De COLUCHE : – “Un gendarme fabuliste en France, c’est fabuleux, non ? C’est qu’y condamneraient Jean de la FONTAINE aujourd’hui, tous ces cons de moralisateurs ! Alors voyons voir si le genre littéraire dit “fable” est encore admis en France par les Universitaires de ce siècle de cons : – “Moeurs et coutumes des tribus de babouins – D’où cette question : – “L’homme descend-il du singe ?” Moi, je dis que “oui”. Démonstration pour les singes !”

 

[L’avertissement de redirection vers un autre site qui peut apparaître sur cette page est de la CENSURE indirecte. Cette redirection n’est pas voulue par moi. Merci de ne pas tomber dans le piège de “Big Brother” !]

  • Un singe en été, c’est quand même mieux qu'”Un singe en hiver” !

 

Afficher l’image source

 

[- “Si je buvais MOINS, je serai un autre HOMME. Et j’y tiens PAS.”]

– Car je m’appellerais pas “COLUCHE” !

Afficher l’image source

Bon, alors, démonstration :

Y’avait une fois, une fois de trop !, un pays où vivaient des babouins.

  • Quoi encore ?

Faut plus dire que les babouins, ça existe ?

  • Si, Môssieur !

Afficher l’image source

 

Les babouins, ça vit dans des pays de riches, pas n’importe lesquels, d’abord.

Par exemple, des pays qui se trouvent dans la péninsule arabique.

Ou en Afrique Subsaharienne… Là, y sont plus pauvres, les babouins !

Pass’qu’y z’ont pas d’pétrole

  • et pas non plus trop d’idées !

Sinon y s’raient pas restés à l’état de babouins, les babouins, s’y z’avaient inventé la voiture qui roule au pétrole…, ça s’saurait, hein ?

Ce sont des hommes occidentaux qui ont inventé la voiture qui roule au pétrole, alors qu’y z’en avait pas, du pétrole !

  • La preuve qu’y sont encore plus cons que les babouins !

Tu vois, dans les années 70, même, pour tout te dire, en 1973/1974 pour être plus précis, années du premier choc pétrolier, on disait :

– “Les Français, y z’ont pas de pétrole, mais y z’ont des idées !”

Afficher l’image source

Seulement voilà, les idées des Français servent à faire rouler les z’autres, avec la fuite des cerveaux de France hors de France et le vol des brevets des inventeurs français par des récupérateurs généralement anglo-saxons.

________________________________________________________________________________

http://www.economiematin.fr/news-france-entreprises-start-up-etranger

1,6 MILLIONS

Au 31 décembre 2011, 1,6 million de français inscrits au registre officiel vivaient à l’étranger ; en 20 ans ce chiffre a quasiment doublé.

[Depuis le premier choc pétrolier de 1973, le slogan officiel national est que « la France n’a pas de pétrole mais elle a des idées ». Le problème majeur est que nos idées sont en grande partie développées et exploitées à l”étranger (soit par des français expatriés, soit par des concurrents étrangers) donnant naissance à des produits, des services voire des industries qui vont devenir nos plus redoutables concurrents. Ce mouvement est entretenu par la fuite des cerveaux, la diminution des dépôts de brevets français et la création de start-up françaises à l’étranger, notamment à la Silicon Valley.

Ce processus ne date pas d’aujourd’hui. La première machine à vapeur a été mise au point par le français Denis Papin, mais c’est l’écossais James Watt (1736-1819) qui déposa le brevet, lançant la révolution industrielle en Angleterre. Les Frères Lumières ont mis au point, à la fin du XIX° siècle, le procédé cinématographique, mais l’industrie du cinéma est née à Hollywood. Dans les années 60, l’entreprise française BULL était parmi les premières sociétés en pointe dans le secteur informatique mais la France est passée à côté de la nouvelle économie. C’est une des manifestations du « paradoxe français ».

Et cette situation est sans doute liée à la prise de conscience tardive de la nécessité de sensibiliser les acteurs économiques du pays (entreprises, universités, laboratoires de recherche, collectivités locales, Etat) aux pratiques d’intelligence économique (lobbies, réseau, renseignement, secret, espionnage) mises en œoeuvre, depuis les années 70, par les japonais, les américains puis, plus récemment, les chinois. Pendant que les universités américaines ou chinoises sélectionnent scrupuleusement, et surveillent, aussi les étudiants en provenance de pays concurrents, nous finançons, au nom du social, les études d’étudiants étrangers dont certains n’ont pas toujours des intentions « pacifiques ». […]]

_________________________________________________________________

  • Oui, mon Général, les plus grands voleurs d’idées sur cette terre, ce sont pas les babouins, mais les Amerloques !

Pourquoi ?

Bah, d’abord, pass’que les babouins y sauraient pas trop quoi en faire !

Afficher l’image source

Y faut déjà savoir lire et écrire le français pour être un savant français et, accessoirement, savoir compter sur ses dix doigts, pas des doigts de babouins, même si, chez le babouin, le pouce est opposable aux autres doigts de la main comme chez les hominidés.

  • Mais bon, soyez pas racistes avec les babouins qui vivent dans la Péninsule arabique et dans l’Afrique subsaharienne de préférence !

 

Afficher l’image source

Besoin d’un gros câlin ?

Après tout, l’homme descend du singe et ça a été prouvé,

  • même s il manque le fameux chaînon pour le prouver.

Comme quoi l’esclavage mène à tout, à condition d’en sortir debout, en marchant sur ses deux pattes arrière plutôt que sur ses quatre pattes par terre.

La preuve, c’est qu’aujourd’hui, à cause de votre esclavage politique, ce sont les “Marche debout” qui gouvernent la France !

Pourtant, moi, je vais vous prouver que je l’ai trouvé, le chaînon manquant.

  • C’est le cousin babouin, hein mon cousin ?!, qu’est le chaînon manquant.

 

Afficher l’image source

 

Pour ça, y faut connaître les moeurs et coutumes des babouins du désert d’Arabie et de l’Afrique aride subsaharienne.

  • C’qui explique qu’y soient mieux chez nous que chez eux, les babouins !

Ou qu’y z’envahissent d’autres pays, comme y z’ont envahi l’Inde devenue, pour une partie, le Pakistan, et ainsi de suite… même si, ces singes métèques, y s’font passer pour leurs cousins et qu’y s’font appeler les Macaques en Inde pour pas qu’on les reconnaisse.

Sauf que c’est du pareil au même, ou quasiment, sous le masque,

  • être un métèque macaque ou un babouin solaire,

  • à une différence près, le harem.

– Mais si, c ‘est ethnologique, mon beau, le harem !

  • Quoi, tu veux faire passer Véro au Tribunal pass’qu’elle t’explique par mon intermédiaire les moeurs des singes babouins de la Péninsule arabique et de l’Afrique subsaharienne ?

 

Afficher l’image source

 

– Ecoute, Ducon, si t’es pas content, c’est qu’tu reconnais qu’tu descends du singe !

Y’a qu’la vérité qui fâche !

Alors, si tu veux mon avis, c’est pas le scoop scientifique du siècle, qu’tu descendes du singe,

  • pass’qu’on descend tous du singe, Ducon.

  • Moi d’abord, moi aussi !

Mais nous, les singes d’Europe, ça fait bien longtemps qu’on a fini de grimper aux arbres.

C’est pour ça qu’on les descend tous, les arbres !

C’est pass’que ça nous rappelle cette époque préhistorique où on était aussi des singes, époque dont on n’est pas tant fiers que ça !

On veut dissimuler nos origines simiesques, alors on prend des mesures grotesques.

  • On leur coupe la futaie, aux arbres !

Comme ça, y z’ont l’air moins futé, les arbres.

  • Et nous, on passe pour c’qu’on est, pour de vrai, de vrais cons !

Oui, nous, on devient les rois !, les rois des cons.

Afficher l’image source

Le gorille qui marche debout comme un homme

Le gorille qui marche comme un homme

___________________________________________________________________

  • Pas les rois du pétrole, hein ?

Nan, pas les rois du pétrole…

Mais les Français sont devenus les rois des rase-mottes avec port de menottes garanti pour toutes celles et pour tous ceux qu’oseraient dépasser d’une tête les têtes de cons qui les gouvernent !

Plus t’es con, moins tu supportes de voir qu’y en a un à côté de toi qui te dépasse d’une tête ou d’un cerveau !

Faut être aussi cons qu’eux si on veut rester dans la profession… leur profession de foi.

Afficher l’image source

Donc j’vais te parler des moeurs et coutumes des babouins.

Et si tu trouves que les hommes, y ressemblent aux singes, t’étonne pas !

C’est déjà prouvé scientifiquement que l’on partage 93 % de nos gènes avec nos cousins, les babouins.

Allez, petite leçon d’ethnologie, ou plutôt d’éthologie piss’qu’on s’croit supérieurs aux z’autres, les z’autres singes qui sont pas encore tout à fait descendus de leur arbre, eux.

Mais qui font partie de notre arbre, l’arbre généalogique humain.

