Clairvoyance – From Mickael JACKSON, today he tells me : – “Make it easy !” So stupid I was, because I have not understood what he said although it was very clear. Mickaël JACKSON announced to me the death of his close friend, Gonzague SAINT BRIS, the famous french writer. And I didn’t take him seriously because I was in a hurry, driving my car and not attentive to the call of Heaven, that is to say, to the call of Mickaël JACKSON.

 

I explained to you what never to do if you are a medium !

Don’t make the same mistakes that I did.

You never behave like me with Mickaël JACKSON and you must listen to what he says to you, always, in all circumstances.

I’m so sorry, Mickaël.

But I had no idea, even when you were speaking, that you announced me “mort”, in french language, for the death of your friend, Gonzague SAINT BRIS.

Because I was not immediatly receptive, so I missed the point.

Or, in french, the word “mort” is used both to refer to “death” and to refer to “being dead”.

So stupidly I have told you :

– “Who is dead ? You ! It is NOT a scoop. Everyone knows you are already dead.”

And satisfied with my own answer, I saw your declaration as a cryptic joke. When clairvoyance became a joke instead of being “a vehicle” fort truth, with regard to this particular instance, “my car”, you must understand that you are wrong.

And I was wrong, it was NOT a joke at all.

Résultat de recherche d'images pour "gonzague saint bris jeune"
It’s how I see him, now, in the Light

Mickaël JACKSON did not renounce his project and sent me an image, a vision that showed me texting to a young woman, big fan of his, concerning radio with Gonzague SAINT BRIS who was speaking of him, Mickaël JACKSON. Over the radio, the french aristocrat explained that Mickaël JACKSON had an invisible friend named Jesus and that he looked for Him even in the desert with “Les Pères du Désert”, “The Fathers of the Desert”, Catholic missionnaries who wished to carry out faithfully in their lives all the precepts of Scripture.

Mickaël JACKSON had spent his all life to search Him, Jesus. Who knows that ?

– “Everywhere you have searched before, search again !”

This radio transmission is called “The Keys of life”, “Les clefs de la vie” and was broadcast on 15 of may 2017.

__________________________________________________________________

https://www.sudradio.fr/les-clefs-dune-vie-309

Les clefs d’une vie

À propos de Jacques Pessis

Émission du 15/05/2017

  1. Facebook

  2. Twitter

Gonzague Saint Bris

_______________________________________________

____________________________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "gonzague saint bris jeune "

http://www.voici.fr/news-people/actu-people/les-revelations-de-michael-jackson-a-gonzague-saint-bris-355356

Confes­sions d’outre-tombe

Les révé­la­tions de Michael Jack­son à Gonzague Saint-Bris

___________________________________________________________________________

But despite all those efforts, I misunderstood you, Mickaël JACKSON, and I regarded that as a good necrology written by your true friend, Gonzague SAINT BRIS, who defended you against yours nasty and bad-mouthing enemies after your death.

So, for me, it was just the confirmation that you meant your own death.

Not even in my wildest dreams, at that moment, could I imagine that Gonzague SAINT BRIS would die or was already dead and that Mickaël JACKSON appeared to me to announce his death, the death of Gonzague SAINT BRIS, his close friend.

So, when, two days after your “visit”, all the medias in France reported that Gonzague SAINT BRIS, the famous writer, had died as a result of a car accident on August 07, 2017, I finally realize why you surprisingly announced me this sad new when I was driving.

And not that you went to announce me something that is due to happen in 2009, your own death, the 25 june, 2009.

You command me, but so nicely, to write about this death.

– “But why should I write about this subject, YOUR death ?”, I wondered.

So stupid I was !

Forgive-me, Mickaël.

Résultat de recherche d'images pour "gonzague saint bris jeune "

After your visit, I’ve forgotten to write this article because, for me, there was no rush.

That is the first lesson to be taken from this tragedy, always be attentive :

– this is partially due to a lack of understanding.

Mickaël JACKSON showed me real and concrete elements of a terrible truth.

But, for me, it was a symbolic kind of realm, not “real” words.

However Mickaël JACKSON spoke plainly and directly.

I have just to write IMMEDIATELY what he said to me as he requested to me :

– “Mort” (“dead” or “death”)

– “Voiture” (“car”, me driving car)

and the most evident, the name ot the victim :

– “Gonzague SAINT BRIS” (because of the vision showing me the texting about this radio-transmission so rightly called “The Keys of Life”),

and if I have written as he requested me,

I would have announced, without knowing it, and before all other media, the death of his dear friend, Gonzague SAINT BRIS.

But I don’t take orders from anybody.

And I verify, I try !, all that my visitors have said to me and theirs identities, if they are human identities .

This, in my opinion, is the lesson to be learned from such a long-drawn-out affair.

Requested level is to be confident with my friendly visitors.

It meant that Mickaël JACKSON keeps his people close like a guardian angel.

Résultat de recherche d'images pour "gonzague saint bris jeune"

Mickaël JACKSON et Michel-Ange

He was present at the place where his close friend was found.

For the friends and the family of Gonzague SAINT BRIS, I can say

  • [- if I am not crazy, but all it’s possible, ins’t-it ?]

that the good guy is in the good place, in the Light with his friend Jesus and with Mickaël JACKSON.

The right man in the right place !

They don’t need to worry about their friend or their relative.

You know, a guy who’s got himself a place, the good place, doesn’t have to worry about anything.

You can reach him, Gonzague SAINT BRIS, at his new address, online, in Paradise.

The french aristocrat has not wasted any time because he has a message for the french president MACRON.

– “Les Aristocrates Rebelles”

I have discovered that it was the title of his last book.

This in itself will be a topic for a future “presidential” article.

Let’s assume, just for fun, that the answer of Mickaël JACKSON, when I asked him to forgive me, is something that might be helpful :

– “Make it easy !

Ce que je traduirais par

What I could translate like

<Simplifie-toi la vie >

Ou (or)

<Sois plus simple !>

Because it was sufficient to note what Mickaël JACKSON said to me, without trying to understand it.

– “Make it easy !

Résultat de recherche d'images pour "gonzague saint bris jeune"

Advertisements

Prédiction et prédications : – “Pourquoi l’Islam ne peut-il pas se développer sur des terres chrétiennes ? Ou [ou exclusif] seulement et si seulement le Christianisme disparaît.”

 

Résultat de recherche d'images pour

Si vous déduisez du titre que je vais défendre le Christianisme contre l’Islam, c’est que vous raisonnez comme un Occidental.

Prenez de l’altitude.

Quittez même le sol des vaches (françaises) et si vous ne touchez plus terre, ou si vous bouffez les racines des pissenlits dans un cimetière (français), alors vous serez à la bonne altitude et à la bonne “FIN-itude”.

Tout d’abord, flash de dernière minute, un flash-info.

Pas tout à fait de dernière minute.

Depuis le vendredi 24 mars 2017 au moins, sinon le jeudi 23 mars 2017.

