De Arnaud BELTRAME à Marielle : – “Je suis fou ! Fou d’amour… Un pauvre fou qui meurt d’amour.” “Noces blanches”, sans le marié, le Colonel de Gendarmerie, et “Marche blanche”, à la mémoire des victimes du terrorisme islamique, annulée dans l’Aude. – “Attention aux “Noces de Mai”, dites “Noces mortelles !””, prévient le Seigneur.

http://www.cnewsmatin.fr/france/2018-03-31/attentats-dans-laude-la-marche-blanche-de-carcassonne-annulee-777649

 

Résultat de recherche d'images pour "arnaud beltrame"

 

Pas de grade, pas de héros.

Juste un homme “fou d’amour” qui crie sa douleur, sa délivrance impossible.

Je me dois d’envoyer ce “cri” à Marielle, son épousée qu’il n’a pas abandonnée et qu’il aime.

http://www.lejsl.com/edition-charolais-brionnais/2018/03/30/l-epouse-du-gendarme-beltrame-a-vecu-un-an-a-paray

NON, JE NE T’OUBLIE PAS !

C’est un homme dévasté par le chagrin qui m’accompagne, prie et supplie que je lui envoie ce message à elle, l’amour de sa vie, cette chanson pour elle,

  • Marielle” la femme de sa vie, pas la femme de sa mort.

Il a été “fou”.

Fou d’amour.

Il est toujours fou d’amour pour elle.

[J’ai passé une nuit abominable et j’ai encore des larmes dans les yeux, le coeur empli de sa peine car la coupe de sa souffrance est pleine, archi-pleine.

Et vous, si lâches, vous qui annulez la Marche blanche contre les attentats de l’Aude !

Etonnez-vous ensuite que je reçoive pareil visiteur,

  • le “héros” TRAHI par les élus politiques de la France !]

______________________________________________________________________________________

  • Pour Marielle,

REQUIEM POUR UN FOU

https://www.youtube.com/watch?v=veo3EtEXpeE

Résultat de recherche d'images pour "requiem pour un fou"

https://www.youtube.com/watch?v=GrpMOLg5tqI

Paroles de la chanson

Requiem pour un fou

par Johnny Hallyday

[Ambiance du dernier jour]

Je vous préviens, n’approchez pas
Que vous soyez flic ou badaud
Je tue celui qui fait un pas
Non, je ne ferai pas de cadeau
Et éteignez tous ces projecteurs
Et baissez vos fusils braqués
Non, je ne vais pas m’envoler
Sans elle

——————————

Dites au curé, dites au pasteur
Qu’ailleurs ils aillent se faire pendre
Le diable est passé de bonne heure
Et mon âme n’est plus à vendre
Si vous me laissez cette nuit
À l’aube je vous donnerai ma vie
Car que serait ma vie sans lui
[cet amour]?

—————————————————

Je n’étais qu’un fou mais par amour
Elle a fait de moi
Un fou, un fou d’amour
Mon ciel, c’était ses yeux, sa bouche
Ma vie, c’était son corps, son corps
Je l’aimais tant, oui que pour la garder, je l’ai tuée
Pour qu’un grand amour (qu’un grand amour) vive toujours (oh, toujours)
Il faut qu’il meure

Oui, qu’il meure d’amour

Résultat de recherche d'images pour "requiem pour un fou"

————————————-

Le jour se lève, la nuit pâlit
Les chasseurs et les chiens ont faim
C’est l’heure de sonner l’hallali
La bête doit mourir ce matin
Oh, je vais ouvrir grand les volets
Crevez-moi le cœur, je suis prêt
Je veux m’endormir pour toujours
Pour toujours, oh!

———————————————–

Je n’étais qu’un fou (qu’un fou) mais par amour (par amour)
Elle a fait de moi
Un fou, un fou d’amour
Mon ciel, c’était ses yeux, sa bouche
Ma vie, c’était son corps, son corps
Et je l’aimais tant
Que pour la garder, je l’ai tuée

[J’ai tué cet amour, culpabilité… d’avoir abandonné Marielle]
Je ne suis qu’un fou (oh, tu n’es qu’un fou) un fou d’amour (rien qu’un fou)
Un pauvre fou
Oui qui meurt
D’amour (..) » 

Résultat de recherche d'images pour "requiem pour un fou"

—————————————————————

Paroliers : Gerard Layani / Gilles Thibaut

Paroles de Requiem pour un fou © Universal Music Publishing Group

________________________________________________________________________

Arnaud BELTRAME reprend :

“A vous qui pensez que “mourir, c’est facile”, que “partir, c’est possible, sans larmes, sans armes…”

  • c’est faux !

Je souffre.

Et j’ai le droit de le dire.

De le lui dire, à la femme que j’aime et que j’ai tant aimée  :

– “Je t’aime ! Tu me manques. J’ai besoin de toi.

Prie pour moi, Marielle.

Car tu me manques terriblement, horriblement.

Pardon pour t’avoir abandonnée.

Je ne regrette pas mon geste.

Mais je sais que j’aurais pu vivre encore !

Te serrer dans mes bras, t’aimer !

Et si tu savais combien tu me manques…

Résultat de recherche d'images pour "diégo johnny"

Alors je vous dédie à tous,

– à vous, les Français,

  • une chanson, une autre chanson de Johnny HALLYDAY, celle de “Diego”,

  • pour crier comme moi et prier, si vous le souhaitez

Car je m’appelle “Diego” et je suis dans un pays, comme vous, où je n’ai pas le droit de m’exprimer.

  • Ce pays, c’est la mort.

  • Ce pays, c’est le pays de la mort, le pays de la France !

Avant que de mourir, vous qui allez souffrir comme moi,

  • moi qui ne serais plus là pour vous protéger

– et qui pense à tous ceux qui vont donner leur vie “pour rien”,

  • pour des pleutres, des “politicards” qui ne changent rien,

  • qu’ils crient, comme moi !

Et qu’ils prient le Dieu chrétien, Jésus-CHRIST, s’ils le peuvent encore.

Tant qu’ils sont en vie, parce qu’ils sont en vie,

  • pas encore en prison, dans la prison de la mort.

    • Aujourd’hui, VOUS VOUS APPELEZ TOUS “DIEGO”.
Résultat de recherche d'images pour "los cristeros"

______________________________________________________________________

https://www.youtube.com/watch?v=dfiHMtih5Ac

Vidéo choisie par… Johnny HALLYDAY qui est la France aussi !

Et qui nous a rejoints.

Pour Arnaud.

Et pour la France.

[Croyez-le ou non, peu m’importe ! C’est moi qui n’ai pas pu dormir cette nuit à cause d’un préfet pétochard qui a prévu d’interdire une “marche blanche” pour les victimes du terrorisme. Elle est belle, la Résistance de la République française !, cet “esprit de résistance français” tant vanté par un Président de la République cabochard qui plie sous l’Occupation “Islam-iste” et se plie aux demandes des “Frères Musulmans”. ]

“DIEGO, LIBRE DANS SA TETE “

https://www.youtube.com/watch?v=2a_B3deCsz8

Résultat de recherche d'images pour "los cristeros"

[Je chiale quand j’écris ce “cri” d’amour et de révolte comme une Madeleine…

Je n’arrive plus à voir ce que je tape sur mon clavier]

————————————————————————-

Paroles de la chanson « Diego, libre dans sa tête »

chantée par Johnny Hallyday

Derrière des barreaux

Pour quelques mots

Qu’il pensait si fort

Dehors il fait si chaud

Des milliers d’oiseaux

[Sigean]

S’envolent sans effort

——————————–

Quel est ce pays

Où frappe la nuit

La loi du plus fort ?

