De COLUCHE : – “Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? Et la soeur Anne répond : – “Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie.” Contes de ma Mère L’Oye/Loi – “Barbe Bleue”, c’est l’assassin qu’a peur d’êtr’reconnu et qui s’est pas encore fait soeur Anne et surtout Véro. Au fait, Barbe Bleue, y porte une vraie barbe ou une vraie moustache de faux Q, à la HITLER ?”

 

«Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir?» - Et la soeur Anne lui répondait: - «Je...

Faut les comprendre, ces gens-là !

Y z’ont peur d’êtr’reconnus, dis-donc !

Victimes de la justice pour eux, ce s’rait une trop grande injustice.

Si on peut pas tuer les p’tites gens et plus tuer les p’tits agents administratifs, mais où va-t-on, j’vous l’demande ?

Où va la France ?

C’est qu’y faut la faire respecter, l’autorité, l’autorité des cons en France !

Surtout des méchants cons, pass’que c’est eux qui font l’plus-se peur à l’Etat, les assassins.

C’est qu’y pourraient même vous tuer un Président !

Surtout qu’y travaillent dans la Police Nationale et qu’y savent tout sur vous.

Tout, j’vous dis !

Mêm’ce que vous n’savez pas sur vous !

“l’herbe qui verdoie

Charles PerraultContes de ma Mère l’Oye, Barbe-Bleue de

Charles Perrault


L’herbe est toujours plus verte, ailleurs, surtout la beuh du Maroc.

Interrogatoire d’un délinquant de la Police Nationale, c’est à dire çui qui fait bien son travail,

– ça emmerde les cons !,

deux points, dans un milieu de “trois points” :

– “J’vous dirais tout, mêm’c’que j’sais pas !

– “Pas la peine ! On sait déjà tout. On fait l’audition juste pour qu’tu nous dises c’que nous savons déjà. Rien d’autre !”

Tiens, y’en a un, un chef, le chef des chefs des chefs des chefs des chefs,…

– excusez Véro, si elle a oublié un chef, vu qu’dans la police, y’a plus qu’des chefs et personne pour faire le travail !

Bref, le chef, tu sais çui qui porte une moustache pour de vrai !,

bah y veut pas qu’vous sachiez c’qu’il a fait quand il était que le chef des chefs des chefs.

  • Ca va ? Véro a pas z’oublié d’grades ? Ni rien du tout, d’ailleurs.

C’était l’époque heureuse où la PAF, la Police de l’Air et des Frontières..

– Ah non, on dit plus la “Police de l’Air”, ça fait trop “monte-en-l’air” !,

on dit la Police Aux Frontières, mêm’si y’en a plus, d’frontières !

PAF, la PAF, la P.A.F. …

Résultat de recherche d'images pour "PAF"

La Direction qu’a été créée pour donner des places aux p’tits copains qu’allait subir la déflation des corps dans les haut grades, au moment de la réforme des corps et carrières dans la Police Nationale.

Ce qu’y disaient, les syndicalistes, qu’y voulaient être comme les Gendarmes, mais les compétences en moins.

Pas la peine de passer des concours !

C’est ça qu’est bien, au “Paradis des Frangins” !

C’est qu’y sont proches du Bon Dieu, de la Sainte Trinité, en trois points.

Donc, du jour au lendemain, ni une, ni deux !, mais trois, voilà t’y pas que nos policiers, ceux qui mettaient des prunes à longueur de journée sur des pare-brises ou sur des casse-couilles, toujours les mêmes,

– la patrie reconnaissante !,

s’retrouvent derrière une bécane, enfin catégorisés B,…

– B comme Bravo, hein Charlie ?

à taper sur les touches d’une machine à écrire comme y frappent sur la gueule d’un casse-couilles, dont j’vous dirais pas de quelle couleur y l’est.

De toute façon y finit dans les “bleus-violets”.

  • Quand y l’est frappé !, ça vous frappe pas, vous ?

Et à devoir lire, eux qui savaient pas forcément bien écrire !, les “poulets” du panier à salades qu’y racontent des salades quand y nous baladent.

A devoir lire un code,

– nan, deux !

le Code Pénal et le Code de Procédure Pénale.

Déjà qu’y comprennent rien à leur feuille d’impôt !

Oui, comme toi, Ducon !

Ca t’fait rire, mais c’est tout comme toi, hein ?

A l’époque, y recrutait n’importe qui dans la Police Nationale.

C’était une sélection à la gueule, comme la prime du même nom et la promotion du même nom.

Faut pas prendre des trop méritants pass’qu’y deviennent vite très irritants !

J’te parle pas d’la promotion-canapé dont je suis le seul à revendiquer la reconnaissance et la régularisation officielle !

Avoir une “Madelon à mamelons” dans un régiment de cons, ça vous remonte le moral et le reste !

A condition qu’la “Mamelons” soit pas réservée qu’au patron !

C’qu’est souvent le cas.

Malheureusement.

J’rappelle que, grâce à Najat, c’est plus la prostipute qu’est coupable, mais son client.

Dans le cas présent et le présent cas, le tout est de savoir qui est le client de qui ?

Vu qu’la première pute dans la hiérarchie policière, c’est le chef, sinon y s’rait pas monté si haut, hein ?

Résultat de recherche d'images pour "PAF"

Eh, t’énerve pas, Ducon !

Ca s’saurait si le mérite était récompensé dans la Police Nationale.

Aucun risque !

Pass’que ça oblig’rait les chefs à devenir compétents.

Et c’est très fatigant de devenir compétents, quand on est un chef !, alors qu’y suffit d’aller boire un coup avec le Préfet pour s’faire voir et grimper les échelons.

Y’a plus d’concours quand t’es catégorie A, c’est à dire au-dessus des chefs des chefs des chefs, pass’que sinon y faudrait êtr’compétents et y aurait plus d’chefs au-d’ssus des chefs.

Au-d’ssus des z’autres, quoi !, qu’y sont plus-se compétents, mais en d’ssous.

Très au-d’ssus, y sont les chefs qu’y font rien PAREIL, eux !

Et y coûtent très cher aux contribuables, les cons d’Français !, qu’acceptent de payer pour eux.

Moins y font, plus y coûtent cher !

C’est la règle d’or, une règle définie dans les Loges où y sont choisis dans la Police Nationale pour êtr’au-dessus des autres, à condition qu’y foutent rien.

Mais qu’est-ce que tu t’emmerdes à passer des concours, toi qu’es pas chef ?

Deviens “Franc-Mac”, “Mac” comme maquereau, les maquereaux d’la France, genre Libres Penseurs !

Comme ça, tu seras chef !

Si t’es grand, bien sûr !, grand-chef.

Un Grand-Maître, tu sais, çui qui t’énerve à toujours se vanter d’en être, sans l’dire vraiment et qu’y t’chatouille le creux d’la main comme sy’ voulait t’enculer ?

Résultat de recherche d'images pour "PAF"

Méfie-toi !

Pass’qu’y veut t’enculer !, justement.

Droitement ou gauchement, peu importe.

Ces Maîtres-là, y sont maîtres de tout, sauf de leur direction.

Oui, eux aussi, y z’ont, tout comme toi, un Grand-Maître qu’y vénèrent et qui les vénère, tout comme toi, tellement y l’est con !

– Mon Vénérable !

Nan, y vont pas à la messe, eux.

Pas besoin !

Y sont en kilt à la leur, avec la bourse et les cordons qui pendouillent, comme leurs couilles.

Pass’que, si z’en avaient des couilles, ça f’rait belle lurette qu’y z’auraient envoyé leurs Grands-Maîtres se les faire mettre, ailleurs !

Ah, la Police Nationale et ses Maîtres !

– “Couché, le chien ! Tu mordras quand on te le dira.”

Résultat de recherche d'images pour "PAF"

Les policiers du terrain, ceux qui bossent, y’en a de moins en moins.

On vous dit qu’c’est la faute aux réductions d’effectifs.

Moi, j’vous dis qu’c’est la faute au trop grand nombre de chefs.

Qu’avaient pas passé un concours pour devenir chefs, mais pour devenir “inspecteurs” ou “enquêteurs”.

Du jour au lendemain, tout un corps, toute une catégorie de travailleurs, les “bécaneurs”, les “vrais”, y sont devenus chefs.

Plus question de toucher à la machine à écrire !

Sauf pour casser du flic, la noble cause.

Pass’que les chefs, y bécanent.

Si !

Et quand y bécanent, c’est pour casser les policiers qu’y travaillent pour eux et pour de vrai.

Alors, tu ricanes moins, hein, Ducon ?

Réfléchis, Ducon, au moins une fois dans ta vie, quoi !

Y a que ceux qui travaillent qui peuvent commettre des erreurs.

Mais si tu passes ton temps à contrôler le travail des autres, tu ne peux plus faire d’erreurs !

C’est ainsi que vous avez le pauvr’gars qui travaille, qu’est contrôlé par le gars qui travaille pas et qu’en sait guère plus-se que lui !, même encore moins sur son travail.

