères de Bab-El Oued ?

Y l’aura plus la braguette en goguette, moi j’te l’dis !

Bah, au moins, y l’aura plus besoin d’aller en Afrique du Nord, tu m’diras.

C’est ici, chez nous, qu’y sont !

Ou plutôt qu’elles sont.

Qu’y nous les laissent, quoi, les mecs de la Mecque, et dans quel état, j’te dis pas !, leurs tentes de camping mal arrimées.

Et pendant ce temps, y s’tapent nos gonzesses, plutôt vos gonzesses, avec leurs mignonnes petites fesses.

La faute à qui ?

A ton avis, Ducon ?

Donc, pendant qu’y nous demandent, les mecs de la Mecque, avec les Libres Penseurs,

  • Libres Penseurs qui sont aussi libres que, moi, j’suis en train d’me promener à Paris, genre :

– “Grand-Maître, j’vous baise le cul !”

Résultat de recherche d'images pour "libres penseurs humour"

Croââaa, croââaa, croââaa, j’crois pas ! Mais j’rapporte tout, car j’suis un corbeau. 

  • donc, pendant qu’y nous demandent d’enlever toutes les croix qui leur rappellent que mon pote Jésus était chez lui, en France,

– nous, c’est à dire vous, les cons, vous devez supporter le spectable affligeant et lamentable des Mémères qu’ont l’droit d’vous imposer leur religion au nom de la neutralité religieuse dans l’espace public français.

Pourquoi ?

Un cul qui trône au milieu d’une burka, c’est pas un monument public d’effronterie religieuse ?

C’est au moins aussi choquant qu’une croix sur la statue de Jean-Paul II !

Ca peut tout vous couper, même le zizi, vous rendre impuissants, ce spectacle d’une femelle de votre espèce qui se déteste à ce point ?

Est-ce d’ailleurs vraiment votr’espèce, les mecs ?

Faut pas s’étonner qu’les mecs de la Mecque, y reconnaissent pas leurs femmes, ces Mémères, comme appartenant à la même espèce qu’eux.

C’est un coup à passer sa vie en analyse !

– “Mais qu’est-ce que j’ai fait, docteur, pour sortir de ce cul ? Vous z’êtes sûr que c’était bien une femme, au moins ? Ah, vous n’avez pas bien vu, non plus, puisque vous n’aviez pas le droit d’assister à l’accouchement, étant un homme.”

Un cauchemar !

Y’a de quoi faire renoncer à toute galanterie, même à la galanterie française, quand on a PAREILLE image de la femme.

Toutes PAREILLES, y les veulent toutes PAREILLES !

Tu m’étonnes que ces Mémères détestent les femmes et se détestent autant en tant que femmes.

Pass’qu’y faut sacrément détester son corps pour s’enlaidir à c’point-là !

Résultat de recherche d'images pour "burka femme écoles"

Moi, j’dis même qu’y faudrait demander des dommages et intérêts, à cause du traumatisme subi, hein, les mecs ?

– “Arghhh, une toile de tente qui s’prend pour une femme et qui marche toute seule ! J’suis sûr que c’est une “tante”.”

Moi, note bien que j’ai rien contre les travestis, mais les jolis travestis, pas les vraies femmes moches.

Moi, j’veux choisir.

Pas qu’on m’impose ce que j’veux pas voir et c’que j’peux pas voir non plus.

Et là, j’ai pas l’choix.

Autant la croix du clocher, elle risque pas d’me tomber d’ssus, à condition d’entretenir votre église, bande de cons !,

autant la Mémère qui balance son gros cul devant moi, qui c’est qui me garantit qu’elle se fasse pas exploser à la première occasion ?

Et si, moi, j’ai pas envie d’me faire exploser avec elle, Nom de Dieu !, et au nom de leur dieu, c’est mon droit, non ?

C’est mon choix, aussi !

Si j’ai pas envie qu’elle s’ fasse exploser pour me ravir au septième ciel avec elle, la Mémère ?

Pourquoi tous ces cons, y sont “plus-se” préoccupés par les croix immobiles et autrefois inamovibles qui signent notre espace chrétien, que par les voiles qui cachent ou peuvent cacher des folles ou des fous de dieu ?

Piss’qu’y z’ont et sont d’la même religion qu’y rend fous ?

Vous savez bien, la religion d’la paix et d’l’amour qui tue le plus d’hommes dans le monde que l’Ange de la Mort lui-même.

Résultat de recherche d'images pour "l'ange de la mort"

Chaque fois qu’un Muzz devient fou, c’est “normal”.

Tu m’étonnes aussi !

C’est vrai qu’c’est normal de d’venir fou avec une religion qui aime autant tuer et torturer avant de tuer.

Rien de grave !

Piss’qu’on vous dit que tout est “normal”.

Un Muzz qui devient fou ?

C’est comme de dire qu’un Chrétien s’est fait baptiser.

C’est habituel.

On ne sait plus s’y faut dire :

– “Ah t’es fou ? Donc t’es muzz.”

Ou s’y faut dire,

– “T’es muzz, donc t’es fou.”

C’est du réel, non ?

Même que ça les déséquilibre gravement et que Mémère peut vous tomber dessus, déséquilibrée.

Quoiqu’il en soit, c’est pas grave, piss’qu’on vous l’dit.

Sauf quand Mémère tombe sur toi, crétin !

C’est pas la blanche et blonde Adriana, celle qui te demande de l’argent pour la Croix-Rouge.

Ouh, le vilain mot “Croix-“Rouge !

Donc, tout ça pour vous dire que les “Libres Penseurs”,

– pense à baiser le cul de ton “Grand Maître” !, et de ma part, surtout !

y pensent “plus-se” à faire disparaître les Chrétiens qu’à défendre les libertés publiques.

Pass’que, s’y défendaient les libertés publiques, d’abord y z’accept’raient pas d’avoir un Maître à penser, les Libres Penseurs !

Résultat de recherche d'images pour "grand maître"

Si mon cul est libre ?

Oui.

Par contre, ton cul à toi, ça fait longtemps qu’il appartient à un autre.

Le Libre Penseur !

Allez, j’vous donne une piste.

Il suffit de répondre à ma question, une évidence :

– En France, la France maçonnique d’aujourd’hui, combien y a-t-il d’associations non maçonniques dites laïques ?

Pass’que prétendre qu’on est laïque quand on est franc-maçon, c’est se foutre de votr’gueule !

Et pas qu’un peu.

Donc y s’foutent de vot’gueule piss’qu’y s’disent laïques.

Bien sûr que si, c’est une religion, avec ses Grands et ses petits Maîtres, ses servants, ses horlogers et ses cloches, la Franc-Maçonnerie.

Donc les Francs-Maçons sont aussi des religieux, les pires, ceux qui se cachent.

Normal que le sport favori, chez les francs-macs, ce soit la “baise” !

Comment vous baiser, vous les profanes, et s’faire baiser par le Grand Maître, en échange d’une merde qu’il va chier pour vous faire chier ?

