Prophétie réalisée – Quand le Seigneur me montrait la pédophilie dans l’Eglise Catholique, sous couvert de la voix de Monseigneur BARBARIN, lors de la Prière pour la protection de la France à Notre Dame de Lourdes, le 15 août 2016, et que j’étais sommée de rester pour l’écrire, ce n’était pas le fait du hasard ! Extraits d’article du 16 août 2016 en lien avec l’actuelle condamnation du Primat des Gaules, l’Archevêque de Lyon qui vient de remettre sa démission au Pape.

https://deuvosguard.org/2016/09/25/miracles-de-notre-dame-ce-qui-est-miraculeux-avec-la-vierge-marie-cest-quen-plus-detre-restee-vierge-apres-avoir-accouche-dun-fils-le-fils-de-lhomme-meme-si-vous-ne-croyez-pas-en/

Résultat de recherche d'images pour "pédophilie maçonnique"

Dès le 16 août 2016, le Seigneur a AVERTI l’Eglise Catholique et Monseigneur BARBARIN en me demandant de TEMOIGNER publiquement sur ce qu’Il m’avait fait voir dans “l’ecclesia”,

– AVANT l’explosion des scandales successifs de pédophilie dans l’Eglise Catholique,

– SCANDALES qui viennent de secouer et d’ébranler les fondements du Culte Romain Impérial

– au point de provoquer la condamnation de l’Archevêque et Primat des Gaules, le Cardinal BARBARIN lui-même, le 07 mars 2019.

Résultat de recherche d'images pour "monseigneur barbarin franc maçon"

Ce qui m’avait frappée le 15 août 2016, lors de la Prière pour la protection de la France à Lourdes, c’était l’indifférence absolue, totale, non seulement de la hiérarchie ecclésiastique mais aussi des fidèles, devant les gestes déplacés d’un “Gentil Organisateur” :

– une seule main coulante et courante sur le dos d’un jeune adolescent jusqu’à descendre vers le bas de son dos et se poser sur ses fesses,

– puis deux mains pétrissant les fesses du garçon pendant que l’homme pressant, assuré d’une totale impunité, se frottait amoureusement contre le mineur dans une danse lascive et possessive !

Résultat de recherche d'images pour "monseigneur barbarin franc maçon"

Non, je n’ai pas oublié ces moments “incroyables”, en public, durant lesquels un prédateur poursuivait sa proie tranquillement pendant une messe en plein air, laquelle proie, soumise à son emprise physique et psychologique, ne pouvait fuir. L’éphèbe adoptait un comportement provocateur et bravache qui correspondait aux attentes et aux ardeurs du bandeur et du branleur que j’imaginais avec une cravache frappant les fesses de ces autres victimes d’une manière convulsive. Le jeu de cache-cache avec le public excitait manifestement l’étalon, le dresseur de poulains qui narguait Dieu et ses croyants.

A l’époque j’avais pris quelques photos du prédateur pour me prémunir en cas de plainte après la publication de l’article demandé par le Seigneur pour dénoncer la pédophilie au sein de son Eglise Catholique et aussi, pour l’identification éventuelle de l’auteur des agressions sexuelles s’il y avait eu une plainte de cet adolescent minaudant et racoleur que des parents imprudents avaient confié, le temps d’aider des fidèles lors d’une fête à Notre Dame de Lourdes, à la bonne garde d’un “Gentil Organisateur” au genre impudent mais si accommodant.

Résultat de recherche d'images pour "monseigneur barbarin franc maçon"

Le Seigneur, Lui, n’oublie jamais.

Il a fallu plus de deux ans pour que je comprenne à quoi et à qui devait servir cet article, une fois l’événement advenu :

– aux victimes de pédophilie

et à tous ceux qui auraient pu douter du Seigneur et de Sa pitié filiale !

Ce que j’écrivais, en 2016, sur Monseigneur BARBARIN, était le reflet de ce qu’un dénommé Jésus disait déjà aux Pharisiens de Son époque, ces hypocrites, donneurs de leçons qui savent soigner l’extérieur de leurs apparences mais oublient de nettoyer l’intérieur du plat, en laissant pourrir au fond d’eux-mêmes, ensevelis et dissimulés, des aliments devenus des excréments.

Pour ceux qui doutent, comme moi qui doute tout le temps, je mets en ligne les extraits de cet article dénonçant la pédophilie dans l’Eglise Catholique et la présence de Monseigneur BARBARIN à Notre-Dame de Lourdes lors de la Prière pour la protection de la France.

Libres à eux, comme moi je l’aurais fait, indubitablement, en cliquant sur le lien en début de l’article de ce jour, d’aller vérifier que la prophétie du Seigneur, puisque c’en était une même si je ne l’avais pas compris, a bien été publiée le 16 août 2016.

Résultat de recherche d'images pour "monseigneur barbarin franc maçon"

____________________________________________

Miracles de Notre Dame : – “Ce qui est miraculeux avec la Vierge Marie, c’est, qu’en plus d’être restée vierge après avoir accouché d’un fils, le Fils de l’homme, même si vous ne croyez pas en elle, elle, elle croit en vous… et vous exauce.”

Afficher l'image d'origine

[Pour le 15 août 2016, nous nous sommes déplacés en famille à Lourdes.

Non pas tant pour le culte marial que pour la prière à la France, par patriotisme pur.

Une autre figure de femme, la France, invincible et indomptable !

Qui ne se soumettra pas, jamais.

Levés très tôt le matin, nous sommes arrivés à temps pour participer à la messe et pour entendre la voix gouailleuse et curieuse de Monseigneur BARBARIN qui officiait pour cette occasion à Lourdes, lui aussi.

Comme une “gourde” qui sonne creux, j’avoue que la voix de Monseigneur BARBARIN me gêne, n’étant pas sourde.

Même si, dans un choeur, un chanteur met tout son coeur à donner de la voix, si c’est une voix de fausset, il y a discordance et disharmonie.

Ce jour-là, s’il n’y avait pas eu Marie devant qui il est recommandé de ne pas bouder et de ne pas bougonner, ce qui aurait fait désordre dans le concert des réjouissances religieuses, je serais repartie tout de go.

Je n’aime pas les fausses notes dans un choeur d’orchestre.

Et, sans vouloir vous commander, j’aspire à entendre un concert professionnel, plutôt qu’une chorale d’amateurs, lorsque je vais voir la plus grande Dame de France.

Non, je ne sais pas rester silencieuse, ou pas longtemps.

Je suis plutôt de l’espèce séditieuse.

———————————————-

Image manquante

Afficher l’image d’origine

  • Bernadette SOUBIROUS

Image ajoutée

Bernadette Soubirous - JungleKey.fr Image #200

Non, je ne suis pas Bernadette SOUBIROUS !

Sous mes yeux, comme si le Seigneur avait voulu éprouver ma patience, un Gentil Organisateur d’une quarantaine d’années pelotait un adolescent. Etait-ce de la provocation ? J’osais espérer que c’était son fils ? Mais, au moment même, je réalisais la sottise de ma réflexion. Dans ce cas, c’eût été de l’inceste. Qu’est-ce qui est pire, la pédophilie ou l’inceste ? Les “fidèles” paraissaient totalement indifférents à ces échanges “amoureux” et très câlins du couple suffisamment imbécile pour se faire voir. OK, il n’y en avait qu’un, juste sous mes yeux. Pourquoi moi ?

Et comment devais-je interpréter cette exhibition sensuelle lors d’une messe, devenue un hymne à la fesse, dans laquelle résonnait par haut-parleur la voix d’un évêque qui venait de bénéficier d’un non-lieu sur une accusation de non-dénonciation de prêtres pédophiles ? Seigneur, est-ce le “hasard”, Satan qui s’amuse et se moque ou le message d’un ange justicier ?

Non, je n’ai pas fait de “scandale”. Le garçon devait avoir au moins treize ou quatorze ans et paraissait lui-même demandeur, quémandeur de câlins, tout sauf paternels.

Car, en France, quand un mineur de quinze ans est consentant, l’adulte est innocent. Il suffit de suivre la jurisprudence en la matière, une jurisprudence prouvant l’évolution des moeurs actuelle, c’est à dire l’acceptation de la sexualité entre un adulte et un enfant.

Il n’y a pas de mal entre deux mâles consentants, même si l’un d’entre eux n’avait pas de consentement éclairé sur la question.

Parce que les Occidentaux ont inventé une règle hypocrite qui consiste à fixer la majorité sexuelle à quinze ans, ou moins, à l’instar d’autres pays européens tels que la Belgique qui propose d’abaisser l’âge de la majorité sexuelle des filles à douze ans pour s’adapter à l’Islam et au mariage des fillettes.

Autrement dit, aujourd’hui vous pouvez baiser avec une jeune fille de quinze ans mais pas l’épouser.

Car son cul est plus intelligent que sa tête à cet âge- là !

Et, dans l’avenir, vous pourrez vous marier avec une fillette prépubère au nom de l’exception cultuelle… si vous êtes musulmans.

  • L’honneur est sauf !

