“Précieuse Priscillia LUDOSKY ! Dégage MACRON, on a trouvé ta remplaçante pour être Président de la République, une jeune femme noire du peuple de France contre un blanc bec de la finance internationale !”, dit COLUCHE.

Résultat de recherche d'images pour "priscillia ludosky présidente"
  • “Tu préfères les Blacks, “Emmanuelle toute belle” ?
  • Moi aussi !

-Bon, question sexe, moi aussi je suis très tolérant avec les hétéros, les homos et les bis.

A une seule condition, que ça se termine toujours de la même façon, comme quand je suis né con d’un con dans un con !

-Tu trouves qu’y a trop de Blancs au pouvoir et trop d’hommes blancs, surtout, et qu’ça dépend que d’ton bon vouloir ?

  • J’suis d’accord !
  • DEMISSIONNE, ma poule !!!!!!!
Résultat de recherche d'images pour "priscillia ludosky présidente"

J’suis tellement d’accord que j’veux Priscillia LUDOSKY pour te remplacer.

  • C’est logique, non ?

Et puis, elle, en plus-se d’être sacrément belle, elle est sacrément intelligente.

Alors :

  • Tchao, ma poule, et m’en veux pas !

-J’ai toujours préféré les femmes aux hommes.

J’suis féministe en amour et en politique et quand j’vois comment Véro, elle l’écoute, admirative, sa Priscillia, je m’dis qu’tu peux bien lui offrir ce cadeau,

  • ta démission contre ton remplacement par Priscillia LUDOSKY !
Résultat de recherche d'images pour "démission macron"

-Promis, t’auras aussi une place au “Conseil antiConstitutionnel” de la République française aux côtés de Laurent FABIUS, “le responsable pas coupable” et d’Alain JUPPE, le condamné lessivé mais pas blanchi.

  • Une femme présidente et noire, en plus !?!!!!!!!!!

-J’suis sûr que t’en rêvais !

  • Et si elle choisit Patrice QUARTERON comme ministre de l’intérieur,
  • bah, la France, elle sera sauvée.
Le Champion de boxe Patrice Quarteron aux agresseurs de ...

Pass’que j’suis d’accord avec toi, le “Blanc bec”, la France, elle a besoin d’un boxeur,

  • mais un boxeur professionnel comme Patrice QUARTERON,
  • pas un amateur de boxe comme ton joueur de poker-menteur,
  • le “CASTA(g)NE(u)R”.
Agence A. | Patrice QUARTERON

Un ministre de l’intérieur a besoin aussi d’un ministre des cultes pour éviter la culbute lors des “dératsdicalisations” des terroristes qu’y faut pas dire de quoi y sont terroristes ni pourquoi.

Donc j’conseillerais à la “déesse noire”, la “Black Beauty”, my “Beautiful Baby Love”, de prendre Majid OUKACHA comme ministre des cultes.

  • Tu verras, ce sera “magique” comment y te dératdicalisera les banlieues et la France !
Majid Oukacha (@MajidOukacha) | Twitter

-Lui, il s’y connaît en religion et il a une sacrée foi en l’Homme.

Vidéo détente : L’islam en sept graphiques par Majid ...

La preuve, il a déjà une fatwa au Q pour ces questions de Qlte, Majid OUKACHA, c’est pour te dire.

Après j’ai plein d’idées encore mais pour cela, y faudrait qu’tu m’files ton numéro de téléphone perso…

  • Meuh non, j’te drague pas, Priscillia, mon bébé !
  • Nan…

Nan, tu lui donnes pas ton numéro de téléphone à lui, baby, mais à moi, COLUCHE !

"Gilets jaunes" : le face-à-face avec le gouvernement

-Merde, si on peut plus dire à une femme qu’elle est la plus belle et qu’elle sera présidente de la République française, si elle le veut, pass’que je le veux, à qui on va le dire, hein ?

  • Pas à “Emmanuel toute belle” !
Emmanuel Macron élu président : revivez la soirée du ...
Advertisements

Rêve prémonitoire décrit à la demande du Seigneur : – “Comment s’organisent les Français ? Rodéos en scooters et zéro force de l’ordre à l’horizon ! Donc règne de la terreur partout et “philosophie” de la “soumission” = (égal) résistance nulle part.”

Rêvez pas, les mecs, je ne ressemble pas à la jeune fille du tableau ! 

J’ai fait ce rêve, tôt ce matin.

[Oups ! Hier matin, car j’ai dû faire passer en urgence un “redressement” fiscal pour de vrai,

  • un vrai “faux” en écriture publique,
  • un faux intellectuel ou une vraie débilité, au choix.]

 

Résultat de recherche d'images pour "inspecteur des finances humour"

Il a donc été interrompu, mon rêve, parce qu’il fallait se lever.

J’ai failli l’oublier mais c’était sans compter sur Son insistance.

  • Son insistance à Lui, Lui que certains disent être mort ou n’avoir jamais existé.

– Eh bien, heureusement qu’Il est mort, le Vivant !

  • Sinon qu’est-ce que ça serait s’Il était encore plus Vivant qu’Il n’est ?

– Oui, pour être Vivant, Il est Vivant !, “l’absent”.

Car la mort, c’est juste une absence sur une distance qui est soit celle du coeur, – le désamour -, ou celle du temps, – l’oubli -.

  • Quand on aime, il n’y pas de séparation possible, ni physique, ni géographique.

 

Résultat de recherche d'images pour "la mort absence"

Pour en revenir à ce rêve, sincèrement, je ne l’ai pas trouvé extraordinaire, tant il traduit un quotidien déjà vécu dans certaines cités par trop de Françaises et de Français dont le ressenti est nié avec tant de force par d’autres Français privilégiés qui vivent, eux, dans de “beaux quartiers”.

Dans ce rêve, j’ai vu comment ils allaient s’organiser, ces Français d’une autre France, livrés à eux-mêmes, abandonnés, et jamais délivrés de la peur,

– de ce sentiment animal de l’homme qui se sait en danger

– un “ressenti” qui ne serait que “psychologique”,

  • selon les riches oligarques qui nous dirigent droit dans le mur,

  • le mur de l’apartheid social entre milliardaires et SDF.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "violences ressenti populaire "

 

 

L’absence de forces de l’ordre occupées ailleurs à faire semblant et à faire du “faux chiffre” oblige les citoyennes et les citoyens français à supporter de plus en plus cette occupation haineuse et hargneuse de lieux de vie autrefois pacifiques et bucoliques par des hordes de pauvres hères eux-mêmes prédateurs et victimes de prédation, la prédation mondiale des ploutocrates.