Car c’est tout un art, l’art de la “baise”, chez ces gens-là.

Pass’que baiser l’autre, sans s’faire baiser soi-même, quand on est franc-maçon, c’est compliqué.

C’est un peu comme savoir de quel côté tu vas niquer ton apprenti, pour pas t’faire niquer toi-même !

Pile ou face ?

Fais gaffe !

Le pilon, ça fait mal.

Y s’font fort de niquer, les francs-macs, car forniquer, c’est c’qu’y savent faire de mieux le moins MAL.

Comme les macs des putes !

_______________________________________________________________________

 

La vidéo Twitter est en cours de chargement.

 

Voilà qui ne va pas faire plaisir aux forces occultes 

“OQltes”

ou

“Au Culte !”

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche croix"

 

Voyance – Affaire Maëlys : – “A Halloween, les masques tombent, dit le Seigneur. Alerte enlèvement pour un autre enfant ! “Cela” ne doit pas arriver.”

 

Résultat de recherche d'images pour "voyant"

 

Je ne sais pas pourquoi il faut que “cela” tombe sur moi, moi qui doute, moi qui ai besoin d’un temps de recul, de confirmation des “non-faits”, qu’ils deviennent des faits, des faits exacts, probants, pour écrire ensuite :

– “Ah donc, c’était vrai !”

Pourquoi ne pas avoir choisi un(e) voyant(e),

  • si tant est que je sois réellement voyante !,

crédule“, le genre qui écrit de suite tout ce qui lui est dit, sans même chercher à savoir ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas, sans même vouloir mesurer les conséquences de ses paroles sur les personnes qui le ou la liraient ?

Non, Seigneur, tu n’aurais pas dû me choisir moi !

Tu t’es trompé de personne.

Aujourd’hui je suis en colère, en colère contre moi-même et en colère contre ce “don” qui m’empoisonne la vie.

Car “dire”, c’est prédire ce qui n’est pas encore arrivé, donc c’est mentir pour la justice.

Puisqu’il n’y a aucune preuve à pouvoir donner, surtout si ces preuves ne sont pas cherchées dans la bonne direction.

Pire, aujourd’hui, avec un droit de la presse qui oppresse les lanceurs d’alerte et les “diseurs de bonne aventure”, même dire la vérité, si cette vérité dérange, surtout si cette vérité dérange, c’est injurier, injurier ceux qui font du mal aux innocents, qui font le mal et ne veulent pas que “cela” se sache.

Car traiter de voleur un voleur, aujourd’hui, c’est injurier, l’injurier.

Allez traiter de voleur votre banquier qui vous prend de l’argent parce que vous n’en avez plus !

Système de pénalités ne s’appliquant qu’aux pauvres gens.

Mais vous allez en justice, ma bonne dame !

Résultat de recherche d'images pour "voleur banquier"

Ou allez traiter de “voleur” un élu qui a commis quelques “indélicatesses” non condamnées par la justice, une justice française à l’égal de sa république “bananière”, infiltrée par la crapulerie maçonnique qui n’est fraternelle que pour les copains de la bande de coquins !, mais vous serez condamnée, ma bonne dame, si vous n’y prenez point garde, trois petits points obligent !

S’il n’y a pas eu de condamnation,

– pour des raisons que tous les Français connaissent aujourd’hui et ont déjà expérimentées, le trafic d’influences et la prévarication ambiante,

aucun administré, aucun citoyen (masculin qui est l’ancien neutre latin, je le précise pour les adeptes de l’orthographe inclusive) ne peut “alerter” sur la corruption de sa ville, de son département bientôt disparu ou de sa région en cours de disparition, encore moins de sa nation en dissolution, aucun Français ne peut alerter ses compatriotes sans endurer l’inique condamnation des pilleurs de biens nationaux.

– “Je vais vous traîner en justice et je vous prendrais tous vos biens, vous qui êtes déjà misérable ! Je vous rendrais moins que rien, vous qui n’êtes déjà plus rien !”

Menaces proférées à mon encontre si souventes fois, trois petits points.

Aujourd’hui il faut juste écrire “il fait beau” ou “il pleut”, et encore !, après avoir pris bien soin de vérifier que les commerçants du coin ne vont pas vous attaquer en justice pour oser avoir écrit qu’il pleuvait, ce qui aurait fait baisser la fréquentation saisonnière touristique du coin, parce que vous l’aviez annoncé dans le “Bon Coin”.

Non, en France, aujourd’hui, il n’est plus permis de rien dire, sinon “Tout va bien !”.

Je me demande comment vont faire les historiens plus tard pour écrire l’Histoire de France”.

Il y aura sans doute un organisme officiel chargé de rédiger et de publier l’histoire “officielle”, après avoir pris soin d’effacer toutes les données susceptibles de venir contredire et contrarier fâcheusement une histoire qui veut nous faire accroire que l’Histoire de France n’existe pas, n’a jamais existé et donc ne doit pas exister.

Résultat de recherche d'images pour "histoire de france"

Nous n’existons plus, Françaises, Français !

Sachez-le.

Il nous faudra apprendre l’histoire du monde, un monde sans cesse en perpétuel mouvement, en “migration”, sans repères, où le troupeau de bêtes que nous sommes tous en train de devenir cherchera un ou des repaires pour pouvoir au moins y dormir tranquille une nuit, rien qu’une nuit, la longue nuit de la marche de l’humanité vers l’obscurantisme religieux.

Qu’il ne faut pas nommer, non, non et non !

Donc voilà pourquoi je suis en colère.

Parce que ce n’était pas dicible mais que j’aurais dû le dire, quand même.

Dire que le Seigneur m’avait dit, il y a environ deux semaines, juste “ça”, cette petite phrase de rien du tout :

– “Ecris : – “Il va y avoir un élément probant dans l’affaire Maëlys“”

– “C’te bonne blague”, comme dirait mon pote COLUCHE, un de mes visiteurs qui n’en est plus un depuis longtemps, puisqu’il est devenu un très proche ami de la famille.

– “C’est ça, Seigneur, je vais écrire, moi, qui ne suis rien du tout, un truc sans importance, cette phrase qui ne contient aucun élément concret et qui n’aide donc pas à la recherche de Maëlys, genre : – “Il va y avoir un élément probant”.

Non, bah non. Je n’écrirais pas “ça”, non.”

Et je ne l’ai pas écrit.

J’imaginais sans peine la personne me lisant :

– “Il va y avoir un élément probant qui va être connu du grand public”.

Cette personne pensant, tout, comme moi, je l’aurais pensé :

– “Oui, et alors ? Autant écrire : “Le soleil se levera le septième jour”.”

Non ?

Résultat de recherche d'images pour "voyance humour"

Seigneur, donne-moi plutôt l’adresse du kidnappeur, non pas celui qui a enlevé l’enfant, mais celui qui la cache.

Là, je pourrais “peut-être” Te “croire” et l’écrire.

Quoique…

Je ne pourrais pas m’empêcher de chercher à vérifier l’information.

