Du Général De GAULLE : – “Emmanuel MACRON, votre actuel Président de la France, ferait mieux de gérer son pays qui part à vau-l’eau plutôt que de s’investir comme un seul chef de parti, son parti LREM, dans la campagne des élections européennes ! Erreur qui lui sera fatale.”

Résultat de recherche d'images pour "général de gaulle"

Le Général De GAULLE estime que le fonds de voix pour le “RN”, le “Rassemblement National”, repose sur un socle dur de 60 % de votants à ce jour.

  • “Plus le temps passe, plus ce stock de voix augmente !

Il est inutile à Emmanuel MACRON de vociférer et de hurler dans des arènes où il se met en scène comme un toréador face à la bête immonde qui serait l’extrême-droite.

Lui-même, par sa manière de gérer et par son incapacité à entendre la voix de son peuple qui souffre, sert la soupe à l’extrême-droite,

– et peut-être volontairement”, estime, d’une voix grave, le Général De GAULLE.

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron grand débat"

Emmanuel MACRON nourrit la bête qu’il veut combattre comme, auparavant avant lui, un certain François MITERRAND.

A défaut de savoir gérer son pays devenu ingérable à cause de ses lois qui ont débridé le licol sur le cou des chevaux fous de la finance internationale permettant aux multinationales et aux grands groupes français de licencier par charrettes entières, Emmanuel MACRON fonce à corps perdu dans la bataille des “Européennes” pour obtenir de l’Europe son soutien féroce contre le peuple de France et faire valider des lois immondes et liberticides.

Les charrettes des salariés licenciés à tour de bras par des entreprises mondiales ou nationales qui ont compris qu’il n’y aurait pas de réélection pour Emmanuel MACRON, conduiront votre Président là où a déjà été conduit un certain Louis XVI, à l’échafaud de la honte et de l’échec populaire.

  • Et encore, Louis XVI le débonnaire ne mérita point son sort !

Lui, il aimait son peuple.

Résultat de recherche d'images pour "charrette guillotine"
  • Emmanuel MACRON n’aime que les chiffres et l’argent !

Il confond la réussite sociale avec le montant des sommes accumulées frauduleusement par des crapules sur des comptes off-shore grâce à un système légal REPREHENSIBLE moralement [la défiscalisation] avant que d’être répréhensible pénalement, par lâcheté et par cupidité de vos dirigeants incapables et donc incompétents.

Votre Président, Emmanuel MACRON, veut un transfert des pouvoirs politiques nationaux sur l’Europe, l’Europe de la Défense, l’Europe de la Finance, l’Europe de la Protection sociale (contre le prolétariat en révolte), l’Europe des frontières externes, toutes folies …. et phobies souveraines justifiant la déresponsabilisation d’hommes politiques élus au niveau national pour exécuter des projets européens de dissolution des Etats-Nations.

Ainsi les futurs Présidents dont il serait ne pourraient plus se voir reprocher leur inactivité et leur incompétence puisque tout serait décidé au niveau européen.

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron"
  • Blablabla, blablabla !

C’est une fumisterie qui profiterait aux théâtreux, l’élu politique n’étant plus qu’un bon ou mauvais comédien chargé de faire valider les décisions prises au niveau international et contre les peuples souverains, souverains dans la lettre mais en vain.

Emmanuel MACRON est dans une fuite en avant, une course pour échapper à ses propres responsabilités et obtenir le plus rapidement possible que la France puisse être dirigée conjointement avec l’Allemagne dont les intérêts nationaux lui sont et lui restent contraires, je l’affirme.

Résultat de recherche d'images pour "Allemagne Merkel économie"
  • Marine LE PEN aura une grande responsabilité dans la crise à venir.

Sur la scène du théâtre des ombres, chacun, chacune prend sa place et s’apprête à jouer son rôle, toujours le même depuis que François MITERRAND a fait naître le Front National.

  • Préparez-vous à entendre votre Président pleurer,
  • presque vous supplier de sauver la France du déshonneur national en votant “LR-EM” !

Laurent WAUQUIEZ a choisi “Bel Ami”, le représentant d’une droite conformiste et confortable dans ses charentaises du passé.

  • Qui, dans le peuple, peut s’identifier à ce professeur de philosophie verbeux et trop vertueux pour être réellement honnête ?
Résultat de recherche d'images pour "les républicains françois bellamy européennes"
  • Le copié/collé de trop avec Emmanuel MACRON qui se dit “philosophe” comme Jourdain se disait poète !
  • [Référence au “Bourgeois Gentilhomme” de MOLIERE.]
  • J’t’en foutrais des parcours de golf ! [sic]
  • Belle association du Figaro avec les classes bourgeoises supérieures.

Les Républicains vont se prendre une belle claque aux élections européennes.

