Du Général De GAULLE : – “Emmanuel MACRON, votre actuel Président de la France, ferait mieux de gérer son pays qui part à vau-l’eau plutôt que de s’investir comme un seul chef de parti, son parti LREM, dans la campagne des élections européennes ! Erreur qui lui sera fatale.”

Résultat de recherche d'images pour "général de gaulle"

Le Général De GAULLE estime que le fonds de voix pour le “RN”, le “Rassemblement National”, repose sur un socle dur de 60 % de votants à ce jour.

  • “Plus le temps passe, plus ce stock de voix augmente !

Il est inutile à Emmanuel MACRON de vociférer et de hurler dans des arènes où il se met en scène comme un toréador face à la bête immonde qui serait l’extrême-droite.

Lui-même, par sa manière de gérer et par son incapacité à entendre la voix de son peuple qui souffre, sert la soupe à l’extrême-droite,

– et peut-être volontairement”, estime, d’une voix grave, le Général De GAULLE.

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron grand débat"

Emmanuel MACRON nourrit la bête qu’il veut combattre comme, auparavant avant lui, un certain François MITERRAND.

A défaut de savoir gérer son pays devenu ingérable à cause de ses lois qui ont débridé le licol sur le cou des chevaux fous de la finance internationale permettant aux multinationales et aux grands groupes français de licencier par charrettes entières, Emmanuel MACRON fonce à corps perdu dans la bataille des “Européennes” pour obtenir de l’Europe son soutien féroce contre le peuple de France et faire valider des lois immondes et liberticides.

Les charrettes des salariés licenciés à tour de bras par des entreprises mondiales ou nationales qui ont compris qu’il n’y aurait pas de réélection pour Emmanuel MACRON, conduiront votre Président là où a déjà été conduit un certain Louis XVI, à l’échafaud de la honte et de l’échec populaire.

  • Et encore, Louis XVI le débonnaire ne mérita point son sort !

Lui, il aimait son peuple.

Résultat de recherche d'images pour "charrette guillotine"
  • Emmanuel MACRON n’aime que les chiffres et l’argent !

Il confond la réussite sociale avec le montant des sommes accumulées frauduleusement par des crapules sur des comptes off-shore grâce à un système légal REPREHENSIBLE moralement [la défiscalisation] avant que d’être répréhensible pénalement, par lâcheté et par cupidité de vos dirigeants incapables et donc incompétents.

Votre Président, Emmanuel MACRON, veut un transfert des pouvoirs politiques nationaux sur l’Europe, l’Europe de la Défense, l’Europe de la Finance, l’Europe de la Protection sociale (contre le prolétariat en révolte), l’Europe des frontières externes, toutes folies …. et phobies souveraines justifiant la déresponsabilisation d’hommes politiques élus au niveau national pour exécuter des projets européens de dissolution des Etats-Nations.

Ainsi les futurs Présidents dont il serait ne pourraient plus se voir reprocher leur inactivité et leur incompétence puisque tout serait décidé au niveau européen.

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron"
  • Blablabla, blablabla !

C’est une fumisterie qui profiterait aux théâtreux, l’élu politique n’étant plus qu’un bon ou mauvais comédien chargé de faire valider les décisions prises au niveau international et contre les peuples souverains, souverains dans la lettre mais en vain.

Emmanuel MACRON est dans une fuite en avant, une course pour échapper à ses propres responsabilités et obtenir le plus rapidement possible que la France puisse être dirigée conjointement avec l’Allemagne dont les intérêts nationaux lui sont et lui restent contraires, je l’affirme.

Résultat de recherche d'images pour "Allemagne Merkel économie"
  • Marine LE PEN aura une grande responsabilité dans la crise à venir.

Sur la scène du théâtre des ombres, chacun, chacune prend sa place et s’apprête à jouer son rôle, toujours le même depuis que François MITERRAND a fait naître le Front National.

  • Préparez-vous à entendre votre Président pleurer,
  • presque vous supplier de sauver la France du déshonneur national en votant “LR-EM” !

Laurent WAUQUIEZ a choisi “Bel Ami”, le représentant d’une droite conformiste et confortable dans ses charentaises du passé.

  • Qui, dans le peuple, peut s’identifier à ce professeur de philosophie verbeux et trop vertueux pour être réellement honnête ?
Résultat de recherche d'images pour "les républicains françois bellamy européennes"
  • Le copié/collé de trop avec Emmanuel MACRON qui se dit “philosophe” comme Jourdain se disait poète !
  • [Référence au “Bourgeois Gentilhomme” de MOLIERE.]
  • J’t’en foutrais des parcours de golf ! [sic]
  • Belle association du Figaro avec les classes bourgeoises supérieures.

Les Républicains vont se prendre une belle claque aux élections européennes.

– Mais, peut-être, là aussi, s’agit-il d’une énième partie d’une représentation purement théâtrale décidée entre les “LR” et les “ex-EM” devenus un seul parti, le “LREM” ?

  • Qui peut croire que cet acronyme “LREM”, “LR-EM”, ait été choisi au hasard ?

Il y a un partage du gâteau européen qui pose question comme une duperie supplémentaire, une tricherie élémentaire dans la présentation du jeu de cartes, un jeu de faussaires, pour des électeurs considérés comme des amateurs par des menteurs professionnels habitués des tours de table et du grand “Blabla” national.

  • Le poker-menteur prendra fin rapidement, beaucoup plus rapidement que ne le pense Emmanuel MACRON !

Avoir laissé l’Europe au parti présidentiel “EM” a été un choix sciemment mesuré par le leader du parti “Les Républicains”, le parti “LR”.

Il y a des dessous de tables qui se chiffrent en prises de postes et en conquêtes locales [les Municipales] pour ceux qui font de la politique un métier, et non plus une vocation.

Résultat de recherche d'images pour "grand débat grand blabla"

Je me suis permis d’ouvrir un fichier sur l’ordinateur de la jeune demoiselle…

  • [Le Général me voit dans un autre temps, c’est sûr ! ]

-pour qu’elle publie un article de Nicolas BONNAL, un journaliste d’investigation comme il en existe encore trop peu, bien trop peu.

Cet article reflète bien ma pensée actuelle et passée.

  • Méditez-le avant de voter pour l’Europe macronienne !

L’Europe ne doit pas servir de faire-part de décès aux Etats-Nations.

Sinon vous serez tous enterrés dans le même cimetière, le cimetière des illusions du “Bien Universel”, ce totem babélien condamné par le Dieu du Livre.

– Vous êtes tous UNIQUES et tous DIFFERENTS !

  • Un Français ne sera jamais un Allemand
  • et j’en suis fier, moi qui ai combattu les Allemands !

Il faut une Allemagne en Europe mais il faut aussi et surtout une France forte en Europe.