Je vais donc vous rapporter ce rêve entre banalités de notre quotidien et futilités de vos gardiens, ces gens, qui, pour la plupart, sont des vauriens parce qu’ils n’en ont à rien à faire de vos problèmes.

Mon rêve se déroulait dans une école primaire, pour ce que j’en ai vu.

Je suis présente physiquement dans une salle, comme d’habitude en éternelle formation, une “étudiante” quoi.

Au fond, la vie, ce n’est jamais qu’un long apprentissage.

– Est-ce moi ou une autre ?

  • Quelle importance ?

Rien ne laisse augurer de ce qui va se passer dans quelques instants.

Des professeurs sont réunis pour discuter des problèmes de la rentrée scolaire.

L’ambiance est détendue entre collègues et “camarades”.

Une femme semble diriger les débats et impose le tempo.

Le stage de formation doit durer une semaine.

– Pas un jour de plus !

Elle pose la question qui fâche :

– “Qui a un mandat syndical avec des jours de détachement supérieurs à14  jours ?”

Ajoutant immédiatement :

– “Ce qui posera un problème de disponibilité professionnelle parce qu’il ne faut pas compter sur les petits copains pour prendre leurs classes !”

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Quelques uns osent lever la main et affronter sans vergogne l’ire de la formatrice, avec un regard goguenard et suffisant.

La femme, d’une quarantaine d’années, au ton méprisant, relève les noms des syndicalistes en formations dont le nombre de jours de détachement rendra la présence dans leurs futures classes plus qu’aléatoire.

Puis, elle se tourne vers moi.

Même si nous ne nous connaissons pas, elle semble déjà savoir que je suis aussi une “syndicaliste”.

Je la rassure :

– “Mon syndicat est minoritaire et, si je dispose de jours de détachement, ils ne devraient pas excéder une huitaine de jours.”

– “Quel est ton syndicat ?”

– “Je ne sais pas encore… d’habitude je suis “Solidaire”, peut-être “SUD Educ”.”

  • Sans doute des réminiscences d’une vie antérieure.

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

Puis, un homme rentre dans la salle de formation.

Il propose de faire une pause.

Comme des gamins, nous sautons sur l’occasion de sortir du cours pour aller en cour de récréation,

  • trop contents d’échapper aux contrôles de présence

  • et aux questions de “l’Inquisition Académique”.

Certains en profitent pour “cloper” en l’absence d’élèves dans la cour de récréation.

Observatrice de mon propre rêve, je suppose qu’il s’agit d’une pré-rentrée scolaire car les classes sont vides.

Je m’éloigne, c’est à dire que je prends de l’altitude et que je regarde la scène d’en haut.

L’homme qui doit être le directeur de l’école primaire nous surveille.

  • C’est presque rigolo !

Une déformation professionnelle qui l’amène à nous traiter comme des élèves.

– Ce n’est pas de l’espionnite, c’est entre la “bonne franquette” et le “bon père de famille”.

Alors que, redescendue sur terre, je papote avec deux autres collègues, le “directeur” vient vers nous et nous fait signe de revenir en classe, “fissa”.

Il tape dans ses mains et tente de nous regrouper, petit troupeau qui s’était éparpillé, qui, sous le préau pour téléphoner, qui, sous les arbres pour fumer tranquilles, ou qui, près de la machine à café pour partager l’odeur et la chaleur d’un moment de convivialité.

Je sais que cette école n’est pas en “zone sensible”.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Donc c’est peu que de dire que nous ne sommes pas pressés de rentrer en classe, la pause ayant à peine duré cinq minutes.

Mais le bruit de motos et la pétarade de scooters nous obligent à nous rabattre vers la salle de formation, en toute hâte.

Une crainte sans fondement, plutôt un réflexe de “mouton de Panurge” :

– “Ils fuient, donc je fuis.”

Nous comprenons alors pourquoi le “directeur” était venu nous chercher dehors. Il ne souhaitait pas que ses stagiaires reviennent éclopés de leur formation à l’enseignement “en toutes conditions”.

Moi, curieuse, je reste encore un peu en arrière pour voir ce qui se passe.

Des jeunes, adolescents pour la plupart, sont rentrés dans la cour de l’école.

Pour vous décrire les lieux plus précisément, c’est une école primaire organisée comme une “hacienda”, avec des bâtiments scolaires construits autour de la cour et un immeuble administratif donnant directement sur ce “patio” où nous nous trouvions.

Les jeunes tiennent des coktails molotov et autres projectiles qu’ils s’amusent à jeter un peu partout.

– Oui, c’est un jeu,

  • un jeu dangereux donc “excitant”.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "rodéos de scooters"

Le “directeur” gueule, hurle qu’il a prévenu la police et tente de se faire entendre dans le brouhaha des moteurs et des explosions de pétards artisanaux, tout en se tenant prudemment en retrait derrière un muret, prêt à rentrer dans le hall de l’immeuble administratif si les jeunes venaient à l’agresser.

Les jeunes reculent, certains faisant carrément marche arrière, sans même vérifier s’il y avait derrière eux une personne ou pas.

D’autres cabrent leurs motos par provocation mais finissent par suivre leurs petits copains.

Le “directeur” appuie alors sur un bouton de commande électrique et des portiques sortent des murs pour fermer l’entrée de l’enceinte scolaire.

Ce sont des portiques de contrôle qui permettent seulement à des piétons de passer comme dans les métros ou dans les gares, lorsque ces portiques existent.

Ils ont deux fonctions :

– interdire aux véhicules de pouvoir pénétrer dans l’école pour éviter les attentats avec des véhicules-béliers

– et filtrer les élèves pour savoir s’ils sont armés d’un couteau ou d’une arme de poing ou, pire, d’une bombe, puisque ces portiques peuvent détecter des objets métalliques suspects.

En fait, ce type de portiques “mobiles” et encastrables dans un mur semblent ne pas exister encore. C’est l’image la plus approchante que j’ai pu trouver.

