Du Général De GAULLE à Bruno LE MAIRE : – “Il ne peut pas y avoir deux soleils dans le ciel de France. La République s’y brûlerait les ailes et ne pourrait prendre de la hauteur. Il n’y a qu’un seul choix possible : soit la retour de la Monarchie et la fin de la République, soit la Renaissance de la République et la fin du règne des médiocres.”

Résultat de recherche d'images pour "charles de  gaulle serrant la  main"

Au moins deux jours, deux jours que le Général De GAULLE “marche” de long en large devant moi, plutôt passe autour de moi, attendant que je veuille bien écrire pour lui.

Il faut dire qu’hier, c’était la commémoration de la mort du Général De GAULLE, une cérémonie qu’il abhorre.

Et le Général De GAULLE avait bien l’intention de vous rappeler qu’il est vivant, lui aussi, et non point enterré dans un cimetière, fût-ce celui de Colombey-les-Deux-Eglises.

Sauf que j’avais oublié !

Difficile de penser à la commémoration d’un mort aussi présent que lui.

Donc je n’ai pas “pigé” que sa demande pouvait être liée à un événement “national”.

Quoique j’aurais dû m’en douter… je suis impardonnable.

Avec le Général, il n’y a pas de hasard sauf pour les sots.

Par conséquent, j’ai eu droit, ce jour, à une “remontée de bretelles” mémorable pour avoir raté cet événement impayable, voir réunis autour de sa tombe tous ceux qui se réclament de lui, jusqu’à Anne HIDALGO, la MAIRE de Paris !

C’est vous dire, difficile de faire pire.

Il paraît que les “Scorpions” sont rancuniers, il paraît.

Heureusement, leur rancune dépend de votre bonne ou mauvaise foi.

Ne vous risquez jamais à tromper un “Scorpion”, ça pique et leur venin est mortel.

Résultat de recherche d'images pour "de gaulle cimetière colombey les deux églises commémoration"

Défilé de politiques à Colombey

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/11/09/25001-20171109ARTFIG00109-hommage-au-general-de-gaulle-embouteillage-politique-a-colombey-les-deux-eglises.php

[Hommage au Général de Gaulle : embouteillage politique à Colombey-les-Deux-Eglises

  1. Par Pierre Lepelletier

  2. Mis à jour le 09/11/2017 à 11:58

  3. Publié le 09/11/2017 à 10:42

PHOTO cimetière de Colombey Les Deux Eglises

Tous les ans, de nombreuses personnalités politiques viennent se recueillir devant la tombe du Général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises.

FRANCOIS NASCIMBENI/AFP

Comme chaque 9 novembre, les quelque 700 habitants de Colombey-les-Deux-Eglises (Haute-Marne) s’apprêtent à vivre une journée spéciale. Chaque année à la même date, la petite ville voit déferler de la capitale de nombreuses personnalités politiques. Tous viennent se recueillir devant la tombe du Général de Gaulle pour commémorer l’anniversaire de sa mort. […]]

______________________________________________________________________

J’ai donc eu une “petite” explication avec le Général De GAULLE qui est mort et “repose” , selon vous, dans un “petit” cimetière tranquille à Colombey-Les-Deux-Eglises.

– “Mais, Mon Général, j’ai une vie, moi aussi !

Une vie pleine de péripéties, en particulier une instruction non instruite, et un procès, peut-être ou pas, sans convocation officielle, peut-être la semaine prochaine, à cause d’une demande d’informations restée sans informations.”

Réponse du Général fort irrité :

– “Jeune demoiselle,

[c’est faux, je ne suis pas jeune !, le Général est taquin]

sachez que, quand l’avenir de la France est en jeu, les jeux de pouvoir entre médiocres sont à mépriser. Il ne faut point attiser leur soif de revanche, en leur donnant une importance qu’ils n’ont pas, malgré l’avalanche de procédures dont ils vous accablent. L’Histoire retiendra que vous avez été persécutée par un Picrochole et ses “lucioles” qui se font appeler des “lumières” par défaut d’en avoir, des “cloches” qui sonnent faux et répandent de faux bruits pour couvrir leur incompétence. Quel intérêt d’aller à la “Bataille” contre ces gens-là ? Laissez-les s’enfoncer tout seuls. Moins vous vous occupez d’eux, plus ils commettent d’erreurs pour attirer l’attention sur eux et vous empêcher d’écrire. Occupez-vous plutôt de moi, c’est votre avenir !, l’avenir de la France, et laissez-nous

[“nous”, c’est à dire, mes visiteurs]

– nous occuper d’eux !

Résultat de recherche d'images pour "picrochole"

Ils connaîtront la gloire d’être reconnus pour ce qu’ils sont, de tragiques et néfastes cheifallons agitant des chiffons pour détourner l’attention de leurs supérieurs sur leur incapacité à gérer un service, s’ils ont déjà géré un service. Ce qui n’est même pas le cas dans la “Bataille” engagée à Paris quand “un-e” syndicaliste vient donner des leçons au monde entier, après avoir profité du “système” pour obtenir toutes ses promotions sur place en occupant les mêmes fonctions dans le même service depuis sa première promotion.

Que l’actuel ministre de l’intérieur, avant de vous jeter la pierre et de participer à votre lapidation publique, s’interroge d’abord sur le taux de suicides trois fois plus élevé dans la police nationale que dans n’importe quelle autre administration du secteur public, avant d’accorder du crédit à ces querelles de personnes d’une rare sottise ! Les magistrats n’ont donc rien d’autre à faire aujourd’hui que de couvrir les bêtises de fonctionnaires incompétents, eux qui se plaignent d’être débordés ?

Me suis-je déjà trompé, jeune demoiselle ? Non !

Donc, croyez-moi sur parole !

Plus ces gens-là vous attaquent, plus ils creusent leur tombe. Ils connaîtront leur heure de gloire, comme  d’autres néfastes personnages de la “petite” histoire de France l’ont connue.

[Le Général vient de m’accorder une grande faveur, se préoccuper de mes « petites », toutes « petites » affaires privées tant cette situation l’importune.]

“NEFASTE”, l’étymologie du mot leur donne leur destin à ces “insatiables” du pouvoir, un festin pour les observateurs de ce siècle.

[Cette fois-ci, le Général de GAULLE m’autorise à vous aider à comprendre ce qu’il me commande de vous écrire, en vous livrant la clef étymologique du mot “néfaste”, adjectif répété deux fois par lui, lui qui a horreur de se répéter, et donc horreur des répétitions dans un même texte. Donc, quand il “commet” des répétitions, c’est volontaire et signifiant.]

Résultat de recherche d'images pour "picrochole"

_____________________________________________________________________

http://www.cnrtl.fr/definition/n%C3%A9faste

NÉFASTE, adj.

ANTIQ. ROMAINE. Jour néfaste. Jour pendant lequel il était interdit par la religion de vaquer aux affaires publiques; en partic., jour de deuil et de tristesse où l’on commémorait un événement funeste. Anton. jour faste*:

1. Le peuple ne se réunissait en assemblée qu’aux jours où la religion le lui permettait. On se souvenait que la cité avait éprouvé un désastre un certain jour ; c’était, sans nul doute, que ce jour-là les dieux avaient été ou absents ou irrités; sans doute encore ils devaient l’être chaque année à pareille époque (…). Donc ce jour était à tout jamais néfaste: on ne s’assemblait pas, on ne jugeait pas, la vie publique était suspendue. Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p.205.

[…]

Empr. au lat. nefastus (dies) (de ne négation et fas «ordre, permission des dieux; droit divin», v. faste

[Exemple extrait du même site, comme “exempli gratia”, retenu par le Général De GAULLE pour ceux qui ne comprennent toujours pas ou ne veulent pas comprendre :]

Emploi subst. Il organisa pour moi le dîner des ministres malhonnêtes, des ministres sots, et celui des néfastes, dont chaque assistant avait, avec la meilleure volonté, perdu une administration (Giraudoux, Simon, 1926, p.53). ]

Résultat de recherche d'images pour "picrochole"

____________________________________________________________________

Cela étant dit, jeune demoiselle, pouvons-nous clore le débat, inutile, sur ces médiocres et la perte de temps occasionnée par eux à ne parler que d’eux ?

Parlons plutôt du Roi-Soleil, et d’un autre soleil, Bruno LE MAIRE, le bien-nommé.

Pourquoi vérifier l’emploi du verbe « clore », plutôt que « clôturer », dans l’expression « clore le débat » ? Si j’emploie ce verbe « clore », Mademoiselle, sachez que ce verbe, le verbe « clore », est préférable à l’autre verbe, le verbe « clôturer ».

