De COLUCHE : “Quand des hommes z’armés, mêm’que ce soit qu’avec de la chaux vive et de l’acide sulfurique, y passent une frontière (Ceuta) en s’attaquant à la Police aux Frontières, moi, j’appelle “ça” une “INVASION”, pas une “migration”.”

 

Résultat de recherche d'images pour "invasion migratoire en espagne"

 

“Quand t’es prêt à tuer les gens d’un pays pour y habiter,

– t’appelle “ça” comment, toi ?

  • La “Confrérie des Frérots” et leurs “Conventions” ?

– Faut être émasculé pour accepter d’se fair'”enQler” par peur de s’faire engueuler ?

  • Ou alors, y faut être un traître à sa Nation !

– Ah oui, j’sais !,

  • y’a plus d’Nations en Europe.

 

Résultat de recherche d'images pour "invasion migratoire en espagne"
  • Géronimo, le héros à Véro !

– Mais y’a de “plus-se” en “plus-se” de cons, dis-donc !

Et y se sont tous donnés rendez-vous chez toi, en France, pour discuter des conv’nances religieuses de toujours les “mêmes”,

– ceux qu’y veulent êtr’ “tous PAREILS”,

  • à la seule condition que tu sois tout comme eux.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "migrants ceuta chaux vive acide"
  • Paix et amour, hein ?

Avant, la honte de la France, c’était la ligne “MAGINOT”.

  • Mais, aujourd’hui, on a fait mieux !

Nos Généraux, qu’y sont de l’OTAN, y z’ont décidé que les frontières de la France, c’était les frontières de l’imaginaire.

L’Europe garderait nos frontières.

– Mêm’qu’on peut compter sur nos cousins “germains” pour garder nos frontières !

  • Ceux-là mêm’qu’y nous z’avaient déjà envahi dans les temps passés.

– Bon, l’honneur est sauf !

  • Si, si, tu l’crois pas !, mais t’as tort.

  • Et le tort tue.

 

Résultat de recherche d'images pour "berlin immigrationniste"

Il fallait voter Eva JOLY, les cons !

  • Mais, pour voter intelligemment, faut pas êtr’racistes avec les Blancs.
  • Faut voter pour les Européennes blondes aux yeux bleus ! 

– Y z’ont rendu à la Grèce sa dette intacte, sans y avoir touché

  • et après lui avoir pris tous ses avoirs.

Juste avant les z’élections z’européennes de 2019,

  • c’qu’est juste un hasard, bien sûr,
  • un hasard politique !

 

Résultat de recherche d'images pour "berlin immigrationniste"

La Grèce, elle a dit :

– “Merci d’m’avoir volé tous mes biens, mes ports et mes aéroports !”

  • “Hein, “Emmanuel si belle” ? ajoute COLUCHE, vu qu’la France, ce s’ra tout PAREIL.”

– “Maint’nant j’vais pouvoir emprunter sur les marchés privés”, qu’elle explique la Grèce,

  • “et demander des prêts sans caution avec des taux d’intérêts usuriers

  • pour payer à mes créanciers ma dette qu’a pas diminué d’un euro !

Vu qu’je peux plus hypothéquer mes biens qu’ont tous été vendus par le FMI aux copains d’Angela MERKEL

  • et que le “cousin germain” m’a tout pris.”

 

 

Résultat de recherche d'images pour "trahison de l'Allemagne et de l'Europe"

– “Ouaip, j’suis pas surpris, reprend COLUCHE, que l’Europe fasse grâce à la Grèce juste avant les élections de 2019, d’autant “plus-se” qu’y a plus rien à leur prendre, aux Grecs !

  • Et on est contents pour eux, les Grecs !

– Mêm’qu’y vont faire “PAREIL” pour vous aujourd’hui, en France, avec la politique d’austérité d’Emmanuel MACRON,

  • c’est pour te dire combien qu’on est contents…,

  • qu’y leur reste plus rien, aux Grecs !

Maintenant,  l’Europe va s’occuper de vous, les cons,

– et vous “chouchouter” avec ses autres plans d’austérité

  • qu’y chang’ront rien au montant de votre Dette publique

– mais qui permettront “aux copains de la bande de coquins” de s’enrichir toujours davantage,

  • aux dépens des autres peuples européens

  • et jusqu’au remplacement du peuple français, un peuple de râleurs,

  • par un peuple de balayeurs et d’esclaves.

 

Résultat de recherche d'images pour "trahison de l'Allemagne et de l'Europe"

 

 

Comme vous n’êtes pas d’accord,

-comme les Grecs au départ,

– comme en Grèce,

  • y z’ont prévu d’vous infliger “l’invasion migratoire du contradictoire” ,

  • via l’Espagne cette fois-ci.

Comme ça, vous s’rez “plus-se” occupés à vous défendre, mêm’que vous avez pas le droit,

  • c’qui permettra d’vous mettre tous en prison,

  • surtout vous, “les cons” !,

– pendant que les z’autr’s, y prendront possession de votre maison et de votre femme.

Enfin,  pour la femme d’âge mûr, c’est pas sûr !,

  • y préfèrent vos gamines, les mecs de la Mecque.

– Faut pas être d’âge mûr avec les Muzzs qu’arrivent !

Y z’aiment pas trop les “cougars”, ces couards,

  • y préfèrent les prendre au berceau, les filles.

 

Résultat de recherche d'images pour "viols femmes blanches"
  • Eux aussi, y préfèrent les mineures blanches ! 
  • Pédophiles ET racistes…

– Quand y violent une vioque, c’est parce qu’y s’trompent de tirelire !

  • Y croient qu’sa tirelire, c’est son porte-monnaie.

[C’est du COLUCHE. – “Sinon, ne venez plus le lire !”, qu’y dit]

– Si elles portaient toutes des burkas, les vieilles, ça n’arriverait pas !

C’est d’leur faute !!!!!!!

– D’abord, comment tu veux qu’y fassent la différence entre une vieille et une jeune femme, vu qu’y les z’ont jamais vues pour de vrai, en plein jour et sans leurs voiles,

  • les mecs de la Mecque ?

Ou alors, y faut changer la forme des tirelires.

A moins-se qu’y faille changer la forme des “…”,

– tu vois c’que j’veux dire, quoi ?

  • Moi, j’verrais bien la “tirelire” des femmes rangée dans…

– Nan, j’t’ai pas dit une ceinture de chasteté !

  • C’est trop moyenâgeux !

 

Résultat de recherche d'images pour "viols femmes blanches"
  • C’est plus l’exception qui fait la règle !

C’est le crime qui devient la Loi en Angleterre, la chienlit, la  Charia, quoi !

–  Nan, faut mettre la tir’lire dans … un cochon.

  • Et en vair, le cochon, pas se contenter d’une simple imitation de porcelaine !

Pour la “foufounette”, tu comprends, la fourrure, c’est toujours mieux.

– Au-d’ssus du bas d’laine de la vieille,

  • et avant d’atteindre la tir’lire.

Comme ça, le mec de la Mecque, y soulève la jupe ou la robe, comme ti veux,

– ou y baisse le pantalon et la culotte

  • et là !!!!!!!!!!?

– Oh, la baise !

T’as toute la braise qu’y fond… à la vue du cochon tatoué sur la “foufounette” de la fille :

  • L’arme de dissuasion massive,

  • l’image, le goût et la couleur… du “COCHON” !