Pour les amateurs de pédophilie.

Etonnez-vous ensuite que les prêtres catholiques veulent se convertir à la religion musulmane !

———————————-

Image manquante

Afficher l’image d’origine

Image ajoutée

دانشنامه‌ی آريانا: پدوفیلی، تفاوت فرهنگی یا تابوی فرهنگی

————————————

Alors, peloter un jeune homme, bel éphèbe, “mineur de quinze ans” comme l’appelle la Justice aujourd’hui, âge de la majorité sexuelle, c’est quasiment devenu un acte de charité publique.

De temps en temps, je voyais le couple pédophile se séparer puis “se reconstituer”, “se recoller” tandis que la voix de Monseigneur BARBARIN nous expliquait avec joyeuseté et malicieuseté que nous étions dans l’année de la Miséricorde et qu’il fallait pardonner.

Même aux plus grands criminels, par exemple à ceux qui tuaient des Chrétiens.

Non, j’exagère… un peu, mais à peine.

  • C’est si bien d’être islamophile.

Mais bon, nous sommes restés quand même.

Nous étions venus pour Marie et pour la France.

Pas pour constater qu’il y avait encore du boulot à faire dans l’Eglise catholique, question de lutter contre la pédophilie puisque personne autour de moi ne semblait s’en émouvoir.

Des sots, des ballots et des badauds, il y en a partout.

Le garçon se montrait heureux des quelques caresses accordées subrepticement par son protecteur, et le “maître” repartait ensuite s’occuper des “invités” au repas du Seigneur et au nom du Seigneur.

Comme quoi, la notion de péché n’est pas la même pour tous.

[…]

Donc me voilà à Lourdes et comme d’habitude, je râle.

Sinon je ne serais pas française, non ?

Nous avons tant de prédicateurs avec des voix d’orateurs qui portent loin et de manière profonde et qui nous transportent.

Pourquoi nous le mettent-ils partout et profond, Monseigneur BARBARIN ?

  • Si c’est un maçon ?

Ils le sont pratiquement tous aujourd’hui, alors…

C’est simple :

  • ou nous renonçons à l’Eglise catholique romaine,
  • ou nous la réformons.

[…]

L’après-midi, nous étions présents à nouveau dans la ville basse de Lourdes, pour entendre la prière adressée à Notre-Dame de Lourdes, la prière pour la protection de la France.

La voix de Monseigneur BARBARIN s’est élevée nasillarde et banlieusarde, sans doute et incontestablement “à la mode” tant il est partout et en tous lieux.

  • La France restera-t-elle chrétienne ?

– Seigneur, j’attends Ta réponse, à Toi.

Si Monseigneur BARBARIN continue à prêcher, moi, je vous le dis !, on va tous devenir musulmans et préférer la prière du muezzin, croyant à la voix forte qui porte, prière solennelle et sensationnelle plutôt que la voix goguenarde et mocharde de l’évêque, défenseur en France des Chrétiens d’Orient, à condition qu’ils meurent et demeurent chez eux, au Moyen-Orient.

Il faut reconnaître aux Musulmans qu’ils savent choisir leurs prédicateurs, eux, prieurs sans peur et sans reproches.

Assis sous un soleil de plomb, nous avons bronzé tandis que de charmants bambins venaient de temps en temps nous asperger d’eau, en nous offrant gratuitement et gracieusement un verre d’eau, le fameux verre d’eau qui a valu à Asia BIBI d’être incarcérée dans sa prison pakistanaise pour l’avoir offert à ses “soeurs” musulmanes.

– Eau de chrétien, eau impure !

  • Eau de source, eau de Lourdes, les larmes de la Vierge coulent sur son visage pour tous les Chrétiens persécutés dans le monde.

– Mais n’en parlons pas !

  • C’est politiquement et catholiquement incorrect.

Ou alors, vite, en coup de vent, en récitant une prière, le “Notre Père” en chaldéen que seul connaît Monseigneur BARBARIN, ce qui limite la communion et le partage spirituel.

– Mais en a-t-il conscience, notre cardinal ?

Réfugié en France, il a promis aux futurs martyrs qu’en échange de leur mort, on apprendrait tous le chaldéen.

  • Mais, en fait, nous sommes en train d’apprendre l’arabe et le Coran.

Car eux, les Musulmans du Moyen-Orient, sont vivement invités à venir en France, pays qu’ils n’ont pas encore dévasté.

  • C’est à n’y rien comprendre !

Alors, oui, apprenons-le, tous, le chaldéen puisque nous allons, tous, devenir chaldéens, en connaissant leur devenir !

Sûr, ce serait mieux si nous intervenions, tous, pour que nos frères chrétiens d’Orient soient avec nous et apprennent le “Notre Père” en français, en France, terre chrétienne, plutôt que de les laisser se faire massacrer sur leurs terres d’Orient, terres musulmanes.

[…]

Car le Seigneur est assez pessimiste sur le maintien des Chrétiens ARABES dans leurs terres orientales ancestrales.

Soit nous deviendrons tous musulmans, dans le monde entier, puisque l’Islam ne se mélange pas.

Soit le monde sera partagé en deux, le monde occidental “rechristianisé”, “born again”, et le monde musulman mourant, monde oriental s’entretuant et tuant tout alentour et autour de lui.

Si nous voulons éviter le génocide de tous les Chrétiens d’Orient, ainsi que celui des Yézidis, nous devons les rapatrier d’urgence sur une terre d’asile, la France, par exemple.

  • Voilà ce que dit le Seigneur !

[…]

Ah oui, c’est vrai, j’oubliais :

– L’Eglise catholique organise sa propre conversion pour ne pas mourir.

Je traduis pour les “in-crédules” :

– L’Eglise catholique va finir son oeuvre au noir, vous convertir tous à l’Islam, pour gagner du temps et épargner votre sang sur le territoire français.

  • Qui a bien appris ses dernières Sourates du Coran lors de son catéchisme hebdomadaire, à la virgule près ?
  • Qui a reçu un bon point à l’école catholique privée pour avoir récité la vie du Prophète M…
  • Non, pas M comme MOISE.
  • M comme MAHOMET.

– Ah, l’Eglise catholique et sa fidélité perverse (l’adjectif me vient du Seigneur Lui-même) envers les autorités de ce monde, vieux réflexe impérial romain du culte de César !

Que disait déjà Monseigneur BARBARIN au préfet des Gaules à Lyon ?

– “Je ne vous désobéirais jamais, mon préfet !”

Serment catholique d’obéissance maçonnique aux maîtres du monde, le possessif étant l’indicatif d’une possession non divine.

Monseigneur BARBARIN proférait ce serment d’obéissance quand il prétendait s’occuper des Roms.

Il les défendait sans désobéir au Préfet de Lyon, car il y a des limites à ne pas franchir, jamais.

  • Les limites de l’obéissance aux autorités de ce monde.

Sans doute pour ne pas finir crucifié, comme un certain Jésus, le Fils de l’homme, de tous les hommes !

Vous savez, le “désobéisseur civil”, celui qui ose défier le pouvoir humain parce que Son Royaume n’est pas de ce monde.

Afficher l'image d'origine

Entrons dans la ronde !

Et chantons en chaldéen, s’il vous plaît, pendant que nos frères chrétiens d’Orient se meurent.

Chantons sans peur et demandons pardon pour…

  • Non pas, nos péchés, notre non-assistance à nos frères chrétiens !
  • Mais pour leurs bourreaux.

– Demandons pardon à Dieu pour les crimes de sang commis par leurs pauvres bourreaux, ces innocentes victimes, martyrs d’ALLAH.

Qui s’entretuent entre eux, en tuant des Chrétiens, des Yézidis, des Kurdes, des chiens, des agneaux, des chameaux, des femmes, puisque les femmes valent moins que les chiens et leurs chameaux.

Demandons aussi pardon pour le sang répandu sur le territoire national, terres chrétiennes, le sang des agneaux innocents, jour de sacrifice, jour de l’Aïd El Kébir, devenu l’Aïd Al Adha, l’Alpha et l’Oméga de la cruauté religieuse qui veut qu’on célèbre un sacrifice par un autre sacrifice.

  • Imaginez s’il fallait ainsi célébrer les sacrifiés de la guerre 14/18
  • et les sacrifiés de la guerre 39/45 ?

Combien de soldats devrait-on tuer sur le sol des batailles ancestrales pour commémorer nos victoires nationales ?

[…]

– Restons en confiance et célébrons le “Vivre Ensemble”.

Car je suis rassurée de savoir que les animaux sacrifiés bestialement par des êtres humains le sont au nom de la religion de la paix et de l’amour.

Pour un peu, j’aurais cru bêtement qu’il s’agissait d’une religion ancestrale aujourd’hui disparue tant est grande sa cruauté, un peu comme la religion aztèque.

  • Islamophobie ?

– “Pourquoi tant de défiance ?”, s’interrogent les Théologiens catholiques qui défendent la religion hispanique et islamique.