Le débat est donc définitivement « clos ».

[J’ai eu un doute sémantique, tout à coup, et, avec le Général, le doute n’est pas permis.]

Oui, quand deux soleils brillent au firmament des mêmes cieux, sur terre, il n’est pas possible de lever les yeux ou de regarder vers l’horizon, sans risquer de se cramer les yeux.

C’est pourquoi il n’y a qu’un seul soleil qui brille pour la planète-terre.

Et aussi, en politique, principe de précaution à appliquer pour éviter une confrontation inutile, de laquelle  pourrait naître une conflagration fatale pour la République française, qu’importe la différence de  feu entre ces deux soleils et leur rayon d’action.

La France a deux destins, un destin  politique « néfaste » et un destin démocratique « faste ».

En effet le Roi-Soleil, Emmanuel MACRON, votre Président actuel que je ne peux dire être le Président de la République, est un monarchiste.

D’où mon refus d’ajouter le mot « République » à son mandat de « Président ».

Emmanuel MACRON est d’abord le Président de la France, c’est à dire un « Roi » mandaté par le peuple, un peuple imbécile qui n’a rien compris, et mandaté par « dieu », ce qu’il a à peu près compris, lui, à condition de parler du même « dieu », ce qui est loin d’être certain.

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron roi"

Bruno LE MAIRE est un Républicain, dont le destin n’est pas d’être le futur Roi de France.

Il est et sera la représentation d’une République absente, cruellement absente, celle des honnêtes hommes, lesquels sont régulièrement chassés du pouvoir par les « copains de la bande de coquins ».

Il le sait.

Résultat de recherche d'images pour "bruno le maire"

Il a déjà compris qu’il ne gagnerait pas cette « Bataille » contre les imbéciles corrompus qui dirigent actuellement la France, une France prise tragiquement en otage par des soi-disant « sages » dont le message est toujours le même :

– « Ne changeons rien pour tout changer ! »

Ou, comme le disait un imbécile heureux défait par le peuple de France :

– « Ne pas agir, c’est déjà agir ! »

Lequel va assister à son propre enterrement, la commémoration des attentats ensanglantés du 13 novembre, et combien d’autres encore ?, attentats qui ont marqué à vie sa présidence inexistante dans le grand « siècle des incapables ».

C’est sûr, François HOLLANDE a raté sa vocation !

Il aurait dû être croque-morts.

La tranquillité des cimetières lui sied à merveille, lui qui a enterré son parti, le Parti Socialiste qui avait fait de la France, par ses fausses promesses, le pays d’«Alice aux Merveilles» et qui, une fois au pouvoir, le délaisse, bis repetita du vote d’un peuple abusé par ses prétendants.

C’était d’ailleurs sa feuille de route, préparer la déroute de la France pour pouvoir faire passer l’ennemi en terres de France.

Il a gagné, en faisant perdre son parti.

Qui voudrait s’associer à pareil traître ?

Résultat de recherche d'images pour "fossoyeur parti socialiste"

C’est pourtant ce que va faire dangereusement votre jeune Roi, inexpérimenté lorsqu’il s’agit de réfléchir aux conséquences de la « pensée associative », une pensée magique, celle des urnes !

Est-il sage d’associer son image à celle d’un ancien Président dont la gouvernance ne laissera que deux images de lui, l’arabisation rampante de la France, un pays sans espérance autre que l’Islam, et la cannibalisation de son propre parti par des Eléphants devenus fous ?

Quand les Eléphants écrasent le peuple, leur propre peuple puisqu’ils se disent de gauche, c’est que leurs cornacs sont des corniauds.

Personnellement je préfère le « MONARC », Emmanuel MACRON.

Mais laissons le sujet à l’indigne “ma-demoiselle” qui n’a jamais le temps de publier son article sur le « MONARC » alors que les quatrains annonçant son règne lui ont été donnés par la « Voix des Siècles »…

Pas la “Voix de l’ONU” !

Je suis taquin.

Uniquement parce que les héritiers des traditions égyptiennes ont décidé de tenter de « l’interdire d’écrire », “ma-demoiselle”,  comme le hurlait, en mauvais français, l’avocate du « Picrochole de la PAF » dans la salle d’audience d’une Cour d’Appel de la région du grand Sud.

Procès perdu par Picrochole.

Résultat de recherche d'images pour "péquenot humour"

Ce que j’ai à dire est d’une importance extrême.

Car le parti, « Les Républicains », va devenir le parti de la République contre celui des Royalistes.

Il est donc temps pour Bruno LE MAIRE de regagner son camp.

Les Royalistes ne veulent pas de lui.

Ils ont raison.

C’est un mal pour un bien.

Qu’il l’accepte !

Les grands hommes acceptent toujours les revers de leur destin.

Car, de ces revers temporaires, naisse leur destin !

Ne lisez pas votre Histoire à l’envers, Françaises, Français !

La Révolution a bien eu lieu.

Mais elle a été « caviardée » [sic] par les Bourgeois les plus avides et les plus cupides qui soient, vendus aux intérêts « amerloques » !

La Révolution a été une mère « salope » [sic] tuant ses propres enfants au profit de ravisseurs que sont les proxénètes de sa Dette publique.

La République, son enfant unique, se prostitue pour vivre et s’apprête à tuer ses enfants pour survivre.

Résultat de recherche d'images pour "mère infanticide dessin"

Les Français ont donc deux choix :

– soit revenir à la Monarchie, une monarchie qui ne sera pas que constitutionnelle, car sinon ce serait redonner les clefs du pouvoir à la bande de coquins qui prétend diriger ce pays !

[Le Général ouvre une parenthèse :

  • Ce que sera cette monarchie ?

Son MONARC est tout trouvé et le sang des Bourbons, il ira chercher dans une mésalliance qui donnera à la France un héritier du trône.

Mésalliance pour les Bourbons, pas pour lui.

Mésalliance pour l’amour du pouvoir ou pour l’amour de la France, selon sa conception du moment.

Mais si la jeune demoiselle veut bien

[Mon Général, dites plutôt : – si je trouve le temps !… trois petits points]

si la jeune demoiselle veut bien écrire à ce sujet, vous le lirez dans la « prophétie des siècles », puisque c’est une « voix/voie » prophétique qui s’exprime qui n’est pas la sienne.

Ni la mienne.

Une voix plus ancienne qui lui dicte le choix de ses quatrains.

Moi, je suis  la voix des Républicains, la voix du peuple de France s’il veut retenter cette aventure.

Car elle est là, l’opposition future !, par ce choix entre la Monarchie restaurée, retrouvée, et la République refondée, restructurée.

Le Général ferme la parenthèse.]

– Soit, le deuxième choix, celui de rétablir la République française, la « vraie » République, celle qui représente le peuple de France, et pas les intérêts particuliers de quelques « péquenots », ceux qui vivent de la rente de la Dette, les créanciers de la misère qui louent aux paysans de France leurs terres par un système d’usure inique et cynique.

__________________________________________________________

http://www.cnrtl.fr/definition/p%C3%A9quenot

PÉQUENOT, subst. Masc

[…]

P. ext. Homme grossier, inculte, niais et peu dégourdi, dont on fait peu de cas. Repérage scientifique du péquenot moyen, cellules photo-électriques, transmission, et classement des empreintes digitales par télévision du fond de n’importe quel hôtel meublé, détection des ondes humaines et lecture de la pensée, etc. (Abellio, Pacifiques, 1946, p. 385).Quand quelqu’un qui n’y connaît rien passe devant un éléphant et que son cornac, en douce, lui souffle le mot: «lift», il attrape le péquenot avec sa trompe et se le colle sur le garrot (Vialar, Zingari, 1959, p. 88).

[…] ]

Résultat de recherche d'images pour "péquenot humour"

C’est “radical” !

_____________________________________________________________________

Les financiers ne veulent plus d’un peuple de « propriétaires ».

L’avez-vous compris ?

C’est pourquoi les riches Français seront taxés sur l’impôt foncier et que les pauvres peuvent faire une croix sur leur rêve de devenir un jour propriétaires à leur tour.

C’est la seule croix qui leur restera sur les terres autrefois françaises.

Il est dommage qu’Emmanuel MACRON, le financier, n’arrive pas à se détacher de sa culture de la « Dette », une déformation plus que professionnelle, une déformation « obsessionnelle ».

Ce sera le devoir de la future République française, de libérer le peuple français de sa Dette publique et de ses dettes privées.