  • Toutes ces attaques de déséquilibrés “alcoolo/alcooliques”, chauffards ivres, déments en errance à l’arme blanche, ne sont qu’un divertissement, les “amuse-gueules” d’une fête dînatoire, le repas de la Cène, mise en scène chrétienne d’une offrande, le sacrifice final d’un homme-rédempteur qui meurt un Vendredi Saint à la Pâques juive.

De source divinatoire qui ne vaut pas enquête officielle dans le monde réel.

Faut-il l’écrire mille fois ?

Prédire n’est pas faire advenir.

L’avenir, c’est vous, c’est moi qui le décidons.

Si je n’ai pas envie de me tuer dans un accident de voiture parce que je circule avec une voiture dont les freins ne fonctionnent plus, soit je fais réparer les freins de la voiture, soit je circule à pied ou à vélo.

Ou je loue un véhicule d’occasion.

Mais je ne vais pas voir, ni revoir, une “voyante” qui va m’annoncer ce que je sais déjà dans mon for intérieur, que :

– “Si je continue de rouler en voiture dans ma “Deudeuche” de collection, je risque fort la mort.”

D’accord, nous devons toutes et tous mourir un jour.

Mais pourquoi seriez-vous tant pressés de concrétiser une voyance vous annonçant ce que vous savez déjà, que vous allez mourir ?

Mourir avant votre heure, s’il y a une heure, parce que vous renoncez à vouloir changer de voiture et que vous ne voulez pas faire un effort physique, marcher ou pédaler, ce qui est pour vous de la torture, c’est un peu stupide, non ?

Aussi ce que je vais écrire n’est pas l’avenir, mais ce que pourrait devenir l’avenir, votre avenir, l’avenir de la France, si nous continuons de vouloir rouler avec des voitures aux freins obsolètes.

Résultat de recherche d'images pour

Ils sont au moins quatre, le noyau est composé de quatre atomes.

Des atomes capables d’atomiser une société occidentale !

Comme lors d’une explosion nucléaire.

Je les vois.

Ils attendent leur heure, eux aussi.

Mais leur heure n’est pas l’heure de leur mort ou pas seulement de leur mort.

Ce ne sera pas un attentat “low cost”, cette “intifada des couteaux” importée du conflit palestinien et annoncée sur ce blog “Dèu vos guard” par l’un de mes visiteurs, le Cheik Yasser ARAFAT, les 09 et 17 juillet 2016, venu nous prévenir des attentats de ce type et du type du 14 juillet 2016 à Nice.

https://deuvosguard.org/2016/07/09/si-les-mariages-mixtes-fonctionnent-yasser-arafat-laffirme-le-sien-fut-une-reussite-nouvelle-intifada-soulevement-des-peuples-arabes-et-renversement-des-gouvernements-corrompus/

https://deuvosguard.org/2016/07/17/prediction-du-09-juillet-2016-pourquoi-et-comment-yasser-arafat-annoncait-lintifada-attentat-suicide-de-nice-du-14-juillet-2016-et-le-renversement-des-gouvernements-corrompus-putsch-turc-du-15/

Non, ce sera un beau feu d’artifices, une grande et belle fête sacrificielle.

Ils s’y préparent tandis que d’autres leur offrent une couverture idéale en divertissant nos forces de l’ordre et nos militaires par des agressions individuelles, mortelles certes, mais non spectaculaires.

Et eux, ce qu’ils veulent, ce qu’ils recherchent, c’est le spectacle, être le clou d’un spectacle, un spectacle extraordinaire.

Le titre d’un film m’obsède et me revient sans cesse :

– “We Are Four Lions !”

______________________________________________

[We Are Four Lions (Four Lions) est un film satirique britannique réalisé par Chris MORRIS en 2010.

Synopsis

Il s’agit d’une satire mettant en scène quatre terroristes islamistes originaires du nord de l’Angleterre.

L’histoire raconte le parcours de cinq anglais voulant devenir des martyrs de l’islam en provoquant un attentat suicide. Omar et son ami Waj rejoignent un camp d’entraînement d’Al-Qaïda au Pakistan. Leur court entraînement se soldant par un échec cuisant, ils retournent en Angleterre où leurs acolytes Barry et Faisal ont recruté un cinquième membre, Hassan. Ensemble, ils tentent de mettre au point tant bien que mal l’attentat qui leur ouvrira les portes du paradis. ]

Source WIKIPEDIA

Résultat de recherche d'images pour
___________________________________________________

L’autre indice qui revient aussi sans cesse et qui m’a été fourni récemment par François MITERRAND avec insistance, sans que j’en comprenne le sens immédiatement, était une phrase que j’ai peut-être retranscrite de manière malhabile.

Tout ce que je sais, c’est que, pour l’ancien Chef d’Etat français, l’étymologie du mot « Passe », « Passant », « Passer au-dessus » avait une grande importance et revêtait une signification pour lui qui m’a sans doute échappée.

Car j’ai découvert que le mot « Pâque » est un mot d’origine juive en lien avec le mot « Pessah » qui veut dire “Passage”.

Des théologiens émérites vont sourire de cette découverte qui prouve ma grande ignorance, ce que j’admets.

Je n’ai pas appris l’hébreu et le regrette.

______________________________________________________________________

http://www.lexilogos.com/paques.htm

Définition du dictionnaire de Furetière (1690)

PASQUE : la plus solemnelle des Feste qui se celebre chez les Juifs en memoire de leur delivrance de la captivité d’Égypte, & chez les Chrestiens en memoire de la resurrection du Sauveur.
Pascha est un mot Hebreu qui signifie passage.
On appelloit autrefois dans l’Eglise Pasques, toutes les festes solemnelles. Ainsi on appelloit la grande Pasque, la Pasque de la Resurrection ; la Pasque de la Nativité, le jour de Noël ; la Pasque de l’Ascension, Pasque de l’Epiphanie, Pasque de la Pentecoste, qu’on a appellée Pasca rosada ou rosatium, à cause qu’elle vient au temps des roses.
On le dit encore en Espagnol, Pascha de Navidade.

__________________________________________________

Donc, alors qu’hier François MITERRAND revenait à plusieurs reprises sur le mot “passage”, “passer outre”, etc., le Seigneur aujourd’hui, Lui, me guidait vers la Pâques chrétienne, en m’orientant vers l’étymologie du nom “Pâques”, nom d’origine juive “Pessah” qui me ramenait vers le “passer outre” et le “passage” de François MITERRAND.

Oui, je sais !, je ne suis pas la “Médium” extraordinaire de la série américaine qui reçoit cinq sur cinq tous les messages verbaux des morts qui viennent la hanter, parfois avec des cauchemars et des visions ajoutant de l’horreur à la série, visions qui me confortent dans l’idée qu’au fond je ne regrette rien.

Car, si être médium, c’est être réveillée chaque nuit dans la terreur jusqu’à ce que le mort ait satisfaction, moi, j’aime mieux dormir paisiblement… que mourir de peur !

Peut-être aussi parce que personne n’est encore mort ?

Donc, non, hélas, je ne reçois pas la visite d’une bonne ou mauvaise âme me dictant le numéro d’immatriculation de la voiture du tueur et m’indiquant clairement une adresse en ville, avec le nom d’une rue sur un plan cadastral récent.