 

Afficher l’image source

– Réservée aux porcs… que nous sommes.

  • Le “COCHONOU”, bien d’chez nous, quoi !

Du coup, le mec de la Mecque, “y l’a le” – “Allahou, akbar !” -,

  • le feu du désir qui s’fond en glaçon,

– et y ressent tout à coup comme un grand coup d’froid et d’effroi,

  • lui qu’avait le feu au Q !

Eh oui, on en revient à la seule solution pacifique qui vaille pour la racaille :

– la culotte en peau d’cochon, du vrai cuir de porc !

  • avec le pantalon ou le short en peau d’cochon, du vrai cuir de porc !

 

Afficher l’image source

  • La vache, ce mec, y l’a un succès fou avec la cochonne !

– Et le parfum “made in porcherie” pour pouvoir faire son footing tranquille, en France, en diffusant cette fragrance “ad hoc”, la fragrance d’une “cochonne” bien française,

  • draguée avec son animal de compagnie favori,

  • un cochon au mauvais caractère qui cherch’ra des noises aux “truffes”

  • les “Tartuffe” qui l’aiment pas, le cochon bien d’chez nous !

J’vous l’disais déjà dans l’article précédent :

– Pour vous sauver, vous, les “interdits” d’pouvoir vous défendre, piss’que vous n’avez plus le droit d’vous défendre en France,

  • ADOPTEZ UN COCHON COMME ANIMAL DE COMPAGNIE !

Vous garderez votre virginité ou pas, comme vous voudrez,

– votre appartement ou pas, comme vous voudrez,

  • votre quartier ou pas, comme vous voudrez,

– et la France aussi, si vous l’voulez bien, mes cochons !

Afficher l’image source

  • Tu vois, qu’y sont pas racistes, les cochons !

Et çui qui dit qu’écrire cet article, c’est raciste, j’vais lui dire que :

– “Tuer sa mère et sa soeur, c’est quoi ?

  • C’est un peu sexiste, des fois, Ducon ?

Et tuer un “quidam” qui passait par là, c’est quoi ?

  • C’est pas un peu raciste, une fois, Ducon ?

– Moi, j’dis que le plus sexiste et le plus raciste des deux,

  • c’est celui qui tue l’autre !

Parole de COLUCHE.

Afficher l’image source

  • Maman, les cours d’éducation sexuelle à l’école viennent de commencer avec Marlène SCHIAPPA  ! 
  • En photographe, Ducon, “la CHARIA”, pas comme une “cochonne”, hein ?!

-“Deux”, qu’y m’répond l’autr’con.

  • “Bah ouais, pour “ça”, vaut mieux être deux plutôt qu’un-e !”

______________________________________________

Signé,

COLUCHE

“L’Emmerdeur pas Mort”

Afficher l’image source

  • Tu veux ma photo, Ducon ?!

Tu voulais savoir si j’m’étais réincarné ?

Bah voilà, maint’nant, tu sais !

De COLUCHE : – « Même là, faut qu’y nous fasse encore chier ! Après la vague humaine, la vague de chaleur, celle qui nous vient du Sahara ! Mais quand est-ce que ça va s’arrêter ? »

Résultat de recherche d'images pour "coluche fait chaud"

 

 

 

– « Et à quoi ça sert de venir chez nous pour avoir le même climat et les mêmes emmerds, hein, j’vous le demande ?

– « Vu que que c’est tout PAREIL, partout, à cause des mêmes justement.

Et vu qu’on est tous PAREILS, qu’y disent, ceux qui veulent pas êtr’comme vous, justement ?

  • Qu’y sont cons, tous !

– Nan, j’ai nommé personne !

  • Nan, Môssieur.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche fait chaud"

 

 

C’est qu’y faut faire gaffe aujourd’hui, dans votr’civilisation de cons, les cons !

– Ou qu’c’est qu’elle est, la liberté d’expression ?

  • Elle a préféré foutr’le camp, elle aussi ?

– Ou plutôt comme moi, elle est morte, hein, vot’liberté d’expression ?

  • A moins qu’elle soit dans votr’slip, votr’liberté d’expression ?

– Bien au chaud et cachée !

Surtout pas de « sex’hibition », hein, vous pourriez choquer les Q frileux !

Et par 40° de température extérieure, vaut mieux éviter de sortir votr’v-erge effarouchée…

  • Elle s’f’rait violer !

Et c’est vous qu’iriez en taule dans votr’ monde de « oufs », les poufs,

  • pas les violeurs de votr’liberté d’expression.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

 

Car, dans votr’monde, çui d’aujourd’hui, ce sont les criminels et les délinquants qui s’en sortent,

  • pas les gens honnêtes !

Surtout pas ceux qui veulent se défendre contre leurs agresseurs.

  • Eux, y sont désarmés, les honnêtes gens,

– pass’qu’y sont assez bêtes pour obéir à des lois encore plus bêtes qu’eux,

  • des lois qui les criminalisent, les honnêtes gens,

– pour s’faire remplacer ensuite par les « tous « PAREILS »,

  •  les « tous PAREILS » aux dealers, aux voleurs et aux violeurs  !

Pass’que, pour vos violeurs de lois et vos voleurs d’impôts, c’est vous, les « dangereux ».

Tu comprends, Ducon, vos dirigeants y pensent qu’à votr’époque,

  • y faut vraiment êtr’bêtes pour êtr’ honnêtes.

Eux, y sont “ach’ment” intelligents,

  • pass’qu’y sont “acheument” méchants,
  • et fiers de l’être, dis donc !

– Pas comme toi, hein ?

 

 

Image associée

 

 

Toi, tu crois qu’y sont « g-z-entils »,

  • les tous « PAREILS »,

– qu’y viennent pour t’aimer, faire « amis-amis » et tout, et tout…

  • les braves toutous qu’vous z’êtes, tous !

Alors, faut faire d’la lèche, comme les chiens, hein ?

Faut ramper et tout, et tout…

  • Et baver aussi, un peu, beaucoup, à la folie !

– Mais pas sur les z’autr’s, hein, jamais !?

Car « ça », c’est interdit.

Au contraire, faut dire tout le contraire de c’que tu penses, tout l’temps.

Genre :

– « J’t’aime ! » mêm’que c’est pas vrai.

Surtout quand c’est pas vrai, mais faut pas le dire… que c’est pas vrai !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

 

– Nan, faut dire que t’aimes tout le monde, hein ?

Mêm’ et surtout ceux qui t’aiment pas, le « Blanc » de souche,

  • vu qu’on est tous « PAREILS », hein ?

[COLUCHE fait un clin d’oeil éloquent.]

La moukère voilée qui veut pas mettr’ les voiles pour aller fair’ chier ceux qui sont «tous PAREILS » qu’elle,

– dans des pays d’où qu’elle vient,

– pays d’où les meufs disparaissent de la vue des hommes pour leur bien, y paraît,

  • le bien de ceux, les « tous PAREILS », qui revendiquent la liberté d’être des esclaves,
  • dans un pays, la France, où l’homme et la femme, y sont égaux, y paraît.

– Mais qu’est-ce qu’elle vient foutr’, la voilée, j’te demande, dans un pays comme la France ?

