Du Général de GAULLE à François FILLON : – “Comme je l’avais annoncé à François FILLON, le 27 mars 2017 sur votre blog, la Justice refuse de poursuivre l’affaire du “Cabinet Noir”. Donc c’est aux parlementaires de droite et de gauche, s’ils sont des Républicains, de se saisir de cette affaire et de créer une commission d’enquête parlementaire sur les “fuites” judiciaires devenant des “tuiles” amères pour les opposants politiques au régime socialiste.”

Résultat de recherche d'images pour "général de gaulle et les juges"

 

Qui a voté les lois accordant aux procureurs de la république l’opportunité absolue des poursuites, le pouvoir de classement sans suite des plaintes précaires de justiciables broyés car désemployés ou de justiciables trop choyés pour les renvoyer ensuite à un implacable anonymat post-politique ?

Qui a voulu contrer le pouvoir des juges d’instruction et réduire le droit d’obtenir justice des simples citoyens, lesquels ne peuvent plus saisir directement un juge d’instruction devenu moins indépendant qu’il ne l’était avant ces réformes iniques et irréfléchies ?

_________________________________________________

http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/09/01/reforme-de-la-justice-sarkozy-satisfait-des-conclusions-du-comite-leger_1234598_3224.html

Justice : la suppression du juge d’instruction provoque un tollé

Le comité Léger, qui a remis ses conclusions à l’Elysée, préconise la fin du juge d’instruction et le renforcement des droits de la défense.

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 01.09.2009 à 19h40 • Mis à jour le 02.09.2009 à 07h51

“REPRENDRE EN MAIN LA JUSTICE”

Mais le renforcement du pouvoir des procureurs sans envisager de consolider leur indépendance cristallise l’opposition des magistrats et avocats, de la gauche et même pour certains de la droite, qui y voient la fin d’une justice indépendante. Les représentants des magistrats ont ainsi dénoncé une “régression démocratique”, un rapport “médiocre” (Union syndicale des magistrats) et le risque d’une justice “moins bien rendue” (Syndicat de la magistrature). L’ONG Transparence International France craint pour sa part que “l’action de la justice ne soit même plus initiée dans des dossiers de corruption, de trafic d’influence ou d’abus de biens sociaux susceptibles de gêner des dirigeants politiques ou économiques”. (Lire aussi l’interview de Jacques Terray, vice-président de Transparence International).

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/09/01/reforme-de-la-justice-sarkozy-satisfait-des-conclusions-du-comite-leger_1234598_3224.html#vpi1SzCDJPkjS5pQ.99

Article choisi par le grand Charles De GAULLE

Résultat de recherche d'images pour "général de gaulle et les juges"

_______________________________________________________

C’est vous, gens de droite, gens de mon parti qui avez privé de leur droit à obtenir justice, les citoyens de France ! Vous avez donné tous pouvoirs d’enquête aux procureurs de la république, sans les rendre indépendants du pouvoir exécutif, c’est à dire du pouvoir politique en place. Etant alors vous-mêmes en place, vous n’avez pas songé à l’alternance.

Ou, pour être plus exact, vous n’avez pas songé une seule fois que cette alternance ne s’exercerait pas dans les règles de votre art, un art feutré et “poli”, plus que politique, c’est à dire l’art de se servir soi-même, plus que de servir l’Etat, dans un entre-soi courtois, matois et malsain, sous la forme d’une gouvernance qui n’est plus qu’une gérance de bail pour des canailles.

Quand on gère l’Etat comme des maquereaux, on fait de la République française une pute. Et c’est ainsi que la prostitution devient une forme de recrutement obligatoire dans la Fonction publique d’Etat. La mentalité d’un fonctionnaire d’Etat n’est plus de servir l’Etat mais de servir une personne. Plus l’homme s’avilit, au lieu de se grandir, plus la République se déprécie.