Résultat de recherche d'images pour

Mes visiteurs à moi me communiquent des renseignements épars sur un événement non encore advenu, justement pour que cet événement n’advienne pas, JAMAIS !

Puisque rien n’est le fait du hasard et que tout est le fruit de la volonté humaine, du libre arbitre.

Retrouver des cadavres est moins important que de protéger des vivants.

YHWH est le Dieu des vivants, pas des morts.

YHWH est « celui qui est » au présent dans un temps infini.

Alors ne nous trompons pas de priorités !

Plutôt que de célébrer des cérémonies à la mémoire de nos morts sabrés par des fous décérébrés, résistons ensemble et ne nous désistons pas de notre droit à exister en tant que Français devant la montée d’une idéologie totalitaire mondialiste qui s’appuie sur une religion elle-même totalitaire et mondialiste. 

___________________________________________________

http://www.cnrtl.fr/definition/sabrer

[ Éliminer, supprimer radicalement quelque chose, évincer quelqu’un. Sabrer le droit de penser. Le Gouvernement n’a rien de mieux à faire que de tenir la Société en état de siège, (…) de tomber sur les prolétaires et de sabrer les républicains, jusqu’à ce que l’équilibre soit rétabli et que l’ordre règne ! (Proudhon, Confess. révol., 1849, p. 427). ]

____________________________________________________

Est chrétien ce qui est occidental.

Quoique vous fassiez, cet « AMALGAME » est une vérité pour le reste du monde colonisé par l’«ISLAM-isme».

Pourquoi ?

Réponse :

– Vous connaissez beaucoup d’états musulmans qui interdisent la peine de mort et qui défendent la mixité « hommes/femmes » en tous lieux jusqu’au sein de leurs mosquées, ce qui serait la preuve de l’effectivité VISIBLE de l’égalité « hommes/femmes » ?

Pourtant, dans les états musulmans, la religion est une affaire d’Etat.

Moi, tant que je ne verrais pas des femmes prier avec des hommes dans une même salle de prière au sein d’une mosquée, l’assurance que la femme serait l’égale de l’homme dans l’Islam n’est, pour moi, à l’heure actuelle, que « taqiya », puisque la femme, être impur, est exclue des salles principales de prière qui sont réservées aux hommes.

Les femmes dans la mosquée: quand la Grande Mosquée de Paris se croit au masculin

Le terrorisme « occidental », communiste ou anarchiste, visait les puissants de ce monde, symboles de la réussite « capitale-istique ». Leur but n’était pas de tuer des innocents, de faire payer encore une fois les pauvres gens, en leur prenant leur vie, seul bien qui leur reste.

Non !

Les anarchistes, lorsqu’ils tuaient, tuaient les riches qui exploitent le peuple. Ils frappaient de terreur les banquiers, les financiers et les potentats ripoux.

Les Islamistes, eux, frappent indifféremment un peuple, bébés, enfants, adolescents, femmes et vieillards, les plus exposés, les plus pauvres, proies faciles et dociles qui ne peuvent pas se défendre.

Qui osera dire la lâcheté et l’insanité de ces exécutions qui tuent des innocents pour faire croire à des actes héroïques contre des « Occidentaux », des « mécréants » ?

Qui osera dire la cruauté barbaresque de ces exécuteurs de l’ombre qui prétendent agir au nom de Dieu et n’hésitent pas à envoyer des enfants se faire exploser, fûssent leurs propres enfants ?

La décapitation est la résultante d’un arc, d’un geste qui est tout sauf innocent.

C’est le cercle achevé de l’égorgement de l’innocent par un truand, la tautologie de la haine, ce geste qui s’arrondit et finit par arracher la tête d’un homme, d’une femme ou d’un enfant parce qu’ils ne sont pas PAREILS !

Résultat de recherche d'images pour

Ce geste, vous le tolérez dans vos abattoirs.

Vous tolérez la mise à mort islamique dans un état français laïque.

Parce qu’ils ne sont que des animaux.

Lesquels ?

Les Islamistes ou les animaux qu’ils égorgent ainsi ?

Vous ne voulez pas être pris pour des Islamistes ?

Alors arrêtez de tuer cruellement des animaux et des êtres humains sur une terre chrétienne.

Ce sont des sacrifices païens et ignobles depuis longtemps abolis par Notre Seigneur Jésus-CHRIST.

Et par l’Etat laïque, un état donc chrétien.

Honte à vous, les élus politiques !

Honte à vous qui acceptez cette régression des moeurs au nom de la tolérance envers les plus cruels !

Ce n’est pas de la tolérance que la tolérance à la souffrance d’autrui.

C’est, au mieux, de l’indifférence fortuite, au pire de la violence gratuite.

Dans tous les cas, c’est une complicité criminelle qui pose question envers un terrorisme qui devient un terrorisme d’Etat puisque vous en tolérez les formes « pacifiques » et moins pacifiques, par exemple la cruauté envers les animaux, qu’importe que le discours idéologique islamique soit terrible, c’est à dire source de terreur publique !

C’est trop facile de dire :

– « Je n’ai jamais lu le Coran. Mais j’ai des amis musulmans sympas (forcément!). Donc j’en déduis, (raisonnement par associations électives, et plus si affinités : le clientélisme électoral), que l’Islam est compatible avec notre civilisation laïque, donc chrétienne. »

Qui pourrait entendre et attendre pareil raisonnement d’un élu politique responsable ?

Résultat de recherche d'images pour

Lisez le Coran ou alors démissionnez de votre mandat.

Non, toutes les religions ne se valent pas.

C’est faux.

C’est aussi faux que de prétendre que le marxisme, c’est PAREIL que le capitalisme !

Soyez moins paresseux !:. pour rendre heureux votre peuple.

La France mérite mieux, comme hommes politiques, que ces élus imbus d’eux-mêmes, incapables de lire un livre religieux, pour éviter d’avoir, ensuite, à assumer un choix public qui les mettrait en difficulté.

Car tous savent !

Tous savent que l’Islam est incompatible avec une démocratie chrétienne.

Donc une République laïque.

Ils ont suffisamment voyagé, nos pigeons voyageurs, dans les Emirats Arabes Unis, pour se rendre compte de l’étrangeté de cette religion capable de commettre tous les crimes au nom d’Allah et de promettre tous les plaisirs au Paradis pour leurs fidèles psychopathes qui tuent les mécréants !

Mécréants à leur image.

Comme vous ne voulez pas lire le Coran, je vais vous expliquer, encore et encore, pourquoi l’Islam ne peut pas cohabiter « pacifiquement » avec le Christianisme.

Parce que la nature de l’Islam a horreur du vide !

Le Christianisme, comme le Bouddhisme et le Zoroastrisme, n’est pas une religion de la possession de la terre, contrairement au Judaïsme et à l’Islam.

C’est une théologie de la Libération, une libération qui passe (Pessah) par la Pâques chrétienne, le sacrifice de soi.