Et ensuite j’écrirais, une fois que la police aura trouvé par elle-même le kidnappeur, que je le savais.

Ce qui n’aide pas, je l’admets.

Je l’ai déjà expliqué mille fois :

– “Je n’ai pas la foi, la foi du charbonnier. Je suis pire que Saint-Thomas. Même T’ayant vu, si c’était bien Toi et non pas le fruit d’une imagination malade, je doute toujours. Même ayant vécu avec Toi, si c’était bien Toi et non pas le fruit du “dieu-hasard”, le dieu des francs-maçons, je doute encore. J’irais sans doute en Enfer. Je n’ai guère de doute sur le sujet. A cause de mon manque de foi.”

C’est d’ailleurs ma seule prière au quotidien :

– “Pardonne-moi mon manque de foi ! Et donne-moi un signe.”

Image associée

Encore et encore, encore et toujours.

Pas vous ?

Je doute d’autant plus que, vous écrire, si vous me lisez, c’est vous entraîner à ma suite dans une histoire d’amour dingue pour un type mort sur une croix qui se faisait passer pour un Dieu !

En plus, le type, s’il était en France maintenant, il se ferait contrôler par la police tous les quarts d’heure au moins.

Il est en France, d’ailleurs !

Ce que je peux être conne, parfois.

Puisqu’Il est vivant et bien vivant.

Un peu trop à mon goût et des fois, pas assez.

– “Donne-moi un signe !

Donne-moi un signe PROBANT sur l’affaire Maëlys, par exemple.

Non, ce n’est pas du chantage, pas du tout.

Hein, que vous ne Le faites jamais “chanter” ?

De toute façon, vous Le chantez de moins en moins en France.

Il est devenu un “migrant” dans Son propre pays autrefois chrétien.

Et la chasse aux migrants est ouverte.

Je suis sûre que Tu as passé la frontière, Seigneur, sans papiers, comme d’hab.

Pas bien !

Pas bien du tout.

La frontière de la vie et de la mort, bien sûr.

Et vice-versa.

Image associée

Moi, je voudrais juste savoir où est Maëlys, s’te plaît !

Allez quoi, dis-le moi !

Vous ne voulez pas le Lui demander avec moi ?

– “Jésus, dis-nous où est Maëlys ? Dis-nous qui a enlevé la petite fille et qui la détient prisonnière ?”

Le Seigneur, mon beau brun sémite aux yeux marron ambré, me répond :

– “Pourquoi Me demandes-tu ce que tu sais ? Tu sais qui a enlevé Maëlys. Vous le savez. Maintenant à toi d’écrire les éléments reçus, sans pouvoir les vérifier pour l’heure, soit. Mais écris ! Le feras-tu ?”

Non.

Gloups…

Je bois la tasse.

Je ravale ma fierté.

J’évalue le risque.

Pas seulement le risque pour moi, un risque juridique, dans une France où même écrire qu’il pleut n’est plus possible.

Un risque de blessure, de blessure psychologique et morale pour des parents en grande souffrance.

Le Seigneur me répond : – “Un risque aussi de ne pas donner des éléments non exploitables pour l’heure, puisque cachés, un risque qui entraîne une stagnation de l’enquête.”

Résultat de recherche d'images pour "risque"

Et surtout JE NE DOIS PAS OUBLIER CE QU’IL M’A DEMANDE DE VOUS DIRE, et là je prends le risque “fou” de vous le dire :

– “Il va y avoir un autre enlèvement d’enfant pour le mois prochain. Il ne faut pas que ce soit un enlèvement. Il faut que ce soit une “tentative d’enlèvement“. Sinon l’enfant ne sera JAMAIS retrouvé. Car les prédateurs ont tiré les leçons de l’affaire Maëlys.

Si l’enfant passe la frontière, lui, il passera la frontière de vie à trépas, très rapidement. Est-ce ce que vous souhaitez ?”, vous demande le Seigneur.

– “Pourquoi le mois prochain, Seigneur ?”

– “Halloween” fut la réponse du Seigneur.

“Vous avez affaire à des gens malades, des pervers qui ont ritualisé des pratiques déviantes. Il se raccrochent à une religion qui les déculpabilise et,  pour eux, donne un sens à leur vulgaire commerce. Car il ne s’agit que d’un commerce, d’un trafic d’enfants, de “petits animaux”.”

– “Si vous voulez savoir qui sont les trafiquants d’enfants, cherchez l’argent ! Le rabatteur a déjà été payé.

Une somme d’argent énorme qui explique son silence et celui, ajoute le Seigneur, de certains membres de sa famille.

Une vidéo circule actuellement sur les réseaux pédophiles, une vidéo mise en vente. LA CHERCHEZ-VOUS ?, accuse le Seigneur, ou vous contentez-vous de poursuivre une enquête comme s’il ne s’agissait que d’un vol matériel ?”

Cette vidéo a d’autant plus de valeur que l’enfant qui “joue” dans la vidéo un rôle contraint et forcé est “connu”. Plus le danger est grand que l’enfant soit reconnu, plus le prix est apprécié en fonction du risque par les réalisateurs de ces jeux de rôles et plus le prix de ces vidéos est élevé. Le prix est aussi en fonction de la beauté de l’enfant, comme pour le marché aux esclaves de Daech.

Image associée

– “Vous avez dénoncé le marché aux esclaves des Jihadistes mais vous avez “oublié” que vous êtes vous-même une civilisation de pourvoyeurs d’esclaves, accuse le Seigneur, des esclaves qui sont souvent des enfants pris à leurs parents avec ou sans leur consentement, si tant est que prendre leurs enfants aux pauvres gens qui les vendent, puisse être considéré comme participant d’un consentement libre et éclairé.

Etre un marchand d’enfants, sous prétexte d’adoption et/ou de libération sexuelle, c’est être un esclavagiste, dit le Seigneur. Je n’aurais pas pitié de ceux qui n’ont pas pitié des pauvres gens. Je n’aurais pas pitié de ceux qui n’ont pas pitié des enfants pris, violés et tués pour assouvir leurs appétits affectifs et sexuels.

– Ecris ce que tu as vu et advienne que pourra, en fonction d’investigations qui devraient être menées sur les circuits de l’argent, moins occultes que leurs pratiques, et les complicités au sein de la police, de la justice et du milieu politique local jusqu’au niveau international !

Vous défendez les femmes, mères de vos enfants et de vos futurs enfants. Quand défendrez-vous réellement les enfants ? Le harcèlement sexuel est devenu un fléau parce qu’il n’y a plus de limites morales dans le comportement humain, pas plus qu’il n’y a de frontières nationales dans votre pays. Les trafiquants franchissent tous les interdits et toutes les frontières.

Vous autorisez toutes les transgressions et vous vous plaignez ensuite de toutes ces agressions contre vos femmes et vos enfants. Mais les agresseurs sont souvent les mêmes hommes. Et l’étranger n’est pas celui qui vient de loin, mais celui qui est étranger à la condition humaine, l’homme pourri par sa richesse dans un corps social corrompu et gangréné par la cupidité et la convoitise.”

