De François MITERRAND : – “François FILLON, le grand Rassembleur, sans peur et sans reproches se fait faire les poches par ses proches collaborateurs” ou “Quand les Républicains se ressemblent/rassemblent tellement, ils finissent par devenir des Démocrates à l’américaine !” Alain JUPPE, c’est la nouvelle révolution chtonienne et “CLINTON-ienne” du jour.

Ce que rêvait de faire Hillary CLINTON aux Etats-Unis, Alain JUPPE l’a fait en France.

Made in France !

Résultat de recherche d'images pour

Sur la musique d’Ennio MORRICONE,

choisie par François MITERRAND

– “The Good, The Bad and the Ugly

Traduction (translation) :

– “Le Bon, la Brute et le Truand

In french for the friends.

Avec son chapeau, s’il vous plaît, ce chapeau noir qui lui donne l’air d’un cow boy, à François MITERRAND :

– “I am a lonesome cow boy !” confirme-t-il, amusé.

Image associée

Car toute cette affaire révolutionnaire l’amuse beaucoup.

François découvre le Far West en France !

François FILLON, pas François MITERRAND.

François MITERRAND, lui, a déjà connu la période de l’Occupation.

Alors il ne se laisse pas occuper.

Il préfère occuper le terrain et créer des affaires pour qu’on s’occupe de ses “amis”, pas de lui.

Car il faut toujours s’occuper de ses “amis” en politique – ce sont les “affaires” -, avant qu’ils ne deviennent, (re-)deviennent vos “ennemis”.

Un ami en politique, c’est toujours un ennemi qui, temporairement, fait une trêve en attendant qu’il crève, son “ami”.

François MITERRAND sait qu’on ne peut pas rassembler ses ennemis en politique.

Ou alors il faut leur ressembler.

Et rien n’est pire en politique que ressembler à “Monsieur Tout le Monde”, donc de “se normaliser”, ce que n’avait pas compris François HOLLANDE, le bon Gouda de HOLLANDE.

[Oui, il aime bien le Gouda aussi, explique l’homme au chapeau noir. “The Good-a” qui les achève tous en ce moment et règle ses comptes !

François MITERRAND éclate de rire.

Mais si the “Good-a” tient sa revanche grâce aux cartes qu’il cache dans ses manches, la partie étant truquée, le “Bon” HOLLANDE n’a pas su que le rêve, c’est le pouvoir donné sur le peuple.

Quand on est président de la France, on ne peut pas être “banal”, c’est à dire “normal”.]

Image associée

François FILLON s’est pris pour un cow boy dans un monde de vaches.

Mais il n’était pas fait pour les duels à mains armées.

Le monde politique est un monde de requins.

Et François FILLON n’est pas un requin, c’est un “poisson-pilote”.

Résultat de recherche d'images pour

[ François MITERRAND a beaucoup d’esprit, même quand il est pur esprit.

– “Surtout quand il est pur esprit !” Rétorque-t-il, assumant de parler de lui à la troisième personne comme Jules CESAR.]

Charles De GAULLE avait prévenu Nicolas SARKOZY.

On ne peut pas rassembler ceux qui veulent vous tuer.

Ou alors c’est la fin de la partie, une partie de poker-menteur.

Or nous sommes en temps de guerre.

Et la partie n’est pas encore jouée.

La France est divisée en deux camps, les Patriotes et les Mondialistes.

Ce que n’a pas compris le patriote François FILLON qui a été chercher de l’aide vers le puissant requin “Ali JUPPE”, le mondialiste dont les dents ont toujours rayé le cuir des maroquins.

C’est comme si l’agneau de la fable attaché à son pré carré avait demandé de l’aide au loup errant pour retrouver son chemin, après s’être égaré dans un bois sans lois, la jungle politique.

Il n’y a aucune faveur à attendre des grands de ce monde.

Alain JUPPE est un Lion.

C’est un “Baron”.

Comme au temps de la féodalité, les Rois doivent toujours se méfier des Barons.

Ce sont les “Darons”, les “Maîtres du Temple”.

François FILLON ne faisait pas le poids face à Alain JUPPE, le “CLINTON-ien” et chtonien Alain.

Le gentil “poisson-pilote” a été sacrifié sur l’autel du Carême, le jour du Poisson, un vendredi.

En attendant, ce sont les siens, ses adeptes qui en sont pour leur frais.