– Mais, peut-être, là aussi, s’agit-il d’une énième partie d’une représentation purement théâtrale décidée entre les “LR” et les “ex-EM” devenus un seul parti, le “LREM” ?

  • Qui peut croire que cet acronyme “LREM”, “LR-EM”, ait été choisi au hasard ?

Il y a un partage du gâteau européen qui pose question comme une duperie supplémentaire, une tricherie élémentaire dans la présentation du jeu de cartes, un jeu de faussaires, pour des électeurs considérés comme des amateurs par des menteurs professionnels habitués des tours de table et du grand “Blabla” national.

  • Le poker-menteur prendra fin rapidement, beaucoup plus rapidement que ne le pense Emmanuel MACRON !

Avoir laissé l’Europe au parti présidentiel “EM” a été un choix sciemment mesuré par le leader du parti “Les Républicains”, le parti “LR”.

Il y a des dessous de tables qui se chiffrent en prises de postes et en conquêtes locales [les Municipales] pour ceux qui font de la politique un métier, et non plus une vocation.

Résultat de recherche d'images pour "grand débat grand blabla"

Je me suis permis d’ouvrir un fichier sur l’ordinateur de la jeune demoiselle…

  • [Le Général me voit dans un autre temps, c’est sûr ! ]

-pour qu’elle publie un article de Nicolas BONNAL, un journaliste d’investigation comme il en existe encore trop peu, bien trop peu.

Cet article reflète bien ma pensée actuelle et passée.

  • Méditez-le avant de voter pour l’Europe macronienne !

L’Europe ne doit pas servir de faire-part de décès aux Etats-Nations.

Sinon vous serez tous enterrés dans le même cimetière, le cimetière des illusions du “Bien Universel”, ce totem babélien condamné par le Dieu du Livre.

– Vous êtes tous UNIQUES et tous DIFFERENTS !

  • Un Français ne sera jamais un Allemand
  • et j’en suis fier, moi qui ai combattu les Allemands !

Il faut une Allemagne en Europe mais il faut aussi et surtout une France forte en Europe.

Résultat de recherche d'images pour "de gaulle contre l'Allemagne"
  • “Il n’y a jamais eu de couple franco-allemand !”

Et parce que vous avez réunifié l’Allemagne, la France se doit d’être encore plus forte qu’avant, avec l’appui de son allié russe.”

Le Général De GAULLE salue Vladimir POUTINE, son allié de toujours.

Résultat de recherche d'images pour "vladimir poutine paix"

[- Que vous le croyez ou non, peu m’importe ! J’écris ce qui m’est dicté.

Ce qui est sûr et certain, c’est qu’effectivement mon ordinateur a ouvert un fichier que je n’ai plus consulté depuis au moins un an, fichier non contenu dans la partie sur laquelle je travaillais alors que je commençais à prendre en note l’article que le Général De GAULLE voulait publier depuis hier déjà.

– Oui, je sais, je suis toujours en retard !

Cette fois, d’un seul jour, ouf.]

__________________________________________________________________

p://lesakerfrancophone.fr/de-gaulle-face-a-la-doctrine-hallstein

De Gaulle face à la doctrine Hallstein

Par Nicolas Bonnal − Août 2017

[J’ai évoqué dans plusieurs textes la résistance du général de Gaulle à l’empire mondial américain. Aujourd’hui on va évoquer le Saroumane allemand qui prépara sa défaite au cours des années soixante. Je n’use pas du nom Saroumane par hasard. Comme je l’ai expliqué par ailleurs, Tolkien haïssait leur Europe comme le Commonwealth britannique.

Je le cite dans mon livre à ce propos : « For I love England (not Great Britain and certainly not the British Commonwealth » (grr!). Le grand homme ajoute : « I do find this Americo-cosmopolitanism very terrifying ».

Walter Hallstein, pour ceux qui ne le sauraient pas encore (malgré François Asselineau ou Etienne Chouard), est un ancien juriste nazi devenu patron de la première commission européenne. C’est lui qui a fait de notre Europe un Lebensraum germano-américain à la solde du mondialisme et du déracinement. Comme disait mon ami John Laughland dans son livre publié il y a déjà vingt ans, les origines de leur Europe ne sont pas démocratiques. Leur source est pourrie (« tainted »). L’involution satanique de l’institution n’a rien pour nous surprendre.

On va se documenter sur Wikipédia, qui est d’ailleurs assez aimable et même instructif avec moi. Alors pourquoi s’enquiquiner avec la propagande de la presse mainstream ?