 

Résultat de recherche d'images pour "femme voilée humour"

 

 

A part foutr’ la honte à toutes les femmes résistantes qui se sont battues pour occuper le haut du pavé avec les mecs,

  • pas battre le pavé comme une « pute », une « soumise », la “prostipute” des mecs de la Mecque ?

-Pass’que, quand un mec te paye, t’entretient, quoi !,

  • pour te baiser le Q et la gueule,
  • bah, c’est qu’t’es aussi une “prostitupe”, voilée ou pas !

Ca veut juste dire que t’es incapable de gagner ta vie et ta liberté, sans un mec pour te soutenir,

  • que t’es incapable de gagner ta vie sans ton “souteneur” !

C’est toi, la pute, pas la femme LIBRE qui travaille et qui dépend pas de l’assistanat public, ni des bourses de son mec.

  • Eh oh!, toi qu’es en train de gueuler au racisme, si tu peux me prouver l’contraire, j’t’attends… de pied ferme.

J’suis pas loin d’t’attendre aussi avec le poing ferme pour défendre les libertés publiques des femmes en FRANCE.

-Viens, si t’es un homme, “l’hommelette” !

  • Viens m’montrer quelle moukère voilée des pieds à la tête travaille pour gagner sa vie et être indépendante en France ?

Pour ta gouverne, le mec, être indépendante, c’est pas dépendre d’un mec et d’ses bourses

  • ou d’vos bourses, à vous, les Français-e-s, chaque fois qu’la grosse, elle s’fait engrosser aux frais du système d’assistanat.

-T’en connais une, au moins une, le mec de la Mecque qui vit d’autr’chose que d’l’assistanat et d’tes bourses ?

 

Résultat de recherche d'images pour "femme voilée humour"

“La colle” pour les nuls, mais vraiment nuls, hein ?  :

– “Elles sont caissières au supermarché du coin, infirmières ou professeures ?

  • Ou elles vivent grâce à VOS allocations familiales
  • et aux bourses du mec de la Mecque qui les entretient grâce à VOS allocations familiales ?

En parlant d’bourse, si on parlait d’la Bourse au Travail ?

Tu t’rends compte, Ducon, que :

-chaque fois qu’un restaurateur, y va faire venir un migrant muzz,

  • c’qu’y sont pour la plupart, vu qu’y z’ont la préférence nationale en France
  • piss’que vos z’élites zélotes perçoivent une commission sur chaque migrant muzz “parvenu” en France,

-bref, chaque fois qu’un restaurateur va faire venir un mec de la Mecque en France pour le payer 700 euros brut par mois,

  •   c’est toi, le Céfran, qu’y va l’payer pour entretenir la smala qui va l’rejoindre, le migrant, qui débarque en Espagne, avec, incessamment sous peu : la ou les femmes, la dizaine de gosses, les oncles, les tantes, les neveux et les nièces, jusqu’aux cousin-e-s, dis donc !
  • Alors, oui, 700 euros, c’est pas cher payé pour un Céfran qu’entretient au moins dix personnes étrangères !
  • Salaire mensuel de brute, 700 euros, qu’est réservé aux migrants entretenus par des Français, déjà travailleurs précaires, qui peuvent que le refuser.

-D’ailleurs j’comprends pas pourquoi ?!

-POURQUOI REFUSER UN SALAIRE DE 700 EUROS ?

  • 700 euros, c’est bien non ?, pour devenir pauvre… en France.

Quand t’es logé, nourri et blanchi à l’oeil pass’que t’es migrant, oui, 700 euros d’argent de poche, c’est bien,

-vu qu’Bobonne et la marmaille sont entretenus par la SOLIDARITE nationale, c’t’euh bonne blague…

Mais si t’es français, non, alors non !

  • 700 euros, c’est le salaire de la peur,
  • un salaire de misère qui fait de toi un travailleur pauvre français,
  • un SDF FRANCAIS en France, dans ton pays.

Comme quoi, avoir des papiers français et avoir la nationalité française, ça n’enrichit plus son homme.

 

Résultat de recherche d'images pour "patrons recrutent migrants"

Y z’ont jamais lu Karl MARX, les “gauchos” qu’y défendent les patrons ?

  • Payez mieux vos salariés et vous aurez de la main-d’oeuvre française, quels cons, ces socialopes  !

Mêm’Georges MARCHAIS, y l’avait compris dans les années 70 pourquoi le patronat français, y voulait faire venir des étrangers en France, plein d’étrangers sans papiers :

  • POUR CASSER LES SALAIRES ET LE CODE DU TRAVAIL !  

______________________________________________________

  • Vaut mieux rester un migrant en France, hein ?,
  • entretenu par tous ces cons de Français qui refusent de travailler pour 700 euros par mois

-pass’qu’y doivent payer leur loyer, leur eau, leur gaz, leur électricité, leur carburant, leurs assureurs, leurs banquiers, leur nourriture, la cantine de leurs gosses et, accessoirement, très accessoirement, leurs vêtements pour être présentables quand y vont servir les z’autr’s Français-e-s qui peuvent encore se payer le restau, hein Pierre GATTAZ ?

Tu t’rappelles, c’est lui, l’ex-patron du MEDEF qui trouvait qu’un chômeur, y faisait pas assez d’efforts pour “se bien vêtir”.

Et sache qu’y’en aura de moins en moins, d’ailleurs, des Français qui pourront se payer un bon restau… pass’qu’y aura de plus-se en plus-se de pauvres en France !

  • Moi, j’propose à “l’Emmanuel” des “patrons”, Emmanuel MACRON, de passer direct à la loi “esclavage au travail” !

Tant qu’à être “muzz”, allons jusqu’au bout… d’la connerie humaine.

  • Au moins, quand t’es esclave, t’es logé, nourri et blanchi à l’oeil !
  • Et comme l’Islam reconnaît l’esclavage et le préconise pour les mécréants,
  • vu que vous z’êtes tous des mécréants,
  • c’est tout vu !, l’aveugle.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

Mais toi, le Céfran, tu te tais et tu te “fais avoir”.

Alors tu planques ta liberté d’expression dans ton slip, comme une chose honteuse et dégoûtante.

– Mais t’as les boules ! D’ailleurs des boules grosses comme ça…

  • Nan, n’y touche pas, malheureux !

– C’est interdit aussi, surtout en public.

  • Y z’appell’ront ça de la diffamation publique !

Et tu sais quoi ?

– Ca va juste sortir, le pire du rire.

Y z’ont déjà prévu un nouvel article du Code Pénal,

– un nouveau Code Pénal qui va complètement te désarmer,

  • te foutr’à poils, quoi !

Maint’nant, t’auras mêm’plus l’droit de te les toucher en privé, la main dans ton slip, la nuit.

Pass’que, « ça », ce s’ra d’la diffamation non publique !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

– Et n’oublie jamais « ça », non plus, mon con, mon pauvr’con :

  • « Les murs ont des oreilles », même chez toi, surtout chez toi.

De quoi devenir « maboule », dans votr’civilisation d’fous… !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

Si tu préfères discuter avec toi-même, Ducon, c’est sûr…

  • T’auras toujours raison et tu resteras le dernier d’entre les cons !

____________________________________________________________

– Mais c’est toi qui l’as voulu, hein, piss’que c’est toi qu’as voté comme un con, Ducon !