Ce sacrifice de soi impose de porter sa croix, pas de crucifier son voisin ou sa voisine parce qu’elle ou qu’il ne pense pas comme vous (elle ou il, interchangeable, égalité absolue dans la conception de l’amour chrétien).

C’est le long chemin du renoncement au pouvoir temporel et aux richesses terrestres.

L’exact contraire de l’Islam, religion de conquêtes para-militaires et de rackets avec ses razzias planétaires.

Résultat de recherche d'images pour

C’est le cri des premiers Chrétiens, le « Non Possumus ! » qui signifiait :

– « Nous ne pouvons pas… tuer, même pas pour nous défendre, ni vous tuer, ni nous tuer. »

Le martyr chrétien n’est pas celui qui tue l’autre en se tuant lui-même.

Le martyr chrétien est celui qui sauve l’autre, quitte à se tuer lui-même pour lui laisser la vie sauve, acte ultime d’amour envers un ennemi cruel et fourbe.

Car, enfin, que veut dire :

– Aime ton prochain comme toi-même ?

Est-ce un droit à tuer l’autre, celui qui ne vous aime pas ?

– Non !

Bien évidemment «NON».

Oser dire et prétendre que le Christianisme, le Bouddhisme et le Zoroastrisme sont des religions identiques à celle d’un Islam conquérant et violent, c’est MENTIR.

Ou c’est faire montre d’une ignorance INEXCUSABLE quand des Français sont tués au nom de l’Islam en France ou partout ailleurs dans le monde.

Lisez le Coran !

Puis lisez les Evangiles.

Et si vous osez encore prétendre, après avoir lu le Coran et les Evangiles, que ces deux religions sont semblables, « Tous PAREILS », alors démissionnez de vos mandats, les « pas francs »-maçons !, parce que votre mauvaise foi vous rend aveugles et donc responsables, oui, complices, des crimes commis au nom de l’Islam, contre le peuple de France.

L’Islam ne peut faire autrement que de conquérir la terre, toute la terre.

Sinon les Musulmans auront failli devant ALLAH.

Et pour un « ISLAM-iste », mourir en martyr signifie avoir le droit de se comporter « MAL », c’est à dire, de pouvoir avoir volé, violé, pillé, torturé et tué, avant de mourir en martyr, puisqu’il va mourir en martyr.

Car sinon il irait en Enfer.

D’où l’ambiguïté d’un Coran qui condamne les voleurs, les violeurs et les tueurs, SAUF si ces délinquants et criminels sont prêts à mourir pour ALLAH, en tuant des mécréants.

C’est ainsi que n’importe quel imbécile peut tout à coup comprendre pourquoi l’Islam recrute autant dans les prisons.

Résultat de recherche d'images pour

Le Christianisme accorde le pardon des péchés à une condition, une seule condition, qui n’est pas de tuer des innocents, mais de NE PLUS PECHER.

Or, à l’inverse, mourir en martyr, pour un ISLAM-iste, c’est tuer le maximum de mécréants, donc d’innocents, plus un criminel, lui-même, en un minimum de temps pour gagner son Paradis.

Qui oserait prétendre que le Seigneur préparera une maison au Paradis, auprès de Lui, pour celle ou celui qui tuera un maximum d’innocents avant de se tuer lui-même ou elle-même, commettant ainsi un double crime, tuer des innocents, puis se tuer elle-même ou lui-même ?

Le martyr chrétien est condamné à mourir par des juges iniques, des Rois oligarchiques et des citoyens amnésiques.

Le martyr chrétien n’a pas choisi de mourir ni de faire mourir.

C’est toute la différence avec le martyr musulman.

La volonté de nuire au plus grand nombre !

Une volonté “normalement” reconnue dans notre code de procédure pénale, par un mot « l’intention » qui rend condamnable tout acte commis dans le but de nuire à autrui.

Or vous noterez, que, de manière totalement incompréhensible, cette « intention de nuire » est gommée des actes criminels des ISLAM-istes, devenues des « personnes déséquilibrées » , donc décérébrées, adeptes d’une religion criminogène pratiquant le décervelage de masse.

Les « ISLAM-istes » passent aux actes volontairement.

Ils tuent volontairement.

Ils suivent les commandements de leur livre sacré, le Coran.

Ils tuent les mécréants, comme, avant eux, avant leur naissance, leur Prophète MAHOMET qui avait tué Juifs et Chrétiens durant la fin de son existence.

Résultat de recherche d'images pour

Qui niera que le chef militaire, Mohammed, appelé le « Prophète MAHOMET », a tué pour conquérir la Mecque, après avoir tué TOUS les Juifs de la Médine ?

Or quel Prophète dans l’histoire des religions du Livre a eu les mains couvertes du sang des innocents ?

Donnez-moi son nom !

Non, le Prophète MAHOMET ne peut pas prétendre s’inscrire dans la tradition judéo-chrétienne.

Sur la tablette des dix commandements du Prophète MOISE était écrit celui-ci :

– « Tu ne tueras point ! »

Il est quand même étonnant qu’un chauffard « chrétien », occidental alcoolique, qui a écrasé, sans le faire exprès, un piéton, soit condamné avec une circonstance aggravante :

– avoir pris le volant, alors qu’il était alcoolisé !

et que les médias et la Justice française excusent publiquement « les ISLAM-istes » « alcoolisés » qui tuent VOLONTAIREMENT des Français innocents, fauchant des vies occidentales, en prenant le volant d’une voiture devenue une arme par destination.

C’est à se demander si les journalistes savent encore penser par eux-mêmes.

Nous, les Français, n’en pouvons plus de ces contradictions flagrantes entre le traitement infligé aux Français dès qu’ils commettent la moindre faute et l’effacement des fautes pour des étrangers, Français de papiers, refusant la culture chrétienne, et dont le comportement est inacceptable car pénalement condamnable.

Ainsi en est-il de même pour la polygamie.

Résultat de recherche d'images pour

Le judaïsme lui-même a consacré la monogamie, condamnant l’adultère.

L’homme et la femme ne feront plus qu’un, un seul corps.

C’est ce que le Prophète MAHOMET n’avait pas compris lorsqu’il a retranscrit dans le Coran que la femme est la moitié de l’Homme, l’Adam spirituel. La femme, sexe féminin, est la première moitié de l’Homme, le genre humain, et l’homme, sexe masculin, est la seconde moitié du genre humain.

Et, comme le CHRIST Lui-même l’explique dans les Evangiles, la seule convoitise envers la femme d’un autre, est un péché pouvant conduire à la Géhenne (l’Enfer).

Car ce qui est condamnable, ce n’est pas le corps de la femme mais le péché dans le coeur de l’homme peu sage, incapable de maîtriser ses pulsions, et le péché dans l’oeil de l’homme, homme sauvage, incapable de résister à ses tentations. C’est pour cette raison que l’homme primitif, simple animal, préfère cacher ce sein, voiler ce visage, qu’il ne saurait voir, sans vouloir y toucher.

En plus de la servitude volontaire ou pas des femmes, il ne peut être dit que l’Islam est une religion pacifique dans une critique raisonnée et raisonnable des religions, avec ou sans contradictions dont j’attends les manifestations théologiques.