En faisant une « croix » dessus et en traduisant les banquiers devant les tribunaux populaires !

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron roi"

Le peuple de France est accablé par les dettes, ses dettes privées et sa Dette publique.

Cette affaire ne peut pas durer éternellement !

Sans conduire à une Révolution qui vous conduira à la pire des solutions, l’extermination de coupables tout trouvés qui ne sont que les « idiots utiles » d’une religion sanguinaire servant les intérêts d’une autre caste, la caste des « Rentiers » de la Dette, lesquels se cachent et sont “invisibles” à vos yeux.

Il faut en finir avec la corruption qui détruit la terre et l’humanité.

Saluons le courage de ceux qui s’attaquent à cette corruption !

Je terminerais cet avertissement par un autre avertissement :

– Si le régime d’Emmanuel MACRON devait se durcir contre le peuple de France, donc se raccourcir, comme « on » raccourcit le cou d’un criminel, du temps où les Français décapitaient leur « Roi », ce « Moi » supérieur, il n’y aurait plus de temps non plus pour l’avènement d’une République condamnée à périr, à force de trahir son peuple.

La fin du MONARC serait le début d’une ère de fascisme telle que vous n’en avez encore jamais connu sur terre.

Résultat de recherche d'images pour "guillotine la veuve humour"

En effet, vos lois mises en place, avec un Etat d’urgence permanent, les moyens techniques et informatiques sophistiqués de vos agents de surveillance, permettent aujourd’hui à vos gouvernants de tout contrôler, ce qui permettrait à des « fous de pouvoir » de prendre le pouvoir et de le garder, quel qu’en soit le prix à payer pour un peuple perdu, accablé par le poids de ses dettes, sans espérance et au prix d’une souffrance quotidienne leur faisant dire plus tard qu’ils ont une « chienne de vie », la vie des chiens errants sans collier.

La fourrière ramasse les SDF et les euthanasie si leur Maître ne les réclame pas.

Or les Français n’ont plus de Maître qui les aime.

Mais des traîtres qui les abandonnent.

Gardez-vous d’attiser cette haine, la haine des pauvres !

Résultat de recherche d'images pour "péquenot humour"

Et combattez plutôt ceux qui enchaînent votre peuple et font payer aux plus pauvres le prix de leur richesse !

J’ai nommé les banques et leur système de pénalité, j’ai nommé les grands patrons et leur aposthème, cette charité due aux « migrants » qui ne leur coûte rien à eux, charité qui fait venir du monde entier des travailleurs sans qualification, sans avenir, pour exploiter leur propre peuple et les asservir, tous, étrangers ou Français, comme des esclaves.

C‘est un système de compression fatale à la circulation du sang français et qui va provoquer l’arrêt cardiaque d’un « grand corps malade », celui de la France.

Vos ouvriers vont finir par être moins payés que les esclaves qui, eux, sont logés et nourris par leurs maîtres.

Car aujourd’hui, se loger et se nourrir sont des dépenses « incompressibles » devenues la galère des Français moyens dans un « Etat » français qui leur explique qu’il n’est plus « l’Etat-providence ».

Donc ils n’ont plus rien à attendre de lui.

Que pensez-vous qu’ils vont faire, ces Français maltraités dans un Etat qui n’en a plus rien à faire d’eux ?

A votre avis ?

Se taire et souffrir en silence ?

Résultat de recherche d'images pour "français maltraités"

Les Français vont avoir une envie irrépressible de vengeance car, tous les jours de leur vie, il leur est demandé de se priver davantage pour rembourser la Dette de cet Etat, un Etat qui n’en a rien à faire d’eux.

Les grands patrons ne donnent même pas assez d’argent pour vivre à leurs travailleurs français et étrangers, vos gens, ceux qui vivent sur vos terres à vous, les “politichiens” français, vous empêchant de vivre correctement, décemment, et croyant qu’ainsi, ils pourront mieux vous dominer dans un rapport de force cruel et démentiel.

Appauvrir le peuple n’est pas un programme politique.

Appauvrir le peuple, c’est un crime d’Etat.

___________________________________________________________________

Bruno LE MAIRE, être Maire, c’est être proche de ses administrés.

Votre nom est porteur d’espoir.

N’oubliez jamais que « LE MAIRE » est la personnalité politique la plus populaire auprès du peuple de France.

Ne sciez pas la branche sur laquelle vous êtes assis.

LE MAIRE, c‘est la dernière autorité républicaine, le plus petit échelon du pouvoir, ce pouvoir de proximité, le pouvoir municipal que vous avez supprimé d’ores et déjà, en voulant supprimer la taxe d’habitation, sauf erreur de ma part.

Si vous vouliez supprimer la taxe d’habitation sous prétexte d’un meilleur contrôle des dépenses, en re-centralisant tous les pouvoirs à la tête de l’Etat, il ne fallait pas oublier que le poisson pourrit par la tête. Or la tête de l’Etat français est « pourrie », pourrie par une gangrène, celle de la corruption et des prévarications pécuniaires trop souvent coutumières en France, une France devenue une République bananière.

Résultat de recherche d'images pour "bruno le maire"

C’est une erreur, une grave erreur.

Vouloir éloigner les centres représentatifs d’un pouvoir politique aux abois ne respectant pas ses propres lois, pour échapper à la colère des peuples, c’est une erreur, une grave erreur.

Bruno LE MAIRE, supprimer les Maires, c’est une erreur.

Sans responsabilité directe, la corruption s’amplifie puisque les hommes de pouvoir n’ont plus rien à craindre du peuple de France.

Au lieu de se responsabiliser, ils ne font que se criminaliser plus vite.

Les présidents de communautés d’agglomérations passent outre les décisions municipales, les décisions votées par les conseils municipaux des villes et des villages pour détruire les paysages de France et s’approprier les biens du peuple qui, lui, n’a plus les moyens de fuir les déserts ruraux.

Il suffit de voir comment les terres agricoles se réduisent comme peau de chagrin sur les terres vivrière de France, une France qui s’amenuise et devient un immense hangar à stocker des vivres et des marchandises produit(e)s ailleurs.

Comment ferez-vous, Françaises, Français, quand toutes vos terres, les riches terres agricoles de France, ne verront plus pousser sur elles que des bâtis de taules et de hangars ?

Résultat de recherche d'images pour "foncier spéculation spoliation france"

Vous deviendrez les « Clubs Méd » de la Méditerranée et de l’Atlantique, la risée du monde, et vous travaillerez à vider les pots de chambre de très riches milliardaires et de riches millionnaires. Citoyens français autrefois si fiers, vous serez transformés contre votre gré en tâcherons et en laiderons. Que ne feriez-vous PAS pour fuir la pauvreté et éviter cette ladrerie ?

Car elle est laide, cette pauvreté qui vous fait si peur, à vous, les Français.

Il ne vous servira à rien de cirer les pompes des Rentiers de votre Dette publique, ce que font déjà vos gouvernants successifs, en vain.

Leurs immenses chantiers, ces constructions hagardes et disparates, cachent une réalité pourtant bien visible chaque jour davantage.

Ne voyez-vous pas que la France est devenue elle-même un chantier à ciel ouvert, ce chantier qui vous énerve et vous agace tant quand il s’agit de la chambre de vos adolescents ?

Oui, la France est devenue un gigantesque bordel où seuls les trafiquants de stupéfiants et de migrants s’enrichissent quand les Français honnêtes, sans travail, s’appauvrissent.

Vos centres commerciaux sont la preuve VISIBLE de la corruption ambiante qui semble INVINCIBLE, laveries automatiques d’un blanchiment d’argent servant la gente politique autant que la canaille diplomatique.

Que de valises de billets, transportées par de la racaille agnostique, sous couvert de loges jamais inquiétées, transitent ainsi de la France vers le Maghreb ou l’Amérique du Sud et vice-versa, inondant la France de leurs stupéfiants et enrichissant des trafiquants fanatiques, ravisseurs d’otages et preneurs de vies ?

Résultat de recherche d'images pour "blanchiment d'argent humour"

Plus il y a de communauté d’agglomérations, plus il y a de zones artisanales « démentielles ».

Leur expansion est exponentielle !

Proportionnelle au taux de corruption ambiant.

Les présidents des communautés d’agglomérations ont ouvert les robinets de l’enrichissement personnel sans limites.

Savez-vous que, chaque jour, vingt-neuf (29) personnes se suicident en France et cinq cent cinquante (550) Français font une tentative de suicide ?

C’est pire que les chiffres de la sécurité routière.