[- “La France”, répond Arnaud BELTRAME]

———————————

Diego, libre dans sa tête, 

Derrière sa fenêtre,

S’endort peut-être…

Résultat de recherche d'images pour "arnaud beltrame"

———————————

Et moi qui danse ma vie

Qui chante et qui rit

Je pense à lui

[- “Toi qui me lis et m’écoutes chanter”, dit Johnny]

—————————————–

Diego, libre dans sa tête

Derrière sa fenêtre

Déjà mort peut-être…

Résultat de recherche d'images pour "diégo johnny"

——————————–

Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

———————————————

[- « Si vous acceptez de perdre votre LIBERTE d’EXPRESSION, vous serez tous morts,

  • bientôt morts comme moi ! », avertit le Gendarme Arnaud BELTRAME]

————————————————————————

M’accorderez-vous ce droit de paroles de chansons pour Arnaud BELTRAME et Johnny HALLYDAY qui l’accompagne ?

———————————————————————————

“- Quel est ce pays où l’on peut aller en prison pour un mot

  • et où c’est la loi du plus fort qui y règne ?

Ce pays, c’est la France d’aujourd’hui où les Français n’ont plus le droit d’exprimer leur colère, leurs rancoeurs et leurs cris du coeur.

Pourquoi ?

Blessed Miguel Pro's last hour. His last words were, "Viva Cristo Rey!" or "Long Live Christ the King!"

On the day of his execution, Fr. Pro forgave his executioners, prayed, bravely refused the blindfold and died proclaiming, “Viva Cristo”

La France doit retrouver sa LIBERTE d’EXPRESSION.

“L’Islam-isme” sera vaincu par les mots,

  • les mots pour lesquels vous vous apprêtez à jeter en prison les Français “résistants”,

  • ceux qui refusent d’être des “Soumis”.

Je ne suis pas mort pour rien.

Mais je serais mort pour rien

  • si vous refusez la LIBERTE de DIRE et de CRIER sa COLERE au peuple de France.

Je vous le dis :

“Oui, vivre pour vivre libre

Aimer tout ce qu’on peut aimer

Encore et toujours ne vouloir

Que l’amour, que l’amour

VIVRE POUR LE MEILLEUR”

† Viva Cristo Rey! FOTO DEL Cristeros - CRUSADERS del Cuore Immacolato

____________________________________________________________________

https://www.youtube.com/watch?v=Xs-_NZ0LhrA

Johnny Hallyday – Vivre Pour Le Meilleur

Vivre pour le meilleur

Johnny Hallyday

Des gens qui cherchent la lumière
En pleine nuit
Des gens qui courent après l’amour
Et qui le fuient

—————————————–

Des bras qui se lèvent pour un Dieu
Qu’ils ne voient pas
Moi, j’ai ta chair contre ma chair
En ça je crois

———————————-

Vivre pour le meilleur
Debout pour tout se donner
Plus riche de ne rien garder
Que l’amour

——————————————-

Des hommes qui n’ont que l’illusion
D’attendre un signe
Des femmes qui pleurent leurs enfants
Et restent dignes

Résultat de recherche d'images pour "vivre pour le meilleur"

——————————————–

Toi, tu me rends plus fort chaque jour
Sans Dieux ni loi
Et quand nos corps se font l’amour
Je sais pourquoi

——————————————-

Vivre pour le meilleur
Debout pour tout se donner
Plus riche de ne rien garder
Que l’amour

——————————————-

Oui, vivre pour vivre libre
Aimer tout ce qu’on peut aimer
Encore et toujours ne vouloir
Que l’amour, que l’amour

—————————————————–

Paroliers : David Hallyday / Lionel Jacques Florence

Paroles de Vivre pour le meilleur © Warner/Chappell Music, Inc, Warner Chappell Music France, Pilotis

_______________________________________________________________

C’est la dernière recommandation d’Arnaud BELTRAME.

Johnny sourit.

On dirait qu’il s’apprête à prendre sa guitare et à revêtir son costume de scène.

Une dernière fois, une toute dernière fois, pour accompagner la France dans sa “Marche blanche” pour les victimes du “terrorisme islamique”.

Une “Marche blanche” menacée d’annulation ?

[NON, ANNULEE, la “Marche blanche” est ANNULEE. Je viens de l’apprendre !]

– Par peur de…. ?

  • Des Islamistes ?

  • Eux qui occupent nos quartiers et se développent comme un cancer, une lèpre, en France.

– Ah, mais peut-être ne fallait-il pas le dire ?

Par contre, quand des “Musulmans” manifestent pour la Palestine contre Israël, avec une foule hurlant des slogans antisémites hargneux et haineux, le respect des règles administratives, nos autorités administratives… s’en fichent, elles aussi.

  • Jusques à quand les Français vont-ils supporter ce “deux poids, deux mesures” qui signe la lâcheté et la “soumission” de l’Etat français aux Islamistes ?

J’ai juste une question pour le Président de la République française, toujours la même question à poser au Président de la République, Emmanuel MACRON :

– “Après avoir pleuré nos morts

  • et ne pas avoir chanté la Marseillaise pour ne pas humilier et blesser les ennemis de la France

  • lesquels ennemis se réclament sempiternellement du même mot, le mot “respect”,

  • on fait quoi, Mon Général ? On faiblit.”

– C’est quoi, le titre militaire d’un Président de la France ?

Ah, il n’y en a pas.

Alors tout s’explique… peut-être…

  • La lâcheté, c’est aussi le terreau du “collaborationnisme”

  • et donc du “terrorisme islamique”.

__________________________________________________________________________

Pour Marielle :

Résultat de recherche d'images pour "requiem pour un fou"

“Il aurait pu être notre enfant à tous les deux !

Un petit Prince qui est mort avec moi…

Je l’emporte et le porte dans la mort.”, ajoute tristement, mais “sereinement”, Arnaud BELTRAME.

________________________________________________________________________________

[A celles et ceux qui ont voulu m’empêcher de publier cet article,

  • en espérant qu’ils ne fassent pas partie des forces de l’ordre, genre DGSI,
  • eux qui seraient la honte de notre beau pays, la France, par l’exercice de cette censure “indirecte et lâche”
  • mon blog “Dèu vos Guard” ayant été déconnecté d’Internet, UNIQUEMENT, le blog,
  • qu’ils soient maudits !

Comme le commande le Seigneur,

  • je secoue sur eux la poussière de mes sandales, même si ce ne sont que des pantoufles de salon.
  • C’est le geste qui compte contre ceux qui refusent d’accueillir la Parole du Seigneur.

