COLUCHE va déposer plainte auprès du CRIF, de SOS Racisme et de la LICRA : – “Y’a que des Blancs qui sont de la “pédale”, le jour, dans le Tour de France !, alors qu’y avait qu’des Blacks au paradis des PD, la nuit, lors de la Fête de la Musique orchestrée par Emmanuel MACRON au Palais de l’Elysée. Blancs et PD dans la pédale de jour, Blacks et PD dans le rap, la nuit, tu m’étonnes qu’y vivent pas et qu’y couchent pas ensemble, les PD blancs et les PD blacks et qu’on soit dans de beaux draps en France ! Plus racistes que moi, tu meurs ! D’ailleurs j’suis mort.”

 

Résultat de recherche d'images pour "tour de france vélo 2018"

 

 

 

  • “C’est fait exprès, j’suis sûr !

C’est pass’qu’y z’ont trop peur qu’y s’reproduisent ensemble et qu’y donnent une nouvelle race à la France !,

– qu’y les z’ont séparés, les “Maîtres du Monde”, “les Frères la Lumière”.

Résultat de recherche d'images pour "fête de la musique emmanuel macron"

D’un côté, les Blancs qui pédalent pour le plaisir de pédaler,

– c’est pour ça qu’on les appelle des “pédales”,

  • pass’qu’y s’épilent

  • et qu’y s’arrêtent pile-poil sur la ligne d’arrivée,

  • la raie qu’y faut pas franchir, tant qu’t’es pas affranchi par un autr’frère…

  • un frère d’la pédale aussi.

– “Pédale !”, qu’y disent, “pédale !”, aux p’tits Blancs.

“Encore un p’tit effort, t’y es presque…

C’est quand t’auras les boules collées à la selle comme des morpions au Q que tu sauras combien qu’c’est bon !”

Résultat de recherche d'images pour "champions tour de france vélo 2018"

Tous blancs et tous lessivés à l’arrivée !

  • Le cyclisme, le sport qui lave plus blanc que blanc tous les Blancs !

Et, aux grands noirs costauds, y disent :

– “Chante, chante pour moi !

Et danse, déhanche-toi comme les putes de saloon, que j’puisse te toucher et t’en coller une, avant de te coucher sous moi !”

  • C’est le rap des “dominants dominés”,

– des Blacks qui s’disent des “Panthers”

  • et qui finissent dans la couche d’un p’tit Blanc,

  • un “micro-Blanc”,

  • en faisant “miaou, miaou !”.

 

Résultat de recherche d'images pour "fête de la musique emmanuel macron"

– Deux fois, “miaou, miaou”, hein ?, pass’que trois fois, ça fait plus “Black”,

  • ça fait “FM/SM”

– et ça,

  • “maiou”, trois fois,

  • c’est réservé aux “Grands-Maîtres” des “Loges des folles”.

Car la “Cage aux Folles”, elle a été inventée par les Maîtres Blancs,

  • les “Grands Maîtres” de la Françafrique”

  • pour être sûrs de mieux pouvoir enQler la race noire.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "fête de la musique emmanuel macron"

 

Tu vois, le “Vivre ensemble”, c’est pareil :

– C’est la race chromatique des PD à deux pédales et à quatr’voix,

  • celle qui chant’rait comme un Black

  • et pédal’rait comme un Blanc

– la race de bâtards qu’on mettrait dans une cage à écureuil pour produire de l’électricité,

  • de l’électro-night-Fürhrer !

Tu sais pourquoi y’a des Noirs qu’y mettent au monde des enfants blancs

– et des Blancs qu’y mettent au monde des enfants blacks ?

Pass’que la Nature,

– comme y dit votr’Pape qu’y veut pas confesser Dieu, piss’qu’il est sans foi, ni loi,

  • “Mère Nature”, qu’y dit, l’agnostique,

– la “Nature”, elle en a marre de vos conneries.

Donc elle vous prouve qu’elle peut créer quand elle veut

– et comme elle veut

  • l’homme, qu’il soit blanc ou noir,

  • même qu’y aurait plus sur terre que des Blacks ou que des Blancs.

– “Black Micmac !

l

http://negronews.fr/couple-blanc-donne-naissance-a-3-enfants-noirs/

Les Noirs éliminent tous les Blancs et font des enfants blancs :

– Qu’est-ce qu’y font ?

  • Y tuent leurs gosses ?

Les Blancs éliminent tous les Noirs et font des enfants noirs :

– Qu’est-ce qu’y font ?

  • Y tuent leurs gosses ?

Blancs, Noirs, tu vois pas que leur destin est lié ?

Image associée

Alors arrêtez d’les faire pédaler à part, les Blancs !

Et arrêtez d’les faire “rapper” à part, les Noirs !

La couleur importe peu dans un monde de valeurs,

  • du moment qu’on partage les mêmes valeurs !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "48H00 film"

Pour l’heure, Noirs et Blancs, Blancs et Noirs, ont le même destin,

  • çui voulu par les “Maîtres du Monde”, de votre monde,

– un destin d’esclaves

– un destin de “soumis” ou de “dhimmis”.

Alors, si vous arrêtiez de pédaler et de rapper dans la semoule, vous verriez que,

– Blancs ou Noirs, Noirs ou Blancs,

  • de toutes façons,

  • pour eux, les Maîtres de la “Françafric”,

  • vous n’êtes que des “cons”.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "48H00 film"
  • “L’Arme Fatale, c’est vous ! dit encore COLUCHE. Réveillez-vous, bordel !” 

– Au fait, vous qui êtes à la fête, avec, à votre tête, le Roi des Cons !

  • piss’que c’est vous, les cons !,

– si vous supprimiez du dictionnaire le mot “cons

  • POUR EN SUPPRIMER LA CONNERIE ?

 

Résultat de recherche d'images pour "le roi des cons"

Comme ces cons qui ont voté, en prétendant vous représenter, vous, les cons de Français,  la suppression du mot “race” de la Constitution française, pour supprimer le mot “racisme”.

  • Si tu supprimes l’objet du délit,

  • la race,

  • Ducon, tu supprimes le délit.

Donc, grâce à tes cons d’élus, élus par des cons comme toi, il n’est plus possible de poursuivre le racisme en Justice, puisque le mot “race” n’existe plus.

  • S’il n’y a plus de “races”,

  • il n’y a plus de racisme !

Q u ‘ y      s o n t      c o n s      !

Résultat de recherche d'images pour "le roi des cons"

Car, Noir ou Blanc, Blanc ou Noir, enfant blanc de parents noirs ou enfant noir de parents blancs, quelle importance ?

  • Du moment “qu’on” est pas z’aussi cons qu’eux,

  • vos élus LREM !

– “Nique ta race !”

  • Toi-même.

 

Résultat de recherche d'images pour "nique ta race humour"

 

 

 

 

_________________________________________________________

De COLUCHE  aussi et en plus :

‘Tu vas voir qu’y vont dire à Véro qu’y faut pas dire “PD”, c’est pas bien

  • et tout et tout et tout…   

Aujourd’hui, y faut rien dire !

Rien dire du tout.

Y’a plus de “PD”, y’a plus de Blacks, y’a plus de Blancs, 

  • Y ‘ A    P L U S    Q U ‘ D E S    C O N S       !!!!!!!!!”

 

 

 

https://laconnectrice.wordpress.com/2017/08/23/dictature-renforcement-de-la-repression-des-provocations-diffamations-et-injures-non-publiques-a-caractere-raciste-ou-discriminatoire/

De COLUCHE à Emmanuel MACRON : – “T’es devenu “MICRO-n”, le “MACRON” ? Pass’que, [- j’sais pas si t’es au courant… ? -], mais à Mayotte, [- tu sais, Mayotte, île FRANCAISE !] y’a des compatriotes noirs et musulmans qu’ont décidé de foutre dehors les migrants. Et tu fais quoi, hein ? Rien !? C’est “qwassa”, hein, c’est “quoi ça-qwassa” ? Tu dis quoi, le “MICRO-n” ?”

 

Résultat de recherche d'images pour "mahorais mayotte"

 

C’est du racisme, du fascisme ou… du bon sens ?

Ou de la résistance bien française de la part de Muzzs “soumis”

  • qu’y le sont moins que toi, “soumis”,

  • le blanc agnostique bon teint, le “MICRO-n”mignon ?

Alors, c’est quoi le diagnostic, c’est “qwassa-qwassa” ?

Le diagnostic, c’est que les “Soumis” et les sans-couilles en France :

– ce sont eux, les blancs,

  • planqués dans des banquets sans faim et sans fin en France

  • et dans leurs bureaux-baquets de “sinistres” et de président de la “Ripoux-blique” française où ils se cachent,

  • pour ramasser leurs bakchichs et autres paquets en récompense de leurs dispenses de peine

  • dispenses de peine accordées aussi à tous ceux qui foutent la merde en France !

Résultat de recherche d'images pour "mahorais mayotte"

Pendant ce temps, les Italiens, y votent pour botter le cul aux envahisseurs qui s’en torchent le cul de l’accueil fraternel du Vatican genre P2

– s’y a pas le fric qui va avec les meufs

  • et sans taf, surtout, surtout pas !,

  • pass’qu’y “FO-t” éviter cet écueil, devoir travailler !

– Tu comprends,  le travail, c’est fatigant.

Eux, nos compatriotes de l’île de Mayotte, vos compatriotes à vous, les Français :

  • vous savez !,

  • ceux dont vous dites que vous pourrez en faire c’que vous voulez piss’que ce sont des Muzzs, des “soumis” ;

  • et, en plus-se, des “Noirs”,

– y s’révoltent !

Et y s’révoltent pourquoi ?

Pass’qu’y sont pas dev’nus français pour se laisser envahir par d’autres Muzzs qui voulaient pas l’devenir, eux, Français !

Eux, nos compatriotes mahorais, y z’ont voté pour la France !

– Et les z’autr’s, les dragons du Komodo, les Comovauriens qui voudraient leur part du gâteau français et leur part du territoire français, y z’avaient voté contre la France.

  • Et aujourd’hui, qui c’est qui vient emmerder les Mahorais sur leur territoire ?

Ceux qu’avaient choisi de pas l’être, justement, Français.

Et à qui la France donne-t-elle le plus-se de droits en France ?

Résultat de recherche d'images pour "mahorais mayotte"
  • Bah, comme d’hab, à ceux, les dragons du Komodo, qui font le plus-se chier les z’autr’s !, les Français de coeur !, les Mahorais.

Au nom de la PAIX sociale.

C’est à dire que tu laisses tes compatriotes se battre entre eux

– et ensuite, tu donnes aux plus forts le droit d’emmerder encore plus-se ceux qu’étaient là avant eux

– et qui avaient COURAGEUSEMENT et OUVERTEMENT CHOISI de devenir français,

  • quand y z’avaient rien !

Rien d’autre que la brousse et les cases, les bouses de zébus et les champs d’ylang-ylang avec les mangroves où se planquent les crabes des plages au sable couleur de cendre, une couleur noire comme tu l’aimes pas, le planqué métropolitain dans ton bureau parisien.

J’oublie les bananes et les noix de cocos.

Oh pardon !

– Que deviendrait l’homme noir s’il n’avait pas la banane ?

Résultat de recherche d'images pour "avoir la banane humour"

  • Eh, les mecs, j’peux vous charrier un peu, non ?

Vous z’avez voulu la France ?!!!!

Alors acceptez l’humour qui va avec !

– Faites pas chier comme les z’autr’s,

  • ceux qui veulent venir en France uniquement pour l’argent-braguette et la baguette de pain fournie gratis sans travailler,

  • la baguette de pain ou plutôt le Beredré, le pain feuilleté mahorais.

Résultat de recherche d'images pour "mahorais france"

Elles sont moins connes que les mecs de la Mecque, hein ?!, les Mahoraises.

Tu vois, c’te histoire, elle me rappelle l’histoire des Harkis.

En France, on a toujours défendu ceux qui nous faisaient chier.

Faut croire qu’on aime bien s’défroquer et avoir une déculottée plutôt que d’se défendre et savoir se faire respecter.

On aurait dû avoir le courage de dire qu’on ne naturaliserait que ceux qui avaient choisi de se battre pour la France :

  • Ne deviennent Français que ceux qui sont prêts à mourir pour la France !

Bah non.

“On” qu’est toujours un con

  • hein Véro ?!

– a même décidé que les victimes de la guerre franco-algérienne seraient TOUTES indemnisées PAR LA FRANCE UNIQUEMENT, pas par l’Algérie aussi,

  • que ces victimes aient combattu POUR ou CONTRE LA FRANCE !

 

Résultat de recherche d'images pour "mahorais france"

– “MICRO-n”, t’avais fumé de la “beuh” marocaine, c’jour-là ou quoi ?

Alors, moi j’dis :

– Pour être français, y faut devenir aussi con qu’un Français de souche.

C’est à dire qu’y faut plus s’défendr’, NON !

Surtout pas.

Sinon vous z’iriez en prison.

  • Si !, si j’vous l’dis.

Les prisons, bientôt, seront pleines de résistants français et la France sera donnée aux migrants, des “soumis”.

Enfin, c’est c’qu’y croient, ces cons, au gouvernement !

Pass’que les “Soumis”, y vont leur montrer qu’ça va pas être Noël tous les jours !!!!!

  • Surtout que Noël, y détestent, les Soumis !

Résultat de recherche d'images pour "mahorais france"

Donc, si t’es en France, te bats pas comme un Harki, surtout pas !

Si t’es en France, défends pas ton territoire natal, c’est à dire ta préférence NATIONALE, ta NATION, comme  le font courageusement les Mahorais, surtout pas !

Ca sert à rien.

Y s’en foutent !, au gouvernement français.

– Que dal, t’auras !

Ou alors que des emmerds…

Résultat de recherche d'images pour "mahorais france"
Le bateau coule, merci “MICRO-n” ! C’est qwassa-qwassa ?

– Va faire la guerre en Syrie, reviens en France comme victime de la guerre en Syrie !

Et que t’aies été terroriste ou terrorisée, peu importe !!!!!!!!!

La France, dans sa grande et absurde générosité, va t’offrir la charité publique,

  • c’est à dire sur les fonds publics qu’y fondent comme neige au soleil, juste avant le printemps français,

  • la France va t’offrir de t’indemniser pour les souffrances que t’auras causées aux z’autres.

– Un conseil d’ami, un ami qui te veut du bien, c’est à dire MOI :

  • Dis pas qu’c’est toi qu’as souffert, ça n’intéresse personne !

  • Surtout en France…

– Dis qu’t’as coupé quelques têtes de mécréants, fait griller quelques pilotes jordaniens et écrabouiller vivants des soldats syriens qui comptent pour du beurre,

  • piss’que la Syrie, comme l’Irak, doivent disparaître.

Ensuite t’ajoutes que tu regrettes…

  • Un peu, mais pas trop, hein !? Sinon, y z’auraient pas peur de toi, ces cons.

  • Pass’que, tu comprends, y donnent pas aux plus faibles, les victimes,

  • mais aux plus forts, les terroristes !,

  • ces gens de la haute et de la honte, là-haut, au gouvernement français, ceux qui te regardent de là-haut pass’que t’es tout en bas.

Résultat de recherche d'images pour "mahorais france"
Des Muzzs noirs qui seraient racistes ? Nan, j’y crois pas !
Un con de blanc, papillon, qu’a peur de son ombre noire, là oui, je l’crois !

Et après tu verras, tu vivras comme un nabab, aux frais de la princesse “France”.

Elle sera trop contente, la France de t’accueillir sur son sol français, et de s’enorgueillir de t’offrir un logement quand des Français de souche dorment, couchent et crèvent sur le trottoir.

  • Puisque mourir, c’est dormir !, qu’elle dit, Véro.

  • Avec un rêve, çui qu’on est mort pour plus souffrir de la faim et de la soif.

Fais pas la même erreur que les clodos français !

Y font peur à personne, eux.

Résultat de recherche d'images pour "mahorais france"

Le gouvernement français, c’est lui, le “soumis”.

  • Y sont “Muzz-elés” par les “Salauds-d’fils” de putes qui vont leur acheter les aéroports de Paris.

Maintenant, pour ceux qu’auraient pas et qu’avaient pas tout compris :

  • “Vous savez enfin pourquoi tout est fait pour couler Air France, hein ?”

A cause de la future vente des Aéroports de Paris.

– “Merci, papa “MICRO-n !”

– “Merci, maman PHILIPPE !”

  • Nouveau couple, nouveau genre, c’est transgenre, cherche pas !

Le “QR”, cul dans l’air, est déjà prêt à prendre son envol !

“Qatar-Airways”, à l’aise, Blaise, dans les airs.

  • Aboule d’la braise et arrose-nous avec ton pèze, l’Emir !
  • Les bons comptes font les bons amis tant que la vérité ne sort plus des puits d’pétrole du Golfe Arabique.