Après on s’étonnera que les agressions au couteau se multiplient et qu’on égorge du Chrétien, jusqu’aux prêtres du Dieu chrétien, comme on égorgerait l’agneau pascal chez les Juifs.

  • L’insensibilité à la douleur, ça se cultive !

Oui, ça s’éduque.

Et “ça” s’apprend, “tuer”, plus vite que l’Histoire de France, semble-t-il, chez les adeptes de la religion de la paix et de l’amour.

Trop de douceur nuit dans un monde de brutes.

Pourtant la couleur du sang chez l’animal et chez l’homme est la même, c’est la couleur du MAL.

Afficher l'image d'origine

Il est temps de partir et de reprendre la route.

Le lendemain du 15 août, nous irons à Notre Dame de Lourdes.

[…]

  • Faites un voeu !
  • Si, faites un voeu.

[…]

Moi, je fais le voeu que la France redevienne chrétienne et que nous retrouvions nos bâtisseurs de cathédrales, nos confréries chrétiennes, nos compagnons du tour de France et notre indépendance économique et alimentaire.

__________________________________

Oracle de Dieu, où sont les Prophètes de notre temps ?

http://www.prionseneglise.fr/Les-textes-du-jour

dimanche 25 septembre 2016

1ère lecture : Lecture du livre du prophète Amos (6, 1a.4‑7)

[ Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Malheur à ceux qui vivent bien tranquilles dans Sion, et à ceux qui se croient en sécurité sur la montagne de Samarie. Couchés sur des lits d’ivoire, vautrés sur leurs divans, ils mangent les agneaux du troupeau, les veaux les plus tendres de l’étable ; ils improvisent au son de la harpe, ils inventent, comme David, des instruments de musique ; ils boivent le vin à même les amphores, ils se frottent avec des parfums de luxe, mais ils ne se tourmentent guère du désastre d’Israël ! C’est pourquoi maintenant ils vont être déportés, ils seront les premiers des déportés ; etla bande des vautrés n’existera plus. ]

Afficher l'image d'origine

[…]]

Fin des extraits de l’article du 16 août 2016

____________________________________________

https://www.riposte-catholique.fr/archives/122571

Extrait d’un commentaire publié sur la page mise en lien supra :

[Les affaires de mœurs touchant le clergé sont la conséquence de ce laisser-aller des évêques et des prêtres modernes post Vatican II.

“Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres, par leur mauvaise vie, par leur irrévérence et leur impiété à célébrer les saints mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes. Malheur aux prêtres, et aux personnes consacrées à Dieu, lesquelles, par leurs infidélités et leur mauvaise vie, crucifient de nouveau mon Fils ! Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le Ciel et appellent la vengeance, et voilà que la vengeance est à leurs portes, car il ne se trouve plus personne pour implorer miséricorde et pardon pour le peuple”(message de la Sainte Vierge à la Salette).

C’est dire le jugement qui se prépare pour tous ces mauvais évêques.]

Advertisements

Le Seigneur est en colère – (Oui, je sais, Il est encore en colère !) – “Vous prétendez respecter les Musulmans de France et vous leur demandez de respecter des lois que vous ne respectez pas vous-mêmes ? – Qui êtes-vous pour vous prétendre supérieurs à eux ? Vos lois ne sont même pas humaines, elles sont inhumaines d’égoïsme et d’individualisme. Pour un Musulman, la loi de Dieu est supérieure à vos lois iniques, hommes cyniques de peu de foi.”

 

Si je veux pouvoir écrire un autre article, il faut d’abord que je me délivre de ce fardeau, la grosse colère du Seigneur contre les hypocrites de ce siècle.

– “Qui êtes-vous, élus des hommes, pour prétendre savoir ce qui est bien et ce qui est mal dans un domaine, la religion, domaine qui vous importe peu,

  • vous qui ne croyez en rien, si ce n’est dans la valeur numéraire de vos comptes bancaires ?

Vous n’aimez que ce qui rapporte de l’argent et ce que rapporte l’argent.

Résultat de recherche d'images pour "argent jésus "

Les hommes politiques de notre siècle sont tous des Judas qui ont vendu Jésus pour quelques valises de billets ! 

La religion est un enrichissement intérieur, pas un profit extérieur.

Cessez ce cinéma, ce “faire-semblant”, autour d’un culte dont vous n’avez jamais voulu faire l’effort d’en lire le livre, leur livre, le “Coran, ce livre qui contient tous leurs commandements religieux.

– Je vous mets au défi, dit le Seigneur, de venir discuter théologie avec un imam. Votre ignorance est une offense pour Dieu, vous, les incroyants, les agnostiques, qui prétendez juger les autres .

Laissez les Musulmans s’organiser comme ils le veulent.

Vous n’avez pas à intervenir dans la gestion d’une affaire privée.

Car la religion appartient au domaine privé des croyances.

La religion n’est pas une affaire publique, c’est une affaire de coeur.

La politique est la gestion de la chose publique, pas la gestion de la foi privée.

  • De quel droit ordonnez-vous une réforme de l’Islam ?

Appliquez-vous à faire respecter vos propres lois à vous, en France !

Lorsque vous saurez faire respecter vos lois républicaines, partout en France, il n’y aura plus de problèmes en France avec l’Islam, ni avec aucune autre religion en France.

Ainsi en est-il de l’égalité de l’homme avec la femme !

Résultat de recherche d'images pour "égalité homme femme évangiles"

Si vous aviez le courage de faire respecter cette loi française, les femmes ne seraient pas maltraitées en France au nom d’une religion sexiste et d’une supériorité machiste basée sur la brutalité et la frugalité de moeurs anciennes.

Mais, au contraire, vous fermez volontairement les yeux sur le traitement discriminatoire infligé aux femmes dans votre espace public et dans les lieux de culte que vous subventionnez.

– Ce ne devrait pas être trop difficile de conditionner vos aides publiques à l’obligation de construire des mosquées dont les salles de prières seraient mixtes, c’est à dire communes “hommes/femmes” ?

Ne serait-ce qu’en divisant l’espace de prière dans la même salle en deux rangées, celles des femmes et celles des hommes, pour trouver un compromis respectable pour les femmes avec une coutume qui n’est pas un critère religieux mais une prévention sexiste,

  • plutôt que d’exclure totalement les femmes
  • de l’espace de prière de ces hommes moyenâgeux ?
Résultat de recherche d'images pour "salles de prières  mosquée"
Quand les femmes disparaissent de l’espace sacré de la prière des hommes, c’est qu’elles sont considérées comme des sorcières, des êtres impurs !

Il est important que les hommes prennent conscience que leurs femmes ne sont pas des animaux mais des êtres doués de raison et donc capables de religiosité,

  • capables tout comme eux de prier devant eux et de prier avec eux !

Et ce qui les trouble, ces hommes incapables de prier avec des femmes, toutes et tous ensemble, ce ne sont pas les femmes, mais les désirs impurs qui habitent les corps de ces hommes.

Lorsque ces hommes sauront prier avec des femmes à leurs côtés, alors ils seront devenus des hommes, de vrais hommes, capables de maîtriser leurs pulsions sexuelles.

  • Pas des bêtes sauvages incapables de résister à leurs tentations !

Car ce ne sont pas les femmes qui sont des tentations,

– mais ce sont les hommes qui voient en elles les tentations de la chair, de leur chair d’hommes,

  • incapables qu’ils sont de résister à leurs mauvais désirs,

  • ce désir irrépressible de la chair des femmes,

  • leur concupiscence et basse dégénérescence.

Il vous appartient de gérer les normes d’habitabilité et de sécurité des bâtiments construits en France et d’édifier des lieux de culte permettant la mixité des hommes et des femmes pour éviter cette séparation inadmissible des hommes et des femmes dans une société chrétienne et laïque,

  • une société de mixité des sexes où l’homme épouse la femme
  • et le CHRIST épouse son Eglise.
Résultat de recherche d'images pour "églises en prière"

Des fois, l’Eglise divorce lâchement… Elle abandonne de nuit le domicile conjugal du CHRIST.

C’est une séparation de corps, ce qui est rarement durable et toujours réparable,

  • sauf quand c’est une séparation de corps avec l’Esprit Saint comme aujourd’hui. 

Sur Mes terres chrétiennes et laïques, les femmes sont les égales des hommes.

  • N’oubliez jamais que vous devez honorer votre père ET votre mère !

– Est-ce honorer votre mère que de considérer les femmes comme étant des êtres inférieurs aux hommes ?

Si vous violez une femme et que vous l’ensemencez, votre enfant vous maudira et Moi aussi, Je vous maudirais.

Car même votre Prophète, le Prophète Mahomet, vous avait commandé d’épouser la femme que vous avez rendu enceinte pour prendre en charge, et la mère et l’enfant.

Sinon vous êtes responsable d’avoir mis au monde des orphelins qui crieront vers Dieu contre vous.

Comment pouvez-vous violer une femme ?

  • Violer une femme, dit le Seigneur, c’est violer l’Humanité !

Car la femme est la mère de l’humanité.