Sur l’ex nazi Walter Hallstein (faisons-leur plaisir : pas un assassin de masse, un simple bureaucrate nazi), sa conception de l’Europe à la botte des Américains, en guerre éternelle avec la Russie soviétique et post-soviétique, et son conflit avec de Gaulle, que le Général devait finalement perdre (il le savait, comme tous les grands pessimistes, il était extra-lucide), on trouve ces instructrices lignes :

Alors qu’Hallstein avait une vision fédérale de l’Europe, et percevait la Commission comme un organe quasi-fédéral, la vision de De Gaulle était celle d’une confédération. Dès le début, Hallstein ne croyait pas que l’approche de De Gaulle quant à la coopération d’États-nations souverains serait capable de créer une Europe puissante qui pourrait jouer un rôle à part sur la scène internationale.

Hallstein se fout du monde à la manière juriste. Ils vous promettent une chose pour la détruire en fait. L’Europe puissante, aux nations dissoutes, à la remorque des USA, serait puissante ? On est typiquement dans le « doublespeak » orwellien.

Le rédacteur de Wikipédia rappelle courageusement à tous les Barbier et Attali qui nous informent :

De Gaulle envisageait un partage de souveraineté dans certains domaines, tels que la défense extérieure, l’harmonisation de la production industrielle, les affaires étrangères, la monnaie, l’exploitation des ressources dans les territoires d’outre-mer et le développement scientifique et culturel, mais dans le même temps il développait la force de frappe qu’il percevait comme une capacité de défense européenne indépendante des États-Unis. L’indépendance vis-à-vis des États-Unis était l’un des principaux objectifs de de Gaulle. Il était contre une intégration poussée de l’Europe dès lors qu’elle se faisait sous le chapiteau de l’intégration transatlantique.

De Gaulle comprend que la grosse Allemagne pointe le bout de son nez. Il cite d’ailleurs dans ses mémoires de guerre la lettre d’Himmler qui lui propose déjà le couple franco-allemand. L’assassin de masse SS n’était pas si fou !

Je cite Himmler et sa lettre au Général :

« En vérité, le seul chemin qui puisse mener votre peuple à la grandeur et à l’indépendance, c’est celui de l’entente avec l’Allemagne vaincue. Proclamez-le tout de suite ! Entrez en rapport, sans délai, avec les hommes qui, dans le Reich, disposent encore d’un pouvoir de fait et veulent conduire leur pays dans une direction nouvelle…

Ils y sont prêts. Ils vous le demandent… Si vous dominez l’esprit de la vengeance, si vous saisissez l’occasion que l’Histoire vous offre aujourd’hui, vous serez le plus grand homme de tous les temps. »

En réalité comme l’a montré Annie Lacroix-Riz, la plupart des chefs nazis qui avaient trahi le Reich étaient déjà à la solde des Américains. On les recycla gentiment après la guerre pour la énième croisade russophobe.

De Gaulle donc refuse la montée de la technocratie euro-teutonne et la création d’un État supranational, entité néo-totalitaire sans fondement organique :

De Gaulle reconnaissait les services d’Hallstein à l’idée européenne, mais l’attribuait davantage au patriotisme allemand servant les intérêts de l’Allemagne afin qu’elle retrouve le respect et un statut en Europe. De Gaulle n’appréciait pas le statut que Hallstein, pour lui un simple technocrate, se voyait accordé par des États étrangers.

C’est que la commission européenne se considère déjà comme un État supranational, et le vieux Hallstein se voit comme le néo-gauleiter de l’Europe américanisée.

Le rédacteur de l’encyclopédie poursuit avec force références :

« Hallstein, de son côté, était attentif à ce que, lorsqu’il représentait la Commission, il se voie accorder le statut normalement accordé au chef d’État. De Gaulle se plaignait du fait que, selon lui, la Commission usurpait le rôle politique réservé aux gouvernements et qu’Hallstein usurpait le rôle réservé aux chefs de gouvernement ou aux chefs d’État. Il attaqua Hallstein personnellement, déclarant qu’il essayait de transformer la CEE en un super-État, avec Bruxelles comme capitale tandis que lui essayait de défendre la démocratie française contre un aréopage technocratique, apatride et irresponsable. »

Dans ses mémoires publiés chez Plon en 1971, de Gaulle écrivait :

« Hallstein épouse ardemment la thèse du super-État et emploie toute son habile activité à obtenir que la communauté en prenne le caractère et la figure. De Bruxelles, où il réside, il a fait comme sa capitale. Il est revêtu des aspects de la souveraineté, dirigeant ses collègues entre lesquels il répartit les attributions, disposant de plusieurs milliers de fonctionnaires qui sont nommés, affectés, promus, rétribués, en vertu de ses décisions, recevant les lettres de créance d’ambassadeurs étrangers, prétendant aux grands honneurs lors de ses visites officielles, soucieux, d’ailleurs, de faire progresser l’assemblage des six dont il croit que la force des choses fera ce qu’il imagine. »