Bah, s’y z’aterrissent comme le PSG, le “Paris sur Golfe”, les Emirs “admiraâ^^âables”,

  • leur club de golf, avec ou sans trous, mais avec des trous du cul de joueurs de foot !,

– ça promet !, le futur résultat d’activité après la vente des Aéroports de Paris aux Emirs inénarrables.

Résultat de recherche d'images pour "mahorais france"

“MICRO-n”, y veut et y va tout vendre :

– les aéroports,

– les îles, surtout les îles qui rapportent

  • comme celle de la Nouvelle-Calédonie !

  • Pas l’île de Mayotte, hein ?

  • Tu savais, toi, que l’économie de la Nouvelle-Calédonie repose sur l’extraction de minerai, de nickel, de magnésium, de fer, de cobalt, de chrome ou de manganèse.

Si ces MATIERES PREMIERES RARES ne couvrent que 1 % des terres émergées dans le monde, en Nouvelle-Calédonie, les roches ultramafiques occupent ici

  • 5 600 km2, soit près du tiers de la surface de la Grande Terre, l’île principale.

Faut savoir quand même que le Produit intérieur brut de la Nouvelle-Calédonie était estimé, pour l’année 2010, à 812,098 milliards de francs CFP soit 6,805 milliards d’euros environ,

  • ce qui nous change de l’île de Mayotte.

Mais “on”, qu’est toujours un “con”, refuse l’indépendance à la Corse. 

  • Sinon où qu’y z’iraient passer leurs vacances insulaires en France, les vedettes de la France ?
  • OUI à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie qu’en demandait pas tant !
  • NON à l’indépendance de la Corse qui veut plus subir, elle aussi, les vagues de l’immigration qui souillent ses plages et son sable blanc !
  • Résultat de recherche d'images pour "mahorais france"
  • Et tu crois quoi, Ducon, toi qui crois en rien,… tu crois quoi ?

– que le “MACRON”, y vend pour rien la Nouvelle-Calédonie ?

  • Ou y vend pour faire plaisir à une bande de vautours,

  • les fonds-vautours qu’attendent que la Nouvelle-Calédonie soit indépendante

  • pour la piller et vandaliser ses richesses minières comme en Afrique noire ?

Ah, que ne ferait-on pas pour sortir du carcan européen écologique et utopique !

Pour pouvoir enfin exploiter les sols de la Nouvelle-Calédonie et ses sous-sols, quitte à y enterrer tous les Canaques qu’ont pas encore compris qu’c’est une belle arnaque,

  • c’te affaire d’indépendance de la Nouvelle-Calédonie !

Arnaque montée dans l’intérêt privilégié des copains de la bande de coquins,

  • les Banquiers de la finance internationale.
Résultat de recherche d'images pour "mahorais france"

Là, tu vois, tu sais enfin pour qui “MICRO-n” travaille !

Pas pour la France.

Ni pour toi !

Des fois qu’t’aurais eu des doutes.

Quant aux cons qu’y pensent :

– “Bien fait pour les cheminots c’qu’y leur arrive !”,

  • j’les rassure.

[Sourire requin de COLUCHE]

  • Y va leur arriver bien pire dans l’avenir !

A eux, pas aux cheminots !

Sous prétexte d’humanisme, les migrants vont être intégrés dans le monde du travail pour un salaire de misère

  • pass’qu’y s’ront pas autant opérationnels que les Français parlant français et formés pour travailler en France.

Ce s’ra pour les aider, hein !?

  • T’as compris, j’espère !?

Pas toi, pauvr’pom’, mais les migrants,

  • AIDER LES MIGRANTS A S’INTEGRER dans le monde du travail !

Résultat de recherche d'images pour "mahorais france"

Et toi, quand t’arriveras sur le marché de l’emploi,

  • bah, tu s’ras doublement discriminé car considéré comme étant favorisé !

Donc “shoooté”…

– T’as besoin de personne pour te trouver un bon boulot, hein ?

  • Pas vrai ?!

– T’es français et tu speaks french ?

  • Alors qu’est-ce que tu fais chier à Pôle-Emploi ? Casse-toi !

  • Et mange ta merde, surtout si t’as voté “MICRO-n”.

Tu crois quoi ?

  • Qu’y vont t’trouver du travail à Pôle-Emploi ?

Leur travail, à eux, ce s’ra d’embaucher le plus-se possible de migrants à 2, deux, euros de l’heure,

  • allez 5, cinq euros, pass’que j’suis bon prince !,

– et radier le maximum de “Français de souche” des statistiques du chômage.

Résultat de recherche d'images pour "mahorais révolte"

D’ailleurs, j’espère, Ducon, que t’as noté,…

  • J’ESPERE !!!!!!!!!!!,

– que le gouvernement se garde bien de te donner les chiffres des radiations de Pôle-Emploi.

Seuls sont affichés les chiffres de l’emploi.

Moi, j’veux bien croire que ça va mieux en France si tu m’balances les chiffres de créations d’emplois et de RETOURS VERS L’EMPLOI

  • avec les chiffres des RADIATIONS de Pôle-Emploi, RSA compris.

  • Tant qu’à être une “balance”, balance les bons chiffres.

Pass’que la VERITE, elle se trouve entre ces ces deux réalités, les radiations et les créations d’emplois.

N’oublie pas que les RADIATIONS s’ajoutent aux chiffres du CHOMAGE, le Dreamer !

  • Faut arrêter d’nous prendre pour des cons !

En fait, faut arrêter surtout d’vous prendre pour des cons…

Même s’y faut bien reconnaître que vous faites tout…,

  • pour faire bien croire que vous z’êtes cons !, mais vraiment cons ou tout comme.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est réussi.

On jurerait que vous z’en êtes,…

  • de VRAIS cons !

Résultat de recherche d'images pour "mahorais révolte"

Pass’que, sinon, tu t’serais posé la question, Ducon, de savoir pourquoi le gouvernement,

– y l’est aussi pressé de casser le STATUT des cheminots,

  • c’est à dire de casser les grandes centrales syndicales, ces salopes de France qui font chier tout le monde,

  • mais surtout les patrons, hein !?, bon ?!

  • Non ?!

Moi, j’vais tdire :

pour paralyser la France, surtout la région parisienne, son centre névralgique à la France,

  • c’est à dire là où se trouvent les nerfs de la guerre,

  • là ou ça fait le plus-se mal,

  • y faut paralyser les transports ferroviaires !

Comme en 1995, avec Alain JUPPE, l’ex-Premier Ministre, et son “droit dans les bottes” !

– “Je resterais droit dans mes bottes !”, qu’y l’avait dit, çui qui va représenter LREM aux élections européennes.

  • Droit dans l’cul, oui !

  • Tout l’monde à pied, écolo avant l’heure, mais pas glandeurs,

  • les Français de 1995 qui devaient aller travailler qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige !, en région parisienne.

Résultat de recherche d'images pour "mahorais révolte"

_________________________________________________________________

RAPPELLE-TOI :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Accueil_principal

[Grèves de 1995 en France

Les grèves de 1995 en France contre le plan Juppé de 1995 furent à leur époque les plus importantes depuis celles de Mai 68. Le nombre moyen annuel de jours de grève en 1995 a été six fois supérieur à celui de la période 1982-19942. Du 24 novembre au 15 décembre, des grèves d’ampleur ont eu lieu dans la fonction publique et le secteur privé contre le « plan Juppé » sur les retraites et la Sécurité sociale. Le mouvement social de l’automne 1995, souvent réduit à la grève des transports publics, très visible et fortement médiatisée, a concerné également les grandes administrations (La Poste, France Télécom, EDF-GDF, Éducation nationale, secteur de la santé, administration des finances, etc.).]

Résultat de recherche d'images pour "mahorais révolte"

________________________________________________________________________

N’oublie jamais, Ducon, que les “cons-férenciers”de  Bildeberg, y z’avaient choisi pour la France,

  • et à la place de la France,

  • comme Président de sa “Ripoux-blique” :

– en premier lieu, Alain JUPPE qui devait évincer François FILLON.

  • Sauf que le crime n’a pas profité directement à “Ali JUPPE” qui devra attendre que vous soyez tous “soumis”, pour s’faire élire.

– Ou, en second lieu, l’employé de la Banque ultra-chique et ultra-riche ROTHSCHILD

  • j’ai nommé le four à ondes, “MICRO-n”-ondes, Emmanuel MACRON et ses ondes médiatiques sous contrôle,

– et en troisième lieu, puisque son nom figurait sur la liste des invités de la Conférence very, very secret de Bildeberg, le VIP qu’était pas encore connu de vous tous, les cons,

  • Edouard PHILIPPE.

Tu penses bien qu’avoir Edouard PHILIPPE comme Premier Ministre du Président d’une République, Emmanuel MACRON, sous contrôle “trois-points” des Bildeberg,

  • c’est pas un hasard !

Résultat de recherche d'images pour "mahorais révolte"

Enfin j’espère que t’es encore capable de raisonner par toi tout seul, comme un grand, hein ?

  • J’ESPERE !?

Donc les Mondialistes font sauter les grandes centrales syndicales comme la CGT et SUD Rail à la SNCF.

  • Tu vas faire quoi, Ducon, quand ton tour sera venu de travailler pour 2, deux euros de l’heure ?

Et là, j’rajoute même pas les 3, trois euros de tout à l’heure, pour en faire péniblement cinq, 5 euros, hein ?

Pour les 5, cinq pauvres euros misérables pour lesquels t’iras travailler ou pas… à moins de choisir de devenir Muzz et de dealer en France, tu seras traité au prix que tu vaux, pas celui que tu veux.

Résultat de recherche d'images pour "mahorais révolte"

  • Et tu f’ras quoi, quand t’entendras ton “MICRO-ns”ondes sur toutes les ondes françaises et anglaises vanter le peu de cherté de l’emploi français grâce à la chair à canons des Français de souche ?

  • Tu crois qu’tu vas pouvoir paralyser le pays avec tes petits bras musclés qui vont retenir les trains en gare ?

  • Pauvr’pom’ !

– Cass’toi, j’t’ai assez vu, t’es qu’un minable.

C’est formidable, quand même, tous ces vieux cons qu’ont voté “MICRO-ns”-onde,

  • et qui pleurent aujourdhui sur la perte de leur pouvoir d’achat.

Ton avenir ?

C’est puissance dix, 10, ce que tu vois arriver en Grèce tant pour les migrants que pour les petites réformettes qui cachent de grandes REFORMES !

Image associée

Transformer le peuple de France en travailleurs-pleureurs,

  • des “seuls pleureurs” qui ne pourront plus se regrouper pour résister à leurs grands patrons,

  • ces multinationales anonymes qui sont en train de racheter tous les trésors nationaux de la France, trésors industriels et culturels.

Trésors achetés aussi par des puissances étrangères, comme les admiraâ^^^^âables Emirs arabes.

Car “on” qu’est toujours un con fait mieux :

– y leur livre à domicile nos trésors culturels !

  • Après les Sunnites, les Chiites, pour pas faire de jaloux.

Résultat de recherche d'images pour "mahorais révolte"

Le point commun :

– L’Islam interdit l’art figuratif.

  • Donc pour avoir des musées, les Muzzs doivent piller les oeuvres d’art des musées occidentaux.

Préparez vos mouchoirs.

Car l’Islam interdit l’art figuratif.

Et si l’Islam interdit l’art figuratif, vos oeuvres, vos chefs d’oeuvre INESTIMABLES vont rapidement finir en art abstrait, au mieux dans des poubelles, au pire dans le feu ou sous le marteau-pilon des Muzzs qu’aiment pas la peinture, encore moins les nus dans la nature ou pas.

  • Notre Président est si généreux avec les trésors du peuple français !
  • Trésors qui ne lui appartiennent pas.

Et je doute que la France ait l’argent nécessaire pour pouvoir récupérer ses chefs d’oeuvre en péril,

  • otages intemporels d’une folie ridicule des grandeurs.

Résultat de recherche d'images pour "mahorais révolte"

Entretemps le droit du travail aura été “cassé” pour faire de vous des “esclaves”,

  • mais sans avoir le droit d’être logés et nourris par vos employeurs, hein !:.

CASSE…

LA GRANDE CASSE DU SIECLE !

LA GRANDE CASSE DU SIECLE, C’EST VOTRE BANQUIER qui la prépare !

C’est le CASSE de la BANQUE DE FRANCE.

– Adieu, veaux, vaches et cochons !

  • Tous les transferts de fonds via la marque des Teutons.

Et pendant ce temps,  – autres temps, autres moeurs -,

– ceux que vous accusez de tous vos maux,

  • alors que vous êtes les plus lâches de tous les peuples de ce siècle,

  • et les plus corrompus à l’exemple de votre classe politique,

– les Mahorais se battent courageusement pour défendre leur territoire NATIONAL, une terre de France.

Résultat de recherche d'images pour "mahorais révolte"

  • Et c’est “qwassa/qwassa”, un Mahorais ?

– C’est un “Muzz” noir avec des couilles

  • quand toi, t’es qu’un castré,

  • pauvr’con d’andouille de France !

Qu’est-ce qu’y chantait dans la Légion étrangère, déjà ?

– “Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin.”

  • Du boudin blanc !

Le boudin des cochons dbourgeois qu’ont pas compris qu’y z’étaient pas assez riches pour jouer dans la cour des grands, des très grands milliardaires.

  • Faut pas jouer avec les Banquiers quand on n’a pas les moyens de miser une fortune !

  • Pass’qu’y t’prend tout, même ce que t’as pas et surtout ce que t’as déjà plus, le Banquier.

Résultat de recherche d'images pour "mayotte délinquance"

Ces cons, y regardent la télé et y croient, sur leur p’tit écran, qu’y vont devenir comme Bernard ARNAULT, le magnat du luxe ou Jeff BEZOS le fondateur d’AMAZON, l’homme le plus riche du monde (100 milliards de dollars).

Ces deux patrons ont pour point commun tous deux de payer proportionnellement moins d’impôts que toi par rapport à leurs fortunes et à ta fortune.

Ces grands spécialistes de la défiscalisation LEGALE, le Français ARNAULT et l’Américain BEZOS, peuvent dire “Merci” au mondialisme libéral.

Tandis que toi, tu dirais bien un petit, mais alors un très petit… :

– “”M…rde !” encore 

  • que déjà le “MICRO”-n t’apporte la réponse,
  • le four à “MICRO-n” ondes électrocutantes et percutantes :

– “Deviens riche, toi aussi !

– Deviens un millionnaire.

Car c’est le rêve que devrait avoir tout petit Français à l’école :

  • exploiter les autres pour s’enrichir personnellement

  • et appauvrir indifféremment les Nations et leurs peuples!”

Résultat de recherche d'images pour "mayotte délinquance"

Merci, Monsieur le Président de la République française pour cette leçon de civisme et de solidarité fraternelle !

N’oublie pas Ducon :

– “Deviens un winner.”

– Ou crève, looser !

A moins que tu ne choisisses de faire crever ceux qui te font crever plutôt que de crever la gueule ouverte devant les vitrines des grands magasins parisiens où tu ne peux plus mettre un pied sale.

Mais ça, ça s’appelle une REVOLUTION !, faire crever ceux qui te font crever, renverser la vapeur et le pouvoir de force.

Et, en France, c’est plus autorisé par le gouvernement “MICRO-n”-ondes, les REVOLUTIONS.

  • “Honni soit qui mal y pense !”, sur les ondes.

 

Résultat de recherche d'images pour "mayotte délinquance"

Et pourtant, les Mahorais se battent pour rester français !

Or, même en se battant, ils sont SUBMERGES à cause de l’inertie et de la corruption des pouvoirs en place :

  • “Mayotte, île morte” 

Et vous, vous battez-vous pour rester français ?

Ou doit-on déjà écrire :

  • France, nation morte“.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "mayotte délinquance"

Du Seigneur : – “Le visage ordinaire du racisme, c’est la figure de Jeanne d’Arc, dite “la métisse” ! Elle a un nom, elle s’appelle Mathilde [EDEY GAMASSOU]. Votre racisme à vous, Français, qui n’êtes plus chrétiens, encore moins pratiquants catholiques, vous rend aveugles. Vous regardez les autres avec les yeux de la chair au lieu de les regarder avec les yeux du coeur. »

Résultat de recherche d'images pour "jésus jeanne d'arc"

 

« Vous Français, qui n’êtes chrétiens pour la plupart que deux fois dans votre vie et malgré vous :

– à votre naissance,

  • quand vous êtes baptisés !

 

Résultat de recherche d'images pour "baptême bébé"

et à votre mort,

  • quand vous êtes enterrés  avec une messe !

 

Résultat de recherche d'images pour "enterrement catholique"

vous osez critiquer une jeune fille au coeur pur qui a répondu à Mon appel et qui s’engage pour sa foi, votre foi si vous êtes chrétiens. »

– « L’êtes-vous ? » Interroge le Seigneur.

«  Votre baptême et votre enterrement sont les deux seules fois où J’existe encore pour vous,

  • alors que vous n’êtes pas là en conscience pour répondre à Mon appel !