-Si vous ne respectez pas en la femme l’image de votre propre mère et que  vous la violez,

  • alors vous serez maudits ! 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "soyez maudits"

Vous devez respecter Mes commandements divins, ceux du Livre.

Vous ne devez pas TUER.

Et vous devez respecter votre père ET votre mère.

Et si votre père ne respecte pas votre mère, alors il n’est pas croyant.

Il est “satanique”.

Résultat de recherche d'images pour "statut femme musulmane mariée"

Mais vous avez préféré vous taire et faire silence sur la souffrance des femmes exclues de l’espace public et exclues des salles de prières,

– ces endroits privés réservés aux hommes qui ne savent pas prier.

Sinon ces hommes qui prient, seuls, en promiscuité malsaine, les uns à côté des autres, sauraient purifier leur être intérieur des mauvaises pensées et se protéger de la concupiscence de la chair en la maîtrisant.

Résultat de recherche d'images pour "statut femme musulmane mariée"

Pas la peine de mettre des fers à mes pieds pour savoir ce qu’est la condition d’esclave !

Et puis, de toute façon, au-dessus de 20° celsius, c’est du masochisme et de la servitude volontaire,  – porter un sauna sur sa tête parce qu’on est une nana !

Si les mosquées sont subventionnées avec des fonds publics, ne serait-ce qu’en accordant un terrain municipal sur plusieurs milliers de mètres carrés, vous, hommes politiques qui prétendez manquer de “foncier” pour construire des logements sociaux,

– puisque c’est vous, les élus politiques, qui donnez quasiment gratuitement les terrains sur lesquels sont bâties les “cathédrales” musulmanes,

  •  car telle est votre volonté de rendre la religion musulmane de plus en plus VISIBLE en France,

– alors pourquoi n’imposez-vous pas, en échange, dans le cahier des charges, le partage de l’espace culturel/cultuel entre femmes et hommes, au sein des mêmes salles d’édification de la foi musulmane et d’adoration de leur dieu qui n’est pas Moi ?, demande le Seigneur.

Résultat de recherche d'images pour "mosquée femmes exclues"

Car, Moi, Je n’ai pas créé l’homme ET la femme pour que l’un soit supérieur à l’autre !

Mais pour qu’ils soient complémentaires.

Libérer vos femmes, c’est vous libérer vous-mêmes de ce qui vous emprisonne.

Car votre corps est une prison de chair dans laquelle vous voulez enfermer vos femmes pour votre propre jouissance.

La puissance de l’Homme, c’est d’être tout à la fois homme ET femme.

L’homme naît de la femme, bébé d’homme, faible et sans défense.

Si la femme le voulait, elle pourrait tuer le bébé d’homme, son bébé à elle.

Elle pourrait même le tuer au sein de son ventre maternel.

Résultat de recherche d'images pour "femme mère"

– Craignez la colère des femmes, hommes prétentieux et vicieux.

Vous ne devez d’être en vie qu’à l’amour d’une femme, votre mère.

Et vos enfants ne doivent d’être en vie qu’à l’amour d’une femme, votre épouse.

Avoir plusieurs femmes prouvent votre incapacité à être fidèles à vous-mêmes.

Résultat de recherche d'images pour "statut femme musulmane mariée"

C’est parce que vous êtes infidèles que vous avez besoin d’avoir plusieurs femmes !

– Et qui peut avoir confiance en des “Infidèles” ?, demande le Seigneur.

Vous voulez réformer la religion musulmane ?

Commencez d’abord par faire respecter vos lois républicaines.

Ainsi, vous, hommes politiques, en autorisant les Musulmans à pouvoir se marier religieusement, sans être mariés civilement, vous autorisez la polygamie, cette infamie des hommes incapables d’aimer la femme, leur épouse, la mère de leurs enfants, comme Mohammed a aimé Khadija, sa première et seule épouse, avant de se perdre dans la folie de la polygamie et la douleur de son deuil jusqu’au seuil de sa mort.

Résultat de recherche d'images pour "khadija femme du prophète"

Le Prophète n’a eu qu’une seule épouse ! 

Après, “il a déconné”.

[“”Déconner”, c’est quand tu ne trouves plus de con à ton pied, c’est à dire quand tu vas trop vite. C’est le syndrome du tireur trop pompé !” – de COLUCHE, l’éternel “déconneur” qui s’invite de temps en temps dans  d’autres articles que les siens.]

[COLUCHE va voir Mahomet pour t’expliquer avec lui. Il n’aime pas ton humour.] 

[– “Véro, tu veux savoir pourquoi les Musulmans, y préfèrent la période “post-Khadija” à la période “avec-Khadija” ? 

  • C’est parce qu’ils préfèrent “déconner”, les mecs de la Mecque,  plutôt que de rester sérieux !
  • Si, sérieux !, puisque j’te le dis !”

Euh, vous l’avez reconnu ou je vous dis qui c’est ?… qui parle.]

____________________________________________________________

C’est vous, hommes politiques agnostiques et sans foi religieuse, qui propagez des pratiques honteuses par lesquelles les hommes musulmans trompent leurs femmes et trompent l’Etat français,

  • devenant de ridicules chefs de tribus indigènes avec plusieurs femmes pour les entretenir et nourrir un trop grand nombre d’enfants,
  • tribus sur lesquelles ils règnent en petits potentats locaux,
  • accumulant le montant des aides sociales pour leur seul profit
  • mais ne sachant ni aimer, ni éduquer ces enfants trop nombreux devenus des semi-orphelins.

Car, pour éduquer bien son enfant, il faut aimer celle ou celui avec qui l’enfant a été conçu.

Pourtant, vous savez qu’en France, il est interdit de se marier religieusement si l’on ne s’est pas déjà mariés civilement.

Résultat de recherche d'images pour "mariage religieux interdit si pas  de mariage civil"

Mais vous, hommes élus des autres hommes, vous admettez l’exception culturelle dite “cultuelle” selon vous, alors qu’elle n’est qu’une coutume barbare des anciens temps.

  • Parce que vous avez été achetés !

Hommes sans foi ni lois, vous vous êtes vendus contre des liasses de pétrodollars pour racheter vos dettes,

– mais sans jamais racheter la Dette des peuples, Mes peuples,

  • Dette publique sous laquelle vous maintenez en esclavage ces peuples que vous avez trompés pour votre seul et immonde profit.

Mais vous aimez la tromperie et la tricherie.

C’est pourquoi vous n’êtes pas choqués de laisser se développer sur Mes terres des coutumes moyenâgeuses irrespectueuses de vos lois “droits-de-l’hommistes”.

Dans ce cas de tromperie coutumière qu’est la polygamie, c’est à dire lorsque l’homme musulman n’a pas respecté la loi française, votre loi et Ma loi, celle du Livre, les allocations devraient être suspendues pour tous les membres de la famille.

Une enquête devrait être diligentée pour savoir combien de fois l’homme musulman qui trompe sa première épouse s’est marié religieusement avec d’autres femmes et combien il a d’épouses “religieuses” illégitimes et d’enfants “naturels”.

L’homme devrait être privé de ses droits civiques et expulsé de France s’il n’est pas français ou s’il est bi-national avec déchéance de sa nationalité française.

Le rejet des lois françaises devrait entraîner un rejet français de celle ou de celui qui rejette nos lois républicaines et laïques.

Résultat de recherche d'images pour "mariage musulman religieux "

Et aujourd’hui, l’Etat français a-t-il aboli cette obligation d’apostasie du Christianisme pour pouvoir épouser une femme marocaine qui ne peut être que musulmane ?

  • Ou M’avez-vous renié, Moi, votre Seigneur, pour faire plaisir au Roi du “shit” avec qui vous avez passé des accords crapuleux ?

Mais vous préférez fermer les yeux sur ce commerce des femmes et sur ce trafic d’enfants et d’allocations familiales EN FRANCE, dans votre pays,

  • un pays que vous devez gérer EQUITABLEMENT et HONNETEMENT.

Et si, REELLEMENT, vous vouliez combattre les problèmes créés par ces hommes aux moeurs anciennes et inadaptées à notre époque et à la culture chrétienne, donc laïque de notre pays, il vous faudrait PUNIR ces hommes qui trompent leurs femmes et trompent l’Etat français.

  • Combien en avez- vous puni ?

  • Combien ?, demande le Seigneur.

N’est-ce pas la preuve que vous êtes complices de ces hommes musulmans polygames qui ne respectent pas la loi française ?

Peut-être dans le secret espoir, un jour, de pouvoir, vous aussi, vous retrouver à la tête d’un harem, à cause de votre désir fruste de domination sur les femmes,

  • ce désir de l’homme brut qui use de sa force pour obtenir des femmes qu’elles acceptent de ne plus être uniques mais plurielles pour son seul plaisir sexuel.

 

Résultat de recherche d'images pour "polygamie musulmane"

Et ainsi en est-il de votre manière de gouverner pour tout le reste des interdictions françaises concernant cette religion.

Vous acceptez de fermer les yeux sur les excisions et les mariages forcés.

  • Pire, vous vous préparez à légaliser la pédophilie !

Car vous avez refusé de protéger les mineurs contre la concupiscence d’adultes criminels.