On imagine la grosse tête de ce machiniste avec trente nations sous ses ordres… L’article ajoute :

« D’après Der Spiegel, les plaintes de de Gaulle concernaient :

• Le fait que Hallstein était fréquemment reçu par les présidents américains, bien que la Commission n’ait alors pas eu de mandat explicite en termes de relations extérieures ;

• Le fait que Hallstein revendiquait un rôle de « Premier ministre européen »,

• Le rang d’Ambassadeur détenu par les représentants des 65 États accrédités auprès de la Commission européenne,

• La présentation des lettres de créance des ambassadeurs (représentant permanent) à Hallstein,

• La participation de l’équipe de la Commission au Kennedy Round à Genève, aux négociations avec l’AELE et aux négociations avec les États non-européens, en particulier latino-américains. »

Hallstein savait ce qu’il faisait :

Le rôle politique de la Commission, Hallstein déclara dans un entretien au Der Spiegel :

« En principe, nous n’avons pas de compétences politiques (…) parce qu’il n’y a rien de cette nature dans le traité de Rome. Mais nous avons une responsabilité politique parce que nous sommes une entreprise politique – pas économique. Le marché commun a pour but d’unifier politiquement l’Europe. »

Le retors technocrate teuton pousse même le culot jusqu’à insulter personnellement le général en le comparant à Hitler :

Sur la plupart de ces questions, De Gaulle voyait Hallstein comme un opposant. La réponse de Hallstein aux attaques de De Gaulle était également agressive, comparant les actions de de Gaulle à celles de Hitler.

« Or on sait, Dieu sait si on le sait !, qu’il y a une conception différente au sujet d’une fédération européenne dans laquelle, suivant les rêves de ceux qui l’ont conçue, les pays perdraient leur personnalité nationale − et où, faute d’un fédérateur, tel qu’à l’Ouest tentèrent de l’être, chacun d’ailleurs à sa façon, César, et ses successeurs, Charlemagne, Orthon, Charles Quint, Napoléon, Hitler, et tel qu’à l’Est s’y essaya Staline − ils seraient régis par quelque aréopage technocratique, apatride, et irresponsable. »

Comparer Hitler à César, Charles Quint ou Napoléon, c’est se foutre du monde. Cela permet après aux antifas de tout détruire, les églises chrétiennes (Charles V nazi, Charlemagne nazi, etc.), le tombeau de Napoléon, qui ne fera pas de vieux os. Et cela confirme que les antifas-PC se tiennent aux côtés des nazis relookés façon Hallstein. Ils veulent détruire le passé pour construire l’homme nouveau à usage mondialisé, lyophilisé, consommateur et numérisé.

Sous le super-État, le super-État façon Merkel montre le bout de son profil d’aigle. De Gaulle encore :

« Mais, le voyant, le revoyant attentif à son action, je pense que si Walter Hallstein est, à sa manière, un Européen sincère, c’est parce qu’il est d’abord un Allemand ambitieux pour sa patrie. Car dans l’Europe telle qu’il la voudrait, il y a le cadre où son pays pourrait, gratuitement, retrouver la respectabilité et l’égalité des droits que la frénésie et la défaite d’Hitler lui ont fait perdre, puis acquérir le poids prépondérant que lui vaudra sans doute la capacité économique, enfin obtenir que la querelle de ses frontières et de son unité soit assumée par un puissant ensemble d’après la doctrine à laquelle, comme ministre des Affaires étrangères de la République fédérale, il a naguère donné son nom. »

Une autre source a confirmé que bien entendu, comme tous les sbires rebaptisés pères de l’Europe, Hallstein était à la solde de la CIA :

« Walter Hallstein fait ainsi partie de ceux qui autrefois étaient au service de l’aigle hitlérien et qui deviennent serviteurs de l’aigle américain. Il deviendra président du mouvement européen dont on sait de façon certaine que c’était un mouvement soutenu et financé par la CIA à partir des années 1950 comme le prouve l’article du Daily Telegraph datant du 19 septembre 2000. On retrouve dans des documents déclassifiés des personnages comme Walter Hallstein, Jean Monnet ou encore Robert Schuman considérés comme des employés par la CIA. »

On laissera Tolkien conclure (lettre du 9 décembre 1943) :

« May the curse of Babel strike all their tongues ! »

« Que la malédiction de Babel frappe toutes leurs langues ! »

Or comme on sait leur Europe luciférienne s’honore de ses origines babéliennes. Voyez le monument de Strasbourg tel qu’il s’est construit avec vos dettes. Une chose est claire pour conclure : leur Europe s’écroulera dans quelque temps, et en même temps que les États-Unis d’Amérique.