Ils ont voté “Patriote”, les Républicains, et ils se retrouvent avec un Démocrate chtonien et “CLINTON-ien” à leur tête.

C’est Hillary CLINTON, la Démocrate avec qui posait Alain JUPPE, qui va être contente !

Moins, Donald TRUMP, le Républicain, un vrai requin, point commun qu’il partageait avec Nicolas SARKOZY, “the Shark-o”.

Résultat de recherche d'images pour

Je les aime, ces hommes !

Ils sont extraordinaires.

– “Reconnais, Véronique, qu’il est extraordinaire, le requin !”, me confie François MITERRAND.

Il a croqué le poisson-pilote, grâce à son copain François HOLLANDE, même bande de coquins, en deux coups de nageoire et de cuillère à pot.

Il l’ont pris la main dans le pot de confiture, clamant :

– “Ce n’est pas moi, maman, j’te le jure !”

Tu vois, moi, je suis content.

Le mien, mon dauphin, Benoît HAMON, il a été moins bête.

Il m’a suivi.

Il n’a pas cherché à rassembler ceux qui voulaient le croquer.

Il a eu raison.

Les dauphins sont plus intelligents que les requins.

Ils savent nager dans un monde de requins.

Les requins ne sont pas de vrais Socialistes.

Comme Alain JUPPE, sont des Démocrates à l’américaine.

Ils sont déjà prêts à gouverner pour Alain JUPPE et avec Alain JUPPE, au nom de l’opposition sous tractions et tractations politiques, soustraction du pouvoir populaire, confiscation de la force militaire qui sera transférée à l’Europe, chargée alors de mettre bon ordre au désordre des peuples, de venir dans chaque grande région du continent raisonner les peuples en révolte, avec la baïonnette, le sabre et le goupillon.

Puisque les nations auront disparu.

Il n’y aura plus d’armée française, bientôt plus de police française.

Il ne restera que des gens désarmés, sans défense, abrutis et ahuris.

Résultat de recherche d'images pour "citoyens du monde"

Ce sera le pire des fascismes, un fascisme invisible.

Puisque, pour les citoyens français, tout sera visible, tout ce qu’ils font et tout ce qu’ils sont.

Mais pour l’élite, tout sera verrouillé.

Et les peuples se recevront la déverrouillée la plus totale, totale comme totalitarisme, pour seule récompense de leur inertie et de leur impéritie face à la globalisation, mondialisation d’un système qui les spolie petit à petit, mais sûrement, de tous leurs droits de citoyens.

C’est pure folie !

Etre citoyens du monde, c’est n’être rien.

Car le monde n’appartient à personne.

Benoît HAMON n’a pas fait alliance avec ceux dont il faut avoir grande méfiance, parole de Scorpion.

C’est bien.

Il faut flatter les patrons mais il faut surtout rester le “Patron”.

Et pour rester le patron, il faut refuser les alliances contre-nature.

Nous sommes en guerre.

Et dans une guerre, pactiser avec l’ennemi avant la fin de la guerre, c’est pactiser avec le diable, qu’il se prétende Vénérable ou pas.

D’ailleurs le Diable peut être adorable.

Il a ses adorateurs, lui aussi.

Dans ce cas, il porte un D majuscule, D comme dent de requin.

Non, c’est bien que ce soit Alain JUPPE qui trahisse à nouveau le peuple français.

Ces cons (sic) n’ont pas encore tout compris.

Les Républicains vont devenir des Démocrates, c’est à dire virer à gauche, leur devenir dans un pays ancré à droite.

Le Front National va gagner.

Car

  • soit les Français de droite quittent les Républicains et s’asbtiennent de voter,
  • soit ils vont voter au Front National pour marquer leur opposition au choix juppéiste, un choix qui n’est pas le leur.

Qui ignore encore qu’Alain JUPPE a été élu avec les votes des électeurs du PS et du centre gauche ?

Les gens de la droite ne sont pas adroits en politique.

Contrairement au manipulateur Alain JUPPE qui plaît à tous les camps puisqu’il n’appartient à aucun d’entre eux !

Quand on est mondialiste, on n’a pas de camp dans un monde sans frontières.

Mais on mène toutes les guerres contre les peuples en révolte, au nom du peuple qui ne serait ni de droite ni de gauche.

Puisque, pour les requins, le peuple ne sait pas de quel bord il est.