Afficher l’image source

______________________________________________________

ETHOLOGIE :

  • L’éthologie désigne l’étude scientifique du comportement des espèces animales, incluant l’humain, dans leur milieu naturel ou dans un environnement expérimental, à travers des méthodes biologiques précises d’observation et de quantification des comportements animaux.

_______________________________________________________________

  • C’est quoi, ça, un babouin ?

__________________________________________________________________

https://fr.wikipedia.org/wiki/Babouin

Description

[…]

Les Babouins (Papio) forment un genre de singes cynocéphales de la famille des cercopithécidés répandus en Afrique subsaharienne et au sud de la péninsule Arabique.

[…]

Vie sociale

[…]

Comme beaucoup de primates, les babouins vivent en bandes organisées.

Afficher l’image source

[Le code pénal français définit la circonstance de “bande organisée” comme tout groupement formé ou toute entente établie en vue de la préparation, caractérisée par un ou plusieurs faits matériels, d’une ou plusieurs infractions (article 132-71 du code pénal). Cette circonstance a pour conséquence d’aggraver les peines encourues, sauf pour les babouins dont il est admis qu’ils constituent une exception culturelle piss’qu’y sont pas considérés comme les égaux des hominidés.]

Le babouin ne se sent en sécurité qu’à l’intérieur de cette bande, dominée par quelques mâles puissants qui en assurent la défense ; ils sont aussi chargés de faire la paix à l’occasion de querelles intestines.

[…]

L’espérance de vie avoisine les 20 ans, mais le double peut être atteint en captivité.

Afficher l’image source

L’enclos des babouins au Zoo de Vincennes, d’où y s’sont enfuis le 26 janvier 2018 !

[Comme quoi, la captivité sied mieux aux babouins que le régime de la liberté conditionnelle, même en semi-liberté !

  • Laissez les babouins dans les zoos, les zozos !]

[…]

La structure des groupes est très variable au sein de l’espèce hamadryas et des espèces proches (parfois collectivement dénommés « babouins de savane »). Les babouins hamadryas vivent en grands groupes comprenant plusieurs petits harems (un mâle pour environ 4 femelles).

Afficher l’image source

[Le hasard veut qu’on retrouve ce chiffre, pas plus de quatre femelles pour un mâle, dans un livre qu’a été écrit dans la Péninsule arabique.

Comme quoi, c’est pas toujours le singe qui copie l’homme piss’que l’homme peut copier le singe !]

Les femelles intègrent le harem avant leur maturité sexuelle. Les groupes intègrent aussi de jeunes mâles, écartés de la reproduction tant que le mâle dominant est présent dans le groupe.

[Eh oui, la polygamie, c’est pas une invention humaine, mais un régime patriarcal inventé par les babouins hamadryas !

  • De là à prétendre que c’est une avancée sociologique pour les guenons, pourquoi pas ?

Pour les femmes, femelles de notre espèce, j’en suis moins convaincu, surtout si l’homme a fini de descendre de l’arbre d’où y descend d’son singe, son ancêtre “pas fini”, lui.

Tu sais, le fameux “chaînon manquant” !

On notera que, pour l’homme polygame comme pour le babouin, vaut mieux qu’les guenons intègrent le harem avant qu’elles soient en âge de penser et de procréer, pass’qu’après, p’t’êtr’bien qu’elles s’raient plus trop d’accord, hein, pour se marier avec le babouin d’âge mûr ?

Tu me suis, Ducon ?

C’est pour ça qu’y a des babouins qu’épousent des guenons à l’âge de six ans, avant même qu’elles puissent avoir un rapport sexuel.

  • Futés, les singes qui descendent des futaies !

Afficher l’image source

Par contre, pour les singes qui “marchent debout”,

  • la femme est une et singulière !

Donc, épousée à l’âge adulte, c’est plus difficile de la convaincre de partager son mâle.

Faut comprendre aussi !

Les “Marche debout”, quand y s’mettent “En Marche”, s’y doivent porter leurs petites guenons, quatre par mâle, y z’iraient pas loin, les singes blancs.

Donc, y préfèrent s’mettre en couple avec une guenon adulte qui marche comme eux et même qui peut les faire courir : – “Plus vite, plus vite !”

C’est connu dans l’espèce humaine que, si tu veux faire marcher un homme et surtout le faire courir, faut lui mettre une femme devant !

  • “Tête à claques” !

Pourquoi “tête à claques” ?

  • Lis la suite, Ducon.]

Afficher l’image source

[…]

Dans les harems de babouins hamadryas, les mâles surveillent leurs femelles, au point de les agresser si elles s’éloignent trop. Certains mâles arrivent également à s’approprier des femelles à partir d’autres harems.

Les comportements d’accouplement varient beaucoup en fonction de la structure sociale du groupe. Dans les groupes de babouins de savane, un mâle peut s’accoupler avec n’importe quelle femelle. La priorité d’accès aux femelles est déterminée partiellement par le rang social du mâle. Des combats entre mâles pour l’accès aux femelles peuvent avoir lieu. Il existe néanmoins plusieurs possibilités : certains mâles essayent de s’attirer l’amitié des femelles en les épouillant, les aidant dans les soins aux jeunes ou leur apportant de la nourriture.

Afficher l’image source

Un métier d’homme !

[Les babouins, y l’invitent au resto, la guenon, pour la faire bouffer avant de lui bouffer le Q, un grand classique de la cuisine française.

  • Ou y deviennent “jeunes gens au pair” pour prendre la femelle du foyer qui les héberge.

C’est d’ailleurs prévu par la nouvelle loi d’immigration, le statut de “jeunes gens au pair” jusqu’à l’âge de trente ans, dis donc !

Pour l’épouillage, bien vouloir voir la partie “nettoyage” du futur contrat d’emploi pour le jeune homme au pair

  • surtout qu’y a de plus en plus de tics et de puces… électroniques.. dans les foyers français.]

 

Afficher l’image source

And the weather here is shit !

Ouaip, mêm’que c’est un peu c’qu’y pensent les babouins, quand y débarquent en France !

  • “The weather here is shit !”

Et, en plus, les guenons, leurs cousines françaises, elles sont pas faciles d’approche.

– Non, en fait, c’est pire !

Elles montrent leur derrière comme en période d’oestrus chez les babouines, mais t’as pas le droit de leur mettre la main aux fesses.

  • L’enfer sur terre, moi j’te dis !

  • Pour nos cousins mâles, les babouins.

– “C’est quoi, la période d’oestrus ?”, qu’y demande l’autre.

Mais tu connais que dal aux moeurs et coutumes des babouins, toi ?!

Afficher l’image source

Pour le quatrième dessin, et la mention sous astérisque *, “Chez les primates, aucune domination des mâles envers les femelles […], c’est évidemment FAUX pour les babouins de la Péninsule arabique et de l’Afrique Subsaharienne.

Afficher l’image source

Oestrus

  • T’es vraiment trop nul-le.

J’t’explique :

_______________________________________________________

https://fr.wikipedia.org/wiki/Babouin

[La femelle initie l’accouplement en présentant sa croupe gonflée par l’œstrus au mâle. Néanmoins présenter sa croupe est aussi un signe de soumission et peut-être effectué aussi par les mâles. De faux accouplements entre mâles peuvent également faire suite à ce comportement pour symboliser la dominance.]

[Les babouins, y z’ont tout compris.

Y z’interdisent l’homosexualité pour de vrai et y s’sodomisent pour de faux, même que c’est vrai !

Alors, du moment qu’c’est faux, ça compte pas pour de vrai et y peuvent continuer à s’niquer entre eux, entre mâles… pour se dominer mutuellement.

Afficher l’image source

Accouplement de singes babouins chacma, au Bostwana – Michel & Christine Denis-Huot / Biosphoto

https://www.nouvelobs.com/sciences/20161226.OBS3103/fellation-masturbation-homosexualite-chez-les-animaux-aussi.html

______________________________________________________________________

[La preuve que l’homme qui descend du singe n’a rien inventé !]

__________________________________________________________________________

C’est écrit dans leur livre qu’a été écrit dans la Péninsule arabique : – C’est permis de sodomiser un âne, si s’rappelle plus qu’tu l’as niqué, l’âne !

C’est la pratique de la sodomie qui marque pas la mémoire, donc qu’existe plus, mais qui t’nique pour de vrai.

  • T’as compris, j’espère, l’âne ?

Ce livre t’explique très bien c’que tu peux faire pour de vrai du moment qu’tu dis qu’c’est faux. Mais j’suis pas sûr qu’les babouins, y savent tous lire.

C’est bien la preuve, encore une fois, qu’en plus-se de la polygamie, la “taqiya” a aussi été inventée par les babouins, bien avant les hommes !

Même si eux, y z’ont pas besoin de jurer sur la tête de leur mère qu’y niquent aussi.

Je continue la démonstration scientifique pass’que j’ai peur que tu perdes le fil.]

[Les femelles donnent naissance en moyenne à un petit par an. À la naissance le babouin pèse en moyenne 1 kg et ses poils sont noirs. Les femelles sont les principaux individus à s’occuper des jeunes.

[- “Les guenons à la maison avec la marmaille !”, disent les babouins, eux aussi.

Tu vois, quand j’te disais que les babouins, y z’ont 93 % de gènes en partage avec les “hommes-singes”.