Ces deux cérémonies, célébrées malgré vous et à votre corps défendant d’athées dits agnostiques, sont, pour vous, gens superstitieux de peu de foi, comme des rites magiques pour vous assurer :

  • que votre enfant sera protégé du diable ou des mauvais sorts

  • ou que votre défunt-e n’ira pas en Enfer !

Pas tout de suite ou jamais.

________________________________________________________

La réalité de l’enfer et la crainte de Dieu  bannies d’une église près de chez vous

Par : Peter A. Kwasniewski PhD (Philosophie)
Professeur, Wyoming Catholic College

SOURCE : One Peter Five

_______________________________________________________________________

Certains d’entre vous, qui ne vont jamais à la messe !,

  • « croient » pouvoir acheter les bonnes grâces du Seigneur

  • en payant des messes pour leurs défunt-e-s, lesquel-le-s n’allaient jamais à la messe non plus.

C’est bien la seule fois où vous croyez en quelque chose, gens de peu de foi,

  • la fois où vous payez le curé pour être sûrs que Dieu va vous exaucer !

Parce que l’argent reste pour vous le seul moyen d’obtenir les faveurs des autres, donc d’acheter Dieu.

– Sauf que Dieu ne s’achète pas, ni votre Paradis !

Par contre l’Enfer, vous pouvez l’acheter chaque jour sur terre.

C‘est ce que vous faites de mieux, d’ailleurs.

Avec votre argent.

Chaque fois que vous placez de l’argent en Bourse pour toucher des profits, toujours plus de profits, partout dans le monde,

  • au lieu de dépenser vos sous pour sauver des pauvres,

  • et sauver votre âme surtout !,

vous réservez votre place en Enfer.

Une éternité en-dessous de tout !

Même un porc n’aimerait pas finir là où vous allez périr.

________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "near death experiences hell"

__________________________________________________________

http://croire.la-croix.com/Definitions/Sacrements/Premiere-communion/Combien-coute-une-messe

[…]

[L’intention. Si l’on prie le plus souvent pour un défunt, on peut aussi prier pour une multitude d’intentions : pour de jeunes mariés, un malade, un parent, un ami, pour soi-même, pour la vie du monde ou de l’Église, en action de grâces pour des noces d’or ou d’argent, pour un jubilé sacerdotal, une guérison, une paix retrouvée… Il faut formuler l’intention le plus simplement possible et si l’on souhaite rester discret, on peut demander « pour une intention particulière ».

La date. On peut préciser la date à laquelle on veut que la messe soit célébrée. Mais il vaut mieux vérifier – avec le célébrant ou ceux qui sont chargés de ce service – que la date n’est pas déjà prise par beaucoup. Dans les lieux où cette pratique est très demandée, il est courant de ne pas pouvoir choisir la date retenue. En revanche, il est d’usage que l’on vous prévienne du jour et de l’heure retenus par le célébrant.

L’offrande. Pour une messe, l’offrande s’élève actuellement à 17 €. Pour une neuvaine (célébration de neuf messes consécutives en neuf jours), il est proposé une offrande de 170 €. Pour un trentain dit gregorien (celebration de 30 messes consécutives, 30 jours), l’offrande est de 595 €.]

Malo Tresca, Laurent Larcher

Résultat de recherche d'images pour "near death experiences hell"

____________________________________________________________________

[Etrange coïncidence qui a voulu qu’au moment où le Seigneur m’inspire cet article, ce dimanche du 25 février 2018, d’autres frères chrétiens publient eux aussi un article sur le « trafic d’indulgences », cette pratique « superstitieuse » condamnée par le Seigneur. Preuve ci-dessous :]

_____________________________________________________________________

https://www.topchretien.com/la-pensee-du-jour/largent-nachete-pas-tout-1/

TOP CHRETIEN

L’ARGENT N’ACHÈTE PAS TOUT !

Paul Calzada

[ILS NE PEUVENT SE RACHETER L’UN L’AUTRE, NI DONNER À DIEU LE PRIX DE LEUR RACHAT. LE RACHAT DE LEUR ÂME EST CHER, ET N’AURA JAMAIS LIEU.”

PSAUMES 49.8-9

De nombreux philosophes, penseurs, chroniqueurs ont eu l’occasion de s’exprimer sur le thème du pouvoir de l’argent. Voici quelques-unes des citations relevées ici et là :

“On peut acheter le plaisir mais pas l’amour.”

“On peut acheter un esclave mais pas un ami.”

“On peut acheter une femme mais pas une épouse.”

“On peut acheter des aliments mais pas l’appétit.”

“On peut acheter un médicament mais pas la santé.”

“On peut acheter des tranquillisants mais pas la paix.”

“On peut acheter l’acquittement, ou un non-lieu, lors d’une mise en examen, mais pas le pardon”.

Le seul prix qui puisse nous racheter, c’est celui qui a été payé par Christ.

Et par-dessus tout cela disons qu’on ne peut acheter ni Dieu, ni le ciel, et cela même si les religions ont, depuis la nuit des temps, cherché à monnayer la clémence divine. Mais Dieu n’est pas à vendre.

Résultat de recherche d'images pour "near death experiences hell"

Comment pourrions-nous acheter celui à qui tout appartient ? Les gérants que nous sommes, peuvent-ils acheter celui qui leur a confié ses biens ? A ceux qui voulaient acheter son pardon, Dieu dit : “Qu’ai-je à faire de la multitude de vos sacrifices ?” Esaïe 1.11

Au sujet du rachat de nos âmes, dans le texte de ce jour, Dieu rappelle que ce rachat est impossible.

Voilà qui a le mérite d’être clair ! Il n’existe aucune ressource humaine, aucun don, aussi important qu’il soit, qui puisse nous sauver ! Aucun don, aucun legs, aucune fortune ne peut acheter le repos de nos âmes ! Ceux qui s’imaginent qu’un gros chèque laissé à telle ou telle organisation religieuse pourra leur faciliter l’accès au ciel, se trompent.

Le seul prix qui puisse nous racheter, c’est celui qui a été payé par Christ. Pierre nous le dit clairement : “Ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or que vous avez été rachetés…mais par le sang précieux de Christ…” 1 Pierre 1.18-19

Il nous est impossible d’acheter notre salut, tout comme il nous est impossible de monnayer quelque bénédiction que ce soit. Ce n’est pas parce que vous allez donner, que vous serez béni.

Sortant certains textes bibliques de leur contexte, des religieux poussent les croyants à donner pour qu’ils reçoivent en retour guérison, richesse, santé, travail, prospérité… Ils utilisent des textes comme celui-ci : “Donnez, et il vous sera donné…” Luc 6.38

Pour laisser croire que si vous donnez, vous recevrez en retour. Ils font miroiter – parfois à ceux qui sont dans une grande pauvreté – qu’en fonction de leur générosité, ils obtiendront telle ou telle faveur divine. C’est un mensonge qui ne profite qu’à ces bonimenteurs !

Une prière pour aujourd’hui

Merci Seigneur, car ton pardon, ton salut et ta bénédiction me sont offerts gratuitement en Jésus-Christ !]

Résultat de recherche d'images pour "near death experiences hell"

________________________________________________________________

Le « salut » des hommes est manifesté à Pierre, Jacques et Jean par la TRANSFIGURATION de Jésus sur une haute montagne, le Mont Thabor.

L’homme-Jésus devient CHRIST  sous les yeux apeurés de ses trois disciples qui voient aussi apparaître Elie et Moïse.

La TRANSFIGURATION, c’est la Parole du Jour, la « Nourriture Spirituelle » de l’âme, notre âme.

________________________________________________________

TRANSFIGURATION

http://levangileauquotidien.org/M/FR/

Parole du Jour

Dimanche 25 février 2018

Deuxième dimanche de Carême

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,2-10.

[En ce temps-là, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux.

Résultat de recherche d'images pour "transfiguration jésus"

Transfiguration of  Black Jesus 

Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille.

Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus.

Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »

De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande.

Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! »

Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux.

Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts.

Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ».]

Résultat de recherche d'images pour "transfiguration jésus"

_______________________________________________

Qu’est-ce que la « Transfiguration » ?

C’est laisser voir le « visage de Dieu » en l’Homme !

C’est laisser voir la « figure divine» « à travers », – « trans » -, l’homme qui contient Dieu.

L’homme devient ainsi l’Homme-Dieu.

Il se transfigure.

Comme Mathilde « se transfigure » et devient Jeanne d’Arc,

  • cette figure chrétienne qui s’incarne en chaque jeune fille courageuse qui a du « coeur »,

  • ce coeur qui contient l’image du « Dieu Vivant ».

La « transfiguration » est un grand mystère

  • car « Jésus transfiguré » est rarement reconnu, sinon jamais, par ses disciples ou les compagnons avec qui Il chemine jusqu’au moment du partage du pain et des poissons.

Pourquoi ?

Parce que le CHRIST a pour visage n’importe quel visage !

Il est l’Homme.

Donc Il est « les hommes ».

Jésus a le visage de n’importe quel homme « croix-sé » sur le chemin de la Vie, jamais reconnu.

Seul Son message,

  • Sa Bonne Nouvelle qui est la nouvelle de la victoire de la Vie sur la mort,

  • Sa Résurrection

– et le rituel du partage du pain,

  • permettent aux disciples de Le reconnaître, Lui qui a vaincu la mort.

Résultat de recherche d'images pour "transfiguration jésus"

_________________________________________________________

https://www.aelf.org/bible/Lc/24

CHAPITRE 24 |

EVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT LUC

01 Le premier jour de la semaine, à la pointe de l’aurore, les femmes se rendirent au tombeau, portant les aromates qu’elles avaient préparés.

02 Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau.

03 Elles entrèrent, mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.

04 Alors qu’elles étaient désemparées, voici que deux hommes se tinrent devant elles en habit éblouissant.

05 Saisies de crainte, elles gardaient leur visage incliné vers le sol. Ils leur dirent : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ?

06 Il n’est pas ici, il est ressuscité. Rappelez-vous ce qu’il vous a dit quand il était encore en Galilée :

07 “Il faut que le Fils de l’homme soit livré aux mains des pécheurs, qu’il soit crucifié et que, le troisième jour, il ressuscite.” »

Résultat de recherche d'images pour "transfiguration jésus"

08 Alors elles se rappelèrent les paroles qu’il avait dites.

09 Revenues du tombeau, elles rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres.

10 C’étaient Marie Madeleine, Jeanne, et Marie mère de Jacques ; les autres femmes qui les accompagnaient disaient la même chose aux Apôtres.

11 Mais ces propos leur semblèrent délirants, et ils ne les croyaient pas.

12 Alors Pierre se leva et courut au tombeau ; mais en se penchant, il vit les linges, et eux seuls. Il s’en retourna chez lui, tout étonné de ce qui était arrivé.

13 Le même jour, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem,

14 et ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé.

15 Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient, Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux.

16 Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.

Résultat de recherche d'images pour "compagnons d'Emmaus evangiles jésus"

17 Jésus leur dit : « De quoi discutez-vous en marchant ? » Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes.

18 L’un des deux, nommé Cléophas, lui répondit : « Tu es bien le seul étranger résidant à Jérusalem qui ignore les événements de ces jours-ci. »

19 Il leur dit : « Quels événements ? » Ils lui répondirent : « Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth, cet homme qui était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple :

20 comment les grands prêtres et nos chefs l’ont livré, ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié.

21 Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël. Mais avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé.

22 À vrai dire, des femmes de notre groupe nous ont remplis de stupeur. Quand, dès l’aurore, elles sont allées au tombeau,

23 elles n’ont pas trouvé son corps ; elles sont venues nous dire qu’elles avaient même eu une vision : des anges, qui disaient qu’il est vivant.

24 Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu. »

Résultat de recherche d'images pour "compagnons d'Emmaus evangiles jésus"

25 Il leur dit alors : « Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce que les prophètes ont dit !

26 Ne fallait-il pas que le Christ souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? »

27 Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur interpréta, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait.

28 Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d’aller plus loin.

29 Mais ils s’efforcèrent de le retenir : « Reste avec nous, car le soir approche et déjà le jour baisse. » Il entra donc pour rester avec eux.

30 Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna.

31 Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards.

Résultat de recherche d'images pour "compagnons d'Emmaus evangiles jésus"

32 Ils se dirent l’un à l’autre : « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ? »

33 À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent :

34 « Le Seigneur est réellement ressuscité : il est apparu à Simon-Pierre. »

35 À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain.

36 Comme ils en parlaient encore, lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! »

37 Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit.

38 Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ?

39 Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. »

40 Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds.

41 Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »

42 Ils lui présentèrent une part de poisson grillé

43 qu’il prit et mangea devant eux.

Résultat de recherche d'images pour "compagnons d'Emmaus evangiles jésus"

44 Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »

45 Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures.

46 Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour,

47 et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.

48 À vous d’en être les témoins.

Résultat de recherche d'images pour "compagnons d'Emmaus evangiles jésus"

49 Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus d’une puissance venue d’en haut. »

50 Puis Jésus les emmena au dehors, jusque vers Béthanie ; et, levant les mains, il les bénit.

51 Or, tandis qu’il les bénissait, il se sépara d’eux et il était emporté au ciel.

52 Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, en grande joie.

53 Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu.]

Résultat de recherche d'images pour "compagnons d'Emmaus evangiles jésus"

___________________________________________________________

Donc « son visage », l’apparence physique de Jésus, sa couleur de peau, ses yeux et son type ethnique, n’ont aucune importance.

Le CHRIST s’incarne en qui Il veut et en qui veut bien Le « porter », comme les « CHRIST-ophe ».

Car nous sommes libres de refuser OU d’accepter d’être « transfiguré-e-s ».

Si Jésus est porté par l’homme, Il le transfigure.

L’homme devient alors l’Homme, cette figure universelle de l’amour et de la paix, « l’Homme-Dieu ».

Comme Mathilde devient Jeanne d’Arc.

Et quand Mathilde devient Jeanne d’Arc, elle ne s’appartient plus.

Elle ne nous appartient plus.

Mathilde appartient à notre histoire des hommes,

  • à notre Histoire de France,

  • à la France, fille aînée de l’Eglise Catholique.

Elle est TRANSFIGUREE comme Jésus sur le Mont Thabor.

Résultat de recherche d'images pour "mathilde visage de jeanne d'arc"

Son père, le père de Mathilde, avait raison.

[Et j’aime le titre de l’article du journal «20 mm » :

– ‘Jeanne d’Arc 2018 « transfigurée », dit le père de Mathilde (EDEY GAMASSOU)]

A vous qui êtes racistes même au point de haïr vos propres frères dans la foi chrétienne,

  • le Seigneur rappelle que vous êtes COLLECTIVEMENT sauvés par :

  • le courage des Chrétiens du Moyen-Orient,

  • le courage des Chrétiens d’Afrique du Nord,

  • le courage des Chrétiens d’Afrique noire

  • et le courage des Chrétiens d’Asie (Chine, Vietnam, Pakistan, etc.)

Chrétiens d’autres races, cultures et ethnies qui sont persécutés et meurent pour leur foi, la foi chrétienne, votre foi,

tandis que vous, Chrétiens blancs d’Europe, trouvez trop dur de vous lever le dimanche matin pour répondre à l’appel du Seigneur qui vous invite à venir partager le pain avec Lui, en mémoire de Lui !

“Vous n’avez pas même une heure à Me consacrer dans votre emploi du temps entre travail nécessaire et loisirs superficiels, dit le Seigneur,

  • malgré Mon invitation toujours réitérée à Me retrouver chaque dimanche dans un lieu de culte chrétien,

  • tous ensemble pour sauver votre foi et sauvegarder votre culte qui est le socle de votre culture chrétienne laïque.

Résultat de recherche d'images pour "padre pio enfer"

Vous remplissez vos églises abandonnées par des spectacles qui nourrissent vos sens mais pas votre âme,

  • concerts ou conférences dont la plupart sont orchestrés par des oeuvres maçonniques !,

– maçons qui ont oublié qu’ils étaient des bâtisseurs de cathédrales

  • et les concepteurs de l’oeuvre de Dieu,

  • organisant et soutenant Sa fraternité à travers toutes les couches sociales,

– eux qui ont ouvert les caisses de secours pour venir en aide aux ouvriers malades, handicapés suite à un accident du travail ou aux orphelins et aux veuves de ces mêmes ouvriers, autrefois vos frères, les Compagnons de France.

Les Mutuelles corporatistes sont l’oeuvre des « bâtisseurs de cathédrales » destinées aux ouvriers de Dieu.

Et la plus belle de vos cathédrales s’appelle toujours la France !”

____________________________________________________________

Image associée

Thérèse De LISIEUX interprétant Jeanne d’Arc

« Petite Thérèse » appelée par les Catholiques « Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus »

Résultat de recherche d'images pour "mathilde jeanne d'arc"

Mathilde EDEY- GAMASSOU interprétant Jeanne d’Arc 

Il y a comme un air de ressemblance, non ?

La Sainteté vient du « coeur »,

  • ce « courage » qui transfigure Mathilde et nos héroïnes nationales !