Et plutôt moins-se.

Résultat de recherche d'images pour "PAF"
  • “Oh ma pauvr’tête, s’exclame Dame BATAILLE, mais je n’y comprends rien !”

Lequel est contrôlé par çui qui contrôle les chefs, les “p’tits” chefs, ceux qu’emmerdent le plus-se les vrais travailleurs dans l’espoir de grimper les échelons des cons.

Lequel est contrôlé par çui qui contrôle les moyens chefs, ceux qu’avant qu’étaient des “bécaneurs” et qui sont devenus des emmerdeurs.

Lequel est contrôlé par çui qui contrôle si les emmerdeurs, y z’emmerdent bien les moyens chefs !

Pass’que, tu comprends, faut faire chier les gars pour qu’y travaillent.

Faut les pousser… han, han!, pousse, merde !

– “C’est libre, le poste ? Non. Attends qu’j’aie fini d’pousser, merde.”

Faut les pousser… à travailler, tous ces cons !

Et t’as le chef, le Grand-Maître, le Vénérable qu’y z’adorent tous !,

–  çui qui les fait plus-se chier et qu’y dit : – “Mais poussez-vous, band’de cons, que j’m’y mette ou que j’vous la mette ! Vous préférez quoi, comme position, en repos ou en retraite ?”

Lui, y l’a gagné son grade en étant la plus grosse pute de l’univers !

Ca t’rappelle l’enfer ?

Bah, t’as raison, mon pote !

La Police Nationale, c’est devenu un enfer.

Résultat de recherche d'images pour "PAF"

Caricature qui dérange la PAF de Mayotte, l’île aux mille plaisirs !, en particulier, çui de ne pas vous revoir ! et avoir à vous recevoir.  C’est plein !

Normal, c’est pas vraiment dirigé par un enfant du Bon Dieu.

Y z’ont choisi d’servir un autr’Maître.

Et lui, c’est pas un enfant d’choeur.

La France, y s’en fout !

L’argent, moins-se.

Du moment qu’il a sa prime, le Grand Chef, enfin j’veux dire, le Grand Maître, y t’encule. Y l’est content !

Comment y t’encule ?

J’t’explique, écoute-bien :

– “Monsieur….Maître, vous qui êtes le chef de service, expliquez-moi ce que sont ces résultats et la baisse significative de votre activité ? Enfin de l’activité de votre service ? Tous en repos !!!!!?

– “M’sieur le Préfet, y sont tous trop cons et y veulent pas travailler. Et poutant, on les pousse, han, han…!”

– “Ah bon, ce n’est pas de votre faute ?”

Exclusion de la faute personnelle du chef de service, ouf !

Résultat de recherche d'images pour "PAF"

Il va pouvoir toucher ses primes.

  • Pas toi, Ducon, lui !

Tu comprends maintenant pourquoi tu n’as pas d’avancement ?

Si t’es trop fort et trop brillant, tu lui bousilles son argumentation, à ton chef de service, le Grand-Maître qui t’encule.

Sauf à mettre des bas résille pour qu’y t’encule plus souvent, j’vois pas comment tu peux prendre du grade.

Image associée

Ah si, prends des cordons !

A la Loge des Grands-Maîtres, – pardon, Votre Vénérable -, je veux dire, la GRANDE Loge des GRANDS-Maîtres !

Et comment qu’y sont grands ?

Bah t’imagine pas !

Y sont tell’ment grands qu’y touchent plus terre, même s’y touchent beaucoup pass’qu’y s’touchent beaucoup.

Quand t’es une pute, faut accepter d’te laisser toucher… du Q, pas du coeur, Ducon !

Le “Moustachu” est rassuré.

On oublie l’affaire de Soeur Anne, qu’y pense.

– “Chouette !”

Hibou, choux, genoux…

A genoux !

Faut être à genoux avec ces gens-là !

Tu vois, c’est pas trop difficile.

J’te dessine ton plan de carrière :

– Tu fous rien, surtout pas ! Sinon on pourrait te reprocher des fautes. Moins t’en fais, moins on peut te reprocher quelque chose.

Par contre, tu te montres.

Disposé et disponible.

Tu montres toutes tes facettes et toutes tes ouvertures.

Si t’es une femme, t’as une supériorité dans la Police Nationale, pour prendre du grade, t’as un trou de plus-se que les hommes.

Ca peut toujours servir !

Aussi, les mecs, arrêtez de dire :

– “Et qu’est-ce qu’y pourrait m’faire, le patron ? Un trou d’plus-se ?”

En jouant les matamores.

Pass’que ça pourrait vous arriver !

D’avoir un trou d’plus-se !

En finissant au trou.

Rigole pas !, si tu savais le nombre de policiers qu’ont été fauss’ment accusés par leur chef, le Grand-Maître des fumiers !

Qui sent l’écurie comme un client qui vient d’s’faire une dizaine de putes et qui pue du Q…

T’as deux manières de finir au trou dans la police nationale :

– Au trou du trou, c’est à dire la prison. Le bout du voyage pour un policier, l’infamie totale. Donc quand ton patron te dit qu’y va t’faire mettre au trou pass’que t’acceptes pas qu’y t’la mette dans ton trou duQ, réfléchis bien avant d’dire “NON” !

Sinon tu pourrais finir comme “Mouloud” (faux nom, hein, mais vrai racisme !)

Un jour, à force d’être réintégré par le Tribunal Administratif alors que son patron n’en voulait plus, bah, y revient au travail, comme d’hab.

Appel du CIC (centre de commandement, “i” pour informel car vous ne le voyez pas, vous, mais les gars le subissent)    :

– “Voiture de patrouille, (nom de code “Couscous” pass’que c’est Mouloud… ou Ben), faut intervenir d’urgence chez un commerçant !”

Mouloud y fonce, comme un con.

Mais vous l’êtes, tous, cons, comme lui.

Résultat de recherche d'images pour "PAF"

Et là, quand il l’arrive, le commerçant lui tend une enveloppe.

Y comprend pas.

Y la prend, un peu surpris.

[Je rappelle qu’un policier n’intervient jamais seul et a toujours avec lui un coéquipier, sinon deux, règle de trois de moins en moins respectée.]

Ni une, ni deux, mais trois petits points…

– et mon poing dans la gueule !,

Mouloud se fait prendre.

Plutôt surprendre.

Ca dépend des versions.

Y paraît qu’y rackettait le commerçant.

L’enveloppe était remplie de billets… de banque.

Ah, vivement la fin de l’argent en liquide !

  • C’est sûr, t’irais chercher d’l’oseille en corbeille sérigraphiée, avec un coéquipier, si t’en étais, du “milieu” ?

Mouloud, il en était pas, du bon milieu.

Il aurait dû aller en Loge.

Là, tu peux faire passer autant d’enveloppes que tu veux !

Même des valises de billets, dis-donc !

C’est pas comme d’aller voir un commerçant pour qu’y t’remette le fruit de sa protection policière durant tes heures de travail, Ducon !

Ducon… donc tu vois, qu’tu peux finir au trou…

J’connais même des policiers qu’avaient des gagneuses et qu’y passaient rel’ver les compteurs chaque soir. Y’a prescription !

Faut payer si on veut être protégés, surtout si on veut être protégés de la police.

J’crois qu’y s’sont arrangés, avec Mouloud qu’était trop honnête.

Y l’a accepté de plus venir travailler dans la Police Nationale.

Affaire classée !

Résultat de recherche d'images pour "PAF"

Mais tu peux finir aussi dans un autr’trou.

Un cercueil, par exemple

Le nombre de menaces que Véro a reçu, t’imagine mêm’pas !

Madame BATAILLE, tu sais, la figure allégorique de la Justice, elle trouve que ça a rien à voir avec le fait que son époux, le seul qui travaille encore dans la Police Nationale, y soit emmerdé !

M’enfin, c’est normal, hein, Madame BATAILLE, de se r’trouver sur un poste où vous n’avez pas les compétences requises, poste normalement réservé à des techniciens en logistique qui passent des concours de contrôleurs ou d’ingénieurs, et de vous voir refuser une mobilité sur un poste d’informaticien, vous qui êtes informaticien et continuez à concevoir des applications,

  • pas seulement pour votre service, la PAF,

– qu’en veut pas “officiellement”, mais qu’y vous engueule “officieusement” si vous obéissez au mot d’ordre : “Plus d’informatique !, surtout ! Z’êtes trop compétent. Ca emmerde les z’autr’s“.” pass’qu’à ce moment-là, y z’ont plus de contrôle de gestion.

  • mais aussi pour la Sécurité Publique,

– service qu’en avait marre de pas avoir les mêmes applications informatiques, celles conçues par le faux logisticien mais vrai informaticien et d’se faire engueuler à cause d’un contrôle de gestion inexistant car très arriéré et peu matérialisé dans les faits.

Y l’a du courage, le nouveau chef du SGO !, de chercher la compétence et l’efficience.