Résultat de recherche d'images pour "de gaulle contre l'Allemagne"
  • “Il n’y a jamais eu de couple franco-allemand !”

Et parce que vous avez réunifié l’Allemagne, la France se doit d’être encore plus forte qu’avant, avec l’appui de son allié russe.”

Le Général De GAULLE salue Vladimir POUTINE, son allié de toujours.

Résultat de recherche d'images pour "vladimir poutine paix"

[- Que vous le croyez ou non, peu m’importe ! J’écris ce qui m’est dicté.

Ce qui est sûr et certain, c’est qu’effectivement mon ordinateur a ouvert un fichier que je n’ai plus consulté depuis au moins un an, fichier non contenu dans la partie sur laquelle je travaillais alors que je commençais à prendre en note l’article que le Général De GAULLE voulait publier depuis hier déjà.

– Oui, je sais, je suis toujours en retard !

Cette fois, d’un seul jour, ouf.]

__________________________________________________________________

p://lesakerfrancophone.fr/de-gaulle-face-a-la-doctrine-hallstein

De Gaulle face à la doctrine Hallstein

Par Nicolas Bonnal − Août 2017

[J’ai évoqué dans plusieurs textes la résistance du général de Gaulle à l’empire mondial américain. Aujourd’hui on va évoquer le Saroumane allemand qui prépara sa défaite au cours des années soixante. Je n’use pas du nom Saroumane par hasard. Comme je l’ai expliqué par ailleurs, Tolkien haïssait leur Europe comme le Commonwealth britannique.

Je le cite dans mon livre à ce propos : « For I love England (not Great Britain and certainly not the British Commonwealth » (grr!). Le grand homme ajoute : « I do find this Americo-cosmopolitanism very terrifying ».

Walter Hallstein, pour ceux qui ne le sauraient pas encore (malgré François Asselineau ou Etienne Chouard), est un ancien juriste nazi devenu patron de la première commission européenne. C’est lui qui a fait de notre Europe un Lebensraum germano-américain à la solde du mondialisme et du déracinement. Comme disait mon ami John Laughland dans son livre publié il y a déjà vingt ans, les origines de leur Europe ne sont pas démocratiques. Leur source est pourrie (« tainted »). L’involution satanique de l’institution n’a rien pour nous surprendre.

On va se documenter sur Wikipédia, qui est d’ailleurs assez aimable et même instructif avec moi. Alors pourquoi s’enquiquiner avec la propagande de la presse mainstream ?

Sur l’ex nazi Walter Hallstein (faisons-leur plaisir : pas un assassin de masse, un simple bureaucrate nazi), sa conception de l’Europe à la botte des Américains, en guerre éternelle avec la Russie soviétique et post-soviétique, et son conflit avec de Gaulle, que le Général devait finalement perdre (il le savait, comme tous les grands pessimistes, il était extra-lucide), on trouve ces instructrices lignes :

Alors qu’Hallstein avait une vision fédérale de l’Europe, et percevait la Commission comme un organe quasi-fédéral, la vision de De Gaulle était celle d’une confédération. Dès le début, Hallstein ne croyait pas que l’approche de De Gaulle quant à la coopération d’États-nations souverains serait capable de créer une Europe puissante qui pourrait jouer un rôle à part sur la scène internationale.

Hallstein se fout du monde à la manière juriste. Ils vous promettent une chose pour la détruire en fait. L’Europe puissante, aux nations dissoutes, à la remorque des USA, serait puissante ? On est typiquement dans le « doublespeak » orwellien.

Le rédacteur de Wikipédia rappelle courageusement à tous les Barbier et Attali qui nous informent :

De Gaulle envisageait un partage de souveraineté dans certains domaines, tels que la défense extérieure, l’harmonisation de la production industrielle, les affaires étrangères, la monnaie, l’exploitation des ressources dans les territoires d’outre-mer et le développement scientifique et culturel, mais dans le même temps il développait la force de frappe qu’il percevait comme une capacité de défense européenne indépendante des États-Unis. L’indépendance vis-à-vis des États-Unis était l’un des principaux objectifs de de Gaulle. Il était contre une intégration poussée de l’Europe dès lors qu’elle se faisait sous le chapiteau de l’intégration transatlantique.

De Gaulle comprend que la grosse Allemagne pointe le bout de son nez. Il cite d’ailleurs dans ses mémoires de guerre la lettre d’Himmler qui lui propose déjà le couple franco-allemand. L’assassin de masse SS n’était pas si fou !

Je cite Himmler et sa lettre au Général :

« En vérité, le seul chemin qui puisse mener votre peuple à la grandeur et à l’indépendance, c’est celui de l’entente avec l’Allemagne vaincue. Proclamez-le tout de suite ! Entrez en rapport, sans délai, avec les hommes qui, dans le Reich, disposent encore d’un pouvoir de fait et veulent conduire leur pays dans une direction nouvelle…

Ils y sont prêts. Ils vous le demandent… Si vous dominez l’esprit de la vengeance, si vous saisissez l’occasion que l’Histoire vous offre aujourd’hui, vous serez le plus grand homme de tous les temps. »

En réalité comme l’a montré Annie Lacroix-Riz, la plupart des chefs nazis qui avaient trahi le Reich étaient déjà à la solde des Américains. On les recycla gentiment après la guerre pour la énième croisade russophobe.

De Gaulle donc refuse la montée de la technocratie euro-teutonne et la création d’un État supranational, entité néo-totalitaire sans fondement organique :

De Gaulle reconnaissait les services d’Hallstein à l’idée européenne, mais l’attribuait davantage au patriotisme allemand servant les intérêts de l’Allemagne afin qu’elle retrouve le respect et un statut en Europe. De Gaulle n’appréciait pas le statut que Hallstein, pour lui un simple technocrate, se voyait accordé par des États étrangers.

C’est que la commission européenne se considère déjà comme un État supranational, et le vieux Hallstein se voit comme le néo-gauleiter de l’Europe américanisée.