Résultat de recherche d'images pour "prostitution politique"

La France est devenue pire que l’Italie. Au moins l’Italie a procédé à son opération “Mains Propres” grâce à des juges intègres qui n’étaient pas des francs-maçons. Il viendra un jour où des juges intègres refuseront de se soumettre au pouvoir occulte de loges criminelles. En attendant, il faut d’ores et déjà oser dessiner cette carte des réseaux d’influence fraternelle, cette carte des routes de la prévarication et des autoroutes de la corruption. C’est d’ailleurs le rôle des autoroutes en Europe, permettre une libre circulation s’affranchissant de tout péage routier et de tout contrôle douanier. D’où leur privatisation expresse. Plus aucune barrière tarifaire ou policière ne peut plus bloquer le libre commerce mafieux des stupéfiants et des trafics d’êtres humains dont les immigrés clandestins sont les premières victimes sur votre territoire national.

Oui, vous avez le devoir de dire aux Français que ce projet mondialiste de libre circulation des hommes et des marchandises était d’abord un projet “criminel”, de grand banditisme, un banditisme international remplissant les poches de vos élus politiques et celles de vos frères affairistes et carriéristes, fonctionnaires, notaires ou autres mercenaires fraternels au service d’une oligarchie apatride. Comment peut-on être recrutés comme fonctionnaires, servir l’Etat, puis devenir des mercenaires servant des trafiquants d’influence et des blanchisseurs d’argent au sein d’une gouvernance sans état d’âme, sans état de droit autre que le droit de tout faire devenant celui du devoir de plaire aux plus forts, ceux qui ont tort, plutôt que de faire son devoir pour ne pas faire du tort à la collectivité, donc au plus grand nombre ?

Résultat de recherche d'images pour "fonctionnaire"

Vous n’avez plus de protections physiques ni terrestres parce que vos élus politiques ont vendu votre droit à être protégé(e)s, en l’échange du droit économique à pouvoir tout acheter et tout distribuer partout et en tous temps, un libre-échangisme qui se retrouve dans vos moeurs et a transformé en immense bordel vos sociétés dites libérales. Les citoyens européens sont devenus de simples marchandises humaines. Les femmes qui ont su prouver qu’elles étaient au côté des hommes, en temps de guerre résistantes et constantes, valeureuses et audacieuses, sont les victimes innocentes d’un choix de société déraisonnable et implacable pour elles, avec des cultures orientales machistes, violentes et violeuses.

Bientôt la France ne pourra plus s’offrir comme une terre d’asile à des étrangers persécutés à cause d’une religion mortifère dont vous interdisez stupidement la critique.

Il vous faudra choisir entre l’argent de l’Arabie Saoudite et du Qatar ou, ou exclusif, la vie de vos gens sur le territoire français, et ce rapidement. Mais le pouvez-vous ? L’oserez-vous ? Puisqu’il vous faudra rendre l’argent dissimulé sur des comptes off-shore, sachant que le Qatar et l’Arabie Saoudite peuvent offrir plusieurs millions d’euros à un élu politique afin qu’il cède du terrain et offre des milliers d’hectares pour la construction d’une mosquée ou pour la dissimulation d’un prosélytisme salafiste jugé dangereux, même par vous, les aveugles français nés-aveugles de par votre négationnisme religieux au nom d’un relativisme athée que je résumerais ainsi :

– Toutes les religions se valent !

Résultat de recherche d'images pour "général de gaulle islam"

Balivernes pour imbéciles ignorants qui ne veulent pas savoir.

Pourtant il suffirait d’ouvrir un livre, le Coran, pour savoir.

Puisque vous savez lire, que je sache !

[Colère du Général De GAULLE]

Refuseriez-vous de lire “Mein Kampf” s’il vous fallait accueillir des Nazis persécutés sur votre territoire national, au risque de finir dans un camp de travail jusqu’à votre mort, dépossédés de vos terres ancestrales ?