Résultat de recherche d'images pour "pédophilie maroc"

Donc je vais devoir écrire ce que j’ai vu, écrire peut-être,

– je le souhaite de tout mon coeur !,

pour qu’il n’y ait pas d’autre enfant enlevé pour le mois de novembre et les fêtes d’Halloween, ces fêtes païennes récupérées par l’Eglise catholique pour en faire la Toussaint, puis réintroduites sous leur forme superstitieuse par les Anglo-saxons.

Le MAL existe.

LUCIFER lui-même, l’Archange rebelle, dit que le MAL est impossible à comprendre.

– “Il est“.

Il est comme le trou noir de notre univers terrestre.

Nous posons-nous la question de savoir pourquoi les trous noirs existent ?

Ils absorbent toute la lumière et toute la matière… visible.

J’ai repris la carte routière.

Et j’ai pisté.

L’A43, je la remonte, très facilement et très rapidement.

Puis je prends ensuite tout droit, toujours tout droit, l’A41.

C’est comme un tapis magique, tout se déroule vite, en souplesse, sans acrocs.

Jusqu’à…

Je lève les yeux pour lire le nom de la ville atteinte :

– Genève !

Surtout “l’aéroport international de Genève”.

Résultat de recherche d'images pour "genève"

Je sais qu’un avis de recherche pour Maëlys a été envoyé à la Suisse pour Genève.

Je viens de le vérifier.

Un simple avis de recherche, car les frontières sont ouvertes et la vie d’un enfant a moins d’importance que la circulation des véhicules sur les autoroutes.

Il ne faut pas retarder les “trafics” sur les autoroutes.

Il est quasiment devenu interdit de contrôler des voitures et des bus sur les autoroutes, sauf quelques contrôles aléatoires pour amuser et distraire le bon peuple de France, faire semblant, ou embêter la Catalogne espagnole qui veut son indépendance.

Le savez-vous ?

Les contraintes économiques, le “toujours plus de profit” ne permettent plus aux forces de l’ordre de “s’amuser” à bloquer des files de véhicules pour fouiller les coffres et identifier les passagers des conducteurs qui prennent les autoroutes.

Il faut aller vite, encore plus vite, toujours plus vite, livrer de la drogue, des armes ou des humains !, putes, enfants volés, migrants économiques, peu importe, si le trafic paye !

Toutes sortes de trafics.

L’autoroute ne s’est pas ouverte pour les citoyens européens.

Elle s’est ouverte pour les trafiquants, tous ceux qui “travaillent” pour les “ripoux” que vous avez élus et qui veulent aussi plus d’argent, encore plus d’argent, toujours plus d’argent !

La suppression des contrôles aux frontières a causé une augmentation des trafics criminels dans tous les pays européens.

Les autoroutes sont devenues les boulevards du crime en Europe.

Et ?

Les Etats-Nations, voués à disparaître, dirigés par des exécutants chargés d’exécuter leurs nations, incapables de vous défendre, suppriment les contrôles aux frontières, diminuent les présences policières, douanières et militaires, permettant ainsi à la “Pieuvre” maçonnique de faire exploser l’ordre social, de le faire imploser, pour imposer un autre ordre “asocial”, sans “société” au sens commun du terme, mais avec des micro-sociétés de moins en moins visibles, élitistes et tristes, des sociétés secrètes qui s’enferment dans l’invisibilité et s’enfoncent dans le négationnisme culturel, le parricide suprême, la mort du “Père”.

Genève !

Et son aéroport international.

Résultat de recherche d'images pour "genève"

Je revois cette petite pièce, sans fenêtre, où étaient gardées trois ou quatre gamines.

Parfois un ou deux gamins.

Pour elles, c’est comme une aventure, un film dont elles sont devenues les héroïnes.

C’est super !

Elles apprennent leur rôle, sont appelées “individuellement”, les unes après les autres.

Rarement ensemble, en tous cas, je ne les ai pas vues partir ensemble… et revenir.

Elles doivent se taire, si elles veulent prouver qu’elles savent jouer un rôle, jouer ce rôle qui est le leur, le rôle de l’héröine.

C’est ce qui avait été le plus dur pour Mélissa RUSSO et Julie LEJEUNE.

Les petites filles sont mortes, en en voulant à leurs parents.

Non pas qu’elles se sentaient abandonnées par eux, mais parce qu’elles avaient participé d’une sorte de “film”, de scénario où elles devenaient à leur tour, des femmes, de “vraies” femmes, à la seule condition qu’elles ne regrettent pas leurs parents et qu’elles se taisent…

Manipulées mentalement, “dressées” (“to dress” aussi, habillées ou déshabillées) pour plaire, plaire à des hommes d’affaires, à des gens riches qui ont les moyens de se payer, pour se distraire, de vraies “poupées”, des poupées humaines, les petites en avaient oublié qu’elles étaient des enfants.

De fragiles enfants dont il est si facile de se défaire !

Le monde des adultes n’est pas celui des enfants.

S’il y a bien une dimension de l’interdit dans la pédophilie, c’est la dimension physiologique.

Mais quand “on” baise avec des animaux et comme des animaux, comme des “bêtes”, pire que des bêtes, puisqu’aucune bête ne fait l’amour avec ses “petits”, “on” ne s’arrête pas à ce type de considérations.

“On” tue pour le plaisir !

“On” jouit du plaisir de tuer.

“On” tue l’innocence et l’innocent.

Et “on” baise le cul de SATAN.

Pédo-satanisme et Franc-maçonnerie : l’autel des élites

S’il est interdit dans la Bible de se montrer nu(e) à ses propres enfants, ou de montrer sa nudité aux autres hommes et femmes, une autre religion qui se prétend du même Livre ose cautionner la pédophilie à cause du déviationnisme sexuel d’un prophète sénile devenu débile après la mort de sa femme, Khadija.

“On”,

– ce “on” humain qui rejoint le “ça” freudien, et qui n’a honte de rien,

“on” aime cette religion qui autorise le pire et prétend être la meilleure !

Parce qu'”on” aime pouvoir faire tout ce qui est interdit par la religion du Livre, telle est la vérité, l’exacte et seule vérité.

C’est ainsi que cette religion mauvaise séduit les plus crapuleux, puisqu’elle autorise toutes les licences et brisent toutes les innocences.

Née dans le soleil et la lumière, elle s’achève dans le meurtre et la luxure, ce qui explique que le prophète ne ressuscite pas, lui.

Dieu ne l’a pas exaucé, ni dans sa nuit, ni pour sa progéniture.

Celui qui a épousé une petite fille n’aura pas de descendant mâle viable.

ALLAH l’a condamné.

Pour un prophète, “on” dit qu’il est “maudit”, quand marié, et à combien de femmes et d’esclaves ?, malgré toutes ces tentatives, il ne parvient pas à avoir un fils qui lui donne une descendance.

Tous les prophètes de la Bible ont eu des fils, même avec des femmes stériles.