Ce n’est pas la religion de la paix et de l’amour.

C’est la religion de la guerre contre le MAL, un MAL incarné aujourd’hui par notre monde occidental qui larmoie sur ses bourreaux.

Résultat de recherche d'images pour

Autant les Chrétiens peuvent vivre sur les terres du Diable, sachant que le Royaume du CHRIST n’est pas de ce monde, autant les Musulmans doivent chasser le « grand Sheitan », le « Grand Satan », des terres à conquérir par l’Armée de Dieu, leur armée, l’armée du Prophète MAHOMET, quitte à en mourir.

Tant que vous ne comprendrez pas que l’Islam, c’est le « Djihad », l’obligation de combattre le MAL, à l’intérieur comme à l’extérieur des maisons et des corps des Musulmans, vous continuerez à croire que l’Islam est une religion compatible avec une civilisation occidentale qui est, de fait, une civilisation païenne et athée, polythéiste et hébétée, en vérité.

Ce qui est tolérable pour un Chrétien, ne l’est point pour un Musulman. Car le Musulman n’a pas le choix.

Le Coran impose au Musulman de convertir le mécréant, ou, s’il ne peut pas le convertir, de l’asservir ou de le faire mourir.

Il ne peut pas y avoir de tolérance avec le « grand Sheitan ».

Et, pour un Musulman, les Chrétiens doux et « gentils »

  • (les Gentils, “gentiles”, sont les gens du pays, les Païens)

sont, en fait et de fait, des lâches qui ont peur de mourir.

Car un Musulman ne comprend pas plus un Chrétien qu’il ne peut comprendre un Bouddhiste ou un Zoroastrien.

Le renoncement au monde lui est étranger.

Les Moines Tibétains se sont immolés par le feu.

Les religieux bouddhistes ne tuaient pas les soldats chinois, pourtant des occupants illégaux que l’Occident a lâchement encouragés à envahir le Tibet par son absence totale de réactions.

A quoi a servi l’ONU ?

Ah si, pardon !, l’ONU a mis à la tête de son Comité des Droits de l’Homme, l’Arabie Saoudite, ce Califat musulman, pays de la Mecque, qui est en train d’effacer de la carte du monde un pays autrefois appelé le Yémen, pays lui-même musulman.

Merci, qui ?

Si toi qui me lis, tu peux boire comme un trou, tu peux baiser comme un phoque et tu peux aller où tu veux comme tu veux, c’est parce que tu habites un pays qui est de culture chrétienne.

Cette liberté de croire ou de ne pas croire, tu la retrouves dans les Evangiles.

Résultat de recherche d'images pour

Jésus ne force jamais personne à Le suivre.

Parfois même Il dissuade certains de le faire, en expliquant qu’il leur faudra renoncer aux richesses matérielles de ce monde, comme ce jeune homme riche qui était venu Le voir pour devenir Son disciple.

Le Prophète MAHOMET ne demande pas à ses disciples de ne pas s’enrichir.

Etre Calife est un métier qui paie bien son homme.

Sur terre.

Car le but de l’Islam est de reprendre la planète « Terre » au « grand Sheitan ».

Et le but du Christianisme est de rendre libres les hommes, libres de choisir entre ce royaume terrestre où il y aura toujours des pauvres et le Royaume du CHRIST.

La seule monnaie qui compte pour un Chrétien, pour « gagner » son Paradis, c’est l’amour.

Pas la haine de l’autre !

C’est pour cette raison que l’Islam et le Christianisme sont incompatibles.

Je l’écris.

Je l’affirme.

Car, pour choisir son royaume, il faut que co-existent les deux royaumes, le Royaume des Cieux et le royaume terrestre.

Car, pour choisir son camp, il faut que co-existent les deux forces, le Bien et le Mal.

Autrement dit, pour être libres de choisir entre le Bien et le Mal, le Mal doit pouvoir exister, comme existent les prédateurs dans un éco-environnement.

Le Christianisme est une religion qui tolère le Mal.

Oui !

Un Chrétien ne peut pas juger un méchant.

Jésus rappelle que le soleil brille pour les bons comme pour les méchants sur cette terre.

Si vous voulez bien perdre quelques minutes par jour à lire le message des Evangiles, vous en aurez la confirmation.

Mais un Musulman ne peut pas tolérer la présence du « grand Sheitan » ou les manifestations du « MAL-in » dans ce monde. Comme son chef militaire, le « Fidèle » doit combattre physiquement et moralement le « Grand Satan », s’il ne veut pas aller en Enfer lui-même. Et il doit combattre tout croyant qui n’est pas fidèle à Dieu.

L’objectif ultime de tout Musulman est de reconquérir la terre, pour la soumettre à la seule volonté du Dieu ALLAH.

Résultat de recherche d'images pour

Aussi vous, les porcelets grassouillets qui avez été élus par un peuple de culture chrétienne, donc tolérant au MAL, risquez fort d’être les premières victimes des Fidèles d’un Dieu dont la foi est ardente et si attrayante pour la jeunesse de notre pays.

En effet, qui ignore aujourd’hui que les jeunes Occidentaux préfèrent conquérir le monde plutôt que de le voir mourir ?

D’ailleurs c’est la culture anglo-saxonne qui diffuse à vau-l’eau des films « d’action » dans lesquels, pour combattre le MAL, il faut être encore plus méchants que les méchants du film.

Le héros est celui qui vainc par la force, et non par son intelligence et sa ruse.

Cette culture de la violence est en grande partie responsable de cette appétance pour la conquête d’un Nouveau Monde, la « Terre Promise », terre lointaine, peut-être américaine, où la loi qui compte est celle des armes comme dans les Far West.

Evidemment que l’Islam est la religion du futur !

Et que le Christianisme est condamné à disparaître.

Qui, dans une société de consommation, a envie d’être pauvre et de se contenter de vivre du strict nécessaire ?

Qui, dans une société où triomphe la loi du plus fort, a envie de tendre la joue gauche à celle ou celui qui le frappe sur la joue droite ?

Nous sommes les Cathares du XXIème siècle.

Et les bûchers pour nous brûler sont déjà dressés dans nos campagnes et dans nos villes.

Car, pour exister, le Christianisme a besoin de structures sociales fortes qui protègent les plus faibles.

Résultat de recherche d'images pour

Mais l’Etat français s’étiole.

L’« étranger » hystérique qui peut être Français de papier viole nos lois sans que les juges réagissent.

Nos élus politiques nous trahissent, couards et paillards.

Et la laïcité, une notion purement chrétienne, s’efface peu à peu comme le lointain souvenir d’une France historique qui avait des frontières, une culture et une religion dominante mais tolérante.

Craignez le jour où il n’y aura plus de Chrétiens en France !

Alors vous saurez ce qu’a vécu la Perse (l’Iran), ce pays si libre où a existé une grande religion, une magnifique religion, le Zoroastrisme, religion aujourd’hui disparue.

Les femmes y étaient les égales des hommes

Et grever son prochain de dettes était péché mortel.