Pour résumer et laisser ma secrétaire vaquer à ses occupations ménagères,

[pas faux !]

vous avez anéanti votre système judiciaire et choisi de ne pas rendre la Justice plutôt que de rendre la Justice plus forte, en ne lui donnant pas les moyens de pouvoir travailler au service de tous les justiciables, ce qui était pourtant votre devoir, à vous, les élus.

Vous subissez les justes conséquences de votre incurie politique, en ayant choisi de faire des Palais de Justice en France, des écuries d’Augias avec un tiercé maçonnique à trois têtes, genre P2 italienne, un mauvais, très mauvais genre, qui sont :

– pour la première tête de l’exécutif, le président de la république,

– pour la seconde tête de l’exécutif, le premier ministre et son âme damnée, le ministre des affaires intérieures et troubles,

– et pour la troisième tête de l’exécutif, un judiciaire qui disparaît, emporté dans le courant trop fort pour lui des règlements de comptes personnels et politiques.

Qui peut nager à contre-courant au risque de perdre son emploi, son honneur et sa vie ?

Personne.

A part ma secrétaire.

Parce qu’elle croit en Dieu.

Ce qui n’est pas votre cas puisque, pour la plupart, vous ne croyez qu’en votre tireuse de cartes ou votre lecteur d’étoiles.

[L’astrologue].

Donc il était hautement prévisible que la Justice classerait toute plainte pouvant aboutir à sa propre condamnation.

Comme je l’avais annoncé à François FILLON et sans être moi-même un cartomancien.

https://deuvosguard.org/2017/03/27/le-general-de-gaulle-donne-son-satisfecit-a-francois-fillon-representant-de-la-droite-traditionnelle-en-france-pour-la-creation-dune-commission-denquete-parlementaire-sur-les-trafics-dinfl/

[ Le Général De GAULLE délivre un “Satisfecit” à François FILLON, représentant de la droite traditionnelle en France, pour la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les trafics d’influence du pouvoir politique en place. Mais le grand homme exprime quelques réserves sur la saisine de la Justice française, elle-même à la source des délits retenus dont l’origine est connue de tous.

[…]]

Résultat de recherche d'images pour "de gaulle les juges"

__________________________________________________________________

Le premier qui dit que l’Islam est compatible avec la République, surtout si c’est un Républicain, aura des comptes à rendre au Général De GAULLE lorsqu’il franchira la frontière ultime de la “ultima hora” !

Vous êtes prévenus.

Ca y est ?

Je suis libre ?

Je vais enfin pouvoir aller faire le ménage ?

Il ne se passe plus rien ?

Peut-être.

Ah si, je dois encore un article à COLUCHE sur la Guyane et un autre sur la Corse à… Napoléon BONAPARTE.

Depuis au moins… deux ans !

Vous le saviez aussi patient ?

Mais le temps ne compte pas dans l’au-delà, enfin, sauf quand la mort frappe à notre porte, à la porte des vivants.

Résultat de recherche d'images pour "final hour"

Le Général De GAULLE délivre un “Satisfecit” à François FILLON, représentant de la droite traditionnelle en France, pour la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les trafics d’influence du pouvoir politique en place. Mais le grand homme exprime quelques réserves sur la saisine de la Justice française, elle-même à la source des délits retenus dont l’origine est connue de tous.

 

Résultat de recherche d'images pour

Il fallait que je l’écrive !

Sinon je n’aurais pas pu m’endormir, ni dormir tranquille.

Voilà !

C’est écrit.

[Ne me demandez pas d’écrire “droite républicaine”, encore moins “Les Républicains”, c’est censuré par le grand homme.]

Le Général De GAULLE exprime sa satisfaction et apporte tout son soutien, donne donc toute son approbation à cette opération de nettoyage démocratique qui sera de grande envergure.

La nature de cette opération ?