Et que fait le gouvernement de ce pays pour lutter contre la misère sociale ?

Rien.

Il est temps de faire payer aux banquiers leur incurie et de mettre fin à un système de pénalités qui tue les pauvres gens de ce pays.

Résultat de recherche d'images pour "blanchiment d'argent humour"

Mais un Banquier, devenu MONARC, en aura-t-il le courage ?

Si le Roi-Soleil veut gagner le peuple à sa cause, pour prouver qu’il est leur « bon » Roi, il n’aura pas d’autre choix que de mettre fin à cette spirale des dettes privées et de leurs pénalités exorbitantes.

Car, bientôt, le peuple de France, quitte à se suicider, trouvera plus raisonnable de « suicider » ceux qui veulent le trucider.

Comprenne qui pourra !

Résultat de recherche d'images pour "blanchiment d'argent banques"

__________________________________________________________________

Blanchisserie, boulangerie, magasins de vêtements, tous petits commerces sans “prétentions”… ni clientèle, servant de vitrines au blanchiment d’argent. 

Vous me croyez « mort » ?

Mais, moi, je crois que c’est le Parti des Républicains, pourtant la seule vraie force d’opposition politique encore actuelle, qui est mort, si les Gaullistes, ceux qui se réclament de mon nom, ne sortent pas de cette économie mortifère car néguentropique.

___________________________________________________________

Pour les médiocres qui ne comprennent pas ce terme “savant”, le Général me permet de vous expliquer la notion de néguentropie économique, par une citation d’Edgar MORIN, auteur du livre « La Méthode – I – La Nature de la nature », publié aux Editions Du Seuil en 1977 pour le Tome I.

« […] Il ne suffit pas de dire que l’organisation néguentropique répond à la dégradation qu’occasionne tout travail, en renouvelant son énergie et en se restaurant en permanence. Il faut comprendre que la relation nég/entropique a, elle aussi, un caractère récursif : le procès même qui combat la désorganisation en renouvelle les causes. Comme la réorganisation permanente est elle-même du travail et de la transformation, elle travaille ainsi également à sa propre désorganisation, laquelle à son tour travaille pour cette réorganisation, et ainsi de suite, dans un cycle infernal qui est en même temps la boucle productrice-de-soi : l’organisation néguentropique suscite ce qu’elle combat ; elle renouvelle le mal qu’elle refoule ; elle ne peut s’arrêter sous peine de mort.

Et, effectivement à la longue, sous l’effet soit cumulatif, soit brutal d’aléas et de perturbations externes, la régénération dégénère, la réorganisation se désorganise ; ainsi, on vieillit à lutter contre le vieillissement. […]

Le travail à court terme, c’est la liberté ; le travail à long terme, c’est la mort. Il y a tragédie dialectique chez tout être néguentropique. […]]

____________________________________________________________________

La néguentropie, ce sont vos cycles économiques actuels, des cycles mortifères, ajoute le Général De GAULLE.

[qui m’a aidée dans ma recherche d’explications pour son expression « économie néguentropique ». Moi pas tout savoir!]

En combattant la Dette, vous créez de la Dette ad vitam aeternam !, ce que savent vos financiers qui s’enrichissent sur le dos des peuples.

Résultat de recherche d'images pour "misère humaine"

Vous appelez ce remède, la « cure d’austérité ».

En fait, c’est une cure de criminalité en bandes organisées, entropiques, elles.

Si vous, les Républicains, êtes mes « héritiers spirituels », il vous faudra libérer la France de ce système de pensée nocif et agressif.

La Dette Publique est une INVENTION fabriquée de toutes pièces par vos occupants économiques, lesquels ne sont ni Français, ni étrangers, juste des « apatrides », sans foi ni loi, les Rentiers de la Dette.

Et eux ne travaillent pas.

Résultat de recherche d'images pour "misère humaine"

Alors, la “valeur du travail” est un reproche insensé dans la bouche de ces financiers sans scrupules.

Maintenant, Françaises, Français, choisissez votre destin !

Advertisements

Du Général De GAULLE : – “”Je veux, j’exige et j’ORDONNE !” n’est pas digne d’un monarque, ni encore moins d’un élu républicain. Le gouvernement par ordonnances n’est légitime qu’en cas de crise grave, par exemple, dans l’après-guerre. Sommes-nous en guerre contre le peuple de France, oui ou non ?”

Résultat de recherche d'images pour "gouvernement par ordonnances"

A cette époque, j’ordonnais dans l’intérêt du peuple français, pas contre mon propre peuple et sa volonté souveraine, déclare le Général De GAULLE.

Lorsque j’ai gouverné par ordonnances, c’était après-guerre. Pour exemple simple, l’ordonnance du 2 février 1945 sur l’enfance délinquante a été promulguée pour protéger les mineurs et leur permettre d’avoir une justice d’exception qui se justifiait alors par le grand nombre d’orphelins, grand nombre d’enfants à la rue, de familles sans logement, conséquences dramatiques de la Seconde Guerre Mondiale.

Le Général ajoute, presque cynique mais surtout triste :

– Rassurez-vous, la Troisième Guerre Mondiale ne laissera pas grand-monde à la rue, sauf des cadavres d’humains et d’animaux, tous traités de la même manière. L’homme-animal sera redevenu ce qu’il est !

Après la guerre, en 1945, la misère était telle qu’il fallait rétablir des règles de fonctionnement étatique républicaines, et non erratiques comme aujourd’hui, pour créer une cohésion sociale. Là où le chaos avait régné, il faut, il fallait faire régner l’ordre, un ordre non dictatorial.

Or aujourd’hui, en France, ce n’est pas la guerre.

Ou alors, c’est une guerre menée contre les peuples de l’Europe, contre les nations européennes, contre la France.

Au lieu de combattre la misère, la misère est devenue une arme entre les mains d’une oligarchie toute-puissante, ayant pouvoir de vie et de mort sur les plus pauvres et les plus faibles d’entre vous.

Résultat de recherche d'images pour "guerre contre la misère"

Oui, cette oligarchie financière et bancaire a tout pouvoir sur le peuple de France, en particulier à cause de l’obligation de domicilier ses revenus sur un compte bancaire, ce qui “autorise” les banques à user et abuser de leur pouvoir punitif et…. favorise les traitements d’exception devenus légaux mais totalement, du mot “totalitaire”, immoraux, contre les “résistants” et les pauvres gens, pauvres gens si bien-nommés “précaires”, volontairement maintenus dans cet état de précarité par les plus riches, ceux qui ont des dentiers car ils sont les rentiers de la Dette publique et qu’ils peuvent s’acheter le sourire de façade qui ne quitte jamais leur visage même devant l’horreur économique de ce monde, leur monde !

Un monde immonde.

L’oisiveté de ces rentiers est la plus redoutable des armes chez ces gens riches dénués de tous scrupules et capables de tout, du pire surtout. Ils sont le crépuscule annonçant la terrible nuit d’une guerre totalitaire.

Etre pauvre, aujourd’hui, en France, c’est pire qu’en temps de guerre.

C’est être maudit, désigné à la vindicte populaire comme un fainéant alors que tout a été fait justement pour supprimer les emplois industriels, commerciaux et agricoles.

Le chômage NATIONAL a été voulu contre le peuple de France pour briser sa résistance.

Le politique doit penser l’avenir.

Il ne doit pas le subir !

L’élu politique qui parle et part du principe de réalité pour ne rien vouloir changer est un pétainiste.

C’est celui qui abdique avant même d’avoir tenté de gagner la guerre. Vaincu, sans se battre, quel déshonneur !

Il est du devoir de l’homme politique de protéger le peuple qui l’a ELU, son peuple, lui, et pas un autre.

Résultat de recherche d'images pour "pétainiste"

[Oui, image choisie avec le ou sur commande du Général De GAULLE]

Et son devoir, le devoir de l’Elu est de combattre la corruption, cette pollution des esprits qui tue bien plus de gens en France que la pollution atmosphérique qui préoccupe vos “bobos” de gauche.

Or la seule solution pour combattre la corruption est d’appauvrir les riches.

L’argent est devenu le nerf de cette guerre menée contre le peuple de France.

Il ne s’agit pas de morale catholique ou autre, mais de bon sens !

Trop d’argent nuit au bon fonctionnement des institutions car l’homme n’est pas un saint.

Il est incapable de résister à l’appel du dollar qui tue des vies dans d’autres pays et en France.