Vous ne pourrez pas EMPECHER les Français, TOUS LES FRANCAIS, de S’EXPRIMER.

Vous ne pourrez pas “M’ARRETER d’ECRIRE”,

  • comme le hurlait l’avocate de Thierry ASSANELLI, Maître BUTHION-RIVIERE, lors d’une audience mémorable à la Cour d’Appel de Montpellier :
  • – “Arrêtez-là d’écrire !”

Soyez tous maudits, vous qui trahissez la France !

Amen]

N’oubliez jamais que, vous, Chrétiens, avez le pouvoir donné par Dieu de bénir…

  • mais aussi de maudire vos ennemis !
Résultat de recherche d'images pour "prophétie de jésus sur Jérusalem"

Il y a des guerres qui se gagnent par des ACTES DE FOI.

Jésus a demandé à Son Père de pardonner à ceux qui avaient voulu sa mort parce qu’ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient.

Mais Jérusalem, comme Lui-même l’avait annoncé aux Juifs, a été rasée, totalement rasée.

  • Le pardon n’appartient qu’à Dieu le Père !

 

Résultat d’images pour jésus pleure sur jérusalem

 

[Luc 19, 41 à 48

Comme il approchait de la ville, Jésus, en la voyant, pleura sur elle, et dit: Si toi aussi, au moins en ce jour qui t’est donné, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix! Mais maintenant elles sont cachées à tes yeux. Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t’environneront de tranchées, t’enfermeront, et te serreront de toutes parts; ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée.
Il entra dans le temple, et il se mit à chasser ceux qui vendaient, leur disant: Il est écrit: Ma maison sera une maison de prière. Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.
Il enseignait tous les jours dans le temple. Et les principaux sacrificateurs, les scribes, et les principaux du peuple cherchaient à le faire périr;mais ils ne savaient comment s’y prendre, car tout le peuple l’écoutait avec admiration.]

 

 

Résultat d’images pour jésus pleure sur jérusalem

“Ah ! si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour ce qui donne la paix !”

  • PAX CHRISTI !

_________________________________________________________________

J’aime bien vérifier, comprendre, chercher et trouver si je suis “aidée” ou plutôt “guidée”.

  • “Requiem pour un fou”, la chanson dédiée à Marielle, la femme de sa vie, par le Colonel de Gendarmerie, Arnaud BELTRAME,
  • ressemble à :
  • un chant militaire “Sarie Mares” qui est l’hymne de l’EMIA,
  • EMIA qui aurait été l’Ecole Militaire d’Arnaud BELTRAME.

C’est sa réponse à ma demande d’un “signe”.

Un “hasard”…, hein, les “pas francs”-maçons qui ont oublié qu’ils étaient des bâtisseurs de cathédrales !

CENSURE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!???????????????????????????

Comme la “Marseillaise” non chantée ?

  • WordPress, avec son “Lumen”, organe censeur des “Bildeberg” créé avec le fric de Georges SOROS, me gonfle, sérieux !

Je retente :

Sarie Marès

Ajoutée le 18 nov. 2012

Sarie Marès, chant de tradition de l’EMIA

___________________________________________________________________

 

Allez, encore un petit dernier pour la route vers le Paradis :

  • Marielle, IL T’AIME !

 

Les élèves de la 54ème promotion de l’Ecole Militaire InterArmes défilent en chantant SARIE MARES, Chant de tradition de l’EMIA. Film amateur réalisé le 15 novembre 2014 à Saint-Cyr Coëtquidan. Remise des Sabres.

________________________________________________________________

Les paroles pour Marielle de  la “Sari MARAIS”

  • pour sa “Sainte Marielle”,
  • l’amour d’Arnaud BELTRAME :
Ô Sari Marais belle amie d’autrefois

En moi tu demeures vive

L’amour est plus fort que la pluie

Et que le vent

 

Résultat de recherche d'images pour "sari mares image chant militaire"

 

Qui peut arrêter son élan.

Refrain :

Je veux revoir mon vieux Transvaal

Ma ferme au toit de chaume

Où le bon parfum du miel

Et le conifère embaument,

L’air pur est clair comme un cristal.

Où le bon parfum du miel

Et le conifère embaument,

L’air pur est clair comme un cristal.

Ô Sari Mares est si loin de mon cœur,

Et je crois en son amour,

Car c’est entre ses mains,

Que j’ai remis mon bonheur,

Et je veux la revoir un jour.

Refrain :

Lorsque j’étais petit, je croyais qu’un démon

Viendrait me ravir à ma maison,

Mais lorsque je fus grand,

Ce fut une horrible guerre,

Qui m’emmena loin de mes terres.

Refrain :

  • Priez pour ce couple et que le Seigneur les bénisse pour que la Vie les unisse à toujours dans Son Amour !
Résultat de recherche d'images pour "sari mares image chant militaire"

__________________________________________________________

En aparte :

Moi, il y a un “démon”, comme dans le chant  “Sari MARAIS”, qui me montre Emmanuel MACRON fort marri pensant qu’ :

  • “islamiser” la France, ça va être rudement “galère” !”

Il n’a pas tort, Emmanuel MACRON.

Les “Templiers” reviennent.

Résultat de recherche d'images pour "sari mares image chant militaire"

Et Edouard PHILIPPE devra partir.

Résultat de recherche d'images pour "sari mares image chant militaire"
Résultat de recherche d'images pour "sari mares image chant militaire"

 

Résultat de recherche d'images pour "sari mares image chant militaire"

____________________________________________________________

 

http://www.valeursactuelles.com/politique/au-havre-la-ville-de-philippe-une-ecole-musulmane-sinstalle-dans-le-presbytere-83494

POLITIQUE

Au Havre, la ville de Philippe, une école musulmane s’installe dans le presbytère

Par Auteur valeursactuelles.com / Vendredi 19 mai 2017 à 14:45

[ Coulisses politiques.

Le Havre, dont Édouard Philippe est le maire, devrait accueillir à la rentrée l’école Maurice-Bucaille, première école confessionnelle musulmane de Normandie.

À la recherche d’un terrain où construire l’établissement, la communauté musulmane du département a multiplié les contacts avec les élus du Havre, pour finalement obtenir de s’installer en lieu et place du presbytère de l’église Saint-Jean-Baptiste, rue Théophile-Gautier. La croix ornant l’édifice a d’ores et déjà été retirée et les travaux viennent tout juste de démarrer.

 

 

L’imam Aami Hassen. 

Pour les financer, l’association en charge du projet peut compter sur l’appel aux dons des fidèles lancé par Aami Hassen (photo). Cet imam, dont la mosquée, à Aubervilliers, est connue pour être fréquentée par des groupes salafistes, a également créé la controverse pour ses positions à l’égard des mariages forcés. Menacé d’expulsion en 2013 par Manuel Valls pour avoir tenu des propos homophobes, il prêche toujours à Aubervilliers. Soutenu par la Mairie du Havre, son projet éducatif est d’offrir « le meilleur bagage, à travers une éducation complète alliant les apprentissages définis par le socle commun de compétences à ceux de l’islam ».]

____________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "sari mares image chant militaire"

Mourir pour la France ?