Une opération “Mains Propres”

 le Général De GAULLE reprend volontairement le nom de l’opération “Manu Pulite” donné dans les années 1990 à l’action courageuse de juges intègres luttant contre la mafia maçonnique lorsque la loge P2 régnait en “maître” sur toute l’Italie. Ce pays était alors infiltré tant au niveau économique qu’au niveau politique par les “Grands Maîtres” de la P2, leurs exécuteurs de basses oeuvres et autres liquidateurs physiques, qui avaient institué un gouvernement parallèle mafio-maçonnique.

Cette opération “Mani Pulite” va aboutir à une révolution sociale nécessaire, la fin d’un journalisme d’investigation qui n’est qu’un journalisme des poubelles, la communication immédiate, quasi directe, d’informations transmises par le pouvoir en place à une presse aux ordres et à sa botte budgétaire, des ordures jetées à la face du Monde, dans le seul but de salir ses adversaires politiques et de nuire à leur réputation médiatique.

Résultat de recherche d'images pour

Le Général De GAULLE annonce la mise en examen probable de François HOLLANDE dans un avenir proche, lorsqu’il aura perdu son immunité présidentielle, un mois après l’expiration de la fin de son mandat de Président de la République.

Et souligne qu’il n’est pas improbable que sa destitution soit demandée par la Haute Cour, du fait de l’ouverture d’une enquête parlementaire aux conclusions qui deviendront inexorables car insupportables pour la démocratie française.

Il rappelle que le 10 novembre 2016, les députés “Les Républicains” ont déposé une proposition de résolution qui visait à réunir le Parlement en Haute Cour. Etaient reprochées à François HOLLANDE ses confidences relatives aux moyens de la défense nationale, révélés dans l’ouvrage “Un président ne devrait pas dire ça…“. Cette proposition avait été rejetée par le bureau de l’Assemblée Nationale. Mais une enquête préliminaire a été ouverte.

________________________________________________________________________

  • Proposition de résolution visant à réunir le Parlement en Haute Cour »,

sur http://www.assemblee-nationale.fr,‎ 10 novembre 2016

  • De Emmanuel FANSTEN, « Hollande et le secret défense : le parquet ouvre une enquête »,

LIBERATION,‎ 21 novembre 2016

_____________________________________________________________________________

Le Président François HOLLANDE aime à se confier aux journalistes et pratique la communication politique comme d’autres pratiquent le tir aux pigeons d’argile durant leurs week-ends sportifs.

STOP et FIN* de l’intervention du Général De GAULLE

*Comme il est marqué sur les télégrammes officiels pour en notifier la fin.

Résultat de recherche d'images pour

_________________________________________________________________________________________

Pour ma part, je me contenterais de vous rappeler que le Général De GAULLE ne s’est jamais trompé lorsqu’il est venu vous annoncer, vous prévenir, de ce qui allait arriver.

Reprenez mes articles sur ce blog où il me rend visite régulièrement.

Il avait prévenu Nicolas SARKOZY sur le piège des Primaires, lui conseillant de se retirer pour se présenter en-dehors de ces Primaires dont le seul objectif était de faire adouber le Dauphin du système mondialiste, libéraliste et européiste, Alain JUPPE, pour le faire asseoir sur le super-siège présidentiel français.

Auparavant, le Général avait prédit à Nicolas SARKOZY qu’il perdrait ses Primaires républicaines parce qu’il avait trop d’ennemis et trop… d’affaires !

Sur le long cours.

Le Général De GAULLE est venu aussi guider le représentant de l’actuelle droite présidentielle, François FILLON, lui annonçant à chaque fois l’affaire qui allait sortir contre lui, avant qu’elle ne sorte dans la presse.

Relisez “mes” ou plutôt “ses” articles.

Sa dernière visite se terminait sur une image, celle du mobile du crime, sa relation avec Vladimir POUTINE, le Président russe.