Le rédacteur de l’encyclopédie poursuit avec force références :

« Hallstein, de son côté, était attentif à ce que, lorsqu’il représentait la Commission, il se voie accorder le statut normalement accordé au chef d’État. De Gaulle se plaignait du fait que, selon lui, la Commission usurpait le rôle politique réservé aux gouvernements et qu’Hallstein usurpait le rôle réservé aux chefs de gouvernement ou aux chefs d’État. Il attaqua Hallstein personnellement, déclarant qu’il essayait de transformer la CEE en un super-État, avec Bruxelles comme capitale tandis que lui essayait de défendre la démocratie française contre un aréopage technocratique, apatride et irresponsable. »

Dans ses mémoires publiés chez Plon en 1971, de Gaulle écrivait :

« Hallstein épouse ardemment la thèse du super-État et emploie toute son habile activité à obtenir que la communauté en prenne le caractère et la figure. De Bruxelles, où il réside, il a fait comme sa capitale. Il est revêtu des aspects de la souveraineté, dirigeant ses collègues entre lesquels il répartit les attributions, disposant de plusieurs milliers de fonctionnaires qui sont nommés, affectés, promus, rétribués, en vertu de ses décisions, recevant les lettres de créance d’ambassadeurs étrangers, prétendant aux grands honneurs lors de ses visites officielles, soucieux, d’ailleurs, de faire progresser l’assemblage des six dont il croit que la force des choses fera ce qu’il imagine. »

On imagine la grosse tête de ce machiniste avec trente nations sous ses ordres… L’article ajoute :

« D’après Der Spiegel, les plaintes de de Gaulle concernaient :

• Le fait que Hallstein était fréquemment reçu par les présidents américains, bien que la Commission n’ait alors pas eu de mandat explicite en termes de relations extérieures ;

• Le fait que Hallstein revendiquait un rôle de « Premier ministre européen »,

• Le rang d’Ambassadeur détenu par les représentants des 65 États accrédités auprès de la Commission européenne,

• La présentation des lettres de créance des ambassadeurs (représentant permanent) à Hallstein,

• La participation de l’équipe de la Commission au Kennedy Round à Genève, aux négociations avec l’AELE et aux négociations avec les États non-européens, en particulier latino-américains. »

Hallstein savait ce qu’il faisait :

Le rôle politique de la Commission, Hallstein déclara dans un entretien au Der Spiegel :

« En principe, nous n’avons pas de compétences politiques (…) parce qu’il n’y a rien de cette nature dans le traité de Rome. Mais nous avons une responsabilité politique parce que nous sommes une entreprise politique – pas économique. Le marché commun a pour but d’unifier politiquement l’Europe. »

Le retors technocrate teuton pousse même le culot jusqu’à insulter personnellement le général en le comparant à Hitler :

Sur la plupart de ces questions, De Gaulle voyait Hallstein comme un opposant. La réponse de Hallstein aux attaques de De Gaulle était également agressive, comparant les actions de de Gaulle à celles de Hitler.

« Or on sait, Dieu sait si on le sait !, qu’il y a une conception différente au sujet d’une fédération européenne dans laquelle, suivant les rêves de ceux qui l’ont conçue, les pays perdraient leur personnalité nationale − et où, faute d’un fédérateur, tel qu’à l’Ouest tentèrent de l’être, chacun d’ailleurs à sa façon, César, et ses successeurs, Charlemagne, Orthon, Charles Quint, Napoléon, Hitler, et tel qu’à l’Est s’y essaya Staline − ils seraient régis par quelque aréopage technocratique, apatride, et irresponsable. »

Comparer Hitler à César, Charles Quint ou Napoléon, c’est se foutre du monde. Cela permet après aux antifas de tout détruire, les églises chrétiennes (Charles V nazi, Charlemagne nazi, etc.), le tombeau de Napoléon, qui ne fera pas de vieux os. Et cela confirme que les antifas-PC se tiennent aux côtés des nazis relookés façon Hallstein. Ils veulent détruire le passé pour construire l’homme nouveau à usage mondialisé, lyophilisé, consommateur et numérisé.

Sous le super-État, le super-État façon Merkel montre le bout de son profil d’aigle. De Gaulle encore :

« Mais, le voyant, le revoyant attentif à son action, je pense que si Walter Hallstein est, à sa manière, un Européen sincère, c’est parce qu’il est d’abord un Allemand ambitieux pour sa patrie. Car dans l’Europe telle qu’il la voudrait, il y a le cadre où son pays pourrait, gratuitement, retrouver la respectabilité et l’égalité des droits que la frénésie et la défaite d’Hitler lui ont fait perdre, puis acquérir le poids prépondérant que lui vaudra sans doute la capacité économique, enfin obtenir que la querelle de ses frontières et de son unité soit assumée par un puissant ensemble d’après la doctrine à laquelle, comme ministre des Affaires étrangères de la République fédérale, il a naguère donné son nom. »

Une autre source a confirmé que bien entendu, comme tous les sbires rebaptisés pères de l’Europe, Hallstein était à la solde de la CIA :

« Walter Hallstein fait ainsi partie de ceux qui autrefois étaient au service de l’aigle hitlérien et qui deviennent serviteurs de l’aigle américain. Il deviendra président du mouvement européen dont on sait de façon certaine que c’était un mouvement soutenu et financé par la CIA à partir des années 1950 comme le prouve l’article du Daily Telegraph datant du 19 septembre 2000. On retrouve dans des documents déclassifiés des personnages comme Walter Hallstein, Jean Monnet ou encore Robert Schuman considérés comme des employés par la CIA. »

On laissera Tolkien conclure (lettre du 9 décembre 1943) :

« May the curse of Babel strike all their tongues ! »

« Que la malédiction de Babel frappe toutes leurs langues ! »

Or comme on sait leur Europe luciférienne s’honore de ses origines babéliennes. Voyez le monument de Strasbourg tel qu’il s’est construit avec vos dettes. Une chose est claire pour conclure : leur Europe s’écroulera dans quelque temps, et en même temps que les États-Unis d’Amérique.

Je rajoute cette pièce qui montre que le régime de Vichy avait des idéaux euro-œcuméniques :

Dès 1941 les journaux français titrent « 1941 sera la grande année du regroupement de l’Europe a déclaré le führer » (Paris soir publié le 1Une petite déclaration du général à Alain Peyrefitte pour terminer (je sais, je sais, il a tout inventé, d’ailleurs de Gaulle était un hologramme) :

« L’Europe intégrée, ça ne pouvait convenir à la France, ni aux Français… Sauf à quelques malades comme Jean Monnet, qui sont avant tout soucieux de servir les États-Unis. Ou alors à tous ces personnages lamentables de la IVe République. Ils trouvaient ainsi un moyen de se décharger de leurs responsabilités ! »]

__________________________________________

[Article de Nicolas BONNAL publié à la demande du Général De GAULLE lui-même !

Je le répète… à sa demande, bis repetita.]

Résultat de recherche d'images pour "vladimir poutine paix"
Advertisements

Prédiction : 52,80 %, un chiffre, un seul. Le chiffre de la victoire ou celui de l’abstention ? Et de la victoire pour qui ?

Résultat de recherche d'images pour "résultats élections présidentielles 2017"

 

Deux jours que ce taux de pourcentage revient, tourne, passe et repasse comme un bandeau publicitaire sur un écran de télévision !

L’écran de télévision, c’est le vide de l’esprit quand s’impose à vous une image, celle de ce chiffre.

Une “vision” comme disent les néophytes.

Une voyante, “ça” voit.

Je ne sais pas si employer le terme de “vision” lorsque l’image reçue n’est pas perçue par la vue mais reliée à une perception intérieure est “correct” ?