La « petite Thérèse » avait écrit des poèmes et des chants pour proposer la béatification de Jeanne d’Arc à qui elle demandait de sauver une seconde fois la France.

________________________________________________________________________

https://www.20minutes.fr/high-tech/2227043-20180224-jeanne-arc-2018-transfiguree-dit-pere-mathilde

Jeanne d’Arc 2018: «Elle est transfigurée», dit le père de Mathilde

ORLEANS La lycéenne choisie pour incarner Jeanne d’Arc lors des fêtes johanniques 2018 a reçu des messages racistes, et son père en appelle à Emmanuel Macron…

O. P.-V.

Publié le 24/02/18 à 15h08 — Mis à jour le 24/02/18 à 19h55

Résultat de recherche d'images pour "mathilde jeanne d'arc"

Le 8 mai prochain, Mathilde Edey Gamassou incarnera Jeanne d’Arc, à Orléans, pour les traditionnelles fêtes johanniques. Métisse, la lycéenne de 17 ans a subi depuis cette annonce des insultes racistes sur les réseaux sociaux, de la part d’internautes d’extrême droite, provoquant l’ouverture d’une enquête préliminaire pour « provocation publique à la discrimination et la haine raciale ».

[…]

« Elle est portée par ce message d’amour à tous les Français »

Son père Patrice a réagi au micro de France Bleu Orléans, expliquant que sa fille n’avait pas vu les tweets visés par la justice car « elle a eu son premier téléphone mobile il y a six mois à peine et elle n’est donc pas sur les réseaux sociaux, elle est protégée par rapport à tout ça ». Néanmoins, la jeune femme « est transfigurée tout simplement », ajoute le père.

Patrice Edey Gamassou poursuit en expliquant que malgré cet épisode, « elle est portée par ce message d’amour à tous les Français, quelles que soient leurs origines, quel que soit ce qui peut nous séparer, nos opinions, même les plus dures […] Honnêtement, c’est un message d’amour : paix et pardon ».

[…]]

_________________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "sainte thérèse jeanne d'arc chants"

Jeanne d’Arc et la mort à soi-même !, interprétée par la petite « Thérèse ».

_________________________________________________________________

Texte : sainte Thérèse de Lisieux – Musique : Vincent Lecornier
http://www.musique-liturgique.com/content/view/154/21/lang,fr/

Cantique pour obtenir la canonisation
de la Vénérable Jeanne d’Arc.

(strophes 3,4,5,10)

Jeanne, Seigneur, est ton oeuvre splendide

Un cœur de feu, une âme de guerrier

Tu les donnas à la Vierge timide

Que tu voulais couronner de laurier.

Refrain

Sainte Jeanne de France

Notre espérance repose en vous

Sainte Jeanne de France

Priez, priez pour nous.

Jeanne entendit dans son humble prairie

Des voix du Ciel l’appeler au combat

Elle partit pour sauver la patrie

La douce Enfant à l’armée commanda.

Des fiers guerriers elle gagna les âmes

L’éclat divin de l’Envoyée des Cieux

Son pur regard, ses paroles de flammes

Surent courber les fronts audacieux….

Résultat de recherche d'images pour "mathilde jeanne d'arc"

Jeanne, c’est toi notre unique espérance
Du haut des Cieux, daigne entendre nos voix

Descends vers nous, viens convertir la France

Viens la sauver une seconde fois.

http://bibliotheque.editionsducerf.fr/par%20page/2653/acces_livre.htm

___________________________________________________________________

Coeur à coeur entre Paul RICOEUR et Emmanuel MACRON : – “De profundis clamavi ! Ne me citez pas pour ne pas être cité à votre tour devant le Tribunal de l’Histoire.”

Résultat de recherche d'images pour "paul ricoeur"

Photo sélectionnée par Paul RICOEUR à l’attention d’Emmanuel MACRON

C’est difficile de “capter” Paul RICOEUR.

C’est une présence diffuse, discrète, modeste, excessivement humble qui ne s’affirme pas, qui ne s’affiche pas.

Par conséquent, lorsque je l’ai “perçu”, c’est un peu par hasard, un moment de vide intense, vous savez, quand vous faites le vide en vous, à défaut de pouvoir le faire autour de vous.

On aurait dit, quoique je n’aime pas utiliser le pronom personnel si impersonnel “on”, on aurait dit qu’il avait peur d’être entr’aperçu, lui qui voulait être aperçu, comme un aperçu discret d’une autre vie de lui-même, ailleurs, très loin.

Les signaux sont faibles.

L’émission est brouillée et je n’ai pas d’antenne pour pouvoir mieux capter son signal.

Un signal de détresse ?

Non.

Ah, comme j’aimerais être cette médium américaine qui entend, voit et sait tout sur les fantômes qui lui rendent visite !

Moi, soit “ils” m’habitent, sans me posséder, je refuse.

Soit ils se font entendre, parfois extérieurement, comme un appel, une voix qui vous hèle.

Soit ils apparaissent fugacement ou obstinément comme l’empreinte d’une image sur la rétine humaine qui ne voudrait pas disparaître.

Vous avez beau fermer les yeux, ils sont toujours là.

Résultat de recherche d'images pour "paul ricoeur"

Paul RICOEUR est toujours là.

Il m’a obligée, ou pas ?, à faire un travail de recherches long et assidu sur lui-même et sur l’époque, son époque qui était le réveil des extrèmes.

Une époque que je déteste, soit dit entre nous !

Ce philosophe humaniste, si effacé, un peu papier glacé, m’a conduite en premier sur sa période “pétainiste”, au lieu de la cacher.

Car Paul RICOEUR affirme que notre période est

[je cherche les mots justes mais la communication est pratiquement imperceptible]

se…, [non]

au noeud de ce futur annoncé par ce passé inhumain.

[J’espère avoir bien traduit ? C’est bizarre cette idée d’un temps de l’histoire qui se brise comme des vagues sur le sable du temps, jusqu’à ce que la plus forte vague emporte les digues humaines.]

Je cherche le contact avec Paul RICOEUR.

Il n’y a pas entre nous d’affectif, comme entre COLUCHE et moi.

Il n’y a rien de “personnel”,

[terme choisi par lui]

entre lui et moi.

L’écrivain philosophe l’admet.

[Très important pour lui qu’il soit d’abord reconnu comme écrivain, même s’il est un philosophe connu.]

Il vient chercher le lien avec Emmanuel MACRON, ce qui me gêne.

Pourquoi moi ?

Il n’a qu’à aller réveiller le dormeur qui sommeille, l’autre philosophe, Emmanuel MACRON, et lui susurrer à l’oreille, lui murmurer comme le bruit de l’eau qui ne dort jamais, ses “idées”.

[Comprendre “idées” au sens platonicien du terme.]

Sinon je vais encore me faire accuser de vouloir me rendre “intéressante” ou “captivante” dans le sens de vouloir captiver les idées de l’autre, un autre qui serait président de la république française.

Cette “idée” fait sourire Paul RICOEUR.

Personne ne pouvait savoir ce que voulait exactement le jeune MACRON.

Et aujourd’hui comme hier, Emmanuel MACRON reste insaisissable.

Pour tous comme pour lui-même.

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron"

Pour avoir travaillé avec Paul RICOEUR sur l’accouchement d’un livre, une maïeutique de l’esprit qui est un exercice de délivrance, Emmanuel MACRON associe son nom à celui de Paul RICOEUR.

Pour tout dire, sans son accord.

Comment pourrais-je le dire sans trahir la pensée du philosophe, Paul RICOEUR, et sans médire sur un jeune homme qui reste la grande inconnue de l’Histoire de France, parce qu’il est aussi un inconnu pour lui-même ?

Faire l’histoire, c’est parfois la défaire.

Et du verbe, verbe qui est une action, du verbe “défaire”, naît le terme, substantif, substance de l’homme, le terme “défaite”.

Il ne faudrait pas que la présidence du président Emmanuel MACRON ressemble à la défaite de l’Homme.

Je l’avoue humblement, je n’ai jamais lu Paul RICOEUR.

Hormis les quelques textes ou extraits de livres qu’il m’a fait découvrir sur lui.

Donc je suis scrupuleusement, même si c’est difficile, quitte à prendre mon temps, un long temps, ce qu’il essaie de m’enseigner.

Paul RICOEUR refuse d’employer le terme, non, le verbe !, verbum, “dicter”.

On ne dicte pas sa conduite à un homme, ni ses mots.

[Oui, mais parfois, c’est plus pratique et plus rapide que de… deviner !]

– “Comprendre, pas “deviner” !”, corrige immédiatement le philosophe humaniste.

[Je comprendrais si vous préfériez quitter la lecture de cet article écrit à quatre mains.]

Mais l’écrivain Paul RICOEUR est “dévoré” par ses scrupules et son honnêteté. Tout est passé au crible, non pas de la raison dans son cas, puisqu’il est hautement intelligent, mais au crible de la passion.

Résultat de recherche d'images pour "paul ricoeur"

Etrange association !

Paul RICOEUR justifie cet accouplement contre nature, raison/sentiments, par l’exigence morale d’admettre ses faiblesses humaines et de les ASSOCIER à la rigueur scientifique.

Sinon l’homme serait un créateur STERILE, un tueur de vie, vies au pluriel.

Nous devons accepter d’être “sentimentaux”, d’être des “nostalgiques”, plutôt que d’être des scientifiques dépourvus de toute once d’humanité.

Ne pas nous écouter, ne pas se choyer, ne pas S’AIMER, est le début de la fin, la fin de notre civilisation.

_________________________________________________________________________

Paul RICOEUR s’adresse à Emmanuel MACRON :

– “Vous avez choisi, jeune homme, d’épouser une blonde aux yeux bleus et à la peau blanche. Comme Adolf HITLER.”

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron"

« Ce qui est dramatique dans la situation des démocraties, c’est qu’elles défendent des valeurs impures, en même temps qu’elles essayent de sauver des valeurs indiscutables que le fascisme a détruites – la culture libre et l’ensemble des libertés publiques – elles tentent de sauvegarder les fruits de plusieurs siècles de piraterie et d’exploitation du prolétariat mondial. En bref, les démocraties sont des ploutodémocraties. C’est l’ensemble que, bon gré mal gré, nous sommes appelés à défendre, sans avoir le droit ni la possibilité de distinguer. Prenez n’importe quel problème international actuel, vous y trouverez mêlées les ombres de la Liberté et de la Finance. C’est notre double ligne d’arrêt. Si demain la guerre éclate, nous défendrons l’avenir des travailleurs et les intérêts des actionnaires de Suez. L’affreuse notion de sécurité bloque l’idéal et l’intérêt dans un mobile monstrueux ; je regrette de voir tant de nos amis l’embrasser le cœur aussi léger, et parler de la sûreté des voies “impériales”, de nos influences orientales, etc., comme s’ils n’avaient jamais été socialistes. J’avoue avoir éprouvé une véritable angoisse en lisant le discours d’Hitler : non que je croie ses intentions pures, mais, dans un langage d’une belle dureté – j’allais écrire d’une belle pureté -, il rappelle aux démocraties leur hypocrite identification du droit avec le système de leurs intérêts, leur dureté pour l’Allemagne désarmée, l’interdiction qu’elles lui signifiaient de se créer des zones de puissance, comme l’Angleterre et la France impériales, le refus quand elles étaient les plus fortes de partager les matières premières du monde. Hélas, cela ressemble étrangement à notre argumentation, à notre rêve. Je le sais bien, Hitler ne songe pas du tout à organiser le monde sous le signe de la collaboration, mais lui au moins, parle du dynamisme de son peuple, et non du droit éternel… et puis il nous éveille à la mauvaise conscience. Je ne suis pas un démocrate à la conscience tranquille. C’est pour cela que je ne suis pas prêt à risquer le va-tout de mon pays pour une cause aussi mélangée. C’est pour cela que je persiste à souhaiter la réunion prochaine d’une conférence internationale, même peu glorieuse. Je ne conçois de guerre juste qu’une guerre à la fois idéologique et défensive. Il est plus beau de mourir, – je veux dire : il est moins laid de tuer (car il ne faut tout de même pas faire semblant d’ignorer le côté le moins “noble”), pour des idées que pour des intérêts -. Il est probable même, que seules des guerres civiles peuvent avoir cette signification. J‘ai dit que les démocraties défendaient des valeurs impures. Je crois devoir ajouter que, depuis quelques années, nous ne sommes plus sûrs de défendre des valeurs réelles. Je vous le demande, mes camarades, en ce début de 1939, – je vous le demande avec un fond de tristesse et de découragement, qu’est-ce que nous représentons dans le monde actuellement, qu’est-ce que nous défendons ? Nous n’avons pas su faire une France vraiment démocratique. Le Front populaire est mort et bien mort. Aucun idéal n’a pris sa place. Ce pays n’est plus capable d’idéal. Il ne semble même pas capable d’être fasciste. Il prend son parti de tout cela. Le règne actuel de nos équipes gouvernementales est le signe d’un pays qui ne croit plus à rien. Des hommes sans moralité dirigent les affaires extérieures et intérieures de ce pays. Dites-moi si vous êtes fiers à la pensée que personne n’est capable de souffler sur ces gens-là, parce que ce souffle ne part plus du fond du pays. »

Paul RICOEUR

http://olivierabel.fr/ricoeur/reponse-a-robert-levy.php

________________________________________________________________________________________

La France est comme en 1939, à la veille d’une Troisième Guerre Mondiale qui sera toute autant destructrice, sinon plus. Les intellectuels socialistes tiennent le même discours que je tenais vis à vis d’HITLER, coupables de la même indulgence que moi-même envers un ennemi à qui ils trouveront toujours l’excuse d’avoir été humilié, à qui il faut tout pardonner, principalement le fait de l’avoir vaincu.

Le colonisation est devenue la dette de l’Europe, la dette de la France vis à vis de pays d’Afrique et de Moyen-Orient qui veulent leur revanche, comme l’Allemagne humiliée. Tout est excusable au nom de cette dette imaginaire, car elle est purement imaginaire. Les seules infrastructures qui subsistent dans des pays autrefois occupés par leurs méchants colons sont les infrastructures des occupants. Ces pays “libérés” de l’Occupation sont totalement sous la dépendance de leurs roitelets, lesquels sont pires que les “blancs” qu’ils prétendent avoir chassés.

Résultat de recherche d'images pour "immigration bateau"

Comme au temps de l’esclavage et des trafiquants de bois de nègres, remplacés par les trafiquants de migrants, ce sont leurs frères de race qui les vendent à d’autres frères de race, de leur propre race, leur promettant qu’ils deviendront comme des “blancs”, des Européens. Car eux savent bien, les Noirs d’Afrique et les bronzés du Maghreb, que les races existent. Sinon comment pourraient-ils prétendre exclure la race blanche de leurs camps d’Indigènes si les races n’existaient pas ?

En Inde, il est de bon ton et de tout temps de prouver que l’on appartient à la race des Elus, en découvrant une peau blanche, la plus immaculée possible, la moins touchée par le soleil. Et en Afrique, la crème Nivéa se vendait au prix de l’or chez les populations noires à cause de son pouvoir prétendument blanchissant vanté par des publicités conçues par des Blacks pour des Blacks. Mickaël JACKSON est la malheureuse preuve de cette “assimilation” culturelle à l’idée qu’avoir la peau blanche, c’est faire partie de l’élite mondialiste.

Pourquoi vouloir le nier ? Plus vous haïssez votre propre civilisation, plus d’autres l’adorent et vous l’envient. N’est-ce pas singulier de voir affluer autant d’étrangers d’une autre couleur de peau dans un pays à majorité blanche, eux, ces immigrés dont le seul rêve de grandeur est de devenir comme des Blancs ?

N’est-ce pas singulier de voir ces “Métèques” vouloir singer des Blancs qu’ils disent vouloir remplacer , en faisant tout comme eux et, pour tout dire, plus mal qu’eux ? Il suffit d’aller voir les “No go zones” pour se rendre compte que la colonisation des terres des Blancs par des étrangers d’une autre couleur de peau transforme les terres de France en terres d’Afrique ou de Moyen-Orient ! Les habits folkloriques se disputent l’espace public avec les ventes à la sauvette sur les trottoirs tandis que les mitraillettes butent à qui mieux mieux tous ceux qui ne sont pas ou ne seraient pas PAREILS culturellement, non ASSIMILES aux nouveaux colons revanchards.

Résultat de recherche d'images pour "camp des indigènes"

Lire exactement le contraire du “signifié” “anti-racisme”, ce qui est extrémement “signifiant” pour Paul RICOEUR. 

Qui sont les racistes ?

Ne serait-il pas plus sage de développer leurs propres coutumes et leur propre civilisation sur leurs propres terres, aux fins de prouver la supériorité de la race noire ou de la race maghrébine, seules races autorisées à participer aux camps des Indigènes, les si bien-nommés, eux qui sont sans gêne et sans gènes supérieurs à la civilisation blanche ou… asiatique, sinon ils seraient heureux chez eux et n’auraient pas besoin de quitter leurs terres d’Indigènes ?