Il est forcément du côté du plus fort.

Il suffit juste de s’imposer et de savoir administrer le poison mortel du mondialisme à petites doses.

Résultat de recherche d'images pour "hareng de bismarck melenchon"

Hommage à l’ami Jean-Luc MELENCHON !

Bravo aux Républicains qui ont organisé des Primaires réussies !

Ils prouvent ainsi ce que disait le Général De GAULLE dans ton blog :

– “Les Primaires sont une confiscation du pouvoir populaire.”

Surtout les Primaires ouvertes, pensées et réfléchies pour faire gagner Alain JUPPE.

Mais, pour moi, ce qui m’intéresse est simple :

– Benoït HAMON doit incarner la vraie gauche et laisser le centre déboussolé se dissoudre entre Emmanuel MACRON et Alain JUPPE.

Nous verrons bien qui François BAYROU soutiendra cette fois-ci, après avoir tout fait pour déglinguer la droite, lui qui prétend être de droite.

– “François, quitte la partie ! Le jeu est devenu trop dangereux pour toi et pour tes proches. Laisse les requins écumer l’océan politique et redeviens ce que tu es : – un gentil “poisson-pilote” !”

Vous n’avez pas voulu Alain JUPPE ?

Françaises, Français, soyez contents !

Il revient.

Il vous est imposé.

Vous n’avez plus le choix.

Ou si !

Vous n’avez plus qu’un seul choix, le choix de la gauche dans un pays situé majoritairement à droite.

C’est très amusant.

Le Roi est mort, vive le Roi !

Bravo, François HOLLANDE !

Ta vengeance est machiavélique.

Tu as su tirer profit de tes lectures du soir, toi qui as pour livre de chevet, “Le Prince” de Nicolas MACHIAVEL.

Et toujours sur la musique d’Ennio MORRICONE, François MITERRAND me quitte :

– “Il était une fois la Révolution !”

Car ce sera la Révolution.

A droite… trois petits points :.

Résultat de recherche d'images pour "trois petit point"

___________________________________________________________

[ “Il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages !

http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/il%20ne%20faut%20pas%20prendre%20les%20enfants%20du%20bon%20dieu%20pour%20des%20canards%20sauvages%20!

 

Il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages ! exp.

1. il ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles
2. il ne faut pas duper les gens

Reverso/Expressio
(familier)

Origine

Qu’appelle-t-on les enfants du bon dieu ?

Certaines personnes croient qu’il s’agit des anges !
Si c’était le cas, un chasseur de canards ayant oublié ses lunettes pourrait se méprendre et, un soir d’hiver, lors d’un passage à basse altitude d’un nuage d’anges migrateurs au-dessus de la toundra amazonienne, pourrait par hasard en mettre un au tapis.
Notez que cette bavure pourrait grandement lui faciliter une de ces très nombreuses recettes de cuisine où, après avoir mis ensemble plusieurs ingrédients dans un récipient, on met l’ange.

Bon, trêve de jeux de mots douteux et indignes de moi (quoique…), revenons à nos canards.
Les enfants du bon dieu, ce ne sont certainement pas des anges, puisque ce sont les hommes.

Compléments

Pendant les périodes électorales, cette expression est brutalement oubliée par nos hommes politiques de tous bords qui n’arrêtent pas de nous prendre pour des imbéciles. ]

Texte choisi par François MITERRAND lui-même.

La dernière phrase a été mise en gras et soulignée par lui, c’est à dire moi à sa demande.

_________________________________________________________

Je ne vous dis pas qui est le Truand, du Bon et de la Brute.

Résultat de recherche d'images pour "le bon la brute et le truand"

 

 

 

 

Grande colère d’un grand homme, le Général De GAULLE ! Primaires des Républicains truquées ? Justice tronquée ? France trompée ? Nation en danger ? Voyons… voir ! Exercice de voyance en direct.

Afficher l'image d'origine

 

Impossible d’être tranquille, ce soir !

Le Général De GAULLE est en colère et il rôde et il gronde autour de moi comme un lion en colère.

Je n’arrive même pas à savoir pourquoi il est en colère tant il est en colère.

Je sais juste qu’il faut que je vous l’écrive, à sa demande.

– “C’est scandaleux ! On vous trompe, on vous ment, effrontément, éhontément. La France est trahie par ces coquins d’amis de copains, eux-mêmes de fieffés coquins.”