  • Sinon, qui d’autre ?

Donc, y z’ont prévu d’autr’s vagues de chaleur

  • et d’autr’s vagues z’humaines,
  • même carrément “z’inhum’aimes”, dis donc !

Piss’qu’y peuvent plus passer par l’Italie, avec l’aval du Pape qui t’ fait avaler toute cet’merde en pleurant comme un veau sur la misère du monde,

-celle des Muzzs de préférence, piss’qu’y z’ont sa préférence,

  • jamais celle des Chrétiens,
  • sauf quand y s’agit d’renvoyer les réfugiés chrétiens chez eux,
  • c’est à dire d’les renvoyer là où y s’font tuer par d’autres Muzzs,
  • comme toi, le Chrétien ou le crétin athée dit “agnostique”,
  • ton sort futur si tu les sors pas de France,
  • ton “mauvais sort” bientôt en France !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

Donc j’te disais :

-les z’élites qu’vous z’avez élues en France pour pas paraître méchants,

-et pas voter « F-Haine »,

  • votr’HAINE,

-mêm’qu’y vous font le coup à chaque élection, les cons !,

  • non, toi, pas eux !

-Les z’élites, elles z’ont dit

-“Bah piss’qu’les migrants, y peuvent plus passer par l’Italie, y pass’ront par l’Espagne et le Maroc.”

  • Y sont passés par ici !
  • Y repasseront par là !

-Tu connais la chanson, hein ?

D’ailleurs, le Pape des riches, y l’a dit qu’y fallait qu’y prennent d’assaut la forteresse “Europe”, les migrants, pour venir se faire exploiter par les patrons qui veulent pas augmenter le salaire des travailleurs pauvres en… Europe.

  • Ca tombe bien, y’a justement une affaire contre le Premier Ministre de droite, en Espagne,
  • un homme politique qu’était pas vraiment un immigrationniste, ou pas assez à leur goût.

-Allez, dehors, ouste !

Et, là, à sa place, en Espagne, y z’ont mis un “immigrationniste”, un Premier Ministre “socialope”, un “vrai de vrai”…

En plus-se, des fois qu’ça suffise pas et que le peuple espagnol se révolte, y z’ont élargi l’Europe au Kosovo, pour ouvrir la voie aux flux humains africains, en passant par l’Albanie, les trafiquants d’armes et… d’humains… les trafiquants d’êtres humains.

Les Ricains veulent ouvrir le fameux “corridor albanais”

  • que les Russes voulaient fermer pour éviter l’invasion “muzz” en Europe !
  • D’où le seul référendum d’auto-détermination reconnu en Europe, celui du Kosovo, pass’qu’il a été voulu par les Ricains.

Mais la Crimée, dont le référendum a été organisé par le peuple lui-même, c’est “NIET” pour les Russes.

Justement !”

  • Tu voulais  pas ?

Fallait pas voter  pour eux !

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

COLUCHE dédie cette image au “Junckie” saoulot, votre Président européen,

  • the JUNCKER, le bien-nommé !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "juncker saoul otan"
  • “T’as vu ta gueule, la gueule de l’Europe, quand t’as bu ?”

Et vous acceptez “ça”, bande de cons ?

  • Être dirigés par un “saoulot” qui représente l’Europe ?

C’est pour de vrai l’image de votre “Europe”.

  • Regardez-la bien votre “Europe” !

-Y s’foutent de vous, tous ces mecs, atteints par l’ivresse du pouvoir.

  • Et rappelez-vous, les pauvr’s cons qu’vous z’êtes tous,  que pas un seul de vos z’élus z’européens, y paye d’impôts !
  • Aucun de vos représentants européens ne paye d’impôt, rien, zéro euro.

Vos donneurs de leçons sur l’austérité, y’a longtemps qu’y se sont désolidarisés des peuples européens et de la Dette publique.

  • Y profitent de tous les avantages, vos z’élus z’européens, sans rien redonner aux peuples qui les z’ont élus.
  • Alors étonnez-vous, devant tant d’outrecuidance et de cuites publiques, que, vous, les peuples d’Europe, ayez la “gueule de bois” !, à en vomir dans vos chiottes privées.

_______________________________________________________________

Tu vois, c’qu’est bien, c’est qu’tu sais qu’y sont tous pourris ;

Donc  quand y en a un qui tombe, tu dois juste te poser la question suivante :

– Pourquoi lui et pourquoi à ce moment-là ?

  • Maintenant, tu l’as, ta réponse !

Pour mettre une « socialope de merde » au gouvernement, un Premier Ministre de gauche qui fait venir par l’Espagne tous ceux qui fuient la merde d’leur pays et qui, après, ont tellement la nostalgie d’leurs pays de merde qu’y viennent foutre la merde dans nos pays en Europe.

– Ah oui, c’est vrai qu’y faut pas dire non plus « pays de merde »,

  • hein Donald  “DUCK”, coin, coin… !

-Y faut dire « pays sous-développés » ou « muzzs », c’est un peu pareil, quoi…

  • Ah non, faut plus dire « muzzs » non plus ?

– Mais vous l’êtes complèt’ment !!?

  • « Muzz-selés ! », mes pauvr’s cons.

 

Résultat de recherche d'images pour "chien muselé humour"

 

La situation, je la savais grave, mais à c’point-là !, quand même-euh…, c’est grave, quoi.

– Quoi, j’ai pas l’droit d’le dire que, dans les pays « muzzs », le peuple est malheureux, qu’y crève la dalle et qu’y tombe sous les balles du pouvoir ?

-Que, même les meufs les plus connes, elles z’ont pas le droit d’se ballader, là-bas,

– si elles sont pas couvertes comme des « esquimautes », malgré un thermomètre qui flirte avec les 45 °,

  • même qu’elles soient d’accord pour être habillées,
  • et pas déshabillées ?

– Pass’qu’y a que le thermomètre qui flirte, sous le soleil, dans ces pays-là !

Et toi, t’en rêves de vivre comme « ça »,

– comme eux, y vivent,

  • dans ces pays-là, Ducon !

 

Résultat de recherche d'images pour "femme voilée humour été"
La préférée de COLUCHE : – “Devine qui vient dîner ce soir ?!”
________________________________________________________

–  Mais qu’il est con !

Moi, j’croyais qu’c’était la France qu’offrait l’asile.

  • Mais pas l’asile de fous, hein ?

Pass’que, là, vous z’êtes tous devenus fous !

– Fous à lier au point de ne plus vouloir délier vos langues, de peur qu’on vous la coupe !

  • Votr’ liberté, votr’v-erge effarouchée…

Faudra penser à vous faire émasculer, les mecs.

  • Pass’que, à quoi ça sert d’en avoir, si ça vous sert à rien ?

 

Afficher l’image source
  • “Fille ou garçon ? Le courage n’a pas de sexe !, affirme COLUCHE.
  • Surtout qu’les filles, elles sont plus emmerdeuses que les garçons !
  • Donc “ach’ment” plus dangereuses… Moi j’dis !”

Faudrait mieux que Jeanne la Pucelle revienne… avant qu’y soit trop tard !

Quant aux LGBT hébétés qui vont cracher sur sa tombe et sur sa statue,

– j’voudrais juste leur rappeler que :

  • c’était la première transgenre de France
  • et qu’elle a été brûlée pour « ça »,
  • pour s’être travestie, la Jeanne, travestie en « homme » !