Si l’élève est armé, le portique de contrôle ne le laisse pas rentrer.

L’élève ou le visiteur est bloqué par un bras métallique qui l’enserre et lui barre le passage, l’empêchant de prendre la fuite et le forçant à reculer vers la sortie car le but n’est pas de les capturer, mais de les dissuader de pénétrer dans un établissement scolaire.

Ces portiques sont pratiques car mobiles.

Ils s’intègrent parfaitement dans les murs de l’enceinte, à l’entrée de l’école, et peuvent laisser passer des voitures ou même des camionnettes de livraison, si le véhicule est identifié et accepté.

La sécurité est donc gérée par l’établissement lui-même depuis que les portiques de contrôle sont devenus obligatoires.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Ces mesures sont nécessaires parce qu’il y a eu trois attentats dans des écoles primaires catholiques privées ayant provoqué la mort d’une centaine d’enfants et deux attentats dans des écoles publiques de quartiers pourtant pauvres qui se sont terminés par des prises d’otages spectaculaires, genre “Human Bomb”, mais sans l’intervention de Nicolas SARKOZY.

Alors il a fallu faire un choix budgétaire entre installer des portiques de sécurité ou recruter des vigiles pour l’année en cours, à cause de ces bandes de jeunes incontrôlables

  • puisque ce ne sont plus des élèves sous le contrôle de l’Etat, même s’ils sont tous mineurs.

Les prisons sont pleines à craquer et craquent régulièrement, comme lorsque vous faites craquer des allumettes, à coups de lance-rockets et de bombes fumigènes, tandis que des drones filment des évasions de plus en plus spectaculaires qui remportent un franc succès auprès des publics francophiles.

  • Ou serait-ce plutôt auprès des publics “francophobes” ?

Dans ce rêve, la France est devenue un immense jeu de “battlefront” à qui courra le plus vite pour sauver sa peau. La peau des fonctionnaires est très recherchée comme un trophée par les nouveaux Barbares qu’il nous faut pourtant chérir.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Et si l’agent de surveillance veut répliquer en utilisant la force, il est alors considéré comme un tortionnaire.

– “Il faut rééduquer, pas tuer !” expliquent ceux qui sont cachés dans leur bunker, à l’abri de ces violences faites aux personnes,

  • rubrique statistique tenue par les policiers et les gendarmes qu’ils doivent réduire au maximum,

  • quitte à tricher sur les chiffres, comme d’habitude,

  • le temps que la population française ne soit plus française de souche

  • remplacée par des ethnies habituées à vivre dans des pays du tiers-monde où la sécurité est un luxe et la liberté un mythe.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

Les forces de l’ordre n’ont plus le monopole de la violence.

Et il n’y a plus d’ordre en France.

Ce sont les racailles des cités qui ont le monopole de la violence,

  • une violence légale

– légitimée par la déconsidération nationale et la condamnation collective de l’emploi de la force par les fonctionnaires de l’Etat français.

A chaque procès engagé contre les policiers ou les gendarmes, les délinquants des rues gagnent.

Il est expliqué aux victimes institutionnelles consentantes que c’est la seule solution pour maintenir le calme dans les cités françaises.

  • Il faut faire tomber quelques têtes de flics ou de pandores

  • et le bon peuple de France est content !

– En attendant de pouvoir faire tomber la tête du Monarque.

  • Mais le sait-il, ce Monarque, à l’abri dans son château élyséen ?

 

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Les salaires des fonctionnaires ont été sensiblement augmentés mais l’Etat avait calculé son “coût/ coup”:

  • un “coup/coût” gagnant.

C’était :

– ou augmenter les salaires et accepter des contrats précaires renouvelés selon le bon vouloir de chefs de service incompétents

  • ou continuer à être employés à vie mais de plus en plus mal payés !

Les syndicats ont choisi le court terme qui enrichit mal et violemment,

– à la douceur d’une longue vie qui vous permet de mourir dignement, mais pas de vivre dignement.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Les représentants du personnel devaient choisir entre deux options sans concession :

  • maintenir les agents de l’Etat dans une succession de galères à l’infini, les fins de mois difficiles, l’emploi à vie, une vie de misère jusqu’à leur pauvre mort,

  • ou leur offrir un emploi à court terme bien payé pour vivre pleinement les rares instants de bonheur dont les contractuels publics pourront profiter s‘ils acceptent de perdre “leur sécurité de l’emploi” et leur âme de citoyens volontaires.

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Oui, les contrats temporaires d’embauche publique seront très bien rémunérés.

Et, victoire pour l’Etat français et les contribuables, il n’y aura plus à prévoir d’avancement à l’ancienneté, ni d’indexation de l’indice “trucnuche” sur la hausse du coût de la vie.

  • Que d’économies en perspective pour la République française !

Pendant ce temps, tout se casse la gueule en France.

Seuls s’en sortent les voyous de la République,

  • qu’ils soient ripoux à cols blancs ou chelous en burnous rayés.

Le directeur de l’école primaire m’explique que ce n’est même plus la peine de faire appel à la police. Ils ne se déplacent jamais. Les gens ont appris à faire “sans” et s’organisent, en s’attendant au pire et en sachant que rien ne leur sera épargné si jamais ils commettent une erreur ou pire une “bavure”,

– c’est à dire s’ils venaient à blesser ces “chances” pour la France,

  • ces jeunes en errance mentale et en complète déshérence nationale.

Ce sont eux, les personnels administratifs et techniques, non habilités à pouvoir assurer leur propre défense, qui iront en prison,

  • pas les voyous qui les terrorisent.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

 

 

Les équipes pédagogiques doivent faire avec

– et se défendre a minima pour ne pas être accusés d’être des racistes

  • ou pire des fascistes.

Quitte à être blessés !, dans leur amour-propre d’abord, ou dans leur propre corps, toujours à leur tort.

  • Mais c’est mieux que d’aller en prison et de perdre son travail pour des voyous ayant prétendument perdu la raison,

  • voyous qui n’iront jamais au trou, eux.

Les politiques ont trop peur de les provoquer, ces jeunes qui ne savent pas quoi faire de leur vie.

La France des banlieues pourrait s’embraser à nouveau,

  • et menacer de monter sur Paris pour tout faire brûler

  • sans raison et en toutes saisons.