Alors, la femme au foyer avec des mioches, c’est pour te dire combien c’est à la mode chez les babouins d’aujourd’hui et pas tant que ça rétrograde, le plantigrade !

Afficher l’image source

Piss’que des femelles hominidées dites féministes défendent, bec et ongles, cul et nichons, le droit des guenons à n’être plus que des ventres à procréer.

  • Au nom des Droits de l’Homme !

C’est sûr que c’est pas le droit des femmes, ça, on l’a bien compris.]

Afficher l’image source

_______________________________________________________________

[https://fr.wikipedia.org/wiki/Arabie_saoudite

Biodiversité

[La faune comprend des mammifères comme des loups, des hyènes, des mangoustes, des babouins, des lièvres, des rats des sables et des gerboises. Les plus gros animaux sont les gazelles, les oryx et les léopards qui, relativement nombreux avant les années 1950, sont actuellement des espèces en voie de disparition, à cause de la chasse en véhicules motorisés.]

[…]

[Les animaux domestiques sont les dromadaires, les moutons, les chèvres, les ânes et les poules.]

[Bon, j’vais t’apprendre quèque chose que tu sais pas et qu’explique que les babouins, y soient supérieurs aux hominidés de la Péninsule arabique par leurs capacités et facilités à se lier avec le autres espèces animales : lis, si tu sais lire, hein ?]

[Dans la péninsule arabique, où les chiens et chats vivent à l’écart de la société humaine, un nouveau comportement aurait été observé : les babouins adopteraient des chiens et des chats ].

Afficher l’image source

En Inde aussi, les babouins se prennent d’affection pour les petits des chiens.

  • Reste à savoir si les babouins de la Péninsule arabique, y sont pas en train aussi de s’occidentaliser ?

  • Pire de se christianiser ?

Pass’qu’y faut être un “sacré chien” de Chrétien pour vivre avec des chiens et des chats !

_________________________________________________________________________

http://petinthecity.fr/2014/10/quand-babouins-chiens-et-chats-sauvages-vivent-ensemble/

Quand babouins, chiens et chats sauvages vivent ensemble

Pet in the city !

[ 16 octobre 2014 – Sciences et Vie

Quand babouins, chiens et chats sauvages vivent ensemble

Arte diffuse une série de 3 documentaires de 43 minutes véritablement passionnants sur des cas d’adaptation d’animaux peu communes dans leur milieu naturel, au point que les scientifiques parlent de nouvelle étape de l’évolution en ce qui les concerne.

Le premier épisode, « Quand les babouins adoptent des chiens« , est une ouverture en fanfare puisqu’il décrit une situation extrêmement étonnante et fascinante. En Arabie Saoudite, près de la ville de Taïf, des babouins nourris par les déchets des hommes, ont progressivement intégré des chiens sauvages, pourtant leurs prédateurs naturels, ainsi que des chats. A moins que ce ne soit les chiens et les chats qui aient rejoint la communauté des babouins parce qu’ils en tiraient un avantage… La nouvelle société composée de trois espèces qui d’emblée n’auraient rien à faire ensemble fonctionne à s’y méprendre comme une société humaine, avec ses chiens de garde, ses chiens adoptés Et ses chats qui peuvent dormir dans la maison du maître tandis que les chiens restent dehors.

Ce documentaire extrêmement étonnant et instructif a été tourné par Jean-François Barthod, spécialiste du film animalier, qui a fait commenter ses images par un primatologue saoudien ainsi qu’un enseignant de l’Ecole Normale Supérieure de Paris, spécialiste de l’intelligence animale.]

[Quand WordPress se permet de remplacer une image par une publicité “Overblog”, malgré “Adblock”, j’aimerais pouvoir donner mon accord, capito ? Du coup, j’ai supprimé la publicité. ]

IMAGE MANQUANTE  –

Et les chevaux sont devenus les amis des babouins ! Mais ça, c’est pas nouveau, hein ?

___________________________________________________________________________

Moi, j’dis que les babouins, y sont plus intelligents qu’les cons d’hominidés qu’ont pas compris qu’les chiens, c’était les gardiens les plus sûrs des hommes, ces descendants des singes qui marchent debout, et les chats, leurs amis les plus étonnants.

Mais revenons à nos moutons,

  • ceux qu’aiment bien s’faire égorger dans un pays laïque qui prétend ne pas être gouverné par des religieux

  • et qu’y laissent ses “frères moutons”, comme dirait Frère “Saint” François d’Assise, s’faire égorger

  • pass’que c’est cultuel, donc culturel

  • même si c’est délictuel, pour pas dire criminel quand le mouton, c’est toi, Ducon !

Et accessoirement, pass’que, tout simplement, c’est cruel, non ?

Afficher l’image source

Affiche de la Fondation Brigitte BARDOT 

Encore une “Brigitte” qui s’occupe de la France  

Non, c’est pas cruel ?

  • Faux cul !

Ecris Véro : – “Faux cul, fuck you !”

Afficher l’image source

______________________________________________________________________________________

Donc parlons des “faux Q”, ceux-là mêmes qui font un procès en discipline et morale à un gendarme pour avoir appelé un chat, un chat, un porc, un porc et un singe hurleur, un singe hurleur.

  • Même qu’il aurait dénoncé des eaux infestées de crocodiles mangeurs d’hommes !

Enfin, tu sais, Ducon, toutes ces bêtes à quatre pattes ou plus, qu’aiment pas les gendarmes, sauf quand ils veulent en croquer quelques-z-uns.

Là, c’est autorisé par la Nation française du moment qu’y disent pas du mal des gendarmes.

  • Si, aujourd’hui, t’as le droit de tirer sur un gendarme, mais pas de l’insulter !

_________________________________________________________________________

https://www.ladepeche.fr/article/2018/02/17/2744575-hommage-aux-gendarmes-morts-en-service.html

Hommage aux gendarmes morts en service

Société – Cérémonie

[Hier matin, à la caserne Courrege à Toulouse, un hommage a été rendu aux gendarmes morts en service, sous la présidence de Pascal Mailhos, préfet de la région Occitanie, préfet du département de la Haute Garonne et en présence du général, Bernard Clouzot, commandant la région de gendarmerie d’Occitanie et commandant du groupement de la Haute-Garonne.

En 2017, huit gendarmes ont trouvé la mort en accomplissant leur mission dont l’adjoint volontaire Nathan Franchet, 19 ans, du peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie de Castres (81), mort en service le 1er décembre 2017.

Pour rappel, en 1993, le ministre de la Défense a décidé d’instaurer une journée nationale d’hommage aux militaires de la gendarmerie décédés dans l’accomplissement de leur devoir. […]]

 

Dépôt de gerbe par le commandant de Région.

____________________________________________________________________________

“Pour rappel, en 1993, le ministre de la Défense a décidé d’instaurer une journée nationale d’hommage aux militaires de la gendarmerie décédés dans l’accomplissement de leur devoir.”

Le Ministre de la Défense ?

  • Et le Ministre de l’Intérieur ?

Ah oui, lui, y chasse la virgule et les noms d’oiseaux dans les rapports des gendarmes !

Alors on comprend mieux pourquoi, au Ministère de l’Intérieur :

  • y’a plus du double de gendarmes qui se sont suicidés, soit  seize gendarmes qui ont mis fin à leurs missions et leurs vies, chiffre donné par le “Colon” lui-même le 28 octobre 2017,
  • contre huit gendarmes morts en service, sans le vouloir, pour vous protéger, décès comptabilisés le 16 février 2018 !

Je vais me permettre un raccourci saisissant pour les “fils de la Veuve” qui dirigent ce “ministère de l’in-sécurité” :

  • Etre gérés par vous, les fils du Docteur GUILLOTIN, c’est pire qu’affronter des délinquants et des criminels sur la voie publique.

Ce sont les chiffres qui parlent d’eux-mêmes !

 

Afficher l’image source

Le VRAI racisme, il est là, quand la Justice ne fait pas son travail même pour une femme gendarme.

  • Pour couvrir qui ?

 

______________________________________________________________________________

https://www.ladepeche.fr/article/2017/11/13/2683651-suicides-de-policiers-et-gendarmes-collomb-va-recevoir-les-syndicats.html

Suicides de policiers et gendarmes: Collomb va recevoir les syndicats

Société

COLLOMB prie pour qu’il y ait un “miracle”,

  • pour que les Français soient tous des “soumis”  !

[Edouard Philippe a annoncé lundi que le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb allait recevoir “l’ensemble des organisations représentatives de forces de l’ordre” à la suite de la vague de suicides ces derniers jours chez les policiers et gendarmes.

“Nous demandons énormément aux policiers, aux gendarmes, aux militaires, énormément”, a souligné le Premier ministre sur France Inter, affirmant qu'”on ne peut pas prendre à la légère” ces suicides.

“Nous en avons discuté” avec Gérard Collomb, a-t-il indiqué. “Il va recevoir l’ensemble des organisations représentatives des forces de l’ordre (…) pour faire le point sur les procédures qui existent, afin de déceler ceux qui, dans une situation de fragilité particulière, pourraient, le cas échéant, décrocher, voire passer à l’acte”.