Plutôt que de venir piller les biens déjà produits par les Blancs, leurs ennemis ?

Non, je ne suis pas raciste !

Moi, le philosophe, je dénonce le racisme ambiant, le racisme anti-blanc et l’étrange et malsaine complaisance des Blancs à se vilipender, donc à s’avilir, tandis que d’autres, ceux qui ne sont pas blancs, cherchent par tous les moyens à “se blanchir”, au sens propre comme au sens figuré du terme, excusés de tout et ne pardonnant rien à ceux qui les excusent de tout !

Résultat de recherche d'images pour "racisme anti blanc"

Nous étions frappés de la même cécité, nous les Socialistes, avant que n’éclate la Seconde Guerre Mondiale et que n’éclate la vérité sur Adolf HITLER à la face du monde entier. Nous culpabilisant d’avoir vaincu l’Allemagne et de lui avoir infligé la dette de la honte, nous, les Socialistes, avons défendu la paix, en soutenant la montée du nazisme, en trouvant toutes les excuses du monde à HITLER, comme aujourd’hui, vous, les Socialistes, vous trouvez toutes les excuses du monde à la montée de l’Islam, malgré tous les crimes commis en son nom. Vous n’aviez pas lu “Mein Kampf”, pas plus que vous n’avez lu ou ne lirez le “Coran”. Vous êtes trop intelligents pour lire des ouvrages religieux, ce qui fait de vous des idiots utiles, des ignorants.

Votre ennemi aujourd’hui, c’est… le Socialisme, l’ex-URSS. Vous venez de tuer votre propre parti au nom de la vérité marchande, de l’ultra-libéralisme, du “mondialisme”, ce vieux rêve germanique et cet entêtant rêve britannique. A genoux devant le nouveau credo politique du “pragmatisme”, c’est à dire que ce qui existe impose sa loi, et non pas l’inverse, la loi accompagnant l’existant et ses évolutions qui ne sont que des régressions sociales, vous priez, suppliez le peuple de vous pardonner et de vous rejoindre sur ce chemin de la rédemption, c’est à dire de la “soumission” à l’ennemi. Collabos comme dans les années 40, vous vous inventez toutes les bonnes raisons du monde pour trahir les idéaux passés au nom du passé. Si ces idéaux sont passés, c’est donc qu’ils sont dépassés ! Vive les nouvelles conceptions économiques où l’homme n’est plus qu’objet de marchandage, le marchandage d’un patronat arrogant et avantageux car avantagé, avant que l’homme-outil ne devienne esclave puis ne meure comme un objet de marchandise jeté au rebut d’une société voulue pour les riches par les riches, pas pour les pauvres, ET sans les pauvres, dans un temps où le travail sera sans fin. Car être un(e) esclave, c’est travailler sans fin pour rien.

Non, j’ai déjà commis cette erreur en mon temps d’avoir sous-estimé la capacité de nuisance d’Adolf HITLER. Par conséquent je ne saurais me joindre à la joyeuse bande de profiteurs et de professeurs de morale dite laïque qui vont faire basculer la France et le monde dans l’horreur parce que ceux qu’ils excusent sans cesse n’ont de trêve ni de paix de leur faire une guerre sans fin. Et eux accusent et se font justice, sans procès. Ce sont des tueurs et les couteaux qu’ils aiguisent rappellent la “Nuit des Longs Couteaux” en Allemagne.

Résultat de recherche d'images pour "nuit des longs couteaux"

______________________________________________________________________

https://www.herodote.net/almanach-ID-1262.php

30 juin 1934

« Nuit des longs couteaux »

[ Le 30 juin 1934, à Berlin, reste connu comme la « Nuit des longs couteaux ». Avec le concours des SS et de leur chef Himmler, Hitler élimine les extrémistes de son parti, groupés autour des SA de Röhm.

On évalue à 85 le nombre d’assassinats. Parmi les victimes figurent surtout des nazis de la première heure : Ernst Röhm, chef des SA, Kurt von Schleicher, Karl Ernst, Gregor Strasser,… mais aussi des opposants catholiques : Erich Klauser, secrétaire général de l’Action catholique, Edgar Jung, autre dirigeant de l’Action catholique, Adalbert Probst, directeur national de l’Association sportive des Jeunesses catholiques, Fritz Gerlic, directeur de l’hebdomadaire catholique Der gerade Weg.]

__________________________________________________________________________

Ceux qui mènent une politique immigrationniste irresponsable, alors que le budget de la France est calamiteux, devront être traduits devant le Tribunal de l’Histoire. Quand on n’a pas assez à manger pour dix personnes dans une famille, on n’invite pas à sa table une centaine d’autres. Ou alors, c’est que la famille et les invités se sont convertis au Christianisme et qu’ils croient à la multiplication des pains et des poissons ! Dans l’Islam, le Coran propose d’autres solutions : le pillage des biens pour les mécréants suffisamment idiots ou inconscients pour inviter chez eux ceux qui savent déjà que, lorsqu’ils seront majoritaires démographiquement, ils se conduiront et se comporteront comme Daech, l’Etat Islamique, en terrain conquis. Pour l’instant vos “occupants” patientent. Le temps joue pour eux et contre vous.

Car vous, hommes,

[“homo” au sens latin neutre du terme, opposé à “vir”, le mâle et à” mulier” la femme]

qui prétendez gouverner ce pays, avez en fait cédé sur tout. Et vous vous apprêtez à céder sur toutes les revendications dites culturelles, en fait cultuelles, discriminantes pour les femmes, les homosexuels, les Juifs, les Chrétiens et les athées. Malheur au peuple français d’origine ! Il subira le même sort que les Chrétiens du Moyen-Orient, athées ou pas, des habitants non musulmans de Mossoul. Mossoul était “soul”, l’âme chrétienne de l’Irak. Que reste-t-il des quartiers chrétiens ? Le Liban autrefois chrétien a été conquis aussi par le droit du ventre, le ventre des femmes que vous prétendez défendre.

Résultat de recherche d'images pour "chrétiens de Mossoul"

L’OTAN n’est qu’un clown pitoyable et effroyable qui veut précipiter l’Europe dans le chaos le plus total pour sauver les Banques, vos banques qui se servent plus qu’elles ne servent les peuples. Elles n’ont servi à rien et ne vous ont servi à rien, ces banques, qu’il vous faut sauver sans cesse et tout le temps ! Pourtant, elles ont bien servi un Maître, un patron ? Qui ? Posez-vous la question, la bonne question, surtout !

Refusez la guerre contre la Russie.

Vous, les Socialistes, ne soyez pas, ne devenez pas le Parti par lequel la France aura perdu plus qu’une guerre !

Son droit à rester une nation, à continuer d’EXISTER.

Qu’est-ce que le racisme ?

C’est croire que les terres habitées par les Blancs sont meilleures que les terres habitées par les Blacks ou les Beurs.

Donc c’est de croire que la race blanche est supérieure aux autres races !

Et qu’il vaut mieux aller vivre avec vos Maîtres sans grâce détestés mais compétents plutôt que rester avec vos frères de race adorés mais débilitants. La faute à qui ?

Osez DIRE et ECRIRE la VERITE de votre siècle !

Résultat de recherche d'images pour "vérité sur migrants"

Si votre pays est au bord de la faillite, comment pouvez- vous “IMPOTS-ser” aux contribuables français le prix d’un accueil immodéré d’étrangers qui seraient mieux employés chez eux à sauver leur propre pays, plutôt qu’à venir chercher du secours chez ceux qu’ils accusent de tous leurs maux sur cette terre ?

Si leur voyage est une galère, l’avenir de la France va ressembler à ces “thrillers” qui vous donnent la chair de poule, quand tous les poils de votre peau se hérissent d’horreur devant les crimes commis par des tueurs sans pitié, comme ces charcutiers qui sont les rentiers de la souffrance animale, avant de devenir les bouchers halal de la désespérance humaine.

Non, ne m’associez pas à cet humanisme nauséabond d’un monde moribond, le vôtre.

Le socialisme est mort, vive le fascisme !

Résultat de recherche d'images pour "socialisme mort"

________________________________________________________________________________

[Paul RICOEUR, s’il vous plaît, un mot “optimiste” pour notre Président de la République ?]

Etre seul, c’est se savoir unique.

De Paul RICOEUR pour Emmanuel MACRON

Résultat de recherche d'images pour "solitude du vainqueur"

Contes de mon enfance : quand une bergère épouse un prince salafiste, est-ce un conte de fées du passé ou… un cauchemar moderne ? L’affaire de Corneilla-la-Rivière devient une affaire nationale quand “vérité en deçà des Pyrénées[-Orientales], [devient] erreur au delà”. Citation de Blaise PASCAL, philosophe chrétien, extraite de son essai posthume, ses “Pensées” interrogeables et pas toutes agréables, testament de l’Homme.

Résultat de recherche d'images pour "bergère et ses moutons"

 

Il était une fois une bergère, une vraie bergère, qui avait épousé un Salafiste, un vrai Salafiste. C’était dans un siècle d’ouverture aux autres cultures et agricultures, le XXIème siècle, et dans un pays traditionnellement bienveillant, la France, “pays des Droits de l’Homme” aux frontières ouvertes.

C’était dans un village, une querelle de clochers, pour des prés carrés sans barbelés, non délimités, où paissent les moutons de la bergère sans frontières, sur un territoire pas vraiment en paix. C’est une affaire de terroir qui tourne au mouroir, le mouroir des bêtes, les bêtes de Panurge, les moutons.

C’est donc l’histoire d’une belle et fière bergère costumée en robe longue comme dans le haut Moyen-Age, éternelle veuve vêtue de noir, endeuillée par la perte d’un amour invisible, l’amour de soi, du droit à être une femme dans un siècle d’androgynes ou de misogynes, le “ou” étant exclusif dans les deux cas du sexe féminin.

Résultat de recherche d'images pour "bergère et ses moutons"

Quelle vérité que ces montagnes bornent, qui est mensonge au monde qui se tient au-delà“. MONTAIGNE

Oui, où est la vérité ?

Des faits ?

La source :

  • Une querelle de voisinage pour un point d’eau, une rivière, un canal, à Corneilla-la-Rivière, village si bien-nommé !

Une querelle dans un Far-West français, au pied des Pyrénées catalanes.

Et des moutons indisciplinés qui vaquent à leurs occupations dans des pâtures qu’ils occupent ou pas, selon qu’ils divaguent ou pas dans les champs voisins et les structures équestres du club voisin.

Nous savons tous comment peuvent dégénérer ces querelles de voisinage dans des villages confinés au pied des montagnes, là où des moutons refusent de badiner avec leur droit de circulation, comme leur bergère avec les hommes du village. “On ne badine pas avec l’amour” quand on est la veuve d’un Salafiste et quand on a fait le voeu de renoncer au monde des autres hommes.

L’affaire serait restée “normale” dans les normes acceptables, même si peu agréables, des querelles de voisinage qui dégénèrent “normalement” à coups d’insultes, de dérapages verbaux non contrôlés et d’écharpages avec des noms d’oiseaux, non racistes, car ces oiseaux du pays appartiennent à des espèces autochtones, affirment les ornithologues qui n’aiment pas qu’on mette les volatiles en charpie, fussent des Harpies.

Si et seulement si les moutons ne s’étaient pas retrouvés sans bergère, à compter non plus les moutons qui sautent mais les moutons qui meurent.

La preuve qu’on peut encore s’endormir en comptant des moutons, des moutons morts.

Une centaine ?

Le chiffre serait surestimé.

Résultat de recherche d'images pour "CRI Perpignan bergère"

C’est une affaire judiciaire en cours.

Il n’y aura donc pas de communication institutionnelle sur une affaire judiciaire en cours.

– “Il est regrettable que “l’Indépendant”

[journal local qui porte si bien son nom !]

ait évoqué cette histoire qui n’avait pas vocation à être connue du grand public”, se dit-il.

C’est le seul “sentiment” exprimé sur la question de la bergère en prison.

Il n’est pas question de compassion.

Oui, la bergère est en prison !

Sinon ce ne serait pas une affaire judiciaire.

Rendez-vous compte !

Elle a osé revenir dans sa bergerie où divaguaient ses moutons laissés à l’abandon, alors qu’elle avait l’interdiction de remettre les pieds dans sa modeste propriété, un champ.

Elle ne supportait pas l’idée qu’ils meurent sans nourriture et sans eau.

Résultat de recherche d'images pour "CRI Perpignan bergère"

Faut-il avoir perdu toute sa raison pour ne pas pouvoir supporter que meurent ainsi ses moutons ?

Je suis contre le port du voile, toute forme de port du voile.

Le voile qui rend aveugle me paraît aussi condamnable que le voile qui cache la femme, l’objet du délit.

Le prince salafiste serait en fuite, après s’être “expliqué” à coups de poings avec un couple de voisins.

Et c’est parce que plus personne ne pouvait s’occuper des moutons, que la bergère est revenue dans sa propriété, faire son travail, bravant l’interdit judiciaire.

Et c’est parce qu’elle est revenue s’occuper de ses moutons, de son troupeau de moutons, qu’aujourd’hui elle est en prison.

Et c’est parce qu’elle est en prison, qu’aujourd’hui, les enfants de la bergère n’ont plus de parents pour s’occuper d’eux, comme les moutons.

Résultat de recherche d'images pour "prison de perpignan"

Enfin, si, les voisins de la ville, la ville de Perpignan, la parentèle supplée, la parentèle musulmane, est-ce du communautarisme ou de la charité chrétienne, s’te plaît, cette aide non déclarée et spontanée ?

__________________________________________________

Psaume 22 de la Bible

Le Seigneur est mon berger :

je ne manque de rien.

Sur des prés d’herbe fraîche,

il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles

et me fait revivre ;

il me conduit par le juste chemin

pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.

_____________________________________________________

Vous connaissez beaucoup de bergers qui abandonneraient leur troupeau de moutons, les laissant sans eau et sans nourriture ?

Résultat de recherche d'images pour "jésus le bon berger"

Mon Berger à moi m’a demandé de rappeler qu’Il est le berger de tout le troupeau de moutons qui paissent en paix sur des terres chrétiennes.

Il ne tolère pas la violence, ni la violence des Salafistes qui tuent des mécréants, ni la violence institutionnelle qui enferme des “présumés coupables”, donc des innocents jusqu’à preuve du contraire.

J’ai envoyé un mail à la Mairie de Corneilla-la-Rivière, le rôle d’un journaliste, même d’un drôle de journaliste comme moi, étant d’obtenir sur cette affaire tous les “sons de cloches”, pas seulement ceux de la plus grosse cloche du village dans cette querelle de clocher.

C’est parce que je suis contre l’Islamisme, la servitude volontaire des femmes, que je me dois, à la demande du Seigneur, de défendre les nouveaux esclaves de ce siècle. Même les esclaves ont des droits !

En vérité, il faut rajouter, informations à lire à la source, dans le journal local “l’Indépendant”, que ce couple “hors-normes cultuelles”, couple salafiste, aurait pourtant été chaleureusement accueilli par les habitants du village habitués aux touristes, la culture locale étant faite d’ouverture à l’autre.

Le projet de reprise d’une bergerie par ce couple aurait été été soutenu, accompagné et quasiment parrainé par la Mairie.

Aussi, avant de “CRI-er” au racisme, faut-il être très prudents.

Le Seigneur étant Mon Berger à moi, Il n’admet pas, cependant, que des moutons aient pu être bê^^eee^^êtement la victime de ce conflit de voisinage, centaine ou pas de moutons morts. Le chiffre serait exagéré, ce qui signifie en clair que des bêtes sont bien mortes par la seule faute de la stupidité humaine.

Si la prison de Perpignan est surpeuplée, les rues de Perpignan sont pleines de petits délinquants, “casseurs” et agresseurs, laissés en liberté avec ou sans contrôle judiciaire.

Résultat de recherche d'images pour "prisons pleines "

L’équité impose donc de vérifier si la bergère représente un danger réel pour la société civile et lequel ?

Et si les moutons décédés méritaient la peine de mort parce que leur bergère est salafiste.

Les moutons ?

Mais n’oublions pas les deux chiens qui gardent le troupeau, lesquels seraient esseulés et affamés

Bien vouloir noter le conditionnel, merci !

Que fait la SPA, me demandez-vous ?

Je le saurais vendredi puisque j’ai posé la question à l’avocate représentant la SPA dans ce département des Pyrénées-Orientales.

Résultat de recherche d'images pour "spa animaux"

Qui est coupable d’abandons des bêtes ?

J’aurais, je l’espère, la réponse de la Mairie de Corneilla-la-Rivière, sur cette affaire de moutons sans Panurge qui dénégère.

Enfin, je suis rassurée en partie de savoir,

– Alléluia !,

que les services vétérinaires suivent les moutons dans leurs divagations avec toute l’attention qui leur est due.