L’élu politique de France est l’un des plus corrompus d’Europe, sinon du monde. Il est incapable de résister aux cris des pétrodollars qui coulent à flots comme le pétrole noir qui jaillit des terres d’Arabie, la source de tous les maux de l’Occident chrétien.

Les comptes off-shore se multiplient comme les puits de pétrole et les forages de gaz de schiste tandis que les petites gens doivent s’expliquer sur le versement de liquidités de plus en plus chiches sur leur compte bancaire, gestion “privée” les privant même de leur droit de choisir comment utiliser leurs économies ou d’établir un ordre de grandeur dans des dépenses dites toutes prioritaires, gestion bancaire devenue un outil d’oppression du peuple par des banques dévoyées au service des voyous de la République.

Les banques sont au service des créanciers et des “fonds vautours”.

La première liberté à redonner au peuple est donc celle de choisir ou non d’ouvrir un compte bancaire pour y domicilier qui, son salaire, qui ses aides sociales, qui, ses rentes.

Ainsi se termineront d’eux-mêmes les plus graves abus bancaires qui appauvrissent principalement nos concitoyens, à coups d’agios, de commissions d’intervention et que sais-je encore !

Résultat de recherche d'images pour "banques voleuses"

Les banques ne gèrent pas les comptes. Elles grèvent les petits salaires, les chargent de pénalités insupportables et étouffent les Français sous leur poids économique astronomique. Le rapport de forces est par trop inégal.

Les banques vident et vampirisent, aspirent les petites économies des plus modestes pour les soumettre à un système totalitaire qui est le leur, un système GLOBALitaire au service d’une oligarchie mondialiste qui se paie le LUXE de faire des leçons de morale à un peuple français en souffrance, le réprimandant sans cesse contre ses réticences à ne pas vouloir recevoir ses futurs assassins.

Le peuple n’a même plus le droit de se protéger lui-même alors que l’Etat français est défaillant dans sa protection du territoire, incapable d’assurer la sécurité du pays et des citoyens français, par manque de moyens budgétaires et de ressources humaines.

C’est l’argent aujourd’hui qui décide de tout.

Quand une banque en vient à vider le compte bancaire d’une étudiante handicapée, comme ce fut récemment le cas, parce que l’étudiante avait rappelé que son compte était clôturé depuis 2011 et que cette jeune fille se plaignait des prélèvements injustifiés subis sur ce compte non encore clôturé malgré ses différentes lettres recommandées, ce fut un braquage commercial, du vol à petite échelle mais dont on se doute bien qu’il doit se répéter à grande échelle, ce mauvais genre de vidage d’un petit compte par une banque scélérate qui a pignon sur rue.

presse7210423638639687285_n

Quand une banque en vient à vider le compte bancaire d’une étudiante handicapée, comme ce fut récemment le cas, parce que l’étudiante avait rappelé que son compte était clôturé depuis 2011 et que cette jeune fille se plaignait des prélèvements injustifiés subis sur ce compte non encore clôturé malgré ses différentes lettres recommandées, ce fut un braquage commercial, du vol à petite échelle mais dont on se doute bien qu’il doit se répéter à grande échelle, ce mauvais genre de vidage d’un petit compte par une banque scélérate qui a pignon sur rue.

Le Crédit Agricole a prélevé directement tout l’argent qui restait, un peu plus d’une centaine d’euros, sur le compte bancaire de cette jeune personne que la banque savait être handicapée, au lieu de rembourser à l’étudiante, comme elle le lui réclamait, les sommes indûment prélevées au titre de la nouvelle pénalité inventée grâce à l’inactivité de votre “commissionnaire” Pierre MOSCOVICI en 2014, au titre de la loi ECKERT, pour sanctionner les plus pauvres comme les SDF, la pénalité dite de “compte inactif”.

Faire payer l’inactivité, alors qu’au contraire, d’habitude un commerçant ne peut faire payer que ce qu’il a fait, ses “actions”, c’est incroyable, non ? Si la Banque n’agit pas pour un client, rien ne doit être payé par ce client. C’est du bon sens ! A quand le repas dû au restaurateur qui ne vous l’aura pas préparé ?

Image associée

Rendez-vous compte, bonnes gens, que les banques ont réussi à vous faire payer même le travail qu’elles ne font pas pour vous ! 

Grâce à une loi d’Etat.

Evidemment que le compte de la jeune étudiante était inactif puisqu’il aurait dû être clôturé depuis 2011 ! et qu’elle ne l’utilisait plus, du fait du décès de son parrain, celui qui approvisionnait ce compte depuis l’âge de ses quatre ans. Et si un décès, ce n’est pas un cas de force majeure, signalé à la banque, alors qu’est-ce qu’un cas de force majeure ? Ne rien faire, peut-être… comme cette banque et faire payer son inactivité à la jeune étudiante handicapée.

Par conséquent cette enfant devenue étudiante ne pouvait pas récupérer l’argent qui restait sur son compte, au décès de son parrain, malgré ses demandes répétées.

Et si cinq euros représentent de quoi manger sur une semaine, c’est à dire la possibilité de se nourrir avec une baguette de pain chaque jour et un peu de Nutella tartiné sur un morceau de cette baguette, – pâte indigeste, la Nutella, que je déconseille vivement ! -, alors imaginez ce que représentent plus de cent euros pour cette jeune étudiante qui devait payer ses frais d’inscription à l’Université de son choix.

Le Crédit Agricole a calculé factieusement :

[Non pas facétieusement !, mais “factieusement”, adverbe tiré du substantif “factieux”]

  • au centime d’euro près, le montant de pénalités achevant de spolier définitivement l’étudiante handicapée. Les cent euros ont servi à payer ce montant fallacieux ajout de pénalités supplémentaires, montant ajusté à celui du solde du compte pour ne pas avoir à rembourser même un centime d’euro à l’étudiante handicapée, sans donner aucunement droit à sa juste demande de remboursement.

Cette banque détestable qui vole les personnes handicapées sait fort bien que cette étudiante n’aura jamais les moyens financiers d’engager un procès contre elle pour cent euros.

Résultat de recherche d'images pour "crédit agricole humour"

Si cette étudiante s’était appelée Nadine de ROTHSCHILD, qui d’entre vous pourraient douter qu’elle n’aurait  pu obtenir le remboursement du montant des pénalités indûment prélevées pendant six ans sur son ancien compte bancaire au Crédit Agricole ainsi que le virement du solde de son ancien compte sur son nouveau compte bancaire ?

La question qui se pose est de savoir combien de personnes handicapées et/ou vulnérables se font ainsi racketter par le Crédit Agricole ?

La question qui se pose est de connaître le nombre de paysans volés par cette banque dite rurale et honnête.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières !, d’argent, des rivières d’affaires dans lesquelles se noient les victimes de ces abus bancaires à répétition.

Qui contrôle quoi ?

Et qui contrôle qui ?

Le secteur bancaire contrôle tout.

C’est une certitude absolue.

La preuve, les Français ont élu à la tête de la France, un banquier.

Résultat de recherche d'images pour "abus bancaires"

C’est une première en France !

Après l’élection de Georges POMPIDOU dont peu se souviennent encore qu’il fut lui aussi banquier, ancien directeur général de la Banque Rothschild et aussi fin lettré que le banquier Emmanuel MACRON.

Je suis très sensible au sort des personnes handicapées, comme vous devez déjà le savoir.

Et je félicite le président de la république, votre président de la république, Emmanuel MACRON, de s’en préoccuper et d’avoir osé s’afficher publiquement et sportivement en fauteuil roulant. Il s’est “rabaissé” jusqu’à vouloir prendre la place d’un handicapé moteur.

C’était plus que symbolique et la manière dont les médias français ont traité sa prestation courageuse est symbolique de l’ambiance cynique de ce milieu médiatique des “médiocres”. Ce cynisme est révoltant pour les personnes handicapées.

Lorsque des sociétés privées nuisent au bon fonctionnement de la société publique, l’Etat ne peut pas rester passif et doit sévir sévèrement.

[La racine de “sévir” et de “sévère” n’est pas la même car le Général n’aime pas les répétitions, sauf pléonasmes volontaires pour provoquer un effet de style. Et pour le Général lui-même écrivain, cette facilité est un “effet de manches” comme les avocats agitant leurs mains pour ne rien dire. Je vous renvoie à l’étymologie de ces deux mots “sévir” et “sévère”]

Il est inadmissible que les banques qui ont obtenu l’obligation inconcevable et aliénante de faire domicilier les revenus des Français dans des agences qui sont privées,

– devant donc être déclarées d’utilité publique puisqu’elles gèrent le patrimoine fiduciaire des Français , sinon elles n’auraient pas pu obtenir cet avantage exclusif et considérable de l’obligation de faire domicilier les revenus des Français sur un compte bancaire -,

il est inadmissible que ses banques soient devenues les premières causes de l’appauvrissement des ménages français et un frein essentiel à la croissance des ménages français.