Il faudra bien un jour que les scientifiques explorent ce domaine de la “vision” intérieure en correspondance, parfois, souventes fois, selon les “voyants”, avec un avenir, des probabilités qui deviennent alors des “certitudes”.

D’aucuns parlent de prémonitions.

Pour moi, une prémonition, c’est quand notre cerveau nous avertit d’un danger, en analysant rapidement, si rapidement, des éléments environnants qu’ils nous échappent rationnellement. Nous considérons alors que cette “prémonition” relève du “paranormal”.

Tous les animaux ont des “prémonitions”, qui de l’arrivée prochaine de son maître bien qu’à une heure imprévue et inhabituelle, qui du départ soudain du même maître pour un autre monde, un départ qui peut être aussi soudain.

Nous ne sommes que des animaux.

Et certains d’entre nous l’oublient facilement, malgré toutes les preuves qui abondent en ce sens, puisque l’homme confirme son “animalité” tous les jours, c’est à dire sa capacité à devenir encore plus sauvage que les bêtes dites sauvages.

Je ne sais pas à quoi correspond ce chiffre :

– 52,80, %.

Il a été “décidé” plus crédible.

Son total nous donne un joli “15”.

C’est à dire aussi un “6”, le chiffre du “Pendu”, de l’immobilisme, mais surtout du sacrifice de soi, du renoncement au pouvoir, à ce monde, à “choisir”.

Donc ce chiffre qui devrait marquer l’histoire de France sera-ce le chiffre du taux d’abstention ?

Un chiffre mémorable, celui du “Ni, ni”, le chiffre du déni d’un pouvoir aux ordres mondialistes ou d’un pouvoir dit “nationaliste”, deux fascismes rejetés en vis à vis et en duel, par plus de la moitié du peuple de France dans un face à face mortel ?

Résultat de recherche d'images pour "vote ni ni"

J’ai pris le risque insensé de marquer ce chiffre pour mémoire.

Parce qu’il me tracasse !

Mais bon, je suis une “tracassée” par nature, n’est-il pas vrai ?

Ce qui me sauve est le fait incontestable que la plupart de mes prédictions s’avèrent exactes, sinon la majorité.

Jusqu’à présent !

Merci à mes “visiteurs” mieux informés que les journalistes de ce qui se passe dans ce bas-monde.

J’ignore d’ailleurs d’où me vient cette “information”.

Par voie de télépathie ?

Autrement dit un “magouillage” électoral, une tambouille à la Maastricht pour faire passer le candidat du système, sans que cette tricherie mathématique saute aux yeux, devienne visible (“vision”) ?

Pourquoi m’a-t-“on” donné ce chiffre et qu’en faire ?

Mystère.

“M’a-t’on”, “maton”, du verbe “mater”.

“Mater”, au sens de regarder, “voir”, voyeurisme ou voyance ?

“Mater” me dit-on aussi, comme “mater le peuple”.

Je ne connais pas mon “visiteur”.

Je n’arrive pas à l’identifier.

Et moi, j’aime bien mettre un nom sur une source.

C’est mon côté “policier”, se croire dans la “maison-poulaga”.

Résultat de recherche d'images pour "contrôle d'identité"

Mais le visiteur ne me donne pas son nom.

Je n’aime pas les voyants qui utilisent le mot “guides”.

– “Mon ou mes guide(s) m’a ou m’ont dit.”

C’est qui, ton guide ?

Méfiance.

Bon, OK, le nom serait “imprononçable”, très improbable pour un “humain”.

Ai-je besoin d’avoir le nom d’une entité ?

Hein que oui ?!

Moi j’aime bien savoir à qui j’ai affaire.

Pas à un humain ?

Message venant d’un guide non-humain au nom imprononçable et concernant notre avenir !

Juste une question avant de prendre sous la dictée d'”Alien” :

– “L’entité, elle est de quel bord ? Du côté de la force obscure ou du côté de la Lumière ? Papiers, s’il vous plaît, et veuillez décliner votre identité en épelant correctement votre nom puisqu’il est imprononçable.”

J’ai “entendu” un nom, effectivement pour moi, imprononçable, même pas captable sous forme de lettres de notre alphabet.

L’entité est satisfaite, un rien goguenarde à mon égard.

Résultat de recherche d'images pour "force obscure star wars"

J’en fais quoi ?

Je ferais bien une capture d’écran télépathique quand l’entité “passe” en prononçant son nom à la vitesse de la lumière mais le “copié-collé” ne fonctionne pas.

– “Allo, ami lecteur, tu captes ?”

Je m’en doutais.

Attention je vais ouvrir un passage sur un univers qui est le “nôtre”, affirme l’entité.

J’allais écrire “parallèle”, ce qui ne plaît pas à mon visiteur qui est, non pas d’un autre monde, mais bien de notre monde.

Si nous sommes des ignorants, la faute à qui ?

Je reçois l’image de fourmis s’activant à leurs différentes tâches dans une fourmillière sans se douter qu’un “con” d’humain va leur envoyer un coup de pied et démonter leur fourmillière.

Parce que, tout simplement, les fourmis n’imaginent même pas que les hommes existent !

– “Es-tu un “reptilien”, ami d’un autre Visiteur, à qui je mets une majuscule car il est par nature très orgueilleux ?”

– “Non !”

C’est plus fort que moi, j’ai besoin de savoir, de mettre une “étiquette”, de catégoriser, d’identifier.

– “Un ange ?”

– “Ce sont eux que vous appelez des “reptiliens”. Moi je suis un “voyageur”, un voyageur du temps.”

– “Pff, ça n’existe pas, ça, les voyageurs du temps ! N’importe quoi. Donc tu serais un humain ?

[ Vous savez, comme les gamins, dans les cours de récréation :

– “On dirait que tu serais Batman et que tu vas attraper l’homme-pingouin qui serait moi”]

– “Non, pour qu’il y ait des humains dans le futur, il faudrait que votre espèce survive. Et c’est mal “barré” !”

– “OK, si tu n’es pas un humain, qu’est-ce que ça peut te faire si l’espèce humaine disparaît ?”

– “Nous sommes les “Gardiens” de votre monde. Les Atlantes n’étaient pas des humains. Que vous disparaissiez importe peu, tu as raison. Que vous fassiez disparaître votre monde, notre monde, pose problème à toutes les espèces visibles et invisibles pour vous. Vous n’êtes pas les Maîtres du monde. Mais vous êtes sans doute les plus cruels et les plus bêtes parmi ceux que vous pensez être des Maîtres, en vous assimilant à l’espèce dominante.”

Résultat de recherche d'images pour "atlantes peuple"

Atlante ?

Un indice auquel se raccrocher.

Les maîtres grecs, dont PLATON, le maître de la Philosophie, l’ami de SOCRATE, lequel avait pour guide un “daïmon”, avaient donc raison, plutôt auraient eu raison.