Pas ces gens-là qui nous gouvernent…

Résultat de recherche d'images pour "traitre à la patrie"

Advertisements

De COLUCHE, en période d’Occupation, si on s’occupait d’eux aussi, les Naso-Socialopes ! “A mes potes, les policiers trop occupés, victimes d’aut’es policiers pas assez occupés, donc qui s’occupent en les occupant… Questions, réponses, auditions, fous le camp car tout fout le camp !”

Afficher l'image d'origine

Pour moi, être policier aujourd’hui, c’est comme avoir la migraine.

T’en prends plein la tronche !

Ca cogne de partout et tu peux pas prendre de cach’tons.

T’as pas le temps, jamais l’temps.

Mais heureusement, y’en a d’autres qu’ont l’temps d’s’occuper d’toi, mon pote, le policier, tes propres potes, d’aut’policiers qui, eux, z’ont plein d’temps à t’consacrer pour te soigner aux p’tits oignons, mêm’que t’en demandais pas tant.

  • “Laissez-moi mourir tranquille, qu’y crie, mon pote le policier.”

Et l’aut’, çui qu’a plein d’temps pour te faire chier, y crie :

  • “Pas tant qu’on saura pas c’que tu faisais, Place de la Bastille, à 11H05, pass’que, nous, tu comprends, on faisait rien ! Alors on veut savoir c’que tu faisais là. Nous aussi, on veut faire quéque chose, comm’toi, sous la Rose, et comme on sait pas quoi faire, on veut faire comm’toi. Alors tu faisais quoi, Place de la Bastille, à 11H05 ?”

Et toi, tu t’prends la tronche à pleines mains et tu penses :

  • “Mais c’est pas vrai qu’y soient aussi cons, ces cons !”

Afficher l'image d'origine

C’est pour cette raison qu’on appelle l’IGPN, le cimetière des éléphants !

Alors tu réponds :

  • “J’faisais rien. Je déambulais, je bullais quoi. Pass’que maintenant faut qu’la police, elle travaille tout le temps ?

Pourquoi qu’j’aurais pas l’droit d’rien faire, moi aussi, comme vous ?”

Et l’aut’, çui qui bulle tout l’temps dans ses commissions Théodule, y t’réponds :

  • “Me prends pas pour un con, tu manifestais.”

Pas de gros mot, siouplaît.

Depuis quand la police nationale, elle manifeste d’abord, hein ?

Ah ! Depuis qu’y a le super-ministre qu’est naze, le CAZENAZE, avec son “faux-con” qu’est un “faux-cul” !?

Possible, pass’qu’aujourd’hui tout est possible avec la Théorie du genre.

Pass’que, quand on a pas d’couilles, faut bien s’donner un genre, le genr’ d’avoir l’air d’fair’ quéqu’chose quand tu sais plus quoi faire, tellement t’es nul !

Alors, mon pote, le flic, fais comm’j’te dis, moi !

N’avoue jamais avoir manifesté ta mauvaise humeur.

Jamais !

Surtout pas en marchant ou en déambulant.

Afficher l'image d'origine

Ca fait pute.

A savoir si le racolage passif est plus sévèrement puni que la rage d’un policier sur le trottoir d’une ville ?

Ca, j’sais pas.

J’sais juste que j’préférais le temps où j’allais aux putes sans flics pour manifester, que le temps où les flics font l’trottoir pass’qu’y dénoncent les putes qui les font chier !

Est-ce que manifester sa mauvaise humeur, c’est comme manifester avec un syndicat ?

Bah non, piss’qu’y veulent pas d’syndicats avec eux, mes potes, les policiers dans la rue.

Mais qu’est-ce que tu vas les faire chier, CAZENAZE, t’as rien à faire d’aut’ aujourd’hui ?

Ca t’suffit pas l’Etat d’urgence, la merde partout, les migrants qui s’barrent de tes centres à la con, pass’qu’eux eux y t’aiment pas et qu’y nous z’aiment pas, la France, ta France du “Vivre ensemble” mais c’est mieux sans eux !?

Des fois, j’me dis qu’je les plains, les policiers.

Y sont plus fliqués qu’les migrants et moins friqués qu’eux qu’y vendent de la “bonne” !

Not’bien qu’y a des policiers qu’y donnent.

C’est pour ça qu’on qu’est un con  les appelle des “donneurs” !

Mêm’que des fois, y sonnent, y sonnent les cloches, quand y t’frappent sur la tête pour te faire dire c’que tu faisais, là,  Place d’la Bastille à 11H05 ?

Afficher l'image d'origine

Faites gaffe quand mêm’, les Socialopes ! Y’en a qui perdent la tête quand la police est du côté du peuple français… 

Et tu vois, moi COLUCHE,  j’vais leur dire, c’que tu faisais pas, mais qu’on devrait tous faire, pour de vrai  :

  • La REVOLUTION !

Moi, j’s’rais d’accord pour qu’on leur foute la paix aux policiers qui manifestent leur mauvaise humeur !

T’imagine le jour où y vont manifester leur bonne humeur ?

Ce s’ra que du bonheur pour la France.

Mais alors, ça voudra dire, bande de cons, qu’on aura changé enfin d’gouvernement.

Ou de régime.

Moi, j’sais pas.

Sauf si vous votez pour çui qu’a dit :

  • “J’aime pas les flics et j’aime pas les juges.”

Vous savez, çui qu’aime bien l’Islam sans avoir lu le Coran, “Ali JUPPEtte”.

Encore un inverti qu’est pas averti !

Faut pas s’tromper d’genre quand vous votez.

Afficher l'image d'origine

Pensez-y !

…à surtout pas voter pour lui, y s’rait capable de vous trouer le cul, grave !

Quoi, tu dis – “qu’il est pas né, çui qu’y va t’faire un trou au cul ?”

Moi j’te dis qu’si, il est né.

Et c’est pas le divin Enfant.

C’est çui qui t’souhaite une “Joyeuse Fête de la Toussaint”.

Et moi, j’lui réponds :

  • Joyeux enterrement pour ta fin d’vie politique !

Adieu, JUPPE !

Vous avez eu HOLLANDE et vous voulez JUPPE ?

Tu m’étonnes que vos policiers, y soient aigris et migraineux !

Vous voulez leur mort ?

  • Mort aux vaches !

Sauf que les veaux, c’est vous, bande de vaches.

Afficher l'image d'origine

  • Si j’vous dis qu’c’est moi, pourquoi qu’vous m’croyez pas ?

Si !, c’est moi COLUCHE, qui m’manifeste pour mes potes policiers !

Pass’que, moi aussi, j’manifeste et j’sais m’manifester !

_________________________________________________

COLUCHE m’a demandé de rajouter cet avis qui n’est que le sien sur l’IGPN :

“Si les policiers de la Géhenne, là ou y’a d’la géhenne, y’a pas d’plaisir, s’occupaient à aut’chose qu’à s’occuper du travail déjà fait des poulets, y aurait moins d’policiers qui manifesteraient leur mouvement d’humeur Place de la Bastille piss’qu’y z’auraient moins d’travail.

Donc les torts sont partagés !

D’ailleurs le tort tue…

Nan mais, c’est vrai quoi !