Résultat de recherche d'images pour

C’était juste avant que ne paraisse dans la presse française une énième affaire financière exploitée contre François FILLON, une histoire d’intermédiaire entre un homme d’affaires peu connu, avec l’ex-PDG de TOTAL et, bien sûr, comme par hasard, le Président russe, Vladimir POUTINE, l’homme à abattre.

Ce que le Général de Gaulle avait désigné être le “mobile du crime”, noté scrupuleusement par moi- même,  même  si je n’en saisissais pas encore la signification précise.

L’affaire de “l’intermédiaire russe” est tombée dans la presse quelques temps après la publication de “mon”, de “son” article, celui où le Général prévenait son “poulain”, François FILLON, de ce futur scandale qui ne fut que très temporaire.

Par conséquent, si j’étais François HOLLANDE, je ne prendrais pas à la légère ces dénonciations légitimes d’une Justice aux ordres dans un temps judiciarisé car instrumentalisé à bon escient.

Ou plutôt à très mauvais escient pour le Général De GAULLE.

Et François FILLON.

L’ancienneté des affaires et le calendrier judiciaire ne plaident vraiment pas en faveur de l’innocence de médias budgétisés jusqu’à plus soif par ce pouvoir socialiste.

– “National-socialiste”, ironise le Général De GAULLE qui me rappelle que la grande spécialité du régime nazi, c’était justement son oeuvre de propagande épandue, comme le fumier de ce régime totalitaire, par l’infâme [sic] Joseph GOEBBELS.

Rappel :

[ La propagande nazie faisait partie des attributions du ministère du Reich à l’Éducation du peuple et à la Propagande, dirigé par Joseph Goebbels. Le parti nazi avait lui aussi son officine de promotion : la Reichspropagandaleitung der NSDAP, également dirigé par Goebbels.

Image associée

________________________________________________________________

Oui, Mon Général !

[Euh, c’est comme ça qu’on s’adresse à un Général, non ?]

Je n’oublie pas.

Soupir…

Le Général De GAULLE me demande

[C’est un euphémisme !]

comme François MITERRAND,

alors qu’ils ne se fréquentent pas, l’un et l’autre, à ma connaissance,

bref,

le Général De GAULLE me demande aussi de publier sur mon blog les affaires de trafic d’influence bloquées par la justice perpignanaise pour couvrir un « chouchou » des médias, celui qui était le « candidat », le « gendre idéal », votre futur PRESIDENT de la REPUBLIQUE française déjà élu.

Et couvert, oh combien !, par la justice de cette petite ville du Sud de la France où le nombre de francs-maçons au mètre carré est, paraît-il, le plus important de France.

Preuve que, quand la Justice le veut, elle le peut, enterrer des affaires pour faire plaisir à une proche d’un homme politique qui ne sera pas président de la république.

Et croyez-moi, les enterrements sont violents et précipités dans les Pyrénées-Orientales.

Les cadavres n’ont pas le temps de refroidir qu’ils sont déjà enfouis dans la tranchée, par exemple, la tranchée « maçonnico-politico-financière »  de l’affaire Jacques BOUILLE.

Résultat de recherche d'images pour

Vous savez, lorsque la pelleteuse a ouvert une tranchée, par hasard, dans un boulevard, pour trouver, heureuse, les archives de la Mairie qui auraient dû rester dans les placards.

  • “Et qu‘a trouvé, l’apprenti-ouvrier, en lieu et place d’archives, des squelettes, de vrais os, des ossements, des osselets, cubitus et humérus, tibias et margouillats !”

La tranchée fut immédiatement refermée, comme le livre des secrets maçonniques, sur les cadavres qui n’auraient jamais dû quitter les placards de la Mairie de Saint-Cyprien.

Sans doute un cimetière indien, teheu, teheu… celui de Saint-Cyprien.

Entre son Golf et son parcours de trous d’balles avec ses parties djambes à l’air !

COLUCHE !!!

J’t’ai reconnu !