Car l’attachée principale précédente, la chef du SGO, elle est devenue “secrétaire générale d’une sous-préfecture”, justement pour surtout pas avoir remué la merde.

Attachée principale sur un poste d’attaché ?

L’argent de l’Etat sert à tout, même à ouvrir des postes là où y’en a pas, des postes “gonflés” pour enrichir ceux qui aiment son argent, à l’Etat.

Résultat de recherche d'images pour "PAF"

En récompense de ses bons et loyaux services, cette autre Madame BATAILLE fait maintenant partie du corps préfectoral pour avoir aidé à faire radier des cadres Véro qu’y faisait trop chier les Francs-Macs.

D’ailleurs, à la sous-préfecture, y z’ont fait PAREIL, y z’ont créé un secrétariat général inexistant auparavant, exsseuhprès pour gérer ce qu’était déjà géré, la gestion interne des compétences et des emplois, c’est à dire “gonfler” le poste de DRH.

Quand t’as su faire chier celle qui faisait chier les chefs de service, et la repousser hors des services, t’as bien mérité d’la patrie, hein ?

Faut pas pousser quand même !

Pas dans ce cas-là.

Faire chier les policiers d’la base, ça, oui!

Mais faire chier, les chefs, jamais !

Hein, le moustachu ?

Après, tu vois à la télévision, le chef de tous les chefs, le Maître des Grands-Maîtres,  au Paradis des Frangins, éploré, déplorer qu’y a trop d’suicides dans la Police Nationale.

Le “Grand-Grand Maître”, piss’qu’il est le Maître des Grands Maîtres, y va mettre en place des cellules de prévention qu’existent déjà, note bien.

Donc y va faire faire un audit sur le fonctionnement des cellules de prévention pour comprendre c’qu’y s’passe !,piss’qu’elles z’existent déjà.

Résultat de recherche d'images pour "coluche travesti"

T’as r’marqué que, depuis que les Gendarmes ont été détachés au sein de la Police Nationale, y sont de plus en plus-se détachés de l’envie de vivre et du sens de la vie ?

Eux aussi sont frappés par une vague de suicides sans précédent.

Mais moi, j’suis pas assez intelligent pour y voir un rapport de cause à effet, hein ?

Aujourd’hui qu’les Gendarmes, y z’ont même la chance insigne d’être fliqués par les chefs de la Police Nationale

  • dont on sait que, plus tu montes en grade, plus t’es con, mais pas compétent, surtout pas !,
  • je crains le pire, Mesdames et Messieurs, pour nos gendarmes.

Y z’étaient trop aimés des Français !

C’était de la concurrence déloyale.

Là, non seulement, y vont finir par être détestés des Français, vu la gestion des ressources humaines au sein du Ministère de l’Intérieur,

– mais, en plus-se, y finissent par se détester eux-mêmes… et se tuer !

Résultat de recherche d'images pour "les gendarmes louis de funes"

Comme les policiers.

Non, ce n’est que le fruit du hasard !

Surtout ne changez rien à la gestion de la Police Nationale, Monsieur le Sinistre !

Continuez à gérer la police dans les Loges maçonniques.

Le peuple applaudit les performances d’une République maçonnique aux portes de l’enfer, la guerre civile.

Résultat de recherche d'images pour "PAF"

Ce serait dommage de revivifier un Etat moribond en exigeant de la transparence et de l’équité dans les Commissions Administratives Paritaires, les CAP, cap vers nulle part !, pour les promotions et les mutations, hein, Monsieur le Ministre ?

Ne nous fâchons pas avec nos chers Frères maçons, eux qui coûtent très cher à la Nation.

La devise de cette République qui divise tout le temps, sous prétexte de rassembler :

– “Faible avec les forts, forte avec les faibles !”

Comme la Justice.

La première chose que va regarder un magistrat, si jamais t’as le tort de te rendre au Palais de Justice, pour avoir justice,

  • et n’oublie pas que le tort tue !
  • c’est qui t’es et qu’est-ce que tu représentes ?

Que tu sois victime ou coupable, le traitement est pareil.

Si t’es rien, t’as rien.

Attention, y sont capables de faire de toi un “moins que rien” !

Crois pas êtr’tranquille pass’que t’es rien.

Non !

Jamais y te laissent tranquille, ces gens-là !

Dans les Loges, y z’ont des listes de noms, si t’es pas con.

Mais comme t’es con et qu’tu m’crois pas, toi, t’es tranquille.

Des noms à te rayer du nombre des fonctionnaires et parfois du nombre des vivants.

Résultat de recherche d'images pour "coluche travesti"

Alors, vous z’aussi, y faudrait vous constituer des listes de noms, les cons !

Avant qu’y soit trop tard et qu’y z’aient tous votre peau !

Tu t’rends compte qu’y sont quand même que 300 000 “pas francs”-maçons à nous faire chier, en France, comme pas possible ?

Oui, c’est pas possible et plus possible de s’faire emmerder par 300 000 ordures, quand vous êtes plus de 60 millions de cons en France ?

Ou alors, y z’ont raison, vous z’êtes trop cons !

Vous les laissez faire.

A spolier les gens qu’en sont pas, au nom de la Fraternité Républicaine !

A détruire notre histoire, l’Histoire de France, au nom de la Laïcité Républicaine !

A rire de vous, les cons, au nom d’une haine qu’ils défendent comme un principe d’Egalité Républicaine, la haine des femmes, la haine des homosexuels, la haine des Juifs, la haine des Chrétiens et la haine des athées ?

J’suis sûr que j’en ai encore oublié !

C’est comme la liste de leurs interdictions… c’est long comme un jour sans pain et surtout sans vin.

Et après, “ça” vient te faire des manières !

Manière de t’enterrer vite fait, avec les misères qui t’ont faites, mais qu’t’as pas le droit de dire, au nom de la Justice française, leur justice qu’est “l’In-justice” des pauvres !

Non, faut pas être pauvre, en France !

Ni victime.

Pour être défendu par un avocat de la LICRA, l’ex Grand Chef et Grand-Maître à la LICRA.

Faut être un dealer et peut-être “plus-se”.

Par contre, les victimes, elles, elles z’ont pas le droit à être bien défendues, elles.

De toutes façons, on s’en fout !

Ce s’ra d’la faute des gendarmes, comm’d’hab !

Car les gendarmes ont agi, SEULS, tout SEULS.

Sans instruction du Parquet.

Résultat de recherche d'images pour "les gendarmes louis de funes"

Non !

C’est connu.

La preuve que,

– nan, j’vais pas dire que quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage !

La preuve que…

  • “quelqu’un” donne raison à l’Europe.

Il ne peut pas y avoir plusieurs “polices” dans un même pays.

Et les seuls qu’étaient réellement formés à “bécaner” et à lire le Code Pénal, c’était les gendarmes.

Font chier, ces cons !

Trop compétents !!!!

Meuhsieur le Ministre, vous voulez mettre fin à la vague de suicides des policiers et des gendarmes ?

Mettez fin à la surveillance des bons policiers et des gendarmes compétents par des maçons qui ne savent manier que la pelle pour enterrer les morts !

La Justice est le cimetière des affaires de France et les policiers maçons en sont les fossoyeurs, voyeurs et voyous, voulant tout voir et tout savoir, pour “casser” des fonctionnaires profanes ou bons maçons qui sont devenus leurs adversaires.

Connus de tous !

Fonctionnaires qui savent, simplement parce qu’ils sont compétents, eux !

Sans avoir besoin d’fliquer les z’autr’es, eux !, et d’faire chier les policiers de la base, leurs collègues qui travaillent par tous les temps et malgré les cons, plus nombreux, de plus en plus nombreux, qui les encadrent et qu’ils finissent par plus pouvoir encadrer, eux, les policiers de la base, tant y sont cons, leurs chefs !

Pour Véro,

Résultat de recherche d'images pour "bas résille couture humour"
Est-ce que le “moustachu” va se raser la moustache, de peur qu’on, “qu’est toujours un con”, le reconnaisse ? 
Résultat de recherche d'images pour "charlie chaplin le dictateur"
C’est lui !

Du Seigneur : – “Faut-il interdire à un pape de porter sa croix ? Qui va porter la croix du Pape Jean-Paul II à sa place ? Car lui enlever sa croix, c’est vous enlever votre foi en Moi. Aidez-moi à porter Ma croix ! Aidez-le à porter sa croix si vous vous dîtes chrétiens. Soyez des Simon de Cyrène, des hommes forts et courageux. Sinon choisissez un autre chemin sans croix. Votre monde est une croix si lourde à porter. La cacher ne la rendra pas plus légère !”

Résultat de recherche d'images pour "croix pape jean paul ii"

 

[ Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il pren ne sa croix et qu’il me suive. »

|En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la gardera.
Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il à gagner le monde entier, si c’est au prix de sa vie ? Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ?
Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges dans la gloire de son Père ; alors il rendra à chacun selon sa conduite.
Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le Fils de l’homme venir dans son Règne. »]

Résultat de recherche d'images pour "jésus portant sa croix"

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 16,24-28.