Comme dans le Christianisme.

Craignez le jour où il n’y aura plus de Chrétiens en France !

Alors vous saurez ce qu’a vécu l’Afghanistan, ce pays autrefois bouddhiste, où les filles pouvaient se promener tête nue et être vêtues comme elles le voulaient.

Comme dans le Christianisme.

Si je suis pessimiste pour l’avenir de la France ?

Etant chrétienne, je considère que vous avez eu le libre choix de votre destin.

Et vous avez choisi.

Vous avez choisi le camp du MAL.

Le camp des richesses matérielles et du pouvoir terrestre.

N’ayant pour seul repère que la loi du plus fort et pour seule prière que le montant de votre compte bancaire, vous avez choisi aussi pervers que vous.

Et tombe la sanction, une sanction « divine », la simple conséquence de votre choix humain, un libre choix.

Seule, une religion de la force, ayant pour culte la domination des peuples, domination exercée par la violence psychique et physique, vous ramènera dans le “droit” chemin.

Le temps est venu d’un XXIème siècle spirituel, oui.

Mais qu’entend-on par « spirituel » ?

Résultat de recherche d'images pour

Vous vivrez l’oppression réelle que vous faites subir aux peuples.

Et vous ne pourrez plus fuir nulle part pour vivre vos libations sexuelles et vos agapes maçonniques puisque la terre entière sera devenue musulmane.

Donc soumise à Dieu.

La faute à qui ?

_____________________________________________________

Jacques 5:4
Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu’aux oreilles du Seigneur des armées.

Exode 22:27
car c’est sa seule couverture, c’est le vêtement dont il s’enveloppe le corps: dans quoi coucherait-il? S’il crie à moi, je l’entendrai, car je suis miséricordieux.

Deutéronome 10:18
qui fait droit à l’orphelin et à la veuve, qui aime l’étranger et lui donne de la nourriture et des vêtements.

Deutéronome 15:9
Garde-toi d’être assez méchant pour dire en ton coeur: La septième année, l’année du relâche, approche! Garde-toi d’avoir un oeil sans pitié pour ton frère indigent et de lui faire un refus. Il crierait à l’Eternel contre toi, et tu te chargerais d’un péché.

Deutéronome 24:15
Tu lui donneras le salaire de sa journée avant le coucher du soleil; car il est pauvre, et il lui tarde de le recevoir. Sans cela, il crierait à l’Eternel contre toi, et tu te chargerais d’un péché.

Job 34:28
Ils ont fait monter à Dieu le cri du pauvre, Ils l’ont rendu attentif aux cris des malheureux.

Psaume 10:14
Tu regardes cependant, car tu vois la peine et la souffrance, Pour prendre en main leur cause; C’est à toi que s’abandonne le malheureux, C’est toi qui viens en aide à l’orphelin.

Psaume 10:17
Tu entends les voeux de ceux qui souffrent, ô Eternel! Tu affermis leur coeur; tu prêtes l’oreille

Psaume 18:6
Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Eternel, J’ai crié à mon Dieu; De son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles.

Psaume 140:12

Je sais que l’Eternel fait droit au misérable, Justice aux indigents.

Psaume 145:19
Il accomplit les désirs de ceux qui le craignent, Il entend leur cri et il les sauve.

Psaume 146:7-9
Il fait droit aux opprimés; Il donne du pain aux affamés; L’Eternel délivre les captifs;…

Proverbes 22:22,23
Ne dépouille pas le pauvre, parce qu’il est pauvre, Et n’opprime pas le malheureux à la porte;…

Proverbes 23:10,11
Ne déplace pas la borne ancienne, Et n’entre pas dans le champ des orphelins;…

Psaume 68:5
Le père des orphelins, le défenseur des veuves, C’est Dieu dans sa demeure sainte. ]

______________________________________________

Résultat de recherche d'images pour

Mode d’emploi d’une voyante, flash en direct : – “Quand le “Noir Désir” revient, Véronique PIROTTON devient l’image de Marie, Marie TRINTIGNANT. Alors l’homme qui prend la vie, Bernard WESPHAEL, rend la femme coupable des violences qu’elle subit.”


.centerslate span {
display: inline-block;
height: 100%;
}

Ou comment une TS, tentative de suicide, se termine par une tentative de meurtre “réussie” !”, selon la victime.

Mais qui est la victime ?

 


.centerslate span {
display: inline-block;
height: 100%;
}

Afficher l'image d'origine

Je n’ai pas envie d’écrire des titres plus courts et racoleurs.

Pas pour un tueur.

Mais dans les lueurs troubles de la nuit, qui sont les tueurs ?

Voilà, il m’est demandé de vous faire participer à ma “démarche”, au “mode d’emploi” d’une machine humaine qui fonctionne, branchée sur “l’au-delà”, l’au-delà de la vie, l’au-delà d’une vie.

C’est tout bête, si !

Vous allez voir, comme moi.

Vous allez voir et savoir.

D’abord vous avez envie de consulter l’ami Google, les dernières nouvelles du jour en cours, celles du 22 septembre 2016, par exemple.

Afficher l'image d'origine

Vous vous orientez vers vos titres de presse préférés, juste pour lire les dernières dépêches AFP.

Sauf que, juste au moment où vous vous apprêtez à écrire le nom de votre quotidien favori dans la barre de recherche, “on” vous dit :

– “Le soir”

Vous avez deux choix, en relation avec ce mot “soir” :

– soit c’est le soir, c’est à dire l’instant où la nuit commence, sans autre indication ;

– soit c’est le titre d’un journal, puisque vous alliez taper le nom de votre quotidien favori.

Vous vous rappelez que, pour connaître un peu à l’avance les résultats des élections françaises, il y a quelques temps, il était de bon ton de taper “Le Soir”, titre d’un quotidien belge, avant que ne soit conclue une entente préalable entre les autorités françaises et les autorités belges pour mettre fin à cette “tricherie”.

Qui n’en était pas une…

Voilà, vous y êtes :

– Vous tapez “Le Soir”.

Afficher l'image d'origine

Vous lisez les gros titres du journal en ligne et vous pensez que votre pote COLUCHE va “se pointer” pour commenter l’actualité du jour sur les policiers français arrêtant des policiers belges à la frontière de toute façon inexistante entre la France et la Belgique.

Parce que les policiers français ont arrêté des policiers belges qui faisaient passer des migrants plutôt que d’arrêter leurs passeurs, vous me suivez ?

Poursuivez…si vous voulez persister dans cette erreur.

Non, promis, vous n’aurez pas de migraine à la fin de l’article.

Sauf que…

“On” vous dit :

– Ne t’attarde pas sur l’article de la police belge devenue française ou de la police française attrapant la police belge parce qu’elle parlait français avec un accent belge trop reconnaissable !

Ainsi, ami lecteur devenu “voyant”, tu reçois, perçois, comme une “injonction” de passer outre l’article et de continuer ta route… en franchissant la frontière de l’inconnu.

Dommage, ç’aurait été marrant si COLUCHE avait voulu s’exprimer sur la police belge !