Arrête de venir quand j’écris pour le Général De GAULLE.

Il n’aime pas.

Bon, je rajoute le lien sur l’affaire de Saint-Cyprien pour ceux qui ne me croiraient pas,…

– « Pass’qu’y sont trop cons ! » me souffle COLUCHE.

_________________________________________________________________

http://leblogabonnel.over-blog.com/tag/polemique/11

[***** PROCES J. BOUILLE : L’ancien maire de St-Cyprien et les Francs-maçons :

Dans “Système Bouille”, Francis Montor décrit le maire : “Notable, franc-maçon, UMP. Toutes les autorités politiques, administratives, judiciaires et financières venaient à sa table.”

Francis Montor précise : “Ça veut dire que le préfet, le procureur et le TPG (trésorier payeur général) venaient à l’Almandin”, le restaurant haut de gamme de Saint-Cyprien. “Je n’ai vu aucune note payée par Jacques Bouille. Il avait de bonnes relations avec Devidjian qui est venu lui remettre la Légion d’Honneur. Dans le dossier, il y a aussi une communication avec Michel Mercier, l’ancien Garde des Sceaux.”

Est-ce qu’il y a l’influence de l’appartenance à un groupe ?” demande le président.

C’est direct les francs-maçons. Le vendredi précédant son arrestation, son Vénérable (le plus haut responsable d’une loge, NDLR) est venu l’informer. Il a été arrêté le lundi.”

Damien Piller, le promoteur suisse également poursuivi pour corruption, est atterré. “Il est établi que l’ex-procureur jouait au golf où il avait même un abonnement gratuit. Je ne suis pas Vénérable, mais à qui peut-on s’adresser quand ni la mairie, ni la justice ne peuvent répondre ?” Ce vendredi, le tribunal interroge le dernier prévenu : Marie-Antoinette Bouille, la veuve du maire.

(Source : François Barrère, site de Midi Libre) ]

Résultat de recherche d'images pour

_________________________________________________________________

COLUCHE s’interroge et interroge les juges de Perpignan

[C’est son phrasé à lui]

  • “C’est kiki, le Vénérable qu’a été prévenir Jacques BOUILLE, qu’il allait être arrêté, hein ?

C’est qui ?

Moi, j’vous le d’mande.

Moi, j’crois qu’Véro, elle, elle le sait, elle.

La Justice instrumentalisée ?

Meuh non…

Dites, les cons, y s’rait pêt’te temps d’prendre vot’ plus belle plume, au Q!, pour la leur mettre profond aux juges !

Ecrivez à vos parlementeurs.

Ceux qui sont les plus grands trafiquants d’influence mais qui f’ront semblant de pas l’être, ou plus l’être, ou l’êtr’moins-se que plus-se !, pour paraître… honnêtes !

Et avoir la peau des plus malhonnêtes d’entr’eux.”

[J’ai comme l’impression, la très nette impression, que COLUCHE viendra me « souffler » les articles sur les affaires enterrées par la Justice de Perpignan.

Juste une impression !

Un ressenti… ]

– « En trois petits points ! », ajoute COLUCHE.

Résultat de recherche d'images pour

– « Tiens, écoute ! C’est Bernard CAZ’NEUVE, à la télé ! Il fait la liste du Père Noël pour les cons qu’y vot’ront pour son favori, à HOLLANDE ! Y confond la Guyane avec la France. Sont moins cons, là-bas. Y va l’savoir ! Et très vite. »

_______________________________________________________________

Je clôture cet article.

COLUCHE est prêt pour s’occuper des affaires de Perpignan.

Il aime bien vous raconter les chroniques d’une justice en goguette qui fait sa coquette.

– « Mais non, j’vous dirais pas cque je sais ! »

« Bah, j’vais m’gêner », qu’y dit COLUCHE.

– « Pass’que là où y’a d’la gêne, y’a pas d’plaisir ! »

Résultat de recherche d'images pour