Je rajoute cette pièce qui montre que le régime de Vichy avait des idéaux euro-œcuméniques :

Dès 1941 les journaux français titrent « 1941 sera la grande année du regroupement de l’Europe a déclaré le führer » (Paris soir publié le 1Une petite déclaration du général à Alain Peyrefitte pour terminer (je sais, je sais, il a tout inventé, d’ailleurs de Gaulle était un hologramme) :

« L’Europe intégrée, ça ne pouvait convenir à la France, ni aux Français… Sauf à quelques malades comme Jean Monnet, qui sont avant tout soucieux de servir les États-Unis. Ou alors à tous ces personnages lamentables de la IVe République. Ils trouvaient ainsi un moyen de se décharger de leurs responsabilités ! »]

__________________________________________

[Article de Nicolas BONNAL publié à la demande du Général De GAULLE lui-même !

Je le répète… à sa demande, bis repetita.]

Résultat de recherche d'images pour "vladimir poutine paix"
Advertisements

De COLUCHE : – “La terre entière a constaté des violences policières inadmissibles en France contre les “Gilets Jaunes”, la France, autrefois pays des Droits de l’Homme qui fait la leçon aux autres nations du monde ! Sauf qu’Emmanuel MACRON et les parlementaires “LR-EM”, “LR” et “EM” du tout pareil au même, du même au “Tous PAREILS”, y z’ont rien vu, encore moins Laurent Le Neuneu et son Ministre de l’Intérieur, le bien-nommé “CASTA(G)NE(u)R” !”

  • “Démission, CASTAGNER !
Christophe Castaner doit-il démissionner du ministère de l ...

– Tu viens de déshonorer le nom de la France dans le monde entier.

Plus jamais la France ne pourra faire la leçon à un autre pays qui tire sur son peuple dans la rue sans provoquer l’ire ou l’hilarité générale.

  • C’est une manifestation mondiale de soutien aux “Gilets Jaunes” de l’Europe jusqu’à l’ONU !
  • Bravo, mon grand !

___________________________________________________________________________

L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes» – Anti-K

L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes»

Actualités, État, Police0

L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes» – Anti-K French riot police secure the area as rescue workers assist an injured person on a street outside the Jardin des Tuileries as clashes continue with protesters wearing yellow vests, a symbol of a French drivers’ protest against higher diesel taxes, in Paris, France, December 1, 2018. REUTERS/Charles Platiau – RC1BEBEB0400

#MacronGate L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes» #AllonsChercherMacron

https://avantgardepeuplesobs.org

2019/02/14/14 FÉVRIER 2019 PAR JÉRÔME HOURDEAUX

[Trois rapporteurs des Nations unies s’inquiètent de la répression, policière et judiciaire, dont fait l’objet le mouvement des « gilets jaunes ». Ils appellent « la France à repenser ses politiques en matière de maintien de l’ordre ». Les eurodéputés, de leur côté, ont adopté une résolution condamnant notamment l’usage des LBD.

Alors que les critiques contre la répression du mouvement des « gilets jaunes » par les autorités française se font de plus en plus vives, le Parlement européen et les Nations unies ont, chacun de leur côté, dénoncé les restrictions à la liberté de manifester et l’usage excessif de la force.

« Depuis le début du mouvement de contestation en novembre 2018, nous avons reçu des allégations graves d’usage excessif de la force »expliquent les trois experts onusiens, Seong-Phil Hong, rapporteur du groupe de travail sur la détention arbitraire, Michel Forst, rapporteur spécial sur la situation des défenseurs des droits de l’homme, et Clément Nyaletsossi Voule, rapporteur spécial pour les droits de réunion et d’association.

« Plus de 1 700 personnes auraient été blessées à la suite des manifestations dans tout le pays », poursuivent-ils. Les rapporteurs ont relevé de nombreuses « blessures graves causées par un usage disproportionné d’armes dites “non-létales” telles que les grenades et les lanceurs de balles de défense ou “flashballs”. »Des secours emportant un manifestant blessé, à Paris le 1er décembre 2018. © Reuters

Ces restrictions aux droits de manifester ont également pris la forme d’un « nombre élevé d’interpellations et de gardes à vue, des fouilles et confiscations de matériel de manifestants »« Garantir l’ordre public et la sécurité dans le cadre de mesures de gestion de foule ou d’encadrement des manifestations implique la nécessité de respecter et de protéger les manifestants qui se rendent pacifiquement à une manifestation pour s’exprimer », rappelle le communiqué.

Les experts onusiens se disent « conscients du fait que certaines manifestations sont devenues violentes et ont entraîné des débordements ». Mais ils craignent « que la réponse disproportionnée à ces excès puisse dissuader la population de continuer à exercer ses libertés fondamentales. Il est très inquiétant de constater qu’après des semaines de manifestations, les restrictions et tactiques de gestion des rassemblements et du recours à la force ne se sont pas améliorées ».