Paris se protège !

Mais Paris n’est plus la France.

  • Et la France, elle, elle se meurt.

Elle se meurt de peur.

  • Elle se meurt tout court, chaque jour un peu plus.

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Les portillons se sont refermés et je comprends mieux comment fonctionne cette France qui a perdu ses services publics pour assurer sa sécurité.

S’il n’y a plus de frontières, les murs de chaque maison, de chaque établissement, de chaque immeuble deviennent des frontières à l’intérieur desquelles se bâtissent les sottes solitudes et les mauvaises habitudes des bottes qui frappent le sol au pas de l’oie.

Pour que la paix règne en France, c’est sur la voie publique qu’il faut faire régner l’ordre.

– Pas demander aux citoyennes et aux citoyens de France de devoir supporter la violence de la rue à cause de l’incapacité de l’Etat à savoir faire régner l’ordre en France !

– “Un chef d’Etat qui ne sait pas protéger sa population doit démissionner”, dit le Seigneur.

Quand je me suis réveillée, je savais que, dans l’avenir, la Sécurité Publique n’existerait plus.

Résultat de recherche d'images pour "maintien de l'ordre en France humour"

Ce serait juste une part de marché, une prestation de service supplémentaire servant à enrichir les plus riches,

  • les encore et toujours plus riches.

Car c’est la nouvelle loi du marché, celle qui fait du malheur des hommes un simple besoin à satisfaire

– sachant que ce malheur a été provoqué par l’incompétence de chefs d’Etat se moquant comme de l’an quarante ou de l’an un du Christianisme du bonheur des Français.

  • Car le malheur des Françaises et des Français fait le bonheur et fera le bonheur des marchands d’armes en Europe !

Ainsi les plus riches auront leurs propres gardes du corps dans des demeures somptueuses, les administrations profiteront d’un budget complémentaire réservé spécifiquement à leur sécurité (vigiles et systèmes de protection) tandis que les pauvres gens se feront agresser, voler et tuer chez eux et à l’extérieur de leurs domiciles par des “sauvageons” qu’il faudrait appeler de fait des criminels et des délinquants.

Quand les rues ne sont plus gardées ni les existences sauvegardées, il ne reste plus au peuple que le droit de mourir pour ne pas se faire tuer.

Résultat de recherche d'images pour "violences ressenti populaire"
  • Blancs et Noirs, Noirs et Blancs, seront traités comme des esclaves par leurs nouveaux Maîtres ! 

Mais, en France, même ce droit, le droit de se défendre, est refusé au peuple de France.

  • Pour préserver la paix civile !”, affirment les imbéciles qui vous dirigent.

Quand les “criminels” auront exterminé le peuple de France, alors ils iront s’occuper de ceux qui n’ont pas su s’occuper des affaires de la France.

Et le Seigneur ajoute :

– “Je n’entendrais pas plus vos supplications que vous n’avez entendu les supplications de votre peuple.”

Résultat de recherche d'images pour "maintien de l'ordre en France humour"

Pourquoi, pour ces enfants-là,  faut-il mettre des policiers à l’école et les enseignants à la rue ?

  • Pour leur apprendre  à vivre dehors, LIBRES, la vraie VIE,
  • tous LIBRES, enseignants et élèves.

Mais, pour être LIBRES de faire tout ce qu’on veut, à condition de ne blesser personne, il faut d’abord vivre soi-même en SECURITE.

Car la première des LIBERTES publiques en France, c’est de pouvoir y vivre en SECURITE.

– Soyons fous, soyons “royalistes” ! Mais pas fascistes, surtout pas fascistes, hein ? Le Seigneur me commande d’écrire qu’Emmanuel MACRON n’est jamais un aussi bon président de France qu’en se comportant comme un Roi qui octroie le droit d’être français à qui de droit, son droit à lui, le choix du Roi… de France ! Ainsi devient français le Malien Mamoudou GAMASSA.

 

Résultat de recherche d'images pour "roi de france louis xiv"

[…] En avril 1712 le duc d’Orléans dissout les Etats Généraux et convoque de nouvelles élections qui offrent une écrasante majorité aux libéraux, lui permettant de gouverner tranquillement, soutenu par la faveur populaire. Il en profite pour abolir une série de privilèges de la noblesse, notamment les gouvernements de provinces qui sont alors confiées à des préfets nommé par Paris. Les compétences des Etats Généraux sont étendues, notamment en matière fiscale et en matière de recommandation dans le choix des officiers et du chancelier, ils ne pourront plus être mis à l’écart comme l’avait fait Louis XVI. Le régime parlementaire français est désormais solidement implanté. Louis XVIII est installé dans un palais du Louvre rénové et étendu tandis que le gouvernement siège au palais royal. Les idées de Vauban triomphent et Orléans est devenu le roi sans couronne de la France.[…]]

 

___________________________________________________________________________________

“Et le bon peuple de France d’applaudir car il aime que son Roi retrouve cette LIBERTE de gouverner

  • comme bon lui semble

  • car tel est son bon plaisir, à votre Roi et à vous, peuple de France !

– Sinon, à quoi ça sert d’être Roi si vous ne pouvez pas choisir qui vous voulez élire comme le “Français de l’année” ?” demande le Seigneur.

Résultat de recherche d'images pour "mamoudou gassama"

_______________________________________________________________

[Le Seigneur est taquin ce matin.

Je voulais écrire sur “mon héros”, Mamoudou GASSAMA, et me voilà en train d’écrire sur le “bon” Roi de France et le “bon” choix de ce Roi !?

Des fois, je voudrais bien écrire juste pour moi, quoi, ce qui me passerait par la tête, c’est tout.

Bah non !

– Soyons fous, nous, les Français !

  • Soyons “ROYALISTES” !]

_________________________________________________________________

– “Le Président de la République française a conservé un droit de grâce qui lui permet de “grâcier” [répétition volontaire] tout prisonnier injustement ou “trop” durement condamné, sans avoir à motiver sa décision, en le libérant de sa prison et de sa peine.

  • PARCE QUE TEL EST SON “BON PLAISIR”,

  • un plaisir de ROI !

Comme un Roi de France, à l’exemple des Rois de France de qui le Président de la République tient ce pouvoir exceptionnel reconnu par le peuple de France.