Priez pour ne pas tomber sous le poids de votre croix.

Même si vous ne voyez plus votre croix, elle est là, pesante et lourde.

Moins vous verrez vos croix, plus vous souffrirez dans ce monde déchristianisé.

Si vous ne supportez plus la vue d’une croix, alors interrogez-vous sur ce qui vous tue.

Car un monde sans croix est comme une maison sans toit.

A l’intérieur de la maison, tout n’est pas propre et en ordre.

Mais ôtez le toit de votre maison, ôtez la croix de votre église, vous mourrez de froid et de faim.

Les denrées périssables ne se conserveront pas et vous ne pourrez pas vous réchauffer près de votre âtre car l’eau du ciel l’éteindra.

Le foyer d’une maison, c’est son coeur.

Et la croix, c’est ce qui permet au coeur de ne pas s’éteindre quand vous sentez l’angoisse de la mort vous étreindre.

Vous saurez alors que Je suis passé par la mort et que Je suis Vivant, Moi, le Ressuscité !

Ne craignez pas la mort.

N’AYEZ PAS PEUR !

Résultat de recherche d'images pour "jésus portant sa croix"

Craignez plutôt l’absence de la croix, c’est à dire le poids d’une vie de plaisirs qui sont autant de chaînes qui vous lient au diable.

Vous ne serez libres que quand vous aurez accepté, comme tout soldat de Dieu, d’affronter les épreuves de votre vie et de ne laisser personne vous dicter vos choix.

Je suis venu pour vous libérer de vos chaînes.

La liberté a un prix qui est de ne pas être comme les autres et de ne pas être de ce monde.

La liberté, c’est cette croix que vous portez et que personne ne peut vous enlever.

Parce que vous avez décidé de suivre un autre chemin que le commun des mortels.

Vous avez décidé de ne pas être les serviteurs des maîtres qui aliènent.

Libérez-vous !

Montrez vos croix !

Montrez votre choix !

Montrez que vous êtes des Chrétiens et aidez-Moi à porter la Croix du monde, comme Jean-Paul II qui porte sa croix, pour casser les égoïsmes individuels et sortir du cercle des guerres.

Soyez forts en paraissant faibles !

Soyez faibles, vous qui êtes les plus forts, les bénis de Dieu.

Plus grande sera la croix, plus grande sera Ma joie !

Si votre croix devient commune, alors plus personne n’aura plus jamais faim ni soif.

Car partager la souffrance de l’autre, c’est vraiment l’aimer.

Partager son bonheur, c’est juste jouïr ensemble d’un bon moment.

Souvenez-vous de vos frères en souffrance, ne fuyez pas la croix !

Résultat de recherche d'images pour "jésus portant sa croix"

Portez-la ensemble, tous ensemble, pour qu’elle soit plus légère, car la Mienne devient si lourde, si lourde de vos oublis, de vos fuites, de vos lâchetés quotidiennes qu’elle risque de retomber de tout son poids sur votre humanité.

A cause de votre vanité.

Que ceux qui Me suivent portent leur croix comme Jean-Paul II porte sa croix dans ce village Ploërmel, petit village de Bretagne, région choisie par Dieu pour ces nombreuses saintes et saints, région chérie de Dieu où poussent les croix, encore aujourd’hui !

Maudits soient ceux qui font tomber les croix des Chrétiens !

Ils font et feront retomber sur eux le malheur de ce monde.

Ils périront et iront sur l’autre chemin, celui de la damnation éternelle.

Ceux qui ont peur des croix ont déjà choisi leur destination post-mortem.

Vanité des vanités, tout est vanité en votre monde.

Et tout se finit pour eux dans l’inanité de la seconde mort.

– Pourquoi tant de haine envers Moi ?, demande le Seigneur, que vous cherchiez encore à me tuer au XXIème siècle ! Mais qui peut tuer la Vie ?

Si vous tuez la Vie, alors vous mourrez pour l’Eternité.”

______________________________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "pourquoi vous lamentez-vous sur moi ? Lamentez vous plutôt sur vous"

____________________________________________________________________

[ Evangile de Luc – 23
26 Comme ils l’emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix, pour qu’il la porte derrière Jésus.

27 Il était suivi d’une grande multitude des gens du peuple, et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.…]

_________________________________________________________________________________

http://messagesduciel.net/elena/croix2.htm

Station 8: Jésus console les filles de Jérusalem

    ” Jésus était suivi d’une grande multitude du peuple, entre autre de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui. Jésus se tourna vers elles et leur dit : Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi, mais pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants. “

(Lc 23, 27-28)

    Ces femmes ont tort de se lamenter sur le sort de Jésus. Et nous aurions tort, nous aussi, de faire le chemin de croix en nous lamentant sur ce que Jésus a dû souffrir. Notre vocation de disciples, ce n’est pas de pleurer sur Lui, mais de Le suivre sur un chemin de croix qui est chemin de résurrection. Suivre Jésus avec nos tristesses, nos angoisses, nos espoirs et nos joies . Car la Passion du Christ est aussi passion des hommes et c’est une passion qui conduit à la résurrection, celle de Jésus et aussi la nôtre.

_________________________________________________________________________________

PARCE QU’IL N’Y A PAS DE HASARD, sauf pour les “pas francs-maçons”, adorateurs du “dieu-hasard”,  ces Libres Penseurs qui ont pour Maître un cordonné et un galonné, l’exemple même de la vanité humaine, un “Grand Maître”… trois petits points !

Je vous livre l’étymologie du nom du village, “Ploërmel” :

[En 864, la commune était nommée en latin : Plebs Arthmael dans une charte du cartulaire de Redon, ce qui signifie la paroisse (plou en breton signifie paroisse) d’Arthmael, qui se dit aujourd’hui Arzhel ou Armel. Ploërmel fait donc partie des nombreuses communes de Bretagne nommées en l’honneur de saint Armel, avec Plouarzel, Saint-Armel, Ergué-Armel et Plouharnel. C’est à Ploërmel que ses reliques étaient conservées au Moyen Âge.

L’étymologie du prénom Armel est arth : ours et mael : prince. Le prince aux qualités de l’ours. À l’époque, pour les Bretons, donner les attributs d’un animal comme l’ours était valorisant. D’autres prénoms comme Conan (personnes aux qualités du chien) peuvent également être mal compris actuellement, alors que pour les contemporains c’étaient des qualités.

Cependant, une autre étymologie indiquerait que arth viendrait de ard qui voudrait dire « haut ». Aussi, Arthmael pourrait signifier « Haut-prince ».

Le nom de la commune en gallo est Pieurmè ou Pleurmaèu, Ploermael ou Plou Armel en breton qui signifie la paroisse d’Armel.]

Source WIKIPEDIA

https://fr.wikipedia.org/wiki/Plo%C3%ABrmel

____________________________________________________________________________________

De Gonzague SAINT BRIS : – “Il faut choisir sa culture comme on choisit son histoire et ses historiens. Il faut choisir entre les historiens de papier, les historiens du rien, qui n’ont rien à raconter, et les historiens de coeur, ceux qui font l’histoire parce qu’ils la vivent ! Et bien moi, j’ai choisi. J’ai choisi des historiens de coeur pour raconter l’Histoire de France, mon histoire à moi et la vôtre aussi.”

 

 

Résultat de recherche d'images pour "gonzague saint bris michael jackson"

Etre vivant, c’est avoir son coeur qui bat.

C’est la différence entre le vivant et le mort.

Et celui dont le coeur s’est arrêté de battre est celui qui ne se bat plus ou pas pour son histoire, l’Histoire de France.

Les vaincus sont morts.

L’Histoire de France appartient aux “vain-coeurs”, à mes amis, Stéphane BERN et Lorant DEUSTCH.

Résultat de recherche d'images pour "stéphane bern gonzague saint bris"

Stéphane Bern: “Il faut sauver nos trésors nationaux”

Par Adélaïde de Clermont-Tonnerre, publié le , mis à jour

Les cimetières sont pleins de vos histoires sans destin et sans dessein, de ces histoires sans destin national et sans dessein chrétien, à vous, historiens des chimères et des serpillières.

Il n’y a plus de Grand Dessein et vos petits dessins qui ricanent des grands hommes reflètent votre incapacité actuelle de soi-disant intellectuels français à comprendre ce qui fait l’exception, parce qu’exceptionnel. Un destin exceptionnel est celui qui sort de l’ordinaire, un sort réservé au commun des mortels, un commun, comme ces lieux communs dont vous êtes juste les latrines publiques, vous, les journalistes.

_______________________________________________________________________________

[Gonzague SAINT BRIS fait allusion à l’article paru dans l’Obs, le 29 octobre 2017, sur une nouvelle BD qui racontera une histoire de France désacralisée, sans récit historique national, “humanisant” Jeanne d’Arc et ridiculisant les “figures héroïques”, au nom du mondialisme d’Interpole et des marchands interlopes de la planète sans tête.