Résultat de recherche d'images pour "crédit agricole humour"

Pourquoi la France a-t-elle cédé aux banques pareil privilège exorbitant, sans se donner les moyens réels de contrôler leur activité financière et avec la complicité passive d’une Banque de France devenue leur caution “morale” ?

C’est tout à fait anormal.

La corruption prend son départ dans la gestion des comptes bancaires français.

Une gestion calamiteuse !

Une gestion, pour tout dire, odieuse !

Qui tue des gens en France, plus sûrement que ne le ferait le cancer.

S’il y a bien un domaine où il faudrait “ordonner” et “co-ordonner”, c’est le domaine bancaire.

Sinon il ne servira à rien d’ordonner dans l’avenir de détruire le tissu social pour “libérer” les bonnes volontés, langage “néo-cons” [sic] des abrutis qui prennent les Français pour des demeurés !, novlangues de technocrates ploutocrates qui n’ont jamais réellement travaillé ailleurs que dans un bureau cossu et fessu.

Françaises, Français, vous avez élu à la tête de votre pays un banquier.

S’il y a bien un domaine qui est de son domaine de compétences, ce sont les finances et la Banque.

Par conséquent, plutôt que de s’attaquer au Code du Travail, lui qui n’en connaît que les aspects rébarbatifs, tels que ceux décrits par les copains de la bande des coquins qui dirigent actuellement la France des nouveaux barbares, j’invite vivement votre Président de la République à s’attaquer au Code Général des Impôts avant que les Français ne choisissent de le faire à sa place.

Qu’Emmanuel MACRON daigne se souvenir ce qui fut cause de la Révolution française, l’inégalité fiscale, les injustices sociales et leurs exceptions de classes !

S’il ne veut pas mourir prématurément.

S’il y a bien un domaine dans lequel Emmanuel MACRON excelle et règne en maître, sinon en seigneur, c’est bien celui des finances et des banques, d’une banque, la banque ROTHSCHILD.

Résultat de recherche d'images pour "rothschild humour"

Emmanuel MACRON doit prouver très rapidement aux Français son indépendance politique vis à vis des banques et sa probité personnelle, sans clientélisme, en préparant sa réforme fiscale, la VRAIE, pas celle voulue par les copains de la bande de coquins.

Alors le président de la république, libéré de ses liens graveleux, pourra endosser pleinement l’habit de défenseur des libertés publiques.

Sinon, comment lui-même entravé par ses relations privées et gavé d’argent comme une oie est gavée avant Noël pour finir sur l’autel des fêtes populaires, la tête coupée, comment pourrait-il se dire libre, Emmanuel MACRON ?

Et si votre président de la république n’est pas libre, comment pourrait-il libérer votre patrie, la France ?

Je mets au défi Emmanuel MACRON de faire une révolution fiscale JUSTE, avant que le peuple de France “ne l’impose” !

Et l’impôt du sang est toujours plus lourd à payer pour les riches sourds aux cris des pauvres gens que l’ISF tant décriée dans ces milieux de rentiers oisifs et nocifs.

Il faut lever les impôts des riches, non pas les leur enlever !, pour sauver la France.

Avant qu’il ne soit trop tard !

Si Emmanuel MACRON devient le Président des Français, et non pas le représentant commercial de la Banque Rothschid, le VRP des plus riches triquards, je lui prédis, moi, le Général De GAULLE, un avenir inattendu.

Enfin, pas tant “inattendu” que ça !, pour le jeune homme qu’il fut !

Ah moins que vous ne préfériez jouer les VRP de la Banque Rothschild, jeune homme ?

Auquel cas, je ne pourrais plus rien faire pour vous.

Résultat de recherche d'images pour "rothschild humour"

Et j’espère, en ce cas, un cas désespéré, que Bruno LE MAIRE saura reprendre à temps sa liberté, avant la grande révolution, celle de votre siècle, quand tous les peuples s’uniront pour s’affranchir du joug de cette oligarchie financière.

Alors vous pleurerez, vous, les élus politiques et autres potentats locaux sur vos privilèges disparus.

L’argent ne se mange pas, ni ne se boit.

Avoir des comptes bancaires, offshore ou pas, peu importe !

Ce qui est important, c’est l’usage que vous faites de votre argent.

Aujourd’hui, dès aujourd’hui, et non pas demain.

Car demain, il sera trop tard.

Il est déjà trop tard !

Donnez, donnez pour irriguer les terres de France.

Sinon vous mourrez.

Non pas comme moi qui suis déjà mort, mais VIVANT !

Vous mourrez, DEFINITIVEMENT.

Et cette mort-là, vous ne la souhaiteriez pas à vos pires ennemis !

Pourtant, vous arrivez à la souhaiter pour vous-mêmes, gens qui vous prenez pour des aristocrates sans vouloir payer l’impôt du sang à votre pays.

Celui qui a peur de mourir n’a jamais vécu.

On ne meurt pas quand on a connu la vie !

La VRAIE Vie.

Vous devrez choisir, Monsieur le Président de la République, entre l’honneur et le déshonneur.

Résultat de recherche d'images pour "honneur de gaulle"

Et il vous reste peu de temps pour choisir.

« Il y a une societé entre le petit oyseau qu’on nomme le roytelet, et le crocodile ; le roytelet sert de sentinelle à ce grand animal, » 

[Montaigne, II, 195]

La question qui se pose est :

– Qui est le crocodile ?

Le roitelet étant celui qui veut, ordonne et exige, à défaut de pouvoir obtenir par la persuasion, il cherche à pouvoir obtenir par la force le “pouvoir” sur le peuple.

Une force illégitime ayant pour cadre l’application de la loi du plus fort dans un monde économique sauvage, car non régulé.

Ne vous moquez pas des sauvages !

Vous en êtes.

Imposer la dérégulation, c’est vouloir vivre dans un monde de sauvages.

Résultat de recherche d'images pour "attaques de crocodiles"

De COLUCHE : – “Alors que Rémi FRAISSE mange les fraises par les racines, victime de leur violence, que la gauche est définitivement enterrée, les pro-MACRON et leur leader sans parti d’un président pas encore parti, remuent les eaux sales de l’histoire d’avant-guerre, d’avant la guerre contre ces salauds d’riches, pour faire oublier les cadavres de la vraie guerre, notre guerre d’aujourd’hui. Nan, c’est fini d’jouer au croque-mort d’vant les monuments funéraires et les pierres tombales, le candidat “normal” du président “normal”, faut s’occuper des vivants, sinon y vont s’occuper d’vous, les gros riches !”

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron millionnaire"

 

Pass’qu’un millionnaire, un trois fois millionnaire, c’est un riche, non ?

Même que c’est un riche vachement riche !

Et un riche qui paume plus de deux millions et demi d’euros, c’est quoi ?

Mêm’qu’y s’retrouve avec moins de pognon que Philippe POUTOU, mon pote.

Attends, Véro, je compte…

30 000, trente mille, écris-le en lettres, oui, c’est bien, comme ça.

Trente mille euros qui lui reste au fils putatif du Roi fainéant, HOLLANDE, pour vivre.

Lui qu’était millionnaire !

S’y gère la France, le gamin, comme y gère sa bourse, ça craint un max, moi j’vous l’dis.

Ou alors c’est qu’y vous prend tous pour des cons ?

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron millionnaire"

Et que la Haute Autorité des Ratés de l’Histoire a rien vu, pas su, pas pris.

Nan, c’est pas moi, j’lui ai pas pris son pognon.

Personne n’a compris comment qu’on peut, même si “”on” est toujours un con !”, comment qu’on peut dépenser autant d’fric en si peu d’temps !

Faudrait quand même lui poser la question au MACRON, fort en macro-économie.

Pas mourir idiots et pas mourir sans un rond, surtout !

T’imagine, un an après les élections françaises, la question qui fâche d’un journaliste indépendant, donc pauvre :

– “M’sieur le Président,

(si vous faites les cons et que vous votez pour lui)

– qu’avez-vous fait des 373 milliards d’euros du budget de la France ? Y reste plus que 30 000 euros en caisse.”

Oui, Véro, écris-le en lettres, “trente mille” euros !

– “Quuuooooo^^^^iiiiiie, vous z’avez joué à la Bourse de Francfort avec l’argent d’la France ?”

C’est un peu fort de café, celle-là !

Elle est pas belle, la mariée ?

A peine Président, que déjà le jeune époux, dont la valeur n’attend pas le nombre des années, y s’barre avec la caisse en Allemagne et va faire les doux yeux à Angela MERKEL, la Dondaine et la trentaine bien marquée.

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron angela merkel"

Pass’que lui, il a pas de préjugés, ni sur la race, ni sur le sexe, ni sur l’âge.

On a d’la chance, on est vernis, nous, les Français !

On aura élu le seul Président capable de demander en mariage la “gretchen” MERKEL.

J’soupçonne même le “Culbuto” HOLLANDE d’l’avoir déjà culbutée un jour ou un soir, un soir d’ivresse et d’enivrement suprême, après l’avoir bousculée, sans l’faire exprès, la crème de l’élite politique. Avoue que le spectable te fait envie, hein ?

– “Oh pardon, Angela ! Quand j’t’ai mis la main au Q, c’est à défaut de pas pouvoir te la mettre au portefeuille.”

Pass’qu’il est bien rempli le portefeuille allemand, c’est pas comme le portefeuille français.

Y’a qu’un seul truc qu’est bien rempli chez les Présidents français, comme du temps des Rois français, c’est leur zob !

Au fond, fond du Q, faudrait changer l’offre d’emploi pour être candidat au job le plus important de France, se taper toutes les petites poulettes et les grandes starlettes qui gravitent dans votre sphère immédiate d’approche relationnelle, les belles et les moins belles, les moches aussi qu’espèrent toutes pouvoir vous faire les poches.

– “Il est bien rempli, votre carnet relationnel ?”

– “Oh oui, pour ça oui, j’ai toutes les adresses des lits les plus chauds de Paris ! J’me les vide, sans rien débourser, c’est compris dans le job, comme pour Rocco SIFFREDI. J’fais mon show d’Président d’la République et j’me déculotte, comme devant MERKEL. Ca marche à tous les coups !”

C’est pas un délit, que j’sache, se déculotter devant Angela, la blonde et si sensuelle Angela !

Résultat de recherche d'images pour "angela merkel humour"

S’y sont impuissants dans leur vie politique contre les délocalisations et la mondialisation, y sont vachement puissants au lit, nos Présidents d’la République !

Là-d’ssus et par-dessous, Emmanuel MACRON, y nous décevra pas.

P’tr’-mêm’qu’y nous surprendra !

Pass’que lui, la théorie du genre, c’est de l’acquis.

Y l’est moderne et sans préjugés… du tout !

C’est pour cette raison qu’les Banquiers, y l’aiment bien, Emmanuel, y va jusqu’au bout.

Faut comprendre aussi, c’est rare de trouver une telle puissance de vidage des comptes bancaires et autres bourses en si peu de temps.

Les Banquiers, y savent compter.

Pas comme nous !

De l’argent disparu, c’est de l’argent réinvesti.

Où ?

Nous, on sait pas.

T’inquiète !

Eux, y savent.

Aujourd’hui, pour être Président de la République, y suffit pas d’avoir un zob performant.

Mais y faut aussi avoir…

Nan !, pas un cerveau, pas la peine !

D’autres pensent pour toi quand t’es président.

Toi, t’es juste là pour faire semblant, semblant de prendre des décisions que t’as même pas comprises et te remplir la panse.

Nan, faut avoir une belle gueule, comme au théâtre.

Résultat de recherche d'images pour "humour président"

http://www.closermag.fr/article/emmanuel-macron-c-est-son-humour-qui-seduit-le-president-564829

Faut plaire à tout le monde, surtout aux vioques, c’est elles qui tiennent les cordons d’la Bourse et les bourses des mecs pas encore décédés.

Si t’es pauvre, fais-toi dépucer par une vieille.

D’abord elles font bien souvent plus jeunes que les jeunes qui crèvent de faim dans la rue et pis, ensuite, elles connaissent tout.

Plus que ça encore !

Donc, à rajouter sur l’offre de Pôle-Emploi pour devenir Président de la République aujourd’hui :

– avoir un zob performant, à défaut d’un cerveau en état de fonctionnement,

– avoir une belle gueule, à défaut d’une intelligence émotionnelle réelle,

– et surtout, savoir jouer la comédie !

Et jouer la comédie tout le temps, ce qui est un travail d’endurance, la vache !, plusse que d’éloquence.

Sourire plaqué sur le visage, comme un jeune “Premier”, le “Premier des Premiers” devra être aimable et affable, reconnaissable à sa capacité à ne pas s’endormir devant des journalistes, même s’il s’est envoyé en l’air avec toutes les hôtesses de l’air durant son vol privé en super-jet présidentiel pendant plusieurs heures, dans toutes les positions requises et les non-admises… surprise !

Résultat de recherche d'images pour "humour zob"

– “M’sieur le Président, faut remettre votre ceinture, on va atterrir !”

C’est qu’c’est un boulot que d’être un bon Président d’la République française.

T’as vu, Emmanuel, sur les marchés, toutes les vieilles qui s’précipitent pass’qu’elles se prennent pour Brigitte ?

Nan mais, elles se sont pas vues !

Brigitte, elle est sacrément “canon” [sic].

Elle a dû en faire des malheureux, êtr’professeur avec un mini p’tit cul comme ça.

Me rappelle un autre mignon p’tit Q, d’ailleurs.

J’me demande s’y l’a pas craqué aussi pour ce p’tit cul-là, Emmanuel, comme Manuel.

Bon, j’arrête, Véro, elle commence à tirer la gueule.

C’est pas qu’elle est bégueule, mais avec les Frères “salauds-fistes”, aujourd’hui, on peut plus rien dire, ni faire rire !

Y paraît que c’est sexiste, à votr’époque, de dire qu’une fille, elle a un mignon p’tit Q.

Quelle époque de merde !

La vôtre.

J’vous plains, les mecs !

Brigitte, elle ressemble à Mireille DARC, la copine d’Alain DELON.

Résultat de recherche d'images pour "mireille darc lunettes noires"

Nan, faut reconnaître qu’y l’a bon goût et qu’y marque un point avec Brigitte, l’Emmanuel, pass’qu’elle est vraiment belle.

Et pis, ça redonne de l’espoir à toutes celles qui sont vieilles mais qui le sont pas, elles, belles !

Bien vu, pass’que c’est la vieille qui traîne son vieux au bureau de poste, mais non, mamie !, au bureau de vote le plus proche et lui remplit la poche avec le bon bulletin, çui du si mignon Emmanuel qui présente si bien !

– “Tiens, René, vote ! J’t’ai tout préparé, l’enveloppe est fermée. Si !, t’as voté LE PEN, René, piss’que j’te le dis ! “

Les vioques, elles vont nous sauver la France du FN, le Front National.

C’est qu’en plus, les vieilles générations, elles z’aiment pas partager le pouvoir avec d’autres femmes.

Les femmes aux fourneaux !

Elles préfèrent voter pour un homme, un “vrai”, un “Prince Charmant” comme dans les dessins animés de Walt DISNEY qui se terminent tous bien.

Avec un peu d’chance, Emmanuel va les embrasser et elles vont retrouver leur jeunesse.

Ca les changera du vieux qui partage leur vie et qui leur donne une tape sur les fesses, en manière de remerciements quand elles débarrassent la table.

Ah, Brigitte, si tu savais !

T’as plus fait pour l’émancipation des femmes, pas présidentes, que pour celle qui pourrait devenir Présidente !

Ca, c’est sûr.

Résultat de recherche d'images pour "femme présidente en france"

Une femme présidente ?

D’abord, où ça s’est vu en France, pays de machos islamo-collabos, une femme présidente ?

La seule fois où y’a eu une femme Premier Ministre, qu’avait de sacrées gambettes et à qui François premier, le MITERRAND, contait fleurette sous la table du Conseil des Ministres avec ses pieds, pour prendre son pied, c’est la fois où Edith CRESSON, en juillet 1991, est restée à peine un an au pouvoir, le pouvoir de plaire, à condition de n’y rien faire.

Malheureusement elle a voulu faire l’inverse et s’est retrouvée à la renverse, pas seulement dans le lit miterrandien, mais dans les sondages.

Un record de misogynie !

Vous pensez bien qu’elle va pas se faire voler sa première place, Edith !, et son record d’impopularité par Marine LE PEN.

Résultat de recherche d'images pour "edith cresson"

C’est qu’elle avait un joli corps, Edith CRESSON, qu’elle aurait encore, comme Brigitte.

J’crois savoir d’ailleurs qu’elle soutient Emmanuel, le poulain d’Brigitte.

Pêt’tre qu’elle s’y voit déjà, au pouvoir, avec l’Emmanuel !

Emmanuel MACRON, çui qu’a un zob comme un homme de Cro-Magnon, un zob de primitif qui plaît bien aux filles, mais pas seulement.

La virilité, c’est ça qui plaît aux Français.

Y z’ont besoin d’sentir qu’on la leur met profond, pour se sentir des mecs, des vrais mecs.

– “Fais-moi mal, Johnny ! Fais-moi mourir… de plaisir, à coups de trique, en dépensant tout mon fric pour me faire battre comme plâtre et n’avoir plus comme fripes que des guenilles chinoises ! Plus elle est dure, la trique, plus j’aime. Encore ! Nique-moi, j’aime trop être baisé(e).”

Neutre “baisé(e)”, genre neutre, féminin/masculin, théorie du genre, pas de jaloux !

Tout le monde sera baisé.

Ca, c’est une promesse qui sera tenue.

D’ailleurs Emmanuel MACRON, c’est un spécialiste de la “gestion des flux” en micro- et macro-économie.

Tu bandes et tu débandes !

Plus besoin d’recruter des fonctionnaires à vie, sauf ceux qui coûtent le plus cher , les Maîtres des futurs esclaves.

Les Bourses se vident, sauf pour les plus riches.

A l’envie, les nouveaux Maîtres, à l’abri dans leur statut protégé de haut fonctionnaires, pourront licencier les jeunes employé(e)s en CDD, comme y veulent.

Tu vois, c’est ça, l’ubérisation de la fonction publique.

Résultat de recherche d'images pour "sado masochisme humour"

Y’aura les privilégiés ayant tous les droits et les spoliés de tous leurs avantages.

Y resteront au travail uniquement s’y z’acceptent d’être mal payés et pas longtemps, les spoliés, et s’y soutiennent cette politique de merde, en devenant les alliés de ceux qui leur suppriment le droit de vivre dans la dignité, pas dans la pauvreté.

Tu me crois pas ?

Tu l’as lu, le programme économique d’Emmanuel MACRON sur la Fonction Publique d’Etat, toi qui me lis ?

Enlève les majuscules, Véro !

Ce type, y veut tout leur enlever, aux petits agents de la fonction publique du petit état France qui n’existera plus.

Elle sera régionalisée, la fonction publique.

L’Etat français disparaîtra.

Et ces cons de Français, y z’auront voté pour encore moins de postes, d’écoles, de gendarmeries et de commissariats en zones rurales, les nouveaux déserts politiques à venir ou déjà advenus.

Pass’que les terres agricoles deviendront des espaces privés qui appartiendront à des grandes multinationales ou à des pays amis comme le Qatar, l’Arabie Saoudite et la Turquie.

Même que la Turquie, son président ne nous demandera pas trop notre avis, à nous, les Français. Les Turcs viendront d’Allemagne, piss’qu’y s’ront européens, et y prendront les terres.

C’est tout.

Circulez, y’a plus rien à voir.

C’est ça, le progrès social.

La démocratie gouverne par le droit du ventre, la démographie, et donc la soumission des femmes aux hommes.

Et l’oligarchie gouverne par le fric et la trique.

Résultat de recherche d'images pour "turquie fascisme"

Alors, contents d’avoir voté MACRON ?

On en… “on” qu’est toujours un con !, “on” en reparlera en 2018, quand MACRON aura ordonné par ordonnances de supprimer toutes les protections sociales et sera venu au secours des plus riches qu’en peuvent plus de payer des charges sociales en France, les pauvres !

Heureusement que vous allez voter pour eux, les plus riches !

Alors, surtout ne votez pas pour une femme, hein, les mecs ?

Pour une fois qu’la France élirait une Jeanne d’Arc, au lieu d’la brûler sur le bûcher de vos vanités luxueuses, c’serait trop vous d’mander.

Si Marine LE PEN, c’est l’extrème droite ?

Et Emmanuel MACRON, c’est quoi ?

Combien de paysans se suicident, de pères de famille sont licenciés, expulsés de chez eux, avec femmes et enfants, de jeunes sont sans travail et qu’en trouveront jamais, stagiaires à vie ?

C’est pas brutal, ça, la misère ?

C’est pas du fascisme, pour de vrai ?

C’est pas la guerre des pauvres, cette misère ?

La guerre contre les pauvres, c’est le programme d’Emmanuel MACRON.

Tu piges ?

Tu vois l’autre qui nous fait sa “chochotte” et qu’y vous fout les chocottes avec ces cérémonies mortuaires où il endosse le costume du croque-mort dans toutes les cérémonies du Souvenir Français, comme François, le Hollandais volant, le “Président Revenant” qu’en est pas revenu de pas vous avoir convaincus de voter pour lui, lui qu’y vous a rien fait, justement !!!!!!,

– l’autr’qu’y vous fait sa crise de jalousie pass’que Saint-AIGNAN a rejoint une femme plus jeune que Brigitte !

– une femme !

Mais c’est quoi, une femme ?

C’est sûr que ce sont pas les mecs de la Mecque, les mecs de l’UOIF, les Frères Musulmans, qu’y vont voter pour une femme, Marine LE PEN ou toute autre femme !

Si Saint-AIGNAN qu’était un vrai “saint” et un véritable ancêtre de Nicolas DUPONT-AIGNAN, soutien de Marine le PEN, est un “nazi”, un “national-SOCIALISTE, alors moi j’suis barbu et j’vais à la Mosquée tous les vendredis.

Moi j’m’appelle COLUCHE.

Résultat de recherche d'images pour "guerre contre la misère"

– Salut, comment ça va, mon con ?

Et tout c’que je sais, c’est que les mecs de la Mecque de l’UOIF qui appellent à voter l’Emmanuel MACRON, ça devrait vous inquiéter bien davantage que Nicolas DUPONT-AIGNAN.

Pass’que les Frères Musulmans, y sont d’abord les “Frangins” des tueurs qui ont descendu des flics et des militaires, des citoyens français, enfants, femmes et vieillards, pass’qu’y z’étaient chrétiens,

mais surtout crétins !

Y leur ont roulé sur leurs corps, t’adores, hein ?

Et y z’ont raison sur ce coup-là.

Plus cons que moi, vous méritez de mourir !

Le vrai fascisme, aujourd’hui, c’est la guerre actuelle, la guerre contre les Islamistes qu’ont tué mon pote CHARB, bande de cons !

Et je vous vomis si vous votez pour ces cons qui vous tuent, bande de cons.

Il y a deux formes de morts, dans la vie.

La mort cérébrale, le coma politique, pas éthylique, et la mort physique.

La mort physique, c’est qu’un passage.

Si t’es pas sage, tu rates ton passage.

C’est comme ça.

Mais la mort cérébrale, t’es déjà mort.

T’es un zombie, un pauvr’con qui bouffe, qui baise, qui bois et qui rote, pour terminer dans les chiottes de la République avec la gueule de bois.

Y suffit de te dire deux lettres :

– “FN”

et tu votes pour tes maîtres, les nouveaux Maîtres du Monde, ceux qui te bottent le cul à coups de pieds aux fesses.

Laisse béton !

T’es vraiment trop con.

Tu vois pas qu’c’est une machination politique depuis le temps qu’on vous fait le coup, bande de cons ?

Résultat de recherche d'images pour "humour président"

Si tu votes comme un con, j’te cause plus jusqu’à ta mort.

Et j’te souhaite pas, Ducon, de tomber sur mon pote CHARB de l’autr’côté, si vous passez du bon côté.

Mais j’ai comme un doute qu’on s’ra ensemble de l’autr’côté.

Y’a trop de morts de votr’côté, morts à cause de la politique “naso-socialiste” d’un François HOLLANDE, une politique de fachos !

Et moi, j’suis vraiment très fâché de voir que vous “marchez ensemble”, comme des cons.

“En marche” ?

Allez vous faire foutr’, oui !

Dégage de mon blog, le “Soumis”.

Ah oui, c’est le blog de Véro, mais c’est tout comme.

Barre-toi !

Qu’est-ce qu’on s’marre… plus… dans votr’monde de cauchemar !

Finalement… j’suis content d’être mort… plus tôt que prévu.

Sinon vous m’auriez encore tué aujourd’hui pour tenter de me faire taire.

Résultat de recherche d'images pour "oligarchie"