Z’avez qu’à vous occuper à faire du boulot d’flic plutôt que d’fliquer vos collègues !

Où est-ssssce qu’on a vu ça ?, des collègues de bureau qu’y piquent le travail de leurs collègues et qu’en plus les dénoncent quand y sont pas d’accord ?

C’est le monde à l’envers.

Moi j’dis que la police des polices, c’est l’inverse de la police.

Ce sont des invertis, comme la JUPPEtte, qui, en plus, n’avertissent pas quand y s’occupent de toi   !

Pass’que le rôle de la police, c’est d’protéger les siens, pas d’faire chier les flics pour faire plaisir à ceux qu’ont pas assez de couilles pour descendre dans la rue et et sont trop nouilles pour s’expliquer avec leurs concitoyens.

Moi, j’veux plus de flics sur la voie publique occupés à nous protéger, vous protéger, bande de cons !, et moins de flics à la Géhenne occupés à faire chier ceux qui vous protègent.

Tu vois un boulanger qui sait plus faire du bon pain s’permettre d’aller contrôler pour le fisc un aut’ boulanger ?

Apprenez, ré-apprenez vot’boulot sur la voie publique et après, vous pourrez causer.

Plutôt que d’causer du tort.

Car le tort tue…

C’est pas une raison pour foutre des pains à tout le monde, les keufs, hein ?!

Serviteur, les keufs !”

Afficher l'image d'origine

“Moi j’ai refusé ! J’les ai envoyés chier, les “frangins”.

Faites comme moi.

Refusez leur “lumière” et leurs lampions à quat’sous.

Faut êt’ les champions des cons pour croire qu’y vont faire quéque chose pour toi !

Encore moins pour la France.

Renvoyez-les au Musée des Horreurs, eux qu’adorent les momies égyptiennes.

Sinon la police va finir momifiée et la République aussi.”

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

“Le retour de la Momie !

“Grand Or… de l’Elysée”, comme aujourd’hui.

“On qu’est un con” prend les mêmes et on r’commence !”,

dit COLUCHE.

Si les Français sont des veaux, y’en a qui sont des boeufs !

Boeufs-carottes…

Que croire quand la présence de Jeanne d’Arc se manifeste deux à trois semaines avant les manifestations des ordres guerriers, des policiers et des pompiers, sauveurs de vos vies, dans les rues de France ?

Afficher l'image d'origine

Le directeur du FBI dénonce aux yeux de tous l’impudeur d’une candidature, celle de Hillary CLINTON, la candidate démocrate au service d’une oligarchie, celle du pétrole.

Il dénonce son impunité dans l’affaire des emails, refusant de rester confiné dans un rôle de “larbin”, d’exécuteur des basses oeuvres d’un gouvernement MALin qui est l’équivalent de notre gouvernement socialiste, un gouvernement qui s’est vendu aux riches Emirats arabes, vendu et rendu, puisqu’il se rend aux Islamistes qu’il défend en Syrie.

Car ce gouvernement actuel démocrate donc socialiste abdique et abjure sa foi chrétienne, la foi du peuple américain.

C’est un flic, le directeur du FBI, le plus grand flic du territoire américain, des USA, de tous les Etats-Unis d’Amérique du Nord.

Afficher l'image d'origine

C’est un policier, oui.

Non, ce n’est pas un putassier au service des plus grandes putes de l’univers, les oligarques régnant actuellement sur notre monde devenu si inhumain et si cruel.

Dans le même temps, à l’inverse, ce sont les policiers de la base en France, ceux que personne ne défend, surtout pas leur hiérarchie actuelle plus occupée à s’en foutre plein les poches avec les primes au mérite et leurs objectifs chiffrés détournés du seul objectif national qui est d’assurer la sécurité des personnes AVANT la sécurité des biens matériels, qui défilent dans les rues de France, avec dignité et en toute spontanéité, ce qui désarme l’appareil d’Etat, un Etat à l’image de ce gouvernement démocrate américain, incapable de faire régner l’ordre sur ses ex-terres chrétiennes. La sécession de pans entiers des territoires chrétiens s’organise sous les yeux d’un peuple impuissant.

Afficher l'image d'origine

http://www.leparisien.fr/faits-divers/yvelines-ce-que-l-on-sait-du-meurtre-du-couple-de-policiers-14-06-2016-5882613.php

Le drapeau islamiste et sa folie homicide progresse sous l’étendard salafiste, au nom d’une tolérance “démocrate” socialiste qui accepte l’intolérance.

Les commissaires de police qui servent l’intérêt de l’Etat avant leur intérêt personnel subissent une chasse aux sorcières indigne ou digne des pires temps de la STASI, espionnés, disqualifiés, traqués sur des affaires de népotisme et trafic d’influences qui ne sont que le pâle reflet des pratiques gouvernementales socialistes tant est prégnant le système de prévarication “fraternelle” interne.

C’est l’hôpital qui se fout de la charité publique !

Ils tombent sur le champ d’honneur au nom de l’honneur de la police nationale qui est bafouée tous les jours dans leurs services.

Afficher l'image d'origine

Alors voilà, chaque jour qui passe depuis que Jeanne d’Arc s’impose avec force, je lutte.

Je lutte car je butte sur le message.

En effet je n’ai pas de message.

Alors écrire :

– “Jeanne d’Arc est présente”, “Jeanne la Pucelle (ce qui voulait dire “jeune fille” au Moyen-Age, cessez de faire une fixette sur la virginité, les machos !) est là !”,

c’est un peu short comme message.

Autant écrire “Je suis folle !”.

Et là, je vous entends, tous, me dire :

– “Ca, on le sait déjà, Véro ! T’es complètement tapée !”

Bon, reconnaissez que j’ai des excuses, car ils n’arrêtent pas de me frapper dessus et de me taper tous mes sous, moi qui n’en ai pas beaucoup et vais être sans le sou, ces “socialopes” radicaux qui ont pour dieu le GODF, the new GOD of France, encore plus “ouf” que moi.

C’est “Retour vers le passé”, celui de la IIIème République radicale, avec son système d’espionnite et de délations zélées, son pointage par fiches des non-croyants du GODF, les profanes qu’il faut abattre, donc battre politiquement et “socialopement”.

Afficher l'image d'origine

Tous les coups sont permis, surtout les plus bas, ceux qui sont par nature imparables quand, nous, les Chrétiens, vous et moi, nous nous refusons à nous abaisser à faire le mal, à rendre coup pour coup contre ceux qui n’ont pour seul but dans la vie que de buter leurs opposants.

Alors voilà, me voilà sous l’étendard de Jeanne d’Arc qui flotte au vent mauvais de ce temps, avec elle…

Avant, c’était une image sainte, une image pieuse, pas vraiment rieuse, car Jeanne n’est pas du genre comique.

Depuis peu, c’est à nouveau une force, un Renouveau, une volonté politique qui met en marche d’autres volontés, qui guide et qui rassemble sous son étendard les ordres guerriers que le Seigneur appelle à Lui par mes articles depuis quelques temps, temps immémoriaux du fond des temps, du temps de l’Histoire de France, du temps de la France éternelle, celle qui est gravée au fond du coeur de nos policiers, de nos soldats du feu et de nos soldats sous le feu !