– Or c’est criminel de tuer l’innocence de l’enfance et de profiter de l’ignorance de l’adolescence pour violer votre jeunesse,

  • la jeunesse de France, c’est à dire son avenir !

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophilie islam tunisie"

C’est la vérité vraie de l’Islam “post-Khadija” , mais peut-elle être encore dite en France, cette vérité VRAIE, sans être accusé-e d’incitation à la haine,

  • alors qu’il s’agit de la dénonciation nécessaire d’incitation criminelle à la pédophilie ?

Vous ne cessez de diffuser sur vos ondes, écrans de télévisions et d’ordinateurs, portables ou tablettes, des scènes de nus et de traite des blanches où la femme n’est plus qu’un objet sexuel livré aux plaisirs lubriques d’hommes bestiaux, occidentaux pour la plupart du temps.

  • C’est vous, hommes élus par d’autres hommes agnostiques,

  • hommes sans foi ni loi,

  • qui propagez comme la peste cette addictologie au sexe, sous prétexte d’hygiène physiologique.

– Je vous accuse de ne pas protéger votre peuple et de le considérer comme du bétail dans lequel vous puisez, de temps en temps, un agneau pour le sacrifier sur l’autel de vos plaisirs égoïstes, sadiques et masochistes.

  • Non, vous ne cherchez pas à protéger, ni les Musulmans de France, ni les autres Français.

  • Mais vous vous servez d’eux comme d’une excuse,
  • pour faire excuser votre propre incompétence
  • ou pire, votre préférence pour des coutumes barbares.

Vous cherchez à rejeter la faute de vos erreurs politiques, de vos tromperies, sur une partie du peuple.

– Sinon vous auriez déjà corrigé ces erreurs politiques !

Résultat de recherche d'images pour "bouc émissaire bible"

Donc le bouc émissaire représente symboliquement un comportement social que le groupe souhaite évacuer tel que : 

  • la discrimination sexiste, la polygamie
  • et les coutumes barbares telles que l’excision et l’égorgement des animaux conscients.

Vous, les élus par d’autres hommes, vous laissez se faire égorger, dans des abattoirs officiels, payés par l’argent des contribuables français, des animaux conscients, souffrants et longtemps agonisants,

  • comme vous laissez se faire égorger des êtres humains inconscients, sans défense, car indifférents et désespérants de sottise “universaliste” et “mondialiste”

  • dans de futurs mouroirs que sont devenus vos places publiques et vos lieux de loisirs indéfendables et monnayables

  • puisque tout se vend et tout s’achète pour vous, élus sans foi ni loi,

  • jusqu’au sang des Juifs et des Chrétiens versé sur Mes terres chrétiennes.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "aid el kebir humour"

 

L’horreur en France ! 

Le CHRIST a mis fin à tous les sacrifices humains et animaux et vous les perpétuez alors que vos lois françaises et européennes vous interdisent de faire souffrir des animaux !

  • Hypocrites !, pourquoi ne faites-vous pas respecter cette interdiction ?

-Pas plus des bêtes, vous n’avez pitié des hommes, dit le Seigneur.

Vous arrêtez 10 (écrit numériquement selon la volonté du Seigneur) hommes refusant de mourir tués par des Islamistes,

– et vous laissez courir, sans les arrêter, des centaines d’Islamistes dans ce pays que vous prétendez protéger.

Pire, vous ouvrez les portes de vos prisons pour les libérer.

– Moi, J’ouvrirais pour vous les portes de l’Enfer à votre mort !

C’est de votre faute si des criminels sont en liberté.

Résultat de recherche d'images pour "déclaration de Nicole BELLOUBET djihadistes radicalisés"
  • C’est de votre faute si vous ne faites pas respecter les lois françaises dans votre pays, la France !

– Arrêtez de rejeter la faute de votre incapacité à faire régner l’ordre en France sur les Musulmans de France.

Ou alors prouvez votre bonne “foi” en débarrassant les cités des “racailles” qui font régner leur loi,  vos forces de l’ordre et vos services publics ayant déserté ces cités et leurs banlieues qui se trouvent sous d’autres cieux que des cieux français !

– Comment voulez-vous que la jeunesse des cités respecte vos lois puisque vous l’autorisez à ne pas les respecter ?

Ce qui revient à dire que vous êtes des criminels ou, a minima, les complices des criminels qui travaillent en bandes organisées.

  • Des criminels en col blanc, les pires de tous !

Ces “administrateurs” qui profitent de la présence de tous les trafics dans les cités,

  • trafics de stupéfiants,

  • trafics d’armes

  • et trafics d’êtres humains comme la prostitution des mineurs et des migrants.

Sinon comment expliquez-vous la fermeture progressive de tous vos commissariats en banlieue et l’absence VOULUE des forces de l’ordre dans ces quartiers abandonnés par la France ?

Résultat de recherche d'images pour "jeunesse des cités"

Quand Je vous verrais lutter REELLEMENT et tous les jours contre le grand banditisme et les trafics de stupéfiants qui prolifèrent partout en France,

  • trafics qui génèrent du terrorisme religieux à cause de l’image satanique que vous offrez de votre pays tyrannique à cette jeunesse coranique sans avenir,

-alors Je vous croirais, hommes élus d’autres hommes agnostiques, sans foi et sans loi.

Pour l’heure, Moi aussi, Je ne crois que ce que Je vois !

Et partout où mon regard se porte, Je ne vois que la corruption et les trafics en tous genres, à tous les niveaux de votre administration

– dont le moindre n’est pas le trafic d’influence maçonnique

  • cette fausse “fraternité” des Frères qui discutent religion des autres

  • et ne savent même pas quel dieu ils prient lors de leurs rituels solennels et fictionnels.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "francs maçons"

Il aurait mieux fallu pour lui défendre des francs-maçons agnostiques que les Chrétiens de “Sens Commun”. 

  • Laissez les Musulmans de France tranquilles !

Occupez-vous de faire respecter vos lois, ces lois que vous avez fait voter.

Et Moi, Je M’occuperais de sauver Mon peuple.

  • Car là où les Chrétiens sont rejetés, Je suis !

Et c’est Moi qui vais sauver ceux que J’aime,

  • Moi qui appelle et apparais à Mon peuple dès l’origine,

  • Mon peuple sémite,

  • le peuple arabe

  • et le peuple juif.

Respectez-les comme Je les respecte !

Respectez leur liberté.

Et vous, hypocrites, faites respecter vos lois “politiques”, les lois de la “Cité”.

La Loi de Dieu reste et restera au-dessus de vos lois humaines,

– comme une lampe qui éclaire vos ténèbres politiques et sataniques.

Si vos lois étaient respectables, vous les respecteriez vous-mêmes.

En laissant se développer des zones de non-droit, vous prouvez à la jeunesse de ces cités, vos cités de France, que vos lois ne sont pas respectables.

  • La faute à qui ?

Ne remettez pas en question l’autorité de Dieu mais remettez en question votre autorité,

– cette autorité que vous êtes incapables,

  • élus d’hommes sans foi ni loi,

  • de faire respecter.

 

Résultat de recherche d'images pour "autorité de l'Etat"

 

– Je le répète, dit le Seigneur, respectez vos lois.

– Respectez le principe de laïcité,

  • Mon principe dans un état chrétien,

  • et ne vous mêlez pas de ce qui regarde Dieu et les hommes

  • dans le secret de leurs coeurs !

 

____________________________________________________________________

Au lieu de vous poser la question de Mon existence,

– posez-vous la question de votre existence,

  • à savoir si vous existez encore,

– vous, les élus d’hommes agnostiques, sans foi ni loi,

vous, les élus politiques d’une République maçonnique,

  • pour ces jeunes des cités que vous abandonnez à leur sort !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jeunes des cités"

Cité Ozanam à Carcassonne, là où vivait Radouane LAKDIM

Résultat de recherche d'images pour "radouane lakdim"
Résultat de recherche d'images pour "radouane lakdim"
Résultat de recherche d'images pour "radouane lakdim"

“Qui aime bien châtie bien !”, dit un proverbe judéo-chrétien.

  • Vous ne les aimez pas, ces jeunes.

Vous vous moquez d’eux et des affaires de religion,

  • et ces jeunes le savent.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "police dans banlieue"

Quand Je verrais des policiers français faire régner l’ordre républicain dans vos cités françaises, alors Je vous croirais sur vos bonnes intentions.

Pour l’instant, Je ne vois qu’un Enfer

  • et cet Enfer n’est même pas pavé de bonnes intentions.

– Les aimez-vous comme Je les aime ? Interpelle le Seigneur.

  • PROUVEZ-LE !

Faites régner l’ordre républicain et vous n’aurez plus besoin de vous mêler des affaires religieuses de l’Islam.

Faites cesser les trafics et principalement le trafic d’influences dont vous êtes tous pratiquants,

  • vous, les délinquants politiques
  • les vraies canailles de ce siècle.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jésus et les pharisiens"

____________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "hommes politiques pourris"
  • “Si Mahomet, y l’a perdu la boule à la fin de sa vie, pour autant il avait pas perdu ses boules, hein ?”