Lesquels Rois de France tenaient ce pouvoir de grâcier de…

  • Dieu Lui-même, “le Dieu autrefois très Chrestien”.

– Pourquoi ne pourrait-il pas, de même, notre Roi de France, actuel Président de la République,

  • CHOISIR de grâcier des obstacles administratifs de la naturalisation française

  • un “héros” des temps modernes venu sauver un-e Français-e en France,

– mieux !, venu sauver “le plus faible d’entre tous les Français”,

  • un enfant, un petit enfant, un si petit enfant

  • au péril de sa vie ?

Résultat de recherche d'images pour "car tel est mon bon plaisir"

“Nous” de majesté

– Dans le temps, dit le Seigneur, les Rois anoblissaient les valeureux guerriers qui avaient risqué leur vie sur le champ de bataille pour sauver la vie de leurs soldats et protéger la vie des populations françaises, la valetaille et la piétaille aujourd’hui tant méprisées par vos Bourgeois”.

Le Seigneur demande que ce droit ressurgisse,

  • que soit LIBERE le droit de faire le BIEN

  • de désigner ce qu’est le BIEN aux yeux des hommes
  •  et qui sont les HOMMES DE BIEN.

En France, de vos jours, il est mille fois plus compliqué de faire le BIEN que de faire du MAL aux hommes.

Il faut libérer les BONNES énergies.

“Soyez frappé-e-s de folie,

  • de cette FOLIE qui est SAGESSE divine,

– la FOLIE des hommes qui est de ne pas se conformer à leurs propres textes de loi,

  • vos textes de loi que vous contournez sans cesse d’ailleurs, dit le Seigneur, pour faire le MAL.

Alors, pour une fois, dit le Seigneur, contournez vos lois d’hommes idiotes et cyniques pour faire le BIEN !

Résultat de recherche d'images pour "folie sagesse divine"
  • Si vous ne donnez pas le droit d’être français à un “héros” qui prouve par ses actes avoir MERITE d’être français,

  • à qui accorderez-vous la NATIONALITE française ?

On juge l’homme à ses actes comme on juge l’arbre à ses fruits.

Il vaut mieux étudier la vie d’un homme et ses actes que de vous perdre dans un labyrinthe d’actes administratifs inutiles et imbéciles.

Vous le savez, vous qui passez votre temps à embellir votre histoire d’homme par des histoires fausses, tout ce qui est écrit n’est pas VRAI, surtout aujourd’hui en terre de France.

  • Mais tout ce qui est VECU est VRAI !

Si vous cherchez la BONNE définition du “Vivre ensemble”,

  • c’est le geste de cet homme qui risque sa vie pour sauver la vie d’un-e enfant en France !

C’est “la geste”, la “Chanson d’un Roland”, “chanson de GESTE” qui nous ré-apprend le sens de l’Histoire de France,

– de l’histoire de l’Homme et de son salut.

  • Car est HOMME celui qui SAUVE

  • comme l’Homme, le fils de l’Homme, qui sauve !

Résultat de recherche d'images pour "homme qui sauve"

Sur une terre chrétienne, une terre d’asile, il n’y a pas plus CHRETIEN que celle ou celui qui sauve la VIE d’un-e autre,

– au péril de sa propre vie.

Le RECONNAITRE,

– c’est faire NAITRE un sentiment d’UNITE nationale,

  • un élan d’UNION nationale autour d’une figure HEROIQUE.”

C’est pourquoi le Seigneur propose à Emmanuel MACRON, – “si le Roi le veult” [sic] -, de faire voter un amendement “MACRON” permettant de NATURALISER par décret présidentiel tout “réfugié” “HEROS-IQUE“.

Car il y a tant d’HEROS que nous ignorons parmi ces hommes venus de loin, comme ces migrants qui ont pourchassé un violeur, un des leurs, pour le PUNIR d’avoir violé une jeune femme dans un foyer de migrants.

Ils ne sont pas restés passifs, ces migrants, sans réagir, devant le MAL.

Ils ont défendu une femme victime de violences, victime d’un VIOL,

  • et en défendant cette femme, ils ont défendu leur pays d’adoption qui n’était pas la France pour ce fait divers tragique.

Le Seigneur donne un exemple d'”HEROS-ISME”, peu importe le lieu d’accueil.

Résultat de recherche d'images pour "homme qui sauve"
Qui est-ce ?
Vous ne le savez pas et c’est là où réside le noeud du problème de votre époque sans HEROS, ne  pas savoir qui sont vos héros.

Défendre une femme contre la violence d’hommes incapables de maîtriser leurs désirs bestiaux, c’est MERITER d’être Français.

Il pourrait même être envisagé dans les ambassades françaises de pouvoir NATURALISER des étrangers qui auraient sauvé ou ont déjà sauvé des Français-e-s à l’étranger dans des contrées lointaines où les risques sont multiples pour nos compatriotes et pour les autochtones qui les aident et les ont aidé-e-s au péril d leur vie.

Ainsi aurait-il pu en être, aurait-il dû en être pour Chérifa la Yéménite qui n’avait pas voulu abandonner l’otage française Isabelle PRIME à ses ravisseurs et l’avait accompagnée sur le chemin de son calvaire au Yémen. Chérifa préfigurait le martyr du Yémen et l’indifférence du monde envers ce peuple martyrisé. Aujourd’hui la France a abandonné ses amis yéménites comme elle a abandonné ses amis kurdes et comme elle avait abandonné les Harkis qui avaient choisi d’être des Français, au prix de l’impôt du sang, de leur sang versé pour la France.

Résultat de recherche d'images pour "isabelle prime"
Isabelle PRIME, ex-otage depuis libérée,  enlevée avec Chérifa, son interprète yéménite.
Le Seigneur considérait que Chérifa la Yéménite était plus chrétienne que beaucoup de Chrétiennes occidentales par son refus d’abandonner Isabelle la Chrétienne.
Et Il avait annoncé à l’avance l’heureux dénouement de la prise d’otages par le paiement d’une rançon.
“Une histoire qui se terminera bien – Isabelle “PRIME” comme “rançon””, m’avait-Il demandé d’écrire dans un article publié sur ce blog “Dèu vos guard”.
Résultat de recherche d'images pour "isabelle prime"

Plutôt que de cultiver le mensonge sur des vies fabriquées de toutes pièces pour pouvoir obtenir le “sésame”, un titre de séjour, et se faire naturaliser en France, il serait temps de faire raccourcir les délais de traitement des demandes de naturalisation pour les étrangers qui risquent et ont risqué leur vie pour protéger des Français-e-s partout dans le monde.