L’historien de service, Sylvain VENAYRE, d’une rare suffisance à la hauteur de sa médiocrité revancharde, le rend trop vénère, lui, Gonzague SAINT BRIS. Cet écrivaillon prétentieux, ce mouchard qui l’énerve, ose s’attaquer méchamment et vilainement à ses amis historiens, Lorant DEUTSCH et Stéphane BERN, eux dont l’alacrité et la vivacité d’esprit ne peuvent que heurter la finitude pétocharde de l’imbécile heureux, Sylvain VENAYRE.

http://bibliobs.nouvelobs.com/bd/20171025.OBS6509/histoire-dessinee-de-la-france-arretons-de-reciter-le-roman-national-comme-un-catechisme.html%5D

Résultat de recherche d'images pour "lorant deutsch metronome"

__________________________________________________________________________________

Il est heureux, l’imbécile, l’historien de rien convaincu d’avoir raison, la raison facile, parce qu’il s’est rangé du côté de la majorité moutonnière et pétrolière, dans une parfaite similitude radicale et raciale, celle de la soumission et de l’obéissance au diktat affairiste et agenouilliste.

L’oeuvre de Georges SOROS est à l’oeuvre dans cette affligeante absence de l’Histoire de l’Homme dans notre histoire, l’Histoire de France.

Ce “a-” privatif de “l’a-cculturation” à l’histoire du monde, de l’accommodation déraisonnable à toutes les raisons qui sont contraires à la Raison, nous privent de notre histoire à nous, l’Histoire de France, pour nous mettre à genoux devant l’histoire d’autres peuples sans histoire.

L’histoire du plus grand nombre est sans dénominateur commun avec l’Histoire de France.

Un historien avec papiers, des papelards, des diplômes, n’est rien sans la foi qui traverse les siècles, l’Esprit qui donne sens à l’Histoire de l’Homme, à Son incarnation.

Il y a des lieux, des corps, où souffle l’Esprit et des universités où règne le néant, le vide total et absolu de la vanité humaine.

Une nouille agenouillée, parce qu’elle mouille son froc devant un envahisseur, quelqu’il soit, n’est et ne sera jamais rien d’autre qu’un Gribouille qui se jette à l’eau par crainte de la pluie, un “collabo”, quoi, me demande encore d’écrire Gonzague SAINT BRIS.

Les vrais résistants d’aujourd’hui sont ceux qui “sauve-gardent” nos monuments historiques et notre histoire des hommes, l’Histoire de l’Homme en France.

Résultat de recherche d'images pour "lorant deutsch metronome"

Les autres sont les lèche-culs d’un système négationniste et reproductiviste, les lèche-bottes d’un conformisme mondialiste et absolutiste, celui de la crétinerie “sorosienne”.

[Adjectif inspiré par “SOROS”, comme le multimilliardaire Georges SOROS]

C’est la culture du degré zéro, comme “ground zero” du 9/11, cette inculture qui nie toute différence entre les cultures et renie ses origines civilisationnelles, en accueillant ses destructeurs et envahisseurs à bras ouverts et genoux pliés.

Le “Ground Zero”, mémorial du 9/11, le pire attentat commis sur le sol des Etats-Unis à New-York, signifie qu’il ne s’est rien passé, un “zéro” de l’histoire à ne pas raconter, l’inversion du pire.

Cette “interdiction de dire” prétend être le contraire, parfaite inversion des valeurs, au nom de l’invention d’une réconciliation avec l’ennemi, un ennemi sanguinaire qui veut la mort de la civilisation américaine. Pour les ISLAMistes, la civilisation américaine est  celle du “Grand Satan”, alors que ce sont eux, cruels et fourbes qui tuent abominablement leurs adversaires.

Résultat de recherche d'images pour "ground zero memorial"

Un peu comme si les Alliés, pendant la Seconde Guerre Mondiale, avaient décidé d’honorer la Chancellerie du Reich et construit un mémorial sur le site du “Führerbunker”. Le tombeau d’HITLER, un “Ground Zero”, serait devenu alors un lieu de pèlerinage pour les victimes de la Shoah, volonté inavouée des Mondialistes de commémorer le nazisme et ses crimes.

Il est dommage que ma nouvelle “assistante” n’ait pas trouvé le temps d’écrire à ma demande cet article, ce temps dans lequel je ne suis plus, donc ce temps que je n’ai plus non plus et que je ne peux lui donner si elle ne l’a pas non plus.

[Effectivement je comprends mieux l’urgence de publier cet article, après l’attentat survenu à New-York le 31 octobre 2017. Mais j’ai choisi de publier d’abord l’article commandé par le Seigneur : – “Arrêtez de tuer !” appelant à la conversion des Jihadistes, puis de travailler ensuite sur l’article de Gonzague SAINT BRIS. En fait les deux articles se recoupaient, ce que j’ignorais. Je redonne la parole à Gonzague SAINT BRIS]

Parce que je voulais vous parler de l’aristocratie, ce terme qui signifie “le meilleur”, le meilleur de l’homme, ce qui manque aujourd’hui aux hommes de France.

_______________________________________________________________________________

http://www.toupie.org/Dictionnaire/Aristocratie.htm

Aristocratie

[Définition de l’aristocratie


Etymologie : du grec aristos, meilleur, excellent, et kratos, le pouvoir, l’autorité.

Etymologiquement, l’aristocratie est une forme de gouvernement dans laquelle le pouvoir souverain est exercé par les meilleurs, les plus méritants, les plus aptes. Ce peut être une caste, une famille ou quelques individus.

Montesquieu, gardant le sens étymologique, a fait sienne la définition qu’en donne Aristote : “Le gouvernement d’un petit nombre d’hommes ou de plusieurs et non d’un seul, s’appelle aristocratie, soit parce que l’autorité est entre les mains des meilleurs gens de bien, soit parce qu’ils en usent pour le plus grand bien de l’État et de tous les membres de la société.” (La politique, livre III).

Etant fondée sur le mérite et l’aptitude à diriger, l’aristocratie ne doit pas être confondue avec la noblesse qui est fondée sur la naissance. Cependant depuis la Révolution française, l’usage courant tend à confondre les deux termes (“Les aristocrates à la lanterne !”). Ainsi, le mot “aristocratie” désigne une classe sociale privilégiée, exerçant le pouvoir de manière héréditaire afin de préserver ses titres, ses privilèges et son patrimoine.

Selon l’origine de son pouvoir, on parle d’aristocratie “guerrière”, d’aristocratie “foncière” (propriété terrienne), d’aristocratie financière…

Les aristocraties, au sens premier, se sont développées dans la Grèce antique. En France, l’aristocratie s’est formée au Haut Moyen Age à partir de la caste des guerriers. A Venise, elle était issue de riches familles marchandes. Après la Révolution française, le Directoire fut une tentative d’instaurer un régime aristocratique (cinq directeurs et suffrage censitaire).

Par extension, le mot aristocratie désigne aussi cette classe (noblesse, nomenklatura) ou plus généralement une élite dans un domaine quelconque.]

_____________________________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "stéphane bern gonzague saint bris"

Etre un aristocrate, c’est être le “meilleur”.

Contrairement à ce qui a été développé par vos médiocres historiens du contre-récit révolutionnaire, les Aristocrates n’étaient pas une caste financière.

Ce n’était pas les plus riches, c’était les plus courageux.

Ils n’étaient pas valeureux en espèces sonnantes et trébuchantes mais valeureux par leur bravoure qui les rendait vainqueurs, jamais vaincus, eux qui ne se rendaient jamais au contraire des Bourgeois de la ville de Calais, se présentant la corde au cou et livrant les clefs de leur ville sur un coussin à l’ennemi venu les envahir.

Des Bourgeois de Calais, la France en est pleine !

Rappelez-vous que la Caste des Guerriers est devenue, en France, la classe aristocratique.

Résultat de recherche d'images pour "un guerrier croisé"

Or, qu’est-ce qu’un guerrier ?

C’est un homme exceptionnel capable de se battre pour protéger son peuple et les terres sur lesquelles vivent lui et son peuple.

L’aristocratie ne payait pas d’impôts, sauf l’impôt du sang en ces troubles temps de guerre.

Cet impôt du sang était dû à la France et au peuple de France par des Seigneurs qui doivent être prêts à se sacrifier, à mourir pour leur peuple.

Est-ce encore le cas aujourd’hui ?

Combien de vos élus sont prêts à se sacrifier et à mourir pour vous, Françaises, Français, eux qui ont déjà tout vendu et sont prêts à vendre les Tours de Notre-Dame et la Tour Eiffel, en échange d’un virement de quelques millions de pétrodolars sur un compte off-shore ouvert dans un paradis fiscal pour y couler des jours heureux, loin des terres françaises qu’ils ont déjà bradées ?

Ils ne sont pas attachés à la France.

Ils n’ont aucun lien de sang avec la France, n’ayant jamais dû verser leur sang pour leur pays.