De “l’Emmerdeur pas Mort”, j’ai nommé COLUCHE.

  • “Bah quoi, c’est flatteur pour un mec, non ?”, rajoute COLUCHE.

I – De François-Marie AROUET, dit “VOLTAIRE” : – “Dans ce siècle de leurres où la censure se veut royale, ces fables de Jean De La FONTAINE vous seront agréables à lire. Leur morale vous sera fort utile en ces temps d’élections pour ne pas finir sous la torture de vos nouveaux Maîtres, lesquels vous sont hostiles comme vous l’allez découvrir dans cette fable qui fut autrefois fable d’Esope, “Le Cheval et le Loup”.

Résultat de recherche d'images pour "le cheval et le loup"

 

Cherchez le loup avant qu’il ne vous trouve puisqu’il se découvre à votre attention !

Il n’est point l’heure de mourir pour les gens de mon pays ni de dormir sous vos bonnets.

La distraction n’est point permise.

“Bonnet blanc et blanc bonnet ?”, se moquent-ils ainsi et assez de vous, tous partis et tous “PAREILS”, ne sont que boniments”.

________________________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "le cheval et le loup"

Le Cheval et le Loup

[ Un certain Loup, dans la saison


Que les tièdes Zéphyrs ont l’herbe rajeunie,


Et que les animaux quittent tous la maison,


Pour s’en aller chercher leur vie ;


Un loup, dis-je, au sortir des rigueurs de l’Hiver,


Aperçut un Cheval qu’on avait mis au vert.


Je laisse à penser quelle joie !


Bonne chasse, dit-il, qui l’aurait à son croc.


Eh ! que n’es-tu Mouton ? [« Soumis » ] car tu me serais hoc :


Au lieu qu’il faut ruser pour avoir cette proie.

Résultat de recherche d'images pour "le cheval et le loup"


Rusons donc. Ainsi dit, il vient à pas comptés,


Se dit Ecolier d’Hippocrate ;


Qu’il connaît les vertus et les propriétés


De tous les Simples de ces prés,


Qu’il sait guérir, sans qu’il se flatte,


Toutes sortes de maux. Si Dom Coursier voulait


Ne point celer sa maladie,


Lui Loup gratis le guérirait.


Car le voir en cette prairie


Paître ainsi sans être lié


Témoignait quelque mal, selon la Médecine.


J’ai, dit la Bête chevaline,


Une apostume sous le pied.

Résultat de recherche d'images pour "le cheval et le loup"

Mon fils, dit le docteur, il n’est point de partie


Susceptible de tant de maux.


J’ai l’honneur de servir Nos seigneurs les Chevaux,


Et fais aussi la Chirurgie.


Mon galand ne songeait qu’à bien prendre son temps,


Afin de happer son malade.


L’autre qui s’en doutait lui lâche une ruade,


Qui vous lui met en marmelade


Les mandibules et les dents.

Résultat de recherche d'images pour "le cheval et le loup"


C’est bien fait, dit le Loup en soi-même fort triste ;


Chacun à son métier doit toujours s’attacher.


Tu veux faire ici l’Arboriste,


Et ne fus jamais que Boucher.
]

____________________________________________________________________

V. 1. « Un certain Loup, dans la saison

Que les tièdes Zéphirs ont l’herbe rajeunie. […] »
Cette transposition, au lieu de « ont rajeuni l’herbe », étoit autrefois admise dans le style le plus noble : elle n’est plus reçue que dans le style familier, et encore faut-il en user sobrement. Elle vieillit tous les jours.

Voltaire, dans son commentaire sur Corneille y dit, à l’occasion de ces vers de la tragédie d’ Horace:
Il est de tout son sang comptable à la patrie. Chaque goutte épargnée a sa gloire flétrie.
« La sévérité de la grammaire ne se permet point ce flétrie ; il faut, dans la rigueur, a flétri sa gloire : mais a sa gloire flétrie est plus beau, plus poétique, plus éloigné du langage ordinaire, sans causer d’obscurité. »

Et d’Olivet, dans ses observations sur Racine , chez qui il remarque cette inversion, regrette, loin de la blâmer, « que les poètes se soient privés d’une douceur que l’usage leur accordoit. »

V. 8. « Bonne chasse, dit-il, qui l’auroit à son croc. »
Cette ellipse est très-forte. Le poète sous-entend : Celui-là feroit bonne chasse qui, etc. ; mais cette ellipse peint à merveille l’avidité du Loup, car le langage d’une passion quelconque est toujours brusque et rapide. Tous les grands poètes, dans ces occasions, ont sacrifié les scrupules de la grammaire à la vérité de l’expression : c’est là précisément maîtriser la langue et l’enrichir malgré elle. (M. Clément, 4e. lettre à Voltaire.)

Résultat de recherche d'images pour "moutons loup"

V. 9. « Eh ! que n’es-tu mouton ! car tu me serois hoc. »
D’une sorte de jeu de cartes qu’on nomme le hoc et où l’on dit hoc en jetant sur le tapis certaines cartes qui font gagner ceux qui jouent. (Coste)
Crois-moi, laisse ton lard, les poulets te sont hoc.
(Richer,fab. du Corbeau et le Renard, lliv. 1, fab. 2)
Cloris, que tous êtes sotte!
Pendez le rosaire au croc,
Le paradis vous est hoc.
(Furetière, epigr, sur une dévote mal mariée.)

V. 13 et 14. Près et propriétés, mauvaises rimes.
(Ch.)

[N’est-ce pas le crime de votre siècle d’arrimer les près à la propriété de ceux qui sont des Loups ?]

V. 24. Mon fils…. L’hypocrite redouble de tendresse au moment ou il se croit sûr de réussir. (Ch.)

V. 33. C’est bien fait, dit le Loup, en soi-même fort triste,
Chacun à son métier doit toujours s’attacher.

Tu veux faire ici l’herboriste,
Et ne fus jamais que boucher.

Dans l’Ysopet de 1333, le lion (au lieu du loup; aborde le cheval aussi hypocritement que dans La Fontaine). S’il ne l’appelle pas mon fils, il l’appelle « frère ».

Il lui dit : – « Frère. Dieu vous saut (sauve) !
Je sais moult bien ce qu’il vous faut :
Pour très bon mire médecin suis tenu;
Je suis de Salerne venu… »

Résultat de recherche d'images pour "le cheval et le loup"

Ces traits, que nous relevons en passant, sont pour montrer ce qu’il y a de pittoresque et d’animé dans l’ancienne fable française, et comment la fable de La FONTAINE s’y rattache directement et étroitement.

______________________________________________________________________________

L’homme qui s’aventure hors de ses compétences s’attire à coup sûr son lot de malfaisances.

Rappelez-vous içui qui est triste et vous trouverez le « loup », celui-là même qui vous propose des remèdes de cheval pour vous guérir de votre crise économique.

Et rappelez-vous aussi qu’un remède qui tue son malade est du poison.

Ou rappelez-vous encore qu’içui qui veut votre bourse ne veut point votre bonheur.

L’honneur de la France vaut bien cette morale, si vous voulez vous soigner sans en mourir.

VOLTAIRE conclut cet article par la morale de cette autre fable, « Le loup devenu berger » pour vous servir de suite et d’ « éclaircissement », s’il en était encore besoin.

Le Rassembleur » est joueur de pipeau comme l’était le joueur de flûte de Hamelin.

Résultat de recherche d'images pour "le cheval et le loup"

___________________________________________________________________________________

Titre : Le loup devenu berger

Poète : Jean de La Fontaine (1621-1695)

Recueil : Les fables du livre III (1668).

Un Loup, qui commençait d’avoir petite part
Aux Brebis de son voisinage,
Crut qu’il fallait s’aider de la peau du Renard,
Et faire un nouveau personnage.
Il s’habille en Berger, endosse un hoqueton,
Fait sa houlette d’un bâton,
Sans oublier la cornemuse.
Pour pousser jusqu’au bout la ruse,
Il aurait volontiers écrit sur son chapeau :
C’est moi qui suis Guillot, Berger de ce troupeau.
Sa personne étant ainsi faite,
Et ses pieds de devant posés sur sa houlette,
Guillot le sycophante approche doucement.
Guillot le vrai Guillot, étendu sur l’herbette,
Dormait alors profondément.
Son Chien dormait aussi, comme aussi sa musette :
La plupart des Brebis dormaient pareillement.
L’Hypocrite les laissa faire,
Et pour pouvoir mener vers son fort les brebis,
Il voulut ajouter la parole aux habits,
Chose qu’il croyait nécessaire.
Mais cela gâta son affaire,
Il ne put du Pasteur contrefaire la voix.
Le ton dont il parla fit retentir les bois,
Et découvrit tout le mystère.
Chacun se réveille à ce son,
Les brebis, le Chien, le Garçon.
Le pauvreLoup, dans cet esclandre,
Empêché par son hoqueton,
Ne put ni fuir ni se défendre.
Toujours par quelque endroit fourbes se laissent prendre.
Quiconque est Loup agisse en Loup ;
C’est le plus certain de beaucoup.