Afficher l'image d'origine

Car vous n’avez pas compris, non, vous n’avez pas compris.

Si les policiers et les pompiers sont dans la rue, ce n’est pas pour eux.

C’est pour vous !

Si le Directeur du FBI dénonce la duplicité d’Hillary CLINTON, ce n’est pas pour lui, c’est pour son pays, l’Amérique !

J’aurais dû écrire cet article plus tôt.

Il aurait fait trois lignes.

– “Jeanne d’Arc est présente ! Sa présence est forte et rayonne sur toute la France”.

Il va se passer quelque chose, un événement grave, mais j’ignore lequel.

C’est tout ce que je peux écrire.

Afficher l'image d'origine

Deux semaines après, les policiers et les pompiers de France manifestaient contre leur propre gouvernement et demandaient la démission de leur ministre, au moins la démission de frère Bernard CAZENEUVE, le grand-maître qui traficote avec les trafiquants d’influence au sein de la grande fraternité à trois points qu’est devenue la police nationale, une fraternité qui n’est pas la fraternité nationale et qui exclut les profanes et les policiers de la base.

C’est une fraternité qui tue, la fraternité qui est le contraire de la fraternité républicaine, à l’image de cette religion appelée ridiculement “religion de la paix et de l’amour” et qui est exactement son contraire.

Français, savez-vous la chance que vous avez de voir défiler dans les rues vos policiers pour mieux vous servir ?

Français, savez-vous la chance que vous avez de voir défiler dans les rues vos pompiers, pour mieux vous sauver ?

Français, savez-vous la chance que vous avez de voir vos généraux s’exposer sous les feux des médias pour vous défendre et défendre leurs soldats qui vous défendent ?

Afficher l'image d'origine

Muté, rendu muet, mis à mort.

Alors, Français, je vous pose cette question :

– Et vous, où êtes-vous ?

Ah oui, les Catholiques défilent contre le “Mariage pour Tous” tandis que les Chrétiens se font persécuter et tuer dans le monde entier par ceux qu’il ne faut pas nommer en France, sous peine d’être accusés de racisme, alors que les premières victimes de cette religion sont des Arabes eux-mêmes.

La religion de la paix et de l’amour, le Christianisme qui a mis fin à tous les sacrifices humains et animaux, qui interdit l’esclavage, est remplacée par une religion qui commémore ses morts en sacrifiant à nouveau des animaux et des hommes et qui instaure l’esclavage des femmes, des enfants et des hommes, sans que personne ne proteste, encore moins l’ONU. Le corps des femmes est mutilé et exploité au nom d’une fécondité qui tue le monde et va muer notre planète en univers peuplé de bêtes humaines.

Catholiques crétins, réveillez-vous !

Car le martyr des Chrétiens du Moyen-Orient préfigure celui des Chrétiens d’Europe en France et ailleurs en Europe, qu’importe la race !

Votre martyr.

Mais vous aurez au moins une satisfaction primaire qui prouvera que vous n’êtes pas de bons Chrétiens, en attendant d’aller voter aux Primaires pour un vieil apparatchik “islamo-collabo” qui a laissé se faire doublement enterrer les moines de Tibhirine.

__________________________________________________________

http://ffs1963.unblog.fr/2009/08/29/pasqua-accuse-juppe-dans-laffaire-des-moines-de-tibhirine/

Pasqua accuse Juppé dans l’affaire des moines de Tibhirine

[29 août, 2009 Posté dans Affaires en justice en Algérie

Alors que M. Marc Trévidic, le juge d’instruction en charge de l’affaire des moines de Tibhirine, a officiellement saisi trois ministères français d’une demande de levée du secret-défense, l’ancien ministre de l’Intérieur, Charles Pasqua, dans une interview mise en ligne sur le site d’Omega TV, évoque les cafouillages franco-français dans la gestion de l’affaire.

Sous des dehors bonhomme, de celui qui fait mine de ne «raconter que ce qu’il sait», l’ancien ministre de l’Intérieur accuse pratiquement l’ancien Premier ministre, Alain Juppé, d’avoir fait échouer une tentative sérieuse d’obtenir la libération des 7 moines de Tibhirine.

[…] ]

Afficher l'image d'origine

_______________________________________________________________

Vous verrez se faire tuer, Catholiques devenus crétins, sous vos yeux, vos soeurs et vos frères de religion, celles et ceux qui n’auront pas la “bonne orientation” sexuelle.

Quand la haine unit les coeurs, elle rend aveugles.

Votre homophobie vous aveugle !

Et leur sang qui sera versé en premier sera votre sang à venir.

C’est dit, c’est écrit !

Comment pouvez-vous reconnaître la sainteté de Jeanne d’Arc, elle qui a bouté hors de France des étrangers, des Anglais, et renier Jésus en prétendant que l’Islam, religion qui réclame la mort des mécréants que vous êtes, est PAREIL que le Christianisme ?

Pensez à vos soeurs et frères arabes qui luttent courageusement, jusqu’à la mort, dans le Maghreb et dans le Moyen-Orient, pour sauver, non pas leur vie, mais la présence chrétienne, la Lumière du CHRIST sauveur, dans leur monde musulman si intolérant qui ne leur a pas laissé d’autre choix que de devoir se convertir à la religion de la mort et de la haine, s’ils ne voulaient pas mourir de la petite mort, la mort physique.

Eux ont choisi la Vie !

La Vie en CHRIST.

De COLUCHE : – “Nanard [Bernard CAZENEUVE] prend les poulets pour des canards sauvages et veut les canarder ! A rien compris, le Nanard, c’est les sauvageons qu’y faut “canarder”.”

Nanard, y veut les canarder à tout prix, les poulets, plutôt que d”faire tirer sur les “boulets” d’banlieue, les chamelets, fils de chameaux et d’dromadaires, qui bombardent les flics avec des cocktails pas en guimauve, des cocktails Molotov, dis donc !

Afficher l'image d'origine

“Sortie, exit !” pour “Nanard”, le canard boiteux du ministère de l’intérieur.

Nan, c’est pas des bonbecs, les cocktails Molotov.

Nan !

Y le sait pas, Nanard, y l’a jamais été au combat, sur le front, lui, le cagnard.

C’est des armes, … pour tuer du flic, un cocktail.

C’est pas mondain, ça fait pas bon teint.

Ca fait griller les flics comme dans un four à pain.

P’te, pass’que le pain, … c’est l’hostie ?

Ou c’est hostile, comme nature de viande.

Le pain, c’est le corps.

Le corps du Français.

Tu comprends, un Français, sans sa baguette de pain et sa bouteille de pinard, c’est plus un Français, merde, quoi !

C’est pourquoi tu les retrouves à la messe, aux festins des Gaulois.

Du pain et du vin !

Quoi, c’est pas vrai ?

Vins un peu me dire si c’est pas vrai, le “sauvageon” !

Vins goûter d’mon bâton d’berger, pass’que, moi, si j’dois garder le troupeau d’cons que vous z’êtes, mes agneaux, ce s’ra pas en apprivoisant les loups.