Il a suffi d’une seule épouse, comme le veut le Dieu du Livre, pas de deux, pas de trois, ni de dizaines d’épouses, pour qu’Abraham ait un fils de Sarah.

Et quand un prophète a des dizaines d’épouses… pour rien !, parce qu’il est “impuissant” puisque non “créateur”, donc sans descendance mâle, est-il “adorable”, ce prophète ?

Non !

La pédophilie est maudite, comme est maudit le seul prophète à avoir épousé une enfant.

“On” ne marie pas une petite fille avec un homme.

Résultat de recherche d'images pour "pédosatanisme"

“On” ne lui fait pas jouer un rôle de “grande”, en lui faisant croire que cet “interdit” de l’inceste et de la pédophilie n’est qu’un “interdit social” de “vieux cons” et qu’elle, elle a bien de la chance, d’avoir été “choisie” et d’être “l’élue”.

Ce que, d’ailleurs, ses parents ne pourraient pas comprendre.

Donc elle ne doit pas le leur dire et ne le dire à PERSONNE, surtout à personne.

Il faut bien comprendre que l’enfant devient ainsi complice de son enlèvement.

Sinon rien n’est compréhensible.

Donc il se joue une pièce tragique dans une pièce presque trop blanche, sans décor, neutre, une petite pièce sans fenêtre, ou aux volets fermés, à la lumière toujours artificielle.

Peut-être une zone de transit aéroportuaire ?

Lorsque j’ai eu cette vision des enfants dans une pièce blanche, avec des petits lits ou plutôt des matelas disposés à même le sol, je n’avais pas encore de “localisation”, juste cette image de trois ou quatre fillettes enfermées dans une pièce dont la porte s’ouvrait sur un petit couloir.

Vers où ?

Maintenant, après m’être laissée guider, je suis une direction, j’arrive à Genève.

Et je vois un panneau, un sigle peut-être “LHCb“.

Cet acronyme me fascine.

Est-ce à proximité du lieu où se trouvent les petites filles ?

Est-ce  que l’une d’entre elles l’aurait vu ?

Etrange fascination :

– “LHCb” veut dire “Large Hadron Collider beauty experiment ».

J’apprends que le « LHCb » dépend du CERN.

La « porte des étoiles » ne s’est pas ouverte.

Je frappe à cette porte sur laquelle s’imprime le sigle du CERN avec ses trois « 6 » imbriqués les uns dans les autres et formant comme l’oeil du cyclone ou du cyclope, le monstre qui dévorait les humains.

Le dieu SHIVA danse devant moi et, poursuivant ma recherche, je découvre, étonnée, que SHIVA « the destroyer » est honoré devant le « lhc » du CERN.

LUCIFER surgit.

– “”On” ne réveille pas les anciens dieux pour jouer avec, comme des apprentis-sorciers.”

SHIVA avale la matière, c’est le MAL.

Le MAL, c’est le néant, c’est tendre vers le “néant”, “ce qui n’est pas”.

Or étymologiquement, SHIVA signifie “ce qui n’est pas”.

[Il m’a fallu trouver la signification du nom de SHIVA pour comprendre pourquoi LUCIFER faisait le lien entre le “trou noir”, symbole du MAL qui avale tout, et SHIVA, le dieu de la destruction dont le nom signifie “ce qui n’est pas”].

Si vous me demandez quel est le rapport avec Maëlys, je l’ignore.

Enfin, disons plutôt que je me refuse à développer plus avant ce qui pourrait apparaître comme une thèse “complotiste” et donner du grain à moudre aux ennemis de la foi chrétienne.

Il y a une route, une route qui menait en une heure à peine à Genève.

Vers un aéroport international.

Aucun barrage.

Aucun contrôle.

Rien.

Il y a une vie.

Une vie qui attend.

Et un sigle qui clignote, “LHCb”, tandis que tournent les bras de SHIVA, SHIVA le dieu destructeur, comme tournoient les trois “6” du CERN, symbole de la “Bête”, la “Bête à cornes”.

Et, pendant que j’écris, il y a un enfant, un ou une enfant

– ils ne savent pas encore !, ils n’ont pas encore choisi leur proie,

un enfant qui marche sur le bord d’une route, d’une route d’où il sera enlevé aux siens,

simplement parce que c’est Halloween.

Résultat de recherche d'images pour "halloween date satanique"

Non, il ne faut pas !

Et tant pis, si, à cause ou grâce à cet article, vous, parents serez plus vigilants, vous policiers et militaires, gendarmes de l’Arme, serez plus “surveillants”, préférant prévenir un acte criminel que punir un seul criminel sur combien d’autres ?, ce qui vous fera dire que je me suis trompée et qu’il n’y a pas eu d’autre enlèvement d’enfants, pas même une tentative !

Que je serais heureuse de me l’entendre dire :

– “Il ne s’est rien passé ! Vous vous êtes trompée. C’est vous la fautive !”

Parce que, vous toutes et vous tous, vous aurez fait en sorte que PLUS JAMAIS un enfant ne soit enlevé !

Fermez les barrières, fermez les frontières et que Dieu entende nos prières, pour que PLUS JAMAIS nos enfants ne disparaissent !

Ces gens-là sont lâches.

S’ils constatent que nous protégeons nos enfants, que vous protégez vos enfants et même ceux de vos voisins, si nous leur rendons leur tache plus rude, une tache qui est une honte pour une France qui ne défend pas ses propres enfants, ils iront chercher ailleurs qu’en France d’autres victimes.

C’est là où nous devons et devrons davantage, nous aussi, combattre tous les trafics, principalement le trafic d’êtres humains, le nouvel esclavagisme moderne.

Sauf si les esclavagistes sont d’abord le peuple français, un peuple qui accepterait de vendre ses enfants et/ou de les perdre, pour le profit de riches prédateurs en MAL de sensations fortes !

Pour retrouver Maëlys, retrouvez l’argent.

Le rabatteur a été très bien payé.

Pour retrouver Maëlys, débusquez le traître au sein de vos services qui renseigne le réseau criminel de trafiquants d’enfants.

Le ou les traîtres.

A coup sûr, un traître au niveau de la gendarmerie qui a accès aux procédures judiciaires.

Pour la justice, le Seigneur me montre plusieurs “complices” dont certains sont passifs et d’autres actifs. Les passifs profitent du système, les actifs “couvrent” et protègent les pédo-criminels.

Ces “fuites” judiciaires et ces conduites pénalement répréhensibles donnent une réponse aux enquêteurs qui se heurtent à l'”incompréhensible”.

Non, pas un “incompréhensible” paranormal, non.

Des incompréhensions dues à des aberrations de fonctionnement dont ils ne peuvent pas faire état au risque de perdre leur place.

Il faudra bien un jour que tout “cela” cesse !

Même au Moyen-Age eut lieu le procès de Gilles De RAIS, ce seigneur devenu le “saigneur” du lieu, celui-là même qui devait rendre la justice à ses gens et aux paysans dont il enlevait les enfants.