Des noms, Mon Général ! Moi, je veux bien vous croire sur les grandes ondes de l’outre-tombe mais mes lecteurs, eux, auront quelques doutes et le droit d’en douter, non ?

– “Ils le savent, les Français, qu’ils se sont trompés !”

En fait je voulais écrire :

– “[…] qu’ils sont trompés !”

Je soupçonne le Général De GAULLE de tenter de prendre le contrôle, au point de m’enlever le contrôle de mon propre corps et de taper lui-même l’article, tant il est en colère. Mais moi, je n’aime pas les “possessions”, avec ou sans diable. J’aime bien garder le contrôle de la situation, ou essayer de le garder, déjà qu’en temps ordinaire, c’est difficile de contrôler son propre destin.

Afficher l'image d'origine

Bon, alors s’ils le savent, arrêtons-là cette absence de conversation.

C’est à dire l’absence de réponse à mes questions.

Le Général semble se calmer un peu.

Néanmoins il continue de marcher de long en large, comme un homme qui attendrait que sa femme ait accouché de leur premier bébé.

– Il faut stopper les primaires ! Maintenant.

[C’est un ordre du Général, pas un voeu pieux.]

Quand un ennemi vous tend un piège, quel besoin de s’y précipiter, tête baissée ? Pour Les Républicains, les Primaires vont devenir leur cimetière au profit de l’implantation d’un centre gauche manipulé de et par Paris.

Suivez mon regard ! Vers François HOLLANDE et, plus loin, derrière François HOLLANDE, la “clique” des malfrats et chapeaux claques, ces mondains mondialistes altermondialistes.

Les altermondialistes sont la face cachée du mondialisme libéral ou, réciproquement, les mondialistes sont la face montrée du mondialisme de gauche, centre gauche, c’est à dire l’actuel centre droit, sous domination de Démocrates américains.

C’est de la Haute Trahison !

[Majuscules pour “Haute Trahison” voulue par le Général De GAULLE]

Pour sauver les Républicains du désastre annoncé, il faut :

– ou organiser deux primaires, une primaire pour les Républicains et une primaire pour le(s) centre(s) gauche et droit qui ont la même vision unique et inique de la Nation,

– ou renoncer à la Primaire et aux Primaires, ce qui serait revenir à un “système gaulliste”, celui que j’ai toujours préconisé,

pour éviter ces magouilles des “Frères la Gratouille”, héritage de la IIIème République.

Sinon c’est le centre gauche, un ventre mou, qui gagnera cette primaire truquée des Républicains.

Vous aurez donc recréé un parti de droite, Les Républicains, pour vous faire “entuber”

[sic]

par la gauche socialiste et ses  trafics d’influence maçonnique qui gèrent et obèrent la vie politique française, “sous le bandeau”, avant la comparution des candidats, loin des Français, le peuple de France à qui ils ont confisqué, par tous moyens, le pouvoir d’élire son élite.

Afficher l'image d'origine

Ce sont des stratégies collégiales, une collusion contraire à l’intérêt national !

Ces petites combines minables dont se réjouissent déjà l’UDI et le MODEM,  leur victoire étant prédite par des médias complices, ont été pensées et fomentées, comme un complot, dans les loges maçonniques.

Ces petits meurtres entre amis des mêmes Loges doivent cesser.

Ou sinon, Mon Général ?

Car ces gens ne croient rien, donc n’ont peur de rien.

Sinon ?

La France n’aura plus le choix qu’entre :

– le Front National, l’extrème droite,

[extrème droite que le Général De GAULLE a combattue toute sa vie]

– et le centre “Ni-Ni”, ni de gauche, ni de droite, le centre, ventre mou de toutes les maladies dont souffre la France actuelle.

Il faut purger le corps malade, malade de ses traîtres.

– Regardez, dit le Général De GAULLE, grâce aux primaires de la droite, aux primaires des Républicains, les gens de gauche et du centre, le ventre mou, sont sûrs de gagner, de remporter ces élections.

Ils vont bénéficier d’un apport de voix supplémentaires, extérieures aux valeurs partagées par tous les Républicains.

Il faut arrêter ce processus de destruction.

Je comprends mieux pourquoi le Général De GAULLE avait conseillé à Nicolas SARKOZY de se retirer.

Il s’agissait de se retirer des Primaires.