Nan !

Faut pas confondre entre les chiens qui gardent les troupeaux et les loups qui les égorgent.

Afficher l'image d'origine

Et toi qui les regardes faire, comme un con.

Tu vois, les policiers, c’est comme les chiens qui gardent les troupeaux.

Ils sont fidèles à leurs maîtres même quand celui-ci leur tape dessus.

Un peu trop, même !

Mais surtout y laisseront jamais les brebis s’faire égorger devant eux pass’qu’y sont pas crétins comme vous l’êtes tous devenus.

Z’êtes devenus tellement crétins qu’vous protégez mêm’plus ceux qui vous protègent.

Alors, c’est qui qui va vous protéger, hein ?

Nanard, y va vous protéger ?

Avec ses p’tits bras et sa calvitie naissante ou progressante ?

Accompagné de son âme damnée, le “faux-con”, le “faux-Q”, le frère Machin de la Grande Loge du Hibou, choux et genoux cassés !

A terre, chevaliers de l’ordre du droit à s’la fermer !

A terre, roturiers qui vous prenez pour des aristocrates et qui oubliez que l’peupl’, y les a envoyés à la Lanterne, les Aristos !

Tout ça pour avoir l’air d’faire quéque chose, lui qui fait pas grand-chose, le “Sinistre”, sous l’ère de la Rose !

Afficher l'image d'origine

Y leur dit, le CAZENAZE :

– “Prenez vot’trique pour ceux qui viennent d’Afrique ou d’ailleurs, ça suffira pour vous défendre. Un bon coup d’bâton Tonfa sur ces fondus, mes p’tits sauvageons chéris ! Mais interdiction d’leur faire du mal. C’est ma réserve de voix, mon électorat chéri, merde, quoi, alors !”

Y l’a dit, Nanard, farouche et brave, tu sais quoi ?

Nan, tu sais pas c’qu’il a dit ?

– “Faut pas toucher aux “faux cons” qu’en sont des vrais !”

Alors, moi, j’me demandais de qui y voulait parler, des sauvageons ou du “faux-Q” “faux-con” ?

C’est qu’avec la théorie du genre, on sait plus qui c’est qu’a un vrai Q ou un faux Q.

– “Le premier qui touche à mon “Faux-con”, j’te lui fous une mandale !”

Qui l’a dit, le faux-Q.

Sauf que :

– Viens, viens foutr’une mandale à un gars d’ la BAC, le taré, tu s’ras pas déçu du voyage. Même qu’on n’aura plus besoin d’te d’mander ta démission tellement t’auras la gueule démise.

Ben sûr, ce gouvern’ment d’gauche, qu’vous avez élus, mes pov’cons, y va vous faire le coup d’la chemise déchirée.

Et on va voir le “CAZENAZE” nous sortir son navet hollywoodien sur l’air du :

– Aïe, y z’ont osé me frapper, les flics !

– Aïe, ça fait mal, une rouste !

Quel Guignol, le sinistre !

Afficher l'image d'origine

Y va faire appel aux gens d’armes et y vont rappliquer.

M’enfin, les Gendarmes, comment vous pouvez encore obéir à une “cougne” pareille ?

Qu’y pense qu’à cogner sur les forces de l’ordre et pas sur ses mignons petits sauvageons, mêm’que c’est pas d’leur faute s’y veulent tuer du flic, selon le sociologue Sébastien ROCHE.

Faut qu’y fasse gaffe, le Sébastien ROCHE !

Car le prénom est tentant pour des policiers cultivés.

Le martyr de Sébastien, c’est une oeuvre d’art qu’on a parfois envie d’imiter pour de vrai !

C’est vrai quoi !

Pourquoi qu’y a qu’les sauvageons qu’auraient l’droit d’s’amuser à faire des martyrs ?

Afficher l'image d'origine

J’vais t’en foutre, moi, des martyrs !

Y’en aura tellement des martyrs, qu’sur la fin, t’auras plus envie d’te marrer, le CAZENAZE, quand la police, elle sera plus policée, tellement elle en a marre des coraneries et âneries de tes sauvageons qu’aiment pas les Chrétiens d’Français, les mécréants qui boivent du vin, tandis qu’eux les…

[Véro, elle dit qu’y faut pas les nommer, surtout pas !]

ceux qui sont des saints délinquants, trafiquants de stups.

Pass’que, quand tu kiffes les keufs, tu vas droit au ciel !

Mais qu’est-ce qui nous font chier, tes sauvageons, le CAZENAZE !

  • Comment apprivoiser un sauvageon ?

Bah, à coups de baffes.

Sinon j’vois pas.

Ou à coups de taffs !

Tu veux une bouffe ?

Les pov’chéris, y z’ont pas connu leur père.

Comme Jésus.

Sauf que Jésus, lui, y l’a donné sa vie pour sauver celle des autres.

Eux, les sauvageons de CAZENAZE, les apôtres de la nouvelle religion d’la paix et d’l’amour,

[J’vous ai rien dit ! Sinon Véro, elle va encore avoir des problèmes]

y territorialisent en étendant leur empreinte fraternelle et en terrorisant les belles-mères de familles pas nombreuses et non voilées.

Bref, y nous pourrissent la vie et celles des autres.

Y leur prennent tout.

Mais le CAZENAZE, y dit aux flics :

– “Ce sont mes copains, mes frères, quoi !”

“- Touche pas à ma famille”, qu’a dit le frère Nanard aux poulets qui veulent pas qu’on les canarde, eux, soi-même, quoi et qui voudraient s’défendre, pas s’laisser surprendre, quoi, par les sauvageons du ministre de l’intérieur qui sort jamais, va jamais dehors, à l’extérieur pass’qu’il a trop peur.

Afficher l'image d'origine

D’eux justement !

Trop peur de ces sauvageons qu’y vont voter pour Alain JUPPE, le même que lui, en moins jeune et un peu plus chauve.

Tu l’as vu, toi, dans les cités ?

Même pas et surtout pas qu’y z’ont le droit de faire savoir, les flics, qu’y sont pas contents, pass’qu’y z’ont pas le choix !

Pour qu’y puisse, lui, Nanard, avoir plus de voix, leurs voix de cons, les voix des sauvageons, vos voix, les cons, avec ce gouvernement qu’appartient au Parti des Salauds et qu’y va tous vous plumer.

Et vous laminer.

Pour de vrai !

Car vous aussi, z’êtes de vrais cons.

Alors, quand la France sera rendue à l’état de cadavre, comme les flics sur vos trottoirs de ville, qui c’est qui va les ranimer, ranimer la flamme de l’espérance ?

Personne.

Vous vous pisserez dessus, dans vos frocs, et vous regretterez la période où vous pouviez, où vous auriez pu, où vous auriez dû aller manifester aux côtés des policiers d’la base, vos poulets, mêm’ si parfois, y vous couraient sur le systèm’ à vous courir après et à s’prendre pour des coqs de basse-cour !

La preuve :

– Où qu’y sont vos flics, vos policiers :

– Dans la rue !

Et vous ?

Vos flics, pour une fois qu’y s’révoltent et qu’y sont dans la rue, vous z’êtes z’où, vous ?