Résultat de recherche d'images pour "le procès de gilles de rais"

Puissè-je me tromper !

Cet article a été écrit, dussè-je me tromper, pour me tromper !

Car vous devez tout mettre en oeuvre pour que je me trompe.

Il vous faut :

retrouver Maëlys,

– achever l’enquête

– surtout pour éviter à un criminel de récidiver.

Il m’est difficile comme, dans le rêve sur “Manon” et les chiens,

– “Manon”, prénom que j’avais trouvé pour répondre au “vide” du “Ma..” laissé sans suite,

il m’est difficile de distinguer entre ce qui est symbolique et réel.

Ayant tenté d’interpréter mon rêve, pour moi, les chiens étaient un élément symbolique.

En fait, ils étaient un élément de la REALITE.

Donc je m’arrêterais là.

Peut-être que, cette fois-ci, ce sera l’inverse.

Je ne sais pas.

Je le saurais quand vous le saurez.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "le procès de gilles de rais"

Voyance – Affaire “Maëlys” – Mon rêve du 02 août 2017, AVANT L’ENLEVEMENT DE LA JEUNE FILLE : – des tables de banquets, une réunion avec les parents de la jeune fille dans une salle communale, des parents en souffrance à la sortie de cette réunion, une jeune fille enlevée à sa vie de famille, la soeur de la jeune fille dans sa chambre avec une amie, une petite maison au bord d’une étendue d’eau, et surtout, les chiens, indice étonnant. D’où la question posée sur l’intérêt porté “au-x” “chien-s” par la jeune fille enlevée. Vérifiable sur le lien de l’article https://deuvosguard.org/2017/08/02/voyance-recherche-manon-desesperement/

Résultat de recherche d'images pour "maëlys"

Hier soir, j’étais malade comme “un chien”.

C’est le cas de le dire.

A en vomir !

Dans un mal-être absolu…

Non pas à cause d’un énième procès “à la c.n”,

– excusez-moi de l’écrire comme je le pense -,

organisé pour satisfaire la vindicte de “petits chefs” à qui il n’a pas suffi, pour leur nuire, de “casser” la carrière et la vie d’agents placés sous leur autorité particulière et dévoyée, à seule fin de  servir leurs intérêts particuliers,

et non pas  placés sous leur autorité impartiale et bienveillante de représentants d’Etat pour servir l’intérêt général de ce même Etat, l’Etat français.

C’est impossible pour des agents dévoués de servir l’Etat français aujourd’hui, sans heurter l’ego démesuré de ce type de chefaillons méprisables.

Les pauvres gens, les précaires dont je fais partie aujourd’hui, pour la grâce de Dieu et témoigner de Son existence, les pauvres gens s’habituent à tout, même et surtout à l’injustice, une injustice sociale due à un pouvoir judiciaire de plus en plus arbitraire, décati et en décadence légale, complètement décrépit moralement.

Non, ce n’était pas la tenue d’un procès au civil qui me rendait malade, procès prévu cette semaine pour me faire payer,

– avant même que l’affaire ne soit jugée au fond, en appel -,

des dommages et intérêts qui auraitent été accordés à une prétendue victime, laquelle profite de tous les soutiens collusifs et fraternels d’une “pas-franc”-maçonnerie stupide et corrompue, par exemple le bénéfice de la protection fonctionnelle avec la prise en charge de tous ses frais d’avocats !,

  • “pas-franc”-maçonnerie majoritaire au paradis des frangins, un paradis devenu l’enfer des profanes, un enfer dans lequel les petits “MAL-ins” sont co-gestionnaires des carrières des policiers, de tous les policiers.
Résultat de recherche d'images pour "franc maçonnerie police"

Ces petits “MALins” reproduisent l’affaire des fiches de la IIIème République “radicale” maçonnique qui fut la honte des deux siècles précédents et discriminent à l’envi tous ceux qui s’opposent à leurs plans de carrières et à leurs secrets d’affaires, secrets qui peuvent être judiciaires, discriminant particulièrement les Chrétiens et éliminant singulièrement les bons Catholiques, ces “laïcs” qui se laissent faire et LES LAISSENT FAIRE.

Il faudrait DERADICALISER la République française, oui !

Avant que de DERADICALISER les bons Musulmans.

Il y a pire que les Jihadistes.

Il y a ceux qui tuent en silence le peuple de France et sans autre idéal que leur argent de poche.

  • Non !

C’était autre chose.

Autre chose qui me rendait malade.

Comme avant que quelqu’un ne soit poussé à se suicider, un suicide qui n’en est pas un, dont le Seigneur connaît seul l’auteur, un commanditaire qui pousse à vouloir se tuer un être fragile, un travailleur devenu précaire, laissé sans défense sous la seule autorité d’un patron harceleur, blessé à mort, jusqu’à mourir de n’avoir pour seul tort que celui de vouloir exister, même dans le monde du travail, jusqu’à sa dernière heure.

C’était la mort.

La mort qui me rendait malade.

Malade à en mourir.

Alors j’ai prié ou médité…

Mais, moi, j’écris “prier”, comme – “dialoguer avec Dieu” -, ce qui est “prier” pour moi.

Et là, pliée en deux par la souffrance, une souffrance physique, réelle, repliée sur moi-même comme un enfant abandonné de tous et qui vient d’être battu par ses parents ou par la personne chargée de le protéger, dans le silence terrible de cet abandon si lourdement ressenti, il m’a été rappelé l’article que j’avais écrit sur une jeune fille dont le prénom commençait par “Ma” et que j’avais surnommée “Manon” par commodité, parce qu’il fallait lui donner un nom, … selon moi.

https://deuvosguard.org/2017/08/02/voyance-recherche-manon-desesperement/

Jeudi à Pont-de-Beauvoisin, près des lieux de la disparition. - Jeudi à Pont-de-Beauvoisin, près des lieux de la disparition. - (AFP)

Il m’a été expliqué que j’avais pressenti “Ma-ëlys”.

Je devais “donner”, redonner ce qui m’avait été donné à tous, aux yeux de tous, ce qui, malheureusement, prenait sens aujourd’hui dans une réalité cruelle et démentielle, la réalité d’un “fait divers”, la disparition d’une enfant, une jeune fille appelée “Ma-ëlys”.

Moi, je croyais avoir rêvé du passé.

En fait, il s’agissait de l’avenir.

Il m’avait été demandé de l’écrire, de décrire mon rêve car il servirait de témoignage pour savoir et “RECONNAITRE”, à défaut de pouvoir prévenir, ce que j’ignorais advenir sur l’instant, quand j’avais publié l’article, quoique…

– Ne m’avait-il pas été demandé de décrire précisément la typologie des lieux de la disparition de cette jeune fille dont les parents attendaient désespérèment le retour ?

La chambre vide, sa chambre, mais d’abord la chambre de sa soeur, l’unique soeur de cette jeune fille et les CHIENS, le lien avec un chien, puis d’autres chiens, DES CHIENS ?