Ah, l’Atlantide, tout un mythe, la Cité perdue, la Cité engloutie !

Pourquoi pas le “Minotaure”, tant qu’on y est, qui serait revenu du labyrinthe du temps ?

Je me demande si, dans mon café, ce matin, il n’y avait pas de la “coc”, un sucre un peu spécial ?

Mais je me dois de continuer cet article, moi l’incrédule.

C’est un coup à terminer “internée d’office”, cette communication avec un Atlante.

Lequel me dit que les Anciens Egyptiens étaient en communication avec les Atlantes et qu’ils ne se considéraient pas comme étant fous.

Soit, s’il le dit !

Tant pis pour vous et tant pis pour moi, je vais me débarrasser du visiteur non humain,

– humanoïde néanmoins précise-t-il -,

en publiant “ses informations”.

Disons que je vais procéder à une délivrance obsessionnelle du chiffre 52,80 %, dont je vais “accoucher”, procédé maïeutique d’un phantasme (ou “fantôme” ?) “atlantide”.

Je pourrais le reconnaître s’il revient, me dit-il, mon “visiteur”, car il a une “signature astrale”, équivalent du code génétique pour l’esprit humain.

Résultat de recherche d'images pour "code génétique "

Super, moi qui suis incapable de déchiffrer un code ADN, me voilà rassurée et rassérénée.

Le chiffre 52,80 %, s’il correspond au taux d’abstention, rend illégitime toute élection présidentielle à venir.

A savoir que si seulement 47 % des Français votent, ils ne voteront pas tous pour Emmanuel MACRON ou Marine LE PEN.

Ce qui ajoute à la difficulté de la représentativité “populaire” pour le futur président de la république, taux supérieur à 50 % qui doit être le garant de la légitimité d’une élection. Ce qui rendrait le vote “Emmanuel MACRON” illégitime, en plus d’être un vote par défaut.

C’est à dire un vote de non-adhésion à un programme, une absurdité inventée par les oligarques de notre monde pour tromper le peuple :

– Votez pour le candidat que vous ne voulez pas voir au pouvoir et que vous ne pourrez bientôt plus “voir”, au sens de “ne plus pouvoir l’encadrer”, incessamment sous peu-(r), parce que, sinon, vous n’êtes pas de bons citoyens Français .

Par conséquent, 20 % de Français s’apprêtent à voter pour un Président qu’ils détestent parce qu’il est le candidat du système, ce que personne d’intellectuellement honnête ne peut nier.

Cette fois-ci, la situation est claire :

– “Ouvriers, votez pour le candidat du MEDEF et des grands patrons, le candidat ultra-libéral, pour prouver que vous n’êtes pas des “fâchos”.”

“Merci, patron !”

Résultat de recherche d'images pour "françois ruffin merci patron"

Vous aurez le droit de démissionner et d’être démissionné(e) encore plus rapidement que vous ne l’aviez prévu.

Le chômage sera universel.

C’est promis !

Au moins, ne venez pas vous plaindre ensuite que vous n’étiez pas prévenus !

Les paysans auront droit au chômage sur une durée, elle, indéterminée, miroir aux alouettes, qui permettra aux oligarques de les dépouiller de leurs terres agricoles sur l’air du

– “Je vais te plumer, alouette !”

Pour le second candidat, Marine LE PEN, le choix est clair, lui aussi, la défense des droits acquis, un programme social, presque de gauche, direz-vous, et une vision qui s’arrête aux frontières de la France, transformant votre pays en héroïque village gaulois résistant à l’envahisseur.

– “De quoi me plaignai-je ?”

C’est ne pas voir au-delà du bout de la lorgnette que l’on vous tend.

Le vrai choix n’est pas entre Marine LE PEN et Emmanuel MACRON.

Le vrai choix est entre une guerre mondiale, totale, et la paix.

Cette guerre est et sera nucléaire.

Pire, elle est prévue sur le sol européen, le continent européen.

Tout est prêt.

Résultat de recherche d'images pour "guerre nucléaire"

Sachez qu’il n’y a pas de micro-charges nucléaires.

A cause des bouleversements climatiques, l’utilisation de l’arme nucléaire aura des conséquences dévastatrices, surtout en Europe.

Je ne suis pas “là”, “venu pour”, le plaisir de vous faire savoir ou vous faire croire, puisque mon “canal” est incrédule et pense rêver éveillée, que les Atlantes existent.

Je suis là pour vous dire que vous n’existerez plus si vous éliser un(e) candidat(e) capable d’appuyer sur le bouton rouge de l’arme atomique,

– soit pour faire plaisir aux marchands d’armes et à ses alliés de l’OTAN,

– soit par incapacité de trouver une autre solution pour se défendre contre le terrorisme islamique.

Ce serait dans les deux cas une grave erreur.

Je suis “là”, “venu pour” rappeler que, nous, Atlantes, avons pu échapper à la mort de notre civilisation parce que nous n’étions pas “mortels”, au sens physique du terme.

Mais vous, vous l’êtes.

Mais notre monde qui n’est pas unidimensionnel l’est aussi, mortel.

Je suis “là”, “venu pour” appeler les Frères, ceux qui se réclament des Rites Anciens Egyptiens, à résister à la “vision” spéculative et à se rappeler qu’ils sont d’abord des “Bâtisseurs” du Nouveau Monde, pas des destructeurs.

Beaucoup d’entre eux nous recherchent et recherchent ce contact avec les Atlantes.

Ils savent.

Ne votez pas pour la destruction de votre monde !

Ne votez pas contre votre opinion !

Ne votez pas pour le système ni contre le système.

Mais demandez à voter pour vos candidats, ceux qui vous représentent réellement.

C’est François FILLON qui aurait dû remporter cette élection.

Résultat de recherche d'images pour "républicains france"

Allez-vous voter contre votre propre camp ?

Parce que d’habiles magouilleurs ont programmé sa défaite par le biais de stratagèmes judiciaires, la découverte d’affaires qui datent de plus de dix ans et leur instruction au moment le plus opportun pour le pouvoir en place ?

Allez-vous voter contre votre propre camp ?

Parce que d’habiles magouilleurs ont truqué les élections présidentielles et que votre candidat, Jean-Luc MELENCHON, aurait dû lui aussi se retrouver au second tour des élections présidentielles ?

Auquel cas prévisible et prévu par ces falsificateurs, il n’était pas possible de vous imposer le vote “Emmanuel MACRON” contre Jean-Luc MELENCHON, homme de paix  ?