Je les vois bien, ces moutons, après publication de mon article, ce jour, être envoyés à l’abattoir et les chiens à la fourrière, pour s’être plaints à mon Berger.

Résultat de recherche d'images pour "bergère et ses moutons"

A chacun son enfer !

Même les hommes ont leur enfer.

– Au-revoir, les gentils moutons !

Qui dédommagera la bergère de ces pertes financières et qui dédommagera Mon Berger de la cruauté des hommes plus méchants que les bêtes, lorsqu’il s’agit de décider du sort des bêtes et des enfants ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette affaire de bergère ayant épousé un prince salafiste, et ayant pour actuel palais la prison de Perpignan, faites comme moi :

– prenez contact avec le CRI local.

[Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie]

Ils ont une page Facebook.

https://fr-fr.facebook.com/Cri-Perpignan-1421302234844475/

J’attends, tout comme vous, d’avoir leur son de cloches qui ne devrait pas être “catholique”.

Je reviendrais sur cette affaire de bergère salafiste dès que j’aurais des informations nouvelles.

Parole du Seigneur !

Résultat de recherche d'images pour "parole du seigneur"

__________________________________________________

Psaume 22 de la Bible

Le Seigneur est mon berger :

je ne manque de rien.

Sur des prés d’herbe fraîche,

il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles

et me fait revivre ;

il me conduit par le juste chemin

pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent

tous les jours de ma vie ;

j’habiterai la maison du Seigneur

pour la durée de mes jours.

________________________________________________

Proverbes 14 : 9

« Les insensés se font un jeu du péché,

Mais parmi les hommes droits se trouve la bienveillance »

Merci au journal “L’Indépendant” de passer outre les protestations officielles institutionnelles et d’oser nous informer, même du sort d’une bergère salafiste en prison !

Il faut raison savoir garder.

Donc il faut savoir avoir raison, même quand tout le monde vous donne tort.

Je vous invite à lire ce journal régional si vous voulez en savoir plus sur cette affaire.

Résultat de recherche d'images pour "l'indépendant perpignan"

De COLUCHE : – “Si MEDIAPART est un média indépendant ? Ouaip, autant qu’ma bite est indépendante d’mon Q ! C’est tout dire. Tu veux voir ? J’te montre. Meuh non, j’suis pas sexhibitionnniste… Avec Alain JUPPE en invité-surprise. M..rde, j’l’ai dit !, c’est plus une surprise.”

Afficher l'image d'origine

C’est l’histoire de…

Sortez vos mouchoirs, pas ceux qui sont en papier pass’qu’y sont pas assez absorbants.

Prenez vos anciens mouchoirs, ceux en tissu ou vos torchons d’vaisselle, ceux qui sentent vos aisselles quand vous avez fini d’faire la vaisselle que vous faites jamais, les gars.

Quoi, z’avez plus rien pour essuyer vos yeux ou vos verres ?

Nan, pas les verres de lunettes pour voir la lune dans le ciel, la plus grosse de ce siècle.

Ni les vers de terre.

Les verres, tu sais, pour boire du pinard !

Si t’es français.

Donc c’est l’histoire de…

Ca y est, y’en a une qui commence à chouiner alors que j’ai encore rien dit !

C’est dingue, non ?

Ou c’est une dinde ?!

Bon, j’poursuis.

– “Poursuivez !”, qu’y dit le proc’ !

Nan, c’est pas c’qu’y dit ?

Par exemple, y dit :

– “Poursuivez Véro, elle nous a trop fait chier, même qu’on finissait tous par avoir la diarrhée à Perpignan, de frousse qu’elle vous raconte tout à tous, tout c’que vous devez pas savoir de c’qui s’passe dans c’te ville” qu’elle est pas vraie… tant elle est fausse, la ville !, pas Véro.

Tiens, en parlant de “méchant con”, y’a…

– Allez, j’vous l’dis, pass’que la juge d’instruction, elle vient de considérer que la constitution de partie civile n’était pas recevable, donc ça sort du domaine de l’instruction.

Donc c’est plus un secret.

Donc vous pouvez tout savoir, tous.

Donc y’en a qui vont encore avoir la chiasse, ce soir !

Pass’que je pars à la chasse aux cons.

“On qu’est toujours un con” veut pas poursuivre un autre méchant con.

Afficher l'image d'origine

Y doit s’reconnaître en lui, sinon j’vois pas pourquoi.

Pourquoi qu’y veut pas rendre justice au peuple, hein ?

Pass’que le peuple, y l’est noir !?

Ah, fallait le dire !

Quand t’es blanc, t’es blanchi(e) !

Pas comme quand t’es noir(e)…

Aux USA ou en France, c’est tout pareil.

Vaut mieux être blanc et chef de service dans la PN, la Géhenne ou la Police aux Fous, que noire et veuve de policier mort en service, quand tout s’dévisse.

Pass’que noire et femme, tu cumules deux handicaps !

En France.

Surtout ne défendez pas les minorités discriminées qui travaillent dans la police nationale…

Surtout pas !

Des fois qu’ça s’saurait… ça leur f’rait trop plaisir !

Y voudraient tous venir dans la police.

T’imagine, des Blacks et des Beurs dans la police, mais on s’rait plus en France !

Dis donc…

Moi, y m’font tous marrer !

Ouaip, vous m’faites bien marrer, les Blacks et les Beurs.

Vous allez voter Alain JUPPE, aux Primaires de la droite, comme des primates, çui qu’est le copain d’enfance, ou retombé en enfance,

– c’est tout comme !,

de celle qu’a placardisée une Black et l’a foutue derrière des pare-vues pour pas qu’on la voie, pass’que le noir, ça porte malheur…

Faut comprendre, ça fait deuil.

Ou ça fait sale.

D’ailleurs, c’est pour c’te raison qu’elle refusait de lui serrer la main, la chef de service !

Pass’qu’elle avait peur de s’salir !

Tu comprends, le noir, c’est contagieux.

C’est comm’ le charbon de bois.

Plus tu frottes, plus t’es noir !

C’est qu’y sont cons, ces gens-là.

Y savent pas que le savon, ça existe.

Afficher l'image d'origine

Donc la procureure et la juge d’instruction, “Madame BATAILLE”,

– ça s’invente pas !, encore une…, si, c’est un pseudo,..

– y’en a plein des Madame BATAILLE qui s’inventent pas, faites gaffe !

ont décidé que la constitution de partie civile d’une noire ne vaut pas celle d’une blanche.

Car j’connais la musique, moi !

Une blanche vaut deux noires, c’est connu.

Si t’es musicien.

– Pas juge, mais musicien !

La copine d’Alain JUPPE, elle a le droit, elle, de se constituer partie civile pour des faits remontant à l’année 2004, contre une majeure mal protégée qu’elle poussait au suicide, une mère de quatre enfants, mêm’que la HALDE a reconnu la discrimination pour cause de santé et que l’administration, celle au-dessus de celle qu’est en-dessous, elle avait blâmé le blâme que lui avait fait coller la blanche, la copine de JUPPE, en le supprimant d’avance. Y préférait ça, l’préfet d’région, plutôt que d’passer pour un con, aux yeux des cons !

– c’qui sont cons, tous ! -,

devant le Tribunal Administratif, à une époque où, à Montpellier, y jugeait encore pour de vrai.

Aujourd’hui faut plus y aller, d’vant le Tribunal Administratif de Montpellier, si t’es un petit agent, et surtout si t’es Black.

Ou alors faut payer au black pour gagner la partie, comme au Blackjack.

Tu joues, tu perds à tous les coups !

C’est pour ça qu’Machine qui va plus à la plage de Leucate mais qu’est toujours la copine du couple JUPPE, la chef de sévices, elle s’est constituée partie civile contre Véro et contre la mère de famille qu’elle a failli suicider dans son service, , mais qu’elle a ratée autrefois, pour des faits commis de 2004 à 2008. Pass’qu’elle est encore en vie, sa victime, la majeure plus protégée, Machine veut l’achever. Elle aime bien les achever, ses victimes expiatoires, surtout quand elles sont noires ou plus protégées !

Afficher l'image d'origine

On achève bien les chevaux, non ?, pourquoi pas les mères de famille ?

Et pourquoi pas Véro ?

Plainte avec constitution de partie civile dans une écurie, genre centre équestre, le TGI de Perpignan, dont les juments, les deux filles, les victimes, les vraies, elles ont été informées seulement en 2015, soit plus de dix ans après, que Machine voulait leur peau,  pour s’faire un sac en cuir.

Sauf que Véro, c’est une dure à cuire.

Jocker, votre honneur !, y’a plus d’jockey menteur pour monter à cheval sur des juments démontées.

J’vais vous faire la photo du poteau, au tiercé, les potes !

Tiercé gagnant pour la Primaire, sans Alain JUPPE.

– Mais c’est normal à Perpignan !, qu’y perdent, les Blacks et les Beurs quand y z’osent s’attaquer aux chefs de sévices.

Y’a pas photo à l’arrivée !

Quand y z’aiment, y comptent pas, les juges.

Y comptent pas leur nombre d’amis.

Le temps compte plus, non plus, ni la prescription.

Sont capables de tout pour plaire à leurs amis.

C’est beau l’amitié, non ?

Ca s’appelle la fraternité !

Y’a jamais prescription quand tu t’attaques à des chefs de sévices dans la police nationale.

Aussi l’procureur y l’est pas trop pressé d’montrer ses réquisitions pour la mise en examen de Véro.

Des faits commis de 2004 à 2008 ?

Tu m’étonnes !

A ton avis, pourquoi ?

Y paraît que, quand t’es témoin assisté, bah ouais, t’as pas le droit d’savoir pourquoi t’as failli être mis(e) en examen.

Sinon faudrait qu’t’acceptes d’être mis(e) en examen pour avoir le droit d’savoir pourquoi t’aurais mieux fait d’être témoin assisté.

Afficher l'image d'origine

La juge d’instruction, par Dépit, elle a préféré éviter la mise en examen à Véro.

On sait jamais, des fois qu’vous sachiez !

Que j’sache et que vous saviez c’que vous deviez pas savoir…

Pour qu’ils z’aient encore la chiasse à Perpignan !

C’est qu’Véro, ce jour-là, elle était en colère !

Pensez donc :

  • Deux commissaires armés qui s’rendent au domicile d’un curateur âgé de 76 ans pour prendre son audition, c’est à dire lui faire rendre des aveux :

– “Alors tu vas les rendre, ces aveux ! Tu vas l’dire, Vieux con,  que c’est Mme HURTADO qui t’a dicté ta conduite,  et qu’sinon, t’aurais pas défendu la majeure protégée qui voulait se suicider… ta protégée qu’tu vas plus pouvoir protéger longtemps !”

– Ah je vomis, c’est trop dégueulasse !

Depuis y l’est mort, le vieux. C’est pour ça qu’y peuvent s’occuper d’sa protégée avec la Machine à tuer. Le vieux curateur avait fui le département des Pyrénées-Orientales, le 66, en vain, pour échapper aux pressions.

 Là c’est moi qui le dis, COLUCHE, qu’c’est trop dégueulasse.

Tu m’suis un peu, non, sur ce coup-là  ?

C’est normal !

“On qu’est toujours un con” met en examen Véro, mais laisse tranquille les commissaires.

Même que, si tu dis “on”, c’est toi qui parles de toi, y z’ont dit et reproché à Véro.

Tu l’savais, toi ?

Afficher l'image d'origine

L’avocat de la partie adverse, une autre chef de sévices, une copine aussi à Machine, la copine du couple JUPPE, c’est c’qu’y l’a dit devant la XVIIème Chambre correctionnelle à Paris, celle spécialisée en droit d’la presse qui oppresse  :

– “Arrêtez-la d’parler ! Elle dit “on”. Donc elle s’prend pour “on” ! Elle s’prend pour qui, pour dire “on”, elle ? Pour nous, Madame la Juge. Madame HURTADO s’prend  pour des chefs qu’on est.”

Ca, qu'”y” se prennent  pour des chefs cons, ceux qu’en sont des cons,  “on”, c’est pas faux, mais pas faux du tout.

Mais aucun risque pour Véro !

Véro, elle sait trop bien que, grâce à moi, “”on” est toujours un con” !

Elle est pas assez con pour s’auto-accuser, elle, et aller s’identifier à son propre procès comme étant Madame BATAILLE, celle qu’a voulu succéder à Machine qui lui avait promis qu’elle aurait le poste qu’elle a jamais eu.

C’est forcément encore d’la faute de Véro !

“On” pour les cons, leçons de Chose, pour le P’tit Chose, Véro :

– J’m’y recolle en tant que maître d’école pour une p’tite leçon d’grammaire en une seule phrase, moi qui suis nul. C’est d’vot’faute aussi. Dictée !

Nan, j’ai pitié.

Mais j’colle le premier con qui me sort : – “qu'”on”, c’est moi ! c’est à dire “Véro”.

“On”, c’est :

(On peut l’écrire “on sait”, mais ça, j’sais pas !)

  • pronom indéfini NEUTRE qui ne veut pas dire “moi”, ni “je”,  mais plutôt “eux” ou à l’extrème rigueur “nous” !

Si j’te dis :

– “En Angleterre “on” mange du rosbeef avec de la sauce à la menthe”, ça veut pas dire qu’je me prends pour un English, et encore moins pour la Reine d’Angleterre !

Afficher l'image d'origine

Qu’y sont cons, les cons qu’y poursuivent, Véro  !

 Bienvenue à Perpignan !

Afficher l'image d'origine

Pour ceux qui voudraient changer de destination, c’est trop tard.

Le train ne s’arrête jamais en cours de route.

Car il est en déroute jusqu’à Perpignan.

– J’veux descendre !

Nan, pas possible, faut d’abord attendre qu’y vous z’aient descendu(e) à Perpignan, avant d’pouvoir descendre… les pieds devant, de préférence.

Mais Véro qui défend une majeure protégée pass’qu’elle est plus protégée, c’est anormal pour eux, ces gens-là !!!

C’est une extra-terrestre, Véro!

En plus, elle défend une Black qui veut s’constituer partie civile contre une blanche.

Mais dans quel monde vivons-nous, j’vous le demande, braves gens de Perpignan ?

Quelle horreur !

En plus, la blanche qui vaut deux noires, c’est  une copine de JUPPE…

Elles z’auraient dû être deux, au moins, deux Blacks pour déposer plainte contre la blanche !

Tu sais bien, j’te l’ai déjà dit :

– il faut deux noires pour faire une blanche.

Aussi quand y’a qu’une seule noire qu’est discriminée pour sa couleur de peau, ça compte pas à Perpignan.

Et comm’ y’a pas beaucoup d’Noirs, beaucoup moins qu’à Paris, on s’demande pourquoi !, c’est difficile d’en trouver deux et d’faire la paire.

T’imagine :

– “Topez-là ! L’affaire est conclue. J’vais me constituer partie civile aussi contre la blanche !”

– “Pourquoi ?”

– “Bah, pass’que j’suis noir(e).”

Ca suffit pas !

Ce type d’accord mafieux, ça existe que chez les “frangins”, à Perpignan, pas chez les Blacks, ni les Antillais qui sont souvent noirs, note bien !

Afficher l'image d'origine

Le devoir d’entraide entre Mafieux, les associations secrètes qui gèrent la vie des administrations à Perpignan, ça t’oblige à aider ceux qu’t’as pas toujours envie d’aider si tu veux pas finir comme Véro.

Bon, mais j’vous ai rien dit !

Moi, j’tiens à ma peau, enfin à celle de Véro.

Déjà qu’elle aura pas assez de toute une vie pour payer tout c’qu’y vont lui mettre sur le dos !

Alors si vous la faites mourir plus tôt…

Va falloir qu’elle vende sa tombe ou son urne funéraire !

Donc, j’te disais :

– Quand t’es noir(e), tu vires au gris foncé, avant d’être viré(e), pas pass’que t’es dépressif-ve, mêm’si ensuite, tu le deviens forcément, pour un rien, hein ?, dépressif-ve…

– Ah, t’es devin toi aussi ? T’avais deviné, hein ?, qu’elle allait devenir dépressive !, Maguy, à cause de la blanche !

La Black, elle est dépressive à cause de la blanche qui vaut deux noires, ou tout comme.

En tous cas, c’est elle, la blanche, qu’y croit qu’elle vaut deux noires !

Mais les règles en musique, ça vaut pas dans la vie courante.

C’est pour ça qu’y finissent tous par avoir la courante, à Perpignan, de peur que le monde entier, y sache comment y sont !

C’est pour ça que j’te le dis, d’ailleurs, comment qu’y sont !

Pour qu’y finissent aux chiottes, dans la cuvette des WC… avec leur m..rde.

Afficher l'image d'origine

Par contre la noire, elle a pas le droit, elle, à Perpignan, de déposer plainte contre la copine du couple Alain JUPPE, la chef de sévices qu’a déposé plainte contre Véro qu’avait défendue la Black.

C’est défendu de défendre les autr’ à Perpignan.