  • Mieux vaut un-e “Français-e de coeur” qu’un-e “Français-e de papier” !

Si Emmanuel MACRON faisait voter cet amendement, le Seigneur affirme que le décret de NATURALISATION qui sera surnommé le décret “HEROIQUE” restera dans l’Histoire de France et du monde comme un geste “ROYAL”, la “geste”, chanson de geste d’un “grand Roi”.

Résultat de recherche d'images pour "chanson de geste def"

Quand la mort du HEROS chrétien consacre la naissance de l’unité NATIONALE   !

Résultat de recherche d'images pour "chanson de geste de roland"

_______________________________________________________________________

Mais il existe toujours une contrepartie à “l’HEROS-ISME” de “l’Homme inconnu”.

La contrepartie du BIEN s’appelle le MAL.

C’est savoir reconnaître le MAL

  • que de faire le BIEN.

Et pour pouvoir faire le BIEN,

  • il faut dire et écrire ce qu’est le MAL.

Identifier le MAL, c’est préserver son IDENTITE du mal.

Nul ne peut se protéger du MAL et protéger son pays du MAL s’il refuse de NOMMER le MAL, ce “MÂL-e” qu’il combat.

Savoir ce qui est BIEN, voir le HEROS dans “l’homme du quotidien”,

  • c’est pouvoir SE LIBERER du MAL.

– “Et le MAL, dit le Seigneur, c’est la passivité des hommes devant le MAL.”

Résultat de recherche d'images pour "la femme adultère jésus"
Jésus a sauvé la femme adultère car Il n’a pas laissé faire le MAL
  • la lapidation d’une femme adultère,
  • la “geste” d’une “justice” humaine qui ajoutait du “MAL-heur” au MAL.

Il y a des frontières qui sont plus dangereuses à franchir que les limites d’un pays.

Ce sont les frontières du MAL.

  • “Quand vous acceptez que des hommes se comportent MAL devant vous,

– vous êtes co-responsables du MAL qu’ils vous causent et causent aux autres Français-e-s !

Plutôt que de vouloir légiférer sur des terres étrangères qui ne vous appartiennent pas,

– apprenez d’abord à respecter vos propres lois

  • et à INTERVENIR quand vous assistez à une scène tragique,

  • au lieu de la filmer comme s’il s’agissait d’un vulgaire spot publicitaire.

Pour que cette reconnaissance du BIEN soit admise, moralement et juridiquement, vos juges politiques doivent “arrêter” de vous faire “arrêter”, vous, les Français-e-s,

– pour avoir osé DEFENDRE votre territoire et avoir osé PROTEGER vos concitoyen-ne-s.

Résultat de recherche d'images pour "légionnaires condamnés"

Si seul-e-s des migrant-e-s sont autorisé-e-s à faire le BIEN dans votre pays,

  • sans se faire condamner comme les natifs français

  • sous le prétexte vaseux d’une USURPATION de fonction qui n’est qu’un habillage de l’habile babillage de juges en péril

  • car incapables de faire appliquer la loi française,

il n’est plus alors besoin de forces de l’ordre.

Car, à leurs corps défendants, dans tout votre pays règne un savant désordre organisé

  • désordre VOULU par les autorités de ce monde,

  • les autorités financières et boursières.

Si un natif français, sans escalader la façade d’un immeuble, INTERVIENT dans une bagarre pour PROTEGER une jeune fille ou une vieille femme agressée par des voleurs, potentiellement des violeurs, et que, par malheur, ce Français blesse l’un des agresseurs de cette femme,

  • comment va réagir “l’in-Justice” française de votre pays qui n’est plus la France,

– “in-Justice” défendant des valeurs contraires à la notion de solidarité nationale ?

http://questionscritiques.free.fr/edito/Independent/Kim_Sengupta/Afhanistan_petition_Kambaksh_310108.htm

  • La France, nouvel Afghanistan par le déni du droit de s’informer et d’informer ?

L’arbitraire judiciaire PUNIT les hommes de BIEN sur ordre de “mafieux” qui appauvrissent la France, votre pays.

Les cieux s’assombrissent pour les pauvres gens innocents.

Le but de ces juges jugeant contre les HEROS est de dissuader le peuple de se mêler de ce qui le regarde :

– la vie d’un enfant en danger,

– les cris d’une femme sous les coups de son conjoint,

– les râles d’un petit commerçant agonisant qui perd sa vie en prison

  • pour ne pas perdre ce qui lui permet de gagner durement sa vie !,

  • sa boutique, son magasin et le contenu de sa caisse

  • le fruit d’une vie de travail “honnête”.

Résultat de recherche d'images pour "légitime défense commerçant"

Si les Français-e-s se défendent contre des “intrus”, contre des agresseurs, voyous, voleurs et violeurs de femmes et d’enfants, les Français-e-s doivent rendre des comptes à une Justice devenue la Justice des voyous,

– une “in-Justice” française plus occupée à PROTEGER les coupables

  • parfois même à les innocenter,

– à les blanchir

  • qu’à trouver les VRAIS fautifs de tous ces crimes et délits qui pourrissent le “grand corps malade” de la France.

Aussi,

  • balance des pouvoirs oblige entre le BIEN et le MAL,

  • balance de la Justice divine,

– autant il est permis à un “bon” Roi de France d’anoblir ces valeureux guerriers,

  • autant il doit lui être permis, à ce Roi de France, de jeter au cachot, par simple lettre de cachet, les sulfureux magistrats qui trahissent – et le bon Roi de France – et ses sujets.