  • Pourquoi ?

La maison au bord d’une étendue d’eau, que je croyais être la mer ou l’océan, peut-être.

Le lien avec la nature, l’attrait pour une vie de “sauvage”, quasiment d’Apache.

Je ne savais pas et j’écrivais que je ne le savais pas.

Tout ce que je savais, c’est que là où se trouvaient les chiens, se trouvait une jeune fille qui m’appelait et qu’il me fallait l’écrire.

Je me suis trompée sur l’âge, “voyant” une jeune fille de 17 ans.

Ou alors, il s’agissait d’une autre victime qui venait me prévenir, une autre jeune fille âgée, elle, de 17 ans, et qui voulait éviter à une autre ce qui lui était DEJA arrivé.

D’où la présence aussi d’Allison BENITEZ, présence attestée dans l’article sur “Ma-non”, Allison qui ne supporte plus les échecs de la justice, Allison révoltée, car victime d’un père militaire, “honorablement connu” qui a su si bien faire disparaître toutes traces des corps de ces victimes. Car Allison ne veut plus que ce qui lui est arrivé se reproduise.

Résultat de recherche d'images pour "maëlys"

Maëlys

Résultat de recherche d'images pour "allison bénitez"

Allison

Aujourd’hui force est de constater des éléments troublants en lien avec l’affaire “Maëlys” :

  • les tables qui ressemblaient à des tables de banquets, ce que j’avais noté dans mon article sur la disparition de “Ma-non”,
  • tables disposées ainsi pour une réunion de personnes originaires d’un même village, donc qui se connaissaient toutes, réunion que j’ai cru être une réunion “associative”, réunion organisée dans une salle communale, – car c’est ainsi que je l’avais interprété -, en fait, tout bonnement une “salle des fêtes”,
  • les parents cheminant normalement à la sortie de la réunion, puis “m’entraînant” avec eux dans leur maison pour communiquer avec leur fille disparue,
  • la vision de la chambre où se trouvait son unique soeur avec une “copine” venue dormir avec elle,
  • la vision des chiens que j’ai tentée d’expliquer symboliquement, n’en comprenant pas le sens, – puisqu’il n’y avait pas de sens à chercher !, n’étant qu’une “réalité”, dans un futur très improbable pour moi alors,

tous ces éléments appartiennent à une réalité probante, l’affaire Maëlys De ARAUJO, jolie jeune fille brune, tout comme l’était Allison BENITEZ.

https://deuvosguard.org/2017/08/02/voyance-recherche-manon-desesperement/

Résultat de recherche d'images pour "allison bénitez"

Je ne suis pas capable de dire, et de vous dire, si quelqu’un est mort ou vivant.

Ne me posez jamais la question !

Je communique avec des êtres VIVANTS.

Même si vous les croyez morts.

S’il faut sauver Maëlys, donc la retrouver, tout ce que je sais, c’est que là où se trouvent les chiens, se trouve peut-être Maëlys et plus sûrement la jeune fille qui m’appelait et qui était gardée par des chiens, dans cet étrange cimetière abandonné près d’une chapelle ou dans cet étrange cimetière de chiens attenant à la maison qui surplombait une étendue d’eau suffisamment grande pour me faire penser à une mer ou à des étangs près de la mer ou de l’océan.

J’oserais écrire que là où se trouve enterré un chien, se trouve Maélys, pas forcément morte au sens où vous l’entendez, vous.

Peut-être enfermée ?

Gardée par les chiens, des chiens qui sont là pour sauver, pas pour tuer et qui “désapprouvent” son enfermement physique et/ou spirituel, se montrant et montrant le lieu qu’ils gardent.

Il faudrait chercher là où se trouvent les chiens, morts ou vivants, qui gardent Maëlys.

Et/ou qui gardent l’autre victime, la jeune fille de 17 ans.

Résultat de recherche d'images pour "suspect avec chien maëlys"

La prochaine fois, promis !

Je n’essaierais plus de trouver un prénom correct à une personne qui m’est montrée  avec pour seul prénom, seulement deux lettres qui le commencent :

– “Ma-“.

[ – “Make it easy !” Comme me le conseillait si gentiment Mickaël JACKSON dans l’article écrit pour l’annonce non faite de la mort de Gonzague SAINT-BRIS, faute d’avoir compris son message, pourtant si clair, une fois la nouvelle de la mort de Gonzague SAINT-BRIS diffusée par les médias.]

Mais c’est plus fort que moi, il faut que je “rationalise”, que j’analyse, que je concrétise, en cherchant à donner à des messages une réalité pourtant non perceptible, ni directement compréhensible IMMEDIATEMENT tant que l’événement n’est pas encore advenu, pour des lecteurs non avertis et “normalement” sceptiques.

A la date de la publication de mon article sur Manon, le 02 août 2017, j’ai même recherché partout sur Internet s’il était arrivé quelque chose récemment à une jeune fille dont le prénom commencerait par “Ma-“.

Puis, de guerre lasse, je l’ai appelée “Manon” et j’ai décidé que ce ne pouvait être que symbolique, cet avertissement onirique.

Je n’ai écrit cet article sur “Ma-non” que parce que le Seigneur l’a exigé et qu’Allison était présente aussi.

Je l’ai fait pour Allison, la “VIVANTE”.

La question que je me pose aujourd’hui est la suivante :

– l’individu qui a enlevé Maëlys est-il un récidiviste ?

La jeune fille de 17 ans, déjà enterrée semble-t-il, n’est pas “Ma-ëlys“, la fillette de 9 ans et ne peut pas l’être.

La jeune fille qui m’appelait et me parlait m’annonçait “Ma-ëlys” et savait ce qui allait se passer.

Résultat de recherche d'images pour "maelys"

Ce qui signifierait qu’il y aurait eu “repérage” de la part d’un prédateur non identifié, non encore mis en examen.

Un prédateur qui aurait déjà “enfermé” ou “accidenté” une autre jeune fille.

Au moins une autre.

L’enlèvement aurait alors été prémédité ce qui pourrait expliquer que l’actuel mis en cause, innocent jusqu’à preuve du contraire, ait REELLEMENT contacté un acheteur potentiel pour la vente FUTURE de sa voiture, vente et contact avec un acheteur qui justifient le lavage très soigné du véhicule personnel, juste après l’enlèvement de Maëlys.

J’espère me tromper.

Soit il s’agit d’une coïncidence malheureuse pour cet homme mis en cause, soit il s’agit au contraire d’un acte prémédité d’enlèvement, faisant suite à un “repérage” en tant que prédateur isolé ou en tant que chasseur, traqueur rapportant ses proies à ses maîtres, les vrais prédateurs.