Faut avoir un statut spécial, çui d’Grand-Maître !

Sinon t’es rien.

Ouaip, Véro, elle avait défendu les deux, la majeure qu’est plus protégée et la Black qu’était devenue gris foncé, et pis quéques z’autr’ z’encore, que la procureure et la juge d’instruction, Madame BATAILLE, la bien-nommée,

– j’vous ai déjà dit qu’c’était comme un pseudo, cherchez pas !

voudraient pas voir s’ramener dans la procédure pour se constituer partie civile mêm’s’y z’ont tous souffert à cause de la blanche qui vaut deux noires.

Moi, j’dis qu’la noire, elle l’a tellement noircie, la Machine blanche qui supportait plus d’la…voir et d’l’avoir au service, une noire !, qu’à la fin d’son histoire, elle est devenue noire… de colère ! elle aussi.

P’tite chef blanche de se’vices, la maîtresse-femme, la copine du couple JUPPE.

– Oh, ma maîtresse !

“Négr’sse, apporte-moi mon thé au babaorhum !”

– “Oui, oh oui, oh, ma maîtresse.”

Nan, j’déconne, pass’qu’elle buvait pas de thé, Machine.

En tous cas, jamais au service !

Elle demandait à Philippe d’lui préparer son café, le matin.

Nan c’est pas vrai, j’rigole. D’toute façon, Philippe, y l’aurait pas voulu !

Y s’en rappelle encore çui qu’elle avait voulu transformer en secrétaire personnel à son service à Cerbère, un beau brun aux yeux bleus, un policier ACTIF qui demandait à aller sur la voie publique plutôt qu’d’finir sur son pubis ou sous son pupitre de bureau.

Après ça, Machine, elle avait décidé que son nouvel esclave, son futur secrétaire personnel comme on dit aujourd’hui, ce s’rait le mari d’Véro, au Perthus, à son nouveau service, çui où y z’ont compris leur bonheur de l’avoir, la blanche qui vaut deux noires !

Afficher l'image d'origine

Lui aussi, le mari d’Véro, y l’a pas voulu aller au Perthus, là où y l’avait jamais mis un pied.

Alors pourquoi y l’y mettrait son Q, pour faire le secrétaire personnel de Machine ?

Note bien que la procureure de Perpignan, elle est forte !

Elle a trouvé qu’y l’avait toujours travaillé au Perthus, Robert, qu’elle écrit !

Si, c’est vrai !, qu’elle écrit ça, pour justifier qu’il ait failli y aller piss’qu’y l’y aurait toujours été.

Faut suivre, aussi, en été tout comme en hiver.

Elle est longue, l’histoire, et elle est pas prête d’être finie.

On s’demande alors comment Thierry  a pu récupérer un bureau à la DDPAF de Perpignan qu’est située à Perpignan, le bureau d’Robert, le mari d’Véro.

– J’précise “la DDPAF de Perpignan”, pass’que le département des Pyrénées-Orientales est le seul département de France à avoir deux DDPAF.

Si, compte bien avec moi :

– Y’a “la DDPAF de Le Perthus”, comm’y disent les “on”, et la DDPAF de Perpignan.

Quoi, tu me crois pas ?

La procureure qui connaît pas le département dans lequel elle travaille ni les services de police avec lesquels elle travaille, elle a écrit que le service de Robert, le mari de Véro, avait toujours été :

– la DDPAF du Le Perthus,

là ou Robert, il a jamais travaillé, lui qu’avait jamais mis un pied dans ce p’tit service, au Perthus,

– “On”, y z’appelle ça, un SPAF à Le Perthus, pas un Splash !

Et lui, Robert, qu’avait pas non plus posé son Q sur une chaise ou sur une chef de service, à la DDPAF de “Le Perthus”, eh ben, y l’a pas plus posé son Q ou pris son pied au SPAF du Perthus.

Si, Véro, j’t’y jure (faut être solidaires entre mecs, hein, les gars !, vu le bordel d’à côté).

Et pour cause, y l’existe pas le service, la DDPAF de “Le Perthus”. Pourquoi qu’il aurait été dans un service qu’existe pas ?

Un SPAF, si c’est bien la PAF, c’est pas la DDPAF, ni la DCPAF, madame la procureure qui travaille à Perpignan et qu’y sait pas qu’la DDPAF est à Perpignan .

Et paf !

Tu comprends, Robert, il avait osé décliner l’invitation transmise par le beau Thierry de devenir le secrétaire personnel de Machine, à la DDPAF du “Le Perthus” (je copie la procureure).

Y préférait Véro…

Question de goût !

Des goûts et des couleurs, ça s’discute, j’suis d’accord, uniquement sur ce point.

C’est dur aujourd’hui d’trouver des beaux mâles consentants.

Mêm’que Thierry, un beau mâle pourtant, y l’a pêt’t’pas voulu s’sacrifier pour la gloire ?

Ou pas tout le temps, par manque de temps.

Faut voir, va savoir !

Afficher l'image d'origine

Elle aurait dû essayer, Machine, de s’trouver un Black.

Y paraît qu’un Black, ça vaut deux blancs.

Y z’ont une longueur d’avance sur nous, une longueur de queue, les Blacks.

P’t’êtr’ qu’il aurait été plus demandeur, si le secrétaire personnel de Machine, y l’avait été un Black ?

Les Blancs, y sont en fin d’race.

Cherchent plus trop à s’reproduire.

Si le Parquet de Perpignan y’s’fait cirer les pompes et graisser la patte ?

– Car tout se paie dans ce bas monde.

Et, mon dieu !

[soupir comique de COLUCHE levant les yeux au ciel comme un curé]

– qu’il est bas, ce monde, çui de Perpignan…

Ou si le Parquet de Perpignan, y prouve son indépendance… ?

Indépendance ?

Ca voudrait dire quoi ?

Capacité à discerner le vrai du faux.

Par exemple, indépendance de l’esprit, moi par exemple, toujours en exemple, hein ?

Sinon ça voudrait dire que t’es soumis.

Pas à Dieu !

Surtout pas en France.

Sauf qu’en France, c’est quand t’es soumis qu’y paraît qu’t’es indépendant !

Cherchez l’erreur.

C’est c’que t’explique pourtant très bien MEDIAPART, ton journal préféré, qu’a peur de rien, çui de la pensée unique, pour les souris qui veulent être des muzz muselées et voilées.

Afficher l'image d'origine

M..rde, si on n’est plus libres de choisir de plus être libres, alors, à quoi ça sert d’êtr’ libres ?

J’veux plus être libre !

Laissez-moi être une esclave libre…

Mais… J’croyais que,

– que j’suis con !,

que, quand t’es un esclave, t’es plus libre.

T’es une esclave.

T’as voulu librement n’être plus libre, donc t’es une esclave.

– “Femme, apporte-moi mes babouches.

– Femme, accouche !

– Femme, touche pas à mes bourses, sauf quand c’est moi qui l’décide !”

Pass’que, chez eux, les Muzz, c’est l’homme qui met la main au panier, pas la femme !

Y faut pas l’écrire.

D’ailleurs faut pas écrire… du tout.

Et y faut pas qu’je vous fasse rire !

Pass’qu’aujourd’hui, en France, l’autorité, c’est sacrée.

Sérieux !, ça s’respecte.

Afficher l'image d'origine

Ca s’respecte tellement qu’y faudrait vraiment qu’vous soyez tous de méchants cons pour pas respecter des gens qu’y s’respectent pas eux-mêmes quand y sont l’autorité.

Pass’qu’y sssont l’autorité !, tu comprends ?

Et y z’ont de plus en plus d’autorité pass’qu’y  ssssssssont l’autorité ![

[COLUCHE persifle comme les serpents qui sifflent au-dessus de vos têtes, têtes de cons ! ajoute-t-il ]).

Comm’y,

  • commis, commis d’Etat, comme commissions,

comm’y  disait Louis le Grand, le quatorzième :

– “L’Etat, c’est moi !”

Afficher l'image d'origine

Donc y z’ont l’autorité, piss’qu’y sont l’autorité de l’Etat.

Mais dans quel Etat elle est, l’autorité de l’Etat !

Regarde-les… ces commis d’Etat !

Incapables de juger, z’ont peur d’leur ombre, peur d’finir à Perpignan, toute leur vie !

Faut pas l’dire, chut !

Paraît qu’on n’a pas le droit de faire le bien à Perpignan.

Faire le mal, ça oui !

Autant d’fois qu’tu veux.

Mais le bien, c’est suspect.

Afficher l'image d'origine

De quel droit tu aides ton collègue, hein ?

T’es qui, toi ?

Un con ?

Ouaip, j’le savais déjà, ça.

Mais t’es un méchant con ou un “con-con” ?

Pass’qu’y faut distinguer dans la tribu des cons çui qu’est un gentil con de çui qu’est un méchant con…

Mêm’s’y sont tous cons !

Tout ça pour te dire que, Véro, elle a demandé à MEDIAPART, le journal indépendant, s’y voulait bien s’intéresser au cas de la Black discriminée par une copine d’Alain JUPPE et minée par la justice de Perpignan bien déterminée à lui faire du MAL, à la Black.

Sinon à quoi ça sert d’être un juge blanc à Perpignan ?

Mais François HOLLANDE, lui, ça l’intéresse pas d’s’attaquer à Alain JUPPE.

Y préfère qu’on tape sur Nicolas SARKOZY et sur son clan, Claude GUEANT et Bernard SQUARCINI, mêm’queue-euh (faut’ volontaire), s’y pouvait, François HOLLANDE, y f’rait tourner les tables pour interroger KHADAFI.

Juppé, le libéral qui veut un État fort

– “J’appelle la Voix de l’ONU ! Esprit, es-tu là ? Esprit, peux-tu tuer Nicolas SARKOZY ?”

– “Oui-Jà”, répond la Voix de l’ONU, quand j’serais élu ! Donne-moi ton fauteuil de Président de la République et je le tue.”

Donc MEDIAPART, en toute indépendance, a considéré, après mûre réflexion,

– Nan !, ça, c’est moi qui l’ajoute !

Car, en fait, y z’ont shooté de suite la demande de Véro, faire savoir ce qu’arrivait à une Black à cause de Machine, la copine de “la Voix de l’ONU”, mission impossible !

Au fait, pour la contacter, la Voix de l’ONU, vous voudrez bien passer par la planche de “Oui-Jà”.

Pass’qu’à MEDIAPART, en toute indépendance, y soutiennent le candidat de l’establishment, Alain JUPPE, le candidat de la “Cons-férence des cons”, celle des “Bites de Berg”.

Y sont forever “Bildeberg”.

A ce sujet “on” attend toujours de MEDIAPART qu’un courageux reporter nous fasse un reportage sur les conférences annuelles des  “Bites de Berg”.

Mais z’ont la queue trop courte pour s’y rendre !

Ou y z’ont peur qu’on la leur coupe, la queue, et la grosse commission qui va avec.

Donc, là, tu vas attendre longtemps !

Tu comprends, y peuvent pas s’fâcher avec le Qatar, ni François HOLLANDE, MEDIAPART !, Vu qu’y z’ont le même avocat Mignon et les mêmes modes de financement.

Afficher l'image d'origine

Ce s’rait tellement plus simple si on était tous muzz… et muselés.

Donc MEDIAPART pouvait pas aider la Black, surtout pas une Black chrétienne.

C’aurait pas été catholique !

Fallait mieux sortir le scoop des valises de TAKIEDDINE sur la campagne lybienne !

Pour faire plaisir à François HOLLANDE.

Or ,moi, j’vous dis, question d’or noir :

– A force d’nous ressortir les valises de TAKIEDDINE pour couvrir la voix d’SARKO par la Voix de l’ONU, chaque fois qu’y prend la parole quéque part sur les ondes radio ou TV, j’en connais qu’en ont, des valises de billets, et pas qu’sous les yeux !

Donc MEDIAPART refuse de s’occuper du sort des Noirs en France, c’est prouvé.

Surtout s’y travaillent dans la police nationale et sont victimes de racisme institutionnel.

En plus, y sont français, ces cons !

Si, au moins, y z’étaient étrangers, migrants, quoi !

Nan !

Des Antillais, dans la police nationale !

Mais qu’est-ce qu’y foutent, là ?

Il faut pas fâcher, frère Bernard CAZENEUVE et cracher dans la soupe populaire du populisme régalien.

Frère Edwy PLENEL roule régulièrement des pelles fraternelles à Bernardo le muet, qu’y veut qu’ la police nationale devienne “la Grande Muette”, comme lui.

Afficher l'image d'origine

Mais les langues, faut bien qu’ça servent à quéque chose !

Si ça sert pas à parler, alors ça sert à s’rouler des pelles entre mecs quand y’s’logent ensemble, discrètement et régulièrement au Paradis des Frangins.

C’est pour ça qu’y  z’évitent, comme les Muzz, d’avoir des femmes dans leurs loges.

Pas besoin !

– “Mais qu’est-ce qu’on en a à foutre que des Antillais soient victimes de racisme dans la police nationale au XXème siècle, et même encore au XXIème siècle !”, qu’y dit CAZENAZE, quand y parle, parfois, des fois.

– “Occupe-toi plutôt de Nicolas SARKOZY !” , qu’y répète à Edwy PLENEL, pass’que Frère Bernardo, le Muet, y peut pas y arriver tout seul, à s’occuper de “SHARK-o”, The Shark !

Afficher l'image d'origine

Il mord, le requin, car y l’est pas encore mort !

Pire, le coquin, y remonte dans les sondages…

A quoi ça sert d’avoir un journal comme MEDIAPART pour support de ses informations officielles quasi-officieuses ?

Y’a quéqu’un qu’a d’mandé un jour d’où MEDIAPART, y sortaient leurs infos ?

Nan, j’parie qu’tu t’es même jamais posé la question, Ducon !

– “Tiens j’t’ai apporté plein d’nouveaux documents, des photographies, des copies d’auditions contre “SHARK-o ” et même qu’j’t’ai pris RDV avec TAKIEDDINE. Alors tu me l’exécutes avant le dernier débat d’ce soir, hein, Edwy ?” exige le ministre qui sait rien sur rien et jamais rien de c’qui s’passe en France.

Et Edwy, y dit “oui”.

D’ailleurs, ça rime !

C’est donc une preuve que ça rime à quéque chose, le texte que vous peinez à lire, en m’lisant.

Y devrait faire attention, Bernardo le muet, à force de prendre les requins pour des sardines de mer, il va l’avoir amer dans quèqu’s temps.

Afficher l'image d'origine

Il pourra plus l’ouvrir, déjà qu’y se la ferme tout le temps et qu’y risque une crampe de la mâchoire inférieure, à force de s’taire et d’faire semblant de pas savoir c’que tout le monde sait :

– que la France est envahie !

Y devrait s’rappeler que les requins sont une espèce protégée, comme “les Squales”, aussi.

Si les flics en ont peur, p’tr’que le CAZENAZE qu’y s’croit plus intelligent que tout le monde, lui qu’a tout foiré, y devrait s’poser la bonne question :

– Pourquoi y z’ont tous peur des requins ?, les policiers…

Bah ouais, et toi, pourquoi t’en as pas peur ?

C’est ainsi que le proc’, ‘y l’a dit :

– “”On” poursuit Véro”

et qu’y classe l’affaire de Maguy, l’affaire de racisme contre la copine de JUPPE.

Pas pass’qu’y l’a peur des requins mais pass’qu’y croit qu’Alain JUPPE va passer grâce à vous, les Blacks et les Beurs, et devenir le Président de la République des blanches qui valent deux fois deux noires. Donc le procureur et les magistrats du TGI de Perpignan, y soignent leur plan d’carrière, aux p’tits oignons… du Grand Orient de France.

Tant pis pour vous !

Faut comprendre, aussi !

Si t’es victime de racisme, pass’que t’es noir ou beur, comme Ben, normalement, avec un Président normal, tu déposes plainte.

Normalement, “on poursuit”, “on qu’est toujours un con” !

C’est, y paraît, une obligation, surtout en cas de racisme, de poursuivre le raciste, pas la victime qui dépose plainte contre le raciste, depuis que ce gouvernement d’socialopes a fait passer une loi renforçant la répression en cas de discrimination raciale.

Sauf que, bah non, justement.

– “On classe sans suite !” SYSTEMATIQUMENT.

Par contre, le chef raciste, lui, y peut déposer plainte contre toi, la victime !

Pass’que t’es noir(e) ou beur(e), d’où l’oeil au beurre noir.

Et quand on t’frappe, ça compte pas.

C’est pas pareil que pour un blanc.

Surtout si tu travailles dans la police nationale.

Pass’que c’est raciste de déposer plainte contre son chef de service.

Afficher l'image d'origine

Donc c’est toi qu’est devenu raciste.

Je sais, t’as besoin d’preuve, la voici :

– Tu peux plus encadrer ton président et ses ministres.

Raciste !