Il faut NORMALISER, c’est à dire LEGALISER,

  • l’accès à la Citoyenneté française des HEROS de ce siècle

– et non pas rester au milieu du gué,

  • dans l’entre-deux d’un “En-même-temps” qui trahit la faiblesse de l’homme,

  • qui traduit l’absence de foi d’un homme qui n’est ni Roi, ni tout à fait encore Président de la France,

  • juste un élu politique qui surfe sur la vague événementielle d’un acte “HEROS-IQUE”

  • ce qui pourrait finir par être vu par le bon peuple de France comme un acte de scélératesse,

  • du fait de la caresse du “Maître” aux chiens-serfs de la France devant le MAL qui les envahit.

_______________________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "lettre de cachet"
Exemple de lettre de cachet qui met fin à la condition d’homme LIBRE d’un sujet du Roi de France 
  • Motivation zéro 
  • Mépris total envers la victime,
  • les VICTIMES françaises de cette Justice des Bourgeois !

Des Bourgeois qui ne sont pas des “Gentilhommes” ?

C’est ce qu’avait déjà déjà démontré MOLIERE à son époque, l’époque de la Monarchie Absolue, où il était permis de  ridiculiser la prétention des bourgeois à vouloir remplacer la noblesse guerrière de France.

Le “Bourgeois Gentihomme” reste une pièce d’actualité, un “morceau de choix”, le choix du Roi Louis XIV de laisser démontrer par l’auteur comique, MOLIERE,  les vices de ces roturiers de l’argent qui ne seront jamais des “Aristocrates”,

  • c’est à dire les “meilleurs” représentants de la société française.

C’est pourquoi, encore aujourd’hui, cette comédie de moeurs nous fait tant rire !

Les Français-e-s reconnaissent dans le “Bourgeois Gentihomme”, faisant de la prose sans le savoir, parodie burlesque intemporelle, leurs “cochons de bourgeois”  actuels.

_______________________________________________________________________

https://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN1IT0A8-OFRTP

À LA UNE 28 MAI 2018 / 06:57 / IL Y A 2 HEURES

Le héros malien “Spiderman” régularisé par Macron

Rédaction Reuters

4 MINUTES DE LECTURE

PARIS (Reuters) – Mamoudou Gassama, un Malien sans-papiers surnommé par la presse “Spiderman” pour avoir escaladé la façade d’un immeuble de Paris afin de sauver un enfant suspendu dans le vide, a été régularisé lundi par Emmanuel Macron, qui s’est défendu de toute “démagogie” et réaffirmé sa ligne en matière d’immigration.

Comme c’est un acte exceptionnel, on va dès aujourd’hui régulariser tous vos papiers et, si vous le souhaitez, on va engager une procédure de naturalisation pour que vous puissiez devenir Français, si vous en avez le projet”, a dit le chef de l’Etat lors de son entretien à l’Elysée avec le jeune homme de 22 ans.

Vous êtes devenu un exemple car des millions de gens vous ont vu, c’est donc normal que la nation soit reconnaissante”, a-t-il ajouté, précisant qu’il pourrait également s’il le souhaite intégrer le service civique des sapeurs-pompiers.

Sur une vidéo prise samedi soir par un passant et diffusée dimanche sur les réseaux sociaux, on voit Mamoudou Gassama escalader à mains nues en quelques secondes la façade d’un immeuble du 18e arrondissement de Paris pour secourir à temps l’enfant, agrippé au bord d’un balcon et suspendu dans le vide.

On a entendu des gens crier, on entendait les voitures klaxonner, j’ai couru, j’ai traversé la route pour aller le sauver, et Dieu merci je l’ai sauvé”, a dit Mamoudou Gassama, au début de son entretien avec Emmanuel Macron. “Je n’ai pas réfléchi”. Il s’est vu remettre une médaille d’or et un “acte de courage et de dévouement” du préfet de police.

Le père de l’enfant suspendu dans le vide a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête confiée à la brigade de protection des mineurs.

UN ACTE EXCEPTIONNEL NE FAIT PAS UNE POLITIQUE”

Depuis dimanche, les appels à régulariser Mamoudou Gassama s’étaient multipliés, à l’instar de l’association SOS Racisme qui avait demandé au ministre de l’Intérieur de “régulariser la situation de M. Gassama, qui a su faire preuve d’un courage aussi rare qu’admirable”.

Plusieurs pétitions en ce sens avaient été également mises en ligne sur la plate-forme Change.org.

Je ne veux pas faire de démagogie (…) Ce qu’il a fait est exceptionnel, une acte d’héroïsme, ça justifie une décision exceptionnelle”, a souligné Emmanuel Macron à l’issue de son entretien. “Mais il y a la cohérence d’une politique. Si je commence à dire, on accepte tout le monde sans règle, pour le pays ce n’est pas soutenable”.

Un acte exceptionnel ne fait pas une politique, nous avons une politique exigeante, respectueuse de nos principes, sur le plan de l’asile, garantie par la constitution, et rigoureuse en matière migratoire”, a-t-il ajouté aux côtés du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

La politique migratoire menée par Emmanuel Macron depuis le début de son quinquennat fait l’objet de critiques des associations, de la gauche et d’une partie de la majorité qui voient dans la future loi asile-immigration un texte portant atteinte au droit d’asile.

Ce texte, adopté en première lecture à l’Assemblée nationale fin avril, a été jugé début mai “inadapté”, “inutile” et “dangereux” par la commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH).]

Julie Carriat et Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

Résultat de recherche d'images pour "culte du héros"

_______________________________________________________________________

– “Il n’y a pas d’autre équilibre que le courage de ses actes en politique !, dit le Seigneur.

Il ne s’agit pas de tenir une voie, la voie du milieu qui est celle du Bouddhisme et, dans ce cas, la voie du renoncement au pouvoir.

Il faut aussi avoir le courage du jeune Malien et savoir foncer quand le coeur dicte l’acte politique comme il dicte l’acte individuel de secours envers cet enfant suspendu dans le vide.

La France est suspendue actuellement dans le vide,

  • un vide politique “fatal” !

La France se donnera et sera donnée à celui qui saura lui reconnaître une identité chrétienne,

  • SON IDENTITE CHRETIENNE !

 

Résultat de recherche d'images pour "martin luther king"
Martin LUTHER KING Jr, Christian Pastor.

“Il est des batailles que l’on gagne et qui vous font perdre la guerre !”, dit le Général De GAULLE au Président de la République française, Emmanuel MACRON.