Afficher l'image d'origine

Ah bon, z’avez rien vu ?

Vous voulez quoi, les franchouillards, vous débarrasser du Gouda de HOLLANDE, le fromage mou d’la présidence où qu’y croit pouvoir y rester à vie, dans sa résidence, la maison d’retraite du 3ème âge, bientôt le 4ème âge avec Alain JUPPE, votre chouchou pour qui vous allez tous voter comme des cons, pass’que vous z’êtes tous devenus séniles ?

Vous avez oublié les manifestations de 1995, avec le sinistre droit dans ses bottes ?!

Et ça se dit “de gauche” !

Pets de lapins…

Ou alors z’êtes réellement débiles, de naissance.

Et au fond, vous z’avez mérité d’être gouvernés par un CAZENAZE.

C’est à dire, band’ de nazes, vous avez mérité d’avoir au pouvoir pendant combien de temps encore ?, ce gouvernement qui vous délaisse et vous fout les fesses dans la merde jusqu’au trou duc… pass’que vous les laissez au pouvoir.

Alors qu’est-ce que vous attendez pour aller manifester aux côtés d’vos policiers avec les pompiers qui défendent aussi vos vies de cons ?

Z’êtes décidément trop cons.

Vous les méritez pas, vos flics et vos pompiers.

Ah non,  z’êtes trop trouillards, les “Fenouillard”.

Afficher l'image d'origine

Débarquez-les !

Et embarquez-les pour leurs lointaines “Amérique”, là d’où y prennent leurs ordres, vos ordures politiques non recyclables.

Ou alors soyez fermes :

Dites leur :

– “On échange un migrant, jeune mâle reproducteur spécialiste des saillies horticoles, contre un ministre, vieux mâle séducteur spécialiste des bouillies vinicoles.”

A chaque migrant accueilli, vous lourdez un gland enorgueilli.

C’est ça, le grand remplacement !

Afficher l'image d'origine

C’est moins d’ministres et plus de migrants.

D’toute façon, ça chang’ra rien.

Vous verrez !

Y’aura toujours le même bordel.

Piss’qu’y servent à rien, nos ministres.

Enfin, surtout vos ministres.

Y font semblant d’être des hommes d’action et tous les jours, y vous font et refont le même cinéma, le même caca nerveux, les mêmes exactions.

– “Quoi, comment se fait-ce ?

Avec tout c’que j’fais pour vous ?

Bande d’ingrats !

Vous ne me méritez pas.”

Alors, dites-leur :

– “Oui, on vous mérite pas.

Z’êtes trop bien pour nous !

Allez vous faire voir chez les Grecs et soyez bons, appliquez-vous à vous-mêmes vos propres principes :

– Laissez vot’ place aux migrants.”

Afficher l'image d'origine

Si c’est une guerre de territoire ?

Tant qu’y sont au chaud, leur Q posés sur des fauteuils de monarques, y voient rien, vos hiérarques.

Faut les foutre dehors !

Faut qu’y s’sentent menacés sur leurs territoires, jusque sur leurs postérieurs !

Qu’y comprennent qu’vous allez leur prendre leurs fauteuils !

Sinon c’est peine perdue.

Y s’en foutent, que la France, elle soit plus la France, si eux, y z’ont toujours leurs Q au chaud.

Tu vois, la solution, elle serait toute simple.

C’est Véro qui l’a écrit plusieurs fois.

Elle dit :

– “Comme c’est à l’école piss’que ce sont des sauvageons, quand personne ne veut dénoncer çui qu’a fait une connerie, c’est toute la classe qui trinque.”

Et là, les policiers y boiront à la santé d’Véro !

C’est simple, j’t’explique, arrête de boire et r’garde-moi, sinon tu vas plus rien voir :

– Si des sauvageons, y viennent agresser des policiers, des flics, des keufs, tout c’que tu veux, des pompiers, des médecins, des enseignants, bah, c’est simple, guerre de territoires , même s’y  t’disent “non, tous ces savants sociologues polyglottes, ces socialopes”

TU DETERRITORIALISES.

Répète après moi :

DETERRITORIALISER !

Ca veut dire quoi ?

Afficher l'image d'origine

Tu fous dehors, tu déménages tous ceux qui sont fichés et leurs familles qui s’en fichent.

Tu vas voir !

La prochaine fois, y viendront au commissariat se DESOLIDARISER des sauvageons, d’peur de s’voir foutus dehors à cause de leurs jeunes cons, les copains à CAZENAZE.

C’est pourtant simple à appliquer ?

Pas d’peine d’mort.

Pas la peine.

Des interdictions d’séjour, chaque fois qu’des sauvageons y z’attaquent des représentants de l’Etat français.

Sinon la France, crois-moi, elle va finir dans un sale état !

Et les policiers aussi.

Dis-leur aux “sauvageons”:

– “Comment ! Tu veux pas m’dire qui c’est le con qu’a voulu tuer mon pote ?”

Très bien, on met en oeuvre la procédure COLLECTIVE d’expulsion des familles qui nous font chier.”

Nan, toi tu dis :

– Très bien, on met en oeuvre la procédure COLLECTIVE d’expulsion des familles de délinquants qui n’acceptent pas le “Vivre ensemble” !”

Ouaip, je sais, j’me suis souvent foutu d’ta gueule, le flic !

Mais bon, ça, c’était avant et pis, moi, j’cassais la gueule à personne.

J’cassais les couilles aux politiques, ça, c’est vrai.

Pass’qu’au fond les policiers, on les aime bien.

Bon, pour être honnête, surtout quand ils sont loin d’nous.

Pass’qu’aujourd’hui, quand tu vois des flics, tu sais qu’y va y avoir de la baston.

Et toi, tu flippes.

Tandis qu’eux, y sortent la trique.

Piss’qu’y z’ont plus le droit de défendre leur peau.

Y doivent juste savoir jusqu’où on peut la leur trouer.

Et moi, j’leur réponds :

– “Arrêtez d’ vous faire trouer le Q pour tous ces cons !”

Afficher l'image d'origine

Alors voilà :

Moi j’propose, avec Véro qu’l’a proposé la première, que chaque fois qu’un médecin, un pompier, un policier, un gendarme, un militaire, y s’fait casser la gueule !

Bah on déménage tout le quartier !

Guerre de territoires.

Toutes les familles des jeunes fichés, fichés pas S ou S, fichés pour un oui et pour un non, qui s’en fichent de voir et d’savoir qu’on a failli tuer du flic, y changent de pays ou de quartier, selon qu’y soient Français ou pas.

Y laissent leur place aux migrants piss’que c’est à la mode.

Mais d’abord aux SDF qui préfèrent le vin et le pain, dans cette ordre de préférence, mes potes à moi.

… Sauf, pour un ministre !

S’y s’fait casser la gueule, le ministre, lui, c’sera bien fait pour sa gueule !

Hein, les p’tits sauvageons…

C’est c’qu’on appelle, à l’école, une punition COLLECTIVE.

Faut mieux punir la collectivité de sauvageons que la France.

Nan mais, sans blagues !

Afficher l'image d'origine