[Il paraît que des copies d’écrans ont été effectuées par des agents au ministère de l’intérieur au moment du résultat des élections présidentielles lors du premier tour, prouvant incontestablement la réussite de Jean-Luc MELENCHON selon les régions et celle de Marine LE PEN dans d’autres régions, réussites devenues des défaites après un “blanc”, une coupure comme un tableau qu’on efface pour y marquer d’autres résultats indiquant la victoire d’Emmanuel MACRON, résultats étrangement conformes aux sondages ?]

Une exception qui confirme la règle de la non-prévisibilité des résultats électoraux actuels, exception qui devrait vous faire réfléchir, vous, les Français.

Pour une fois, les instituts de sondage ne se sont pas trompés !

Etonnant, non ?, quand on connaît la volatilité de l’électorat français aujourd’hui.

Ce qui va permettre aux instituts de sondage de continuer à “toucher” les prébendes d’une élection présidentielle déjà achevée avant même que d’être organisée.

Pour un peu, il était acquis que les instituts de sondage ne servaient plus à rien.

Faux !

Tout ce qu’ils ont annoncé s’est réalisé et va se réaliser, grâce à vous, il paraît.

Non contents de vous être fait voler vos élections par l’élimination astucieuse, ruse d’Ulysse né d’un esprit machiavélique, vos candidats, François FILLON et Jean-Luc MELENCHON, l’un qui aurait dû être élu, l’autre qui a été élu de fait au second tour, mais éliminé par le jeu de statistiques incluant le décompte des bulletins blancs,

[affirmation de mon “visiteur”, qu’y puis-je mais ? Il paraît que les bulletins blancs ne pourraient plus être comptés et qu’ils auraient été détruits, ce qui ne permet plus aux candidats de déposer des réclamations. Si quelqu’un peut le vérifier, merci !]

vous allez voter pour ceux qui vous ont trompés.

Résultat de recherche d'images pour "jean luc mélenchon 2017"

Vous allez voter pour ceux qui veulent la guerre, la guerre nucléaire.

Il n’y aurait pas de risque de troisième guerre mondiale, de guerre nucléaire totale, je ne serais pas ici à “discuter” avec une humaine qui doute de mon existence.

Mes frères, vous qui visez le savoir et non pas l’avoir, je vous reconnais pour “Frères”, si vous pouvez empêcher cette guerre.

Car vous devez l’empêcher, cette guerre nucléaire.

Oui, la France a un rôle capital à jouer.

N’oubliez que la France a l’arme nucléaire comme la Grande-Bretagne.

Résultat de recherche d'images pour "arme nucléaire"

La France a aussi la plus forte armée en Europe avec la Grande-Bretagne.

N’acceptez pas l’élection d’un Président sur un socle électoral de 20 % excluant du choix présidentiel 80 % de la population française !

Si le taux d’abstention est supérieur à 50 %, vous devrez en tirer les conséquences, toutes les conséquences.

Vous devrez demander l’organisation de nouvelles élections présidentielles.

C’est incontestable.

Sinon l’élection du président de la république française aura été illégitime !

Contestez-le !

Contestez-la, cette élection, jusqu’à la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Je vous le demande pour éviter cette Troisième Guerre Mondiale sur le continent européen.

Vous ne semblez pas savoir qu’utiliser des armes nucléaires sur votre continent va provoquer un grave “séisme” (?) atmosphérique.

Peut-être que François HOLLANDE pourra alors se présenter à sa propre succession ?, si de nouvelles élections présidentielles sont organisées à cause d’un choix impossible.

Ce serait un moindre mal par rapport au candidat actuel.

Le président porterait son bilan et apporterait des éclaircissements sur ce monde où la guerre est partout et où il vous faut éviter que cette guerre globale ne devienne nucléaire.

L’immobilisme d’un François HOLLANDE a été sa forme de résistance aux pressions du mondialisme.

Vous le découvrirez plus tard mais j’espère alors pour vous qu’il ne sera pas trop tard !

Résultat de recherche d'images pour "françois hollande"
François FILLON, le candidat de cette droite dite républicaine qui prétend incarner les valeurs sociales du catholicisme, donc du christianisme, devra céder sa place à un autre candidat, ce qui permettra à la France de retrouver son électorat de base.

Regardez en Angleterre ce qui se passe !

Lors des élections locales, les “Conservateurs” ont récupéré leur électorat grâce au BREXIT et parce qu’ils ont tenu parole.

Ils n’ont pas lâché ni cédé devant les exigences de l’Europe.

Les négociations pourtant sont rudes et l’Europe affirme son visage dictatorial refusant le virage national, la prééminence des Nations historiques au sein de la vieille Europe.

Le peuple anglais en a oublié l’existence de leur extrème-droite, l’UKIP.

Puisqu’un grand parti, celui des Conservateurs, l’équivalent des Républicains, porte les revendications du peuple anglais.

Le peuple s’est senti reconnu, mieux “représenté”.

L’Europe ne peut pas copier les Etats-Unis.

Mille ans d’histoire les séparent.

Résultat de recherche d'images pour "europe des nations"

Regroupez-vous, mes Frères !

Souvenez-vous de votre devoir d’être les meilleurs.

Rappelez-vous que vous aviez gagné les élections, que vous auriez dû gagner les élections présidentielles 2017.

Refusez de cautionner cette élection présidentielle qui vous a privés du droit de voter pour votre candidat officiel.

Français, n’allez pas voter dimanche !

Boudez les urnes comme ce pouvoir vous a boudés trop longtemps !

Voter blanc, c’est prendre le risque de voir votre bulletin être utilisé à d’autres fins comme lors du premier tour.

[Je le répète, j’écris ce que je “reçois”, ce que je “perçois”, pas ce que je pense. Le bénéfice du doute doit profiter aux candidats présidentiels actuels]

Sauvez la France.

Sauvez l’Europe !

Sauvez notre monde, votre monde.

Prouvez-moi, à moi l’Atlante, que vous ne vous auto-détruirez pas comme nous, nous l’avons fait, en jouant avec des armes qui ont une force de destruction supérieure à votre capacité à reconstruire ce monde.

C’est ce qui s’appelle la proportionnalité de la Raison en phase d’adversité.

Etes-vous, oui ou non, des êtres doués de raison et capables de raison ?

Pour l’instant, j’en doute quand “j’entends” les consignes de votes données par des syndicalistes censés défendre les travailleurs qu’ils représentent, eux-mêmes issus du peuple, un peuple condamné à mort par une guerre qui sera absurde, purement oligarchique.

Décidément, à tous les niveaux, la France souffre d’une crise de réprésentativité.

Pas de nativité, malheureusement.

Trop d’êtres humains sur terre, et c’est la guerre.

Résultat de recherche d'images pour "migrants"

Vous le savez.

Pourquoi ne faites-vous rien pour empêcher cette reproduction animale liée à l’exploitation du corps des femmes, vos femelles ?

Chez nous, les Atlantes, l’identité sexuelle est un critère de sélection pour un(e) partenaire, comme la couleur de ses yeux.