Jean de La Fontaine.

Read more at http://www.poesie-francaise.fr/jean-de-la-fontaine/fable-le-loup-devenu-berger.php#mVl9PyQz39cwVQZS.99

Résultat de recherche d'images pour "le cheval et le loup"

______________________________________________________________________

Si vous voyez un banquier sauter par la fenêtre, n’hésitez pas. Sautez derrière lui ; vous pouvez être sûr qu’il y a quelques profits à prendre.


François-Marie AROUET, dit VOLTAIRE – 1694-1778

____________________________________________________________________________

C’était de ce matin,  ce matin du 28 avril 2017, un cadeau de mon cher ami, François-Marie AROUET, quand je m’interrogeais pour qui appeler à voter.

VOLTAIRE est plus qu’un ami, c’est un « familier », ne cherchant pas à être dans la lumière de ce siècle, donc à paraître.

Il a connu son heure de gloire et votre gloire, pour lui, n’est plus méritoire.

“Mérite-oire” ayant un sens perverti dans votre siècle, par votre siècle :

– [ «  méritoire

Définitions Web

Qui mérite l’approbation, l’estime; (Religion) Qui rend Dieu miséricordieux pour le croyant ]

http://fr.wiktionary.org/wiki/méritoire »

C’est le côté « encyclopédiste » de VOLTAIRE.

J‘en conclus que l’heure est grave pour qu’il se manifeste.

Ecrivant sous la « dictée » de François-Marie AROUET qu’il est mon « familier », plus qu’un ami, avec cette insistance « rusée » que je lui connais bien, j’ai donc recherché si ce qualificatif devenu substantif avait une signification particulière autre qu’ « ami de la famille» pour lui, un sens caché.

Car il faut savoir que les « Scorpion -s », mon signe préféré, aiment jouer sur les sens des mots et se jouer de nous.

Résultat de recherche d'images pour "voltaire"

Et voici ce que j’ai découvert :

____________________________________________________________

FAMILIER, IÈRE, adj.

A.− [Correspond à famille I]

1. [En parlant d’une pers. ou d’éléments qui lui sont attachés]

a) [En parlant d’une pers.]

α) Emploi adj. Qui fait comme partie d’une famille, qui participe à l’intimité d’un foyer ou de quelqu’un. Debray, en homme familier dans la maison, entra le premier dans la cour (Dumas père, Monte-Cristo,t. 2, 1846, p. 82).Depuis huit jours, le comte Otto, qu’on ne voyait jamais auparavant, commençait d’être familier et même assidu chez son père (Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 160).Son camarade Paul Limousin resté, chose rare, l’ami intime et familier du ménage, après avoir été l’inséparable compagnon de sa vie de garçon (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, M. Parent, 1886, p. 588).

MYTHOLOGIE

Dieux familiers. Divinités qui protègent une famille et auxquelles on sacrifie en famille. Cf. constamment ex. 3.Lare familier (Fustel de Coul., Cité antique,1864, p. 177).

Démon, génie familier. Esprit surnaturel (analogue à l’ange* gardien) qui protège, conseille un individu et auquel celui-ci rend un culte. La théorie des anges gardiens n’est pas nouvelle (…). C’était le génie familier qui en tenait lieu chez les Grecs (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 510). Le sacrifice est doux au Démon familier Sur la table de marbre ou sur un bloc de glaise (Heredia, Trophées,1893, p. 49).

P. anal. Mon fusil, ce bâton et ce génie familier du chasseur (Lamart., Tailleur pierre,1851, p. 408).Mon diable familier [Masseau] m’interrompt (Colette, Entrave,1913, p. 284).Lui-même [Passy] sut résister au dégoût et se garder de la vantardise, qui sont les démons familiers de cette sorte d’activité (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 129).

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/familier

__________________________________________________________________________

 

Résultat de recherche d'images pour "voltaire"

Affaire François FILLON, le Seigneur accuse : – “République de racailles qui se savent tous capables d’affaires similaires, de corruption, de trafic d’influences et de blanchiment d’argent mais qui se couvrent mutuellement jusqu’à ce qu’ils découvrent l’un des “leur-re-s”, pour mieux tromper et voler le peuple de France, en leur faisant élire pire que celui qu’ils dénoncent et jettent aux orties ! C’est vous qui serez sortis de ce monde populaire quand le peuple reprendra le pouvoir.”

Afficher l'image d'origine

Le Seigneur vous accuse de recel, vous les voleurs de réputations médiatiques, vous les falsificateurs de révélations à votre heure, vous, les calculateurs de manipulations qui déshonorent l’homme mais vous déshonorent, vous les menteurs qui avez caché pendant si longtemps une vérité que vous connaissiez, les fautes de vos semblables, les fautes qui vous sont semblables, vous qui êtes tous PAREILS !

Car vous avez commis et commettez exactement les mêmes erreurs, les mêmes délits et les mêmes crimes.

Enumération non exhaustive donnée par le Seigneur contre vous, sans rémunération pour  vous qui avez et allez poignarder l’un des vôtres qui se vautre, tout comme vous, les filous et les voyous, dans le luxe et la luxure :

– fraudes fiscales, emplois dissimulés, blanchiment d’argent, escroqueries (si, si, messie !) diverses, tous délits et crimes cachés du grand public,

  •  et sans mettre en ligne une vie privée de débauche qui, si elle était connue de vos électeurs, vous clouerait au pilori de la honte et vous conduirait tout droit à la débauche, c’est à dire au licenciement pour fautes morales, vous qui avez fait voter une loi qui permet de débaucher si facilement les petites gens du peuple !

Le Seigneur dit que vous vous faites chanter mutuellement, vous, les élus politiques, désenchantant progressivement une France menée à sa perte par vous, une bande de voleurs mis au pouvoir par un peuple que vous méprisez souverainement, oublieux que vous tenez votre légitimité de ce peuple autrefois souverain et qui ne vous a pas encore démis.

Pas encore, mais ça ne saurait tarder…

Trois petits points !

Afficher l'image d'origine

Vous considérez que dire la vérité est dangereux, parce que vous avez tant à cacher !

Sauf pour abattre l’un des vôtres, un “leur-re-“.

Pourquoi ?

Pourquoi avez-vous choisi de révéler ce que vous saviez pendant tout ce temps, juste à ce moment-là, trompant le peuple de France ?

Le Seigneur dit :

– Par opportunisme politique.

Parce qu’il n’était point tant corrompu que vous ne l’êtes !

C’est tout dire.

Ah, si François FILLON avait aimé la France comme il a aimé sa famille, capable de donner même ce qu’il n’avait pas le droit de donner pour protéger cette France qu’il l’aime, mais le Seigneur lui aurait pardonné.

Le Seigneur pardonne à celui qui pèche par amour.

Pas à celui qui pèche par ambition et par pure cupidité.

_____________________________________________________

La parabole du mauvais intendant fonde ce désintérêt pour l’argent que vous devriez tous avoir.

Il faut savoir se faire des amis avec le mauvais argent, quitte à ne jamais se faire rembourser ses dettes, quitte à ne jamais faire rembourser les dettes de la France.

Afficher l'image d'origine

_____________________________________________________________

http://www.entretienschretiens.com/094%20La%20parabole%20de%20lintendant%20avise%20-%20Lc%2016(1-13).htm

Parmi toutes les paraboles enseignées par Jésus, la parabole de l’intendant avisé est sans contredit celle dont l’interprétation présente le plus grand défi. Cette histoire suscite la perplexité à bien des égards. La plus troublante question concerne l’éloge du maître pour son gérant qui est pourtant décrit dans le texte biblique comme une personne malhonnête. Comment Jésus peut-il proposer la conduite d’un être trompeur à l’imitation de ses disciples? Nous reviendrons sur ce point dans un moment. Lisons d’abord ce récit.

Luc 16.1. Jésus dit aussi à ses disciples : Un homme riche avait un économe, qui lui fut dénoncé comme dissipant ses biens.

2 Il l’appela, et lui dit : Qu’est–ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration, car tu ne pourras plus administrer mes biens.

3 L’économe dit en lui–même : Que ferai–je, puisque mon maître m’ôte l’administration de ses biens ? Travailler à la terre ? je ne le puis. Mendier ? j’en ai honte.

4 Je sais ce que je ferai, pour qu’il y ait des gens qui me reçoivent dans leurs maisons quand je serai destitué de mon emploi.

5 Et, faisant venir chacun des débiteurs de son maître, il dit au premier : Combien dois–tu à mon maître ?

6 Cent mesures d’huile, répondit–il. Et il lui dit : Prends ton billet, assieds–toi vite, et écris cinquante.

7 Il dit ensuite à un autre : Et toi, combien dois–tu ? Cent mesures de blé, répondit–il. Et il lui dit : Prends ton billet, et écris quatre–vingts.

8 Le maître loua l’économe infidèle de ce qu’il avait agi en homme avisé. Car les enfants de ce siècle sont plus avisés à l’égard de leurs semblables que ne le sont les enfants de lumière.