 

Résultat de recherche d'images pour "bataille général de gaulle"
[…] idéologies adverses, LIBERALES, marxistes, hitlériennes […]
Et les LIBERALISTES et autres LIBERTAIRES osent se revendiquer du gaullisme ?

“Il est des batailles que l’on gagne et qui vous font perdre une guerre !”, dit le Général De GAULLE, en parlant de Daech et du Califat (sic) irakien.

Le mal se répand plus vite quand les germes sont dispersées dans la nature.

“Il est des batailles que l’on gagne et qui vous font perdre la guerre, la guerre économique !”, dit le Général De GAULLE au Président de la République française, Emmanuel MACRON, le convoquant pour la future signature d’ordonnances qui cassent les ordonnances prises dans l’intérêt du peuple français, ordonnances qui n’avaient jamais été prises contre le peuple français, son peuple dont il a toujours respecté la volonté.

“Il est des batailles qu’il ne faudrait jamais livrer, des batailles qui vous mènent à une guerre totale contre votre propre peuple, le peuple de France.

Ce sont les batailles du déshonneur et de la peur quand les marchands d’armes monnayent le sang des hommes contre de l’argent qu’ils payent aux politiques et quand les banquiers pratiquent l’usure sur les corps qui jonchent le champ de ces batailles sociales, de ces guerres civiles fratricides.

Résultat de recherche d'images pour "bataille général de gaulle"

Lui, le Général De GAULLE,

[Le Général De GAULLE parle de lui à la troisième personne du singulier]

– a préféré rendre libres des pays colonisés par son pays, la France, la Nation des Droits de l’Homme, plutôt que de livrer des batailles temporairement gagnées dans une guerre au final qui aurait été perdue, la guerre pour la libération de ces pays occupés par notre pays, la France, laquelle serait devenue alors une nation négrière et esclavagiste.

Résultat de recherche d'images pour "bataille général de gaulle"

Vous êtes en train de faire de mon beau pays, la France, le pays de la honte et de la culpabilité, la culpabilité d’une dette que vous faites reposer entièrement sur un peuple rendu à l’esclavage des financiers et au servage des banquiers.

Le politique a perdu sa face devant l’économique et la farce va tourner au tragique et au macabre.

Ceux qui sont devenus français pour fuir la misère et la guerre ne sont pas prêts, eux, à payer la dette des riches marchands d’armes et à accepter de servir, à l’identique d’un peuple français trompé par ses représentants indigents intellectuellement, un pouvoir de plus en plus corrompu et avili par l’argent des banques.

Si vous préparez une guerre contre votre peuple, sachez que jamais aucun Roi français, ni jamais aucun Président de la République française n’ont réussi à gagner une guerre contre le peuple de France, même si quelques batailles gagnées leur ont fait croire le contraire.

Le droit du plus fort, l’arbitraire qui veut attraire les financiers et leur argent au plus haut niveau du pouvoir pour une oligarchie apatride de plus en plus riche, est le droit de la mort.

Ce droit du plus fort a tous les torts, dont le principal est que la mort n’apporte que le deuil et les désillusions.

Il est plus facile de détruire que de construire.

Vous n’avez aucun projet politique et ce manque de perspective rend le tableau économique d’une rare médiocrité, l’autorité de l’Etat ne reposant plus que sur un système démissionnaire de transfert des pouvoirs tant sur les régions que sur des sociétés d’exploitation privée se foutant de la France [sic] comme moi je me fous de ces bons à rien.

Il ne vous appartient pas de décider à la place d’un juge des indemnités à octroyer à un ouvrier injustement licencié.

Mais il vous appartient d’éviter les licenciements injustes.

Sinon à quoi sert-il de gouverner la France, si vous encouragez ceux qui violent ses lois ?

Des lois inscrites sur le fronton du Temple de la République française, le droit au travail et à un logement dignes.

[- “Les deux, Mon Général !”, ajoute le grand homme, en se moquant gentiment de moi et en s’adressant comme à lui-même. Le Général répond à mon interrogation muette sur l’accord de l’adjectif qualificatif “digne-s”, au singulier s’il s’accorde avec “logement”, au pluriel si l’adjectif “digne-s” s’accorde avec “travail” ET “logement”.]

– Pour qu’un travail élève l’homme et sa Nation, il faut que ce travail soit digne de l’Homme, comme vous diriez, Mademoiselle !

[Le “Mademoiselle” est taquin, lié à mon état de naïveté sur la nature humaine]

Qui veut diriger une nation d’esclaves n’est plus lui-même qu’un esclavagiste !

Donc un esclave.

Car quel besoin y a-t-il d’être intelligent pour diriger des gens que l’on traite comme des esclaves ?

Il n’est plus besoin d’être le Président de la République française, d’un peuple qui élit des représentants issus de ce même peuple.

Il suffit d’être le chef d’une dictature, une dictature oligarchique et MEPRISABLE.

[Je mets le qualificatif “MEPRISABLE” en majuscules car le Général CLAME ce terme comme une claque qui serait mise dans la …, euh…, la gueule de… A vous de deviner]

Occupez-vous plutôt de récupérer l’argent des banques, avant qu’il ne soit trop tard !

Avant la banqueroute mondiale.

Sauf à cautionner que la Dette publique doit être remboursée par le sang des peuples, lors d’une Troisième Guerre Mondiale, une guerre qui sera nucléaire, à coup sûr en Europe, comme le veut l’OTAN que vous devriez quitter fissa.

Avant qu’il ne soit trop tard !

Pour vous qui en mourrez et partirez dans un lieu autre que le mien, dans un exil post-mortem loin de tous ceux que vous aimez et qui vous aiment, s’il en est encore !,

– et pour tous ceux qui mourront par votre faute et seront reçus avec les honneurs dus aux combattants morts pour la France, une France dont l’oligarchie mondiale souhaite la mort, comme elle souhaite la mort des autres nations européennes qui s’opposent à la spoliation de leurs biens fonciers et fiduciaires.

C’est une guerre contre les banques qu’il vous faut mener, Monsieur le Banquier !

Pas une guerre contre le peuple français.

A vous de prouver dans quel camp vous vous trouvez, le camp des traîtres à leur nation, le camp des Pétainistes, ou le camp des Résistants, celui des Patriotes, le camp des NATIONALISTES.

Avant qu’il ne soit trop tard !