“Il y a un travail très fin à réaliser, nous allons le faire”, a déclaré Edouard Philippe, affirmant prendre “personnellement très au sérieux ces chiffres et, au-delà de ces chiffres, les réalités individuelles qu’elles représentent”.

Huit membres des forces de l’ordre ont mis fin à leurs jours en une semaine. Ils font partie des 46 policiers et 16 gendarmes qui se sont donnés la mort depuis le début de l’année 2017, selon un décompte initial du ministère de l’Intérieur complété par l’AFP.

____________________________________________________________________________
[Et aujourd’hui, y fait quoi, le Ministre de l’Intérieur qu’avait promis de prendre au sérieux le “ras-le-bol” des policiers et des gendarmes ?
Y fait rien.
Y faiblit !
Donc y fait taire la grogne, en faisant taire ses “grognards”.
  • N’est pas Napoléon BONAPARTE qui veut ! ]

Afficher l’image source

___________________________________________________________________________________________

En France aujourd’hui, où l’on copie dans la loi républicaine les sourates du livre qu’ont pas lu les babouins, pas encore !,

  • même si ce livre s’est inspiré de leurs moeurs et coutumes, sauf pour l’adoption des chiens et des chats,

  • un mot blesse et tue davantage un hominidé qu’une arme blanche ou une arme à feu.

C’est peu dire sur la connerie ambiante de votre siècle !

Afficher l’image source

“Mort aux flics !”, “Mort aux Juifs” contre “singes hurleurs, caïmans et paresseux” :

  • c’est quoi,  le texte le plus violent qui incite à la haine ?

Et même si c’était écrit “Mort aux cons !” par un gendarme, je le défendrais !

Pass’que si j’écris :

  • “Pan, t’es mort !”

– T’en déduis quoi ?

– Bah, ouais, quoi !

– T’es toujours vivant, dis donc, Ducon.

  • Tu parles d’un scoop !

Afficher l’image source

T’imagine si j’avais vraiment tiré sur toi, pour de vrai ?

Avec une vraie arme ?

  • Pas avec une arme de “fabuliste”, avec un mot ou une parole ?

C’est un peu comme la “sodomie des ânes”, ce procès en conseil de discipline contre un gendarme parce qu’il a raconté son quotidien, en s’inspirant d’une tradition littéraire bien française,

  • le genre fabuliste !

  • La “FABLE”.

Afficher l’image source

Moi, COLUCHE, j’trouve que le coq qui est sur l’image et qui représente la France ,

  • c’est un peu comme les “singes hurleurs”,
  • sauf qu’aucun gendarme n’a encore déposé plainte contre lui
  • quand y chante “cocorico”, les pieds dans le fumier des paysans qui crèvent.

___________________________________________________________________________

Si jvous comprends bien, les pieds nickelés du Ministère de l’Intérieur,

  • vous condamneriez aujourd’hui Jean De La FONTAINE pour avoir dénoncé les vices de son époque,

  • une époque de monarchie absolue qui vous épouvante, les “pas francs”-maçons, les destructeurs de cathédrales françaises,

  • pass’que vous supportez pas les comparaisons animalières entre les délinquants et les singes hurleurs ?

C’est vrai qu’c’est pas sympa pour les singes hurleurs.

J’m’étonne que la SPA ne se soit pas encore exprimée à ce sujet.

Je l’invite d’ailleurs vivement à se constituer partie civile… pour les singes, bien sûr !

OK, les cons !

  • Suivez-moi sur #balancetonporc

– C’est qui le “porc” ?

  • Personne ?

– Ou ce serait-y pas “une image” d’animal, le cochon, utilisée pour dénoncer les abus sexuels de certains hommes ?

C’est furieusement SEXISTE donc RACISTE, dans tous les cas hautement DISCRIMINATOIRE et probablement CONDAMNABLE que d’accuser un porc d’être un homme.

  • Ouais !

Nan, pas d’accuser un homme d’être un porc !

Pass’qu’un porc, y sait pas qu’y s’comporte comme un porc.

  • Mais l’homme qui l’imite, lui, y sait !:.

Afficher l’image source

Bon, si vous préférez condamner les “faux mots” employés que de dénoncer les VRAIS délits et les VRAIS crimes commis sur le territoire français qui s’étend jusqu’à la Guyane des “singes hurleurs”, c’est votr’problème, bande de cons.

Comme y disent certains hominidés des banlieues qu’y veulent pas s’faire tutoyer par des flics

  • mais qu’y appellent aux meurtres des agents des forces de l’ordre régulièrement :

– faut le “respect“.

  • RESPECT !

Y’a juste un point que les babouins ont mieux compris que les descendants des singes, c’est que, pour exiger de l’autre son respect, y faut l’être, RESPECTABLE.

  • Et quand on se comporte comme un jeune con, on l’est plus, RESPECTABLE !

Moi, COLUCHE, j’avais demandé à Véro d’écrire cet article depuis au moins jeudi,

  • hein Véro ?

Seulement, la miss, elle a traîné… Si, si, t’as traîné, Véro !

  • Elle voyait pas l’intérêt d’écrire sur les babouins, Véro.

Et c’est juste quand elle a commencé à rédiger cet article que l’affaire du gendarme est tombée.

UNE HONTE POUR LA FRANCE !

  • Pas le gendarme, le ministre qui le poursuit.

Afficher l’image source

______________________________________________________________________________

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/05/06/97001-20180506FILWWW00043-guyane-procedure-disciplinaire-contre-un-chef-d-escadron-pour-propos-racistes.php

Guyane : procédure disciplinaire contre un chef d’escadron pour propos racistes

Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 06/05/2018 à 11:32 Publié le 06/05/2018 à 11:25

[Un chef d’escadron de gendarmerie est visé par une procédure disciplinaire après avoir comparé la population guyanaise à des animaux dans un discours prononcé fin avril à l’issue d’une mission sur place, des propos qualifiés d’«inadmissibles» par le ministre de l’Intérieur.

» LIRE AUSSI – Plan de lutte contre le racisme : les associations saluent les mesures annoncées

Lors d’un discours prononcé le 21 avril à Saint-Laurent-du-Maronie , à l’issue d’une mission de trois mois et en présence notamment d’un sous préfet, le chef d’escadron s’était lancé dans ce qu’il appelle une «allégorie» sur la population locale : «Quelle faune exceptionnelle que tous ces singes hurleurs lançant autant de jurons que de parpaings pour marquer leur territoire, ces petits caïmans trempant jour et nuit dans l’alcool», avait affirmé le gradé, selon son discours révélé par Le Monde et LCI.

Il dit se réjouir «d’avoir pu aussi compter sur certains paresseux, très nombreux dans la région, dont la réactivité et l’envie de travailler n’ont d’égal que les résultats qu’ils obtiennent», selon une copie de son allocution qu’a pu lire l’AFP.

» LIRE AUSSI – Comment le racisme s’est déplacé sur Internet

Dans un communiqué, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a dénoncé «des propos inadmissibles et choquants» et rappelé «son attachement au strict respect des règles déontologiques et à l’exigence d’exemplarité» qui «doivent encadrer l’action des forces de sécurité dans l’accomplissement de leurs missions». La gendarmerie a, de son côté, qualifié ces paroles d’«intolérables».]

Le Figaro.fr avec AFP

Afficher l’image source

COLUCHE ajoute :

  • Nique les singes hurleurs, les caïmans et les paresseux ! 
  • Espèces animales dont le rôle social n’est pas démontré ou que trop montré.

____________________________________________________________________________

[Moi, COLUCHE, j’invite les Gendarmes à se désabonner du journal “le Figaro-ci, Figaro-là”,

  • qu’est devenu la “Voix de son Maître”.

Et j’invite aussi les amis des Gendarmes à en faire tout autant.

  • N’achetez plus le Figaro, sauf pour vous torcher le cul avec.

  • Sauf si le Figaro présente ses excuses au gendarme et qu’il les accepte.]

 

___________Afficher l’image source___________________________________________________________

Alors je peux lui souffler, à Véro, vu que j’suis sa Muse et que, parfois, j’vous amuse :

– En souvenir du Gendarme Arnaud BELTRAME et par amitié pour lui, je t’avais demandé d’écrire sur des animaux, les babouins, Véro.

  • C’est mon droit, merde, non, d’écrire sur des babouins ?

Qu’est-ce qu’il a le “Colon” avec les Gendarmes ?

  • On dirait qu’il est comme jaloux de leur popularité, aux gendarmes ?

  • Le “Grand-Maître” de la Loge qui règne au sein du Ministère de l’Intérieur, the GOD of France, le GODF, ne serait pas content ?

Afficher l’image source

  • Que des cons qui prétendent parler des femmes en lieu et place des femmes pour les  libertés publiques des femmes !

 “Nés d’un con de femme”, ces “cons” acceptent que la moitié de l’humanité soit absente  de leurs débats “philosophiques”.

Donc je répète “cons nés cons d’un con de femmes”.

___________________________________________________________________________

Tu vois, Véro, c’est comme dans l’affaire Maëlys, tous les moyens sont bons pour salir la Gendarmerie Nationale française, même envoyer l’IGPN enquêter sur des gendarmes, du “JAMAIS VU”.