C’est vrai, quoi, c’gouvernement de Socialopes, y vous a inventé un nouveau concept :

– le racisme d’Etat, c’est à dire le mépris de l’autorité, de son autorité que vous devez tous prendre au sérieux !

Uniquement par charité chrétienne.

Si vous étiez muzz, vous les feriez tous sauter, et vous avec.

Tu méprises ton chef de service pass’que c’est un méchant con ?

C’est toi qu’es raciste !

Et surtout ferme ta gueule.

Va pas te plaindre, malheureux !

Aujourd’hui y te foutent même en taule pass’que t’es raciste, que t’aime pas ton gentil chef de sévices qui te hait et te harcèle.

Pendant qu’les Jihadistes, eux, y z’ont des bracelets électroniques et restent chez eux.

C’est la justice des blancs, celle inspirée par la ville de Bordeaux, quand les marchands vendaient du bois exotique, du bois de nègr’s.

C’est comme ça qu’les bourgeois de Bordeaux se sont enrichis, en vendant au black des Blacks.

Et pis, c’est normal, z’êtes trop bêtes, les Blacks !

Y paraît que Maguy, elle savait pas parler français, disait Machine !, la blanche qui vaut deux noires.

Afficher l'image d'origine

Elle parlait “p’tit nègr”, selon la blanche chef de sévices, deux notes au-dessus du thon moyen qu’elle employait et qu’elle était :

– “Pass’que je le vaux bien “, a dit la copine de JUPPE à Alain JUPPE, coupez-lui la tête !”

Et celle de Véro, par-dessus le marché et par-dessus le panier d’la Veuve.

C’est comme çui pour qui vous allez voter, les minorités discriminées, un fils de la Veuve.

Car vous allez voter pour lui, Alain JUPPE, hein, les Blacks et les Beurs ?

Le mec de droite qui vous prend, tous !, pour des cons à gauche.

Il a raison.

Tellement qu’il a raison que j’me dis parfois qu’vous avez mérité d’êtr’ traités comme des cons par des cons de colons, des cons de socialauds, ou d’avoir un colon pour président.

C’est un peu pareil, non ?

Vous vous sentez pas colonisés, les administrés, en France ?

Aujourd’hui, la devise de la “Ripoux-blique”, c’est :

– Ferme ta gueule et travaille !

Et encore, vous plaignez pas !

Vous z’êtes libres, qu’y vous disent.

Ouaip, libres de finir dans la rue, de crever sur le bord d’un trottoir tandis qu’y z’ouvrent des centres de réorientation pour migrants.

– Au-revoir !

Au-r’voir l’espoir, surtout.

Et quand vous s’rez foutus dehors, tous, à la rue, sans maison, sans toit, ni droits, sans papiers,

– pass’que tu les gardes pas longtemps, tes papiers, quand tu couches dehors, tu t’fais tout voler !, même ta raison d’vivre,

ben, vous s’rez vraiment désorientés.

Bons à finir au crématoire.

Afficher l'image d'origine

Y’à qu’JUPPE qui terminera, lui, en maison d’repos, pass’qu’y l’aura bien mérité !

Faut croire qu’ça laisse des traces dans la mémoire collective, l’esclavage.

Pass’qu’y en a qu’aiment tellement ça !,qu’y z’en redemandent, encore aujourd’hui.

La preuve, z’êtes capables de voter pour le Maire d’une ville qui a acquis sa richesse grâce à l’esclavage, la traite des noirs et qui s’en vante.

Y z’ont même leur Musée, pour pas oublier combien y vous prennent pour des cons.

Votez Alain JUPPE !

Et surtout, n’oubliez pas, vous, les cons :

– Si vous vous plaisez pas à Bordeaux, allez à Perpignan.

Le Centre du Monde (fraternel) !

S’y sont tous déboussolés, c’est pass’que, quand t’es au centre, comme Alain JUPPE, y’a plus ni droite, ni gauche, y’a plus qu’des cons.

Le nord, le sud, c’est bon pour les Etats-Unis quand y z’ont fait la Guerre de Sécession.

Afficher l'image d'origine

“Slave States” like SS, double S,  were “Democrats”. “Yes, we can !” remain slaves. Democrats, it’s to say “Socialists”.

Vous, vous êtes au Sud.

Et le Sud est esclavagiste.

Pas terroriste, j’ai dit, juste esclavagiste.

Tu travailles mais t’es pas payé… ou si peu !

T’es traité comme un esclave mais t’aime ça.

T’as choisi librement d’être esclave !

Juste un dernier mot, car moi, j’me marre !

Maguy, elle vient de recevoir seulement dans son île lointaine son courrier d’irrecevabilité de sa constitution de partie civile, un peu comme si elle recevait une claque dans sa gueule de noire.

Pass’qu’elle a pas droit à la justice des blancs.

Tandis qu’Alain JUPPE, y reçoit aujourd’hui son congé, signifié par lettres recommandées, en MACRO-caractères.

Piss’que c’est pas François HOLLANDE qu’est le plus gêné par la candidature du p’tit génie de la finance, çui qu’on fiance aux classes les plus pauvres de France !

Nan !

C’est Alain JUPPE.

François HOLLANDE, on le savait tous !, y l’est déjà mort.

Mort politiquement.

Tandis qu’Alain JUPPE, lui, y l’y croyait, y l’y croyait vraiment, en lui-même !, qu’il allait devenir Président de la France !

Qu’il était beau dans ce miroir où il se mirait et s’admirait !!!!

Où il s’adorait lui-même, si blanc !

Sauf que, là, Emmanuel MACRON, aujourd’hui, en annonçant qu’il se présentait à la présidentielle de 2017, il vient de l’enterrer…

Il vient de l’enterrer vivant, l’homme politique d’hier, dans une bière scellée à doubles plombs, pour pas qu’y remonte dans les sondages, le zombie !

Afficher l'image d'origine

Tu t’rends compte ?

Dans d’la bière, au pays des vignobles, pas du houblon !

M..rde, alors.

De COLUCHE : – “Touche pas à Najat [VALLAUD-BELKACEM] ! C’est ma potesse, ma poétesse, celle qui m’fait rêver… J’veux bien qu’on soit raciste à en crever, mais pas sexiste. Pass’qu’on est toujours le “nègre” de quelqu’un d’autre, ça fait du bien d’en dire du mal. Qui est noir(e) ? Toi, moi…”

Afficher l'image d'origine

J’sais pas c’qu’y z’ont tous à s’exciter sur le Pape FRANCOIS.

[Bon, ouais, en majuscules, si tu veux, Véro, pass’qu’y l’a un prénom qui lui sert de nom, le Pape]

C’est vrai quoi, les mecs, qu’est-ce que vous lui trouvez d’excitant au Pape ?

Rien ?

Là, on est d’accord.

Même s’il porte une robe, faut arrêter d’vous frotter contre ses jambes comme des toutous qu’ont des envies de rut.

Jusqu’à en devenir des brutes, avec les jolies dames !

C’est normal qu’y porte une robe, le Pape.

Y s’est jamais “sécularisé”, lui.

Y donne l’exemple, l’exemple musulman.

Tu sais, y porte le “bourre-nous” (burnous), lui aussi.

Il s’est organisé.

Il a pris un peu d’avance sur l’islamisation en marche.

Pass’qu’y pourra pas courir longtemps en robe longue.

Ou alors il faudra qu’il la lève très haut, sa robe, tellement qu’on lui verra ses si gracieuses “guibolles” de footballeur.

Afficher l'image d'origine

Veut-il se singulariser, poilu mais pas barbu ?

Pas encore !

 Barbu.

Mais qu’est-ce qu’y z’ont tous après Najat ?

A lui courir derrière pour…

Nan, pas pour son joli derrière.

Mais pour la mettre à terre et l’abattre.

Plutôt que de débattre.

Moi, au Pape en robe, j’préfère Najat en pantalon.

C’est ça la théorie du genre, c’est quand l’habit fait pas le moine et que le sexe ne définit pas la personnalité d’un être humain.

N’empêche que Najat en pantalon, elle est rudement plus belle que le Pape FRANCOIS en robe, non ?

Ou alors t’es bigleux ?

A quoi te servent tes deux yeux si tu sais pas t’en servir pour regarder le mignon p’tit derrière de nos ministres pas sinistres ?

Quoi, j’suis sexiste ?

Allez dire d’une fille qu’elle est jolie, c’est être sexiste ?

Afficher l'image d'origine

Te r’tourne pas, Najat ! Moi, j’suis derrière. J’assure ton… tes arrières !

Vous z’êtes vraiment tous devenus des taches, moi j’vous le dis.

Bande de vaches !

Pas étonnant qu’vous réagissiez comme vous réagissez avec la seule ministre qu’a des couilles dans ce gouvernement “socialope”.

Elle a quand même réussi, la mignonne, sous la Rose, à inverser la théorie de la faute, à enlever sa pomme à Adam, pomme d’Adam, la pomme que lui tendait Eve !

C’est devenu d’la faute d’Adam s’y croque dans la pomme.

Maintenant quand tu vas aux putes, t’es aussi une pute.

Si c’est pas l’égalité homme/femme, c’est quoi alors ?

C’est trop fort !

Tant d’énergie dans un si petit corps…

que j’adore.

Donc touche pas à ma potesse !

Moi, si j’allais aux putes ?

Ca dépend.

Pour toi, c’est quoi, une pute ?

Pass’qu’actuellement, des “putes”, au gouvernement, y’en a plein.

Et des salopes.

Sauf Najat !

Avec Najat, c’est toi, la pute.

Mais j’veux bien payer pour ma faute.

Afficher l'image d'origine

Actuellement, c’est la formule magique, au pouvoir socialiste. Y s’niquent, tous !

Donc j’m’réveille d’mon sommeil, là-haut.

Véro, elle est fâchée.

Elle dit que, quand c’est une femme ministre d’origine maghrébine, les gros machos se lâchent.

Comme des fachos.

Par contre, quand c’est un mec de la Mecque, y’a plus personne.

Circulez !

Y z’ont peur ou quoi ?

Moi, j’ai peur de la théorie du genre.

Rigole pas !

J’ai pas encore commencé ma démonstration.

Tu t’rends compte s’y nous décapitaient le zizi pour qu’on soit comme des filles ?

Là c’serait vraiment très, mais alors, très méchant.

Heureusement, comme y décapitent que les Chrétiens, les Musulmans, le Pape y l’est content.

– “Ah bon, y décapitent des Chrétiens ? Pas grave. Moi j’décapitais bien ma poupée Barbie quand j’étais petit. Pour pas qu’elle me regarde quand j’lui soulevais sa jupe. C’est pour ça qu’aujourd’hui j’porte des robes.

Moi, Jorge, j’me disais : – Plus tard, j’serais Pape et je m’habillerais comme une fille en robe. Mais personne ne dira rien pass’qu’y sont trop cons pour comprendre.”

Fermez la parenthèse.

A chacun ses fantasmes !

C’est vrai que l’zizi, sous une robe, y l’est plus à l’aise, y l’a plus de place.

C’est ces cons d’Gaulois qu’ont inventé les pantalons.

Encore les Gaulois ?

Afficher l'image d'origine

Le Pape, lui, y l’aime pas les références aux histoires nationales.

Y veut bien que l’être humain naisse d’un papa et d’une maman, mais sans faire d’histoires.

Faut arrêter de r’vendiquer son droit à avoir une Histoire, surtout une histoire de France.

La France avec ses Gaulois et ses pantalons !

Le Pape FRANCOIS, qu’y s’fait appeler “Françoise” en privé, y l’aime pas les pantalons.

Comment de fois faudra-t-il vous le répéter ?

Tandis que ma mignonne Najat,

[NAN, Véro, n’ajoute pas son nom de famille. Elle est à moi ! Bah j’ai le droit d’croire c’que je veux, moi aussi, non ?]

bref, tandis que ma mignonne Najat…

“Mignonne, allons voir si la rose…”

Bon, j’vous l’accorde, “la rose” socialiste, elle vous laisse que ses épines aujourd’hui.

A qui la faute ?

C’est qui, les cons !, qu’ont voté pour encore plus cons qu’eux ?

Bah c’est vous, les cons.

Je rajoute pas la fin du poème sur la fin de la rose.

La fin de ce gouvernement qui n’en finit plus de finir.

C’est long, jusqu’en 2017.

J’sais pas comment vous allez faire avec les deux FRANCOIS, François, le deuxième Président socialiste, et François le premier Pape, deux “P”, deux “pépés” pass’que la modernité, y z’ont du mal avec.

Rajoutez pas un troisième “pépé” avec Alain JUPPE.

Pass’que là, ce s’rait la totale !

C’est pas pass’qu’on vous a dit :

– “Jamais deux sans trois”

qu’y faut encore voter comme des cons !

citation Célébrité de Stellario Panarello - CIT028405

François HOLLANDE, c’est normal.

Comme son nom le dit, y l’est pas de France.

Donc y peut pas défendre un pays qu’est pas le sien.

Mais le Pape FRANCOIS, y pourrait défendre les Chrétiens, non ?

Bah non !

Lui aussi, il l’est pas, chrétien.

Si tu l’avais pas compris, j’espère que tu le sais, aujourd’hui.

Si t’es chrétien, t’es rien.

C’est sûr que c’est plus facile de défiler contre les homosexuels en France, pays démocratique,… quoique…

Que d’aller convertir les Jihadistes de Daech à la religion chrétienne.

J’peux comprendre qu’ça fait peur d’mourir.

Mais c’est pas tant d’mourir qui fait peur que d’souffrir avant d’mourir et d’souffrir pendant beaucoup trop d’heures.

Alors, le mieux, c’est d’empêcher les homos qu’ont encore leur queue, de s’en servir.

Le jour où le Pape FRANCOIS y mettra autant d’ardeur à condamner les Islamistes qu’à condamner la théorie du genre, les Chrétiens seront sauvés.

Au fait, qu’est-ce qui a fâché le bon Pape FRANCOIS ?

Y paraît qu’un petit garçon a dit que plus tard, y voulait devenir… une fille !

Comme Najat.

Le “p’tit con”, il s’est lâché devant son père qu’a tout rapporté au Pape.

Pourtant, c’est pas bien de rapporter.

Quelle honte !

Une fille…

Franchement.

Nan, reste un garçon.

Pass’que t’auras une queue et qu’avec c’tt’euh queue, tu pourras enculer qui tu veux, les deux sexes, fille ou garçon.

Alors pourquoi tu voudrais changer de sexe, hein ?

Mets une robe, comme moi, le Pape FRANCOIS.

Et fais la fille.

C’est pareil, tu verras.

Tu seras le Roi, le “Roi des cons”.

Alors pourquoi vouloir avoir un “con” ?

Pour être “con” ?

J’te rassure, tu l’es déjà.

Moi, j’veux bien qu’on défende les petits garçons qui veulent devenir des filles, pour qu’on leur défende de devenir des filles.

C’est trop con, ça, c’est vrai.

Faut juste leur expliquer à quoi ça leur sert, leur queue, et qu’une fois habillés en robes, y pourront faire c’qu’y veulent, comme dans l’Eglise catholique.

Les hypocrites !

Afficher l'image d'origine

Allez, ma belle, à la revoyure !

J’parle à Najat, ma potesse.

Ma poétesse car elle me donne envie de réciter du RONSARD.

Moi j’aime bien la rose, si, si.

Mais sans les ronces.

Pass’que vous savez bien qu’les roses, en fait, ce sont des ronces apprivoisées.

Comme Najat.

Si, j’vais l’apprivoiser.

Même que j’vais me présenter aussi aux élections présidentielles de 2017.

C’est pas pass’qu’on est morts qu’on a plus le droit d’exister, non ?

Sinon, c’est de la discrimination.

Et moi, j’aime pas les racistes.

Ni les sexistes.

Quoique… j’reconnais que j’préfère être un garçon plutôt qu’une fille, même habillée en robe.

“Mignonne, allons voir si la rose…”

chantonne COLUCHE… “Michel”, me demande-t-il de préciser.

Si Najat veut l’appeler, COLUCHE, elle sait qu’il suffit qu’elle prononce son prénom.

Pas la peine de l’appeler sur son portable, il est déjà à poils.

Donc y l’a pas de poche pour mettre un portable.

Si !, c’est supportable, là où il est, d’être toujours à poils.

A poils et sans barbe, comme le Pape.

Comme au Paradis, comme Adam, avant d’avoir croqué la pomme, la pomme d’Eve.

– “Dis, Najat, même si j’te paye, ma petite Eve, tu vas pas appeler les flics, hein ?

Nan, j’te prends pas pour une pute, mais j’veux bien une culbute à deux.

Et j’suis prêt à t’donner tout ce qu’tu veux.

Afficher l'image d'origine

Tu veux quoi, Najat ?

Sans me convertir à ta religion.

Pass’que Jésus, c’est aussi mon pote.

Mais Lui, j’peux pas L’baiser, y sait tout sur moi.

Alors, tu m’appelles, ma belle ?

J’attends ton appel.”

COLUCHE

Afficher l'image d'origine