Ce n’est pas le critère le plus déterminant.

Suis-je clair(e) ?

________________________________________________________________________

Fin de l’interview.

No comment.

___________________________________________________________________________

Ah si !, ça existe un(e) Atlante ?

II – De François-Marie AROUET, dit “VOLTAIRE” : – “Le Loup moraliste” est une fable de votre siècle, écrite par moi il y a longtemps, remise à vous, gens de ce siècle, la fable du présidentiable le plus présentable, le “Vénérable” Loup moraliste.”

 

Résultat de recherche d'images pour "voltaire agriculteur"

 

[ J’ignorais que François-Marie, (François-Marie AROUET dit “VOLTAIRE”) avait écrit lui-même une fable.

C’est ainsi que j’ai compris que mon “Philosophe” préféré, Scorpion au piquant venin incontestable, avait  planifié ses interventions sur mon blog.]

Donc, à vous de savoir si vous serez assez intelligents pour comprendre, “entendre” la voix de VOLTAIRE en ce siècle de “soumis”, à savoir lire sa fable et élire votre représentant(e) démocratique, sans vous laisser prendre aux pièges de l’apparence.

Pour VOLTAIRE, le plus étonnant dans ce siècle, le XXIème siècle, est de constater que la démocratie qui devait rendre libres les peuples de leur choix devient le pire instrument de sujétion, celui de l’auto-sujétion.

Il n’y a pire servitude que la servitude volontaire.

Résultat de recherche d'images pour "servitude volontaire"

– “Que ferez-vous quand vous voterez pour le “mauvais cheval” ?, vous demande VOLTAIRE (qui était turfiste) et ce, de par votre gouverne, par votre propre et seule volonté, une volonté assujettie à la volonté d’un homme inique que vous avez rejeté, votre actuel et unique, si cynique “Président”, celui qui est meilleur à présider des banquets qu’à prendre des décisions sans tourniquet.”

__________________________________________________________________________

[ “tourniquet”, petite loterie.

Oui, moi aussi, j’ai besoin d’un dictionnaire avec VOLTAIRE.

Saviez-vous que VOLTAIRE avait fait fortune grâce à la Loterie, en créant une société de Loterie avec le mathématicien Charles Marie De La CONDAMINE ?

Je ne sais pas comment vous êtes, mais moi qui me prétends être une “philosophe”, j’aime à tout vérifier, même et surtout ce que me disent mes “Visiteurs”, fussent-ils plus que des visiteurs, des “familiers”.

Donc j’ai cherché à savoir, recherché, car le savoir est une recherche, si François-Marie est bien un passionné des jeux de hasard, comme il me le dit lui-même.

Je vous livre avec grand plaisir le fruit de ce travail de recherches qui pourrait s’intituler :

– “Comment VOLTAIRE a escroqué le Gouvernement de Sa Majesté Très Chrétienne en France, en siphonnant sa Loterie ?”

Et ce, légalement, puisqu’il sera “innocenté” de toute escroquerie dans un procès instruit par le Roi.

VOLTAIRE était supérieurement intelligent et avait utilisé une faille dans la Loterie royale, une faille “légale” qui le rendit richissime.

Résultat de recherche d'images pour "loterie voltaire"

https://www.pinnacle.com/fr/betting-articles/educational/the-history-of-lotteries

Comment Voltaire fit fortune grâce à la loterie

Le philosophe français, connu sous le nom de plume de Voltaire, n’acquit son indépendance financière qu’après avoir rencontré le mathématicien Charles Marie de La Condamine. À l’occasion d’un dîner, La Condamine lui proposa un plan susceptible de les rendre plus riches que dans leurs rêves les plus fous.

Le gouvernement français avait mis en place une loterie dont le but était d’inciter les gens à acheter des obligations. Chaque personne en possession d’une obligation pouvait acheter un ticket de loterie à un prix s’élevant à 1 / 1 000e de la valeur de l’obligation ; les gagnants remporteraient un jackpot de 500 000 livres, une somme démentielle pour l’époque.

Cependant, le gouvernement français n’avait pas la bosse des maths. Le jackpot ne dépendait pas du prix de l’obligation ; La Condamine se rendit compte qu’en achetant toutes les obligations les moins chères il augmentait considérablement ses chances de gagner.

La Condamine et Voltaire créèrent une société pour la loterie, avec un groupe de riches mécènes, et se partagèrent les gains. Après plusieurs années, au cours desquelles ils avaient régulièrement empoché de l’argent, le gouvernement comprit leur stratagème et les traduisit en justice, mais il fut conclu qu’aucun acte illégal n’avait été commis. Grâce aux richesses accumulées, Voltaire put passer le reste de sa vie à écrire. […] ]

________________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "a force de crier au loup"

On finit par s’y jeter, dans la gueule du loup, du loup qui se déguise en berger ! Pas de méprise possible pour les moutons français.”

Il est temps, – « le temps est venu » comme disent d’autres « Philosophes » -, de publier la fable de VOLTAIRE pour vous enseigner comment voter bien, c’est à dire pour votre bien, puisqu’il vous le faut répéter  :

[ Le loup moraliste

Un loup, à ce que dit l’histoire,
Voulut donner un jour des leçons à son fils,
Et lui graver dans la mémoire,
Pour être honnête loup, de beaux et bons avis.
« Mon fils, lui disait-il, dans ce désert sauvage,
A l’ombre des forêts vous passez vos jours ;
Vous pourrez cependant avec de petits ours
Goûter les doux plaisirs qu’on permet à votre âge.
Contentez-vous du peu que j’amasse pour vous,
Point de larcin : menez une innocente vie ;
Point de mauvaise compagnie ;
Choisissez pour amis les plus honnêtes loups ;
Ne vous démentez point, soyez toujours le même ;
Ne satisfaites point vos appétits gloutons :
Mon fils, jeûnez plutôt l’avent et le carême,
Que de sucer le sang des malheureux moutons ;
Car enfin, quelle barbarie,
Quels crimes ont commis ces innocents agneaux ?
Au reste, vous savez qu’il y va de la vie :
D’énormes chiens défendent les troupeaux.
Hélas ! Je m’en souviens, un jour votre grand-père
Pour apaiser sa faim entra dans un hameau.
Dès qu’on s’en aperçut : O bête carnassière !
Au loup ! s’écria-t-on ; l’un s’arme d’un hoyau,
L’autre prend une fourche ; et mon père eût beau faire,
Hélas ! Il y laissa sa peau :
De sa témérité ce fut le salaire.
Sois sage à ses dépens, ne suis que la vertu,
Et ne sois point battant, de peur d’être battu.
Si tu m’aimes, déteste un crime que j’abhorre. »
Le petit vit alors dans la gueule du loup
De la laine, et du sang qui dégouttait encore :
Il se mit à rire à ce coup.
« Comment, petit fripon, dit le loup en colère,
Comment, vous riez des avis
Que vous donne ici votre père ?
Tu seras un vaurien, va, je te le prédis :
Quoi ! Se moquer déjà d’un conseil salutaire ! »
L’autre répondit en riant :
« Votre exemple est un bon garant ;
Mon père, je ferai ce que je vous vois faire. »

Tel un prédicateur sortant d’un bon repas
Monte dévotement en chaire,
Et vient, bien fourré, gros et gras,
Prêcher contre la bonne chère.