Pour mieux revenir ensuite.

Revenir ensuite comme candidat unique aux élections présidentielles, candidat unique d’un parti unique de droite.

Le Général De GAULLE avait aussi annoncé à Nicolas SARKOZY les traîtrises et méprises volontaires dont il ferait l’objet, un objet de persécution médiatique et juridique entraînant dans sa chute tous ses fidèles lieutenants.

Il fallait “purger” avant et il faudra purger maintenant.

Car il s’agit bien d’une guerre, rappelle le Général De GAULLE.

Oui, il s’agit bien d’une guerre, ou plutôt d’éviter une guerre voulue par l’oligarchie mondialiste.

Afficher l'image d'origine

L’ouverture des frontières, l’immigration massive destabilisant les nations européennes, les attaques médiatiques et les sanctions financières contre la Russie préfigurent la guerre TOTALE voulue en Europe par les Américains et leurs alliés… dont l’Allemagne

– laquelle, en réalité, et contrairement aux affirmations des élites mondialistes vantant le bilan germanique, va subir une grave crise économique du fait de la faillibilité de son système bancaire.

Au nom de la paix dans le monde !, faire la guerre pour résoudre une crise économique et supprimer une population “résistante” à un système d’asservissement politique, la population chrétienne, c’est un principe vieux comme l’existence de l’homme sur la planète-terre.

Déjà les tribus préhistoriques pratiquaient la politique de l’éradication humaine pour pouvoir remplacer les populations autochtones et s’emparer de leurs terres. S’il y eut plusieurs espèces d’hominidés, une seule a supplanté toutes les autres espèces.

Ce qui devrait vous faire réfléchir sur votre “idéal” humanitaire de “Vivre ensemble” , se moque le Général De GAULLE.

– Soit les Républicains organisent un référendum pour savoir si les adhérents, eux seuls, veulent que les gens du centre gauche viennent polluer/voter ces élections pour leur candidat préféré, le candide et si consensuel candidat du centre,

– Soit les Républicains renoncent à présenter un candidat de leur choix aux Primaires du centre, abandonnant les premières élections “Primaires” au seul centre, c’est à dire l’UDI et le MODEM,

– pour se reconcentrer sur l’élection de leur candidat aux Primaires des seuls et “vrais” Républicains,

c’est à dire un candidat patriote et capable de défendre la France par une politique indépendante, non “soumise” au mondialisme décadent de ce siècle, c’est à dire non soumise aux Démocrates de gauche américains.

Après il sera trop tard !

Il est déjà prévu aux Etats-Unis de truquer les votes, au nom de la “Démocratie”, pour faire triompher, envers et contre tout, la Démocrate Hillary CLINTON.

Sous prétexte d’empêcher l’élection du “néo-fasciste”, le Républicain Donald TRUMP, même si elle était voulue par le peuple américain.

Il se passera la même chose en France.

Afficher l'image d'origine

François MITERRAND avait truqué le résultat du référendum sur Maastricht.

Les Français avaient voté majoritairement “contre” !

Une courte mais “vraie” majorité qui est devenue une “grosse” minorité par le truquage des résultats électoraux, majorité pas assez importante pour imposer la volonté du peuple et surtout majorité crédule qui a fait confiance à un “arnaqueur” politique pro-germaniste.

Croyez-vous que votre Président actuel, “soumis” aux autorités de ce monde, aurait le moindre scrupule à faire de même au nom de la Paix dans le monde et du maintien de la France dans l’Europe de Maastricht ?

______________________________________________________________

A la demande du Général De GAULLE, petit rappel historique :

Processus de ratification [du Traité de Maastricht]

En France, le 9 avril 1992, le Conseil constitutionnel indique qu’une révision de la Constitution est nécessaire pour permettre la ratification du traité[10]. Le Parlement réuni en congrès adopte alors, le 23 juin 1992, une loi constitutionnelle qui crée un titre XV intitulé « Des communautés européennes et de l’Union européenne ». Le Conseil constitutionnel reconnaît dans une décision du 2 septembre la compatibilité de la Constitution ainsi révisée avec le traité[11]. Un référendum autorise la ratification du traité le 20 septembre 1992. Avec une participation de 69,70 %, le « oui » l’emporte avec 51,05 % des suffrages exprimés. Enfin le Conseil constitutionnel, dans une troisième décision rendue le 23 septembre 1992, déclare qu’il ne peut, dans le cadre des attributions que lui confère la Constitution, contrôler l’autorisation de ratification, car celle-ci a été adoptée par référendum[12].