  • La question que doivent se poser tous les Français, c’est POURQUOI ?

  • Pourquoi que tous ces cons tirent à boulets rouges contre la Gendarmerie française ?

Donc, chaque fois que tu traiteras

  • ta femme de “petite chatte”, “ma poule”, “ma puce”,

  • ton homme de “porc”

  • et le criminel religieux qui va te tuer de “loup solitaire”,

– t’auras commis le délit singulier de ce siècle :

  • avoir osé appeler d’un nom d’animal l’homme qui n’est qu’un animal lui-même pour l’homme.

Pass’que, plus je vous regarde tous de là-haut (comme vous dites ici-bas, les cons !), plus je considère que c’est sûr :

– “L’homme est un loup pour l’homme !

Afficher l’image source

Mais comme je suis pas un gendarme, ça, je peux l’écrire, moi.

  • Bande de cons dégénérés !

C’est tellement plus facile de faire arrêter un gendarme

  • pour avoir écrit des noms d’oiseaux
  • et avoir décrit un univers inhumain de bêtise et de corruption,

  • l’univers fabuleux dans lequel évoluent ces gens d’armes qui vous défendent

  • et qui risquent leur vie tous les jours pour des élus politiques de m.. de,

– que d’arrêter la crapule qui leur crache à la gueule tous les jours.

Ces élus “ripoux” pour qui vous avez votés, bande cons, ne craignent qu’une seule chose,

  • fâcher la racaille qui agresse les honnêtes gens, dont leurs gens d’armes.

Et ces hommes d’Etat incompétents fliquent le mot et la virgule dans un discours de gendarme, à défaut de pouvoir faire respecter les lois françaises en France.

  • Ce n’est pas manquer de RESPECT que de ne pas respecter des “hominidés” qui ne se sont pas RESPECTABLES.

  • Depuis quand des délinquants méritent-ils d’être RESPECTES ?

– “Le respect, ça se mérite, mon Colonel !”

  • Oui, depuis quand doit-on respecter des truands et des bandits de grand chemin ?

Afficher l’image source

Le loup,  c’est celui qui enfreint la loi et poursuit l’agneau perdu pour se venger des bergers qui l’ont chassé parce que cette “bête cruelle” tue leurs brebis.

Il serait temps que chacun retrouve sa place dans notre société !

  • Et que le Ministre de l’Intérieur arrête de demander aux gendarmes et aux policiers, les bergers du troupeau, de respecter les loups solitaires ou en meute !

__________________________________________________________________

Ah, avant qu’j’oublie :

N’OUBLIEZ PAS DE PAYER VOS IMPOTS !

Pour cet Etat qui ne vous protège plus

  • pas “plus-se” qu’il ne protège les Gendarmes chargés de vous protéger.

L’impôt, c’est l’obole du riche à l’Etat français

  • et le fardeau du pauvre qu’a pas d’bol de vivre dans cet état !

Rappelez-vous que l’amour de l’argent,

  • c’est Freud qui l’a dit,

– c’est l’amour du bébé pour son “popot”.

Afficher l’image source

Alors quand on préfère les distributeurs de merde aux producteurs qui vous nourrissent,

  • faut pas s’étonner que vous ayez tous de la merde sur les yeux

  • et que la France, votre pays, pourrisse sur pied !

Et que vous soyez réduits à un état d’infantilisation rarement atteint avant ce siècle piss’qu’y faut tout vous expliquer !

Oui, si vous refusez des mesures “salutaires” pour la France, c’est simplement une “question de PEDAGOGIE”, qu’y z’osent dire.

  • Faut juste mieux communiquer comment vous “entuber”

  • et vous s’rez sodomisé-e pour de vrai.

________________________________________________________________________

[Lundi 16 juillet 2012

Car, en France, on n’a pas de pétrole mais on a des impôts !

http://sentinelles-lappeldusixmai.blogspot.fr/2012/07/en-france-on-na-pas-de-petrole-mais-on.html

Charlie Hebdo N°303 - Les Francais Vont Avoir Mal Impots

_______________________________________________________________

– Mais, dans les mots, c’est pour de faux !

C’est pas vrai qu’vous êtes sodomisés, juste lobotomisés, c’est tout.

Afficher l’image source

  • Avec votre acceptation, les intérêts à payer en plus !

Sinon y s’raient capables de dire, vos élus si nuls, que vous manquez de RESPECT aussi à “la fonction politique” qu’est un peu, beaucoup délinquante, ces temps-ci .

Vous verrez qu’on va y arriver, au “crime de lèse-majesté“,

  • l’interdiction de critiquer les hommes politiques !

Piss’qu’on a déjà intégré dans la Loi française le “délit de blasphème”,

  • l’interdiction de critiquer le “religieux”, sauf Jésus bien sûr.

Vous ne pourrez plus dire ces “pourris de politiques” ou ces “cochons de bourgeois” !

Et quand vous relirez cet article, ce s’ra déjà TROP TARD.

  • Tant pis pour vous, les “dindes de Noël” farcies à la daube “agnostico-politicarde”!

Fallait pas être des “agneaux”.

Faut devenir des loups, des loups pour l’homme, quand l’homme devient pire que le loup.

________________________________________________________________________________

Devise de la Gendarmerie, ne pas oublier…

Résultat de recherche d'images pour "un  singe en hiver audiard weather is shit"

 

Advertisements

– “Euh, excusez-moi de vous interpeller ainsi Monsieur le Président de la République. Le Colonel de Gendarmerie, Arnaud BELTRAME, a une question à vous poser, Emmanuel MACRON. : – “Pourquoi n’avez-vous pas fait chanter la Marseillaise lors de l’hommage national qui lui était rendu ? Comment pouvez-vous prôner “l’esprit de résistance” et faire taire les paroles de la Marseillaise ? Ce “double discours” n’est pas à la hauteur de l’homme politique, ni de la grandeur d’un pays, la France qu’il est censé incarner. ” “

[L’avertissement de redirection  vers un autre site qui peut apparaître sur cette page est de la CENSURE indirecte. Cette redirection n’est pas voulue par moi.  Merci de ne pas tomber dans le piège de “Big Brother” !]

[Translation in english : The redirection filter module of WordPress includes a data redirection not wanted by me. It is ILLEGAL CENSORSHIP. Thank you for not falling into this trap of Big Brother !] 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "la marseillaise hymne national"

Le peuple de France en a marre de se faire égorger.

 

Une musique sans paroles est comme un film muet sans ses sous-titres.

L’hymne national FRANCAIS doit être “CHANTE”.

________________________________________________________________________

https://www.ouest-france.fr/faits-divers/attentat/attaques-terroristes-dans-l-aude/video-l-hommage-bouleversant-des-armees-qui-chantent-la-marseillaise-en-memoire-d-arnaud

VIDEO. L’hommage bouleversant des Armées qui chantent la Marseillaise en mémoire à Arnaud Beltrame

Les gendarmes ont respecté une minute de silence avant de chanter la Marseillaise, ici à Issy-les-Moulineaux.

Un hommage national est rendu, ce mercredi aux Invalides, au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui n’a pas hésité à échanger sa place avec celle d’une otage de Radouane Lakdim, auteur des attaques terroristes dans l’Aude. Ses frères d’armes lui ont rendu un dernier hommage en chantant la Marseillaise.

[Ses “frères d’armes” ne s’y sont pas trompés ! Eux, ils ont CHANTE la Marseillaise.]

____________________________________________________________________________

 

Et non pas seulement écouté, de manière passive, comme subie, surtout lorsqu’il devient une “musique de film”,

  • un fond sonore pour une mise en scène macabre,
  • grandiose et grandiloquente
  • qui confond l’héroïsme avec l’académisme.

Résultat de recherche d'images pour "la marseillaise hymne national"

Chant patriotique FRANCAIS avec des paroles à CHANTER ! [Redondance voulue]

Bon, voilà, c’est dit.

– Maintenant je peux partir me faire flinguer,

  • non pas par les “Soumis”,
  • mais plutôt par les “Résistants”, enfin ceux qui croient résister en “faisant rien”, comme dirait COLUCHE.

Je suis désolée mais la question est URGENTE.

Donc je devais la “poster” :

…, avant qu'”il” ne parte !

Vers la Lumière.

Evidemment.

A moins qu’il ne décide de rester ?

Pour accomplir sa “mission”.

Résultat de recherche d'images pour "Arnaud BELTRAME"

Au fait, Arnaud BELTRAME ne s’est pas “suicidé”.

Il est mort EN COMBATTANT, debout, comme UN BRAVE.

Il ne sait pas s’il est un héros.

Mais il sait qu’il est mort DEBOUT.

Comme un “lutteur”.

Si j’ai bien tout compris

– et “si je ne suis pas folle”,

  • L’Islamiste

[parce qu’il voulait l’égorger encore “conscient”]

– lui aurait tiré dessus, pour le “blesser”, pas pour le tuer.

De façon à le “neutraliser” en handicapant VOLONTAIREMENT, main et pied, le gendarme.

Ou en tentant de l’handicaper.