– – « Respect », merde.

Ouais, un peu d’respect, quand même…

– Pour la 1ère transgenre de France, la plus courageuse des mecs !

  • Qu’y sont cons, tous, mais qu’y sont cons !
  • Jeanne, c’est la « patronne » des transgenres !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jeanne d'arc habillée en homme"

 

Et quand vous s’rez pendus par les couilles ou jetés comme des ordures du haut d’un immeuble,

– vous regretterez, « la Jeanne »,  moi, j’vous l’dis,

  • « Jeanne la Pucelle »,
  • « Jeanne la Chrétienne » transgenre !

– Qu’elle soit pas là, plus là, la Jeanne d’Arc,

  • pour bouter hors de France les cons qui viennent foutre en France la merde qu’y z’ont fuie là-bas, chez eux,
  • dans leur pays où y veulent plus vivre
  • pass’qu’y z’avaient déjà foutu leur merde là-bas.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jeanne d'arc humour"

 

 

Donc j’te disais, à toi qui viens soi-disant pour être libre chez nous, en France,

– « A quoi ça t’sert de venir chez nous, si c’est pour nous faire chier autant que tu t’es fait chier chez toi ?

OK, les Français se chient sur eux, se chient dessus à l’idée de prendre les armes contre toi.

  • Mais plus y z’ont la chiasse, plus ça les fait chier !

Moi, à ta place, j’f’rais gaffe.

– Les Français, y s’chient sur eux pass’qu’ils le veulent bien !

  • Par contre, y z’aiment pas qu’on leur chie dessus.

Tu vois, y t’faisaient pas chier, du temps qu’y z’étaient trop occupés à s’chier sur eux pour s’occuper de toi, les Céfrans !

  • A s’critiquer tout l’temps, à dire du mal d’eux tout l’temps.

Les Français, y sont « maso »…,

– quand y s’font taper d’ssus par eux-mêmes.

  • C’est comme ça qu’y z’avancent !

 

Résultat de recherche d'images pour "français pessimistes humour"

 

Par contre, si, toi, t’arrives avec ta trique et qu’tu crois qu’tu vas pouvoir leur foutre des coups de trique, en échange du fric que t’auras donné à leurs z’élites zélotes pour les Muses et pour les “Muzzs”,

– crois-moi, parole de COLUCHE ! :

  • tu vas pas « t’a-muzz-ser » longtemps, le «p’tit caïd ».

– “Fais pas ça, fais pas ci”, …

  • « FAIS PAS CHIER, MERDE ! »

– Pass’qu’à force de faire chier le « Céfran », y va en avoir marre…

  • Et y va forcément avoir envie de te balancer les seaux de merde que tu balances sur lui
  • pour faire comme chez toi et qu’on soit « tous PAREILS », hein ?

Pass’que, tu vois, Ducon…,

– je peux bien t’appeler aussi « Ducon » si t’es français  pour de vrai, hein ?

  • « tous PAREILS », ça veut dire aussi « tous aussi cons », hein ?

 

Résultat de recherche d'images pour "français râleurs humour"

 

Pass’que, tu vois, Ducon, j’vois pas pourquoi l’Céfran,

– y devrait être civilisé

– et pourquoi, toi, tu devrais te comporter comme un « sauvageon »

  • avec les excuses de la France pass’que tu t’reçois une baffe de temps en temps ?

 

Résultat de recherche d'images pour "français râleurs humour"

 

-On peut même plus parler “figuratif” en France, avec un style au figuré,

  • figurez-vous !

– Ca y est, y’en a « un-une » qui tourne de l’oeil et qui crie au « racisme » !

  • A L E R T E !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pire au « fascisme » pass’qu’il-elle est fâché-e !!!!!!!!!!

  • Manquait plus qu’ça !

– J’suis contre les « cons », j’ai l’droit, non ?

  • Et parfois même très contre,
  • surtout s’y sont mignons, les cons…
  • de préférence quand y sont des « minous »,
  • et de préférence encore quand y sont de sexe féminin… comme les chattes !

 

Résultat de recherche d'images pour "chatte  humour"

 

On rase pas les chattes, c’est P.D.,

  • comme « pédophile ».

Tiens, en parlant d’chatte, elle m’a bien eu, la « Marlène », la reine des menteuses, avec la pédophilie…

– Et le « cons-sensuel » âge en-deça duquel, le « ça » freudien, un être humain, y pourra s’comporter avec des petits d’hommes moins bien qu’un chien d’sa race !

Y’a plus !

Y’a plus rien.

  • “Nique ta race”, comme y disent les “Nique ta mère” qui enQl’ront les mineurs avec leur « consentement  éclairé” et pourront épouser des fillettes selon leurs moeurs de là-bas et pour l’honneur.
  • Belle avancée féministe !
  • Vive la Charia !
  • Vive la loi SCHIAPPA !

Marlène SCHIAPPA, c’est la “Reine des Chipies”.

-Elle s’pisse dessus de plaisir  chaque fois qu’un mec de la Mecque lui gueule dessus !

Dans ses phantasmes, ce sont de “vrais” mecs, ces mecs de la Mecque !

  • Tu comprends, ces p’tites frappes, y tapent leurs femmes, y z’épousent des fillettes, y z’égorgent des gendarmes, bref, de vraies “B Ê T E S  de  sexe”… et de scène.

-Oui, y s’ront violés, les mineurs français, avec leur “consentement éclairé”

– piss’qu’y z’auront eu des cours d’éducation sexuelle en Maternelle,

  • grâce au gouvernement d’Emmanuel MACRON.

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles humour"

 

  • Prends-moi pour un con, Marlène, j’te dirais où est le vrai « con » !

J’aurais jamais cru qu’une mère puisse faire « ça » à ses gamines,

– leur transmettre une loi qui dit que leur Q, c’est plus important que leur Q.I.

  • et que si un mec leur passe sur le Q,
  • y faudra qu’elles prouvent, les gamines, qu’y avait un sens interdit marqué sur leurs cons,
  • piss’que la loi ne l’interdit pas, hein, Marlène, de violer des fillettes ?

-Adhérer à une foi qui affirme que les femmes sont inférieures aux hommes,

  • alors que la secrétaire d’Etat à l’égalité homme/femme, Marlène SCHIAPPA, est elle-même mère de deux filles,
  • faut l’faire hein ?

-Pas de quoi êtr’fière, la Reine des Chipies, Marlène SCHIAPPA,

  • avec sa Charia pour seul avenir des femmes en France !
Résultat de recherche d'images pour "viol d'enfants"
  • Nan, y faut demander :
  • – “Un enfant est-il un mineur ?
  • Si oui, est-il une personne vulnérable qui peut être abusé par une personne majeure adulte, elle ?  
  • Et dans ce cas, que vaut le consentement d’une personne vulnérable ?

Sinon, y faut aller jusqu’au bout de votr’logique de merde

-et décider qu’y a plus d’enfants,

  • plus de personnes vulnérables,
  • mineures et/ou handicapées. 

C’est pour ça qu’y font voter les personnes vulnérables !

Pass’que violer des personnes handicapées, tu verras qu’y vont dire que c’est pour leur faire plaisir !