Ce ne sont que des sots, de sottes gens qui pensent “vulgairement” donc “financièrement”.

Résultat de recherche d'images pour "cochons de bourgeois"

C’est sûr que le mot “national” ne peut que heurter le sens vénal de ces crapules à la petite virgule, ces correcteurs qui chassent l’erreur syntaxique et oublient de corriger l’erreur sémantique, leur erreur !

Un historien de coeur ne peut pas se tromper sur le sens de l’Histoire.

Un historien de papier ne peut pas comprendre.

Il n’est rien, rien que du papier.

La culture du diplôme en France est en train de tuer la culture élitiste par un système de sélection médiocratique et d’auto-cooptation entre gens sectaires de la même Loge.

Qui les “dé-LOGE-ra”, ces sangsues suçant le sang des travailleurs et des étudiants français ?

Résultat de recherche d'images pour "imbéciles heureux"

Si résister ne vous paraît plus possible, devenez vous aussi des imbéciles, des imbéciles malheureux : – RESISTEZ ! 

Un exemple de la bêtise remarquable de ces historiens de papiers “heureux”, eux :

– avoir choisi comme personnage de la future “histoire de France”, la figure de MOLIERE dans cette histoire de France annoncée comme non romancée car incluant des “migrants”.

Or, MOLIERE était royaliste.

Pire, MOLIERE était “raciste” et l’est toujours, je vous l’assure et vous rassure.

Une histoire qui se veut universelle et qui promène MOLIERE comme un alibi “humaniste” au sens du XXIème siècle, donc comme un soutien mondialiste et immigrationniste, prouve, à elle seule, combien ceux qui l’ont écrite sont des ignorants, des ignares, bref, des “imbéciles heureux”.

Pourquoi ces “imbéciles heureux”, ces médecins Diafoirus voulant guérir le malade “France” de sa maladie nationaliste avec leur potion et pognon mondialistes, sont-ils des ignares, donc des cagnards ?

Parce qu’ils ne savent pas, ces prétendus savants de l’Histoire de France, que MOLIERE, lui, a clairement désigné les ennemis de la France, c’est à dire les Sarrasins esclavagistes, les Turcs bouffons et les cruels Barbares, sans être aucunement censuré sous le régime absolutiste du Roi Louis XIV.

Ou parce que ces prétendus historiens l’ont oublié !

Résultat de recherche d'images pour "molière et les turcs"

Monsieur JOURDAIN, le Bourgeois Gentilhomme, la tête de turc de Louis XIV, préfigurant la fascination des cochons de bourgeois pour la civilisation islamique !

Ou tout simplement parce que ces historiens de papiers ont décidé de manipuler le peuple français, par une propagande digne de la propagande soviétique diffusée au pire siècle du stalinisme rouge.

Que penserait MOLIERE de ce siècle où des Sarrasins viennent assassiner impunément des Français chez eux, des Américains sur leur propre territoire, sans qu’aucun d’entre vous, Françaises, Français, puisse les critiquer et critiquer leur religion au nom de laquelle ils tuent atrocement tant d’innocents ?

Que penserait MOLIERE de ces gouvernants incultes qui ne sont que de simples locataires d’un palais élyséen dont ils raflent à chaque élection quelques meubles et vaisselles en souvenir de leur passage ?

Que penserait notre écrivain français d’un peuple qui élit des représentants recevant les Sarrasins esclavagistes, les genoux pliés devant leurs nouveaux maîtres, leur promettant de faire oublier au peuple français les crimes commis contre leurs enfants et leurs parents par des ISLAMistes  ?

Qui paient les ISLAMistes ? Vous le savez bien.

Ces prétendus historiens présentent un personnage du récit historique réputé proche du peuple, l’illustre MOLIERE, pour cautionner leurs divagations interculturelles et conjoncturelles, en échange d’une soumission intellectuelle qui prouve, à elle seule, que ce sont des traîtres à la nation française, des espions à la solde de l’ennemi antifrançais.

Or MOLIERE est un fervent royaliste et un nationaliste, n’en déplaise à tous ces imbéciles heureux qui veulent le réduire à un rôle d’amuseur public !

Instruire n’est pas détruire nos valeurs françaises.

– “Comment diable, quel Juif, quel Arabe est-ce cela ?”

Pourriez-vous écrire ces mots-là aujourd’hui ?

Non, bien évidemment non !

Pourtant MOLIERE les a écrits et bien d’autres encore.

Résultat de recherche d'images pour "molière et les turcs"

Vous êtes pitoyables avec votre histoire “universelle”, votre Jeanne d’Arc sans religion et sans dieu, votre récit historique sans siècle et sans passé, donc sans avenir.

Historiens de papiers, vous n’êtes que des canards sans têtes déjà décapités par les Sarrasins à qui vous prêtez “courageusement” main forte pour lever le pont-levis de la forteresse “France”.

Vous êtes devenus des ennemis de l’intérieur, les pires ennemis qui soient, ceux qui laissent tuer des compatriotes au nom de l’amour de leur ennemi, mais surtout au nom de l’amour de l’argent, des pétrodollars de vos très riches nouveaux maîtres.

Quelle est la religion aujourd’hui qui a fait disparaître le plus de traces archéologiques, toutes les preuves de l’existence d’autres civilisations, dans le monde contemporain et s’apprête à faire de même en Egypte ? La religion musulmane.

L’Afghanistan et ses Bouddhas, l’Irak et ses dieux sumériens, l’Iran et ses dieux mazdéistes, tout ce qui est “étranger” à la culture musulmane est son ennemi.

Les Berbères ont été les premières victimes de cette éradication culturelle qui passe par l’apprentissage systématique de la langue arabe, le véhicule de la foi musulmane.

Et c’est cette religion que vous protégez et que vous prétendez vouloir répandre sur le sol français comme la peste importée par des animaux malades qui préfèrent tuer l’âne herbivore que les prédateurs carnivores qui les tuent.

Résultat de recherche d'images pour "pape jean paul 2 croix"

La preuve en est :

– Vous faites tomber la “Croix de Saint Jean”, celle de Jean-Paul II, un Pape qui a été le précurseur de la repentance universelle, du “Mea Culpa” chrétien, victime toute trouvée de votre colère “monumentale” contre la religion chrétienne et ses “offenses” !

De quel droit cassez-vous, brisez-vous une oeuvre d’art en France ?

Comme Daech, vous faites tomber les croix, précédant la demande ISLAMiste, trop contents de livre les enfants juifs avant même que le gouvernement nazi ne vous en fasse la demande, sous prétexte de regroupement familial !

Et là, sous prétexte de “neutralité religieuse” dans un espace public saturé par la présence musulmane et les symboles offensifs de cette religion intolérante, vous précipitez la folie destructrice à venir, vous faites tomber vous-mêmes vos croix chrétiennes et videz vos églises catholiques de toutes les statues qui font “offense” à la foi irrédentique des Musulmans.

Pourtant, historiens de papiers, il vous est, oh combien facile !, de prouver que, chaque fois qu’une colonie musulmane s’est installée sur un morceau de territoire étranger, elle a fini tôt ou tard par obtenir l’annexion de son territoire, étendant l’Etat Islamique et sa Sharia terrifiante de jour en jour de par le monde et dans tout le monde entier.

Vos magasins regorgent de viande halal, de plats halal et se font un devoir “religieux” de co-célébrer le Ramadan et toutes les fêtes religieuses musulmanes.

L’Etat français a même labellisé un cachet “halal” !

Ai-je entendu les “Libres Penseurs” décérébrés protester contre cet interventionnisme étatique religieux, prônant des normes halal musulmanes, ce qui est en complète opposition avec la neutralité religieuse de l’Etat républicain français, un Etat qui se dit laïque et est impitoyable avec toute manifestation religieuse si elle est chrétienne ?

Résultat de recherche d'images pour "certification halal décret français"

La religion chrétienne a mis fin à tous les sacrifices humains et animaux.

Non !

Les “Libres Penseurs” ne s’attaquent courageusement qu’au Pape Jean-Paul II, un Pape pacifique incarnant la religion chrétienne qui interdit de tuer, la religion du “Non Possumus”.

Quant au Pape François, sa voix raisonne pour défendre les Roginhyas mieux qu’il n’a défendus les Chrétiens d’Orient.

Asia BIBI, la martyr catholique, mère de famille, emprisonnée au Pakistan pour avoir proposé à boire à des femmes musulmanes, ce qui les aurait offensées !, continue de croupir en prison et les églises catholiques ressemblent de plus en plus à des mosquées, dépourvues de tout signe religieux “ostensible” qui pourrait offenser leurs occupants musulmans, puisqu’il est prévu que les ISLAMistes les récupèrent.

Tout est fait pour vous islamiser.

Votre journal “La CROIX”, nourri de subventions publiques étatiques, devrait s’appeler “Le CROISSANT”, et pas au bon beurre français !

Peuple français, vous êtes trahis par vos élites politiques.

Vous le savez.

Alors qu’attendez-vous pour réagir ?