“Pour sa dernière “prise de guerre”, il fallait “immoler” la victime comme on immole un “agneau”.

Résultat de recherche d'images pour "agneau immolé"

A la manière “halal”, c’est à dire que la “victime” doit sentir la souffrance et le coup de couteau du boucher qui va l’égorger, parfois jusqu’à la décapiter “vivante”, cette victime sanguinolente.

C’est la France qui est “coupable” de laisser pratiquer sur son territoire chrétien cette barbarie :

– égorger des animaux conscients

  • au nom d’une religion qui sacralise les sacrifices animaux et… humains

  • comme au temps des religions barbares, ces Anciens Temps d’avant le Christianisme,

  • le Christianisme, votre religion que vous méprisez aujourd’hui

  • alors qu’elle a remplacé des cultes païens barbares qui exigeaient de sacrifier à leurs dieux des vies animales et humaines.

Si la France interdisait l’abattage “halal”, elle ferait passer un message qu’elle se refuse à faire passer :

– que la VIE est sacrée

  • et que TUER pour faire souffrir,

  • non pas seulement pour “manger”,

  • est tout simplement IGNOBLE,

  • même s’il ne s’agit que d’animaux !

Résultat de recherche d'images pour "agneau égorgé halal"

“Ils”, les Islamistes, vous traiteront comme ils traitent leurs bêtes.

Parce que “vous”, vous avez trouvé et vous trouvez “normal” que des animaux sans défense soient horriblement sacrifiés dans des abattoirs sur lesquels se ferment les portes de la République française et se referment vos débats de boudoirs,

  • pour prétendre ne pas “voir” ce qui s’y passe, donc ne pas savoir !:.,
  • vous mourrez comme les bêtes que vous laissez sacrifier au nom d’un dieu cruel et sanguinaire.

Si la République française est “laïque”, elle ne doit rien CONCEDER à la pratique d’une religion,

  • surtout quand la pratique de cette religion est de TUER pour faire SOUFFRIR.

– Ne dites pas qu’un animal qu’on égorge ne ressent rien !

  • Je sais comment je suis mort.”
  • Voilà le message.

Arnaud BELTRAME tient aussi à faire savoir

  • qu’il n’a pas “abandonné” son épouse et décidé de “se suicider”.

Il aime cette femme qui est la “femme de sa vie”.

Résultat de recherche d'images pour "amour chrétien"
– “Et j’avais pris la bonne décision !” affirme Arnaud BELTRAME à l’adresse de celle qu’il a choisie pour être sa femme.

Il n’a pas été battu, le gendarme BELTRAME.

Il a été tué “lâchement”.

Car il était désarmé, à mains nues et maintenu à la gorge par le “fou de dieu”.

  • “De quel dieu ?”, interroge le Colonel BELTRAME.

J’aimerais écouter l’enregistrement de la lutte entre

– lui, l’homme de l’Ordre sacré, la “Pax Christi”, incarnation de Jésus-Christ,

  • et l’Islamiste, l’homme du Djihad, incarnation du Prophète Mahomet.

Arnaud BELTRAME est mort comme serait mort un Templier,

  • en respectant le serment des Chevaliers qui est de protéger les femmes et les enfants, les veuves et les orphelins,
  • et en sauvant la vie d’une femme qui aurait pu être juive, chrétienne ou musulmane
  • car on ne tue pas une femme, si on est un “vrai” homme.
Résultat de recherche d'images pour "templier serment"

Qui a gagné ?

La mort ne peut vaincre la VIE.

Celui qui a gagné est celui qui est du côté de la VIE

  • celui qui sauve la VIE, une “vie”.

D’un côté, il y a “l’Islam-isme”,

– au nom duquel il est commandé de TUER des innocents pour aller au Paradis d’ALLAH,

  • et de l’autre côté, le CHRIST-ianisme, au nom duquel il est commandé de sauver des VIEs,

  • la VIE, la vie de n’importe quel être humain, par AMOUR,

  • qu’il soit chrétien, juif, musulman, bouddhiste, agnostique ou athée, peu importe.

Car la VIE est sacrée.

Cependant, de l’autre côté, d’un tout autre côté [sic], dans la Lumière qui l’appelle, celui qui est sorti de l’ombre pour réveiller la France endormie, nous rappelle :

– que la Vie est une lutte, pas un “sommeil”.

  • Il ne s’est pas battu, lui, pour que nous nous “soumettions” !

Ce serait le trahir,

– ce serait trahir le Dieu chrétien

  • qui est le “Dieu de la Résistance”.

Le “cri de Spartacus” est chrétien !

Résultat de recherche d'images pour "cri de spartacus"

Aussi Arnaud BELTRAME me demande…,

[ – si c’est bien lui ? Oui, je doute encore et toujours… Je suis ainsi née, plus animée par le doute que par la “foi”.]

– de faire passer son message qui est un appel à combattre, pas à “se soumettre”.

  • Combattre la haine par l’amour !

Un amour qui commande de respecter et de faire respecter la vie des plus faibles,

  • jusqu’à la vie des bêtes dans les abattoirs,
  • ces animaux qui sont tués par les hommes pour être mangés, pas pour les faire souffrir.

Accepter la barbarie, parce qu’elle serait religieuse, est une trahison au moins aussi grande que de prétendre appeler à la résistance en censurant les paroles de la “Marseillaise”.

Par vos lâchetés du quotidien, chaque fois que vous céderez un mot, un geste, un mètre carré de la terre de France à l’Islamisme, vous reculerez.

Résultat de recherche d'images pour "templier serment"

Et vous avez tant reculé que vous êtes acculé-e-s, dos au mur !

– “Qu’allez-vous faire ?” demande le “Colonel” BELTRAME.

– “Allez-vous encore accepter de recevoir des coups sans les rendre ?”

Alors préparez-vous à mourir comme les bêtes dans les abattoirs, égorgées au nom d’Allah,

vous qui fermez les yeux pour ne pas voir, ni savoir ce qui se passe dans les banlieues françaises.

Arnaud BELTRAME est là, devant moi, “très grand”, une grandeur qui impressionne.

Il s’adresse solennellement à Emmanuel MACRON, en chrétien, en TEMPLIER qui s’adresse à son Seigneur et Maître :

– “Tu parles de “résistance” ? Prouve-le.

  • Par des actes ! Des actes de bravoure.

Libère la France de tous ceux qui l’occupent illégalement et de tous ceux qui ne la respectent pas.

Résultat de recherche d'images pour "charles martel poitiers"

Sinon tais-toi.

Tout ton discours était émaillé de figures de la “Résistance” française en pays OCCUPE

  • occupé par les Anglais, lorsque tu as cité Jeanne d’Arc qui les avait boutés hors de France,

  • occupé par les Nazis, lorsque tu as cité Jean MOULIN et le Général De GAULLE.

– Es-tu le Maréchal Philippe PETAIN ou as-tu choisi d’incarner le Général De GAULLE ?

Tu dois choisir.

Car tu ne peux plus “choisir” le “en même temps“,

  • de faire jouer la “Marseillaise”

  • et, en même temps,

  • de faire taire les paroles martiales de cette chanson guerrière,

  • l’hymne national, la Marseillaise.”

[Le tutoiement est “maçonnique”, voulu par Arnaud BELTRAME]

 

Résultat de recherche d'images pour "chevaliers templiers maçons"

__________________________________________________________________________

Arnaud BELTRAME me demande aussi de vous raconter un “loupé”, un “loup-é” à moi.

__________________________________________________________________________

Lorsque j’ai écrit l’article sur le gendarme JAMBERT, celui qui accompagne la petite Maëlys,

– gendarme solitaire mais solidaire de ses compagnons d’armes qu’il salue,

  • j’avais “reçu” ces mots :

  • – “mon gendarme, mon héros”, ce “héros populaire”.

Je pensais que, pour Maëlys, son “héros”, c’était le gendarme JAMBERT.

– “Non”.

“Héros” était un mot trop fort, d’autant plus que le gendarme JAMBERT n’avait rien pu faire pour elle, du temps de son vivant, puisqu’elle n’était pas encore née.

Le Seigneur me redisait :

– “”gendarme” “héros”, “belle trame””.

“Belle trame” ?

Nom inconnu au bataillon !?, qui ne me disait rien, vraiment rien.

Je l’ai donc remplacé par un autre nom qui pouvait s’en approcher :

– “”Berkhane””, parce que je connaissais le nom “Berkhane”.

– “Non”,  fut la réponse, avec comme un écho, ce même nom : – “Belle trame” (?).

J’entendais le “son” mais je ne voyais pas le nom écrit, ni la figure physique de la personne.

– “Alors “baltringue” ? C’est ça ? Tu veux me montrer comment il est mort ?”

“Baltringue”, mot argotique pour dire “balle”, ce qui aurait pu être un “symbole” désignant un gendarme qui serait tombé sous les balles.

  • Oui, mais qui ?

Résultat de recherche d'images pour "prophète récalcitrant"

De guerre lasse, puisque le nom revenait en “écho”, sans que ce nom évoque quoique ce soit pour moi,

  • et parce que j’étais en train de publier un article sur le gendarme JAMBERT

– j’ai recherché en tapant sur “Gogol”

  • s’il existait un gendarme ou un policier s’appelant “Belle trame” qui se serait mort ou se serait suicidé, comme le gendarme JAMBERT.