 

Résultat de recherche d'images pour "viol d'enfants"

 

__________________________________________________________

Parents sensés, aimant vos enfants, pensez à faire tatouer sur le Q et le con de vos filles dès la naissance, et même bébés : – “NO” !

  • “Non, je ne veux pas être violée !”

Comme “ça”, l’autr’, – le militant des “tous PAREILS” -,  y pourra pas dire qu’y savait pas qu’elle voulait pas, la gamine : – “NON”, “NO”, in english, please…

-ou qu’la p’tite fille qu’il a violée, trop petite pour parler,  n’a pas bien su lui dire que c’était “NON”, pour elle aussi… “NO”, in english, please…

-qu’elle voulait pas être violée, d’autant plus-se qu’elle savait même pas c’que “ça” voulait dire ces jolis mots : – “faire l’amour”.

  • De jolis mots pour un “joli” coup de pute !
  •   “C’est quoi, un viol, tonton  ?”
  • “Tourne-toi, j’vais t’montrer.”

Et l’autr’ de dire : – “Oui, monsieur le juge, elle était d’accord, ma filleule ! Mêm’qu’elle voulait que j’lui montre”.

Les enfants sont curieux par nature.

Et les pédophiles le savent bien.

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles humour"
  •  “Con-Bandit”, çui qu’est copain avec Macron et qui va mener la France aux z’Européennes pour les “LREM” !

___________________________________________________________

 

Autr’exemple pour Marlène, la reine des connes !

  • “Viens, ma petite, viens. Oui, approche ! J’ai un p’tit oiseau qui demande qu’à sortir de ma braguette. Regarde, touche, y s’agite… Tu veux le voir ? Si t’es gentille, j’te permettrais même de jouer avec.”

Et l’autr’de dire : – “J’t’y jure, m’sieur le juge, elle était d’accord pour le voir ! Et après ? Une fois l’oiseau sorti, bah, il a bien fallu lui faire plaisir,… à l’oiseau, euh, à la petite…”

  • Bande de pourritures ! [sic]
  • Que même la Terre, elle recrachera vos cadavres, les crevures !  [sic]

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles islam"

Tu comprends, Ducon, pourquoi les z’élites zélotes, y z’aspirent qu’à une seule chose :

  • qu’on soit tous “muzzs” ?

Pour pouvoir faire “mumuse” avec nos gosses…

__________________________________________________________________

 

 

Moi, au moins, j’aurais appris quelque chose au XXIème siècle, que les mineurs et les majeurs, c’est aussi « tous PAREILS ».

  • Y’a pas de différences !
  • Dans ce cas, j’propose de faire voter les bébés et les enfants de Maternelle, hein, Marlène?
  • T’es bien d’accord, hein, Marlène ?

– Piss’qu’un-e mineur-e peut consentir de manière éclairée à devenir parent d’un autr’mineur,

  • genre être enceint-e à 12/13 ans, parfois même avant à cause des pubertés précoces,
  • faut bien qu’y commencent un jour à voter comme un con pour des cons, non, les mineur-e-s ?

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles islam"
  • T’es raciste ?

-Pass’qu’eux, y l’sont, racistes !

_____________________________________________________________

– Vive la franc-maçonnerie,

  • et vive la franche connerie ! »

__________________________________________________________________

De COLUCHE

– qui insiste pour re-signer cet article de son nom de plume posthume

  • « L’Emmerdeur pas Mort ».

__________________________________

L’article est enfin fini, ouf.

COLUCHE était pressé :

  • Il devait se passer quelque chose de grave.

Vacances, tchoubidou…

-Ah non, COLUCHE veut publier un autre article.

  • C’est reparti, mon kiki !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche au revoir"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rêve prémonitoire décrit à la demande du Seigneur : – “Comment s’organisent les Français ? Rodéos en scooters et zéro force de l’ordre à l’horizon ! Donc règne de la terreur partout et “philosophie” de la “soumission” = (égal) résistance nulle part.”

Rêvez pas, les mecs, je ne ressemble pas à la jeune fille du tableau ! 

J’ai fait ce rêve, tôt ce matin.

[Oups ! Hier matin, car j’ai dû faire passer en urgence un “redressement” fiscal pour de vrai,

  • un vrai “faux” en écriture publique,
  • un faux intellectuel ou une vraie débilité, au choix.]

 

Résultat de recherche d'images pour "inspecteur des finances humour"

Il a donc été interrompu, mon rêve, parce qu’il fallait se lever.

J’ai failli l’oublier mais c’était sans compter sur Son insistance.

  • Son insistance à Lui, Lui que certains disent être mort ou n’avoir jamais existé.

– Eh bien, heureusement qu’Il est mort, le Vivant !

  • Sinon qu’est-ce que ça serait s’Il était encore plus Vivant qu’Il n’est ?

– Oui, pour être Vivant, Il est Vivant !, “l’absent”.

Car la mort, c’est juste une absence sur une distance qui est soit celle du coeur, – le désamour -, ou celle du temps, – l’oubli -.

  • Quand on aime, il n’y pas de séparation possible, ni physique, ni géographique.

 

Résultat de recherche d'images pour "la mort absence"

Pour en revenir à ce rêve, sincèrement, je ne l’ai pas trouvé extraordinaire, tant il traduit un quotidien déjà vécu dans certaines cités par trop de Françaises et de Français dont le ressenti est nié avec tant de force par d’autres Français privilégiés qui vivent, eux, dans de “beaux quartiers”.

Dans ce rêve, j’ai vu comment ils allaient s’organiser, ces Français d’une autre France, livrés à eux-mêmes, abandonnés, et jamais délivrés de la peur,

– de ce sentiment animal de l’homme qui se sait en danger

– un “ressenti” qui ne serait que “psychologique”,

  • selon les riches oligarques qui nous dirigent droit dans le mur,

  • le mur de l’apartheid social entre milliardaires et SDF.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "violences ressenti populaire "

 

 

L’absence de forces de l’ordre occupées ailleurs à faire semblant et à faire du “faux chiffre” oblige les citoyennes et les citoyens français à supporter de plus en plus cette occupation haineuse et hargneuse de lieux de vie autrefois pacifiques et bucoliques par des hordes de pauvres hères eux-mêmes prédateurs et victimes de prédation, la prédation mondiale des ploutocrates.

Je vais donc vous rapporter ce rêve entre banalités de notre quotidien et futilités de vos gardiens, ces gens, qui, pour la plupart, sont des vauriens parce qu’ils n’en ont à rien à faire de vos problèmes.

Mon rêve se déroulait dans une école primaire, pour ce que j’en ai vu.

Je suis présente physiquement dans une salle, comme d’habitude en éternelle formation, une “étudiante” quoi.

Au fond, la vie, ce n’est jamais qu’un long apprentissage.

– Est-ce moi ou une autre ?

  • Quelle importance ?

Rien ne laisse augurer de ce qui va se passer dans quelques instants.

Des professeurs sont réunis pour discuter des problèmes de la rentrée scolaire.

L’ambiance est détendue entre collègues et “camarades”.

Une femme semble diriger les débats et impose le tempo.

Le stage de formation doit durer une semaine.

– Pas un jour de plus !

Elle pose la question qui fâche :

– “Qui a un mandat syndical avec des jours de détachement supérieurs à14  jours ?”