Déjà qu’il s’était beaucoup exprimé sur la police française, avec le talent qu’on lui connaît.

Mais là, il a décidé qu’il ne voulait pas s’exprimer étant “expiré” (sic).

Donc tu furètes, à la recherche de l’article qui contient l’information sur laquelle tu dois “travailler”.

OK, c’est un peu bête comme système et parfois décourageant.

STOP, là, un article sur un scandale européen :

– un conflit d’intérêts entre un paradis fiscal et la fonction d’une élue européenne…

Non, il faut que tu passes ton chemin.

Tu espères que tu ne vas pas y passer la nuit, jusqu’à demain matin !?

 http://bouzou.files.wordpress.com/2011/06/pas-envie.jpg

Afficher l'image d'origine

Et tout à coup, ton regard est attiré par un prénom :

– Véronique…

“On” te dit : – “oui”.

Toi, tu penses : – “aïe !”

Parce que, depuis l’affaire de Véronique COURJAULT, s’appeler Véronique, c’est pas forcément honorable, surtout dans un fait divers.

T’as pas trop le choix, de toute façon, puisqu’on ne te le laisse pas, le choix.

Elle, elle s’appelle Véronique PIROTTON.

Il paraît qu’elle était un peu “zinzin” comme toi et qu’elle est morte “suicidée”, ce que NIE farouchement l’intéressée, et avec une rare véhémence !

Puisque l’intéressée fait son apparition, te “rend visite”, tout à coup, à l’évocation de son nom.

C’est ainsi que tu sais sur quelle affaire tu dois travailler et quel article tu vas rédiger ce soir, en lisant “Le Soir”.

Même si ce ne sont pas tes affaires et que tu avais autre chose à faire, par exemple faire un article avec ton pote COLUCHE qu’aurait été drôlement plus bidonnant que cette histoire sordide de femme trouvée à demi-nu, morte, dans une chambre d’hôtel.

L’intéressée dit que :

– “Si elle avait choisi de se suicider, elle aurait choisi de se suicider “dignement” et pas si peu habillée.”

Prudente, je tente de lire les articles “pour de vrai”, en prenant connaissance des déclarations du mari “innocent”, car présumé innocent.

Afficher l'image d'origine

Je me fais traiter de … quelques noms d’oiseaux au passage qui me prouvent que le caractère de la “victime” (si victime, disons ” pas sage”) , a dû faciliter la tache au tueur.

Peut-on être victime de son propre suicide ?

La victime proteste !

Elle ne voulait pas se suicider ou un peu, comme un jeu, pour calmer le jeu, justement.

Elle avait juste pris ce qu’il fallait pour ne plus subir de violences, ne pas en avoir conscience, tout en pouvant rester en vie.

Ensuite, le SAMU, enfin les secours “belges” sur place, elle aurait pu alors dénoncer son agresseur, sans peur et sans se recevoir d’autres coups.

Selon ses envies et ses coups d’humeur.

Car il l’a frappée, affirme-t-elle, à plusieurs reprises.

Elle me montre son ventre ou son bas-ventre :

– à coups de pieds, recroquevillée sur le sol en position foetale.

Elle dit qu’elle a eu si mal qu’elle en aurait vomi, un peu, beaucoup, elle ne sait plus.

D’où le sac plastique.

Elle ne voulait pas s’étouffer avec.

Elle voulait se faire vomir.

Elle avait trop mal.

Vomir d’avoir mal, pas d’avoir bouffé.

Je ne comprends pas.

Pourquoi se faire vomir ?

– Pour ne pas mourir !, me répond-elle.

Le sac plastique lui sert aussi à gérer ses crises (?).

Elle met un sac plastique pour respirer.

Dans les crises de panique, ça la calme.

Pour ne pas être prise au dépourvu en cas d’angoisse.

Euh… ??????????????????????

Afficher l'image d'origine

Ca l’énerve que je ne la “crois” pas ou que je ne comprenne pas.

Elle reconnaît qu’elle n’est pas facile de caractère.

Mais pas “débile”.

Les “Véronique” sont-elles faciles de caractère ?

Messieurs, à vos triques !

Lorsque je vois la photographie du mari, Bernard WESPHAEL, je ressens une forme de duplicité. Mais tous les hommes politiques, ou quasiment tous, sont des “dupes qui dupent d’autres dupes”.

La victime m’apprend ce que je sais, un peu, pour l’avoir lu :

– enfance difficile, père violent frappant son épouse, la mère de Bernard.

L’ex-épouse, puisque le divorce est devenu définitif, la mort étant le moyen le plus sûr et le moins coûteux pour divorcer sans être aimables, m’explique que nous sommes dans un processus connu de “répétition”, d’imitation du “père”par un enfant battu, le cercle fatal de la maltraitance infantile qui conduit au comportement déviant de  “parent-bourreau”.

Dans ces moments-là, Bernard ne serait plus vraiment lui-même.

Il se venge.

C’est elle qui me l’explique ainsi.

Mais de quoi se venge-t-il ?

– “D’être un “raté” !”, dit-elle, presqu’avec rage.

Afficher l'image d'origine

Puis je me retrouve avec ses yeux dans une pièce où les coups pleuvent sur elle.

Avec ses yeux ou dans son corps.

Car je ne vois pas grand-chose.

J’ai mal, j’ai du mal à respirer.

Je pense au sac plastique pour m’aider à respirer.

Il est dans la salle de bains.

Je m’y traîne.

Je suis prise par la tête et ma tête cogne, sonne et retombe.

Je tombe, comateuse mais je ressens encore, souffreteuse, les coups qui pleuvent.

Donc je suis en vie.

Je dois réagir mais je ne sais plus comment.

Je ne vois plus.

Et j’ai mal partout.

Il me faudrait tant de courage !

Alors Véronique PIROTTON m’envoie l’image de Marie TRINTIGNANT et me crie :

– “Combien d’autres femmes vous faudra-t-il encore pour que vous acceptiez de croire que, même dans nos milieux, les hommes sont violents ?”

“D’autres femmes “tuées””…

Afficher l'image d'origine

Elle me rappelle qu’au procès de Marie TRINTIGNANT combien sont venus témoigner, même des femmes !, que Bertrand CANTAT ne les avait jamais frappées ?

– “Ce qui est faux”, m’affirme-t-elle.

– “Pourquoi ces gens-là (sic) mentent-ils ?”, interroge-t-elle.

Dans l’expression “ces gens-là”, il y a du mépris, comme du rejet, de l’indignation, une grande, une terrible indignation !

Véronique PIROTTON me rappelle le suicide de Krisztina RADY, après le meurtre de Marie TRINTIGNANT.

 

  <!–


http://assets.20mn.fr/js/html5shiv.js?0806f3e
http://assets.20mn.fr/js/respond.src.js?0806f3e
//widget.perfectmarket.com/opt/tboptevent.html?v=2&a=u&d=%7B%22stp%22%3A%7B%22a%22%3A1%7D%7D

Non, je n’ai pas envie de me “brancher” sur elle.

Sans façon !

Je ne pourrais pas la faire revenir, ni revivre.