Voltaire, Portefeuille volé ]

Résultat de recherche d'images pour "loup moraliste voltaire"

____________________________________________________________

Aujourd’hui, vous dîtes, vous, gens du peuple, non point si sots qu’il y paraît :

– « Faîtes ce que je dis, ne faîtes pas ce que je fais ! »

pour parler de vos élus politiques aux promesses non tenues dont c’est la devise la plus courue.

Alors, expliquez-moi, gens de mon peuple, autrefois pays de France, pourquoi vous vous apprêtez à voter pour un loup qui vous va dévorer à belles dents et de manière si cruelle ?

Sauf à vouloir me démontrer qu’il vaut mieux être gouvernés par un Roi que par un d’entre vous qui est pire que vous.

L’intelligence ne consiste pas à forcer le peuple à voter contre son gré.

Ce n’est plus de l’intelligence, c’est de la tyrannie.

L’intelligence consiste à convaincre, à vaincre par la raison, le peuple, de voter pour son bien, pas contre lui dans un intérêt supérieur qui serait contraire au sien.

Un intérêt supérieur à celui du peuple, c’est une Royauté.

Bienvenue dans le XVIIème siècle, le siècle de la Monarchie absolue !

A cause d’un Roi fainéant, votre actuel Président qui s’est comporté en Monarque absolu, n’écoutant point son peuple, vous allez élire un Tyran.

Grand bien vous fasse !

La Tyrannie sera-t-elle plus douce parce que c’est vous qui l’aurez choisie ?

J’en doute.

Le pire, c’est que vous n’êtes point ignorants de l’erreur que vous allez commettre.

Résultat de recherche d'images pour "tyrannie"

Si, à la fin de ma vie, dans les six derniers mois de ma vie, j’ai choisi de ne point mourir idiot et de m’initier à la « Philosophie des Lumières », la Franc-Maçonnerie, je vais vous transmettre le savoir que j’en ai tiré.

– J’y venais apprendre à penser, j’ai appris à trépasser plus vite.

J’ai quitté ce monde sans regrets, ayant vu les mystères d’une secte de « Philosophes » sans sagesse.

Car des rituels sans religion avouée sont dictionnaire sans définitions trouvées.

Et ce qui n’a pas plus de sens dans les mots n’a pas plus de sens dans la tête.

La liberté dépend de la raison.

Il faut rendre un culte à votre raison et non pas à l’oraison de vos tyrans.

Et il n’y a pire tyrannie que la mégalomanie d’un parvenu.

« Tel seigneur, tel chien », [Cotgrave]

« On ne doit pas bonne terre pour maulvais seigneur laisser », [Leroux de Lincy, çProv. t. II, p. 99]

« Sire, dist Lyonnel, qui bon seigneur sert, bon loyer en attent, » [Perceforest, t. I, f° 106]

« Le bon seigneur fait la bonne mesgniée, et la bonne mesgniée represente la bonté du seigneur, » [ib.] XVI

Or, comme l’or qui brille et dort dans les coffres des banques,  pour le sire Emmanuel MACRON, sachez ce qu’il pense :

« Jamais sire ne se face subjet Mais ses subgez tiengne en subgecion, » [Deschamps, ib. F° 127]

“Un sire entre commun [un chef du peuple, un démagogue] ne vaut rien, s’il n’est redouté et renommé à la fois de cruauté,” [Froissart, II, II, 101]

Pour moi, je vous rappelle que :

– « Et pour ce dist le saige verité ; car on ne peult servir à deux seigneurs, que l’ung ne se plaingne, » [ib. t. I, f° 122]

Si vous votez pour un Roi, ne vous plaignez pas ensuite de ne pas vivre en démocratie.

Résultat de recherche d'images pour "royauté absolue"

______________________________________________________________________________

De VOLTAIRE, pour mémoire :

1) Aux hommes du pays France qui prétendent gouverner ce pays et censurent les voix citoyennes :

– « Ne cherchez jamais à employer l’autorité là où il ne s’agit que de raison. »
Dictionnaire philosophique (1764)

2) Si malgré mes interventions, vous, peuple de France, choisissez le vote dit d’autorité, plutôt que le vote du libre choix, rappelez-vous :

– « On presse l’orange, et on jette l’écorce. »
Lettre à Mme Denis, le 3 septembre 1751

3) Et, pour finir, car toute vie a une fin, comme toute civilisation, même la civilisation chrétienne, sachez que :

– « J’aime les fables des philosophes, je ris de celles des enfants,

et je hais celles des imposteurs. »
L’Ingénu, XI (1767)

En savoir plus sur http://www.mon-poeme.fr/paroles-voltaire/#BfGgpudEg3qrRHSq.99

Résultat de recherche d'images pour "imposteur"

[ “LA FABRIQUE DES IMPOSTEURS” – TROMMENSCHLAGER FRANCK – PSYCHANALYSTE ET PSYCHOSOCIOLOGUE A LUXEUIL LES BAINS (70) LURE VESOUL SAULX SAINT-LOUP SUR SEMOUSE SAINT-SAUVEUR – AU CABINET DE PSYCHOLOGUES 70 HAUTE SAONE

<< L’imposture a toujours existé mais certaines sociétés la favorisent plus que d’autres. L’imposteur est aujourd’hui dans nos dispositifs d’évaluation et de normalisation comme “un poisson dans l’eau” : faire prévaloir la forme sur le fond, valoriser les moyens plutôt que les fins, se fier à l’apparence et à la réputation plutôt qu’au travail et au courage, préférer la popularité au mérite, opter pour le pragmatisme avantageux plutôt que le courage de l’idéal, choisir l’opportunisme de l’opinion plutôt que tenir bon sur les vertus, chérir le semblant et ses volutes plutôt que la pensée critique, les “mouvements de manche” plutôt que la force de l’oeuvre, voilà le “milieu” idéal pour que prospère l’imposture ! Notre société du conformisme et de la norme, même travestie sous un hédonisme de masse et grimée de publicité tapageuse, d’éloges factices du vrai, de reproduction en masse de l’unique, fabrique de l’imposteur. >> ]

_________________________________________________________

Tant pis pour vous.

Les dés sont jetés :

*- “alea jacta est !”

Adieu, mon beau pays de France.

Résultat de recherche d'images pour "les dés sont jetés"