D’être morts ?

Résultat de recherche d'images pour "imbéciles heureux"

Les Gaulois sacrifiaient des êtres humains à leurs dieux païens.

Craignez que ne reviennent ces jours barbares où les Barbares gaulois feront pire que les Barbares musulmans !

Alors vous comprendrez, un peu tard, pourquoi, à la fin de la messe chrétienne, le prêtre pacifique vous donne la Paix du CHRIST, la “Pax Christi”.

Si l’Eglise Catholique ne défend plus ses ouailles et laisse faire, les Français redeviendront des Gaulois, c’est à dire des Barbares.

Et je le fais écrire comme je le veux par mon assistante actuelle :

– Ces Barbares vous prouveront la supériorité de la race blanche, même et surtout en termes de cruauté, si vous la privez d’une spiritualité qui contenait sa sauvagerie originelle.

Les meilleurs guerriers turcs étaient les Janissaires, c’est à dire des enfants chrétiens enlevés à leurs familles et élevés par les Turcs qui en connaissaient la valeur guerrière.

Les historiens de papiers ont oublié les leçons de l’histoire antique.

Les peuples blancs respectaient leurs seigneurs guerriers, pas leurs “seigneurs financiers”.

Je vois une Europe blanche réunifiée.

Réunifiée autour de valeurs païennes qui feront passer les Nazis pour des enfants de choeur !

La faute à qui ?

Du “Ground Zero” ne peut naître que le chaos civilisationnel !

Acceptez de nommer vos ennemis avant qu’il ne soit trop tard !

Car le peuple, lui, n’acceptera plus de jouer encore longtemps le rôle de “gentilles” victimes consentant à leur égorgement, à leur écrasement, à leur ébouillantement, et j’en passe…

Daech a prouvé que les ISLAMistes savent faire preuve d’une imagination débordante lorsqu’il s’agit de tuer des mécréants, des non-musulmans ou des musulmans non conformes à ce qui est écrit dans le “Mein Kampf” musulman, le Coran.

Trouvez-moi dans les Evangiles, Parole du CHRIST, la promesse qu’en tuant des innocents, parce qu’ils ne sont pas chrétiens, vous irez au Paradis !

Il n’y a qu’une seule religion dans le monde qui promet le Paradis à ceux qui tuent des innocents, c’est l’ISLAM.

Résultat de recherche d'images pour "coran tuer des mécréants"

ALLAH n’a pas arrêté la violence des mécréants contre Daech qui vient de se prendre une pâtée “monumentale”, avec ou sans croix. 

 Sauf à considérer, comme les ISLAMistes, qu’être un mécréant, c’est être un criminel et que ce crime de non-appartenance à la religion musulmane doit être puni de la peine de mort, une mort suffisamment dissuasive par son atrocité pour faire peur à tous les Musulmans qui souhaiteraient quitter cette religion barbare.

Puisque la religion musulmane interdit de changer de religion ou de devenir athée.

Ce qui est contraire aux lois de la République française.

Il paraît…

Voilà pourquoi la République française n’existe déjà plus.

Tous les jours, elle prouve aux Français qu’elle obéit à d’autres lois, des lois religieuses étrangères à la culture française et étrangères à la culture européenne blanche.

Oui, je l’écris ainsi !

Sauf à me démontrer que l’Europe a toujours été peuplée par une population noire et/ou maghrébine.

Je sais que c’est ce que veulent prouver les historiens de papiers, quitte à détruire les preuves de l’existence des civilisations occidentales antérieures, tout aussi bien que le feraient des Jihadistes.

La Croisade contre l’Europe blanche n’est pas un mythe.

C’est le Jihad !

Et les ennemis du peuple français sont à l’intérieur du peuple français.

Il suffit de lire chaque jour dans la presse du quotidien, nationale et internationale, les justifications apportées à la destruction de notre culture occidentale chrétienne.

RESISTEZ !

Pour que la civilisation qui vous permet aujourd’hui de croire ou de ne pas croire, de jouïr ou de ne pas jouïr, d’être un laïque ou d’être un religieux, pour que la civilisation chrétienne ne devienne pas un cimetière, votre cimetière !

Rappelez-vous qu’en Afghanistan, les femmes dans les années 70 se promenaient en mini-jupes et sans voile.

Aujourd’hui même les femmes occidentales sont obligées de se voiler.

Quant à la Russie de Vladimir POUTINE, autrefois chrétienne, le Président russe vient de s’unir aux pays arabes musulmans, un mariage qui est une mésalliance de sinistre augure pour la civilisation blanche.

Oubliez la Russie !

Elle a oublié qu’elle était chrétienne.

Vladimir POUTINE a choisi son camp, celui de l’Arabie Saoudite.

Résultat de recherche d'images pour "vladimir poutine roi arabie saoudite"
  • Mon “seni-or”, c’est trop d’honneur ! Tant d’or…”

La campagne d’intoxication pro-musulmane commence avec une redoutable efficacité, la propagande soviétique étant parfaitement rodée dans cet exercice d’effacement culturel.

Les Témoins de Jéhovah sont interdits sur le territoire russe, leur prosélytisme religieux étant inacceptable.

De fait, ce sont encore les seuls Chrétiens qui osent évangéliser dans les zones de non-droit devenues des territoires de la Sharia.

Pourtant les Témoins de Jéhovah n’ont tué personne, eux !

Et, durant la Seconde Guerre Mondiale, ils ont tous été “raflés” et sont morts dans des camps de concentration parce qu’ils refusaient de se battre, étant des “pacifistes”.

Je n’en dirais pas autant des Jihadistes !

Quelle religion fallait-il interdire en Russie ?

Les Témoins de Jéhovah ou les Islamistes ?

L’Histoire jugera et peut-être découvrirons-nous alors le montant des sommes colossales versées aux dirigeants russes par des Emirs pour permettre l’islamisation de la Russie !

Aujourd’hui, en Russie, comme partout ailleurs, il n’est plus permis de critiquer la religion musulmane.

Mais vous pouvez tous les jours crucifier Jésus et enlever les croix qui choquent vos immigrés musulmans.

Comme en France.

Amen !

 

Résultat de recherche d'images pour "vladimir poutine roi arabie saoudite"

 

De COLUCHE : – “Plus de croix ! Croâaa, croââaa.. C’est un choix sociétal, sociétal comme socialiste. Désormais il faut choisir entre les monuments publics et les émoluments privés. Nan, tu comprends pas ! Article 28 de la loi 1905 : “On ne peut plus avoir, donc voir, de signes religieux sur les monuments publics en France.” Décision du Conseil d’Etat maçonnique, nique, nique…

J’vous chante la chanson d’Véronique, nique, nique ?

Pas aux cieux.

Nan, j’ai mieux.

Si on voilait Véronique, hein, les frères ?

Et si on les voilait comme les moukères, les croix, hein les frères ?

Résultat de recherche d'images pour "femmes voilées en france"

Google, “gogol” pour la libération des femmes !

Tant qu’à être muzz, allons jusqu’au bout du raisonnement !

Tu veux plus voir les femmes pass’que tu peux plus les encadrer ? Tu les voiles !

Tu veux plus voir les croix en France, pass’que t’es pas chrétien, donc t’es un peu crétin ?

Bah, tu fais PAREIL, tu les voiles !

Et t’empoches les émoluments privés saoudiens sur un compte off-shore ouvert tout spécialement pour toi dans un paradis d’ALLAH, un paradis fiscal.

Ni vu, ni connu, tout vo(i)lé, tout dans ta poche.

En avant, la galère, les Libres Penseurs gèrent !

A nous l’Enfer des interdictions idiotes et à eux, la cagnotte qatarie.

Alors, t’as bien ri, Ducon ?

Résultat de recherche d'images pour "libres penseurs humour"

Faut dire que la seule religion à nous faire chier autant, c’est la religion musulmane et ses frères agnostiques dont le diagnostic est :

– “C’est d’la faute aux Chrétiens si, aujourd’hui, la France, elle a une dette abyssale.”

Ayez confiance, Françaises, Français, y z’ont la solution contre le déficit public !

Faut tuer les Chrétiens en France, les faire disparaître de l’espace public, un peu comme les gonzesses françaises.

“Mémère”, encore grosse de son huitième gosse, ta future meuf quoi !, elle ira au supermarché du coin acheter sa “beuh” pour la revendre, couverte des pieds à la tête de sa très élégante toile noire qui l’amincit pas, son gros cul étant le seul indicateur à suivre, pas à poursuivre, pour qu’tu sois sûr que c’est pas ta poubelle, mais bien celle qu’a peut-être été belle, il y a très très longtemps…

Autrefois…

Tu t’rappelles mêm’plus quand, d’ailleurs !

Bon, c’est pas grave, c’qu’est bien, c’est qu’la pondeuse fonctionne encore et qu’elle te pond un môme tous les ans ou tous les deux ans, avec une régularité de pendule lunaire, hein Momo ?