Enfin, les représentants des Nations unies prennent position contre la loi dite « anti-casseurs » en cours d’adoption par le Parlement. Ce texte vise « prétendument à prévenir les violences lors de manifestations et à sanctionner leurs auteurs », mais « certaines dispositions ne seraient, selon eux, pas conformes avec le Pacte international relatif aux droits civils et politiques auquel la France est partie », pointe le communiqué.

Ainsi, « la proposition d’interdiction administrative de manifester, l’établissement de mesures de contrôle supplémentaires et l’imposition de lourdes sanctions constituent de sévères restrictions à la liberté de manifester. Ces dispositions pourraient être appliquées de manière arbitraire et conduire à des dérives extrêmement graves », s’inquiètent les trois représentants de l’ONU.

En conclusion, ils encouragent « la France à repenser ses politiques en matière de maintien de l’ordre et les autorités françaises à ouvrir des voies de dialogue afin d’atténuer le niveau de tension et de reconnaître le rôle important et légitime que les mouvements sociaux jouent dans la gouvernance ».

De son côté, le Parlement européen a adopté jeudi, à une très large majorité de 438 voix pour et 78 contre, une résolution « sur le droit à manifester pacifiquement et l’usage proportionné de la force ». Ce texte ne vise pas de manière explicite la France mais, comme le rapporte Le Monde, c’est bien la répression du mouvement des gilets jaunes qui était au centre des débats préalables au vote.]

____________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"
  • “Mais n’oubliez pas, l’ennemi numéro un du peuple français,
  • c’est le “Gilet Jaune” !” prévient le Comique d’Etat.

– Tu vois, le “comique d’Etat”, je te l’avais prédit :

– Bientôt tu seras autant connu que moi, mais pas pour les mêmes raisons.

Toi, quand tu fais rire, c’est :

  • soit parce que les gens pleurent de rire sous les gaz lacrymogènes,
  • soit parce que tu fais pas exprès de faire rire quand tu sais pas ce que tout le monde sait
  • et que tu le dis !,

[le plus mal renseigné en France, ce serait celui qui serait à la tête du renseignement français, hein, Laurent le Neuneu ?]

  • soit parce que, dès que tu parais, ça fait rire les Français-e-s !
Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"

Le masque est tombé :

– y’a ceux qui sont du côté des riches, les issus des voix sans issue de l’ex-“RPR”,

  • les “Riches du Parti des Ripoux”

– et les petits derniers, les “En Marche”, ces nouveaux “Riches” d’un système économique qui s’effondre,

  • l'”ancien monde” du “mondialisme globaliste gobeur et voleur”.

Leur devise à ces nouveaux riches :

– “Je gobe tout jusqu’aux godemichets de la baise,

  • la baise mondiale des “J’nique tout”, même ma mère, la terre de France,
  • devenue propriété des “Nique ta mère”
  • rapport au fric donné par les “Frères Musulmans” à la “merde-patrie”.
Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"

Laurent WAUQUIEZ, le chef du parti des “LR/EM”, y l’a raté la “Marche” dans le mouvement des “Gilets Jaunes”, en posant le pied sur la première “Marche”,

  • la “Marche au pas de l’oie”,
  • celle de l’ordre policier contre le peuple qui proteste.

Les Républicains contestent aux Français le droit de manifester !

Les “LR” ont chanté l’air des gros bourgeois avec les “EM” et choisi de soutenir les riches plutôt que les pauvres.

  • Mauvaise pioche, tête de pioche !

– Vous vous rendez compte, bande de cons, que vos parlementaires, y z’ont rien vu des violences policières en cours ?

  • Le monde entier les a vues, sauf eux ?
Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"

C’est peu que de dire qu’il serait temps de remanier ce gouvernement et de liquider ces parlementaires qui voient rien et qui parlent pour rien.

Surtout qu’y nous coûtent cher, ces parlementaires qui servent à rien !

– Moi, j’dis “dissolution de l’Assemblée Nationale” et “démission de Christophe (le) “CASTA-g-N-E-u-R” !

  • Hugh, j’ai dit !”

______________________________________________________________________________

COLUCHE fait l’Apache, en référence aux “Apaches” de Ménilmontant, et salue les “Gilets Jaunes”, ces potes.

  • Dommage que vous ne puissiez pas le voir !

_______________________________________________________________

Alexandre Jacob, l’honnête cambrioleur » Archive du blog ...

[Moi, je me renseigne et je tape sur l’ami Google voir si les références “Apaches” et “Ménilmontant” sont viables et valables.

– Meuh non, je ne doute pas, moi !

  • Jamais.

– Si, tout le temps.

Tout le temps, je tente de vérifier de mon mieux, moi, la mortelle, ce que mes visiteurs me confient lors de leurs surgissements dans ma vie bassement terrestre.