Incise : [Référendum aux résultats truqués]

En raison de la lenteur du processus de ratification, le traité (qui a modifié le traité instituant la Communauté économique européenne – lequel s’appelle désormais traité instituant la Communauté européenne – et auquel étaient annexés le protocole sur les statuts du Système européen de banques centrales et de la Banque centrale européenne et le protocole sur les statuts de l’Institut monétaire européen) n’est entré en vigueur que le 1er novembre 1993.

10Décision n° 92-308 DC du 09 avril 1992 [archive].

11Décision n° 92-312 DC du 02 septembre 1992 [archive].

12Décision n° 92-313 DC du 23 septembre 1992 [archive].

A lire aussi :

Traité sur l’Union européenne [archive], version d’origine publiée au Journal officiel du 29 juillet 1992.

Traité d’Amsterdam [archive], version publiée au Journal officiel n° C 340 du 10 novembre 1997.

Traité sur l’Union européenne, articles 43 à 45. Voir aussi une présentation de la coopération renforcée [archive] sur SCADPlus.

Traité sur l’Union européenne, version actuellement en vigueur [archive] (Journal officiel du 24 décembre 2002).

Source WIKIPEDIA 

_____________________________________________________

Afficher l'image d'origine

[Choisie par le Général De GAULLE, lui-même.

Il ajoute “Dites-leur merci, le jour du vote à la Primaire ! Choisissez le bon candidat.]

Nicolas SARKOZY lui aussi s’est assis sur la volonté exprimée par le peuple français lors d’un référendum, celui du Traité de Lisbonne.

Mais lui n’a pas triché.

Il est passé VOLONTAIREMENT en force, assumant comme un chef au pouvoir sa pleine décision de trahir le peuple français, considéré alors comme trop ignare pour pouvoir décider de son propre avenir.

Le Général De GAULLE demande à Nicolas SARKOZY de se rappeler que, lui, le Général, n’a jamais méprisé la volonté du peuple français, même et surtout lorsqu’elle était contraire à la sienne.

Sinon c’est un régime de dictature présidentielle et non plus une démocratie républicaine.

Le Général De GAULLE invite aussi Nicolas SARKOZY à reconnaître cette erreur qui fut fatale à la France et à son indépendance budgétaire et militaire, la non-reconnaissance de la volonté du peuple par la non-application des résultats d’un référendum populaire, celui du référendum sur le Traité de Lisbonne,

ainsi que l’autre grave erreur commise par Nicolas SARKOZY qui est l’admission de la France au sein de l’OTAN, cet outil “américain”

[Lui, le Général, dit “des “Amerloques”” (sic)]

à détruire l’indépendance des Nations européennes pour essaimer des guerres partout dans le monde et asseoir l’hégémonie anglo-saxonne sur un trône en or, celui de l’or noir, du pétrole et des richesses minières de notre planète-terre.

Il espère, le Général, que Nicolas SARKOZY tirera profit de ses erreurs antérieures, sachant combien il est “mitraillé” de toutes parts par ses anciens alliés et prétendus amis.

Seul le peuple doit être son guide.

Ce n’est pas être populiste que d’écouter la voix du peuple qui vous a élu à la plus haute fonction, non pas pour le tromper, mais pour le servir.

Afficher l'image d'origine

Dans ce cas de figure souhaité par le Général De GAULLE, si les Républicains se rappellent qu’ils sont des gaullistes, les Républicains préfèreront habilement reporter leurs Primaires à eux ou les supprimer, en laissant s’organiser d’abord les primaires du ventre mou de la France malade, les primaires du centre de gauche et du centre dit de droite, de ce centre malade de ne plus savoir se tenir debout face à l’adversité et malade de ne plus savoir d’ailleurs où il se situe exactement.

Il y aura donc deux candidats à droite :

– le candidat de la “vraie” droite, patriote et fière de l’être, représentant les Républicains,

– et le candidat du faux-centre droit qui n’existe plus, sabordé par un centre gauche qui se veut social-démocrate, donc mondialiste ET libéraliste, c’est à dire “américaniste” sous domination des Démocrates de gauche.