Pour moi, cette affaire était du passé.

Comme l’affaire du gendarme JAMBERT.

Je me suis refusée à simplement écrire “mon gendarme, ce héros, le gendarme Belle Trame” dans un article sur un autre gendarme,

  • en incise,

– comme me le demandait le Seigneur.

“Un acte de foi”, quoi !

Le Seigneur dit :

– “Ecris !”

Et moi, je réponds ;

– “Deux minutes, je veux juste savoir qui c’était avant d’écrire son nom.”

Et comme je n’ai pas trouvé qui c’était, je n’ai pas écrit ce que me demandait le Seigneur.

Résultat de recherche d'images pour "prophète récalcitrant"

Aujourd’hui, bien sûr, je le regrette.

  • T’imagine le “scoop” d’enfer ?!

Mais je suis comme ça.

J’ai besoin de VERIFIER, au moins un minimum.

L’erreur que j’ai commise en outre a été de penser que ce nom “belle trame” était lié à un événement du passé,

  • pas du futur.

J’étais plongée dans des crimes du passé, crimes de “serial killer” et j’ai péché, non seulement par ignorance et manque de foi, mais aussi par raisonnement analogique.

Or, avoir la foi, c’est “sortir” de cette pensée humaine qui vous tient et vous lie à ce monde tridimensionnel pour accepter de devenir un-e “voyant-e”.

Moi, j’ai toujours peur de lâcher prise et de devenir “folle”.

– Que tirez-vous comme leçon de ma sottise ?

  • “Que je suis bête !”

OK, c’est vrai, mais encore ?!

Résultat de recherche d'images pour "jésus sauveur"

– “Interrogez-vous, me demande d’écrire le Seigneur, sur le fait que, quelques jours avant, Lui savait que ce gendarme, le Lieutenant-Colonel BELTRAME allait se faire tuer.

Que signifie cette “prescience”

  • Que le CHRIST est “omniscient” ?

– Oui, mais encore ?

INTERROGEZ-VOUS sur le fait qu’étant LIBRES,

  • LIBRES de MOURIR ou de VIVRE,

– “quelqu’un”, à un certain moment, a décidé qu’il était temps de MOURIR,

  • plutôt de “faire mourir”.

Et ce “quelqu’un”, ce n’était pas seulement le “terroriste”.”

  • “Que celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende !”

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jésus sauveur"

De COLUCHE : – “Nanard [Bernard CAZENEUVE] prend les poulets pour des canards sauvages et veut les canarder ! A rien compris, le Nanard, c’est les sauvageons qu’y faut “canarder”.”

Nanard, y veut les canarder à tout prix, les poulets, plutôt que d”faire tirer sur les “boulets” d’banlieue, les chamelets, fils de chameaux et d’dromadaires, qui bombardent les flics avec des cocktails pas en guimauve, des cocktails Molotov, dis donc !

Afficher l'image d'origine

“Sortie, exit !” pour “Nanard”, le canard boiteux du ministère de l’intérieur.

Nan, c’est pas des bonbecs, les cocktails Molotov.

Nan !

Y le sait pas, Nanard, y l’a jamais été au combat, sur le front, lui, le cagnard.

C’est des armes, … pour tuer du flic, un cocktail.

C’est pas mondain, ça fait pas bon teint.

Ca fait griller les flics comme dans un four à pain.

P’te, pass’que le pain, … c’est l’hostie ?

Ou c’est hostile, comme nature de viande.

Le pain, c’est le corps.

Le corps du Français.

Tu comprends, un Français, sans sa baguette de pain et sa bouteille de pinard, c’est plus un Français, merde, quoi !

C’est pourquoi tu les retrouves à la messe, aux festins des Gaulois.

Du pain et du vin !

Quoi, c’est pas vrai ?

Vins un peu me dire si c’est pas vrai, le “sauvageon” !

Vins goûter d’mon bâton d’berger, pass’que, moi, si j’dois garder le troupeau d’cons que vous z’êtes, mes agneaux, ce s’ra pas en apprivoisant les loups.

Nan !

Faut pas confondre entre les chiens qui gardent les troupeaux et les loups qui les égorgent.

Afficher l'image d'origine

Et toi qui les regardes faire, comme un con.

Tu vois, les policiers, c’est comme les chiens qui gardent les troupeaux.

Ils sont fidèles à leurs maîtres même quand celui-ci leur tape dessus.

Un peu trop, même !

Mais surtout y laisseront jamais les brebis s’faire égorger devant eux pass’qu’y sont pas crétins comme vous l’êtes tous devenus.

Z’êtes devenus tellement crétins qu’vous protégez mêm’plus ceux qui vous protègent.

Alors, c’est qui qui va vous protéger, hein ?

Nanard, y va vous protéger ?

Avec ses p’tits bras et sa calvitie naissante ou progressante ?

Accompagné de son âme damnée, le “faux-con”, le “faux-Q”, le frère Machin de la Grande Loge du Hibou, choux et genoux cassés !

A terre, chevaliers de l’ordre du droit à s’la fermer !

A terre, roturiers qui vous prenez pour des aristocrates et qui oubliez que l’peupl’, y les a envoyés à la Lanterne, les Aristos !

Tout ça pour avoir l’air d’faire quéque chose, lui qui fait pas grand-chose, le “Sinistre”, sous l’ère de la Rose !

Afficher l'image d'origine

Y leur dit, le CAZENAZE :

– “Prenez vot’trique pour ceux qui viennent d’Afrique ou d’ailleurs, ça suffira pour vous défendre. Un bon coup d’bâton Tonfa sur ces fondus, mes p’tits sauvageons chéris ! Mais interdiction d’leur faire du mal. C’est ma réserve de voix, mon électorat chéri, merde, quoi, alors !”

Y l’a dit, Nanard, farouche et brave, tu sais quoi ?

Nan, tu sais pas c’qu’il a dit ?

– “Faut pas toucher aux “faux cons” qu’en sont des vrais !”

Alors, moi, j’me demandais de qui y voulait parler, des sauvageons ou du “faux-Q” “faux-con” ?

C’est qu’avec la théorie du genre, on sait plus qui c’est qu’a un vrai Q ou un faux Q.

– “Le premier qui touche à mon “Faux-con”, j’te lui fous une mandale !”

Qui l’a dit, le faux-Q.

Sauf que :

– Viens, viens foutr’une mandale à un gars d’ la BAC, le taré, tu s’ras pas déçu du voyage. Même qu’on n’aura plus besoin d’te d’mander ta démission tellement t’auras la gueule démise.

Ben sûr, ce gouvern’ment d’gauche, qu’vous avez élus, mes pov’cons, y va vous faire le coup d’la chemise déchirée.

Et on va voir le “CAZENAZE” nous sortir son navet hollywoodien sur l’air du :

– Aïe, y z’ont osé me frapper, les flics !

– Aïe, ça fait mal, une rouste !

Quel Guignol, le sinistre !

Afficher l'image d'origine

Y va faire appel aux gens d’armes et y vont rappliquer.

M’enfin, les Gendarmes, comment vous pouvez encore obéir à une “cougne” pareille ?

Qu’y pense qu’à cogner sur les forces de l’ordre et pas sur ses mignons petits sauvageons, mêm’que c’est pas d’leur faute s’y veulent tuer du flic, selon le sociologue Sébastien ROCHE.

Faut qu’y fasse gaffe, le Sébastien ROCHE !

Car le prénom est tentant pour des policiers cultivés.

Le martyr de Sébastien, c’est une oeuvre d’art qu’on a parfois envie d’imiter pour de vrai !

C’est vrai quoi !

Pourquoi qu’y a qu’les sauvageons qu’auraient l’droit d’s’amuser à faire des martyrs ?

Afficher l'image d'origine

J’vais t’en foutre, moi, des martyrs !

Y’en aura tellement des martyrs, qu’sur la fin, t’auras plus envie d’te marrer, le CAZENAZE, quand la police, elle sera plus policée, tellement elle en a marre des coraneries et âneries de tes sauvageons qu’aiment pas les Chrétiens d’Français, les mécréants qui boivent du vin, tandis qu’eux les…

[Véro, elle dit qu’y faut pas les nommer, surtout pas !]

ceux qui sont des saints délinquants, trafiquants de stups.

Pass’que, quand tu kiffes les keufs, tu vas droit au ciel !

Mais qu’est-ce qui nous font chier, tes sauvageons, le CAZENAZE !

  • Comment apprivoiser un sauvageon ?

Bah, à coups de baffes.

Sinon j’vois pas.

Ou à coups de taffs !

Tu veux une bouffe ?

Les pov’chéris, y z’ont pas connu leur père.

Comme Jésus.

Sauf que Jésus, lui, y l’a donné sa vie pour sauver celle des autres.

Eux, les sauvageons de CAZENAZE, les apôtres de la nouvelle religion d’la paix et d’l’amour,

[J’vous ai rien dit ! Sinon Véro, elle va encore avoir des problèmes]

y territorialisent en étendant leur empreinte fraternelle et en terrorisant les belles-mères de familles pas nombreuses et non voilées.