  • “Pass’que COLUCHE était un cancre !
  • Y s’marre !”
Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"
  • “Pour une fois qu’j’ai été primé, par un emp’reur, un César !”

C’est lui qui m’a demandé de l’écrire comme ça et c’est lui qui m’a guidée dans ma recherche en choisissant lui-même le texte explicatif qui lui convient le mieux.

– Alors “Apaches de Ménilmontant”, c’est quoi, cette espèce rare ?

  • Réponse :

________________________________________________________________________________

http://www.absintheoriginals.com/apaches.html

L E G A N G D E S A P A C H E S T H E A P A C H E S G A N G

[Daily Mail – Lundi 14 février 2011
Simon Fanshaw

Question : Qui étaient les Apaches de Paris qui ont terrorisés certains quartiers de Londres au début des années 1900 ?

Les facéties et les méthodes des Apaches de Paris ont sans aucun doute inspirés de nombreux gangs de Londres au début du 20ème
siècle, mais c’était surtout et avant tout un phénomène Parisien.

L’industrialisation de Paris et de sa banlieue entre 1850 et 1870 a généré une immense pauvreté, et de là est née une génération de
jeunes endurcis sans emploi et sans éducation.
Dans les années 1880, ils forment des petites bandes organisés de 10 à 20 membres chacune, chaque groupe occupant un territoire
spécifique souvent basé aux alentours des ‘portes’, les anciennes fortifications qui encerclaient la capitale.
Ces portes, les seules entrées dans la ville, étaient gardées, les gangs étaient donc à Belleville, Ménilmontant, et dans d’autres banlieues
de Paris.

Il y a plusieurs histoires sur l’origine du nom « Apache », mais il semblerait qu’il soit né après qu’un journaliste d’une gazette Parisienne
rapporta : « la fureur de la bagarre opposant 2 hommes et une femme nous ramène à la sauvagerie des impitoyables Indiens Apache en
plein combat. »

A leur apogée, on devait compter pas loin de 20 000 jeunes enrôlés dans des gangs et vivant de gains engendrés par le vol, les
agressions, les cambriolages et la prostitution.

L’uniforme des Apaches était le pantalon ‘Lafont’, large en haut et serré en bas, la ceinture en flanelle, la chemise rayée, la veste ou la
salopette d’ouvrier, l’écharpe, la casquette, les bracelets et les chaussures en cuir, avec différentes couleurs d’écharpes, de ceintures, et
de casquettes afin de distinguer les différents gangs.

En plus d’utiliser les armes traditionnelles de gangs – couteaux, rasoirs, épées et cailloux – certains gangs utilisaient une sorte de pistolet
assez unique appelé le ‘révolver Apache’.
Il était constitué d’un pistolet à percussion sans barillet, de poings américains en guise de crosse, et d’un canif attaché sous le fût du
pistolet pour les attaques à bout portant.

Les Apaches avaient développé un ensemble de ‘ruses’ semi-codifiées utilisées lors d’agressions ou de combats au corps à corps, la plus
célèbre étant le ‘coup du père François’, une tactique dans laquelle la victime était suivies par plusieurs Apaches avant d’être étranglée
par derrière.
Un des Apaches était assigné au dépouillage des objets de valeur de la victime, pendant qu’un autre devait faire le guet.

Une autre ruse était surnommée ‘le poudrier’. L’assaillant était caché sous un porche ou dans une ruelle et lorsque le guet, ou ‘chouffe’,
donnait le signal d’attaquer, il projetait de la suie au visage de la victime afin de le dépouiller plus aisément.

Les Apaches avaient même développé leur propre forme d’art martial, un genre de kick-boxing appelé ‘Savate’.

Ils ont disparus dans les années 20, la plupart de leurs membres étant morts durant la première guerre mondiale.

A la même époque, Londres n’était en aucun cas immunisé contre les gangs de rue, les plus célèbres étant les Yiddishes, les Hoxton Mob,
les Watney Streeters, les Aldgate Mob, les Whitechapel Mob et la bande organisée des Italian Mob menée par Charles Sabini.

Chroniques du paris apache (1902 - 1905) | Revolvers ...



Daily Mail – Monday Feb 14 2011
Simon Fanshaw

Apaches’ gang show

Question: Who were the Paris Apaches who terrorised parts of London in the early 1900’s?

The antics and methods of the Paris Apaches no doubt inspired many London gangs of the early 20th century, but they were very much a
Parisian phenomenon.

The industrialisation of Paris and its neighbourhoods between 1850 and 1870 generated great poverty, and a tough generation of
unemployed and uneducated youths grew up.
In the 1880’s, they formed tightly organised gangs of between 10 and 20 members, each group inhabiting a specific territory often based
around the ‘gates’, the old fortifications that ringed the city. These gates, the only entrances to the city were levied. Thus, there were
gangs from Belleville, Menilmontant and other boroughs of Paris.