Ajoutant immédiatement :

– “Ce qui posera un problème de disponibilité professionnelle parce qu’il ne faut pas compter sur les petits copains pour prendre leurs classes !”

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Quelques uns osent lever la main et affronter sans vergogne l’ire de la formatrice, avec un regard goguenard et suffisant.

La femme, d’une quarantaine d’années, au ton méprisant, relève les noms des syndicalistes en formations dont le nombre de jours de détachement rendra la présence dans leurs futures classes plus qu’aléatoire.

Puis, elle se tourne vers moi.

Même si nous ne nous connaissons pas, elle semble déjà savoir que je suis aussi une “syndicaliste”.

Je la rassure :

– “Mon syndicat est minoritaire et, si je dispose de jours de détachement, ils ne devraient pas excéder une huitaine de jours.”

– “Quel est ton syndicat ?”

– “Je ne sais pas encore… d’habitude je suis “Solidaire”, peut-être “SUD Educ”.”

  • Sans doute des réminiscences d’une vie antérieure.

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

Puis, un homme rentre dans la salle de formation.

Il propose de faire une pause.

Comme des gamins, nous sautons sur l’occasion de sortir du cours pour aller en cour de récréation,

  • trop contents d’échapper aux contrôles de présence

  • et aux questions de “l’Inquisition Académique”.

Certains en profitent pour “cloper” en l’absence d’élèves dans la cour de récréation.

Observatrice de mon propre rêve, je suppose qu’il s’agit d’une pré-rentrée scolaire car les classes sont vides.

Je m’éloigne, c’est à dire que je prends de l’altitude et que je regarde la scène d’en haut.

L’homme qui doit être le directeur de l’école primaire nous surveille.

  • C’est presque rigolo !

Une déformation professionnelle qui l’amène à nous traiter comme des élèves.

– Ce n’est pas de l’espionnite, c’est entre la “bonne franquette” et le “bon père de famille”.

Alors que, redescendue sur terre, je papote avec deux autres collègues, le “directeur” vient vers nous et nous fait signe de revenir en classe, “fissa”.

Il tape dans ses mains et tente de nous regrouper, petit troupeau qui s’était éparpillé, qui, sous le préau pour téléphoner, qui, sous les arbres pour fumer tranquilles, ou qui, près de la machine à café pour partager l’odeur et la chaleur d’un moment de convivialité.

Je sais que cette école n’est pas en “zone sensible”.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Donc c’est peu que de dire que nous ne sommes pas pressés de rentrer en classe, la pause ayant à peine duré cinq minutes.

Mais le bruit de motos et la pétarade de scooters nous obligent à nous rabattre vers la salle de formation, en toute hâte.

Une crainte sans fondement, plutôt un réflexe de “mouton de Panurge” :

– “Ils fuient, donc je fuis.”

Nous comprenons alors pourquoi le “directeur” était venu nous chercher dehors. Il ne souhaitait pas que ses stagiaires reviennent éclopés de leur formation à l’enseignement “en toutes conditions”.

Moi, curieuse, je reste encore un peu en arrière pour voir ce qui se passe.

Des jeunes, adolescents pour la plupart, sont rentrés dans la cour de l’école.

Pour vous décrire les lieux plus précisément, c’est une école primaire organisée comme une “hacienda”, avec des bâtiments scolaires construits autour de la cour et un immeuble administratif donnant directement sur ce “patio” où nous nous trouvions.

Les jeunes tiennent des coktails molotov et autres projectiles qu’ils s’amusent à jeter un peu partout.

– Oui, c’est un jeu,

  • un jeu dangereux donc “excitant”.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "rodéos de scooters"

Le “directeur” gueule, hurle qu’il a prévenu la police et tente de se faire entendre dans le brouhaha des moteurs et des explosions de pétards artisanaux, tout en se tenant prudemment en retrait derrière un muret, prêt à rentrer dans le hall de l’immeuble administratif si les jeunes venaient à l’agresser.

Les jeunes reculent, certains faisant carrément marche arrière, sans même vérifier s’il y avait derrière eux une personne ou pas.

D’autres cabrent leurs motos par provocation mais finissent par suivre leurs petits copains.

Le “directeur” appuie alors sur un bouton de commande électrique et des portiques sortent des murs pour fermer l’entrée de l’enceinte scolaire.

Ce sont des portiques de contrôle qui permettent seulement à des piétons de passer comme dans les métros ou dans les gares, lorsque ces portiques existent.

Ils ont deux fonctions :

– interdire aux véhicules de pouvoir pénétrer dans l’école pour éviter les attentats avec des véhicules-béliers

– et filtrer les élèves pour savoir s’ils sont armés d’un couteau ou d’une arme de poing ou, pire, d’une bombe, puisque ces portiques peuvent détecter des objets métalliques suspects.

En fait, ce type de portiques “mobiles” et encastrables dans un mur semblent ne pas exister encore. C’est l’image la plus approchante que j’ai pu trouver.

Si l’élève est armé, le portique de contrôle ne le laisse pas rentrer.

L’élève ou le visiteur est bloqué par un bras métallique qui l’enserre et lui barre le passage, l’empêchant de prendre la fuite et le forçant à reculer vers la sortie car le but n’est pas de les capturer, mais de les dissuader de pénétrer dans un établissement scolaire.

Ces portiques sont pratiques car mobiles.

Ils s’intègrent parfaitement dans les murs de l’enceinte, à l’entrée de l’école, et peuvent laisser passer des voitures ou même des camionnettes de livraison, si le véhicule est identifié et accepté.

La sécurité est donc gérée par l’établissement lui-même depuis que les portiques de contrôle sont devenus obligatoires.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Ces mesures sont nécessaires parce qu’il y a eu trois attentats dans des écoles primaires catholiques privées ayant provoqué la mort d’une centaine d’enfants et deux attentats dans des écoles publiques de quartiers pourtant pauvres qui se sont terminés par des prises d’otages spectaculaires, genre “Human Bomb”, mais sans l’intervention de Nicolas SARKOZY.

Alors il a fallu faire un choix budgétaire entre installer des portiques de sécurité ou recruter des vigiles pour l’année en cours, à cause de ces bandes de jeunes incontrôlables

  • puisque ce ne sont plus des élèves sous le contrôle de l’Etat, même s’ils sont tous mineurs.

Les prisons sont pleines à craquer et craquent régulièrement, comme lorsque vous faites craquer des allumettes, à coups de lance-rockets et de bombes fumigènes, tandis que des drones filment des évasions de plus en plus spectaculaires qui remportent un franc succès auprès des publics francophiles.

  • Ou serait-ce plutôt auprès des publics “francophobes” ?

Dans ce rêve, la France est devenue un immense jeu de “battlefront” à qui courra le plus vite pour sauver sa peau. La peau des fonctionnaires est très recherchée comme un trophée par les nouveaux Barbares qu’il nous faut pourtant chérir.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Et si l’agent de surveillance veut répliquer en utilisant la force, il est alors considéré comme un tortionnaire.

– “Il faut rééduquer, pas tuer !” expliquent ceux qui sont cachés dans leur bunker, à l’abri de ces violences faites aux personnes,

  • rubrique statistique tenue par les policiers et les gendarmes qu’ils doivent réduire au maximum,

  • quitte à tricher sur les chiffres, comme d’habitude,

  • le temps que la population française ne soit plus française de souche

  • remplacée par des ethnies habituées à vivre dans des pays du tiers-monde où la sécurité est un luxe et la liberté un mythe.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

Les forces de l’ordre n’ont plus le monopole de la violence.