A quoi bon remuer ce qui peut faire souffrir les vivants ?

Je suis traitée d'”indifférente”, le pire des crimes sur cette terre.

Je ne lui donne pas tort.

Mais là, on n’est plus sur terre !

Oui, c’est vrai que Krisztina RADY avait témoigné en faveur de Bertrand CANTAT lors du procès pour le meurtre de sa “favorite”, Marie.

Elle n’y a gagné que la mort et le déshonneur.

Tout comprendre de l’enquête sur le suicide de l’ex-femme de Bertrand Cantat

Kristina Rady au procès de Bertrand Cantat pour le meurtre de Marie Trintignant à Vilnius, en Lithuanie, le 22 mars 2004.

Kristina Rady au procès de Bertrand Cantat pour le meurtre de Marie Trintignant à Vilnius, en Lithuanie, le 22 mars 2004. – ERIC FEFERBERG / AFP

Soit…

Elle est morte.

Et je ne la reçois pas.

Véronique PIROTTON se calme.

“On” arrive à la fin de l’article.

Elle avait besoin de “crier” sa souffrance.

– “Non, corrige-t-elle, elle avait besoin de témoigner à son propre procès.”

Parce que personne ne lui a donné la parole à son procès.

Donc elle la prend !

Sacré caractère !

C’est incontestable.

Elle me rappelle une “amie” que j’aime beaucoup, comme tous mes amis.

Mais je l’aime alors qu’elle a prétendument un caractère “épouvantable”.

Quelle flamme, cette femme, quelle pétulance, quelle intelligence et quelle énergie dans la vie, la Vie, même au-delà  !

Malgré tant de souffrance.

Elle termine, Véronique PIROTTON, en me disant qu’elle a toujours voulu éviter aux autres femmes la vie qu’elle vient de connaître.

Elle partira apaisée si justice lui est rendue !

Afficher l'image d'origine

Si elle est reconnue en tant que victime, pas comme une “dépressive” idiote qui se serait suicidée lors d’une saoulerie, en abandonnant son gosse.

Un beau gosse !

Qu’elle adore…

Non aux violences faites aux femmes !

Mais, surtout, non à la répétition.

Véronique (non, pas moi !) Véronique PIROTTON dit aussi :

– Qu’elle aime Bernard, l’a aimé et a toujours voulu le protéger !

Mais qu’il doit se faire soigner, sinon il recommencera à frapper, à taper, et à… tuer.

Accidentellement, dans un accès de rage, mais il tuera encore.

Elle en est sûre.

Pour elle, il est “limite”, “border-line” dans le dédoublement de personnalité.

Il investit un autre lorsqu’il devient violent, un autre qu’il ne reconnaît pas comme étant lui-même, comme étant lui.

Il dit alors que ce n’est pas lui.

C’est comme s’il revêtait le costume d’un autre.

Un costume taché de sang, de son sang… à elle.

Je demande à… (j’allais écrire “Marie”) Véronique si elle se souvient des circonstances de sa mort.

Elle me répond honnêtement qu’elle ne peut pas se souvenir de ce qu’elle n’a pas vu.

Elle se débattait et puis… elle est partie.

Peut-être à cause des coups sur la tête qui résonnent encore dans sa tête, comme si elle était en vie.

Elle hurlait mais personne n’entendait.

Ou plutôt, même si quelqu’un entendait, il n’écoutait pas.

Elle est morte alors qu’il aurait suffi que quelqu’un intervienne pour mettre fin à son calvaire.

Et éviter que ce procès n’ait lieu !

Afficher l'image d'origine

Non, un procès aurait eu lieu, pas un procès pour meurtre.

Car elle lui avait crié, à l’homme qu’elle aimait, qu’elle allait déposer plainte, que cette fois, elle se défendrait jusqu’au bout.

Elle ferait savoir quel homme il était vraiment.

Le contraire de l’homme qu’il paraissait être en public.

Donc le procès aurait eu lieu.

Mais elle et lui seraient encore en vie.

J’arrête.

J’arrête la “prise de notes”, l’interview ::

– Appelez “ça” comme vous voulez.

Je n’ai pas envie de “peaufiner” l’article.

C’est trop dur ce que m’envoie la victime.

Et les images s’enfilent avec des visages de femmes qui hurlent leur douleur et des images de tueurs en liberté.

Même s’ils ont purgé leur peine !

Car elles, elles n’ont pas fini de purger leur peine, pour une éternité de larmes.

Si la vallée des larmes est sur terre, laisser derrière soi ses enfants, c’est la pire des souffrances.

Aucun paradis ne peut vous rendre heureuse !

  • “Si vous êtes séparée de vos enfants”, me disent-elles.

Marie, Marie, …

Afficher l'image d'origine

Non, pas ce soir.

C’est moi qui n’ai pas le courage d’écrire.

Aucun message d’espoir à transmettre.

_______________________________________________________

Avertissement :

Lorsqu’une personne se suicide, parfois c’est pour se venger.

Se venger le plus souvent de ses proches.

N’étant pas Dieu, je ne peux pas savoir où est la vérité.

Je me suis “contentée” d’écrire ce que voulait dire Véronique PIROTTON, guidée vers elle.

Si c’est Véronique PIROTTON.

Je devais publier cet article pour celle qui se fait appeler Véronique PIROTTON et qui veut venir témoigner à son procès.

C’est mon “devoir” de “médium christique”.

Quand le Seigneur ne s’oppose pas à la venue d’un “visiteur”, je dois lui ouvrir ma porte, lui offrir le gîte et le couvert ainsi que la possibilité de contacter les personnes de son choix.

Véronique PIROTTON veut contacter les femmes de notre siècle.

Et leur dire :

– “Aucune d’entre vous n’est à l’abri de la violence masculine.

Arrêtez de protéger “vos” hommes, ceux qui vous maltraitent et qui vous font du mal.

Ce n’est pas leur rendre service.

Ce n’est pas vous rendre service que d’accepter tous leurs sévices.”

Non, Véronique PIROTTON ne se brisait pas ses propres os par masochisme.

Et elle met au défi n’importe quel psychologue de trouver une femme s’automutilant, en se cassant elle-même les os de son corps !

Ce n’est pas un “plaisir” féminin.

Elle ajoute que, n’étant pas atteinte de la maladie de la pierre (sic), ce n’est pas de sa faute si elle est tombée sur un homme avec un coeur de pierre qui lui a cassé le coeur et les os du corps.

Coeur fragile dans un corps pas assez agile…

Qui devenait de plus en plus lourd…

Comme un corps mort.

Afficher l'image d'origine

______________________________________________________________

Si vous le permettez, je vais me retirer et aller dormir.

Là, c’est la “Véronique” médium qui parle.

Attendons de savoir.

Attendons de connaître la vérité.

Si le Seigneur a permis que cet article soit rédigé, c’est :

–  parce qu’Il a eu pitié de Véronique PIROTTON

– et qu’Il lui a accordé le droit de venir témoigner, en tant que martyr de l’amour, l’amour de “son” homme qui l’aimait “MALe” !

 

Afficher l'image d'origine