There are various stories as to how these gangs came to be known as Apaches, but it might have arisen after a Parisian gazette
journalist reported that: “The fury of a riotous incident between two men and a woman rose to the ferocity of savage Apache Indians in
battle.”

At their height, there might have been as many as 20,000 youths in gangs living off the proceeds of pick-pocketing, muggings, burglary
and prostitution.

‘Apaches’ developed a uniform of ‘Lafont’ trousers, broad at the top and narrow at the bottom, flannel belts, striped shirts, workers’
jackets or overalls, scarf, cap, leather bracelets and leather shoes with different coloured scarves, belts, and caps distinguishing different
gangs.

As well as using the familiar gangland weapons – knives, razor blades and stones – some gangs used a unique type of pistol called the
‘Apache revolver’.

This was a pinfire cartridge revolver with no barrel, a set of foldover brass knuckles for a hand-grip, and a folding knife mounted beneath
the revolver drum for use as a stabbing weapon.

The Apaches evolved a semi-codified system of ‘tricks’ used in mugging and hand-to-hand combat, the most famous of which was the
‘coup du père François’, a tactic by which a victim was stalked by several Apaches before being garrotted from behind.

One Apache was assigned the job of searching through the victim’s pockets for valuables, while another served as a lookout.

Another was the ‘powder-box trick’ where the attacker hid under a porch or in an alley and, when the observer or chouffe gave the signal
to strike, he threw a box of soot into the face of the victim enabling them to empty the victim’s pockets.

They even developed their own form of martial art, a type of kick-boxing called Savate or The Slipper. The Apaches died out in the
Twenties, many of their members having been killed in World War I.

In the same period, London was by no means immune to street gangs. Famous mobs included the Yiddishes, Hoxton Mob, Watney
Streeters, Aldgate Mob, Whitechapel Mob and the organised Italian Mob headed by Charles Sabini.]

Chroniques du Paris apache (1902-1905) - Le blog de ...

______________________________________________________________________________

– “Bon, alors, demande COLUCHE, quand est-ce que vous les foutez dehors, vos Parlementaires qui servent à rien et qui vous coûtent très cher ?

  • Virez-les, mer..e !

– Dehors, les fouteurs de merde qu’avez de la merde sur les yeux et qui voyez pas la souffrance de votre peuple !

S’aplatir devant le pouvoir en place, c’est mourir.

– Alors, on peut dire qu’aller voir l’Assemblée Nationale en France, c’est comme visiter le cimetière du Père Lachaise à Paris.

  • Y’a des corps mais l’esprit est ailleurs !
Top 10 Fascinating Graves in Père Lachaise - Listverse
  • “Il a voulu vivre César, il est mort Pompée !” se serait moqué Georges CLEMENCEAU au sujet de la mort heureuse de Félix [“heureux” en latin] FAURE, l’heureux homme, décédé le 16 février 1899, agrippé à la chevelure d’une admiratrice et terrassé à 58 ans par les délices d’une gâterie.

Georges CLEMENCEAU aurait aussi ajouté cette citation assassine qui se prête fort bien aux propos de COLUCHE sur nos élus politiques français :

« Félix Faure est retourné au néant, il a dû se sentir chez lui ».

Puisque c’est COLUCHE qui a choisi l’image de la tombe de Félix FAURE, “mort dans la “béatitude” mais non canonisé !”

Résultat de recherche d'images pour "félix faure fellation"

– “En plus, c’est des corps au repos, les morts-vivants qui votent vos lois.

Quand ils font une apparition à l’Assemblée Nationale, elle est fugace et rapide, l’apparition des “Sages” !

– S’ils enterrent la République française, faut les comprendre aussi.

  • Y siègent à six pieds sous terre, c’est plus pratique pour eux !

Tu m’étonnes qu’y z’aient même prévu que ce soit le cimetière français des Lois votées qui leur paye leur dernière demeure,

  • aux “demeurés” !

– “Ci-gît l’Assemblée Nationale, le Cimetière des cons représentant les autres cons qui font la leçon à la terre entière !”

  • Tous au Père Lachaise pour réveiller les morts !”
Résultat de recherche d'images pour "félix faure fellation"
  • “Heureusement qu’Alexandre BENALLA, le pompier de service, était déjà parti !

Sinon ça s’rait encore d’sa faute !”

Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"

-conclut l’ami COLUCHE, euh pardon,

  • l’ennemi public numéro un, COLUCHE,
  • votr’Fureur/Fürher !”

-“Nan t’écris pas “votre Honneur”, Véro !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Nan, nan et nan !

Hugh, j’ai dit !”

Résultat de recherche d'images pour "coluche césar"