__________________________________________________________________

http://www.liberation.fr/france/2017/05/25/enfants-disparus-pres-de-12-000-enquetes-en-cours-et-des-familles-demunies_1572204

Mineurs

Enfants disparus : près de 12 000 enquêtes en cours et des familles démunies

Par Rozenn Morgat — 25 mai 2017 à 12:13

« Un chiffre qui donne le vertige : en France, cinq mineurs sont portés disparus toutes les heures. »

[ En France, 49 347 mineurs ont été enregistrés dans le fichier des personnes disparues en 2016. A l’occasion de la Journée internationale des enfants disparus, le CFPE veut sensibiliser les parents, qui se retrouvent souvent sans réponses et dans une grande détresse.[…] ]

__________________________________________________________________________

N’oubliez pas, JAMAIS, les enfants migrants et les enfants de familles migrantes, eux-mêmes victimes de ces prédateurs. Ces enfants de migrants, eux, N’EXISTENT PAS officiellement. Ils ne sont donc pas comptés dans les 50 000 mineurs enregistrés en 2016, mineurs ayant été signalés disparus. Malheur à eux qui ne sont pas protégés, bien que se trouvant et EXISTANT sur le territoire français !

Résultat de recherche d'images pour "migrants mineurs"

________________________________________________________________________

Très honnêtement, j’ignore dans la réalité de ce monde si l’auteur des faits est “LE” prédateur, dit “prédateur isolé” ou “UN” traqueur, un seul, qui agirait pour le compte de notables et haut fonctionnaires en mal d’émotions fortes et de plaisirs interdits.

Mais il est certain que Maëlys ne pouvait pas me prévenir AVANT son enlèvement de ce qui allait lui arriver.

La victime qui m’a prévenue est une autre jeune fille, elle aussi disparue.

Et qui n’est pas Maëlys.

Peut-être une victime antérieure du même prédateur qui est, ou pas, l’homme interpellé.

C’est une supposition, juste une supposition, une simple hypothèse.

Il pourrait y avoir un “chasseur”, du nom donné à ceux qui rapportent le gibier à leurs maîtres, les “vrais” prédateurs.

Les chasseurs de victimes humaines, chasseurs de “petits animaux”, comme ils appellent les enfants victimes d’enlèvements, sont des hommes dont il ne faut pas prononcer le nom, jamais.

Certains policiers le murmurent, pas à voix haute, surtout pas.

Ils disent attraper les chasseurs, mais jamais les prédateurs.

Et les chasseurs passent pour être des prédateurs “isolés“.

Attention, ce que j’explique sur les réseaux de la pédophilie en France ne concerne peut-être pas Maëlys.

Je rappelle qu’environ 50 000 enfants ont été enregistrés disparus en 2016 et que la France ne brille pas par sa capacité à les retrouver.

Il est utile aussi de se rappeler que la région de Grenoble s’est déjà tristement illustrée dans d’autres cas d’enfants disparus et avec des “loupés” judiciaires “remarquables”.

____________________________________________________________________________

Disparus de l’Isère

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.
[ L’affaire des Disparus de l’Isère est le nom sous lequel ont été regroupées neuf[1] ou douze[2] affaires de disparition, de meurtre ou d’agression d’enfants survenues, de 1983 à 1996, en Isère. Trois seulement de ces affaires – qui sont elles-mêmes en réalité deux affaires distinctes – ont pu être résolues […] ]
__________________________________________________________________________

INTERACTIF. Disparus de l’Isère : de nombreux cas restent à résoudre

>Le Parisien>Actualité|G.L. avec J.-M.D.|09 mars 2016, 8h15 | MAJ : 09 mars 2016, 9h07
[…]
Trois dossiers ont été refermés, ceux d’Anissa Ouadi, de Nathalie Boyer et de Léo Balley. Quant aux ossements découverts en 1985 au-dessus du Sassenage, dans le Parc régional du Vercors, ils n’ont jamais été identifiés. Ils ont été détruits en 1996 sur ordre du parquet de Grenoble pour faire de la place dans le laboratoire de toxicologie médico-légale du palais de Justice. ]
_______________________________________________________________________
Des ossements d’enfants détruits, pas même restitués aux familles ?
Normal ?
Résultat de recherche d'images pour "maëlys"

La présence d’Allison BENITEZ a été déterminante pour moi dans la rédaction de l’article sur “Manon”.

Allison a été doublement victime d’un meurtre, tuée par un “militaire”, me force-t-elle à écrire, un militaire qui était son père, qui est son père !,

– et “re-tuée” par une justice lui refusant justice, à elle et à sa mère.

Car Allison veut qu’on sache, que vous sachiez

[- A qui s’adresse-t-elle ?]

qu’elle ne laissera plus faire.

Elle ne vous laissera plus faire ce que vous voulez.

– “Interrogez-vous sur la disparition de vos enfants !”, dit encore Allison.

Et interrogez-vous sur la lenteur des procédures judiciaires et les erreurs commises par leurs “complices”.

– “Car ne pas résoudre un crime, dit Allison, un crime dont l’auteur était si facilement identifiable, c’est être complice des criminels.”

“Faute d’Etat dans l’Etat, les criminels ont pris le pouvoir.”, ajoute-t-elle.

– “”Faute d’Etat“, explique Allison, parce que ne pas rendre justice est une faute de l’Etat.”

[ – “Faute d’Etat”, dans le sens absence de l’Etat. Allison me remercie de préciser sa pensée]

– “faute d’Etat dans l’Etat”, car il n’y a plus de représentants de l’Etat au sein de l’Etat français pour rechercher la vérité, mais des associations de “MAL-faisants”, ceux qui font MAL leur travail, et des associations de “MAL-faiteurs”, ceux à qui profitent les crimes qu’ils couvrent !”

– “Retrouvez Maëlys !

Vous qui n’avez jamais retrouvé Allison.

Ni les autres victimes de son père.

FAITES VOTRE TRAVAIL.

Résultat de recherche d'images pour "maëlys"

Retrouvez les enfants, nos enfants, et même les enfants du monde qui n’ont pas demandé à venir en France et à être abandonnés par les braves gens que nous prétendons être.

Qui sont les voleurs d’enfants en France ?

Et que vaut la vie d’un enfant en France quand les autorités françaises vous expliquent qu’il est impossible de donner des chiffres exacts sur les disparitions d’enfants ?

Mais il est possible de donner à l’heure près le nombre de grosses berlines de luxe volées et “assurées” par de riches patrons.

Si la vie de nos enfants était assurée comme le sont les berlines de luxe, croyez-moi, vous qui ne croyez pas en Dieu, pas un seul enfant ne disparaîtrait sans être retrouvé sur le territoire français.

Parce que ça coûterait trop cher aux assureurs français et à l’Etat français s’il fallait verser aux familles le prix d’une vie, d’une vie d’enfant qui aurait pu devenir adulte, et pourquoi pas, millionnaire ?

Ce qui signifie de devoir indemniser la famille à la hauteur du préjudice subi.

Vous vous rendez compte si Angela MERKEL avait enlevé Emmanuel MACRON ? Mais que ferions-nous aujourd’hui sans ce président que le monde entier nous envie ?

Chaque fois qu’un enfant disparaît, c’est MOZART ou MACRON qu’on assassine.

Résultat de recherche d'images pour "c'est mozart qu'on assassine"