Sinon aucun Républicain de droite, de la “vraie” droite, de la “droite” gaulliste, ne pourra éviter le piège tendu par ces faux et “pas francs” maçons guidés par la Voix de l’ONU, la voix de l’homme guindé qui n’est pas scindé en deux camps puisqu’il est le candidat de tous les camps, le candidat dit “idéal” à droite comme à gauche, le parfait arnaqueur représentatif de ce que vous appeliez encore il y a peu “‘l’UMPS”.

Ou AUTRE POSSIBILITE pour les Républicains gaullistes, la solution de sortie de crise vivement conseillée et préconisée par le Général De GAULLE car respectueuse de l’esprit gaulliste de la Constitution de 1958 :

– annuler DEFINITIVEMENT les Primaires des Républicains après avoir organisé rapidement un référendum pour ne pas donner l’impression d’un “putsch” politique.

__________________________________________________________

Cette idée de suppression des Primaires avait été défendue par Nicolas DUPONT-AIGNAN, le “chouchou” du général révolutionnaire, Napoléon BONAPARTE pour les élections présidentielles de 2017.

Mais vous ne me croyez pas lorsque je vous l’écris.

Afficher l'image d'origine

Vous ne croyez pas possible que des hommes fondateurs de la France telle que nous la connaissons aujourd’hui puissent se manifester et venir, intervenir, dans le cours des événements présents dans le seul but bien compris de défendre la France éternelle, la France et ses valeurs chrétiennes, oui, je l’écrirais ainsi et toujours !

Nicolas DUPONT-AIGNAN, le président du Parti souverainiste “Debout, la France !”, est le seul qui avait parfaitement compris que les Primaires étaient une machine à perdre, à faire perdre les Républicains patriotes, donc à faire gagner François HOLLANDE ou son “sosie” dit de droite, Alain JUPPE, le candidat proposé et adoubé par la Conférence de Bildeberg en juin 2014.

Or qu’avaient prévu tous ces chefs d’Etat et leurs banskters effrayeurs et leurs chiens aboyeurs de médias aux abois, ils avaient prévu de tout faire pour faire éclater une guerre avec la Russie sur le continent européen.

Fin de l’histoire européenne contemporaine.

Début de l’histoire “eurafricaine”, la Méditerranée devenant un lac intérieur d’eau salée, une “Mer morte” préfigurant la mort de notre civilisation chrétienne.

Après ?

Après la terre disparaîtra.

Mais d’ici-là ils auront colonisé une autre planète avec de l’air artificiel, la planète Mars.

C’est un projet de milliardaires que vous ne prenez pas non plus au sérieux mais qui vous explique pourquoi l’écologie n’est absolument pas leur priorité économique, à ces oligarques, futurs monarques de vos corps en dérive.

Leur priorité économique est de vivre entre gens très riches, loin de vous, de vous tous, les peuples de cette terre, vous qui serez réduits à devenir des troupeaux de bêtes humaines, errantes et migrantes, sous couvert d’un “mythe” humanitaire qui vous est vendu à toutes les sauces médiatiques, les “Migrants”, pour vous faire accepter de perdre la possession de vos terres agricoles, donc de perdre votre sécurité alimentaire.

Lorsque vous aurez faim, que vous n’aurez nulle part où aller, alors vous vous vendrez pour quelques dollars.

Vous louerez vos bras mais plus certainement vos culs et le cul de vos enfants.

Car les robots remplaceront la force physique des hommes.

Et s’il n’y a plus d’animaux sur terre à force de piller les richesses minières et de spolier les paysans de leurs richesses foncières, alors retenez bien ce que je vais écrire :

– Vous deviendrez des cannibales.

Ceux qui vous gouvernent vous traiteront comme du bétail à abattre et vous vous traiterez de même.

Malheur aux faibles !

Aux plus faibles d’entre vous.

Afficher l'image d'origine

Je rappelle aux crétins que vous êtes devenus,  n’étant plus des Chrétiens, que c’est le Christianisme qui a mis fin à tous les sacrifices humains et animaux.

Depuis la célébration du sacrifice de l’Agneau Pascal, c’est à dire de Jésus CHRIST mort pour le rachat de nos péchés.

Plus besoin de tuer et de s’entretuer pour faire plaisir à un dieu sanguinaire, celui de cette terre.

  • “Mon Royaume n’est pas de ce monde !” a toujours clamé Jésus.