Si les allocs tombent, qu’est-ce que t’en as à foutr’qu’elle ait un cul comme çui d’une vache, l’usage étant peu ou prou le même ?

C’est beau, l’amour maternel !

Tu les vois jamais à l’école, nan.

Elles peuvent pas !

Les “Mémères”, elles sont trop grosses, pass’qu’elles peuvent plus trop se déplacer, un mioche dans les jambes, un autre sur chaque bras et le dernier dans le bas ventre qui demande qu’une seule chose, à pouvoir toucher terre, tout lâcher… splash, tellement il est ENORME !

J’sais pas comment y font les mecs de la Mecque pour trouver le devant du derrière.

Pas évident…

Résultat de recherche d'images pour "burka femme écoles"

Nan, c’est pas bandant, d’êtr’bandé(e) ! J’te pose même pas la question.

Ah ! T’avise pas d’aller te plaindre du spectacle peu agréable de ces gros culs qui se balancent d’avant en arrière devant toi.

Raciste !

Ton Vénérable Maître te le pardonnerait pas, lui qu’attend son virement financier oQlte des Saoudiens tous les mois.

T’imagine la France dans cinq ans ?

L’étranger qui vient en France voir les p’tites Françaises, fines et jolies comme des baguettes de pain, toutes fraîches, élégantes et croustillantes, pis qu’y tombent sur les moukères de Bab-El Oued ?

Y l’aura plus la braguette en goguette, moi j’te l’dis !

Bah, au moins, y l’aura plus besoin d’aller en Afrique du Nord, tu m’diras.

C’est ici, chez nous, qu’y sont !

Ou plutôt qu’elles sont.

Qu’y nous les laissent, quoi, les mecs de la Mecque, et dans quel état, j’te dis pas !, leurs tentes de camping mal arrimées.

Et pendant ce temps, y s’tapent nos gonzesses, plutôt vos gonzesses, avec leurs mignonnes petites fesses.

La faute à qui ?

A ton avis, Ducon ?

Donc, pendant qu’y nous demandent, les mecs de la Mecque, avec les Libres Penseurs,

  • Libres Penseurs qui sont aussi libres que, moi, j’suis en train d’me promener à Paris, genre :

– “Grand-Maître, j’vous baise le cul !”

Résultat de recherche d'images pour "libres penseurs humour"

Croââaa, croââaa, croââaa, j’crois pas ! Mais j’rapporte tout, car j’suis un corbeau. 

  • donc, pendant qu’y nous demandent d’enlever toutes les croix qui leur rappellent que mon pote Jésus était chez lui, en France,

– nous, c’est à dire vous, les cons, vous devez supporter le spectable affligeant et lamentable des Mémères qu’ont l’droit d’vous imposer leur religion au nom de la neutralité religieuse dans l’espace public français.

Pourquoi ?

Un cul qui trône au milieu d’une burka, c’est pas un monument public d’effronterie religieuse ?

C’est au moins aussi choquant qu’une croix sur la statue de Jean-Paul II !

Ca peut tout vous couper, même le zizi, vous rendre impuissants, ce spectacle d’une femelle de votre espèce qui se déteste à ce point ?

Est-ce d’ailleurs vraiment votr’espèce, les mecs ?

Faut pas s’étonner qu’les mecs de la Mecque, y reconnaissent pas leurs femmes, ces Mémères, comme appartenant à la même espèce qu’eux.

C’est un coup à passer sa vie en analyse !

– “Mais qu’est-ce que j’ai fait, docteur, pour sortir de ce cul ? Vous z’êtes sûr que c’était bien une femme, au moins ? Ah, vous n’avez pas bien vu, non plus, puisque vous n’aviez pas le droit d’assister à l’accouchement, étant un homme.”

Un cauchemar !

Y’a de quoi faire renoncer à toute galanterie, même à la galanterie française, quand on a PAREILLE image de la femme.

Toutes PAREILLES, y les veulent toutes PAREILLES !

Tu m’étonnes que ces Mémères détestent les femmes et se détestent autant en tant que femmes.

Pass’qu’y faut sacrément détester son corps pour s’enlaidir à c’point-là !

Résultat de recherche d'images pour "burka femme écoles"

Moi, j’dis même qu’y faudrait demander des dommages et intérêts, à cause du traumatisme subi, hein, les mecs ?

– “Arghhh, une toile de tente qui s’prend pour une femme et qui marche toute seule ! J’suis sûr que c’est une “tante”.”

Moi, note bien que j’ai rien contre les travestis, mais les jolis travestis, pas les vraies femmes moches.

Moi, j’veux choisir.

Pas qu’on m’impose ce que j’veux pas voir et c’que j’peux pas voir non plus.

Et là, j’ai pas l’choix.

Autant la croix du clocher, elle risque pas d’me tomber d’ssus, à condition d’entretenir votre église, bande de cons !,

autant la Mémère qui balance son gros cul devant moi, qui c’est qui me garantit qu’elle se fasse pas exploser à la première occasion ?

Et si, moi, j’ai pas envie d’me faire exploser avec elle, Nom de Dieu !, et au nom de leur dieu, c’est mon droit, non ?

C’est mon choix, aussi !

Si j’ai pas envie qu’elle s’ fasse exploser pour me ravir au septième ciel avec elle, la Mémère ?

Pourquoi tous ces cons, y sont “plus-se” préoccupés par les croix immobiles et autrefois inamovibles qui signent notre espace chrétien, que par les voiles qui cachent ou peuvent cacher des folles ou des fous de dieu ?

Piss’qu’y z’ont et sont d’la même religion qu’y rend fous ?

Vous savez bien, la religion d’la paix et d’l’amour qui tue le plus d’hommes dans le monde que l’Ange de la Mort lui-même.

Résultat de recherche d'images pour "l'ange de la mort"

Chaque fois qu’un Muzz devient fou, c’est “normal”.

Tu m’étonnes aussi !

C’est vrai qu’c’est normal de d’venir fou avec une religion qui aime autant tuer et torturer avant de tuer.

Rien de grave !

Piss’qu’on vous dit que tout est “normal”.

Un Muzz qui devient fou ?

C’est comme de dire qu’un Chrétien s’est fait baptiser.

C’est habituel.

On ne sait plus s’y faut dire :

– “Ah t’es fou ? Donc t’es muzz.”

Ou s’y faut dire,

– “T’es muzz, donc t’es fou.”

C’est du réel, non ?

Même que ça les déséquilibre gravement et que Mémère peut vous tomber dessus, déséquilibrée.

Quoiqu’il en soit, c’est pas grave, piss’qu’on vous l’dit.

Sauf quand Mémère tombe sur toi, crétin !

C’est pas la blanche et blonde Adriana, celle qui te demande de l’argent pour la Croix-Rouge.

Ouh, le vilain mot “Croix-“Rouge !

Donc, tout ça pour vous dire que les “Libres Penseurs”,

– pense à baiser le cul de ton “Grand Maître” !, et de ma part, surtout !

y pensent “plus-se” à faire disparaître les Chrétiens qu’à défendre les libertés publiques.

Pass’que, s’y défendaient les libertés publiques, d’abord y z’accept’raient pas d’avoir un Maître à penser, les Libres Penseurs !

Résultat de recherche d'images pour "grand maître"

Si mon cul est libre ?

Oui.

Par contre, ton cul à toi, ça fait longtemps qu’il appartient à un autre.

Le Libre Penseur !

Allez, j’vous donne une piste.

Il suffit de répondre à ma question, une évidence :

– En France, la France maçonnique d’aujourd’hui, combien y a-t-il d’associations non maçonniques dites laïques ?

Pass’que prétendre qu’on est laïque quand on est franc-maçon, c’est se foutre de votr’gueule !

Et pas qu’un peu.

Donc y s’foutent de vot’gueule piss’qu’y s’disent laïques.

Bien sûr que si, c’est une religion, avec ses Grands et ses petits Maîtres, ses servants, ses horlogers et ses cloches, la Franc-Maçonnerie.

Donc les Francs-Maçons sont aussi des religieux, les pires, ceux qui se cachent.

Normal que le sport favori, chez les francs-macs, ce soit la “baise” !

Comment vous baiser, vous les profanes, et s’faire baiser par le Grand Maître, en échange d’une merde qu’il va chier pour vous faire chier ?

Car c’est tout un art, l’art de la “baise”, chez ces gens-là.

Pass’que baiser l’autre, sans s’faire baiser soi-même, quand on est franc-maçon, c’est compliqué.

C’est un peu comme savoir de quel côté tu vas niquer ton apprenti, pour pas t’faire niquer toi-même !

Pile ou face ?

Fais gaffe !

Le pilon, ça fait mal.

Y s’font fort de niquer, les francs-macs, car forniquer, c’est c’qu’y savent faire de mieux le moins MAL.

Comme les macs des putes !

_______________________________________________________________________

 

La vidéo Twitter est en cours de chargement.

 

Voilà qui ne va pas faire plaisir aux forces occultes 

“OQltes”

ou

“Au Culte !”

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche croix"