Et il n’y a plus d’ordre en France.

Ce sont les racailles des cités qui ont le monopole de la violence,

  • une violence légale

– légitimée par la déconsidération nationale et la condamnation collective de l’emploi de la force par les fonctionnaires de l’Etat français.

A chaque procès engagé contre les policiers ou les gendarmes, les délinquants des rues gagnent.

Il est expliqué aux victimes institutionnelles consentantes que c’est la seule solution pour maintenir le calme dans les cités françaises.

  • Il faut faire tomber quelques têtes de flics ou de pandores

  • et le bon peuple de France est content !

– En attendant de pouvoir faire tomber la tête du Monarque.

  • Mais le sait-il, ce Monarque, à l’abri dans son château élyséen ?

 

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Les salaires des fonctionnaires ont été sensiblement augmentés mais l’Etat avait calculé son “coût/ coup”:

  • un “coup/coût” gagnant.

C’était :

– ou augmenter les salaires et accepter des contrats précaires renouvelés selon le bon vouloir de chefs de service incompétents

  • ou continuer à être employés à vie mais de plus en plus mal payés !

Les syndicats ont choisi le court terme qui enrichit mal et violemment,

– à la douceur d’une longue vie qui vous permet de mourir dignement, mais pas de vivre dignement.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Les représentants du personnel devaient choisir entre deux options sans concession :

  • maintenir les agents de l’Etat dans une succession de galères à l’infini, les fins de mois difficiles, l’emploi à vie, une vie de misère jusqu’à leur pauvre mort,

  • ou leur offrir un emploi à court terme bien payé pour vivre pleinement les rares instants de bonheur dont les contractuels publics pourront profiter s‘ils acceptent de perdre “leur sécurité de l’emploi” et leur âme de citoyens volontaires.

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Oui, les contrats temporaires d’embauche publique seront très bien rémunérés.

Et, victoire pour l’Etat français et les contribuables, il n’y aura plus à prévoir d’avancement à l’ancienneté, ni d’indexation de l’indice “trucnuche” sur la hausse du coût de la vie.

  • Que d’économies en perspective pour la République française !

Pendant ce temps, tout se casse la gueule en France.

Seuls s’en sortent les voyous de la République,

  • qu’ils soient ripoux à cols blancs ou chelous en burnous rayés.

Le directeur de l’école primaire m’explique que ce n’est même plus la peine de faire appel à la police. Ils ne se déplacent jamais. Les gens ont appris à faire “sans” et s’organisent, en s’attendant au pire et en sachant que rien ne leur sera épargné si jamais ils commettent une erreur ou pire une “bavure”,

– c’est à dire s’ils venaient à blesser ces “chances” pour la France,

  • ces jeunes en errance mentale et en complète déshérence nationale.

Ce sont eux, les personnels administratifs et techniques, non habilités à pouvoir assurer leur propre défense, qui iront en prison,

  • pas les voyous qui les terrorisent.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

 

 

Les équipes pédagogiques doivent faire avec

– et se défendre a minima pour ne pas être accusés d’être des racistes

  • ou pire des fascistes.

Quitte à être blessés !, dans leur amour-propre d’abord, ou dans leur propre corps, toujours à leur tort.

  • Mais c’est mieux que d’aller en prison et de perdre son travail pour des voyous ayant prétendument perdu la raison,

  • voyous qui n’iront jamais au trou, eux.

Les politiques ont trop peur de les provoquer, ces jeunes qui ne savent pas quoi faire de leur vie.

La France des banlieues pourrait s’embraser à nouveau,

  • et menacer de monter sur Paris pour tout faire brûler

  • sans raison et en toutes saisons.

Paris se protège !

Mais Paris n’est plus la France.

  • Et la France, elle, elle se meurt.

Elle se meurt de peur.

  • Elle se meurt tout court, chaque jour un peu plus.

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Les portillons se sont refermés et je comprends mieux comment fonctionne cette France qui a perdu ses services publics pour assurer sa sécurité.

S’il n’y a plus de frontières, les murs de chaque maison, de chaque établissement, de chaque immeuble deviennent des frontières à l’intérieur desquelles se bâtissent les sottes solitudes et les mauvaises habitudes des bottes qui frappent le sol au pas de l’oie.

Pour que la paix règne en France, c’est sur la voie publique qu’il faut faire régner l’ordre.

– Pas demander aux citoyennes et aux citoyens de France de devoir supporter la violence de la rue à cause de l’incapacité de l’Etat à savoir faire régner l’ordre en France !

– “Un chef d’Etat qui ne sait pas protéger sa population doit démissionner”, dit le Seigneur.

Quand je me suis réveillée, je savais que, dans l’avenir, la Sécurité Publique n’existerait plus.

Résultat de recherche d'images pour "maintien de l'ordre en France humour"

Ce serait juste une part de marché, une prestation de service supplémentaire servant à enrichir les plus riches,

  • les encore et toujours plus riches.

Car c’est la nouvelle loi du marché, celle qui fait du malheur des hommes un simple besoin à satisfaire

– sachant que ce malheur a été provoqué par l’incompétence de chefs d’Etat se moquant comme de l’an quarante ou de l’an un du Christianisme du bonheur des Français.

  • Car le malheur des Françaises et des Français fait le bonheur et fera le bonheur des marchands d’armes en Europe !

Ainsi les plus riches auront leurs propres gardes du corps dans des demeures somptueuses, les administrations profiteront d’un budget complémentaire réservé spécifiquement à leur sécurité (vigiles et systèmes de protection) tandis que les pauvres gens se feront agresser, voler et tuer chez eux et à l’extérieur de leurs domiciles par des “sauvageons” qu’il faudrait appeler de fait des criminels et des délinquants.

Quand les rues ne sont plus gardées ni les existences sauvegardées, il ne reste plus au peuple que le droit de mourir pour ne pas se faire tuer.

Résultat de recherche d'images pour "violences ressenti populaire"
  • Blancs et Noirs, Noirs et Blancs, seront traités comme des esclaves par leurs nouveaux Maîtres ! 

Mais, en France, même ce droit, le droit de se défendre, est refusé au peuple de France.

  • Pour préserver la paix civile !”, affirment les imbéciles qui vous dirigent.

Quand les “criminels” auront exterminé le peuple de France, alors ils iront s’occuper de ceux qui n’ont pas su s’occuper des affaires de la France.

Et le Seigneur ajoute :

– “Je n’entendrais pas plus vos supplications que vous n’avez entendu les supplications de votre peuple.”

Résultat de recherche d'images pour "maintien de l'ordre en France humour"

Pourquoi, pour ces enfants-là,  faut-il mettre des policiers à l’école et les enseignants à la rue ?

  • Pour leur apprendre  à vivre dehors, LIBRES, la vraie VIE,
  • tous LIBRES, enseignants et élèves.

Mais, pour être LIBRES de faire tout ce qu’on veut, à condition de ne blesser personne, il faut d’abord vivre soi-même en SECURITE.

Car la première des LIBERTES publiques en France, c’est de pouvoir y vivre en SECURITE.