9 Et moi, je vous dis : Faites–vous des amis avec les richesses injustes, pour qu’ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels, quand elles viendront à vous manquer.

10  Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes.

11 Si donc vous n’avez pas été fidèle dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ?

12 Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ?

13 Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon.

Dans le monde des affaires

Nous découvrons dans ce récit un gestionnaire à qui un maître avait confié son domaine et ses avoirs. Il semblait bénéficier d’une grande autonomie, ayant même l’autorité de conclure des contrats en les signant lui-même. Un jour, il fut soupçonné de ‘dissiper’ les biens de son maître (v. 1). Ce blâme très sérieux allait le conduire à sa destitution. Le maître lui annonce alors qu’il le relève de ses fonctions et l’appelle à rendre compte de sa gestion.

L’homme utilisa ce délai pour réfléchir sur son avenir. Il comprit qu’il sera bientôt laissé à lui-même pour subvenir à ses besoins et qu’il devra agir promptement s’il veut se tirer d’embarras. N’étant pas accoutumé aux durs labeurs, il rejette l’idée de faire des travaux physiques. D’autre part, il est trop fier pour aller mendier dans la rue. Que faire pour assurer son futur?

Ayant pesé et rejeté les moyens dont il ne voulait pas, sa pensée tomba sur un plan dans lequel il espère se faire rapidement des amis. Ceux-ci pourraient, tel que nous lisons au v. 4, le recevoir dans leurs maisons le jour où il se retrouvera sans emploi. Comment y parviendra-t-il? Il fit venir les débiteurs de son maître et leur demanda de modifier, en leur faveur, les documents relatifs à leur dette. Le premier avait une dette s’élevant à 100 mesures d’huile. Le gestionnaire lui proposa de mettre le chiffre 50 sur le billet – une suppression de 50%. Un deuxième client devait 100 mesures de blé. Celui-ci fut invité à écrire 80 – une suppression de 20%. Il convoqua ainsi un à un les débiteurs et autorisa chacun d’eux à effacer une partie considérable de leur dette.

Le récit se termine au v. 8 en nous faisant savoir que ‘le maître loua cet intendant malhonnête d’avoir agi de façon avisée’. Ce sont ces paroles qui causent bien des maux de tête aux commentateurs bibliques

Nota bene : Oui, il suffit de lire l’exégèse de cette parabole par l’auteur de cet article et ses difficultés à justifier laborieusement ce que le peuple sait intuitivement :

– Il vaut mieux avoir un voleur pour meneur, qu’un homme honnête donc menteur qui vole les honnêtes gens par amour de l’argent !

Le mythe de “Robin des Bois”, l’admiration très française portée à Arsène LUPIN, prouve aux hommes politiques qu’ils peuvent se faire élire et réélire, avec une “casserole”.

C’est la “prime à la casserole”, le jugement du peuple, le vote populaire si méprisé, la sagesse du “Vox Populi, Vox Dei !”.

A une seule condition, que l’élu qui a volé ait partagé son butin avec le peuple.

Le Christianisme français est juif et latin.

Il n’a pas la rigidité protestante d’une éthique dressant un autel au Veau d’Or.

Jésus transgressait les lois pour l’Homme car la Loi est faite pour l’Homme et non l’inverse.

L’homme politique doit pouvoir le faire aussi, s’il veut être élu et réélu.

La loi des hommes ne peut être au-dessus de l’Homme.

Afficher l'image d'origine

_____________________________________________________________

L’argent ne doit pas être le principal souci de celle ou de celui qui gouverne la France.

L’argent n’est qu’un moyen de rendre heureux, pas un moyen de rendre malheureux et de soumettre à sa gouverne un peuple rebelle par le poids d’une dette irréelle.

Le Seigneur l’a déjà dit :

La dette est fictive. D’ailleurs votre argent est fictif et n’existe pas. Vous le savez bien. Vous avez déjà dépensé plus que vous n’aviez matériellement en valeurs “or”, argent ou nickel.

Pourquoi mentir aux peuples et faire peser sur vos peuples le poids d’une dette inique ?

Pourquoi avez-vous changé les paroles de la prière chrétienne, elle-même inspirée du Jubilée juif ?

L’année 2017-2018 sera l’année du Jubilée juif, l’année de l’effacement des dettes d’Etats.

Sachez-le !

– Vous ne pourrez rien faire contre Ma volonté, dit le Seigneur.

Tous les plans que vous mettrez en place, Je les anéantirais.

Quelle prière vous ai-Je laissée, à vous, les Chrétiens, enfants spirituels des Juifs, vos Pères dans la tradition biblique ?

L’avez-vous oubliée ?

Souviens-toi, toi qui Me trahis et ne crois pas en Moi, du “Notre Père” en latin, langue véhiculaire de la foi catholique :

Pater noster, qui es in coelis,
Sanctificetur no­men tuum,
Adveniat regnum tuum,
Fiat vo­luntas tua, sicut in cae­lo et in terra.

Panem nostrum quotidianum da nobis hodie.
Et dimit­te nobis debita nostra,
sicut et nos dimittimus debitoribus nostris.
Et ne nos inducas in tentatio­nem.
Sed libera nos a malo.

Amen

Afficher l'image d'origine

  • Comment as-tu pu, toi le Pape jésuite, les laisser traduire à nouveau MAL le “Notre Père”, en gommant le Jubilée juif ?

En ne faisant pas respecter Ma volonté

  • d’EFFACER LES DETTES ET DE LIBERER LES ESCLAVES,
  • D’AFFRANCHIR LES HOMMES DU POIDS DE LEURS DETTES ?

– “Je suis Vivant !”, dit le Seigneur.

https://viechretienne.catholique.org/pape/en-latin/919-pater-noster

Notre Père qui es aux cieux
que ton nom soit sanctifié
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui
notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses
comme
nous pardonnons aussi
à ceux qui nous
ont offensés
et ne nous soumets pas à la tentation
mais délivre-nous du mal.

Amen

Fausse traduction !

“pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés”

L’offense n’est pas une dette.

L’offense ne rend pas esclave.

La dette rend esclave.

L’argent rend esclave.

Il ne suffit pas de pardonner pour redevenir libres.

Il faut donner, donner, c’est pardonner, c’est délivrer.

Il faut RENDRE.

Rendre l’argent pris avec et par l’usure.

Vraie traduction :

Remets-nous nos dettes (debita nostra) comme nous les remettons à ceux qui nous sont débiteurs (debitoribus nostris).

Ô mon Eglise, qui te prétends chrétienne, toi conçue dans le péché d’un culte romain impérial et qui te veux universelle, comment peux-tu mentir ainsi à tes ouailles ?

Lorsque les élus politiques et les banquiers hérétiques, n’ayant pour seul culte que l’argent, réciteront le “Notre Père”, en répétant dans leur prière devenue quotidienne Mon exigence de devoir remettre les dettes de ceux qui leur sont débiteurs,

– alors le Christianisme retrouvera sa place au sein de votre société dite laïque, mais qui n’est, pour l’heure, que païenne et chienne ramassant les miettes de pain à la table de ses nouveaux Maîtres à penser, les Maîtres de son monde sans frontières et sans limites dans leur goinfrerie matérialiste.

Afficher l'image d'origine

L’année 2017-2018 sera l’année jubilaire de l’effacement des dettes.

Car vos dettes sont iniques.

Sinon c’est Moi qui vous effacerais de la mémoire de ce monde.

– “Plus jamais personne ne saura même qu’un jour vous avez existé sur cette terre”, dit le Seigneur.

Ainsi parle le Seigneur pour qui l’argent n’est rien.

Ainsi parle le Seigneur aux hommes qui vouent un culte à Mammon, les “on” de ce siècle de l’or noir.

Si vous voulez la Justice, la vraie Justice, soyez justes !, dit le Seigneur.

Recherchez et faites condamner ceux qui savaient et se sont tus,

ceux qui ont caché ces délits et ces crimes,

ceux qui cachent encore d’autres délits et d’autres crimes,

les délits et les crimes de leurs pairs,

pour les faire connaître au bon moment, leur moment,

lorsqu’ils veulent abattre un des “leur-re-s”.

Ce sont des receleurs de fraudes fiscales, de détournement de fonds publics, d’emplois dissimulés, de blanchiment d’argent et de vols,

tous délits et crimes dont ils étaient tenus d’informer la Justice !

AVANT, pas maintenant.

Le Seigneur vous demande :

– Comment pouvez-vous accepter que ceux qui savaient et qui étaient complices soient libres et non entendus sur le fait qu’ils n’ont rien dit AVANT, avant les élections présidentielles, sur l’affaire FILLON ?

Et combien d’autres affaires sont ainsi en dormance, servant à éliminer le candidat qui ne joue plus le jeu ou qui, tout à coup, dévie de la ligne “Bildeberg” et défie la crapulerie politique en place ?

– Efface la Dette de mon peuple, dit le Seigneur.

Et J’effacerais ta Dette.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine