Rêve prémonitoire décrit à la demande du Seigneur : – “Comment s’organisent les Français ? Rodéos en scooters et zéro force de l’ordre à l’horizon ! Donc règne de la terreur partout et “philosophie” de la “soumission” = (égal) résistance nulle part.”

Rêvez pas, les mecs, je ne ressemble pas à la jeune fille du tableau ! 

J’ai fait ce rêve, tôt ce matin.

[Oups ! Hier matin, car j’ai dû faire passer en urgence un “redressement” fiscal pour de vrai,

  • un vrai “faux” en écriture publique,
  • un faux intellectuel ou une vraie débilité, au choix.]

 

Résultat de recherche d'images pour "inspecteur des finances humour"

Il a donc été interrompu, mon rêve, parce qu’il fallait se lever.

J’ai failli l’oublier mais c’était sans compter sur Son insistance.

  • Son insistance à Lui, Lui que certains disent être mort ou n’avoir jamais existé.

– Eh bien, heureusement qu’Il est mort, le Vivant !

  • Sinon qu’est-ce que ça serait s’Il était encore plus Vivant qu’Il n’est ?

– Oui, pour être Vivant, Il est Vivant !, “l’absent”.

Car la mort, c’est juste une absence sur une distance qui est soit celle du coeur, – le désamour -, ou celle du temps, – l’oubli -.

  • Quand on aime, il n’y pas de séparation possible, ni physique, ni géographique.

 

Résultat de recherche d'images pour "la mort absence"

Pour en revenir à ce rêve, sincèrement, je ne l’ai pas trouvé extraordinaire, tant il traduit un quotidien déjà vécu dans certaines cités par trop de Françaises et de Français dont le ressenti est nié avec tant de force par d’autres Français privilégiés qui vivent, eux, dans de “beaux quartiers”.

Dans ce rêve, j’ai vu comment ils allaient s’organiser, ces Français d’une autre France, livrés à eux-mêmes, abandonnés, et jamais délivrés de la peur,

– de ce sentiment animal de l’homme qui se sait en danger

– un “ressenti” qui ne serait que “psychologique”,

  • selon les riches oligarques qui nous dirigent droit dans le mur,

  • le mur de l’apartheid social entre milliardaires et SDF.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "violences ressenti populaire "

 

 

L’absence de forces de l’ordre occupées ailleurs à faire semblant et à faire du “faux chiffre” oblige les citoyennes et les citoyens français à supporter de plus en plus cette occupation haineuse et hargneuse de lieux de vie autrefois pacifiques et bucoliques par des hordes de pauvres hères eux-mêmes prédateurs et victimes de prédation, la prédation mondiale des ploutocrates.

Je vais donc vous rapporter ce rêve entre banalités de notre quotidien et futilités de vos gardiens, ces gens, qui, pour la plupart, sont des vauriens parce qu’ils n’en ont à rien à faire de vos problèmes.

Mon rêve se déroulait dans une école primaire, pour ce que j’en ai vu.

Je suis présente physiquement dans une salle, comme d’habitude en éternelle formation, une “étudiante” quoi.

Au fond, la vie, ce n’est jamais qu’un long apprentissage.

– Est-ce moi ou une autre ?

  • Quelle importance ?

Rien ne laisse augurer de ce qui va se passer dans quelques instants.

Des professeurs sont réunis pour discuter des problèmes de la rentrée scolaire.

L’ambiance est détendue entre collègues et “camarades”.

Une femme semble diriger les débats et impose le tempo.

Le stage de formation doit durer une semaine.

– Pas un jour de plus !

Elle pose la question qui fâche :

– “Qui a un mandat syndical avec des jours de détachement supérieurs à14  jours ?”

Ajoutant immédiatement :

– “Ce qui posera un problème de disponibilité professionnelle parce qu’il ne faut pas compter sur les petits copains pour prendre leurs classes !”

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Quelques uns osent lever la main et affronter sans vergogne l’ire de la formatrice, avec un regard goguenard et suffisant.

La femme, d’une quarantaine d’années, au ton méprisant, relève les noms des syndicalistes en formations dont le nombre de jours de détachement rendra la présence dans leurs futures classes plus qu’aléatoire.

Puis, elle se tourne vers moi.

Même si nous ne nous connaissons pas, elle semble déjà savoir que je suis aussi une “syndicaliste”.

Je la rassure :

– “Mon syndicat est minoritaire et, si je dispose de jours de détachement, ils ne devraient pas excéder une huitaine de jours.”

– “Quel est ton syndicat ?”

– “Je ne sais pas encore… d’habitude je suis “Solidaire”, peut-être “SUD Educ”.”

  • Sans doute des réminiscences d’une vie antérieure.

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

Puis, un homme rentre dans la salle de formation.

Il propose de faire une pause.

Comme des gamins, nous sautons sur l’occasion de sortir du cours pour aller en cour de récréation,

  • trop contents d’échapper aux contrôles de présence

  • et aux questions de “l’Inquisition Académique”.

Certains en profitent pour “cloper” en l’absence d’élèves dans la cour de récréation.

Observatrice de mon propre rêve, je suppose qu’il s’agit d’une pré-rentrée scolaire car les classes sont vides.

Je m’éloigne, c’est à dire que je prends de l’altitude et que je regarde la scène d’en haut.

L’homme qui doit être le directeur de l’école primaire nous surveille.

  • C’est presque rigolo !

Une déformation professionnelle qui l’amène à nous traiter comme des élèves.

– Ce n’est pas de l’espionnite, c’est entre la “bonne franquette” et le “bon père de famille”.

Alors que, redescendue sur terre, je papote avec deux autres collègues, le “directeur” vient vers nous et nous fait signe de revenir en classe, “fissa”.

Il tape dans ses mains et tente de nous regrouper, petit troupeau qui s’était éparpillé, qui, sous le préau pour téléphoner, qui, sous les arbres pour fumer tranquilles, ou qui, près de la machine à café pour partager l’odeur et la chaleur d’un moment de convivialité.

Je sais que cette école n’est pas en “zone sensible”.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Donc c’est peu que de dire que nous ne sommes pas pressés de rentrer en classe, la pause ayant à peine duré cinq minutes.

Mais le bruit de motos et la pétarade de scooters nous obligent à nous rabattre vers la salle de formation, en toute hâte.

Une crainte sans fondement, plutôt un réflexe de “mouton de Panurge” :

– “Ils fuient, donc je fuis.”

Nous comprenons alors pourquoi le “directeur” était venu nous chercher dehors. Il ne souhaitait pas que ses stagiaires reviennent éclopés de leur formation à l’enseignement “en toutes conditions”.

Moi, curieuse, je reste encore un peu en arrière pour voir ce qui se passe.

Des jeunes, adolescents pour la plupart, sont rentrés dans la cour de l’école.

Pour vous décrire les lieux plus précisément, c’est une école primaire organisée comme une “hacienda”, avec des bâtiments scolaires construits autour de la cour et un immeuble administratif donnant directement sur ce “patio” où nous nous trouvions.

Les jeunes tiennent des coktails molotov et autres projectiles qu’ils s’amusent à jeter un peu partout.

– Oui, c’est un jeu,

  • un jeu dangereux donc “excitant”.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "rodéos de scooters"

Le “directeur” gueule, hurle qu’il a prévenu la police et tente de se faire entendre dans le brouhaha des moteurs et des explosions de pétards artisanaux, tout en se tenant prudemment en retrait derrière un muret, prêt à rentrer dans le hall de l’immeuble administratif si les jeunes venaient à l’agresser.

Les jeunes reculent, certains faisant carrément marche arrière, sans même vérifier s’il y avait derrière eux une personne ou pas.

D’autres cabrent leurs motos par provocation mais finissent par suivre leurs petits copains.

Le “directeur” appuie alors sur un bouton de commande électrique et des portiques sortent des murs pour fermer l’entrée de l’enceinte scolaire.

Ce sont des portiques de contrôle qui permettent seulement à des piétons de passer comme dans les métros ou dans les gares, lorsque ces portiques existent.

Ils ont deux fonctions :

– interdire aux véhicules de pouvoir pénétrer dans l’école pour éviter les attentats avec des véhicules-béliers

– et filtrer les élèves pour savoir s’ils sont armés d’un couteau ou d’une arme de poing ou, pire, d’une bombe, puisque ces portiques peuvent détecter des objets métalliques suspects.

En fait, ce type de portiques “mobiles” et encastrables dans un mur semblent ne pas exister encore. C’est l’image la plus approchante que j’ai pu trouver.

Si l’élève est armé, le portique de contrôle ne le laisse pas rentrer.

L’élève ou le visiteur est bloqué par un bras métallique qui l’enserre et lui barre le passage, l’empêchant de prendre la fuite et le forçant à reculer vers la sortie car le but n’est pas de les capturer, mais de les dissuader de pénétrer dans un établissement scolaire.

Ces portiques sont pratiques car mobiles.

Ils s’intègrent parfaitement dans les murs de l’enceinte, à l’entrée de l’école, et peuvent laisser passer des voitures ou même des camionnettes de livraison, si le véhicule est identifié et accepté.

La sécurité est donc gérée par l’établissement lui-même depuis que les portiques de contrôle sont devenus obligatoires.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Ces mesures sont nécessaires parce qu’il y a eu trois attentats dans des écoles primaires catholiques privées ayant provoqué la mort d’une centaine d’enfants et deux attentats dans des écoles publiques de quartiers pourtant pauvres qui se sont terminés par des prises d’otages spectaculaires, genre “Human Bomb”, mais sans l’intervention de Nicolas SARKOZY.

Alors il a fallu faire un choix budgétaire entre installer des portiques de sécurité ou recruter des vigiles pour l’année en cours, à cause de ces bandes de jeunes incontrôlables

  • puisque ce ne sont plus des élèves sous le contrôle de l’Etat, même s’ils sont tous mineurs.

Les prisons sont pleines à craquer et craquent régulièrement, comme lorsque vous faites craquer des allumettes, à coups de lance-rockets et de bombes fumigènes, tandis que des drones filment des évasions de plus en plus spectaculaires qui remportent un franc succès auprès des publics francophiles.

  • Ou serait-ce plutôt auprès des publics “francophobes” ?

Dans ce rêve, la France est devenue un immense jeu de “battlefront” à qui courra le plus vite pour sauver sa peau. La peau des fonctionnaires est très recherchée comme un trophée par les nouveaux Barbares qu’il nous faut pourtant chérir.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Et si l’agent de surveillance veut répliquer en utilisant la force, il est alors considéré comme un tortionnaire.

– “Il faut rééduquer, pas tuer !” expliquent ceux qui sont cachés dans leur bunker, à l’abri de ces violences faites aux personnes,

  • rubrique statistique tenue par les policiers et les gendarmes qu’ils doivent réduire au maximum,

  • quitte à tricher sur les chiffres, comme d’habitude,

  • le temps que la population française ne soit plus française de souche

  • remplacée par des ethnies habituées à vivre dans des pays du tiers-monde où la sécurité est un luxe et la liberté un mythe.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

Les forces de l’ordre n’ont plus le monopole de la violence.

Et il n’y a plus d’ordre en France.

Ce sont les racailles des cités qui ont le monopole de la violence,

  • une violence légale

– légitimée par la déconsidération nationale et la condamnation collective de l’emploi de la force par les fonctionnaires de l’Etat français.

A chaque procès engagé contre les policiers ou les gendarmes, les délinquants des rues gagnent.

Il est expliqué aux victimes institutionnelles consentantes que c’est la seule solution pour maintenir le calme dans les cités françaises.

  • Il faut faire tomber quelques têtes de flics ou de pandores

  • et le bon peuple de France est content !

– En attendant de pouvoir faire tomber la tête du Monarque.

  • Mais le sait-il, ce Monarque, à l’abri dans son château élyséen ?

 

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Les salaires des fonctionnaires ont été sensiblement augmentés mais l’Etat avait calculé son “coût/ coup”:

  • un “coup/coût” gagnant.

C’était :

– ou augmenter les salaires et accepter des contrats précaires renouvelés selon le bon vouloir de chefs de service incompétents

  • ou continuer à être employés à vie mais de plus en plus mal payés !

Les syndicats ont choisi le court terme qui enrichit mal et violemment,

– à la douceur d’une longue vie qui vous permet de mourir dignement, mais pas de vivre dignement.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Les représentants du personnel devaient choisir entre deux options sans concession :

  • maintenir les agents de l’Etat dans une succession de galères à l’infini, les fins de mois difficiles, l’emploi à vie, une vie de misère jusqu’à leur pauvre mort,

  • ou leur offrir un emploi à court terme bien payé pour vivre pleinement les rares instants de bonheur dont les contractuels publics pourront profiter s‘ils acceptent de perdre “leur sécurité de l’emploi” et leur âme de citoyens volontaires.

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Oui, les contrats temporaires d’embauche publique seront très bien rémunérés.

Et, victoire pour l’Etat français et les contribuables, il n’y aura plus à prévoir d’avancement à l’ancienneté, ni d’indexation de l’indice “trucnuche” sur la hausse du coût de la vie.

  • Que d’économies en perspective pour la République française !

Pendant ce temps, tout se casse la gueule en France.

Seuls s’en sortent les voyous de la République,

  • qu’ils soient ripoux à cols blancs ou chelous en burnous rayés.

Le directeur de l’école primaire m’explique que ce n’est même plus la peine de faire appel à la police. Ils ne se déplacent jamais. Les gens ont appris à faire “sans” et s’organisent, en s’attendant au pire et en sachant que rien ne leur sera épargné si jamais ils commettent une erreur ou pire une “bavure”,

– c’est à dire s’ils venaient à blesser ces “chances” pour la France,

  • ces jeunes en errance mentale et en complète déshérence nationale.

Ce sont eux, les personnels administratifs et techniques, non habilités à pouvoir assurer leur propre défense, qui iront en prison,

  • pas les voyous qui les terrorisent.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

 

 

Les équipes pédagogiques doivent faire avec

– et se défendre a minima pour ne pas être accusés d’être des racistes

  • ou pire des fascistes.

Quitte à être blessés !, dans leur amour-propre d’abord, ou dans leur propre corps, toujours à leur tort.

  • Mais c’est mieux que d’aller en prison et de perdre son travail pour des voyous ayant prétendument perdu la raison,

  • voyous qui n’iront jamais au trou, eux.

Les politiques ont trop peur de les provoquer, ces jeunes qui ne savent pas quoi faire de leur vie.

La France des banlieues pourrait s’embraser à nouveau,

  • et menacer de monter sur Paris pour tout faire brûler

  • sans raison et en toutes saisons.

Paris se protège !

Mais Paris n’est plus la France.

  • Et la France, elle, elle se meurt.

Elle se meurt de peur.

  • Elle se meurt tout court, chaque jour un peu plus.

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Les portillons se sont refermés et je comprends mieux comment fonctionne cette France qui a perdu ses services publics pour assurer sa sécurité.

S’il n’y a plus de frontières, les murs de chaque maison, de chaque établissement, de chaque immeuble deviennent des frontières à l’intérieur desquelles se bâtissent les sottes solitudes et les mauvaises habitudes des bottes qui frappent le sol au pas de l’oie.

Pour que la paix règne en France, c’est sur la voie publique qu’il faut faire régner l’ordre.

– Pas demander aux citoyennes et aux citoyens de France de devoir supporter la violence de la rue à cause de l’incapacité de l’Etat à savoir faire régner l’ordre en France !

– “Un chef d’Etat qui ne sait pas protéger sa population doit démissionner”, dit le Seigneur.

Quand je me suis réveillée, je savais que, dans l’avenir, la Sécurité Publique n’existerait plus.

Résultat de recherche d'images pour "maintien de l'ordre en France humour"

Ce serait juste une part de marché, une prestation de service supplémentaire servant à enrichir les plus riches,

  • les encore et toujours plus riches.

Car c’est la nouvelle loi du marché, celle qui fait du malheur des hommes un simple besoin à satisfaire

– sachant que ce malheur a été provoqué par l’incompétence de chefs d’Etat se moquant comme de l’an quarante ou de l’an un du Christianisme du bonheur des Français.

  • Car le malheur des Françaises et des Français fait le bonheur et fera le bonheur des marchands d’armes en Europe !

Ainsi les plus riches auront leurs propres gardes du corps dans des demeures somptueuses, les administrations profiteront d’un budget complémentaire réservé spécifiquement à leur sécurité (vigiles et systèmes de protection) tandis que les pauvres gens se feront agresser, voler et tuer chez eux et à l’extérieur de leurs domiciles par des “sauvageons” qu’il faudrait appeler de fait des criminels et des délinquants.

Quand les rues ne sont plus gardées ni les existences sauvegardées, il ne reste plus au peuple que le droit de mourir pour ne pas se faire tuer.

Résultat de recherche d'images pour "violences ressenti populaire"
  • Blancs et Noirs, Noirs et Blancs, seront traités comme des esclaves par leurs nouveaux Maîtres ! 

Mais, en France, même ce droit, le droit de se défendre, est refusé au peuple de France.

  • Pour préserver la paix civile !”, affirment les imbéciles qui vous dirigent.

Quand les “criminels” auront exterminé le peuple de France, alors ils iront s’occuper de ceux qui n’ont pas su s’occuper des affaires de la France.

Et le Seigneur ajoute :

– “Je n’entendrais pas plus vos supplications que vous n’avez entendu les supplications de votre peuple.”

Résultat de recherche d'images pour "maintien de l'ordre en France humour"

Pourquoi, pour ces enfants-là,  faut-il mettre des policiers à l’école et les enseignants à la rue ?

  • Pour leur apprendre  à vivre dehors, LIBRES, la vraie VIE,
  • tous LIBRES, enseignants et élèves.

Mais, pour être LIBRES de faire tout ce qu’on veut, à condition de ne blesser personne, il faut d’abord vivre soi-même en SECURITE.

Car la première des LIBERTES publiques en France, c’est de pouvoir y vivre en SECURITE.

Advertisements

De COLUCHE : – “Quand t’es “lampiste” pour la Police Nationale, c’est “plus-se” une profession à risques que quand t’es policier pour de vrai ! Surtout pour un Maghrébin, un Arabe. Enfin, presqu’un Arabe, un Marocain quoi, et qu’aurait pu viser un “maroquin”, la honte pour la France ! Faut être “philosophe” au “Paradis des Frangins” quand est l’Arabe de service, comme Alexandre BENALLA, et que les “Frères la Lumière” ont peur de perdre leurs privilèges.”

Résultat de recherche d'images pour "sketch coluche philosophe arabe"

La Loge de l’Emir Abd el-Kader du GODF a dû oublier d’être fraternelle !

{Ajout du 26 juillet 2018 : Même si Alexandre BENALLA aurait préféré le GLNF et son atelier “les Chevaliers de l’Espérance”, selon l’Obs, la Police Nationale et ses syndicats étant principalement gérés par le “GOD of France” (le GODF), les Frères se seraient honorés en évitant de lyncher un des leurs et de le livrer aux foules déchaînées qui veulent la tête du Monarque. Si je comprends bien, vous êtes “frères” tant que votre “frère” n’a pas de problème ? Quelle famille !

Le Seigneur me demande de préciser “tant que votre “frère” n’est “pas vu, pas pris” ! Car, les problèmes des uns et des autres de vos “frères”, tant qu’ils ne sont pas connus du commun des Françaises et des Français, vous savez les régler à votre manière,

  • de manière mafieuse et “silencieuse”
  • intrusive et collusive.

Mais cette recommandation du Seigneur, l’application de votre principe de Fraternité, vaut aussi pour le “frère” Jérôme CAHUZAC dont le chemin de croix est sans fin… à moins que la volonté des Frères ne soit de le “crucifier” in fine jusqu’à ce que mort s’ensuive pour qu’il soit ensuite canonisé par l’Eglise Catholique ?

Ce que n’exclut pas le Seigneur puisque les grands Saints ont souvent été de grands pécheurs. Or est-il celui qui avait le plus péché parmi vous, les “pas francs”-maçons ? Le Seigneur vous laisse répondre à cette question en votre âme et conscience,

  • en toute “Lumière”.

Et je maintiens ce qui est écrit immédiatement ci-dessous, appréciation voulue par COLUCHE qui “a adopté” et veut “parrainer” son pote, le “philosophe” arabe.}

Alexandre BENALLA est courageux et fidèle, fougueux et impétueux, dévoué à son pays, la France, et à son Président, Emmanuel MACRON.  

 

Résultat de recherche d'images pour "alexandre benalla"

Dans quel merdier suis-je allé me fourrer, moi qui ai été réquisitionné par SMS pour aider les Forces de l’Ordre le 1er Mai ?

– “Y’en a qu’aiment pas qu’un autre qu’eux, pas d’leur race, leur fassent de l’ombre.

Moi, j’vois pas qui, mais j’sens les coups, les coups bas”, dit COLUCHE, “l’Emmerdeur pas Mort”.

“Et d’ordinaire, j’ai un bon flair pour ce genre de coups… bas.

Pass’qu’y a pas qu’Alexandre qui frappe…

  • Y sont tous “frappés” au “Paradis des Frangins” !”

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "paradis des frangins police nationale"
  • Alain BAUER, ex-Grand-Maître du GODF, lucide, presqu’… “extra-lucide” !

– “C’est quoi, être un “lampiste” ?, vous demande COLUCHE.

C’est l’mec qu’est payé à rien faire, sauf quand y a beaucoup à faire et beaucoup d’affaires à sortir,

  • ou plutôt à enterrer.

______________________________________________________

Définition académique :

[P. anal. Employé subalterne sur lequel retombe la responsabilité des fautes imputables à ses supérieurs. [Les] instituteurs, ces malheureux lampistes de l’intellectualité (L’Œuvre,7 févr. 1941).Fam. C’est toujours le lampiste qui trinque.]

Résultat de recherche d'images pour "lampiste humour"

___________________________________________________________

Tu comprends, le “lampiste”, c’est le gars qu’est prêt à mourir pour son chef, du moment qu’son chef lui fait un bel enterrement, avec une fin de carrière lucrative, comme qui dirait… “fictive”.

– J’vous rappelle le surnom de Jacques CHIRAC, qu’est aujourd’hui votre ex-Président de la République préféré, y paraît ?

  • – “Super-Menteur “!

 

Résultat de recherche d'images pour "chirac super menteur"

– Comme quoi, faut jurer de rien, surtout avec les hommes politiques.

– Nan, pass’que vous z’allez pas vouloir m’faire croire, à moi, COLUCHE, que, dans la Police Nationale, des “bavures”, y’en avait jamais eu avant “Alexandre” BENALLA ?

D’ailleurs, sur le lien vidéo qu’Véro met en ligne à ma demande, on peut voir comment qu’y s’éclatent les potes de BENALLA, les CRS, sur les “victimes” d’Alexandre BENALLA, surtout sur le garçon, le “vilain petit canard” qui fait “coin, coin” chaque fois qu’y reçoit un coup… bas.

Le gars, y l’est couché par terre, copieusement tabassé et gazé, pendant qu’sa gazelle, sa copine, elle crie, – pour rien !,

  • piss’que personne fait rien pour empêcher le passage à tabac de ces deux jeunes gens qui manifestaient,

  • mais que tout le monde filme, hein ?

_____________________________________________________________

 

http://www.fdesouche.com/1046803-affaire-benalla-linterpellation-de-la-victime-du-1er-mai-nouvelle-video

Ce n’est que le début !

Le début d’un passage à tabac par des CRS contre un homme à terre…

  • Vu par tout le monde et… personne !

__________________________________________________________

– “Non-assistance à personne en danger“, ça existe, non ?

La donzelle crie, pour rien, sauf qu’ça fait rien qu’les z’énerver, les CRS.

– Toutes des hystériques, ces gonzesses !

Heureusement qu’on peut leur mater les fesses, gratis et gratos, pendant les manifs, sinon y’a longtemps qu’on les z’aurait sorties de notr’vie de mecs bien balourds et sourds à leurs cris de p’tites souris :

– “Laissez-le, bande de brutes !”, qu’elle semble dire la gonzesse.

– “ARRÊTEZ !”, qu’on l’entend dire, toujours pour rien, sur la vidéo.

Et les z’autres, y comprennent toute autre chose :

– “Laissez-le par terre qu’on s’amuse !”

Et y fêtent ça en les arrosant de gaz lacrymogènes, les vraies fausses victimes d’Alexandre BENALLA.

– “Qu’est-ce qu’on s’marre !”

___________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "affaire benalla CRS video"

Non, il n’y a pas Benalla-le-méchant et les CRS-les-gentils

C’est une chose étrange en 2018 que d’avoir à citer en exemple (voir plus bas) la lettre envoyée aux policiers par un préfet en mai 1968. Etrange, car elle met en évidence qu’en un demi-siècle la démocratie a reculé. Etrange, car le ministre de l’Intérieur était alors un homme de droite, tandis…

______________________________________________________________

Oui, pass’que, dans la vidéo, tu noteras que c’est surtout les meufs qui veulent se mêler de ce qui ne les regarde pas,

– l’ordre public !,

  • qu’est pourtant qu’une affaire de mecs.

– Tu m’étonnes qu’après, on ait envie de leur taper dessus, aux “meufs” !

Mais les CRS, eux, y sont pour l’égalité des sexes, pour sûr !

Ce sont de vrais Républicains, pas des faux Chevaliers du Moyen-Âge.

  • Y tapent sur les mecs comme sur les meufs

  • et sur les meufs comme sur les mecs !

  • C’est ça, l’égalité hommes/femmes.

– C’est beau, la République française, non ?

Résultat de recherche d'images pour "égalité hommes femmes CRS humour"
Et surtout visez bien les yeux et la tête de nos enfants avec vos bombes lacrymogènes !

Même si c’est totalement interdit.

  • Non utilisation de l’article 40 du C.P.P. par la hiérarchie policière pour signaler cet acte délictueux au Procureur de la “Ripoux-blique” maçonnique.
  • Procureur, qui, de toutes façons, classera sans suite toute plainte déposée contre la Police Nationale
  • et poursuivra, sur le chef de dénonciation calomnieuse, les témoins ou victimes de ces agissements répréhensibles qui auraient osé dénoncer ces violences policières.

Donc  personne n’a rien vu, “normal” !

  • Pas légal mais “normal”… car “banal”.

La preuve que les violences policières sont devenues un droit coutumier en France outrepassant le droit écrit LEGAL.

__________________________________________________

  • Question pour un champion :

– Qui c’est qu’a le “plus-se” tapé sur le djeun’con et sa conasse de gonzesse ?

  • “Alexandre”, le Grand et le Joufflu, coiffé et casqué comme un “Blanc” de la PN qu’y l’est pas,

  • ou les CRS tous groupés autour du couple de manifestants comme des mouches à merde sur de la bouse de vache ?

Car ce sont les vaches qui produisent la bouse sur laquelle se posent et butinent les gentilles mouches à merde.

C’est pour ça qu’moi, j’dis :

– “Mort aux vaches !”

Bref, si tu comprends pas,

– ce sont les flics qui, parfois, causent les désordres

  • pour des causes dont ils chérissent les effets,

  • leur sport favori, le “passage à tabac” !

– Faut pas leur demander une clope, aux CRS.

Sinon tu sais déjà qu’y vont t’faire chanter et qu’tu risques fort de déchanter,

  • pendant ton passage à tabac :

– “J’ai du bon tabac, tralala…

Et t’en auras pas !”

_____________________________________________________________

https://static.canalblog.com/storagev1/salvatdaniel.canalblog.com/images/clopeur2.jpg

La défense des CRS :

– “C’est le tabac qui l’a “cassé”, le “djeun”.

Y fumait trop !”

Car, c’est connu :

Résultat de recherche d'images pour "le tabac tue dessin"

____________________________________________________________

Moi, pour répondre à la question que j’te posais, à savoir qui cognait le “plus-se” sur les deux “djeunes” manifestants “pacifiques”, j’pencherais pour les C.R.S..

Pass’qu’y faut s’voiler la face vraiment et s’aveugler volontairement pour pas voir sur la vidéo c’qu’y lui foutent dans la gueule, au jeune con, les C.R.S.,

  • que même c’est interdit et qu’on s’en fout !

Tout le monde s’en fiche d’ailleurs :

– Vous, moi et eux !

  • La preuve, c’est “l’Arabe de service” qu’on poursuit !

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "affaire benalla CRS video"

 

 

Modification du 25 juillet 2018 à 08H15 mise entre parenthèses

{Fake new ou pas ?

 

Ce serait Alexandre BENALLA  qui a protesté

  • parce qu’il trouvait que le bus remontant les Champs-Elysées allait trop vite et qu’il fallait ralentir pour respecter la trop longue attente des supporters des “Bleus”
  • ou parce que le bus allait trop lentement et qu’il fallait accélérer pour raccourcir l’attente du Président du République ?

Cochez l’option au choix parce que, ce matin du 25 juillet 2018, à l’heure où j’apporte cette seule modification sur l’article du 24 juillet, tout et son contraire sont dits et rapportés.

Seule certitude, la tête d’Alexandre BENALLA était demandée par les syndicats de policiers qui ne supportaient plus le “personnage”.

On comprend mieux pourquoi la vidéo des violences policières du 1er Mai 2018 laisse de côté les. .. violences policières des “vrais” policiers.

____________________________________________________________

-“En clair, quand t’es policier en France, dit COLUCHE, t’as le droit de frapper les manifestants récalcitrants ou pas.

Pass’qu’il n’y a pas d’innocents jusqu’à preuve du contraire.”

  • “Donc c’est bien ce que je disais, affirme “l’Emmerdeur pas Mort”, les violences policières commises par de “vrais” policiers titulaires, assermentés et formés à la protection des biens et des personnes, c’est “normal”.
  • C’est devenu un droit coutumier en France !
  • Et un pouvoir régalien, les “bavures”, que les policiers officiels revendiquent,
  • à condition “d’en être”, de la bonne Loge, et d’appartenir à la bonne race.

La Fraternité a ses limites, hein ?”}

Fin de la partie modifiée le 25 juillet 2018.

_____________________________________________________

Faut dire que ce s’rait plus difficile d’identifier lesquels desquels des CRS l’on parle,

  • vu que, dans la vidéo, les numéros-matricules n’apparaissent pas !

  • Ils n’en arborent pas, les CRS, casques à pointe,

  • car ils abhorrent le port du matricule ostensible.

– Ils sont pour la laïcité pure et dure !

  • Pourtant c’était une obligation, y’a longtemps…

  • le port ostensible du matricule.

Un coup de pub à Manuel VALLS pour faire croire qu’il était avec et pour les “djeunes” de banlieue.

  • Un “coup de pute” pour les policiers qui veulent pas être identifiés,

  • sinon y pourraient pas s’amuser comme y veulent avec les “Muzzs”.

 

Résultat de recherche d'images pour "port du matricule MANUEL VALLS"

Car les policiers, y sont comme les “djeunes” :

– Y z’aiment s’amuser, eux aussi

  • et y z’ont les mêmes jeux à la con que les “djeunes” des cités.

J’regarde “ça” de là-haut et j’me marre !

  • Les violences policières,

  • une culture française de la dissimulation et du mensonge qui date pas d’hier !

Et y l’aura fallu qu’un Arabe, qu’a voulu “se franciser” en portant un prénom réservé aux policiers “blancs”, tape moins fort que les z’autr’s pourritures, sur un manifestant et sa copine, pour qu’on découvre que les violences policières sont couvertes par l’Etat français.

  • C’teuh blague !

L’Etat français se tut pendant qu’on tuait et continue de se taire pendant qu’on tue du manifestant.

Résultat de recherche d'images pour "port du matricule MANUEL VALLS"
Résultat de recherche d'images pour "port du matricule MANUEL VALLS"

_______________________________________________________________________

Fake News :

“Le Monde”, l’immonde, au service de Georges SOROS et de ses gros bras, pas content de la coopération politique et maçonnique du devenu “Président de la République” française, Emmanuel MACRON, “le parvenu”, nous sort à point nommé, en pleine période de vacances, le feuilleton estival du nouveau scandale national, “Poubelle-l’Envie” et la jalousie :

– un Arabe qui serait traité comme un Emir à l’Elysée,

  • pass’qu’y protège la vie de son Chèque/Cheik

  • comme y protégerait la prunelle de ses yeux

  • et son compte en banque, par la même occasion.

Quand c’est vos élus qui se votent des indemnités de logement à plus de mille euros par mois et s’attribuent pour certains des logements de fonction, en “loussdé”,

on les entend moins hurler, hein ?,

  • la meute de chiens et ses “souchiens”,

  • avec leurs retraites à faire pâlir d’envie un vampiresuce-moi le gland”.

– T‘as déjà compris, j’espère, que, comme les vampires, y s’nourrissent de ton fric.

Résultat de recherche d'images pour "port ostensible du matricule CRS"

Mais te fais pas de mauvais sang pour leurs victimes.

Ni pour toi, qu’est une victime, ça te rendrait imbuvable.

– Victime de ta propre connerie, Ducon !

S‘y fallait compter combien d’élus aux décisions arbitraires ont su profiter d’avantages homériques à l’ombre des protections parlementaires et des collusions maçonniques

et combien d’argent ont coûté les goûts de luxe de nos châtelains aux Français de plus en plus réduits à une vie précaire, eux,

  • à bien comparer, j’suis pas sûr que ce soit l’Elysée qui coûte le plus cher aux contribuables français.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "port ostensible du matricule CRS"

Mais voilà, bavure !

Bavure présidentielle.

– Nan, pas l’affaire Alexandre BENALLA !

  • Pire !!!!!!!!!!!!!!!

Le Président de la République envisage de réduire le nombre des parasites en France, c’est à dire le nombre de nos chers, très chers parlementaires !

– La belle affaire… que cette affaire d’Arabe qui tabasse un jeune couple sympathique et qui tombe à pic,

  • sous les ors d’une République qui s’endort sur ses lauriers d’une Coupe du Monde usurpée !

Une affaire en or qui tombe à point nommé, en plein été.

Car y fallait pas, y faut pas qu’Emmanuel MACRON puisse profiter de l’effet “victoire mondiale”.

– “Alors, tu m’diras, c’est quoi, la “Fake New” de l’infect journal “Le Monde” qui prend ses lecteurs pour des abrutis ?”

  • Tu sais lire ou j’dois t’faire aussi ta revue de presse ?

 

 

Résultat de recherche d'images pour "fake news humour"

FAKE NEW de l’infect “im-Monde” :

Pour une fois, “Libération” qui porte pas toujours bien son nom, s’honore en livrant des éléments d’information concrets et brevetés, à l’épreuve de la vérité, sous les balles et différents projectiles des manifestants qui sont venus travailler le 1er Mai exceptionnellement, à vouloir casser, non pas des cailloux, mais du CRS :

  • Véro, donne-leur le lien à tous ces cons qu’y croient tout c’qu’on leur raconte !

______________________________________________________

Libération et France 3 :

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/affaire-benalla-une-nouvelle-video-decryptee_2863679.html

 [  

VIDEO. De nouvelles images montrent ce qu’il s’est passé avant l’entrée en scène d’Alexandre Benalla le 1er mai

 

France 3 s’est procuré une nouvelle vidéo qui montre les minutes qui ont précédé les interventions violentes d’Alexandre Benalla et Vincent Crase, lors de la manifestation du 1er mai place de la Contrescarpe. Quelle a été l’attitude de ces manifestants ? Décryptage.

La scène vue d’un autre angle et quelques minutes avant l’entrée en scène d’Alexandre Benalla. Nous sommes le 1er mai 2018, place de la Contrescarpe, dans le 5e arrondissement de Paris. Dans un document que France 3 s’est procuré, on voit les CRS charger des manifestants puis se replier. Ils subissent alors plusieurs jets de bouteilles.

Un document crucial pour la défense

À droite, on aperçoit Alexandre Benalla et Vincent Crase. Ils se trouvent à quelques mètres derrière les CRS. Ils observent. C’est alors que les victimes présumées de leurs violences entrent en action. Elles prennent sur une table des objets en verre, les jettent sur les forces de l’ordre puis invectivent les policiers. “Ils avaient une attitude extrêmement pacifique, expliquait dimanche un photographe témoin de la scène, sur franceinfo.

Après ces gestes, Alexandre Benalla et Vincent Crase ont repéré les deux jeunes gens, les pointant du doigt et se glissant parmi les CRS, avant d’intervenir. Juste derrière, se tient Philippe Mizerski, le policier référent qui les accompagne.  

Cette vidéo est très importante pour la défense d’Alexandre Benalla, car elle compte s’appuyer sur l’article 73 du code de procédure pénale : Dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant […], toute personne a qualité pour en appréhender l’auteur et le conduire devant l’officier de police judiciaire le plus proche.”]

_____________________________________________________________

 

Résultat de recherche d'images pour "fake news humour"
  • Si tu commençais par “le Monde”, Emmanuel ? 

Le gentil couple, ainsi décrit par “le Monde”, jeunes gens innocents comme l’agneau qui vient de naître, avait manifesté à leur manière le 1er mai contre… les C.R.S..

Lesquels venaient d’arriver et d’investir la place pour éviter d’la “casse” en plein quartier latin.

– C’est vrai, quoi, les cafetiers et les commerçants, y z’en avaient un peu marre des festivités du 1er mai et autres dates festives, fatales pour leurs chiffres d’affaires.

Donc, voilà les CRS qui débarquent et tu pourras voir, si tu veux bien regarder autre chose que “l’Arabe de service”, deux zigotos qui jettent des projectiles sur les CRS “innocents” de toute action à leur égard et à l’égard d’autres manifestants, piss’qu’y viennent juste d’arriver.

  • Pas pass’qu’y sont gentils, hein, les CRS ?

C’est juste pass’qu’y viennent d’arriver qu’y sont gentils, piss’qu’après, y s’rattrapent,

  • y s’rattrapent justement grâce à “l’Arabe de service” qui va les attraper,

  • les deux manifestants lanceurs d’insultes et de projectiles avec bras d’honneur en plus-se

  • contre les “pacifiques” CRS.

  • C’est donc le “brave” Alexandre BENALLA qu’a su et pu exfiltrer les deux lanceurs, sans s’tromper, lui, sur qui étaient les lanceurs de projectiles !

  • PARCE QUE Philippe “MES ZIGUES” les lui avait désignés du doigt, un doigt vengeur.

– Tu comprends mieux maintenant, Ducon, pourquoi qu’y z’avaient pas déposé plainte, les deux “djeunes pacifiques”,

  • qu’y l’avait dit “l’im-Monde”

  • en parlant d’eux, des “jeunes sans histoire” ?

 

Résultat de recherche d'images pour "fake news le monde"
“Savez-vous lire ?” leur demande COLUCHE.

Franchement, sur ce coup-là, “chapeau” !

  • Alexandre, y les a pas ratés, lui, les deux “djeunes” excités du 1er Mai.

Repérés, exfiltrés, l’affaire est dans le “SAC” pour une Police Nationale “aux anges” et qui se venge.

Oui, elle se venge, la Police Nationale, contre…

Contre Alexandre BENALLA,

– çui qui va devenir leur “tête de turc”,

  • le brave gars qui leur livre l’objet et le sujet du délit,

  • quasiment pieds et mains liés,

  • avec l’aide et sous l’instigation d’un organisateur, surveillant, référent qu’on sait pas qui c’est

  • et qu’a donné ses instructions verbales à “l’Arabe de service”, tout ce temps-là,

  • instructeur dont y faut pas parler et dont personne ne parle.

 

Résultat de recherche d'images pour "le 3ème homme"

 

  • Pourquoi ?

Tu veux savoir qui c’est ?

Pass’que, moi, j’voulais savoir.

J’suis curieux de nature.

J’suis curieux pass’que j’suis spécial et j’suis curieux pass’que j’aime bien savoir, moi, et pas passer pour un con, fût-ce le “Roi des cons”.

Ce 3ème homme, ils l’appellent Philippe MIZERSKI.

Mais, chut, lui, y faut pas en parler.

  • Pourquoi qu’y faut pas parler de lui,

  • alors qu’c’est lui qui désigne à l’attention très zélée d’Alexandre le Bienheureux,

  • les deux malheureux qui vont s’faire passer à tabac par des CRS

  • CRS sans numéro de matricule arboré et dont plus personne ne parle, non plus.

Pourquoi , hein ?

Résultat de recherche d'images pour "philippe mizerski"

A la gauche d’Alexandre BENALLA, le “Commissaire” [Non ! “Major”] Philippe MIZERSKI.

[Mise à jour du 7 août 2018 – ERRARE HUMANUM EST :

  • Un commissaire sur la voie publique ?

-Suis-je bête ?

Dans les films, oui, mais jamais dans la vie réelle !

Philippe MIZERSKI est “major”, c’est à dire “brigadier-major” dans la Police Nationale, grade créé par nos pontifes pour éviter que tous les policiers de la base ne deviennent officiers de police à la fin de leur difficile carrière, genre : – “La patrie reconnaissante…”

____________________________________________________

Intervention de COLUCHE : – “Qui se sent morveux, qu’il se mouche !

  • “Et “major en rut”, c’est le grade le plus élevé dans l’enculage des “mouches” de la Police Nationale !”, dit COLUCHE qui est, “hélas”, avec moi aujourd’hui.

COLUCHE, tais-toi…, s’te plait !

  • Réponse de COLUCHE : – “J’vous explique, les cons, ce qu’est le grade le plus élevé des derniers des cons dans la Police Nationale, c’est le grade “en rut”.

-Tu t’rends pas compte de c’que c’est que d’être un “Major en rut”, un “Major RULP” !

Et l’enculage des mouches fait référence au sport favori de la p’tite hiérarchie, qui est d’faire son “rapport”,

-tout rapporter au chef de tous les chefs,

  • toutes les cochonneries et conneries qu’les z’autr’s mouches qui sont que “majors”, elles, mais majeures et vaccinées, elles z’ont racontées.
  • Plus t’es mouchard, plus t’es major… en rut !

Mais faudra qu’un jour j’vous z’explique les grades dans la Police Nationale pour comprendre pourquoi la Police tue plus-se de policiers qu’les criminels et les délinquants.

  • A cause de sa “hiérarchie de m.rd..”, faite pour les mouches à m..rd.. !

Quand y’aura  plus d’mouchards dans la Police Nationale, y’aura plus d’suicides.

  • Mais à l’époque de “Big Brother”, c’est pas près d’arriver, hein ?”

 

 

Résultat de recherche d'images pour "grades dans la police humour"

 

 

________________________________________________________

Car Alexdre BENALLA n’agissait pas seul et d’initiative dite “personnelle”.

Ouais, pourquoi que vous vous focalisez toutes et tous sur “l’Arabe de service

” qui a été le seul à faire bien son boulot, avec un léger excès de zèle,

  • MAIS, LUI, L’ARABE DE SERVICE, Y L’A TUE PERSONNE !

  • Et on peut pas en dire autant, dans certaines “BAVURES”, des agents de la Police Nationale.

– Suivez mon regard sur les dernières affaires Adama TRAORE et Aboubakar FOFANA.

____________________________________________________________

Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), ce samedi.
Une marche en hommage à Adama Traoré
La colère des famille, 2 ans d’instruction
et les gendarmes n’ont toujours pas été auditionnés
LP / Olivier Lejeune

http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/mort-d-adama-traore-s-il-faut-crier-plus-fort-nous-le-ferons-22-07-2018-7829760.php

Mort d’Adama Traoré : «S’il faut crier plus fort, nous le ferons»

>Île-de-France & Oise>Val-d’Oise|Maïram Guissé| 22 juillet 2018, 18h43 | MAJ : 22 juillet 2018, 21h00

 

 

Deux ans après la mort d’Adama Traoré, ce jeune homme décédé après son interpellation par des gendarmes, ses proches dénoncent «un déni de justice». Et comptent mobiliser davantage.

 

__________________________________________________________

  • Aussi c’est bizarre hein ?

… que, pour une fois, les gens bien-pensants, y soient tous sur le “pied de guerre”,

– à demander la tête de “l’Arabe de service”,

  • çui qu’personne veut plus défendre.

Pire, j’voudrais qu’on m’explique pourquoi c’est lui qui trinque, lui qui boit pas,

  • – s’il est muzz -,

– alors que c’est pas d’initiative qu’Alexandre BENALLA a choisi d’interpeller ces deux manifestants qui lançaient des projectiles sur un cordon de CRS.

Résultat de recherche d'images pour "philippe mizerski"

Alexandre BENALLA amène les deux fauteurs de troubles au pied du Major MIZERSKI. 

Dans une vidéo, on voit le troisième homme retenir la jeune fille pendant qu’Alexandre repart chercher le compagnon de la jeune fille, lui aussi auteur de violences contre les forces de l’ordre. 

  • Oui, les deux victimes lui ont été désignées par un autre, ce troisième homme !

– Je le répète, bande de cons dégénérés !

Les deux fauteurs de troubles lui ont été montrés du doigt par Philippe MIZERSKI, le troisième homme, le super-viseur et peut-être super-menteur, en tous cas, par “omission”,

-ainsi que par son collègue,  le réserviste Vincent CRASE, comme il est encore possible de le voir sur les vidéos,

  • à condition d’avoir “envie” de le voir  et de les voir,
  • ces trois hommes, ce trio,
  • pour savoir la VERITE.

 

Résultat de recherche d'images pour "philippe mizerski"

C’est Philippe MIZERSKI qui va retenir la jeune fille pendant qu’Alexandre BENALLA va repartir “en chasse”.

– “Car il n’y a pire aveugle que celui qui veut pas voir”, dit mon pote Jésus.

Seulement, comme c’est le seul à “en avoir”, des couilles, “l’Arabe de service”,

  • et même que c’est le moins fripouille de tous ces lâches qui magouillent et le lynchent aujourd’hui pour se faire Emmanuel MACRON

  • y fonce comme un taureau dans l’arène prêt à combattre jusqu’à la mort, s’il le faut.

Car il l’avait compris, Alexandre BENALLA, hier.

Et il l’a bien compris, aujourd’hui.

Résultat de recherche d'images pour "affaire benalla video"

C’est bien le seul qui continue à protéger son “patron”,

  • çui qu’il a toujours su si bien protéger jusquà aujourd’hui,

  • le Président de la République,

  • Emmanuel MACRON.

Devant les médias, il dit que c’est d'”initiative personnelle” qu’il est intervenu et qu’il a interpellé les deux jeunes cons.

  • Mais REGARDE les vidéos, bordel !

________________________________________________________________

 

http://www.liberation.fr/checknews/2018/07/23/affaire-benalla-que-s-est-il-passe-avant-l-interpellation-des-deux-jeunes_1668225

 

Affaire Benalla : que s’est-il passé avant l’interpellation des deux jeunes ?

Par Pauline Moullot

[Affaire Benalla : sait-on ce que les deux jeunes agressés avaient fait pour attirer la colère de Benalla ?
L’absence de video et d’information sur ce qu’il s’est passé avant donne l impression qu’il y a encore là quelque chose à cacher

Question posée par le 23/07/2018

Bonjour,

Une nouvelle vidéo révélée par Libération dimanche soir nous éclaire un peu plus sur les faits qui ont précédé l’interpellation violente de deux personnes par Alexandre Benalla et Vincent Crase le 1er mai.

Place de la Contrescarpe, Alexandre Benalla et Vincent Crase sont derrière les CRS. Quelques manifestants jettent des projectiles sur les forces de l’ordre, et l’on voit alors les deux compères montrer du doigt aux CRS le petit groupe de manifestants, avant de procéder à leur interpellation. Dans ce groupe, les deux personnes qui seront plus tard interpellées violemment. Voici la description de notre enquêteur Ismaël Halissat:

Presque au contact de la ligne de CRS, on reconnaît sans difficulté les deux manifestants qui seront quelques instants plus tard interpellés par Alexandre Benalla et Vincent Crase. Ce couple, qui parle en grec et en français dans les vidéos et qui n’est pas réapparu depuis, jette alors violemment trois objets sur la ligne de CRS, qui est à quelques mètres d’eux. Juste avant que la jeune femme leur fasse un bras d’honneur. À ce moment-là, Vincent Crase se dirige vers eux avec Alexandre Benalla. Les deux hommes semblent alors libres et autonomes de leurs actions.]

________________________________________________________

Tu veux qu’j’te dise ?

  • Le seul vrai et véritable ami d’Emmanuel MACRON, c’est bien Alexandre BENALLA.

Et ça, il le savait, le “patron”.

  • Or l’amitié, la fidélité et la loyauté, ça n’a pas de prix.

 

 

Alexandre Benalla (à droite), accompagne le président français Emmanuel Macron au Salon de l'Agriculture, le 24 février 2018

Tu vois, moi j’trouve qu’il était pas assez payé, Alexandre BENALLA.

– Mets-toi à sa place !

Son p’tit protégé, à Alexandre le Bienheureux, y dort que 4 heures par nuit !

  • Mais tu t’rends compte ?

Il était au service de Sa Majesté 20 heures sur 24.

Fais le calcul et tu verras que 10 000 euros, c’est pas cher payé pour quelqu’un qui travaille vingt heures sur vingt quatre et qui n’a pas de week-ends ni de vacances.

– Jamais !

  • En salaire horaire, ça nous fait du combien ?

Et puis, les jaloux, faites-les taire, merde !

– Comment les faire taire ?

Tout le monde sait que les flics sont mal payés.

Résultat de recherche d'images pour "police souffrance au travail"

Alors, plutôt que de vouloir rabaisser Alexandre BENALLA et abaisser son salaire,

  • augmentez le salaire des policiers !

  • Et attribuez-leur, à eux aussi, un logement de fonction, surtout en région parisienne

  • ou une indemnité de logement de 1500, mille cinq cents, euros

  • comme l’indemnité que se sont attribués indûment vos députés parlementaires, en se la votant,

  • après avoir diminué l’APL des étudiants.

Dix mille euros par mois

  • pour risquer sa vie sur la voie publique

  • et pour sauver vos vies de cons,

  • c’est pas cher payé !

Alors, arrêtez d’faire vos jalouses, les “barbouzes” amateurs, et demandez l’égalité de traitement avec le garde du corps d’Emmanuel MACRON.

– Qu’y sont cons, tous !

Si vous le “descendez”, Alexandre BENALLA, bah, vous resterez payés avec des clous et ça vous apprendra, bande de cons, à monter des coups l’été, pour vous débarrasser d’un Arabe qui vous fait de l’ombre.

Si Emmanuel, y l’accepte de payer les policiers et de les loger comme y loge ses “bodyguards”,

– moi j’dis qu’y aura plus de suicides dans la Police Nationale.

  • Plan zéro suicide dans la Police Nationale ?

– Tous logés à la même enseigne qu’Alexandre BENALLA !

  • Ou tous en taule, les gars.

Pass’que je vois pas pourquoi vous convoqueriez les Français à regarder des députés parlementaires se vautrer dans le ridicule cet été,

  • pour une affaire où personne n’a été tuée,

– alors que vous n’avez jamais rien fait chaque fois qu’un “flic” a bavé” sur un “djeune” de banlieue !

Pourtant les “bavures” sont mortelles, elles, même si elles ne donnent lieu à aucune commission d’enquête parlementaire

  • ni, parfois même,sinon souvent, à aucune instruction judiciaire digne de ce nom.

 

Résultat de recherche d'images pour "police souffrance au travail"

 

Moi, j’serais à la place de MACRON, je sortirais le karcher !

– Ah vous voulez savoir la VERITE sur les violences policières ?

  • Eh bien, vous allez savoir !

A chaque “bavure” policière, mortelle ou pas, j’imposerais une enquête parlementaire et judiciaire.

Je serais “impitoyable” en souvenir d’Alexandre BENALLA.

  • Et je (re-)deviendrais l’ami du peuple de France !

Y’en a marre des manipulations politiques “à la con”.

L’affaire Alexandre BENALLA, c’est aussi l’affaire de “Jules”, le policier stagiaire noir.

_________________________________________________________

http://www.liberation.fr/france/2018/07/12/violences-policieres-au-tgi-de-paris-le-fonctionnaire-mis-en-cause-place-en-garde-a-vue-et-suspendu_1666189

Résultat de recherche d'images pour "jules policier stagiaire noir"

La prochaine fois, Jules, y l’ouvrira la porte du Palais de Justice à “l’oiseau” qui s’envolera !

Et y sera “remercié” pour de faux par son administration, au sens figuré du terme,

  • et pour de vrai, par le migrant et vrai délinquant qu’aura pris son envol et qu’y pourra reprendre ses “vols”. 

Jules, policier stagiaire “noir”, a été laissé seul, volontairement, avec un prisonnier récalcitrant, ce qui l’a poussé à la faute professionnelle.

  • La faute à qui ? 

 

_______________________________________________________________________

Mais là, c’est Véro qui doit écrire un article sur le racisme dans la Police Nationale à la demande d’un certain Jésus.

  • En souhaitant qu’elle en ait encore le temps !

Tant les chiens sont lâchés contre elle ces temps-ci.

  • Tu vois, Emmanuel MACRON, c’est pas ma tasse de thé.

Mais franchement, les “pas francs-maçons”, aimer ses amis et les récompenser, c’est mieux que de les lâcher et de les lyncher.

  • Y faudrait juste qu’y soit aussi juste, Emmanuel,

  • avec le peuple de France qu’avec Alexandre BENALLA

  • et qu’y donne autant aux policiers honnêtes

  • que c’qu’il a donné à Alexandre BENALLA.

Et surtout, y faudrait qu’y prenne le karcher et qu’y nettoie, l’Emmanuel avec nous”, la Police Nationale à grandes eaux

  • sinon c’est lui qui va pas faire longtemps de vieux os à la tête de l’Etat français.

 

Résultat de recherche d'images pour "malaise dans la police"

 

 

 

-Pass’qu’y a des taches qui font tache !

Tu sais, ces taches qu’y partent pas au lavage,

– à tel point que tu finis par te demander si tu vas pas jeter le bébé avec l’eau du bain !

  • Meuh non, pas le bébé,

  • mais certains flics, sans aucun doute.

Voilà.

Moi, mon message, il est très simple.

-Je veux, j’exige et j’ordonne qu’il y ait autant de remue-ménage et de remue-méninges à chaque fois qu’un policier se rend coupable de violences policières que pour l’affaire Alexandre BENALLA.

Parce que, là, c’est bizarre,

– mais le “FN”,

  • devenu le “RN” qui me rend “vénère”,

– bah, je l’ai pas entendu, le parti d’opposition, réclamer des commissions d’enquête pour des jeunes de banlieues tués par des policiers,

  • des VRAIS policiers, eux

  • qui tuent sans usurpation de fonctions.

 

 

Au fond, le seul qui défend Emmanuel MACRON, c’est son ami, Alexandre BENALLA,

– au point d’endosser toute la responsabilité de cette interpellation “musclée” de deux manifestants qui avaient insulté et agressé des CRS,

  • CRS présents “pacifiquement”, pour une fois !

Nan, j’me marre !

  • Démarre vite, y sont derrière…
  • Accélère !
  • Trop tard, j’suis mort !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche mort"

 

 

Emmanuel MACRON sait maintenant sur qui il peut compter

et surtout sur qui il ne peut pas compter, les amnésiques et les bordéliques !

  • Comptez sur lui pour qu’il s’en souvienne !

Moi, j’attends juste de voir avec impatience comment le Président de la République va réformer ce Ministère de l’Intérieur

– où personne ne sait rien

  • mais où tout le monde crache au bassinet de la haine raciste.

C’est facile de taper sur “l’Arabe de service” pour avoir le peuple de France avec soi !

  • Mais si, justement, le peuple de France n’était pas aussi con que ces parlementaires le croient ?

-T‘imagine si les Français étaient pas racistes ?

Y veulent juste la Justice et la VERITE, rien d’autre.

  • Pas qu’on leur apporte une “tête de nègre” ou une “tête de turc” au dessert de l’été 2018

– pour faire croire que,

  • ça y est !,

  • la Police Nationale va enfin faire son travail et les protéger.

– Même s’y sont cons, les Français,

  • y sont pas cons à c’point-là quand même !

– Non ?

  • Quand même, merde !”

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche mort"

 

___________________________________________________