Bref, y nous pourrissent la vie et celles des autres.

Y leur prennent tout.

Mais le CAZENAZE, y dit aux flics :

– “Ce sont mes copains, mes frères, quoi !”

“- Touche pas à ma famille”, qu’a dit le frère Nanard aux poulets qui veulent pas qu’on les canarde, eux, soi-même, quoi et qui voudraient s’défendre, pas s’laisser surprendre, quoi, par les sauvageons du ministre de l’intérieur qui sort jamais, va jamais dehors, à l’extérieur pass’qu’il a trop peur.

Afficher l'image d'origine

D’eux justement !

Trop peur de ces sauvageons qu’y vont voter pour Alain JUPPE, le même que lui, en moins jeune et un peu plus chauve.

Tu l’as vu, toi, dans les cités ?

Même pas et surtout pas qu’y z’ont le droit de faire savoir, les flics, qu’y sont pas contents, pass’qu’y z’ont pas le choix !

Pour qu’y puisse, lui, Nanard, avoir plus de voix, leurs voix de cons, les voix des sauvageons, vos voix, les cons, avec ce gouvernement qu’appartient au Parti des Salauds et qu’y va tous vous plumer.

Et vous laminer.

Pour de vrai !

Car vous aussi, z’êtes de vrais cons.

Alors, quand la France sera rendue à l’état de cadavre, comme les flics sur vos trottoirs de ville, qui c’est qui va les ranimer, ranimer la flamme de l’espérance ?

Personne.

Vous vous pisserez dessus, dans vos frocs, et vous regretterez la période où vous pouviez, où vous auriez pu, où vous auriez dû aller manifester aux côtés des policiers d’la base, vos poulets, mêm’ si parfois, y vous couraient sur le systèm’ à vous courir après et à s’prendre pour des coqs de basse-cour !

La preuve :

– Où qu’y sont vos flics, vos policiers :

– Dans la rue !

Et vous ?

Vos flics, pour une fois qu’y s’révoltent et qu’y sont dans la rue, vous z’êtes z’où, vous ?

Afficher l'image d'origine

Ah bon, z’avez rien vu ?

Vous voulez quoi, les franchouillards, vous débarrasser du Gouda de HOLLANDE, le fromage mou d’la présidence où qu’y croit pouvoir y rester à vie, dans sa résidence, la maison d’retraite du 3ème âge, bientôt le 4ème âge avec Alain JUPPE, votre chouchou pour qui vous allez tous voter comme des cons, pass’que vous z’êtes tous devenus séniles ?

Vous avez oublié les manifestations de 1995, avec le sinistre droit dans ses bottes ?!

Et ça se dit “de gauche” !

Pets de lapins…

Ou alors z’êtes réellement débiles, de naissance.

Et au fond, vous z’avez mérité d’être gouvernés par un CAZENAZE.

C’est à dire, band’ de nazes, vous avez mérité d’avoir au pouvoir pendant combien de temps encore ?, ce gouvernement qui vous délaisse et vous fout les fesses dans la merde jusqu’au trou duc… pass’que vous les laissez au pouvoir.

Alors qu’est-ce que vous attendez pour aller manifester aux côtés d’vos policiers avec les pompiers qui défendent aussi vos vies de cons ?

Z’êtes décidément trop cons.

Vous les méritez pas, vos flics et vos pompiers.

Ah non,  z’êtes trop trouillards, les “Fenouillard”.

Afficher l'image d'origine

Débarquez-les !

Et embarquez-les pour leurs lointaines “Amérique”, là d’où y prennent leurs ordres, vos ordures politiques non recyclables.

Ou alors soyez fermes :

Dites leur :

– “On échange un migrant, jeune mâle reproducteur spécialiste des saillies horticoles, contre un ministre, vieux mâle séducteur spécialiste des bouillies vinicoles.”

A chaque migrant accueilli, vous lourdez un gland enorgueilli.

C’est ça, le grand remplacement !

Afficher l'image d'origine

C’est moins d’ministres et plus de migrants.

D’toute façon, ça chang’ra rien.

Vous verrez !

Y’aura toujours le même bordel.

Piss’qu’y servent à rien, nos ministres.

Enfin, surtout vos ministres.

Y font semblant d’être des hommes d’action et tous les jours, y vous font et refont le même cinéma, le même caca nerveux, les mêmes exactions.

– “Quoi, comment se fait-ce ?

Avec tout c’que j’fais pour vous ?

Bande d’ingrats !

Vous ne me méritez pas.”

Alors, dites-leur :

– “Oui, on vous mérite pas.

Z’êtes trop bien pour nous !

Allez vous faire voir chez les Grecs et soyez bons, appliquez-vous à vous-mêmes vos propres principes :

– Laissez vot’ place aux migrants.”

Afficher l'image d'origine

Si c’est une guerre de territoire ?

Tant qu’y sont au chaud, leur Q posés sur des fauteuils de monarques, y voient rien, vos hiérarques.

Faut les foutre dehors !

Faut qu’y s’sentent menacés sur leurs territoires, jusque sur leurs postérieurs !

Qu’y comprennent qu’vous allez leur prendre leurs fauteuils !

Sinon c’est peine perdue.

Y s’en foutent, que la France, elle soit plus la France, si eux, y z’ont toujours leurs Q au chaud.

Tu vois, la solution, elle serait toute simple.

C’est Véro qui l’a écrit plusieurs fois.

Elle dit :

– “Comme c’est à l’école piss’que ce sont des sauvageons, quand personne ne veut dénoncer çui qu’a fait une connerie, c’est toute la classe qui trinque.”

Et là, les policiers y boiront à la santé d’Véro !

C’est simple, j’t’explique, arrête de boire et r’garde-moi, sinon tu vas plus rien voir :

– Si des sauvageons, y viennent agresser des policiers, des flics, des keufs, tout c’que tu veux, des pompiers, des médecins, des enseignants, bah, c’est simple, guerre de territoires , même s’y  t’disent “non, tous ces savants sociologues polyglottes, ces socialopes”

TU DETERRITORIALISES.

Répète après moi :

DETERRITORIALISER !

Ca veut dire quoi ?

Afficher l'image d'origine

Tu fous dehors, tu déménages tous ceux qui sont fichés et leurs familles qui s’en fichent.

Tu vas voir !

La prochaine fois, y viendront au commissariat se DESOLIDARISER des sauvageons, d’peur de s’voir foutus dehors à cause de leurs jeunes cons, les copains à CAZENAZE.

C’est pourtant simple à appliquer ?

Pas d’peine d’mort.

Pas la peine.

Des interdictions d’séjour, chaque fois qu’des sauvageons y z’attaquent des représentants de l’Etat français.

Sinon la France, crois-moi, elle va finir dans un sale état !

Et les policiers aussi.

Dis-leur aux “sauvageons”:

– “Comment ! Tu veux pas m’dire qui c’est le con qu’a voulu tuer mon pote ?”

Très bien, on met en oeuvre la procédure COLLECTIVE d’expulsion des familles qui nous font chier.”

Nan, toi tu dis :

– Très bien, on met en oeuvre la procédure COLLECTIVE d’expulsion des familles de délinquants qui n’acceptent pas le “Vivre ensemble” !”

Ouaip, je sais, j’me suis souvent foutu d’ta gueule, le flic !

Mais bon, ça, c’était avant et pis, moi, j’cassais la gueule à personne.

J’cassais les couilles aux politiques, ça, c’est vrai.

Pass’qu’au fond les policiers, on les aime bien.

Bon, pour être honnête, surtout quand ils sont loin d’nous.

Pass’qu’aujourd’hui, quand tu vois des flics, tu sais qu’y va y avoir de la baston.

Et toi, tu flippes.

Tandis qu’eux, y sortent la trique.

Piss’qu’y z’ont plus le droit de défendre leur peau.

Y doivent juste savoir jusqu’où on peut la leur trouer.

Et moi, j’leur réponds :

– “Arrêtez d’ vous faire trouer le Q pour tous ces cons !”

Afficher l'image d'origine

Alors voilà :

Moi j’propose, avec Véro qu’l’a proposé la première, que chaque fois qu’un médecin, un pompier, un policier, un gendarme, un militaire, y s’fait casser la gueule !

Bah on déménage tout le quartier !

Guerre de territoires.

Toutes les familles des jeunes fichés, fichés pas S ou S, fichés pour un oui et pour un non, qui s’en fichent de voir et d’savoir qu’on a failli tuer du flic, y changent de pays ou de quartier, selon qu’y soient Français ou pas.

Y laissent leur place aux migrants piss’que c’est à la mode.

Mais d’abord aux SDF qui préfèrent le vin et le pain, dans cette ordre de préférence, mes potes à moi.

… Sauf, pour un ministre !

S’y s’fait casser la gueule, le ministre, lui, c’sera bien fait pour sa gueule !

Hein, les p’tits sauvageons…

C’est c’qu’on appelle, à l’école, une punition COLLECTIVE.

Faut mieux punir la collectivité de sauvageons que la France.

Nan mais, sans blagues !

Afficher l'image d'origine